Technologies du Multimédia et du Web

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Technologies du Multimédia et du Web"

Transcription

1 3 ème Année Licence appliquée Technologies du Multimédia et du Web MoezBEN HAJ HMIDA ISSAT Sousse 2009/2010

2 Plan Les systèmes e-services Évolution des architectures d applications Les architectures client/serveur Les architectures Web Les architectures à base d objets Les architectures à base de composants Les architectures orientées services Services Web La technologie XML SOP, WSDL, UDDI

3

4 e-service e = électronique en ligne (online) Rendre un service accessible en ligne Intérêts Service accessible 24h/24, 7j/7 Ne nécessite pas de déplacement Économiques Utilisation des TIC (Technologies de l Information et de communications) Nécessite un réseau (LAN, Internet)

5 e-service Fournisseurs de services en ligne America Online (AOL) Exemples de services e-banque e-commerce e-learning e-gouvernement e-*

6 e-commerce Commerce électronique ou e-commerce Vente et achat à travers les médias digitaux Boutique électronique ou magasin on-line Première application Pages HTML pour la présentation de l'information Langages de programmation (Perl, C, etc.) pour gérer les interactions entre les pages et les bases de données à travers des interfaces de communication contrôlées comme les CGI (Common Gateway Interface).

7 Limites du HTML HTML est adapté pour la communication d'information non structurée homme-machine Non pour le transfert d'information structurée machine- machine Naissance du langage XML (extensible Markup Language) XML sert essentiellement à stocker/transférer des données texte structurées en champs arborescents

8 Applications de e-commerce Vente directe Première forme de e-commerce (magasin en-line) Vendeurs communiquent directement avec les consommateurs via leurs sites web Cette démarche est coûteuse Nombre de sites Web très grand difficile le choisir les fournisseurs

9 Applications de e-commerce Les places de marché Intermédiaires (de confiance) agissant en qualité de lieu central de collecte aidant les acheteurs et les vendeurs de se retrouver Les acheteurs achètent des produits ou services de un ou plusieurs vendeurs à travers une interface unifiée Repose sur XML : codification des informations structurées JAVA : programmation multi-plateforme

10 Relations dans le e-commerce B2B (business to business) : entre entreprises B2C (business to consumer ): à destination des particuliers C2C (consumer to consumer) : entre particuliers B2E (business to employee): entre une entreprise et ses employés B2G (business to government): entre les entreprises privées et le gouvernement

11 e-business Utilisation de moyens électroniques pour réaliser des affaires (business) Intégration des applications de front et back office dans un moteur qui permet de redéfinir les modèles d'activité et de maximiser la valeur pour le client

12 e-learning Définition (commission européenne): «Utilisation des nouvelles technologies multimédia et de l Internet pour améliorer la qualité de l apprentissage en facilitant l accès à des ressources et des services, ainsi que les échanges et la collaboration à distance».

13 e-gouvernement Rendre les services publics plus accessibles à leurs usagers et à améliorer leur fonctionnement interne Exemples carte d'identité électronique passeport biométrique vote électronique

14

15 Modèles d exécution Plusieurs modèles Client/Serveur Communication par messages Communication par événements Objet Composant Services Services Web (Web services)

16 Modèle client-serveur Client Envoi de requêtes (demande de service) Exécution synchrone Serveur Fournit un ou plusieurs services Traitement des requêtes séquentiel ou parallèle Exemples Serveur de fichiers, de BD, d impression, de noms,

17 Modèle client-serveur Requête : message transmis par un client à un serveur décrit l opération à exécuter pour le compte du client Réponse : message transmis par un serveur à un client produit suite à l exécution d une opération contient le résultat de l opération exécutée

18 Interactions client-serveur Un client, un serveur Plusieurs clients, un serveur Client Serveur Client Serveur Client Requête/Réponse Un serveur traite plusieurs requêtes en même temps Un client, plusieurs serveurs Client Serveur Serveur Un serveur fait appel à un autre serveur

19 Plate-forme d exécution Centralisée Client et Serveur sur la même machine Appel de procédure Invocation de méthode (objet) Partage de ressources Communication par ressources partagées Signaux, Tubes (pipes)

20 Plate-forme d exécution Répartie Client et Serveur sur deux machines distantes Pas de partage Communication par messages Hétérogénéité (homogénéité) Modèle RPC (Remote Procedure Call)

21 Conception d applications Découpage d une application Déterminer les procédures qui la composent Découpage fin Augmentation du nombre d appels Peu de calcul interne Augmentation de la charge réseau Découpage moins fin Trouver un équilibre entre calcul et communication Structuration applicative Découpage au sens entreprise

22 Conception d applications 3 niveaux Présentation Interfaces Logique applicative Traitements Applications métiers Données Gestion (stockage, accès, )

23 Définitions Application distribuée programmes s exécutant sur 2 ou plusieurs de machines Architecture Où s exécutent les programmes? Que fait chaque programme? Comment ces programmes interagissent?

24 Architecture à 1 niveau Des terminaux non-intelligents sont directement reliés à l'unité centrale Modèle centralisé (opposé du modèle distribué) La présentation, le traitement et les données entrelacés

25 Arch. 1 niveau: critiques Avantages facilités de déploiement Inconvénients surcharge de la mainframe difficulté de la maintenance

26 Architecture à 2 niveaux Requête SQL Réponse SQL Base de données Client lourd qui traite les différentes logiques Client doit connaître la structuration des données et comment y accède

27 Arch. 2 niveaux: critiques Avantages Indépendance par rapport au SGBD Inconvénients: L entrelacement des logiques cause une difficulté de la maintenance Si les schémas de la BD changent, tous les clients tombent en panne Les mises à jour doivent être déployées au niveau de tous les clients Une connexion de BD pour chaque client, difficulté de la mise à l échelle

28 Architecture à 3 niveaux (RPC) Client plus léger: séparation de la logique de présentation des deux autres logiques La logique applicative et la logique d accès aux données sont traitées au niveau du tiers du intermédiaire tiers du intermédiaire gère les services système Contrôlede concurrence, threading, transaction, sécurité, persistance

29 Arch. 3 niveaux (RPC): critiques Avantages flexibilité de modification de la logique applicative qui réside dans le tiers intermédiaire Inconvénients toute la complexité réside dans le tiers intermédiaire L utilisation du modèle RPC implique certaines limites comme la réutilisation de code

30 Architecture à 3 niveaux (Objets distants) Objet Objet Logique applicative et logiques données sont integrées dans des objets Modèle à objets distribués RMI CORBA DCOM

31 Arch. 3 niveaux(objets): critiques Avantages Réutilisation du code Inconvénients La complexité réside dans le tiers intermédiaire

32

33 Architecture Web Tiers client Navigateur Web HTTP, HTTPS, HTML, XML, etc. Facilité de mise à jour de l application Tiers web Reçoit les requêtes HTTP des clients et renvoie les réponses Séparation entre présentation logique applicative Génère du contenu dynamiquement Supporte plusieurs types de clients

34 Arch. Web à 3 niveaux Serveur Web HTTP HTTP Le navigateur Web gère la présentation Le client et le serveur communiquent en HTTP La logique applicative et la logique d accès aux données sont traitées par des technologies de génération dynamique de contenu (CGI, servlet/jsp, PHP, ASP)

35 Tiers Web: technologies Java Servlets JSP (Java Server Pages) CGI (Common Gateway Interface) Peut-être écrit en JAVA, C, C++, Perl... ASP (Active Server Pages) PHP, Python JavaScript (côté serveur)

36 Arch. 3 niveaux (Web): critiques Avantages: type de client omniprésent pas de gestion du client support de plusieurs types de matériel client (exple. Téléphone portable) Inconvénients toute la complexité réside dans le tiers intermédiare

37 Servlet Composant logiciel écrit en Java fonctionnant du coté serveur Conception de composants Web dynamiques Au même titre:cgi (Common Gateway Interface) qui est très limité CGI créé un nouveau processus pour chaque requête client ne peut pas supporter un grand nombre de clients Les Servletspeuvent être toutes gérées par des threads séparés au sein d un même processus de machine virtuelle plus efficaces que CGI

38 Servlet

39 Java Server Pages Separe la logique applicatice de la présentation Présentation sous forme de HTML ou XML logique applicatice est implémentée en composants Java (Java Beans) ou custom tags (Struts) Meilleure maintenance, réutilisabilité Repose sur la technologie Servlet

40 Exécution JSP

41 Exemple de Servlet public class HelloWorldServlet extends HttpServlet{ protected void doget(httpservletrequest req, HttpServletResponse res) throws ServletException, IOException{ res.setcontenttype("text/html"); PrintWriter out = res.getwriter(); out.println("<html>"); out.println(" <head>"); out.println(" <title>bonjour tout le monde</title>"); out.println(" </head>"); out.println(" <body>"); out.println(" <h1>bonjour tout le monde</h1>"); out.println(" Date:" + (new java.util.date().tostring()) + ""); out.println(" </body>"); out.println("</html>"); } }

42 Même exemple en JSP <html> <head> <title>bonjour tout le monde</title> </head> <body> <h1>bonjour tout le monde</h1> Date : <%= new java.util.date().tostring() %>. </body> </html>

Mise en œuvre des serveurs d application

Mise en œuvre des serveurs d application Nancy-Université Mise en œuvre des serveurs d application UE 203d Master 1 IST-IE Printemps 2008 Master 1 IST-IE : Mise en œuvre des serveurs d application 1/54 Ces transparents, ainsi que les énoncés

Plus en détail

Programmation servlet

Programmation servlet Programmation servlet Olivier Aubert 1/23 Références http://developer.java.sun.com/developer/onlinetraining/servlets/fundamenta http://www.servlets.com http://java.sun.com/products/jsp/index.html http://www.servletcentral.com/

Plus en détail

Architectures et Web

Architectures et Web Architectures et Web Niveaux d'abstraction d'une application En règle générale, une application est découpée en 3 niveaux d'abstraction : La couche présentation ou IHM (Interface Homme/Machine) gère les

Plus en détail

Programmation du Web : Présentation du Web dynamique

Programmation du Web : Présentation du Web dynamique Programmation du Web : Présentation du Web dynamique Jean-Baptiste Vioix (Jean-Baptiste.Vioix@u-bourgogne.fr) IUT de Dijon-Auxerre - LE2I http://jb.vioix.free.fr 1-8 Présentation Nécessité du web dynamique

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 38 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 11 - Les Enterprise Java Beans (Introduction aux Enterprise Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences

Plus en détail

Les servlets Le langage Java Les Servlets XVII-1 JMF

Les servlets Le langage Java Les Servlets XVII-1 JMF Les Servlets XVII-1 servlet =? Une servlet est un programme (plug-in) à ajouter à un serveur (quel qu'il soit). Ce cours a trait à la programmation Java coté serveur (J2EE ) Pour l'instant les serveurs

Plus en détail

Module BD et sites WEB

Module BD et sites WEB Module BD et sites WEB Cours 8 Bases de données et Web Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr 1 Le Web Architecture Architectures Web Client/serveur 3-tiers Serveurs d applications Web et BD Couplage HTML-BD

Plus en détail

Publication (avancée) de données spatiales dans Internet

Publication (avancée) de données spatiales dans Internet Publication (avancée) de données spatiales dans Internet GMT-4152 & GMT-6006 Capsule 3 - Architectures pour le développement d applications sur web Thierry Badard & Frédéric Hubert Université Laval, Dép.

Plus en détail

Architecture des systèmes d information répartis

Architecture des systèmes d information répartis Architecture des systèmes d information répartis L architecture multi-tiers Sorina Ionica 1 Présentation du cours Répartition des cours Cours + TD Services web Cours + TD J2EE Contrôle des connaissances

Plus en détail

Conception d Applications Réparties

Conception d Applications Réparties Jean-François Roos LIFL - équipe GOAL- bâtiment M3 Extension - bureau 206 -Jean-Francois.Roos@lifl.fr 1 Objectifs du Cours Appréhender la conception d applications réparties motivations et concepts architectures

Plus en détail

Qu'est-ce qu'un Web Service?

Qu'est-ce qu'un Web Service? WEB SERVICES Qu'est-ce qu'un Web Service? Un Web Service est un composant implémenté dans n'importe quel langage, déployé sur n'importe quelle plate-forme et enveloppé dans une couche de standards dérivés

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 16 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 10 - Les Enterprise Java Beans ( aux serveurs ) Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques

Plus en détail

Architecture Logicielle

Architecture Logicielle Architecture Logicielle Les applications d'entreprise exemple : La technologie JEE Année universitaire 2013/2014 Semestre 1 Introduction Une application d'entreprise a généralement les caractéristiques

Plus en détail

Environnements de Développement

Environnements de Développement Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Mahdia Unité d Enseignement: Environnements de Développement BEN ABDELJELIL HASSINE Mouna m.bnaj@yahoo.fr Développement des systèmes d Information Syllabus

Plus en détail

10. Base de données et Web. OlivierCuré [ocure@univ-mlv.fr]

10. Base de données et Web. OlivierCuré [ocure@univ-mlv.fr] 10. Base de données et Web 313 Evolution de l'information Ordre de grandeur : 314 1Mo : 1 gros roman 200Mo : ce que mémorise un être humain dans sa vie. 900Mo : information contenue dans le génome d'une

Plus en détail

INTERNET est un RESEAU D ORDINATEURS RELIES ENTRE EUX A L ECHELLE PLANETAIRE. Internet : interconnexion de réseaux (anglais : net = réseau)

INTERNET est un RESEAU D ORDINATEURS RELIES ENTRE EUX A L ECHELLE PLANETAIRE. Internet : interconnexion de réseaux (anglais : net = réseau) CS WEB Ch 1 Introduction I. INTRODUCTION... 1 A. INTERNET INTERCONNEXION DE RESEAUX... 1 B. LE «WEB» LA TOILE, INTERCONNEXION DE SITES WEB... 2 C. L URL : LOCALISER DES RESSOURCES SUR L INTERNET... 2 D.

Plus en détail

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application Architecture Multi-Tier Traditionnellement une application informatique est un programme exécutable sur une machine qui représente la logique de traitement des données manipulées par l application. Ces

Plus en détail

WWW - Intérêts du Web

WWW - Intérêts du Web WWW - Intérêts du Web client universel facilité d'emploi standards ouverts intégration des autres services Internet extensibilité du système faibles coûts logiciel et réseau utilisation au sein d'une entreprise

Plus en détail

objectif : plan : Java, CORBA et RMI A. Le Grand,1997 1 JAVA, CORBA et RMI

objectif : plan : Java, CORBA et RMI A. Le Grand,1997 1 JAVA, CORBA et RMI JAVA, CORBA et RMI objectif : développer des applications client/serveur incluant des objets répartis Java / CORBA : client/serveur hétérogènes Java / RMI : client/serveur homogènes plan : l architecture

Plus en détail

Architectures à composants

Architectures à composants Interaction requête/réponse Architectures à composants!communication par requête/réponse client requête réponse serveur Gaël Thomas gael.thomas@lip6.fr Université Pierre et Marie Curie Master Informatique

Plus en détail

Présentation et traitement d information sur le Web Présentation du WWW (architectures web)

Présentation et traitement d information sur le Web Présentation du WWW (architectures web) Université de La Rochelle LUP-SIG 2004-2005 Programmation SIG et Internet Cartographique Présentation et traitement d information sur le Web Présentation du WWW (architectures web) Jean-Michel Follin jean-michel.follin@univ-lr.fr

Plus en détail

Les clients légers. Exposé Système - Ingénieurs 2000 Informatique & Réseaux 2007-2008. Pierre Verron. CFAI INGÉNIEURS 2000 Caribbean's Pirates Crew

Les clients légers. Exposé Système - Ingénieurs 2000 Informatique & Réseaux 2007-2008. Pierre Verron. CFAI INGÉNIEURS 2000 Caribbean's Pirates Crew Les clients légers Exposé Système - Ingénieurs 2000 Informatique & Réseaux 2007-2008 Pierre Verron CFAI Sommaire Définitions Objectifs Historique Les architectures Inventaire des avantages et des inconvénients

Plus en détail

Chapitre 2: Typologies & Techniques d intégration

Chapitre 2: Typologies & Techniques d intégration Chapitre 2: Typologies & Techniques d intégration Dr. Benmerzoug D. Département TLSI Faculté des NTIC Université Constantine 2 INTA - Master 2 - Recherche 66 Chapitre 2: Typologies & Techniques d intégration

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 SOA: Concepts de base 2 Du client serveur à la SOA N est Nest pas une démarche entièrement nouvelle: années 1990 avec les solutions C/S Besoins d ouverture et d interopérabilité

Plus en détail

«Anatomie» d une application web Servlets - JDBC

«Anatomie» d une application web Servlets - JDBC «Anatomie» d une application web Servlets - JDBC Patrick REIGNIER - Philippe GENOUDUJF Février 2005 1 L application histogramme de notes HistoServlet HistoServlet HistogramModel HistogramModel (objet (objet

Plus en détail

Application Web et J2EE

Application Web et J2EE Application Web et J2EE Servlet, JSP, Persistence, Méthodologie Pierre Gambarotto Département Informatique et Math appli ENSEEIHT Plan Introduction 1 Introduction Objectfis

Plus en détail

Le modèle client-serveur

Le modèle client-serveur Le modèle client-serveur Olivier Aubert 1/24 Sources http://www.info.uqam.ca/~obaid/inf4481/a01/plan.htm 2/24 Historique architecture centralisée terminaux passifs (un seul OS, systèmes propriétaires)

Plus en détail

Architecture des systèmes d information

Architecture des systèmes d information Architecture des systèmes d information Table des matières 1 La décennie 70 1 2 Le modèle relationnel (les années 80) 1 3 Enrichissement du relationnel (les années 80/90) 2 4 Système d informations (les

Plus en détail

1. Conception. Système d'information. En général, les couches peuvent être définies comme suit:

1. Conception. Système d'information. En général, les couches peuvent être définies comme suit: Polytech'Marseille 1 er Semestre 2013 Département Informatique, Réseaux & Multimédia 4ème année Mohamed Quafafou (mohamed.quafafou@univ-amu.fr) Système d'information C O N C E P T I O N - A R C H I T E

Plus en détail

Architectures web pour la gestion de données

Architectures web pour la gestion de données Architectures web pour la gestion de données Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Plan Le Web Intégration de données Architectures distribuées Page 2 Le Web Internet = réseau physique d'ordinateurs

Plus en détail

par Philippe Poulard Web services 0 Philippe.Poulard@sophia.inria.fr Philippe Poulard

par Philippe Poulard Web services 0 Philippe.Poulard@sophia.inria.fr Philippe Poulard 0 Philippe.Poulard@sophia.inria.fr Philippe Poulard Sommaire Qu est-ce? Middleware XML Web Services in situ Couches de services Architecture des Web Services avec Java JAX-RPC JAXR JAXM Outils 1 Présentation

Plus en détail

Cours 8 : développement d'applications Web

Cours 8 : développement d'applications Web Cours 8 : développement d'applications Web Typologie des applications Web Architecture 3-tiers Composants J2EE : servlets, JSP, XML Terminologie : serveurs Web, d'applications, de servlets,... Le protocole

Plus en détail

Architecture Orientée Service, JSON et API REST

Architecture Orientée Service, JSON et API REST UPMC 3 février 2015 Précedemment, en LI328 Architecture générale du projet Programmation serveur Servlet/TOMCAT Aujourd hui Quelques mots sur les SOA API - REST Le format JSON API - REST et Servlet API

Plus en détail

Les serveurs d applications :une introduction

Les serveurs d applications :une introduction Les serveurs d applications : une introduction Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com Octobre 2006 Plan de la présentation

Plus en détail

Échange et mise à jourde documents XML via le Web p.1/46

Échange et mise à jourde documents XML via le Web p.1/46 Échange et mise à jour de documents XML via le Web Échange et mise à jourde documents XML via le Web p.1/46 CGI : Common Gateway Interface Principe : on déclenche une action (un programme) sur la machine

Plus en détail

ARCHITECTURE CLIENT / SERVEUR

ARCHITECTURE CLIENT / SERVEUR ARCHITECTURE CLIENT / SERVEUR ARCHITECTURE CLIENT/SERVEUR Définition : L'architecture client serveur s'appuie sur un poste central, le serveur, qui envoit des données aux machines clientes. Des programmes

Plus en détail

J2EE. A.-E. Ben Salem. 09 Octobre 2011. LRDE and LIP6 1 / 15

J2EE. A.-E. Ben Salem. 09 Octobre 2011. LRDE and LIP6 1 / 15 J2EE A.-E. Ben Salem LRDE and LIP6 09 Octobre 2011 1 / 15 Plan 1 J2EE 2 Architecture Client/Serveur HTTP 3 Différence entre Web Statique et Web Dynamique 4 Web Dynamique avec un Serveur d applications

Plus en détail

Java et Objet. Amélie Lambert 2014-2015. Amélie Lambert 2014-2015 1 / 42

Java et Objet. Amélie Lambert 2014-2015. Amélie Lambert 2014-2015 1 / 42 Java et Objet Amélie Lambert 2014-2015 Amélie Lambert 2014-2015 1 / 42 Chapitre 8 Développement d applications Web Amélie Lambert 2014-2015 2 / 42 Plan du cours Typologie des applications Web Architecture

Plus en détail

Mise à jour : Octobre 2011

Mise à jour : Octobre 2011 FICHE TECHNIQUE Architecture VIGILENS Mise à jour : Octobre 2011 VIGILENS SARL 53, rue Vauban F 69006 LYON www.vigilens.net Sommaire 1. Intégration de VIGILENS dans l architecture de l entreprise... 3

Plus en détail

Java pour le Web. Cours Java - F. Michel

Java pour le Web. Cours Java - F. Michel Java pour le Web Cours Java - F. Michel Introduction à JEE 6 (ex J2EE) Historique Qu'est-ce que JEE JEE : Java Entreprise Edition (ex J2EE) 1. Une technologie outils liés au langage Java + des spécifications

Plus en détail

Présentation générale des Web Services

Présentation générale des Web Services Présentation générale des Web Services Vue Globale Type d'architecture reposant sur les standards de l'internet Alternative aux architectures classiques : Client/serveur n/tiers Orientée services permettant

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 3 : Le web dans l entreprise Sommaire Introduction... 1 Intranet... 1 Extranet...

Plus en détail

Introduction aux applications réparties

Introduction aux applications réparties Introduction aux applications réparties Noël De Palma Projet SARDES INRIA Rhône-Alpes http://sardes.inrialpes.fr/~depalma Noel.depalma@inrialpes.fr Applications réparties Def : Application s exécutant

Plus en détail

Web Services. SLenoir@ugap.fr 17/01/2009

Web Services. SLenoir@ugap.fr 17/01/2009 Web Services SLenoir@ugap.fr 17/01/2009 1. Pourquoi les Web Services? 1.1. Historique des SI 1.2. Exigences actuelles 1.3. SOA 1.4. Mise en place de services 17/01/2008 Web Services 2 1.1. Historique des

Plus en détail

Systèmes d Information Avancés (et répartis)

Systèmes d Information Avancés (et répartis) Systèmes d Information Avancés (et répartis) Université Lyon 1 MIAGE L. Médini, mars 2005 Plan des cours Protocole HTTP et programmation serveur Architectures réparties Objets distribués Introduction aux

Plus en détail

Introduction Fonctionnement L API Servlet SERVLET. Claude Duvallet 1/32

Introduction Fonctionnement L API Servlet SERVLET. Claude Duvallet 1/32 Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com http://litis.univ-lehavre.fr/ duvallet/ Claude Duvallet 1/32

Plus en détail

Systèmes d'informations historique et mutations

Systèmes d'informations historique et mutations Systèmes d'informations historique et mutations Christophe Turbout SAIC-CERTIC Université de Caen Basse-Normandie Systèmes d'informations : Historique et mutations - Christophe Turbout SAIC-CERTIC UCBN

Plus en détail

TD4 : Wikis, Servlets & Projet

TD4 : Wikis, Servlets & Projet Université Bordeaux 1 T.D. License 3 Informatique 2007 2008 TD4 : Wikis, Servlets & Projet L objet de cette séance est de vous familiariser avec les sockets et les servlets, et d introduire le projet.

Plus en détail

Exécution des applications réparties

Exécution des applications réparties Exécution des applications réparties Programmation des Applications Réparties Olivier Flauzac URCA Master STIC-Informatique première année Olivier Flauzac (URCA) PAR : Exécution des applications réparties

Plus en détail

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer 1 Bases de Données Objectifs Maîtriser les concepts d un SGBD relationnel Les modèles de représentations de données Les modèles de représentations de données La conception d une base de données Pratiquer

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 46 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 2 - Les appels de procédure distants (Partie 1) Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques

Plus en détail

Objectifs du cours. Master mention Informatique M1. Construction d Applications Réparties. Sommaire. Organisation.

Objectifs du cours. Master mention Informatique M1. Construction d Applications Réparties. Sommaire. Organisation. Master mention Informatique M1 Construction d s Réparties Lionel Seinturier USTL-LIFL Équipe GOAL/Projet INRIA Jacquard Lionel.Seinturier@lifl.fr 2006/2007 1 Objectifs du cours Appréhender la conception

Plus en détail

Applet, Servlet et JSP : des pages Web en action. Philippe Mabilleau ing.

Applet, Servlet et JSP : des pages Web en action. Philippe Mabilleau ing. Carrefour de l information Applet, Servlet et JSP : des pages Web en action Philippe Mabilleau ing. 5 novembre 2002 Des pages Web en action Le Web Des pages Web interactives Applet : de l action du coté

Plus en détail

Problématique. Développement Web 2. Problématique. Jetty Création d un serveur Web

Problématique. Développement Web 2. Problématique. Jetty Création d un serveur Web Communication client/serveur Comet Problématique Problématique Développement Web 2 Problématique : Nous souhaitons réaliser un tchat Les clients se connectent au serveur; Les clients peuvent discuter;

Plus en détail

Web Tier : déploiement de servlets

Web Tier : déploiement de servlets Web Tier : déploiement de servlets 1 / 35 Plan 1 Introduction 2 Servlet : Principe de fonctionnement 3 Création et développement sur un serveur JEE 4 Quelques méthodes de l API des servlets 5 Utilisation

Plus en détail

JAVA PROGRAMMATION. Programme. 1. Java, HTML et World Wide Web

JAVA PROGRAMMATION. Programme. 1. Java, HTML et World Wide Web PROGRAMMATION PUBLIC Professionnels informatiques qui souhaitent développer des applications et «applets» Java DUREE 4 jours 28 heures OBJECTIF Créer divers «applets» à intégrer dans un site Web dynamique,

Plus en détail

TP JEE Développement Web en Java. Dans ce TP nous commencerons la programmation JEE par le premier niveau d une application JEE : l application web.

TP JEE Développement Web en Java. Dans ce TP nous commencerons la programmation JEE par le premier niveau d une application JEE : l application web. ASTRIUM - Toulouse JEE Formation 2013 TP JEE Développement Web en Java Dans ce TP nous commencerons la programmation JEE par le premier niveau d une application JEE : l application web. Figure 1 Architecture

Plus en détail

Partie 2.2: Servlet et Tomcat

Partie 2.2: Servlet et Tomcat Partie 2.2: Servlet et Tomcat 1 Plan du cours Servlets Présentation Exemple 2 Plan du cours Tomcat Des servlets à Tomcat: pourquoi Tomcat? Architecture Tomcat Installation et configuration de Tomcat Configuration

Plus en détail

Cours Serveurs d application. et Java avancé. Introduction au cours Serveurs d application. et Java avancé. Prérequis / Objectifs.

Cours Serveurs d application. et Java avancé. Introduction au cours Serveurs d application. et Java avancé. Prérequis / Objectifs. Cours Serveurs d application et Java avancé Introduction au cours Serveurs d application et Java avancé ITU Université de Nice Richard Grin Version O 1.0.1 12/4/14 20 h de cours et TPs Richard Grin, université

Plus en détail

IFT6803: Génie logiciel du commerce électronique. Chapitre 1: Introduction Section 2: Commerce électronique: applications, technologies et défis

IFT6803: Génie logiciel du commerce électronique. Chapitre 1: Introduction Section 2: Commerce électronique: applications, technologies et défis IFT6803: Génie logiciel du commerce électronique Chapitre 1: Introduction Section 2: Commerce électronique: applications, technologies et défis Julie Vachon, Hiver 2003 Sommaire Chapitre 1, Section 2 «Commerce

Plus en détail

Modernisation des applications Mainframe. avec. WebSphere Host Access Transformation Services

Modernisation des applications Mainframe. avec. WebSphere Host Access Transformation Services Modernisation des applications Mainframe avec WebSphere Host Access Transformation Services Donald Calas dcalas@fr.ibm.com 9/1/2004 2004 IBM Corporation Les enjeux de la modernisation du legacy Applications

Plus en détail

Applications Web. Cours 2: Introduction J2EE Servlets et JSP. Khaled Khelif

Applications Web. Cours 2: Introduction J2EE Servlets et JSP. Khaled Khelif Applications Web Cours 2: Introduction J2EE Servlets et JSP Khaled Khelif 1 Rappel Web statique vs. Web dynamique Principe des applications web Protocole HTTP : requêtes en mode texte Développement d applications

Plus en détail

Bases de données cours 1

Bases de données cours 1 Bases de données cours 1 Introduction Catalin Dima Objectifs du cours Modèle relationnel et logique des bases de données. Langage SQL. Conception de bases de données. SQL et PHP. Cours essentiel pour votre

Plus en détail

Programmation Web. Introduction

Programmation Web. Introduction Programmation Web Introduction 1 Introduction 10 séances 1 h cours + 1h TD Notes : contrôle continu DS 1 TP : note de groupe : rapport + code source + démo TD : note personnelle (=0 si 2 absences non justifiées)

Plus en détail

Programmation Avancée pour le Web

Programmation Avancée pour le Web L3 Informatique Option : ISIL Programmation Avancée pour le Web RAMDANI Med U Bouira 1 Contenu du module Introduction aux applications Web Rappels sur les sites Web Conception d une application Web Notion

Plus en détail

Java EE. Grégory Cuellar, Julien Goullon. 1 er octobre 2007. gregory.cuellar@bull.net. julien.goullon@9business.fr

Java EE. Grégory Cuellar, Julien Goullon. 1 er octobre 2007. gregory.cuellar@bull.net. julien.goullon@9business.fr Grégory Cuellar Julien Goullon gregory.cuellar@bull.net julien.goullon@9business.fr 1 er octobre 2007 1 Généralité 2 / 54 Pourquoi? Historique Les alternatives Les composants 2 Architecture n-tiers 3 JEE

Plus en détail

Internet statique et dynamique Programmation côté Serveur. Programmation de sites web statiques et dynamiques. Programmation côté serveur

Internet statique et dynamique Programmation côté Serveur. Programmation de sites web statiques et dynamiques. Programmation côté serveur Programmation de sites web statiques et dynamiques Programmation côté serveur Jean CARTIER MASTER INI jcartier@laposte.net 1 SOMMAIRE Internet statique et dynamique Côté Client Le HTML : Principe de fonctionnement

Plus en détail

Programmation d applications distribuées

Programmation d applications distribuées Programmation d applications distribuées François Charoy Université Henri Poincaré 8 octobre 2007 Première partie I Développement d applications distribuées Objectifs du cours Comprendre ce qu est une

Plus en détail

Les sites Internet dynamiques. contact : Patrick VINCENT pvincent@erasme.org

Les sites Internet dynamiques. contact : Patrick VINCENT pvincent@erasme.org Les sites Internet dynamiques contact : Patrick VINCENT pvincent@erasme.org Qu est-ce qu un site Web? ensemble de pages multimédia (texte, images, son, vidéo, ) organisées autour d une page d accueil et

Plus en détail

Cours : Enjeux de la documentation et pratiques documentaires

Cours : Enjeux de la documentation et pratiques documentaires Cours : Enjeux de la documentation et pratiques documentaires COURS N 2 EC 3 : LOGICIELS DOCUMENTAIRES PAR : SAHBI SIDHOM MCF.Université de Lorraine & Lab. LORIA / KIWI Cours en ligne : www.loria.fr/~ssidhom/

Plus en détail

les techniques d'extraction, les formulaires et intégration dans un site WEB

les techniques d'extraction, les formulaires et intégration dans un site WEB les techniques d'extraction, les formulaires et intégration dans un site WEB Edyta Bellouni MSHS-T, UMS838 Plan L extraction des données pour un site en ligne Architecture et techniques Les différents

Plus en détail

Remote Method Invocation en Java (RMI)

Remote Method Invocation en Java (RMI) Remote Method Invocation en Java (RMI) Modélisation et construction des applications réparties (Module M-4102C) J. Christian Attiogbé Fevrier 2015 J. Christian Attiogbé (Fevrier 2015) Remote Method Invocation

Plus en détail

Applications Internet riches fonctionnant en mode connecté et déconnecté

Applications Internet riches fonctionnant en mode connecté et déconnecté Applications Internet riches fonctionnant en mode connecté et déconnecté Success story client : développement d applications Web avec mode déconnecté Depuis quatre ans, les applications de guichet pour

Plus en détail

Les serveurs applicatifs et les architectures Java

Les serveurs applicatifs et les architectures Java 03 Lucas Part 02 Page 179 Lundi, 20. août 2001 2:58 14 Chapitre 15 Les serveurs applicatifs et les architectures Java Nous avons vu jusqu ici, dans les chapitres précédents, que les utilisateurs accèdent

Plus en détail

Michaël Mrissa - michael.mrissa@iut.univ-lyon1.fr. Architectures n-tierintroduction

Michaël Mrissa - michael.mrissa@iut.univ-lyon1.fr. Architectures n-tierintroduction Architectures n-tier Introduction Architecture: Définition Définition...la structure des composants d un programme/système, leurs interrelations et les principes et lignes directrices gouvernant leur conception

Plus en détail

Construction d Applications Réparties

Construction d Applications Réparties Construction d Applications Réparties Jean-Francois Roos LIFL - équipe GOAL USTL - bâtiment M3 Extension - bureau 204 Jean-Francois.Roos@lifl.fr Avril 1 Objectifs du cours Appréhender la conception d applications

Plus en détail

Architecture J2EE. Thierry Lecroq (merci à Alexandre Pauchet (INSA Rouen)) Université de Rouen FRANCE. Thierry Lecroq (Univ. Rouen) J2EE 1 / 16

Architecture J2EE. Thierry Lecroq (merci à Alexandre Pauchet (INSA Rouen)) Université de Rouen FRANCE. Thierry Lecroq (Univ. Rouen) J2EE 1 / 16 Architecture J2EE Thierry Lecroq (merci à Alexandre Pauchet (INSA Rouen)) Université de Rouen FRANCE Thierry Lecroq (Univ. Rouen) J2EE 1 / 16 Plan 1 Historique 2 Architecture J2EE 3 J2EE et applications

Plus en détail

de survie du chef de projet

de survie du chef de projet KIT de survie du chef de projet 01 1 2 3 4 5 6 04 03 07 07 03 03 LE SERVEUR LE CLIENT TECHNOLOGIE WEB CLIENT LE SERVEUR WEB TECHNIQUES & CADRE DE TRAVAIL APPLICATIONS 101 LE SERVEUR Un serveur informatique

Plus en détail

Leçon 0 : Introduction au développement web

Leçon 0 : Introduction au développement web Module : Atelier programmation n- tiers Atelier de TP : N 0 Durée : 6h Groupes : M31- M32 Leçon 0 : Introduction au développement web NB : Ce document est un support de cours (notes de cours) : ce n'est

Plus en détail

Nouvelles Plateformes Technologiques

Nouvelles Plateformes Technologiques Cycle de présentation du développement Nouvelles Plateformes Technologiques Observatoire Technologique, CTI Observatoire Technologique 4 mai 2004 p 1 Plan de la présentation 1. Historique du projet 2.

Plus en détail

1. Le code ASCII peut être assimilé à un tableau de correspondance entre :

1. Le code ASCII peut être assimilé à un tableau de correspondance entre : QCM 1 Informatique générale 1. Le code ASCII peut être assimilé à un tableau de correspondance entre : a) une valeur et son adresse b) un caractère et sa valeur numérique c) un nombre et son inverse d)

Plus en détail

Evolutions du Web et des langages

Evolutions du Web et des langages Evolutions du Web Evolutions du Web et des langages WEB statique Ces pages sont écrites en HTML Les pages demandées sont identiques quelque soit La personne qui les demande L heure de la demande Etc. WEB

Plus en détail

Introduction aux systèmes répartis

Introduction aux systèmes répartis Introduction aux systèmes répartis Grappes de stations Applications réparties à grande échelle Systèmes multicalculateurs (1) Recherche de puissance par assemblage de calculateurs standard Liaison par

Plus en détail

Modernisation des applications Mainframe. avec. WebSphere Host Access Transformation Services

Modernisation des applications Mainframe. avec. WebSphere Host Access Transformation Services Modernisation des applications Mainframe avec WebSphere Host Access Transformation Services Donald Calas dcalas@fr.ibm.com 2/25/2005 2005 IBM Corporation WebSphere Host Access Transformation Services (HATS)

Plus en détail

Cours client-serveur Web : Java et RMI (Remote Method Invocation)

Cours client-serveur Web : Java et RMI (Remote Method Invocation) Cours client-serveur Web : Java et RMI (Remote Method Invocation) 1 Java: Rappel sur les threads Cycle de vie d un thread (1) Né -> prêt appel de la méthode start du thread Prêt Exécution Distribution

Plus en détail

CORBA. (Common Request Broker Architecture)

CORBA. (Common Request Broker Architecture) CORBA (Common Request Broker Architecture) Projet MIAGe Toulouse Groupe 2 1 CORBA, introduction (1/4) Les systèmes répartis permettent de créer des applications basées sur des composants auto-gérables,

Plus en détail

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc L intégration de la gestion des identités et des accès avec l authentification unique Objectif : Renforcer la politique de sécurité et améliorer la productivité

Plus en détail

Cours CCNA 1. Exercices

Cours CCNA 1. Exercices Cours CCNA 1 TD3 Exercices Exercice 1 Enumérez les sept étapes du processus consistant à convertir les communications de l utilisateur en données. 1. L utilisateur entre les données via une interface matérielle.

Plus en détail

Plan du travail. 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI 86

Plan du travail. 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI 86 Plan du travail Chapitre 1: Internet et le Web Chapitre 2: Principes d Internet Chapitre 3 : Principaux services d Internet Chapitre 4 : Introduction au langage HTML 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI

Plus en détail

RICM 4 ème année 12/1/2012

RICM 4 ème année 12/1/2012 RICM 4 ème année 12/1/2012 Examen de Systèmes Répartis Durée : 2h, Documents autorisés à l exception des livres. Le barème est indicatif. Partie A Applications Web Question 1. Dans un répertoire contenant

Plus en détail

Plan. Environnement Client/Serveur. Cours 7 JavaServer Pages (1) JSP. Programmation Web coté serveur

Plan. Environnement Client/Serveur. Cours 7 JavaServer Pages (1) JSP. Programmation Web coté serveur Plan Environnement Client/Serveur Cours 7 JavaServer Pages (1) kn@lri.fr 7.1 Principe 7.2 Rappels HTTP 7.3 Le serveur web Tomcat Programmation Web coté serveur JSP 2/28 (rappel) génération de pages-web

Plus en détail

L3 informatique TP n o 2 : Les applications réseau

L3 informatique TP n o 2 : Les applications réseau L3 informatique TP n o 2 : Les applications réseau Sovanna Tan Septembre 2009 1/20 Sovanna Tan L3 informatique TP n o 2 : Les applications réseau Plan 1 Transfert de fichiers 2 Le Courrier électronique

Plus en détail

A/ Concepts fondamentaux du marketing

A/ Concepts fondamentaux du marketing A/ Concepts fondamentaux du marketing Le mix-marketing Concepts clés Concurrence Segmentation Le mix-marketing : des 4P Les composantes du mix-marketing : Produit Prix Distribution Communication Les 4

Plus en détail

VisualAge Pacbase 3.0 et WebSphere

VisualAge Pacbase 3.0 et WebSphere VisualAge Pacbase 3.0 et WebSphere Conférence VisualAge Pacbase 13 décembre 2001 Fernand Bonaguidi Jean-François Lévi 1 La plateforme logicielle WebSphere Applications de s et de Partenaires Accélérateurs

Plus en détail

Introduction aux Systèmes Distribués. Introduction générale

Introduction aux Systèmes Distribués. Introduction générale Introduction aux Systèmes Distribués Licence Informatique 3 ème année Introduction générale Eric Cariou Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr 1 Plan

Plus en détail

Applications orientées données (NSY135)

Applications orientées données (NSY135) Applications orientées données (NSY135) 4 Applications Web Dynamiques Auteurs: Raphaël Fournier-S niehotta et Philippe Rigaux (philippe.rigaux@cnam.fr,fournier@cnam.fr) Département d informatique Conservatoire

Plus en détail

Modèle client-serveur

Modèle client-serveur Modèle client-serveur Daniel Hagimont IRIT/ENSEEIHT 2 rue Charles Camichel - BP 7122 31071 TOULOUSE CEDEX 7 Daniel.Hagimont@enseeiht.fr http://hagimont.perso.enseeiht.fr Remerciements Michel Riveill 1

Plus en détail

Ecole Nationale Supérieure des Télécommunications Les outils XML

Ecole Nationale Supérieure des Télécommunications Les outils XML Ecole Nationale Supérieure des Télécommunications Les outils XML Page 1 sur 13 SOMMAIRE 1 Introduction 3 2 Parseur XML et processeur XSLT 4 2.1 Le Parseur XML v2 4 2.1.1 Les API DOM et SAX 4 2.1.2 Le parseur

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION Tableau de diffusion du document Document : Cahier des Charges d Implantation EVRP Version 6 Etabli par DCSI Vérifié par Validé par Destinataires Pour information Création

Plus en détail

Architectures. 28/12/02 CPI 1A : WEB Présentation 1

Architectures. 28/12/02 CPI 1A : WEB Présentation 1 Architectures 28/12/02 CPI 1A : WEB Présentation 1 Modèle Maître Esclave Utilisation du poste client, un simple terminal passif Le serveur gère l'affichage sur le terminal en fonction. Terminaux spécifiques

Plus en détail