Phase avant-projet : Performances thermiques d'une construction résidentielle à ossature légère en acier

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Phase avant-projet : Performances thermiques d'une construction résidentielle à ossature légère en acier"

Transcription

1 Phase avant-projet : Performances thermiques d'une construction résidentielle à Ce document décrit comment obtenir une performance thermique satisfaisante dans une construction légère en acier par l'application pratique des principes de l'ossature intérieure (côté chaud). Sommaire 1. Introduction 2 2. Bonne pratique 2 3. Indications d'ordre général 5 4. Importance des détails 6 Page 1

2 1. Introduction La performance thermique de bâtiments résidentiels légers en acier dépend de plusieurs facteurs : de la performance thermique de l'enveloppe du bâtiment, du taux de ventilation et du type de construction du bâtiment, des fuites d'air, du climat extérieur et des charges de chauffage internes. Parmi ceux-ci, la performance thermique de l'enveloppe du bâtiment dépend de la position des composants de l' ; elle est influencée par le type d'isolation utilisé, son emplacement, son épaisseur, sa pénétration dans les murs et les ponts thermiques à travers l'enveloppe. La Directive européenne sur la performance énergétique des bâtiments (Energy Performance of Building Directive, EPBD) entre en vigueur en Europe dans le courant de l année L une de ses priorités est d exiger que la conformité aux règlements en matière de conservation énergétique dans chaque pays soit réalisée au moyen des méthodes de calcul nationales tenant compte de la performance du bâtiment dans son ensemble, y compris l'exploitation des réseaux et équipements techniques, et pas seulement de son enveloppe. Cela signifie que les projeteurs peuvent être plus souples dans leur approche de conception afin de parvenir aux niveaux requis de réduction des émissions et d'efficacité énergétique, et que des exigences spécifiques en matière d'isolation ne sont pas applicables. Toutefois, les valeurs habituelles de transmission thermique pour les murs sont de l'ordre de 0,35 W/m 2 K pour l'europe de l'ouest et de 0,25 W/m 2 K pour les pays de l'europe du Nord. Pour les toitures, il est nécessaire de baisser les valeurs U ; celles-ci sont généralement de l'ordre de 0,3 W/m 2 K pour l'europe de l'ouest et de 0,2 W/m 2 K pour l'europe du Nord. 2. Bonne pratique Le projeteur d'une construction légère en acier doit bien réfléchir au type et à la quantité d'isolation, à son emplacement dans la structure et au type de montants en acier à employer afin de minimiser les ponts thermiques et d'obtenir des niveaux élevés d'étanchéité à l'air. Un pont thermique se produit au niveau des joints et des points de pénétration dans la couche d'isolation. Il est relativement complexe à analyser en raison des fixations externes à la structure et de la position relative de l'acier et de l'isolation. Il est nécessaire de faire appel à des modèles complexes tels que la méthode des différences finies pour pouvoir analyser correctement le flux de chaleur qui traverse le mur. Il est possible d'employer différentes stratégies pour minimiser les ponts thermiques. 2.1 L'approche de l'ossature intérieure (côté chaud) Pour la conception et le calcul d'une, le choix d'une ossature intérieure minimise les ponts froids du fait que l'intégralité de l'ossature est entourée d'une couche d'isolation. Une adaptation de cette approche de la conception consiste à accroître l'isolation entre les montants, comme l'illustre la Figure 2.1. Des exemples sont présentés avec un revêtement externe en brique et un revêtement externe enduit. Bien que l'illustration montre un vide pour la solution enduite, il ne s'agit pas là d'une pratique universelle. Ce mur fournit une valeur U de l'ordre de 0,3 W/m 2 K. Pour obtenir une meilleure valeur de U, il est nécessaire d'accroître l'épaisseur de l'isolation externe. L'emploi de montants ajourés pour augmenter le flux de chaleur, comme l'illustre la Figure 2.2, peut également contribuer à minimiser les effets de pont thermique. Page 2

3 Légende : 1. Bardage externe en brique 2. Attaches murales 3. Panneau de revêtement isolant avec face en aluminium ou membrane respirante 4. Montants légers en acier séparés par de la laine de verre 5. 1 ou 2 couches de panneaux de plâtre (a) Légende : 1. Panneau de plâtre ignifuge 2. Isolation supplémentaire 3. Ossature légère en acier 4. Panneaux OSB ou similaire 5. Traverses de liaison pour former le vide 6. OSB ou similaire pour soutenir l'isolation (facultatif) 7. Panneau rigide d'isolation 8. Enduit polymère modifié (b) Figure 2.1 Murs externes (a) à enveloppe externe en brique (b) à enveloppe externe enduite 2.2 Montants ajourés en acier Dans les pays scandinaves, des montants ajourés en acier sont souvent utilisés car ils offrent une meilleure performance thermique. La transmission locale de chaleur imputable aux ponts thermiques tombe en dessous de 20 % par rapport aux montants en acier plein avec une isolation entre les montants. Les montants ajourés en acier sont souvent utilisés conjointement à une isolation externe. Leur valeur U peut descendre jusqu'à 0,2 W/m 2 K Page 3

4 Figure 2.2 Montants ajourés en acier avec panneaux de plâtre de chaque côté et isolation en laine de verre. 0,35 0,30 Valeur U (W/m²K) 0,25 0,20 0,15 t=1,5 t=1,2 t=1,0 t=0,7 0, t = épaisseur de l acier Épaisseur de la laine minérale (mm) Figure 2.3 Valeurs U calculées conformément aux normes suédoises pour le mur illustré cidessus avec différentes épaisseurs d'isolation entre les montants (laine minérale). Page 4

5 0,35 0,30 Valeur U (W/m²K) 0,25 0,20 0,15 t=1,5 t=1,2 t=1,0 t=0,7 0, t = épaisseur de l acier Épaisseur de l'isolation externe (mm) Figure 2.4 Valeurs U calculées conformément aux normes suédoises pour le mur illustré cidessus comportant des montants ajourés en acier de 150 mm et une épaisseur d'isolation variable entre les montants (laine minérale). 2.3 Etanchéité à l'air Alors que les valeurs d'isolation se sont améliorées, le bénéfice d'une augmentation de l'épaisseur de l'isolation est de plus en plus réduit. La perte de chaleur due aux fuites d'air constitue un facteur important ; une grande attention aux détails est nécessaire pour réduire au maximum ce genre de pertes. Certains pays ont rendu obligatoires les essais de préachèvement pour démontrer la conformité aux règlements. Pour assurer l'étanchéité à l'air, il est nécessaire de déterminer comment obtenir une barrière étanche à l'air. Les deux façons habituelles consistent à sélectionner comme méthode primaire soit le revêtement des panneaux de plâtre, soit la couche d'isolation externe. Il faut alors assurer la continuité de la surface sélectionnée, en recouvrant les joints et en utilisant des membranes et des produits d'étanchéité au niveau des jonctions. 3. Indications d'ordre général Il est possible d'observer des indications d'ordre général pour obtenir des valeurs U des murs externes de l'ordre de 0,25 à 0,3 W/m 2 K. En maximisant l'écartement des montants, de préférence de 600 mm En minimisant l'épaisseur de l'acier des montants, de préférence de moins d 1,5 mm Page 5

6 En utilisant une construction à ossature interne avec une isolation externe de 50 mm au minimum. En améliorant davantage l'isolation en comblant l'espace entre le mur et la cavité des montants par de la laine minérale de 100 mm d'épaisseur au minimum En détaillant les ouvertures et les joints pour minimiser les ponts thermiques En prévoyant un pare-vapeur interne (panneau de plâtre recouvert d'aluminium). L'emploi de montants ajourés peut réduire la valeur U d un supplément de 0,05 à 0,1 W/m 2 K. La construction de la toiture suit les mêmes principes que la construction des murs. Les toitures peuvent être conçues soit comme toitures froides où l'isolation est ajoutée dans les combles, soit comme toitures chaudes où l'isolation est posée à l'extérieur de l'ossature légère en acier. Les toitures doivent être correctement ventilées pour minimiser le risque de condensation. Les détails de l'isolation des fondations et du plancher du rez-de-chaussée ne sont pas spécifiques aux constructions légères en acier : ils sont les mêmes que ceux décrits dans les directives de bonne pratique appliquées à toutes les habitations résidentielles. La construction à forme la base d'une construction hautement efficace d'un point de vue énergétique, par l'emploi d'une épaisseur d'isolation appropriée, de bons détails de construction pour réduire au minimum les ponts thermiques et parvenir à des niveaux élevés d'étanchéité à l'air. 4. Importance des détails En ce qui concerne la conception globale, la modélisation thermique permettant de réaliser la valeur U souhaitée du bâtiment, d'éviter les ponts thermiques et d'éliminer les risques de condensation, relève désormais d'un exercice informatique complexe. Elle prend en compte tous les types d'isolation, les considérations environnementales, les performances acoustiques, le comportement au feu, ainsi que le coût «cible» de la construction. Dans la pratique, la performance thermique dépend de bons détails thermiques qui minimisent les ponts thermiques à travers l'enveloppe du bâtiment et qui assurent une isolation externe suffisante entre les profilés en acier. Lorsqu'il existe un risque de condensation à l'intérieur de l'enveloppe du bâtiment, celui-ci peut être réduit en limitant l'humidité interne au moyen d'un pare-vapeur situé sur le côté chaud du mur. En règle générale, il est préférable de poser le pare-vapeur en disposant au moins les deux tiers du total de l'isolation murale sur l'extérieur. Une autre approche consiste à construire un mur perméable à la vapeur, où la vapeur peut lentement s'infiltrer dans la structure murale. Le choix d'une construction à «mur respirant» aura des répercussions sur le choix du type d'isolation, qui doit alors lui aussi être perméable. En plus de parvenir à de bonnes valeurs U, la performance thermique dépendra également de l'étanchéité à l'air du bâtiment. La construction légère en acier permet d'offrir une bonne étanchéité à l'air, à condition d'assurer une bonne qualité non seulement de la conception et des détails mais aussi de la construction elle-même. Il est important d'être particulièrement vigilant tant sur le plan de la conception que de la réalisation au niveau des ouvertures, des éclairages, des conduites et à la jonction des murs, des toitures et des fondations. Page 6

7 Enregistrement de la qualité TITRE DE LA RESSOURCE Phase avant-projet : Performances thermiques d'une construction résidentielle à Référence(s) DOCUMENT ORIGINAL Nom Société Date Créé par J Baker SCI Contenu technique vérifié par G W Owens SCI Contenu rédactionnel vérifié par Dr R M Lawson SCI 20/02/06 Contenu technique approuvé par les partenaires : 1. Royaume-Uni G W Owens SCI 18/04/06 2. France A Bureau CTICM 18/04/06 3. Suède B Uppfeldt SBI 11/04/06 4. Allemagne C Müller RWTH 18/04/06 5. Espagne J Chica Labein 18/04/06 Ressource approuvée par le Coordonnateur technique G W Owens SCI 13/07/06 DOCUMENT TRADUIT Traduction réalisée et vérifiée par : eteams International Ltd. 12/08/06 Ressource traduite approuvée par : A bureau CTICM 29/08/06 Page 7

Phase avant-projet : Performance acoustique d'une construction résidentielle à ossature légère en acier

Phase avant-projet : Performance acoustique d'une construction résidentielle à ossature légère en acier Phase avant-projet : Performance acoustique d'une construction résidentielle à Ce document décrit les moyens pratiques d'assurer une performance acoustique satisfaisante dans les constructions résidentielles

Plus en détail

Phase avant-projet : Toitures pour les structures résidentielles constituées d'éléments minces en acier

Phase avant-projet : Toitures pour les structures résidentielles constituées d'éléments minces en acier Phase avant-projet : Toitures pour les structures résidentielles constituées d'éléments Ce document introduit l'utilisation d'une ossature légère en acier pour le support des toitures dans les constructions

Plus en détail

Phase avant-projet : Obtention de services de conception pour habitations résidentielles constituées d'éléments minces en acier

Phase avant-projet : Obtention de services de conception pour habitations résidentielles constituées d'éléments minces en acier Phase avant-projet : Obtention de services de conception pour habitations résidentielles constituées d'éléments minces en acier Ce document décrit les différentes méthodes d'obtention de services de conception

Plus en détail

Phase avant-projet : Murs légers en acier dans les structures résidentielles

Phase avant-projet : Murs légers en acier dans les structures résidentielles Phase avant-projet : Murs légers en acier dans les structures résidentielles Ce document introduit l'utilisation de montants légers en acier pour les murs porteurs et les cloisons non structurales. Il

Plus en détail

Phase avant-projet : Fondations pour constructions résidentielles à ossature en éléments minces en acier

Phase avant-projet : Fondations pour constructions résidentielles à ossature en éléments minces en acier Phase avant-projet : Fondations pour constructions résidentielles à ossature en éléments minces en acier Ce document présente l'utilisation de dalles en béton, de semelles filantes et de systèmes de micropieux

Plus en détail

2. Construction hybride avec des éléments laminés à chaud et des éléments formés à froid 2

2. Construction hybride avec des éléments laminés à chaud et des éléments formés à froid 2 Phase avant-projet : Construction hybride constituée d'éléments en acier minces et d'éléments en acier laminés à chaud pour constructions résidentielles Ce document introduit le concept de l'utilisation

Plus en détail

Phase avant-projet : Planchers intermédiaires dans les structures résidentielles constituées d'éléments minces en acier

Phase avant-projet : Planchers intermédiaires dans les structures résidentielles constituées d'éléments minces en acier Phase avant-projet : Planchers intermédiaires dans les structures résidentielles constituées d'éléments minces en acier Ce document introduit l'utilisation de sections minces en acier pour le support des

Plus en détail

Etude de cas : Bâtiment résidentiel de 19 étages à Deansgate, Manchester, Royaume-Uni

Etude de cas : Bâtiment résidentiel de 19 étages à Deansgate, Manchester, Royaume-Uni Etude de cas : Bâtiment résidentiel de 19 étages à Deansgate, Manchester, Royaume-Uni No 1 Deansgate est le plus haut bâtiment résidentiel construit au Royaume-Uni depuis les années 70. Il s'agit d'une

Plus en détail

Étude de cas : Ingénierie incendie de l'immeuble de bureaux d'aob, Luxembourg

Étude de cas : Ingénierie incendie de l'immeuble de bureaux d'aob, Luxembourg Étude de cas : Ingénierie incendie de l'immeuble de bureaux d'aob, Luxembourg Dans cet immeuble commercial impressionnant de 8 étages, l'utilisation de mesures de protection incendie actives et d'ingénierie

Plus en détail

Etude de cas : Logements sociaux à Reims

Etude de cas : Logements sociaux à Reims Etude de cas : Logements sociaux à Reims Une ossature métallique mixte et des dalles de plancher en béton, combinées avec des murs de façade et des cloisons en acier léger, ont été employés pour créer

Plus en détail

Phase avant-projet : Sélection de la stratégie d'ingénierie incendie appropriée pour les bâtiments à un seul niveau

Phase avant-projet : Sélection de la stratégie d'ingénierie incendie appropriée pour les bâtiments à un seul niveau Phase avant-projet : Sélection de la stratégie d'ingénierie incendie appropriée pour les Les présentes informations traitent des approches d'ingénierie incendie les plus appropriées dans des cas spécifiques

Plus en détail

Etude de cas : Le système OpenHouse, Suède

Etude de cas : Le système OpenHouse, Suède Etude de cas : Le système OpenHouse, Suède Le système OpenHouse utilise des modules pré-équipés à ossature légère en acier, montés dans une structure à poteaux métalliques, pour la construction de bâtiments

Plus en détail

Phase avant-projet : Liste de vérification pour le calcul du comportement au feu de maisons unifamiliales

Phase avant-projet : Liste de vérification pour le calcul du comportement au feu de maisons unifamiliales Phase avant-projet : Liste de vérification pour le calcul du comportement au feu de Ce document présente une vue d'ensemble des principales questions à envisager en matière de sécurité incendie dans la

Plus en détail

La thermique dans le bâtiment

La thermique dans le bâtiment La thermique dans le bâtiment I] Les modes de propagation de la chaleur : La conduction : La transmission de chaleur par conduction se fait à travers un ou plusieurs éléments en contact direct. Le flux

Plus en détail

Isolation thermique des toitures plates existantes

Isolation thermique des toitures plates existantes Isolation thermique des toitures plates existantes Notre société se préoccupe de plus en plus des économies d énergie, de la protection de l environnement et du confort, ce qui requiert une isolation thermique

Plus en détail

Phase avant-projet : Incidence de l'implantation d'un bâtiment multi-étagé à ossature métallique sur sa conception

Phase avant-projet : Incidence de l'implantation d'un bâtiment multi-étagé à ossature métallique sur sa conception Phase avant-projet : Incidence de l'implantation d'un bâtiment multi-étagé à ossature métallique sur sa conception Passe brièvement en revue différents types d'implantation et leur incidence sur le processus

Plus en détail

Guide à l'intention du client : Valeur économique de la construction en acier pour les bâtiments commerciaux

Guide à l'intention du client : Valeur économique de la construction en acier pour les bâtiments commerciaux Guide à l'intention du client : Valeur économique de la construction en acier pour Ce guide présente de manière concise les avantages de l'acier dans la construction de bâtiments commerciaux, à la fois

Plus en détail

Phase avant-projet : Liste de vérification pour la protection incendie d'appartements multi-étagés

Phase avant-projet : Liste de vérification pour la protection incendie d'appartements multi-étagés Phase avant-projet : Liste de vérification pour la protection incendie d'appartements Ce document présente une vue d'ensemble des principales questions à envisager en matière de sécurité incendie dans

Plus en détail

Etude de cas : Immeuble de bureaux - 7 place d'iéna, Paris

Etude de cas : Immeuble de bureaux - 7 place d'iéna, Paris Etude de cas : Immeuble de bureaux - 7 place d'iéna, Paris Réhabilitation d'un immeuble de bureaux situé au cœur de Paris, avec pour impératifs la conservation d'une façade existante et le recours à de

Plus en détail

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Etanchéité à l air dans la construction bois Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Pourquoi des bâtiments étanches à l air? Ne pas confondre : étanchéité à l air et confinement Une bonne étanchéité à l air

Plus en détail

Etanchéité à l air Elément déterminant

Etanchéité à l air Elément déterminant Etanchéité à l air Elément déterminant Comment assurer la continuité lors de la pose de châssis Confédération Construction Bruxelles -Capitale 28 avril 2011 André BAIVIER ISOPROC le principe de l isolation

Plus en détail

Parois à ossature bois et transferts de vapeur

Parois à ossature bois et transferts de vapeur Parois à ossature bois et transferts de vapeur Julien Lamoulie 28 novembre 2013 Un peu de physique L air a une capacité limitée à retenir la vapeur d eau la capacité maximale décroît considérablement à

Plus en détail

LA PROPAGATION DE LA CHALEUR A TRAVERS UNE PAROI. 1 - La résistance thermique d'échange superficiel (Rsi et Rse)

LA PROPAGATION DE LA CHALEUR A TRAVERS UNE PAROI. 1 - La résistance thermique d'échange superficiel (Rsi et Rse) LA POPAGATION DE LA HALE A TAVES NE PAOI ne paroi séparant deux ambiances de températures différentes, constitue un obstacle plus ou moins efficace, au flux de chaleur qui va s'établir de la chaude vers

Plus en détail

Energie et construction

Energie et construction Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Vincent Jadinon, ing. Conseiller Principal Division "Avis Techniques" Isolation thermique des toitures plates Les Isnes

Plus en détail

Fiche du projet Caterpillar

Fiche du projet Caterpillar Fiche du projet Caterpillar Hall Ceptra de 79 m de long La structure métallique réalisée pour Caterpillar à Gosselies mesure 24 m de large sur près de 79 m de long. Tous les grands véhicules de construction,

Plus en détail

Etude de cas : Acier exposé de la Chambre de commerce du Luxembourg

Etude de cas : Acier exposé de la Chambre de commerce du Luxembourg Etude de cas : Acier exposé de la Chambre de commerce du Luxembourg Le nouveau siège de la Chambre de commerce du Luxembourg offre par son architecture une vitrine pour l'utilisation de l'acier. Son rendement

Plus en détail

Le standard d'isolation pour votre toit...3 Voici ce qu'on attend d'un isolant moderne...4

Le standard d'isolation pour votre toit...3 Voici ce qu'on attend d'un isolant moderne...4 Sommaire Le standard d'isolation pour votre toit...3 Voici ce qu'on attend d'un isolant moderne...4 1. Rénovation énergétique du toit en pente...5 1.1. Rénovation du toit par l'extérieur...6 Informations

Plus en détail

GUIDE D'ASSEMBLAGE DE LA VILLE DE SAINT JOHN

GUIDE D'ASSEMBLAGE DE LA VILLE DE SAINT JOHN GUIDE D'ASSEMBLAGE DE LA VILLE DE SAINT JOHN Guide d'assemblage de la Ce document décrit en détail les valeurs R de différents ensembles standard, lorsque calculées conformément aux méthodes établies dans

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : Détails techniques

Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : Détails techniques Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : Détails techniques Bruxelles Environnement ISOLATION DES MURS EN RENOVATION Pierre DEMESMAECKER Institut de Conseil et d Etudes

Plus en détail

Le secteur de la construction face aux défis climatiques

Le secteur de la construction face aux défis climatiques Isolation thermique: étape préliminaire dans tout projet de production de chaleur Agenda O. Vandooren (CSTC) Le secteur de la construction face aux défis climatiques Isolation renforcée des bâtiments:

Plus en détail

LA MAISON BIOCLIMATIQUE Isolation thermique de la maison. NOM : Classe : Page 1/2

LA MAISON BIOCLIMATIQUE Isolation thermique de la maison. NOM : Classe : Page 1/2 S1 - S2 NOM : Classe : Page 1/2 1. Problème à résoudre Comment isoler efficacement la maison bioclimatique. 2. Connaitre les matériaux d'isolation En se connectant au site Leroymerlin.fr rubrique : construction

Plus en détail

HiCompact PLUS Panneau superisolant à haute densité

HiCompact PLUS Panneau superisolant à haute densité Panneau superisolant à haute densité Un produit de l'entreprise Européen des brevets EP 2 111 962 A2 Juin 2011 1680 Romont FR Nouveauté 2011 Résolution jusqu à ce jour: Application d une isolation intérieure

Plus en détail

L ingénierie au service de la nature MC

L ingénierie au service de la nature MC L ingénierie au service de la nature MC Concerto, la fenêtre qui est testée pour l étanchéité à l air aussi bien à -30 C qu à température ambiante 20 C. Pourquoi est-il important d évaluer le degré d étanchéité

Plus en détail

Des modules pour vos idées

Des modules pour vos idées Des modules pour vos idées Autres informations Nouvelle construction Nouvelle Pensée Les personnes qui désirent construire et vivre autrement sont plus en plus nombreuses. Elles aspirent à des solides

Plus en détail

LES TOITURES. Les toitures plates. Les toitures plates Les toitures inclinées. Toiture chaude Toiture inversée Toiture combinée

LES TOITURES. Les toitures plates. Les toitures plates Les toitures inclinées. Toiture chaude Toiture inversée Toiture combinée LES TOITURES Les toitures plates Les toitures inclinées Les toitures plates Toiture chaude Toiture inversée Toiture combinée 1 Toiture chaude 1 Protection 2 Etanchéité 3 Isolant 4 Pare-vapeur 5 Support

Plus en détail

Les toitures inclinées

Les toitures inclinées Les toitures inclinées 1. Introduction Les toitures inclinées sont aussi appelées : toitures sèches : c'est à dire qu'elles comportent un espace de ventilation toitures froides : c'est à dire qu'elles

Plus en détail

Etude de cas : Raines Court, Londres, Royaume-Uni

Etude de cas : Raines Court, Londres, Royaume-Uni Etude de cas : Raines Court, Londres, Royaume-Uni Ce bâtiment de six étages, entièrement modulaire, est composé de 127 modules de 3,8 m de largeur sur 11,6 m de longueur. Deux modules constituent un logement.

Plus en détail

Les toitures plates. Pour constituer le plancher en tôles profilées il faut tenir compte de divers aspects:

Les toitures plates. Pour constituer le plancher en tôles profilées il faut tenir compte de divers aspects: Les toitures plates 1. Introduction aux toitures plates Les toitures plates peuvent être constituer d'une charpente traditionnelle en acier jouant le rôle de support, composée de poutres et de pannes surmontées

Plus en détail

OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS

OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS Michel Perrin Directeur opérationnel CNDB Un marché en pleine expansion Plus de 10 000 maisons et logements bois/an Une demande potentielle

Plus en détail

ISOPROTECT. Le panneau en fibres de bois ISOVER.

ISOPROTECT. Le panneau en fibres de bois ISOVER. ISOPROTECT. Le panneau en fibres de bois ISOVER. Une combinaison intelligente de matériaux. Depuis près de 80 ans, Saint-Gobain ISOVER SA produit des isolants à hautes performances en laine de verre dans

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques Bruxelles Environnement ISOLATION PAR L INTERIEUR : LES TOITS Pierre DEMESMAECKER Institut de Conseil et d Etudes

Plus en détail

Efficacité énergétique des murs Impact des fuites d air sur la performance énergétique

Efficacité énergétique des murs Impact des fuites d air sur la performance énergétique De 2005 à 2010, a participé à un consortium de recherche formé d intervenants de l industrie de la mousse de polyuréthane pulvérisée (MPP) et de l Institut de recherche en construction du Conseil national

Plus en détail

DÉFINISSEZ VOS PRIORITÉS

DÉFINISSEZ VOS PRIORITÉS DÉFINISSEZ VOS PRIORITÉS L'isolation est plus rentable que les équipements de production. Quel objectif? Les pertes de chaleur par le toit et les murs représentent la moitié des dépenses de chauffage.

Plus en détail

Technique d étanchéité

Technique d étanchéité ISO-CONNECT Vario SD ISO-CONNECT Vario SD facilite la vie sur le chantier. Les confusions entre les films à l intérieur (pare-vapeur) et à l extérieur (par-pluie) appartiennent au passé. La membrane multifonction

Plus en détail

Plateforme Maison Passive a.s.b.l.

Plateforme Maison Passive a.s.b.l. Plateforme Maison Passive a.s.b.l. M a r n y D i P i e t r a n t o n i o, I r A r c h i t e c t e 1 L i s o l a t i o n o v e r v i e w... P o u r q u o i i s o l e r? - Diminuer sa facture énergétique

Plus en détail

Contenu. Présente des éléments clés pour le client, depuis la mise au point du programme jusqu'à la prise de décisions. 1. Types de clients 2

Contenu. Présente des éléments clés pour le client, depuis la mise au point du programme jusqu'à la prise de décisions. 1. Types de clients 2 Phase avant-projet : Renseignements essentiels à l'intention des clients relativement à la construction de bâtiments multi-étagés à ossature métallique Présente des éléments clés pour le client, depuis

Plus en détail

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage A.Tilmans Laboratoire caractéristiques énergétiques

Plus en détail

GUIDE DE POSE METISSE

GUIDE DE POSE METISSE GUIDE DE POSE METISSE Chemin des Dames 62 700 Bruay La Buissière Tel: 03 21 01 77 60 Fax: 03 21 62 02 78 E-mail: metisse@le-relais.net www.isolantmetisse.com GUIDE DE POSE Métisse se met en œuvre conformément

Plus en détail

NOUVELLE LAINE MINÉRALE G3 LA PREMIÈRE ISOLATION ÉCOLOGIQUE GARANTIE

NOUVELLE LAINE MINÉRALE G3 LA PREMIÈRE ISOLATION ÉCOLOGIQUE GARANTIE NOUVELLE LAINE MINÉRALE G3 LA PREMIÈRE ISOLATION ÉCOLOGIQUE GARANTIE L'ISOLATION TRIPLE GARANTIE 1. Garantie Performances : les laines minérales les plus efficaces du marché La gamme G3 offre la meilleure

Plus en détail

Isolation des toitures terrasses en bois

Isolation des toitures terrasses en bois 4 ème Forum International Bois Construction 2014 Isolation des toitures terrasses en bois J. Lamoulie 1 Isolation des toitures terrasses en bois Julien Lamoulie Institut Technologique FCBA FR-Bordeaux

Plus en détail

L isolation toiture 29/04/2013 ISOLATION TOITURE ISOLATION TOITURE LE POURQUOI!... ISOLATION TOITURE L écran de sous toiture (E.S.T.

L isolation toiture 29/04/2013 ISOLATION TOITURE ISOLATION TOITURE LE POURQUOI!... ISOLATION TOITURE L écran de sous toiture (E.S.T. L énergie la moins chère est celle non consommée Plan de la présentation L isolation toiture Soirée d information 23 avril 2013 Guides Énergie Neupré Le pourquoi. Quelques notions techniques. La prime

Plus en détail

SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE

SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE SOMMAIRE 4 1. LE CONTEXTE 1.1 Enjeux environnementaux 1.2 Cadre réglementaire 1.3 Réglementation thermique 2005 1.4 DPE «Etiquette énergie» 1.5 Loi Grenelle: L urgence écologique 1.6 Protéger l environnement

Plus en détail

Amélioration de l isolation

Amélioration de l isolation Amélioration de l isolation Synthèse Les techniques de rénovation (1) Murs extérieurs Isolation par l extérieur Isolation par l intérieur Isolation de la coulisse Toitures plates Toiture chaude Toiture

Plus en détail

Etude de cas : Ingénierie incendie d'un stade de football couvert, Finlande

Etude de cas : Ingénierie incendie d'un stade de football couvert, Finlande Etude de cas : Ingénierie incendie d'un stade de football couvert, Finlande Un stade de football couvert de 70 m de portée, construit au moyen d'un arc en acier, a été soumis à une analyse selon les principes

Plus en détail

Isolation thermique. est à 20 C, tandis qu à l extérieur

Isolation thermique. est à 20 C, tandis qu à l extérieur Isolation UN PEU DE THÉORIE L isolation de la maison a deux fonctions : réduire les dépenses de chauffage et accroître le confort de la maison. Pour savoir quoi et comment isoler, quelques notions théoriques

Plus en détail

Principes de la réglementation concernant la performance énergétique des bâtiments fonctionnels

Principes de la réglementation concernant la performance énergétique des bâtiments fonctionnels Principes de la réglementation concernant la performance énergétique des bâtiments fonctionnels Présentation du Ministère de l Economie et du Commerce extérieur Journée Construction Acier 2011 Luxembourg,

Plus en détail

Le Système d isolation ROSE d Owens Corning

Le Système d isolation ROSE d Owens Corning Le Système d isolation ROSE d Owens Corning Le Système d isolation ROSE d Owens Corning Plafonds cathédrale (si intégrés) Greniers / Plafonds plats Murs extérieurs Murs intérieurs Sous les planchers Murs

Plus en détail

ETE HIVER. Très forte réflexion 95 % Chauffage. Isolant par réflexion pare vapeur Winco. Sortie d'air et de vapeur d'eau

ETE HIVER. Très forte réflexion 95 % Chauffage. Isolant par réflexion pare vapeur Winco. Sortie d'air et de vapeur d'eau Un isolant 2 en 1 Isolation par réflexion et très faible émissivité En hiver : SKYTECH Pro réfléchit la chaleur émise par le chauffage vers l'intérieur grâce à son fort pouvoir de réflexion. Sa très faible

Plus en détail

Les 5 à 7 de l éco-construction

Les 5 à 7 de l éco-construction Les 5 à 7 de l éco-construction Retrouvez les conférences sur www.ifb42.com La RT2012 Le confort d été Performances des menuiseries extérieures Humidité et transfert de vapeur d eau dans les parois Les

Plus en détail

Verre et isolation thermique

Verre et isolation thermique Verre et isolation thermique 2004 1 INTRODUCTION...2 2 LES DIFFÉRENTS TYPES DE RAYONNEMENT...3 3 TRANSMISSION DE CHALEUR À TRAVERS UN VITRAGE...3 3.1 INTRODUCTION...3 3.2 TRANSMISION AU TRAVERS D'UN VITRAGE...4

Plus en détail

Les parois de chambres froides

Les parois de chambres froides Les parois de chambres froides présentation de : Illustrations de sources diverses. 1 Objectifs du cours Identifier les modes de transferts Réaliser un bilan thermique pour un échangeur un mur un container

Plus en détail

Etude de cas : Isozaki Atea, Bilbao, Espagne

Etude de cas : Isozaki Atea, Bilbao, Espagne Etude de cas : Isozaki Atea, Bilbao, Espagne Isozaki Atea est un projet mixte dans un quartier délabré de l'uribitarte, à côté du musée Guggenheim de Bilbao. Le projet a été conçu par Arata Isozaki, éminent

Plus en détail

ISOLATION TOITS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES

ISOLATION TOITS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES La rénovation domiciliaire éconergétique ISOLATION DES TOITS CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES AVANT DE COMMENCER Vérifiez l état du recouvrement de la toiture ainsi que de ses composantes structurales. Si ceux-ci

Plus en détail

MATERIAU D ISOLATION THERMIQUE

MATERIAU D ISOLATION THERMIQUE Base de données de produits dans le cadre de la réglementation PEB MATERIAU D ISOLATION THERMIQUE doc_1.1 Add1_S.a_FR_isolant thermique_v2.0_20090804.doc 4 août 2009 Addendum 1 : panneaux isolants sous

Plus en détail

Isolation murs maisons à ossature bois:

Isolation murs maisons à ossature bois: Isolation murs maisons à ossature bois: La mise en œuvre consiste à poser l isolant Magripol entre une ossature bois sur laquelle sera fixé un parement en plaque de plâtre ou en bois. Prescriptions de

Plus en détail

Les murs réalisés en panneau SIP sont conçus pour minimiser les ponts thermiques

Les murs réalisés en panneau SIP sont conçus pour minimiser les ponts thermiques Les murs réalisés en panneau SIP sont conçus pour minimiser les ponts thermiques 1 L étude démontre comment un matelas de laine de fibre de verre mal installé tel que compressé, avec des coins arrondis,

Plus en détail

ETE HIVER. Très forte réflexion 95 % Emissivité 5 % Chauffage. Climatisation. Sortie d'air et de vapeur d'eau. Chauffage ou climatisation Vapeur

ETE HIVER. Très forte réflexion 95 % Emissivité 5 % Chauffage. Climatisation. Sortie d'air et de vapeur d'eau. Chauffage ou climatisation Vapeur Un isolant 2 en 1 Isolation par réflexion et très faible émissivité En hiver : SKYTECH Pro réfléchit la chaleur émise par le chauffage vers l'intérieur grâce à son fort pouvoir de réflexion. Sa très faible

Plus en détail

Phase avant-projet : coordination des conceptions structurale et architecturale pour les bâtiments multiétagés à ossature en acier

Phase avant-projet : coordination des conceptions structurale et architecturale pour les bâtiments multiétagés à ossature en acier Phase avant-projet : coordination des conceptions structurale et architecturale pour les bâtiments multiétagés à ossature en acier Fournit des informations nécessaires à la prise de décisions efficaces

Plus en détail

DOSSIER DE VALIDATION DU LOGICIEL CONDUCTEÖ [S] 2D. version 3.0

DOSSIER DE VALIDATION DU LOGICIEL CONDUCTEÖ [S] 2D. version 3.0 DOSSIER DE VALIDATION DU LOGICIEL CONDUCTEÖ [S] 2D version 3.0 Déclaration de conformité... 4 Tests de validation de la norme EN 10211... 5 Cas n 1... 5 Cas n 2... 6 Tests de validation de la norme EN

Plus en détail

SOMMAIRE Avant-propos Les produits isolants Informations - Connaissances générales Épaisseur de l isolant Précautions contre la condensation

SOMMAIRE Avant-propos Les produits isolants Informations - Connaissances générales Épaisseur de l isolant Précautions contre la condensation SOMMAIRE Avant-propos......................................... 5 Domaine d application du guide.............................. 6 Les produits isolants................................... 9 Les laines minérales....................................

Plus en détail

COUPES DES PANNEAUX PRÉFABRIQÉS

COUPES DES PANNEAUX PRÉFABRIQÉS COEFFICIENTS THERMIQUES/MODULES MURS COUPES DES PANNEAUX PRÉFABRIQÉS Panneaux de murs extérieurs avec isolation thermique de 300mm et coefficient U=0,140 W/m²K 1. Crépis décoratif 2. L entoilage en fibre

Plus en détail

Les 2 Rencontres Nationales. 25 & 26 juin 2013

Les 2 Rencontres Nationales. 25 & 26 juin 2013 Les 2 Rencontres Nationales 25 & 26 juin 2013 Etanchéité à l air RT 2012 rappel Objectif de la RT 2012 Réduire les consommations d énergie et les émissions de gaz à effet de serre Cep < 50 kwh/m 2 /an

Plus en détail

Raccord entre le mur extérieur et la fondation - construction massive

Raccord entre le mur extérieur et la fondation - construction massive Raccord entre le mur extérieur et la fondation - construction massive 1 0,810 0,020 0,025 2 chappe 0,840 0,080 0,095 3 0,026 0,260 10,000 4 béton armé 1,700 0,200 0,118 Somme des résistances thermiques

Plus en détail

I) - HABITATIO S A) ISOLATIO I TERIEURE 1) COMBLES. a) - sous les rampants: Généralités

I) - HABITATIO S A) ISOLATIO I TERIEURE 1) COMBLES. a) - sous les rampants: Généralités I) - HABITATIO S A) ISOLATIO I TERIEURE 1) COMBLES a) - sous les rampants: Généralités Comme pour tous les isolants, il faut ménager une lame d air depuis la panne faîtière jusqu à la jonction entre les

Plus en détail

ANNEXES. Qualité architecturale et solutions constructives pour un logement optimisé. Logements optimisés CQFD : Coûts, Qualité, Fiabilité, Délais

ANNEXES. Qualité architecturale et solutions constructives pour un logement optimisé. Logements optimisés CQFD : Coûts, Qualité, Fiabilité, Délais Qualité architecturale et solutions constructives pour un logement optimisé Logements optimisés CQFD : Coûts, Qualité, Fiabilité, Délais Troisième session ANNEXES 2 octobre 2009 SOMMAIRE Annexe 1 - Evolution

Plus en détail

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012...

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012... Sommaire Qu est-ce que la RT 2012... 3 Consommation énergétique... 4 Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8 Les avantages de la RT 2012... 9 En résumé... 10 En Résumé Qu est-ce que la RT 2012? Cette

Plus en détail

La rénovation. thermique. Rénover sa maison pour une isolation performante!

La rénovation. thermique. Rénover sa maison pour une isolation performante! PRÉFET La rénovation thermique Rénover sa maison pour une isolation performante! Diminution des besoins énergétiques au fil des ans Les réglementations thermiques successives ont permis l amélioration

Plus en détail

Réponse Siniat : Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? A B C D E F G. Pour réduire les déperditions de chaleur

Réponse Siniat : Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? A B C D E F G. Pour réduire les déperditions de chaleur Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? Pour réduire les déperditions de chaleur Améliorer l efficacité énergétique Faire des économies d énergie Réduire les flux d air non maîtrisés Améliorer

Plus en détail

ALVÉOLAIRES MOUSSES MINÉRALES LAINES VÉGÉTALES BASES ANIMALES FIBRES BOIS PMR

ALVÉOLAIRES MOUSSES MINÉRALES LAINES VÉGÉTALES BASES ANIMALES FIBRES BOIS PMR Performances thermiques Marquage Conductivité Épaisseur Thermique en mm pour C E A c e r m i AT R 5 R 8 λ Feu Environnement FDES Prix TTC pour R=8 Rapport qualité/ prix Commentaire MOUSSES ALVÉOLAIRES

Plus en détail

Enveloppe du bâtiment Isolation et fenêtres

Enveloppe du bâtiment Isolation et fenêtres Enveloppe du bâtiment Isolation et fenêtres Francine Wegmueller 30 mai 2012 Table des matières Du dossier de mise à l enquête au chantier Exemples Coefficients U Ponts thermiques Pare-vapeur Etanchéité

Plus en détail

Rénover les toitures plates : Points d attention pour l étancheur

Rénover les toitures plates : Points d attention pour l étancheur Rénover les toitures plates : Points d attention pour l étancheur L. Lassoie, CSTC Master title - 2/12/2013 - Page 1 Evolution du concept de toiture plate Jusqu'à la fin des années 80 : nombreuses pathologies

Plus en détail

Réponses techniques existantes, généralités

Réponses techniques existantes, généralités Réponses techniques existantes, généralités Les bâtiments existants peuvent être construits de manières très différentes. De ce fait, il n existe pas une unique manière de réhabiliter. Il faut agir en

Plus en détail

APPLICATION RULES Fication mecanique de l étancheite

APPLICATION RULES Fication mecanique de l étancheite APPLICATION RULES Fication mecanique de l étancheite AR-09 APPLICATION RULES 1.1 GENERALITES Avec un complexe d étanchéité fixé mécaniquement, on peut considérer trois familles de techniques : A. Les panneaux

Plus en détail

Plaque FERMACELL vapor : épargner temps et argent

Plaque FERMACELL vapor : épargner temps et argent FERMACELL vapor : épargner temps et argent Economiser temps et argent grâce à La plaque FERMACELL vapor pour la construction à ossature bois L étanchéité de l enveloppe d un bâtiment revêt une signification

Plus en détail

Panneaux acoustiques laine de roche type WP-A à fixations traversantes. Panneau de bardage laine de roche WP-F

Panneaux acoustiques laine de roche type WP-A à fixations traversantes. Panneau de bardage laine de roche WP-F 31 61 Panneaux acoustiques laine de roche type WP-A à fixations traversantes 1 PROFIL 6 50 PROFIL 5 BRUCHAPaneel PROFIL 4 PROFIL 3 PROFIL Panneau de bardage laine de roche WP-F FIXATION VISIBLE bonnes

Plus en détail

Version 1 / Septembre 2012 BEOPAN ET LA RT 2012

Version 1 / Septembre 2012 BEOPAN ET LA RT 2012 Version 1 / Septembre 2012 BEOPAN ET LA RT 2012 LE PLUS IMPORTANT: RESPECT DE LA RT 2012. Pour les permis déposés à partir du 01/01/2013 1 / Lors du dépôt de permis de construire il faudra fournir une

Plus en détail

DuPont TM Tyvek et DuPont TM AirGuard

DuPont TM Tyvek et DuPont TM AirGuard DuPont TM Tyvek et DuPont TM AirGuard étanchéité à l air optimale et durable www.tyvek.fr 2 Étanchéité à l air Améliorer les performances énergétiques des bâtiments DuPont TM Tyvek et DuPont TM AirGuard

Plus en détail

Enfin un mur Éco Écologique Économique

Enfin un mur Éco Écologique Économique En instance de brevet Enfin un mur Éco Écologique Économique Le mur HighTech 2 fabriqué par Ultratec apporte une amélioration considérable aux standards actuels de fabrication de l industrie. Excédant

Plus en détail

Devis général : Candiac

Devis général : Candiac Polydôme Construction 1366 Andy, St-Hubert, QC, J4T 1H2 (450) 443-0481 e-mail : info@polydomeconstruction.com Venez visiter notre site Web! : http://www.polydomeconstruction.com Devis général : Candiac

Plus en détail

Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Toiture Neuve Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT

Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Toiture Neuve Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Toiture Neuve Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT Page 1/7 Transfert d'humidité à travers les parois : Note de synthèse Paroi Simulée Composition

Plus en détail

Réussir l'isolation des combles non aménagés

Réussir l'isolation des combles non aménagés Réussir l'isolation des combles non aménagés DES BONS CONSEILS POUR FAIRE SOI-MÊME! 1 Le choix d un isolant En avant-projet, il est recommandé de prendre en considération plusieurs critères, afin de choisir

Plus en détail

STEICO solutions constructives

STEICO solutions constructives STEICO solutions constructives Charpente support des éléments de couverture par l intermédiaire de contrelattes avec une fixation adaptée Grand choix de couvertures possibles Isolation pour charpente apparente

Plus en détail

SECTION DE MUR ISOMÉTRIQUE

SECTION DE MUR ISOMÉTRIQUE SECTION DE MUR ISOMÉTRIQUE TREILLIS INSTALLEZ QUATRE ATTACHES SUPPLÉMENTAIRES SUR CHAQUE PANNEAU L'EMPLACEMENT DOIT CORRESPONDRE À CELUI DES MONTANTS EN ACIER - ABOUTEZ LES PANNEAUX LES UNS AUX AUTRES

Plus en détail

CALCUL DES PERTES D'ÉNERGIE THERMIQUE À TRAVERS UN PONT THERMIQUE

CALCUL DES PERTES D'ÉNERGIE THERMIQUE À TRAVERS UN PONT THERMIQUE CALCUL DES PERTES D'ÉNERGIE THERMIQUE À TRAVERS UN PONT THERMIQUE Compétences mises en jeu durant l'activité : Compétences générales : S'impliquer, être autonome. Utiliser et exploiter un logiciel de modélisation.

Plus en détail

Axel Laprise et Guillaume Larouche Groupe 022140 Enveloppe 221-C40-CH ANALYSE D'UNE TOITURE DE RÉSIDENCE. Présenté à: Jean-René Cloutier-Ménard

Axel Laprise et Guillaume Larouche Groupe 022140 Enveloppe 221-C40-CH ANALYSE D'UNE TOITURE DE RÉSIDENCE. Présenté à: Jean-René Cloutier-Ménard Axel Laprise et Guillaume Larouche Groupe 022140 Enveloppe 221-C40-CH ANALYSE D'UNE TOITURE DE RÉSIDENCE Présenté à: Jean-René Cloutier-Ménard Technologie de l'architecture 21 septembre 2010 Table des

Plus en détail

Phase avant-projet : Stratégie de sécurité-incendie pour bâtiments multi-étagés à usage résidentiel et commercial

Phase avant-projet : Stratégie de sécurité-incendie pour bâtiments multi-étagés à usage résidentiel et commercial Phase avant-projet : Stratégie de sécurité-incendie pour bâtiments multi-étagés à Schématise les principaux impératifs pratiques pour la sécurité-incendie et les moyens d'évacuation. Introduit l'ingénierie

Plus en détail

Phase avant-projet : Conception de solutions de poutres à treillis et de poteaux

Phase avant-projet : Conception de solutions de poutres à treillis et de poteaux Phase avant-projet : Conception de solutions de poutres à treillis et de poteaux Ce document présente différentes applications de treillis ainsi que des exemples de conception de treillis et de poteaux

Plus en détail

Etanchéité à l air et isolation

Etanchéité à l air et isolation Etanchéité à l air et isolation Pourquoi? Comment? André BAIVIER 12 juin 2012 CCBC apparition de condensation la cause fréquente de dégâts à la construction : l air chaud qui se refroidit dépose une partie

Plus en détail

Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020

Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 M. Delorme 1 Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 Marc Delorme Inter Forêt-Bois 42 FR-Saint Etienne 2 3 ème Forum

Plus en détail

Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Mur ossature bois extension Extension d'un groupe scolaire - WORMHOUT

Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Mur ossature bois extension Extension d'un groupe scolaire - WORMHOUT Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Mur ossature bois extension Extension d'un groupe scolaire - WORMHOUT Page 1/7 Transfert d'humidité à travers les parois : Note de synthèse Paroi

Plus en détail