Sommaire 2. Synthèse 5. Présentation de la profession Définition Accès à la profession Analyse économique 8

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sommaire 2. Synthèse 5. Présentation de la profession 6. 1. Définition... 6. 2. Accès à la profession... 6. Analyse économique 8"

Transcription

1 Coiffure Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk.

2 Sommaire Sommaire 2 Synthèse 5 Présentation de la profession 6 1. Définition Accès à la profession... 6 Analyse économique 8 1. Principales données économiques de l activité... 8 a. Le comportement des consommateurs... 8 b. Le nombre d établissements et les effectifs... 9 c. L organisation de la profession d. L évolution de l activité des coiffeurs Les grandes tendances du marché a. Un marché qui se structure autour de deux grands types d offres b. Une activité sous pression c. Une concurrence très forte sur certaines zones géographiques d. De nouveaux concepts de salons e. La montée en puissance du low-cost dans la profession f. Deux chantiers prioritaires pour les salons : diversification de l offre et fidélisation des clients Structure financière 14 a. Activité des entreprises individuelles du secteur b. Performances des entreprises individuelles du secteur Chiffres clés des sociétés du secteur a. Activité des sociétés du secteur b. Performances des sociétés du secteur Points de repères a. Prix et facturation b. Principaux postes de coûts et évaluation du prix de revient c. Moyens de production Ordre des Experts-Comptables Analyse sectorielle TPE Mars 2015

3 4. Financements et aides spécifiques a. Aides générales b. Aides spécifiques du secteur en matière d environnement Environnement juridique Réglementation propre à l activité Obligations en cours d activité Réglementation en matière d environnement a. Réglementation relative aux Installations Classées pour la Protection de l Environnement (ICPE) b. Réglementation relative aux déchets c. Réglementation relative à l eau d. Réglementation relative à l air e. Réglementation relative à l énergie Normes françaises et européennes Principales spécificités comptables, fiscales et sociales Spécificités comptables a. Plan comptable professionnel b. Produits vendus dans les salons de coiffure c. Avantages accordés aux clients des salons de coiffure d. Contrats de franchise e. Pourboires Spécificités fiscales a. Franchise en base de TVA b. La Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) c. Pourboires au personnel Spécificités sociales a. Convention collective b. Principales obligations spécifiques au secteur en matière de santé / sécurité Evaluation sectorielle a. Points forts et faiblesses du secteur et/ou de l entreprise ayant un impact sur la valeur b. Inventaire des méthodes les plus couramment utilisées dans le secteur Principales zones de risques à analyser Risques liés au démarrage de l entreprise Risques liés à l activité a. Clause de non-concurrence b. Tenue de la caisse Ordre des Experts-Comptables Analyse sectorielle TPE Mars

4 3. Risques liés à l organisation de la mission Principaux ratios d alerte a. Ratios de gestion b. Ratios de rentabilité Adresses utiles Organisations professionnelles Organismes de formation Bibliographie Etudes de marché Mémoires d expertise comptable Revues Ouvrages Lexique 44 Abréviations 45 Annexes Manifestations Logiciels et outils de gestion Pensez-y : Tous les trimestres, retrouvez l actualité de ce secteur accessible sur que vous pouvez adresser à vos clients Vous avez des suggestions à nous formuler, n hésitez pas à nous contacter 4 Ordre des Experts-Comptables Analyse sectorielle TPE Mars 2015

5 Synthèse Le secteur de la coiffure en bref Que recouvre cette profession? Le secteur de la coiffure recouvre l ensemble des professions fournissant des soins et traitements capillaires en salon ou à domicile. Ces prestations sont souvent accompagnées d activités de vente de produits de beauté, voire d accessoires (notamment de bijoux) et parfois de prestations d hygiène et de beauté corporelle. Quelles sont les conditions d accès à la profession? L exercice de l activité nécessite une qualification professionnelle : l activité doit être placée sous le contrôle effectif et permanent d une personne qualifiée, titulaire du brevet professionnel ou brevet de maîtrise de coiffure (pour l activité en salon), d un CAP de coiffure (pour l activité à domicile) ou d un titre ou d un diplôme inscrit ou homologué lors de sa délivrance au répertoire national de certification professionnelle (que l activité s exerce à domicile ou en salon). Combien d entreprises de coiffure recense-t-on en France? Quelles sont les évolutions majeures dans ce métier? Quels sont les principaux éléments de leur performance financière? Selon les dernières données disponibles, le secteur de la coiffure comptait établissements en 2012, contre environ en 2000 (soit une progression spectaculaire de plus de 37 % en 12 ans). Mais, dans un contexte de demande atone, cette inflation du nombre de salons pèse naturellement sur le chiffre d affaires moyen et, par ricochet, menace la pérennité d un nombre grandissant d opérateurs. Alors que les indépendants représentent encore 90 % des salons français, leur part dans le chiffre d affaires sectoriel est nettement moins importante : entre 60 et 65 % en 2012, selon l UNEC 1. Ces salons indépendants souffrent notamment d une baisse de fréquentation, du développement des chaînes, de l appétence des Français pour le «faire soi-même» et de la montée en puissance des enseignes low-cost, des services de coiffure à domicile, etc. Les sociétés de coiffure à domicile continuent de se développer. Elles représentaient ainsi 20 % des entreprises du secteur en 2012, contre moins de 10 % au début des années Le chiffre d affaires de cette activité ne représente toutefois que 5 % à 8 % de l ensemble des revenus du secteur. Dans un contexte économique morose, 2013 a marqué la cinquième année consécutive de baisse du chiffre d affaires de la profession. Face à ces difficultés, la diversification des services est une tendance de fonds dans la profession : maquillage, manucure, soins de beauté, voire massages, etc. Une tendance que les salons devront impérativement poursuivre afin de mieux fidéliser leur clientèle, en s imposant notamment comme des espaces beauté au sens large. Selon la Fédération des Centres de Gestion Agréés (FCGA), les entreprises individuelles de la coiffure en salon comme à domicile ont vu leur chiffre d affaires et leur résultat moyens se contracter en In fine, le résultat courant des entreprises individuelles du secteur de la coiffure en salon s est établi à 20,1 % du chiffre d affaires en 2013, alors que celui des coiffeurs à domicile flirtait avec les 35 %. 1 Union Nationale des Entreprises de Coiffure Ordre des Experts-Comptables Analyse sectorielle TPE Mars

Synthèse 5. Présentation de la profession 6. 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...8

Synthèse 5. Présentation de la profession 6. 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...8 Coiffure 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 6 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...8 a. Les artisans traditionnels indépendants... 8 b.

Plus en détail

Electricité - Plomberie

Electricité - Plomberie Electricité - Plomberie 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Sommaire

Plus en détail

Sommaire 2. Synthèse 6. Présentation de la profession 10. 1. Définitions... 10

Sommaire 2. Synthèse 6. Présentation de la profession 10. 1. Définitions... 10 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Sommaire 2 Synthèse 6 Présentation

Plus en détail

1. Définition - Accès à la profession... 7. 2. Typologie des intervenants... 8. a. Les réseaux de constructeurs... 9 b. Les réseaux indépendants...

1. Définition - Accès à la profession... 7. 2. Typologie des intervenants... 8. a. Les réseaux de constructeurs... 9 b. Les réseaux indépendants... Garage 2013-2014 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Synthèse 5 Présentation

Plus en détail

Synthèse 5. Présentation de la profession 7. 1. Définition... 7. 2. Accès à la profession... 7. 3. Typologie des intervenants... 9

Synthèse 5. Présentation de la profession 7. 1. Définition... 7. 2. Accès à la profession... 7. 3. Typologie des intervenants... 9 Restaurant 2013-2014 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Synthèse 5 Présentation

Plus en détail

Marchand de biens 2014-2015

Marchand de biens 2014-2015 Marchand de biens 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Sommaire 2 Synthèse

Plus en détail

Présentation de la profession 7. 1. Définition... 7. 2. Accès à la profession... 7. Analyse économique 8

Présentation de la profession 7. 1. Définition... 7. 2. Accès à la profession... 7. Analyse économique 8 ² Prêt-à-porter 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Présentation de

Plus en détail

Synthèse 5. 1. Définition... 7. a. Définition de l activité d administrateur de biens... 7 b. Définition de l activité d agent immobilier...

Synthèse 5. 1. Définition... 7. a. Définition de l activité d administrateur de biens... 7 b. Définition de l activité d agent immobilier... 2013-2014 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession

Plus en détail

Agence de voyages Tour-opérateur

Agence de voyages Tour-opérateur Agence de voyages Tour-opérateur 2013-2014 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire

Plus en détail

Loueur en meublés Chambre d hôtes - Gîte

Loueur en meublés Chambre d hôtes - Gîte Loueur en meublés Chambre d hôtes - Gîte 2014-2015 Sommaire Sommaire 2 Synthèse 6 Présentation de la profession 8 1. Définition... 8 2. Accès à la profession... 8 a. Conditions d ouverture... 8 b. Demande

Plus en détail

Coiffure Avec la collaboration de :

Coiffure Avec la collaboration de : Coiffure 2015-2016 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Avec la collaboration

Plus en détail

Café Tabac Presse 2013-2014

Café Tabac Presse 2013-2014 Café Tabac Presse 2013-2014 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Synthèse 5 Présentation

Plus en détail

Hôtellerie traditionnelle

Hôtellerie traditionnelle Hôtellerie traditionnelle 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 6 1. Définition...6 a. Condition d ouverture d un établissement hôtelier... 6 b. Demande de classement d un établissement

Plus en détail

1. Définition... 8. 2. Typologie des intervenants... 10. 1. Principales données économiques de l'activité... 12

1. Définition... 8. 2. Typologie des intervenants... 10. 1. Principales données économiques de l'activité... 12 Pharmacie 2013-2014 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Synthèse 6 Présentation

Plus en détail

Maison de retraite 2012-2013

Maison de retraite 2012-2013 Maison de retraite 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 7 1. Définition...7 2. Accès à la profession...7 a. Conditions de qualification professionnelle... 7 b. Personnel médical

Plus en détail

Bijouterie 2012-2013

Bijouterie 2012-2013 Bijouterie 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 6 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...7 Analyse économique 9 1. Principales données économiques

Plus en détail

Boulangerie Pâtisserie

Boulangerie Pâtisserie Boulangerie Pâtisserie 2013-2014 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Synthèse

Plus en détail

Synthèse 6. 1. Définition... 8. 2. Accès à la profession... 8. 3. Typologie des intervenants... 9

Synthèse 6. 1. Définition... 8. 2. Accès à la profession... 8. 3. Typologie des intervenants... 9 Bâtiment 2013-2014 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Synthèse 6 Présentation

Plus en détail

Synthèse 5. Présentation de la profession 6. 1. Définition...6 2. Accès à la profession...7 3. Typologie des intervenants...8

Synthèse 5. Présentation de la profession 6. 1. Définition...6 2. Accès à la profession...7 3. Typologie des intervenants...8 Antiquités Brocante 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 6 1. Définition...6 2. Accès à la profession...7 3. Typologie des intervenants...8 a. Les commerces d antiquité brocante

Plus en détail

Synthèse 5. Présentation de la profession 6. 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...7

Synthèse 5. Présentation de la profession 6. 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...7 Fleuriste 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 6 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...7 a. Les TPE... 7 b. La grande distribution... 8 c.

Plus en détail

Boucherie Charcuterie Traiteur

Boucherie Charcuterie Traiteur Boucherie Charcuterie Traiteur 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 7 1. Définition...7 2. Accès à la profession...7 3. Typologie des intervenants...9 Analyse économique 11 1. Principales

Plus en détail

Marchand de biens Avec la collaboration de :

Marchand de biens Avec la collaboration de : Marchand de biens 2015-2016 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Avec la collaboration

Plus en détail

Librairie - Papeterie

Librairie - Papeterie Librairie - Papeterie 2014-2015 2015-2016 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire

Plus en détail

Pharmacie

Pharmacie Pharmacie 2015-2016 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Sommaire 2

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE

FORMATION PROFESSIONNELLE FORMATION PROFESSIONNELLE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE... 4 L'ACTIVITÉ DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE... 6 LES POINTS DE VIGILANCE

Plus en détail

Synthèse 5. Présentation de la profession Définition Accès à la profession Typologie des intervenants...7. Analyse économique 9

Synthèse 5. Présentation de la profession Définition Accès à la profession Typologie des intervenants...7. Analyse économique 9 Marchand de biens 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 6 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...7 Analyse économique 9 1. Evolution de l activité...9

Plus en détail

Boulangerie Pâtisserie

Boulangerie Pâtisserie Boulangerie Pâtisserie 2016-2017 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Avec la collaboration

Plus en détail

Antiquité Brocante Dépôt-vente

Antiquité Brocante Dépôt-vente Antiquité Brocante Dépôt-vente 2015-2016 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Avec la collaboration

Plus en détail

Choisissez la filière de l excellence. Vers les métiers de l expertise comptable du conseil et de l audit

Choisissez la filière de l excellence. Vers les métiers de l expertise comptable du conseil et de l audit Choisissez la filière de l excellence Vers les métiers de l expertise comptable du conseil et de l audit L expertise comptable : un large éventail de possibilités La profession libérale L expertise comptable

Plus en détail

VÉTÉRINAIRE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 23/11/2015 1

VÉTÉRINAIRE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 23/11/2015 1 VÉTÉRINAIRE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU VÉTÉRINAIRE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU VÉTÉRINAIRE... 4 L'ACTIVITÉ DU VÉTÉRINAIRE... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DU VÉTÉRINAIRE... 9 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR... 10 1

Plus en détail

DIAGNOSTIC IMMOBILIER

DIAGNOSTIC IMMOBILIER DIAGNOSTIC IMMOBILIER SOMMAIRE LE MARCHÉ DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER... 2 LA RÉGLEMENTATION DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER... 4 L'ACTIVITÉ DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER...

Plus en détail

CRÉER ET DEVELOPPER VOTRE ENTREPRISE

CRÉER ET DEVELOPPER VOTRE ENTREPRISE Page CRÉER ET DEVELOPPER VOTRE ENTREPRISE Les conseils de l expert-comptable Salon de la création de l entreprises 18/10/2008 Page Intervenants Agnès Bricard Expert-comptable, Commissaire aux comptes Page

Plus en détail

SECRÉTARIAT ET TRAVAIL À FAÇON

SECRÉTARIAT ET TRAVAIL À FAÇON SECRÉTARIAT ET TRAVAIL À FAÇON SOMMAIRE LE MARCHÉ DU SECRÉTARIAT ET TRAVAIL À FAÇON... 2 LA RÉGLEMENTATION DU SECRÉTARIAT ET TRAVAIL À FAÇON... 4 L'ACTIVITÉ DU SECRÉTARIAT ET TRAVAIL À FAÇON... 6 LES POINTS

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S)

DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S) DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S) Entreprise/Projet Nom CA Année 1 CA Année 2 CA Année 3 Effectif Année 1 Effectif Année 2 Effectif Année 3 Secteur d activité

Plus en détail

Agence de voyages

Agence de voyages Agence de voyages 2015-2016 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Sommaire

Plus en détail

Dossier de presse. Une carte d identité pour l entreprise artisanale

Dossier de presse. Une carte d identité pour l entreprise artisanale Dossier de presse Une carte d identité pour l entreprise artisanale Contact presse Elisabeth de Dieuleveult, Responsable des relations avec la presse 01 44 43 10 96 et 06 61 25 98 00 dieuleveult@apcma.fr

Plus en détail

Café Tabac Presse

Café Tabac Presse Café Tabac Presse 2015-2016 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Sommaire 2 Synthèse

Plus en détail

Prêt-à-porter Avec la collaboration de :

Prêt-à-porter Avec la collaboration de : ² Prêt-à-porter 2015-2016 Avec la collaboration de : Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk.

Plus en détail

S OMMAIRE. Introduction. Créer son entreprise de télésecrétariat 11. Préparer son démarrage 15

S OMMAIRE. Introduction. Créer son entreprise de télésecrétariat 11. Préparer son démarrage 15 S OMMAIRE 5 Introduction Créer son entreprise de télésecrétariat 11 Préparer son démarrage 15 1. Les qualités et compétences 15 Les qualités d une télésecrétaire 15 Le sens de la communication 15 La maîtrise

Plus en détail

Ouvrez un restaurant!

Ouvrez un restaurant! Agence Pour la Création d Entreprises Ouvrez un restaurant! Réalisé par les experts de l APCE Deuxième édition Éditions APCE, 2000, 2006 Groupe Eyrolles, 2000, 2006 ISBN : 2-7081-3487-6 INTRODUCTION...1

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE PRET

DOSSIER DE DEMANDE DE PRET DOSSIER DE DEMANDE DE PRET Organisme d où est issue la demande : Nom et coordonnées de la personne de contact : Date de la demande : Objet de la demande : Micro-crédit (P.P. 15.000 ) Fonds d amorçage (P.M.

Plus en détail

Comptabilité par internet isobec

Comptabilité par internet isobec Comptabilité par internet isobec Sobec a investi dans la réalisation d un logiciel de saisie et de mise à disposition de données comptables. Grâce aux codes qui vous sont fournis, vous avez accès à votre

Plus en détail

DIAGNOSTIC IMMOBILIER

DIAGNOSTIC IMMOBILIER DIAGNOSTIC IMMOBILIER SOMMAIRE LE MARCHÉ DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER... 2 LA RÉGLEMENTATION DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER... 5 L'ACTIVITÉ DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER...

Plus en détail

TRAVAUX DE PLOMBERIE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

TRAVAUX DE PLOMBERIE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 TRAVAUX DE PLOMBERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 4 L'ACTIVITÉ DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 6 LES POINTS DE VIGILEANCE DES TRAVAUX DE PLOMBERIE...

Plus en détail

Coiffeuse à domicile GUIDE PRATIQUE DE L ENTREPRISE

Coiffeuse à domicile GUIDE PRATIQUE DE L ENTREPRISE Coiffeuse à domicile GUIDE PRATIQUE DE L ENTREPRISE 2009 Coiffeuse à domicile GUIDE 2009 PRATIQUE DE L'ENTREPRISE Editions MCBG 2008 ISBN 2-84759-015-3 Editions MCBG - BP 4171-34092 MONTPELLIER CEDEX

Plus en détail

Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique

Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique APPEL D OFFRES N 01/2015/IE Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique ACCORD CADRE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) ARTICLE 1 OBJET DE L ACCORD CADRE Le présent accord-cadre

Plus en détail

Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique

Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique APPEL D OFFRES N 01/2015/IE Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique ACCORD CADRE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) ARTICLE 1 OBJET DE L ACCORD CADRE Le présent accord-cadre

Plus en détail

(2015) INFORMATIONS GENERALES OGBIC01

(2015) INFORMATIONS GENERALES OGBIC01 3.5 Annexes Centres de Gestion Agréés (2015) INFORMATIONS GENERALES OGBIC01 Tableau obligatoirement transmis pour la campagne fiscale 2015. Généralités Nom de la personne à contacter sur ce dossier au

Plus en détail

VOTRE PRODUIT ET SON MARCHÉ

VOTRE PRODUIT ET SON MARCHÉ VOTRE PRODUIT ET SON MARCHÉ 1 CRÉER REPRENDRE 50 à 1 le : Jeudi 9 avril Jeudi 4 juin Jeudi 9 juillet Jeudi 8 octobre Jeudi 12 novembre Savoir construire votre étude de marché Identifier les sources d information

Plus en détail

Prix Julie Mas DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DE LA CREATRICE. Entreprise / Projet

Prix Julie Mas DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DE LA CREATRICE. Entreprise / Projet DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DE LA CREATRICE Entreprise / Projet Nom CA Année 1 CA Année 2 CA Année 3 Effectif Année 1 Effectif Année 2 Effectif Année 3 Secteur d activité

Plus en détail

Sommaire. Introduction 3. Aller toujours plus loin 21

Sommaire. Introduction 3. Aller toujours plus loin 21 Vos ratios en poche Sommaire Introduction 3 Les bases pour comprendre les ratios 4 Les ratios de rentabilité 8 Les ratios de valeur ajoutée 11 Les ratios de liquidité 14 Les ratios de solvabilité 17 Aller

Plus en détail

Petit Mémento. Pascal Nguyên. L autoentrepreneur

Petit Mémento. Pascal Nguyên. L autoentrepreneur Petit Mémento Pascal Nguyên L autoentrepreneur Le profil et les activités de l auto-entrepreneur Les simplifi cations qui ont prévalu à la création de l auto-entrepreneur font que le régime est susceptible

Plus en détail

Votre Profil.. p.3. Présentation.. p.4. Les avantages... p.5. La rémunération. p.6. Un métier d avenir... p.7. Comment ca marche?... p.

Votre Profil.. p.3. Présentation.. p.4. Les avantages... p.5. La rémunération. p.6. Un métier d avenir... p.7. Comment ca marche?... p. 1 Sommaire : Votre Profil.. p.3 Présentation.. p.4 Les avantages... p.5 La rémunération. p.6 Un métier d avenir... p.7 Comment ca marche?... p.8 Charges et dépenses p.11 2 Passionné par l immobilier Vous

Plus en détail

Ouvrez un restaurant!

Ouvrez un restaurant! Agence Pour la Création d Entreprises Ouvrez un restaurant! Réalisé par les experts de l APCE Troisième édition Éditions APCE, 2000, 2006, 2010, 2000, 2006, 2010 ISBN : 978-2-212-54724-5 1 ÊTES-VOUS PRÊT

Plus en détail

Tél : 02 98 46 24 14 www.bg-finistere.com

Tél : 02 98 46 24 14 www.bg-finistere.com GUIDE DE CREATION & REPRISE D ENTREPRISE BGE FINISTERE Brest Quimper Immeuble Kermeur Hôtel des entreprises 280 rue E. Hemingway 4 rue Kerogan 29200 Brest 29000 Quimper Mon identité Tél : 02 98 46 24 14

Plus en détail

GUIDE DU CANDIDAT INDIVIDUEL ET DU CANDIDAT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE CAP ESTHETIQUE COSMETIQUE PARFUMERIE

GUIDE DU CANDIDAT INDIVIDUEL ET DU CANDIDAT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE CAP ESTHETIQUE COSMETIQUE PARFUMERIE GUIDE DU CANDIDAT INDIVIDUEL ET DU CANDIDAT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE CAP ESTHETIQUE COSMETIQUE PARFUMERIE EPREUVES PROFESSIONNELLES DU CAP ESTHETIQUE COSMETIQUE PARFUMERIE EP1A Techniques

Plus en détail

TRANSPORT SANITAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

TRANSPORT SANITAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 TRANSPORT SANITAIRE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU TRANSPORT SANITAIRE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU TRANSPORT SANITAIRE... 4 L'ACTIVITÉ DU TRANSPORT SANITAIRE... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DU TRANSPORT SANITAIRE...

Plus en détail

LAURADOM ACCOMPAGNEMENT DES AUTO-ENTREPRENEURS. Parce que l administratif n est pas votre métier...

LAURADOM ACCOMPAGNEMENT DES AUTO-ENTREPRENEURS. Parce que l administratif n est pas votre métier... LAURADOM ACCOMPAGNEMENT DES AUTO-ENTREPRENEURS Parce que l administratif n est pas votre métier.... Consacrez-vous à votre activité en toute sérénité. Faites appel à un professionnel pour démarrer votre

Plus en détail

TRAVAUX DE SERRURERIE

TRAVAUX DE SERRURERIE TRAVAUX DE SERRURERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DES TRAVAUX DE SERRURERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DES TRAVAUX DE SERRURERIE... 5 L'ACTIVITÉ DES TRAVAUX DE SERRURERIE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DES TRAVAUX DE

Plus en détail

Salon Espace Coiffure 13, rue Saint Hyppolite 25200 Montbéliard. GEP - BP 75285 25205 Montbéliard Cedex Tél. : 03 81 97 33 46

Salon Espace Coiffure 13, rue Saint Hyppolite 25200 Montbéliard. GEP - BP 75285 25205 Montbéliard Cedex Tél. : 03 81 97 33 46 BREVET PROFESSIONNEL COIFFURE Didier Meyer : Enseignant en comptabilité gestion CFA municipal BELFORT (90) Hervé Meyer : Enseignant en comptabilité gestion Lycée professionnel J. Ferry DELLE (90) Toute

Plus en détail

LES AUTO-ENTREPRENEURS

LES AUTO-ENTREPRENEURS NOTE THÉMATIQUE Observatoire socio-économique Avril 2014 LES AUTO-ENTREPRENEURS Depuis l instauration du statut en 2009, le secteur de la propreté attire les auto-entrepreneurs. Ils sont plus de 23 000

Plus en détail

Sur la base de La loi de Modernisation de l Economie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008 publiée au journal officiel du 5 août 2008.

Sur la base de La loi de Modernisation de l Economie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008 publiée au journal officiel du 5 août 2008. J28 Sur la base de La loi de Modernisation de l Economie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008 publiée au journal officiel du 5 août 2008. Le statut de l auto entrepreneur : L article 8 de la Loi institue le

Plus en détail

LE DOSSIER PREVISIONNEL

LE DOSSIER PREVISIONNEL Les formations du Cegeco LE DOSSIER PREVISIONNEL Table des matières Présentation Chapitre 1 ; Etudier la faisabilité Chapitre 2 ; Le dossier Chapitre 3 ; Conclusion 1/ 6 Chapitre 1 : Présentation Etablir

Plus en détail

L AUTO - ENTREPRENEUR

L AUTO - ENTREPRENEUR L AUTO - ENTREPRENEUR Présenté par le CGAHDF Y. GRANIER et M. VILLERS 15 Avril 2009 Y.GRANIER - M. VILLERS 1 Qui peut le devenir? Tous les Français à titre principal ou accessoire Les salariés, les chômeurs,

Plus en détail

ENTREPRISE DE NETTOYAGE

ENTREPRISE DE NETTOYAGE ENTREPRISE DE NETTOYAGE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'ENTREPRISE DE NETTOYAGE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'ENTREPRISE DE NETTOYAGE... 5 L'ACTIVITÉ DE L'ENTREPRISE DE NETTOYAGE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE

Plus en détail

PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS

PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS 1 ère ANNEE (33 dont 3 à 5 de PFE) T H E M E S POLE 1 COMPTABILITE ET GESTION DES ACTIVITES POLE 2 COMMUNICATION ET ORGANISATION

Plus en détail

CALENDRIER DES FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2016

CALENDRIER DES FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2016 1er semestre 2016 CALENDRIER DES FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2016 Offre de formations liée à la gestion et au développement d entreprise. BUREAUTIQUE INFORMATIQUE Faites vos documents d entreprise avec 18

Plus en détail

BREVET PROFESSIONNEL COIFFURE

BREVET PROFESSIONNEL COIFFURE D r ye er &Herv ém Mey r ie e d i BREVET PROFESSIONNEL COIFFURE Management d un salon de coiffure Eyrolles Éducation / Gep Éditions, 2014 ISBN : 978-2-84425-994-3 2 La présentation du secteur de la coiffure

Plus en détail

Boucherie Charcuterie Traiteur

Boucherie Charcuterie Traiteur Boucherie Charcuterie Traiteur 2014-2015 2015-2016 Avec la collaboration de : Sommaire Sommaire 2 Synthèse 5 Présentation de la profession 7 1. Définition... 7 2. Accès à la profession... 7 Analyse économique

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE DEMANDE DE PRÊT D HONNEUR

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE DEMANDE DE PRÊT D HONNEUR DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE DEMANDE DE PRÊT D HONNEUR PROJET DE CROISSANCE D ENTREPRISE ENTREPRISE :.. CREATEUR :.. NOTE D INFORMATION PREALABLE A LA REDACTION DU DOSSIER DE CANDIDATURE Vous envisagez

Plus en détail

Principaux ratios et points de repère

Principaux ratios et points de repère 1/46 de gestion en hôtellerie-restauration Réactualisés 01/10/ - 2/46 Sommaire 1 ère partie Les ratios de charges d exploitation et les soldes intermédiaires de gestion 2 ème partie Les indicateurs de

Plus en détail

DES SOLUTIONS EXPERTES SUR-MESURE DES SOLUTIONS EXPERTES SUR-MESURE MISSIO NS COMPTAB L ES

DES SOLUTIONS EXPERTES SUR-MESURE DES SOLUTIONS EXPERTES SUR-MESURE MISSIO NS COMPTAB L ES MISSIO NS COMPTAB L ES M IS S IO N S F IS C ALE S Dans un environnement de plus en plus complexe, Aliantis répond à vos inquiétudes et limite vos risques. Vous préférez être accompagné, plutôt que suivi

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature 1 - Le candidat NOM - Prénom : Adresse CP Ville Tél. domicile Tél. portable Tél. bureau E-mail Date de naissance Situation professionnelle Salarié(e) Demandeur d emploi Etudiant(e)

Plus en détail

Réunion d information : «L auto-entrepreneur : C est quoi? Comment ça marche? C est pour qui?» Version du 28 janvier 2011 Mise à jour du 9 juin 2011

Réunion d information : «L auto-entrepreneur : C est quoi? Comment ça marche? C est pour qui?» Version du 28 janvier 2011 Mise à jour du 9 juin 2011 Réunion d information : «L auto-entrepreneur : C est quoi? Comment ça marche? C est pour qui?» Version du 28 janvier 2011 Mise à jour du 9 juin 2011 1 Intervenante: Marion BRIOUDES Centre de Formalités

Plus en détail

CYCLE DE FORMATION «ÊTRE GESTIONNAIRE ET CHEF D ENTREPRISE»

CYCLE DE FORMATION «ÊTRE GESTIONNAIRE ET CHEF D ENTREPRISE» CYCLE DE FORMATION «ÊTRE GESTIONNAIRE ET CHEF D ENTREPRISE» Formation collective. Conformément aux dispositions de l article R. 6351-6 du code du travail. Déclaration d activité enregistrée sous le numéro

Plus en détail

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone.

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone. Nom de l'entreprise par Nom du promoteur Fait en collaboration avec le Adresse complète No de téléphone No de télécopie Courriel Site Internet Date SOMMAIRE EXÉCUTIF Description de l entreprise (ou du

Plus en détail

COIFFURE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 12/10/2015 1

COIFFURE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 12/10/2015 1 COIFFURE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA COIFFURE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA COIFFURE... 5 L'ACTIVITÉ DE LA COIFFURE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE LA COIFFURE... 10 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR... 12 1 LE

Plus en détail

Plan d affaires (version abrégée)

Plan d affaires (version abrégée) Plan d affaires (version abrégée) Le plan d affaires est un outil essentiel qui permet aux entrepreneurs de se questionner et de structurer, de renforcer ou de modifier leur idée de projet d affaires.

Plus en détail

LES NOUVELLES MESURES RELATIVES À

LES NOUVELLES MESURES RELATIVES À LES NOUVELLES MESURES RELATIVES À L AUTO-ENTREPRENEUR, L EIRL ET LES ARTISANS Salon des entrepreneurs de PARIS 5 février 2015 MESURES RELATIVES À L AUTO- ENTREPRENEUR Pour rappel L auto-entrepreneur est

Plus en détail

Table des matières ETAPE 1 FAIRE LE POINT AVANT DE SE LANCER19

Table des matières ETAPE 1 FAIRE LE POINT AVANT DE SE LANCER19 Table des matières ETAPE 1 FAIRE LE POINT AVANT DE SE LANCER19 CHAPITRE 1 ÉTUDIER LA CLIENTÈLE. 21 1.1 Une phase indispensable...24 1.2 Comment s y prendre?...26 1.3 Exploitez vos résultats....32 CHAPITRE

Plus en détail

ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE

ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE Charte du réseau «boutique métiers d art» PREAMBULE La FNAA, soutenue par des institutionnels publics, a lancé un réseau de

Plus en détail

VICE RECTORAT DE MAYOTTE

VICE RECTORAT DE MAYOTTE VICE RECTORAT DE MAYOTTE MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) MARCHE PUBLIC DE TELEPHONIE MOBILE DU VICE RECTORAT DE MAYOTTE 2013

Plus en détail

2015 E C N A R F N E RUE FF OI C

2015 E C N A R F N E RUE FF OI C 2015 COIFFEUR EN FRANCE L information et les conseils juridiques : pour faire face aux problèmes courants de gestion d entreprise Vous informer sur vos droits et vos devoirs et sur l actualité professionnelle.

Plus en détail

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012)

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012) PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE www.ffps.fr 2013 (données 2012) 1 SOMMAIRE Données économiques La Parfumerie Sélective p 3 Le marché de la Parfumerie Sélective p 3 L organisation du marché p 5

Plus en détail

DIFFUSEUR DE PRESSE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

DIFFUSEUR DE PRESSE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 DIFFUSEUR DE PRESSE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU DIFFUSEUR DE PRESSE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU DIFFUSEUR DE PRESSE... 5 L'ACTIVITÉ DU DIFFUSEUR DE PRESSE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DU DIFFUSEUR DE PRESSE...

Plus en détail

Intervenants. Valérie Creusot Expertis CFE Valéry Tarondeau CEGID Stéphane Plaire - CEGID

Intervenants. Valérie Creusot Expertis CFE Valéry Tarondeau CEGID Stéphane Plaire - CEGID Intervenants Valérie Creusot Expertis CFE Valéry Tarondeau CEGID Stéphane Plaire - CEGID Contexte économique Le Contexte économique Pour les entreprises Recherche d optimisation des coûts (y compris dans

Plus en détail

Déclaration de détachement de salariés

Déclaration de détachement de salariés FICHE Pays Réaliser une prestation de services en ALLEMAGNE Déclaration préalable (reconnaissance de vos qualifications) Vérifiez si votre activité est réglementée en Allemagne Si votre activité fait partie

Plus en détail

PLAN D AFFAIRES. Contenu. Un plan d affaires, c est un guide, la preuve que le promoteur sait où il va, et un outil de

PLAN D AFFAIRES. Contenu. Un plan d affaires, c est un guide, la preuve que le promoteur sait où il va, et un outil de PLAN D AFFAIRES Contenu Un plan d affaires, c est un guide, la preuve que le promoteur sait où il va, et un outil de conviction pour les financiers, à condition qu il contienne six éléments essentiels

Plus en détail

Mission jeunes entreprises

Mission jeunes entreprises Mission jeunes entreprises proposée par les experts-comptables www.entreprisecreation.com Le site des experts-comptables dédié à la création d'entreprise Pourquoi une? En vue de contribuer au développement

Plus en détail

Veille réglementaire en environnement santé, sécurité au travail sécurité alimentaire

Veille réglementaire en environnement santé, sécurité au travail sécurité alimentaire Veille réglementaire en environnement santé, sécurité au travail sécurité alimentaire 1 - PERIMETRE DE VEILLE La prestation porte sur un périmètre défini contractuellement (Voir annexe 2). Ce périmètre

Plus en détail

DÉMÉNAGEUR SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

DÉMÉNAGEUR SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 DÉMÉNAGEUR SOMMAIRE LE MARCHÉ DU DÉMÉNAGEUR... 2 LA RÉGLEMENTATION DU DÉMÉNAGEUR... 5 L'ACTIVITÉ DU DÉMÉNAGEUR... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DU DÉMÉNAGEUR... 10 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR... 12 1 LE

Plus en détail

COMMERCE DE DÉTAIL D ÉQUIPEMENTS AUTOMOBILES

COMMERCE DE DÉTAIL D ÉQUIPEMENTS AUTOMOBILES COMMERCE DE DÉTAIL D ÉQUIPEMENTS AUTOMOBILES SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL D ÉQUIPEMENTS AUTOMOBILES... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DE DÉTAIL D ÉQUIPEMENTS AUTOMOBILES... 5 L'ACTIVITÉ DU

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE

SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE... 5 L'ACTIVITÉ DE LA SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE LA

Plus en détail

MICRO CONFÉRENCE. «l auto-entrepreneur, avantages et inconvénients» Intervenants :

MICRO CONFÉRENCE. «l auto-entrepreneur, avantages et inconvénients» Intervenants : MICRO CONFÉRENCE «l auto-entrepreneur, avantages et inconvénients» Intervenants : DIRECCTE-LR L EFFET DU LOGIS BOUTIQUE DE GESTION ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES MICRO CONFÉRENCE «l auto-entrepreneur, avantages

Plus en détail

Coiffure à domicile GUIDE PRATIQUE DE L'ENTREPRISE

Coiffure à domicile GUIDE PRATIQUE DE L'ENTREPRISE Coiffure à domicile GUIDE PRATIQUE DE L'ENTREPRISE 2005 Coiffure à domicile GUIDE PRATIQUE DE L'ENTREPRISE 2005 Editions MCBG 2004-2005 ISBN 2-912929-03-2 Editions MCBG - BP 4171-34092 MONTPELLIER CEDEX

Plus en détail

www.rh-solutions.com

www.rh-solutions.com www.rh-solutions.com Les Entreprises et Vous Les Entreprises externalisent leurs compétences ; se spécialisent, s adaptent, mutualisent, se transforment, exportent, innovent. Vous souhaitez retrouver une

Plus en détail

Proposition de guide d entretien

Proposition de guide d entretien Schéma de Développement Économique 2014 AXE 1 : Soutenir l économie productive, le tissu endogène Action 1 : Mettre en place d un programme prioritaire de visites d entreprises ANNEXE N 2 : Proposition

Plus en détail

COMMERCE DE DÉTAIL DE CARBURANTS ET DE LUBRIFIANTS

COMMERCE DE DÉTAIL DE CARBURANTS ET DE LUBRIFIANTS COMMERCE DE DÉTAIL DE CARBURANTS ET DE LUBRIFIANTS SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL DE CARBURANTS ET DE LUBRIFIANTS... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DE DÉTAIL DE CARBURANTS ET DE LUBRIFIANTS...

Plus en détail

Choisir le régime de l autoentrepreneur

Choisir le régime de l autoentrepreneur MAI 2015 ENTREPRENEURS N 5 ENTREPRENDRE LES MINI-GUIDES BANCAIRES lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Choisir le régime de l autoentrepreneur Ce mini-guide vous est offert

Plus en détail

ANNEXE VII, PJ n 5, page 1 ANNEXE VII EFFETS MACROECONOMIQUES DE LA REFORME PIECE JOINTE N 5 RISQUES D OPTIMISATION DE LA VALEUR AJOUTEE

ANNEXE VII, PJ n 5, page 1 ANNEXE VII EFFETS MACROECONOMIQUES DE LA REFORME PIECE JOINTE N 5 RISQUES D OPTIMISATION DE LA VALEUR AJOUTEE ANNEXE VII, PJ n 5, page 1 ANNEXE VII EFFETS MACROECONOMIQUES DE LA REFORME PIECE JOINTE N 5 RISQUES D OPTIMISATION DE LA VALEUR AJOUTEE ANNEXE VII, PJ n 5, page 2 Cette pièce jointe résume l exposé de

Plus en détail