Gestion du processeur central

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gestion du processeur central"

Transcription

1 Chapitre II Gestion du processeur central 1. Introduction Evolution des systèmes informatiques 1.1- Premier système : Le programmeur/opérateur doit écrire un programme ensuite le faire fonctionner directement à partir de la console (chargement du programme manuellement en mémoire, à partir des interrupteurs, bandes ou cartes perforées) Systèmes simple de traitement par lots : Problèmes posés : - pendant que le programmeur utilise la console, l UC reste inactive. - le programmeur n est pas professionnel. Solutions : a) Moniteur résident : - Engager un opérateur professionnel. - Dès qu un programme est terminé, l opérateur peut démarrer le programme suivant. - Réduction du temps de préparation : regroupement en lots (batchs) ensuite l exécution. L enchainement automatique des travaux : une procédure pour transférer automatiquement le contrôle d un travail à un autre appelée «Moniteur résident» (toujours résident en mémoire). Comment le moniteur résident peut savoir quel programme exécuter? Solution : Utiliser des cartes de contrôle. Inconvénient : Manque d interaction entre l utilisateur et le travail b) Chevauchement des opérations d UC et d entrées/sortie «Systèmes de traitement par lots avec chevauchement automatique des travaux». Problème posé : Les périphériques d E/S mécanique sont plus lents que l UC Solutions : b.1) Traitement hors ligne : - Remplacer les lecteurs de cartes très lents (entrée) et les imprimantes lignes par lignes (sortie) par des unités de bande magnétique. - Exploiter les lecteurs de cartes et les imprimantes ligne par ligne hors ligne. Inconvénient : Il faut un délai plus important pour obtenir l exécution d un travail. b.2) Spooling (Simultaneous Peripheral Operation On-Line) - Les systèmes à disque : On lit les cartes directement à partir du lecteur de cartes sur le disque. Le système utilise les données d entrée à partir du disque. Copier les données de sortie sur disque. Enfin les données de sortie sont imprimées réellement. - Le Spooling fait chevaucher les E/S d un travail avec le calcul d autres travaux Systèmes de traitement par lots multiprogrammés : Objectif de la multiprogrammation : augmenter l utilisation de l UC en organisant les travaux de manière à ce que l UC ait toujours quelque chose à exécuter. Idée :

2 - Charger plusieurs travaux en mémoire à la fois. - Sélectionner et commencer à exécuter un des travaux en mémoire. - Pendant une opération d E/S de ce travail, on exécute un autre travail Systèmes en temps partagé Le temps partagé (ou multitâches) est une extension logique de la multiprogrammation. Plusieurs travaux sont exécutés par l UC qui les commute entre eux. 2. Les processus : Un processus est un programme en cours d'exécution défini par : - Son identificateur - Son Compteur ordinal PCB : Bloc de contrôle de processus - Ses données - Sa place en mémoire -.. Les processus sont connus du système par une table qui indique principalement : - ses emplacements mémoires - sa zone de sauvegarde - son état - ses fichiers ouverts -.. Un processus peut être dans les états suivants : Nouveau (initial), prêt, bloqué (en attente), en exécution, et terminé (final). Le processus «élu» est le processus unique sélectionné pour être exécuté. Les processus prêts sont susceptibles d'être exécutés s'ils sont choisis par le système. Les processus bloqués ne peuvent être choisis car : - il leur manque une ressource matérielle (mémoire principale) ou système (accès à un fichier) - ils sont en attente d'un évènement matériel (fin d'e/s, délai) ou système (message processus) 3. Ordonnanceur (Scheduler) : L'Ordonnanceur (Scheduler) définit l'ordre dans lequel les processus prêts utilisent l'uc (en acquièrent la ressource) et la durée d'utilisation, en utilisant un algorithme d'ordonnancement. L'ordonnanceur se décompose en deux parties : - la partie basse : mécanisme de commutation entre les processus - la partie haute : le choix du prochain processus à exécuter

3 Mise en œuvre de la commutation Un bon algorithme d'ordonnancement doit posséder les qualités suivantes : - équitabilité : chaque processus reçoit sa part du temps processeur - efficacité : le processeur doit travailler à 100 % du temps - temps de réponse : à minimiser en mode interactif - temps d'exécution : minimiser l'attente des travaux en traitement par lots (batch) - rendement : maximiser le nombre de travaux effectués par unité de temps L'ensemble de ces objectifs est contradictoire, par exemple le 3ème et le 4ème objectif. 3.1 Queues d ordonnancement - l ordonnancement est régulé à l aide de queues d ordonnancement - les queues sont organisées sur le modèle des listes chaînées - le pointeur sur la liste est stocké dans le descripteur de processus (PCB, process control bloc) - l ordonnanceur sélectionne un processus en attente dans une queue pour lui attribuer la ressource correspondante - un processus qui entre dans le système est placé dans la queue des processus, nommée job queue - un processus qui a obtenu accès à la mémoire centrale et qui est prêt à être exécuté est placé en ready queue - chaque unité périphérique possède sa propre queue d accès: device queue - certaines ressources logiques possèdent aussi leur queue (verrous, sémaphores, etc.) - les processus migrent d une queue à l autre - l état d un processus est défini par sa présence dans telle ou telle queue

4 3.2 Exécution de l ordonnanceur l ordonnanceur est invoqué lors des changements d état du processus, en particulier: 3. de en exécution à prêt (temps alloué dépassé: préemption, interruption non masquée) 4. de en exécution à en attente (E/S) 5. de en attente à prêt (E/S terminée) 6. libération des ressources 3.3 Fonctionnement de l ordonnancement Rectangle queue Cercle ressource

5 3.4 Comportement des processus L exécution d un processus consiste en un cycle d exécution de l UC et d attente des entrées/sorties. Les processus alterne entre ces deux états. L exécution d un processus commence par un cycle d UC, suivi d un cycle d entré/sortie et ainsi de suite. Le dernier cycle d UC finira par une requête au système pour terminer l exécution. 3.5 Algorithmes de l ordonnanceur L Ordonnanceur exécute un algorithme qui peut être : non-préemptif (sans réquisition): lorsqu un processus s exécute sur le processeur, il continue jusqu à ce qu il soit dans l état final ou qu il ait besoin d une autre ressource préemptif (avec réquisition): il alloue un certain temps CPU aux processus A) Politiques d allocation sans réquisition A.1) Premier arrivé, premier servi (FCFS : First-come, first-served) : On alloue l UC au premier processus qui la requiert. Implémentation de la queue des processus prêts par une file d attente gérée en FIFO. Trois processus P1, P2 et P3 qui arrivent au temps 0, avec la longueur du cycle d UC donnée en milliseconde. Processus Temps du cycle P1 24 P2 3 P3 3 Si l ordre d arrivée est: P1, P2, P3 : temps d attente: P1 = 0 ms; P2 = 24 ms; P3 = 27 ms temps d attente moyen: ( ) / 3 = 17 ms

6 Si l ordre d arrivée est: P2, P3, P1 : temps d attente: P1 = 6 ms; P2 = 0 ms; P3 = 3 ms temps d attente moyen: ( ) / 3 = 3 ms si les processus les plus courts passent en premier, le temps moyen d attente diminue inconvénient de FCFS: l attente peut être longue pour des processus de courte durée A.2) Travail plus court d abord (SJF, shortest job first): On alloue l UC au processus qui possède le prochain cycle d UC le plus petit. Si deux processus possèdent la même longueur, le scheduling FCFS est appliqué. Processus arrivée Temps du cycle P1 0 7 P2 2 4 P3 4 1 P4 5 4 Temps d attente moyen = ( )/4 = 4 Mais: on doit connaître (ou estimer) au départ les temps d exécution des processus SJF est optimale du point de vue temps d attente moyen d un ensemble de processus A.3) Allocation avec priorités - A chaque processus est associée une priorité - Les processus de priorité élevée sont exécutés d abord Processus Temps du cycle Priorité P P2 1 1 P3 2 3 P4 1 4 P5 5 2

7 - Supposons que les bas numéros représentent les priorités hautes et les processus sont arrivés à l instant 0 dans l ordre P1, P2, P3, P4, P5 P2 P5 P1 P3 P4 Temps d attente moyen = ( )/5 = 8.2 millisecondes. B) Politiques d allocation avec réquisition B.1) Ordonnancement circulaire ou tourniquet (round robin «RR») - Le temps d allocation du processeur est découpé en tranches, nommées quantum (typiquement 10 ms 100 ms). - Le processeur gère une liste circulaire de processus. Chaque processus dispose d'un quantum de temps pendant lequel il est autorisé à s'exécuter. - Si le processus actif se bloque ou s'achève avant la fin de son quantum, le processeur est immédiatement alloué à un autre processus. - Si le quantum s'achève avant la fin du processus, le processeur est alloué au processus suivant dans la liste et le processus précédent se trouve ainsi en queue de liste. - La commutation de processus (overhead) dure un temps non nul pour la mise à jour des tables, la sauvegarde des registres. Un quantum trop petit provoque trop de commutations de processus et abaisse l'efficacité du processeur. Un quantum trop grand augmente le temps de réponse en mode interactif. Attention au choix du quantum - C est un ordonnancement FIFO, mais limité à une durée d exécution donnée Processus Temps du cycle P1 24 P2 3 P3 3 Temps d arrivée est 0 - Si nous utilisons un quantum de 4 ms : P1 P2 P3 P1 P1 P1 P1 P1 - Temps moyen d attente = (( ) )/3 =17/3 = 5.66 ms B.2) SJF+RR, avec réquisition

8 Processus Arrivée Temps du cycle P1 0 7 P2 2 4 P3 4 1 P4 5 4 Quantum = 2.0 Temps d attente moyen = ( )/4 = 3.3 ms B.2) Temps restant le plus court d abord (Shortest Remaining-time-first) Quand un processus arrive pendant qu un processus précédent s exécute, le nouveau processus peut posséder le prochain cycle de l UC plus court que ce qu il reste au processus couramment en exécution et donc ce dernier est interrompu. Processus Arrivée Temps du cycle P1 0 8 P2 1 4 P3 2 9 P4 3 5 P1 P2 P4 P1 P3 Temps d attente moyen = ((10-1)+ (1-1) + (17-2) + (5-3))/4 = 26/4 = 6.5 ms B.3) Ordonnancement par priorité - dans l algorithme RR tous les processus ont une importance égale - si ce n est pas le cas, il faut introduire la notion de priorité entre processus - concrètement, cela revient à créer plusieurs queues de processus prêts (files d attente ordonnées par niveau de priorité) - l ordonnancement se fait à partir de la file non vide qui a le niveau de priorité le plus élevé et cela jusqu à ce que tous les processus de cette file soient exécutés - ensuite, l ordonnanceur passe à la file suivante jusqu à ce qu elle aussi soit vide - etc. Priorités dynamiques si le système est très chargé, les processus de faible priorité n obtiennent jamais le CPU (famine ou starvation)

9 pour pallier à ce défaut, la priorité doit être un paramètre dynamique qui permettra de changer le processus de file (files réactives) l ajustement dynamique de la priorité d un processus est calculé par l ordonnanceur Files réactives lorsqu un processus est créé, on lui attribue un niveau de priorité de base il entre dans la queue des processus prêts à son niveau de priorité et attend son tour (Round Robin) selon l usage qu il a fait du CPU, sa priorité peut être modifiée (à la baisse ou à la hausse) ou pas si un processus est rapidement suspendu suite à un I/O burst et qu il n a utilisé qu une petite fraction f de son quantum, sa priorité peut être élevée «proportionnellement» à 1/f il obtiendra à nouveau rapidement accès au processeur car il sera placé dans une file supérieure un algorithme de vieillissement (aging) sera appliqué aux processus qui attendent dans les files à basse priorité afin de les inclure dans des files de niveaux plus favorables Exemple des files d attente avec priorités différentes Chaque file d attente est absolument prioritaire par rapport aux files d attentes de priorités inférieures : Aucun processus de la file d attente des processus batchs ne pourra s exécuter à moins que les files d attente des processus système, interactifs et d édition interactive ne soient toute vides. Si un processus d édition interactive arrive pendant qu un processus batch s exécute, ce dernier sera interrompu. B.4) Autres algorithmes préemptifs multi-queues: l'ordonnanceur gère plusieurs politiques (c-à-d plusieurs queues) Exemple:

10 queue 1 (ou politique 1): round-robin queue 2 (ou politique 2): premier arrivé-premier servi (allocation du CPU uniquement si la queue 1 est vide) multi-queues avec feedback plusieurs queues (politiques) - les processus peuvent passer d'une queue à une autre queue 1: un processus peut y consommer au max 8 quantum de temps queue 2: moins prioritaire, un processus peut y consommer au max 16 quantum queue 3: la moins prioritaire, politique premier arrivé-premier servi a pour effet d avantager les processus courts

SCHEDULING. 1.1 Simultanéité, ressources On appelle simultanéité l'activation de plusieurs processus au même moment.

SCHEDULING. 1.1 Simultanéité, ressources On appelle simultanéité l'activation de plusieurs processus au même moment. Chapitre SCHEDULING. ASPECTS GENERAUX DES PROCESSUS Un processus est un programme qui s'exécute, ainsi que ses données, sa pile, son compteur ordinal, son pointeur de pile et les autres contenus de registres

Plus en détail

Cours Systèmes d exploitation 1

Cours Systèmes d exploitation 1 Cours Systèmes d exploitation 1 Achraf Othman Support du cours : www.achrafothman.net 1 Plan du cours Chapitre 1 : Gestion des processus Chapitre 2 : Ordonnancement des processus Chapitre 3 : La communication

Plus en détail

La gestion des processus

La gestion des processus La gestion des processus Processus Un processus est un programme en cours d exécution. - Un programme est une suite d instructions ; c est du texte, un code statique. - Le processus est un concept dynamique,

Plus en détail

Chapitre IV : La gestion du processeur Mécanismes d ordonnancement

Chapitre IV : La gestion du processeur Mécanismes d ordonnancement Chapitre IV : La gestion du processeur Mécanismes d ordonnancement Eric.Leclercq@u-bourgogne.fr Département IEM http://ufrsciencestech.u-bourgogne.fr http://ludique.u-bourgogne.fr/~leclercq 1 er mars 2007

Plus en détail

CHAPITRE III : GESTION DES PROCESSUS

CHAPITRE III : GESTION DES PROCESSUS Systèmes d exploitation des Ordinateurs 19 CHAPITRE III : GESTION DES PROCESSUS 3.1 CONCEPT DE PROCESSUS : On peut trouver plusieurs appellations possibles des activités que peut avoir un processeur. Un

Plus en détail

Systèmes d'exploitation Chapitre II. Gestion des processus

Systèmes d'exploitation Chapitre II. Gestion des processus Systèmes d'exploitation Chapitre II Gestion des processus 1 Processus Un programme qui s exécute Les ordinateurs autorisent maintenant plusieurs processus simultanément (pseudo parallélisme) A B A B C

Plus en détail

Systèmes d'exploitation Gestion des processus

Systèmes d'exploitation Gestion des processus Systèmes d'exploitation Gestion des processus Cours SYE Prof. Daniel Rossier Version 2.3 (2009-2010) 1 Plan Processus Changement de contexte Threads IPC (Inter-Process Communication) Algorithmes d'ordonnancement

Plus en détail

Ordonnancement des processus. Didier Verna. didier@lrde.epita.fr http://www.lrde.epita.fr/ didier. Systèmes d Exploitation. Didier Verna EPITA

Ordonnancement des processus. Didier Verna. didier@lrde.epita.fr http://www.lrde.epita.fr/ didier. Systèmes d Exploitation. Didier Verna EPITA 1/16 Ordonnancement des processus didier@lrde.epita.fr http://www.lrde.epita.fr/ didier 2/16 Table des matières 1 Ordonnancement et réquisition d ordonnancement 2 d ordonnancement Premier arrivé premier

Plus en détail

Table des matières. Cours Système d Exploitation. Chapitre II : Gestion des processus

Table des matières. Cours Système d Exploitation. Chapitre II : Gestion des processus Chapitre II : Gestion des processus Table des matières I Processus et contexte d un processus 2 II État d un processus 3 III Système d exploitation multi-tâches et parallélisme 3 IV Problèmes dues au multi-tâches

Plus en détail

Partie 6 : Ordonnancement de processus

Partie 6 : Ordonnancement de processus INF3600+INF2610 Automne 2006 Partie 6 : Ordonnancement de processus Exercice 1 : Considérez un système d exploitation qui ordonnance les processus selon l algorithme du tourniquet. La file des processus

Plus en détail

Ordonnancement. Semestre 6 2012-2013. Licence miage Université Lille 1 Pour toutes remarques : Alexandre.Sedoglavic@univ-lille1.fr.

Ordonnancement. Semestre 6 2012-2013. Licence miage Université Lille 1 Pour toutes remarques : Alexandre.Sedoglavic@univ-lille1.fr. V-2 (02-03-2009) Licence miage Université Lille 1 Pour toutes remarques : Alexandre.Sedoglavic@univ-lille1.fr Semestre 6 2012-2013 Quelques faits motivant la notion Sur une machine, il y a plus de processus

Plus en détail

Module 4 - Ordonnancement Processus. Lecture: Chapitre 5

Module 4 - Ordonnancement Processus. Lecture: Chapitre 5 Module 4 - Ordonnancement Processus Lecture: Chapitre 5 1 Aperçu du module Concepts de base Critères d ordonnancement Algorithmes d ordonnancement Ordonnancement de multiprocesseurs Évaluation d algorithmes

Plus en détail

GESTION DES PROCESSUS

GESTION DES PROCESSUS CHAPITRE 2 : GESTION DES PROCESSUS Objectifs spécifiques Connaître la notion de processus, Connaître les caractéristiques d un processus ainsi que son contexte Connaître la notion d interruptions et de

Plus en détail

Gestion des Processus

Gestion des Processus Plan Gestion des Processus Concept de processus Ordonnancement Ryan Cassel cassel@limsi.fr Synchronisation Université Paris XI 2 de Tanenbaum Pour préparer un gateau: Recette Programme Ingrédients

Plus en détail

Cours A7 : Temps Réel

Cours A7 : Temps Réel Cours A7 : Temps Réel Pierre.Paradinas / @ / cnam.fr Cnam/Cedric Systèmes Enfouis et Embarqués (SEE) Motivations Du jour : les mécanismes multitâches, la gestion des priorités, l ordonnancement, la gestion

Plus en détail

Correction TD3 : Ordonnancement de processus

Correction TD3 : Ordonnancement de processus Ministère de l enseignement Supérieur Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Sfax Département informatique A. U. 2011-2012 2 eme semestre : Classes : INFO-L1 Date : Avril 2012 Matière : Systèmes

Plus en détail

Informatique pour scientifiques hiver 2003-2004. Plan général Systèmes d exploitation

Informatique pour scientifiques hiver 2003-2004. Plan général Systèmes d exploitation Informatique pour scientifiques hiver 2003-2004 20 Janvier 20004 Systèmes d exploitation - partie 2 (=OS= Operating Systems) Dr. Dijana Petrovska-Delacrétaz DIVA group, DIUF 1 Plan général Systèmes d exploitation

Plus en détail

Chapitre 4. Gestion des processus. 4.1 Introduction. 4.2 Notion de processus

Chapitre 4. Gestion des processus. 4.1 Introduction. 4.2 Notion de processus 4.1 Introduction Dans un système multitâche, la ressource la plus importante d une machine est le processeur. Cette ressource est allouée à un et un processus sélectionné parmi un ensemble des processus

Plus en détail

Introduction aux systèmes d exploitation

Introduction aux systèmes d exploitation Introduction aux systèmes d exploitation Partie 5 : Les processus Ordonnancement des processus Jalil BOUKHOBZA UBO / Lab-STICC Email : boukhobza@univ-brest.fr Partie 5 : Ordonnancement des processus 1

Plus en détail

De nombreux processus sont gérés par le SE L'efficacité théorique serait maximale si le nombre de processeurs était comparable à celui des processus

De nombreux processus sont gérés par le SE L'efficacité théorique serait maximale si le nombre de processeurs était comparable à celui des processus De nombreux processus sont gérés par le SE L'efficacité théorique serait maximale si le nombre de processeurs était comparable à celui des processus Dans la plupart des cas la machine possède quelques

Plus en détail

Chap. III : Le système d exploitation

Chap. III : Le système d exploitation UMR 7030 - Université Paris 13 - Institut Galilée Cours Architecture et Système Le système d exploitation (ou O.S. de l anglais Operating System ) d un ordinateur est le programme qui permet d accéder

Plus en détail

Cours 2. Processus et ordonancement

Cours 2. Processus et ordonancement Cours 2 Processus et ordonancement PolyTECH - Système Thomas Lavergne Université Paris-Sud Définition 0A 2F D3 4F BA 78 21 FF A3 DA 99 00 45 D3 F2 BA Programme = séquence d'instructions Processeur = Automate

Plus en détail

Module 4 - Ordonnancement Processus. Lecture: Chapitre 5

Module 4 - Ordonnancement Processus. Lecture: Chapitre 5 Module 4 - Ordonnancement Processus Lecture: Chapitre 5 1 Aperçu du module Concepts de base Critères d ordonnancement Algorithmes d ordonnancement Ordonnancement de multiprocesseurs Évaluation d algorithmes

Plus en détail

ORDONNANCEMENT DE L'UNITE DE TRAITEMENT

ORDONNANCEMENT DE L'UNITE DE TRAITEMENT ORDONNANCEMENT DE L'UNITE DE TRAITEMENT 1. OBJECTIFS... 2 2. ASSIGNATIONS ET DIAGRAMMES DE GANTT... 2 3. ALGORITHMES SANS RÉQUISITION... 4 3.1. ORDONNANCEMENT DANS L'ORDRE D'ARRIVÉE (FIFO)... 4 3.2. PLUS

Plus en détail

Notions de base Ordonnancement Communication et synchronisation. Les processus. Julien Forget 1

Notions de base Ordonnancement Communication et synchronisation. Les processus. Julien Forget 1 Julien Forget 1 Université Lille 1 École Polytechnique Universitaire de Lille Cité Scientifique 59655 Villeneuve d Ascq GIS3 2011-2012 1. Inspiré des slides de Thomas Vantroys 1 / 58 Plan 1 Notions de

Plus en détail

Plan du cours. - Introduction - Emergence et évolution des systèmes d exploitation - Système de fichiers : FAT - NTFS - Ordonnancement

Plan du cours. - Introduction - Emergence et évolution des systèmes d exploitation - Système de fichiers : FAT - NTFS - Ordonnancement Plan du cours - Introduction - Emergence et évolution des systèmes d exploitation - Système de fichiers : FAT - NTFS - Ordonnancement Systèmes d exploitation 1ère année p. 1 Ordonnancement - rappels -

Plus en détail

DAns un système multi-utilisateurs à temps partagé, plusieurs processus

DAns un système multi-utilisateurs à temps partagé, plusieurs processus Chapitre 8 Ordonnancement des processus Dns un système multi-utilisateurs à temps partagé, plusieurs processus peuvent être présents en mémoire centrale en attente d exécution. Si plusieurs processus sont

Plus en détail

Processus. Les processus, à quoi ça sert? Une définition d'un processus. La vie intime des processus. Allocation du processeur

Processus. Les processus, à quoi ça sert? Une définition d'un processus. La vie intime des processus. Allocation du processeur 1 sur 9 Processus Les processus, à quoi ça sert? Une définition d'un processus La vie intime des processus Quelques caractéristiques des processus Le contexte et la commutation de contexte Les processus

Plus en détail

Processus! programme. DIMA, Systèmes Centralisés (Ph. Mauran) " Processus = suite d'actions = suite d'états obtenus = trace

Processus! programme. DIMA, Systèmes Centralisés (Ph. Mauran)  Processus = suite d'actions = suite d'états obtenus = trace Processus 1) Contexte 2) Modèles de Notion de Points de vue Modèle fourni par le SX Opérations sur les 3) Gestion des Représentation des Opérations 4) Ordonnancement des Niveaux d ordonnancement Ordonnancement

Plus en détail

QCM systèmes d exploitation (Quarante questions)

QCM systèmes d exploitation (Quarante questions) QCM systèmes d exploitation (Quarante questions) QUIZZ OS N 1 (10 questions avec réponses) Question 1: Aux origines de l informatique, l'interface utilisateur des systèmes d exploitations était composée

Plus en détail

Cours 7. 1 Structure des systèmes d exploitation 2 Gestion des processus 3 Les threads 4 Synchronisation des processus 5 Les interblocages

Cours 7. 1 Structure des systèmes d exploitation 2 Gestion des processus 3 Les threads 4 Synchronisation des processus 5 Les interblocages Systèmes et Réseaux (ASR ) - Notes de cours Cours Anne Benoit March, 5 Structure des systèmes d exploitation Gestion des processus Les threads Synchronisation des processus 5 Les interblocages 5. Le problème

Plus en détail

Les Systèmes d Exploitation: Concepts et Programmation

Les Systèmes d Exploitation: Concepts et Programmation Les Systèmes d Exploitation: d Concepts et Programmation Samia Bouzefrane MCF en Informatique, CNAM samia.bouzefrane@cnam.fr http://cedric.cnam.fr/~bouzefra Samia Bouzefrane, Cours SYSTEME 1 Introduction

Plus en détail

Introduction aux systèmes d exploitation

Introduction aux systèmes d exploitation Introduction aux systèmes d exploitation Le système d exploitation est un ensemble de logiciels qui pilotent la partie matérielle d un ordinateur. Les principales ressources gérées par un système d exploitation

Plus en détail

synchronisation et communication entre processus Synchronisation et communication entre processus

synchronisation et communication entre processus Synchronisation et communication entre processus 1 Synchronisation et communication entre processus Accès à des ressources communes 2 Exemple: compte bancaire dont montant en A sur disque programme pour ajouter 100: lire(n,a) N := N+100 écrire(n,a) 2

Plus en détail

Exercice 1 Mémoire paginée (5 points)

Exercice 1 Mémoire paginée (5 points) Info32B Systèmes d Exploitations année 2015-2016 Partiel 26 octobre 2015 N. Sabouret, R. Bonaque, M. Gleize Nom : Prénom : Signature : L épreuve dure 1h30. Tous les documents sont autorisés. Le sujet comprend

Plus en détail

Systèmes d exploitation. Introduction. (Operating Systems) http://www.sir.blois.univ-tours.fr/ mirian/

Systèmes d exploitation. Introduction. (Operating Systems) http://www.sir.blois.univ-tours.fr/ mirian/ Systèmes d exploitation (Operating Systems) Introduction SITE : http://www.sir.blois.univ-tours.fr/ mirian/ Systèmes d exploitation - Mírian Halfeld-Ferrari p. 1/2 Qu est-ce qu un SE? Ensemble de logiciels

Plus en détail

Processus et gestion de processus

Processus et gestion de processus Processus et gestion de processus et gestion de processus Processus Définition Modélisation Descripteur État Création Destruction Allocation de ressources UNIX Processus UNIX - Modèle Création Terminaison

Plus en détail

Mémoire virtuelle. Généralités

Mémoire virtuelle. Généralités Mémoire virtuelle Généralités La pagination pure - Conversion d adresses virtuelles en adresses physiques - Table des pages à plusieurs niveau et table inversée - Algorithmes de remplacement de page -

Plus en détail

Chapitre V : La gestion de la mémoire. Hiérarchie de mémoires Objectifs Méthodes d'allocation Simulation de mémoire virtuelle Le mapping

Chapitre V : La gestion de la mémoire. Hiérarchie de mémoires Objectifs Méthodes d'allocation Simulation de mémoire virtuelle Le mapping Chapitre V : La gestion de la mémoire Hiérarchie de mémoires Objectifs Méthodes d'allocation Simulation de mémoire virtuelle Le mapping Introduction Plusieurs dizaines de processus doivent se partager

Plus en détail

Algorithmes d ordonanncement. Ordonnancement. Etienne Lozes. ENS Cachan

Algorithmes d ordonanncement. Ordonnancement. Etienne Lozes. ENS Cachan ENS Cachan Que fait l ordonnanceur? Il décide quand faire une commutation de contexte quel processus exécuter à la place de l ancien éventuellement quel processeur utiliser Trois perspectives d ordonnancement

Plus en détail

Ordonnancement de la CPU. Abdelouahed Gherbi Hiver 2014

Ordonnancement de la CPU. Abdelouahed Gherbi Hiver 2014 Ordonnancement de la CPU Abdelouahed Gherbi Hiver 2014 1 Plan Concepts de base Cycle CPU Cycle E/S Ordonnanceur de CPU Ordonnancement préemptif (avec réquisition) Critères d ordonnancement Algorithmes

Plus en détail

Partie 7 : Gestion de la mémoire

Partie 7 : Gestion de la mémoire INF3600+INF2610 Automne 2006 Partie 7 : Gestion de la mémoire Exercice 1 : Considérez un système disposant de 16 MO de mémoire physique réservée aux processus utilisateur. La mémoire est composée de cases

Plus en détail

ELE-542 Systèmes ordinés en temps réels. Cours # 8 Système d exploitation Temps Réel

ELE-542 Systèmes ordinés en temps réels. Cours # 8 Système d exploitation Temps Réel ELE- Systèmes ordinés en temps réels Cours # 8 Système d exploitation Temps Réel Jean-Marc Beaulieu et Bruno De Kelper Site internet: http://www.ele.etsmtl.ca/academique/ele/ Systèmes ordinés en temps

Plus en détail

École Polytechnique de Montréal. Département de Génie Informatique. Cours INF3600 : Systèmes d exploitation. Contrôle périodique Automne 2001

École Polytechnique de Montréal. Département de Génie Informatique. Cours INF3600 : Systèmes d exploitation. Contrôle périodique Automne 2001 École Polytechnique de Montréal Département de Génie Informatique Cours INF3600 : Systèmes d exploitation Contrôle périodique Automne 2001 Date : 1 er novembre 2001 de 18h à 20h Professeurs : Kerly Titus,

Plus en détail

Systèmes d exploitation Gestion des processus

Systèmes d exploitation Gestion des processus Systèmes d exploitation Gestion des processus Didier Verna didier@lrde.epita.fr 5 décembre 2000 Table des matières Table des matières Généralités... 3 États d un processus... 4 Bloc de contrôle d un processus

Plus en détail

Cours de Systèmes d Exploitation

Cours de Systèmes d Exploitation Licence d informatique Synchronisation et Communication inter-processus Hafid Bourzoufi Université de Valenciennes - ISTV Introduction Les processus concurrents s exécutant dans le système d exploitation

Plus en détail

Gestion des processus / Gestion de la mémoire

Gestion des processus / Gestion de la mémoire Gestion des processus / Gestion de la mémoire Alexis Lechervy d après un cours de Jacques Madelaine Université de Caen A. Lechervy (Université de Caen) Gestion des processus / Gestion de la mémoire 1 /

Plus en détail

IUT - Département Informatique. ASR3 Système 2013-2014. Les processus M.Billaud - septembre 2013. 2 Histoire

IUT - Département Informatique. ASR3 Système 2013-2014. Les processus M.Billaud - septembre 2013. 2 Histoire IUT - Département Informatique ASR3 Système 2013-2014 Les processus M.Billaud - septembre 2013 SYS PROC Table des matières 1 Introduction 1 2 Histoire 1 2.1 Multitâche................... 1 2.2 Exemple

Plus en détail

Systèmes temps réel Concepts de base. Richard Grisel Professeur des Universités Université de Rouen

Systèmes temps réel Concepts de base. Richard Grisel Professeur des Universités Université de Rouen Systèmes temps réel Concepts de base Richard Grisel Professeur des Universités Université de Rouen 1 Systèmes temps réel - Choix Gestion des ressources Ordonnancement ( Scheduling ), Tolérance aux fautes

Plus en détail

Synchronisation des Processus et les sémaphores

Synchronisation des Processus et les sémaphores Synchronisation des Processus et les sémaphores Achraf Othman Support du cours : www.achrafothman.net 1 PLAN Spécification du problème Section Critique (SC) Exclusion Mutuelle Principe Propriétés Réalisation

Plus en détail

Chapitre 5. Communication interprocessus. 5.1 Introduction

Chapitre 5. Communication interprocessus. 5.1 Introduction Communication interprocessus 5.1 Introduction Dans une activité parallèle (ou pseudo parallèle), un ensemble de processus séquentiels s exécutent en parallèle. Cette exécution résulte deux types de relations

Plus en détail

Ordonnancement. 1- Notions liées à l'ordonnancement de processus. 1.1- Qu'est-ce que l'ordonnancement de processus?

Ordonnancement. 1- Notions liées à l'ordonnancement de processus. 1.1- Qu'est-ce que l'ordonnancement de processus? Ordonnancement 1- Notions liées à l'ordonnancement de processus 1.1- Qu'est-ce que l'ordonnancement de processus? La figure 1 schématise le fonctionnement d'une machine multiprocessus. Plusieurs processus

Plus en détail

CH.3 SYSTÈMES D'EXPLOITATION

CH.3 SYSTÈMES D'EXPLOITATION CH.3 SYSTÈMES D'EXPLOITATION 3.1 Un historique 3.2 Une vue générale 3.3 Les principaux aspects Info S4 ch3 1 3.1 Un historique Quatre générations. Préhistoire 1944 1950 ENIAC (1944) militaire : 20000 tubes,

Plus en détail

2. Structure d un système d exploitation

2. Structure d un système d exploitation Systèmes d exploitation : 2. Structure d un système d exploitation 0 Structure d un système d exploitation () Structure () APPLICATIONS SYSTEME D EXPLOITATION MATERIEL applications (jeux, outils bureautiques,

Plus en détail

Chap. V : Les interruptions

Chap. V : Les interruptions UMR 7030 - Université Paris 13 - Institut Galilée Cours Architecture et Système Nous étudions dans ce chapitre les interruptions matérielles (ou externes), c est-à-dire déclenchées par le matériel (hardware)

Plus en détail

Le système Windows. Yves Denneulin. Introduction. Introduction. Plan

Le système Windows. Yves Denneulin. Introduction. Introduction. Plan Introduction Le système Windows Yves Denneulin Windows a 25 ans Au début basé sur MS/DOS Multi-tâches coopératifs Pas de réelle protection entre applications Famille 1.0 -> 386 -> 95 -> 98 -> Me Version

Plus en détail

Gestion des processus

Gestion des processus 1/27 Gestion des processus didier@lrde.epita.fr http://www.lrde.epita.fr/ didier 2/27 Table des matières 1 2 Ordonnancement des processus 3 sur les processus 4 entre processus 5 4/27 Programme vs. Processus

Plus en détail

E/S E/S E/S 3-1. Multiprogrammation et utilisation efficace du CPU. Efficacité d un système 3-3. 3-2 Concurrence et pseudo-parallélisme

E/S E/S E/S 3-1. Multiprogrammation et utilisation efficace du CPU. Efficacité d un système 3-3. 3-2 Concurrence et pseudo-parallélisme ultiprogrammation et utilisation efficace du 3-1 Efficacité d un système Saturation du SANS Equilibre entre et E/S E/S E/S Saturation des AVEC E/S Système de traitement par lot 3-2 Concurrence et pseudo-parallélisme

Plus en détail

Introduction à l informatique en BCPST

Introduction à l informatique en BCPST Introduction à l informatique en BCPST Alexandre Benoit BCPST L informatique en BCPST «L enseignement de l informatique en classes préparatoires de la filière BCPST a pour objectif d introduire puis de

Plus en détail

Ordonnancement de processus

Ordonnancement de processus Systèmes d'exploitation Ordonnancement de processus Version 1 Y. CHALLAL, H. BETTAHAR, M. VAYSSADE Paternité - Pas d'utilisation Commerciale : http://creativecommons.org/licenses/by-nc/2.0/fr/ Table des

Plus en détail

Parallélisme1. Problèmes du parallélisme et Outils permettant de les résoudre. M. Ould Braham. Master1 (DMI/FST Limoges) 1

Parallélisme1. Problèmes du parallélisme et Outils permettant de les résoudre. M. Ould Braham. Master1 (DMI/FST Limoges) 1 Parallélisme1 Problèmes du parallélisme et Outils permettant de les résoudre M. Ould Braham Master1 (DMI/FST Limoges) 1 Contenu du cours (9h, 6 Séances) Problèmes du parallélisme Modèles de fonctionnement

Plus en détail

Question 2 Sur un système doté de n CPU, quel est le nombre maximum de processus pouvant se trouver dans les états prêt, exécution et bloqué?

Question 2 Sur un système doté de n CPU, quel est le nombre maximum de processus pouvant se trouver dans les états prêt, exécution et bloqué? Faculté des Sciences Appliquées Année 2006-2007 MATH 213 : Systèmes d Exploitation I TP : Séance 2 Partie II : Gestion des processus Thème 1 : Quelques définitions 1 Quels sont les différents états dans

Plus en détail

QoS et Multimédia SIR / RTS

QoS et Multimédia SIR / RTS QoS et Multimédia SIR / RTS Les principes fondamentaux de la qualité de service Isabelle Guérin Lassous Isabelle.Guerin-Lassous@ens-lyon.fr http://perso.ens-lyon.fr/isabelle.guerin-lassous 1 Introduction

Plus en détail

Chargement de processus Allocation contigüe Allocation fragmentée Gestion de pages. Gestion mémoire. Julien Forget

Chargement de processus Allocation contigüe Allocation fragmentée Gestion de pages. Gestion mémoire. Julien Forget Julien Forget Université Lille 1 École Polytechnique Universitaire de Lille Cité Scientifique 59655 Villeneuve d Ascq GIS 3 2011-2012 1 / 46 Rôle du gestionnaire de mémoire Le gestionnaire de mémoire a

Plus en détail

Synchronisation et communication entre processus

Synchronisation et communication entre processus Synchronisation et communication entre processus Interblocage et coalition Joëlle Delacroix AMSI1999/2000 1 INTRODUCTION Système multiprocessus L'ordonnancement "entrelace" les exécutions P1 P2 P3 Processus

Plus en détail

2 ème partie : Programmation concurrente multi-thread

2 ème partie : Programmation concurrente multi-thread 2 ème partie : Programmation concurrente multi-thread TC-INFO-ASR4 Françoise Baude Université de Nice Sophia-Antipolis UFR Sciences Département Informatique baude@unice.fr web du cours : www-mips.unice.fr/~baude

Plus en détail

5 Moniteurs. Slide 1. Caractéristique majeure d un programme avec moniteurs = Composé de deux sortes de modules/processus: Slide 2

5 Moniteurs. Slide 1. Caractéristique majeure d un programme avec moniteurs = Composé de deux sortes de modules/processus: Slide 2 5 Moniteurs Motivation = les sémaphores peuvent être utilisés pour résoudre à peu près n importe quel problème d exclusion mutuelle ou synchronisation... mais, les sémaphores possèdent certains désavantages:

Plus en détail

Informatique industrielle A7-19571 Systèmes temps-réel J.F.Peyre. Partie I : Introduction

Informatique industrielle A7-19571 Systèmes temps-réel J.F.Peyre. Partie I : Introduction Informatique industrielle A7-19571 Systèmes temps-réel J.F.Peyre Partie I : Introduction Plan de la première partie Quelques définitions Caractéristiques communes des applications temps-réel Exemples d

Plus en détail

Interblocages. Chapitre 7. 7.1 Les processus et les ressources

Interblocages. Chapitre 7. 7.1 Les processus et les ressources Chapitre 7 Interblocages 7.1 Les processus et les ressources L exécution d un processus nécessite un ensemble de ressources (mémoire principale, disques, fichiers, périphériques, etc.) qui lui sont attribuées

Plus en détail

Systèmes d Exploitation Chapitre 6 Sémaphores

Systèmes d Exploitation Chapitre 6 Sémaphores Systèmes d Exploitation Chapitre 6 Sémaphores F. Moal 2012/2013 Par DIJKSTRA 1971 Idée : encapsuler les solutions diverses au pb de la section critique pour fournir une interface unique et assurer la portabilité.

Plus en détail

Examen Corrigé NFP137 : Systèmes et applications concurrentes

Examen Corrigé NFP137 : Systèmes et applications concurrentes CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS et METIERS Centre de Paris Examen Corrigé NFP137 : Systèmes et applications concurrentes 3 juillet 2007 Exercice 1 : Gestion des ressources : L algorithme du banquier. Lorsqu

Plus en détail

Gestion de la mémoire. Abdelouahed Gherbi Hiver 2014

Gestion de la mémoire. Abdelouahed Gherbi Hiver 2014 Gestion de la mémoire Abdelouahed Gherbi Hiver 2014 1 Plan Introduction Systèmes monoprogramés Protection Relocation Va-et-vient (Swapping) Systèmes multiprogrammés Partition fixes Partition variables

Plus en détail

I. Processus- Ordonnancement. Joëlle Delacroix CNAM NSY103

I. Processus- Ordonnancement. Joëlle Delacroix CNAM NSY103 I. rocessus- Ordonnancement 1 rocessus Un processus est une exécution de programme 2 1 CO 104 RI add im R1 5 2 CO 103 RI load im R1 20 20 UAL 100 101 102 load im R1 20 103 add im R1 5 104 store d R1 100

Plus en détail

Miramond Benoît - UCP. II) Le processus dans la machine

Miramond Benoît - UCP. II) Le processus dans la machine II) Le processus dans la machine 1 Plan de la partie VII 1. Rappel modèle d exécution d un processeur 2. Les fonctions d un OS embarqué 3. Au démarrage était le bootstrap 4. Comment faire du multi-tâches?

Plus en détail

Systèmes d exploitation II Chapitre 2 : Gestion des processus. www.achrafothman.net

Systèmes d exploitation II Chapitre 2 : Gestion des processus. www.achrafothman.net Systèmes d exploitation II Chapitre 2 : Gestion des processus www.achrafothman.net 1 Processus Concept de Processus Ordonnancement de Processus Opérations sur les Processus Processus Coopératifs Communication

Plus en détail

Systèmes d Exploitation Gestion des processus

Systèmes d Exploitation Gestion des processus Systèmes d Exploitation Gestion des processus Didier Verna didier@lrde.epita.fr http://www.lrde.epita.fr/ didier Version 2@1.6 6 décembre 2004 Table des matières Table des matières Généralités... 3 États

Plus en détail

EX4C Systèmes d exploitation. Séance 6 Synchronisation

EX4C Systèmes d exploitation. Séance 6 Synchronisation EX4C Systèmes d exploitation Séance 6 Synchronisation Sébastien Combéfis vendredi 21 novembre 2014 Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution Pas d

Plus en détail

Fin 40 : Organisation en porte ouverte. Avantage : Chaque utilisateur a la machine pour lui tout seul.

Fin 40 : Organisation en porte ouverte. Avantage : Chaque utilisateur a la machine pour lui tout seul. 4 5 Chapitre 1 : Présentation générale Notion de Système Informatique Définition fonctionnelle : Machine de traitement de l information qui assure Notion de Système Informatique Les fonctions d un système

Plus en détail

Systèmes d'exploitation Chapitre 3: Gestion de fichiers

Systèmes d'exploitation Chapitre 3: Gestion de fichiers Université Cadi Ayyad Faculté Polydisciplinaire de Safi Département sciences mathématiques et informatique Systèmes d'exploitation Chapitre 3: Gestion de fichiers Le stockage fiable, rapide de grandes

Plus en détail

Modèle d exécution Exemple : le Motorola 68000

Modèle d exécution Exemple : le Motorola 68000 Mémoire et Processeur Mécanismes d exécution Du séquentiel au parallèle Modèle d exécution Exemple : le Motorola 68000 Registres de donnée Registres d adresse Registre d état Registre d état Compteur ordinal

Plus en détail

ASR2 ASR2-S. Gestion des disques. Gestion des disques : plan et illustrations. Plan. 1 Un disque, comment ça marche?

ASR2 ASR2-S. Gestion des disques. Gestion des disques : plan et illustrations. Plan. 1 Un disque, comment ça marche? ASR2-S ASR2-Système Département Informatique IUT Bordeaux 1 ASR2 Plan Fichiers, répertoires, systèmes de fichiers Comment marche un disque La gestion d un disque par le système les systèmes RAID l organisation

Plus en détail

Architecture des Systèmes Embarqués: Systèmes Temps-Réel

Architecture des Systèmes Embarqués: Systèmes Temps-Réel Architecture des Systèmes Embarqués: Systèmes Temps-Réel Pablo de Oliveira January 22, 2013 Section 1 Introduction Plan du cours 5. Systèmes temps-réel Présentation des systèmes

Plus en détail

INTRODUCTION AUX SYSTEMES D EXPLOITATION. TD2 Exclusion mutuelle / Sémaphores

INTRODUCTION AUX SYSTEMES D EXPLOITATION. TD2 Exclusion mutuelle / Sémaphores INTRODUCTION AUX SYSTEMES D EXPLOITATION TD2 Exclusion mutuelle / Sémaphores Exclusion mutuelle / Sémaphores - 0.1 - S O M M A I R E 1. GENERALITES SUR LES SEMAPHORES... 1 1.1. PRESENTATION... 1 1.2. UN

Plus en détail

Systèmes Embarqués 4 Ordonnanceur et gestion des processus

Systèmes Embarqués 4 Ordonnanceur et gestion des processus HEIA-FR Filière Télécommunications Auteur: D. Gachet / HEIA-FR - Télécoms Systèmes Embarqués 4 Ordonnanceur et gestion des processus Classe T-3 // 2015 [Gac/p.09] T-3// 04.2015 Contenu! Introduction! Completely

Plus en détail

Introduction à l ordonnancement. Module M2101 DUT informatique

Introduction à l ordonnancement. Module M2101 DUT informatique Introduction à l ordonnancement christophe.cerin@iutv.univ-paris13.fr Module M2101 DUT informatique 2014-2015 1 Schedulers (ordonnanceurs) Il a la charge d'ordonnancer les processus (travaux/ jobs) et

Plus en détail

D un point de vue système, ajuster la mémoire est l une des principales méthodes pour augmenter ou réduire les performances d un processus.

D un point de vue système, ajuster la mémoire est l une des principales méthodes pour augmenter ou réduire les performances d un processus. GESTION DE LA MEMOIRE SOUS UNIX La mémoire est une ressource critique car elle conditionne les temps de traitements. Différentes options SAS sont disponibles pour utiliser au mieux la mémoire de la machine.

Plus en détail

Contrôle de concurrence par sémaphores. NFP137 Cours 12 1

Contrôle de concurrence par sémaphores. NFP137 Cours 12 1 Contrôle de concurrence par sémaphores NFP137 Cours 12 1 Rappel du concept de sémaphore Définition (Dijkstra-1965) Un sémaphore S est un objet partagé constitué de - un entier E initialisé à une valeur

Plus en détail

NFP 121. Java et les Threads. Présentation : Thierry Escalarasse Mai 2007

NFP 121. Java et les Threads. Présentation : Thierry Escalarasse Mai 2007 NFP 121 Java et les Threads Présentation : Thierry Escalarasse Mai 2007 Plan du cour Présentation de la notion de Threads La classe Thread L interface Runnable Les états d un thread La Synchronisation

Plus en détail

PLAN. Synchronisation des Processus: Exclusion Mutuelle. Problème de synchronisation: Exemple. Spécification du Problème

PLAN. Synchronisation des Processus: Exclusion Mutuelle. Problème de synchronisation: Exemple. Spécification du Problème PLAN Synchronisation des Processus: Exclusion Mutuelle N.Hameurlain http://www.univ-pau.fr/~hameur Spécification du problème Section Critique () Exclusion Mutuelle Principe Propriétés Réalisation d exclusion

Plus en détail

Système de Gestion de Fichiers

Système de Gestion de Fichiers Chapitre 2 Système de Gestion de Fichiers Le système de gestion de fichiers est un outil de manipulation des fichiers et de la structure d arborescence des fichiers sur disque et a aussi le rôle sous UNIX

Plus en détail

La mémoire. Polytech Paris-Sud Cycle ingénieur de la filière étudiant. Louis Mandel Université Paris-Sud 11 Louis.Mandel@lri.

La mémoire. Polytech Paris-Sud Cycle ingénieur de la filière étudiant. Louis Mandel Université Paris-Sud 11 Louis.Mandel@lri. La mémoire Polytech Paris-Sud Cycle ingénieur de la filière étudiant Louis Mandel Université Paris-Sud 11 Louis.Mandel@lri.fr année 2012/2013 Aspects matériels de la mémoire Types de mémoires Type Accès

Plus en détail

Gestion de mémoire secondaire F. Boyer, Laboratoire Sardes Fabienne.Boyer@imag.fr

Gestion de mémoire secondaire F. Boyer, Laboratoire Sardes Fabienne.Boyer@imag.fr Gestion de mémoire secondaire F. Boyer, Laboratoire Sardes Fabienne.Boyer@imag.fr 1- Structure d un disque 2- Ordonnancement des requêtes 3- Gestion du disque - formatage - bloc d amorçage - récupération

Plus en détail

Les moniteurs : un outil de synchronisation. Exemple 1 : lecture écriture. Exercice 1 : Allocateur de ressources. Exemple 2 : rendez-vous

Les moniteurs : un outil de synchronisation. Exemple 1 : lecture écriture. Exercice 1 : Allocateur de ressources. Exemple 2 : rendez-vous Les moniteurs : un outil de synchronisation Déition : variables d état + procédures utilisant ces variables Procédures en exclusion mutuelle Condition : variable spéciale C.attendre: blocage du processus

Plus en détail

Gestion de mémoire secondaire F. Boyer, Laboratoire Sardes Fabienne.Boyer@imag.fr

Gestion de mémoire secondaire F. Boyer, Laboratoire Sardes Fabienne.Boyer@imag.fr Gestion de mémoire secondaire F. Boyer, Laboratoire Sardes Fabienne.Boyer@imag.fr 1- Structure d un disque 2- Ordonnancement des requêtes 3- Gestion du disque - formatage - bloc d amorçage - récupération

Plus en détail

Cours A7 : Temps Réel

Cours A7 : Temps Réel Cours A7 : Temps Réel Pierre.Paradinas / @ / cnam.fr Cnam/Cedric Systèmes Enfouis et Embarqués (SEE) Motivations Du jour : Partage des ressources, L exclusion mutuelle, Synchronisation. Comprendre les

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction aux Systèmes d Exploitation (SE)

Chapitre 1 : Introduction aux Systèmes d Exploitation (SE) 1. Introduction Chapitre 1 : Introduction aux Systèmes d Exploitation (SE). 1 système informatique est un ensemble constitué de matériels et de logiciels et qui assure le traitement des données.. Les pgms

Plus en détail

Résumé du chapitre 3 Synchronisation entre processus : de producteur/consommateur aux sémaphores

Résumé du chapitre 3 Synchronisation entre processus : de producteur/consommateur aux sémaphores Résumé du chapitre 3 Synchronisation entre processus : de producteur/consommateur aux sémaphores Jacques Mossière 22 septembre 2008 1 Introduction Nous étudions dans ce chapitre la réalisation des processus

Plus en détail

Corrigé de l examen de systèmes opératoires Module Synchronisation des processus

Corrigé de l examen de systèmes opératoires Module Synchronisation des processus Corrigé de l examen de systèmes opératoires Module Synchronisation des processus 2ième Année Informatique et Mathématiques Appliquées 17 Novembre 1999 1 Les sémaphores 1. Donner la définition d un sémaphore

Plus en détail

Historique. Évolution des systèmes d exploitation (à travers les âges)

Historique. Évolution des systèmes d exploitation (à travers les âges) Historique Évolution des systèmes d exploitation (à travers les âges) Historique L histoire des systèmes d exploitation permet de dégager des concepts de base que l on retrouve dans les systèmes actuels

Plus en détail