Structure du marché Vie & Capi en 2013 selon le mode de distribution -Source : FFSA Autres 3%

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Structure du marché Vie & Capi en 2013 selon le mode de distribution -Source : FFSA Autres 3%"

Transcription

1 La place de l assurance chez les bancassureurs Depuis de nombreuses années, on sait que les bancassureurs se sont accaparés plus de 60 % du marché de l assurance vie. Cette part de marché est maintenant assez stable et les encours gérés par les bancassureurs continuent de croître générant des revenus qui sont loin d être négligeables. Pour certaines banques qui génèrent relativement peu de profit, l assurance vie est même une part significative du résultat net. L exemple le plus illustratif est celui de la Banque Postale où les activités d assurance représentent plus de 40 % du résultat net. On sait moins que la part de marché des bancassureurs en assurance dommages progresse tous les ans pour atteindre 13 % en 2013 ; c est encore peu mais c est un gain de 10 points en 21 ans. Structure du marché Vie & Capi en 2013 selon le mode de distribution -Source : FFSA Autres 3% 11% Agents 7% 15% Bancassurance 64% Structure du marché IARD en 2013 selon le mode de distribution -Source : FFSA Autres 3% 32% 18% Bancassurance 13% Agents généraux 34% Le grignotage des parts de marché en IARD est continu et pourrait s accentuer avec une percée dans les produits pour les professionnels tandis que leur croissance en multirisque habitation et en auto continue d aller plus vite que celle du marché. Part de marché de la bancassurance en Vie et en IARD Vie, Capi et Mixtes (E. gauche) Dommages (E. droite) % 12% 1 8% 6% 4% 2%

2 Si l on se fie à la performance des meilleurs acteurs en assurance des banquiers, le Mutuel et le Agricole, il est probable que la part de marché des bancassureurs en Dommages pourrait flirter les 20 % en En effet, l entrée de la Banque Postale sur ce marché est remarquable ; en trois ans, le taux d équipement en MRH est déjà proche de 5 %. C est une performance qui ne peut qu inquiéter les autres acteurs de l assurance et notamment les compagnies à agents généraux et les (mutuelles sans intermédiaires). Taux d'équipement MRH en % 2 15% 1 5% Ancienneté de l'activité, taux d'équipement et CA MRH 2013 Source : comptes annuels et calculs XP Conseil Banque Postale Mutuel Arkea Caisses d'epargne Agricole Société Générale BNP Paribas Banques Popolaires Mutuel Est Ancienneté de l'activité d'assurance IARD en 2013 La taille des pastilles est proportionnelle au Chiffre d'affaires MRH 2013 Les résultats en taux d équipement auto sont à peine inférieurs à ceux de la MRH pour un certain nombre d acteurs même si la MRH est bien plus facile à vendre dans les réseaux bancaires en association avec le prêt immobilier. Pour les banques, la croissance du chiffre d affaires en dommages ne suffit pas à générer du résultat, il faut aussi que les résultats techniques soient positifs. Les banquiers bénéficient d un support produit de poche, l assurance des moyens de paiements qui permet d assurer l équilibre mais bien entendu, l objectif est aussi d être bénéficiaire sur l auto et la MRH. Habitation 2012 Part de marché et part dans le résultat technique -En % 36,1 28,5 16,1 17,3 2 CA RT agents bancassureurs Autres dt Direct En fait, quand on compare les résultats des bancassureurs sur ce marché, on constate qu ils se débrouillent en moyenne bien mieux que le marché. Ainsi, en 2012, le résultat technique en MRH est

3 négatif pour le marché mais les bancassureurs affichent globalement un résultat positif (Cf. FFSA GEMA «l assurance habitation en 2012 Résultats détaillés»). En Vie, le chiffre d affaires brut des bancassureurs, comme le marché, semble être passé par un sommet. L encours continue toutefois d augmenter et cette croissance des provisions mathématiques devient un élément de rentabilité important. Les banques bénéficient en effet d une rémunération directe sur les encours qui vient participer à leur PNB directement et via les résultats des filiales vie qui sont dépendantes très étroitement du niveau des encours. Bancassureurs : collecte annuelle et encours Vie et capitalisation Provisions mathématiques (E. Gauche) Chiffre d'affaires (E. droite) Les encours d assurance Vie gérés par les bancassureurs devraient dépasser les 900 milliards à la fin de cette année On peut aussi remarquer que leur part de marché est quasiment la même en collecte et en encours, au-dessus de 60 % dans les deux cas. On notera d ailleurs que l essentiel des encours et de la collecte provient des 8 principaux réseaux bancaires : 2013 Collecte encours CNP (Banque Postale & Caisses Ep.) 18,9 262,6 Agricole 17,9 218,0 BNP Paribas 9,9 107,3 Mutuel 11,0 104,1 Société Générale 8,3 80,6 BPCE - Natixis 3,4 41,1 HSBC 1,9 17,5 Total des grands réseaux 71,3 831,2 % grands réseaux / bancassureurs 94% 95% Total des bancassureurs 76,0 874,3 % des bancassureurs 64% 61% Total du marché 118, ,3 Sources : statistiques FFSA - Argus de l assurance

4 La contribution de l assurance au PNB des banques Au global, l activité d assurance des grandes banques françaises représente une part croissante du PNB, passant de 4,4 % 2009 à 6,5 % en 2013, pour BNP Paribas, Société Générale, Groupe Agricole et Groupe du Mutuel. Part de l'assurance dans le PNB* 4,7% 5,1% 6,2% 6,5% Le poids des activités d assurance dans le résultat d exploitation a fortement progressé pour atteindre environ 20 % du résultat d exploitation total. Part de l'assurance dans le résultat d'exploitation* 20,5% 19,8% 11,6% 10,2% Cette part moyenne de l assurance dans le PNB ou le résultat d exploitation est très fluctuante en fonction des groupes. En effet, cette part dépend des liens capitalistiques, des accords au sein d un groupe qui favorisent ou pas le PNB du réseau bancaire mais elle dépend en premier lieu de la rentabilité de l activité de la banque. On note ainsi un grand écart pour la Banque Postale où l activité assurance représente une faible part du PNB alors que la part du résultat net d exploitation dépasse 40 %. * : Source : ACPR La situation des grands groupes bancaires français à fin 2013 Communication financière de BNP Paribas, Société Générale, Agricole, Mutuel

5 Activité Assurance dans les groupes de bancassurance PNB Assurance / PNB (banque détail + assurance) Source : comptes annuels groupes bancaires calculs XP 17,7% Conseil 10,1% 8,7% 5,3% 4,6% 2,3% Agricole CM Est BNP Paribas Société Générale BPCE Banque Postale De même, on voit l importance de l assurance pour le Mutuel de l assurance, à la fois en terme de PNB mais surtout en terme de résultat net. L écart des groupes mutualistes avec les groupes comme BNP Paribas et la Société Générale est de ce point de vue, très important. % de l assurance dans Résultat Net Part du Groupe 2013 RNPG Assurance / RNPG (banque de détail + assurance) Source : comptes annuels des groupes bancaires calculs XP Conseil 38,7% 41,2% 19,3% 14,2% 14,6% 7,3% Agricole Mutuel BNP Paribas Société Générale BPCE Banque Postale Conclusion : Pour les groupes bancaires qui ont intégré pleinement l assurance dans leur stratégie comme le Mutuel ou le Agricole, l assurance est maintenant une source non négligeable de contribution au PNB et surtout au résultat. On note que dans les deux cas, ces groupes ont investi l assurance vie et l assurance dommages. Certains, comme la Banque Postale, semblent vouloir accélérer dans les dommages. D autres, comme BNP Paribas, ont privilégié l assurance vie et le développement international sans appuyer trop fortement sur l accélérateur au niveau des dommages. Il faut dire qu un investissement fort dans les dommages, de nature très différente du métier de la banque, oblige à repenser l organisation des process dans les agences et le partage des rôles entre les filiales et les groupes bancaires. Sans investissement fort des réseaux dans l IARD, la fidélisation de la clientèle semble en effet être un problème. Après, en se projetant à 10 ou 20 ans, on peut se dire que les groupes qui se donnent les moyens d être fort en Vie en en dommages pourraient bénéficier d un avantage de compétitivité pour la rentabilisation des réseaux commerciaux. XP Conseil décembre 2014

L assurance française : le bilan de l année 2012

L assurance française : le bilan de l année 2012 L assurance française : le bilan de l année 2012 1 L assurance française : le bilan de l année 2012 1 2 L environnement économique et financier : accalmie et incertitude Le bilan d activité : résistance

Plus en détail

Confirmation du dynamisme commercial et renforcement de l assise financière

Confirmation du dynamisme commercial et renforcement de l assise financière Le Groupe Crédit Mutuel Centre Est Europe Sud-Est Ile-de-France Savoie-Mont Blanc et CIC en 2007 Confirmation du dynamisme commercial et renforcement de l assise financière Résultat net : 2 161 millions

Plus en détail

Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017

Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017 Paris, le 13 novembre 2013 Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017 Pour toute information complémentaire, consultez la présentation complète disponible sur le site internet du Groupe BPCE : www.bpce.fr

Plus en détail

le point sur l assurance française

le point sur l assurance française 2014 le point sur l assurance française conférence de presse de la FFSA maison de l assurance / mercredi 25 juin 2014 2014 le point sur l assurance française le bilan les perspectives 2 1/ La situation

Plus en détail

Étude sur les taux de revalorisation des contrats individuels d assurance vie au titre de 2013 n 26 mai 2014

Étude sur les taux de revalorisation des contrats individuels d assurance vie au titre de 2013 n 26 mai 2014 n 26 mai 2014 Étude sur les taux de revalorisation des contrats individuels d assurance vie au titre de 2013 Sommaire 1.INTRODUCTION 4 2.LE MARCHÉ DE L ASSURANCE VIE INDIVIDUELLE 6 2.1.La bancassurance

Plus en détail

2. Une rentabilité confortée par la hausse du produit net bancaire PNB et la baisse du coût du risque

2. Une rentabilité confortée par la hausse du produit net bancaire PNB et la baisse du coût du risque . Une rentabilité confortée par la hausse du produit net bancaire PNB et la baisse du coût du risque Après une année 9 encore impactée par la crise pour certains établissements, l amélioration en 1 de

Plus en détail

FÉDÉRATION FRANÇAISE DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES

FÉDÉRATION FRANÇAISE DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES FÉDÉRATION FRANÇAISE DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES Les assurances de personnes Données clés 28 Fédération Française des sociétés d Assurances Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour

Plus en détail

Présentation de BPCE Assurances. Forum Talents Handicap Avril 2014

Présentation de BPCE Assurances. Forum Talents Handicap Avril 2014 Présentation de BPCE Assurances Forum Talents Handicap Avril 2014 Sommaire 1. L essentiel sur le Groupe BPCE 2. A propos de BPCE Assurances 3. L Assurance, notre cœur de métier 4. Assureurs Autrement 1.

Plus en détail

(en millions d'euros) 31 décembre 2006 31 décembre 2005

(en millions d'euros) 31 décembre 2006 31 décembre 2005 Groupe CIC Chiffres clés (en millions d'euros) 31 décembre 2006 31 décembre 2005 Activité Total du bilan 214 313 195 835 Crédits à la clientèle y compris crédit bail 90 312 75 558 Dépôts de la clientèle

Plus en détail

Résultats du 2 ème trimestre 2011

Résultats du 2 ème trimestre 2011 Résultats du 2 ème trimestre 2011 Des résultats en croissance, soutenus par l activité bancaire RNPG T2 2011 : 11,7 M, +21 % RNPG S1 2011 : 22,8 M, +27 % Produit net bancaire 52,9 55,4 5 % 100,8 112,2

Plus en détail

Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises

Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises 27 mars 2008 Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises Résultat net part du groupe : 2 730 M Produit net bancaire : 10 568 M Coefficient

Plus en détail

Paris, le 31 juillet 2014

Paris, le 31 juillet 2014 Paris, le 31 juillet 2014 Groupe BPCE : 1 er semestre 2014 solide avec un résultat net part du groupe de 1,7 milliard d euros 1 en hausse de 10,4 % par rapport au 1 er semestre 2013 Bonne performance commerciale

Plus en détail

Baromètre 2012 Croissance x Rentabilité des groupes d assurance en France

Baromètre 2012 Croissance x Rentabilité des groupes d assurance en France COMMUNIQUE DE PRESSE (V1.10 au 24 août 2012) Baromètre 2012 Croissance x Rentabilité des groupes d assurance en France (réalisé sur les comptes arrêtés fin 2010) Analyse stratégique du marché et Mise en

Plus en détail

Leçon 3 - Les transformations de l industrie bancaire française

Leçon 3 - Les transformations de l industrie bancaire française Leçon 3 - Les transformations de l industrie bancaire française Sommaire I - La mutation permanente du secteur bancaire français 1.1 - Le poids économique du secteur bancaire et financier 1.2 - L indispensable

Plus en détail

Présentation des résultats 2006. 15 mars 2007

Présentation des résultats 2006. 15 mars 2007 Présentation des résultats 2006 15 mars 2007 Préambule Le intègre dans son périmètre la création de Natixis intervenue le 17 novembre. Les données financières présentées sont issues des comptes pro forma

Plus en détail

Étude sur les taux de revalorisation des contrats individuels d assurance-vie au titre de 2014 n 47 juin 2015

Étude sur les taux de revalorisation des contrats individuels d assurance-vie au titre de 2014 n 47 juin 2015 n 47 juin 2015 Étude sur les taux de revalorisation des contrats individuels d assurance-vie au titre de 2014 Synthèse générale Le niveau des taux de revalorisation servis aux assurés appelle une vigilance

Plus en détail

Communiqué de presse. Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme au capital d Eutelsat Communications

Communiqué de presse. Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme au capital d Eutelsat Communications Communiqué de presse Paris le 21 mars 2016 Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme au capital d Eutelsat Communications Le Fonds Stratégique de Participations (FSP)

Plus en détail

Résultats du 3 e trimestre et des 9 premiers mois de 2011. 10 novembre 2011

Résultats du 3 e trimestre et des 9 premiers mois de 2011. 10 novembre 2011 Résultats du 3 e trimestre et des 9 premiers mois de 2011 10 novembre 2011 Avertissement Cette présentation peut comporter des informations prospectives du Groupe, fournies au titre de l information sur

Plus en détail

ENJEUX ET PERSPECTIVES DU MODÈLE DE BANCASSURANCE NON-VIE À L AUNE DES ANNÉES 2020

ENJEUX ET PERSPECTIVES DU MODÈLE DE BANCASSURANCE NON-VIE À L AUNE DES ANNÉES 2020 Jean-Louis DELPÉRIÉ Directeur ENJEUX ET PERSPECTIVES DU MODÈLE DE BANCASSURANCE NON-VIE À L AUNE DES ANNÉES 2020 Antoine FOURNIER Directeur LES DEUX DERNIÈRES DÉCENNIES ONT VU L ÉMERGENCE EN FRANCE DES

Plus en détail

Chiffres clés du marché français

Chiffres clés du marché français Chiffres clés du marché français Version présentée lors de la conférence de presse du 27 janvier 2011 Conférence de presse du 27 janvier 2011 1 L environnement économique et financier Une croissance modérée

Plus en détail

Caisse Régionale de Crédit Agricole de Toulouse et du Midi-Toulousain

Caisse Régionale de Crédit Agricole de Toulouse et du Midi-Toulousain Caisse Régionale de Crédit Agricole de Toulouse et du Midi-Toulousain Société coopérative à capital variable, agréée en tant qu établissement de crédit, régie par les dispositions du Livre V du Code Monétaire

Plus en détail

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2013

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2013 LES ASSURANCES DE PERSONNES Données clés 213 2 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes statistiques FFSA-GEMA et concernent les sociétés d assurances relevant

Plus en détail

Situation d un échantillon de groupes d assurance actifs en France à fin 2014

Situation d un échantillon de groupes d assurance actifs en France à fin 2014 Situation d un échantillon de groupes d assurance actifs en France à fin 2014 N 45 Mai 2015 1 SOMMAIRE 1. DES RÉSULTATS TIRÉS PAR L ASSURANCE DE PERSONNES... 5 1.1 Des résultats en progression dans le

Plus en détail

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2012

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2012 LES ASSURANCES DE PERSONNES Données clés 212 2 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes statistiques de la direction des études et des statistiques FFSA-GEMA

Plus en détail

Structure du patrimoine des ménages et assurance vie

Structure du patrimoine des ménages et assurance vie Structure du patrimoine des ménages et assurance vie Résumé L assurance-vie est une composante essentielle du patrimoine financier des ménages. Les encours d assurance-vie atteignaient 1 391 milliards

Plus en détail

Solides performances du Groupe BPCE, avec un profil de risque restant modéré et une forte amélioration de la solvabilité

Solides performances du Groupe BPCE, avec un profil de risque restant modéré et une forte amélioration de la solvabilité Paris, le 19 février 2014 Groupe BPCE : résultats de l année 2013 et du 4 e trimestre 2013 Solides performances du Groupe BPCE, avec un profil de risque restant modéré et une forte amélioration de la solvabilité

Plus en détail

Présentation des Résultats 2006

Présentation des Résultats 2006 Présentation des Résultats 2006 Réunion SFAF du 28 mars 2007 Une année 2006 brillante en terme de résultats Aubay a encore sur performé son marché sur tous les indicateurs : Un CA de 120,8 M en croissance

Plus en détail

RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 26 février 2014 RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une forte amélioration de son résultat

Plus en détail

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2011

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2011 LES ASSURANCES DE PERSONNES Données clés 211 2 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes statistiques de la direction des études et des statistiques FFSA-GEMA

Plus en détail

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 05/03/2015 RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une progression de son résultat opérationnel

Plus en détail

L empreinte carbone des banques françaises. Résultats commentés

L empreinte carbone des banques françaises. Résultats commentés L empreinte carbone des banques françaises Résultats commentés Le cabinet de conseil Utopies et l association Les Amis de la Terre publient le 22 novembre 2010 l empreinte carbone des groupes bancaires

Plus en détail

En tant qu élu au comité d entreprise d une société d assurance, comment appréhender la stratégie de son entreprise sur son marché?

En tant qu élu au comité d entreprise d une société d assurance, comment appréhender la stratégie de son entreprise sur son marché? Quel avenir pour le marché de l assurance Vie? En tant qu élu au comité d entreprise d une société d assurance, comment appréhender la stratégie de son entreprise sur son marché? Quelques éléments de réponse

Plus en détail

Enquête sur les taux de revalorisation des contrats individuels d assurance-vie au titre de 2010 et 2011

Enquête sur les taux de revalorisation des contrats individuels d assurance-vie au titre de 2010 et 2011 Enquête sur les taux de revalorisation des contrats individuels d assurance-vie au titre de 2010 et 2011 n o 6 juin 2012 1 Sommaire 1. Synthèse générale... 3 2. Typologie des contrats et des organismes...

Plus en détail

Conseil de surveillance du 29 août 2007 GROUPE CIC

Conseil de surveillance du 29 août 2007 GROUPE CIC Conseil de surveillance du 29 août 2007 GROUPE CIC Résultats consolidés s juin 2007 Résultats juin 2007 Groupe Par métierm 2 Résultats du groupe CIC en millions Réalisé Réalisé Variation Réalisé juin 2007

Plus en détail

RÉSULTATS 2009 PERSPECTIVES 2010 DE LA BANQUE POSTALE. En 2009, La Banque Postale a signé sa plus belle année depuis sa création

RÉSULTATS 2009 PERSPECTIVES 2010 DE LA BANQUE POSTALE. En 2009, La Banque Postale a signé sa plus belle année depuis sa création COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 18 mars 2009 RÉSULTATS 2009 PERSPECTIVES 2010 DE LA BANQUE POSTALE En 2009, La Banque Postale a signé sa plus belle année depuis sa création 2010 : mise en marché d activités

Plus en détail

RESULTATS ET ACTIVITE PREMIER SEMESTRE 2014 LA BANQUE POSTALE. La Banque Postale poursuit sa dynamique de développement au service de tous ses clients

RESULTATS ET ACTIVITE PREMIER SEMESTRE 2014 LA BANQUE POSTALE. La Banque Postale poursuit sa dynamique de développement au service de tous ses clients COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 31 Juillet 2014 RESULTATS ET ACTIVITE PREMIER SEMESTRE 2014 LA BANQUE POSTALE La Banque Postale poursuit sa dynamique de développement au service de tous ses clients Forte

Plus en détail

RÉSULTATS SEMESTRIELS

RÉSULTATS SEMESTRIELS RÉSULTATS SEMESTRIELS 7 octobre 2 Sommaire 1 2 3 4 5 6 7 Chiffres clés Activité commerciale financiers Coût du risque Fonds propres Conclusion Annexe 3 Faits marquants Acquisition en décembre 2003 de Banque

Plus en détail

Après l analyse du compte de résultat à l aide du tableau des soldes intermédiaires de gestion, nous nous intéressons maintenant à l analyse du bilan.

Après l analyse du compte de résultat à l aide du tableau des soldes intermédiaires de gestion, nous nous intéressons maintenant à l analyse du bilan. CHAPITRE 13 L ANALYSE DU BILAN : STRUCTURE ET EQUILIBRE FINANCIER Après l analyse du compte de résultat à l aide du tableau des soldes intermédiaires de gestion, nous nous intéressons maintenant à l analyse

Plus en détail

L évolution des flux de placements financiers des ménages français et son incidence sur les groupes de bancassurance

L évolution des flux de placements financiers des ménages français et son incidence sur les groupes de bancassurance L évolution des flux de placements financiers des ménages français et son incidence sur les groupes de bancassurance n 1 décembre 212 1 SYNTHESE À la fin de l année 211, le Secrétariat général de l Autorité

Plus en détail

Les assurances de personnes en 2013

Les assurances de personnes en 2013 Club Est-France 18 octobre 2013 1 Situation fin août 2013 Une collecte nette vie de 9,7 Mds (cotisations en hausse de 8 %, prestations en baisse de 13 %) Un encours de 1 436 Mds (+ 4 % sur un an) Des prestations

Plus en détail

Le PNB de la banque de détail ressort à 1 481 millions d euros au 30 juin 2009 contre 1 496 millions au 30 juin 2008.

Le PNB de la banque de détail ressort à 1 481 millions d euros au 30 juin 2009 contre 1 496 millions au 30 juin 2008. Evolution des métiers La priorité donnée au développement a permis, sur un an, au niveau de la banque de détail : - la conquête de 142 472 nouveaux clients : particuliers, professionnels et entreprises

Plus en détail

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2014

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2014 LES ASSURANCES DE PERSONNES Données clés 214 2 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes statistiques AFA et concernent les sociétés d assurances relevant du

Plus en détail

Conférence de presse FFSA Mercredi 26 juin 2013

Conférence de presse FFSA Mercredi 26 juin 2013 Conférence de presse FFSA Mercredi 26 juin 2013 Conférence de presse FFSA Retour sur 2012 et premières tendances pour 2013 : l assurance française remplit ses deux missions, protéger et financer Les chiffres

Plus en détail

Décision n 10-DCC-165 du 22 novembre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de Axéria Vie et de ses filiales par Crédit Agricole Assurances

Décision n 10-DCC-165 du 22 novembre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de Axéria Vie et de ses filiales par Crédit Agricole Assurances RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 10-DCC-165 du 22 novembre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de Axéria Vie et de ses filiales par Crédit Agricole Assurances L Autorité de la concurrence, Vu

Plus en détail

Good Value for Money situation financière des fonds en euros à fin 2013 l évolution des politiques d investissement des assureurs vie

Good Value for Money situation financière des fonds en euros à fin 2013 l évolution des politiques d investissement des assureurs vie Good Value for Money a le plaisir de vous envoyer présentement sa 18 ème newsletter. Good Value for Money vous apporte par la présente un éclairage sur la situation financière des fonds en euros à fin

Plus en détail

RÉSULTATS 2008 - PERSPECTIVES 2009 DE LA BANQUE POSTALE

RÉSULTATS 2008 - PERSPECTIVES 2009 DE LA BANQUE POSTALE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 24 mars 2008 RÉSULTATS 2008 - PERSPECTIVES 2009 DE LA BANQUE POSTALE En 2008, La Banque Postale a confirmé sa place unique et singulière sur le marché de la banque de détail

Plus en détail

Résultats du groupe Caisse des Dépôts en 2013. Résultats du groupe Caisse des Dépôts. Résultat du fonds d épargne

Résultats du groupe Caisse des Dépôts en 2013. Résultats du groupe Caisse des Dépôts. Résultat du fonds d épargne Paris, le 3 avril 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Résultats du groupe Caisse des Dépôts en 2013 Résultats du groupe Caisse des Dépôts Résultat net part du Groupe... 2,137 Md Résultat récurrent... 1,35 Md Résultat

Plus en détail

BNP Paribas. Renforcement du Leadership Européen de Cetelem dans le Crédit à la Consommation. 29 mars 2005

BNP Paribas. Renforcement du Leadership Européen de Cetelem dans le Crédit à la Consommation. 29 mars 2005 BNP Paribas Renforcement du Leadership Européen de Cetelem dans le Crédit à la Consommation 29 mars 2005 1 Plan de la présentation Une opportunité unique Cofinoga: un acteur majeur du crédit à la consommation

Plus en détail

Paris, le 6 mai 2014. Groupe BPCE : résultats du premier trimestre 2014. Solides performances commerciales et financières

Paris, le 6 mai 2014. Groupe BPCE : résultats du premier trimestre 2014. Solides performances commerciales et financières Paris, le 6 mai 2014 Groupe BPCE : résultats du premier trimestre 2014 Solides performances commerciales et financières Performances financières solides Revenus des métiers cœurs 1 de 5,5 milliards d euros,

Plus en détail

Conférence «The Premium Review» 2 décembre 2004

Conférence «The Premium Review» 2 décembre 2004 Conférence «The Premium Review» 2 décembre 2004 Crédit Agricole S.A. 3 ans après son introduction en bourse Jean Laurent Directeur Général 1 Sommaire Le groupe Crédit Agricole La stratégie mise en œuvre

Plus en détail

Des résultats excellents au 1 er trimestre 2006

Des résultats excellents au 1 er trimestre 2006 Paris, le 17 mai 2006 Des résultats excellents au 1 er trimestre 2006 Résultat brut d exploitation : 1 502 millions d euros (+ 46,7 %) Résultat net part du groupe : 1 385 millions d euros (+ 53,0 %) Coefficient

Plus en détail

Réunion d actionnaires Strasbourg, 9 octobre 2014

Réunion d actionnaires Strasbourg, 9 octobre 2014 Réunion d actionnaires Strasbourg, 9 octobre 2014 Sommaire 1. Les métiers 2. La stratégie 3. Les résultats du premier semestre 2014 4. La politique de distribution, l action 5. Le dispositif de communication

Plus en détail

DONNEES DU SECTEUR DE L ASSURANCE AU BÉNIN EN 2014

DONNEES DU SECTEUR DE L ASSURANCE AU BÉNIN EN 2014 Atelier de dissémination des données du marché de l assurance au titre de l exercice 2014 et échanges sur les problèmes du secteur DONNEES DU SECTEUR DE L ASSURANCE AU BÉNIN EN 2014 Présenté par: Urbain

Plus en détail

Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1)

Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1) 16 mars 2011 Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1) Résultat net total 3 026 M (+61 %) Résultat

Plus en détail

Résultats du 1 er trimestre 2012

Résultats du 1 er trimestre 2012 Résultats du 1 er trimestre 2012 Bonne performance de l offre 100 % en ligne Poursuite de la conquête bancaire en France 17 000 nouveaux comptes courants 13 400 nouveaux comptes d épargne bancaire Forte

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE RESULTATS 2011 DU GROUPE LA POSTE CHIFFRES CLES. Paris, le 8 mars 2012

COMMUNIQUE DE PRESSE RESULTATS 2011 DU GROUPE LA POSTE CHIFFRES CLES. Paris, le 8 mars 2012 DIRECTION DE LA COMMUNICATION SERVICE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 8 mars 2012 RESULTATS 2011 DU GROUPE LA POSTE L EXERCICE 2011 CONFIRME LA ROBUSTESSE DE LA STRATEGIE ET DU MODELE MULTIMETIER

Plus en détail

Résultats du 3ème trimestre 2013

Résultats du 3ème trimestre 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE Boulogne-Billancourt, le 6 novembre 2013 Résultats du 3ème trimestre 2013 Forte croissance de l activité en France mais impact des dépréciations exceptionnelles Boursorama en France

Plus en détail

Les banques en ligne et les services bancaires par internet modèle économique et évolution des plaintes de consommateurs de 2008 à 2012

Les banques en ligne et les services bancaires par internet modèle économique et évolution des plaintes de consommateurs de 2008 à 2012 N 15 Juin 2013 Service du soutien au réseau Sous-direction de la communication, programmation et veille économique Bureau de la veille économique et des prix Les banques en ligne et les services bancaires

Plus en détail

Éthique et banques coopératives : les occasions manquées de la sphère financière mutualiste française!

Éthique et banques coopératives : les occasions manquées de la sphère financière mutualiste française! Éthique et banques coopératives : les occasions manquées de la sphère financière mutualiste française! «Éthique et responsabilité sociale des banques : aux confins de leur responsabilité juridique» (Colloque

Plus en détail

Rapportsemestriel 2015

Rapportsemestriel 2015 Rapportsemestriel 2015 Rapportd activité Comptesfinanciers Société anonyme au capital de 1 406 044 Siège social : 9 square Moncey 75009 PARIS 352 042 345 RCS PARIS RAPPORT D'ACTIVITE DU 1 er SEMESTRE 2015

Plus en détail

Le CIC en 2013 Performance de l activité commerciale, croissance des résultats et solidité financière

Le CIC en 2013 Performance de l activité commerciale, croissance des résultats et solidité financière COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 27 février 2014 Le CIC en 2013 Performance de l activité commerciale, croissance des résultats et solidité financière Résultats au 31 décembre 2013 Produit net bancaire 4

Plus en détail

CIC Activité commerciale toujours en croissance

CIC Activité commerciale toujours en croissance Paris, le 26 juillet 2012 COMMUNIQUE DE PRESSE CIC Activité commerciale toujours en croissance Résultats au 30 juin 2012(1) Résultats financiers - Produit net bancaire 2 228 M - Résultat brut d exploitation

Plus en détail

Une base de résultats récurrente pour le Groupe BPCE, portée par la performance des métiers cœurs

Une base de résultats récurrente pour le Groupe BPCE, portée par la performance des métiers cœurs Paris, le 4 novembre 2014 Résultats 1 du 3 e trimestre et des 9 premiers mois de 2014 : Un résultat net part du groupe 2 robuste de 2,5 Md sur 9M-14 (+ 8,2 %) et de 810 M au T3-14 (+ 4,0 %), permettant

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Argenta Bank- en Verzekeringsgroep SA

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Argenta Bank- en Verzekeringsgroep SA COMMUNIQUÉ DE PRESSE Argenta Bank- en Verzekeringsgroep SA Résultats exceptionnels d Argenta pour l année de crise 2011 La cinquième banque de Belgique n a pas désappris le métier du banquier de détail.

Plus en détail

ANNEXES. Annexe 1 : Situation récapitulative des prêts conventionnés. Annexe 2 : Autorisations des prêts conventionnés par principaux Préteurs

ANNEXES. Annexe 1 : Situation récapitulative des prêts conventionnés. Annexe 2 : Autorisations des prêts conventionnés par principaux Préteurs Annexe 1 : Situation récapitulative des prêts conventionnés Annexe 2 : Autorisations des prêts conventionnés par principaux Préteurs Annexe 3 : Autorisations de prêts conventionnés par type d'opérations

Plus en détail

Paris, le 10 mars 2011 Résultats 2010 du GROUPE LA POSTE

Paris, le 10 mars 2011 Résultats 2010 du GROUPE LA POSTE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 10 mars 2011 Résultats 2010 du GROUPE LA POSTE DES RESULTATS EN PROGRES UN MODELE STRATEGIQUE SOLIDE DES POSTIERS ASSOCIES A LA QUALITE DE SERVICE ET A LA PERFORMANCE Réuni

Plus en détail

RESULTATS ET ACTIVITE 2014 DE LA BANQUE POSTALE

RESULTATS ET ACTIVITE 2014 DE LA BANQUE POSTALE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 3 mars 2015 RESULTATS ET ACTIVITE 2014 DE LA BANQUE POSTALE Des revenus en croissance Produit Net Bancaire : 5 673 millions d euros (+ 1,8 %) Hors provision EL 1 : +4,6%

Plus en détail

CIC Activité commerciale en hausse

CIC Activité commerciale en hausse Paris, le 28 juillet 2011 COMMUNIQUE DE PRESSE CIC Activité commerciale en hausse Résultats au 30 juin 2011 Résultats financiers - Produit net bancaire 2 420 M - Résultat brut d exploitation 927 M - Coût

Plus en détail

ACORE ASSOCIATION POUR LE COMPLEMENT DE RETRAITE PAR L EPARGNE RAPPORT D ACTIVITE EXERCICE 2009

ACORE ASSOCIATION POUR LE COMPLEMENT DE RETRAITE PAR L EPARGNE RAPPORT D ACTIVITE EXERCICE 2009 ACORE ASSOCIATION POUR LE COMPLEMENT DE RETRAITE PAR L EPARGNE RAPPORT D ACTIVITE EXERCICE 2009 Conformément à la loi et à nos statuts, nous vous avons réunis en assemblée générale ordinaire, pour vous

Plus en détail

Résultats du 3 e trimestre et des 9 premiers mois de 2013

Résultats du 3 e trimestre et des 9 premiers mois de 2013 Paris, le 6 novembre 2013 Résultats du 3 e trimestre et des 9 premiers mois de 2013 Solidité des résultats au T3-13 et sur 9M-13. Résultat net part du groupe 1, hors réévaluation de la dette propre, en

Plus en détail

Collecte brute à fin septembre de 24 551 M (+ 17,6 %) Croissance de l activité sur toutes les zones d implantation

Collecte brute à fin septembre de 24 551 M (+ 17,6 %) Croissance de l activité sur toutes les zones d implantation Paris, le 6 novembre 2009 COMMUNIQUE - Information trimestrielle au 30 septembre 2009 - Collecte brute à fin septembre de 24 551 M (+ 17,6 ) Croissance de l activité sur toutes les zones d implantation

Plus en détail

GROUPAMA Présentation des résultats annuels 2013. Présentation presse 20 février 2014

GROUPAMA Présentation des résultats annuels 2013. Présentation presse 20 février 2014 1 GROUPAMA Présentation des résultats annuels 2013 Présentation presse 20 février 2014 Groupama en 2013 2 Efficacité opérationnelle et réduction des coûts Stratégie de performance vs. stratégie de taille

Plus en détail

La Banque Postale propose aux collectivités locales une nouvelle offre de crédit court terme

La Banque Postale propose aux collectivités locales une nouvelle offre de crédit court terme COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 20 juin 2012 La Banque Postale propose aux collectivités locales une nouvelle offre de crédit court terme Acteur engagé avec La Poste dans le développement des territoires,

Plus en détail

GROUPE BANQUE POPULAIRE

GROUPE BANQUE POPULAIRE Paris, le 28 août 2008 GROUPE BANQUE POPULAIRE UN RENFORCEMENT DES FONDAMENTAUX DE LA BANQUE DE DÉTAIL UN PNB EN HAUSSE À 2 936 M UN RÉSULTAT NET PART DU GROUPE EN PROGRESSION À 660 M DES RÉSULTATS CONSOLIDÉS

Plus en détail

La Banque de Savoie, une année florissante

La Banque de Savoie, une année florissante Communiqué de presse le 15 mai 2014, à Chambéry, La Banque de Savoie, une année florissante A l occasion de son Assemblée Générale qui s est tenue au Siège Social, le 22 avril 2014, la Banque de Savoie

Plus en détail

GROUPE BANQUE POPULAIRE

GROUPE BANQUE POPULAIRE Paris, le 25 février 2005 GROUPE BANQUE POPULAIRE Résultats de l exercice 2004 FORT DÉVELOPPEMENT DE L ACTIVITÉ RÉSULTAT NET EN HAUSSE DE 24% AUGMENTATION DE 32% DU DIVIDENDE DE NATEXIS BANQUES POPULAIRES

Plus en détail

point sur l assurance française

point sur l assurance française le point sur l assurance française conférence de presse de la FFSA maison de l assurance / jeudi 29 janvier le point sur l assurance française ce qu il faut pour 2 Loi ALUR Publication Omnibus 2 L année

Plus en détail

L évolution des placements financiers des ménages français en 2011

L évolution des placements financiers des ménages français en 2011 L évolution des placements financiers des ménages français en 11 Adeline BACHELLERIE et Daniel GABRIELLI Direction générale des Statistiques Direction des Statistiques monétaires et fi nancières Olivier

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 10-DCC-116 du 10 septembre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de la banque Société Marseillaise de Crédit par le groupe Société Générale-Crédit du Nord L Autorité

Plus en détail

Le patrimoine des Français

Le patrimoine des Français Le patrimoine des Français Les difficultés statistiques pour évaluer le patrimoine sont plus importantes que pour estimer le revenu. Mais même avec leurs imperfections, les évaluations fournies par l Institut

Plus en détail

CM10-CIC Le groupe mutualiste poursuit son développement et confirme sa solidité financière

CM10-CIC Le groupe mutualiste poursuit son développement et confirme sa solidité financière CM10-CIC Le groupe mutualiste poursuit son développement et confirme sa solidité financière Le développement commercial s est poursuivi en 2011 avec, comme objectif concrétisé, le financement de l économie

Plus en détail

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions.

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. Paris, le 4 Février 2013 La Caisse d Epargne dispose depuis plus de vingt

Plus en détail

PRIX DE VENTE À L EXPORTATION GESTION ET STRATÉGIES

PRIX DE VENTE À L EXPORTATION GESTION ET STRATÉGIES PRIX DE VENTE À L EXPORTATION GESTION ET STRATÉGIES Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Jacques Villeneuve, c.a. Conseiller en gestion Publié par la Direction des communications

Plus en détail

COMMUNIQUE - Chiffre d affaires et résultat au 31 décembre 2010 -

COMMUNIQUE - Chiffre d affaires et résultat au 31 décembre 2010 - Paris, le 23 février 2011 COMMUNIQUE - Chiffre d affaires et résultat au 31 décembre - Performance solide de CNP Assurances en Chiffre d affaires stable à 32,3 Md (-0,8 ) Résultat net à 1 050 M (+5 ) Market

Plus en détail

Assurance automobile : défis et perspectives des compagnies d assurances

Assurance automobile : défis et perspectives des compagnies d assurances Assurance automobile : défis et perspectives des compagnies d assurances Une analyse de fond des forces en présence et des impacts en matière de développement pour les compagnies d assurances Un écosystème

Plus en détail

Dossier de presse. L assurance vie en Tunisie. L assurance automobile en Tunisie

Dossier de presse. L assurance vie en Tunisie. L assurance automobile en Tunisie Dossier de presse L assurance vie en Tunisie L assurance automobile en Tunisie Table Ronde 7 Avril 2009 (Réalités) Quel rôle pour les assurances dans l accompagnement du développement des économies en

Plus en détail

LA SITUATION FINANCIÈRE

LA SITUATION FINANCIÈRE DES MUTUELLES EN 2014 1/5 ce qu il faut retenir du rapport 2015 de la Drees Éclairage proposé par la Direction de la santé et la Direction des entreprises et organismes mutualistes de la Mutualité Française

Plus en détail

L assurance-vie et le Financement du secteur privé en Afrique Subsaharienne

L assurance-vie et le Financement du secteur privé en Afrique Subsaharienne L assurance-vie et le Financement du secteur privé en Afrique Subsaharienne Nelly MONGOSSO O BAKANG Administrateur et Directeur Général Adjoint Allianz Cameroun Assurances Vie Plan de la présentation Introduction

Plus en détail

RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE

RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 13 mars 2012 RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE Bonne résistance du PNB et du RBE en 2011, solidité financière confirmée, poursuite de la dynamique de développement

Plus en détail

PRÉSENTÉ PAR : Urbain P. ADJANON Directeur des assurances

PRÉSENTÉ PAR : Urbain P. ADJANON Directeur des assurances DONNEES DU SECTEUR DE L ASSURANCE AU BENIN EN PRÉSENTÉ PAR : Urbain P. ADJANON Directeur des assurances SOMMAIRE Introduction Formation du chiffre d affaires du marché Total bilan en constante progression

Plus en détail

n 20 octobre 2013 Situation de cinq grands groupes actifs en France à fin 2013 et collecte en assurance vie

n 20 octobre 2013 Situation de cinq grands groupes actifs en France à fin 2013 et collecte en assurance vie n 20 octobre 2013 Situation de cinq grands groupes actifs en France à fin 2013 et collecte en assurance vie n 28 mai 2014 Sommaire 1. ANALYSE DES RÉSULTATS MONDIAUX DE 5 GRANDS GROUPES D ASSURANCE EUROPÉENS

Plus en détail

Avec 464 000 entreprises et un chiffre

Avec 464 000 entreprises et un chiffre 8.1 Chiffres clés de la construction Avec 464 entreprises et un chiffre d affaires de 272 milliards d euros en 211, la construction représente 16 % des entreprises et 7 % du chiffre d affaires de l ensemble

Plus en détail

Communication Financière. 04 juin 2013

Communication Financière. 04 juin 2013 Communication Financière 04 juin 2013 1 Sommaire Présentation de l ATB Le groupe ATB ATB trente ans de croissance Stratégies, performances et fondamentaux de la décennie Performances de 2012 Axes de développements

Plus en détail

Un outil pour les entreprises en réseau

Un outil pour les entreprises en réseau STRATEGIE COMMERCIALE : LA «MONTGOLFIERE», UN OUTIL D ANALYSE DE LA PERFORMANCE COMMERCIALE DES ENTREPRISES EN RESEAU Executive summary La stratégie commerciale mise en place par les points de vente des

Plus en détail

3C HAPITRE. 56 Les actifs financiers des résidents 58 Les passifs financiers des résidents 62 La masse monétaire et ses contreparties

3C HAPITRE. 56 Les actifs financiers des résidents 58 Les passifs financiers des résidents 62 La masse monétaire et ses contreparties IEOM RAPPORT ANNUEL 2008 3C HAPITRE 56 Les actifs financiers des résidents 58 Les passifs financiers des résidents 62 La masse monétaire et ses contreparties 54 3 < L ÉVOLUTION MONÉTAIRE EN 2008 L ÉVOLUTION

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE LE MARCHE FRANÇAIS DE LA GESTION EN 2014

COMMUNIQUE DE PRESSE LE MARCHE FRANÇAIS DE LA GESTION EN 2014 COMMUNIQUE DE PRESSE LE MARCHE FRANÇAIS DE LA GESTION EN 2014 DYNAMISME CONFIRME MALGRE LA FAIBLESSE CHRONIQUE DE L EPARGNE LONGUE EN ACTIONS 1 En France, les encours globaux sous gestion (mandats et OPC)

Plus en détail

Souscrire à l'augmentation de capital de la STB -Investir l'avenir

Souscrire à l'augmentation de capital de la STB -Investir l'avenir Souscrire à l'augmentation de capital de la STB -Investir l'avenir Présentation de la STB : La Société Tunisienne de Banque, née au lendemain de l indépendance, la première banque du pays, a ouvert ses

Plus en détail

Communiqué de presse. Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme dans le capital d un fleuron industriel français

Communiqué de presse. Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme dans le capital d un fleuron industriel français Communiqué de presse Paris le 1 er juin 2015 Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme dans le capital d un fleuron industriel français Le Fonds Stratégique de Participations

Plus en détail

Présentation des Résultats au 30 juin 2013. Conférence de presse du 23 Septembre 2013

Présentation des Résultats au 30 juin 2013. Conférence de presse du 23 Septembre 2013 Présentation des Résultats au 30 juin 2013 Conférence de presse du 23 Septembre 2013 0 Sommaire Contexte et faits marquants Activité commerciale Présentation 19 avril 2006 Résultats consolidés au 30 juin

Plus en détail