INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES. Efficacité énergétique et ville durable : leçons de l atelier d Abidjan

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES. Efficacité énergétique et ville durable : leçons de l atelier d Abidjan"

Transcription

1 Université d été : Bâtiments, Villes et Territoires durables face aux défis du changement climatique INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES Efficacité énergétique et ville durable : leçons de l atelier d Abidjan DOUKOURE Sehinabou Yolande, Architecte DPLG Présidente du Conseil de l Ordre National des Architectes de Côte d Ivoire

2 v Je voudrais en premier lieu dire merci pour l invitation adressée à la famille des architectes de Côte d Ivoire pour participer à cette rencontre. Je suis d autant plus satisfaite que nous venons de réaliser à Abidjan, du 4 au 6 juin dernier, une importante rencontre sur la même thématique, avec l appui de l Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et de son organisme subsidiaire, l Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD), ainsi que d ONU Habitat. Mon intervention est donc fortement inspirée par les conclusions de ce séminaire atelier, qui, sincèrement nous a beaucoup enrichis.

3 Trois (3) séquences sont intéressantes, pour ce qui nous concerne, architectes en charge de la commande publique et privée de production des cadres habités : 1.bien connaître la problématique de «ville durable», surtout dans ses facettes touchant à notre métier, dans le contexte 2.développer des méthodes et les outils pratiques nécessaires à chaque groupe d acteurs, par exemple les architectes, les urbanistes de notre pays 3.intégrer les exigences du climat et de l environnement dans nos démarches, ce sont les études de cas partagées, les expériences pilotes

4 I. Bien connaître la problématique de «ville durable», surtout dans ses facettes touchant à notre métier, dans le contexte de notre pays: En effet, la question de la ville durable est si vaste, si complexe, si délicate et si pleine d enjeux de toutes sortes, à différents niveaux ; jusqu ici les plus grandes discussions se sont passées au niveau global, général ; nous pensons que ces questions doivent absolument être quelque peu disséquées, pour être comprises à des échelles de moins en moins globales et dans des champs d actions de plus en plus précis. C est pourquoi le premier objectif de l atelier que nous avons développé à Abidjan a été de présenter aux professionnels, architectes, urbanistes, géomètres, promoteurs immobilier, une compréhension de cette problématique de la ville durable, selon leur propre langage, leurs propres démarches techniques, et dans leur propre environnement contextuel d opération.

5 Pour ce faire, nous avons bénéficié de l intervention de bons experts, spécialistes de politique environnementale, certes, mais aussi des ingénieurs, des thermiciens, qui nous ont montré, par le calcul et la mesure, par la représentation graphique, comment apprécier les choix urbanistiques et architecturaux que nous sommes amenés à faire, lorsque nous avons à développer tel ou tel projet. Cet atelier nous a bien montré qu on peut faire l architecture autrement en faisant évoluer nos fameuses «règles de l art», vers de nouveaux principes de conception, qui croisent autant les aspects artistiques que les aspects technologiques en vue de répondre au changement climatique. En d autres termes, nous avons ainsi perçu le chemin pour adapter nos pratiques d architecte, d urbaniste, d ingénieur.

6 Cette connaissance de la problématique en rapport avec la réalité des projets d architecture et d urbanisme, nous permet ainsi de changer nos propositions de projet, en intégrant de nouvelles exigences à savoir, le climat, l environnement ; les principes généraux de conception et les détails techniques plus précis sont ainsi mis en phase, pour répondre à tel ou tel objectif du projet, tout en tenant compte de l»exigence d efficacité des ressources» mis en œuvre ou sollicitées pour faire fonctionner l ouvrage. Si donc, nous, en tant qu architectes ou urbanistes, saisissons bien la question de la «construction et de la ville durables», nous pourrons répondre au mieux aux préoccupations d efficacité dans l utilisation des ressources nécessaire au cadre bâti (électricité, eau chaude, confort thermique, acoustique, intégration architecture et environnement, architecture et climat, etc )

7 II. les méthodes et les outils pratiques nécessaires à chaque groupe d acteurs, par exemple les architectes, les urbanistes, pour jouer une partition efficace, chacun à son niveau spécifique et à l échelle locale où il agit, en vue de contribuer, ne serait ce que peu, aux objectifs de la ville durable, c est à dire aussi de l architecture et de la construction durables

8 En effet, ce qui se décide dans les rencontres mondiales (notamment sommet des chefs d Etat) est certes, stratégiquement important, pour fixer la politique planétaire et constituer les gisements de ressource financière pour l action ; mais il est tout aussi important ensuite de traduire tout cela à l échelle des acteurs de terrain ; Comment en effet agir si nous nous n avons pas de chemin d action, en termes de méthodes, d outils, de cas référents? Nous avons, pour ce qui nous concerne, en tant qu architectes de Côte d Ivoire, besoin d être renforcés en capacités techniques et artistiques pour proposer des projets en conformité avec les objectifs de la ville durable et de l efficacité des ressources d habitat.

9 C est d ailleurs pourquoi la formation que nous avons proposée, au niveau de l Ordre des architectes de Côte d Ivoire, avec l appui technique et financier de l OIF, au travers de l IFDD, son organe subsidiaire, a rassemblé un grand nombre d architectes, d urbanistes, d ingénieurs de notre pays. Tous avaient un grand besoin de s informer et de se qualifier, car il s agit là d une question stratégique, puisque les futures commandes d architecture et d habitat, devront absolument intégrer les exigences de la ville durable. Il nous faut donc adapter nos démarches architecturales, urbanistiques et nos schémas d aménagement urbain. Et j en appelle à une coopération professionnelle, active et efficace sur la maitrise des outils et méthodes pratiques d action, pour nos métiers spécifiques : architectes, urbanistes, ingénieurs assainissement, etc.

10 De notre côté, à l Ordre des Architectes de Côte d Ivoire, nous avons commencé à marcher dans cette direction, avec l appui de l IFDD et de ONU Habitat. Le premier séminaire atelier que nous avons fait et qui a été bien apprécié de tous les participants, nous permet de mieux préciser les programmes pédagogiques de l Ecole d Architecture d Abidjan, qui ouvre ses portes bientôt, sous l égide de l Ordre des Architectes : une école de métier, où l architecture durable et la ville durable constitueront les bases de l enseignement et des qualifications.

11 Mieux encore, les architectes de notre sous région économique, à savoir l Union Monétaire et Economique Ouest Africaine (UEMOA) sont en train de se mettre en réseau sur cet espace, autour de ces préoccupations d architecture durable et de ville durable. Il y a quelques mois j ai représenté notre ordre à la conférence des présidents à Ouagadougou, Siège de l UEMOA. La mobilité des Architectes dans l espace UEMOA est chose faite aujourd hui. Des architectes peuvent librement s installer en Côte d Ivoire, et vice versa, ils sont d office enregistrés, voire même inscrits au tableau, s ils le sont déjà dans leur pays d origine. Nous espérons donc que les enseignements des uns et des autres se diffuseront vite à travers ce réseau de qualité et que chaque architecte, selon le lieu où il exerce, saura adapter ses pratiques pour tenir compte des changements climatiques dans notre sous région qui part de la Côte d Ivoire au nord du Niger, avec des environnements climatiques diversifiés.

12 III/ Le troisième et dernier élément important que je tiens à relever, pour nous permettre, en tant que professionnels de l espace construit et aménagé, d intégrer les exigences du climat et de l environnement dans nos démarches, ce sont les études de cas partagées, les expériences pilotes : Dans notre métier, l étude de cas, ou ce qu on appelle «atelier» dans les écoles d architecture, est fondamental : en participant à des cas concrets, on apprend encore plus vite et mieux à mettre en rapport les prescriptions avec l action. Au cours du séminaire d Abidjan, nous avons organisé trois (3) études de cas qui nous ont vraiment ouvert les yeux sur les bonnes et les mauvaises pratiques architecturales urbanistiques :

13 Nous avons parcouru et analysé l architecture et l urbanisme : des quartiers de Cocody (résidentiel de tous standings en mixité), du Plateau (commerce et affaires diversifiées) et Grand Bassam (culture, patrimoine et tourisme). Au travers de ces cas pratiques, tous âgés de plus de 50 ans, mis en relation avec ce qui nous avait été enseigné les jours précédents, nous avons bien perçu comment et par quelle type de solution technique et architecturale, urbanistique ou territoriale, on peut apporter une réponse d urbaniste ou d architecte, remarquable et utile, pour faire face aux risques du changement climatique et aux exigences de la ville durable.

14 Mesdames et messieurs, en conclusion, je dirai ceci : 1. nous devons d abord «connaître», pour agir, en tant qu architecte : connaître d abord la problématique globale, mais aussi ses dérivés à l échelle locale, et les pistes d action pour chaque corps de métier. 2. ensuite nous devons construire des outils d action pratique, d abord au niveau du raisonnement logique, par notre propre créativité architecturale, mais aussi au travers d expériences pilotes partagées. 3. enfin, acquérir les réflexes «architecture durable, ville durable», il nous faut mettre en place des cercles de qualité, soit par le biais d institution de formation, soit par le bien de réseaux de professionnels concernés.

15 Pour ce qui concerne notre pays, la Côte d Ivoire, et notre profession, l Ordre des Architectes, il n y a aucune honte à apprendre, nous sommes prêts et nous sommes fortement demandeurs de coopération dans ce domaine.

16 Je vous remercie de votre attention Nice, France juin 2015 Doukouré Sehinabou Yolande CNOA CI Abidjan, COTE I IVOIRE

VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE

VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE Formations 2014 Soucieux de s inscrire dans une démarche de prise en compte des préoccupations de qualité environnementale et de développement durable dans le bâti et dans

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion du séminaire transition énergétique et écologique Services de l Etat en Aquitaine Lundi 15 décembre 2014 Messieurs les Préfets, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Prise en compte du développement durable dans les marchés publics :

Prise en compte du développement durable dans les marchés publics : Prise en compte du développement durable dans les marchés publics : Cahier des charges pour un programme de formation à l attention des agents des institutions publiques (Collectivités locales, services

Plus en détail

F O R M A T I O N 2 0 1 5

F O R M A T I O N 2 0 1 5 HABITAT A R C H I T E C T U R E S F O R M A T I O N 2 0 1 5 LOGEMENTS COLLECTIFS *Les Conseils d Architecture, d Urbanisme et de l Environnement (CAUE) sont des associations départementales créées par

Plus en détail

FORUM POUR L ADOPTION DE LA CHARTE NATIONALE DE SOLIDARITÉ AU BURKINA FASO

FORUM POUR L ADOPTION DE LA CHARTE NATIONALE DE SOLIDARITÉ AU BURKINA FASO UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- La Commission ------------ FORUM POUR L ADOPTION DE LA CHARTE NATIONALE DE SOLIDARITÉ AU BURKINA FASO DISCOURS DU PRÉSIDENT DE LA

Plus en détail

CENTRE INTERNATIONAL DE FORMATION DES ACTEURS LOCAUX

CENTRE INTERNATIONAL DE FORMATION DES ACTEURS LOCAUX CENTRE INTERNATIONAL DE FORMATION DES ACTEURS LOCAUX RENCONTRE NATIONALE "Le financement des collectivités locales de la Côte d Ivoire à travers le Partenariat Public Privé". Du 30 au 31 Juillet 2013 à

Plus en détail

Intervention du Directeur d AFRITAC de l Ouest, M. Jean Le DEM, lors de la présentation par visioconférence du projet de mise en œuvre des

Intervention du Directeur d AFRITAC de l Ouest, M. Jean Le DEM, lors de la présentation par visioconférence du projet de mise en œuvre des Intervention du Directeur d AFRITAC de l Ouest, M. Jean Le DEM, lors de la présentation par visioconférence du projet de mise en œuvre des dispositions de Bale II et Bale III dans l UMOA. Lieu : Salle

Plus en détail

DISCOURS DU DGD 2EME SESSION DU COMITE DE PILOTAGE DU PROJET SYDONIA CEMAC. Mesdames, Messieurs, Distingués invités, Chers participants,

DISCOURS DU DGD 2EME SESSION DU COMITE DE PILOTAGE DU PROJET SYDONIA CEMAC. Mesdames, Messieurs, Distingués invités, Chers participants, DISCOURS DU DGD 2EME SESSION DU COMITE DE PILOTAGE DU PROJET SYDONIA CEMAC Mesdames, Messieurs, Distingués invités, Chers Votre présence remarquée dans cette salle me procure une joie et une satisfaction

Plus en détail

Dossier de recherche Titre : «Les domaines de la communication»

Dossier de recherche Titre : «Les domaines de la communication» 1 Dossier de recherche Titre : «Les domaines de la communication» Auteurs : Maria Barbara Carroll De Obeso Rocke Rajaofetra Cours OIP 505 A «Sémiotique de la culture et communication interculturelle» INALCO

Plus en détail

CÉRÉMONIE DE PRÉSENTATION DES VŒUX 2014 AUX FAMILLES DISCOURS DE S.E.M. CHEIKHE HADJIBOU SOUMARÉ PRÉSIDENT DE LA COMMISSION DE L UEMOA

CÉRÉMONIE DE PRÉSENTATION DES VŒUX 2014 AUX FAMILLES DISCOURS DE S.E.M. CHEIKHE HADJIBOU SOUMARÉ PRÉSIDENT DE LA COMMISSION DE L UEMOA UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- La Commission ------------ CÉRÉMONIE DE PRÉSENTATION DES VŒUX 2014 AUX FAMILLES DISCOURS DE S.E.M. CHEIKHE HADJIBOU SOUMARÉ PRÉSIDENT

Plus en détail

Table des matières. Introduction. Alger. Problématique. Planning. Sujets. Enseignants et intervenants

Table des matières. Introduction. Alger. Problématique. Planning. Sujets. Enseignants et intervenants Table des matières Introduction Alger Problématique Planning Sujets Enseignants et intervenants 7 9 11 13 17 19 1 ALGER Introduction Les pays du Sud de la Méditerranée connaissent une urbanisation extrêmement

Plus en détail

Option Architecture Patrimoine développement (ADP) / 2015-2016

Option Architecture Patrimoine développement (ADP) / 2015-2016 Option Architecture Patrimoine développement (ADP) / 2015-2016 L option ADP à la découverte des cités modernistes de Lubumbashi (République Démocratique du Congo), janvier 2015. Y. Robert. Présentation

Plus en détail

Rôle des stratégies nationales de financement du développement durable

Rôle des stratégies nationales de financement du développement durable REPUBLIQUE DU SENEGAL UN PEUPLE - UN BUT - UNE FOI ****** MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN PROCESSUS PREPARATOIRE DE LA TROISIEME CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LE FINANCEMENT DU DEVELOPPEMENT

Plus en détail

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 «seul le prononcé fait foi» Mesdames et Messieurs les présidents, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse

CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse Stratégie du CECODHAS sur l efficacité énergétique et la prévention de la précarité énergétique dans le

Plus en détail

Monsieur le Ministre, Monsieur le Maire, Monsieur le Président du Comité National Tchèque, Mesdames, Messieurs,

Monsieur le Ministre, Monsieur le Maire, Monsieur le Président du Comité National Tchèque, Mesdames, Messieurs, Monsieur le Ministre, Monsieur le Maire, Monsieur le Président du Comité National Tchèque, Mesdames, Messieurs, En tant que Président du Club HLM International, je tiens tout d abord à vous remercier pour

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL. Installation du Conseil supérieur de la Construction et de l Efficacité énergétique

DISCOURS de Sylvia PINEL. Installation du Conseil supérieur de la Construction et de l Efficacité énergétique Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Paris, le lundi 15 juin 2015 Seul le prononcé fait foi DISCOURS de Sylvia PINEL Installation du Conseil supérieur de la

Plus en détail

Ville de Douala Douala Town

Ville de Douala Douala Town Ville de Douala Douala Town Communauté Urbaine de Douala Douala City Council Association Internationale des Maires Francophones Séminaire régional sur le thème : «VILLES D AFRIQUE CENTRALE ET CHANGEMENT

Plus en détail

Conférence de Citoyens Rio+20 - Forum de restitution du 9 juin 2012 à Montpellier

Conférence de Citoyens Rio+20 - Forum de restitution du 9 juin 2012 à Montpellier Compte-rendu synthétique Une publication complète des préconisations sera diffusée prochainement Conférence de Citoyens Rio+20 - Forum de restitution du 9 juin 2012 à Montpellier Samedi 9 juin 2012, une

Plus en détail

RESTITUTION DES TRAVAUX EFFECTUES AU COURS DES TROIS DERNIERES SESSIONS DE LA CNUCED/ISAR

RESTITUTION DES TRAVAUX EFFECTUES AU COURS DES TROIS DERNIERES SESSIONS DE LA CNUCED/ISAR LE ROLE DE LA COMPTABILITE DANS LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE SEMINAIRE ORGANISE PAR LE CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITE RESTITUTION DES TRAVAUX EFFECTUES AU COURS DES TROIS DERNIERES SESSIONS DE LA CNUCED/ISAR

Plus en détail

PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN FORMULATION, NEGOCIATION ET MISE EN ŒUVRE DES POLITIQUES COMMERCIALES " HUB & SPOKES"

PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN FORMULATION, NEGOCIATION ET MISE EN ŒUVRE DES POLITIQUES COMMERCIALES  HUB & SPOKES PRÉSENTATION TYPE D'UN CAS D'EXPÉRIENCE BURKINA FASO PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN FORMULATION, NEGOCIATION ET MISE EN ŒUVRE DES POLITIQUES COMMERCIALES " HUB & SPOKES" Date de la soumission

Plus en détail

JOURNEE NATIONALE DE PARTENARIAT ETAT SECTEUR PRIVE. Allocution de Madame le Secrétaire Exécutif du Comité de Concertation Etat/Secteur Privé

JOURNEE NATIONALE DE PARTENARIAT ETAT SECTEUR PRIVE. Allocution de Madame le Secrétaire Exécutif du Comité de Concertation Etat/Secteur Privé JOURNEE NATIONALE DE PARTENARIAT ETAT SECTEUR PRIVE Allocution de Madame le Secrétaire Exécutif du Comité de Concertation Etat/Secteur Privé 27 Avril 2015, Sofitel Hôtel Ivoire 1 Monsieur le Premier Ministre

Plus en détail

LICENCE AMENAGEMENT, URBANISME ET DEVELOPPEMENT TERRITORIAL

LICENCE AMENAGEMENT, URBANISME ET DEVELOPPEMENT TERRITORIAL LICENCE AMENAGEMENT, URBANISME ET DEVELOPPEMENT TERRITORIAL Mention : Géographie et aménagement skin.:program_main_bloc_presentation_label Dans la mesure où il n existe pas de mention de licence aménagement

Plus en détail

Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie. 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013

Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie. 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013 Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013 Cluj-Napoca / Transylvanie http://www.institutfrancais-roumanie.com Appel à contribution

Plus en détail

SEMINAIRE SUR LA MISE EN PLACE D UNE FISCALITE DE DEVELOPPEMENT AU SEIN DE L UEMOA

SEMINAIRE SUR LA MISE EN PLACE D UNE FISCALITE DE DEVELOPPEMENT AU SEIN DE L UEMOA UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- La Commission ------------ SEMINAIRE SUR LA MISE EN PLACE D UNE FISCALITE DE DEVELOPPEMENT AU SEIN DE L UEMOA DISCOURS DE SON EXCELLENCE

Plus en détail

L accompagnement des enseignants en formation professionnelle. Objectifs. enseignants. ! Présentation de résultats de la rechercheaction

L accompagnement des enseignants en formation professionnelle. Objectifs. enseignants. ! Présentation de résultats de la rechercheaction L accompagnement des enseignants en formation professionnelle 5 e congrès biennal du CQJDC 24 avril 2014 Nancy Gaudreau, Ph. D. Geneviève Carrier, B. Ed. Kathleen C. Durand, B. Erg. Objectifs! Présentation

Plus en détail

Discours de Madame George PAU-LANGEVIN, Ministre des outre-mer. Conférence de presse «les outre-mer à la COP21» Jeudi 26 novembre 2015

Discours de Madame George PAU-LANGEVIN, Ministre des outre-mer. Conférence de presse «les outre-mer à la COP21» Jeudi 26 novembre 2015 Discours de Madame George PAU-LANGEVIN, Ministre des outre-mer Conférence de presse «les outre-mer à la COP21» Jeudi 26 novembre 2015 Mesdames et messieurs, Dans quelques jours s ouvrira la COP21, l une

Plus en détail

La mutualisation. Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION

La mutualisation. Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION La mutualisation Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION Contexte Agglo Région : 3 249 815 Hab Département : 601 027 Hab Communauté d Agglomération de St-Brieuc :

Plus en détail

Licence professionnelle. Assistant à chef de projet en aménagement de l espace

Licence professionnelle. Assistant à chef de projet en aménagement de l espace Licence professionnelle Assistant à chef de projet en aménagement de l espace ATELIER DE SYNTHÈSE 2014-2015 La formation La licence professionnelle «assistant à chef de projet en aménagement de l espace»

Plus en détail

LA CARAVANE ÉCOHABITATON PASSE ICI! ENTREPRENEURS ET ICI TROUSSE OFFRE DE FORMATIONS LA RESSOURCE EN HABITATION ÉCOLOGIQUE

LA CARAVANE ÉCOHABITATON PASSE ICI! ENTREPRENEURS ET ICI TROUSSE OFFRE DE FORMATIONS LA RESSOURCE EN HABITATION ÉCOLOGIQUE LA CARAVANE ÉCOHABITATON PASSE ICI! ENTREPRENEURS ET ICI OFFRE DE FORMATIONS 1 Photo : www.celine Lecomte.com TROUSSE LA RESSOURCE EN HABITATION ÉCOLOGIQUE Photo : seir+seir, Creative Commons LA CARAVANE

Plus en détail

Monsieur le Directeur général, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs,

Monsieur le Directeur général, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs, Intervention en ouverture de la conférence CAF Sciences Po sur les défis contemporains et futurs du développement en Amérique latine Mardi 11 octobre 9h Monsieur le Directeur général, Monsieur le Président,

Plus en détail

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme Projet de Plateforme Technologique pour l Innovation Bâtiment Durable en Bretagne Projet de Plateforme Projet Technologique de Plateforme pour l Innovation Technologique Bâtiment Durable pour en l Innovation

Plus en détail

Présentation de ce document :

Présentation de ce document : Préconisations et propositions Présentation de ce document : La mise en place du nouvel enseignement STI2D en spécialité présente plusieurs difficultés : - Un référentiel de formation modifié contenant

Plus en détail

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 CONTEXTE Les «pauses du renouvellement urbain», temps d'échange multipartenarial, se sont tenues tout au long de l année 2012.

Plus en détail

Inauguration du raccordement au réseau de géothermie de l Hôpital Paul Guiraud et présentation des projets de forage et d extensions à Villejuif

Inauguration du raccordement au réseau de géothermie de l Hôpital Paul Guiraud et présentation des projets de forage et d extensions à Villejuif 1 Inauguration du raccordement au réseau de géothermie de l Hôpital Paul Guiraud et présentation des projets de forage et d extensions à Villejuif Discours de Madame le Maire Vendredi 12 avril 2013 Mesdames,

Plus en détail

Mission d évaluation de la performance énergétique. sur le territoire de la COBAS

Mission d évaluation de la performance énergétique. sur le territoire de la COBAS Conférence de Presse jeudi 22 septembre Mission d évaluation de la performance énergétique sur le territoire de la COBAS Dans le cadre de sa compétence d aménagement du territoire, la Communauté d agglomération

Plus en détail

Le salon des métiers et des technologies du développement durable

Le salon des métiers et des technologies du développement durable Le salon des métiers et des technologies du développement durable PLUS QU UN EVENEMENT, UN MODE DE VIE! GREENDAYZ 11 greendayz.ehtp@gmail.com Sommaire Greendayz : Le pourquoi de l événement...03 Notre

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

Directive Régionale d Aménagement

Directive Régionale d Aménagement Directive Régionale d Aménagement Développer les fonctions de centralité autour des quartiers de gare Cahier d intentions Septembre 2010 Mise en œuvre du Schéma Régional d Aménagement et de Développement

Plus en détail

Autopromotion/Habitat Participatif

Autopromotion/Habitat Participatif Autopromotion/Habitat Participatif L autopromotion est un regroupement de familles qui mutualisent leurs ressources pour concevoir réaliser et financer ensemble leur logement au sein d un bâtiment collectif,

Plus en détail

Valisette architecture

Valisette architecture Valisette architecture Qu est-ce qu un bâtiment, quels sont ses formes et ses usages? jeu des façades & à la découverte d un bâtiment - Repérer et comparer différents éléments d architecture. - Acquérir

Plus en détail

*** Allocution du Dr. Amina BENKHADRA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement

*** Allocution du Dr. Amina BENKHADRA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Journée de présentation des résultats de la concertation nationale et régionale sur les éléments techniques du projet de réglementation thermique du Bâtiment *** Allocution du Dr. Amina BENKHADRA Ministre

Plus en détail

Programme National d Efficacité Energétique dans le Bâtiment

Programme National d Efficacité Energétique dans le Bâtiment Programme National d Efficacité Energétique dans le Bâtiment Réunion de concertation avec le Ministère de l habitat sur les éléments techniques de la réglementation thermique dans le secteur de l habitat

Plus en détail

Inauguration de l EHPAD «les Jardins de Plaisance» LANOUAILLE, le samedi 4 octobre 2013. Allocution de M. Jacques BILLANT, préfet de la Dordogne

Inauguration de l EHPAD «les Jardins de Plaisance» LANOUAILLE, le samedi 4 octobre 2013. Allocution de M. Jacques BILLANT, préfet de la Dordogne Inauguration de l EHPAD «les Jardins de Plaisance» LANOUAILLE, le samedi 4 octobre 2013 Allocution de M. Jacques BILLANT, préfet de la Dordogne Permettez-moi de saluer Madame Jeanne LATASTE, votre ancien

Plus en détail

L immobilier d entreprise artisanale

L immobilier d entreprise artisanale e s c a L immobilier d entreprise artisanale n l B e E n j e u x L i v r S t r a t é g i P r o p o s i t i o n s Ile-de-France Rhône-Alpes Le Livre Blanc de l immobilier d entreprise artisanale Pourquoi?

Plus en détail

«Santé, confort et performance énergétique»

«Santé, confort et performance énergétique» présente : Les 8 et 9 novembre 2012 Centre de Congrès Le Manège à Chambéry Les 28 et 29 juin 2012 Centre de Congrès Le Manège à Chambéry «Santé, confort et performance énergétique» sur le thème «Santé

Plus en détail

Projet d aménagement de la baie de. The Cocody Bay development project DOSSIER 22 #3

Projet d aménagement de la baie de. The Cocody Bay development project DOSSIER 22 #3 DOSSIER Projet d aménagement de la baie de The Cocody Bay development project 22 #3 Cocody Cocody, Abidjan, Côte d Ivoire Koffi & Diabaté Architectes www.afrikarchi.com 23 ARCHITECTURE Dossier Un projet

Plus en détail

A M E N A G E M E N T D U TERRITOIRE

A M E N A G E M E N T D U TERRITOIRE U n i v e r s i t é d e l a M é d i t e r r a n é e F a c u l t é d e s S c i e n c e s E c o n o m i q u e s e t d e G e s t i o n M a s t e r E c o n o m i e, P o l i t i q u e e t G e s t i o n P u

Plus en détail

Forum Panafricain de Haut niveau

Forum Panafricain de Haut niveau Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement (CAFRAD) Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) EVALUATION DES REFORMES DES COURS ET INSTITUTIONS

Plus en détail

Projet de coopération interrégionale «Valorisation et promotion des vignobles de Loire»

Projet de coopération interrégionale «Valorisation et promotion des vignobles de Loire» Projet de coopération interrégionale «Valorisation et promotion des vignobles de Loire» Des territoires de vignobles coopèrent pour prolonger leurs stratégies de développement oenotouristique et patrimonial

Plus en détail

Carrefour Rural Européen des Acteurs Normands Coordination générale et animation du réseau rural bas-normand

Carrefour Rural Européen des Acteurs Normands Coordination générale et animation du réseau rural bas-normand Carrefour Rural Européen des Acteurs Normands Coordination générale et animation du réseau rural bas-normand Réseau rural de Basse-Normandie Groupe de travail thématique : «Bien gérer l'espace en milieu

Plus en détail

DU DIAGNOSTIC ENERGETIQUE DU BATI ANCIEN A LA DIFFUSION DES CONNAISSANCES Méthodologie et cas pratiques de villes françaises à secteurs protégés

DU DIAGNOSTIC ENERGETIQUE DU BATI ANCIEN A LA DIFFUSION DES CONNAISSANCES Méthodologie et cas pratiques de villes françaises à secteurs protégés DU DIAGNOSTIC ENERGETIQUE DU BATI ANCIEN A LA DIFFUSION DES CONNAISSANCES Méthodologie et cas pratiques de villes françaises à secteurs protégés Anaïs Cloux Chargée de mission Patrimoine et Développement

Plus en détail

Intergovernmental Working Group of Experts on International Standards of Accounting and Reporting (ISAR) Statement

Intergovernmental Working Group of Experts on International Standards of Accounting and Reporting (ISAR) Statement Intergovernmental Working Group of Experts on International Standards of Accounting and Reporting (ISAR) 30th SESSION 6-8 November 2013 Room XVIII, Palais des Nations, Geneva Wednesday, 6 November 2013

Plus en détail

Université de La Rochelle

Université de La Rochelle Université de La Rochelle Sciences Humaines et Sociales MASTER Direction de projets ou établissements culturels Développement culturel de la ville Objectifs de la formation Connaissances dispensées La

Plus en détail

COOPERATION ABREC UEMOA POUR LE DEVELOPPEMENT DES ER ET EE DANS LES 8 ETATS MEMBRES

COOPERATION ABREC UEMOA POUR LE DEVELOPPEMENT DES ER ET EE DANS LES 8 ETATS MEMBRES COOPERATION ABREC UEMOA POUR LE DEVELOPPEMENT DES ER ET EE DANS LES 8 ETATS MEMBRES Présenté par : Thierno Bocar TALL, President Directeur Général tbtall@faber-abref.org Tel. 00228 90 12 52 23 1 PRODERE

Plus en détail

Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013

Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013 Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013 Co-organisation : CFEEDD et GRAINE Rhône-Alpes www.assises-eedd.org L Education à l Environnement et au Développement

Plus en détail

Guide. méthodologique. Réduction des risques naturels en zone urbaine en Haïti

Guide. méthodologique. Réduction des risques naturels en zone urbaine en Haïti Guide méthodologique Réduction des risques naturels en zone urbaine en Haïti mieux prendre en compte le risque naturel dans l urbanisation et l aménagement du territoire Préface Monsieur Yves Germain

Plus en détail

60 actions pour lutter contre le changement climatique

60 actions pour lutter contre le changement climatique E N V I R O N N E M E N T 60 actions pour lutter contre le changement climatique Plan Climat 1 p. 3 Lutter contre le changement climatique et anticiper ses effets sur notre territoire p. 4 Agir pour limiter

Plus en détail

Discours de Marylise LEBRANCHU. 85e Congrès de l Assemblée des Départements de France. «Les départements : modernité et proximité»

Discours de Marylise LEBRANCHU. 85e Congrès de l Assemblée des Départements de France. «Les départements : modernité et proximité» Discours de Marylise LEBRANCHU 85e Congrès de l Assemblée des Départements de France «Les départements : modernité et proximité» Troyes Jeudi 15 octobre 2015. Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/CECI/CONF.10/1 Distr. générale 23 novembre 2010 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité de la coopération et de l intégration

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION POUR LES DIRECTIONS JURIDIQUES

CATALOGUE DE FORMATION POUR LES DIRECTIONS JURIDIQUES 2009 CATALOGUE DE FORMATION POUR LES DIRECTIONS JURIDIQUES SE DISTINGUER PAR LES COMPETENCES Signe Distinctif accompagne les directions juridiques pour développer de nouvelles compétences professionnelles

Plus en détail

Motion de résultats Christine Panchaud, Coordinatrice de programme, Bureau International de l Education, UNESCO

Motion de résultats Christine Panchaud, Coordinatrice de programme, Bureau International de l Education, UNESCO 3 ème séminaire international BIE - UNESCO Dialogue politique et stratégies de mise en œuvre du changement du curriculum de l éducation de base pour lutter contre la pauvreté. Ouagadougou 13-17 mars 2006

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO

PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO PLAN I. PRESENTATION 1. Réseau Carbone 2. Alliance Climat II. PARTENAIRES 1. Mairie du District

Plus en détail

la maison de l environnement, des sciences et du développement durable

la maison de l environnement, des sciences et du développement durable la maison de l environnement, des sciences et du développement durable www.agglo-sqy.fr/maison-environnement PAPIER RECYCLÉ Maison de l environnement, des sciences et du développement durable 6 rue Haroun

Plus en détail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail Services à la personne Agir pour améliorer les conditions de travail Expériences d entreprises de moins de 20 salariés Propositions d axes de travail Des problématiques des Des petites entités souvent

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE DU CICG. PROGRAMME Les Rendez-Vous du Gouvernement Propos liminaire du Ministre

CONFERENCE DE PRESSE DU CICG. PROGRAMME Les Rendez-Vous du Gouvernement Propos liminaire du Ministre CONFERENCE DE PRESSE DU CICG PROGRAMME Les Rendez-Vous du Gouvernement Propos liminaire du Ministre - Monsieur le Ministre, - Madame le ministre, -. -. - Madame la Directrice Générale du CICG, - Mesdames

Plus en détail

Le patinage artistique à l école

Le patinage artistique à l école Le patinage artistique à l école Serge Laget C.P.C. Lyon VII - juin 2000 - avec la participation des éducateurs sportifs de la Ville de Lyon des C.P.C. du groupe Ville de Lyon Présentation du dossier :

Plus en détail

UTOPIA MA VILLE HIER, AUJOURD HUI ET DEMAIN

UTOPIA MA VILLE HIER, AUJOURD HUI ET DEMAIN UTOPIA : MA VILLE HIER, AUJOURD HUI ET DEMAIN Projet à destination des classes de cycle 3 des écoles élémentaires de Strasbourg Les objectifs : Permettre aux enfants de : Découvrir «activement» le Strasbourg

Plus en détail

Thème : «l Aménagement urbain et logements sociaux, stratégies et perspectives pour une Côte d Ivoire émergente d ici à 2020»

Thème : «l Aménagement urbain et logements sociaux, stratégies et perspectives pour une Côte d Ivoire émergente d ici à 2020» LES RENDEZ-VOUS DU GOUVERNEMENT DU CICG Thème : «l Aménagement urbain et logements sociaux, stratégies et perspectives pour une Côte d Ivoire émergente d ici à 2020» PLAN I- L URBANISME II- LES REFORMES

Plus en détail

ARCHITECTURE, TRANSITION

ARCHITECTURE, TRANSITION La maison de l architecture de corse présente Do ss ie r de pr es se ARCHITECTURE, TRANSITION énergétique, écologique ET CHANGEMENT CLIMATIQUE Le rôle clé des architectes Exposition, conférences et débat

Plus en détail

MÉMOIRE DE CULTURE MONTRÉAL. sur LE PROJET DE PROGRAMME PARTICULIER D URBANISME (PPU) QUARTIER DES SPECTACLES PÔLE QUARTIER LATIN

MÉMOIRE DE CULTURE MONTRÉAL. sur LE PROJET DE PROGRAMME PARTICULIER D URBANISME (PPU) QUARTIER DES SPECTACLES PÔLE QUARTIER LATIN 3680, rue Jeanne-Mance Bureau 317 Montréal (Québec) Canada H2X 2K5 www.culturemontreal.ca T 514.845.0303 T 514.845.0304 info@culturemontreal.ca MÉMOIRE DE CULTURE MONTRÉAL sur LE PROJET DE PROGRAMME PARTICULIER

Plus en détail

Fiche projet La révision du projet d aménagement d une station touristique future Version du 26 novembre 2010

Fiche projet La révision du projet d aménagement d une station touristique future Version du 26 novembre 2010 République Tunisienne Ministère de l Environnement et du Développement Durable Coopération Technique Allemande Elaboration de la stratégie nationale d adaptation au changement climatique du secteur touristique

Plus en détail

L'énergie éolienne permet-elle d'assurer un développement énergétique durable pour le Canada?

L'énergie éolienne permet-elle d'assurer un développement énergétique durable pour le Canada? L'énergie éolienne permet-elle d'assurer un développement énergétique durable pour le Canada? Aperçu de la leçon L'élève doit répondre à la question problème : «L'énergie éolienne permet-elle d'assurer

Plus en détail

Cahier des charges / Formation «Diagnostic technologique d une entreprise»

Cahier des charges / Formation «Diagnostic technologique d une entreprise» Cahier des charges / Formation «Diagnostic technologique d une entreprise» Entité : CARINNA (Agence pour la Recherche et l Innovation en Champagne-Ardenne) Contact : Katia JOSEPH Chargée de mission «Gestion

Plus en détail

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse INSEE Aquitaine 33 rue de Saget 33 076 Bordeaux Cedex www.insee.fr Contact : Michèle CHARPENTIER Tél. : 05 57 95 03 89 Mail : michele.charpentier@insee.fr

Plus en détail

MASTER DIAGNOSTIC RÉHABILITATION. Architectures. Quotidien DRAQ. Spécialité Bâtiment et Travaux Publics. Patrimoine industriel & habitat

MASTER DIAGNOSTIC RÉHABILITATION. Architectures. Quotidien DRAQ. Spécialité Bâtiment et Travaux Publics. Patrimoine industriel & habitat MASTER DRAQ Spécialité Bâtiment et Travaux Publics Patrimoine industriel & habitat DIAGNOSTIC ET RÉHABILITATION DES Architectures DU Quotidien 2011-2012 Technique du relevé Diagnostic Pathologie des constructions

Plus en détail

Allocution de Monsieur Emmanuel V. ADJOVI, Représentant de la l Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) à l occasion de l atelier de

Allocution de Monsieur Emmanuel V. ADJOVI, Représentant de la l Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) à l occasion de l atelier de Allocution de Monsieur Emmanuel V. ADJOVI, Représentant de la l Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) à l occasion de l atelier de formation avancée sur les noms de domaines Advanced Registry

Plus en détail

CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME

CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME MERCREDI 6 OCTOBRE 2010 Compte-rendu de la conférence qui s est tenue en public, en salle des fêtes de l Hôtel de Ville, le 6 octobre en présence

Plus en détail

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale Lille du 24 au 26 septembre 2013 74 e Congrès de l Union sociale pour l habitat le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale La préparation et l organisation du

Plus en détail

Les partenaires du programme

Les partenaires du programme Les partenaires du programme En Chine Conférence de clôture du premier programme au Ministère français de l Écologie et du Développement Durable, le 17 juin 2004. Le Ministère de la Construction et 4 de

Plus en détail

L efficacité énergétique et le développement durable dans la construction en Chine

L efficacité énergétique et le développement durable dans la construction en Chine Conception : E. Riche / Odyssée (+33 1 46 65 05 08) - Crédits photo : E. Riche, ADEME / FFEM - Coordination éditoriale : F. Clément, ADEME - 3 000 copies - Imprimé sur papier sans bois, sans chlore et

Plus en détail

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments OBJECTIF : PUBLIC CONCERNÉ : Acquérir les méthodes de management des opérations HQE Maîtrise d Ouvrage, Assistants au Maître d Ouvrage, Architectes

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication A. Contexte La Conférence des Ministres de l Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) est une organisation

Plus en détail

Monsieur le directeur de l Agence française de développement, Messieurs les représentants de la délégation de l Union européenne,

Monsieur le directeur de l Agence française de développement, Messieurs les représentants de la délégation de l Union européenne, Premier comité de pilotage du projet de Gestion durable des zones côtières de la COI (GDZC-COI) Allocution du Secrétaire général de la Commission de l océan Indien, Jean Claude de l Estrac 1 er avril 2015,

Plus en détail

REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE CABINET DU PREMIER MINISTRE, MINISTRE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU BUDGET

REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE CABINET DU PREMIER MINISTRE, MINISTRE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU BUDGET REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE CABINET DU PREMIER MINISTRE, MINISTRE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU BUDGET MOT DE S.E.M. DANIEL KABLAN DUNCAN, PREMIER MINISTRE, MINISTRE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET

Plus en détail

5eme SESSION ORDINAIRE DE LA CONFERENCE DE L UNION AFRICAINE DES MINISTRES DE L EDUCATION

5eme SESSION ORDINAIRE DE LA CONFERENCE DE L UNION AFRICAINE DES MINISTRES DE L EDUCATION 5eme SESSION ORDINAIRE DE LA CONFERENCE DES MINISTRES DE L EDUCATION DE L UNION AFRICAINE --------- ALLOCUTION DU COMMISSAIRE EN CHARGE DES RESSOURCES HUMAINES, DE LA SCIENCE ET LA TECHNOLOGIE DE LA COMMISSION

Plus en détail

Obligations et rôles des collectivités en terme d économies d énergie et d éco-construction

Obligations et rôles des collectivités en terme d économies d énergie et d éco-construction l'image est endommagée. Redémarrez l'ordinateur, puis ouvrez à nouveau le fichier. Si le x rouge est toujours affiché, vous devrez peut -être supprimer l'image avant de la réinsérer. Obligations et rôles

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTIOND UNE STRUCTURE DE FORMATION

TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTIOND UNE STRUCTURE DE FORMATION «LA MAÎTRISE DES DÉPENSES ÉNERGÉTIQUES LIÉES À L EXPLOITATION DES BÂTIMENTS» TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTIOND UNE STRUCTURE DE FORMATION L Institut de l énergie et de l environnement de la Francophonie

Plus en détail

Plan d'actions communes inter-instituts

Plan d'actions communes inter-instituts Plan d'actions communes inter-instituts AFSSET, INERIS, INRETS, InVS, IRSN "Les instituts d'expertise nationaux face aux évolutions de la gouvernance des activités et situations à risques pour l'homme

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES POUR UNE ASSISTANCE TECHNIQUE A MI TEMPS SUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES DU CILSS SUR LE CLIMAT

TERMES DE REFERENCES POUR UNE ASSISTANCE TECHNIQUE A MI TEMPS SUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES DU CILSS SUR LE CLIMAT TERMES DE REFERENCES POUR UNE ASSISTANCE TECHNIQUE A MI TEMPS SUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES DU CILSS SUR LE CLIMAT (LE RECRUTEMENT D UNE FIRME) Appui à la mise en œuvre

Plus en détail

Allocution d ouverture de son Excellence Monsieur le Ministre des Finances et du Budget du Burkina Faso

Allocution d ouverture de son Excellence Monsieur le Ministre des Finances et du Budget du Burkina Faso Allocution d ouverture de son Excellence Monsieur le Ministre des Finances et du Budget du Burkina Faso Monsieur le Représentant de Monsieur le Président de la Cour de Cassation, Monsieur le Représentant

Plus en détail

Architectures de l'habitat FORMATION 2016 LOGEMENTS COLLECTIFS EN ÎLE-DE-FRANCE

Architectures de l'habitat FORMATION 2016 LOGEMENTS COLLECTIFS EN ÎLE-DE-FRANCE Architectures de l'habitat FORMATION 2016 LOGEMENTS COLLECTIFS EN ÎLE-DE-FRANCE *Les Conseils d Architecture, d Urbanisme et de l Environnement (CAUE) sont des associations départementales créées par la

Plus en détail

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives.

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives. Du 24 janvier 2011 Mesdames et Messieurs, Vous avez pu le constater au cours des présentations : sur l exercice 2009/2010, nos résultats ont été solides, nous avons poursuivi la transformation de notre

Plus en détail

La nouvelle norme d échange IFC Le bâtiment numérique

La nouvelle norme d échange IFC Le bâtiment numérique La nouvelle norme d échange IFC Le bâtiment numérique L informatique graphique au service de l enjeu du plan bâtiment Grenelle Jean-Yves BRESSON Administrateurde Médiaconstruct, Présidentdu Club des Usageset

Plus en détail

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement A l occasion de la Cérémonie de lancement du Cluster Solaire Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Monsieur

Plus en détail

Monsieur le Président Directeur Général de la Banque Nationale d Investissement,

Monsieur le Président Directeur Général de la Banque Nationale d Investissement, Projet Allocution de Monsieur le Ministre de l Economie et des Finances, Monsieur Charles KOFFI DIBY Cérémonie de Présentation Officielle de BNI GESTION Juillet 2009 Monsieur le Président de la Banque

Plus en détail

Master en urbanisme et aménagement du territoire

Master en urbanisme et aménagement du territoire Institut supérieur d'urbanisme et de rénovation urbaine Master en urbanisme et aménagement du territoire L ISURU propose une formation unique de Master en urbanisme et aménagement du territoire (120 ects)

Plus en détail

NOM : Prénom : 2SPVL

NOM : Prénom : 2SPVL NOM : Prénom : 2SPVL Rapport de Période de Formation en Milieu Professionnel (PFMP) à (indiquer le nom de la structure de PFMP) du (indiquer la date de début et de fin de la PFMP) dans le cadre du BAC

Plus en détail

OFFRE DE FORMATIONS 2015

OFFRE DE FORMATIONS 2015 Centre de Ressources, d Accompagnement et de Formations pour la Construction Durable et la Performance Énergétique en Aquitaine 159 Avenue de l alouette 33700 Mérignac OFFRE DE FORMATIONS 2015 LA CDPEA

Plus en détail