PREVENTION DES CHUTES DE LA PERSONNE AGEE PRISE EN CHARGE PLURIDISCIPLINAIRE EN SERVICE DE SOINS DE SUITE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PREVENTION DES CHUTES DE LA PERSONNE AGEE PRISE EN CHARGE PLURIDISCIPLINAIRE EN SERVICE DE SOINS DE SUITE"

Transcription

1 PREVENTION DES CHUTES DE LA PERSONNE AGEE PRISE EN CHARGE PLURIDISCIPLINAIRE EN SERVICE DE SOINS DE SUITE Baguer Morvan. 1er forum HSTV 11 octobre 2012

2 HISTORIQUE DU PROJET 2006 UN CONSTAT «Sur 12 millions de personnes âgées de plus de 60 ans qui chutent chaque année, 9000 décèdent» (article Ouest France septembre 2006) La chute, chez une personne âgée et fragilisée est une problématique de santé publique. Le temps passé au sol est un indice de morbi-morbidité. Elle engendre un nombre important d hospitalisations avec des conséquences physiques et psychologiques qui peuvent être graves: Diminution de la mobilité Perte de la confiance en soi Limitation des activités quotidiennes Mise en péril du maintien à domicile Baguer Morvan. 1er forum HSTV le 11 octobre 2012

3 2006 Préparation de la certification (2007) et recherche de sujets pour les Evaluations des Pratiques Professionnelles. La problématique de l article du journal interpelle tous les professionnels pour 2 raisons Elle concerne un grand nombre de patients accueillis dans l établissement et hospitalisés pour suite de chute. De nombreuses chutes ont lieu au sein de l établissement Choix d une réflexion pluri professionnelle et pluridisciplinaire autour des facteurs de chute au sein de notre établissement Baguer Morvan. 1er forum HSTV le 11 octobre 2012

4 UNE REFLEXION D EQUIPE PLURIDISCIPLINAIRE ET PLURIPROFESSIONNELLE Médecin, IDE, IDE coordinatrice, AS, ASL, jour, nuit, kinés, jardinier, responsable de l entretien, psychologue, cadre de santé travaillent sur un projet commun reposant sur 3 objectifs: 1. Diminution, voire suppression, des risques pouvant être sources de chutes au sein de l établissement dans les espaces intérieurs comme extérieurs 2. Formation et sensibilisation de tous les professionnels de l établissement 3. Rédaction d un projet de réadaptation individualisé pour chaque patient identifié à risque: Au cours de son séjour dans le service En vue de la préparation du retour dans le milieu de vie habituel

5 SUITES DE L EVALUATION DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES 1. Mise en place d actions de corrections 2. Formation de tous les professionnels 3. Création, par l équipe, d une fiche de chute adaptée à notre structure 4. Réunions de suivi avec évaluation et ajustements

6 2010 Le projet en danger Problème de recrutement de kinésithérapeute Pénurie de temps de rééducation Diminution de la qualité de la prise en charge Plaintes des patients et des chirurgiens Frustration des professionnels Risque pour la réputation de l établissement Nécessité d une réflexion d équipe avec la direction Proposition d une solution

7 RESULTATS DE LA REFLEXION DIRECTION / EQUIPE DE SOINS Formalisation d un nouveau métier au sein du SSR de Baguer Morvan: Auxiliaire Socio-Educative Métier issu d une formation validante «Animation et maintien de l autonomie de la personne» spécifique aux personnes âgées organisée par le CREPS de Dinard. Réorganisation complète du service qui permet de recentrer chaque professionnel sur son domaine de compétence avec pour résultats: Une optimisation du temps de rééducation spécifique auprès du patient Une complémentarité et un enrichissement de la prise en charge avec des ateliers de groupe Une communication transversale facilitée Des professionnels motivés et impliqués CREPS: Centre Régional d Education Populaire et de Sport de Bretagne

8 REORGANISATION DE LA PRISE EN CHARGE DE REEDUCATION ET READAPTATION Le kinésithérapeute et l auxiliaire socio-éducative organisent la prise en charge de la rééducation et réadaptation en fonction du projet individuel du patient et des prescriptions médicales Le kinésithérapeute centre ses interventions sur des actes spécifiques L auxiliaire socio-éducative: 1. Prend le relais et renforce les acquis dans les gestes de la vie quotidienne 2.Organise les ateliers qui créent une dynamique de groupe entre les patients et favorise une réassurance physique et psychologique 3.Transmet aux professionnels l évolution du patient et met à jour les consignes sur les tableaux des chambres L équipe soignante accompagne et assure l éducation du patient au quotidien Une prise en charge pluridisciplinaire basée sur une communication efficace

9 UNE COMMUNICATION INTERPROFESSIONNELLE EFFICACE 1.Communication écrite Les transmissions dans le dossier patient informatisé Matériel informatique facilitant l accès à tous les professionnels pour les transmissions écrites Tableaux dans les chambres 2Communication orale La réunion pluridisciplinaire hebdomadaire Les transmissions quotidiennes La proximité et la disponibilité de chaque professionnel LA CLE DE LA REUSSITE: UNE CULTURE PARTAGEE

10 2012 UNE DYNAMIQUE PROFESSIONNELLE AU SERVICE DU PATIENT UNE ORGANISATION EVALUEE, AJUSTEE ET FINALISEE DANS LAQUELLE CHAQUE PROFESSIONNEL A SON RÔLE DANS SON DOMAINE DE COMPETENCE UNE COMMUNICATION INTERPROFESSIONNELLE EFFICACE UNE PRISE EN CHARGE PERSONNALISEE

11 2012 :LA SUITE Poursuite de la formation des professionnels Par le Docteur Mérienne, neurologue du Centre Hospitalier de St Malo

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière J1504 - Soins infirmiers spécialisés en bloc opératoire spécialisés en anesthésie J1507 - Soins infirmiers spécialisés 1 Les activités principales L infirmier doit assurer, sous l autorité des médecins,

Plus en détail

Centre de SSR St Christophe Présentation du centre de Soins de Suite et de Réadaptation

Centre de SSR St Christophe Présentation du centre de Soins de Suite et de Réadaptation Centre de SSR St Christophe Présentation du centre de Soins de Suite et de Réadaptation Historiquement le Centre SSR St Christophe était une Maison de Repos, La Désix, créée en 1958 sur la commune de Sournia.

Plus en détail

patient porteur de BHR en SSR

patient porteur de BHR en SSR Gestion d un d patient porteur de BHR en SSR Centre Mutualiste de RééR ééducation et Réadaptation R Fonctionnelles de Kerpape D. HELGUEN-E. LE CAIGNEC EOHH Journée régionale de formation en hygiène hospitalière

Plus en détail

LA FONCTION D ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL

LA FONCTION D ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL LA FONCTION D ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL Définition du travail de l assistant de service social Dans une démarche éthique et déontologique, l assistant de service social agit avec les personnes, les familles,

Plus en détail

Cultiver la solidarité www.contrelecancer.ma

Cultiver la solidarité www.contrelecancer.ma LE BÉNÉVOLAT Cultiver la solidarité www.contrelecancer.ma le bénévolat CULTIVER LA SOLIDARITÉ La mobilisation dans la lutte contre le cancer, à laquelle a appelé Son Altesse Royale la Princesse Lalla Salma

Plus en détail

Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge Pôle de santé du Canton d Aulnay de Saintonge MSP Aulnay et Néré PROJET D AULNAY PSP

Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge Pôle de santé du Canton d Aulnay de Saintonge MSP Aulnay et Néré PROJET D AULNAY PSP Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge PROJET D AULNAY MSP PSP Réseau de santé de proximité Historique Objectifs Particularités Avenir Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge MAISON DE SANTE

Plus en détail

DEFINITION DE FONCTION : MASSEUR - KINESITHERAPEUTE

DEFINITION DE FONCTION : MASSEUR - KINESITHERAPEUTE RESIDENCE HOSPITALIERE DE LA WEISS Définition validée par : Date et Signature : F18 DEFINITION DE FONCTION : MASSEUR - KINESITHERAPEUTE 1. IDENTIFICATION DE LA FONCTION Intitulé exact de la fonction :

Plus en détail

Lits identifiés ou l identité des Soins Palliatifs à La Marteraye : une approche originale des LISP en SSR

Lits identifiés ou l identité des Soins Palliatifs à La Marteraye : une approche originale des LISP en SSR Lits identifiés ou l identité des Soins Palliatifs à La Marteraye : une approche originale des LISP en SSR Journée Mondiale des Soins Palliatifs 9 octobre 2013 Dr Aurélie Laurent-Baraldi La Marteraye Centre

Plus en détail

Le RESPA, c est quoi? Réseau de Santé Personnes âgées de la Loire à la Vie

Le RESPA, c est quoi? Réseau de Santé Personnes âgées de la Loire à la Vie Le RESPA, c est quoi? Réseau de Santé Personnes âgées de la Loire à la Vie 1 UN PROJET PORTÉ PAR 3 CLIC Février 2007 : début de la réflexion à l initiative de 3 CLIC. 2007 : financement d un accompagnement

Plus en détail

Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés

Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés RAPPORT du GROUPE DE TRAVAIL INTERMINISTÉRIEL DÉCEMBRE 2013 1 Introduction I -Le contexte II -Le Groupe de travail III -Compte rendu

Plus en détail

RECRUTE POLE READAPTATION & GERIATRIE

RECRUTE POLE READAPTATION & GERIATRIE RECRUTE 1 ERGOTHERAPEUTE POUR SON UNITE DE SSR A ORIENTATION NEUROLOGIE (FILIERE UNV) POLE READAPTATION & GERIATRIE Pièce jointe : Fiche de Poste Renseignements à : Monsieur Gilles FOURNIER Cadre de Supérieur

Plus en détail

Les métiers du médico-social

Les métiers du médico-social Les métiers du médico-social A d m i n i s t r a t i f - L o g i s t i q u e M é d i c a l - P a r a m é d i c a l É d u c a t i f A d m i n i s t r a t i f - L o g i s t i q u e Secrétaire ou technicienne

Plus en détail

Cité générations Groupe médical d Onex Un nouveau modèle de soin pour la médecine ambulatoire

Cité générations Groupe médical d Onex Un nouveau modèle de soin pour la médecine ambulatoire Cité générations Groupe médical d Onex Un nouveau modèle de soin pour la médecine ambulatoire Né du souhait de mieux répondre aux grands défis de notre système de santé, Cité générations est un nouveau

Plus en détail

Education Thérapeutique pour les patients coronariens et insuffisants cardiaques

Education Thérapeutique pour les patients coronariens et insuffisants cardiaques Education Thérapeutique pour les patients coronariens et insuffisants cardiaques L expérience de l équipe de Rééducation cardiaque du C.H.U. de Nîmes Intervention du 22/03/2012 à la Réunion de l Association

Plus en détail

IDE Unité de Psychiatrie Générale

IDE Unité de Psychiatrie Générale IDE Unité de Psychiatrie Générale CONTEXTE : Centre Hospitalier de Dax Côte d Argent Directeur d établissement : Mr CAZENAVE Direction fonctionnelle : Mme FRECON Site : Yves du MANOIR Pôle d activité :

Plus en détail

Des Réseaux, des Réponses. Panorama. Pr Romain Moirand Rennes

Des Réseaux, des Réponses. Panorama. Pr Romain Moirand Rennes Des Réseaux, des Réponses. Panorama Pr Romain Moirand Rennes Objectifs Décrire les actions concrètes proposées par les réseaux existants sur la thématique des addictions Faire le lien entre ces actions

Plus en détail

L UNPS rappelle que la permanence et la continuité des soins est assurée à domicile comme en établissement par des professionnels de santé libéraux.

L UNPS rappelle que la permanence et la continuité des soins est assurée à domicile comme en établissement par des professionnels de santé libéraux. POSITION DE L UNPS SUR LA PRISE EN CHARGE DE LA PERSONNE ÂGÉE EN PERTE D AUTONOMIE Présentation de l UNPS L Union Nationale des Professionnels de Santé (UNPS) est l institution crée par la loi qui regroupe

Plus en détail

- Prévention des chutes accidentelles chez la personne âgée (novembre 2005, éditée par l HAS)

- Prévention des chutes accidentelles chez la personne âgée (novembre 2005, éditée par l HAS) Evaluation des Pratiques Professionnelles : Evaluation de la prise en charge du risque apriori de chute des patients admis en service de soins de suite et de réadaptation. Introduction La chute n est jamais

Plus en détail

Hôpitaux pour personnes âgées en France

Hôpitaux pour personnes âgées en France Hôpitaux pour personnes âgées en France Evelyne GAUSSENS Directrice générale Hôpital Gériatrique «Les Magnolias» Ballainvilliers,Île de France, France Relever le «défi du vieillissement», c est avant tout

Plus en détail

Prise en charge coordonnée personne âgée à domicile

Prise en charge coordonnée personne âgée à domicile Quelques chiffres : 2010, création de la coordination pour le Maintien A Domicile (MAD) 2014, file active : 188patients Travail en coopération avec 35 cabinets MG, 27 cabinets IDEL, 15 kinés, 13 pharmacies.

Plus en détail

Les soins de premier recours : enjeux et perspectives - LYON 22 septembre 2011

Les soins de premier recours : enjeux et perspectives - LYON 22 septembre 2011 Les soins de premier recours : enjeux et perspectives - LYON 22 septembre 2011 SUMGA Groupe Médical «les Allymes» SPECIALISTES EN MEDECINE GENERALE APPSPPA APPSPPA : Association Pluridisciplinaire des

Plus en détail

Stage Étudiants infirmiers Documents de référence :

Stage Étudiants infirmiers Documents de référence : Stage Étudiants infirmiers Documents de référence : La définition du métier «Infirmier» Les référentiels de formation, d activités et de compétences infirmiers 2009 Le portfolio de l étudiant Version 1,

Plus en détail

Dr Agnès Caillette-Beaudoin, Medecin-directeur, Calydial (Lyon)

Dr Agnès Caillette-Beaudoin, Medecin-directeur, Calydial (Lyon) Dr Agnès Caillette-Beaudoin, Medecin-directeur, Calydial (Lyon) Intervention personnalisée à tous les stades de la Maladie Rénale Chronique Prévention de la progression de la maladie rénale Consultation

Plus en détail

Octobre 2010. Ressources. Prévention des risques psychosociaux : le plan d actions national

Octobre 2010. Ressources. Prévention des risques psychosociaux : le plan d actions national Octobre 2010 Ressources Prévention des risques psychosociaux : le plan d actions national Prévention des risques psychosociaux : Le plan d actions national Le diagnostic concernant les risques psychosociaux,

Plus en détail

COMPETENCES INFIRMIERES 1

COMPETENCES INFIRMIERES 1 COMPETENCES INFIRMIERES 1 Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine des soins infirmiers Communiquer et conduire une relation dans un contexte de soins Concevoir et conduire

Plus en détail

CIRCUIT DU MÉDICAMENT EN CHIRURGIE ET INFORMATISATION : DE LA CONSULTATION D ANESTHÉSIE À LA SORTIE DU PATIENT

CIRCUIT DU MÉDICAMENT EN CHIRURGIE ET INFORMATISATION : DE LA CONSULTATION D ANESTHÉSIE À LA SORTIE DU PATIENT 1 CIRCUIT DU MÉDICAMENT EN CHIRURGIE ET INFORMATISATION : DE LA CONSULTATION D ANESTHÉSIE À LA SORTIE DU PATIENT Dr Bertrand ISAAC Pharmacien Praticien Hospitalier Centre Hospitalier Loire Vendée Océan

Plus en détail

Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA

Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA Le Comité National de pilotage des parcours de santé des Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie a été installé en avril 2013 et les projets

Plus en détail

Collaboration infirmières / diététiciennes dans la prise en charge du patient coronarien. Caroline Bravin Laetitia Gnaly Julie Lesaffre

Collaboration infirmières / diététiciennes dans la prise en charge du patient coronarien. Caroline Bravin Laetitia Gnaly Julie Lesaffre Collaboration infirmières / diététiciennes dans la prise en charge du patient coronarien Caroline Bravin Laetitia Gnaly Julie Lesaffre Nous n avons aucun conflit d intérêt avec l industrie pharmaceutique

Plus en détail

ANNEXE 1 : Recommandations pour le projet de santé de centre de santé

ANNEXE 1 : Recommandations pour le projet de santé de centre de santé ANNEXE 1 : Recommandations pour le projet de santé de centre de santé L article L 6323-1 du CSP impose aux centres de santé de se doter d un projet de santé incluant des dispositions tendant à favoriser

Plus en détail

L HOSPITALISATION A DOMICILE EN ILE DE FRANCE

L HOSPITALISATION A DOMICILE EN ILE DE FRANCE L HOSPITALISATION A DOMICILE EN ILE DE FRANCE ASSOCIATION PARTICIPANT AU SERVICE PUBLIC HOSPITALIER 15 Quai de Dion Bouton 92816 PUTEAUX Cedex www.santeservice.asso.fr Qu est-ce que l hospitalisation à

Plus en détail

La Dialyse à domicile: une opportunité

La Dialyse à domicile: une opportunité France: 10 % seulement des dialysés DP 8 % HD 2 % Hollande (30%) DP 28.3 HD 1.8 U.K (30%) La Dialyse à domicile: une opportunité DP 27.3 HD 2.4 Danemark 32%, Suéde 25%, Finland 21%,, Analyse des Causes

Plus en détail

La prévention médicalisée : des pratiques cliniques au service de la prévention

La prévention médicalisée : des pratiques cliniques au service de la prévention La prévention médicalisée : des pratiques cliniques au service de la prévention Réduction du Risque Tabac des Publics Précaires: collaboration médico sociale au sein d une structure d accueil Ou comment

Plus en détail

Famille : Analyse laboratoire. Sous-famille : Analyse laboratoire. Code ROME : 52232

Famille : Analyse laboratoire. Sous-famille : Analyse laboratoire. Code ROME : 52232 Famille : Analyse laboratoire Sous-famille : Analyse laboratoire Code ROME : 52232 Technicien(ne) d analyse chimie / physicochimie Chimiste Technicien(ne)-analyste chimie Analyste chimie Définir, réaliser

Plus en détail

Risques psychosociaux : Intervention pluridisciplinaire en maison de retraite

Risques psychosociaux : Intervention pluridisciplinaire en maison de retraite «Travailler en institution ou à domicile auprès des personnes âgées : conditions de travail et prévention» Annecy - Journée du 10 juin 2011 Risques psychosociaux : Intervention pluridisciplinaire en maison

Plus en détail

PREVENTION DES CHUTES: L'approche des Equipes Infirmières et Aides Soignantes

PREVENTION DES CHUTES: L'approche des Equipes Infirmières et Aides Soignantes PREVENTION DES CHUTES: L'approche des Equipes Infirmières et Aides Soignantes I Ingrid VICENTE, Aide Soignante, Christine COLAS,IRUS Unité de Réadaptation Orthopédique 2EK Mars 2015 Forum :Prévention des

Plus en détail

Comment peut-il vous aider? Ludres 20 mars 2010

Comment peut-il vous aider? Ludres 20 mars 2010 Comment peut-il vous aider? Ludres 20 mars 2010 Les objectifs des réseaux de santé Mettre le patient au centre et non la maladie Améliorer la qualité des soins Optimiser les moyens humains et financiers

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT ET SOINS DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS EN INSTITUTION. Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution

ACCOMPAGNEMENT ET SOINS DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS EN INSTITUTION. Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution Les souffrances des adolescents sont réelles et conséquentes, dans une période du développement de la personne, empreinte de bouleversements.

Plus en détail

Plate-forme collaborative Page 1

Plate-forme collaborative Page 1 MARS 2013 Plate-forme collaborative Page 1 Lieu de coordination associant les acteurs du champ sanitaire et social du territoire Monts et Barrages, dans le but d assurer aux personnes prises en charge

Plus en détail

PROFIL DE POSTE DU PSYCHOLOGUE EN EHPAD

PROFIL DE POSTE DU PSYCHOLOGUE EN EHPAD PROFIL DE POSTE DU PSYCHOLOGUE EN EHPAD élaboré par un groupe de psychologues travaillant en EHPAD dans le Val-de-Marne Janvier 2010, réactualisé en janvier 2013 par l APG94. PROFIL DE POSTE DU PSYCHOLOGUE

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU LOGIS DES FRANCS. 17, rue des Francs 79410 CHERVEUX

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU LOGIS DES FRANCS. 17, rue des Francs 79410 CHERVEUX COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU LOGIS DES FRANCS 17, rue des Francs 79410 CHERVEUX Août 2003 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»... p.3 PARTIE 1 PRESENTATION DE L ETABLISSEMENT DE SANTE...

Plus en détail

HOPITAL LOCAL INTERCOMMUNAL SOULTZ ISSENHEIM N :S.PC.A.001.2 PROCEDURE D ACCUEIL ET DE SORTIE SERVICES DESTINATAIRES

HOPITAL LOCAL INTERCOMMUNAL SOULTZ ISSENHEIM N :S.PC.A.001.2 PROCEDURE D ACCUEIL ET DE SORTIE SERVICES DESTINATAIRES HOPITAL LOCAL INTERCOMMUNAL SOULTZ ISSENHEIM N :S.PC.A.001.2 PROCEDURE D ACCUEIL ET DE SORTIE CLASSEUR 1 : CLASSEUR 2 : CLASSEUR 3 : CLASSEUR 4 : CLASSEUR 5 : CLASSEUR 6 : CLASSEUR 7 : CLASSEUR 8 : CLASSEUR

Plus en détail

Secteur de la santé, le métier et la fonction L environnement territorial sanitaire et médico-social (liée au poste d affectation)

Secteur de la santé, le métier et la fonction L environnement territorial sanitaire et médico-social (liée au poste d affectation) Secrétaire Médicale - MEDICO-SOCIALE Titre enregistré par le Ministre au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) par arrêté publié au journal officiel de la République Française

Plus en détail

PACTE : Programme d Amélioration Continue du Travail en Equipe Phase d expérimentation

PACTE : Programme d Amélioration Continue du Travail en Equipe Phase d expérimentation PACTE : Programme d Amélioration Continue du Travail en Equipe Phase d expérimentation Centre Hospitalier d Argenteuil (95) F. Lémann, PH-coordonnateur de la gestion des risques associés aux soins Co-facilitateur

Plus en détail

Évaluation des usages du dossier médical partagé au sein de deux réseaux de santé

Évaluation des usages du dossier médical partagé au sein de deux réseaux de santé Séminaire MARSOUIN 12 mai 2006 Évaluation des usages du dossier médical partagé au sein de deux réseaux de santé Contrat AUTOMATE, Analyse des Usages en Télésanté : Organisation d un Réseau, Mesure de

Plus en détail

la référence du service à la personne Février 2012

la référence du service à la personne Février 2012 L ADMR la référence du service à la personne Février 2012 1 L ADMR, la référence du service à la personne 1 er opérateur associatif au service des personnes Depuis plus de 65 ans, le quotidien de nos clients

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel «Accompagnement, soins et services à la personne» M.LOUVION - IEN SBSSA académie de Lille - Février 2011

Baccalauréat Professionnel «Accompagnement, soins et services à la personne» M.LOUVION - IEN SBSSA académie de Lille - Février 2011 Baccalauréat Professionnel «Accompagnement, soins et services à la personne» M.LOUVION - IEN SBSSA académie de Lille - Février 2011 Sommaire Contexte de création Voie générale et technologique ou voie

Plus en détail

HAD et Soins Palliatifs en EHPAD Contraintes réglementaires et situations possibles de collaboration

HAD et Soins Palliatifs en EHPAD Contraintes réglementaires et situations possibles de collaboration HAD et Soins Palliatifs en EHPAD Contraintes réglementaires et situations possibles de collaboration Dr Joséphine Loteteka Dr Tatiana Garcia HAD Santé Service Corpalif 93, 23 mars 2010 Sommaire Le cadre

Plus en détail

Formations Services RÉVÉLEZ VOS TALENTS!

Formations Services RÉVÉLEZ VOS TALENTS! Formations Services RÉVÉLEZ VOS TALENTS! CHOISISSEZ VOTRE MÉTIER Aide à la personne Petite enfance Personnes dépendantes Secteur sanitaire et social Animation et loisirs Développement local et tourisme

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Offre de santé : Le groupe Malakoff Médéric et le régime minier de Sécurité sociale signent un accord de partenariat

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Offre de santé : Le groupe Malakoff Médéric et le régime minier de Sécurité sociale signent un accord de partenariat COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 28 janvier 2009 Offre de santé : Le groupe Malakoff Médéric et le régime minier de Sécurité sociale signent un accord de partenariat Le groupe Malakoff Médéric et la Caisse

Plus en détail

CHARTE DES UTILISATEURS DU DOSSIER INFORMATISE SOINS PALLIATIFS. Du Réseau ARCADE

CHARTE DES UTILISATEURS DU DOSSIER INFORMATISE SOINS PALLIATIFS. Du Réseau ARCADE NFORMATISE «SOINS PALLIATIFS» Page 1 /13 CHARTE DES UTILISATEURS DU DOSSIER INFORMATISE SOINS PALLIATIFS Du Réseau ARCADE NFORMATISE «SOINS PALLIATIFS» Page 2 /13 Préambule Le dossier informatisé constitue

Plus en détail

Vivre et Vieillir Chez Soi

Vivre et Vieillir Chez Soi Vous avez besoin d être accompagné dans votre vie quotidienne ou dans votre parcours de santé et vous vivez dans les Hautes-Alpes. Vivre et Vieillir Chez Soi Avec ses six services médico-sociaux, l association

Plus en détail

Appui des professionnels dans le secteur de la gérontologie

Appui des professionnels dans le secteur de la gérontologie Appui des professionnels dans le secteur de la gérontologie Hélène ARCHAMBAULT Chargée de mission métiers de la gérontologie XX/XX/XX 1 Un peu d histoire: la gérontologie, un secteur victime d une image

Plus en détail

C:\ADCW\GESTION ADMINISTRATIVE GENERALE\SERVICES ADMINISTRATIFS\GESTION DES RESSOURCES HUMAINES\FICHES DE POSTE\Fiche poste IDE.

C:\ADCW\GESTION ADMINISTRATIVE GENERALE\SERVICES ADMINISTRATIFS\GESTION DES RESSOURCES HUMAINES\FICHES DE POSTE\Fiche poste IDE. C:\ADCW\GESTION ADMINISTRATIVE GENERALE\SERVICES ADMINISTRATIFS\GESTION DES RESSOURCES HUMAINES\FICHES DE \Fiche poste IDE.doc Association Diaconale Nord Alsace CSI WOERTH 10, rue de l église 67360 WOERTH

Plus en détail

VOTRE ANNUAIRE DIABÈTE EN LOIR-ET-CHER

VOTRE ANNUAIRE DIABÈTE EN LOIR-ET-CHER VOTRE ANNUAIRE DIABÈTE EN LOIR-ET-CHER EDITO Conscients de la multiplicité des acteurs et des rôles de chacun, nous, acteurs du diabète en Loiret-Cher, nous sommes réunis afin de travailler à l élaboration

Plus en détail

CENTRE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE "Saadna Mohamed Abdenour" Sétif

CENTRE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE Saadna Mohamed Abdenour Sétif CENTRE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE "Saadna Mohamed Abdenour" Sétif 2 e Forum Paramédical International 08 et 09 Décembre 2010 LE CADRE PARAMEDICAL «LE MANAGER» Mr S. ARIF Service de CCI CHU Sétif Deuxièmes

Plus en détail

Présentation du 3 juin 2014

Présentation du 3 juin 2014 DATE Émetteur rappel du titre général de la présentation Présentation du 3 juin 2014 Programme d accompagnement des victimes d accidents du travail complexes 1 Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing

Plus en détail

Fiche de poste. Présentation du poste. Finalités du poste - Missions. Activités principales. Filière métier :

Fiche de poste. Présentation du poste. Finalités du poste - Missions. Activités principales. Filière métier : Filière métier : Fiche de poste Présentation du poste Intitulé de poste Coefficient de référence CCN51 Métier CCN51 Poste du supérieur hiérarchique Direction de rattachement Localisation géographique IDE

Plus en détail

Formations Services RÉVÉLEZ VOS TALENTS!

Formations Services RÉVÉLEZ VOS TALENTS! Formations Services RÉVÉLEZ VOS TALENTS! CHOISISSEZ VOTRE MÉTIER Aide à la personne Petite enfance Personnes dépendantes Secteur sanitaire et social Animation et loisirs Développement local et tourisme

Plus en détail

Organisation du retour à domicile, utilisation du classeur de liaison

Organisation du retour à domicile, utilisation du classeur de liaison www.centre-paul-strauss.fr Organisation du retour à domicile, utilisation du classeur de liaison Barbara POIROT, Laïla WEISS IDE Service de Soins d Accompagnement Contexte Hôpital de jour de soins d accompagnement

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien avec

Plus en détail

CONVENTION-TYPE RELATIVE AUX MODALITES D INTERVENTION DE L EQUIPE D APPUI DEPARTEMENTALE EN SOINS PALLIATIFS DE L INDRE (E.A.D.S.P. 36) DANS LES E.H.

CONVENTION-TYPE RELATIVE AUX MODALITES D INTERVENTION DE L EQUIPE D APPUI DEPARTEMENTALE EN SOINS PALLIATIFS DE L INDRE (E.A.D.S.P. 36) DANS LES E.H. CONVENTION-TYPE RELATIVE AUX MODALITES D INTERVENTION DE L EQUIPE D APPUI DEPARTEMENTALE EN SOINS PALLIATIFS DE L INDRE (E.A.D.S.P. 36) DANS LES E.H.P.A.D. ENTRE L E.H.P.A.D. représenté par d une part,

Plus en détail

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Expérimentation sur un territoire cible : Baillif - Vieux-Habitants Bouillante Patrice RICHARD, Directeur général de l ARS

Plus en détail

CAS CONCRET SOINS DE SUPPORT ONCOLOGIQUES INTRA ET EXTRA-HOSPITALIER. Gilles Nallet Odile Romanet Céline Henriot

CAS CONCRET SOINS DE SUPPORT ONCOLOGIQUES INTRA ET EXTRA-HOSPITALIER. Gilles Nallet Odile Romanet Céline Henriot CAS CONCRET SOINS DE SUPPORT ONCOLOGIQUES INTRA ET EXTRA-HOSPITALIER Gilles Nallet Odile Romanet Céline Henriot Définition des soins: Les soins de support désignent l ensemble des soins et soutien qui

Plus en détail

Sommaire détaillé. Sommaire. Les acteurs au sein de la collectivité. Les intervenants extérieurs. Le rôle du CHSCT dans la prévention des risques

Sommaire détaillé. Sommaire. Les acteurs au sein de la collectivité. Les intervenants extérieurs. Le rôle du CHSCT dans la prévention des risques détaillé Réf. Internet Pages Partie 1 Les acteurs de la prévention Les acteurs au sein de la collectivité Les acteurs de la prévention dans la collectivité : rôles, liens et coordination...5509 9 Responsabilité

Plus en détail

Pour tout complément d informations sur le GCS Esanté : www.esante-poitou-charentes.fr

Pour tout complément d informations sur le GCS Esanté : www.esante-poitou-charentes.fr FICHE DE POSTE Administrateur ROR Le GCS Esanté Poitou-Charentes Le GCS Esanté Poitou-Charentes rassemble les établissements publics et privés de santé, ainsi que la plupart des professionnels de santé

Plus en détail

Aide et Soins à Domicile en Province de Luxembourg. Le secret professionnel dans un service d Aide et de Soins à Domicile Place des volontaires

Aide et Soins à Domicile en Province de Luxembourg. Le secret professionnel dans un service d Aide et de Soins à Domicile Place des volontaires Le secret professionnel dans un service d Aide et de Soins à Domicile Place des volontaires Aide et Soins à Domicile, c est Un réseau de professionnels de l aide et des soins qui ont pour objectif de proposer

Plus en détail

Intitulé : COORDINATEUR D'UNITE DE VIE MEDICO SOCIALE

Intitulé : COORDINATEUR D'UNITE DE VIE MEDICO SOCIALE Intitulé : COORDINATEUR D'UNITE DE VIE MEDICO SOCIALE Famille de métier : Educatif Statut (métier / emploi type) : Educateur spécialisé Si emploi type, fiche métier source : 1 - Objectifs / Résultats attendus

Plus en détail

Stage Étudiants infirmiers Documents de référence :

Stage Étudiants infirmiers Documents de référence : Stage Étudiants infirmiers Documents de référence : La définition du métier «Infirmier» Les référentiels de formation, d activités et de compétences infirmiers 2009 Le portfolio de l étudiant Version 1,

Plus en détail

Action SociAle orientations 2015 / 2017

Action SociAle orientations 2015 / 2017 Action Sociale Orientations 2015 / 2017 Action sociale personnes agées Les orientations de la Carsat Centre 2015 / 2017 L action sociale de la Carsat est développée au profit des retraités du régime général

Plus en détail

«Mettre en Synergie nos compétences pour faire émerger vos projets»

«Mettre en Synergie nos compétences pour faire émerger vos projets» «Mettre en Synergie nos compétences pour faire émerger vos projets» Santé et bien- être au travail Risques psychosociaux du travail- Handicap- Gestion des âges Diversité. SynergenceA propose aux entreprises

Plus en détail

La Région, c est votre espace!

La Région, c est votre espace! La Région, c est votre espace! Jacques Auxiette inaugure l Espace Régional du Mans Jeudi 25 janvier 2007 Communiqué de presse L Espace Régional du Mans en bref Plaquette «La Région c est votre Espace!»

Plus en détail

Guide pratique : questions-réponses

Guide pratique : questions-réponses Lyon, le 22/09/04 L Inspecteur d Académie, Directeur des Services Départementaux de l Education Nationale à InspectionAcadémique Politique de santé en faveur des élèves Service médical - Mesdames et Messieurs

Plus en détail

une collaboration fructueuse

une collaboration fructueuse Pharmaciens - Soins palliatifs une collaboration fructueuse Docteur Hervé MIGNOT Equipe d Appui Départementale en Soins Palliatifs de l Indre mai 2007 Le Réseau de Soins Palliatifs en Région Centre EADSP

Plus en détail

Le métier d'amp (Aide Médico-Psychologique)

Le métier d'amp (Aide Médico-Psychologique) Le métier d'amp (Aide Médico-Psychologique) La fonction L'Aide Médico Psychologique (A.M.P.) exerce une fonction d'accompagnement et d'aide dans la vie quotidienne. A ce titre, il intervient auprès d'enfants,

Plus en détail

EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil.

EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil. EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil.fr REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU SERVICE DE SOINS INFIRMIERS

Plus en détail

4 ème réunion PAERPA EHPAD

4 ème réunion PAERPA EHPAD 4 ème réunion PAERPA EHPAD Jeudi 16 avril 2015 14h30 17h Délégation territoriale de Paris 1 Cartographie des EHPAD PAERPA (9-10-19) En attente carte stagiaire géographe 2 Ordre du jour 1. Actions déployées

Plus en détail

Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient

Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient Dans son avis de 2012 «L assurance maladie : les options du HCAAM» qui synthétise l ensemble

Plus en détail

LES NOUVEAUX SERVICES «De la téléalarme sociale à la téléassistance multiservices»

LES NOUVEAUX SERVICES «De la téléalarme sociale à la téléassistance multiservices» LES NOUVEAUX SERVICES «De la téléalarme sociale à la téléassistance multiservices» Dr Christophe Boutineau Secrétaire Général AFRATA Président Filassistance Services (Groupe CNP Assurances / CDC) «Profession:

Plus en détail

De la SISA aux nouveaux modes de rémunération : Quelles avancées pour les Maisons de santé pluriprofessionnelles?

De la SISA aux nouveaux modes de rémunération : Quelles avancées pour les Maisons de santé pluriprofessionnelles? De la SISA aux nouveaux modes de rémunération : Quelles avancées pour les Maisons de santé pluriprofessionnelles? Docteur Christian VEDRENNE, Médecin généraliste, Gérant de la MSP de Saint Paul de Fenouillet

Plus en détail

CARIATIDES PSY D U PAT I E N T

CARIATIDES PSY D U PAT I E N T Présentation du progiciel Cariatides Psychiatrie DU MÉDECIN DE SOINS HYGIÈNE PHARMACIE DE L ORTHOPHONISTE PATIENT LABORATOIRE DU PSYCHOMOTRICIEN SOCIAL DU PSYCHOLOGUE ADMINISTRATEUR 2 Les principales fonctionnalités

Plus en détail

Les diplômes du secteur sanitaire et social en Auvergne. J. Gamet Responsable Pôle Formation Certification. DRJSCS

Les diplômes du secteur sanitaire et social en Auvergne. J. Gamet Responsable Pôle Formation Certification. DRJSCS Les diplômes du secteur sanitaire et social en Auvergne J. Gamet Responsable Pôle Formation Certification. DRJSCS Classificatio n Niveau V Paramédical - Aide-soignant - Auxiliaire de puériculture - Ambulancier

Plus en détail

Mise en œuvre du projet de service Pôle Santé Travail Rôles et missions des AST Prestations et compétences harmonisées

Mise en œuvre du projet de service Pôle Santé Travail Rôles et missions des AST Prestations et compétences harmonisées Mise en œuvre du projet de service Pôle Santé Travail Rôles et missions des AST Prestations et compétences harmonisées N a d è g e M I L L E V I L L E R e s p o n s a b l e F o r m a t i o n R e c r u

Plus en détail

PROFIL DE POSTE GENERIQUE CADRE DE SANTE Option GESTION

PROFIL DE POSTE GENERIQUE CADRE DE SANTE Option GESTION PROFIL DE POSTE GENERIQUE CADRE DE SANTE Option GESTION MISSIONS ESSENTIELLES : Le cadre de santé des filières infirmière, de rééducation et médico-techniques, exerce l ensemble de ses missions sous l

Plus en détail

LES TRANSFORMATIONS OCCASIONNÉES PAR L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE AU SEIN D UNE ÉQUIPE

LES TRANSFORMATIONS OCCASIONNÉES PAR L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE AU SEIN D UNE ÉQUIPE LES TRANSFORMATIONS OCCASIONNÉES PAR L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE AU SEIN D UNE ÉQUIPE Equipe du Service de Néphrologie Dialyse Centre Hospitalier Métropole Savoie Chambéry Stéphane BALLY, praticien hospitalier

Plus en détail

Prise en compte de la population sourde dans le système de soins

Prise en compte de la population sourde dans le système de soins Prise en compte de la population sourde dans le système de soins Création d unités de soins pour personnes Sourdes en France Présenté le 16 février 2010 Docteur Isabelle RIDOUX Les personnes Sourdes Combien

Plus en détail

Retours d expériences ATELIER EQUILIBRE. Viviane Granseigne Animatrice et formatrice d Ateliers Equilibre et Prévention des Chutes

Retours d expériences ATELIER EQUILIBRE. Viviane Granseigne Animatrice et formatrice d Ateliers Equilibre et Prévention des Chutes Retours d expériences ATELIER EQUILIBRE Viviane Granseigne Animatrice et formatrice d Ateliers Equilibre et Prévention des Chutes Soirée- Débat Sport-Santé - DRJSCS Poitou-Charentes 23/02/2012 viviane.granseigne@gmail.com

Plus en détail

SYNTHESE ANALYSE DESCRIPTIVE QUESTIONNAIRE DE SORTIE 2012

SYNTHESE ANALYSE DESCRIPTIVE QUESTIONNAIRE DE SORTIE 2012 SYNTHESE ANALYSE DESCRIPTIVE QUESTIONNAIRE DE SORTIE 2012 Enquête de satisfaction réalisée en 2012 auprès de 1231 patients du Centre Hospitalier Intercommunal Amboise Château-Renault Qualité /Risques Avril

Plus en détail

Introduction. pour ANTICIPER > Développement d un logiciel de gestion des actions de prévention pour les professionnels préventionnistes.

Introduction. pour ANTICIPER > Développement d un logiciel de gestion des actions de prévention pour les professionnels préventionnistes. Pour un meilleur accompagnement de votre parcours à domicile Introduction Mutualité Française Puy-de-Dôme a développé un nouveau système d information santé favorisant la coordination des acteurs de santé

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DE TECHNICIEN DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

4 e - 3 e... * Éducation du consommateur * Éducation socio-culturelle * Informatique * Biologie-écologie * Physique-chimie. * Enseignement spécifique

4 e - 3 e... * Éducation du consommateur * Éducation socio-culturelle * Informatique * Biologie-écologie * Physique-chimie. * Enseignement spécifique 4 e - 3 e * À l issu d une 5 e ou 4 e du collège * Avoir 14 ans avant la fin de l année civile de l inscription * Après entretien avec le jeune et sa famille * Éducation du consommateur * Éducation socio-culturelle

Plus en détail

La maladie d Alzheimer est une maladie neurodégénérative

La maladie d Alzheimer est une maladie neurodégénérative CENTRE HOSPITALIER BÉZIERS dossier de presse janvier 2014 le dispositif alzheimer au centre hospitalier de béziers Contacts presse Françoise PERIDONT Directrice Communication Anne-Claire ITIé Chargée de

Plus en détail

avec le responsable de la cellule auquel il/elle rend compte de son travail, avec la secrétaire de la cellule au quotidien,

avec le responsable de la cellule auquel il/elle rend compte de son travail, avec la secrétaire de la cellule au quotidien, Direction des Ressources Humaines PSYCHOLOGUE J PSYCHOLOGUE A LA CELLULE ACCUEIL FAMILIAL ET MISSION ADOPTION POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction des Solidarités Service : Direction

Plus en détail

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Établissements de santé Droits et accueil des usagers Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Recommandations et indicateurs Préface Faire face aux inégalités de santé qui touchent tout

Plus en détail

FORMATION. Chargé de sécurité et de prévention. Points Forts de la formation OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

FORMATION. Chargé de sécurité et de prévention. Points Forts de la formation OBJECTIFS PEDAGOGIQUES FORMATION Chargé de sécurité et de prévention Référence : 124-344-13 Durée : 5 jours Public Tous salariés chargés de la sécurité ou la prévention Pré-requis Aucun Points Forts de la formation Une approche

Plus en détail

ATELIER CV 1 H. www.mie-roubaix.fr. 150 rue de Fontenoy 59100 ROUBAIX. Objectif. Période / durée. Public. Atelier collectif. Modalités d inscription

ATELIER CV 1 H. www.mie-roubaix.fr. 150 rue de Fontenoy 59100 ROUBAIX. Objectif. Période / durée. Public. Atelier collectif. Modalités d inscription ATELIER CV Cet atelier vous aide à travailler ou retravailler votre CV : - repérage des compétences - mise en forme du CV - possibilité d insérer une photo - enregistrement de votre CV sur différents supports

Plus en détail

Retour d expérience ESA

Retour d expérience ESA Retour d expérience ESA -Service créé en 2009 dans le cadre du 1 er Plan Alzheimer 2008-2012 -Cette Equipe est tout d abord lancée à titre expérimental, dans le cadre de la mesure 6 de ce Plan, - Une réflexion

Plus en détail

Intervention pour l évaluation des risques psychosociaux

Intervention pour l évaluation des risques psychosociaux Intervention pour l évaluation des risques psychosociaux Au sein d un Etablissement médico- psychologique et social Ch. MOUTET-KREBS, Médecin du Travail Julie MORELL, Psychologue du Travail L entreprise

Plus en détail

Cahier des charges Objet :

Cahier des charges Objet : Cahier des charges Objet : Expérimentation de nouveaux modes d organisation des soins destinés à optimiser les parcours de soins des personnes âgées en risque de perte d autonomie en prévenant leur hospitalisation

Plus en détail

OUTILS DE SECURISATION DU CIRCUIT DES CHIMIOTHERAPIES. Dr Sara BALAGNY 11 février 2015

OUTILS DE SECURISATION DU CIRCUIT DES CHIMIOTHERAPIES. Dr Sara BALAGNY 11 février 2015 OUTILS DE SECURISATION DU CIRCUIT DES CHIMIOTHERAPIES Dr Sara BALAGNY 11 février 2015 1 Le circuit du médicament en HAD ORDONNANCE De l ordonnance à l administration à domicile Med. traitant Med. hospitalier

Plus en détail

Vos droits dans les cliniques et hôpitaux privés

Vos droits dans les cliniques et hôpitaux privés Vos droits dans les cliniques et hôpitaux privés Cliniques et hôpitaux privés, on peut tous y aller! Accessibles à tous Les cliniques et hôpitaux privés accueillent tous les patients y compris ceux qui

Plus en détail