CONSULTATION SUR LE PROJET DE DEMENAGEMENT D UNE PARTIE DES ENTITES DES SERVICES CENTRAUX PARISIENS VERS LE NOUVEL IMMEUBLE DE VAL DE FONTENAY

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONSULTATION SUR LE PROJET DE DEMENAGEMENT D UNE PARTIE DES ENTITES DES SERVICES CENTRAUX PARISIENS VERS LE NOUVEL IMMEUBLE DE VAL DE FONTENAY"

Transcription

1 Dossier transmis au Comité d Établissement des Services Centraux Parisiens le 15 avril 2015 CONSULTATION SUR LE PROJET DE DEMENAGEMENT D UNE PARTIE DES ENTITES DES SERVICES CENTRAUX PARISIENS VERS LE NOUVEL IMMEUBLE DE VAL DE FONTENAY 1

2 Sommaire 1. Motivation et description du projet... 4 a. La stratégie immobilière... 4 b. Le choix d une technopole... 4 c. Le programme Val de Fontenay Les entités concernées par le projet... 8 a. RESG... 9 i. Missions et organisation de RESG... 9 ii. Motivations pour RESG RESG/DIR RESG/INO RESG/TPS RESG/GTS RESG/BSC RESG/ACH RESG/IMM RESG/COM RESG/FIN DRHG/RES b. GBIS i. Missions et organisation de GBIS ii. Motivations pour GBIS ITEC OPER FIND CORI HUMN SAFE PRIV COOS c. SIOP i. Missions et organisation de SIOP ii. Motivations pour SIOP d. DRHG/MET/MOB i. Missions et organisation de DRHG/MET/MOB

3 ii. Motivations pour DRHG/MET/MOB Accompagnement social et communication aux salariés concernés Calendrier prévisionnel ANNEXES - ORGANIGRAMMES a. ORGANIGRAMME RESG b. ORGANIGRAMME GBIS c. ORGANIGRAMME SIOP

4 1. Motivation et description du projet a. La stratégie immobilière Depuis plus de 20 ans, Société Générale a décidé, concernant les Services centraux parisiens, d orienter sa stratégie immobilière en Ile de France autour de l axe que constitue la ligne A du RER, entre ses pôles Est (Val de Fontenay) et Ouest (La Défense). La politique générale du Groupe consiste à privilégier la location plutôt que la propriété, sauf pour ce qui concerne les immeubles stratégiques dont l achat nous assure la maîtrise de l actif, ce qui est l objectif pour les immeubles de La Défense ainsi que le nouvel immeuble de Val de Fontenay. Aujourd hui, postes de travail sont installés sur la Défense et sur Val de Fontenay. La volonté du Groupe est de renforcer sa présence sur le pôle Est : pour des raisons d équilibre global des implantations : le nombre de postes de travail en Ile de France est essentiellement concentré aujourd hui sur La Défense, ce qui pourrait poser un problème de résilience en cas d inaccessibilité des sites ; pour des raisons de coûts immobiliers : l immobilier constitue le troisième poste de dépense du Groupe. Le projet permettrait d allier la nécessité de rationaliser les coûts de fonctionnement et celle d offrir aux collaborateurs de bonnes conditions de travail. Ainsi, la différence de coût d un poste de travail entre La Défense et Val de Fontenay est estimée à HT. Les locaux libérés sur La Défense seraient les immeubles locatifs et, sur ce pôle, Société Générale se concentrerait sur les immeubles propriétaires. b. Le choix d une technopole La création d un nouvel ensemble immobilier serait l opportunité de prendre en compte l évolution de nos métiers et en particulier le développement du numérique. Dans cette optique, le choix directeur d occupation s est orienté autour du concept d une technopole, destinée à offrir aux différentes fonctions informatiques du Groupe et aux métiers avec lesquels ils travaillent en proximité, un cadre de travail adapté et performant. Cette technopole constituerait un ensemble commun et cohérent. L espace permettrait de créer des ponts et des liens entre tous les métiers de l informatique présents sur le site ainsi qu avec les métiers, dans un environnement connecté, modulable, propice au développement de modes de travail collaboratifs et innovants. La technopole offrirait des espaces de travail permettant de favoriser l intelligence collective et facilitant le confort et la concentration des occupants. Cette nouvelle configuration offrirait ainsi une réelle opportunité pour renforcer les interactions entre les entités de la filière IT présentes sur le site. L équipement en nouvelles technologies devrait permettre de renforcer l efficacité opérationnelle de ces équipes. 4

5 Répartition actuelle des ressources RBDF RESG GBIS 95% RBDF 29% IBFS GBIS DCPE DEVL DRHG RESG 73% 100% 100% 100% 100% 82% 100% 94% 5% RBDF 71% 18% 6% 27% RISQ SEGL COM Projection de la répartition des ressources RBDF RESG IBFS GBIS DCPE DEVL DRHG GBIS 75% RBDF 29% RESG 26% 100% 100% 100% 100% 82% 100% 94% 5% 20% RBDF 71% 18% 6% 74% RISQ SEGL COM 5

6 c. Le programme Val de Fontenay Société Générale est implantée à Val de Fontenay depuis 1992, site largement desservi par les transports : RER A et E, 6 lignes de bus, autoroute A86. Plusieurs projets de moyen terme attestent du potentiel de développement du site dans son ensemble : projets Tramway T1 et Grand Paris, prolongement du RER E jusqu à La Défense et de la ligne 1 du métro sur Val de Fontenay. Conçu comme un campus du XXI ème siècle, le bâtiment s inscrit dans une démarche environnementale et de développement durable ambitieux. Le bâtiment en cours de construction serait livré en avril 2016, pour un démarrage des emménagements sur le dernier trimestre Le coût de la construction, gérée par SOGEPROM, est de l ordre de 300 M HT, montant correspondant au niveau de coût actuel des surfaces comparables sur l Est parisien. Le gain économique estimé est de l ordre de 20M par an. L aménagement des espaces répond à 6 principes structurants : Accompagner l agilité des organisations. Les métiers IT fonctionnent depuis plusieurs années principalement en mode projet, demandant la mobilisation importante de différentes compétences pour mener à bien les projets. L espace ne doit plus être une contrainte mais un lieu permanent de convergence et d échanges. Les espaces de travail proposés seraient configurables pour répondre aux besoins particuliers des équipes et des projets. Les modes de travail se veulent plus agiles et plus collaboratifs. Encourager les pratiques et les valeurs d innovation. Les solutions mobiles et flexibles retenues (e-meeting, web conference, etc.) stimuleraient l innovation. Les espaces sont étudiés pour permettre de sortir du cadre et encourager la transversalité entre les métiers grâce à des espaces collaboratifs stimulants et témoin de la valeur «innovation». Attribuer et aménager les espaces de travail sur des critères fonctionnels. Les futurs espaces seraient aménagés avec une organisation liée aux métiers (par exemple, type projet, etc.). 6

7 Proposer un cadre privilégiant la qualité de vie au travail. La gamme des services aux occupants accessibles notamment dans les espaces collectifs de l entresol, permettrait de faciliter le quotidien des collaborateurs et de développer des rencontres et des échanges informels. Porter la marque et les valeurs du Groupe Société Générale. Le nouveau bâtiment a pour objectif de donner du sens et de cultiver la fierté d appartenance, et ce à travers l adoption de gestes d architecture forts et symboliques (un choix d une architecture horizontale, ouverte et végétale). Développer le rôle citoyen du Groupe Société Générale. La futur bâtiment sera économe en énergies (Bâtiment HQE et labellisé Leed). L objectif du programme est par ailleurs d ouvrir le bâtiment sur la ville en tant qu acteur local. 7

8 2. Les entités concernées par le projet 1 La liste des entités concernées ainsi que le nombre de salariés s établissent comme suit : Nombre de salariés des entités concernées au 28/02/2015 Nombre de salariés dont le déménagement est envisagé au T RESG GBIS SIOP DRHG 34 7 TOTAL Ce projet se ferait à effectif constant. Seraient également concernés environ salariés de sociétés de prestation, stagiaires, intérimaires et alternants. S agissant de la prestation de service : - ce projet ne devrait pas entraîner d évolution en termes de conditions de recours et de réalisation opérationnelle des prestations, sauf pour ce qui concerne précisément le lieu de leur réalisation ; - dans le cadre des renégociations annuelles des contrats de prestation de service, Société Générale prévoit l information des sociétés prestataires ainsi que l intégration de l évolution du lieu de réalisation des prestations concernées courant L ensemble des chiffres figurant ci-après résulte d un décompte le plus précis et rigoureux possible sur une base d effectif au 28 février 2015, par nature susceptible de variations limitées à la baisse ou à la hausse d ici à la mise en œuvre du projet. 8

9 a. RESG i. Missions et organisation de RESG RESG assure des missions de mise en cohérence grâce aux trois «filières Ressources» positionnées au sein de : La Direction de la Transformation, des Processus et des Systèmes d Information (RESG/TPS) pour la filière Processus & Système d Information ; La Direction des Achats Groupe (RESG/ACH) pour la filière Achat ; La Direction de l'immobilier Groupe (RESG/IMM) pour la filière Immobilier. RESG assure également des missions de production grâce à ses Centres de Services Partagés (CSP) : Deux CSP informatiques Groupe dédiés, aux Infrastructures (RESG/GTS), et aux applications mutualisées du Groupe et des filières (RESG/BSC) ; Un CSP achat positionné au sein de la Direction des Achats (RESG/ACH) ; Un CSP immobilier positionné au sein de la Direction Immobilier (RESG/IMM). Pour réaliser ses missions, RESG s appuie sur une Direction et plusieurs fonctions transversales : La Direction de RESG (RESG/DIR) et son Secrétariat Général Cabinet de la Direction (RESG/DIR/SEG) ; Les fonctions transversales : o La Direction de l Innovation (RESG/INO) ; o Trois départements supports : Finance (RESG/FIN), Communication (RESG/COM) et le département des Ressources Humaines dédié à RESG (DRHG/RES), rattaché fonctionnellement à RESG/DIR. ii. Motivations pour RESG La création à Val de Fontenay d une technopole serait une opportunité pour la Direction des Ressources et de l Innovation. La livraison du nouveau bâtiment à Val de Fontenay permettrait à RESG de co-construire avec SIOP et GBIS, à l est de Paris, une véritable technopole qui serait l incarnation de la transition numérique et de l entrée de Société Générale dans l ère du Digital. Cette implantation innovante regrouperait, dans un immeuble connecté, des équipes importantes de spécialistes et d experts informatiques dont les échanges seraient facilités et l efficacité ainsi renforcée (co-construction et défis de la transition numérique pour la Banque, notamment Big Data, Cloud, Réseaux et Sécurité). 9

10 Pôle ou Direction Nombre de salariés au 28/02/2015 Nombre de salariés dont le déménagement est envisagé au T Implantation géographique actuelle RESG/DIR 2 2 TOUR SG RESG/DIR/SEG TOUR SG RESG/INO TOUR SG RESG/TPS TOUR SG RESG/GTS/DIR 4 4 PACIFIC RESG/GTS/ATO KUPKA B RESG/GTS/EUS/APS LE CAP RESG/GTS/EUS/COO LE CAP RESG/GTS/EUS/DIR 3 3 LE CAP RESG/GTS/EUS/USU TOUR SG / LE CAP RESG/GTS/MKT/APS 13 5 PACIFIC RESG/GTS/MKT/CLD 7 7 KUPKA B RESG/GTS/MKT/COO 7 7 PACIFIC RESG/GTS/MKT/DBA 24 5 KUPKA B RESG/GTS/MKT/DIR 6 2 PACIFIC RESG/GTS/MKT/GAM PACIFIC RESG/GTS/MKT/MDM 31 9 PACIFIC RESG/GTS/MKT/OPM 14 5 PACIFIC RESG/GTS/MKT/SSB KUPKA B RESG/GTS/RET/API 4 4 LE CAP RESG/GTS/RET/CSC 2 2 LE CAP RESG/GTS/RET/OPM 1 1 KUPKA B RESG/GTS/STP/DIR 3 3 PACIFIC RESG/GTS/STP/ISP KUPKA B 10

11 RESG/GTS/STP/OSM KUPKA B RESG/GTS/STP/PRJ PACIFIC RESG/GTS/STP/SCP PACIFIC RESG/GTS/STP/TRM PACIFIC RESG/GTS/TFO/APS CB3 RESG/GTS/TFO/BCM 8 8 CB3 RESG/GTS/TFO/COO CB3 RESG/GTS/TFO/DCC CB3 RESG/GTS/TFO/DCS CB3 RESG/GTS/TFO/DIR 8 8 CB3 RESG/BSC/DIR 3 3 ADAMAS RESG/BSC/COO ADAMAS RESG/BSC/DCR ADAMAS RESG/BSC/FIN ADAMAS RESG/BSC/ISA ADAMAS RESG/BSC/IT ADAMAS RESG/BSC/RIS ADAMAS RESG/BSC/SMG ADAMAS RESG/ACH LE CAP RESG/IMM/DIR 5 5 ESPACE 21/7 RESG/IMM/COR ESPACE 21/7 RESG/IMM/FRA/DIR RESG/IMM/FRA/EXP ESPACE 21/7 / TOUR SG ESPACE 21/7 / TOUR SG RESG/IMM/FRA/GPI 8 8 ESPACE 21/7 RESG/IMM/FRA/PAT ESPACE 21/7 RESG/IMM/FRA/PER 3 3 ESPACE 21/7 RESG/IMM/FRA/PMT ESPACE 21/7 / TOUR SG 11

12 RESG/IMM/FRA/SEC 8 5 ESPACE 21/7 RESG/IMM/FRA/TEC ESPACE 21/7 RESG/COM TOUR SG RESG/FIN/DIR 6 6 TOUR SG RESG/FIN/CDG/DEF TOUR SG DRHG/RES TOUR SG / PACIFIC TOTAL RESG/DIR La Direction de RESG (RESG/DIR) assure le pilotage des missions confiées à RESG. RESG/DIR ainsi que RESG/DIR/SEG, qui assure les fonctions de Secrétariat Général de RESG et de Cabinet de RESG/DIR, seraient transférées en totalité dans le nouvel immeuble. 2. RESG/INO La Direction de l Innovation (RESG/INO) est en charge d animer la démarche Innovation du Groupe, fondée sur l ouverture, la coopération et le partenariat. En lien avec les Pôles Métiers, elle met en œuvre la stratégie Innovation du Groupe. Pour animer les différents réseaux de la communauté Innovation du Groupe et assurer le pilotage ainsi que la supervision des projets d Innovation, RESG/INO s implanterait dans le nouvel immeuble connecté, au cœur des savoir-faire informatiques et digitaux. Ainsi, RESG/INO transfèrerait la totalité de ses équipes de La Défense vers le nouvel immeuble de Val de Fontenay, ce dernier offrant également de très bonnes perspectives pour faciliter des expérimentations à plus grande échelle, avec les partenaires internes et externes de notre écosystème. 3. RESG/TPS La Direction de la Transformation, des Processus et des Systèmes d information (RESG/TPS) est en charge de promouvoir et de garantir la cohérence et l efficacité du modèle opérationnel du Groupe. A ce titre, elle assure la fonction de tête de filière Processus & Système d Information du Groupe qui regroupe les acteurs qui interviennent sur les SI, les processus et l architecture d entreprise. Pour poursuivre ses missions, au service de la 12

13 communauté «Système d information», les équipes de RESG/TPS seraient transférées en totalité dans le nouvel immeuble, soit : RESG/TPS/STP - Stratégie SI et projets, qui pilote la filière Systèmes d Information du Groupe ; RESG/TPS/BDP - Business data et processus, qui assure la cohérence de l architecture d entreprise et transversalement la qualité des données au sein du Groupe ; RESG/TPS/ISA - Architecture et sécurité SI, qui pilote la sécurité des SI du Groupe et fixe les standards ; RESG/TPS/ORG - SG Consulting, qui met en œuvre des prestations de conseil à la demande des Métiers bancaires, apporte ses savoir-faire en organisation et délivre ses missions, en France et à l international. 4. RESG/GTS La Direction des Infrastructures informatiques du Groupe Société Générale (RESG/GTS) assure le fonctionnement des matériels, logiciels et des centres de données qui hébergent l ensemble des applications informatiques et bureautiques de la Banque. RESG/GTS offre un ensemble de services de production et d infrastructures informatiques aux Pôles Métiers et aux Directions Centrales du Groupe. Dans la logique de poursuivre ses activités, au plus près de ses clients naturels (les DSI), RESG/GTS transfèrerait l ensemble de ses équipes actuellement logées à La Défense sur le nouvel immeuble de Val de Fontenay à l exception de : RESG/GTS/EUS - Services à l utilisateur final, dont une partie du support utilisateurs serait maintenue sur La Défense, à proximité des métiers restant sur La Défense. Il s agirait des services de support sur site pour le poste de travail ; RESG/GTS/MKT- Marché Amérique, Asie et Europe Ouest, dont les activités seraient réparties entre les sites de La Défense et de Val de Fontenay pour des raisons de cohérence avec la stratégie d ITEC qui prévoit également la répartition de ses activités sur les deux sites. A noter que les activités «Socle» (serveurs, stockage et Cloud) seraient transférées à Val de Fontenay ; RESG/GTS/IBF - Banque et services financiers internationaux, en relation directe avec IBFS, dont les activités «Siège» restent à La Défense. 5. RESG/BSC Le Centre de Solutions Groupe (RESG/BSC) met en œuvre les solutions informatiques mutualisées du Groupe utilisées par les filières métiers : la Finance, les 13

14 Risques, les Référentiels, les Usines Crédit et Monétique, les Ressources Humaines, les Achats, l immobilier et la filière SI. RESG/BSC intègre également dans son catalogue de solutions celles devenues nécessaires avec d une part, la transition numérique du Groupe et d autre part, les nouveaux usages des clients de la Banque. Ainsi, RESG/BSC transférerait ses équipes de La Défense vers le nouvel immeuble de Val de Fontenay, pour bénéficier plus directement de la proximité des spécialistes Transition numériques et Sécurité de la filière SI, à l exception des équipes en charge des projets stratégiques métiers de DEVL et RISQ, menés en proximité immédiate du client final, qui seraient maintenues sur La Défense. 6. RESG/ACH La Direction des Achats Groupe (RESG/ACH) a pour missions de définir et mettre en œuvre les politiques d achats et d opérer un Centre de Services Partagés (CSP) d approvisionnement en prestations intellectuelles informatiques. RESG/ACH transfèrerait une partie de ses équipes de La Défense vers le nouvel immeuble de Val de Fontenay : la direction de RESG/ACH ainsi que les équipes directement concernées par les activités de la technopole : les achats Informatiques et de prestations intellectuelles à caractère informatique (le CSP), ainsi que les fonctions de reporting les concernant. Les autres activités de RESG/ACH, en forte relation avec les métiers du Groupe localisés sur La Défense, y seraient maintenues. 7. RESG/IMM La Direction de l Immobilier d exploitation (RESG/IMM) pilote (hors agences des réseaux France) la performance immobilière du Groupe et le CSP immobilier France Logée dans la technopole du Groupe, la Direction de l Immobilier serait au plus près des nouveaux métiers, proches du digital et des nouveaux modes de travail (co-construction, Continuous delivery, expérimentations dans le digital). Ainsi placée, au cœur d un immeuble connecté, elle accompagnerait la transition numérique du Groupe, et les expériences en matière d innovation. En corollaire, elle ferait évoluer les aménagements des espaces de travail et des lieux de vie des collaborateurs avec pour objectif constant la qualité de vie au travail. Les équipes de RESG/IMM logées à La Défense seraient transférées dans le nouvel immeuble, à l exception des services et équipes suivants : Les équipes actuellement en charge des immeubles de La Défense, à savoir, l exploitation des tours Alicante et Chassagne (RESG/IMM/FRA/EXP/DEF1), l exploitation de l immeuble Basalte et de la tour Granite (RESG/IMM/FRA/EXP/DEF3) ; 14

15 L équipe du service Véhicules (RESG/IMM/FRA/PMT/VEH) ; La Restauration (RESG/IMM/FRA/PMT/RES) et la Reprographie (RESG/IMM/FRA/PMT/REP) ; Une partie du service Badge (RESG/IMM/FRA/PMT/BAD) et de la Sécurité/Sureté (RESG/IMM/FRA/SEC), ces services étant répartis entre les deux sites, La Défense et Val de Fontenay. 8. RESG/COM Le département Communication de RESG (RESG/COM) a pour mission de soutenir la stratégie de la Direction des Ressources et de l Innovation du Groupe. RESG/COM transfèrerait la totalité de son équipe de La Défense vers le nouvel immeuble de Val de Fontenay pour rester proche de la Direction et des métiers informatiques qu il sert. 9. RESG/FIN La Direction Financière de RESG (RESG/FIN) est composée d une Direction (FIN/DIR) et d une équipe de Contrôle De Gestion (RESG/FIN/CDG) qui accompagne les activités de : TPS, GTS, BSC, IMM, ACH et les fonctions centrales de RESG (DIR, INO et COM) RESG/FIN conserverait son modèle opérationnel qui est basé sur la proximité immédiate du métier qu il sert et transfèrerait ainsi la totalité de ses équipes basées à La Défense vers le nouvel immeuble de Val de Fontenay. 10. DRHG/RES Les fonctions Ressources Humaines de RESG (DRHG/RES) accompagnent RESG et ses métiers. Elles seraient transférées en totalité de La Défense vers le nouvel immeuble de Val de Fontenay, dans un souci de maintenir une grande proximité avec les lignes métiers. b. GBIS i. Missions et organisation de GBIS GBS assure des missions de fonctions supports aux lignes métiers de GBIS (MARK, GLFI, CORI, PRIV, LYXR, SGSS, MCIB). GBS est composé de : 15

16 La Direction Informatique (ITEC), en charge du développement, du suivi de la production, et de la maintenance des applications informatiques de GBIS ; La Direction Financière (FIND), qui a pour mandats de : 1. Piloter la stratégie financière et budgétaire de GBIS, ainsi que sa politique d investissement et de développement ; 2. Mesurer et analyser la profitabilité du portefeuille d activités (clients, métiers, géographies) ainsi que l utilisation de l ensemble des ressources (frais généraux, bilan, capital, liquidité, etc.) ; 3. Certifier les comptes de GBIS (qualité comptable, méthodes de valorisation, options d arrêtés ), quels que soient les centres de production, vis-à-vis de DEVL, des CAC, des régulateurs, etc. ; 4. Assurer le soutien nécessaire et le bon niveau d expertise sur les sujets de normes comptables, de fiscalité, de ressources rares et de règlementation. La direction des opérations (OPER), qui assure les missions suivantes: 1. Assurer le traitement administratif et financier des opérations de marché et de financement initiées par les lignes-métiers ; 2. Effectuer les contrôles de premier niveau conformément aux exigences réglementaires et mettre en place les moyens nécessaires à la sécurité du traitement des opérations. La Direction de la Sécurité des Opérations et de la Prévention de la Fraude (SAFE), rattachée au «Chief operating officer» - COO - de GBIS, qui constitue l entité de coordination de l ensemble de la filière risques opérationnels de GBIS. En ce sens, elle a la responsabilité d organiser et d animer le dispositif de gestion des risques opérationnels et de contrôle permanent du pôle. Les principales missions de SAFE sont les suivantes : 1. Développer et tenir à jour le cadre, les processus et les outils normatifs liés à la gestion des risques opérationnels au sein de GBIS ; 2. Aider les responsables à identifier et à réduire les risques opérationnels ; 3. Fournir à la direction du pôle un état de la situation transparent et cohérent des risques opérationnels au sein de GBIS ; 4. Sensibiliser les membres de l'organisation aux risques opérationnels et instaurer une solide culture dans ce domaine au sein de l'entreprise. Outre ces fonctions support : PRIV/FRA assure la direction opérationnelle de la Banque privée en France, co-entreprise créée par PRIV et BDDF pour gérer la clientèle fortunée de Société Générale en France. La gouvernance de cette co-entreprise est paritaire entre PRIV (GBIS) et BDDF (RBDF) ; CORI/CCG/KYC, sous l autorité du département de la Conformité, est en charge de l octroi des agréments «KYC» (Connaissance du Client) à l ensemble des clients GBIS hors PRIV et de leur revue périodique. Ces agréments attestent que les contreparties clientes de SG CIB (i.e. toute relation d affaire) sont acceptables 16

17 d une part au regard de la loi sur la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme, et d autre part du point de vue du risque de réputation de la Banque au regard notamment des standards fixés par le Groupe dans les domaines environnemental et social. ii. Motivations pour GBIS Les activités de GBIS qui seraient transférées à Val de Fontenay sont majoritairement des activités informatiques (ITEC), dans le cadre de la logique de création d une technopole à l Est de Paris, ce qui permettrait de développer les interactions et synergies entre les différentes fonctions informatiques du Groupe. De plus, la volonté de créer un immeuble équipé des dernières avancées technologiques devrait permettre de renforcer l efficacité opérationnelle de ces équipes. Par ailleurs, la nécessité de conserver une forte proximité entre les équipes informatiques de GBIS, et les principaux partenaires de ces équipes, amène GBIS à souhaiter également transférer vers Val de Fontenay des équipes en provenance de OPER, FIND, SAFE et CORI. Ceci faciliterait les échanges au quotidien entre les activités informatiques et leurs principaux partenaires, sécurisant ainsi la qualité opérationnelle, et renforcerait la capacité à délivrer dans les délais prévus, et selon les jalons établis, les principaux projets et développements dont ces équipes ont la charge. Pôle ou Direction Nombre de salariés au 28/02/2015 Nombre de salariés dont le déménagement est envisagé au T Implantation géographique actuelle GBIS - FIND/COO ALICANTE / BASALTE / KUPKA B GBIS - FIND/FCN/FSC ALICANTE GBIS - FIND/FPA/GCS GBIS - FIND/FPA/SFP ALICANTE GBIS - FIND/FPC/CQP ALICANTE GBIS - FIND/MPC/MMC KUPKA B GBIS - OPER/OTC/DIR 4 2 CB3 / BASALTE GBIS - OPER/OTC/PMG 30 9 CB3 / BASALTE GBIS - OPER/OTC/STL CB3 17

18 GBIS - OPER/FIN/DIR 22 3 CB3 / ALICANTE GBIS - OPER/FIN/QTY CB3 GBIS - OPER/FIN/STR/CLO CB3 GBIS - OPER/FIN/STR/DMT CB3 GBIS - OPER/COR/PCR 12 8 CB3 GBIS - OPER/COR/TLP CB3 GBIS - OPER/FEE ALICANTE GBIS - OPER/QTY CB3 GBIS - OPER/REG/DIR 4 4 CB3 / ALICANTE GBIS - OPER/REG/PJT CB3 GBIS - OPER/REG/PRD CB3 GBIS - OPER/GPM CB3 GBIS - OPER/MGT/DIR 16 7 CB3 / ALICANTE GBIS - OPER/MGT/MSG 28 4 CB3 GBIS - OPER/MGT/SMP 16 6 CB3 GBIS - ITEC/DIR 3 1 GRANITE GBIS - ITEC/ARC GRANITE GBIS - ITEC/COO/CRM 13 8 GRANITE GBIS - ITEC/COO/DIR 4 4 GRANITE GBIS - ITEC/COO/PEM 5 5 GRANITE GBIS - ITEC/COO/PMO GRANITE / ALICANTE GBIS - ITEC/COO/SMS GRANITE GBIS - ITEC/COO/TUP GBIS - ITEC/CSY/COT 9 9 ALICANTE / GRANITE CB3 / PACIFIC OUEST GBIS - ITEC/CSY/SAT 5 5 CB3 GBIS - ITEC/CTT/CTY 42 7 GRANITE / BASALTE 18

19 GBIS - ITEC/CTT/GEF 83 4 GRANITE GBIS - ITEC/CTT/XAE 3 3 GRANITE GBIS - ITEC/CTT/DIR 13 1 GRANITE GBIS - ITEC/CTT/LYX 48 8 ALICANTE GBIS - ITEC/CTT/FIC 72 8 GRANITE GBIS - ITEC/CTT/RRC 43 6 ALICANTE / GRANITE / BASALTE GBIS - ITEC/DPR/CMP CB3 GBIS - ITEC/DPR/DIR 19 8 GRANITE GBIS - ITEC/DPR/NEW PACIFIC OUEST / BASALTE GBIS - ITEC/DPR/RAD CB3 GBIS - ITEC/DPR/SER CB3 GBIS - ITEC/FCC/LTL GRANITE GBIS - ITEC/FCC/OSD 22 3 GRANITE GBIS - ITEC/FCC/PRS 24 5 GBIS - ITEC/PRD/APS GRANITE / ALICANTE GRANITE / BASALTE / CB3 / KUPKA B / PACIFIC OUEST GBIS - ITEC/PRD/QPS GRANITE GBIS - ITEC/PRD/SMT GRANITE GBIS - ITEC/PRD/CRM 16 5 GRANITE GBIS - ITEC/PRD/DIR 5 1 GRANITE GBIS - ITEC/PRI/DIR 5 3 GRANITE GBIS - ITEC/PRI/DIS GRANITE / CB3 GBIS - ITEC/PRI/PIL 8 7 GRANITE GBIS - ITEC/RRF/APR PACIFIC OUEST GBIS - ITEC/RRF/CEQ PACIFIC OUEST GBIS - ITEC/RRF/CFI 37 8 PACIFIC OUEST 19

20 GBIS - ITEC/RRF/CRE GBIS - ITEC/RRF/DIR 6 6 CHASSAGNE / KUPKA B & BASALTE / ALICANTE GRANITE / PACIFIC OUEST / BASALTE GBIS - ITEC/RRF/FPA PACIFIC OUEST GBIS - ITEC/RRF/MID 26 5 CHASSAGNE GBIS - ITEC/RRF/MLR 31 8 GRANITE GBIS - ITEC/RRF/PNL GRANITE GBIS - ITEC/RRF/REF CB3 GBIS - SAFE/GRM/BCM 5 2 ALICANTE GBIS - SAFE/ITS/IAM 10 4 GBIS - SAFE/ITS/SRI 4 3 GBIS - SAFE/ITS/GST 9 4 GBIS - SAFE/ITS/OSM 10 5 GBIS - SAFE/ITS/APS 5 4 ALICANTE / GRANITE ALICANTE / GRANITE ALICANTE / GRANITE ALICANTE / GRANITE ALICANTE / GRANITE GBIS - SAFE/OPF 15 5 CB3 / ALICANTE GBIS - SAFE/FIB 8 2 ALICANTE GBIS - SAFE/DIR 8 2 ALICANTE GBIS - CORI/CCG/KYC ALICANTE GBIS - COOS/OFI/CRE 23 3 ALICANTE / HAUSSMANN GBIS - HUMN/CAR 65 9 ALICANTE GBIS - HUMN/HRS 52 3 ALICANTE GBIS - PRIV/FRA/BAN/BO HAUSSMANN GBIS - PRIV/FRA/BAN/FCT HAUSSMANN GBIS - PRIV/FRA/BAN/MO HAUSSMANN GBIS - PRIV/FRA/BAN/PAR/SUP HAUSSMANN GBIS - PRIV/FRA/BAN/SUP/MOF HAUSSMANN 20

21 GBIS - PRIV/FRA/BAN/PAR/DIR HAUSSMANN TOTAL ITEC Les activités ITEC qui seraient transférées à Val de Fontenay sont majoritairement celles alignées sur les activités de Back Office, sur le réglementaire, sur les référentiels et la comptabilité. Cela permettrait de favoriser la résilience de ces équipes tout en maintenant la stratégie de développement autour du Continuous Delivery. Par ailleurs, les activités de support de ces activités seraient également en accompagnement de ces mouvements. Cette nouvelle configuration permettrait l accompagnement de la transformation digitale, avec notamment une interaction plus marquée avec les autres entités de la filière IT présentes sur le site. ITEC/RRF - RISK, REFERENTIAL & FINANCE TECHNOLOGY : Les activités d ITEC/RRF qui seraient transférées à Val de Fontenay sont majoritairement celles alignées sur les activités relatives aux référentiels et à la comptabilité. Ceci permettrait de poursuivre les projets en Continuous delivery grâce à l interaction avec les partenaires business de FIND et de OPER. ITEC/DPR - DEAL PROCESSING TECHNOLOGY : Les activités d ITEC/DPR qui seraient transférées à Val de Fontenay sont majoritairement celles alignées sur les activités de Back Office et en lien avec réglementation. Ceci permettrait de poursuivre les projets en Continuous delivery avec l interaction des partenaires business de OPER et de SAFE. ITEC/FCC - FINANCING & CLIENT COVERAGE : Les activités d ITEC/FCC qui seraient transférées à Val de Fontenay sont majoritairement celles alignées sur les activités de Back Office et de Middle sur les financements structurés. Ceci permettrait de poursuivre les projets en Continuous delivery avec l interaction des partenaires business de OPER/FIN. De plus les activités de support alignées sur celles des développements seraient pour leur part en partie transférées. ITEC/CSY - CORPORATE TECHNOLOGY : Les activités d ITEC/CSY qui seraient transférées à Val de Fontenay sont majoritairement celles alignées sur les activités des applications pour SAFE et COO. L ensemble de ces activités serait transféré pour garder une unité des équipes concernées et pour maintenir une taille critique. 21

22 ITEC/ARC - ARCHITECTURE & IS STRATEGY -, ITEC/COO - CHIEF OPERATING OFFICE - et ITEC/PRD - PRODUCTION SERVICES : Les activités de ces entités d ITEC qui seraient transférées à Val de Fontenay sont majoritairement celles alignées sur les activités des unités d ITEC qui seraient transférées et notamment celles associées au Continuous delivery. ITEC/PRI - PRIVATE BANKING: Les activités d ITEC/PRI qui seraient transférées à Val de Fontenay sont majoritairement celles alignées sur les activités projets en cours, sachant qu une partie des équipes de ITEC/PRI est déjà implantée localement dans les sites de Luxembourg, Zurich, Londres ou Monaco. La technopole de Val de Fontenay permettrait d accentuer la démarche vers la transition digitale, pilier de la stratégie de PRIV vers ses clients. 2. OPER Les fonctions nécessitant le plus de proximité avec les activités Front office seraient maintenues à La Défense. Les services qui seraient transférés à Val de Fontenay correspondent à des fonctions : bénéficiant d une adhérence avec des équipes y figurant à la cible : OPER/OTC/STL (INTEREST RATES DRV) avec GTPS, OPER/GPM (OPER/TLP RLB MIDDLE OFFICE AND MONITORING) avec GTPS, OPER/COR/TPL (Mise en relation Client et Gestion des Référentiels) et OPER/COR/PCR (COOS EDM ORGANIZATION) avec CORI/CCG/KYC, OPER/QTY (Quality and Reconciliation) avec OPER/OTC (OVER THE COUNTER) et ITEC/DPR, OPER/REG/PJT (TLP REGULATORY REPORT) et OPER/REG/PRD (REG PRD DE REPORTINGS) avec ITEC/DPR ; permettant de maintenir sur un même site l ensemble des fonctions d une chaine : OPER/FIN/QTY (QUALITY & CONTROL), OPER/FIN/STR/CLO (Structured Finance : Closing) et OPER/FIN/STR/DMT (Structured Finance : Deal Management) ; permettant de créer une proximité métier sur les activités de paiement (settlement) : OPER/FEE (FEES MANAGEMENT) et OPER/OTC/STL avec GTPS ; de management ou de supports aux différentes fonctions transférés : OPER/OTC/DIR,OPER/FIN/DIR (FINANCING), OPER/REG/DIR (REGULATORY REPORT),OPER/MGT/DIR (MANAGEMENT), OPER/MGT/MSG (MANAGMENT SUPPORT UNIT), OPER/MGT/SMP (MGT STRAT MODELS AND PROJECTS). 22

Sopra Group Carte de visite

Sopra Group Carte de visite Sopra Group Carte de visite La mise à jour des chiffres clés se fait après chaque publication Groupe Version à utiliser avec Office 2003 Laurent COUSSONNET Directeur T A L E N T E D T O G E T H E R Unissons

Plus en détail

1. Processus management et stratégie. Retour

1. Processus management et stratégie. Retour Retour Les principales fonctions du Siège social sont définies suivant un ensemble de processus dont la responsabilité est assurée par le Directeur Général de l Association. La mise en œuvre des activités

Plus en détail

Présentation commerciale. Novembre 2014

Présentation commerciale. Novembre 2014 Présentation commerciale Novembre 2014 Présentation du cabinet (1/2) BIAT (Banque Internationale Arabe de Tunisie) La banque commerciale privée leader en Tunisie et l une des plus importantes au Maghreb.

Plus en détail

Chargé d'etudes - Risques de Contrepartie (H/F)

Chargé d'etudes - Risques de Contrepartie (H/F) Chargé d'etudes - Risques de Contrepartie (H/F) Ile-de-France Stage Chargé d'etudes - Risques de Contrepartie (H/F) Direction :Risk and Permanent Control Type de Métier :Engagement et Risques Date de prise

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

La mise en œuvre de Centres de services -

La mise en œuvre de Centres de services - Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. La mise en œuvre de Centres de services - Retour d expérience Crédit Agricole Corporate and Investment Bank Julien KOKOCINSKI

Plus en détail

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME PACK ON DEMAND Solution SaaS pour PME 1 Yourcegid RH Pack On Demand : Solution de gestion de la Paie et des Ressources Humaines, dédiée aux PME, en mode SaaS. Un grand souffle sur les ressources humaines

Plus en détail

Projet de management commercial unique du Réseau La Poste et de la Banque Postale

Projet de management commercial unique du Réseau La Poste et de la Banque Postale Projet de management commercial unique du Réseau La Poste et de la Banque Postale DRH La Banque Postale / Services Financiers et du Réseau La Poste Document confidentiel Sommaire Projet de structure managériale

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

1. Les risques individuels (corporates et institutions financières)

1. Les risques individuels (corporates et institutions financières) Gestion des Risques Nos métiers par activité La Gestion des Risques consiste principalement à maîtriser et à contrôler l ensemble des risques de Crédit Agricole CIB afin de minimiser le coût du risque

Plus en détail

MESURE DE L ÉNERGIE ET DES FLUIDES

MESURE DE L ÉNERGIE ET DES FLUIDES MESURE DE L ÉNERGIE ET DES FLUIDES MESURER EN CONTINU TOUTES VOS CONSOMMATIONS D ÉNERGIE ET DE FLUIDES POUR PERMETTRE UNE OPTIMISATION DE VOS PERFORMANCES ENVIRONNEMENTALES Instrumenter vos immeubles à

Plus en détail

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle Comment répondre aux nouveaux enjeux des DRH du 21 ème siècle? Besoin n 1 : innover et développer de nouveaux usages métier en décloisonnant les différents

Plus en détail

AMUE 2012-2016 : Nouveaux enjeux et nouvelles méthodes Claude RONCERAY, Directeur Journées ABES, juin 2012

AMUE 2012-2016 : Nouveaux enjeux et nouvelles méthodes Claude RONCERAY, Directeur Journées ABES, juin 2012 université de Nantes AMUE 2012-2016 : Nouveaux enjeux et nouvelles méthodes Claude RONCERAY, Directeur Journées ABES, juin 2012 cnam SOMMAIRE 1. Présentation 2. Mutualisation? 3. La nouvelle offre 4. Quelques

Plus en détail

DOMAINE FONCTIONNEL RIME. Poste vacant Poste susceptible d être vacant Création. Direction de programme SIRHEN

DOMAINE FONCTIONNEL RIME. Poste vacant Poste susceptible d être vacant Création. Direction de programme SIRHEN MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE FICHE DU POSTE N PMO FINANCES IDENTIFICATION DU POSTE P SCHILLINGER INTITULE DU POSTE : RESPONSABLE DU PILOTAGE FINANCIER

Plus en détail

Fonctions Informatiques et Supports Opérationnels

Fonctions Informatiques et Supports Opérationnels Fonctions Informatiques et Supports Opérationnels Nos métiers par activité Nos métiers de l informatique comprennent d une part un volet études et d autre part la gestion des infrastructures ; les fonctions

Plus en détail

Your Trusted Wealth Manager

Your Trusted Wealth Manager Your Trusted Wealth Manager QUI NOUS SOMMES TURQUOISE CAPITAL MANAGEMENT LTD ( TURQUOISE ) agit dans le cadre d un agrément octroyé par la FSC en tant que Conseiller en Placements (Sans Restriction) plus

Plus en détail

La naissance de BNP Paribas Rental Solutions. renforce l offre de location longue durée avec services

La naissance de BNP Paribas Rental Solutions. renforce l offre de location longue durée avec services t Puteaux, le 28 juin 2012 COMMUNIQUE DE PRESSE La naissance de BNP Paribas Rental Solutions renforce l offre de location longue durée avec services de BNP Paribas La location avec service d équipements

Plus en détail

Piloter le contrôle permanent

Piloter le contrôle permanent Piloter le contrôle permanent Un cadre règlementaire en permanente évolution L évolution des réglementations oblige les institutions financières à revoir leur dispositif de contrôle Secteur bancaire CRBF

Plus en détail

OFFRE D ACCOMPAGNEMENT

OFFRE D ACCOMPAGNEMENT OFFRE D ACCOMPAGNEMENT DU TRÉSORIER Votre partenaire opérationnel Copyright Netilys Consulting, 2013. Tous droits réservés www.netilys.com La mission de Netilys Le trésorier a pour mission de garantir

Plus en détail

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET 109 Gestion de projet METHODOLOGIE ET PROJET Durée 3 jours Conduite de projet COND-PRO s Intégrer les conditions de réussite d une démarche de management par projet. Impliquer

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM IZZILI édite et implémente une suite applicative Cloud IZZILI Business Place Manager dédiée aux managers et à leurs équipes pour le management

Plus en détail

Programme détaillé BTS COMPTABILITE ET GESTION DES ORGANISATIONS. Objectifs de la formation. Les métiers DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS COMPTABILITE ET GESTION DES ORGANISATIONS. Objectifs de la formation. Les métiers DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le Brevet de Technicien Supérieur de Comptabilité et Gestion des Organisations est un diplôme national de l enseignement supérieur dont le titulaire, au sein des services administratifs,

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM DATA auprès des collectivités et des bailleurs sociaux Cette consultation a pour objectif

Plus en détail

Livret de suivi du candidat(outil B)

Livret de suivi du candidat(outil B) A chaque étape du parcours CQP, son outil : Branche de la Miroiterie, Transformation et Négoce du Verre CQP Animateur d équipe de 1 er niveau Livret de suivi du candidat(outil B) Document à remplir par

Plus en détail

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Document G Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Page 1 sur 7 Parmi les objectifs des Instituts de recherche technologique (IRT) figurent

Plus en détail

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES CBRH Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines CBRH : Paie et administration du personnel Activité GPEC : Compétences et carrière / Entretien / Formation IDR Contrôle de

Plus en détail

Module Projet Personnel Professionnel

Module Projet Personnel Professionnel Module Projet Personnel Professionnel Elaborer un projet personnel professionnel. Connaissance d un métier, d une entreprise ou d un secteur d activités. Travail individuel de recherche SUIO-IP Internet

Plus en détail

Information Technology Services - Learning & Certification. www.pluralisconsulting.com

Information Technology Services - Learning & Certification. www.pluralisconsulting.com Information Technology Services - Learning & Certification www.pluralisconsulting.com 1 IT Consulting &Training Créateur de Performance Pluralis Consulting Services et de Conseil en Système d Information

Plus en détail

ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques. Pourquoi et comment introduire ITIL dans son organisation

ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques. Pourquoi et comment introduire ITIL dans son organisation Livre blanc Le pragmatisme de votre système d information Rédacteur : Marc LORSCHEIDER / Expert ITIL Mise à jour : 05/06/2013 ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques Pourquoi

Plus en détail

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting Mathis BAKARY 11/01/2013 Sommaire I. Présentation... 3 1. Activités... 3 2. Objectifs... 4 3. Localisation en Europe... 4 4. Localisation en France... 5 II. Stratégie...

Plus en détail

Axe 1 Réussir la phase de conception des RSE

Axe 1 Réussir la phase de conception des RSE 60 PROPOSITIONS POUR DEVELOPPER DES USAGES INNOVANTS DES RESEAUX SOCIAUX D ENTREPRISE DANS LES ADMINISTRATIONS Piloté par le secrétariat général pour la modernisation de l action publique (SGMAP) et la

Plus en détail

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet Campus TKPF Centre de compétences Synthèse du projet 1 UN ESPACE D INFORMATION, D ORIENTATION, D ACCOMPAGNEMENT & DE VALORISATION DE SON PARCOURS PROFESSIONNEL UNE INGENIERIE INTEGREE DU SYSTEME FORMATION

Plus en détail

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBALISATION ET TRANSFORMATION RH UNE RÉPONSE FACE À L EXIGENCE DE PERFORMANCE ET DE COMPÉTITIVITÉ La globalisation des entreprises, accélérée par

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE ÉTABLI EN APPLICATION DE L ART. R.823-21 DU CODE DE COMMERCE

RAPPORT DE TRANSPARENCE ÉTABLI EN APPLICATION DE L ART. R.823-21 DU CODE DE COMMERCE RAPPORT DE TRANSPARENCE ÉTABLI EN APPLICATION DE L ART. R.823-21 DU CODE DE COMMERCE EXERCICE CLOS LE 31 DÉCEMBRE 2014 À JOUR AU 30 MARS 2015 SOMMAIRE Introduction 2 I Présentation du Cabinet 1. Le Cabinet

Plus en détail

Bâtiments - Infrastructures

Bâtiments - Infrastructures 93 CONCEPTEUR D OUVRAGE ET D ÉQUIPEMENT Code : INF01 Concepteur d ouvrage et d équipement FPEINF01 Il conduit ou participe à des opérations d infrastructures dans le cadre de la réalisation d opérations

Plus en détail

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS V2. 3/23/2011 1 / 7 SOMMAIRE DU REFERENTIEL INTRODUCTION PREAMBULE POURQUOI UN REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU? P.

Plus en détail

SEPA, prochaine étape : de la centralisation de trésorerie à la centralisation des paiements. Syrtals Mars 2014. Tous droits réservés SYRTALS SI

SEPA, prochaine étape : de la centralisation de trésorerie à la centralisation des paiements. Syrtals Mars 2014. Tous droits réservés SYRTALS SI SEPA, prochaine étape : de la centralisation de trésorerie à la centralisation des paiements Syrtals Mars 2014 Tous droits réservés SYRTALS SI 1 2 Agenda De quelle centralisation parle-t-on? Pourquoi mettre

Plus en détail

Le numérique dans la stratégie de La Poste Les enjeux pour l immobilier d exploitation La transformation des métiers de Poste Immo

Le numérique dans la stratégie de La Poste Les enjeux pour l immobilier d exploitation La transformation des métiers de Poste Immo Table ronde du 3 mars 2015 L immeuble augmenté : ce que le numérique induit comme évolution dans l usage des bâtiments? Le numérique dans la stratégie de La Poste Les enjeux pour l immobilier d exploitation

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

FEELEUROPE GÉNÉRATEUR DE PERFORMANCE CONSEIL EN SYSTÈMES D INFORMATION

FEELEUROPE GÉNÉRATEUR DE PERFORMANCE CONSEIL EN SYSTÈMES D INFORMATION FEELEUROPE GÉNÉRATEUR DE PERFORMANCE CONSEIL EN SYSTÈMES D INFORMATION DATES CLÉS 2013 Spécialisation en nos domaines d expertises 2008 Séparation des activités Conseil et IT 2006 Création de FEEL EUROPE

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le Exco. Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable. Sommaire Préambule 11 Présentation du réseau EXCO et de KRESTON INTERNATIONAL LTD 22 Présentation

Plus en détail

Développez votre système d'information en toute simplicité

Développez votre système d'information en toute simplicité Développez votre système d'information en toute simplicité IT CONSULTING HOSTING as a service SR opérations SA Société suisse fondée en 2003, SR opérations SA est une filiale de SRF groupe SA. SR opérations

Plus en détail

ENSEMBLE, MIEUX SERVIR VOS CLIENTS. SOCIAL CLUB la rencontre des expertises

ENSEMBLE, MIEUX SERVIR VOS CLIENTS. SOCIAL CLUB la rencontre des expertises ENSEMBLE, MIEUX SERVIR VOS CLIENTS SOCIAL CLUB la rencontre des expertises le social club, partenaire des expertscomptables Votre ambition : fournir le meilleur conseil social et patrimonial à vos clients.

Plus en détail

Assistant Analyste Risques et Engagements (H/F)

Assistant Analyste Risques et Engagements (H/F) Assistant Analyste Risques et Engagements (H/F) BNP Paribas fait partie des premiers acteurs européens de la banque, avec une présence internationale forte. Nous rejoindre, c est partager notre volonté

Plus en détail

Projet de création de SAFRAN ANALYTICS

Projet de création de SAFRAN ANALYTICS Projet de création de SAFRAN ANALYTICS Comité de Groupe 27 février 2015 SOMMAIRE Contexte Enjeux du Big Data pour Safran Projet Safran Analytics Calendrier prévisionnel 1 / CONFIDENTIEL / 27-02-2015 /

Plus en détail

Cabinet indépendant d Audit, d expertise et de conseil dédié aux...

Cabinet indépendant d Audit, d expertise et de conseil dédié aux... Cabinet indépendant d Audit, d expertise et de conseil dédié aux... Directions Financières dirigeants d entreprise fonds d investissement Avocats, mandataires & liquidateurs judiciaires Notre mission Répondre

Plus en détail

Simpl Cité LA SOLUTION DE GESTION ADMINISTRATIVE COMPLÈTE ET FACILE À UTILISER POUR LES PETITES ET MOYENNES COLLECTIVITÉS.

Simpl Cité LA SOLUTION DE GESTION ADMINISTRATIVE COMPLÈTE ET FACILE À UTILISER POUR LES PETITES ET MOYENNES COLLECTIVITÉS. Dans la période actuelle, sous l impulsion des nouvelles lois et pour accomplir leurs nouvelles missions, notamment dans le cadre de la décentralisation, les collectivités territoriales font face à un

Plus en détail

Éditeur de logiciels Intégrateur de solutions Opérateur de services. www.orone.com

Éditeur de logiciels Intégrateur de solutions Opérateur de services. www.orone.com Éditeur de logiciels Intégrateur de solutions Opérateur de services www.orone.com VOUS ÊTES Une banque, un organisme de crédit, un acteur de l assurance ou de la protection sociale, une enseigne de la

Plus en détail

Le réseau du Groupe Primonial : des conseillers dédiés pour des solutions sur-mesure

Le réseau du Groupe Primonial : des conseillers dédiés pour des solutions sur-mesure Le réseau du Groupe Primonial : des conseillers dédiés pour des solutions sur-mesure ANDRÉ CAMO PRÉSIDENT DE GROUPE PRIMONIAL «NOTRE INDÉPENDANCE CAPITALISTIQUE GARANTIT NOTRE INDÉPENDANCE D ESPRIT. NOUS

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Direction interrégionale des services pénitentiaires Organigramme type Circulaire de la DAP 2007-SD2 du 19 décembre 2007 relative à l optimisation de l organigramme du siège des directions interrégionales

Plus en détail

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Neuf pôles d activité La majorité des assistantes ont des activités couvrant ces différents pôles, à des niveaux différents, à l exception

Plus en détail

LE SOCIAL CLUB, BIEN PLUS QU UN SITE WEB...

LE SOCIAL CLUB, BIEN PLUS QU UN SITE WEB... LE SOCIAL CLUB, BIEN PLUS QU UN SITE WEB... SOCIAL CLUB la rencontre des expertises ... 5 ANS D EXPÉ- RIENCE, DE SER- VICES, 5 ANS D ÉCHANGES Le site du Social Club a 5 ans. Ces cinq années de partenariat

Plus en détail

Pilotage de la performance par les processus et IT

Pilotage de la performance par les processus et IT Pilotage de la performance par les processus et IT Pilotage par les processus, Apports de la DSI aux processus métiers, Maturité des entreprises en matière de pilotage par les processus. 1 1 Piloter par

Plus en détail

LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle

LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle enjeux Comment accroître la qualité de vos services tout en maîtrisant vos coûts? Equinox Consulting vous accompagne aussi bien dans la définition

Plus en détail

Projets d évolution d organisation pour BEL :

Projets d évolution d organisation pour BEL : Projets d évolution d organisation pour BEL : - création d une antenne «Hello Bank» à Lille - création de postes de «team manager» au sein des CRC CEPF des 16/17 avril 2015 1 Le développement de BEL Dynamique

Plus en détail

International Business Services Accompagner les sociétés étrangères en France. Audit Expertise comptable Conseil

International Business Services Accompagner les sociétés étrangères en France. Audit Expertise comptable Conseil International Business Services Accompagner les sociétés étrangères en France International business Services Une ligne dédiée Barrières de la langue, environnement règlementaire complexe et évolutif,

Plus en détail

SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ ET ENGAGEMENTS DÉVELOPPEMENT DURABLE Janvier 2015 ACCÉDER AU SOMMAIRE

SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ ET ENGAGEMENTS DÉVELOPPEMENT DURABLE Janvier 2015 ACCÉDER AU SOMMAIRE SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ ET ENGAGEMENTS DÉVELOPPEMENT DURABLE Janvier 2015 ACCÉDER AU SOMMAIRE SOMMAIRE Nos engagements Qualité 3 L ambition du Groupe Numericable-SFR 4 Notre gouvernance Qualité

Plus en détail

Grant Thornton Côte d Ivoire : Un accompagnement sur mesure pour atteindre vos objectifs stratégiques

Grant Thornton Côte d Ivoire : Un accompagnement sur mesure pour atteindre vos objectifs stratégiques Grant Thornton Côte d Ivoire : Un accompagnement sur mesure pour atteindre vos objectifs stratégiques Audit Consulting Conseil juridique, fiscal et social Outsourcing Etudes sectorielles Conseil en RH

Plus en détail

Global sourcing : Externalisation et Centres de Services Partagés, les nouvelles stratégies des Directions Financières

Global sourcing : Externalisation et Centres de Services Partagés, les nouvelles stratégies des Directions Financières Global sourcing : Externalisation et Centres de Services Partagés, les nouvelles stratégies des Directions Financières Conférence IDC Ernst & Young Thierry Muller, Associé «Technologies, management et

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM IN ACTION auprès des équipes de Maitrise d Œuvre Cette consultation a pour objectif d

Plus en détail

Master "COMPTABILITE, FINANCE, FISCALITE ET PATRIMOINE" Répertoire des emplois occupés au 1er décembre 2014 par les diplômés 2011/2012

Master COMPTABILITE, FINANCE, FISCALITE ET PATRIMOINE Répertoire des emplois occupés au 1er décembre 2014 par les diplômés 2011/2012 Spécialité Public Intitulé de Missions dans Contrat de travail Niveau de Chef de mission dans un cabinet d'expertisecomptable Gestion d'un portefeuille de clients propre et supervision des portefeuilles

Plus en détail

Préfigurateur ANCOLS. Support Préfigurateur ANCOLS

Préfigurateur ANCOLS. Support Préfigurateur ANCOLS Support Préfigurateur ANCOLS Comité de suivi ANCOLS du 3 décembre 2013 1 CONTEXTE Dans le cadre de l accord-cadre signé avec France Domaine relatif à l assistance et au conseil en vue de l acquisition

Plus en détail

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010 Livre Blanc Optimiser la gestion et le pilotage des opérations Août 2010 Un livre blanc édité par : NQI - Network Quality Intelligence Tél. : +33 4 92 96 24 90 E-mail : info@nqicorp.com Web : http://www.nqicorp.com

Plus en détail

I. POURQUOI SOUSCRIRE DES PARTS DE SCPI

I. POURQUOI SOUSCRIRE DES PARTS DE SCPI PRÉAMBULE I. POURQUOI SOUSCRIRE DES PARTS DE SCPI La société Civile de Placement Immobilier est un organisme de placement collectif qui a pour Object l acquisition et la gestion d un patrimoine immobilier

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES MISSION D APPUI AU DEPLOIEMENT DU DECRET DU 7 NOVEMBRE 2012 RELATIF A LA COMPTABILITE BUDGETAIRE ET LA COMPTABILITE PUBLIQUE

CAHIER DES CHARGES MISSION D APPUI AU DEPLOIEMENT DU DECRET DU 7 NOVEMBRE 2012 RELATIF A LA COMPTABILITE BUDGETAIRE ET LA COMPTABILITE PUBLIQUE CAHIER DES CHARGES MISSION D APPUI AU DEPLOIEMENT DU DECRET DU 7 NOVEMBRE 2012 RELATIF A LA COMPTABILITE BUDGETAIRE ET LA COMPTABILITE PUBLIQUE 1. Présentation de l Anses L'Anses, Agence nationale de sécurité

Plus en détail

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France Refondation de l Ecole De la République Contribution des CCI de France Octobre 2012 Etablissements publics dirigés par des chefs d entreprises élus par leurs pairs, les CCI de France assurent globalement

Plus en détail

Solution myconstruction@augustareeves Descriptif Fonctionnel

Solution myconstruction@augustareeves Descriptif Fonctionnel Solution myconstruction@augustareeves Descriptif Fonctionnel Agenda 1 Introduction 2 Les enjeux métiers 3 La solution fonctionnelle et technique 4 L approche marché 5 Les références 01 Présentation myconstruction@augustareeves.fr

Plus en détail

Contact. entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG)

Contact. entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG) Contact entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG) Tel: +41 415 520 504 Email: sales@onlogis.com Visibilité et controle sur vos opérations, n importe où et à tout moment... Onlogis

Plus en détail

Solution PLM pour la vente au détail de PTC

Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM de PTC pour la vente au détail Dans les délais. À la mode. Dans le budget. La solution PLM de PTC pour la vente au détail transforme la manière

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

Gestionnaire de petite ou moyenne structure. Programme de Formation

Gestionnaire de petite ou moyenne structure. Programme de Formation Gestionnaire de petite ou moyenne structure Programme de Formation 1. Le public A travers ce dispositif de formation, la CCI de l Oise souhaite accompagner : Les jeunes créateurs souhaitant développer

Plus en détail

Dispositif de vérification du niveau de connaissances minimales des acteurs des marchés financiers

Dispositif de vérification du niveau de connaissances minimales des acteurs des marchés financiers Certification professionnelle Dispositif de vérification du niveau de connaissances minimales des acteurs des marchés financiers Professionnels concernés et modalités de vérification Mai 2013 Sommaire

Plus en détail

L expérience des Hommes

L expérience des Hommes L expérience des Hommes audia est un cabinet d expertise comptable et de commissariat aux comptes, fort d une équipe qualifiée et experte installée au Maroc à Casablanca. Notre cabinet vous apportera l

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/LL/FG/DEJ/N 13-25 (1 bis) Equipe RH4 01 43 93 82 93 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

EFFICACITÉ - SIMPLICITÉ - DYNAMISME

EFFICACITÉ - SIMPLICITÉ - DYNAMISME EFFICACITÉ - SIMPLICITÉ - DYNAMISME Eurosearch & Associés, riche de l expérience de ses associés, accompagne dans la durée et de manière personnalisée les actionnaires et les dirigeants. Eurosearch & Associés

Plus en détail

quels enjeux pour le secteur financier?

quels enjeux pour le secteur financier? Préambule 2 Auteurs de l enquête Cette étude a été conduite par le pôle développement durable d Equinox Consulting Sophie Madet, associée Blandine Sébileau, senior manager Sybille Brugues et Sophie Pornin,

Plus en détail

Sage CRM SalesLogix. Gagnez en compétitivité. Sage CRM Solutions

Sage CRM SalesLogix. Gagnez en compétitivité. Sage CRM Solutions Sage CRM Solutions Sage CRM SalesLogix Gagnez en compétitivité Sage CRM SalesLogix est une solution complète, conçue pour permettre à vos équipes commerciales, marketing et service d optimiser la gestion

Plus en détail

Fiche de poste. Identification du poste : Etudes et Projets (SEP)

Fiche de poste. Identification du poste : Etudes et Projets (SEP) Fiche de poste Identification du poste : Intitulé : Chef de projets Applicatifs Affectation : Service Etudes et Projets Cadre d emploi : Ingénieur territorial Rattachement hiérarchique : Chef du service

Plus en détail

Banque Accord redonne de l agilité à son système d information avec l aide de MEGA

Banque Accord redonne de l agilité à son système d information avec l aide de MEGA redonne de l agilité à son système d information avec l aide de MEGA À propos de Banque Accord : Filiale financière du groupe Auchan Seule banque française détenue à 100% par un distributeur 3 activités

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

Société Fiduciaire de Révision Alpha Audit. Audit Expertise comptable Social et taxes Conseil et accompagnement 1

Société Fiduciaire de Révision Alpha Audit. Audit Expertise comptable Social et taxes Conseil et accompagnement 1 Société Fiduciaire de Révision Alpha Audit RAPPORT DE TRANSPARENCE Audit Expertise comptable Social et taxes Conseil et accompagnement 1 Cabinets de commissariat aux comptes 2 avenue de Bruxelles F-68350

Plus en détail

PEGASE. La paie sur mesure pour chacun de vos clients. La suite logicielle de paie spécialement conçue pour les cabinets d expertise comptable.

PEGASE. La paie sur mesure pour chacun de vos clients. La suite logicielle de paie spécialement conçue pour les cabinets d expertise comptable. PEGASE La suite logicielle de paie spécialement conçue pour les cabinets d expertise comptable. La paie sur mesure pour chacun de vos clients Production paie Déclaratif Ressources Humaines Accompagnement

Plus en détail

OFFRE DE STAGE 2011 XDEMAT

OFFRE DE STAGE 2011 XDEMAT OFFRES DE STAGES - XDEMAT - 2011 OFFRE DE STAGE 2011 XDEMAT DEVELOPPEMENT D UN INTRANET INTEGRANT DES FONCTIONS DE DEMATERIALISATION, DE GED ET DE WORKFLOW En partenariat avec Habitat Marseille Provence

Plus en détail

offre PoWER* *Project offer With Engagement And Results CONNECTING BUSINESS & TECHNOLOGY

offre PoWER* *Project offer With Engagement And Results CONNECTING BUSINESS & TECHNOLOGY offre PoWER* *Project offer With Engagement And Results CONNECTING BUSINESS & TECHNOLOGY P O W E R Présentation de l offre Des solutions technologiques sur-mesure pour vos projets l offre power regroupe

Plus en détail

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Appel d offres Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Le GIM, chambre syndicale territoriale de l UIMM en région parisienne,

Plus en détail

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC o CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA CREATION D UN CENTRE D'EXCELLENCE FRANCO xxxxxxxxxxxx DE FORMATION AUX METIERS DE XXXXXXXXXX LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC A) MISSION

Plus en détail

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus les éléments structurants Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise en

Plus en détail

Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr

Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr Pépinière Acheteurs publics 21 avril 2006 Atelier : «Conduite du changement» Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr Atelier «Conduite du changement» Plan de l intervention

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Copyright 2006 Rockwell Automation, Inc. Tous droits réservés. Imprimé aux Etats-Unis.

Copyright 2006 Rockwell Automation, Inc. Tous droits réservés. Imprimé aux Etats-Unis. Publication EMSE00-BR371A-FR-E Avril 2006 Copyright 2006 Rockwell Automation, Inc. Tous droits réservés. Imprimé aux Etats-Unis. EXPERTISE EN GESTION DE PROJET VOUS POUVEZ COMPTER SUR DES SERVICES DE GESTION

Plus en détail

Réussir le. Management des systèmes d information. Les conseils et les astuces. des correcteurs de l épreuve. 36 exercices corrigés type examen

Réussir le. Management des systèmes d information. Les conseils et les astuces. des correcteurs de l épreuve. 36 exercices corrigés type examen Virginie Bilet Valérie Guerrin Miguel Liottier Collection dirigée par Xavier Durand Réussir le DSCG 5 Management des systèmes d information L essentiel à connaître pour réussir 36 exercices corrigés type

Plus en détail

PARCOURS DIPLOMANTS & CERTIFIANTS

PARCOURS DIPLOMANTS & CERTIFIANTS ÉCOLE NATIONALE DU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER enfi.fr PARCOURS DIPLOMANTS & CERTIFIANTS Donnez un nouvel élan à votre projet professionnel avec les formations de l ENFI ÉCOLE NATIONALE DU FINANCEMENT

Plus en détail

Fiduciaires. Bénéficiez d un service sur mesure

Fiduciaires. Bénéficiez d un service sur mesure Fiduciaires & Avocats Bénéficiez d un service sur mesure Société Générale Private Banking Luxembourg : Une équipe de spécialistes qui vous est dédiée. Apportez à vos clients les services bancaires qu ils

Plus en détail

Avertissement. Copyright 2014 Accenture All rights reserved. 2

Avertissement. Copyright 2014 Accenture All rights reserved. 2 Avertissement Ce document et les informations contenues sont la propriété d Accenture. Ce document en totalité ou en partie, ne peut être reproduit sous aucune forme ni par aucun moyen sans autorisation

Plus en détail

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Application Services France the way we do it Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Chaque direction informatique

Plus en détail

FICHE DESCRIPTIVE DU POSTE ASSISTANT GESTION FINANCIERE

FICHE DESCRIPTIVE DU POSTE ASSISTANT GESTION FINANCIERE FICHE DESCRIPTIVE DU POSTE Direction : Service : FINANCIERE Financier ASSISTANT GESTION FINANCIERE MISSION-FINALITE : Assister le responsable du service dans la bonne exécution des opérations relatives

Plus en détail

Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017

Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017 Paris, le 13 novembre 2013 Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017 Pour toute information complémentaire, consultez la présentation complète disponible sur le site internet du Groupe BPCE : www.bpce.fr

Plus en détail

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS becret OGER INTERNATIONAL [Sélectionnez la date] Service Ressources Humaines OGER INTERNATIONAL Avril 2012 PREAMBULE Constatant que le taux d emploi des 55-64

Plus en détail