FICHES D'AIDE A L'ELABORATION DU PROJET DE RESEAU

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FICHES D'AIDE A L'ELABORATION DU PROJET DE RESEAU"

Transcription

1 CIRCONSCRIPTION : DENOMINATION DU RASED : FICHES D'AIDE A L'ELABORATION DU PROJET DE RESEAU Chaque équipe pédagogique doit détenir un exemplaire du projet de même que l'équipe de circonscription

2 PREMIERE PARTIE - FICHE D'IDENTITE DU RASED p 1 - REPARTITION PAR SECTEURS D INTERVENTION p 2 - OBJECTIFS - axes prioritaires p 3 - ECOLES PRIORITAIRES p 4 - RECUEIL, ANALYSE ET SUIVI DES DEMANDES D'AIDES SPECIALISEES p ACTIONS PRIORITAIRES prévention p 7-8 aides spécialisées p COOPERATION AVEC LES FAMILLES p 11 - Deuxième Partie : Suivi des activités «Tableau de bord» p 12-13

3 FICHE D IDENTITE DES INTERVENANTS SPECIALISES DE LA CIRCONSCRIPTION NOM, PRENOM FONCTION Temps hors RASED Adresse administrative Téléphone 1

4 REPARTITION DES SERVICES PAR SECTEURS Membres du RASED travaillant dans ce secteur ECOLES Téléphone Répondeur Nom, prénom Fonction Temps d'intervention ECOLES Téléphone Répondeur Nom, prénom Fonction Temps d'intervention 2

5 OBJECTIFS (Axes prioritaires) Au niveau départemental Favoriser la convergence des approches sur la notion de réseau d aides, son organisation, ses missions. Opérer les régulations et adaptations nécessaires sur la base des différentes évaluations conduites. Favoriser le partenariat et la complémentarité des aides. Encourager le dialogue avec les parents. Faciliter, au plan institutionnel, l organisation des concertations en coordination avec les directeurs(trices) d école. Au niveau de la circonscription Circonscription de : Année scolaire : 3

6 "Toute école relève des actions d'un réseau. Cependant, en fonction des orientations nationales et des priorités départementales, arrêtées par l'inspecteur d'académie après consultation des instances paritaires compétentes, un ensemble cohérent d'écoles maternelles et élémentaires sur lequel le réseau intervient prioritairement est défini pour une durée de trois ans." Circulaire n du 9/04/90 - BO n 16-19/04/90 Reporter dans le tableau le numéro des indicateurs retenus dans chaque école. Secteur de Rédiger quelques lignes de synthèse. Ecole Indicateurs : Synthèse Indicateurs 1 - Evaluations Nationales CE2 2 - Evaluations Nationales 6e 3 - Autre Evaluation Ecole Indicateurs : 4 - Besoins identifiés dans le projet d'école Synthèse 5 - Nombre d'élèves par classe 6 - Nombre d'élèves en intégration 7 - Nombre de maintien dans le cycle 8 - Nombre de demandes d'aides spécialisées Ecole Indicateurs : 9 - Conditions matérielles (salles,matériel ) Synthèse 10 - Relations avec des structures spécialisées ou des Intervenants extérieurs 11 - Environnement de l'école (géographique,socio-économique, culturel) 12 - Collaboration au sein de l'équipe pédagogique 13 - Autres Circonscription de : Année scolaire : 4

7 RECUEIL ANALYSE ET SUIVI DES DEMANDES D AIDES SPECIALISEES I DOCUMENTS SUPPORT Y a-t-il un document support (fiche de demande d aide par exemple) utilisé par les enseignants? OUI NON LES INFORMATIONS TRANSMISES CONCERNENT : OUI NON - la date de la demande - l identification de l élève - la nature de ses difficultés - son comportement face aux apprentissages - ce qui a été mis en place dans la classe, le cycle ou l école pour l aider - la position de l élève face à ses difficultés - la position de la famille face aux difficultés de leur enfant - les points forts dont dispose l élève - une prise en charge extérieure - les attentes du ou des maîtres 5

8 2 ) CIRCUITS ( préciser le cheminement et le traitement des demandes d' aide ) 3 ) FONCTIONNEMENT DE LA COLLABORATION / COORDINATION TYPE de la REUNION Objectifs et fonctions Participants Inclus dans le temps Hors temps Sur temps Périodes ou institutionnel institutionnel scolaire ou dates 6

9 PREVENTION ACTIONS PRIORITAIRES INTITULE QUI? POUR QUI? OU? QUAND? 7

10 EFFETS ATTENDUS EFFETS OBSERVES REAJUSTEMENT DU PROJET 8

11 AIDES SPECIALISEES ACTIONS PRIORITAIRES INTITULE QUI? POUR QUI? OU? QUAND? 9

12 EFFETS ATTENDUS EFFETS OBSERVES REAJUSTEMENT DU PROJET 10

13 COOPERATION AVEC LES FAMILLES Présenter succinctement dans le tableau ci-dessous les initiatives retenues. La partie grisée propose quelques exemples Informations en direction des familles Actions en collaboration avec les familles Document(s) d information o o sur les aides dans l école o o sur le RASED o o sur les dispositifs d intégration, d orientation Réunions de classes Prévention primaire (réunions à thème, par exemple : l alimentation, le sommeil, la violence ) Action dans des domaines particuliers ( par exemple : construction des compétences langagières, projet de lecteur ) Suivi, accompagnement du travail scolaire. 11

14 DEUXIEME PARTIE SUIVI DES ACTIVITES "Tableau de bord" Ce tableau permet un recueil de données brutes. Elles seront traitées et analysées au niveau de la circonscription en fonction des "actions prioritaires" et des indicateurs retenus pour l évaluation ; elles faciliteront le bilan de fin d'année. La compilation des données par école peut permettre de renseigner un tableau récapitulatif par zone d intervention du RASED. Ce document peut également être conçu comme un «tableau de bord» à l échelle d une zone d intervention. Certaines données peuvent difficilement être présentées dans le tableau proposé. Il appartient à chaque réseau d'organiser la page 4 de sorte qu'aucun élément pertinent, du point de vue de l'équipe, ne soit oublié ou négligé. 12

15 Renseigner une fiche par cycle dans les écoles prioritaires INTERVENANTS SPECIALISES ANNEE DANS LE CYCLE BILAN COLLECTIF BILAN INDIVIDUEL ACTION DE PREVENTION CLASSE D ADAPTATION REGROUPEMENT D ADAPTATION REEDUCATION INDIVIDUELLE NOMBRE D ENFANTS CONCERNES TYPES D INTERVENTION REEDUCATION GROUPE SUIVI PSYCHOLOGIQUE PARENTS ENTRETIEN ENSEIGNANTS AUTRES CONSEIL D ECOLE REUNIONS INSTITUTIONNELLES CONSEIL DES MAITRES CONSEIL DE CYCLE CYCLE EQUIPE EDUCATIVE AUTRES REUNIONS CONCLUSION DE L ACTION FIN DE L AIDE RECONDUCTION DU MEME TYPE D AIDE CHANGEMENT DU TYPE D AIDE NOMBRE D ELEVES CONCERNES 1 MAITRE E MAITRE G PSYCHOLOG UE SCOLAIRE CIRCONSCRIPTION : ECOLE : ANNEE SCOLAIRE : 13

Documents d'information sur le dispositif RASED

Documents d'information sur le dispositif RASED Documents d'information sur le dispositif RASED Ces documents seront utilisés de manière différenciée selon les besoins, le contexte et les destinataires. Le but est que tous les partenaires disposent

Plus en détail

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique Projet d école 2014-2018 Guide méthodologique 1 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 LES TEXTES DE REFERENCES... 4 LES ETAPES D ELABORATION DU PROJET D ECOLE... 4 ETAPE 1 : BILAN DU PROJET, DIAGNOSTIC... 5 1. LE

Plus en détail

DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES Ecole Elémentaire des Cigales 06240 Beausoleil

DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES Ecole Elémentaire des Cigales 06240 Beausoleil DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES Ecole Elémentaire des Cigales 06240 Beausoleil Circonscription de Menton I. Eléments de diagnostic en lien avec le contexte de l école - Les résultats des élèves

Plus en détail

FICHES D'INFORMATION POUR LA DETERMINATION DES ECOLES PRIORITAIRES

FICHES D'INFORMATION POUR LA DETERMINATION DES ECOLES PRIORITAIRES FICHES D'INFORMATION POUR LA DETERMINATION DES ECOLES PRIORITAIRES "Toute école relève des actions d'un réseau. Cependant, en fonction des orientations nationales et des priorités départementales, arrêtées

Plus en détail

PROJET POUR LE DISPOSITIF «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» ÉCOLE DES OLIVIERS

PROJET POUR LE DISPOSITIF «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» ÉCOLE DES OLIVIERS PROJET POUR LE DISPOSITIF «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» ÉCOLE DES OLIVIERS ANNÉE SCOLAIRE 2013-2014 1- L'école : A- Résultats aux évaluations nationales et données chiffrées : Maîtrise de la langue

Plus en détail

GESTION DES SITUATIONS DE

GESTION DES SITUATIONS DE PROTOCOLE DE GESTION DES SITUATIONS DE CRISE EN ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES ET ÉCOLES CENTRE DE RESSOURCES DEPARTEMENTAL DE GESTION DE CRISE 21A Bd Lamartine 22000 Saint-Brieuc - ( 02 96 62 18 65) Inspection

Plus en détail

1ere partie : Présentation de la démarche PPE sur le département du Finistère

1ere partie : Présentation de la démarche PPE sur le département du Finistère Sommaire 1ere partie : Présentation de la démarche PPE sur le département du Finistère 1. Contexte et enjeux du PPE 1.1 Une loi et des orientations départementales 1.2 Les enjeux du PPE 2. La démarche

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE D ACCUEIL DES PROFESSEURS D ECOLE STAGIAIRES EN STAGE FILE

GUIDE PRATIQUE D ACCUEIL DES PROFESSEURS D ECOLE STAGIAIRES EN STAGE FILE GUIDE PRATIQUE D ACCUEIL DES PROFESSEURS D ECOLE STAGIAIRES EN STAGE FILE ENSEIGNANTS STAGIAIRES IUFM CIRCONSCRIPTIONS DIRECTEURS D ECOLE Cadre de référence : Arrêté du 19/12/2006 ( BOEN n 1 du 04 janvier

Plus en détail

Charte de partenariat «Du sport dès l'école»

Charte de partenariat «Du sport dès l'école» Charte de partenariat «Du sport dès l'école» Etablie entre les soussignés Monsieur Denis Toupry Directeur Académique des services de l Education nationale ou son représentant Monsieur David Thiberge Maire

Plus en détail

CONVENTION de PARTENARIAT entre

CONVENTION de PARTENARIAT entre CONVENTION de PARTENARIAT entre La Direction des services départementaux de l Education Nationale de Haute- Savoie L Union Sportive de l Enseignement du Premier degré de Haute-Savoie La Fédération des

Plus en détail

Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS)

Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS) Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS) INSPECTION ACADEMIQUE DU VAR / MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES DU VAR PROJET PERSONNALISE DE SCOLARISATION ANNEXE 1 : ASPECTS SCOLAIRES A compléter

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES

TERMES DE REFERENCES TERMES DE REFERENCES Composante 3 / TUNISIE ACCUEIL ET ACCOMPAGNEMENT DES JEUNES DEMANDEURS D EMPLOIS DIPLOMES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ACTION DE FORMATION Contribution à la réalisation d un outil intitulé

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques Livret de suivi du parcours de développement des compétences Ce livret est obligatoire pour les contrats de professionnalisation conclus

Plus en détail

EVALUATIONS NATIONALES. Des outils pour aider les élèves Des outils au service du projet d école.

EVALUATIONS NATIONALES. Des outils pour aider les élèves Des outils au service du projet d école. EVALUATIONS NATIONALES Des outils pour aider les élèves Des outils au service du projet d école. Quelques soient les défauts (perfectibles) des outils proposés, les évaluations nationales viennent renforcer

Plus en détail

Le Programme Personnalisé de Réussite Éducative Le PPRE est proposé aux élèves des cycles II et III de l école élémentaire qui éprouvent des difficultés résistant à la différenciation pédagogique À tout

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention, de protection et d insertion, aide au développement de

Plus en détail

QUAND SE POSE LA QUESTION DE L EXCLUSION D UN ELEVE DANS L ENSEIGNEMENT PRIVE SOUS CONTRAT SOMMAIRE

QUAND SE POSE LA QUESTION DE L EXCLUSION D UN ELEVE DANS L ENSEIGNEMENT PRIVE SOUS CONTRAT SOMMAIRE DAA 04 octobre 2009 QUAND SE POSE LA QUESTION DE L EXCLUSION D UN ELEVE DANS L ENSEIGNEMENT PRIVE SOUS CONTRAT SOMMAIRE 1 Un Chef d établissement a-t-il le droit d exclure un élève et si oui, à quelles

Plus en détail

Tableau de bord du RASED Réseau d aides spécialisées aux élèves en difficulté

Tableau de bord du RASED Réseau d aides spécialisées aux élèves en difficulté Inspection Académique de la Haute Marne Année Scolaire : 2007/2008. Circonscription de Tableau de bord du RASED Réseau d aides spécialisées aux élèves en difficulté Responsable : Inspecteur (trice) de

Plus en détail

PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS I LE CADRE REGLEMENTAIRE II LES ENJEUX

PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS I LE CADRE REGLEMENTAIRE II LES ENJEUX PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS Jean Paul BURKIC I.E.N. LE PORT I LE CADRE REGLEMENTAIRE - Note de service n 83 512 du 13 décembre

Plus en détail

Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED)

Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) Fiche 1 Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) I. Des missions confortées Les enseignants spécialisés

Plus en détail

Nomination, en JUIN. Contacter l'équipe de l'école. Rencontre avec le futur ancien directeur

Nomination, en JUIN. Contacter l'équipe de l'école. Rencontre avec le futur ancien directeur o - bilan de l'année : évolution du projet d école, actions spécifiques. o - renseignements sur le fonctionnement de l'école, sur les modalités d'évaluation (Livrets...- 4è année de cycle - Enfants en

Plus en détail

Livret de suivi du candidat(outil B)

Livret de suivi du candidat(outil B) A chaque étape du parcours CQP, son outil : Branche de la Miroiterie, Transformation et Négoce du Verre CQP Animateur d équipe de 1 er niveau Livret de suivi du candidat(outil B) Document à remplir par

Plus en détail

DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016. Ces séminaires questionnent la médiation sous l angle particulier des publics :

DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016. Ces séminaires questionnent la médiation sous l angle particulier des publics : DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016 U1AG Unité d enseignement UAG/10 ECTS Savoir-faire/Stage U1AG Intitulé du cours : séminaires interdisciplinaires d analyse des pratiques Enseignant(s) : Cécile

Plus en détail

L emploi du temps à l école maternelle

L emploi du temps à l école maternelle Groupe école maternelle L emploi du temps à l école maternelle Groupe g Groupe école maternelle / commission gestion du temps / I.BURIGNAT, E.TRESALLET, V.DARGES, H.LELOUP, A.SEVESTRE 1 Groupe école maternelle

Plus en détail

Livret de formation. Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Ministère chargé des affaires sociales. Etablissement de formation.

Livret de formation. Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Ministère chargé des affaires sociales. Etablissement de formation. Ministère chargé des affaires sociales Etablissement de formation Nom du candidat Prénoms du candidat Livret de formation Diplôme d Etat d éducateur spécialisé LE PRESENT LIVRET COMPREND 1 Présentation

Plus en détail

GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE

GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Référentiel des compétences professionnelles

Plus en détail

PROJET D ÉCOLE. Groupe Scolaire Public. 2 et 4 Rue de la Calandre et 20 bis rue de Fruges. Saint-Pol-sur-Ternoise. École Jean de La Fontaine

PROJET D ÉCOLE. Groupe Scolaire Public. 2 et 4 Rue de la Calandre et 20 bis rue de Fruges. Saint-Pol-sur-Ternoise. École Jean de La Fontaine PROJET D ÉCOLE 2010 2012 Maternelle Élémentaire Groupe Scolaire Public 2 et 4 Rue de la Calandre et 20 bis rue de Fruges 62130 Saint-Pol-sur-Ternoise École Jean de La Fontaine Circonscription : Saint-Pol-sur-Ternoise

Plus en détail

LE PROJET EDUCATIF GLOBAL D UN CFA DU BTP

LE PROJET EDUCATIF GLOBAL D UN CFA DU BTP Réf. document : AT.PEG.22 LE PROJET EDUCATIF GLOBAL D UN CFA DU BTP Définition d un «Projet éducatif global» Les objectifs du Projet éducatif global d un établissement de formation du BTP représentent

Plus en détail

ORGANISATION DE L AIDE PERSONNALISÉE AUX ÉLÈVES EN DIFFICULTÉ

ORGANISATION DE L AIDE PERSONNALISÉE AUX ÉLÈVES EN DIFFICULTÉ ORGANISATION DE L AIDE PERSONNALISÉE AUX ÉLÈVES EN DIFFICULTÉ ------------------------ QUELLES DIFFICULTÉS? QUELLES ACTIONS? -------------------- ANNÉE SCOLAIRE 2008-2009 - 1 - ORGANISATION DE L AIDE PERSONNALISöE

Plus en détail

D. I.U. Gestionnaire de cas 1 er avril 2015

D. I.U. Gestionnaire de cas 1 er avril 2015 D. I.U. Gestionnaire de cas 1 er avril 2015 Claire ASTIER Pilote MAIA Paris Est 1 En2009,MAIAinitiéedansle PlannationalAlzheimer:unemaladiequitouche toutes les dimensions de la «santé» (OMS) où les réponses

Plus en détail

Prestation de formation sur l ENT école

Prestation de formation sur l ENT école Objet de la demande Accompagner et former les utilisateurs de l environnement numérique de travail ouvert pour les écoles de l académie de Montpellier (ENT école). Cette formation ne concerne que les publics

Plus en détail

AIDE FAMILIAL : STAGE D INTEGRATION

AIDE FAMILIAL : STAGE D INTEGRATION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L'ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION AIDE

Plus en détail

NOM et Prénom du responsable 2 de l élève : Adresse :.. Téléphone : Mobile : Mail : @...

NOM et Prénom du responsable 2 de l élève : Adresse :.. Téléphone : Mobile : Mail : @... Sco Scolarisation Maison Départementale des Personnes Handicapées 16 Rue Albert Einstein BP 10635 53000 LAVAL Éléments relatifs à un parcours de scolarisation et/ou de formation : support de recueil d

Plus en détail

La prévention, un travail d éd. équipe. Le programme PEC, une intervention multimodale. et de leurs parents. Martin Gendron, Ph.D.

La prévention, un travail d éd. équipe. Le programme PEC, une intervention multimodale. et de leurs parents. Martin Gendron, Ph.D. La prévention, un travail d éd équipe : Le programme PEC, une intervention multimodale auprès s d adolescents d en difficulté de comportement et de leurs parents. Martin Gendron, Ph.D. Université du Québec

Plus en détail

GUIDE DES ACTIVITES PEDAGOGIQUES COMPLEMENTAIRES

GUIDE DES ACTIVITES PEDAGOGIQUES COMPLEMENTAIRES GUIDE DES ACTIVITES PEDAGOGIQUES COMPLEMENTAIRES Année scolaire 2013-2014 Sommaire Sommaire p. 3 Présentation générale des APC p. 5 Conception et mise en œuvre des APC p. 6 Annexe 1 : questions/réponses

Plus en détail

LES INTERVENANTS EXTERIEURS GUIDE PRATIQUE ET PRECONISATIONS DEPARTEMENTALES Groupe départemental ARTS/EPS

LES INTERVENANTS EXTERIEURS GUIDE PRATIQUE ET PRECONISATIONS DEPARTEMENTALES Groupe départemental ARTS/EPS LES INTERVENANTS EXTERIEURS GUIDE PRATIQUE ET PRECONISATIONS DEPARTEMENTALES Groupe départemental ARTS/EPS Table des matières LES TEXTES DE REFERENCE... 3 POURQUOI UN GUIDE PRATIQUE?... 4 L INTERVENTION

Plus en détail

MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE

MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE ANNEXE A MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE MISE À JOUR EN AOÛT 2015 MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE 1. Les outils

Plus en détail

ENSEIGNEMENTS ARTISTIQUES ET ACTION CULTURELLE : STRUCTURES D ACTIONS ET DISPOSITIFS

ENSEIGNEMENTS ARTISTIQUES ET ACTION CULTURELLE : STRUCTURES D ACTIONS ET DISPOSITIFS Index: INSPECTION ACADEMIQUE DU GARD ENSEIGNEMENTS ARTISTIQUES ET ACTION CULTURELLE : STRUCTURES D ACTIONS ET DISPOSITIFS 1. Action éducative et innovante (AEI). 2. Classe à Projet Artistique et Culturel

Plus en détail

Organisation des enseignements au semestre 7

Organisation des enseignements au semestre 7 Organisation des enseignements au semestre 7 UE1 : Pratiques pédagogiques différenciées et adaptées aux besoins éducatifs particuliers (responsable : J. Divry) Transmettre des connaissances et des références

Plus en détail

Programme Personnalisé de Réussite Educative

Programme Personnalisé de Réussite Educative Programme Personnalisé de Réussite Educative SOMMAIRE : Rappel du cadre institutionnel : décrets et textes Synthèse de l expérimentation 2005/2006 Comprendre ce qu est un PPRE Fiche méthodologique pour

Plus en détail

Présentation du mémoire

Présentation du mémoire MENTION MEEF-PE UE 24 STAGE ET MÉMOIRE Présentation du mémoire Version du 16 octobre 2014 Catherine.brissaud@ujf-grenoble.fr Dans le mémoire de master MEEF, l étudiant adopte une démarche scientifique

Plus en détail

Le directeur et ses missions Référentiels de compétences

Le directeur et ses missions Référentiels de compétences Le directeur et ses missions Référentiels de compétences Le directeur d école doit être en mesure d assurer des missions de trois ordres : missions pédagogiques, missions administratives, missions sociales.

Plus en détail

Convention dans le cadre de formations encadrées par l organisme de formation

Convention dans le cadre de formations encadrées par l organisme de formation Convention dans le cadre de formations encadrées par l organisme de formation ENTRE : Le Recteur de l académie de Grenoble représenté par la Directrice Académique des Services de l Éducation Nationale

Plus en détail

SÉMINAIRE 2 : point de vue des IA-IPR

SÉMINAIRE 2 : point de vue des IA-IPR SÉMINAIRE 2 : point de vue des IA-IPR Les séminaires et la continuité à assurer Il est essentiel qu au terme de chaque séminaire, le bilan établi et mis en ligne soit examiné dans chaque lycée par l ensemble

Plus en détail

AU CŒUR RÈGLES DU JEU. C.Creissels Etudes, conseils et formations en urbanisme

AU CŒUR RÈGLES DU JEU. C.Creissels Etudes, conseils et formations en urbanisme RÈGLES DU JEU C.Creissels Etudes, conseils et formations en urbanisme Présentation et règles du jeu de cartes «La cohésion sociale au cœur du développement durable» Un jeu pour travailler ensemble sur

Plus en détail

Horaires. B2 60 90 C. Prestations et services C1 20 20 D. Techniques de l information et de la communication

Horaires. B2 60 90 C. Prestations et services C1 20 20 D. Techniques de l information et de la communication ANNEXE III Horaires Première année* Horaires Modules Numéro Heures Total A. Institutions et réseaux A1 30 A2 50 120 A3 40 B. Publics B1 30 B2 60 90 C. Prestations et services C1 20 20 D. Techniques de

Plus en détail

Outil d'aide à l'évaluation des compétences du référentiel du professeur des écoles à l'usage des stagiaires

Outil d'aide à l'évaluation des compétences du référentiel du professeur des écoles à l'usage des stagiaires Outil d'aide à l'évaluation des compétences du référentiel du professeur des écoles à l'usage des stagiaires Conception du document : Dans le cadre de la formation de formateurs 2012-2013, les tuteurs

Plus en détail

Présentation PLUS D'INFOS. Crédits ECTS : 60

Présentation PLUS D'INFOS. Crédits ECTS : 60 LICENCE PROFESSIONNELLE INTERVENTION SOCIALE : ACCOMPAGNEMENT DE PUBLICS SPÉCIFIQUES PARCOURS GESTIONNAIRE EN INTERVENTION SANITAIRE ET SOCIALE EN GÉRONTOLOGIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme :

Plus en détail

LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Académie de la Réunion 2009 2012

LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Académie de la Réunion 2009 2012 LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE Académie de la Réunion 2009 2012 PREFACE DE MONSIEUR L INSPECTEUR D ACADEMIE L Education Physique et Sportive, discipline d enseignement,

Plus en détail

FORMATIONS D'INITIATIVE DEPARTEMENTALE. hors R3

FORMATIONS D'INITIATIVE DEPARTEMENTALE. hors R3 FORMATIONS D'INITIATIVE DEPARTEMENTALE hors R3 Dispositifs avec candidature individuelle 7 DISPOSITIF : 09D0640014 - SCOLARISER UN ELEVE EN SITUATION DE HANDICAP EN MILIEU ORDINAIRE - BEARN Module : 1031

Plus en détail

Rentrée scolaire 2014 2015. Note de service n 2

Rentrée scolaire 2014 2015. Note de service n 2 Rentrée scolaire 2014 2015 Note de service n 2 Mieux aider et accompagner les élèves qui en ont le plus besoin : aide spécialisée, inclusion et enseignement adapté Textes de référence : - circulaire n

Plus en détail

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 Document créé le 22/02/2011 Direction de l Education RHONE ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 En proposant aux collectivités territoriales de négocier et de signer les Contrats

Plus en détail

Programme de formation «CAP RSEA»

Programme de formation «CAP RSEA» Programme de formation «CAP RSEA» Amélioration et mesure de la performance économique, sociale, sociétale et environnementale des Entreprises Adaptées Contexte La RSE se définit comme la responsabilité

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

I. Des missions confortées

I. Des missions confortées mirist Édsca natis GTz RASED *.--^. I tur enseignants spécialisés et les psychologues de l'éducation nationale des f lcne I I réseaux d;aides spècialisées aux élèves en difficulté (RASED) I. Des missions

Plus en détail

AFPEN- Fiche métier 4 : Les Psychologues de l'education Nationale

AFPEN- Fiche métier 4 : Les Psychologues de l'education Nationale Fiche métier 4 à l'ouverture s discussions le 26/11/2013 Les psychologues scolaires Fiche l'afpen en réponse à la fiche métier 4 du 26/11/2013 LE PSYCHOLOGUE L'EDUCATION NATIONALE item Fiche métier 4 définitive

Plus en détail

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1)

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) LIENS FONCTIONNELS : - Direction Outremer (DIROM) -

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DÉPOSÉ AU CONSEIL DES COMMISSAIRES

RAPPORT ANNUEL DÉPOSÉ AU CONSEIL DES COMMISSAIRES RAPPORT ANNUEL DÉPOSÉ AU CONSEIL DES COMMISSAIRES POUR L ANNÉE SCOLAIRE 2012-2013 Préparé le 4 septembre 2013 Déposé le 11 septembre 2013 En vertu de l article 220.2 de la Loi sur l instruction publique

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien avec

Plus en détail

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC o CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA CREATION D UN CENTRE D'EXCELLENCE FRANCO xxxxxxxxxxxx DE FORMATION AUX METIERS DE XXXXXXXXXX LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC A) MISSION

Plus en détail

PROPOSITION d une situation de réinvestissement de COURSE LONGUE EN REGULARITE à l issue d un module

PROPOSITION d une situation de réinvestissement de COURSE LONGUE EN REGULARITE à l issue d un module PROPOSITION d une situation de réinvestissement de COURSE LONGUE EN REGULARITE à l issue d un module ORGANISATION D UNE COURSE LONGUE (2500m / 2000 m) AVEC 4 CONTRATS D ALLURE 4 allures de course : 36

Plus en détail

Inspection de l Education Nationale Circonscription de Chinon. Celui dont on a besoin Qui nous rassemble Qui nous ressemble

Inspection de l Education Nationale Circonscription de Chinon. Celui dont on a besoin Qui nous rassemble Qui nous ressemble Inspection de l Education Nationale Circonscription de Chinon Celui dont on a besoin Qui nous rassemble Qui nous ressemble Sommaire Introduction I. Projet, enjeu de réussite II. Problématique 1. Un outil

Plus en détail

LE SAPAD, POURQUOI? 1

LE SAPAD, POURQUOI? 1 Service d assistance pédagogique à domicile aux élèves malades ou accidentés Parce qu un enfant ou un adolescent malade ou accidenté reste un enfant ou un adolescent Parce que tout enfant ou adolescent

Plus en détail

CAP AGENT DE PREVENTION ET DE MEDIATION

CAP AGENT DE PREVENTION ET DE MEDIATION CAP AGENT DE PREVENTION ET DE MEDIATION DOSSIER D EVALUATION PAR CONTROLE EN COURS DE FORMATION Session 2013 EP1- U1 Accueil, information et accompagnement EP1.A Accueil, information et accompagnement

Plus en détail

REMISE TEMPORAIRE D UN ELEVE A SA FAMILLE EXCLUSION D UN ELEVE

REMISE TEMPORAIRE D UN ELEVE A SA FAMILLE EXCLUSION D UN ELEVE F3D24 REMISE TEMPORAIRE D UN ELEVE A SA FAMILLE EXCLUSION D UN ELEVE 1. Un Chef d établissement a-t-il le droit d exclure un élève et, si oui, à quelles conditions? Dans une école privée sous contrat avec

Plus en détail

LA FONCTION D ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL

LA FONCTION D ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL LA FONCTION D ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL Définition du travail de l assistant de service social Dans une démarche éthique et déontologique, l assistant de service social agit avec les personnes, les familles,

Plus en détail

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel Démarche de valorisation du stage dans l élaboration du projet de l étudiant Définition : C est une démarche complémentaire du suivi de stage existant

Plus en détail

CQP Agent logistique (H/F) des industries chimiques

CQP Agent logistique (H/F) des industries chimiques CQP Agent logistique (H/F) des industries chimiques Livret de suivi du parcours de développement des compétences Ce livret est obligatoire pour les contrats de professionnalisation conclus dans une entreprise

Plus en détail

Février 2016 Juin 2016

Février 2016 Juin 2016 Septembre 2015 PRESENTATION DE LA FORMATION DE COORDONNATEUR Février 2016 Juin 2016 Promotion 2016/2 Début de la formation : lundi 1 er février 2016 à l epss de Cergy Date limite d inscription à l admission

Plus en détail

LES COMPETENCES EN NATATION A L ECOLE PRIMAIRE - «LE SAVOIR NAGER»

LES COMPETENCES EN NATATION A L ECOLE PRIMAIRE - «LE SAVOIR NAGER» LES COMPETENCES EN NATATION A L ECOLE PRIMAIRE - «LE SAVOIR NAGER» Préambule «Inscrite dans le socle commun, l acquisition du savoir-nager est une priorité nationale. Le savoir-nager correspond à une maîtrise

Plus en détail

La scolarisation des élèves handicapés

La scolarisation des élèves handicapés La scolarisation des élèves handicapés De la difficulté scolaire au handicap «Apprendre c est parcourir un chemin semé d obstacles plus ou moins faciles à surmonter.» «La difficulté scolaire inhérente

Plus en détail

Projet numérique départemental 2012-2013

Projet numérique départemental 2012-2013 Projet numérique départemental 2012-2013 Rappels sur le projet numérique départemental Le projet numérique académique est articulé avec les ambitions du projet académique dont il reprend les objectifs.

Plus en détail

Le Golf, à l école...

Le Golf, à l école... Le Golf, à l école... Limites et perspectives Orientations de la ff.golf dans le cadre de l intégration de la pratique du golf en milieu scolaire et universitaire Claude ANACKIEWICZ, CPC EPS Marvejols

Plus en détail

ACADEMIE DE NICE MODELE DE CONVENTION DE PARTENARIAT. Le «Lycée des Métiers» du. L entreprise

ACADEMIE DE NICE MODELE DE CONVENTION DE PARTENARIAT. Le «Lycée des Métiers» du. L entreprise ACADEMIE DE NICE MODELE DE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE Le «Lycée des Métiers» du.. Et L entreprise. Page 1/6 CONVENTION DE PARTENARIAT VU le code de l éducation, et notamment ses articles D. 335-1

Plus en détail

CQP Plasturgie Opérateur spécialisé en assemblage, parachèvement finition

CQP Plasturgie Opérateur spécialisé en assemblage, parachèvement finition CQP Plasturgie Opérateur spécialisé en assemblage, parachèvement finition OUTIL Livret de suivi du parcours de développement des compétences Candidat Nom Prénom Entreprise Personne chargée du suivi du

Plus en détail

Charte de la concertation territoriale

Charte de la concertation territoriale LIGNE A GRANDE VITESSE POITIERS-LIMOGES Charte de la concertation territoriale La présente charte constitue le cadre de la démarche de la concertation territoriale conduite par Réseau ferré de France Elle

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

PRÉSENTATION GÉNÉRALE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Cadrage institutionnel : Arrêté du 27 août 2013 fixant le cadre national des formations dispensées au sein des masters «métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation»

Plus en détail

ECOLES 54 - PROJET D'ECOLE 2010-2016 AVENANT 2015-2016 PROFIL DE L ECOLE

ECOLES 54 - PROJET D'ECOLE 2010-2016 AVENANT 2015-2016 PROFIL DE L ECOLE ECOLES 54 - PROJET D'ECOLE 2010-2016 AVENANT 2015-2016 N immatriculation de l école : 0540817V PROFIL DE L ECOLE Circonscription : Adresse: Adresse électronique : NANCY I 10 rue des Jardiniers 54000 NANCY

Plus en détail

Demande de participation au financement d un projet réussite éducative (P.R.E.)

Demande de participation au financement d un projet réussite éducative (P.R.E.) Délégation à l animation Direction de l éducation, De la Jeunesse, Et du Sport Hôtel du Département 14, boulevard GeorgesChauvin CS72101 27021 Evreux cedex Tél : 02 32 31 95 70 Fax : 02 32 39 91 69 Internet

Plus en détail

Circulaire déroulement de la scolarité dans le premier degré - Enseignement PRIVÉ -

Circulaire déroulement de la scolarité dans le premier degré - Enseignement PRIVÉ - Nevers, le 27 mars 2013 Le Directeur Académique directeur des services départementaux de l'éducation nationale de la Nièvre à Division des élèves Bureau A 07 03.86.71.86.87 Affaire suivie par M. MAURIN

Plus en détail

Guide d utilisation du. - RCS Nanterre 602 063 323 - Corbis - Shutterstock. Support entretien professionnel

Guide d utilisation du. - RCS Nanterre 602 063 323 - Corbis - Shutterstock. Support entretien professionnel Guide d utilisation du - RCS Nanterre 602 063 323 - Corbis - Shutterstock Support entretien professionnel L entretien professionnel, une occasion pour l entreprise et le salarié de porter un regard sur

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI / VOIE EXTERNE

OFFRE D EMPLOI / VOIE EXTERNE M A I S O N S D E Q U A R T I E R Nos réf. : EC/SD/GRH-2016 La Roche-sur-Yon, le 19 janvier 2016 DE QUARTIER B ourg- s o u s - L a R o c h e OFFRE D EMPLOI / VOIE EXTERNE La Coordination des Maisons de

Plus en détail

P oc o e c s e s s u s s u s e t e o u o t u il i s l s d d a c a c c u c e u i e l i l e t e d d i n i t n ég é r g at a io i n Boîte à outils (7)

P oc o e c s e s s u s s u s e t e o u o t u il i s l s d d a c a c c u c e u i e l i l e t e d d i n i t n ég é r g at a io i n Boîte à outils (7) Processus et outils d accueil et d intégration Boîte à outils (7) Accueillir et intégrer Il existe un consensus sur l importance du sujet : Le recrutement ne s arrête pas à l issue de l entretien et de

Plus en détail

RISQUES PSYCHOSOCIAUX ET DOCUMENT UNIQUE

RISQUES PSYCHOSOCIAUX ET DOCUMENT UNIQUE RISQUES PSYCHOSOCIAUX ET DOCUMENT UNIQUE Ornella LEPOUTRE, Responsable du Pôle Prévention des Risques Organisationnels Magali ROGER, Psychologue du travail chargée de mission en prévention des risques

Plus en détail

Formation des membres du CHSCT

Formation des membres du CHSCT CONSEIL D ADMINISTRATION DU 22 JANVIER 2013 Formation des membres du CHSCT Organisme formateur : IRA Bastia Durée formation : 6 jours Date proposée : 1 er session : 28, 29 et 30 janvier 2 ème session :

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES «L IMAGE PROFESSIONNELLE DANS LA RECHERCHE D EMPLOI»

CAHIER DES CHARGES «L IMAGE PROFESSIONNELLE DANS LA RECHERCHE D EMPLOI» CAHIER DES CHARGES «L IMAGE PROFESSIONNELLE DANS LA RECHERCHE D EMPLOI» CONTEXTE Alors que les contrats en alternance constituent un bon moyen pour entrer et évoluer sur le marché de l emploi en suivant

Plus en détail

Après l inscription de chaque enseignant sur les rencontres, l'affiliation se fait en renvoyant avant le 18 octobre :

Après l inscription de chaque enseignant sur les rencontres, l'affiliation se fait en renvoyant avant le 18 octobre : Après l inscription de chaque enseignant sur les rencontres, l'affiliation se fait en renvoyant avant le 18 octobre : le bulletin de demande d affiliation 1 chèque à l ordre de la Ligue de l Enseignement

Plus en détail

Le comité de programme

Le comité de programme Le comité de programme U n des concepts fondamentaux qui a servi au Renouveau de l enseignement collégial est ce qu il est convenu d appeler l approche programme. Le renouvellement de la convention collective

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS EN ECOLE

DOCUMENT UNIQUE D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS EN ECOLE DOCUMENT UNIQUE D EVALUATION DES S PROFESSIONNELS EN ECOLE (ARTICLE R 4121-1 DU CODE DU ET DECRET 82-453 DU 28 MAI 1982 MODIFIE LE DECRET 2011-774 DU 28 JUIN 2011 RELATIF A L HYGIENE ET LA SECURITE AU

Plus en détail

Le projet fédérateur et structurant. Réunion Référents culture 2013

Le projet fédérateur et structurant. Réunion Référents culture 2013 Le projet fédérateur et structurant Réunion Référents culture 2013 Le volet culturel du projet d établissement Il se fonde sur un état des lieux 1- Le profil des élèves de l'établissement (zone géographique,

Plus en détail

Enseignement fondamental. Le présent règlement s adresse à tous les élèves et à leurs parents ou à la personne légalement responsable.

Enseignement fondamental. Le présent règlement s adresse à tous les élèves et à leurs parents ou à la personne légalement responsable. Enseignement fondamental Article 1 : Déclaration de principe Le présent règlement s adresse à tous les élèves et à leurs parents ou à la personne légalement responsable. Il est rédigé en lien avec les

Plus en détail

DF1 Accompagnement social et éducatif spécialisé 450 heures

DF1 Accompagnement social et éducatif spécialisé 450 heures BO Santé du 20 juin 07 ANNEXE III RÉFÉRENTIEL DE FORMATION ES DF1 Accompagnement social et éducatif spécialisé 450 heures La personne de la naissance à la fin de vie : Approche pluridisciplinaire : physiologique,

Plus en détail

VADEMECUM DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES A MI-TEMPS EN MASTER 2 et ADMIS AU CRPE 2015-2016

VADEMECUM DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES A MI-TEMPS EN MASTER 2 et ADMIS AU CRPE 2015-2016 VADEMECUM DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES A MI-TEMPS EN MASTER 2 et ADMIS AU CRPE 2015-2016 Documents de référence : - Arrêté du 1 er juillet 2013 relatif au référentiel de compétences professionnelles

Plus en détail

Préparer la classe outils méthodologiques

Préparer la classe outils méthodologiques Préparer la classe outils méthodologiques Formation du 19 novembre 2008 Dijon CRDP Enseigner. Concevoir. Anticiper. Planifier. Ce qui implique : Des choix philosophiques Des obligations institutionnelles

Plus en détail

Conférence des États Parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Conférence des États Parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Nations Unies CAC/COSP/WG.4/2012/1 Conférence des États Parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Distr. générale 25 mai 2012 Français Original: anglais Groupe de travail intergouvernemental

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI DES PERIODES EN ALTERNANCE*

LIVRET DE SUIVI DES PERIODES EN ALTERNANCE* LIVRET DE SUIVI DES PERIODES EN ALTERNANCE* Année scolaire STAGIAIRE LIEU DE STAGE NOM : Prénom : Date de naissance : Classe : Collège : Tél. : NOM : Adresse : Tél. : Tuteur professionnel : Secteur professionnel

Plus en détail

FICHE DE POSTE AIDE SOIGNANT(E) SOINS A DOMICILE. Aide soignant(e) en soins à domicile

FICHE DE POSTE AIDE SOIGNANT(E) SOINS A DOMICILE. Aide soignant(e) en soins à domicile \\Acceuil\c\ADCW\GESTION ADMINISTRATIVE GENERALE\SERVICES ADMINISTRATIFS\GESTION DES RESSOURCES HUMAINES\FICHES DE \Fiche poste AIDE SOIGNANTEV5.doc ASSOCIATION DIACONALE NORD ALSACE 10, rue de l église

Plus en détail

Pour une gestion des comportements difficiles à l école

Pour une gestion des comportements difficiles à l école Pour une gestion des comportements difficiles à l école INTRODUCTION Lorsqu on pense à un élève qui a des difficultés de comportement, on le définit comme celui qui ne suit pas les consignes, ne respecte

Plus en détail

SUIVI DU PARCOURS SCOLAIRE DES ELEVES EN MATERNELLE Compte-rendu des animations pédagogiques des 18 et 25 novembre et 2 décembre 2009

SUIVI DU PARCOURS SCOLAIRE DES ELEVES EN MATERNELLE Compte-rendu des animations pédagogiques des 18 et 25 novembre et 2 décembre 2009 SUIVI DU PARCOURS SCOLAIRE DES ELEVES EN MATERNELLE Compte-rendu des animations pédagogiques des 18 et 25 novembre et 2 décembre 2009 A) INTRODUCTION Le socle commun de connaissances et de compétences

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Action Collective Régionale 2015

CAHIER DES CHARGES Action Collective Régionale 2015 CAHIER DES CHARGES Action Collective Régionale 2015 "Les nouveaux outils pédagogiques en formation ouverte et à distance " COMMANDITAIRE UNIFAF est l Organisme Paritaire Collecteur Agréé de la Branche

Plus en détail