U3.2- Les principaux moyens de paiement classique :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "U3.2- Les principaux moyens de paiement classique :"

Transcription

1 Module : TIC & Banques 1 U3.2- Les principaux moyens de paiement classique : Les moyens de paiement permettent d'utiliser la monnaie qu'on détient en compte de dépôt ou en espèces pour régler ses dépenses et dettes. Les systèmes interbancaires permettent l'échange et, éventuellement, la compensation 1 des moyens de paiements entre les établissements de crédit ou les établissements de paiement. a. les espèces (billets et pièces) : les espèces sont la monnaie émise par la banque centrale d'un pays sous forme de billets et de pièces de monnaie. Dans le langage courant, on parle d argent liquide ; dans le langage familier de cash, etc. b. le chèque : Le chèque est un moyen de paiement scriptural. Il est généralement utilisé pour le retrait d argents ou pour faire transiter de la monnaie d'un compte bancaire à un autre, ou pour régler des achats. Types particuliers de chèques : b1. Le chèque de banque : C'est un chèque émis par la banque à la demande du client. Par lequel le titulaire d'un compte donne l'ordre à son banquier de payer une somme déterminée à un bénéficiaire. b2. Le chèque postal : Le chèque postal est le titre par lequel le titulaire d'un compte de chèques postaux donne ordre à la Postale d'effectuer un paiement au comptant et à vue sur fonds disponibles. 1 - La compensation est un mécanisme permettant à des banques et des institutions financières, membres de la chambre de compensation, de régler les montants dus et de recevoir les actifs correspondants aux transactions qu'elles ont effectuées sur les marchés. Exemple de compensation : Une banque A souhaité le transfert de 500$ du compte cpt1 vers le compte de cpt2 chez la banque B via une chambre de compensation C. A contacte C et lui indique de transférer 500$ vers le compte de cpt1 chez B. C contacte B pour savoir si la transaction est possible après vérification de l'approvisionnement du compte de A. C débite 500$ du compte de A et crédite 500$ sur le compte de B et confirme à A et B la réalisation de la transaction. A débite le compte cpt1 de 500$. B crédite de 500 le compte cpt2.

2 Module : TIC & Banques 2 b3. Le chèque certifié : C'est un chèque dont la banque certifie l'existence de la provision lors de son émission. Ce type de chèques est généralement utilisé et demandé par les sociétés. b4. Le chèque de voyage (travellers cheque) : C'est un moyen de paiement universel d'un montant prédéfini en devises, qui s'achète dans les banques. Le chèque de voyage permet de régler ses achats auprès d'hôtels, de restaurants, de magasins dans le monde entier. Ils s'échangent aussi dans les banques contres des devises locales. Les chèques de voyage n'ont pas de date d'expiration. b5. Le chèque-cadeau : (papier ou électronique) est adressé par voie postal ou à son destinataire. Il est valable que chez les magasins émetteurs pour une durée déterminée. b6. La carte cadeau national : Il y a aussi la carte cadeau national ou locale qui remplace le chèque cadeau, elle est valable que chez leurs émetteurs :

3 Module : TIC & Banques 3 b7. le virement : Un virement bancaire est une opération de transfert d'argent entre deux comptes bancaires : * soit ouverts dans la même banque (virement interne), soit dans deux banques différentes (virement externe) * soit ponctuel, soit permanent (virement automatique, par exemple virement par le locataire de son loyer au propriétaire, programmé à date mensuelle fixe dans le système de la banque). * soit réalisé dans le même pays (virement domestique), soit entre deux pays (Virement international) par utilisation, du réseau SWIFT. Pour effectuer un virement de l étranger vers un compte devise BADR, le client doit fournir à sa banque les codes BIC et IBAN. Le code BIC (Bank Identifier Code) est un identifiant unique de la banque dans le réseau SWIFT international 2. Il est constitué de 8 ou de 11 caractères : Code Banque : 4 caractères définissant la banque d'une manière unique (BADR) Code Pays : 2 caractères constituant le code ISO du pays (DZ) Code Emplacement : 2 caractères de localisation (alphabétique ou numérique) pour distinguer les banques d'un même pays (ville, état, provinces) AL Code Branche : 3 caractères optionnels définissant l agence. ('XXX' pour le siège central, 'LYO' pour une agence à Lyon) Lorsque le code SWIFT ne contient que 8 caractères, il s'agit du siège central national. Exemple des codes BIC (ou SWIFT) Pays Banques Ville SWIFT/B I C Monnaie Banque de Algérie l Agriculture et du Alger BADRDZAL DA Développement Rural Italie BANCA MONTE DEI PASCHI DI Siena PASCITMMSIE Euro 2 - SWIFT (Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication), Le réseau SWIFT est un réseau interbancaire qui offre une palette de services extrêmement diversifiés : transferts de compte à compte, opérations sur devises ou sur titres, recouvrements, etc. ( )

4 Module : TIC & Banques 4 SIENA France BNP PARIBAS Paris BNPAFRPP Euro British Arab Grande Commercial Bank Bretagne Limited Londres BACMGB2L GBP Suisse UBS AG Zurich UBSWCHZZ CHF USA CITIBANK NA New York CITIUS33 USD Le RIB 3 comprend plusieurs informations d identification : Les noms, prénoms ou raison sociale du titulaire du compte ; Le code agence BADR tenant le compte ; Le code international de la banque BADR : Le code guichet qui est le code agence précédé de deux zéros Le code SWIFT (code BIC) : BADRDZAL. Le code RIB, composé de plusieurs références : 1. Le code agence à 3 chiffres 2. Le numéro de compte à 5 chiffres 3. La clé du compte à 2 chiffres 4. La série qu est 201 (pour un compte devise personne physique) 5. Le code monnaie à 3 chiffres Un exemplaire d'un Relevé d'identité Bancaire pour un client BADR (Mohamed Ali), qui a ouvert un compte devise (Dollar canadien) à l'agence Timimoun (code 253) : 3 - On utilise parfois les appellations : * RIB pour Relevé d'identité Bancaire ( ) * RIP pour Relevé d'identité Postale ( ) * RICE pour Relevé d'identité Caisse d'epargne

5 Module : TIC & Banques 5 Le code IBAN (International Bank Account Number) se compose de : Code de la banque (5 caractères) suivis du code RIB (Relevé d Identité Bancaire) Le code IBAN du client figurant sur le RIB : Tableau des codes monnaies Désignation Code Couronne danoise 03 Couronne norvégienne 08 Couronne suédoise 10 Franc suisse 11 Livre sterling 12 Dinar tunisien 15 Dollar canadien 18 Dollar U.S.A 19 Dinar koweitien 20 Rial saoudien 22 Dirham E.A.U 24 Yen japonais 25 Euro 33 Dirham marocain 52 Exemple de virement bancaire international : Titulaire de compte BEKHTI Brahim Banque : Barclays Bank Plc Ville : London Pays : GB Code d'agence : Numéro de compte : Nom du compte bancaire : Envoy Services Limited (se reporter au panneau latéral) Clé de contrôle : 0 Numéro IBAN : GB58BARC Code Swift : BARCGB22XXX Référence de la transaction : IXSUSCY1J1NN Montant à transférer : USD

6 Module : TIC & Banques 6 La personne physique ou morale qui demande l'émission du virement est dénommé le donneur d'ordre, celle qui reçoit l'argent le bénéficiaire ; En pratique, Un virement suppose pour la banque émettrice d'utiliser des codes identifiant le compte du bénéficiaire (IBAN) et la banque destinataire (BIC). Ils figurent obligatoirement sur le RIB (Relevé d'identité Bancaire) ou l'extrait de compte du bénéficiaire. Cette opération peut être considérée comme l'inverse d'un virement automatique, avec par ailleurs la différence que pour ce dernier la somme virée périodiquement est fixée d'avance alors qu'en cas de prélèvement elle est fixée à chaque opération par le bénéficiaire. c. Le transfert international de fonds à distance: Le transfert a lieu entre des mémoires de certain appareil électronique à travers un réseau spécialisé, où les échanges se font à travers des chiffres (numérique). L expéditeur communique le mondant à transférer, le code, son nom et prénom aux entreprises spécialistes. Celles-ci avant de remettre au bénéficiaire vérifient la conformité des données reçues, après cette vérification le bénéficiaire reçoit de façon physique les billets d argent. Alors qu'auparavant il n'existait que le mandat cash pour pouvoir envoyer de l'argent à distance, les TIC ont considérablement facilité la chose, comme il indique le schéma ci-dessous : En amont, avec la demande ; pendant le transfert, avec d'un côté le réseau Internet utilisé par la sociétés de transfert d'argent (STA) 4 pour réaliser techniquement la transaction et de l'autre l'expéditeur qui appelle le bénéficiaire pour lui transmettre les informations nécessaires au retrait de l'argent : - Le nom de l'expéditeur, le pays et la ville d'origine du transfert, le montant envoyé (si le bénéficiaire aura une pièce d'identité). - Le montant envoyé, la question test, le numéro de contrôle du transfert d'argent (MCTN) 5 de dix chiffres (si le bénéficiaire n'aura pas de pièce d'identité). En aval, pour la confirmation de la réception du montant envoyé. La démarche de transfert international d'argent 4 - Exemple : Western Union, Money Gram. 5 - Le numéro MCTN (Money Control Transaction Number) n'est pas indispensable mais facilite et accélère la procédure de retrait.

7 Module : TIC & Banques 7 : Demande du transfert d argent par Tél, SMS, Internet, Fax, Courrier ou Présence personnel (Flux monétaire). : Transmission des informations nécessaires au retrait de l argent. : Réalisation technique du transfert d argent entre agences STA (Emettrice, Réceptrice) par Internet. : Transmission des informations nécessaires au retrait de l argent par , Tél ou par Fax. : Demande de retrait d argent en présence. : Le bénéficiaire reçoit l'argent en liquide après vérification de leur personnalité (Flux monétaire). : Confirmation de l opération de transfert (réception d argent). N.B. : Voir en bas, le secteur de transfert électronique de fonds (TEF) d. le prélèvement : Le prélèvement bancaire, établi habituellement sous forme de prélèvement automatique, est un transfert de fond répétitif (souvent exercé de façon périodique, mensuelle par exemple), utilisé surtout au niveau domestique. Le payeur a fourni pour cela au bénéficiaire (par exemple le percepteur, les télécoms, le service de l'électricité ou du gaz, etc.) une autorisation permanente de prélèvement accompagnée de ses coordonnées bancaires. Le bénéficiaire transmet à sa banque cette autorisation qui la transmet à son tour à la banque du payeur pour qu'elle l'enregistre. e. La domiciliation bancaire : La domiciliation est le moyen de paiement par lequel le client donne à une société l'autorisation de faire débiter son compte à vue de sa propre initiative. Il s'agit d'un accord entre 3 parties : le débiteur (le client) le créancier (la société qui est bénéficiaire) la banque domiciliataire. Grâce à la domiciliation bancaire, il est possible de faire des prélèvements bancaires pour payer des factures (factures d achat, de téléphone, de gaz ou d'électricité). Contrairement à l'instruction permanente, la domiciliation ne

8 Module : TIC & Banques 8 prévoit aucune périodicité ni aucun montant fixe. Généralement, les montants débités sont des montants variables. Avec la domiciliation, la société créancière envoie les demandes de paiement par fichier (le cas de la banque en ligne) à la banque. La domiciliation bancaire nécessite l'ouverture d'un compte en banque avec un numéro RIB unique pour identifier un compte. e1. Domiciliation des importations : La domiciliation bancaire d'un contrat d'importation des biens et services (originaires de l'étranger) au préalable par transfert de devises ou par débit d'un compte devises est obligatoire. Elle consiste pour un importateur résident, à faire choix, avant la réalisation de son opération, d'une banque ayant la qualité d'intermédiaire agréé auprès de laquelle il s'engage à effectuer les opérations et les formalités bancaires prévues par la réglementation du commerce extérieur et de changes. e2. Domiciliation des exportations : Les exportations de marchandises en vente ferme ou en consignation ainsi que les exportations de services à destination de l étranger sont soumises à l obligation de domiciliation bancaire préalable. La domiciliation bancaire d une exportation de marchandises ou services consiste pour un exportateur résident, à faire choix, avant la réalisation de son exportation, d une banque ayant la qualité d intermédiaire agréée auprès de laquelle il s engage à effectuer les opérations et les formalités bancaires prévues par la réglementation en vigueur. f. Les effets de commerce tels que la traite (ou lettre de change) et le billet à ordre, instruments tant de crédit que de paiement. g. la lettre de crédit (ou «accréditif», ou «crédit documentaire» ) délivrés par une banque à son client ayant à faire certains paiements, essentiellement internationaux (mais rien n'interdit de les utiliser entre deux personnes ou entités du même pays, bien que ce soit très rare). h. Un titre interbancaire de paiement (TIP) est un moyen de paiement conçu pour régler des créances à un organisme ou à une personne à qui le débiteur doit de l'argent (ordre donné par signature de prélever sur son compte un certain montant au profit d'une entreprise.). Il est complété par le relevé d'identité bancaire (RIB) fourni par la banque.

9 Module : TIC & Banques 9 i. Le contre-remboursement (ou paiement à la livraison) est un système de paiement ou le paiement est effectué une fois que la marchandise est reçu (paiement au postier par chèque, mandat-poste, chèque certifié ou traite bancaire). Avantages clients : Sécurité : livraison de l'envoi uniquement contre paiement de sa valeur. Souplesse du paiement : par virement toute banque ou lettre-chèque Accessibilité : tous plis de marchandise de 0 à 2kg vers le monde entier j. Les coupons réponse : Il existe deux grandes familles de couponsréponse : Les coupons-réponse internationaux (CRI) qui suivent les règles édictées par l'union Postale Universelle (UPU) et peuvent être utilisés dans le monde entier (ou presque); Les coupons-réponse de zones ou Unions postales restreintes qui ne sont utilisables que dans les pays de ces zones ou Unions. Les Coupons-réponses internationaux sont des coupons qui peuvent être changés contre des marchandises à faible couts ou contre des timbres-poste et, contre des frais postaux.

La lettre de change ou traite

La lettre de change ou traite 1 Le règlement Le règlement est l opération par laquelle un acheteur remet au vendeur, sous diverses formes, l équivalent de la marchandise reçue. L acheteur et le vendeur ont pris des accords au préalable

Plus en détail

Chapitre 5 : Les paiements et le change.

Chapitre 5 : Les paiements et le change. I) Les instruments de paiement. A. Les instruments de paiement classique. 1. La notion de paiement scriptural. Chapitre 5 : Les paiements et le change. Les billets de banque (monnaie fiduciaire) ne sont

Plus en détail

choix de la banque tirée choix de la date de rédaction du chèque absence de frais bancaires à ce jour

choix de la banque tirée choix de la date de rédaction du chèque absence de frais bancaires à ce jour III. Les conditions bancaires 1. La problématique du choix de la banque 2. Les principaux instruments de paiement domestiques 3. Les jours de valeur et les jours de banque 4. Les taux d intérêt 5. Les

Plus en détail

Les paiements et le trafic des paiements Dossier destiné aux écoles de l enseignement secondaire

Les paiements et le trafic des paiements Dossier destiné aux écoles de l enseignement secondaire Les paiements et le trafic des paiements Dossier destiné aux écoles de l enseignement secondaire Auteur: Vera Friedli, Berne Le réseau des médias pédagogiques interactifs Sommaire Eléments de base: Les

Plus en détail

Consommateur, que savoir sur la domiciliation européenne? V 1.3

Consommateur, que savoir sur la domiciliation européenne? V 1.3 Consommateur, que savoir sur la domiciliation européenne? V 1.3 1 SEPA pour les consommateurs - en bref Qu'est-ce que SEPA? SEPA = Single Euro Payments Area Le Single Euro Payments Area (SEPA) ou espace

Plus en détail

SOCLE D'HARMONISATION DES TERMES DES OPERATIONS BANCAIRES COURANTES. Janvier 2011 CCSF/CFONB

SOCLE D'HARMONISATION DES TERMES DES OPERATIONS BANCAIRES COURANTES. Janvier 2011 CCSF/CFONB SOCLE D'HARMONISATION DES TERMES DES OPERATIONS BANCAIRES COURANTES Janvier 2011 CCSF/CFONB A/ Opérations au crédit du compte 1 Versement d'espèces Le compte est crédité du montant d'un versement d'espèces.

Plus en détail

GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes

GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes 13 septembre 2005 GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes Ce glossaire a été élaboré sous l égide du CCSF. Il est conçu à des fins purement informatives, et destiné à vous aider à comprendre les termes

Plus en détail

Présentation du SEPA. Qu est-ce que le SEPA (Single Euro Payments Area Espace Unique de Paiement en Euros)

Présentation du SEPA. Qu est-ce que le SEPA (Single Euro Payments Area Espace Unique de Paiement en Euros) L essentiel du SEPA Présentation du SEPA Qu est-ce que le SEPA (Single Euro Payments Area Espace Unique de Paiement en Euros) Après la mise en place de l euro, l harmonisation européenne se poursuit avec

Plus en détail

GUIDE DE GESTION BANCAIRE

GUIDE DE GESTION BANCAIRE GUIDE DE GESTION BANCAIRE À DESTINATION DES JEUNES PRIS EN CHARGE PAR LES SERVICES DE L AIDE SOCIALE À L ENFANCE ET AUX FAMILLES Pour vos premiers pas dans la gestion de vos biens R1400020-2 4 novembre

Plus en détail

TARIFS ET CONDITIONS APPLICABLES A LA CLIENTELE

TARIFS ET CONDITIONS APPLICABLES A LA CLIENTELE TARIFS ET CONDITIONS APPLICABLES A LA CLIENTELE 1 er JUILLET 2015 OUVERTURE, FONCTIONNEMENT ET SUIVI DE VOTRE COMPTE OUVERTURE TRANSFORMATION CLOTURE Ouverture d'un compte avec remise de la Convention

Plus en détail

Tarifs & Conditions de Banque. Applicables aux particuliers À compter de Novembre 2014

Tarifs & Conditions de Banque. Applicables aux particuliers À compter de Novembre 2014 Tarifs & Conditions de Banque Applicables aux particuliers À compter de Novembre 2014 Frais de gestion et tenue de compte Ouverture de compte chèque Délivrance de chéquier Ouverture de compte épargne

Plus en détail

Chap 3 : Les opérations de règlement de l UC

Chap 3 : Les opérations de règlement de l UC I. Les éléments de la facturation Chap 3 : Les opérations de règlement de l UC A. La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) La TVA est un impôt sur la consommation finale à des taux variables suivant la nature

Plus en détail

PIECES COMPTABLES ET DOCUMENTS DE PAIEMENT

PIECES COMPTABLES ET DOCUMENTS DE PAIEMENT PIECES COMPTABLES ET DOCUMENTS DE PAIEMENT 1. Les pièces comptables A. La facture Définition : Etat détaillé des biens et services vendus que le fournisseur remet ou envoie à l acheteur. C est un document

Plus en détail

STRUCTURE DES FICHIERS ETEBAC

STRUCTURE DES FICHIERS ETEBAC STRUCTURE DES FICHIERS ETEBC. Contenu d'un fichier Un fichier comprend : 1) - un enregistrement "émetteur" unique en début de fichier (enregistrement de tête) 2) - un nombre variable d'enregistrements

Plus en détail

Réussir votre migration à SEPA. Mode d emploi à destination des entreprises

Réussir votre migration à SEPA. Mode d emploi à destination des entreprises Réussir votre migration à SEPA Mode d emploi à destination des entreprises Migrer à SEPA : c est indispensable! Après le passage des marchés financiers (1999) et de la monnaie (2002) à l euro, l Europe

Plus en détail

OBJECTIFS : SAVOIR. - Appréhender les principes de base concernant les autres moyens de paiement. TEMPS PREVU : 2 h 00

OBJECTIFS : SAVOIR. - Appréhender les principes de base concernant les autres moyens de paiement. TEMPS PREVU : 2 h 00 ACTIVITE: ASSURER LES TRAVAUX COMPTABLES COURANTS Module 1 : Maîtriser les techniques de base de la comptabilité Séquence 2: Comptabiliser les documents bancaires et effectuer le suivi de la trésorerie

Plus en détail

SEPA et les entreprises. Comité national SEPA Plan de communication SEPA

SEPA et les entreprises. Comité national SEPA Plan de communication SEPA SEPA et les entreprises Comité national SEPA Plan de communication SEPA SEPA : une étape de la construction européenne 01/01/1999 Introduction de l euro financier 01/01/2002 Introduction de l euro fiduciaire

Plus en détail

Guide Utilisateur Banque en Ligne Banque de Nouvelle Calédonie

Guide Utilisateur Banque en Ligne Banque de Nouvelle Calédonie Guide Utilisateur Banque en Ligne Banque de Nouvelle Calédonie www.bnc.nc Aide en ligne Pour plus d informations, écrivez à contact@bnc.nc 1 TABLE DES MAT IERES COMMENT ACCEDER A MES COMPTES?... 3 SYNTHESE

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques Comment bien réussir votre migration SEPA? (Dossier réalisé par Michèle Lorillon, In Extenso Opérationnel) Au 1 er février 2014, tous les virements et prélèvements seront

Plus en détail

Edition 2013 QUE SIGNIFIE SEPA DIRECT DEBIT (SDD) POUR LES CONSOMMATEURS?

Edition 2013 QUE SIGNIFIE SEPA DIRECT DEBIT (SDD) POUR LES CONSOMMATEURS? Edition 2013 QUE SIGNIFIE SEPA DIRECT DEBIT (SDD) POUR LES CONSOMMATEURS? 1. SEPA pour les consommateurs - en bref Qu est-ce que SEPA? SEPA = Single Euro Payments Area Le Single Euro Payments Area (SEPA)

Plus en détail

PAIEMENT ET FINANCEMENT A L INTERNATIONAL

PAIEMENT ET FINANCEMENT A L INTERNATIONAL PAIEMENT ET FINANCEMENT A L INTERNATIONAL.I) INSTRUMENTS DE PAIEMENT: A) LE CHÈQUE: - Chèque: Moyen de paiement à vue. - Chèque bancaire: Il présente une garantie bancaire. - Chèque de l'entreprise Il

Plus en détail

Les modalités de remboursement d une dette

Les modalités de remboursement d une dette Les modalités de remboursement d une dette Vous êtes allocataire de la Caf de la Seine-Saint-Denis et vous devez de l argent à la Caf? Plusieurs solutions sont mises à votre disposition : (cliquez sur

Plus en détail

Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme

Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme Finance / Module : Les Techniques Bancaires Fiche N 7 : La Relation Banque - Particuliers I)- Les Comptes et Les Placements Bancaires

Plus en détail

SEPA info. Single Euro Payments Area * Comment nous allons vous accompagner dans cette évolution vers SEPA

SEPA info. Single Euro Payments Area * Comment nous allons vous accompagner dans cette évolution vers SEPA Comment nous allons vous accompagner dans cette évolution vers SEPA SEPA info Nous avons anticipé les impacts de ces évolutions de Place sur nos relations «banque à client». Nous vous tiendrons donc périodiquement

Plus en détail

Modes de règlement pour l International : Canada, Europe, Afrique

Modes de règlement pour l International : Canada, Europe, Afrique Modes de règlement pour l International : Canada, Europe, Afrique Notre association est implantée dans tous les pays de langue française. Tous les pays où nous sommes présents n ayant pas l Euro, voici

Plus en détail

CONDITION DE BANQUE DE LA STUSID ANNEXE : Barème de la BCT Circulaire 91-22

CONDITION DE BANQUE DE LA STUSID ANNEXE : Barème de la BCT Circulaire 91-22 CONDITION DE BANQUE DE LA STUSID ANNEXE : Barème de la BCT Circulaire 91-22 Mise à jour le 14 avril 2008 TITRE I : TAUX D INTERET A- TAUX DÉBITEURS APPLICABLES AUX SECTEURS DONT LES TAUX D'INTÉRÊT SONT

Plus en détail

Les 31 pays SEPA Union Européenne zone euro. Union Européenne zone non euro. Pays de l AELE (Association Européenne de Libre-Echange)

Les 31 pays SEPA Union Européenne zone euro. Union Européenne zone non euro. Pays de l AELE (Association Européenne de Libre-Echange) e (Single Euro Payments Area) qui suit la mise en place de l euro en 2002, concerne tous les acteurs économiques en Europe : grandes entreprises, PME-PMI, associations, collectivités publiques, particuliers.

Plus en détail

CONDITIONS RELATIVES À L OUVERTURE, À L UTILISATION ET À LA CLÔTURE D UN COMPTE COURANT AUPRÈS DE L OMPI

CONDITIONS RELATIVES À L OUVERTURE, À L UTILISATION ET À LA CLÔTURE D UN COMPTE COURANT AUPRÈS DE L OMPI CONDITIONS RELATIVES À L OUVERTURE, À L UTILISATION ET À LA CLÔTURE D UN COMPTE COURANT AUPRÈS DE L OMPI 1. Généralités : À la demande des clients qui travaillent régulièrement avec l Organisation, l OMPI

Plus en détail

Les modalités de remboursement d une dette

Les modalités de remboursement d une dette Les modalités de remboursement d une dette Vous êtes allocataire de la Caf de la Seine-Saint-Denis et vous devez de l argent à la Caf? Plusieurs solutions sont mises à votre disposition : (cliquez sur

Plus en détail

SIMIC SYSTEM FOURNISSEURS - PAIEMENTS DTA. Morges, le 28 janvier 2004 PMA

SIMIC SYSTEM FOURNISSEURS - PAIEMENTS DTA. Morges, le 28 janvier 2004 PMA SIMIC SYSTEM FOURNISSEURS - PAIEMENTS DTA Morges, le 28 janvier 2004 PMA PAIEMENTS DTA Ce document fournit les informations nécessaires et la manière de remplir les zones indispensables pour l'usage de

Plus en détail

T 4 Découvert... TMM+ 2. TMM+ 5 T4 bis Opérations de factoring... *. *... II FINANCEMENT A MOYEN TERME T 5 T5 bis

T 4 Découvert... TMM+ 2. TMM+ 5 T4 bis Opérations de factoring... *. *... II FINANCEMENT A MOYEN TERME T 5 T5 bis 09/10/2015 ANNEXE N 1 A LA CIRCULAIRE N 91 22 DU 17 DECEMBRE 1991 1 FORMULAIRE TYPE DU BAREME DES CONDITIONS DE BANQUE Banque : STUSID BANK I TAUX D'INTERET Barème applicable à compter du : 2015/2016 A

Plus en détail

Conditions appliquées aux opérations bancaires avec les PARTICULIERS. Applicables à compter du 01 Mars 2015

Conditions appliquées aux opérations bancaires avec les PARTICULIERS. Applicables à compter du 01 Mars 2015 Conditions appliquées aux opérations bancaires avec les PARTICULIERS Applicables à compter du 01 Mars 2015 Montants indiqués en euros TTC SOMMAIRE EXTRAIT STANDARD DES TARIFS OUVERTURE, FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement

Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement 1 / 10 Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement Le P6 regroupe 3 parties : - Le suivi et l optimisation de la trésorerie à court terme (au jour le jour) ; - La détermination des besoins

Plus en détail

LES MOYENS DE PAIEMENT GESTION DU RISQUE CREDIT

LES MOYENS DE PAIEMENT GESTION DU RISQUE CREDIT LES MOYENS DE PAIEMENT GESTION DU RISQUE CREDIT Les éléments ci-après sont d ordre général. Ils doivent être adaptés en fonction des produits et de leurs contraintes propres. JAY C.I. PARTENAIRE - 06.09.02.03.44

Plus en détail

IMPORTANT À CONSERVER

IMPORTANT À CONSERVER IMPORTANT À CONSERVER FICHE CONSEIL : PRODUCTION ET EXPLOITATION DES FICHIERS EDI L utilisation des relevés de compte EDI : Si vous utilisez les relevés de compte EDI pour les intégrer dans un logiciel

Plus en détail

Conditions Tarifaires Entreprises. Commerzbank Paris

Conditions Tarifaires Entreprises. Commerzbank Paris Conditions Tarifaires Entreprises Commerzbank Paris Tarifs en vigueur au 01/02/2015 Sommaire 03 04 05 06 07 08 09 10 10 11 Gestion du compte courant Paiements domestiques Paiements internationaux La Banque

Plus en détail

L Europe devient un espace unique de paiement en euro «SEPA»

L Europe devient un espace unique de paiement en euro «SEPA» L Europe devient un espace unique de paiement en euro «SEPA» dès le 1 er février 2014 SEPA 2014 L Europe devient un espace unique de paiement en euro «SEPA» dès le 1 er février 2014 Après le passage à

Plus en détail

Applicables à partir du 02 JANVIER 2008

Applicables à partir du 02 JANVIER 2008 Applicables à partir du 02 JANVIER 2008. SIEGE SOCIAL Lot 26 F 106 Rue DAKO DONOU 131 Guinkomey 08 BP 485 COTONOU TEL. (00229) 21 31 87 07 FAX (00229) 21 31 87 04 TELEX : 5070 E-MAIL : bsic@intnet.bj Société

Plus en détail

Migrer à SEPA : c'est indispensable

Migrer à SEPA : c'est indispensable Depuis le 1 er février 2014, le virement SEPA et le prélèvement SEPA remplacent définitivement le virement et le prélèvement national tant pour les paiements nationaux que transfrontaliers. Mode d'emploi

Plus en détail

L espace SEPA comprend les Etats membres de l Union européenne ainsi que l Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse.

L espace SEPA comprend les Etats membres de l Union européenne ainsi que l Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse. SEPA, mode d'emploi tout savoir sur l'espace unique de paiement en euros Qu'est-ce que SEPA? Qu est-ce que SEPA change pour les entreprises? [Qu est-ce que SEPA?] SEPA (SingleEuroPaymentsArea - Espace

Plus en détail

Foire aux questions (FAQ)

Foire aux questions (FAQ) Règlement (CE) n 924/2009 concernant les paiements transfrontaliers dans la Communauté (Règlement concernant l égalité des frais pour les paiements nationaux et transfrontaliers) Foire aux questions (FAQ)

Plus en détail

Tarifs des prestations et des moyens de paiement. en vigueur à partir du 1 er mai 2014

Tarifs des prestations et des moyens de paiement. en vigueur à partir du 1 er mai 2014 Tarifs des prestations et des moyens de paiement en vigueur à partir du 1 er mai 2014 Offres groupées Point Point Jeunes 5 Point Etudiants 6 Point Basic 7 Point Frontalis 8 Point Plus 9 Point Top 10 Les

Plus en détail

Le crédit documentaire. Mai 2014

Le crédit documentaire. Mai 2014 Le crédit documentaire Mai 2014 Le crédit documentaire 2 S O M M A I R E PAGES Définition 3 Fonctionnement 4 Les différents types de crédit documentaire 6 Les conditions du crédit documentaire 7 Les documents

Plus en détail

Réussir la migration SEPA dans votre entreprise

Réussir la migration SEPA dans votre entreprise Réussir la migration SEPA dans votre entreprise Le SEPA de quoi s agit-il Qu est-ce que SEPA? SEPA Single Euro Payments Area / Espace unique de paiement en euros Une suite logique de l intégration financière

Plus en détail

P6C01 Les flux de tre sorerie (rappels)

P6C01 Les flux de tre sorerie (rappels) P6C01 Les flux de tre sorerie (rappels) I. Les différents modes de paiement Il existe plusieurs moyens de règlement dont le coût et le degré de sécurité diffèrent. A. Les moyens de règlement immédiat 1.

Plus en détail

BAREME DES CONDITIONS DE L' ARAB BANKING CORPORATION TUNISIE

BAREME DES CONDITIONS DE L' ARAB BANKING CORPORATION TUNISIE BAREME DES CONDITIONS DE L' ARAB BANKING CORPORATION TUNISIE Désignation ASSIETTE ANNEE 2014 Conditions hors RFJ & TVA Min Max CHAPITRE I : Taux d'intérêt débiteurs * % l'an % l'an I FINANCEMENT A COURT

Plus en détail

Le ccsf vous informe : bien utiliser le virement sepa dans toute l europe

Le ccsf vous informe : bien utiliser le virement sepa dans toute l europe Le ccsf vous informe : bien utiliser le virement sepa dans toute l europe Qu est ce que le VIREMENT SEPA? Le virement SEPA est un virement harmonisé au niveau européen qui vous permet de transférer des

Plus en détail

Le prélèvement SEPA. Optimisez la mise en recouvrement de vos créances avec le prélèvement SEPA

Le prélèvement SEPA. Optimisez la mise en recouvrement de vos créances avec le prélèvement SEPA Le prélèvement SEPA Optimisez la mise en recouvrement de vos créances avec le prélèvement SEPA QU EST-CE QUE LE PRÉLÈVEMENT SEPA? Vous émettez des prélèvements SEPA afin que vos clients vous règlent automatiquement

Plus en détail

Tarifs des prestations et des moyens de paiement. en vigueur à partir du 1 er juillet 2015

Tarifs des prestations et des moyens de paiement. en vigueur à partir du 1 er juillet 2015 Tarifs des prestations et des moyens de paiement en vigueur à partir du 1 er juillet 2015 Les conseillers de la Banque du Léman sont à votre entière disposition pour vous apporter toutes les précisions

Plus en détail

! A partir du 1er janvier 2015 Mayenne Habitat est votre seul interlocuteur pour le paiement de votre loyer

! A partir du 1er janvier 2015 Mayenne Habitat est votre seul interlocuteur pour le paiement de votre loyer gdqxvkoss MAYENNE Habitat Vos différents moyens de paiement! A partir du 1er janvier 2015 est votre seul interlocuteur pour le paiement de votre loyer Nom du créancier : OPH MAYENNE HABITAT (8) Type de

Plus en détail

Professionnels TARIFS. au 1 er janvier 2015. CONDITIONS APPLIQUéES

Professionnels TARIFS. au 1 er janvier 2015. CONDITIONS APPLIQUéES Professionnels TARIFS au 1 er janvier 2015 CONDITIONS APPLIQUéES aux opérations bancaires Conditions appliquées à la clientèle de Professionnels* Tarifs en vigueur au 01/01/2015 Voici les principales conditions

Plus en détail

INTERROGATION ECRITE N 3 PFEG INTERROGATION ECRITE N 3 PFEG

INTERROGATION ECRITE N 3 PFEG INTERROGATION ECRITE N 3 PFEG Q1 - Quelle est la différence entre une banque de détail et une banque de gros ou universelle? Une banque de détail reçoit des dépôts de ses clients et leur accorde des crédits. Elle se limite aux métiers

Plus en détail

OPERATIONS SUR COMPTE

OPERATIONS SUR COMPTE 1/9 KBC BANK Succursale Française Chèques émis : Opérations OPERATIONS SUR COMPTE * Paiement de chèque gratuit J-2 calendaires * Délivrance chèque de banque ou certifié 15,50 J-2 calendaires * Rejet impayé

Plus en détail

client NiCKEL à 100%

client NiCKEL à 100% client NiCKEL à 100% 1 I PERSONNALISEZ-LE À l ouverture, Compte-Nickel paramètre des limites de paiement pour protéger votre argent. Les paiements par carte sont pour l instant plafonnés à 1 500 sur 30

Plus en détail

CONTRAT D ADHESION. Entre M... Société... Pour le Centre... Situé... Tél. :... Fax :... dénommé par la suite «l adhérent» et

CONTRAT D ADHESION. Entre M... Société... Pour le Centre... Situé... Tél. :... Fax :... dénommé par la suite «l adhérent» et CONTRAT D ADHESION Entre M.... Société... Pour le Centre... Situé...... Tél. :... Fax :... dénommé par la suite «l adhérent» et Sonagora, SA Groupe Luz, 6 rue de l Abbé Groult, 75015 PARIS Dénommée par

Plus en détail

Qu est-ce que le relevé de compte?

Qu est-ce que le relevé de compte? Qu est-ce que le relevé de compte? Le relevé de compte constitue la trace légale de toutes les opérations effectuées sur un compte bancaire. Ce document permet au titulaire d'un compte de connaître en

Plus en détail

BAREME DES CONDITIONS DE BANQUE

BAREME DES CONDITIONS DE BANQUE BAREME DES CONDITIONS DE BANQUE I TAUX D'INTERET CATHEGORIES TAUX A - TAUX D'INTERETS DEBITEURS (*) I - FINANCEMENT A COURT TERME T 1. - Escompte d'effets de transaction inférieur ou égal à 90 jours T

Plus en détail

TARIFS ET CONDITIONS - ENTREPRISES

TARIFS ET CONDITIONS - ENTREPRISES TARIFS ET CONDITIONS - ENTREPRISES Novembre 2014 SERVICES DISPONIBLES SUR LA PLATEFORME FX4BIZ Exécution de virements vers comptes de tiers.... Réception de virements en provenance de comptes de tiers........

Plus en détail

T 2.2. Autres TMM+1,25 TMM + 5. T 2 -Escompte d effets de transaction à 180 jours maximum T 2.1. Avalisés par une Banque..

T 2.2. Autres TMM+1,25 TMM + 5. T 2 -Escompte d effets de transaction à 180 jours maximum T 2.1. Avalisés par une Banque.. BAREME DES CONDITIONS DE BANQUE Banque Internationale Arabe de Tunisie Mars 2008 TAUX D INTERET A- TAUX DEBITEURS APPLICABLES AUX SECTEURS DONT LES TAUX D INTERET SONT LIBRES CATEGORIES DE CREDITS TAUX

Plus en détail

Payer sans chéquier : c est possible!

Payer sans chéquier : c est possible! Payer sans chéquier : c est possible! C NUM é. 5.03. p e e a e e, a Wa e au Payer sans chéquier : c est possible! Suite à un rejet de chèque sans provision ou parce que votre compte bancaire est à découvert,

Plus en détail

1. L étude des sources de documentation à l international

1. L étude des sources de documentation à l international Chap 9 : Evaluer et suivre les risques liés aux échanges à l international I. Effectuer un diagnostic export A. L objectif du diagnostic export L assistant de gestion peut déceler le potentiel de la PME

Plus en détail

Guide de la mobilité bancaire

Guide de la mobilité bancaire Guide de la mobilité bancaire Service communication SwissLife Banque Privée 10/2009 SwissLife Banque Privée -Siège social : 7, place Vendôme - 75001 Paris - SA au capital de 36.470.960 382 490 001 RCS

Plus en détail

Finalisez votre migration vers le SEPA

Finalisez votre migration vers le SEPA S PA : VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS Finalisez votre migration vers le SEPA entreprises L ambition du projet S PA (Single Payments Area) est de créer une gamme unique de moyens de paiement en euros, commune

Plus en détail

TARIFS. au 1 er janvier 2015. CONDITIONS APPLIQUéES

TARIFS. au 1 er janvier 2015. CONDITIONS APPLIQUéES Entreprises TARIFS au 1 er janvier 2015 CONDITIONS APPLIQUéES aux opérations bancaires Conditions appliquées à la clientèle Entreprises Tarifs en vigueur au 01/01/2015 Voici les principales conditions

Plus en détail

Structure des fichiers transmis par ETEBAC 3 Selon la norme CFONB

Structure des fichiers transmis par ETEBAC 3 Selon la norme CFONB Structure des fichiers transmis par ETEBAC 3 Selon la norme CFONB Norme CFONB pour les RELEVES DE COMPTES 01 Entête : Ancien Solde Code enregistrement : 01 1 à 2 2 Code banque 3 à 7 5 Zone réservée 8 à

Plus en détail

Comptes et conditions. Simplifier l argent au quotidien. www.bcn.ch

Comptes et conditions. Simplifier l argent au quotidien. www.bcn.ch Comptes et conditions Simplifier l argent au quotidien www.bcn.ch inclus dans Les comptes jeunesse 0-25 ans Les comptes de transactions et d épargne Jeunesse offrent des conditions préférentielles pour

Plus en détail

Europe P aiements en

Europe P aiements en Paiements en Europe Payer en Europe comme si vous étiez dans votre pays 2 Grâce à la construction de la zone de paiement européenne unique SEPA (Single Euro Payments Area), la différence entre les paiements

Plus en détail

Tarifs des prestations et des moyens de paiement. en vigueur à partir du 1 er mars 2015

Tarifs des prestations et des moyens de paiement. en vigueur à partir du 1 er mars 2015 s des prestations et des moyens de paiement en vigueur à partir du 1 er mars 2015 Point Jeunes 5 Point Etudiants 6 Point Léman 7 Point Frontalis 8 Point Plus 9 Point Top 10 Les offres groupées «Point»

Plus en détail

MISSION Comptabiliser des règlements fournisseurs. Travaux professionnels à réaliser. Gérant Gérard MEYER. Responsable de la production Marie MEYER

MISSION Comptabiliser des règlements fournisseurs. Travaux professionnels à réaliser. Gérant Gérard MEYER. Responsable de la production Marie MEYER 19 MISSION Comptabiliser des règlements fournisseurs Travaux professionnels à réaliser Préparer et contrôler les enregistrements comptables des règlements : Enregistrer les règlements Compétences 1 2 3

Plus en détail

La REUNION La MARTINIQUE La GUADELOUPE La GUYANE La MIGRATION SEPA

La REUNION La MARTINIQUE La GUADELOUPE La GUYANE La MIGRATION SEPA La REUNION La MARTINIQUE La GUADELOUPE La GUYANE La MIGRATION SEPA Ordre du Jour Introduction IEDOM et FBF Présentation SEPA et les Entreprises Partage d expériences Questions- Réponses TITRE TITRE TITRE

Plus en détail

Harmonisation du trafic des paiements en Suisse L offre du Credit Suisse reste diversifiée et axée sur la clientèle

Harmonisation du trafic des paiements en Suisse L offre du Credit Suisse reste diversifiée et axée sur la clientèle Harmonisation du trafic des paiements en Suisse L offre du Credit Suisse reste diversifiée et axée sur la clientèle Pourquoi la Suisse harmonise-t-elle le trafic des paiements conformément à la norme ISO

Plus en détail

Extrait Standard des tarifs

Extrait Standard des tarifs BANQUE MISR SUCCURSALE DE PARIS Extrait Standard des tarifs 1) Ouverture, fonctionnement et suivi de votre compte a) Ouverture, transformation, clôture gratuit b) Relevés de compte gratuit c) Service de

Plus en détail

www.banquedelareunion.fr

www.banquedelareunion.fr Les Centres d affaires dédiés aux entreprises, CoLLeCtivités et associations Centre d affaires nord/est Tél. 0262 40 01 31 / 0262 40 01 33 Fax : 0262 40 01 60 Centre d affaires ouest Tél. 0262 55 68 13

Plus en détail

PARTICULIERS TARIFS. au 1 er janvier 2015. CONDITIONS APPLIQUéES

PARTICULIERS TARIFS. au 1 er janvier 2015. CONDITIONS APPLIQUéES PARTICULIERS TARIFS au 1 er janvier 2015 CONDITIONS APPLIQUéES aux opérations bancaires Conditions appliquées à la clientèle de Particuliers Tarifs en vigueur au 1 er janvier 2015 Voici les principales

Plus en détail

Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme

Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme Finance / Module : Les Techniques Bancaires Fiche N 8 : La Gestion des Moyens de Paiement I)- Principe Généraux : 1)- Utilité des

Plus en détail

www.banquedelareunion.fr

www.banquedelareunion.fr LES CENTRES D AFFAIRES DÉDIÉS AUX ENTREPRISES, COLLECTIVITÉS ET ASSOCIATIONS CENTRE D AFFAIRES NORD/EST Tél. 0262 40 01 31 / 0262 40 01 33 Fax : 0262 40 01 60 CENTRE D AFFAIRES OUEST Tél. 0262 55 68 13

Plus en détail

CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2001-11. OBJET : Marché des changes et instruments de couverture des risques de change et de taux.

CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2001-11. OBJET : Marché des changes et instruments de couverture des risques de change et de taux. CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2001-11 OBJET : Marché des changes et instruments de couverture des risques de change et de taux. Vu : - la loi n 58-90 du 19 Septembre 1958 portant création et organisation

Plus en détail

S PA : VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS Serez-vous prêt le 1 er février 2014?

S PA : VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS Serez-vous prêt le 1 er février 2014? PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS S PA : VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS Serez-vous prêt le 1 er février 2014? bnpparibas.net/entrepros 01 Le S PA : Single Euro Payments Area Les nouveaux instruments de paiement

Plus en détail

Gratuit Gratuit 3,00 EUR(1) Gratuit Gratuit 6,50 EUR (2) les frais de gestion du compte single, max 1 de chaque service et produit)

Gratuit Gratuit 3,00 EUR(1) Gratuit Gratuit 6,50 EUR (2) les frais de gestion du compte single, max 1 de chaque service et produit) TARIF STANDARD DES OPÉRATIONS ET SERVICES BANCAIRES SUR LES COMPTES A USAGE PROFESSIONNEL DES PERSONNES MORALES ET DES ASSOCIATIONS DE FAIT EN BELGIQUE (NON GEREES PAR BUSINESS CENTRES OU CORPORATE), DES

Plus en détail

LA CREATION DES EFFETS DE COMMERCE

LA CREATION DES EFFETS DE COMMERCE LA CREATION DES EFFETS DE COMMERCE La lettre de change est un mode de paiement à crédit dans lequel une personne désignée (le. qui correspond au vendeur) donne l ordre à une autre personne désignée (le..

Plus en détail

Ce progiciel est un ensemble d applications qui permettent de gérer les opérations d agence. Il est composé de 6 applications.

Ce progiciel est un ensemble d applications qui permettent de gérer les opérations d agence. Il est composé de 6 applications. M.3 Ce progiciel est un ensemble d applications qui permettent de gérer les opérations d agence. Il est composé de 6 applications. APPLICATIONS M.3.1. CAISSE Opérations de caisse Gestion des opérations

Plus en détail

1. Comptes à vue Pro en EUR. Gratuit Gratuit 3,00 EUR(1) Frais d ouverture de compte Frais de clôture de compte Frais de gestion. 2.

1. Comptes à vue Pro en EUR. Gratuit Gratuit 3,00 EUR(1) Frais d ouverture de compte Frais de clôture de compte Frais de gestion. 2. TARIF STANDARD DES OPÉRATIONS ET SERVICES BANCAIRES SUR LES COMPTES A USAGE PROFESSIONNEL DES PERSONNES MORALES ET DES ASSOCIATIONS DE FAIT EN BELGIQUE (NON GEREES PAR BUSINESS CENTRES OU CORPORATE), DES

Plus en détail

Le virement SEPA, c est maintenant

Le virement SEPA, c est maintenant JUILLET 2014 EnTrEPrEnEurS n 6 PAiEmEnT LES MINI-GUIDES BANCAIRES Le virement SEPA, c est maintenant 2 Ce mini-guide vous est offert par : Pour toute information complémentaire, nous contacter : info@lesclesdelabanque.com

Plus en détail

Le virement SEPA, c est maintenant

Le virement SEPA, c est maintenant JUILLET 2014 ENTREPRENEURS N 6 lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent & banques-sepa.fr les banques accompagnent les entreprises pour le passage à SEPA PAIEMENT LES MINI-GUIDES

Plus en détail

Domiciliations SEPA FAQ

Domiciliations SEPA FAQ Domiciliations SEPA FAQ Découvrez les questions les plus fréquemment posées sur les domiciliations SEPA : cliquez dessus pour arriver directement à nos réponses! 1. Qu est-ce que la domiciliation SEPA

Plus en détail

Particuliers I. FONCTIONNEMENT DE COMPTE CONDITIONS GENERALES APPLICABLES AU 01/01/2011. ARRETES MENSUELS des comptes

Particuliers I. FONCTIONNEMENT DE COMPTE CONDITIONS GENERALES APPLICABLES AU 01/01/2011. ARRETES MENSUELS des comptes Particuliers CONDITIONS GENERALES APPLICABLES AU 01/01/2011 I. FONCTIONNEMENT DE COMPTE ARRETES MENSUELS des comptes INTERETS DEBITEURS Découvert Les agios sont décomptés au taux de base bancaire de la

Plus en détail

CHAPITRE 5 : CADRE COMPTABLE, LISTE DES COMPTES ET FICHES INDIVIDUELLES SECTION 4 : FICHES INDIVIDUELLES

CHAPITRE 5 : CADRE COMPTABLE, LISTE DES COMPTES ET FICHES INDIVIDUELLES SECTION 4 : FICHES INDIVIDUELLES SECTION 4 : FICHES INDIVIDUELLES 230 CLASSE 1 : COMPTES DE TRESORERIE ET D OPERATIONS AVEC LES ETABLISSEMENTS DE CREDIT ET ASSIMILES 1 - CONTENU DE LA CLASSE 1 La classe 1 enregistre, outre les espèces,

Plus en détail

Comment régler vos dépenses à l étranger?

Comment régler vos dépenses à l étranger? 007 www.lesclesdelabanque.com Le site d informations pratiques sur la banque et l argent Comment régler vos dépenses à l étranger? LES MINI-GUIDES BANCAIRES FBF - 18 rue La Fayette - 75009 Paris cles@fbf.fr

Plus en détail

HORS SÉRIE. GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE LES MINI-GUIDES BANCAIRES. décembre 2005

HORS SÉRIE. GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE LES MINI-GUIDES BANCAIRES. décembre 2005 FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE HORS SÉRIE GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes décembre 2005 LES MINI-GUIDES BANCAIRES Comme elles s y étaient engagées devant le Comité Consultatif du Secteur Financier,

Plus en détail

Fiche de présentation

Fiche de présentation Fiche de présentation NordNet 111, rue de Croix BP 60985 59510 HEM France Pour toutes questions, veuillez nous contacter au : (appel gratuit depuis un poste fixe, sous réserve des tarifs pratiqués par

Plus en détail

Ce standard bancaire décrit l'échange électronique des ordres de paiement entre clients et banques.

Ce standard bancaire décrit l'échange électronique des ordres de paiement entre clients et banques. . Edition novembre 2004/p.1 Ordres de paiement Ce standard bancaire décrit l'échange électronique des ordres de paiement entre clients et banques. Le code clearing interbancaire dans l enregistrement de

Plus en détail

Conditions Générales. Entreprises. (en vigueur au 1 er mai 2015)

Conditions Générales. Entreprises. (en vigueur au 1 er mai 2015) Conditions Générales Entreprises (en vigueur au 1 er mai 2015) Sommaire Paragraphe Page 1. Définitions...2 2. Conditions...2 3. Gestion du compte courant...4 4. Paiements domestiques & SEPA...6 5. Paiements

Plus en détail

Guide SEPA. Fin des Virements et Prélèvements Domestiques au 01.02.2014

Guide SEPA. Fin des Virements et Prélèvements Domestiques au 01.02.2014 Fin des Virements et Prélèvements Domestiques au 01.02.2014 «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Le Crédit Agricole accompagne les Entreprises et les

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. POUR ACCEDER A MES COMPTES...p.2. SYNTHESE DE VOS COMPTES... p.3. CONSOLIDATION...p.4. MESSAGES..p.5. ENCOURS CARTES...p.

TABLE DES MATIERES. POUR ACCEDER A MES COMPTES...p.2. SYNTHESE DE VOS COMPTES... p.3. CONSOLIDATION...p.4. MESSAGES..p.5. ENCOURS CARTES...p. 1 GUIDE UTILISATEUR BANQUE EN LIGNE TABLE DES MATIERES POUR ACCEDER A MES COMPTES.....p.2 SYNTHESE DE VOS COMPTES....... p.3 CONSOLIDATION......p.4 MESSAGES..p.5 ENCOURS CARTES.......p.6 VIREMENTS XPF

Plus en détail

Termes et conditions Banques correspondantes. Avril 2010 INSTITUTIONS FINANCIÈRES INTERNATIONALES

Termes et conditions Banques correspondantes. Avril 2010 INSTITUTIONS FINANCIÈRES INTERNATIONALES Visuel Shutterstock 2009 Termes et conditions Banques correspondantes Avril 2010 INSTITUTIONS FINANCIÈRES INTERNATIONALES BANQUE DE FINANCEMENT & D INVESTISSEMENT / ÉPARGNE / SERVICES FINANCIERS SPECIALISÉS

Plus en détail

Comité National SEPA. SEPA est une obligation : comment préparer votre migration? Guide pour réussir vos tests fonctionnels

Comité National SEPA. SEPA est une obligation : comment préparer votre migration? Guide pour réussir vos tests fonctionnels Comité National SEPA SEPA est une obligation : comment préparer votre migration? Guide pour réussir vos tests fonctionnels Fiche n 1 Quels sont les pré-requis à remplir avant de débuter vos tests fonctionnels?

Plus en détail

TARIFS ET CONDITIONS APPLICABLES A LA CLIENTELE

TARIFS ET CONDITIONS APPLICABLES A LA CLIENTELE TARIFS ET CONDITIONS APPLICABLES A LA CLIENTELE 1 ER NOVEMBRE 2014 104, avenue des Champs-Elysées, 75008 PARIS Tél. : 01 53 76 84 00 Fax +33(0)1 45 63 57 00 Swift : FRAFFRPP S.A. au capital de 18 000 179,40

Plus en détail

INSTRUMENTS ET TECHNIQUES DE PAIEMENT DU FRET A L INTERNATIONAL

INSTRUMENTS ET TECHNIQUES DE PAIEMENT DU FRET A L INTERNATIONAL INSTRUMENTS ET TECHNIQUES DE PAIEMENT DU FRET A L INTERNATIONAL Dans les opérations de commerce international, il ne suffit pas de vendre. Encore faut-il être payé. Cette vérité première se doit d'être

Plus en détail