ARVALIS - Institut du végétal

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ARVALIS - Institut du végétal"

Transcription

1

2 Merci aux partenaires : AGRIAL (Jacques DELAUNAY Benoît FORNER), CA29 (Odile LEDU Jean-Philippe TURLIN), CA50 (Nathalie DILLY), CA61 (Cécile PRIMOIS), CA85 (Jérome JACQ), SCA Herbauges (Benoît MUSSET) et l ensemble des établissements semenciers

3 MAIS GRAIN G10 G11 G12

4 Rendement et Précocité Maïs Grain - Variétés Très Précoces (10) Zone : Bretagne, Normandie et Nord En Rdt tenant q/ha compte des coûts de séchage (12 /q), ces 3 variétés donnent le même résultat économique VARIETES PLUS PRECOCES KONSENSUS (R) COLISEE (R) NK FALKONE (R) SPHINXX (R) Série 10 Moy. rdt : q/ha (ppes : 5.5 q/ha) Moy. % hum. grain : 30.7 % (ppes : 0.8 %) VARIETES PLUS TARDIVES 05 (R) Référence, a : adjacent Variété préconisée Humidité en % /12/2014 4

5 Série essais Variétés Très Précoces (10) Zone : Bretagne, Normandie et Nord blaireaux Retenus pour rendement Retenus pour verse et précocité Dept Commune Dept Commune 8 ST QUENTIN LE PETIT 8 ST QUENTIN LE PETIT 14 ST GABRIEL BRECY 22 LA CHEZE 22 LA CHEZE 22 LE FAOUET 22 LE FAOUET 29 LANDELEAU Moy. rdt : q/ha (ppes : 5.5 q/ha) Moy. % hum. grain : 30.7 % (ppes : 0.8 %) Retenus pour rendement Retenus pour verse 22et précocité TREGOMEUR 62 VILLERS LES CAGNICOURT 29 Dept LANDELEAU Commune Dept Commune Verse 29 8 ST COULITZ ST QUENTIN LE PETIT 8 ST QUENTIN LE PETIT 5 essais ST GERMAIN ST GABRIEL EN BRECY COGLES 22 LA CHEZE 7.6% ROMAGNY LA CHEZE 22 LE FAOUET SEES LE FAOUET 29 LANDELEAU 16/12/ VILLERS TREGOMEUR LES CAGNICOURT 62 VILLERS LES CAGNICOURT 29 LANDELEAU

6 Rdt en q/ha 9 variétés en 1 ère année CASEY 3 ème année, 2 ème année, 1 ère année Référence (R), adjacente (a), Variété préconisée Rendement et Précocité Maïs Grain - Variétés Très Précoces (10) Zone : Bretagne, Normandie et Nord KONSENSUS (R) MAS 15P ES TECHNO COLISEE (R) IDOLL DKC2931 KONNECTIS RAMSES PLENTY DS0442A KWINNS ANATOLL NK FALKONE (R) BENETTO TITOXX KIPARIS HOXXMANN Série 10 EXXPRIM RGT FAXXANA SPHINXX (R) STEFIXX Moy. rdt : q/ha (ppes : 5.5 q/ha) Moy. % hum. grain : 30.7 % (ppes : 0.8 %) OSTERBI CS Humidité en % /12/2014 6

7 Rdt en q/ha 9 variétés en 1 ère année CASEY ATTENTION VERSE A PLUS 10% SUR 5 ESSAIS 2014 KONSENSUS (R) MAS 15P (R) Référence, a : adjacent ES TECHNO Variété préconisée Rendement et Précocité Maïs Grain - Variétés Très Précoces (10) Zone : Bretagne, Normandie et Nord COLISEE (R) IDOLL DKC2931 KONNECTIS RAMSES PLENTY DS0442A KWINNS ANATOLL NK FALKONE (R) BENETTO TITOXX KIPARIS HOXXMANN Série 10 Moy. rdt : q/ha (ppes : 5.5 q/ha) Moy. % hum. grain : 30.7 % (ppes : 0.8 %) EXXPRIM RGT FAXXANA SPHINXX (R) STEFIXX OSTERBI CS Humidité en % /12/2014 7

8 Rendements pluriannuels Maïs Grain - Variétés Très Précoces (10) Zone : Bretagne, Normandie et Nord Série 10 16/12/2014 8

9 Nos préconisations Série 10 G10 Points forts Points faibles Particularités Valeurs sûres COLISEE Productive et régulière, vigueur, mixte Milieu de groupe IDOLL Régulière, vigueur Milieu de groupe KONNECTIS Helmintho. En retrait en 2014 Milieu de groupe Confirmées BENETTO Régulière, Fusarium graminéarum Milieu de groupe KIPARIS Productive Fusarium graminéarum (AS) Fin de groupe KWINNS Régulière Milieu de groupe A essayer RAMSES Productive, Vigueur (Helmintho.) Milieu de groupe 16/12/2014 9

10 Série 11 8 essais Moy. rdt : q/ha (ppes : 4.9 q/ha) Moy. % hum. grain : 32.6 % (ppes : 0.9 %) Hétérogénéité Variétés Précoces (11) Zone : Bretagne, Normandie et Ouest Dept Retenus pour rendement et précocité Commune 14 ST GABRIEL BRECY 29 MELGVEN 35 JAVENE 35 PACE 53 ARON 56 BIGNAN Verse, pyrale 56 LOCMARIA GRAND CHAMP 61 LONRAI 16/12/

11 Rdt en q/ha 4 variétés en 1 ère année NK FALKONE (a) RIVALDINIO KWS DS0493B ES TOLERANCE KREOLIS (R) Référence, a : adjacent Variété préconisée Rendement et Précocité Maïs Grain - Variétés Précoces (11) Zone : Bretagne, Normandie et Ouest TENESSY LINDSEY MILLESIM (R) KANDIS DKC3730 MAS 29T KONKORDANS KASIMENS KOHERENS (R) RONALDINIO (R) MAS 21D (R) KATARI CS KROISSANS Série 11 Moy. rdt : q/ha (ppes : 4.9 q/ha) Moy. % hum. grain : 32.6 % (ppes : 0.9 %) DKC4197 (a) ADEVEY 3 ème année, 2 ème année, 1 ère année Référence (R), adjacente (a), Variété préconisée Humidité en % /12/

12 Rendements pluriannuels Maïs Grain - Variétés Précoces (11) Zone : Bretagne, Normandie et Ouest Série 11 16/12/

13 Nos préconisations Série 11 G11 Points forts Points faibles Particularités Valeurs sûres KANDIS Productive et régulière, Mixte Verse (un peu) Milieu de groupe MILLESIM Régulière, vigueur, Mixte Helmintho.(AS) Milieu de groupe KONKORDANS Régulière Milieu de groupe Confirmées DS 0493 B Précoce et productive, vigueur Helmintho.(AS) Début de groupe KROISSANS Vigueur, Productive Verse (un peu) Fin de groupe TENESSY Vigueur Helmintho.(AS) Milieu de groupe A essayer DKC 3730 (Helmintho.) Fin de groupe MAS 29T (Helmintho.) (Vigueur) Fin de groupe RIVALDINIO KWS Précoce et productive Vigueur Début de groupe 16/12/

14 Série 12 Moyenne de rendement : q/ha (ppes : 6.0 q/ha) Moyenne de teneur en eau du grain : 29.7 % (ppes : 1.3 %) 6 essais Retenus pour rendement et précocité Dept Commune 44 STE PAZANNE 49 ANDARD 49 ECHEMIRE 72 LOUVIGNY 72 LUCHE PRINGE 72 PARCE SUR SARTHE Variétés 1/2 Précoces Cornées Dentées C1 (12) Zone : Pays de la Loire, Vendée et Poitou 16/12/

15 Résultats 2014 Rendement et précocité à la récolte Pays de la Loire, Vendée et Poitou Rendement en q/ha Moyenne de rendement : q/ha (ppes : 6.0 q/ha) Moyenne de teneur en eau du grain : 29.7 % (ppes : 1.3 %) 3 ème année, 2 ème année, 1 ère année Référence (R), adjacente (a), Variété préconisée P9213 DKC4197 PR38N86 PRIVILEGE P8816 BRESILIO DKC4117 DKC3931 KLOUIS P9203 P9400 RGT PROVEXX CODILIO EXXCLUSIV KONFERENS SY TALLINN OSCARRO DKC3930 DKC4102 Humidité en % Série 12 ES GALLERY RGT CONEXXION 16/12/ KWS 9361 ES CUBUS

16 Résultats pluriannuels Série 12 Rendements annuels en % de la moyenne Référence Références 3 ème année 2 ème année DKC4197 P9400 KWS 9361 ES CUBUS PR38N86 3ème année PRIVILEGE DKC4117 DKC4102 2ème année BRESILIO KLOUIS DKC3931 P9203 DKC3930 ES GALLERY 16/12/

17 Nos préconisations 2015 Série 12 Points forts Points faibles Particularités Valeurs sûres DKC 4117 Bonne tenue de tige Milieu de série DKC 4197 Précoce Vigueur faible, tenue tige moyenne Début de série ES CUBUS Tardif, tenue tige moyenne Fin de série KWS 9361 Régulier, bonne vigueur Tardif Fin de série Confirmées DKC 3931 Bonne tenue de tige ES GALLERY Productive, Bonne vigueur Tardif, tenue tige moyenne à faible Fin de série P 9400 Bonne tenue de tige Vigueur moyenne Milieu de série A essayer EXXCLUSIV KONFERENS P8816 P9213 Précoce RGT CONEXXION Tardif Fin de série 16/12/

18 MAIS FOURRAGE SA SB SC SD

19 SA Rendement en t MS/ha VARIETES PLUS TARDIVES (R) Référence, a : adjacent Variété préconisée Rendement et Précocité Maïs Fourrage - Variétés Très Précoces (SA) Zone : Bretagne EMILY RONALDINIO (R, a) ELIOT (R) Moy. rdt : 17.8 t MS/ha (ppes : 0.8 t/ha) En tenant compte de la précocité, ces variétés ont la même productivité : 0.2 t MS pour 1% MS NK FALKONE (R) Moy. % MS : 35.0 % (ppes : 1.9 %) VARIETES PLUS PRECOCES KONSENSUS (R) % MS plante entière /12/

20 SA Etude de la valeur alimentaire des variétés de maïs fourrage du groupe Très précoces (SA) Résultats 2014 de DMO non amidon et concentration en amidon Composante "tiges+feuilles" : DMO non amidon % 0,92 UFL 0,91 UFL 0,9 UFL 0,93 UFL 0,94 UFL BONNE DIGESTIBILITÉ TIGES-FEUILLES (>58%) VALEUR UFL INFERIEURE 0,95 UFL VALEUR UFL SUPERIEURE Moyenne SA : DMOna = 56.4% Amidon = 34.5% TENEUR EN AMIDON ÉLEVÉE (> 35 %) Composante "grains" : amidon % /12/

21 SA 6 essais Moy. % MS : 35.0 % (ppes : 1.9 %) Retenus pour rendement et précocité Retenus pour UFL Dept Commune Dept Commune 2 AUBIGNY AUX KAISNES 22 ST GILLES VIEUX MARCHE 22 TREGOMEUR 22 ST JEAN KERDANIEL 29 PLOUDANIEL 22 TREGOMEUR 59 FONTAINE AU PIRE 29 PLOUDANIEL 60 SARCUS 29 POULLAOUEN 76 SERVAVILLE SALMONVILLE 35 PARIGNE Variétés Très Précoces (SA) Zone : BRETAGNE Moy. rdt : 17.8 t MS/ha (ppes : 0.8 t/ha) ennoiement Sanglier 16/12/

22 SA Rendement en t MS/ha LG30223 ANATOLL MONCHERIE LG30220 Rendement et Précocité Maïs Fourrage - Variétés Très Précoces (SA) Zone : Bretagne RGT CINEXX MILLESIM TRESSY RONALDINIO (R, a) MALLORY EMILY TRIANON 3 ème année, 2 ème année, 1 ère année Référence (R), adjacente (a), Variété préconisée KALITATIS ELIOT (R) DKC3142 KUBITUS NK FALKONE (R) Moy. rdt : 17.8 t MS/ha (ppes : 0.8 t/ha) CODITANK Moy. % MS : 35.0 % (ppes : 1.9 %) CATHY OSTERBI CS LG30212 COLISEE KONSENSUS (R) % MS plante entière /12/

23 SA Rendements pluriannuels Maïs Fourrage - Variétés Très Précoces (SA) Zone : Normandie et Nord 16/12/

24 SA EMILY Etude de la valeur alimentaire des variétés de maïs fourrage du groupe Très précoces (SA) Résultats 2014 de DMO non amidon et concentration en amidon Composante "tiges+feuilles" : DMO non amidon % 0,9 UFL 0,92 UFL 0,91 UFL RGT CINEXX 0,93 UFL 0,94 UFL MALLORY ELIOT DKC3142 ANATOLL MONCHERIE OSTERBI CS CODITANK LG30223 TRESSY CATHY LG30212 LG30220 TRIANON NK FALKONE MILLESIM 0,95 UFL RONALDINIO COLISEE KONSENSUS Moyenne SA : DMOna = 56.4% Amidon = 34.5% KALITATIS KUBITUS Composante "grains" : amidon % /12/

25 SA Nos préconisations 2015 SA Points forts Points faibles Particularités Valeurs sûres CATHY Valeur énergétique Début de groupe Digestibilité tige-feuille, Moins riche en amidon Milieu de groupe EMILY MILLESIM KONSENSUS Helmintho. Productive et régulière, Vigueur, Mixte Précoce, Riche en amidon, Mixte Verse (un peu), Helmintho. (AS) Dinag, Potentiel, Helmintho. (AS) Fin de groupe Début de groupe Confirmées LG Productive, Valeur énergétique Fin de groupe LG Valeur énergétique Fin de groupe MALLORY Productive, Digestibilité tigefeuille, Helmintho. Moins riche en amidon Milieu de groupe A essayer KUBITUS Productive, très riche en amidon Vigueur, (Helmintho. (AS)) Milieu de groupe LG Précoce, Valeur énergétique Début de groupe MONCHERIE Productive Valeur énergétique, Surveiller verse Fin de groupe 16/12/

26 SB 15 essais Variétés Précoces (SB) Zone : Bretagne, Pays de la Loire et Normandie Moy. rdt : 19.3 t MS/ha (ppes : 0.6 t/ha) Moy. % MS : 34.4 % (ppes : 0.9 %) ennoiement Retenus Retenus pour pour rendement Retenus pour verse et et précocité Dept Commune Dept Dept Commune 14 CROUAY CROUAY 22 LE FAOUET FONTENAY LE LE PESNEL 35 GRAND FOUGERAY LA LA CHEZE 35 LA CHAPELLE JANSON LE LE FAOUET 56 BIGNAN TREGOMEUR 2 AUBIGNY AUX KAISNES PLOMODIERN Retenus pour UFL GRAND FOUGERAY Dept Commune Retenus pour rendement Retenus pour verse LA CHAPELLE JANSON 22 TREGOMEUR et précocité Dept Commune 35 LES IFFS 29 PLOMODIERN Dept Commune 14 CROUAY 35 ST GERMAIN EN COGLES 35 LES IFFS 14 CROUAY 22 LE FAOUET 49 DAUMERAY 72 ARTHEZE 14 FONTENAY LE PESNEL 35 GRAND FOUGERAY 56 BIGNAN 85 L'HERBERGEMENT 22 LA CHEZE 35 LA CHAPELLE JANSON 56 NEULLIAC 60 SARCUS 72 ARTHEZE 16/12/ LE FAOUET 56 BIGNAN 62 TATINGHEM TREGOMEUR 2 AUBIGNY AUX KAISNES 85 L'HERBERGEMENT 62 VILLERS LES CAGNICOURT

27 SB Rdt en t MS/ha JULIETT CASCADINIO BELCANTO KROQUIS SY FANATIC ES ASPECT LG30275 (R) MONTECRISTO NK PERFORM (R) SUPREXX VEMSTAR Rendement et Précocité Maïs Fourrage - Variétés Précoces (SB) Zone : Bretagne, Pays de la Loire et Normandie ES TAROCK FIGORINIO ES ALBATROS KROISSANS LG30274 PENELOPE GONZALO KWS LG30260 GEOXX ES SOLID SILOFLEXX RONALDINIO (R) KANDIS DKC3531 SIKALDI CS 3 ème année, 2 ème année, 1 ère année Référence (R), adjacente (a), Variété préconisée Moy. rdt : 19.3 t MS/ha (ppes : 0.6 t/ha) Moy. % MS : 34.4 % (ppes : 0.9 %) SUNSTAR NIKLAS JUVENTO % MS plante entière /12/

28 SB 16/12/

29 8 6 4 SB Etude de la valeur alimentaire des variétés de maïs fourrage du groupe Précoces (SB) Résultats 2014 de DMO non amidon et concentration en amidon Composante "tiges+feuilles" : DMO non amidon % 0,9 UFL 0,91 UFL 0,92 UFL 0,93 UFL 0,94 UFL 0,85 UFL LG30275 JULIETT SILOFLEXX PENELOPE LG30260 LG30274 BELCANTO ES ASPECT MONTECRISTO FIGORINIO SY FANATIC ES ALBATROS SUPREXX ES SOLID VEMSTAR NK PERFORM NIKLAS ES TAROCK CASCADINIO GEOXX 0,95 UFL GONZALO KWS DKC3531 SUNSTAR KROQUIS Moyenne SB : DMOna = 56.4% Amidon = 33.8% JUVENTO RONALDINIO KANDIS KROISSANS SIKALDI CS Composante "grains" : amidon % /12/

30 SB SB Points forts Points faibles Particularités Valeurs sûres GEOXX Vigueur En retrait en 2014 Milieu de groupe KANDIS Riche en amidon, Mixte Digestibilité tige feuille Vigueur, verse (un peu) Milieu de groupe Productive et régulière, Helmintho., Très bonne digestibilité tige feuille. Fin de groupe Bonne digestibilité tige feuille, Helmintho. Milieu de groupe LG PENELOPE ES TAROCK Nos préconisations 2015 Productive et régulière Confirmées Verse (2014), vigueur, Helmintho. Milieu de groupe ES ALBATROS Inférieur en potentiel moyen Milieu de groupe JULIETT Productive et régulière, Très bonne digestibilité tige feuille, Helmintho. Fin de groupe LG30260 Productive et régulière, Vigueur Valeur énergétique Milieu de groupe A essayer BELCANTO Valeur énergétique, (Helmintho. A.S.) Fin de groupe CASCADINIO Productive, Vigueur (Helmintho A.S.) Fin de groupe JUVENTO Productive, Riche en amidon Vigueur Début de groupe KROQUIS Riche en amidon Digestibilité tige feuille,(helmintho AS Fin de groupe 16/12/ SY FANATIC Valeur énergétique (Helmintho.) Fin de groupe

31 SC Retenus pour UFL Dept Commune 35 JAVENE 49 SARRIGNE 56 ST DOLAY 85 NALLIERS 70 MONTSEUGNY 9 essais Variétés Demi-Précoces (SC) Zone : Centre-Ouest Moy. rdt : 17.8 t/ MSha (ppes : 0.8 t/ha) Moy. % MS : 34.1 % (ppes : 0.9 %) ennoiement hétérogénéité Retenus pour rendement Retenus pour UFL et précocité Dept Commune Dept Commune 35 JAVENE 35 CHAPELLE DES FOUGERETZ 49 SARRIGNE 35 JAVENE 56 ST DOLAY 41 ST LEONARD EN BEAUCE 85 NALLIERS 49 SARRIGNE 70 MONTSEUGNY 53 DENAZE 56 ST DOLAY 72 ARTHEZE 79 MAZIERES EN GATINE 85 NALLIERS peuplement 16/12/

32 SC Rdt en t MS/ha ES NAVIJET Rendement et Précocité Maïs Fourrage - Variétés Demi-Précoces (SC) Zone : Centre-Ouest AAPPLE (R) BALBOA INDEXX LG3264 (R) KABATIS DANUBIO ES CHARTER (R) IDALGO CORIOLI CS PYTAGOR LG30275 (R, a) AGRO-VITALLO 3 ème année, 2 ème année, 1 ère année Référence (R), adjacente (a), Variété préconisée Moy. rdt : 17.8 t/ MSha (ppes : 0.8 t/ha) Moy. % MS : 34.1 % (ppes : 0.9 %) % MS plante entière /12/

33 SC Rendements pluriannuels Maïs Fourrage - Variétés Demi-Précoces (SC) Zone : Centre-Ouest 16/12/

34 SC LG30275 AAPPLE CORIOLI CS Etude de la valeur alimentaire des variétés de maïs fourrage du groupe Demi-précoces (SC) Résultats 2014 de DMO non amidon et concentration en amidon Composante "tiges+feuilles" : DMO non amidon % 0,92 UFL 0,93 UFL 0,94 UFL 0,91 UFL 0,9 UFL 0,85 UFL ES CHARTER ES NAVIJET LG3264 DANUBIO AGRO-VITALLO INDEXX 0,95 UFL BALBOA KABATIS PYTAGOR Moyenne SC : DMOna = 56.9% Amidon = 33.6% IDALGO Composante "grains" : amidon % /12/

35 SC Nos préconisations 2015 SC Points forts Points faibles Particularités Valeurs sûres BALBOA Vigueur Milieu de groupe INDEXX LG 3264 PYTAGOR DANUBIO IDALGO AGRO-VITALLO Productive et régulière, Valeur énergétique, très bonne digestibilité tige feuille Productive et régulière, Helmintho., Riche en amidon A essayer Régulière, Valeur énergétique Régulière, Valeur énergétique, très riche en amidon, vigueur Productive et précoce Verse (un peu), Valeur énergétique, Helmintho. Vigueur, Helmintho. Digestibilité tige feuille Valeur énergétique, Vigueur, Verse floraison, (Helmintho.) Milieu de groupe Milieu de groupe Milieu de groupe Milieu de groupe Milieu de groupe Début de groupe 16/12/

36 SD Retenus pour rendement et précocité Retenus pour UFL Dept Commune Dept Commune 38 GILLONNAY 1 MISERIEUX 41 ST LEONARD EN BEAUCE 38 GILLONNAY 44 VIEILLEVIGNE 41 ST LEONARD EN BEAUCE 49 SARRIGNE 44 MONTRELAIS 64 CASTETIS 44 VIEILLEVIGNE 68 RUSTENHART 49 SARRIGNE 64 CASTETIS 68 RUSTENHART 79 VERNOUX EN GATINE 85 NALLIERS Retenus pour UFL Dept Commune 38 GILLONNAY 10 essais 41 ST LEONARD EN BEAUCE 44 VIEILLEVIGNE 49 SARRIGNE 64 CASTETIS 68 RUSTENHART Demi-Précoces Dentées C2 à Demi-Tardives (SD) Zone : Centre-Ouest et Centre-Est Moy. rdt : 18.6 t MS/ha (ppes : 0.8 t/ha) hétérogénéité Moy. % MS : 33.7 % (ppes : 1.1 %) 50% des essais dans l Ouest 16/12/

37 SD Rdt en t MS/ha P0319 (a) Rendement et Précocité Maïs Fourrage - Demi-Précoces Dentées C2 à Demi-Tardives (SD) Zone : Centre-Ouest et Centre-Est SY PRESTIGIO ES MOSQUITO MAS 37H FUTURIXX FESTAL PALMER MAXXIS (R) SPINELI 3 ème année, 2 ème année, 1 ère année Référence (R), adjacente (a), Variété préconisée SHEXXPIR (R) KAPELLAS EXXOTIKA LG30311 Moy. rdt : 18.6 t MS/ha (ppes : 0.8 t/ha) Moy. % MS : 33.7 % (ppes : 1.1 %) DKC4117 LG3264 (R,a) % MS plante entière /12/

38 SD Rendements pluriannuels Maïs Fourrage - Variétés Demi-Précoces Dentées C2 à Demi-Tardives (SD) Zone : Centre-Ouest et Centre-Est 16/12/

39 SD Etude de la valeur énergétique des variétés de maïs fourrage du groupe Demi-précoce à Demi-tardif (SD) Résultats 2014 de DMO non amidon et concentration en amidon Composante "tiges+feuilles" : DMO non amidon % 0,92 UFL 0,91 UFL 0,9 UFL 0,93 UFL SY PRESTIGIO 0,95 UFL 0,94 UFL LG3264 LG30311 ES MOSQUITO P0319 SPINELI EXXOTIKA PALMER MAS 37H KAPELLAS FUTURIXX SHEXXPIR FESTAL MAXXIS Moyenne SD : DMOna = 54.7% Amidon = 36.6% DKC ,85 UFL Composante "grains" : amidon % /12/

40 SD Nos préconisations 2015 SD Points forts Points faibles Particularités Valeurs sûres KAPELLAS Riche en amidon Début de groupe P 0319 Très productive Vigueur Fin de groupe Confirmées ES MOSQUITO Productive Valeur énergétique Fin de groupe EXXOTIKA Riche en amidon Début de groupe PALMER Très productive Valeur énergétique Milieu de groupe SPINELLI Productive Valeur énergétique Milieu de groupe A essayer FUTURIXX Productive, riche en amidon Milieu de groupe FESTAL Riche en amidon Fin de groupe SY PRESTIGIO Productive, Valeur énergétique Fin de groupe Digestibilité tiges-feuilles inférieure sur toutes les variétés 16/12/

BOURGOGNE - FRANCHE - COMTÉ

BOURGOGNE - FRANCHE - COMTÉ PRECONISATIONS REGIONALES2015 BOURGOGNE - FRANCHE - COMTÉ Maïs Variétés et Interventions Avant-propos Le présent document fait partie de notre collection «Choisir & décider Préconisations régionales».

Plus en détail

ARVALIS-CETIOM infos. Maïs et tournesol : Variétés et itinéraires techniques à la loupe. Edition Nord-Est, Centre-Est, Sud-Est.

ARVALIS-CETIOM infos. Maïs et tournesol : Variétés et itinéraires techniques à la loupe. Edition Nord-Est, Centre-Est, Sud-Est. ARVALIS-CETIOM infos Janvier 2014 Edition Nord-Est, Centre-Est, Sud-Est Maïs et tournesol : Variétés et itinéraires techniques à la loupe Membres de Sommaire 3 Maïs Des parcours de croissance soumis à

Plus en détail

http://www.allier.chambagri.fr/fileadmin/documents_ca03/divers_pdf/bon_usage_des_prdts_phyto.pdf A vos cultures

http://www.allier.chambagri.fr/fileadmin/documents_ca03/divers_pdf/bon_usage_des_prdts_phyto.pdf A vos cultures Février 2015 Service Agronomie, Territoire, Equipement Préconisation variétés maïs 2015 Cette plaquette fait partie du Guide annuel «A vos cultures». Celui-ci regroupe, dans un ensemble cohérent et global,

Plus en détail

PRECONISATIONS REGIONALES2015 NORMANDIE. ARVALIS - Institut du végétal. Maïs Variétés et Interventions

PRECONISATIONS REGIONALES2015 NORMANDIE. ARVALIS - Institut du végétal. Maïs Variétés et Interventions PRECONISATIONS REGIONALES2015 NORMANDIE Maïs Variétés et Interventions AVANT-PROPOS Le présent document fait partie de notre collection «Choisir & décider Préconisations régionales». Notre gamme «Choisir

Plus en détail

le maïs grain et la performance

le maïs grain et la performance le maïs grain et la performance Vos choix variétaux pour les semis2015 poitou-charentes pays de la loire le maïs grain et la performance en poitou-charentes pays de la loire Dans ce document sont analysés

Plus en détail

Bien choisir sa variété de maïs ensilage

Bien choisir sa variété de maïs ensilage Bien choisir sa variété de maïs ensilage Le maïs ensilage n est pas une culture difficile à cultiver. Pour choisir sa variété, l agriculteur dispose aujourd hui d une multitude de critères : attention

Plus en détail

Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses

Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses Sorgho grain sucrier Itinéraire cultural Type de sol et préparation avant semis Le sorgho grain sucrier est relativement peu exigeant par rapport au

Plus en détail

guide 2013 maïs grain maïs fourrage tournesol

guide 2013 maïs grain maïs fourrage tournesol guide 2013 maïs maïs tournesol RAGT Semences, les agriculteurs dans la course Pages 3-5 Le maïs efficient et la tolérance au stress hydrique Page 6-7 Gamme A-SA page 8 Gamme B-SB-S page 26 Gamme 1-2-SD

Plus en détail

Maïs grain irrigué. Synthèse variétale 2014

Maïs grain irrigué. Synthèse variétale 2014 Maïs grain irrigué Synthèse variétale 2014 Les récoltes 2013 comme celles de 2012 se sont faites sur des sols trempés et tardivement. L hiver très doux, très humide, en absence totale de gel n a pas permis

Plus en détail

Réussir ses récoltes de luzerne

Réussir ses récoltes de luzerne Réussir ses récoltes de luzerne Travaux 2012-2013 LUZFIL Dans le cadre du Projet régional LUZFIL* financé par : Partenaires : TERRENA, ARVALIS Institut du végétal, IDELE, Chambres d agricultures 44, 49,53

Plus en détail

mon maïs fourrage, (GNIS) rassemble toutes les parties prenantes de la filière semences française, soit 72 entreprises de sélection,

mon maïs fourrage, (GNIS) rassemble toutes les parties prenantes de la filière semences française, soit 72 entreprises de sélection, Ma vache, mon maïs fourrage, et moi 50 ans de progrès! Depuis maintenant 50 ans, le maïs fourrage a bénéficié avec succès du progrès génétique et de l innovation variétale. Il a su s inscrire durablement

Plus en détail

L ensilage de maïs en Ardenne? D un point de vue alimentaire. Isabelle Dufrasne Ferme expérimentale Service de Nutrition FMV Université de Liège

L ensilage de maïs en Ardenne? D un point de vue alimentaire. Isabelle Dufrasne Ferme expérimentale Service de Nutrition FMV Université de Liège L ensilage de maïs en Ardenne? D un point de vue alimentaire Isabelle Dufrasne Ferme expérimentale Service de Nutrition FMV Université de Liège Plan L ensilage de maïs en général Caractéristiques anatomiques

Plus en détail

Maïs Inoculants LE CATALOGUE PIONEER 2015

Maïs Inoculants LE CATALOGUE PIONEER 2015 Maïs Inoculants LE CATALOGUE PIONEER 2015 LA GAMME MAIS ET LE GUIDE DES SOLS PIONEER 2015 Choisissez la variété adaptée à vos besoins PRECOCITE VARIETE MAIS ENSILAGE TYPE DE SOL Rendement énergétique Densité

Plus en détail

Environnement, économie, société : le maïs sur tous les fronts

Environnement, économie, société : le maïs sur tous les fronts Environnement, économie, société : le maïs sur tous les fronts Millions t 3 000 2 500 2 000 1 500 1 000 La demande en grains va augmenter avec la population 500 MAÏS : +76% 0 2000 2010 2015 2020 2030 RIZ

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE AGRICULTURE BIOLOGIQUE

FICHE TECHNIQUE AGRICULTURE BIOLOGIQUE Maïs FICHE TECHNIQUE AGRICULTURE BIOLOGIQUE - 2013 La plante Le maïs est cultivé pour : - le grain, qui est intéressant notamment pour son apport énergétique dans la ration biologique des animaux mono

Plus en détail

Centre Indépendant de Promotion Fourragère

Centre Indépendant de Promotion Fourragère Centre Indépendant de Promotion Fourragère Année culturale 2006/2007 Résultats des essais comparatifs de variétés de maïs fourrage et grain Centre Indépendant de Promotion Fourragère Année culturale 2006/2007

Plus en détail

Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015

Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015 Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015 Mise en contexte Résultats des essais du CETAB+ Méthodologie; Biomasse et facteurs de variation; Rendements en maïs et corrélations avec l azote apporté;

Plus en détail

Visite Colza Sécuriser l implantation du colza à l automne

Visite Colza Sécuriser l implantation du colza à l automne Visite Colza Sécuriser l implantation du colza à l automne ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ Lundi 12 mai 2014 Villedieu sur Indre (36) Retrouvez les supports présentés

Plus en détail

Produire avec de l'herbe Du sol à l'animal

Produire avec de l'herbe Du sol à l'animal GUIDE PRATIQUE DE L'ÉLEVEUR Produire avec de l'herbe Du sol à l'animal avril 2011 BRETAGNE PAYS DE LA LOIRE SOMMAIRE Paroles d éleveurs 4 Quelle place donner à l herbe Le choix d un système fourrager 8

Plus en détail

légumineuses, seigle, épeautre, pomme de terre, légumes de plein champ. orge, triticale, prairie temporaire, luzerne, oignons.

légumineuses, seigle, épeautre, pomme de terre, légumes de plein champ. orge, triticale, prairie temporaire, luzerne, oignons. Maïs Culture 4.5.11 Généralité Le maïs : est gourmand en éléments fertilisants; met bien en valeur l azote organique; est un fourrage de qualité. Type de sol, climat Sol Favorables Profond; bien structuré;

Plus en détail

Nouveau. TRIMAXX, le raccourcisseur qui en fait un MAXX.

Nouveau. TRIMAXX, le raccourcisseur qui en fait un MAXX. Coup de tonnerre dans les raccourcisseurs Nouveau. TRIMAXX, le raccourcisseur qui en fait un MAXX. Trimaxx est un nouveau raccourcisseur pour céréales à paille et féveroles doté d une formulation Son absorption

Plus en détail

Sciences de la vie et de la Terre

Sciences de la vie et de la Terre Sciences de la vie et de la Terre Thème 2 B Enjeux planétaires contemporains - La plante domestiquée Table des matières 1 : La plante cultivée : le Maïs...Erreur! Signet non défini. 2 : Les variétés de

Plus en détail

Désherbage maïs. Synthèse 2014. Présentation des essais. Le protocole

Désherbage maïs. Synthèse 2014. Présentation des essais. Le protocole Désherbage maïs Synthèse 2014 Cette synthèse regroupe les résultats de 9 essais du réseau de désherbage maïs Poitou-Charentes Vendée. L animation du réseau et la synthèse des données brutes sont assurés

Plus en détail

Techniques agronomiques innovantes de la conduite du maïs fourrage

Techniques agronomiques innovantes de la conduite du maïs fourrage Techniques agronomiques innovantes de la conduite du maïs fourrage Romain LEGERE- Arvalis(station de la Jaillière Collaboration Bruno Couilleau-CA44 (Ferme de Derval) Techniques agronomiques innovantes

Plus en détail

les cinq étapes pour calculer les jours d avance

les cinq étapes pour calculer les jours d avance À retenir l expérience, acquise grâce à ces outils, permet également une bonne évaluation de la ressource disponible. une fois les mesures réalisées, la quantité d herbe disponible pour le lot se calcule

Plus en détail

STRATEGIES DE CONDUITE DE L IRRIGATION DU MAÏS ET DU SORGHO DANS LES SITUATIONS DE RESSOURCE EN EAU RESTRICTIVE

STRATEGIES DE CONDUITE DE L IRRIGATION DU MAÏS ET DU SORGHO DANS LES SITUATIONS DE RESSOURCE EN EAU RESTRICTIVE STRATEGIES DE CONDUITE DE L IRRIGATION DU MAÏS ET DU SORGHO DANS LES SITUATIONS DE RESSOURCE EN EAU RESTRICTIVE JM.DEUMIER, B.LACROIX, A.BOUTHIER, JL.VERDIER, M.MANGIN Les cultures irriguées bénéficient

Plus en détail

RESULTATS DE L ESSAI VARIETES D ORGES D HIVER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008

RESULTATS DE L ESSAI VARIETES D ORGES D HIVER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008 C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES CENTRE REGIONAL DE RECHERCHE ET D EXPERIMENTATION EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE MIDI-PYRENEES RESULTATS DE L ESSAI VARIETES D ORGES D HIVER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008

Plus en détail

BILAN DE LA CAMPAGNE 2014

BILAN DE LA CAMPAGNE 2014 BSV n 13 bilan saison 214 Epidémiosurveillance BRETAGNE-NORMANDIE-PAYS DE LA LOIRE : Bilan de la Saison 214 SOMMAIRE BILAN DE LA CAMPAGNE 214 Les observateurs Les observations Les Bulletins de Santé du

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE CÉRÉALES FONGICIDES

DOSSIER TECHNIQUE CÉRÉALES FONGICIDES DOSSIER TECHNIQUE CÉRÉALES FONGICIDES Contact : Pôle Végétal et Entreprise 61 allée de Brienne - BP 7044-31069 Toulouse cedex 7 Tél : 05 61 10 43 13 - Fax : 05 61 10 42 52 www.haute-garonne.chambagri.fr

Plus en détail

Le séchage en grange du foin à l énergie solaire PAR MICHEL CARRIER AGR. CLUB LAIT BIO VALACTA

Le séchage en grange du foin à l énergie solaire PAR MICHEL CARRIER AGR. CLUB LAIT BIO VALACTA Le séchage en grange du foin à l énergie solaire PAR MICHEL CARRIER AGR. CLUB LAIT BIO VALACTA Séchage du foin en grange Séchage en grange Technique originaire des zones de montagnes Suisse Autriche Jura

Plus en détail

PLANTE : semi-dressée, de type feuillu (feuillage dense cachant entièrement ou presque entièrement les tiges); maturation tardive.

PLANTE : semi-dressée, de type feuillu (feuillage dense cachant entièrement ou presque entièrement les tiges); maturation tardive. (Solanum tuberosum) Dénomination proposée: AAC Alta Cloud Numéro de la demande: 12-7520 Date de la demande: 2012/02/22 Requérant: Colorado State University Research Foundation, Fort Collins, Colorado (États-Unis)

Plus en détail

Contexte : Objectif : Expérimentation :

Contexte : Objectif : Expérimentation : Estimation de la valeur fertilisante de digestats issus de la biométhanisation. Résultat de 3 années d expérimentation en culture de maïs (2009 à 2011). (JFr. Oost 1, Marc De Toffoli 2 ) 1 Centre pilote

Plus en détail

Image 1 : Récolte de l arachide à maturité et dans de bonnes conditions

Image 1 : Récolte de l arachide à maturité et dans de bonnes conditions Q: Que voyez-vous sur l image? La plante d arachide se déracine facilement et la gousse est bien sèche à l intérieur. L arachide est mure. Q: Quels sont les critères de maturité de l arachide? L arachide

Plus en détail

Les campagnes budgétaires dans le secteur médico-social

Les campagnes budgétaires dans le secteur médico-social Les campagnes budgétaires dans le secteur médico-social 4 juin 2013 1 Déroulement des campagnes PA-PH dans un cadre préservé Progression de l ONDAM médico-social 2013 : Taux le plus élevé des sous objectifs

Plus en détail

LES DOSSIERS TECHNIQUES DE L OPABA. Régénération et gestion des prairies naturelles biologiques

LES DOSSIERS TECHNIQUES DE L OPABA. Régénération et gestion des prairies naturelles biologiques LES DOSSIERS TECHNIQUES DE L OPABA Productions végétales Régénération et gestion des prairies naturelles biologiques Les prairies naturelles peuvent être dégradées et nécessitent certains travaux pour

Plus en détail

Résumé du suivi phytosanitaire du canola au Centre-du-Québec de 2009 à 2011

Résumé du suivi phytosanitaire du canola au Centre-du-Québec de 2009 à 2011 Résumé du suivi phytosanitaire du canola au Centre-du-Québec de 2009 à 2011 Brigitte Duval, agronome (MAPAQ Nicolet) et Geneviève Labrie, Ph.D. (CÉROM) en collaboration avec Joëlle Cantin, stagiaire, Mathieu

Plus en détail

RAPPORT DE LA PREMIERE JOURNEE DE FORMATION SUR LA CONSERVATION/ STOCKAGE DES PRODUITS AGRICOLES (CAS DU MAÏS) INTRODUCTION

RAPPORT DE LA PREMIERE JOURNEE DE FORMATION SUR LA CONSERVATION/ STOCKAGE DES PRODUITS AGRICOLES (CAS DU MAÏS) INTRODUCTION RAPPORT DE LA PREMIERE JOURNEE DE FORMATION SUR LA CONSERVATION/ STOCKAGE DES PRODUITS AGRICOLES (CAS DU MAÏS) INTRODUCTION Dans le cadre du renforcement de capacité des producteurs bénéficiaires de la

Plus en détail

05 ET 06 AOUT 2015, ABIDJAN

05 ET 06 AOUT 2015, ABIDJAN WASIX.NET UNE CONTRIBUTION AU DÉVELOPPEMENT DU RÉSEAU DES PRODUCTEURS ET DES INDUSTRIES SEMENCIÈRES EN AFRIQUE DE L OUEST. 05 ET 06 AOUT 2015, ABIDJAN Présentée par Moustapha DIOUF, Consultant pour le

Plus en détail

Carte de fidélité ESPACE TERRENA Septembre 2013. Conditions générales de la carte de fidélité Espace Terrena

Carte de fidélité ESPACE TERRENA Septembre 2013. Conditions générales de la carte de fidélité Espace Terrena Carte de fidélité ESPACE TERRENA Septembre 2013 Conditions générales de la carte de fidélité Espace Terrena La carte de fidélité Espace Terrena est développée par la société Espace Terrena, société par

Plus en détail

Guide sur la régie du maïs ensilage BMR

Guide sur la régie du maïs ensilage BMR Guide sur la régie du maïs ensilage BMR Les hybrides BMR de marque Mycogen MD procurent des résultats hors du commun. Ce qui différencie le BMR de Mycogen des autres BMR et hybrides de maïs conventionnels

Plus en détail

ISF et intermédiation : Collecte 2009

ISF et intermédiation : Collecte 2009 ISF et intermédiation : Collecte 2009 juillet 2009 1 Contexte et méthodologie Contexte: L AFIC et l AFG ont conduit une enquête pour suivre l impact des mesures dites «ISF PME», et en particulier, pour

Plus en détail

LES OBJECTIFS DU PAT

LES OBJECTIFS DU PAT LES OBJECTIFS DU PAT Le PAT s inscrit dans le cadre des axes de développement approuvés par l assemblée générale fédérale pour l olympiade 2012/2016. Il est le moyen de mettre en synergie l ensemble des

Plus en détail

GUIDE 2015-2016. Chaque jour l'innovation nous rapproche GRANDES CULTURES

GUIDE 2015-2016. Chaque jour l'innovation nous rapproche GRANDES CULTURES GUIDE 2015-2016 Chaque jour l'innovation nous rapproche GRANDES CULTURES À L ÉCOUTE DE NOS CLIENTS INNOVER POUR LEUR SATISFACTION SOMMAIRE BLÉS HYBRIDES 3-7 SEIGLES HYBRIDES 8 BLÉS TENDRES D HIVER 9-11

Plus en détail

Tableau de bord des projets éoliens dans le Finistère 30 juin 2013

Tableau de bord des projets éoliens dans le Finistère 30 juin 2013 Service Aménagement Juillet 2013 Tableau de bord des projets éoliens dans le Finistère 30 juin 2013 Direction Départementale des Territoires et de la Mer du Finistère Historique des versions du document

Plus en détail

Schéma 2BSvs : foire aux questions Méthodologie 2BSvs de calcul des émissions de GES

Schéma 2BSvs : foire aux questions Méthodologie 2BSvs de calcul des émissions de GES Version 1 du 06 février 2014 version initiale Schéma 2BSvs : foire aux questions Méthodologie 2BSvs de calcul des émissions de GES Ce guide a été élaboré en réponse au supplément 2BSvs-PRO-03 approuvé

Plus en détail

Véhicule d'occasion Un indicateur clé de la performance économique du marché automobile

Véhicule d'occasion Un indicateur clé de la performance économique du marché automobile Véhicule d'occasion Un indicateur clé de la performance économique du marché automobile Christophe Michaëli Directeur du Marché Automobile France 1 Méthodologie Etude réalisée avec le BIPE - Recueil historique

Plus en détail

Grandes cultures Engrais liquides ou granulaires?

Grandes cultures Engrais liquides ou granulaires? Grandes cultures Engrais liquides ou granulaires? Louis Robert, agronome, M. Sc. Conseiller régional en grandes cultures Même s ils ne sont pas nouveaux sur le marché, les engrais de démarrage liquides

Plus en détail

ACTION N 1 Réseau d élevages bovins laitiers en Agrobiologie

ACTION N 1 Réseau d élevages bovins laitiers en Agrobiologie ACTION N 1 Réseau d élevages bovins laitiers en Agrobiologie Capacité d adaptation des systèmes en Agriculture Biologique aux épisodes de sécheresse AUTONOMIE ALIMENTAIRE Maître d œuvre : Chambres d Agriculture

Plus en détail

Production de Biogaz L Allemagne leader incontesté. La France demeure incontestablement en retrait!

Production de Biogaz L Allemagne leader incontesté. La France demeure incontestablement en retrait! Production de Biogaz L Allemagne leader incontesté. La France demeure incontestablement en retrait! Actualisation janvier 2009 Processus de production de biogaz BIOMASSE Matière organique fraîche (déjections,

Plus en détail

Simplifiez vos télécoms

Simplifiez vos télécoms CORIOLIS Simplifiez vos télécoms CORIOLIS CORIOLIS CORIOLIS COR_14_7650_Service_Logo_CMJN CYAN 70 % MAGENTA 85 % CORIOLIS COR_14_7650_CloudService_Logo_CMJN 28/11/2014 MAGENTA 50 % JAUNE 100 % PLUS QUE

Plus en détail

experts En cas de semence contaminée, les dégâts peuvent s exprimer dès la levée 1 ou à l épiaison 2 et 3.

experts En cas de semence contaminée, les dégâts peuvent s exprimer dès la levée 1 ou à l épiaison 2 et 3. les dossiers experts Juillet 2013 spécial MALADIES DE LA SEMENCE 1 «Pourriture des neiges» due à Microdochium nivale 2 Carie du blé 3 Charbon nu de l orge En cas de semence contaminée, les dégâts peuvent

Plus en détail

Tableau de bord des projets éoliens dans le Finistère

Tableau de bord des projets éoliens dans le Finistère Service d'action Etudes Générales Territoriale Sud et Prospective Prospective Evaluation Les outils Tableau de bord des projets éoliens dans le Finistère Situation au 1 décembre 007 Historique des versions

Plus en détail

Evaluation de cépages résistants ou tolérants aux principales maladies cryptogamiques de la vigne

Evaluation de cépages résistants ou tolérants aux principales maladies cryptogamiques de la vigne VITICULTURE 27 Evaluation de cépages résistants ou tolérants aux principales maladies cryptogamiques de la vigne Marc Chovelon Grab Mathieu Combier Chambre d Agriculture du Var Gilles Masson Centre du

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE. Atelier de 14h30 16h00

ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE. Atelier de 14h30 16h00 ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE Atelier de 14h30 16h00 Objectifs Identifier les zones en difficultés afin d éviter des fermetures De maintenir des effectifs suffisants dans les CFA

Plus en détail

Prévention de la fusariose des épis de maïs et de l accumulation de mycotoxines dues aux Fusarium spp.

Prévention de la fusariose des épis de maïs et de l accumulation de mycotoxines dues aux Fusarium spp. Prévention de la fusariose des épis de maïs et de l accumulation de mycotoxines dues aux Fusarium spp. Elzbieta Czembor, Plant Breeding and Acclimatization Institute, Radzikow, Pologne; Jozef Adamczyk,

Plus en détail

Bilan 2014 de la pollinisation de l ambroisiel

Bilan 2014 de la pollinisation de l ambroisiel Lancement de la campagne de lutte contre l ambroisie l 08 Juin 2015 Bilan 2014 de la pollinisation de l ambroisiel Samuel Monnier Michel Thibaudon Aérobiologie : une approche multidisciplinaire Dispersion

Plus en détail

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN 2013 Cécile BAZIN Marie DUROS Amadou BA Jacques MALET Octobre 2014 INTRODUCTION Pour la septième année consécutive, l Association des Régions de

Plus en détail

Applicable à partir de l année d assurance 2015 Assurance récolte - Sauvagine Section 12,3 - Expertise

Applicable à partir de l année d assurance 2015 Assurance récolte - Sauvagine Section 12,3 - Expertise Page 1 1. AVIS DE DOMMAGES Enregistrer les avis de dommages des producteurs affectés par la sauvagine, à partir de l unité de traitement «AVIS» tout en sélectionnant le programme Sauvagine (SAU). 2. CONSTATATION

Plus en détail

la carie du blé Point sur le champignon Que peut on faire? Que fait-on en Midi Pyrénées?

la carie du blé Point sur le champignon Que peut on faire? Que fait-on en Midi Pyrénées? la carie du blé Point sur le champignon Que peut on faire? Que fait-on en Midi Pyrénées? La carie commune du blé Biologie du parasite et cycle de la maladie Étude bibliographique Et Observations D. CARON

Plus en détail

COMMISSION AES (Hors accident du travail)

COMMISSION AES (Hors accident du travail) COMMISSION AES (Hors accident du travail) COMPTE RENDU REUNION DU 9 FEVRIER 2010 ANIMATEURS SECRETAIRE DE SEANCE : Fabrice GUYARD Audrey BLATIER I. FORMATION PERSONNES REPRESENTANT DE : PRESENTES : Audrey

Plus en détail

SITA AMI SANITRA FOURRIER

SITA AMI SANITRA FOURRIER SITA AMI SANITRA FOURRIER ASSAINISSEMENT INDIVIDUEL ET COLLECTIF MAINTENANCE MULTISERVICES MAINTENANCE ET HYGIèNE IMMOBILIèRE CONTRôLE, DIAGNOSTIC ET RéHABILITATION DE RéSEAUx CerTIFICATION ISO 9001 :

Plus en détail

LUTTE CONTRE LES ADVENTICES ANNUELLES QUI POSENT PROBLÈME. Période d application. Pré-levée ou sur adventice jeune (FA < 3 f)

LUTTE CONTRE LES ADVENTICES ANNUELLES QUI POSENT PROBLÈME. Période d application. Pré-levée ou sur adventice jeune (FA < 3 f) LUTTE CONTRE LES ADVENTICES ANNUELLES QUI POSENT PROBLÈME Folle avoine La lutte chimique est la méthode qui donne le plus de résultat. Les faux semis ont peu d intérêt avant culture d automne. Le labour

Plus en détail

EVALUATION DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA CONSOLIDATION DU PROGRAMME DE

EVALUATION DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA CONSOLIDATION DU PROGRAMME DE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DU DEVELOPPEMENT RURAL EVALUATION DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA CONSOLIDATION DU PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT AGRICOLE Evaluation

Plus en détail

RÉSUMÉ. Mots-clés: blé variété microflore des semences, combat

RÉSUMÉ. Mots-clés: blé variété microflore des semences, combat RÉSUMÉ Mots-clés: blé variété microflore des semences, combat Importance de la récolte de blé a entraîné attention sur la recherche sur la santé des plantes et, en particulier, mycose affectant la récolte

Plus en détail

NOP: Organic System Plan (OSP) / EOS: Description de l Unité Information et documents requis

NOP: Organic System Plan (OSP) / EOS: Description de l Unité Information et documents requis TITRE NOP: Organic System Plan (OSP) / EOS: Description de l Unité Information et documents requis Selon le règlement NOP de l USDA 205.406(a), un opérateur certifié doit transmettre chaque année à son

Plus en détail

D où viennent nos semences. Visite virtuelle d un site de production de semences de maïs Monsanto

D où viennent nos semences. Visite virtuelle d un site de production de semences de maïs Monsanto D où viennent nos semences Visite virtuelle d un site de production de semences de maïs Monsanto Monsanto a pour objectif de permettre aux agriculteurs de petites et grandes exploitations de produire davantage

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE. Bilan global de fertilisation azotée : Bilan CORPEN

NOTICE EXPLICATIVE. Bilan global de fertilisation azotée : Bilan CORPEN NOTICE EXPLICATIVE Bilan global de fertilisation azotée : Bilan CORPEN Ce bilan global de la fertilisation azotée est obligatoire pour toute exploitation située en zone vulnérable et qui a contractualisé

Plus en détail

Traits fonctionnels : concepts et caractérisation exemples des prairies Marie-Laure Navas, Eric Garnier, Cyrille Violle, Equipe ECOPAR

Traits fonctionnels : concepts et caractérisation exemples des prairies Marie-Laure Navas, Eric Garnier, Cyrille Violle, Equipe ECOPAR Traits fonctionnels : concepts et caractérisation exemples des prairies Marie-Laure Navas, Eric Garnier, Cyrille Violle, Equipe ECOPAR Ecole Chercheurs AgroEcologie 5-8 Juin 2012 1 Diversité spécifique

Plus en détail

INGRÉDIENTS LAITIERS SECS Un investissement exceptionnel de 80 millions d euros

INGRÉDIENTS LAITIERS SECS Un investissement exceptionnel de 80 millions d euros Dossier de presse 20 mai 2014 INGRÉDIENTS LAITIERS SECS Un investissement exceptionnel de 80 millions d euros Contact presse : Agence conseil Diatomée diatomée@diatomee.fr T. 01 42 36 13 13 Communiqué

Plus en détail

I. Protection du froment. Le réseau d essais fongicides wallons. Expérimentation en réseau. Expérimentation en réseau

I. Protection du froment. Le réseau d essais fongicides wallons. Expérimentation en réseau. Expérimentation en réseau Maxime Duvivier Le réseau d essais fongicides wallons Tester différents schémas de protection Mesurer l efficacité de programmes fongicides Valider les avis émis par le Cadco Participer à la création d

Plus en détail

Fiche action : Unité de méthanisation Métha Bel Air

Fiche action : Unité de méthanisation Métha Bel Air Débat national sur la transition énergétique Cahier de participation Fiche action : Unité de méthanisation Métha Bel Air Objectifs Produire de l énergie verte à partir de sous-produits agricoles pour une

Plus en détail

Forum ATUGE 2011 L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE DE QUOI S AGIT-IL?

Forum ATUGE 2011 L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE DE QUOI S AGIT-IL? Forum ATUGE 2011 L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE DE QUOI S AGIT-IL? L ESS: un patchwork en quête d identité [1] Avec des appellations fluctuantes... - économie sociale - économie solidaire - économie sociale

Plus en détail

Marc VARCHAVSKY Conseil National CER FRANCE Olivier BOUCHONNEAU Président de CER FRANCE 49

Marc VARCHAVSKY Conseil National CER FRANCE Olivier BOUCHONNEAU Président de CER FRANCE 49 Impact de la variabilité des prix des produits agricoles et des intrants sur les exploitations en France Marc VARCHAVSKY Conseil National CER FRANCE Olivier BOUCHONNEAU Président de CER FRANCE 49 Colloque

Plus en détail

Mesures Agro-Environnementales

Mesures Agro-Environnementales 02 Mesures Agro-Environnementales LES DISPOSITIFS MAE Dispositif A C est le dispositif national de la Prime Herbagère Agro-Environnementale (PHAE 2). Dispositif B : C est le dispositif de la Mesure Agro

Plus en détail

Un impact fort, mais contrasté

Un impact fort, mais contrasté 6 TOURISME Le tourisme en chiffres Un impact fort, mais contrasté 13,6 milliards de chiffre d affaires, 2,7 milliards de valeur ajoutée. Il est toujours difficile de mesurer le poids économique de l activité

Plus en détail

MYCOTOXINES : changements règlementaires et analytiques

MYCOTOXINES : changements règlementaires et analytiques MYCOTOXINES : changements règlementaires et analytiques E. MARENGUE ( LDA22 ) et S. HULOT ( IDAC ) PLAN 1) La problématique 2) Les évolutions règlementaires 3) L échantillonnage : étape clé 4) Les techniques

Plus en détail

Bulletin de santé du végétal - Auvergne n 30 du 20/08/2013

Bulletin de santé du végétal - Auvergne n 30 du 20/08/2013 Bulletin de santé du végétal - Auvergne n 30 du 20/08/2013 A retenir Maïs Fin du vol de pyrale, mais les premières larves sont visibles dans les tiges, peu d Héliothis cette semaine. Betteraves sucrières

Plus en détail

du 4/09/2014 Tavelure : risque de contaminations secondaires en parcelles tavelées

du 4/09/2014 Tavelure : risque de contaminations secondaires en parcelles tavelées fruitière Ce qu il faut retenir Tavelure : risque de contaminations secondaires en parcelles tavelées Carpocapse des pommes et des poires : Le 2 ème vol s achève. Punaises phytophages : dégâts en recrudescence.

Plus en détail

LE MAÏS Famille : Graminées Nom latin : Zea mays Nom malgache : Katsaka 1. BUTS DE LA CULTURE

LE MAÏS Famille : Graminées Nom latin : Zea mays Nom malgache : Katsaka 1. BUTS DE LA CULTURE LE MAÏS Famille : Graminées Nom latin : Zea mays Nom malgache : Katsaka 1. BUTS DE LA CULTURE Les grains de maïs servent : à l'alimentation humaine : consommé vert (cuit, grillé, en salade, en soupe ),

Plus en détail

La couverture des risques agricoles

La couverture des risques agricoles PACIFICA - ASSURANCES DOMMAGES La couverture des risques agricoles Patrick Degiovanni Directeur Général Adjoint Page 1 Marrakech, Jeudi 28 octobre 2010 Sommaire Le contexte Les risques du métier en Agriculture

Plus en détail

VITICULTURE 2012 V 12 / PACA 02 STRATEGIE D APPLICATION DU CUIVRE EN VITICULTURE

VITICULTURE 2012 V 12 / PACA 02 STRATEGIE D APPLICATION DU CUIVRE EN VITICULTURE VITICULTURE 212 V 12 / PACA 2 STRATEGIE D APPLICATION DU CUIVRE EN VITICULTURE Silvère DEVEZE Chambre d Agriculture de Vaucluse 1- Identification de l action a. Responsables techniques et partenaires :

Plus en détail

Présentation du Programme PHARE. Direction générale de l offre de soins - DGOS

Présentation du Programme PHARE. Direction générale de l offre de soins - DGOS Présentation du Programme PHARE Les achats hospitaliers, levier majeur de performance pour les établissements Achats hospitaliers : 18 Milliards d euros en 2009 Non médicaux 42% Achats Hospitaliers Médicaux

Plus en détail

Mémento d ensilage du maïs

Mémento d ensilage du maïs Mémento d ensilage du maïs Guide pour la réussite de l ensilage du maïs Sommaire 1. Caractéristiques spécifiques des produits d ensilage de maïs Guide pour la réussite de l ensilage du maïs 1. Caractéristiques

Plus en détail

Fiche Technique. Filière Maraichage. Mais doux. Septembre 2008

Fiche Technique. Filière Maraichage. Mais doux. Septembre 2008 Fiche Technique Production Peu Développée en Languedoc-Roussillon Filière Maraichage Mais doux Septembre 2008 Rédigée par : Julien GARCIA Chambre Régionale d Agriculture du Languedoc-Roussillon Potentiel

Plus en détail

CMS. 1-CONDITIONS DE CULTURE ET CALENDRIER

CMS. 1-CONDITIONS DE CULTURE ET CALENDRIER 1 MARAICHAGE 2013 Chou rouge : essai variétal en culture biologique Catherine MAZOLLIER, avec la collaboration de Abderraouf SASSI Merci à Didier Muffat qui a accueilli cet essai La culture de chou occupe

Plus en détail

Rotations dans la culture de pomme de terre : bilans humiques et logiciel de calcul

Rotations dans la culture de pomme de terre : bilans humiques et logiciel de calcul Colloque sur la pomme de terre Une production à protéger 13 novembre 2009, Québec Rotations dans la culture de pomme de terre : bilans humiques et logiciel de calcul Marc F. CLÉMENT., agronome, conseiller

Plus en détail

Les aides à l investissement en faveur de la protection de l environnement et de l utilisation durable de l énergie.

Les aides à l investissement en faveur de la protection de l environnement et de l utilisation durable de l énergie. Les aides à l investissement en faveur de la protection de l environnement et de l utilisation durable de l énergie. 1 SERVICE PUBLIC DE WALLONIE DIRECTIONS GENERALES OPERATIONNELLES DGO 1 «Routes et bâtiments»

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE DURABILITE du Réseau Agriculture Durable

DIAGNOSTIC DE DURABILITE du Réseau Agriculture Durable DIAGNOSTIC DE DURABILITE du Réseau Agriculture Durable Guide de l utilisateur 2010 Si vous êtes amenés à utiliser cet outil, merci d indiquer votre source. Réseau agriculture durable - Inpact Bretagne

Plus en détail

Préface. Betterave fourragère, un concentré de fourrage

Préface. Betterave fourragère, un concentré de fourrage Préface Les anciens le diront tous, la betterave fourragère a des atouts incontestables pour l alimentation des animaux d élevage. En production bovine de lait ou de viande ou pour la production ovine

Plus en détail

Évaluation du potentiel du semis direct en agriculture biologique au Québec : construction d un «rouleur-crêpeur de couvre-sols» et essais à la ferme

Évaluation du potentiel du semis direct en agriculture biologique au Québec : construction d un «rouleur-crêpeur de couvre-sols» et essais à la ferme Évaluation du potentiel du semis direct en agriculture biologique au Québec : construction d un «rouleur-crêpeur de couvre-sols» et essais à la ferme Projet du Syndicat des producteurs de grains biologiques

Plus en détail

Thème sélection génétique des plantes hybridation et génie génétique

Thème sélection génétique des plantes hybridation et génie génétique Thème sélection génétique des plantes hybridation et génie génétique Exemple d activité : recenser, extraire et exploiter des informations afin de comprendre les caractéristiques et les limites de la modification

Plus en détail

FAIRE DU BON FOIN POUR LES CHÈVRES!

FAIRE DU BON FOIN POUR LES CHÈVRES! FAIRE DU BON FOIN POUR LES CHÈVRES! INTRODUCTION Dans un contexte économique tendu pour la filière caprine, la valorisation des fourrages dans la ration est un levier important pour gérer le coût alimentaire

Plus en détail

Interculture courte pour optimiser le rendement des blés sur blé

Interculture courte pour optimiser le rendement des blés sur blé Fiche technique mise à jour : février 2014 Association Couvert végétal - Cycle ultra court Interculture courte pour optimiser le rendement des blés sur blé Pour sécuriser et déplafonner les rendements

Plus en détail

Bulletin de santé du végétal - Auvergne n 31 du 27/08/2013

Bulletin de santé du végétal - Auvergne n 31 du 27/08/2013 Bulletin de santé du végétal - Auvergne n 31 du 27/08/2013 A retenir Maïs Fin du vol de pyrale, les premières larves sont visibles dans les tiges, l Héliothis est toujours présent. Betteraves sucrières

Plus en détail

MAÎTRISER LA LECTURE DES ÉTIQUETTES NUTRITIONNELLES

MAÎTRISER LA LECTURE DES ÉTIQUETTES NUTRITIONNELLES MAÎTRISER LA LECTURE DES ÉTIQUETTES NUTRITIONNELLES Par Marie-Christine Parent, stagiaire en diététique AU MENU Retour sur le sondage Vision de la saine alimentation Qu est-ce que l étiquetage nutritionnel?

Plus en détail

Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries)

Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries) Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries) Introduction : Bien qu'elle porte le même nom, la carie (Tilletia Caries) n'a rien à voir avec la carie dentaire qui est connu par le grand publique. La

Plus en détail

SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER

SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER I. BILAN QUANTITATIF A. Evolution de la programmation Un taux de programmation de 73,73%, en progression forte depuis le mi parcours mais à poursuivre

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DES PRODUITS DE MAÏS

GUIDE D UTILISATION DES PRODUITS DE MAÏS GUIDE D UTILISATION DES PRODUITS DE MAÏS Refuge Advanced MC SmartStax MC Herculex MC ÉDITION CANADIENNE Le présent guide d utilisation du produit (le guide) établit les exigences pour la culture des hybrides

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS REPUBLIQUE FRANCAISE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS Recueil hebdomadaire n 43 du 28 août 2015 Le contenu intégral des textes et/ou les documents et plans annexés peuvent être consultés auprès du service

Plus en détail

9 ème édition régionale. Présentation du concours FAITES de la SCIENCE dans l Académie de Nantes Région Pays de la Loire édition 2014-2015

9 ème édition régionale. Présentation du concours FAITES de la SCIENCE dans l Académie de Nantes Région Pays de la Loire édition 2014-2015 9 ème édition régionale Présentation du concours FAITES de la SCIENCE dans l Académie de Nantes Région Pays de la Loire édition 2014-2015 Contact FdlS Piétrick HUDHOMME pietrick.hudhomme@univ-angers.fr

Plus en détail