Formation Chargé de développement de l alternance

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Formation Chargé de développement de l alternance"

Transcription

1 Formation Chargé de développement de l alternance En Ile de France GROUPE OMENDO Conseil et Formation 129 rue de Turenne Paris chemin du Pré Carré - Inovallée Meylan POUR EN SAVOIR PLUS

2 Contexte et opportunité Le métier de chargé de développement de l alternance comprend un certain nombre de tâches liées à la promotion de formation en alternance (apprentissage, qualification, professionnalisation). Il peut s exercer en Centre de Formation d Apprentis, au sein d organismes de formation associatifs, privés, publics ou para publics. Il peut s agir de postes à temps plein ou, selon les cas, d une mission exercée en plus d autres (communication, coordination pédagogique, enseignement, etc.) par une ou plusieurs personnes à l intérieur de la structure. Si ce type de poste existe depuis longtemps de manière plus ou moins formalisée, l évolution de l environnement politique, économique, juridique et sociologique est venue souligner l importance de cette fonction ces dernières années. Le constat se caractérise par 5 points : Un succès grandissant de l apprentissage et de l alternance et surtout un regain d intérêt du politique pour cette forme de formation initiale. Une tendance à la réduction ou au mieux à la rationalisation des fonds de la formation. Une exacerbation de la concurrence entre les acteurs de la formation initiale. Des tensions financières issues de la loi de 2004 sur la formation et ses conséquences. La complexité accrue de l orientation professionnelle et la place du travail dans le système de valeurs des adolescents ou des jeunes adultes. D une manière générale, l alternance est reconnue comme un bon dispositif de formation initiale professionnelle et ce, quel que ce soit le niveau visé. Il est apprécié par les entreprises et soutenu sur le plan politique. Très récemment, et pour faire face aux conséquences d un environnement économique très dégradé, l Etat à mis en place une série de mesures financières pour inciter les entreprises a recruter des apprentis et des jeunes en contrat de professionnalisation, ainsi que le financement de postes de développeurs de l apprentissage. En Ile de France, mais c est loin d être le seul exemple, le Conseil Régional affiche des objectifs ambitieux qu il soutient par une série de mesures dont le financement, pour partie, de postes de développeurs d apprentissage. F o r m a t i o n C h a r g é d e d é v e l o p p e m e n t d e l a l t e r n a n c e p a g e 2 / 7

3 Cependant cette politique volontariste ne signifie pas pour autant pour les CFA des financements assurés. Le maintien de sections, l ouverture de nouvelles sections y compris pour coller aux évolutions et à l émergence de nouveaux métiers, doivent se faire dans une logique de rentabilité. Pour un CFA, celle-ci passe, entre autres, par un remplissage correct des sections ouvertes, c'est-à-dire par un nombre de contrats suffisants et par un certain niveau de collecte de la taxe d apprentissage, mission qui peut aussi incomber à un chargé de développement de l alternance. Dans ce contexte, les réalités sont souvent contrastées et certains C.F.A bénéficient de position particulière, rattachement à une branche professionnelle, métier de niche et/ou à image très attractive auprès des jeunes, métier ou filière en tension. Pour d autres en revanche, la notion de concurrence est forte, de la part d autres C.F.A, en particulier dans les grandes métropoles ou le respect des «chasses gardées» des différents acteurs ne joue plus, mais également de l Education Nationale et des structures privées proposant des formations alternées. Il est donc impératif pour eux d avoir une stratégie de conquête vis-à-vis des entreprises et des jeunes. Du coté des formations en contrat de professionnalisation, les éléments du constat restent, pour partie identique, mais, la notion de concurrence est encore plus forte lorsque, sur un territoire donné, un diplôme ou un titre peuvent être obtenus en apprentissage ou en contrat de professionnalisation. La première solution est en effet nettement plus attractive sur le plan financier pour l entreprise accueillante. De plus, la loi de 2004 sur la formation professionnelle a introduit des souplesses dans les dispositifs de financement qui ont eu pour effet d amener les différentes OPCA à définir des modalités de prise en charge de la formation souvent plus restrictives parfois plus généreuses mais souvent moins que le précédent dispositif du contrat de qualification. Bon nombre d organismes ont été obligé de repenser leur offre et parfois de solliciter une participation financière plus importante des entreprises accueillantes. Ce constat sur le contexte ne saurait être complet sans évoquer les difficultés à communiquer sur des métiers Comme évoqué plus haut, certains métiers ont un fort pouvoir d attraction, ce sont les métiers qui sont présents dans notre quotidien (boulangerie, vente, transports etc.) et/ou correspondent à une passion (les métiers de l élevage équestre, de la musique et de la facture instrumentale, de l image et du son pour n en citer que quelques uns). Mais un grand nombre sont, au mieux ignorés; quand ils ne sont pas très mal perçus. C est le cas des métiers de bouche, de la restauration, du nettoyage. F o r m a t i o n C h a r g é d e d é v e l o p p e m e n t d e l a l t e r n a n c e p a g e 3 / 7

4 Se pose donc la question de la valorisation de ces métiers auprès des jeunes mais également auprès d une chaîne d interlocuteurs qui ne sont pas toujours mieux informés que les jeunes eux-mêmes. Mais le développement de l alternance est aussi confronté à un contexte dans lequel le travail et l insertion professionnelle n ont pas encore trouvé une signification dans le système de valeurs en construction du jeune. Parfois même, ils ne constituent qu une alternative peu attractive de prime abord. La fonction de chargé de développement de l alternance ne se résume donc pas une simple fonction commerciale mais fait appel à des compétences diverses, pour pouvoir penser et contribuer à la mise en œuvre des stratégies adaptées à la typologie des formations et des territoires. Face à cette diversité, rares sont les profils maîtrisant l ensemble des compétences visées et il n existe pas réellement de formation adaptée. Objectifs et compétences La formation vise à apporter des compétences à : promouvoir l apprentissage et/ou les formations en alternance, pour favoriser l'insertion professionnelle et le développement des compétences des jeunes. Faciliter la relation durable entre les jeunes et l entreprise et mettre en adéquation besoins et compétences. Ces compétences relèvent d établissements dispensateurs de formation en alternance ou d organismes financeurs. Les grandes compétences visées, au delà de celles plus spécifiques des unités de formation sont : Représenter sa structure auprès des différents publics ; entreprises, jeunes, parents, partenaires prescripteurs, financeurs, etc. Participer et contribuer à la vie de la structure et notamment sur l évolution de la stratégie et des choix commerciaux Mettre en œuvre une stratégie de promotion de l alternance et des dispositifs d accès à l alternance en tenant compte des spécificités de son territoire Préparer et animer la promotion de l alternance Préparer et animer des séquences d aide à la recherche d entreprise Conduire des projets de développement de formations alternées Animer un réseau d entreprises et de partenaires Aider l entreprise à construire son projet et son processus d intégration d un jeune en alternance Mettre en place des outils de communication Assurer des actions de médiation entre les jeunes et les entreprises Evaluer la progression des jeunes dans le dispositif d alternance F o r m a t i o n C h a r g é d e d é v e l o p p e m e n t d e l a l t e r n a n c e p a g e 4 / 7

5 Publics et pré requis La formation s adresse à des publics divers; il peut s agir de personnes disposant déjà d une expérience dans le domaine de l alternance en tant que formateurs, conseiller en formation, etc. de personnes disposant d une expérience professionnelle en rapport avec des thématiques traitées en formation alternées de personnes disposant d une expérience professionnelle en rapport avec la relation entreprise et ayant acquis de ce fait une bonne connaissance d un secteur d activité et de l organisation des entreprises Outre les caractéristiques précitées, les personnes devront avoir une formation de niveau 3 et faire preuve de : Sens relationnel Qualité d adaptation Minimum de connaissance de base dans un secteur d activité choisi Mobilité Sens de l organisation Réactivité Sens des responsabilités Contenu et organisation La formation est organisée comme suit : Durée globale : 6 mois (903 heures) pour les demandeurs d emploi et 1 an (1012 heures) pour les jeunes en contrat de professionnalisation Durée de la formation en centre : 455 heures Durée de la formation terrain : 448 heures La formation est organisée en alternance, avec des périodes de formation et des périodes en centre (CFA ou centre de formation). Les participants salariés (cf. publics et financement) reste dans leur structure. Pour les jeunes et demandeurs d emploi, Osmose groupe OMENDO accompagne chaque personne dans la recherche de sa structure d accueil.. F o r m a t i o n C h a r g é d e d é v e l o p p e m e n t d e l a l t e r n a n c e p a g e 5 / 7

6 Programme de la formation Modules Connaissance des publics jeunes Objectifs Acquérir des clés pour comprendre les jeunes en termes de rapport au travail, à l autorité, aux règles, à l effort, à l engagement Durée (heures) 28 Accueil et orientation de jeunes Acquérir des outils et méthodes pour permettre aux jeunes de travailler son projet de formation en alternance 42 Droit du travail, de la formation et de l alternance -financement de la formation Connaître les bases du droit pour pouvoir convaincre les entreprises, maîtriser les dispositifs de financements 63 Marketing de la formation en alternance Acquérir les outils et méthodes pour conquérir ou reconquérir les entreprises et les différentes cibles d un centre 105 Pédagogie de la formation en alternance et tutorat en entreprise et en Centre Maîtriser les bases de la pédagogie de l alternance pour convaincre les entreprises et les aider dans l optimisation de l intégration du jeune 77 Projet tutoré Travailler sur une problématique liée à la relation centre entreprise et proposer des solutions 84 Positionnement professionnel Préparer son projet professionnel 56 F o r m a t i o n C h a r g é d e d é v e l o p p e m e n t d e l a l t e r n a n c e p a g e 6 / 7

7 Public et Financement Selon les statuts, cette formation peut être financée de plusieurs manières Publics Statut durant la formation Financement possible Jeunes en contrat de pro. après une salarié OPCA (contrat de pro) formation commerciale ou RH Salariés hors secteur alternance stagiaire FP CIF période de professionnalisation Demandeurs d emploi stagiaire FP Pole Emploi OPCA (portabilité) Conseil Régional Salariés des CFA salarié Période de professionnalisation DIF CIF - ORF Vos contacts Bertrand DEROUINEAU Virginie ROSIN(grenoble) Elisabeth BLOUIN (paris ) F o r m a t i o n C h a r g é d e d é v e l o p p e m e n t d e l a l t e r n a n c e p a g e 7 / 7

Soirée remise des diplômes

Soirée remise des diplômes Soirée remise des diplômes CQP Réceptionniste Responsable développement commercial Attaché(e) commercial(e) vendeur(euse) conseiller(e) commercial(e) Tous toqués! Tous toqués! Dossier de presse vendredi

Plus en détail

La formation initiale La formation professionnelle continue (FPC)

La formation initiale La formation professionnelle continue (FPC) Partir en formation Partir en formation, tout au long de la vie, est une nécessité en éducation à l environnement : le monde évolue, les enjeux environnementaux aussi, les publics se diversifient, les

Plus en détail

APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL

APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL ET PRATIQUES DE TUTORAT Démarche d accompagnement des entreprises 1 2 Un outil de diagnostic flash Un guide d accompagnement au montage de projet 1 Tutorat et apprentissage

Plus en détail

Conseiller en insertion professionnelle

Conseiller en insertion professionnelle Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 05/01/2016. Fiche formation Conseiller en insertion professionnelle - N : 0076831 - Mise à jour : 07/12/2015 Conseiller en insertion

Plus en détail

IUT Sénart Fontainebleau

IUT Sénart Fontainebleau IUT Sénart Fontainebleau 12/06/2014 Présentation de l IUT Sénart Fontainebleau IUT Sénart Fontainebleau 12/06/2014 2 Présentation de l IUT Sénart Fontainebleau L IUT Sénart Fontainebleau, c est : 1 composante

Plus en détail

PERFORMANCE CATALOGUE FORMATIONS 2014-2015. Notre métier : EFFICACITÉ ÉVOLUTION OPTIMISATION INNOVATION ACCOMPAGNER LES ACTEURS DE LA FORMATION

PERFORMANCE CATALOGUE FORMATIONS 2014-2015. Notre métier : EFFICACITÉ ÉVOLUTION OPTIMISATION INNOVATION ACCOMPAGNER LES ACTEURS DE LA FORMATION INNOVATION PERFORMANCE OPTIMISATION ÉVOLUTION EFFICACITÉ 1 CATALOGUE FORMATIONS 2014-2015 Notre métier : ACCOMPAGNER LES ACTEURS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Entreprises Prestataires de formation Organismes

Plus en détail

Présentation des PARTENARIATS possibles entre. L Education Nationale et le Monde Professionnel

Présentation des PARTENARIATS possibles entre. L Education Nationale et le Monde Professionnel 1 G MADELIN 25 Mai 05 Présentation des PARTENARIATS possibles entre L Education Nationale et le Monde Professionnel Les grands débats autour de l école et de la formation professionnelle. La récente loi

Plus en détail

La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise

La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise Cette enquête du réseau FormaClub95 est destinée à engager notre action sur les besoins en recrutement et formation

Plus en détail

CPRDFP : LE TABLEAU DE BORD

CPRDFP : LE TABLEAU DE BORD CPRDFP : LE TABLEAU DE BORD au 30 juin 2013 «Pour être efficaces les politiques conduites doivent être coordonnées et complémentaires. Le pilotage coordonné des dispositifs de l État, de la Région, des

Plus en détail

ATELIER CV 1 H. www.mie-roubaix.fr. 150 rue de Fontenoy 59100 ROUBAIX. Objectif. Période / durée. Public. Atelier collectif. Modalités d inscription

ATELIER CV 1 H. www.mie-roubaix.fr. 150 rue de Fontenoy 59100 ROUBAIX. Objectif. Période / durée. Public. Atelier collectif. Modalités d inscription ATELIER CV Cet atelier vous aide à travailler ou retravailler votre CV : - repérage des compétences - mise en forme du CV - possibilité d insérer une photo - enregistrement de votre CV sur différents supports

Plus en détail

"Cnam Alternance" Un cadre pour le déploiement de notre offre en alternance

Cnam Alternance Un cadre pour le déploiement de notre offre en alternance "Cnam Alternance" Un cadre pour le déploiement de notre offre en alternance La formation en alternance Une organisation spécifique alternant o séquences de formation en centre o séquences de travail en

Plus en détail

Fiches métiers de la Vente Directe. développeurs de talents

Fiches métiers de la Vente Directe. développeurs de talents Fiches métiers de la Vente Directe développeurs de talents les métiers de la Vente Directe pour construire votre avenir La Fédération de la Vente Directe (FVD) créée en 1966 œuvre depuis de nombreuses

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage

Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage [document mis à jour le 3.05.13] Ce document présente la formation en apprentissage. Il est à lire avant

Plus en détail

DE RESTAURATION PARCOURS DIRECTION DES SERVICES D HEBERGEMENT EN

DE RESTAURATION PARCOURS DIRECTION DES SERVICES D HEBERGEMENT EN LICENCE PROFESSIONNELLE ORGANISATION ET GESTION DES SYSTEMES HôTELIERS ET DE RESTAURATION PARCOURS DIRECTION DES SERVICES D HEBERGEMENT EN HôTELLERIE INTERNATIONALE Domaine ministériel : Droit, Economie,

Plus en détail

capitalisons vos compétences

capitalisons vos compétences capitalisons vos compétences www.capecia-formations.fr organisme de formation présentation Organisme de formation professionnelle dédié aux fonctions support partout en France sur votre lieu de travail

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT. Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi.

NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT. Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi. NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi. I Contexte général de l action Ceux-ci sont confrontés à une grande difficulté

Plus en détail

Résultats du questionnaire sur les causes de rupture du contrat d apprentissage en Ile de France

Résultats du questionnaire sur les causes de rupture du contrat d apprentissage en Ile de France Résultats du questionnaire sur les causes de rupture du contrat d apprentissage en Ile de France Étude réalisée par : la CGPME Paris Ile de France Échantillons: Dirigeants d Entreprises Échantillon de

Plus en détail

du Groupe AFC L école supérieure de l Alternance www.afc-formation.fr POITIERS Tél. 05 49 38 08 38 13, allée des Anciennes Serres 86280 SAINT-BENOIT

du Groupe AFC L école supérieure de l Alternance www.afc-formation.fr POITIERS Tél. 05 49 38 08 38 13, allée des Anciennes Serres 86280 SAINT-BENOIT POITIERS LA ROCHE SUR YON LA ROCHELLE L école supérieure de l Alternance du Groupe AFC POITIERS 13, allée des Anciennes Serres 86280 SAINT-BENOIT Tél. 05 49 38 08 38 Fax : 05 49 38 28 14 - info@afc-formation.fr

Plus en détail

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification formation qualification motivation emploi Devenez Technicien conseil en prestations familiales La Caisse d'allocations familiales de Paris vous propose une formation une qualification un emploi La Caf

Plus en détail

Cahier des charges pour l animation de formations pour EVOLIA93

Cahier des charges pour l animation de formations pour EVOLIA93 Cahier des charges pour l animation de formations pour EVOLIA93 Contexte Evolia93, plateforme des services à la personne en Seine-Saint-Denis a pour mission la structuration et la professionnalisation

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES REUNION DU 20 DECEMBRE 2013 RAPPORT N CR-13/06.653 CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégie régionale de formation des jeunes et

Plus en détail

Infodoc. n 92. Janvier 2014. Législation/Réglementation. Service de la Formation Continue, Professionnelle et Permanente (SeFoCoPP)

Infodoc. n 92. Janvier 2014. Législation/Réglementation. Service de la Formation Continue, Professionnelle et Permanente (SeFoCoPP) Infodoc Législation/Réglementation Janvier 2014 n 92 michele.wendling@univ-paris-diderot.fr Service de la Formation Continue, Professionnelle et Permanente (SeFoCoPP) LÉGISLATION/RÉGLEMENTATION RÉFORME

Plus en détail

Construisez votre parcours professionnel CQP-IH. Certifi cat de Qualifi cation Professionnelle de l Industrie Hôtelière

Construisez votre parcours professionnel CQP-IH. Certifi cat de Qualifi cation Professionnelle de l Industrie Hôtelière Construisez votre parcours professionnel dans l Hôtellerie et la Restauration CQP-IH Certifi cat de Qualifi cation Professionnelle de l Industrie Hôtelière P-IH 3 Le CQP, pourquoi? Un dispositif spécialement

Plus en détail

Titre professionnel - Commercial (Commercial itinérant)

Titre professionnel - Commercial (Commercial itinérant) Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 08/01/2016. Fiche formation Titre professionnel - Commercial (Commercial itinérant) - N : 16493 - Mise à jour : 05/01/2016 Titre professionnel

Plus en détail

Réussir. tous vos recrutements. Services Entreprises

Réussir. tous vos recrutements. Services Entreprises conseil recherche sélection intégration www.pole-emploi.fr Pour connaître les coordonnées de nos sites. Pour plus d informations sur : Les services qui vous sont proposés Les mesures pour l emploi TBWA\CORPORATE

Plus en détail

rapport d activité 2010

rapport d activité 2010 rapport d activité 2010 Formation Orientation Santé Emploi Logement Mobilité 18/19 formation Pour les jeunes qui n ont pas eu accès à une formation par la voie scolaire, de nombreuses possibilités existent.

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management de la qualité : Industrie, services, santé de l Université d Evry-Vald Essonne - UEVE Vague E 2015-2019

Plus en détail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail Services à la personne Agir pour améliorer les conditions de travail Expériences d entreprises de moins de 20 salariés Propositions d axes de travail Des problématiques des Des petites entités souvent

Plus en détail

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Arrêtés du 21 et 22 octobre 2003, JO du 08/11/03 Pour rappel les titres professionnels constituent

Plus en détail

Pack d information courtier en formation

Pack d information courtier en formation Pack d information courtier en formation 1 EFFICOURS GLOBAL Réseau de courtier en formation Le réseau EFFICOURS vous permet de développer votre activité de conseiller en formation indépendant. Tel un franchisé,

Plus en détail

COMPÉTENCES DÉSORMAIS SOUS LA MÊME ENSEIGNE

COMPÉTENCES DÉSORMAIS SOUS LA MÊME ENSEIGNE ENTREPRISES TOUTES NOS COMPÉTENCES DÉSORMAIS SOUS LA MÊME ENSEIGNE les-industries-technologiques.fr Malgré le contexte économique actuel, le sujet de préoccupation qui arrive en tête pour les chefs d entreprise

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

Client : AGEFOS PME AQUITAINE Mission : Actions management Année : 2010. Droit et obligation de l entreprise au regard du code du travail

Client : AGEFOS PME AQUITAINE Mission : Actions management Année : 2010. Droit et obligation de l entreprise au regard du code du travail Drroiitt ett oblliigattiions de ll enttrreprriise au rregarrd du code du ttrravaiill Action Objectifs Droit et obligation de l entreprise au regard du code du travail Appréhender les dernières évolutions

Plus en détail

SYNTHESE DE LA LOI DU 28 JUILLET 2011 POUR LE DEVELOPPEMENT DE L ALTERNANCE

SYNTHESE DE LA LOI DU 28 JUILLET 2011 POUR LE DEVELOPPEMENT DE L ALTERNANCE SYNTHESE DE LA LOI DU 28 JUILLET 2011 POUR LE DEVELOPPEMENT DE L ALTERNANCE Article 1 er Création d une carte d étudiant des métiers pour les apprentis et certains jeunes en contrats de professionnalisation

Plus en détail

Nos solutions & prestations RH

Nos solutions & prestations RH Nos solutions & prestations RH 2 solutions RH Préparation Opérationnelle à l Emploi (POE) Contrat de Professionnalisation 2 prestations RH Pré-recrutement Recrutement 5 rue Condorcet - CS 20312-38093 Villefontaine

Plus en détail

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE 103.5 La station Radio E2C AUVERGNE Communiqué de presse 15 mai 2012 Radio E2C : 103.5 Une semaine dans la peau des animateurs radio, c est le challenge que vont relever les stagiaires de l E2C Du 21 au

Plus en détail

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT ACCORD CADRE DE PARTENARIAT Entre L Association pour la formation professionnelle des adultes ( AFPA) 13 place du Général de Gaulle - 93108 Montreuil Cedex Représentée par : Son directeur général, Philippe

Plus en détail

ELEMENTS DE CONTEXTE. Qui sommes-nous?

ELEMENTS DE CONTEXTE. Qui sommes-nous? Cahier des charges - Appel à propositions Mise en œuvre de prestations d assistance technique à la mise en œuvre de la formation professionnelle dans les petites et moyennes entreprises du travail temporaire

Plus en détail

La Validation des Acquis de l Expérience

La Validation des Acquis de l Expérience La Validation des Acquis de l Expérience Attention : Ces deux dispositifs s adressent uniquement aux salarié(e)s et aux bénévoles du réseau des MJC de Midi Pyrénées. L Institut de Formation à l Animation

Plus en détail

Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion»)

Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion») Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion») Titre I : développement de l alternance Titre II : encadrement

Plus en détail

hôtels cafés restaur ants tr aiteurs formation et conseil

hôtels cafés restaur ants tr aiteurs formation et conseil hôtels cafés restaur ants formation tr aiteurs et conseil 2015 ASFOREST, votre partenaire FORmation et conseil ASFOREST, association de formation continue du Synhorcat, conseille et accompagne depuis 1975

Plus en détail

RECRUTER. un collaborateur handicapé. Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015

RECRUTER. un collaborateur handicapé. Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015 Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015 RECRUTER un collaborateur handicapé Les bonnes questions à se poser Quelles démarches? Les aides de l Agefiph dont vous pouvez bénéficier Les clés pour

Plus en détail

1 ère mission confiée aux MDE: l observation, l anticipation, l adaptation du territoire 2 ème

1 ère mission confiée aux MDE: l observation, l anticipation, l adaptation du territoire 2 ème INSERFORMABANQUES 1 ère mission confiée aux MDE: l observation, l anticipation, l adaptation du territoire 2 ème mission : favoriser l accès et le retour à l emploi des demandeurs d emploi jeunes et adultes.

Plus en détail

Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020?

Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020? Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020? 28 novembre 2013 Le Tertiaire Supérieur sur Lille Métropole? Les sources? Le Contrat d Etude Prospective

Plus en détail

Fiche formation Coach en image et communication - N : 10021 - Mise à jour : 05/02/2015

Fiche formation Coach en image et communication - N : 10021 - Mise à jour : 05/02/2015 Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 27/08/2015. Fiche formation Coach en image et communication - N : 10021 - Mise à jour : 05/02/2015 CIC Coach en image et communication

Plus en détail

Expérience des centres de formation de. l U.R.M.A Région Martinique. Chambre de Métiers et de l Artisanat

Expérience des centres de formation de. l U.R.M.A Région Martinique. Chambre de Métiers et de l Artisanat Favoriser l insertion des publics les plus fragilisés Expérience des centres de formation de l U.R.M.A Région Martinique Chambre de Métiers et de l Artisanat Le concept de l URMA des Chambres de Métiers

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI. 13 mars 2013

RAPPORT FINAL. Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI. 13 mars 2013 Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI RAPPORT FINAL 13 mars 2013 Version finale 13/03/2013 RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE ÉLECTRONIQUE 2 Introduction Le questionnaire diffusé par l ASMEP-ETI auprès

Plus en détail

1. LE CONTEXTE. Nous sommes une des plus importantes coopératives forestières en France.

1. LE CONTEXTE. Nous sommes une des plus importantes coopératives forestières en France. NOTE D INFORMATION concernant le recrutement d un(e) : DIRECTEUR DU DEVELOPPEMENT COMMERCIAL H/F DANS LE DOMAINE DE LA SYLVICULTURE OFFERT A EVREUX (27) 1. LE CONTEXTE Nous sommes une des plus importantes

Plus en détail

L intérêt des chefs d'entreprise pour l apprentissage reste fort mais tend à s effriter pour la première fois depuis des années

L intérêt des chefs d'entreprise pour l apprentissage reste fort mais tend à s effriter pour la première fois depuis des années Communiqué de presse Paris le 18 juin 2014 L intérêt des chefs d'entreprise pour l apprentissage reste fort mais tend à s effriter pour la première fois depuis des années Baromètre 2014 AGEFA- PME/Ifop

Plus en détail

Bilan Journée Informatique La Cité des Métiers de Marseille et de Provence-Alpes-Côte d Azur page 1/12

Bilan Journée Informatique La Cité des Métiers de Marseille et de Provence-Alpes-Côte d Azur page 1/12 page 1/12 Sommaire I- Rappel du contexte p 3 II- Objectifs de cette journée p 3 III- Actions mises en place p 3 a) La Cité des Métiers p 3 b) Pôle emploi p 3 c) Omniciel p 3 IV- Promotion de l évènement

Plus en détail

Surveillant de nuit et maître de maison

Surveillant de nuit et maître de maison Surveillant de nuit et maître de maison 2014 Les avenants N 284 et 285 du 8 juillet 2003, à la Convention collective nationale du travail des établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées

Plus en détail

de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent

de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent Offre 2013 de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent citoyenneté, culture et action éducative cycle de formation professionnelle restauration

Plus en détail

CHARTE QUALITE PROXIM SERVICES

CHARTE QUALITE PROXIM SERVICES CHARTE QUALITE PROXIM SERVICES 1. Principes généraux La marque Proxim Services, dans ses conditions d octroi et d utilisation, est garante de ses trois piliers : la qualité des services rendus au client

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion opérationnelle et juridique des ressources humaines de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

La Préparation Opérationnelle à l Emploi (POE) 6 décembre 2012

La Préparation Opérationnelle à l Emploi (POE) 6 décembre 2012 La Préparation Opérationnelle à l Emploi (POE) SPP des prestataires de services du secteur tertiaire 6 décembre 2012 Objectifs 1/ La POE individuelle Créée par les partenaires sociaux et reprise dans la

Plus en détail

Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013

Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013 Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013 L Icam en Bref De 1898 à nos jours 1898 : création de l Institut Catholique des Arts et Métiers à Lille 1903 : création de la formation professionnelle

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management et gestion commerciale de l Université de Cergy- Pontoise - UCP Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions Appel à propositions Dispositif de professionnalisation des acteurs de l accueil, l information, l orientation, l emploi, la formation professionnelle initiale (par la voie de l apprentissage) et la formation

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME ENTREPRISES DE 300 SALARIÉS ET PLUS, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE. LES ENJEUX MAJEURS POUR LES ENTREPRISES

Plus en détail

La formation continue de l IMMD s adapte à tous les profils

La formation continue de l IMMD s adapte à tous les profils La formation continue de l IMMD s adapte à tous les profils pour permettre aux salariés de poursuivre leur activité en entreprise tout en préparant un diplôme (Licence 3, Master 1, Master 2). Pour qui?

Plus en détail

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises mardi 22 septembre 2009 La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises Baptiste MAUREL 04 67 22 80 35 ///

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE «CONSEILLER EN PRODUITS DERMO-COSMETIQUES»

LICENCE PROFESSIONNELLE «CONSEILLER EN PRODUITS DERMO-COSMETIQUES» LDER/15/ Nom Prénom Université Paul Sabatier Faculté de Sciences Pharmaceutiques Service scolarité Licence professionnelle : 05.62.25.98.03 31062 TOULOUSE CEDEX 09 : 05.62.25.98.16 : http//www.pharmacie.ups-tlse.fr

Plus en détail

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS Novembre 11 Plus de la moitié des cadres en poste envisage une mobilité professionnelle dans un avenir proche, que ce soit un changement de poste dans

Plus en détail

Master Mécanique et ingénieries

Master Mécanique et ingénieries Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Mécanique et ingénieries Université de Bordeaux (déposant) Arts et Métiers Paris Tech Ecole Nationale Supérieure d Architecture et de Paysage de Bordeaux

Plus en détail

LE PROJET EDUCATIF GLOBAL D UN CFA DU BTP

LE PROJET EDUCATIF GLOBAL D UN CFA DU BTP Réf. document : AT.PEG.22 LE PROJET EDUCATIF GLOBAL D UN CFA DU BTP Définition d un «Projet éducatif global» Les objectifs du Projet éducatif global d un établissement de formation du BTP représentent

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT ET FORMATION AGROALIMENTAIRE-TRANSFORMATION-ALIMENTATION

ACCOMPAGNEMENT ET FORMATION AGROALIMENTAIRE-TRANSFORMATION-ALIMENTATION ACCOMPAGNEMENT ET FORMATION AGROALIMENTAIRE-TRANSFORMATION-ALIMENTATION Ensemble gagnons l avenir GERER LES COMPETENCES QUALIFIER - CERTIFIER ACCOMPAGNER - FORMER Réseaulument Formation «AGROALIMENTAIRE-TRANSFORMATION-ALIMENTATION»

Plus en détail

Construisez votre parcours professionnel VAE / CQP

Construisez votre parcours professionnel VAE / CQP Construisez votre parcours professionnel dans l Hôtellerie et la Restauration VAE / CQP Validation des Acquis de l Expérience / Certificat de Qualification Professionnelle de l Industrie Hôtelière La VAE,

Plus en détail

CFA Métiers du Tourisme

CFA Métiers du Tourisme CFA Métiers du Tourisme Centre de formation et d apprentissage aux métiers du tourisme pour les Entreprises, Associations & Collectivités MONTPELLIER - NARBONNE - PERPIGNAN Qui sommes nous? Un CFA spécialisé

Plus en détail

Les points forts de la loi du 5 mars 2014

Les points forts de la loi du 5 mars 2014 Les points forts de la loi du 5 mars 2014 Les points forts de la loi du 5 mars 2014 1. Le Compte personnel de formation (CPF) 2. Un entretien professionnel rénové 3. Un financement simplifié 4. Une mutualisation

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

La formation professionnelle continue Formation externe / Formation interne

La formation professionnelle continue Formation externe / Formation interne La formation professionnelle continue Formation externe / Formation interne L intitulé «formation», qui peut être affiché dans un document publicitaire, n est pas suffisant pour garantir son financement

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Vente de produits et services énergétiques de l Université Paris-Est Marne-la-Vallée - UPEM Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

FORMATION CONTINUE 2015-2016. Accélérateur de compétences commerciales

FORMATION CONTINUE 2015-2016. Accélérateur de compétences commerciales FORMATION CONTINUE 2015-2016 Accélérateur de compétences commerciales LA VENTE AU COEUR DE NOS FORMATIONS Sup de V, l école supérieure de vente de la CCI Paris Ile-de-France, est une école d excellence

Plus en détail

Licence professionnelle Assistant de gestion import-export

Licence professionnelle Assistant de gestion import-export Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Assistant de gestion import-export Université Toulouse III - Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France Refondation de l Ecole De la République Contribution des CCI de France Octobre 2012 Etablissements publics dirigés par des chefs d entreprises élus par leurs pairs, les CCI de France assurent globalement

Plus en détail

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation "COMPTABLE D'ENTREPRISE"

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation COMPTABLE D'ENTREPRISE PAGE 1/8 Cahier des charges à l'attention des organismes de formation "COMPTABLE D'ENTREPRISE" Action collective au profit des entreprises adhérentes de plus de 10 salariés Formations organisées avec le

Plus en détail

Aidons les jeunes à devenir entrepreneur de leur vie! RESEAU ETINCELLE RESEAU ETINCELLE

Aidons les jeunes à devenir entrepreneur de leur vie! RESEAU ETINCELLE RESEAU ETINCELLE Aidons les jeunes à devenir entrepreneur de leur vie! RESEAU 1 1. Le Constat En France chaque année, 230.000 jeunes sortent du système scolaire sans diplôme ni qualification Le taux de chômage des actifs

Plus en détail

La formation professionnelle des salariés : principes généraux

La formation professionnelle des salariés : principes généraux 2 nd forum des associations Juin 2013 - Goyave La formation professionnelle des salariés : principes généraux Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi

Plus en détail

pro Gestion du patrimoine immobilier Site d Agen

pro Gestion du patrimoine immobilier Site d Agen Licence pro Gestion du patrimoine immobilier Site d Agen Objectifs de la formation L objectif est de former les étudiants aux produits et prestations fournis par les banques, les compagnies d assurance,

Plus en détail

Comment appréhender la réforme qui donne à l entreprise l obligation de former ses salariés? 17 mars 2015

Comment appréhender la réforme qui donne à l entreprise l obligation de former ses salariés? 17 mars 2015 Comment appréhender la réforme qui donne à l entreprise l obligation de former ses salariés? 17 mars 2015 Il s agit d une réforme globale qui crée le mouvement à tous les niveaux L individu : avec la mise

Plus en détail

ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L ACCES A L ALTERNANCE ET POUR L EMPLOI DES JEUNES

ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L ACCES A L ALTERNANCE ET POUR L EMPLOI DES JEUNES 1 ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L ACCES A L ALTERNANCE ET POUR L EMPLOI DES JEUNES Vus La Loi n 2009-1437 du 24 novembre 2009 La Loi n 2010-1657 du 29 décembre 2010 Le Décret n 2010-1780 du 31 décembre

Plus en détail

PLAN D AMELIORATION DE LA QUALITE DES PARCOURS DE FORMATION 2013 / 2015

PLAN D AMELIORATION DE LA QUALITE DES PARCOURS DE FORMATION 2013 / 2015 PLAN D AMELIORATION DE LA QUALITE DES PARCOURS DE FORMATION / 2015 Dans un contexte où la sécurisation des parcours professionnels est devenue une priorité absolue, la qualité de la formation apparaît

Plus en détail

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque PROFESSIONNALISATION, UN ENJEUX NATIONAL, UNE «PRIORITÉ» POUR LES CCI Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque année plus de 160 000 jeunes quittant le système scolaire

Plus en détail

Notre modèle d engagement

Notre modèle d engagement Notre modèle d engagement 1. EVALUER L évaluation des compétences que vous souhaitez améliorer implique un vrai échange entre nos deux équipes, et une étude plus approfondie des écarts et des actions préalablement

Plus en détail

Qui est ARPEJEH. Pourquoi ARPEJEH. La vocation ARPEJEH. Les objectifs ARPEJEH

Qui est ARPEJEH. Pourquoi ARPEJEH. La vocation ARPEJEH. Les objectifs ARPEJEH Qui est ARPEJEH L association ARPEJEH est une association d intérêt général, régie par la loi du 1 er juillet 1901, réunissant des organisations professionnelles privées et publiques (entreprises, établissements

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Résultats de l'enquête de satisfaction menée auprès des entreprises

Résultats de l'enquête de satisfaction menée auprès des entreprises Résultats de l'enquête de satisfaction menée auprès des entreprises Année 2013-2014 2014 Page 2 Résultats enquêtes de satisfaction entreprises 2013-2014 L enquête présentée sous la forme d un formulaire

Plus en détail

Formations Management

Formations Management Formations Management MANAGEMENT ET COMMUNICATION Ecole du Management : Cycle Animateur d équipe Ecole du Management : Cycle Maîtrise Ecole du Management : Cycle Coordinateur Technique Animateur (trice)

Plus en détail

Licence professionnelle Commerce, spécialité chargé d affaires en informatique, commercialisation de solutions informatiques

Licence professionnelle Commerce, spécialité chargé d affaires en informatique, commercialisation de solutions informatiques Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Commerce, spécialité chargé d affaires en informatique, commercialisation de solutions informatiques Université de Bordeaux Campagne

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE ACTIVITES SPORTIVES. Développement social et médiation par le sport

LICENCE PROFESSIONNELLE ACTIVITES SPORTIVES. Développement social et médiation par le sport UNIVERSITE ORLEANS 2012 2013 LICENCE PROFESSIONNELLE ACTIVITES SPORTIVES Développement social et médiation par le sport Lieu de la formation : 2 allée du Château BP 6237 45062 ORLEANS CEDEX 2 Tél : 02

Plus en détail

www.cg71.fr GUIDE DU TUTEUR

www.cg71.fr GUIDE DU TUTEUR www.cg71.fr GUIDE DU TUTEUR AVANT-PROPOS Ce guide s adresse particulièrement au tuteur d un agent recruté en contrat unique d insertion - contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) mais chacun peut

Plus en détail

PROGRAMME A LA CARTE. MODULES DE PERFECTIONNEMENT en MANGEMENT ET COMMUNICATION

PROGRAMME A LA CARTE. MODULES DE PERFECTIONNEMENT en MANGEMENT ET COMMUNICATION PROGRAMME A LA CARTE MODULES DE PERFECTIONNEMENT en MANGEMENT ET UNE INDIVIDUALISATION DES PARCOURS DE FORMATION Les modules de perfectionnement de CAPITOLIS permettent à une personne qui exerce ou va

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Import-Export de l Université Paris-Est Marne-la-Vallée - UPEM Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

ACTION COLLECTIVE. Formation de tuteurs FORMATION. «Devenir tuteur d entreprise, les clefs de la réussite» Référence de l action : 44375 ORGANISME

ACTION COLLECTIVE. Formation de tuteurs FORMATION. «Devenir tuteur d entreprise, les clefs de la réussite» Référence de l action : 44375 ORGANISME ACTION COLLECTIVE Formation de tuteurs FORMATION «Devenir tuteur d entreprise, les clefs de la réussite» Référence de l action : 44375 ORGANISME FORSANE Contact : Anne Gomond contact-niort@forsane.com

Plus en détail

Cahier des charges «Mission Placement à l'emploi / relation Entreprises»

Cahier des charges «Mission Placement à l'emploi / relation Entreprises» Cahier des charges «Mission Placement à l'emploi / relation Entreprises» Cf. Note de cadrage PLIE pour l année 2015 1 ORIENTATION GENERALE L'intégration à l'emploi est un des axes prioritaires énoncés

Plus en détail

Haute école pédagogique du canton de Vaud Filière Pédagogie spécialisée. Votre formation en enseignement spécialisé

Haute école pédagogique du canton de Vaud Filière Pédagogie spécialisée. Votre formation en enseignement spécialisé Haute école pédagogique du canton de Vaud Filière Pédagogie spécialisée Votre formation en enseignement spécialisé La HEP Vaud vous prépare au Master of Arts et Diplôme dans le domaine de la pédagogie

Plus en détail

Préparation au concours d'infirmier

Préparation au concours d'infirmier Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 26/11/2015. Fiche formation Préparation au concours d'infirmier - N : 9880 - Mise à jour : 16/11/2015 Préparation au concours d'infirmier

Plus en détail

Édito. à savoir. Sommaire

Édito. à savoir. Sommaire Novembre 2015 - N 55 Association de Développement des formations des industries de la Métallurgie DRÔME ARDÈCHE Sommaire En quoi consiste l'entretien professionnel?...p. 1-2 Un site à votre service : www.opcaim.com

Plus en détail