RÈGLEMENT DES COMPTES COURANTS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RÈGLEMENT DES COMPTES COURANTS"

Transcription

1 BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE Société anonyme RÈGLEMENT DES COMPTES COURANTS

2 2 TABLE DES MATIERES 1. CHAMP D'APPLICATION DU REGLEMENT - OUVERTURE D'UN COMPTE COURANT CREDITS PRELEVES EN COMPTE COURANT FONCTIONNEMENT D'UN COMPTE COURANT DISPOSITIONS GÉNÉRALES CONSTITUTION ET UTILISATION DE L'AVOIR MANDAT REMISE DES ORDRES TYPES D'OPERATIONS Opérations classiques Opérations de liquidation Opérations effectuées d'office DATE DE VALEUR DEDOMMAGEMENT BLOCAGE D'UN COMPTE COURANT BLOCAGE SOLDES DES SYSTEMS DE LIQUIDATION NETTE CLOTURE D'UN COMPTE COURANT UNICITE DE COMPTE - DECHEANCE DU TERME ET NETTING - SURETÉS PRESCRIPTION, RESPONSABILITE ET REMBOURSEMENTS PREUVE CORRESPONDANCE, EXTRAITS DE COMPTE ET AUTRE ECHANGE D'INFORMATION EXTRAITS DE COMPTE CORRESPONDANCE WIROW FIN'MARKETS PROTECTION DES DONNEES - PREVENTION DU BLANCHIMENT MODIFICATION DU REGLEMENT DROIT APPLICABLE - COMPETENCE...13 ANNEXE 1: SYSTEMES POUR LESQUELS LA BANQUE EST AGENT DE LIQUIDATION...14 ANNEXE 2: HEURES LIMITES POUR LA REMISE D' ORDRES DE PAIEMENT AVEC DATE DE VALEUR LE JOUR DE LEUR RÉCEPTION PAR LA BANQUE...15 GLOSSAIRE...16

3 3 1. CHAMP D'APPLICATION DU REGLEMENT - OUVERTURE D'UN COMPTE COURANT 1.1. Des comptes courants peuvent être ouverts auprès de la Banque soit directement dans l'application des comptes courants de la Banque soit indirectement via l'ouverture d'un compte tenu sur une plateforme informatique externe à la Banque et constituant d'un point de vue juridique un compte courant ouvert dans les livres de la Banque. Les comptes courants ouverts auprès de la Banque, sont régis par le présent règlement ainsi que, le cas échéant, par les dispositions spécifiques qui leur sont applicables, telles que les Conditions Générales de TARGET2-BE, les dispositions régissant l'utilisation des comptes courants dans le cadre du système de liquidation de titres de la Banque (NBB- SSS) ou les dispositions régissant l'utilisation des comptes courants ouverts dans le cadre du système de règlement-livraison pour les titres tenus et liquidés par Euroclear France, Euroclear Nederland ou Euroclear Belgium sur le marché Euronext (Euroclear Settlement for Euronext Securities (ESES). Les dispositions spécifiques éventuelles régissant les comptes courants s'appliquent intégralement à ceux-ci et priment sur les dispositions du présent règlement. Les dispositions du présent Règlement s'appliquent auxdits comptes courants pour ce qui concerne les éléments qui ne sont pas expressément réglés par les dispositions spécifiques éventuelles. Le présent Règlement et les dispositions spécifiques éventuelles régissant les comptes courants forment une unité contractuelle Une demande d'ouverture d'un compte courant doit être adressée par écrit au siège de la Banque où le demandeur souhaite que le compte soit tenu. Le demandeur utilise à cet effet un formulaire délivré par la Banque qu'il convient de signer. La Banque peut refuser toute demande d'ouverture et motivera cette décision sur requête expresse et écrite du demandeur. La signature du formulaire désigné ci-dessus implique, pour le demandeur, le respect du présent règlement et de toute annexe ou autre document qui constitue une unité avec ce règlement Si le demandeur n'est pas établi en Belgique, la Banque se réserve le droit de soumettre l'approbation de la demande d'ouverture d'un compte courant à la condition que le demandeur fasse élection de domicile en Belgique. Cette élection de domicile reste valable pendant toute la durée de la relation de compte courant. La Banque peut, en conséquence,

4 4 envoyer à l'adresse communiquée tous documents, avis, communications, significations qui sont relatifs directement ou indirectement à la relation de compte courant ouverte Le demandeur doit déposer un spécimen de sa signature et, le cas échéant, des signatures des personnes autorisées à disposer de ses comptes courants. Il doit également joindre une copie de sa carte d'identité et/ou de celle des personnes autorisées à disposer de ses comptes courants. 2. CREDITS PRELEVES EN COMPTE COURANT Le "Règlement des crédits intrajournaliers et des opérations de politique monétaire de la Banque Nationale de Belgique" est d'application pour les crédits prélevés en comptes courants même lorsque le titulaire du compte n'est pas contrepartie aux opérations de politique monétaire de la Banque. Chaque bénéficiaire de crédit a reçu un exemplaire de ce dernier. 3. FONCTIONNEMENT D'UN COMPTE COURANT 3.1. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Les comptes courants à la Banque sont tenus en euro La Banque accepte chaque jour bancaire ouvrable des opérations sur tous les comptes courants ouverts dans ses livres dans tous ses sièges. Les jours ouvrables supplémentaires de TARGET2, elle n'accepte que des ordres automatisés et uniquement au siège central de Bruxelles Dans le cas où un titulaire dispose de plusieurs comptes courants ouverts à son nom auprès de la Banque, celle-ci se réserve le droit, en l'absence d'instructions écrites du titulaire, de porter au crédit de n'importe lequel de ces comptes, le produit de toute opération exécutée pour compte ou au profit du titulaire La Banque peut débiter, de plein droit et sans autre avis préalable, chaque compte courant d'un titulaire pour toute somme dont celui-ci lui serait redevable à quelque titre que ce soit CONSTITUTION ET UTILISATION DE L'AVOIR Un ordre remis par un titulaire est irrévocable dès le moment de sa remise. Pour un ordre non automatisé ce moment est déterminé par celui auquel l'ordre a été présenté aux guichets de la banque; pour un ordre automatisé le moment de la remise est celui de l'acceptation de l'ordre par le canal de transmission concerné.

5 5 Une opération est définitive, c'est-à-dire qu'elle ne peut plus être annulée pour quelque raison que ce soit, dès que son montant a été comptabilisé dans un compte courant dans les livres de la Banque. Les crédits sauf bonne fin constituent une exception à cette règle L'avoir à concurrence duquel un titulaire peut exécuter des opérations de débit s'appelle "l'avoir disponible définitif". Cet avoir comprend le solde du jour précédent duquel les comptabilisations de débit sont déduites et auquel s'ajoutent les comptabilisations de crédit. Les blocages et les crédits sauf bonne fin sont déduits de ce dernier solde qui devient le solde disponible. Ce montant est le solde du jour. Si le titulaire bénéficie d'une ouverture de crédit auprès de la Banque, le montant de celle-ci est additionné à ce solde disponible qui devient alors l'avoir disponible définitif En règle générale, la Banque traite toutes les opérations selon le principe FIFO. La Banque peut déroger à ce principe dans le but de rendre le trafic des paiements plus efficient et plus fluide. Si l'avoir disponible définitif ne permet pas d'exécuter toutes les opérations débitrices, elle peut accorder la priorité à l'inscription des soldes de n'importe quel système de règlement net, afin d'éviter que des opérations dans ce système ne doivent être dénouées Les comptes d'un titulaire devront à tout moment présenter un avoir disponible définitif suffisant au paiement des intérêts débiteurs, des frais et coûts que la Banque porte en compte MANDAT Un titulaire de compte courant peut désigner un ou plusieurs tiers comme mandataire(s) Le titulaire doit à cette fin fournir à la Banque une procuration ou tout autre document d'où ressortent clairement l'étendue et la validité du mandat. Le titulaire doit également signaler, à la Banque, par lettre recommandée, toute modification ultérieure aux pouvoirs de son (ses) mandataire(s) La Banque considère le mandat valable aussi longtemps qu'elle n'a pas été informée de sa révocation ou de sa résiliation par lettre recommandée, ou qu'elle n'a pas eu connaissance d'une cause légale pouvant donner lieu à la fin du mandat Le titulaire doit donner aux gestionnaires des systèmes dénommés à l'annexe 1 les mandats nécessaires pour qu'ils puissent donner des ordres pour son compte. Si la Banque est elle-même le gestionnaire, le titulaire lui donne procuration.

6 Le titulaire assume la pleine responsabilité des conséquences du non-accomplissement des formalités ci-dessus REMISE DES ORDRES Le titulaire peut remettre des ordres à la Banque par divers canaux. En cas d'indisponibilité d'un canal de remise, la Banque peut conditionner l'exécution correcte et en temps opportun des ordres à l'utilisation d'un autre canal. Selon le canal de remise, des exigences de formes peuvent être imposées. Le non respect de ces exigences peut entraîner le refus de l'ordre. Le donneur d'ordre est tenu responsable de tout traitement erroné ou tardif d'un ordre qui ne respecte pas les exigences de forme Le titulaire peut remettre des ordres à la Banque de façon automatisée par les canaux suivants: - SWIFT. Le titulaire et la Banque doivent dans ce cas s'échanger des clefs électroniques suivant les procédures fixées par SWIFT. Le titulaire communique également à la Banque les adresses BIC à partir desquelles peuvent être envoyés les ordres valides pour le compte courant concerné. - Isabel. Le titulaire se connecte au réseau Isabel selon les procédures et règles en vigueur. - Customized File Transfer. La Banque a la possibilité d'accepter certains types d'opérations transmises par le titulaire sous forme d'un Customized File Transfer. Le format et les procédures d'authentification sont convenus selon les besoins spécifiques Le titulaire peut également remettre des ordres non automatisés aux guichets de la Banque ou par voie postale Des heures limites de remise, spécifiées à l'annexe 2, sont fixées pour les ordres de paiement envoyés par SWIFT afin que la comptabilisation puisse encore être exécutée le jour même. Dans des circonstances exceptionnelles et moyennant l'accord de la Banque (service paiements scripturaux - Comptes Courants), une dérogation à ces heures limites peut être accordée. Les ordres envoyés par le titulaire via un autre canal que SWIFT sont exécutés par la Banque dès que possible après leur réception. La comptabilisation du paiement le jour de sa réception n'est toutefois pas garantie dans ce cas. Elle sera effectuée au plus tard le jour ouvrable suivant la réception de l'ordre.

7 TYPES D'OPERATIONS Opérations classiques Opérations de crédit : La Banque accepte les versements et virements et encaisse des chèques pour compte du titulaire. Opérations de débit : Un titulaire peut disposer de son avoir disponible définitif au moyen de virements et de chèques. Pour les virements manuels, le titulaire doit utiliser un formulaire de virement standard remis par la Banque. Pour l'utilisation de chèques, les règles suivantes sont d'application: - Le paiement d'un chèque, même établi au porteur, est toujours subordonné à l'acquit du présentateur, lequel devra justifier de son identité. - Sauf convention spéciale avec la Banque, les institutions financières établies en Belgique ne peuvent disposer par chèques des montants inscrits à leur compte courant, que pour les besoins de leur trésorerie propre. Ces chèques ne peuvent être émis qu'à l'ordre de l'institution financière titulaire ou de ses préposés avec, dans ce cas, indication de la qualité de ces préposés; ils ne peuvent être endossés à des tiers. - Le tireur a la faculté de faire certifier ses chèques par la Banque. Dans ce cas, le compte courant du tireur est débité du montant du chèque certifié, dès le moment de la certification. Cette comptabilisation a pour effet de bloquer les fonds nécessaires, au profit du présentateur, jusqu'à l'expiration du délai de présentation du chèque certifié. - La Banque vérifie la succession régulière des endossements des chèques présentés au paiement à ses guichets, mais non la signature des endosseurs. - Les chèques doivent être établis sur des formules délivrées par la Banque. Le titulaire est responsable des abus commis à l'aide de celles-ci et notamment des conséquences dommageables qui résulteraient de la perte ou du vol de ces formules Opérations de liquidation En qualité d'agent de liquidation, la Banque fournit des services de liquidation aux systèmes énoncés en annexe 1. Les opérations en espèces des titulaires participant à ces systèmes sont ainsi liquidées dans les comptes courants de la Banque d'ordre des gestionnaires des systèmes respectifs Opérations effectuées d'office Les comptabilisations d'intérêts sont effectuées automatiquement à l'initiative de la Banque sur le compte de liquidation du titulaire. La Banque débite automatiquement le compte des frais et commissions découlant des opérations effectuées pour compte du titulaire. Elle communique au titulaire la liste des tarifs en vigueur.

8 DATE DE VALEUR Les opérations sont portées en compte avec la date de valeur du jour de leur comptabilisation. 4. DEDOMMAGEMENT Tout titulaire qui perturbe par sa faute le bon déroulement de la liquidation en comptes courants des systèmes dont question à l'article s'expose, conformément à l'article , à être débité par la Banque d'un montant de 250 euro par perturbation à titre de dédommagement forfaitaire couvrant les dommages subis et les frais administratifs exposés. 5. BLOCAGE D'UN COMPTE COURANT 5.1. BLOCAGE Le blocage d'un compte courant implique que la Banque refuse indistinctement toute nouvelle opération provenant ou destinée au compte du titulaire et annule toutes les opérations en cours d'exécution. La Banque peut consentir des exceptions, par exemple pour les paiements sous curatelle ou pour les soldes des systèmes de réglement net (voir article 5.2.) Les comptes d'un titulaire sont bloqués de plein droit, en dehors de toute notification quelconque et avec effet immédiat, en cas de : - faillite; - révocation de l'agrément comme établissement de crédit ou entreprise d'investissement La Banque peut également bloquer, en dehors de toute notification quelconque et avec effet immédiat, les comptes d'un titulaire dans les cas suivants: - toute inexécution, temporaire ou non, par un titulaire d'une des obligations établies par le présent règlement, et en particulier l'insuffisance d'avoir disponible définitif ne permettant pas l'exécution des débits d'office par la Banque; - tous changements survenant dans la situation financière ou économique d'un titulaire et susceptible d'entraîner, notamment, son insolvabilité ou sa cessation de paiements; - toute saisie (conservatoire ou exécutoire) ou poursuite judiciaire pratiquée à l'encontre du titulaire; - toute demande en déclaration de faillite ou demande de concordat, amiable ou judiciaire, demande de sursis de paiement, tout jugement octroyant ou mettant fin à un sursis provisoire ou définitif, toute liquidation; et, de manière générale - tout événement de nature à ébranler la confiance de la Banque dans le titulaire concerné.

9 9 L'exercice ou le non-exercice de cette faculté de bloquer un compte ne peut entraîner une quelconque responsabilité de la Banque envers le titulaire concerné La durée du blocage est déterminée par la Banque en fonction des motifs qui ont conduit au blocage SOLDES DES SYSTEMS DE LIQUIDATION NETTE Afin de limiter les risques de liquidation qui peuvent survenir dans les systèmes de réglement net à la suite des circonstances désignées dans les articles et , la Banque peut, parallèlement à la mesure reprise à l'article organiser l'ordre de comptabilisation des soldes des divers systèmes de réglement net sur le compte courant du titulaire de façon à éviter le plus possible, le dénouement de leurs opérations. Pour les mêmes raisons et dans le même but la Banque peut également compenser ces soldes avec un avoir disponible en compte, et, le cas échéant, par prélèvement d'office sur une ouverture de crédit actuelle (à concurrence des sûretés disponibles) consentie au titulaire par la Banque. L'utilisation ou non de cette possibilité n'entraîne aucune responsabilité de la Banque envers le titulaire concerné ou de tous autres titulaires. 6. CLOTURE D'UN COMPTE COURANT 6.1. Le compte courant peut en tout temps être clôturé par son titulaire sur demande écrite et moyennant un préavis de sept jours ouvrables. La Banque peut également à tout moment clôturer un compte avec un préavis écrit de trois jours ouvrables Sans préjudice des dispositions de l'article 7.1., la Banque se réserve le droit de clôturer un compte bloqué sans délai de préavis ni avis préalable de sa part Le solde créditeur éventuel d'un compte clôturé, est tenu à la disposition du titulaire, déduction faite d'une estimation de tous montants dont il serait redevable à la Banque. La Banque communique au titulaire dans un délai raisonnable, le décompte définitif des montants dus. 7. UNICITE DE COMPTE - DECHEANCE DU TERME ET NETTING - SURETES 7.1. Lorsque plusieurs comptes courants sont ouverts au nom d'un même titulaire auprès de la Banque, soit directement dans l'application des comptes courants de la Banque soit indirectement via l'ouverture d'un compte tenu sur une plateforme informatique externe à la Banque et constituant d'un point de vue juridique un compte courant ouvert dans les livres de la Banque, ces divers comptes forment en réalité un compte unique et indivisible. En cas de faillite, de concordat, de défaut de paiement, d ébranlement du crédit du titulaire ou tout évènement affectant sa solvabilité, ou de survenance d une quelconque situation de concours avec les créanciers du titulaire, la Banque peut compenser entre eux les divers soldes de ce compte unique et imputer le solde créditeur qui subsisterait, au paiement ou à

10 10 l'amortissement, à due concurrence, de toute somme dont le titulaire lui serait redevable à un titre quelconque En cas de faillite ou en cas de situation de concours affectant le titulaire et sans préjudice des dispositions spécifiques éventuelles régissant le fonctionnement du compte courant, telles que détaillées à l article 1, la Banque résilie anticipativement et de plein droit les opérations conclues avec lui et déclare immédiatement exigibles les obligations qui en découlent dans son chef. En outre, les obligations réciproques entre la Banque et le titulaire sont automatiquement compensées et la partie redevable de la somme la plus élevée paie à l'autre la différence entre les sommes dues. L utilisation de ces droits par la Banque n ouvre aucun droit à indemnisation au bénéfice du titulaire de compte Sans préjudice de l application du privilège défini par l article 7 de la loi organique de la Banque, tous titres ou valeurs remis en gage, à l'appui d'une ouverture de crédit ou de la bonne fin d'une opération quelconque, constituent une garantie unique qui couvrira, après liquidation de l'opération envisagée, la bonne fin de toutes les autres dettes ne relevant pas des opérations de politique monétaire que le titulaire aurait envers la Banque. La Banque peut, dans l'exercice des droits qui lui sont reconnus par les alinéas précédents, opérer des imputations partielles sur les différentes dettes du titulaire envers elle. 8. PRESCRIPTION, RESPONSABILITE ET REMBOURSEMENTS 8.1. Sans préjudice de délais légaux de prescription plus courts, toute action contractuelle ou non contre la Banque qui découle ou est liée à la relation de compte courant réglée par le présent règlement, se prescrit par un délai de trois années, prenant cours le jour suivant celui où s'est produit le fait générateur du préjudice La Banque n'est pas responsable des pertes éventuellement subies par le titulaire qui découlent ou sont liées à la relation réglée par le règlement des comptes courants, lorsqu'elle prend toutes les dispositions nécessaires pour une gestion correcte du compte du titulaire et qu'elle utilise dans ce but les moyens techniques et logistiques appropriés. Plus spécifiquement, la Banque prend les dispositions nécessaires pour protéger son système informatique ou éviter sa mise hors service et s'efforce de remédier dans les plus brefs délais à toute panne ou anomalie importante de fonctionnement, notamment par le recours à des procédures appropriées de back up. Dès lors que ces mesures sont prises, la Banque n'encourt aucune responsabilité en cas de mise hors service ou de trouble de fonctionnement, même temporaire, des ordinateurs ou des logiciels et applications qu'elle utilise pour le traitement des opérations des titulaires ou pour la mise à la disposition des données de

11 11 trésorerie, de même qu'en cas de destruction ou d'effacement des données qu'ils contiennent ou d'usage frauduleux qui en seraient fait par des tiers La Banque n'assume aucune responsabilité du chef du préjudice que les titulaires pourraient subir en raison d'événements constitutifs de force majeure, tels que, notamment les guerre, grève générale ou non (en ce compris la grève du personnel affecté à son service), lock-out, mobilisation, émeute, troubles sociaux, épidémie, pénurie en énergie, combustibles, matières premières ou autres, réquisitions, incendie, inondation, impossibilité de transport, indisponibilité d'un système composant de TARGET2, indisponibilité ou défaillance quelconque de SWIFT, fait du prince ou actes des autorités publiques ou toute autre cause indépendante de sa volonté. 9. PREUVE Quelles que soient la nature et la valeur de l'acte à prouver, la Banque peut toujours, à l'égard de quiconque, en matière civile comme en matière commerciale, en apporter la preuve au moyen d'une copie ou d'une reproduction du document original. La copie ou la reproduction ont la même force probante que le document original, quelle que soit la manière dont elle est établie (copie de carbone, photocopie, microfilm, support d'information dérivé du traitement automatique électronique, magnétique ou optique de l'information ou tout autre technique). 10. CORRESPONDANCE, EXTRAITS DE COMPTE ET AUTRES ECHANGES D'INFORMATION EXTRAITS DE COMPTE La Banque établit pour le titulaire des extraits de compte sur lesquels sont mentionnés le solde précédent, les opérations comptabilisées et le nouveau solde. D'autres informations peuvent également y être mentionnées. Les extraits de compte sont envoyés sur papier ou par SWIFT. Le titulaire doit immédiatement signaler les erreurs qui seraient constatées dans ses extraits de compte. La Banque examinera ces remarques et apportera, le cas échéant, les corrections nécessaires CORRESPONDANCE Sans préjudice de l'article 1.3., les communications de la Banque adressées au titulaire sont envoyées à l'adresse indiquée lors de l'ouverture du compte ou à la dernière adresse indiquée depuis lors par le titulaire.

12 12 Lorsqu'un compte est ouvert au nom de plusieurs personnes, les communications sont, sauf instructions contraires, adressées par la Banque à la personne qui est mentionnée la première dans l'intitulé du compte. Le courrier transmis à la Banque concernant les comptes courants doit être envoyé à l'adresse suivante: Banque Nationale de Belgique Service des Paiements scripturaux Boulevard de Berlaimont Bruxelles WIROW FIN'MARKETS La Banque met l'application WIROW Fin ' Markets,à la disposition du titulaire d'un compte courant ouvert dans l'application des comptes courants de la Banque, sur une base contractuelle et moyennant le paiement d'une rémunération. WIROW Fin' Markets offre audit titulaire la possibilité de consulter ses comptes courants ouverts dans l'application des comptes courants de la Banque,en temps réel en faisant usage de la technologie internet. et de disposer pendant la journée de l'information la plus récente sur l'état et les mouvements desdits comptes courants 11. PROTECTION DES DONNEES - PREVENTION DU BLANCHIMENT Le titulaire prend connaissance du fait que, pour autant que les services de transmission de données fournis par SWIFT sont utilisés, SWIFT traite les données, y compris les données personnelles, conformément à sa documentation contractuelle qui est disponible sur Le titulaire est considéré connaître et respecter toutes les obligations mises à sa charge relatives à la législation sur la protection des données, sur la prévention du blanchiment d argent et du financement du terrorisme, notamment en ce qui concerne la mise en œuvre de mesures appropriées relatives aux paiements entraînant un débit ou un crédit sur son/ses compte(s) courant(s). 12. MODIFICATION DU REGLEMENT La Banque se réserve le droit de modifier unilatéralement le présent règlement à tout moment, pour tenir compte des règles adoptées dans le cadre de l Eurosystème ou des nécessités de l évolution du marché

13 13 Elle avise les titulaires concernés par la modification par message électronique ou au moyen d'un avis joint aux extraits de compte envoyés et précise quand la modification entre en vigueur. L'ouverture ou le maintien d'un compte courant par les titulaires concernés après l'entrée en vigueur de la modification du présent règlement implique que lesdits titulaires marquent leur accord avec toutes les dispositions et clauses qui s'y trouvent. Le présent Règlement est publié sur le site internet de la Banque (www.paymentsystems.be). 13. DROIT APPLICABLE - COMPETENCE Les comptes courants de la Banque ainsi que le présent règlement sont régis par le droit belge. Tout différend relatif à l'exécution ou à l'interprétation du présent règlement ou des opérations régies par celui-ci est de la compétence exclusive des tribunaux de Bruxelles.

14 14 ANNEXE 1: SYSTEMES POUR LESQUELS LA BANQUE EST AGENT DE LIQUIDATION SYSTEME CEC (Centre d'echange et Compensation) La Chambre de compensation NBB-SSS Opérations de Bourse (FMS) Euronext Brussels EMSS (Electronic Matching & Securities Settlement) GESTIONNAIRE BNB BNB BNB LCH.Clearnet Brussels branch/ CIK (Euroclear Belgium) CIK (Euroclear Belgium)

15 15 ANNEXE 2: HEURES LIMITES POUR LA REMISE D' ORDRES DE PAIEMENT AVEC DATE DE VALEUR LE JOUR DE LEUR RÉCEPTION PAR LA BANQUE Pour les ordres de paiement envoyés par le titulaire via le canal SWIFT: paiement client MT 103(+) 16.30h paiement interbancaire MT h

16 16 GLOSSAIRE Avoir: Un solde positif en compte courant. Banque: La Banque Nationale de Belgique (BNB) S.A. Blocage d'un montant: Montant faisant partie de l'avoir du titulaire mais est exclusivement utilisable pour l'exécution de l'opération en vue de laquelle il a été réservé. Comptabilisation: Inscription d'une opération au débit ou au crédit dans les livres de la Banque. Compte de liquidation: Compte ouvert dans les livres de la Banque sur lequel les opérations courantes du titulaire sont comptabilisées. Crédit sauf bonne fin: Comptabilisation de crédit qui ne fait pas encore partie de l'avoir du titulaire et duquel ce dernier ne peut pas encore disposer (par exemple, une comptabilisation de crédit émanant d'un paiement CEC avant que celui-ci n'ait liquidé ses soldes de fin de journée). Customized file transfer: Moyen automatisé de transmission des données dans un fichier adapté et structuré d'après des besoins spécifiques Date de valeur: Date à partir de laquelle un montant commence ou cesse de porter intérêt. FIFO (principe): Principe First In - First Out selon lequel un ordre qui a été remis le premier est traité le premier. Institution financière: Etablissements de crédit, La Poste, sociétés de bourse. Isabel: Interbank Standards Association Belgium. Jour bancaire ouvrable: Jour pendant lequel le secteur bancaire belge dans son ensemble travaille. Pour les sièges hors de Bruxelles, les jours fériés régionaux respectifs ne constituent pas des jours bancaires ouvrables (voir aussi jour ouvrable TARGET2). Jour ouvrable TARGET2: toute journée durant laquelle TARGET2 est ouvert pour le règlement d ordres de paiement. Opération: Un crédit ou un débit en compte courant.

17 17 Ordre: Ordre émanant d'un titulaire de compte courant ou de son mandataire visant à effectuer une opération de débit sur ce compte. SEBC: Système européen de Banques Centrales. Siège: L'administration centrale, une succursale, une agence ou un bureau de représentation de la Banque Nationale de Belgique S.A. SWIFT: Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication. TARGET2 (Trans-European Automated Real-time Gross Settlement Express Transfer): Système de paiement paneuropéen du SEBC permettant le règlement brut en temps réel de paiements en euros et constitué des différents systèmes de règlement brut en temps réel (RBTR) composants de TARGET2. TARGET2-BE: le système RBTR composant de TARGET2 de la Banque. Titulaire: Le titulaire d'un compte courant auprès de la Banque Nationale de Belgique S.A. Versement: Dépôt d'espèces en faveur d'un compte.

RÈGLEMENT DES COMPTES COURANTS

RÈGLEMENT DES COMPTES COURANTS BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE Société anonyme RÈGLEMENT DES COMPTES COURANTS 01.04.2011 2 TABLE DES MATIERES 1. CHAMP D'APPLICATION DU REGLEMENT - OUVERTURE D'UN COMPTE COURANT... 3 2. CREDITS PRELEVES

Plus en détail

RÈGLEMENT DES COMPTES COURANTS

RÈGLEMENT DES COMPTES COURANTS BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE Société anonyme RÈGLEMENT DES COMPTES COURANTS 01-08-2014 2 TABLE DES MATIERES 1. CHAMP D'APPLICATION DU REGLEMENT - OUVERTURE D'UN COMPTE COURANT... 3 2. CREDITS PRELEVES

Plus en détail

CONVENTION COMPTES DE TIERS HUISSIERS DE JUSTICE. La CHAMBRE NATIONALE DES HUISSIERS DE JUSTICE DE BELGIQUE Avenue Henri Jaspar 93 1060 Bruxelles

CONVENTION COMPTES DE TIERS HUISSIERS DE JUSTICE. La CHAMBRE NATIONALE DES HUISSIERS DE JUSTICE DE BELGIQUE Avenue Henri Jaspar 93 1060 Bruxelles Entre: Et: CONVENTION COMPTES DE TIERS HUISSIERS DE JUSTICE La CHAMBRE NATIONALE DES HUISSIERS DE JUSTICE DE BELGIQUE Avenue Henri Jaspar 93 1060 Bruxelles représentée par son Président MARCEL MIGNON dénommée

Plus en détail

ANNEXE 3: crédits documentaires à l'importation. Conditions générales

ANNEXE 3: crédits documentaires à l'importation. Conditions générales ANNEXE 3: crédits documentaires à l'importation Conditions générales La présente demande ainsi que le crédit documentaire ouvert par la Banque sont régis par les Règles et Usances uniformes de la Chambre

Plus en détail

MODELE DE CONVENTION DE DEPOT

MODELE DE CONVENTION DE DEPOT MODELE DE CONVENTION DE DEPOT La présente convention est conclue entre: 1. l'entreprise d'assurances / le fonds de pension... dont le siège social est établi à..., ci-après dénommée l'entreprise d'assurances

Plus en détail

ANNEXE 3: Demande d émission et/ou de modification d un crédit documentaire à l'importation

ANNEXE 3: Demande d émission et/ou de modification d un crédit documentaire à l'importation ANNEXE 3: Demande d émission et/ou de modification d un crédit documentaire à l'importation La présente version annule et remplace toute version précédente. Elle a été enregistrée à Bruxelles le 28 septembre

Plus en détail

Décide : Article 1 er

Décide : Article 1 er Décision du 1er septembre 2014 relative aux modifications des règles de fonctionnement d ESES France en sa qualité de système de règlement-livraison d instruments financiers d Euroclear France, dans le

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES RELATIVES A LA FACILITE DE CAISSE I - En vigueur à partir du 23 mars 2015

CONDITIONS PARTICULIERES RELATIVES A LA FACILITE DE CAISSE I - En vigueur à partir du 23 mars 2015 Article 1. Terminologie CONDITIONS PARTICULIERES RELATIVES A LA FACILITE DE CAISSE I - La Banque : bpost banque S.A. Rue du Marquis 1 bte 2-1000 Bruxelles, TVA BE 0456.038.471, RPM Bruxelles qui agit en

Plus en détail

BNP PARIBAS FORTIS @ ISABEL CONDITIONS GÉNÉRALES

BNP PARIBAS FORTIS @ ISABEL CONDITIONS GÉNÉRALES Article premier : Dispositions générales BNP PARIBAS FORTIS @ ISABEL CONDITIONS GÉNÉRALES 1.1. Objet des Conditions Générales Les présentes Conditions Générales ont pour objet de définir les droits et

Plus en détail

MODELE D'ACTE D'ACCEPTATION. [Sur papier en-tête de la Personne Publique]

MODELE D'ACTE D'ACCEPTATION. [Sur papier en-tête de la Personne Publique] MODELE D'ACTE D'ACCEPTATION [Sur papier en-tête de la Personne Publique] Acte d acceptation de la cession ou du nantissement d une créance professionnelle (soumis aux dispositions de l article L. 313-29

Plus en détail

Livret Solidarité du Crédit Municipal de Paris Conditions générales de fonctionnement s appliquant aux Livrets Solidarité

Livret Solidarité du Crédit Municipal de Paris Conditions générales de fonctionnement s appliquant aux Livrets Solidarité Livret Solidarité du Conditions générales de fonctionnement s appliquant aux Livrets Solidarité Article 1 : DEFINITION DU COMPTE SUR LIVRET «LIVRET SOLIDARITE» Le Livret Solidarité du est un compte d'épargne

Plus en détail

Conditions d ouverture de crédit lombard

Conditions d ouverture de crédit lombard Conditions d ouverture de crédit lombard Article 1. Objet des présentes conditions 1.1 Les présentes conditions régissent les ouvertures de crédit lombard qui sont octroyées par Keytrade Bank Luxembourg

Plus en détail

Conditions générales de la banque

Conditions générales de la banque Conditions générales de la banque Les conditions générales de la banque règlent la relation entre le/les client/s ci-après nommé/s «client» et la VZ Banque de Dépôt SA (ci-après nommée «banque»). 1. Trafic

Plus en détail

A cet effet, un exemplaire des présentes Conditions est annexé à toute Offre Commerciale émise par A.M.O.I.

A cet effet, un exemplaire des présentes Conditions est annexé à toute Offre Commerciale émise par A.M.O.I. Article 1 : Définitions A.M.O.I. SARL (ciaprès dénommée «A.M.O.I.») est une société de prestations de services informatiques intervenant dans le domaine des réseaux informatiques et des nouvelles technologies

Plus en détail

Directive sur les services de paiement

Directive sur les services de paiement Directive sur les services de paiement Les principales dispositions - Novembre 2009 La Directive sur les Services de Paiement (DSP) est entrée en vigueur le 1er novembre dernier conformément à l Ordonnance

Plus en détail

ANNEXE IV CONTRAT DE MOBILITE POUR LES MOBILITES D ENSEIGNEMENT ET DE FORMATION DES PERSONNELS DU PROGRAMME ERASMUS+

ANNEXE IV CONTRAT DE MOBILITE POUR LES MOBILITES D ENSEIGNEMENT ET DE FORMATION DES PERSONNELS DU PROGRAMME ERASMUS+ ANNEXE IV CONTRAT DE MOBILITE POUR LES MOBILITES D ENSEIGNEMENT ET DE FORMATION DES PERSONNELS DU PROGRAMME ERASMUS+ Ce modèle peut être modifié mais devra comporter les minimums requis indiqués cidessous.

Plus en détail

BNP PARIBAS FORTIS @ ISABEL CONDITIONS GÉNÉRALES

BNP PARIBAS FORTIS @ ISABEL CONDITIONS GÉNÉRALES BNP PARIBAS FORTIS @ ISABEL CONDITIONS GÉNÉRALES Article premier : Dispositions générales 1.1. Objet des conditions générales Les présentes conditions générales ont pour objet de définir les droits et

Plus en détail

Conditions générales de partenariat

Conditions générales de partenariat Conditions générales de partenariat 1. Cadre de la collaboration L opérateur est titulaire de licences B+ délivrées par la Commission des Jeux de Hasard belge. Ces licences lui permettent d exploiter,

Plus en détail

Instruction COSOB n 03-03 du 21 décembre 2003 relative au modèle de convention d ouverture de compte conclue entre les teneurs de compteconservateurs

Instruction COSOB n 03-03 du 21 décembre 2003 relative au modèle de convention d ouverture de compte conclue entre les teneurs de compteconservateurs Instruction COSOB n 03-03 du 21 décembre 2003 relative au modèle de convention d ouverture de compte conclue entre les teneurs de compteconservateurs habilités et leurs clients Article 1er. En application

Plus en détail

LE DROIT BANCAIRE LES CONTRATS BANCAIRES

LE DROIT BANCAIRE LES CONTRATS BANCAIRES LE DROIT BANCAIRE LES CONTRATS BANCAIRES Objectif: Examiner la réglementation des rapports entre le client et le banquier à travers l étude des contrats bancaires. LES CONTRATS BANCAIRES : La banque, comme

Plus en détail

Luxembourg, le 22 octobre 2001

Luxembourg, le 22 octobre 2001 Luxembourg, le 22 octobre 2001 Lettre circulaire 01/7 du Commissariat aux Assurances relative au dépôt des actifs représentatifs des provisions techniques des entreprises d'assurances directes et des fonds

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE 1. OBJET Le présent document, ci-après «Conditions Générales de Vente», s applique à toutes les offres de formations proposées par la société KOOLYA sur son Internet www.koolya.fr

Plus en détail

La collectivité (nom de la collectivité, adresse) représentée par (nom du Président de la collectivité), dûment habilité.

La collectivité (nom de la collectivité, adresse) représentée par (nom du Président de la collectivité), dûment habilité. 2MODELE DE CONVENTION GENERALE ENTRE UNE COLLECTIVITE ET UNE ASSOCIATION (Convention obligatoire lorsque le montant de la subvention dépasse 23 000 ) (Suivant la nature du cosignataire de la convention,

Plus en détail

SBMNET: conditions de l accord. 1. Définitions

SBMNET: conditions de l accord. 1. Définitions SBMNET: conditions de l accord 1. Définitions Compte signifie un compte bancaire détenu par un client dans une branche, département ou filiale de la State Bank of Mauritius Limited dans la République de

Plus en détail

Conditions générales de partenariat

Conditions générales de partenariat Conditions générales de partenariat 1. Cadre de la collaboration La société ROCOLUC S.A. est titulaire de licences B+ délivrées par la Commission des Jeux de Hasard belge. Ces licences lui permettent d

Plus en détail

1/5 CONTRAT DE SERVICE ARTICLE 1 OBJET

1/5 CONTRAT DE SERVICE ARTICLE 1 OBJET 1/5 CONTRAT DE SERVICE ARTICLE 1 OBJET Le présent contrat de ventes s applique aux services de Rappels commercialisés sur le site www.rappelimmediat.com par la société Étoile Dièse, numéro de SIREN 444

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D OUVERTURE ET D UTILISATION DES LISTES CADEAUX CITY CONCORDE.

CONDITIONS GENERALES D OUVERTURE ET D UTILISATION DES LISTES CADEAUX CITY CONCORDE. CONDITIONS GENERALES D OUVERTURE ET D UTILISATION DES LISTES CADEAUX CITY CONCORDE. ARTICLE 1 : DEFINITIONS Liste Cadeaux : Ensemble d au moins un produit identifié par le Bénéficiaire de liste comme cadeau

Plus en détail

BUREAU BELGE DES ASSUREURS AUTOMOBILES

BUREAU BELGE DES ASSUREURS AUTOMOBILES AGREMENT DES CORRESPONDANTS REGLEMENT Préambule Conformément à l article 4 du Règlement Général 1 du Conseil des Bureaux qui a pour objet de régir les relations entre les Bureaux nationaux d assurance

Plus en détail

CHAPITRE 5 : CADRE COMPTABLE, LISTE DES COMPTES ET FICHES INDIVIDUELLES SECTION 4 : FICHES INDIVIDUELLES

CHAPITRE 5 : CADRE COMPTABLE, LISTE DES COMPTES ET FICHES INDIVIDUELLES SECTION 4 : FICHES INDIVIDUELLES SECTION 4 : FICHES INDIVIDUELLES 230 CLASSE 1 : COMPTES DE TRESORERIE ET D OPERATIONS AVEC LES ETABLISSEMENTS DE CREDIT ET ASSIMILES 1 - CONTENU DE LA CLASSE 1 La classe 1 enregistre, outre les espèces,

Plus en détail

CONDITIONS RELATIVES À L OUVERTURE, À L UTILISATION ET À LA CLÔTURE D UN COMPTE COURANT AUPRÈS DE L OMPI

CONDITIONS RELATIVES À L OUVERTURE, À L UTILISATION ET À LA CLÔTURE D UN COMPTE COURANT AUPRÈS DE L OMPI CONDITIONS RELATIVES À L OUVERTURE, À L UTILISATION ET À LA CLÔTURE D UN COMPTE COURANT AUPRÈS DE L OMPI 1. Généralités : À la demande des clients qui travaillent régulièrement avec l Organisation, l OMPI

Plus en détail

MODÈLE DE CONTRAT POUR LES INTERMÉDIAIRES

MODÈLE DE CONTRAT POUR LES INTERMÉDIAIRES MODÈLE DE CONTRAT PR LES INTERMÉDIAIRES (mars 2014) 1 LE PRÉSENT CONTRAT est conclu ENTRE : La Cour pénale internationale, organisation internationale permanente ayant son siège à l adresse suivante :

Plus en détail

ING Business Account Règlement

ING Business Account Règlement I. Objet et cadre du présent règlement ING Business Account Règlement Version 01/08/2015 Le présent règlement relatif à l'ing Business Account (ci-après dénommé le "Règlement") régit les relations entre

Plus en détail

PROJET D'ORDONNANCE relatif au droit des usagers de saisir l administration par voie électronique - PRMX1423175R. Projet

PROJET D'ORDONNANCE relatif au droit des usagers de saisir l administration par voie électronique - PRMX1423175R. Projet Ordonnance n 2005-1516 du 8 décembre 2005 relative aux échanges électroniques entre les usagers et les autorités administratives et entre les autorités administratives. Chapitre Ier : Définitions. Projet

Plus en détail

Article: 1 Le commissionnaire est celui qui agit en son nom propre ou sous un nom social pour le compte d'un commettant.

Article: 1 Le commissionnaire est celui qui agit en son nom propre ou sous un nom social pour le compte d'un commettant. 19 JANVIER 1920 - DÉCRET. DES COMMISSIONNAIRES ET DES TRANSPORTEURS. (B.O., 1920, P.194). Section 1. Des commissionnaires Article: 1 Le commissionnaire est celui qui agit en son nom propre ou sous un nom

Plus en détail

CONVENTION DE COMPTE DE DEPOT EN DEVISES

CONVENTION DE COMPTE DE DEPOT EN DEVISES La convention de compte de dépôt en devise, ci-après dénommée la «Convention», se compose des présentes Conditions Générales, des Conditions Particulières et des Conditions tarifaires applicables à la

Plus en détail

LISTE DES DOCUMENTS À FOURNIR DOMICILIATION SIEGE SOCIETE

LISTE DES DOCUMENTS À FOURNIR DOMICILIATION SIEGE SOCIETE LISTE DES DOCUMENTS À FOURNIR DOMICILIATION SIEGE SOCIETE 1. Une photocopie de la pièce d identité du gérant ou du P.D.G 2. Un justificatif de domicile du gérant de moins de 3 mois (photocopie d une facture

Plus en détail

Publication : 19 novembre 2008 BANQUE DU CANADA RÈGLES RÉGISSANT LES AVANCES AUX INSTITUTIONS FINANCIÈRES

Publication : 19 novembre 2008 BANQUE DU CANADA RÈGLES RÉGISSANT LES AVANCES AUX INSTITUTIONS FINANCIÈRES Publication : 19 novembre 2008 BANQUE DU CANADA RÈGLES RÉGISSANT LES AVANCES AUX INSTITUTIONS FINANCIÈRES 1. GÉNÉRALITÉS Les présentes Règles constituent les lignes directrices générales et la procédure

Plus en détail

CONVENTION DE COLLABORATION INDEPENDANTE

CONVENTION DE COLLABORATION INDEPENDANTE CONVENTION DE COLLABORATION INDEPENDANTE ENTRE :, dont le siège social est établi à., représenté(e) par.., en qualité de Ci-après nommé "le concepteur principal" d'une part, ET : Ci-après nommé"le collaborateur

Plus en détail

Les notions suivantes sont utilisées pour l'application du Règlement des services de paiement:

Les notions suivantes sont utilisées pour l'application du Règlement des services de paiement: Société anonyme Prêteur Numéro d agrément: 937 Courtier en assurances n Fsma: 011671A Burgstraat 170-9000 Gent Tél.:09 224 73 11 Fax: 09 223 34 72 TVA BE 0400.028.394 RPM Gent www.europabank.be Règlement

Plus en détail

Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire

Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire Article 1 : Objet Les présentes conditions générales de vente ont pour objet de définir les conditions de mise à disposition par Free au profit d un annonceur

Plus en détail

Si ces documents ne sont pas fournis ou si les documents fournis s avèrent nonconformes, FD Eclairage pourra annuler la commande.

Si ces documents ne sont pas fournis ou si les documents fournis s avèrent nonconformes, FD Eclairage pourra annuler la commande. Les présentes conditions générales de vente ont pour but de fixer la liste des règles qui régissent chaque accord passé entre FD Eclairage et son client. Toute commande effectuée sur le site www.fdeclairage.com.com

Plus en détail

Conditions générales

Conditions générales Conditions générales 1. Identification Dénomination sociale : MOBISPOT SPRL Siège social : Rue Colonel Bourg 127, 1140 Bruxelles Numéro de BCE : 0845.701.824 Site web : mobispot.be Téléphone : +32 2 609

Plus en détail

CONVENTION DE SUBORDINATION DE PRÊT

CONVENTION DE SUBORDINATION DE PRÊT Annexe I CONVENTION DE SUBORDINATION DE PRÊT Un exemplaire de la convention de subordination de prêt qui doit être présentée à l ACFM en trois copies si des créances de rang inférieur sont incluses dans

Plus en détail

(version coordonnée au 21 juin 2006) 1. Le choix de l'établissement dépositaire

(version coordonnée au 21 juin 2006) 1. Le choix de l'établissement dépositaire Luxembourg, le 22 octobre 2001 Lettre circulaire modifiée 01/7 du Commissariat aux Assurances relative au dépôt des actifs représentatifs des provisions techniques des entreprises d'assurances directes

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION DE COMPTE DE DEPOT

CONVENTION DE GESTION DE COMPTE DE DEPOT CONVENTION DE GESTION DE COMPTE DE DEPOT Entre les soussignés : BANQUE ATTIJARI DE TUNISIE, société anonyme au capital de 150 Millions de dinars, dont le siége social est à Tunis 95 Avenue de la liberté,

Plus en détail

«Réglementation» : La base juridique de l obligation de reprise des Pneus usés telle qu elle est définie dans chacune des 3 Régions.

«Réglementation» : La base juridique de l obligation de reprise des Pneus usés telle qu elle est définie dans chacune des 3 Régions. La présente Convention, dénommée ci-après «la Convention», définit les modalités d adhésion au système Recytyre ainsi que les droits et les obligations des parties. La Convention est établie afin de permettre

Plus en détail

Convention Internet no id - - - - - - Consultation

Convention Internet no id - - - - - - Consultation Convention Internet no id - - - - - - Consultation La présente Convention régit la relation contractuelle du Titulaire/co-titulaire de compte (ci-après «le Client») : Nom et prénom/dénomination sociale

Plus en détail

Code de conduite relatif au service de mobilité interbancaire

Code de conduite relatif au service de mobilité interbancaire switching-selfregulation-fr.docx version 2 Patrick Wynant 22/10/2010 Code de conduite relatif au service de mobilité interbancaire A la demande de la Commission européenne, le European Banking Industry

Plus en détail

Décide : Article 1 er

Décide : Article 1 er Décision du 16 février 2016 relative aux modifications des règles de fonctionnement d Euroclear France en sa qualité de dépositaire central de titres concernant la désignation du dépositaire central de

Plus en détail

CHARTE DE LA MEDIATION BANCAIRE Banque de Nouvelle Calédonie

CHARTE DE LA MEDIATION BANCAIRE Banque de Nouvelle Calédonie CHARTE DE LA MEDIATION BANCAIRE Banque de Nouvelle Calédonie En application de l article L 316-1 du Code Monétaire et Financier, et afin de favoriser le règlement amiable des différents avec ses clients

Plus en détail

Conditions générales de prestations de services

Conditions générales de prestations de services Conditions générales de prestations de services Article 1 Objet Les présentes conditions générales (ci-après les «Conditions Générales») ont pour objet de préciser les modalités d intervention de GEVERS

Plus en détail

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO ET BANQUE CENTRALE DU CONGO

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO ET BANQUE CENTRALE DU CONGO REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO ET BANQUE CENTRALE DU CONGO Janvier 2004 CONVENTION DU CAISSIER DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO ENTRE La REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO, représentée par le Ministre

Plus en détail

Règlement pour l organisation de la comptabilité notariale

Règlement pour l organisation de la comptabilité notariale CHAMBRE NATIONALE DES NOTAIRES Règlement pour l organisation de la comptabilité notariale Adopté par l assemblée générale de la Chambre nationale des notaires le 9 octobre 2001 et modifié par les assemblées

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION DES MACHINES ET EQUIPEMENTS A SOUDER ACE

CONTRAT DE LOCATION DES MACHINES ET EQUIPEMENTS A SOUDER ACE Membre des associations : Association des Réseaux de Tuyauteries en Polybutène Association des Collectivités territoriales et des professionnels pour les réseaux de chaleur et la valorisation des déchets

Plus en détail

Conditions générales

Conditions générales Conditions générales 1. Conditions générales du vendeur 1.1. Les conditions générales de la SA EvoBus Belgium, ci-après dénommée «EvoBus», sont d application à la présente convention à l exclusion de toutes

Plus en détail

Directive de la Présidence

Directive de la Présidence Directive de la Présidence Date : 5 mars 2004 DIRECTIVE RELATIVE À LA CONSTITUTION DE FONDS D AFFECTATION SPÉCIALE DE LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE Section première Dispositions générales 1.1. La présente

Plus en détail

Bulletin d'inscription

Bulletin d'inscription Bulletin d'inscription Comment vous inscrire? 1. Vous nous faites parvenir votre bulletin d'inscription par courrier à Novatem conseils et formations, 128 rue du Faubourg de Douai- 59000 Lille ou vous

Plus en détail

CONDITONS GENERALES DE LOCATION

CONDITONS GENERALES DE LOCATION CONDITONS GENERALES DE LOCATION Toute commande passée à COLOS implique de la part du locataire, et ce sans restriction aucune, l acceptation de nos conditions générales de location qui prévalent sur tout

Plus en détail

Contrat de creation de site web et de maintenance

Contrat de creation de site web et de maintenance Contrat de creation de site web et de maintenance Entre : La société.. (nom et forme juridique, ex : MYCOMPANY, Sarl) au capital de euros dont le siège social est à. enregistrée au Registre du Commerce

Plus en détail

Ordonnance sur les formulaires et registres à employer en matière de poursuite pour dettes et de faillite et sur la comptabilité

Ordonnance sur les formulaires et registres à employer en matière de poursuite pour dettes et de faillite et sur la comptabilité Ordonnance sur les formulaires et registres à employer en matière de poursuite pour dettes et de faillite et sur la comptabilité (Oform) 281.31 du 5 juin 1996 (Etat le 1 er janvier 1997) Le Tribunal fédéral

Plus en détail

Convention Beobank Online et Beobank Mobile

Convention Beobank Online et Beobank Mobile Convention Beobank Online et Beobank Mobile Lisez attentivement cette Convention ("la Convention"). Lisez en tout cas la Section 1 - Conditions générales Beobank Online et Beobank Mobile. Ces conditions

Plus en détail

En cas de contradiction entre le contenu des présentes conditions générales et la lettre de mission, la lettre de mission prime.

En cas de contradiction entre le contenu des présentes conditions générales et la lettre de mission, la lettre de mission prime. I. CHAMP D APPLICATION Conditions générales Les présentes conditions générales sont d application sur toutes les relations professionnelles entre le professionnel et le client. Toute dérogation doit être

Plus en détail

Décision de caractère général n 65-05

Décision de caractère général n 65-05 Décision de caractère général n 65-05 Le Conseil National du Crédit Vu la loi du 13 juin 1941 relative à la réglementation et à l'organisation de la profession bancaire, et notamment ses articles 32, 33,

Plus en détail

Conditions : ces conditions de crédit, ainsi que toute annexe à ces Conditions; CONDITIONS DE CREDIT DE PAYDAY

Conditions : ces conditions de crédit, ainsi que toute annexe à ces Conditions; CONDITIONS DE CREDIT DE PAYDAY CONDITIONS DE CREDIT DE PAYDAY 1. Définitions Dans ces Conditions, les notions suivantes ont la signification qui suit: Demandeur de crédit : la personne (personne physique) qui présente une Demande de

Plus en détail

Définition du compte courant

Définition du compte courant Définition du compte courant Un compte courant n est pas un compte bancaire, mais un simple compte dans le système comptable de l Office (SAP/R3), qui est inclus dans le grand livre des comptes clients.

Plus en détail

Compte à Terme Solidarité du Crédit Municipal de Paris Conditions générales de fonctionnement s appliquant aux Comptes à Terme Solidarité

Compte à Terme Solidarité du Crédit Municipal de Paris Conditions générales de fonctionnement s appliquant aux Comptes à Terme Solidarité Compte à Terme Solidarité du Conditions générales de fonctionnement s appliquant aux Comptes à Terme Solidarité Article 1 : DEFINITION DU COMPTE A TERME (CAT) Le Compte à Terme Solidarité du est un compte

Plus en détail

Keytrade Bank CONDITIONS SPECIFIQUES «PRODUITS D ASSURANCES»

Keytrade Bank CONDITIONS SPECIFIQUES «PRODUITS D ASSURANCES» Keytrade Bank CONDITIONS SPECIFIQUES «PRODUITS D ASSURANCES» Ces conditions enregistrées à Bruxelles, 6 ème bureau, vol. 289, fol. 97, case 1, le 21 décembre 2007 entrent en vigueur le 21 décembre 2007.

Plus en détail

Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement

Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement 1 / 10 Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement Le P6 regroupe 3 parties : - Le suivi et l optimisation de la trésorerie à court terme (au jour le jour) ; - La détermination des besoins

Plus en détail

CHARTE D ACCESSIBILITÉ POUR RENFORCER L EFFECTIVITÉ DU DROIT AU COMPTE. Procédure d ouverture d un compte dans le cadre du droit au compte

CHARTE D ACCESSIBILITÉ POUR RENFORCER L EFFECTIVITÉ DU DROIT AU COMPTE. Procédure d ouverture d un compte dans le cadre du droit au compte CHARTE D ACCESSIBILITÉ POUR RENFORCER L EFFECTIVITÉ DU DROIT AU COMPTE Préambule Le droit au compte figure dans la législation française comme un principe fondamental. Le code monétaire et financier (article

Plus en détail

Conditions débit argent DEGIRO

Conditions débit argent DEGIRO Conditions débit argent DEGIRO Table de matières Article 1. Definitions... 3 Article 2. Relation contractuelle... 3 Article 3. Enregistrement de crédit... 4 Article 4. Débit argent... 4 Article 5. Execution

Plus en détail

PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT. relatif aux rapports entre les agents commerciaux et leurs mandants.

PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT. relatif aux rapports entre les agents commerciaux et leurs mandants. PROJET DE LOI adopté le 18 avril 1991 N 101 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1990-1991 PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT relatif aux rapports entre les agents commerciaux et leurs mandants. Le Sénat

Plus en détail

Condition d'utilisation. Conditions générales de vente des cours de cuisine pour les particuliers

Condition d'utilisation. Conditions générales de vente des cours de cuisine pour les particuliers Condition d'utilisation Conditions générales de vente des cours de cuisine pour les particuliers Article 1- Objet : Casa d'arno propose des cours de cuisine pour les particuliers dont les différentes formules

Plus en détail

Arrangement concernant les services de paiement de la poste

Arrangement concernant les services de paiement de la poste Arrangement concernant les services de paiement de la poste Les soussignés, Plénipotentiaires des Gouvernements des Pays-membres de l Union, vu l article 22.4, de la Constitution de l Union postale universelle

Plus en détail

Conditions générales de vente et de mise en service

Conditions générales de vente et de mise en service Conditions générales de vente et de mise en service Article 1: Applicabilité des conditions générales - Etendue des obligations 1.1 Le simple fait de confier à KSB une commande, un travail ou un service,

Plus en détail

Convention de partage de la prime Modèle

Convention de partage de la prime Modèle Convention de partage de la prime Modèle Les parties détiennent conjointement le contrat d assurance vie. Le titulaire du capital-décès (CD) (normalement, le capital assuré) paie «un montant raisonnable»

Plus en détail

CONTRAT D ACQUISITION PAR DONATION

CONTRAT D ACQUISITION PAR DONATION CONTRAT D ACQUISITION PAR DONATION NOM LÉGAL INTERVENU ENTRE COORDONNÉES ADRESSE VILLE PROVINCE CODE POSTAL TÉLÉPHONE COURRIEL Représenté au présent contrat par, dûment autorisé, ci-appelé INSTITUTION

Plus en détail

1 JO no C 24 du 31. 1. 1991, p. 3. 2 JO no C 240 du 16. 9. 1991, p. 21. 3 JO no C 159 du 17. 6. 1991, p. 32.

1 JO no C 24 du 31. 1. 1991, p. 3. 2 JO no C 240 du 16. 9. 1991, p. 21. 3 JO no C 159 du 17. 6. 1991, p. 32. Directive 91/533/CEE du Conseil, du 14 octobre 1991, relative à l'obligation de l'employeur d'informer le travailleur des conditions applicables au contrat ou à la relation de travail Journal officiel

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE AU TELEPAIEMENT DES IMPOTS, DROITS, TAXES, CONTRIBUTIONS ET REDEVANCES. Il a été convenu ce qui suit :

CONVENTION RELATIVE AU TELEPAIEMENT DES IMPOTS, DROITS, TAXES, CONTRIBUTIONS ET REDEVANCES. Il a été convenu ce qui suit : CONVENTION RELATIVE AU TELEPAIEMENT DES IMPOTS, DROITS, TAXES, CONTRIBUTIONS ET REDEVANCES Entre : L Etat du Sénégal représenté par le Directeur général des Impôts et des Domaines, d une part ; «BANQUE»,

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente 1. Préambule 1.1. Définitions 1.2. Objet du contrat 2. Tarifs 3. Caractéristiques des Chèques Cadeaux 4. Commande des Chèques Cadeaux 1. Préambule 1.1. Définitions Vendeur

Plus en détail

DATE [-] CONTRAT DE PRET

DATE [-] CONTRAT DE PRET DATE [-] CONTRAT DE PRET ENTRE LES SOUSSIGNES : Désignation de l'emprunteur (1) [Nom de la société], société [statut] au capital de [montant], dont le siège social est situé au [adresse postale complète],

Plus en détail

ERGOPIX Sàrl. Conditions générales - octobre 2014

ERGOPIX Sàrl. Conditions générales - octobre 2014 ERGOPIX Sàrl Conditions générales - octobre 2014 1. Généralités 1.1 ERGOPIX Sàrl (ci-après : Ergopix) est une société active dans la création de plateformes web, ayant son siège social à Vevey. 1.2 Les

Plus en détail

ANNEXE 2. Annexe à l arrêté royal du 14 avril 2013. portant réglementation du service postal.

ANNEXE 2. Annexe à l arrêté royal du 14 avril 2013. portant réglementation du service postal. Annexe à l arrêté royal du 14 avril 2013 portant réglementation du service postal. ANNEXE 2 Conditions générales applicables aux comptes courants postaux ouverts par l Etat ou des organismes qui font partie

Plus en détail

ARTICLE 1 : DEFINITIONS

ARTICLE 1 : DEFINITIONS Règlement E-Banking ARTICLE 1 : DEFINITIONS Dans le présent Règlement, les termes suivants sont utilisés : - Banque : Banque Transatlantique Belgium SA, ayant son siège social à 1000 Bruxelles, rue De

Plus en détail

DHB BANQUE CONDITIONS GENERALES DES OPERATIONS BANCAIRES

DHB BANQUE CONDITIONS GENERALES DES OPERATIONS BANCAIRES DHB BANQUE CONDITIONS GENERALES DES OPERATIONS BANCAIRES Article 1 : Domaine d application - amendements 1.1. Toutes les relations entre les agences belges de la DHB BANQUE («la Banque») et le client sont

Plus en détail

Service de Banque à Distance- Mascareignes Direct. Conditions générales. Banque des Mascareignes

Service de Banque à Distance- Mascareignes Direct. Conditions générales. Banque des Mascareignes Service de Banque à Distance- Mascareignes Direct Conditions générales Banque des Mascareignes 1.1 Objet Les dispositions suivantes ont pour objet de définir les Conditions Générales d accès et d utilisation

Plus en détail

RENTABILIWEB CONDITIONS GENERALES DE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE

RENTABILIWEB CONDITIONS GENERALES DE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE RENTABILIWEB CONDITIONS GENERALES DE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE 1. OBJET : Les présentes Conditions Générales de Paiement prévoient l ensemble des conditions de souscription au Service RENTABILIWEB de

Plus en détail

Conditions Générales pour l utilisation du Hotel-Spider

Conditions Générales pour l utilisation du Hotel-Spider Conditions Générales pour l utilisation du Hotel-Spider 1. Offre et Contrat 1.1 Les présentes Conditions Générales s appliquent à tous les contrats passés entre Tourisoft et ses Clients. Aucune modification

Plus en détail

CIRCULAIRE N 01/01 RELATIVE AUX MODALITES DE TRAITEMENT DES ORDRES DE BOURSE

CIRCULAIRE N 01/01 RELATIVE AUX MODALITES DE TRAITEMENT DES ORDRES DE BOURSE Rabat, le 15 janvier 2001 CIRCULAIRE N 01/01 RELATIVE AUX MODALITES DE TRAITEMENT DES ORDRES DE BOURSE Aux termes de l'article premier du Dahir portant loi n 1-93-212 du 21 septembre 1993 relatif au Conseil

Plus en détail

CONSEIL DE L'EUROPE COMITÉ DES MINISTRES RECOMMANDATION N R (90) 19 DU COMITÉ DES MINISTRES AUX ÉTATS MEMBRES

CONSEIL DE L'EUROPE COMITÉ DES MINISTRES RECOMMANDATION N R (90) 19 DU COMITÉ DES MINISTRES AUX ÉTATS MEMBRES CONSEIL DE L'EUROPE COMITÉ DES MINISTRES RECOMMANDATION N R (90) 19 DU COMITÉ DES MINISTRES AUX ÉTATS MEMBRES SUR LA PROTECTION DES DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL UTILISÉES À DES FINS DE PAIEMENT ET AUTRES

Plus en détail

Conditions générales (Avril 2010)

Conditions générales (Avril 2010) Maison Noble Conditions générales (Avril 2010) Limitations de responsabilité - A propos du site o Les photos sont la propriété de Maison Noble. Ceux qui visitent le site peuvent les copier pour les utiliser

Plus en détail

Conditions Particulières relatives ā l usage du Service PCbanking

Conditions Particulières relatives ā l usage du Service PCbanking Conditions Particulières relatives ā l usage du Service PCbanking Article 1. Stipulation générale Les Conditions Générales Bancaires de bpost banque régissent le Service PCbanking. Les présentes Conditions

Plus en détail

SERVICE DE CHANGE ET DE GESTION DES PAIEMENTS INTERNATIONAUX CONDITIONS GÉNÉRALES

SERVICE DE CHANGE ET DE GESTION DES PAIEMENTS INTERNATIONAUX CONDITIONS GÉNÉRALES SERVICE DE CHANGE ET DE GESTION DES PAIEMENTS INTERNATIONAUX CONDITIONS GÉNÉRALES 1. Définitions Aux fins des présentes conditions générales, les mots suivants ont, lorsqu ils sont utilisés avec une majuscule,

Plus en détail

1. OBJET ET DEFINITIONS

1. OBJET ET DEFINITIONS 1. OBJET ET DEFINITIONS : Les présentes régissent les droits et obligations des parties à tout contrat de sauvegarde externalisée entre la Société et le Client. Le terme "SOCIETE" désigne la Société SERIANS.

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente applicables au 1er janvier 2015 : Article 1 DISPOSITIONS GENERALES 1.1 - Les présentes Conditions Générales de Vente, ci-après dénommées «CGV»

Plus en détail

VILLE DE FERNEY-VOLTAIRE Avenue Voltaire 01210. (Cahier des Clauses Administratives Particulières) Mise en place d un dispositif de vidéoprotection

VILLE DE FERNEY-VOLTAIRE Avenue Voltaire 01210. (Cahier des Clauses Administratives Particulières) Mise en place d un dispositif de vidéoprotection C.C.A.P. n 15V01 (Cahier des Clauses Administratives Particulières) Mise en place d un dispositif de vidéoprotection Maître d ouvrage : Ville de Ferney-Voltaire BP 149 01210 Ferney-Voltaire Tel : 04 50

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE 1. DEFINITION L est un organisme de formation professionnelle qui développe et dispense des formations en présentiel intra-entreprise et interentreprises. L est rattaché à

Plus en détail

REGLEMENT DE STAGE INSCRIPTION SUR LA LISTE DES STAGIAIRES. Champ d'application

REGLEMENT DE STAGE INSCRIPTION SUR LA LISTE DES STAGIAIRES. Champ d'application REGLEMENT DE STAGE A.R. du 13 mai 1965 approuvant le règlement du stage établi par le Conseil national de l'ordre des Architectes tel que modifié par l A.R. du 18/08/2010 (M.B. 25/08/2010) Champ d'application

Plus en détail

N Titre. En application de l Article 4.3.0.1 et du Chapitre 3 du Titre IV des Règles de la Compensation.

N Titre. En application de l Article 4.3.0.1 et du Chapitre 3 du Titre IV des Règles de la Compensation. N Titre LCH.Clearnet SA Instruction V.4-2 LE FONDS DE GESTION DE LA DEFAILLANCE PENSIONS LIVREES TRIPARTITES En application de l Article 4.3.0.1 et du Chapitre 3 du Titre IV des Règles de la Compensation.

Plus en détail

C O N D I T I O N S G É N É R A L E S D E C O N T R A T C I T Y B I K E - C A R D ( «C O N D I T I O N S G É N É R A L E S C A R T E C B» )

C O N D I T I O N S G É N É R A L E S D E C O N T R A T C I T Y B I K E - C A R D ( «C O N D I T I O N S G É N É R A L E S C A R T E C B» ) Citybike Wien Gewista Werbeges.m.b.H. Postfach 124 1031 Vienne C O N D I T I O N S G É N É R A L E S D E C O N T R A T C I T Y B I K E - C A R D ( «C O N D I T I O N S G É N É R A L E S C A R T E C B»

Plus en détail