Credit Suisse Bond Fund (Lux) Fonds commun de placement de droit luxembourgeois

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Credit Suisse Bond Fund (Lux) Fonds commun de placement de droit luxembourgeois"

Transcription

1 Prospectus Décembre 2007

2 ADDENDUM AU PROSPECTUS POUR LA FRANCE La Directive européenne n 85/611/CEE du 20 décembre 1985 sur les OPCVM telle que modifiée instaure des règles communes en vue de permettre la commercialisation transfrontalière des OPCVM qui s y conforment. Ce socle commun n exclut pas une mise en œuvre différenciée. C est pourquoi un OPCVM européen peut être commercialisé en France quand bien même son activité n obéit pas à des règles identiques à celles qui conditionnent en France l agrément de ce type de produit. Le présent addendum fait corps avec le prospectus de (ci-après dénommé «le FCP») daté de décembre I. Correspondant centralisateur en France Le correspondant centralisateur du FCP pour la France est BNP Paribas Securities Services, société domiciliée au : 3, rue d Antin Paris. Le correspondant centralisateur est contractuellement chargé d assurer notamment les services suivants : - Traitement des ordres de souscription et de rachat des parts du FCP ; - Paiement des coupons et dividendes aux porteurs du FCP ; - Mise à disposition des porteurs des documents d information relatifs au FCP (prospectus complet et simplifié, comptes annuels et semestriels ) ; - Information particulière des porteurs en cas de changement des caractéristiques du FCP. L ensemble des documents relatifs au Fonds énumérés dans le prospectus sont disponibles gratuitement chez le correspondant centralisateur. D autres renseignements concernant le Fonds peuvent être obtenus auprès du correspondant centralisateur ou des distributeurs dont la liste figure dans le prospectus. II. Compartiments autorisés à la commercialisation en France Seuls les compartiments listés ci-dessous ont reçu, de l Autorité des marchés financiers (AMF), l autorisation de commercialisation en France. Nom des compartiments Date d autorisation de commercialisation Asia Aus$ Brazil Can$ Convert Europe Emerging Europe Emerging Markets Euro High Yield Euro High Yield US$ Inflation Linked (Euro) Inflation Linked (Sfr) Inflation Linked (US$) Sfr Short-Term Euro Short-Term Sfr Short-Term US$ Target Return (Euro) Target Return (Sfr) Target Return (US$) Tops (Euro) Tops (Sfr) Tops (US$) US$ 6 avril juillet avril mai avril avril novembre avril avril mars novembre décembre décembre décembre avril avril avril avril juillet juillet juillet février février février avril 1995 III. Conditions de souscription et de rachat des actions du FCP L attention des investisseurs est attirée sur le fait que leur demande de souscription d actions du FCP peut être rejetée par le gestionnaire ou par son délégué, pour quelque raison que ce soit, en tout ou partie, qu il s agisse d une souscription initiale ou supplémentaire. 2

3 L attention des investisseurs est attirée sur le fait que du FCP comporte des clauses d éviction automatique avec rachat des actions dès lors que certaines conditions d investissement ne sont plus respectées. Ce rachat aura, pour l investisseur français, des conséquences fiscales liées à la cession de valeurs mobilières. IV. Fiscalité L attention des investisseurs fiscalement domiciliés en France est attirée sur l obligation de procéder à la déclaration des revenus qui, résultant des cessions intervenues entre les compartiments du FCP, sont soumis au régime des plus-values sur valeurs mobilières. 3

4 Sommaire 1. Informations aux futurs investisseurs récapitulatif des catégories de parts (1) Le fonds Principes de placement Participation au i. Informations générales sur les parts ii. Souscription de parts iii. Rachat de parts iv. Conversion de parts v. Market Timing vi. Suspension du calcul de la valeur nette d inventaire ainsi que de l émission, du rachat et de la conversion de parts vii. Mesures contre le blanchiment d argent Restrictions de placement Facteurs de risque Valeur nette d inventaire Frais et impôts Exercice Affectation des revenus nets et des gains en capital Durée du fonds, liquidation et regroupement de compartiments Informations aux porteurs de parts Société de gestion Conseillers en placement Banque dépositaire Administration centrale Principaux participants Distribution des parts Distribution des parts en Suisse Distribution des parts en Allemagne Distribution des parts en Autriche Distribution des parts au Liechtenstein

5 1. Informations aux futurs investisseurs Le présent prospectus n est valable que s il est accompagné du dernier prospectus simplifié, du dernier rapport annuel ainsi que du dernier rapport semestriel, si celui-ci a été publié après le dernier rapport annuel. Ces rapports font partie intégrante du présent prospectus. Le présent prospectus ne constitue ni une offre ni une proposition de souscription de parts (ci-après les «parts») du Credit Suisse Bond Fund (Lux) (ci-après «le fonds») faite par toute personne résidant dans une juridiction au sein de laquelle une telle offre ou proposition est illégale ou au sein de laquelle la personne faisant cette offre ou cette proposition n est pas qualifiée pour le faire; ou faite à toute personne auprès de laquelle il est illégal de faire une telle offre ou proposition. Toute information non contenue dans le présent prospectus ou dans les documents y mentionnés qui sont à la disposition du public doit être considérée comme non autorisée et non digne de foi. Les investisseurs potentiels devraient se renseigner en ce qui concerne les conséquences fiscales, les exigences légales et toute restriction ou contrôle des changes découlant des lois de leur pays d origine, de résidence ou de domicile, pouvant avoir une incidence sur la souscription, la détention, la conversion, le rachat ou la vente de parts. D autres informations d ordre fiscal figurent au chapitre 9 «Frais et impôts». Le chapitre 19 «Distribution des parts» contient des informations sur la distribution des parts dans divers pays. La distribution du présent prospectus n est pas autorisée au Royaume- Uni, ni à partir ou vers ce pays, le étant un organisme de placement collectif non réglementé dont la promotion est limitée en vertu des paragraphes 238 et 240 du Financial Services and Markets Act Dans le cas d une distribution au Royaume-Uni, ou à partir ou vers ce pays, le prospectus s adresse exclusivement aux investisseurs professionnels, aux sociétés fortunées, aux sociétés de personnes fortunées, aux associations ou aux fondations disposant d actifs importants et à leurs spécialistes en placement compétents (au sens du Financial Services and Markets Act 2000 [Financial Promotion] Order 2005 [dans leur version en vigueur]), ainsi qu à toutes les autres personnes pour lesquelles la distribution est autorisée. Pour toutes les autres personnes, ce prospectus n a aucune validité. Avant de distribuer le présent prospectus au Royaume-Uni, ou à partir ou vers ce pays, il convient de s assurer que ladite distribution est légale. Les parts n ont pas été et ne seront pas enregistrées selon la Loi de 1933 (United States Securities Act of 1933) ou selon les dispositions relatives aux valeurs mobilières de quelque Etat que ce soit des Etats-Unis. Par conséquent, les parts des compartiments énumérés dans le présent prospectus ne peuvent pas être offertes ou vendues, directement ou indirectement, aux Etats-Unis d Amérique, sauf si une telle offre ou vente est autorisée en vertu d une dispense d application de la Loi de En cas de doutes quant au contenu du présent prospectus, les investisseurs potentiels sont invités à consulter leur banquier, agent de change, avocat, comptable ou tout autre conseiller financier indépendant. Le présent prospectus peut être traduit dans d autres langues. En cas de contradiction entre la version en langue allemande du prospectus et toute autre version, la version en langue allemande prévaudra dans la mesure des limites fixées par la loi de toute juridiction où les parts du fonds sont vendues. Il est recommandé aux investisseurs de lire attentivement la description des risques au chapitre 7 «Facteurs de risque» avant d investir dans le fonds. Les parts sont cotées à la Bourse de Luxembourg. 5

6 2. récapitulatif des catégories de parts (1) Compartiment (2) (monnaie de référence) (livre sterling) Asia (dollar US) AUS$ (dollar australien) CAN$ (dollar canadien) Brazil (dollar US) Convert Europe (euro) Corporate Euro (euro) Emerging Europe (euro) Emerging Markets (dollar US) Euro (euro) High Yield Euro (euro) High Yield US$ (dollar US) Catégorie de parts (2) Monnaie Investissement minimum Type de part (3) Prix de première émission (4) Commission d émission maximale Commission de gestion maximale (par an) (5) A GBP n/d DI B GBP n/d CA D (7) GBP 10 parts CA GBP n/d n/d (8) I GBP GBP CA 3,00% 0,50% A USD n/d DI B USD n/d CA 5,00% 1,20% 5,00% 1,20% D (7) USD 10 parts CA USD n/d n/d (8) I USD USD CA 3,00% 0,70% R (9) EUR n/d CA 5,00% 1,20% R (9) CHF n/d CA CHF 100 5,00% 1,20% S (11) EUR EUR CA EUR ,00% 0,70% S (11) CHF CHF CA CHF ,00% 0,70% A AUD n/d DI B AUD n/d CA D (7) AUD 10 parts CA AUD n/d n/d (8) I AUD AUD CA AUD ,00% 0,50% A CAD n/d DI B CAD n/d CA D (7) CAD 10 parts CA CAD n/d n/d (8) I CAD CAD CA 3,00% 0,50% A USD n/d DI USD 100 5,00% 1,20% B USD n/d CA USD 100 5,00% 1,20% D (7) USD 10 parts CA USD n/d n/d (8) I USD USD CA USD ,00% 0,70% N (12) JPY n/d DI JPY n/d 0,50% B EUR n/d CA 5,00% 1,20% D (7) EUR 10 parts CA EUR n/d n/d (8) I EUR EUR CA 3,00% 0,70% A EUR n/d DI B EUR n/d CA D (7) EUR 10 parts CA EUR n/d n/d (8) I EUR EUR CA EUR ,00% 0,50% B EUR n/d CA 5,00% 1,20% D (7) EUR 10 parts CA EUR n/d n/d (8) I EUR EUR CA 3,00% 0,70% A USD n/d DI USD 100 5,00% 1,50% B USD n/d CA 5,00% 1,50% D (7) USD 10 parts CA USD n/d n/d (8) I USD USD CA 3,00% 0,75% R (9) EUR n/d CA 5,00% 1,50% R (9) CHF n/d CA 5,00% 1,50% S (11) EUR EUR CA EUR ,00% 0,75% S (11) CHF CHF CA 3,00% 0,75% A EUR n/d DI B EUR n/d CA D (7) EUR 10 parts CA EUR n/d n/d (8) I EUR EUR CA 3,00% 0,50% B EUR n/d CA 5,00% 1,20% D (7) EUR 10 parts CA EUR n/d n/d (8) I EUR EUR CA 3,00% 0,70% B USD n/d CA 5,00% 1,20% 6

7 Compartiment (2) (monnaie de référence) Catégorie de parts (2) Monnaie Investissement minimum Type de part (3) Prix de première émission (4) Commission d émission maximale Commission de gestion maximale (par an) (5) Inflation Linked (Euro) (euro) Inflation Linked (Sfr) (franc suisse) Inflation Linked (US$) (dollar US) Sfr (franc suisse) Short-Term Euro (euro) Short-Term Sfr (franc suisse) Short-Term US$ (dollar US) Target Return (Euro) (euro) Target Return (Sfr) (franc suisse) Target Return (US$) (dollar US) TOPS (Euro) (euro) TOPS (Sfr) (franc suisse) D (7) USD 10 parts CA USD n/d n/d (8) I USD USD CA 3,00% 0,70% A EUR n/d DI B EUR n/d CA D (7) EUR 10 parts CA n/d n/d (8) I EUR EUR CA 3,00% 0,50% A CHF n/d DI B CHF n/d CA D (7) CHF 10 parts CA CHF n/d n/d (8) I CHF CHF CA 3,00% 0,50% A USD n/d DI B USD n/d CA D (7) USD 10 parts CA USD n/d n/d (8) I USD USD CA USD ,00% 0,50% A CHF n/d DI B CHF n/d CA D (7) CHF 10 parts CA CHF n/d n/d (8) I CHF CHF CA CHF ,00% 0,50% A EUR n/d DI B EUR n/d CA D (7) EUR 10 parts CA EUR n/d n/d (8) M (10) EUR EUR CA EUR ,50% 0,20% O EUR EUR CA EUR ,00% 0,30% P EUR EUR CA 3,00% 0,425% A CHF n/d DI B CHF n/d CA D (7) CHF 10 parts CA CHF n/d n/d (8) M (10) CHF CHF CA CHF ,50% 0,20% O CHF CHF CA CHF ,00% 0,30% P CHF CHF CA 3,00% 0,425% A USD n/d DI B USD n/d CA D (7) USD 10 parts CA n/d n/d (8) M (10) USD USD CA 0,50% 0,20% O USD USD CA USD ,00% 0,30% P USD USD CA 3,00% 0,425% A EUR n/d DI B EUR n/d CA D (7) EUR 10 parts CA n/d n/d (8) I EUR EUR CA 3,00% 0,50% A CHF n/d DI B CHF n/d CA D (7) CHF 10 parts CA CHF n/d n/d (8) I CHF CHF CA CHF ,00% 0,50% A USD n/d DI B USD n/d CA D (7) USD 10 parts CA n/d n/d (8) I USD USD CA 3,00% 0,50% A EUR n/d DI B EUR n/d CA D (7) EUR 10 parts CA n/d n/d (8) I EUR EUR CA 3,00% 0,50% A CHF n/d DI 7

8 Compartiment (2) (monnaie de référence) TOPS (US$) (dollar US) US$ (dollar US) Catégorie de parts (2) Monnaie Investissement minimum Type de part (3) Prix de première émission (4) Commission d émission maximale Commission de gestion maximale (par an) (5) B CHF n/d CA D (7) CHF 10 parts CA CHF n/d n/d (8) I CHF CHF CA CHF ,00% 0,50% A USD n/d DI B USD n/d CA D (7) USD 10 parts CA n/d n/d (8) I USD USD CA 3,00% 0,50% A USD n/d DI B USD n/d CA D (7) USD 10 parts CA USD n/d n/d (8) I USD USD CA 3,00% 0,50% (1) Le présent récapitulatif des catégories de parts ne dispense pas de la lecture du prospectus. (2) Des certificats de parts au porteur sont disponibles uniquement pour les catégories A et B. (3) CA = capitalisation / DI = distribution (4) Si le prix d émission n est pas indiqué, les parts peuvent être acquises à leur valeur nette d inventaire (voir chapitre 5 «Participation au Credit Suisse Bond Fund [Lux]»). (5) La commission de gestion effectivement perçue est indiquée dans les rapports annuels et semestriels. Les honoraires de l administration centrale sont compris dans la commission de gestion, sauf pour les parts de la catégorie D. Au moment de la rédaction de la présente version du prospectus, ces catégories de parts avaient déjà été émises. Avant de remettre une demande d achat, les investisseurs devraient s informer auprès de l administration centrale afin de savoir si d autres catégories de parts ont été émises entre-temps. (7) Les parts de la catégorie D peuvent être acquises uniquement par des investisseurs ayant conclu un contrat de gestion de fortune avec une unité d affaires de Credit Suisse Asset Management. En outre, sous réserve de l accord préalable de la société de gestion, les parts de la catégorie D peuvent également être acquises par des investisseurs institutionnels qui ont conclu un contrat de conseil avec une unité d affaires de Credit Suisse Asset Management. (8) Pour les parts de la catégorie D, seuls sont prélevés en faveur de l administration centrale des frais de prestation de 0,03% p.a. minimum et de 0,10% p.a. maximum. (9) Pour la catégorie de parts R, le risque de change lié à une dépréciation tendancielle de la monnaie de référence du compartiment concerné par rapport à la monnaie alternative émise dans la catégorie de parts R est fortement réduit dans la mesure où la fortune nette de la catégorie de parts R concernée, calculée dans la monnaie de référence du compartiment, est couverte par des contrats à terme sur devises contre la monnaie alternative concernée de la monnaie émise dans la catégorie de parts R. L évolution de la valeur nette d inventaire des parts des catégories de monnaies alternatives diffère de celle des parts émises dans la monnaie de référence. (10) Les parts de la catégorie M peuvent être acquises uniquement par des investisseurs institutionnels. (11) Pour la catégorie de parts S, le risque de change lié à une dépréciation tendancielle de la monnaie de référence du compartiment concerné par rapport à la monnaie alternative émise dans la catégorie de parts S est fortement réduit dans la mesure où la fortune nette de la catégorie de parts S concernée, calculée dans la monnaie de référence du compartiment, est couverte par des contrats à terme sur devises contre la monnaie alternative concernée de la monnaie émise dans la catégorie de parts S. L évolution de la valeur nette d inventaire des parts des catégories de monnaies alternatives diffère de celle des parts émises dans la monnaie de référence. (12) Les parts de la catégorie N ne peuvent être acquises que par des organismes de placement collectif de type fonds de fonds qui ont la forme d'un fonds de placement ou d'une société et qui sont gérés par une unité d'affaires du Credit Suisse et distribués principalement au Japon. 8

9 3. Le fonds Le, dénommé à l origine CS Bond Fund, a été créé au Luxembourg en tant qu organisme de placement collectif en valeurs mobilières de type ouvert, sans personnalité juridique propre, par la société anonyme luxembourgeoise Credit Suisse Bond Fund Management Company (la «société de gestion») avec le concours du Credit Suisse, Zurich, et du Credit Suisse (Luxembourg) S.A., conformément à la loi du 30 mars 1988 relative aux organismes de placement collectif. Le nom du fonds a été modifié en avec effet au 1 er septembre Le fonds a été restructuré le 20 décembre 2004 conformément à la partie I de la loi du 20 décembre 2002 relative aux organismes de placement collectif («loi du 20 décembre 2002»). Les actifs du fonds sont séparés de ceux de la société de gestion. Le fonds n a pas de personnalité juridique propre, et les porteurs de parts jouissent de droits égaux de copropriété indivise sur les actifs totaux du fonds proportionnellement au nombre de parts qu ils détiennent et à la valeur nette d inventaire («valeur nette d inventaire») de ces dernières. Ces droits sont incorporés dans les parts émises par la société de gestion. Le Règlement de gestion («Règlement de gestion») ne prévoit pas d assemblée des porteurs de parts. Le Règlement de gestion du fonds a été établi le 14 septembre 1993 par la société de gestion et le Credit Suisse (Luxembourg) S.A. Il peut être modifié par la société de gestion avec l accord de la banque dépositaire. Toute modification sera au moins publiée dans les organes de presse mentionnés au chapitre 13 «Informations aux porteurs de parts» et déposée au Registre du Commerce et des Sociétés de Luxembourg. Toute modification prendra effet pour tous les porteurs de parts au jour de sa publication au «Mémorial, Recueil des Sociétés et Associations» («Mémorial») faite par une mention du dépôt. Les modifications du Règlement de gestion ont été publiées pour la dernière fois le 29 décembre 2007 dans le Mémorial au moyen d une mention de dépôt. La version en vigueur du Règlement de gestion consolidé est déposée au Registre du Commerce et des Sociétés de Luxembourg, où elle peut être consultée. Le Règlement de gestion règle les relations entre la société de gestion, la banque dépositaire et les porteurs de parts, telles que décrites dans le présent prospectus. Par la souscription ou l acquisition de parts, le porteur de parts adhère au Règlement de gestion (y compris les déclarations complémentaires). Le fonds est doté d une structure à compartiments multiples et se compose donc de divers compartiments (chacun étant désigné ci-après le «compartiment»). La société de gestion peut créer en tout temps de nouveaux compartiments avec des parts présentant des caractéristiques semblables à celles des compartiments existants. Elle peut aussi créer en tout temps de nouvelles catégories de parts («catégories») ou de nouveaux types de parts à l intérieur d un compartiment. Chaque fois que la société de gestion créé un nouveau compartiment ou émet une nouvelle catégorie de parts ou encore créé un nouveau type de parts, les informations y relatives seront mentionnées dans le présent prospectus. Les nouvelles catégories ou les nouveaux types de parts peuvent présenter des caractéristiques différentes de celles actuellement émises. Les caractéristiques de chacune de ces catégories de parts sont décrites plus loin dans le présent prospectus, notamment au chapitre 5 «Participation au» et au chapitre 2 «Récapitulatif des catégories de parts». Chaque compartiment représente un portefeuille comprenant des actifs et des passifs distincts, et constitue une entité séparée vis-à-vis des porteurs de parts et de tiers. Aucun compartiment n est responsable avec ses actifs des engagements contractés par un autre compartiment. Chaque compartiment porte le nom mentionné au chapitre 2 «Récapitulatif des catégories de parts». La monnaie de référence et la monnaie dans laquelle est exprimée la valeur nette d inventaire des parts d un compartiment sont également indiquées au chapitre 2 «Récapitulatif des catégories de parts». Le profil de risque et l évolution de la valeur des différents compartiments sont indiqués dans le prospectus simplifié. 4. Principes de placement Objectif et politique de placement Les actifs des compartiments sont investis selon le principe de la répartition des risques en valeurs mobilières et autres placements comme spécifiés ci-après. Monnaie de référence La monnaie de référence est la monnaie dans laquelle sont calculés la performance et les actifs nets des différents compartiments. La monnaie de référence de chaque compartiment est indiquée au chapitre 2 «Récapitulatif des catégories de parts». Aus$ Can$ Euro Sfr US$ Ces compartiments ont pour principal objectif de réaliser des revenus constants élevés tout en veillant à la stabilité de la valeur. Les actifs totaux des compartiments sont investis à raison de deux tiers au moins en titres de créance, obligations, «notes», valeurs mobilières analogues à taux d intérêt fixe ou variable (y compris les titres émis sur base d escompte) émis par des débiteurs privés, de droit public et d économie mixte, et libellés dans la monnaie de référence du compartiment concerné. Jusqu à un tiers des actifs totaux d un compartiment peuvent être placés dans des monnaies autres que la monnaie de référence. Les compartiments sont conservateurs et laissent escompter une croissance modeste, mais dans l ensemble régulière. Une légère baisse des cours est possible à l horizon de douze mois. Ces compartiments conviennent aux investisseurs qui recherchent un placement de base en obligations libellées dans la monnaie de référence du compartiment concerné, qui préfèrent confier à des spécialistes le délicat travail du choix des titres et de leur suivi, et qui désirent investir à des conditions avantageuses dans un marché des capitaux qui constitue un excellent moyen de diversifier un portefeuille. Asia Ce compartiment vise à réaliser des revenus globaux réguliers dans la monnaie de référence. Les monnaies de placement sont les monnaies du monde entier. Les actifs totaux du compartiment sont investis à raison de deux tiers au moins en titres de créance, obligations, «notes», valeurs mobilières analogues à taux d intérêt fixe ou variable (y compris les titres émis sur base d escompte) de débiteurs privés, de droit public et d économie mixte, qui sont domiciliés en Asie ou qui y exercent l essentiel de leurs activités. L univers de placement n est pas limité en ce qui concerne la solvabilité des débiteurs. Le compartiment génère des plus-values en répartissant ses actifs entre diverses stratégies axées sur la croissance des rendements et différents segments du secteur obligataire, comme par exemple la gestion de la duration et des crédits, les marchés émergents, les emprunts convertibles, les titres de créance garantis par des actifs («asset-backed securities») et les obligations à haut rendement («high-yield bonds»), et en pratiquant une gestion active des monnaies. Pour la gestion de la duration et des crédits, le compartiment peut utiliser davantage des «futures» sur taux d intérêt et des dérivés de crédit sous réserve des restrictions de placement mentionnées au chapitre 6 «Restrictions de placement» chiffre 3). Etant donné que le compartiment peut investir dans des titres de créance classés «Non-Investment Grade», les titres de créance en question peuvent présenter un risque de déclassement ou de défaillance supérieur à celui des titres de créance émis par des débiteurs de premier ordre. Les risques accrus des titres de créance sous-jacents et la plus grande volatilité des compartiments sont compensés par un rendement plus élevé. Ce compartiment convient aux investisseurs qui sont prêts à prendre des risques et à les assumer ainsi qu aux investisseurs axés sur le moyen/long terme, qui désirent tirer profit des chances considérables offertes par les différents marchés asiatiques en investissant dans un portefeuille obligataire largement diversifié. 9

10 Le compartiment est plus dynamique que d autres fonds obligataires et offre un potentiel de croissance plus élevé. Une baisse des cours est toutefois possible en tout temps. L attention des investisseurs potentiels est expressément attirée sur les indications en matière de risque figurant au chapitre 7 «Facteurs de risque» «Placements dans des pays émergents». Brazil Ce compartiment vise à réaliser des revenus courants élevés et un rendement supérieur à la moyenne. Les actifs totaux du compartiment sont investis à raison de deux tiers au moins en titres de créance, obligations, «notes», valeurs mobilières analogues à taux d intérêt fixe ou variable (y compris les titres émis sur base d escompte) de débiteurs qui sont domiciliés au Brésil ou qui y exercent l essentiel de leurs activités ou qui émettent des instruments présentant un risque de crédit en rapport avec le Brésil. L univers de placement n est pas limité en ce qui concerne la solvabilité des débiteurs. En outre, le compartiment peut placer jusqu à un tiers de ses actifs totaux (i) dans des titres de créance, obligations, «notes», valeurs mobilières analogues à taux d intérêt fixe ou variable (y compris les titres émis sur base d escompte) émis par des débiteurs domiciliés dans un autre pays ainsi que (ii) dans des instruments du marché monétaire d émetteurs du monde entier. Pour la gestion de la duration et des crédits, le compartiment peut utiliser davantage des «futures» sur taux d intérêt et des dérivés de crédit sous réserve des restrictions de placement mentionnées au chapitre 6 «Restrictions de placement» chiffre 3). Etant donné que le compartiment peut investir dans des titres de créance classés «Non-Investment Grade», les titres de créance en question peuvent présenter un risque de déclassement ou de défaillance supérieur à celui des titres de créance émis par des débiteurs de premier ordre. Les risques accrus des titres de créance sous-jacents et la plus grande volatilité du compartiment sont compensés par un rendement plus élevé. Le compartiment effectuera avant tout des placements libellés en réal brésilien. Toute variation du cours de change de cette monnaie par rapport au dollar US aura donc une incidence sur l'actif net du compartiment. Ce compartiment convient aux investisseurs qui sont prêts à prendre des risques et à les assumer, qui désirent tirer profit des chances considérables offertes par le marché brésilien en investissant dans un portefeuille bien diversifié d obligations et qui souhaitent obtenir des rendements que seules les obligations classées «Non-Investment Grade» peuvent réaliser. L attention des investisseurs potentiels est expressément attirée sur les indications en matière de risque figurant au chapitre 7 «Facteurs de risque» «Placements dans des pays émergents». Les investisseurs potentiels sont également rendus attentifs au fait que, en raison des conventions de marché locales applicables à certaines transactions sur titres, les décomptes sont effectués à des dates différentes, ce qui peut empêcher le compartiment de réaliser à temps des gains de cours potentiels. Ce compartiment sera lancé le 14 décembre 2007; la date de valeur est fixée au 19 décembre Convert Europe Ce compartiment vise à réaliser un rendement aussi élevé que possible tout en veillant à la stabilité de la valeur. Les actifs totaux du compartiment sont investis à raison de deux tiers au moins en obligations convertibles, «notes» convertibles, emprunts à option, certificats d option («warrants») sur obligations et autres valeurs mobilières analogues assorties de droits d option et émises par des débiteurs privés, de droit public et d économie mixte domiciliés en Europe. A cet égard, la valeur de marché globale des placements dans les certificats d option précités ne doit pas dépasser 15% de l actif du compartiment. Les monnaies de placement sont les monnaies du monde entier. La part de l actif investie dans des monnaies autres que l euro ne doit pas être couverte contre la monnaie de référence. Toute variation des cours de change de ces monnaies par rapport à l euro a donc une incidence sur l actif net du compartiment. Etant donné que ce compartiment peut investir dans des titres de créance classés «Lower Investment Grade», les titres de créance en question peuvent présenter un risque de déclassement ou de défaillance supérieur à celui des titres de créance émis par des débiteurs de premier ordre. Ces risques accrus sont compensés par un rendement plus élevé. Le compartiment est conservateur et laisse escompter une croissance modeste, mais dans l ensemble régulière. Une légère baisse des cours est possible à l horizon de douze mois. Ce compartiment convient aux investisseurs qui désirent participer, selon une formule simple, à un portefeuille composé par des professionnels et investi dans des emprunts convertibles et à option de débiteurs domiciliés en Europe. Les investisseurs bénéficient ainsi d un bon potentiel de gain, d un rendement convenable et d une large répartition des risques, et peuvent tirer profit des chances d un placement indirect en actions sans prendre de grands risques et sans renoncer pour autant à un revenu assuré. Corporate Euro Ce compartiment vise à réaliser des revenus réguliers en euros aussi élevés que possible. Les actifs totaux du compartiment sont investis à raison de deux tiers au moins en titres de créance, obligations, «notes», valeurs mobilières analogues à taux d intérêt fixe ou variable (y compris les titres émis sur base d escompte) du monde entier, libellés en euros et offrant une qualité moyenne à élevée (notation minimale de «BBB» selon Standard & Poor s ou «Baa3» selon le rating de Moody s. Pour les titres de créance qui n ont été notés ni par Standard & Poor s ni par Moody s, la société de gestion doit veiller à ce que la solvabilité des débiteurs soit comparable). La qualité de crédit moyenne du compartiment se situe dans la zone inférieure de l «Investment Grade» (de «BBB» à «A+» selon Standard & Poor s). Jusqu à un tiers des actifs totaux du compartiment peuvent être placés dans des monnaies autres que la monnaie de référence. Les titres de créance de la zone inférieure de l «Investment Grade» offrent des revenus supérieurs à ceux des débiteurs de premier ordre. Ils comportent toutefois aussi un risque de perte plus important. Ces revenus supérieurs servent à compenser le risque de perte accru qu impliquent les placements dans ce segment. Le compartiment est conservateur et laisse escompter une croissance modeste, mais dans l ensemble régulière. Une légère baisse des cours est possible à l horizon de douze mois. Ce compartiment convient aux investisseurs qui recherchent un placement complémentaire en obligations et qui désirent participer, selon une formule simple, à un portefeuille d obligations d entreprises composé par des spécialistes et offrant un bon potentiel de gain, un rendement convenable ainsi qu une large répartition des risques. Pour cela, les investisseurs doivent être en mesure d assumer les risques accrus liés aux obligations d entreprises. Emerging Europe Ce compartiment vise à réaliser un rendement du capital courant en euros aussi élevé que possible. Les actifs totaux du compartiment sont investis à raison de deux tiers au moins en titres de créance, obligations, «notes», valeurs mobilières analogues à taux d intérêt fixe ou variable (y compris les titres émis sur base d escompte) de collectivités publiques territoriales, d institutions ou de sociétés établies dans un pays émergent d Europe. Sont considérés comme pays émergents d Europe pour ce compartiment les Etats d Europe centrale, méridionale et orientale (y compris la Russie) à fort potentiel de croissance, qui veulent atteindre un niveau de développement comparable à celui des nations industrialisées d Europe occidentale et/ou qui sont en passe d adhérer à l Union européenne (UE). L engagement total en Russie ne doit pas dépasser 10% de la fortune nette du compartiment et peut être effectué de manière directe en recourant à des titres de créance négociés au Russian Trading System Stock Exchange (RTS) ou au Moscow Interbank Currency Exchange (MICEX) et/ou de manière indirecte au moyen de titres de créance cotés et/ou négociés sur un marché réglementé en dehors de Russie. En outre, le compartiment peut investir le tiers restant des actifs dans les pays nés de la dissolution de l ancienne république soviétique qui ne comptent plus au nombre des pays d Europe centrale et orientale. Les placements du compartiment sont concentrés pour l essentiel sur des titres libellés dans les monnaies des pays membres de l UE (euro notamment) ou dans les monnaies locales de pays émergents d Europe. En outre, le compartiment peut investir jusqu à 30% de son actif dans les valeurs mobilières précitées, qui ont été émises par des débiteurs d autres pays et/ou qui sont libellées dans d autres monnaies. Dans le cas des placements qui ne sont pas libellés dans les monnaies des pays membres de l UE (euro notamment) ou dans les monnaies locales des pays émergents d Europe, la valeur des placements non couverts contre l euro 10

11 ne doit toutefois pas dépasser 10% de l actif net du compartiment. Toute variation des cours de change de ces monnaies par rapport à l euro a donc une incidence sur l actif net du compartiment. Certaines monnaies des pays émergents d Europe peuvent être soumises à des restrictions de change. Les titres d émetteurs domiciliés dans des pays émergents d Europe laissent escompter des rendements généralement supérieurs à ceux de collectivités publiques territoriales ou de sociétés comparables établies dans les pays de l UE. Cet écart de rendement sert à compenser le risque de placement plus élevé. Le compartiment est équilibré et laisse escompter une croissance moyenne, mais dans l ensemble régulière. Une légère baisse des cours est possible à l horizon de douze mois. Ce compartiment convient aux investisseurs qui sont prêts à prendre des risques et à les assumer, qui désirent tirer profit des chances considérables offertes par les marchés émergents d Europe apparus ces dernières années en investissant dans un portefeuille bien diversifié d obligations et qui souhaitent obtenir des rendements que seules les obligations classées «Non-Investment Grade» peuvent réaliser. L attention des investisseurs potentiels est expressément attirée sur les indications en matière de risque figurant au chapitre 7 «Facteurs de risque» «Placements dans des pays émergents» et «Placements en Russie». Emerging Markets Ce compartiment vise à réaliser des revenus courants élevés et un rendement supérieur à la moyenne. Les actifs totaux du compartiment sont investis à raison de deux tiers au moins en titres de créance, obligations, «notes», valeurs mobilières analogues à taux d intérêt fixe ou variable (y compris les titres émis sur base d escompte) de débiteurs qui sont domiciliés dans des pays émergents ou qui y exercent l essentiel de leurs activités ou qui émettent des instruments présentant un risque de crédit en rapport avec les pays émergents. Par pays émergents, on entend ici tous les pays qui, selon la définition de la Banque mondiale, ne sont pas des pays de l OCDE à revenu élevé. Pour ce compartiment, la Corée du Sud et la Grèce font également partie des pays émergents. En outre, le compartiment peut placer jusqu à un tiers de ses actifs totaux (i) dans des titres de créance, obligations, «notes», valeurs mobilières analogues à taux d intérêt fixe ou variable (y compris les titres émis sur base d escompte) émis par des débiteurs domiciliés dans un pays de l OCDE ainsi que (ii) dans des instruments du marché monétaire d émetteurs du monde entier. Pour la gestion de la duration, le compartiment peut utiliser davantage des «futures» sur taux d intérêt sous réserve des restrictions de placement mentionnées au chapitre 6 «Restrictions de placement» chiffre 3). En dérogation au chapitre 6 «Restrictions de placement» chiffre 3c), le compartiment peut, pour gérer les risques de taux, acheter et vendre des contrats à terme sur taux d intérêt, étant entendu que le total des engagements pris peut dépasser la valeur du portefeuille de titres détenu dans cette monnaie sans toutefois dépasser les actifs nets totaux du compartiment. Le compartiment effectuera des placements dans toutes les monnaies, y compris dans des instruments libellés dans les monnaies locales des pays émergents du monde entier. Une modification du cours de change de ces monnaies locales par rapport au dollar US entraînera donc une modification correspondante et simultanée de l actif net du compartiment exprimé en dollars US. Certaines monnaies locales peuvent être soumises à des restrictions de change. Les rendements probables des titres d émetteurs domiciliés dans des pays émergents sont en général plus élevés que ceux de titres analogues émis par des débiteurs comparables ayant leur siège dans d autres pays. Ce rendement devrait toutefois être considéré comme une compensation des risques accrus pris par l investisseur. Le compartiment est plus dynamique que d autres fonds obligataires et offre un potentiel de croissance plus élevé. Une baisse des cours est toutefois possible en tout temps. Ce compartiment convient aux investisseurs qui sont prêts à prendre des risques et à les assumer, qui désirent tirer profit des chances considérables offertes par les marchés émergents les plus divers en investissant dans un portefeuille bien diversifié d obligations et qui souhaitent obtenir des rendements que seules les obligations classées «Non-Investment Grade» peuvent réaliser. L attention des investisseurs potentiels est expressément attirée sur les indications en matière de risque figurant au chapitre 7 «Facteurs de risque» «Placements dans des pays émergents». High Yield Euro High Yield US$ Ces compartiments visent des rendements aussi élevés que possible. Les actifs totaux de ces compartiments sont investis à raison de deux tiers au moins en titres de créance, obligations, «notes», valeurs mobilières analogues à taux d intérêt fixe ou variable (y compris les titres émis sur base d escompte) libellés dans la monnaie de référence concernée et émis par des sociétés classées «Non-Investment Grade». Jusqu à un tiers des actifs totaux de chaque compartiment peuvent être placés dans des monnaies autres que la monnaie de référence. Les titres classés «Non-Investment Grade» offrent des revenus supérieurs à ceux des débiteurs de premier ordre. Ils comportent toutefois aussi un risque de perte plus important. Ces revenus supérieurs servent à compenser le risque de perte accru qu impliquent les placements dans ce segment. Les compartiments sont plus dynamiques que d autres fonds obligataires et offrent un potentiel de croissance plus élevé. Une baisse des cours est toutefois possible en tout temps. Ces compartiments conviennent aux investisseurs axés sur le long terme, prêts à prendre des risques, qui souhaitent profiter du potentiel du marché des capitaux à haut rendement («high yield») en investissant dans un portefeuille bien diversifié d obligations et qui veulent réaliser des rendements (dans la monnaie de référence concernée) supérieurs à ceux que leur offrent les placements en obligations conventionnels. Bien que la répartition des avoirs entre de nombreux débiteurs et secteurs permette de réduire les risques, les placements dans le segment «high yield» exigent des investisseurs une plus grande propension au risque. Inflation Linked (Euro) Inflation Linked (Sfr) Inflation Linked (US$) La monnaie indiquée dans le nom du compartiment n est pas la monnaie de placement du compartiment, mais uniquement la monnaie de référence dans laquelle sont calculés la performance et l actif net du compartiment. Les monnaies de placement sont les monnaies du monde entier. Ces compartiments visent à réaliser des revenus réguliers protégés contre l inflation dans leur monnaie de référence respective. Les actifs totaux de ces compartiments sont investis dans le monde entier à raison de deux tiers au moins en titres de créance, obligations, «notes», valeurs mobilières analogues à taux d intérêt fixe ou variable (y compris les titres émis sur base d escompte) indexés sur l inflation, de qualité moyenne à élevée (notation minimale de «BBB» selon Standard & Poor s ou de «Baa3» selon Moody s, ou titres de créance présentant une qualité similaire selon la société de gestion). Pour garantir une meilleure diversification des débiteurs, une plus grande souplesse dans la gestion de la duration et pour couvrir les risques d inflation sur des marchés où il n existe pas de titres de créance indexés sur l inflation, la protection contre l inflation peut être construite de manière synthétique. Une protection synthétique contre l inflation est obtenue en couvrant le risque d inflation au moyen de «swaps» d inflation conclus avec des instituts financiers de premier ordre spécialisés dans ce genre d opérations. La combinaison d une obligation nominale et d un «swap» d inflation permet de créer une obligation synthétique indexée sur l inflation. Les «swaps» d inflation offrent aux investisseurs la même protection contre le risque d inflation que les titres de créance indexés sur l inflation, en ce sens que le taux d inflation prévu est remplacé par le taux d inflation effectif. De telles transactions sont conclues dans la monnaie dans laquelle les valeurs à couvrir sont libellées, à moins que les instruments de couverture dans cette monnaie soient insuffisants ou onéreux. Dans ce cas, le fonds peut aussi utiliser des instruments de couverture libellés dans d autres monnaies, si celles-ci et les monnaies des valeurs à couvrir seront probablement exposées à des fluctuations comparables. Etant donné que ces compartiments peuvent investir dans des titres de créance classés «Lower Investment Grade», les titres de créance en question peuvent présenter un risque de déclassement ou de défaillance supérieur à celui des titres de créance émis par des débiteurs de premier ordre. Ces risques accrus sont compensés par un rendement plus élevé. 11

12 La protection contre l inflation a pour conséquence que les titres de créance indexés sur l inflation connaissent une évolution plus favorable que les emprunts nominaux lorsque l inflation est plus forte que prévu. A l opposé, lorsque le taux d inflation est inférieur aux prévisions, les emprunts nominaux obtiennent de meilleurs résultats que les titres de créance indexés sur l inflation. Les compartiments sont conservateurs et laissent escompter une croissance modeste, mais dans l ensemble régulière. Une légère baisse des cours est possible à l horizon de douze mois. Ces compartiments conviennent aux investisseurs qui cherchent un placement de base en obligations avantageux, qui désirent se protéger contre les risques d inflation et qui préfèrent confier à des spécialistes le délicat travail du choix des titres et de leur suivi. Ces compartiments conviennent très bien pour diversifier un portefeuille. Short-Term Euro Short-Term Sfr Short-Term US$ Ces compartiments ont pour principal objectif de réaliser des revenus constants élevés tout en veillant à la stabilité de la valeur et à un haut degré de liquidité. Les actifs totaux de ces compartiments sont investis selon le principe de la répartition des risques à raison de deux tiers au moins en titres de créance, obligations, «notes», valeurs mobilières analogues à taux d intérêt fixe ou variable (y compris les titres émis sur base d escompte) assortis d une courte durée ou d une courte durée résiduelle et libellés dans la monnaie de référence concernée. Jusqu à un tiers des actifs totaux de chaque compartiment peuvent être placés dans des monnaies autres que la monnaie de référence. Les compartiments sont très conservateurs et laissent escompter une croissance lente, mais régulière. Une baisse des cours est peu probable à l horizon de douze mois. Ces compartiments conviennent aux investisseurs qui, pour des considérations de rendement, cherchent une alternative au marché monétaire à court terme, qui désirent réduire le risque de cours de leurs placements en obligations et qui entendent raccourcir la durée moyenne de leur portefeuille obligataire. Target Return (Euro) Target Return (Sfr) Target Return (US$) La monnaie indiquée dans le nom du compartiment n est pas la monnaie de placement du compartiment, mais uniquement la monnaie de référence dans laquelle sont calculés la performance et l actif net du compartiment. Les monnaies de placement sont les monnaies du monde entier. Ces compartiments visent à réaliser des revenus globaux réguliers dans leur monnaie de référence respective. Les actifs totaux de ces compartiments sont investis à raison de deux tiers au moins en titres de créance, obligations, «notes», valeurs mobilières analogues à taux d intérêt fixe ou variable (y compris les titres émis sur base d escompte) de débiteurs privés, de droit public et d économie mixte. L univers de placement n est limité ni sur le plan géographique ni au niveau de la solvabilité des débiteurs. Les compartiments génèrent des plus-values en répartissant leurs actifs entre diverses stratégies axées sur la croissance des rendements et différents segments du secteur obligataire, comme par exemple la gestion de la duration et des crédits, les marchés émergents, les emprunts convertibles, les titres de créance garantis par des actifs («asset-backed securities») et les obligations à haut rendement («high-yield bonds»). La qualité de crédit moyenne des compartiments se situe dans la zone inférieure de l «Investment Grade» (de «BBB» à «A+» selon Standard & Poor s). Pour la gestion de la duration et des crédits, les compartiments peuvent utiliser davantage des «futures» sur taux d intérêt et des dérivés de crédit sous réserve des restrictions de placement mentionnées au chapitre 6 «Restrictions de placement» chiffre 3). En dérogation au chapitre 6 «Restrictions de placement» chiffre 3c), les compartiments peuvent, pour gérer les risques de taux, acheter et vendre des contrats à terme sur taux d intérêt, étant entendu que le total des engagements pris peut dépasser la valeur du portefeuille de titres détenu dans cette monnaie sans toutefois dépasser les actifs nets totaux du compartiment Etant donné que ces compartiments peuvent investir dans des titres de créance classés «Non-Investment Grade», les titres de créance en question peuvent présenter un risque de déclassement ou de défaillance supérieur à celui des titres de créance émis par des débiteurs de premier ordre. Les risques accrus des titres de créance sous-jacents et la plus grande volatilité des compartiments sont compensés par un rendement plus élevé. Les compartiments sont conservateurs et laissent escompter une croissance modeste, mais dans l ensemble régulière. Une légère baisse des cours est possible à l horizon de douze mois. Ces compartiments conviennent aux investisseurs axés sur le moyen/long terme qui cherchent un fonds en obligations poursuivant un objectif de rendement précis et qui préfèrent confier la composition des placements à des gérants professionnels. Bien que les compartiments soient bien diversifiés au niveau des émetteurs et des classes d actifs, les placements dans ces compartiments exigent des investisseurs une plus grande propension au risque TOPS (Euro) TOPS (Sfr) TOPS (US$) La monnaie indiquée dans le nom du compartiment n est pas la monnaie de placement du compartiment, mais uniquement la monnaie de référence dans laquelle sont calculés la performance et l actif net du compartiment. Les monnaies de placement sont les monnaies du monde entier. Ces compartiments visent à réaliser des revenus réguliers dans leur monnaie de référence respective. Les actifs de ces compartiments sont investis dans le monde entier dans une fourchette allant des titres de créance, obligations, «notes», valeurs mobilières analogues à taux d intérêt fixe ou variable (y compris les titres émis sur base d escompte) classés «Lower-Investment Grade» (notation minimale de «BBB» selon Standard & Poor s ou «Baa3» selon Moody s, ou titres de créance présentant une qualité similaire selon la société de gestion) jusqu aux titres de créance de qualité élevée émis par des débiteurs privés, de droit public et d économie mixte. Les compartiments réduisent le risque de taux en investissant dans des instruments de créance assortis d une durée courte à moyenne. Les compartiments peuvent également recourir à des techniques et à des instruments dérivés destinés à réduire le risque de taux des titres de créance de longue durée, sous réserve des restrictions de placement mentionnées dans le prospectus. Etant donné que ces compartiments peuvent investir dans des titres de créance classés «Lower-Investment Grade», les titres de créance en question peuvent présenter un risque de déclassement ou de défaillance supérieur à celui des titres de créance émis par des débiteurs de premier ordre. Ces risques accrus sont compensés par un rendement plus élevé. Les compartiments sont très conservateurs et laissent escompter une croissance lente, mais régulière. Une baisse des cours est peu probable à l horizon de douze mois. Ces compartiments conviennent aux investisseurs qui cherchent un placement offrant le même revenu que les placements en obligations à court terme, sans s exposer pour autant aux risques de taux généralement associés à ces revenus. Emprunts convertibles et à option Tous les compartiments peuvent, sauf dispositions contraires dans leur politique de placement, investir jusqu à 25% de leurs actifs totaux dans des obligations convertibles, des «notes» convertibles et des emprunts à option. Utilisation de dérivés Outre des placements directs, chaque compartiment peut, à des fins de couverture ou pour garantir une gestion efficace du portefeuille, effectuer des opérations à option et à terme ainsi que des opérations d échange («swaps» sur taux d intérêt, «total return swaps») dans les limites des restrictions de placement mentionnées dans le prospectus. De plus, les compartiments peuvent gérer activement leur exposition aux risques de change en effectuant des opérations à terme sur devise et des opérations d échange de devises. Techniques et instruments servant à la gestion des risques de crédit Sous réserve des restrictions de placement énumérées ci-après, la société de gestion peut, pour chaque compartiment, aussi utiliser des valeurs 12

13 mobilières («credit linked notes») ainsi que des techniques et instruments («credit default swaps») destinés à réduire les risques de crédit. Liquidités Les compartiments peuvent détenir, à titre accessoire, des liquidités sous forme de dépôts à vue et à terme auprès d instituts financiers de premier ordre ainsi que des instruments du marché monétaire n ayant pas le caractère de valeurs mobilières, assortis d une durée de douze mois au maximum et libellés dans n importe quelle monnaie convertible. Chaque compartiment peut en outre détenir à titre accessoire également des parts d organismes de placement collectif en valeurs mobilières agréés conformément à la directive 85/611/CEE, qui investissent à leur tour dans des dépôts à court terme et des instruments du marché monétaire, et dont les rendements sont comparables à ceux des placements directs dans des dépôts à terme et des instruments du marché monétaire. Ces placements et les placements éventuels dans d autres organismes de placement collectif en valeurs mobilières et/ou d autres organismes de placement collectif ne doivent, ensemble, pas dépasser 10% des actifs nets d un compartiment. Les liquidités des compartiments doivent en principe être détenues dans la monnaie de référence du compartiment concerné. La société de gestion peut toutefois désigner d autres monnaies de placement pour un compartiment conformément à la politique de placement de ce dernier. Actions Jusqu à 10% des actifs totaux d un compartiment peuvent être investis provisoirement en actions, autres parts de capital, bons de jouissance et titres analogues à caractère participatif par l exercice de droits de conversion et de souscription ou d options et de certificats d option («warrants») détachés de leur obligation à option et gardés séparément. Opérations de prêt de titres («securities lending») Sous réserve des restrictions de placement ci-après, un compartiment peut conclure de temps à autre des opérations de prêt de titres («securities lending»). (Le chapitre 2 «Récapitulatif des catégories de parts» contient de plus amples informations sur les catégories de parts émises, l investissement minimum, le prix d émission et la commission de gestion). Les actifs des compartiments sont soumis aux fluctuations de cours normales, de sorte qu aucune garantie ne peut être donnée quant à la réalisation des objectifs de placement dans chaque compartiment. 5. Participation au i. Informations générales sur les parts Chaque compartiment peut émettre des parts des catégories A, B, D, I, M, O, P, N, R ou S. Les catégories de parts émises à l intérieur d un compartiment, de même que les frais et commissions en relation avec les parts du fonds sont mentionnés au chapitre 2 «Récapitulatif des catégories de parts». En outre, certains autres frais, commissions et débours seront prélevés sur les actifs du fonds. De plus amples informations à ce sujet figurent au chapitre 9 «Frais et impôts». Les parts des catégories A et B sont disponibles sous forme de certificats au porteur ou sous forme dématérialisée. Les parts des autres catégories sont disponibles uniquement sous forme dématérialisée. Les parts des catégories B, D, I, M, O, P, R et S actuellement émises par le fonds sont des parts de capitalisation. En revanche, les parts des catégories A et N sont des parts de distribution. Les parts des catégories A et B sont assujetties aux commissions de gestion et d émission indiquées au chapitre 2 «Récapitulatif des catégories de parts». Les parts de la catégorie D peuvent être acquises uniquement par des investisseurs ayant conclu un contrat de gestion de fortune avec une unité d affaires de Credit Suisse Asset Management. En outre, sous réserve de l accord préalable de la société de gestion, les parts de la catégorie D peuvent également être acquises par des investisseurs institutionnels (au sens de l article 129 [2] d) de la loi du 20 décembre 2002) ayant conclu un contrat de conseil avec une unité d affaires de Credit Suisse Asset Management. En cas de résiliation d un tel contrat de gestion de fortune ou de conseil, les parts de la catégorie D détenues, à ce moment-là, par un investisseur sont automatiquement liquidées ou converties en parts d une autre catégorie à la demande de l investisseur. Par ailleurs, les parts de la catégorie D ne peuvent pas être transférées sans l autorisation de la société de gestion. Aucune commission de gestion ou d émission n est prélevée sur les parts de la catégorie D ; seuls sont perçus des frais de prestation en faveur de l administration centrale. Les parts des catégories I, O et P sont assujetties aux commissions de gestion et d émission réduites indiquées au chapitre 2 «Récapitulatif des catégories de parts». L acquisition de parts des catégories I, O et P implique un investissement minimum, tel que défini au chapitre 2 «Récapitulatif des catégories de parts». Les parts de la catégorie M ne peuvent être acquises que par des investisseurs institutionnels (au sens de l article 129 [2] d] de la loi du 20 décembre 2002). Elles sont assujetties aux commissions de gestion et d émission réduites indiquées au chapitre 2 «Récapitulatif des catégories de parts». L acquisition de parts de la catégorie M implique un investissement minimum, tel que défini au chapitre 2 «Récapitulatif des catégories de parts». Les parts de la catégorie N ne peuvent être acquises que par des organismes de placement collectif de type fonds de fonds qui ont la forme d'un fonds de placement ou d'une société et qui sont gérés par une unité d'affaires du Credit Suisse et distribués principalement au Japon. Les parts de cette catégorie sont assujetties aux commissions de gestion et d'émission indiquées au chapitre 2 «Récapitulatif des catégories de parts». Les parts de la catégorie R sont émises, en fonction du compartiment, dans une ou plusieurs monnaies, comme mentionné au chapitre 2 «Récapitulatif des catégories de parts». Pour la catégorie de parts R, le risque de change lié à une dépréciation tendancielle de la monnaie de référence du compartiment concerné par rapport à la monnaie alternative émise dans la catégorie de parts R est fortement réduit dans la mesure où la fortune nette de la catégorie de parts R concernée, calculée dans la monnaie de référence du compartiment, est couverte par des contrats à terme sur devises contre la monnaie alternative concernée de la monnaie émise dans la catégorie de parts R. Par conséquent, le risque de change des monnaies de placement (sans la monnaie de référence) ne sera pas couvert ou qu en partie seulement contre la monnaie alternative. L évolution de la valeur nette d inventaire des parts de cette catégorie de monnaie alternative diffère de celle des parts émises dans la monnaie de référence. Les parts de la catégorie R sont assujetties aux commissions de gestion et d émission indiquées au chapitre 2 «Récapitulatif des catégories de parts». Les parts de la catégorie S sont émises, en fonction du compartiment, dans une ou plusieurs monnaies, comme mentionné au chapitre 2 «Récapitulatif des catégories de parts». Pour la catégorie de parts S, le risque de change lié à une dépréciation tendancielle de la monnaie de référence du compartiment concerné par rapport à la monnaie alternative émise dans la catégorie de parts S est fortement réduit dans la mesure où la fortune nette de la catégorie de parts S concernée, calculée dans la monnaie de référence du compartiment, est couverte par des contrats à terme sur devises contre la monnaie alternative concernée de la monnaie émise dans la catégorie de parts S. Par conséquent, le risque de change des monnaies de placement (sans la monnaie de référence) ne sera pas couvert ou qu en partie seulement contre la monnaie alternative. L évolution de la valeur nette d inventaire des parts de cette catégorie de monnaie alternative diffère de celle des parts émises dans la monnaie de référence. Les parts de la catégorie S sont assujetties aux commissions de gestion et d émission réduites indiquées au chapitre 2 «Récapitulatif des catégories de parts». L acquisition de parts de la catégorie S implique un investissement minimum, tel que défini au chapitre 2 «Récapitulatif des catégories de parts». Excepté dans les conditions décrites ci-dessous, les catégories de parts sont émises dans la monnaie de référence du compartiment auquel elles appartiennent (comme cela est spécifié au chapitre 2 «Récapitulatif des catégories de parts»). L administration centrale peut, à son gré, autoriser les investisseurs à régler le montant de la souscription dans une monnaie convertible autre que celle dans laquelle la catégorie de parts concernée est libellée. Dès sa réception par la banque dépositaire, le montant de la souscription sera automatiquement converti par la banque dépositaire dans la monnaie dans laquelle les parts en question sont libellées. De plus amples informations à ce sujet figurent au chapitre 5 «Souscription de parts». La société de gestion peut en tout temps créer une ou plusieurs nouvelles catégories de parts à l intérieur d un compartiment, étant entendu que celles-ci peuvent être libellées dans une monnaie autre que celle de référence du compartiment («catégorie de monnaie alternative»). L émission d une nouvelle catégorie de parts dans la monnaie de 13

14 référence du compartiment ou dans une autre monnaie est mentionnée au chapitre 2 «Récapitulatif des catégories de parts». La société de gestion peut aussi conclure des contrats à terme sur devises pour une catégorie de monnaie alternative afin de limiter les fluctuations de cours dans cette monnaie alternative. Les coûts sont alors à la charge de la catégorie concernée. Dans le cas des compartiments avec des catégories de monnaies alternatives, les opérations de couverture monétaire effectuées pour une catégorie de parts peuvent, dans des cas extrêmes, avoir une influence négative sur les actifs nets des autres catégories de parts. Les parts peuvent être déposées auprès d un dépositaire collectif. Dans ce cas, il n est pas émis de certificat, mais les investisseurs reçoivent du dépositaire qu ils ont choisi (leur banque ou leur agent de change, par exemple) une confirmation de dépôt de leurs parts. Celles-ci peuvent également être détenues par leurs porteurs directement sur un compte dans le registre des parts du fonds. Ce compte est géré par l administration centrale. Les parts détenues par l intermédiaire d un dépositaire peuvent être enregistrées dans un compte du porteur de parts auprès de l administration centrale ou être transférées sur un compte auprès d un autre dépositaire reconnu par la société de gestion ou participant au système de compensation Euroclear ou Clearstream Banking System S.A. Inversement, les parts détenues dans un compte du porteur de parts auprès de l administration centrale peuvent, à tout moment, être transférées sur un compte auprès d un dépositaire. Sur demande, des certificats au porteur peuvent également être émis pour les parts des catégories A et B. Leur livraison est alors effectuée par le Credit Suisse (Luxembourg) S.A. Après la livraison des certificats aux porteurs de parts, les parts correspondantes seront débitées du compte du porteur de parts auprès du dépositaire ou de l administration centrale. Les ordres de livraison de certificats au porteur relatifs aux parts créditées sur le registre des parts auprès de l administration centrale doivent être adressés directement par le porteur de parts (ou son mandataire) à l administration centrale. La livraison des parts entraîne l annulation de l inscription correspondante dans le registre des parts. Les ordres de livraison de certificats au porteur relatifs aux parts créditées sur un compte auprès d un dépositaire doivent être adressés au dépositaire concerné. La société de gestion peut, dans l intérêt des porteurs de parts, diviser les parts ou les regrouper. ii. Souscription de parts Les parts peuvent être acquises chaque jour bancaire à la valeur nette d inventaire des parts de la catégorie concernée du compartiment, étant entendu que cette valeur nette d inventaire est calculée au jour d évaluation qui suit immédiatement le jour bancaire (selon la méthode de calcul décrite au chapitre 8 «Valeur nette d inventaire») et qu elle est majorée de la commission d émission ainsi que des impôts éventuellement prélevés. Le montant de la commission d émission maximale prélevée lors de l achat de parts est indiqué au chapitre 2 «Récapitulatif des catégories de parts». Les ordres de souscription doivent être remis par écrit à l administration centrale ou à un distributeur («distributeur») habilité par la société de gestion à accepter des ordres de souscription ou de rachat de parts. Les ordres de souscription sont décomptés au jour d évaluation qui suit le jour de réception de l ordre de souscription, à condition qu ils parviennent au distributeur concerné avant 15h00 (heure d Europe centrale). Les ordres de souscription reçus après 15h00 un jour bancaire seront considérés comme ayant été reçus avant 15h00 le jour bancaire suivant. Le paiement doit être effectué dans les deux jours bancaires qui suivent le jour d évaluation où le prix d émission des parts a été déterminé. Les commissions prélevées lors de la souscription des parts sont perçues en faveur des banques et des établissements financiers chargés de leur distribution. Toutes les taxes d émission sont également à la charge de l investisseur. Le montant de la souscription doit être réglé dans la monnaie dans laquelle les parts sont émises ou, sur demande de l investisseur et sous réserve d acceptation par l administration centrale, dans une autre monnaie convertible. Le paiement s effectue par virement bancaire sur les comptes bancaires indiqués dans le formulaire de souscription de la banque dépositaire. Les investisseurs peuvent également joindre un chèque au formulaire de souscription. La commission d encaissement du chèque éventuellement prélevée sera déduite du montant de la souscription avant affectation de ce dernier à l acquisition de parts. Les parts sont émises dès que la banque dépositaire confirme le paiement du prix d émission avec valeur correcte. Indépendamment des dispositions ci-dessus, la société de gestion est libre d accepter un ordre de souscription uniquement après réception des fonds par la banque dépositaire. Si le paiement est effectué dans une monnaie autre que celle dans laquelle les parts en question sont libellées, la contre-valeur de la conversion entre la monnaie de paiement et la monnaie de placement sera utilisée pour l acquisition de parts, après déduction des frais et de la commission de change. La valeur ou le nombre minimum de parts qu un investisseur doit détenir dans une catégorie de parts déterminée est indiqué au chapitre 2 «Récapitulatif des catégories de parts». Dans des circonstances particulières, la société de gestion peut libérer l investisseur de l obligation de détenir une position minimale en parts de fonds. Les souscriptions et rachats de fractions de parts sont autorisés jusqu à trois décimales. Une position en fractions de parts confère au porteur des droits proportionnels à ces parts. Il est possible que certains systèmes de compensation ne soient pas en mesure de traiter des fractions de parts. Les investisseurs sont invités à se renseigner à ce sujet. Les certificats au porteur pour les parts des catégories A et B portent toutefois uniquement sur 1, 10, 100 ou 1000 parts. En règle générale, les certificats sont délivrés sur demande dans les cinq jours qui suivent le paiement du prix de souscription à Luxembourg. Les frais d envoi des certificats sont facturés aux porteurs de parts. L envoi des certificats s effectue au risque des porteurs de parts. Dans le cadre de leurs activités de distribution, la société de gestion et l administration centrale peuvent refuser des demandes de souscription et interdire ou limiter la vente de parts à des personnes physiques ou morales dans certains pays, au cas où il pourrait en résulter un préjudice pour le fonds ou au cas où un achat dans le pays en question contreviendrait aux lois en vigueur. La société de gestion peut en outre également décider de suspendre définitivement ou temporairement l émission de parts pour le cas où de nouveaux placements seraient susceptibles de compromettre la réalisation de l objectif de placement. La société de gestion est libre de procéder à tout moment au rachat des parts détenues par des personnes qui ne seraient pas autorisées à en acquérir ou à en détenir. iii. Rachat de parts La société de gestion reprend en principe les parts chaque jour bancaire (selon la méthode de calcul décrite au chapitre 8 «Valeur nette d inventaire») à la valeur nette d inventaire des parts de la catégorie concernée du compartiment applicable le jour d évaluation qui suit le jour bancaire en question, sous déduction d une éventuelle commission de rachat. Une demande de rachat doit être adressée à l administration centrale ou à un autre distributeur. Les demandes de rachat relatives à des parts déposées auprès d un dépositaire doivent être adressées au dépositaire concerné. Les demandes de rachat doivent parvenir à l administration centrale ou à un autre distributeur au plus tard à 15h00 (heure d Europe centrale) un jour bancaire. Les demandes de rachat reçues après 15h00 un jour bancaire seront décomptées le jour bancaire suivant. Les demandes de rachat doivent être accompagnées des certificats de parts correspondants. Si, du fait de l exécution d une demande de rachat, la part détenue par un investisseur dans une catégorie déterminée tombe au-dessous du seuil minimum fixé au chapitre 2 «Récapitulatif des catégories de parts», la société de gestion peut, sans en avertir l investisseur, traiter une telle demande de rachat comme une demande de rachat de toutes les parts détenues par l investisseur dans la catégorie considérée. De même, les parts de la catégorie D, qui peuvent être acquises uniquement par des investisseurs ayant conclu un contrat de gestion de fortune ou de conseil avec une unité d affaires de Credit Suisse Asset Management, sont automatiquement reprises en cas de résiliation dudit contrat de gestion de fortune ou de conseil. Les parts sont rachetées à leur valeur nette d inventaire respective, le prix de rachat étant calculé le jour d évaluation qui suit le jour bancaire concerné. Le fait que le prix de rachat dépasse ou n atteigne pas le prix payé à l émission dépend de l évolution de la valeur nette d inventaire de la catégorie de parts concernée. Etant donné l obligation de veiller au maintien de liquidités suffisantes dans les actifs du compartiment concerné, le paiement des parts interviendra dans les deux jours bancaires qui suivent le calcul du prix de rachat. Cette règle ne s applique toutefois pas si, en vertu de dispositions légales telles que des restrictions de change ou de transfert ou en raison d autres circonstances hors du contrôle de la banque dépositaire, le transfert du prix de rachat se révèle impossible. 14

15 En cas de demandes de rachats massives, la société de gestion peut décider d en différer le traitement jusqu à ce que des actifs correspondants du fonds aient été vendus sans retard inutile. Le cas échéant, tous les ordres de rachat reçus un même jour seront décomptés au même prix. Le paiement s effectue par virement sur un compte en banque ou par chèque bancaire ou, si possible, en espèces dans la monnaie légale du pays où se fait le paiement, après conversion du montant en question. Si le paiement doit être effectué dans une monnaie autre que celle dans laquelle les parts concernées sont libellées, le montant à régler correspond au produit de la conversion de la monnaie de placement dans la monnaie de paiement, après déduction des frais et de la commission de change. Le paiement du prix de rachat entraîne l annulation de la part concernée. iv. Conversion de parts Les porteurs de parts d une catégorie donnée d un compartiment peuvent convertir en tout temps la totalité ou une partie de leurs parts contre des parts de la même catégorie d un autre compartiment ou contre des parts d une autre catégorie du même compartiment ou d un autre compartiment, à condition que les exigences (voir chapitre 2 «Récapitulatif des catégories de parts») requises pour la catégorie de parts contre laquelle ils convertissent leurs parts soient remplies. La commission prélevée le cas échéant ne doit pas dépasser la moitié de la commission d émission initiale de la catégorie dans laquelle les parts sont converties. Les demandes de conversion doivent parvenir par écrit à l administration centrale ou à un autre distributeur au plus tard à 15h00 (heure d Europe centrale) un jour bancaire (sur la base de la méthode de calcul indiquée au chapitre 8 «Valeur nette d inventaire»). Les demandes de conversion reçues après 15h00 seront décomptées le jour bancaire suivant. La conversion se fait sur la base des valeurs nettes d inventaire des parts concernées, calculées au jour d évaluation qui suit le jour de réception de la demande. Les demandes de conversion doivent être accompagnées des certificats de parts correspondants. Si, du fait de l exécution d une demande de conversion, la part détenue par un investisseur dans une catégorie déterminée tombe au-dessous du seuil minimum fixé au chapitre 2 «Récapitulatif des catégories de parts», la société de gestion peut, sans en avertir l investisseur, traiter une telle demande de conversion comme une demande de conversion de toutes les parts détenues par l investisseur dans la catégorie considérée. Lorsque des parts libellées dans une monnaie déterminée sont converties contre des parts libellées dans une autre monnaie, les frais liés à la conversion des monnaies et les éventuelles commissions de conversion des parts seront déduits. v. Market Timing La société de gestion n autorise pas les pratiques de «Market Timing» (mise à profit déloyale des écarts de valeur de fonds de placement via le négoce à court terme et systématique de parts de fonds). La société se réserve donc le droit de rejeter les ordres de souscription et de conversion provenant d un investisseur qu elle suspecte d employer de telles pratiques et de prendre, le cas échéant, les mesures nécessaires pour protéger les autres investisseurs. vi. Suspension du calcul de la valeur nette d inventaire ainsi que de l émission, du rachat et de la conversion de parts La société de gestion peut suspendre le calcul de la valeur nette d inventaire et/ou l émission, le rachat et la conversion des parts d un compartiment déterminé lorsqu une part importante de l actif de ce compartiment a) ne peut pas être évaluée, parce qu une Bourse ou un marché est fermé en dehors des jours fériés usuels ou que les transactions à une telle Bourse ou sur un tel marché sont restreintes ou suspendues; ou b) n est pas disponible, parce qu un événement politique, économique, militaire, politico-financier ou autre qui est hors du contrôle de la société de gestion ne permet pas de disposer normalement des actifs du compartiment ou compromet les intérêts des porteurs de parts; ou c) ne peut pas être évaluée, parce qu une interruption des communications ou une cause quelconque empêche toute évaluation; ou d) n est pas disponible pour des transactions, parce que des restrictions touchant les transferts de monnaies ou d autres transferts de valeurs empêchent d exécuter des opérations ou que, d après des critères objectivement vérifiables, il s avère que des transactions ne peuvent être opérées à des taux de change normaux. Une telle suspension sera immédiatement annoncée aux investisseurs qui demandent ou ont déjà demandé l émission, le rachat ou la conversion de parts du compartiment concerné. La suspension fera aussi l objet d une publication (voir chapitre 13 «Informations aux porteurs de parts») si le conseil d administration de la société de gestion estime que la suspension est susceptible de durer plus d une semaine. La suspension du calcul de la valeur nette d inventaire d un compartiment n affecte pas le calcul de la valeur nette d inventaire des autres compartiments si ceux-ci ne sont pas concernés par les conditions précitées. vii. Mesures contre le blanchiment d argent Les distributeurs s engagent vis-à-vis de la société de gestion à respecter l ensemble des prescriptions et obligations légales relatives à la lutte contre le blanchiment d argent qui sont actuellement en vigueur au Luxembourg ou qui le seront dans le futur. Conformément à ces dispositions, les distributeurs sont tenus, avant de transmettre un formulaire de souscription à l administration centrale, de procéder à l identification du souscripteur et de l ayant droit économique selon la procédure décrite ci-après, étant entendu que l administration centrale peut exiger des documents d identification supplémentaires ou refuser des demandes de souscription même si toutes les pièces justificatives sont réunies: a) Pour les personnes physiques, une copie du passeport ou de la carte d identité du souscripteur (et de l ayant droit économique lorsque le souscripteur agit au nom d une autre personne) certifiée conforme par un agent officiel d une autorité administrative du pays de domicile de cette personne; b) Pour les sociétés, une copie certifiée conforme de l acte constitutif de la société (statuts, p. ex.) et un extrait actuel du registre du commerce. Les représentants et (dans la mesure où les parts émises par la société ne sont pas suffisamment réparties dans le public) les porteurs de parts de la société doivent se conformer à l obligation de déclarer conformément au point a) ci-dessus. Les distributeurs doivent veiller au strict respect par leurs agents distributeurs de la procédure de vérification précitée. L administration centrale et la société de gestion peuvent à tout moment exiger la garantie du respect de la procédure par le distributeur. Les distributeurs doivent en outre respecter l ensemble des dispositions visant à réprimer le blanchiment d argent en vigueur dans leur propre pays. L administration centrale est chargée de contrôler le respect des dispositions précitées dans le cas de demandes de souscription transmises par des distributeurs qui ne sont pas des professionnels du secteur financier ou par des distributeurs qui sont des professionnels du secteur financier, mais qui ne sont pas soumis à une obligation d identification équivalente à celle requise pas la législation luxembourgeoise. Il est généralement admis que les professionnels du secteur financier de pays membres de l UE et/ou du GAFI (Groupe d action financière sur le blanchiment de capitaux) sont considérés comme ayant une obligation d identification équivalente à celle requise par la loi luxembourgeoise. Il en va de même pour leurs succursales et filiales situées dans des pays autres que ceux précités, pour autant que le professionnel du secteur financier soit tenu de contrôler le respect de l obligation d identification par ses succursales et filiales. 6. Restrictions de placement Les dispositions suivantes s appliquent aux placements de chaque compartiment: 1) Les placements du fonds doivent être constitués exclusivement: a) de valeurs mobilières et d instruments du marché monétaire cotés ou négociés sur un marché réglementé; par marché réglementé, on entend ici tous les marchés d instruments financiers au sein de l UE qui répondent à la définition figurant à l article 1 er point 13 de la directive 93/22/CEE concernant les services d investissement dans le domaine des valeurs mobilières; b) de valeurs mobilières et d instruments du marché monétaire négociés sur un autre marché d un Etat membre de l UE, réglementé, en fonctionnement régulier, reconnu et ouvert au public; 15

16 c) de valeurs mobilières et d instruments du marché monétaire admis à la cote officielle d une Bourse d un Etat ne faisant pas partie de l UE ou négociés sur un autre marché d un Etat ne faisant pas partie de l UE, réglementé, en fonctionnement régulier, reconnu et ouvert au public dans un pays d Europe, d Amérique, d Asie, d Afrique ou d Océanie; d) de valeurs mobilières et d instruments du marché monétaire nouvellement émis, sous réserve que les conditions d émission comportent l engagement que la demande d admission à la cote officielle d une Bourse de valeurs ou à un autre marché réglementé tel que défini sous les points a), b) ou c) soit faite et pour autant que l admission soit obtenue avant la fin de la période d un an depuis l émission; e) de parts d organismes de placement collectif en valeurs mobilières agréés conformément à la directive 85/611/CE et/ou d autres organismes de placement collectif au sens de l article 1 er, paragraphe 2, premier et deuxième tirets de la directive 85/611/CEE, qui ont leur siège ou non dans un Etat membre de l UE, à condition que: ces autres organismes de placement collectif soient agréés conformément à une législation prévoyant que ces organismes sont soumis à une surveillance que l autorité compétente pour le fonds considère comme équivalente à celle prévue par la législation communautaire et que la coopération entre les autorités soit suffisamment garantie, le niveau de la protection garantie aux détenteurs de parts de ces autres organismes de placement collectif soit équivalent à celui prévu pour les détenteurs de parts d un organisme de placement collectif en valeurs mobilières d un Etat membre de l Union européenne («UE») (chacun de ces Etats étant désigné ci-après «Etat membre de l UE») et, en particulier, que les règles relatives à la division des actifs, aux emprunts, aux prêts, aux ventes à découvert de valeurs mobilières et d instruments du marché monétaire soient équivalentes aux exigences de la directive 85/611/CEE, les activités de ces autres organismes de placement collectif fassent l objet de rapports semestriels et annuels permettant une évaluation de l actif et du passif, des bénéfices et des opérations de la période considérée, la proportion d actifs des organismes de placement collectif en valeurs mobilières ou des autres organismes de placement collectif dont l acquisition est envisagée, qui, conformément à leurs documents constitutifs, peut être investie globalement dans les parts d autres organismes de placement collectif en valeurs mobilières ou d autres organismes de placement collectif ne dépasse pas 10%; f) de dépôts auprès d établissements de crédit remboursables sur demande ou pouvant être retirés et ayant une échéance inférieure ou égale à douze mois, à condition que les établissements de crédit aient leur siège statutaire dans un Etat membre de l UE ou, si le siège statutaire des établissements de crédit est situé dans un pays qui ne fait pas partie de l UE, soient soumis à des règles prudentielles considérées par l autorité de surveillance compétente pour le fonds comme équivalentes à celles prévues par la législation communautaire en vigueur dans l UE; g) d instruments financiers dérivés (dérivés), y compris les instruments assimilables donnant lieu à un règlement en espèces, qui sont négociés sur l un des marchés réglementés du type visé aux points a), b) et c) ci-dessus, et/ou d instruments financiers dérivés négociés de gré à gré n étant pas traités à une Bourse (instruments dérivés de gré à gré), à condition que le sous-jacent consiste en instruments au sens de l article 41 point (1) de la loi du 20 décembre 2002 ou en indices financiers, en taux d intérêt, en taux de change ou en monnaies, dans lesquels le fonds peut effectuer des placements conformément aux objectifs de placement mentionnés dans ses documents constitutifs, les contreparties aux transactions sur instruments dérivés de gré à gré soient des établissements soumis à une surveillance prudentielle et appartenant aux catégories agréées par l autorité de surveillance compétente pour le fonds, et que les instruments dérivés de gré à gré fassent l objet d une évaluation fiable et vérifiable sur une base journalière et puissent, à l initiative du fonds, être vendus, liquidés ou clôturés par une transaction symétrique, à tout moment et à leur juste valeur; h) d instruments du marché monétaire autres que ceux négociés sur un marché réglementé, qui sont pourtant couramment négociés sur le marché monétaire, qui sont liquides et dont la valeur exacte peut être déterminée à tout moment, à condition que l émission ou l émetteur de ces instruments soit déjà soumis(e) à une réglementation visant à protéger les investisseurs et l épargne et que ces instruments soient émis ou garantis par une administration centrale, régionale ou locale ou par la banque centrale d un Etat membre de l UE, par la Banque Centrale Européenne, par l UE ou la Banque Européenne d Investissement, par un Etat ne faisant pas partie de l UE ou, s il s agit d un Etat fédéral, par un des membres composant la fédération ou par un organisme public international auquel appartient au moins un Etat membre, ou émis par une entreprise dont les titres sont négociés sur les marchés réglementés visés aux points a), b) et c), ou émis et garantis par un établissement soumis à surveillance prudentielle selon les critères définis par le droit communautaire en vigueur dans l UE, ou émis ou garantis par un établissement soumis et qui se conforme à des règles prudentielles considérées par l autorité de surveillance compétente pour le fonds comme au moins aussi strictes que celles prévues par la législation communautaire, ou émis par d autres émetteurs appartenant à une catégorie approuvée par l autorité de surveillance compétente pour le fonds pour autant que les investissements dans ces instruments soient soumis à des règles de protection des investisseurs qui soient équivalentes à celles prévues aux premier, deuxième et troisième tirets du présent paragraphe h) et pour autant que l émetteur soit une société dont le capital et les réserves s élèvent au moins à dix millions d euros (EUR ) et qui présente et publie ses comptes annuels conformément à la directive 78/660/CEE, soit une entité qui, au sein d un groupe de sociétés incluant une ou plusieurs sociétés cotées, se consacre au financement du groupe, soit une entité qui se consacre au financement de véhicules de titrisation bénéficiant d une ligne de financement bancaire. 2) Indépendamment des restrictions de placement énoncées sous chiffre 1), points a), b) et c), chaque compartiment peut: a) placer ses actifs nets à concurrence de 10% au maximum dans des valeurs mobilières et des instruments du marché monétaire autres que ceux mentionnés sous chiffre 1); b) détenir, à titre accessoire, des liquidités dans différentes monnaies. 3) Chaque compartiment peut, conformément aux dispositions cidessous, effectuer des opérations de change et/ou utiliser d autres instruments (options d achat et de vente) et/ou méthodes ayant pour objet des valeurs mobilières, des instruments du marché monétaire ou des contrats à terme sur indices boursiers, à condition que la société de gestion applique une méthode de gestion des risques lui permettant de contrôler et de mesurer à tout moment le risque lié aux positions de chaque compartiment ainsi que la contribution de celles-ci au profil de risque général du portefeuille de chaque compartiment et qu elle applique pour ce faire une méthode permettant une évaluation précise et indépendante de la valeur des instruments dérivés de gré à gré. a) Dans ce contexte, chaque compartiment peut acquérir des options d achat et de vente sur valeurs mobilières, indices boursiers et autres instruments financiers autorisés. Chaque compartiment peut en outre vendre des options d achat sur valeurs mobilières, indices boursiers et autres instruments financiers autorisés si celles-ci se rapportent directement aux actifs disponibles, à des options d achat correspondantes ou à d autres instruments assurant une 16

17 couverture appropriée des engagements découlant des contrats en question ou si de telles transactions sont couvertes par des contrats adéquats ou des instruments analogues. Lors de la vente d options de vente sur valeurs mobilières, indices boursiers et autres instruments financiers autorisés, la contre-valeur des engagements ainsi pris doit être couverte pendant toute la durée du contrat par des liquidités, des instruments du marché monétaire ou des obligations à court terme dont la durée résiduelle ne dépasse pas douze mois. b) Pour se prémunir globalement contre une évolution défavorable des cours et à d autres fins, chaque compartiment peut acheter et vendre des contrats à terme sur indices boursiers et tous les autres genres d instruments financiers. c) Pour gérer les risques de taux, chaque compartiment peut acheter et vendre des contrats à terme sur taux d intérêt («futures») ainsi que des options d achat, de vente et sur taux d intérêt, sans que le total des engagements ainsi pris dépasse la valeur du portefeuille de titres détenu dans cette monnaie. d) Outre les opérations précitées et dans les limites et conditions prévues au présent chiffre 3), chaque compartiment peut procéder à des opérations d échange («swaps» sur taux d intérêt et «swaps» combinés sur taux d intérêt et monnaies ainsi que «total return swaps») si celles-ci visent une gestion efficiente du portefeuille et si la contrepartie est un établissement financier de premier ordre spécialisé dans ce genre d opérations. Lors de telles transactions, le compartiment ne doit en aucun cas s écarter des objectifs de placement définis dans le présent prospectus. Le risque global lié aux opérations d échange ne doit pas excéder la valeur nette d inventaire totale du compartiment concerné. En outre, lors de la conclusion de «total return swaps», le risque global avec une seule et même contrepartie ne doit pas excéder 10% de l actif d un compartiment. Les contreparties à de telles transactions doivent disposer de liquidités suffisantes afin de pouvoir remplir en tout temps leurs engagements aux conditions du marché. Les titres sous-jacents aux «total return swaps» doivent satisfaire aux exigences de l article 41 (1) de la loi du 20 décembre L évaluation des «total return swaps» est effectuée périodiquement selon des critères vérifiables et transparents. La société de gestion et le réviseur d entreprises contrôlent si les méthodes d évaluation ainsi que leur application sont vérifiables et transparentes. e) Pour la gestion des risques de crédit, la société de gestion peut également conclure des «credit default swaps» (CDS), à condition que la contrepartie soit un établissement financier de premier ordre spécialisé dans ce genre d opérations. Tant la partie contractante que le ou les débiteurs concernés doivent respecter en tout temps les principes de placement énumérés au chiffre 4) ci-après, et satisfaire à la politique de placement générale et à la politique de placement spécifique à chaque compartiment, telles que définies dans le présent prospectus. Les CDS servent à la couverture des risques de crédit des obligations acquises par un compartiment. Les risques de crédit sont transférés du preneur de protection au donneur de protection contre le paiement d une prime périodique. Il en résulte que les intérêts encaissés par le compartiment et provenant d un emprunt présentant un risque de crédit comparativement élevé sont échangés contre des intérêts provenant d un emprunt assorti d un risque de crédit comparativement bas. Parallèlement, la contrepartie s engage, lors de la survenance d un évènement de crédit (p. ex. insolvabilité de l émetteur de l emprunt), à reprendre l emprunt à un prix convenu d avance (p. ex. valeur nominale de l emprunt). Un paiement en espèces peut aussi être effectué à titre de compensation. Les CDS peuvent aussi être utilisés à des fins autres que de couverture. En tant que donneur de protection, le fonds dispose d une opportunité intéressante pour prendre un engagement dans des titres non négociés sur le marché des capitaux ou en titres non liquides d un débiteur donné. En général, la fourchette des cours d un placement direct en titres relativement non liquides d un débiteur est sensiblement plus élevée et peut donc avoir une incidence négative sur le rendement d un compartiment. Sauf dispositions contraires au chapitre 4 «Principes de placement» et dans la mesure où le risque global lié aux instruments dérivés n'excède pas la valeur nette d'inventaire totale du compartiment concerné, les compartiments peuvent souscrire des engagements découlant de CDS sans fonction de couverture jusqu'à 100% de leurs actifs nets, étant entendu que les engagements découlant de positions de preneur et de donneur de protection ne doivent pas dépasser, au total, 100% des actifs nets du compartiment concerné. Les engagements résultant de CDS correspondent à la valeur nominale des valeurs de référence sous-jacentes. L évaluation des CDS est effectuée périodiquement selon des critères vérifiables et transparents. La société de gestion et le réviseur d entreprises contrôlent si les méthodes d évaluation ainsi que leur application sont vérifiables et transparentes. f) Pour la gestion des risques de crédit, la société de gestion peut aussi utiliser pour chaque compartiment des valeurs mobilières («credit linked notes» CLN), à condition que celles-ci aient été émises par des établissements financiers de premier ordre et que les principes de placement énumérés au chiffre 4) ci-après soient respectés en tout temps. Une CLN est une reconnaissance de dette émise par le preneur de protection qui sera remboursée à l échéance, à la valeur nominale, que si aucun événement de crédit préalablement défini ne s est produit. Si un événement de crédit se produit, la CLN est remboursée pendant une période déterminée après déduction d un montant de compensation. Outre le montant de l emprunt et les intérêts à verser sur celui-ci, les CLN prévoient donc une prime de risque que l émetteur verse à l investisseur pour le droit de réduire le montant du remboursement de l emprunt lors de la survenance d un événement de crédit. Le fonds en question n investit toutefois que dans des CLN qui sont considérées comme des valeurs mobilières au sens de l article 41 (1) de la loi luxembourgeoise sur les OPCVM du 20 décembre Les restrictions énumérées au chiffre 4) ci-après concernent aussi bien l émetteur que les unités sousjacentes. g) Pour se prémunir contre les risques de change (par rapport à la monnaie de référence concernée), chaque compartiment peut vendre des monnaies à terme ou conclure des «swaps» sur monnaies avec des établissements de crédit de premier ordre spécialisés dans ce genre d opérations. Le but de couverture de telles opérations présuppose un lien direct entre les opérations mêmes et les actifs à couvrir, en ce sens que le volume des transactions précitées effectuées dans une monnaie déterminée ne doit pas dépasser la valeur globale des actifs du compartiment libellés dans cette même monnaie et que leur durée ne doit pas excéder la durée de détention de ces actifs dans le compartiment. Le compartiment peut en outre couvrir une autre monnaie (monnaie d engagement) contre la monnaie de référence en vendant, en lieu et place de la monnaie d engagement, une autre monnaie qui lui est étroitement corrélée, à condition que ces monnaies suivent selon toute probabilité une évolution comparable. Dans la mesure où il ne s écarte pas, lors de ces transactions, des objectifs et de la politique de placement décrits dans le présent prospectus, chaque compartiment peut par ailleurs vendre une monnaie dans laquelle un engagement a été pris et, en contrepartie, acheter une position plus importante dans une monnaie dans laquelle un engagement peut aussi être constitué, à condition que ces opérations de couverture soient utilisées comme un instrument efficace pour atteindre l engagement en devises et en titres souhaité. Un compartiment ne peut pas vendre un engagement monétaire à terme plus important que l engagement en titres sous-jacents, que ce soit pour une seule monnaie ou pour l ensemble de l engagement monétaire. Le risque global lié aux instruments dérivés ne doit pas excéder la valeur nette d inventaire totale du compartiment concerné. Les risques sont calculés en tenant compte de la valeur courante des actifs sous-jacents et des primes payées, du risque de contrepartie, 17

18 de l évolution prévisible des marchés et du temps disponible pour liquider les positions. Les instruments financiers dérivés dont le rôle est de couvrir partiellement ou totalement les positions du portefeuille contre une variation du risque de marché ne sont pas pris en compte dans ce calcul. Cette faculté est strictement réservée aux cas où un effet de réduction manifeste et indéniable de risque peut être observé. Le Risk Management de la société de gestion veille au respect de ces dispositions conformément aux exigences formulées dans la circulaire 07/308 de la Commission de Surveillance du Secteur Financier. Les ventes d options d achat sur valeurs mobilières pour lesquelles il existe une couverture appropriée ne sont pas prises en compte dans le calcul. Le fonds peut, dans le cadre de sa politique d investissement d un compartiment et dans les limites définies au chiffre 4), point e), investir dans des instruments financiers dérivés pour autant que, globalement, les risques auxquels sont exposés les actifs sous-jacents n excèdent pas les limites d investissement fixées au chiffre 4). Les placements en instruments dérivés basés sur un indice peuvent ne pas être pris en considération dans l application des restrictions de placement selon chiffre 4). Lorsqu un instrument dérivé est intégré dans une valeur mobilière ou dans un instrument du marché monétaire, il doit également être pris en compte pour le respect des dispositions du présent paragraphe g) du chiffre 3). Tous les instruments et contrats cités sous chiffre 3) doivent satisfaire aux exigences figurant sous le chiffre 1), point g). Les compartiments enregistrés auprès de la Taiwan Financial Supervisory Commission sont soumis à des restrictions de placement supplémentaires qui peuvent être consultées durant les heures normales de bureau au siège de la société de gestion et auprès de l'administration centrale. Les compartiments suivants sont actuellement enregistrés auprès de la Taiwan Financial Supervisory Commission: Euro US$ 4) a) Aucun compartiment ne peut investir plus de 10% de ses actifs nets dans des valeurs mobilières ou des instruments du marché monétaire d un même émetteur. Par ailleurs, la valeur totale des valeurs mobilières ou des instruments du marché monétaire détenus par le compartiment auprès des émetteurs dans chacun desquels il investit plus de 5% de ses actifs nets ne peut dépasser 40% de la valeur de ses actifs nets. Un compartiment ne peut pas investir plus de 20% de ses actifs dans des dépôts placés auprès de la même entité. Le risque de contrepartie dans les transactions sur instruments dérivés de gré à gré d un compartiment ne peut excéder les pourcentages suivants: 10% des actifs nets si la contrepartie est un établissement de crédit au sens du chiffre 1) point f) 5% des actifs nets dans les autres cas. b) La limite de 40% citée sous chiffre 4), point a), ne s applique pas aux dépôts ni aux opérations sur instruments dérivés de gré à gré effectués avec des établissements financiers soumis à surveillance prudentielle. Indépendamment des limites définies sous chiffre 4), point a), chaque compartiment peut investir au maximum 20% de ses actifs auprès d une même entité dans une combinaison comprenant des valeurs mobilières ou instruments du marché monétaire émis par une seule entité et/ou des dépôts auprès d une seule entité et/ou des risques découlant de transactions sur instruments dérivés de gré à gré avec une seule entité. c) La limite de 10% mentionnée sous chiffre 4), point a), est portée à un maximum de 35% lorsque les valeurs mobilières ou les instruments du marché monétaire sont émis ou garantis par un Etat membre de l UE, par ses collectivités publiques territoriales, par un Etat tiers ou par des organismes publics internationaux dont un ou plusieurs Etats membres de l UE font partie. d) La limite de 10% mentionnée sous chiffre 4), point a), est portée à un maximum de 25% pour les obligations émises par un établissement de crédit ayant son siège statutaire dans un Etat membre de l UE et qui est également soumis à une surveillance spéciale des autorités publiques destinée à protéger les détenteurs d obligations. Les sommes découlant de l émission de ces obligations doivent en particulier être investies, conformément à la législation, dans des actifs qui, pendant toute la période de validité des obligations, peuvent couvrir les créances résultant des obligations et qui, en cas de faillite de l émetteur, seraient utilisés en priorité pour le remboursement du principal et d intérêts courus. Si, au sens du présent paragraphe, un compartiment investit plus de 5% de ses actifs nets en obligations émises par un seul émetteur, la valeur totale de ces investissements ne doit pas excéder 80% de la valeur des actifs nets du compartiment. e) Les valeurs mobilières et les instruments du marché monétaire mentionnés sous chiffre 4) points c) et d) ne sont pas pris en compte dans l application de la limite de 40% selon chiffre 4) point a). Les limites indiquées aux paragraphes a), b), c) et d) ne peuvent pas être combinées; par conséquent, les investissements dans des valeurs mobilières ou des instruments du marché monétaire émis par la même entité, dans des dépôts ou dans des instruments dérivés effectués avec cette entité conformément aux paragraphes a), b), c) et d), ne peuvent dépasser en aucun cas 35% des actifs nets d un compartiment. Les sociétés qui sont regroupées aux fins de la consolidation de comptes, au sens de la directive 83/349/CEE ou conformément aux règles comptables internationales reconnues, sont considérées comme une seule entité pour le calcul des limites prévues sous chiffre 4). Les investissements en valeurs mobilières et instruments du marché monétaire d un seul et même groupe d entreprises ne doivent, ensemble, pas excéder 20% des actifs nets du compartiment. f) La limite de 10% selon chiffre 4) point a) est portée à 100% lorsqu il s agit de valeurs mobilières ou d instruments du marché monétaire émis ou garantis pas un Etat membre de l OCDE. Dans ce cas, le compartiment concerné doit détenir des valeurs mobilières ou des instruments du marché monétaire provenant au moins de six émissions différentes, la part des valeurs mobilières et des instruments du marché monétaire d une émission ne devant toutefois pas représenter plus de 30% des actifs nets du compartiment. 5. Aucun compartiment ne peut placer plus de 10% de ses actifs nets dans des parts d autres organismes de placement collectif en valeurs mobilières et/ou d autres organismes de placement collectif au sens du chiffre 1) point e). Lorsqu un compartiment investit dans des parts d autres organismes de placement collectif en valeurs mobilières et/ou d autres organismes de placement collectif qui sont gérés, de façon directe ou par délégation, par la même société de gestion ou par toute autre société à laquelle la société de gestion est liée dans le cadre d une communauté de gestion ou de contrôle ou par une participation directe ou indirecte représentant plus de 10% du capital ou des voix, ladite société de gestion ou l autre société ne peut facturer de droits de souscription ou de remboursement pour l investissement du compartiment dans les parts de ces autres organismes de placement collectif en valeurs mobilières et/ou d autres organismes de placement collectif; dans le cadre de ces placements, aucune commission ne peut en outre être prélevée pour la gestion de la fortune sauf si l autre organisme de placement collectif en valeurs mobilières et/ou l autre organisme de placement collectif ne prélève pas de frais pour la gestion de la fortune. Les investisseurs sont rendus attentifs au fait que, dans le cas des placements dans des parts d autres organismes de placement collectif en valeurs mobilières et/ou d autres organismes de placement collectif, les mêmes frais peuvent être prélevés deux fois, une fois par le compartiment lui-même et une fois par l autre organisme de placement collectif en valeurs mobilières et/ou l autre organisme de placement collectif. 6. Chaque compartiment peut acheter et vendre des valeurs mobilières pour 10% au maximum de ses actifs nets dans le cadre de contrats de prise en pension de titres conclus avec des établissements financiers de premier ordre spécialisés dans ce genre d opérations. Pendant la durée d une opération de prise en pension de titres, le compartiment ne peut pas vendre les titres qui font l objet de cette opération avant que le rachat des titres n ait été effectué par la 18

19 contrepartie ou que le délai de rachat ne soit écoulé. Dans ce cas, la société de gestion doit veiller à maintenir le volume des opérations de prise en pension à un niveau qui permette au compartiment de remplir en tout temps ses engagements de rachat de parts. 7. a) Le fonds ne peut pas acquérir des valeurs mobilières assorties d un droit de vote qui lui permet d exercer une influence notable sur la gestion d un émetteur. b) En outre, le fonds ne peut pas acquérir: plus de 10% des actions sans droit de vote d un même émetteur, plus de 10% des obligations d un même émetteur ou plus de 25% des parts d un même organisme de placement collectif en valeurs mobilières et/ou d autres organismes de placement collectif, plus de 10% des instruments du marché monétaire d un même émetteur. Dans les trois derniers cas, ces limites peuvent ne pas être respectées au moment de l acquisition si, à ce moment-là, le montant brut des obligations ou des instruments du marché monétaire ou le montant net des titres émis ne peut être calculé. Les limites mentionnées sous a) et b) ne doivent pas être appliquées aux: valeurs mobilières et aux instruments du marché monétaire émis ou garantis par un Etat membre de l UE ou par ses collectivités publiques territoriales; valeurs mobilières et aux instruments du marché monétaire émis ou garantis par un Etat ne faisant pas partie de l UE, valeurs mobilières et aux instruments du marché monétaire émis par des organismes internationaux à caractère public dont un ou plusieurs Etats membres de l UE font partie; actions par lesquelles un compartiment acquiert une participation dans le capital d une société qui a son siège dans un Etat non-membre de l UE et qui investit ses actifs essentiellement en titres d émetteurs ayant leur siège dans cet Etat lorsque la législation de celui-ci n offre aucune autre possibilité d acquérir des titres d émetteurs de cet Etat. Cette mesure dérogatoire n est cependant applicable qu à la condition que la société ayant son siège en dehors de l UE respecte dans sa politique de placement les limites établies par les chiffres 4) points a) à e), 5 et 7 points a) et b). 8. La société de gestion ne peut pas emprunter pour les compartiments, à moins que ce ne soit: a) pour acquérir des devises par le truchement d un type de prêt face à face («back to back»), b) pour un montant ne devant pas dépasser 10% des actifs nets du compartiment et uniquement à titre temporaire. 9. Le fonds ne peut pas octroyer des crédits ou se porter garant pour le compte de tiers. 10. Chaque compartiment peut toutefois prêter des valeurs mobilières faisant partie de ses actifs dans les limites des conditions et procédures prévues par des instituts de clearing de valeurs mobilières ainsi que par d autres établissements financiers de premier plan spécialisés dans ce domaine. De telles opérations ne doivent pas s étendre sur plus de trente jours ni excéder la moitié du portefeuille de titres du compartiment, à moins que ces contrats puissent être dénoncés en tout temps et les titres, restitués. Le compartiment doit en outre obtenir dans tous les cas une garantie qui, pendant toute la durée du contrat de prêt sur titres, ne doit pas être inférieure à la valeur globale des titres prêtés. Cette garantie doit être fournie sous la forme: (i) de garanties bancaires de premier ordre, (ii) de liquidités, (iii) de parts de fonds du marché monétaire ou de cash-fonds ayant obtenu la notation maximale d une agence de notation reconnue et/ou (iv) de valeurs mobilières émises ou garanties par un Etat membre de l OCDE, par ses collectivités publiques territoriales ou par des institutions et organisations supranationales à caractère communautaire, régional ou universel et qui sont bloquées au nom du compartiment jusqu à l expiration du prêt. 11. L actif du fonds ne peut pas être investi dans des biens immobiliers, des métaux précieux, des certificats sur métaux précieux, des marchandises et des papiers représentatifs de celles-ci ou des valeurs mobilières émises par la société de gestion. 12. Le fonds ne peut pas effectuer de ventes à découvert sur les valeurs mobilières ou les instruments du marché monétaire. 13. La société de gestion ne peut pas mettre en gage l actif du fonds ni le céder à des fins de garantie sauf pour recourir à des crédits dans les limites des conditions prévues par le prospectus. Dans ce cas, elle ne peut pas mettre en gage ni transférer plus de 10% des actifs d un compartiment. Les garanties qui doivent habituellement être fournies aux systèmes de traitement de titres ou de paiement reconnus conformément à leur règlement respectif en vue d assurer le déroulement des opérations à l intérieur de ces systèmes ainsi que les dépôts de marges qui sont d usage dans les instruments dérivés ne sont pas considérés comme une mise en gage au sens de la présente disposition. Les restrictions mentionnées ci-dessus ne s appliquent pas à l exercice de droits de souscription. Durant les six premiers mois qui suivent la date de l agrément officiel d un compartiment à Luxembourg, le fonds peut déroger aux limites mentionnées au chiffre 4) ci-dessus, à condition de respecter le principe de la répartition des risques. Si la société de gestion dépasse les limites susmentionnées indépendamment de sa volonté ou à la suite de l exercice de droits de souscription, elle doit avoir pour objectif prioritaire de régulariser la situation en tenant compte des intérêts des porteurs de parts. La société de gestion peut à tout moment fixer des restrictions de placement supplémentaires dans l intérêt des porteurs de parts si celles-ci se révèlent nécessaires pour satisfaire aux lois et aux dispositions des pays dans lesquels les parts du fonds sont offertes et vendues ou doivent l être. 7. Facteurs de risque Avant d investir dans le fonds, les investisseurs potentiels devraient tenir compte des facteurs de risque suivants. Ils devraient se renseigner au sujet des conséquences fiscales dans leur pays d origine, de résidence ou de domicile pouvant avoir une incidence sur la souscription, la détention, la conversion, le rachat ou toute autre aliénation de parts et, si nécessaire, consulter leur conseiller en placement (de plus amples informations à ce sujet figurent au chapitre 9 «Frais et impôts»). Les investisseurs doivent être conscients que les placements du fonds sont soumis aux fluctuations normales du marché et aux autres risques inhérents aux placements en valeurs mobilières. La valeur des placements et les revenus en découlant peuvent aussi bien augmenter que diminuer, et il est possible que les investisseurs ne récupèrent pas la mise initiale placée dans le fonds. Aucune garantie ne peut être donnée quant à la réalisation de l objectif de placement d un compartiment ou à l appréciation de la valeur des placements. La valeur nette d inventaire d un compartiment peut varier sous l effet des fluctuations de la valeur des actifs détenus par ce compartiment et des revenus en découlant. Il est rappelé aux investisseurs que, dans certaines circonstances, leur droit au remboursement des parts peut être suspendu. Selon la monnaie du pays de domicile de l investisseur, les variations de change peuvent avoir un impact négatif sur la valeur d un placement dans un ou plusieurs compartiments. De plus, dans le cas d une catégorie de monnaie alternative pour laquelle le risque de change n est pas couvert, le résultat des opérations de change y afférentes peut avoir une incidence négative sur la performance de la catégorie concernée. Valeurs à revenu fixe Les placements en titres d émetteurs de différents pays et libellés dans différentes monnaies offrent des opportunités que ne présentent pas les placements en titres d émetteurs d un même pays. Ils comportent toutefois des risques considérables, qui ne sont normalement pas liés aux placements en titres d émetteurs d un même pays. Parmi les risques encourus figurent les fluctuations des taux de change et l application possible de mesures de contrôle des changes ou d autres lois ou restrictions applicables aux placements de cette nature. L évolution défavorable du cours d une monnaie par rapport à la monnaie de référence du fonds pourrait réduire la valeur de certains titres en portefeuille libellés dans cette monnaie. 19

20 Bien que la politique du fonds prévoit de couvrir les compartiments contre les risques de change propres à leurs monnaies de référence, les transactions de couverture ne sont pas toujours possibles, de sorte que les risques de change ne peuvent pas être exclus entièrement. Les risques suivants peuvent également être associés aux valeurs à revenu fixe: (a) Les émetteurs sont en général soumis à des directives en matière de présentation des comptes, de révision et de publication qui varient d un pays à l autre. Le volume des échanges, la volatilité des cours et la liquidité des émetteurs peuvent varier d un marché à l autre. Le degré de contrôle et de réglementation public des Bourses de valeurs, des négociants de titres ainsi que des sociétés cotées et non cotées en Bourse diverge également d un pays à l autre. Les lois de certains pays pourraient restreindre les possibilités de la société de gestion d investir dans des valeurs mobilières de certains émetteurs. (b) Des marchés différents utilisent également des procédures de règlement différentes. Des retards au niveau des règlements peuvent empêcher provisoirement le placement d une partie des actifs d un compartiment et donc l accès à des opportunités d investissement intéressantes. Si la société se trouve dans l incapacité d effectuer les achats prévus de titres du fait de problèmes de liquidation, un compartiment peut rater des occasions de placement intéressantes. L impossibilité de vendre les titres d un portefeuille pour des raisons liées à la compensation peut entraîner des pertes pour un compartiment du fait de la baisse de la valeur des titres en portefeuille ou, si un compartiment s est engagé par contrat à vendre les titres en question, une éventuelle dette à l égard de l acheteur. (c) Un émetteur de titres peut être domicilié dans un pays autre que le pays dans la monnaie duquel est libellé l instrument considéré. Les valeurs et les rendements relatifs des placements sur les marchés de titres des différents pays ainsi que les risques y afférents peuvent fluctuer indépendamment les uns des autres. Fluctuations des taux d intérêt et des taux de change Chaque compartiment peut effectuer des opérations de couverture de change afin de se prémunir contre une diminution de la valeur des placements libellés dans des monnaies autres que celle de référence et de se protéger contre une augmentation du coût des placements qui seront effectués dans une monnaie autre que celle de référence. La fortune d un compartiment investi dans des valeurs à revenu fixe varie en fonction des fluctuations des taux d intérêt et des taux de change. Abstraction faite de l ampleur avec laquelle les valeurs peuvent être affectées par les fluctuations des taux de change, la valeur des titres à revenu fixe augmente généralement lorsque les taux d intérêt diminuent. A l inverse, la valeur des titres à revenu fixe a généralement tendance à diminuer lorsque les taux d intérêt augmentent. La performance des placements en titres à revenu fixe libellés dans une monnaie déterminée dépend également de l environnement des taux d intérêt dans le pays où ladite monnaie est en circulation. La valeur nette d inventaire d un compartiment étant calculée dans sa monnaie de référence, la performance des placements libellés dans une monnaie autre que la monnaie de référence dépendra également de la fermeté de cette monnaie par rapport à la monnaie de référence et de l environnement des taux d intérêt dans le pays où ladite monnaie est en circulation. Hormis d autres événements pouvant affecter la valeur des placements libellés dans une monnaie autre que la monnaie de référence (changement du climat politique ou de la solvabilité d un émetteur), l appréciation de la monnaie qui n est pas de référence entraînera généralement une augmentation de la valeur des placements d'un compartiment libellés dans une monnaie qui n'est pas de référence par rapport à la monnaie de référence. Par contre, la hausse des taux d intérêt ou la dépréciation des monnaies qui ne sont pas de référence par rapport à la monnaie de référence entraînera généralement une diminution de la valeur des placements d un compartiment libellés dans une monnaie autre que la monnaie de référence. Valeurs patrimoniales difficilement réalisables Le fonds peut investir jusqu à 10% des actifs nets d un compartiment dans des titres qui ne sont pas négociés à une Bourse de valeurs ou sur un marché réglementé. Par conséquent, le fonds peut se trouver dans l incapacité de vendre ces titres comme il l entend. En outre, la vente des titres en question peut aussi être limitée ultérieurement par des dispositions contractuelles. Dans des circonstances particulières, le fonds a la possibilité de négocier avec des contrats à terme et les options y relatives. Ces instruments peuvent également être difficilement aliénables, par exemple lorsque l activité du marché diminue ou que la limite de fluctuation quotidienne est atteinte. La plupart des Bourses à terme limitent les fluctuations de cours des contrats à terme durant une même journée au moyen d un système de réglementation dit des «limites quotidiennes». Lorsque le prix d un contrat à terme augmente ou diminue pour atteindre le seuil limite, le fonds risque de ne pas pouvoir liquider immédiatement des positions défavorables, ce qui peut entraîner des pertes. Utilisation de produits financiers dérivés Alors que l utilisation judicieuse des produits financiers dérivés peut être avantageuse, ces produits entraînent également des risques différents et, dans certains cas, supérieurs à ceux que génèrent les placements plus traditionnels. Les produits dérivés sont des instruments très spécialisés. L utilisation d un produit dérivé exige une compréhension, non seulement de l instrument sous-jacent, mais également du produit dérivé lui-même, sans qu il existe la possibilité d observer les performances du produit dérivé dans toutes les conditions possibles du marché. Lorsque les transactions en instruments dérivés sont particulièrement importantes ou que le marché concerné est illiquide, il peut être impossible d effectuer une transaction ou de liquider une position à un cours avantageux. Les autres risques liés à l utilisation de produits financiers dérivés sont le risque d une erreur de cours ou celui d une évaluation erronée du produit dérivé, et l absence d une corrélation parfaite du produit dérivé avec les actifs, taux ou indices sous-jacents. De nombreux produits dérivés sont complexes et sont souvent évalués de manière subjective. Une évaluation erronée du cours peut entraîner une augmentation des exigences de paiement en espèces aux contreparties ou une perte de valeur du produit que peut subir le fonds. Par conséquent, l utilisation par le fonds de produits dérivés peut ne pas toujours s avérer efficace et peut même parfois nuire à la réalisation de l objectif de placement du fonds. Les produits dérivés comportent aussi le risque que le fonds puisse subir une perte résultant du manquement d une autre partie impliquée dans un produit dérivé (généralement appelée «contrepartie») à respecter les conditions du contrat dérivé. Le risque de crédit concernant les produits dérivés échangés en bourse est généralement inférieur à celui qui est encouru sur les produits dérivés négociés de gré à gré. En effet, l institution centrale de compensation, qui est l émetteur ou la contrepartie des produits dérivés négociés en bourse, fournit une garantie d exécution. L utilisation de dérivés de credit (credit default swaps, credit linked notes) comporte aussi un risque de perte pour le fonds en cas d insolvabilité d une des unités sous-jacentes au dérivé de crédit. Risque du marché Le risque du marché, qui est inhérent à tout placement, est le risque de voir la valeur d un placement déterminé évoluer à l encontre des intérêts du fonds. Placements dans des pays émergents Les investisseurs devraient être conscients du fait que les placements dans des pays émergents comportent des risques plus élevés en raison de la situation politique et économique prévalant dans ces pays et que ces risques sont susceptibles de réduire le produit de l actif du compartiment concerné. Les placements dans des pays émergents sont notamment exposés aux risques suivants: restrictions affectant le rapatriement de capitaux, risque de contrepartie lié à certaines transactions, risques de changements politiques, de réglementations étatiques, de troubles sociaux ou de développements diplomatiques (guerres y comprises), volatilité du marché ou liquidité insuffisante du compartiment. L impact de ces risques peut encore être accentué par les conditions prévalant dans les pays émergents. Les systèmes économiques de bon nombre de pays émergents peuvent être étroitement dépendants du commerce mondial et, partant, être ou avoir été influencés négativement par des entraves au commerce, des variations ciblées des cours de change et/ou d autres mesures protectionnistes imposées par les pays avec lesquels lesdits systèmes économiques entretiennent normalement des relations commerciales ou par l évolution générale de l économie mondiale. 20

Credit Suisse Bond Fund (Lux) Fonds commun de placement de droit luxembourgeois

Credit Suisse Bond Fund (Lux) Fonds commun de placement de droit luxembourgeois Prospectus Septembre 2006 ADDENDUM AU PROSPECTUS POUR LA FRANCE La Directive européenne n 85/611/CEE du 20 décembre 1985 sur les OPCVM telle que modifiée instaure des règles communes en vue de permettre

Plus en détail

Asia Pacific Performance

Asia Pacific Performance Informations clés pour l investisseur 30 octobre 2013 Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de ce fonds. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les informations qu il

Plus en détail

HSBC ETFs PLC PROSPECTUS SIMPLIFIÉ 29 avril 2011

HSBC ETFs PLC PROSPECTUS SIMPLIFIÉ 29 avril 2011 HSBC ETFs PLC PROSPECTUS SIMPLIFIÉ 29 avril 2011 Le présent Prospectus Simplifié contient des informations essentielles sur HSBC EURO STOXX 50 ETF (le «Compartiment»), un compartiment de HSBC ETFs PLC

Plus en détail

Tikehau Taux Variables

Tikehau Taux Variables Informations clés pour l investisseur Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de cet OPCVM. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les informations qu il contient vous

Plus en détail

La Française Rendement Global 2020 - Part F - FR0011594183 Ce FCP est géré par La Française Asset Management, société du Groupe La Française

La Française Rendement Global 2020 - Part F - FR0011594183 Ce FCP est géré par La Française Asset Management, société du Groupe La Française Information clé pour l'investisseur Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de ce FCP. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les informations qu il contient vous sont

Plus en détail

FCP METROPOLE Euro A (ISIN : FR0007078753) Cet OPCVM est géré par METROPOLE GESTION

FCP METROPOLE Euro A (ISIN : FR0007078753) Cet OPCVM est géré par METROPOLE GESTION Informations clés pour l investisseur Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de ce fonds. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les informations qu il contient vous

Plus en détail

EDMOND DE ROTHSCHILD BOND ALLOCATION (EdR Bond Allocation)

EDMOND DE ROTHSCHILD BOND ALLOCATION (EdR Bond Allocation) INFORMATIONS CLES POUR L'INVESTISSEUR Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de cet OPCVM. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les informations qu il contient vous

Plus en détail

PHILEAS L/S EUROPE. Part I EUR Code ISIN : FR0011023910 OPCVM de droit français géré par PHILEAS ASSET MANAGEMENT

PHILEAS L/S EUROPE. Part I EUR Code ISIN : FR0011023910 OPCVM de droit français géré par PHILEAS ASSET MANAGEMENT INFORMATIONS CLES POUR L INVESTISSEUR Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de cet OPCVM. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les informations qu il contient vous

Plus en détail

Table de matière. Règlement de gestion des fonds d investissement internes Allianz Invest V908 FR Ed. 06/15 2

Table de matière. Règlement de gestion des fonds d investissement internes Allianz Invest V908 FR Ed. 06/15 2 Table de matière CHAPITRE I - REGLEMENT DE GESTION DES FONDS D INVESTISSEMENT INTERNES. 3 1. AI Europe... 3 2. AI Court Terme... 3 3. AI Patrimoine... 4 4. AI Emergents... 5 5. AI Strategy Neutral... 6

Plus en détail

Prospectus simplifié

Prospectus simplifié Octobre 2006 Prospectus simplifié Robeco Capital Growth Funds - Robeco Health Care Equities Présentation succincte Politique et objectif d investissement Profil de risque du Sous- Fonds Ce prospectus simplifié

Plus en détail

ING (L) Invest European Equity

ING (L) Invest European Equity PROSPECTUS SIMPLIFIÉ LUXEMBOURG - AVRIL 8 ING (L) INVEST Introduction Ce compartiment a été lancé par l apport de l avoir social du compartiment «European Equity» (lancé le 17 octobre 1997) de la SICAV

Plus en détail

FCP EQUI-ACTIONS SUISSE Parts R FR0011540566 Société de gestion : Equigest

FCP EQUI-ACTIONS SUISSE Parts R FR0011540566 Société de gestion : Equigest Informations clés pour l investisseur Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de cet OPCVM. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les informations qu il contient vous

Plus en détail

ELLIPSIS SHORT TERM CREDIT FUND

ELLIPSIS SHORT TERM CREDIT FUND ELLIPSIS SHORT TERM CREDIT FUND Xxx Prospectus pour la Suisse La Société de Gestion : Le Représentant en Suisse : ELLIPSIS ASSET MANAGEMENT CARNEGIE FUND SERVICES S.A. La Banque Dépositaire : SOCIETE GENERALE

Plus en détail

SCOR EURO HIGH YIELD

SCOR EURO HIGH YIELD Informations clés pour l investisseur Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de cet OPCVM. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les informations qu il contient vous

Plus en détail

annexe aux conditions générales revenus garantis - gamme patrimoine contrat d assurance sur la vie individuel libellé en unités de compte.

annexe aux conditions générales revenus garantis - gamme patrimoine contrat d assurance sur la vie individuel libellé en unités de compte. annexe aux conditions générales revenus garantis - gamme patrimoine contrat d assurance sur la vie individuel libellé en unités de compte. Architas (SA) EUROPEAN EQUITY FUND Présentation succincte Dénomination

Plus en détail

FIT FUND BOND SICAV autogérée à compartiments multiples de droit luxembourgeois

FIT FUND BOND SICAV autogérée à compartiments multiples de droit luxembourgeois FIT FUND BOND SICAV autogérée à compartiments multiples de droit luxembourgeois PROSPECTUS SIMPLIFIE COMPARTIMENT FIT FUND BOND Décembre 2011 Le 10 janvier 2012 FIT FUND BOND PRESENTATION DE LA SICAV Date

Plus en détail

PALATINE HORIZON 2015

PALATINE HORIZON 2015 PALATINE HORIZON 2015 OPCVM respectant les règles d investissement et d information de la directive 85/611/CE modifiée PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE - A - STATUTAIRE Présentation succincte : Code ISIN :

Plus en détail

Addendum belge au prospectus d émission

Addendum belge au prospectus d émission Contrôle de l'information et des marchés financiers Annexe II : modèle d addendum belge au prospectus Addendum belge au prospectus d émission Date Dénomination de l OPCVM Forme juridique de l OPCVM (société

Plus en détail

Explication des principales obligations d information prévues dans les chapitres 3862 et 1532 du Manuel de l ICCA

Explication des principales obligations d information prévues dans les chapitres 3862 et 1532 du Manuel de l ICCA Explication des principales obligations d information prévues dans les chapitres 3862 et 1532 du Manuel de l ICCA Les paragraphes qui suivent présentent les principaux changements en ce qui a trait aux

Plus en détail

Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers»

Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers» POLYMEN FONDS IMMOBILIER Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers» PROSPECTUS SIMPLIFIE Août 2015 Direction SOLUFONDS SA Rue des Fléchères 1274 Signy-Avenex Banque dépositaire

Plus en détail

En millions CHF ou selon indication 2014 2013

En millions CHF ou selon indication 2014 2013 32 Distribution de dividendes Les réserves distribuables sont déterminées sur la base des capitaux propres statutaires de la maison mère Swisscom SA et non sur les capitaux propres figurant dans les états

Plus en détail

Directives de placement

Directives de placement Directives de placement Valables dès le 1 er novembre 2014 Page 1 de 12 Directives de placement Les directives de placement suivantes sont édictées sur la base de l art. 12, al. 4 des statuts de VZ Fondation

Plus en détail

STREETBOX REAL ESTATE FUND PROSPECTUS SIMPLIFIE. Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers» Août 2015.

STREETBOX REAL ESTATE FUND PROSPECTUS SIMPLIFIE. Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers» Août 2015. STREETBOX REAL ESTATE FUND Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers» PROSPECTUS SIMPLIFIE Août 2015 Direction SOLUFONDS SA Rue des Fléchères 1274 Signy-Avenex Gestionnaire

Plus en détail

MULTIPAR SOLIDAIRE DYNAMIQUE SOCIALEMENT RESPONSABLE (FCE20020097) MULTIPAR PHILEIS

MULTIPAR SOLIDAIRE DYNAMIQUE SOCIALEMENT RESPONSABLE (FCE20020097) MULTIPAR PHILEIS . MULTIPAR SOLIDAIRE DYNAMIQUE SOCIALEMENT RESPONSABLE (FCE20020097) MULTIPAR PHILEIS Objectifs et politique d investissement : Profil de risque et de rendement A risque plus faible, A risque plus élevé,

Plus en détail

Anaxis Bond Opportunity Europe 2018

Anaxis Bond Opportunity Europe 2018 Informations clés pour l investisseur Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de cet OPCVM. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les informations qu il contient vous

Plus en détail

CS Investment Funds 11 Fonds commun de placement de droit luxembourgeois

CS Investment Funds 11 Fonds commun de placement de droit luxembourgeois CS Investment Funds 11 Prospectus 16 janvier 2015 www.credit-suisse.com CS Investment Funds 11 Sommaire 1. Informations aux futurs investisseurs... 2 2. CS Investment Funds 11 récapitulatif des catégories

Plus en détail

PRISMA Credit Allocation Europe

PRISMA Credit Allocation Europe PRISMA Credit Allocation Europe Directives de placement Entrée en vigueur le 19 juin 2015 PRISMA Fondation Place Saint-Louis 1 Case postale 1110 Morges 1 www.prisma-fondation.ch info@prisma-fondation.ch

Plus en détail

DEXIA ÉTHIQUE SICAV NOTICE D INFORMATION. Forme juridique de l OPCVM. Promoteur. Gestionnaires financiers (par délégation) Dépositaire

DEXIA ÉTHIQUE SICAV NOTICE D INFORMATION. Forme juridique de l OPCVM. Promoteur. Gestionnaires financiers (par délégation) Dépositaire SICAV DEXIA ÉTHIQUE SICAV CONFORME AUX NORMES EUROPENNES A COMPARTIMENTS NOTICE D INFORMATION Forme juridique de l OPCVM Promoteur Gestionnaires financiers (par délégation) Dépositaire Etablissement désigné

Plus en détail

Position AMF n 2013-16 Notions essentielles contenues dans la directive sur les gestionnaires de fonds d investissement alternatifs

Position AMF n 2013-16 Notions essentielles contenues dans la directive sur les gestionnaires de fonds d investissement alternatifs Position AMF n 2013-16 Notions essentielles contenues dans la directive sur les gestionnaires de fonds Texte de référence : article L. 214-24, I du code monétaire et financier. L AMF applique l ensemble

Plus en détail

Credit Suisse Portfolio Fund (Lux) Fonds commun de placement de droit luxembourgeois. Prospectus simplifié Juillet 2009

Credit Suisse Portfolio Fund (Lux) Fonds commun de placement de droit luxembourgeois. Prospectus simplifié Juillet 2009 Fonds commun de placement de droit luxembourgeois Juillet 2009 Le présent prospectus simplifié résume les principales caractéristiques du (le «fonds»). Les investisseurs potentiels devraient également

Plus en détail

Guide de la nouvelle classification AMF des fonds monétaires

Guide de la nouvelle classification AMF des fonds monétaires Guide de la nouvelle classification AMF des fonds monétaires Juillet 2011 Ce document est destiné à être remis exclusivement aux investisseurs «professionnels» (cf. Détails et définitions en fin de document).

Plus en détail

Fonds de placement. Plus de flexibilité pour vos investissements

Fonds de placement. Plus de flexibilité pour vos investissements Fonds de placement Plus de flexibilité pour vos investissements Les fonds de placement permettent de diversifier facilement les risques, même avec des sommes modestes. Le choix du produit dépend des prévisions

Plus en détail

Directives de placement Approuvé par le Conseil de fondation le 24 avril 2015

Directives de placement Approuvé par le Conseil de fondation le 24 avril 2015 Directives de placement Approuvé par le Conseil de fondation le 24 avril 2015 Sommaire 1 Principes généraux 3 2 Actions 4 2.1 Actions monde hedged, gestion indexée 2 4 2.2 Actions monde, gestion indexée

Plus en détail

AXA WORLD FUNDS (la «Sicav») Société d Investissement à Capital Variable domiciliée au Luxembourg

AXA WORLD FUNDS (la «Sicav») Société d Investissement à Capital Variable domiciliée au Luxembourg AXA WORLD FUNDS (la «Sicav») Société d Investissement à Capital Variable domiciliée au Luxembourg Siège social : 49, avenue J. F. Kennedy L-1855 Luxembourg Registre du commerce : Luxembourg, B-63.116 19

Plus en détail

Guide d information sur les OPCVM

Guide d information sur les OPCVM Guide d information sur les OPCVM 1. Les OPCVM : Définition et types. 2. Les Avantages d un placement en OPCVM. 3. L a constitution d un OPCVM. 4. Le fonctionnement d un OPCVM. 5. Les frais de gestion

Plus en détail

DEFINITION DE L UNIVERS D INVESTISSEMENT D UN FONDS OBLIGATAIRE OU MONETAIRE ET EXEMPLES DE PROPOSITIONS DE PHRASES A MENTIONNER DANS LE PROSPECTUS

DEFINITION DE L UNIVERS D INVESTISSEMENT D UN FONDS OBLIGATAIRE OU MONETAIRE ET EXEMPLES DE PROPOSITIONS DE PHRASES A MENTIONNER DANS LE PROSPECTUS Juillet 2014 DEFINITION DE L UNIVERS D INVESTISSEMENT D UN FONDS OBLIGATAIRE OU MONETAIRE ET EXEMPLES DE PROPOSITIONS DE PHRASES A MENTIONNER DANS LE PROSPECTUS Faisant suite à des échanges entre les professionnels

Plus en détail

INEDIT PEA COURT TERME

INEDIT PEA COURT TERME PROSPECTUS SIMPLIFIE INEDIT PEA COURT TERME PARTIE A STATUTAIRE Présentation succincte Code ISIN : FR0000990483 Dénomination : INEDIT PEA COURT TERME Forme juridique : Fonds Commun de Placement (FCP) de

Plus en détail

EDMOND DE ROTHSCHILD GLOBAL HEALTHCARE (EdR Global Healthcare) OPCVM soumis au droit français

EDMOND DE ROTHSCHILD GLOBAL HEALTHCARE (EdR Global Healthcare) OPCVM soumis au droit français INFORMATIONS CLES POUR L'INVESTISSEUR Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de cet OPCVM. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les informations qu il contient vous

Plus en détail

Option de souscription en dollars américains

Option de souscription en dollars américains Option de souscription en dollars américains Qu il s agisse de fonds d actions canadiennes, américaines ou étrangères, de fonds de titres à revenu ou de fonds équilibrés, Fonds communs Manuvie est heureuse

Plus en détail

Profils des Fonds mutuels TD

Profils des Fonds mutuels TD Profils des Fonds mutuels TD Fonds d actions canadiennes Fonds de croissance de dividendes TD Fonds de valeurs sûres canadiennes TD Fonds d actions canadiennes TD Fonds d actions canadiennes optimal TD

Plus en détail

ELAN USA INDICE PARTIE A STATUTAIRE. Prospectus Simplifié Elan USA Indice

ELAN USA INDICE PARTIE A STATUTAIRE. Prospectus Simplifié Elan USA Indice ELAN USA INDICE PARTIE A STATUTAIRE OPCVM respectant les règles d investissement et d information de la directive 85/611/CE Présentation succincte Code ISIN : FR0007030564 Dénomination : ELAN USA INDICE

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION CLE POUR L INVESTISSEUR

DOCUMENT D INFORMATION CLE POUR L INVESTISSEUR DOCUMENT D INFORMATION CLE POUR L INVESTISSEUR Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de cet OPCVM. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les informations qu il contient

Plus en détail

INFORMATIONS CLÉS POUR L INVESTISSEUR. TAILOR CREDIT RENDEMENT CIBLE OPCVM géré par TAILOR CAPITAL Part C (Euro) CODE ISIN: FR0010952432

INFORMATIONS CLÉS POUR L INVESTISSEUR. TAILOR CREDIT RENDEMENT CIBLE OPCVM géré par TAILOR CAPITAL Part C (Euro) CODE ISIN: FR0010952432 INFORMATIONS CLÉS POUR L INVESTISSEUR Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de cet OPCVM. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les informations qu il contient vous

Plus en détail

Objectifs et politique d investissement

Objectifs et politique d investissement Informations clés pour l investisseur CLARESCO PME P ISIN : FR0011681915 Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de cet OPCVM. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les

Plus en détail

Pictet CH Solutions, fonds de placement de droit suisse du type «autres fonds en placements traditionnels» Modifications du contrat de fonds

Pictet CH Solutions, fonds de placement de droit suisse du type «autres fonds en placements traditionnels» Modifications du contrat de fonds Pictet CH Solutions, fonds de placement de droit suisse du type «autres fonds en placements traditionnels» Modifications du contrat de fonds Suite à la publication du 1 er juin 2015 relative au repositionnement

Plus en détail

Millesimo Richelieu 1

Millesimo Richelieu 1 Millesimo Richelieu 1 - Rapport semesteriel 30.06.2011-1 / 5 Rapport semesteriel 30.06.2011 Millesimo Richelieu 1 Table des matières 1. Définition...2 2. Politique d'investissement du Millesimo Richelieu

Plus en détail

Profils des Fonds mutuels TD

Profils des Fonds mutuels TD Profils des Fonds mutuels TD Fonds équilibrés Fonds de revenu mensuel TD Fonds de revenu équilibré TD Fonds de revenu mensuel diversifié TD Fonds de croissance équilibré TD Fonds de revenu de dividendes

Plus en détail

COMPARTIMENTS TAUX. * cette action n est pas enregistrée en France

COMPARTIMENTS TAUX. * cette action n est pas enregistrée en France NATIXIS AM FUNDS Société d investissement à capital variable de droit luxembourgeois Siège social: 5 allée Scheffer, L-2520 Luxembourg Grand Duché de Luxembourg R.C Luxembourg B 177 509 COMPARTIMENTS TAUX

Plus en détail

PARTIE A STATUTAIRE. Gestionnaire administratif et comptable par délégation : HSBC Securities Services (France)

PARTIE A STATUTAIRE. Gestionnaire administratif et comptable par délégation : HSBC Securities Services (France) PROSPECTUS SIMPLIFIE OPCVM conforme aux normes européennes PARTIE A STATUTAIRE Présentation succincte : Dénomination : Forme juridique : HSBC OBLIG EURO COURT TERME Fonds Commun de Placement de droit français

Plus en détail

Catégorie d actif Minimum Cible Maximum. Actions 45 % 55 % 70 % Revenu fixe 20 % 30 % 45 % Alternatifs 0 % 15 % 25 %

Catégorie d actif Minimum Cible Maximum. Actions 45 % 55 % 70 % Revenu fixe 20 % 30 % 45 % Alternatifs 0 % 15 % 25 % Énoncé des principes et objectifs de placement du portefeuille à long terme de l Université d Ottawa 1. But de l Énoncé L Énoncé des principes et objectifs de placement («l EPOP») décrit les objectifs,

Plus en détail

CHAPITRE I - REGLEMENT DE GESTION DU FONDS D INVESTISSEMENT INTERNE ALLIANZ RENDEMENT 2017.

CHAPITRE I - REGLEMENT DE GESTION DU FONDS D INVESTISSEMENT INTERNE ALLIANZ RENDEMENT 2017. Table de matière CHAPITRE I - REGLEMENT DE GESTION DU FONDS D INVESTISSEMENT INTERNE ALLIANZ RENDEMENT 2017... 3 CHAPITRE II AUTRES DISPOSITIONS RELATIVES AU FONDS D INVESTISSEMENT INTERNE... 6 1. Gestion

Plus en détail

HSBC ETFs PLC PROSPECTUS SIMPLIFIÉ 8 septembre 2011

HSBC ETFs PLC PROSPECTUS SIMPLIFIÉ 8 septembre 2011 HSBC ETFs PLC PROSPECTUS SIMPLIFIÉ 8 septembre 2011 Le présent Prospectus simplifié contient des informations essentielles sur HSBC S&P 500 ETF (le «Compartiment»), un compartiment de HSBC ETFs PLC (la

Plus en détail

PARVEST WORLD AGRICULTURE Compartiment de la SICAV PARVEST, Société d Investissement à Capital Variable

PARVEST WORLD AGRICULTURE Compartiment de la SICAV PARVEST, Société d Investissement à Capital Variable Compartiment de la SICAV PARVEST, Société d Investissement à Capital Variable PARVEST World Agriculture a été lancé le 2 avril 2008. Le compartiment a été lancé par activation de sa part N, au prix initial

Plus en détail

Goldman Sachs Funds II SICAV

Goldman Sachs Funds II SICAV Supplément Goldman Sachs Funds II SICAV Organisme de placement collectif constitué conformément aux lois du Grand Duché de Luxembourg (SICAV) Supplément IV au Prospectus - Portefeuilles Obligataires 0213

Plus en détail

NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE

NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 138-138 105-105 Dépôts à terme et assimilés à moins de

Plus en détail

CAC Rendement. Le produit est soumis au risque de défaut de Morgan Stanley BV

CAC Rendement. Le produit est soumis au risque de défaut de Morgan Stanley BV CAC Rendement Titres de créance1 présentant un risque de perte en capital Produit de placement, alternative à un investissement dynamique risqué de type actions Durée d investissement conseillée : 7 ans

Plus en détail

PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE. Présentation succincte

PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE. Présentation succincte PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE Présentation succincte Code ISIN du compartiment : FR0007056163 Dénomination du compartiment : ETOILE DISTRIBUTION EUROPE Forme juridique : FCP de droit français

Plus en détail

Le Fonds d Investissement Spécialisé (FIS)

Le Fonds d Investissement Spécialisé (FIS) Le Fonds d Investissement Spécialisé (FIS) Le 13 février 2007, le Parlement luxembourgeois a adopté une loi introduisant le Fonds d Investissement Spécialisé (FIS). Cette nouvelle loi remplace la loi du

Plus en détail

BRYAN GARNIER CREDIT FUND

BRYAN GARNIER CREDIT FUND BRYAN GARNIER CREDIT FUND L'investisseur est invité à consulter la page 6 de ce document, qui contient une définition des facteurs de risque du fonds. L investisseur est également invité à consulter la

Plus en détail

SAINT-HONORE SIGNATURES PLUS

SAINT-HONORE SIGNATURES PLUS PROSPECTUS SIMPLIFIE FONDS COMMUN DE PLACEMENT CONFORME AUX NORMES EUROPEENNES 23 avril 2007 MB/MaM Conforme aux normes européennes PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE PRESENTATION SUCCINCTE Code

Plus en détail

DIRECTIVES DE PLACEMENT RISK BUDGETING LINE 5

DIRECTIVES DE PLACEMENT RISK BUDGETING LINE 5 DIRECTIVES DE PLACEMENT RISK BUDGETING LINE 5 29.06.2011 Groupe de placement Prisma Risk Budgeting Line 5 (RBL 5) Caractéristiques du groupe de placement 1. Le RBL 5 est un fonds composé d actifs susceptibles

Plus en détail

ZKB Gold ETF Exchange Traded Fund

ZKB Gold ETF Exchange Traded Fund Exchange Traded Fund Termsheet Sans couverture de change libellé en CHF, EUR et USD et Avec couverture de change (contre USD) libellé en CHF, EUR et GBP Avec possibilité de paiement en or Caractéristiques

Plus en détail

Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle. Édition janvier 2015

Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle. Édition janvier 2015 Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle Édition janvier 2015 2 Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance

Plus en détail

I. Modalités de la fusion transfrontalière

I. Modalités de la fusion transfrontalière Amundi Funds Société d investissement à capital variable de droit luxembourgeois Siège social : 5, Allée Scheffer L-2520 Luxembourg R.C.S. de Luxembourg B-68.806 Cher Actionnaire, Luxembourg, le 9 mai

Plus en détail

Patrimonium Swiss Real Estate Fund

Patrimonium Swiss Real Estate Fund La traduction française est conforme au texte original allemand, la version originale en allemand faisant foi en toutes circonstances. Prospectus simplifié d octobre 2010 au prospectus d octobre 2010 Patrimonium

Plus en détail

Le mécanisme de la titrisation au Grand-duché de Luxembourg

Le mécanisme de la titrisation au Grand-duché de Luxembourg Le mécanisme de la titrisation au Grand-duché de Luxembourg La titrisation d actifs est un mécanisme en pleine expansion au Luxembourg, qui consiste à convertir des actifs difficilement commercialisables

Plus en détail

Disponible du 8 janvier 2015 au 31 mars 2015 (dans la limite de l enveloppe disponible)

Disponible du 8 janvier 2015 au 31 mars 2015 (dans la limite de l enveloppe disponible) RÉSONANCE DUO Support présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance. Un objectif de gain potentiel de 6,8%* par année écoulée grâce à l indice Euro Stoxx 50. Durée d investissement

Plus en détail

ADDENDUM BELGE AU PROSPECTUS D EMISSION SAINT-HONORE EUROPE SYNERGIE Fonds Commun de Placement de droit français conforme à la Directive 85/611/CEE 47, rue du Faubourg Saint-Honoré, 75401 Paris, France

Plus en détail

Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie (ÉPRPT)

Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie (ÉPRPT) Portefeuille de trésorerie de l Université d Ottawa Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie (ÉPRPT) 1. But L Énoncé de la politique et des règles de placement de la trésorerie

Plus en détail

SECURE ADVANTAGE REVENUS GARANTIS

SECURE ADVANTAGE REVENUS GARANTIS Contrat d assurance vie individuel libellé exclusivement en unités de compte SECURE ADVANTAGE REVENUS GARANTIS Présentation des performances des Fonds AB Global Strategy Données au 29/05/2015 SECURE ADVANTAGE

Plus en détail

AXA SELECTION STRATEGIC BALANCED. (un compartiment d Architas Multi-Manager Global Funds Unit Trust) SUPPLÉMENT

AXA SELECTION STRATEGIC BALANCED. (un compartiment d Architas Multi-Manager Global Funds Unit Trust) SUPPLÉMENT Si vous avez un quelconque doute concernant le contenu du présent Supplément, veuillez consulter votre courtier, banquier, avocat, comptable ou tout autre conseiller financier indépendant. Le présent Supplément

Plus en détail

RBC Marchés des Capitaux

RBC Marchés des Capitaux Le 8 décembre 205 RBC Marchés des Capitaux TITRES LIÉS À DES TITRES DE PARTICIPATION ET À DES TITRES D EMPRUNT SOLUTIONS DE PLACEMENT GLOBALES RBC ET RECHERCHE RBCMC Titres RBC liés à une répartition stratégique

Plus en détail

Europcar annonce le lancement d une émission obligataire de 475 millions d euros

Europcar annonce le lancement d une émission obligataire de 475 millions d euros 26 mai 2015 Europcar annonce le lancement d une émission obligataire de 475 millions d euros Europcar Groupe S.A. («Europcar»), société anonyme de droit français, a annoncé aujourd hui le lancement d une

Plus en détail

Règlement de gestion du fonds Post Optima "STABILITY" Exposition à 100% de la prime nette investie via un dépôt auprès de BNP Paribas Fortis

Règlement de gestion du fonds Post Optima STABILITY Exposition à 100% de la prime nette investie via un dépôt auprès de BNP Paribas Fortis Règlement de gestion du fonds Post Optima "STABILITY" Exposition à 100% de la prime nette investie via un dépôt auprès de BNP Paribas Fortis Ce règlement de gestion est applicable au fonds Post Optima

Plus en détail

INFORMATIONS CLÉS POUR L INVESTISSEUR

INFORMATIONS CLÉS POUR L INVESTISSEUR INFORMATIONS CLÉS POUR L INVESTISSEUR Le présent document fournit des informations essentielles aux investisseurs de ce fonds. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les informations qu il contient

Plus en détail

Fondation de libre passage Independent. Règlement de placement

Fondation de libre passage Independent. Règlement de placement Fondation de libre passage Independent Règlement de placement Sur la base de l'art. 5 de l acte de fondation de la Fondation de libre passage Independent (Fondation) ainsi que sur la base de l'art. 49a

Plus en détail

CCR FLEX CROISSANCE. Fonds Commun de Placement de droit français «FCP» RAPPORT SEMESTRIEL POUR LA SUISSE AU 30 JUIN 2014

CCR FLEX CROISSANCE. Fonds Commun de Placement de droit français «FCP» RAPPORT SEMESTRIEL POUR LA SUISSE AU 30 JUIN 2014 CCR FLEX CROISSANCE Fonds Commun de Placement de droit français «FCP» RAPPORT SEMESTRIEL POUR LA SUISSE AU 30 JUIN 2014 LA SOCIÉTÉ DE GESTION : LE REPRÉSENTANT EN SUISSE : CCR Asset Management Carnegie

Plus en détail

AMILTON OBLIGATION FLEXIBLE

AMILTON OBLIGATION FLEXIBLE PROSPECTUS & DICI Juillet 2015 AMILTON OBLIGATION FLEXIBLE Société de gestion Dépositaire AMILTON ASSET MANAGEMENT CACEIS BANK FRANCE 49, avenue Franklin D. Roosevelt 1-3 Place Valhubert 75008 PARIS 75

Plus en détail

R Euro Credit Cet OPCVM est géré par Rothschild & Cie Gestion Code Isin : FR0007008750 (Part C EUR)

R Euro Credit Cet OPCVM est géré par Rothschild & Cie Gestion Code Isin : FR0007008750 (Part C EUR) abc Informations Clés pour l'investisseur Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de cet OPCVM. Il ne s'agit pas d'un document promotionnel. Les informations qu'il contient

Plus en détail

FORTIS MULTISTRATEGIES 1/34

FORTIS MULTISTRATEGIES 1/34 PROSPECTUS COMPLET 1/34 SOMMAIRE PROSPECTUS SIMPLIFIE... 3 I - PARTIE A STATUTAIRE... 3 II - PARTIE B STATISTIQUE... 11 NOTE DETAILLEE... 14 I CARACTERISTIQUES GENERALES... 14 II MODALITES DE FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Ordonnance sur les fonds de placement

Ordonnance sur les fonds de placement Ordonnance sur les fonds de placement (OFP) Modification du 25 octobre 2000 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 19 octobre 1994 sur les fonds de placement 1 est modifiée comme suit: Art.

Plus en détail

Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers»

Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers» POLYMEN FONDS IMMOBILIER Fonds de placement de droit suisse relevant du type «fonds immobiliers» PROSPECTUS SIMPLIFIE Février 2016 Direction SOLUFONDS SA Rue des Fléchères 1274 Signy-Avenex Gestionnaire

Plus en détail

Global Ecologic Performance

Global Ecologic Performance Invest Managers «Faites de vos convictions, un choix d investissement» Présente la NOTICE SIMPLIFIEE de son nouveau FCP : Global Ecologic Performance Conforme aux normes européennes. 1 PARTIE A STATUTAIRE

Plus en détail

RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX

RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX COLLEGE Réunion du mardi 1 er juillet 2014 RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX NORME 10 LES COMPOSANTES DE LA TRESORERIE - NORME N 10 LES COMPOSANTES DE LA TRESORERIE NORME

Plus en détail

Fonds commun de placement

Fonds commun de placement FINOGEST Groupe UNOFI UNOFI-OBLIG Fonds commun de placement Prospectus simplifié OPCVM conforme aux normes européennes A - PARTIE STATUTAIRE A.1 PRESENTATION SUCCINCTE Code ISIN : Dénomination : Parts

Plus en détail

Soyez paré à une hausse éventuelle des taux.

Soyez paré à une hausse éventuelle des taux. Crédit Agricole CIB (AA- / Aa) Anticipation Bond 06 II STRATÉGIE p. Pendant une durée de 6 ans, Crédit Agricole CIB Anticipation Bond 06 II vous permettra de profiter d une éventuelle remontée des taux

Plus en détail

Luxembourg, le 7 janvier 2013. Modifications apportées au JPMorgan Funds (la «SICAV») Madame, Monsieur,

Luxembourg, le 7 janvier 2013. Modifications apportées au JPMorgan Funds (la «SICAV») Madame, Monsieur, JPMorgan Funds Société d Investissement à Capital Variable Registered Office: European Bank and Business Centre, 6 route de Trèves, L-2633 Senningerberg, Grand Duchy of Luxembourg R.C.S. Luxembourg B 8478

Plus en détail

Informations clés pour l'investisseur

Informations clés pour l'investisseur Informations clés pour l'investisseur Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de cet OPCVM. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les informations qu il contient vous

Plus en détail

HEXAGONE RENDEMENT. Le produit est émis par Morgan Stanley BV, société ad hoc de droit néerlandais et soumis au risque de défaut de l émetteur

HEXAGONE RENDEMENT. Le produit est émis par Morgan Stanley BV, société ad hoc de droit néerlandais et soumis au risque de défaut de l émetteur HEXAGONE RENDEMENT Titres de créance présentant un risque de perte en capital Produit de placement, alternative à un investissement dynamique risqué de type actions Durée d investissement conseillée :

Plus en détail

REGLEMENT DU FONDS COMMUN DE PLACEMENT D ENTREPRISE «ARCANCIA»

REGLEMENT DU FONDS COMMUN DE PLACEMENT D ENTREPRISE «ARCANCIA» REGLEMENT DU FONDS COMMUN DE PLACEMENT D ENTREPRISE «ARCANCIA» Société de Gestion : SOCIETE GENERALE GESTION (S2G) 170 Place Henri Regnault 92043 PARIS LA DEFENSE CEDEX Dépositaire : SOCIETE GENERALE TOUR

Plus en détail

Titres RBC liés à des obligations de sociétés non protégés avec remboursement de capital, série 1F

Titres RBC liés à des obligations de sociétés non protégés avec remboursement de capital, série 1F RBC Marchés des Juin 2014 TITRES LIÉS À DES TITRES D EMPRUNT I SOLUTIONS DE PLACEMENT GLOBALES RBC Titres RBC liés à des obligations de sociétés non protégés avec remboursement de capital, série 1F Durée

Plus en détail

2. Principes de la politique de placement

2. Principes de la politique de placement Directives générales de la Banque nationale suisse (BNS) sur la politique de placement du 27 mai 2004 (état le 1 er avril 2015) 1. But et champ d application Les présentes directives générales précisent

Plus en détail

ADDENDUM BELGE AU PROSPECTUS D EMISSION

ADDENDUM BELGE AU PROSPECTUS D EMISSION ADDENDUM BELGE AU PROSPECTUS D EMISSION ADDENDUM DE JANVIER 2011 INVESCO TAIGA Société d'investissement à Capital Variable de droit français conforme à la Directive 85/611/CEE Rue de Londres, 16/18 75009

Plus en détail

Annexe 1 - Critères de choix et présentation des supports de placement d Amplissim PEE et Amplissim PERCO au 23/10/2014

Annexe 1 - Critères de choix et présentation des supports de placement d Amplissim PEE et Amplissim PERCO au 23/10/2014 ENTREPRISES Annexe 1 - Critères de choix et présentation des supports de placement d Amplissim PEE et Amplissim PERCO au 23/10/2014 Conformément aux dispositions de l article R. 3332-1 du Code du travail,

Plus en détail

Prospectus. Impact Funds. Société d Investissement à Capital Variable régie par la législation du Grand-Duché de Luxembourg

Prospectus. Impact Funds. Société d Investissement à Capital Variable régie par la législation du Grand-Duché de Luxembourg Prospectus Impact Funds Société d Investissement à Capital Variable régie par la législation du Grand-Duché de Luxembourg Impact Funds (la «SICAV») est une Société d'investissement à Capital Variable luxembourgeoise

Plus en détail

Les marchés financiers offrent des opportunités à long terme pour rechercher un potentiel de valorisation de votre patrimoine.

Les marchés financiers offrent des opportunités à long terme pour rechercher un potentiel de valorisation de votre patrimoine. Les marchés financiers offrent des opportunités à long terme pour rechercher un potentiel de valorisation de votre patrimoine. Afin d en profiter, le Plan d Epargne en Actions (1) (PEA) et le Plan d Epargne

Plus en détail

Décembre 2013 Décembre 2014. Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 105-105 129-129

Décembre 2013 Décembre 2014. Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 105-105 129-129 NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE 2013 2014 Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 105-105 129-129 Dépôts à terme et assimilés

Plus en détail

LOI FÉDÉRALE SUR LES PLACEMENTS COLLECTIFS DE CAPITAUX (LPCC) DU 23 JUIN 2006

LOI FÉDÉRALE SUR LES PLACEMENTS COLLECTIFS DE CAPITAUX (LPCC) DU 23 JUIN 2006 LOI FÉDÉRALE SUR LES PLACEMENTS COLLECTIFS DE CAPITAUX (LPCC) DU 23 JUIN 2006 NEUFLIZE USA OPPORTUNITES $ Société d investissement à capital variable de droit français Fusion-absorption de la SICAV NEUFLIZE

Plus en détail