(Systèmes d information)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "(Systèmes d information)"

Transcription

1 (Systèmes d information) Le SaaS, souvent avantageux, mais à manier avec prudence Les avantages offerts par ce nouveau mode d exploitation en ligne des logiciels semblent faire du SaaS un passage obligé. Mais en y regardant de plus près, toutesles fonctions de la supply chain ne s y prêtent pas. Performance insuffisante des réseaux de communications, coûts cachés, etc. La prudence doit tempérer l engouement. 20 LOGISTIQUES MAGAZINE // MARS 2015 // N 297

2 Fotolia Son succès est indéniable. Le chiffre d affaires du SaaS, ou Software as a Service, a progressé de 28 % en 2014 sur le marché de l Hexagone. Chez les éditeurs français, il représente désormais 17 % de leur activité. En 2015, il devrait représenter 1,5 milliard d euros, tous éditeurs confondus, selon le Syntec Numérique* (cf encadré). Mais qu estce que le SaaS? «Il se définit selon deux aspects : la facturation et la technologie utilisée, rappelle Philippe Guilhaumou, dirigeant et fondateur du conseil BestFree- Choice. En SaaS, le client ne possède plus le logiciel mais le loue et paie un abonnement à hauteur de sa consommation. Il ne faut pas le confondre avec une location où le prix serait le même tous les mois, quel que soit le nombre de flux traités. Dans ce cas, il y a des chances que l outil proposé soit en mode ASP, ou Assistance Service Provider. Ce qui amène à parler de la technologie : le mode SaaS revient à La standardisation de l outil assure son bon fonctionnement, sa mise en œuvre est rapide et facile, il n y a pas les coûts cachés de la licence. proposer un outil standardisé, peu ou prou identique d un client à l autre, avec une mutualisation des données au niveau des serveurs.» Un mode de consommation. La performance de ce mode de consommation du logiciel, d autant plus fort que le marché du logiciel B to B est proche de la stagnation, s appuie donc sur un certain nombre d avantages pour ses utilisateurs, répétés à l envi par les éditeurs : la facture est à la hauteur de la consommation, inutile d investir dans des infrastructures informatiques, plus besoin de recruter des compétences externes pour les fonctions informatiques, les mises à jour se font automatiquement, la standardisation de l outil assure son bon fonctionnement, sa mise en œuvre est rapide et facile, il n y a pas les coûts cachés de la licence liés aux mises à jour et à la maintenance. Et surtout, «le SaaS permet aux entreprises de se recentrer sur leur cœur de métier», affirme Philippe Seguin, directeur application et cloud chez Fotolia N 297 \\ MARS 2015 \\ LOGISTIQUES MAGAZINE 21

3 ( Systèmes d information ) Generix, éditeur qui a décidé il y a quelques années de ne plus proposer que du SaaS à ses nouveaux clients. Plutôt dédié à ses débuts aux petites entreprises qui ne pouvaient pas financer une licence et se retrouvaient condamnées au fameux papier-crayon, le SaaS semble aujourd hui faire des émules à tous les niveaux. Ainsi, Simply Market, enseigne de supermarchés du groupe Auchan, a adhéré au WMS en SaaS en mai 2014, et FM Logistic a aussi choisi la même application pour sa filiale russe sur les activités produits frais. Pour Didier Santurette, directeur du développement de l intégrateur et éditeur ACSEP, cela ne fait aucun doute, «demain tout le monde sera en SaaS. Depuis trois ans que nous proposons cette solution avec notre WMS IzyPro, nous n avons plus vendu une seule licence. Tous nos clients demandent le SaaS.» Il cite ainsi aussi bien un e-commerçant comme Aliséo, qui ne souhaitait pas investir dans une licence, que le groupe Labatut qui a fait le choix du SaaS lors de l ouverture d un nouvel entrepôt dédié au e-commerce. Des limites à ne pas ignorer. Cependant, des éditeurs, même impliqués dans ce nouveau mode d exploitation logicielle, en voient certaines limites. C est le cas de Negsys, qui avait lancé en mars 2014, lors de la SITL, l opération «180 jours pour être satisfait Les questions à se poser à propos du SaaS > Est-ce que le mode SaaS est adapté à mon activité et à mes contraintes? La question a l air naïve et pourtant elle est essentielle. Il est important de simuler et de comparer les coûts d une licence et du SaaS, en prenant en compte les coûts cachés, comme une mise à jour du logiciel lorsqu on est en mode licence. > Que comprend mon contrat? L importance de la lecture du contrat n est pas à sous-estimer. Tous les éditeurs n intègrent pas les mêmes services dans leur contrat. Les éléments à regarder de près sont : la réversibilité, l accès à la hotline (par téléphone ou par mail, la couverture horaire, la remontée de l incident récurrent, etc.), les conditions de mise à jour, le temps de réponse garanti, l accès au logiciel, les conditions de sauvegarde des données, etc. Ne pas oublier non plus que le mode SaaS comprend dans son prix les mises à jour, contrairement à l ASP (Assistance Service Provider), qui se présente lui aussi comme un abonnement, mais qui ne fluctue pas selon le nombre de données échangées ou le nombre d utilisateurs et pour lequel il n y a pas de mutualisation pour l éditeur. > Est-ce que je dispose d un débit suffisamment élevé pour une bonne communication avec l éditeur-hébergeur? Un débit trop faible par rapport au type d activité peut entraîner des temps de réponse trop longs ou des interruptions à des moments gênants. Certains éditeurs proposent dans ce cas l installation d une ligne dédiée qui représente un coût supplémentaire, parfois important lorsque l entreprise se situe dans une région reculée. > Quel est le niveau de sécurité garanti nécessaire à mon projet? Une sauvegarde de données supplémentaires aura un coût. Demander à disposer d un serveur dédié (pas de mutualisation avec d autres entreprises) sera également facturé par l éditeur. > Quelles garanties et dédommagements en cas de défaillance de l éditeur? L éditeur est-il fiable? La solidité économique de l éditeur est encore plus importante en mode SaaS qu en mode licence. En effet, si l éditeur disparaît, tous les services s arrêtent, contrairement au mode licence qui laisse le temps de changer de fournisseur. 22 LOGISTIQUES MAGAZINE // MARS 2015 // N 297

4 Fotolia Il est important de ne pas voir dans le SaaS un Graal que toute entreprise se doit de chercher. et remboursé» et consacre aujourd hui 70 % de son activité d éditeur au SaaS. Pour son directeur commercial, Patrick Rehel, «toutes les entreprises ne feront pas ce choix. Nous atteindrons peut-être un jour les 85%, mais il n y aura pas 100%, notamment parce qu il s agit d une politique d entreprise. Certains dirigeants, certains secteurs d activité, ne sont pas prêts à perdre la main sur leur outil informatique et préféreront toujours assurer sa gestion en interne.» Ce constat n empêche pourtant pas Philippe Rehel d envisager de devenir un pure player du SaaS dans les prochaines années. Face à l engouement, quelques voix s élèvent en effet pour mettre en garde contre une adhésion trop inconditionnelle. «Pour commencer, le contrat doit être regardé d aussi près que s il s agissait d une licence, prévient Didier Santurette. Il faut se poser toutes les questions et obtenir toutes les informations de la part de l éditeur» (cf. encadré «Les questions à se poser avant d opter pour le SaaS»). Ensuite, il est également important de ne pas voir dans le SaaS un Graal que toute entreprise se doit de chercher. «Lorsque nous avons lancé notre solution On demand en 2013, beaucoup d entreprises nous ont contactés, se souvient Evelyne Raynaud, directrice d a-sis, filiale informatique de Savoye. Après discussion avec les équipes d a-sis, le SaaS n a pourtant pas été systématiquement la solution choisie.» Pour l éditeur, ce mode d accès n est pas adapté aux installations mécanisées, «qui exigent un temps de réponse très court, ce que ne peut garantir un logiciel hébergé à distance, et mutualisé. Dans ce cas, il conviendrait d installer une ligne de connexion dédiée à l installation et dans certaines situations géographiques. Cet ajout coûterait tellement cher qu il ferait perdre l avantage économique du SaaS.» Évelyne Raynaud préfère donc N 297 \\ MARS 2015 \\ LOGISTIQUES MAGAZINE 23

5 ( Systèmes d information ) 3 QUESTIONS À Laurent Baudart, délégué général du Syntec Un marché d un milliard d euros 1 Logistiques Magazine : Comment évolue le marché du SaaS? Laurent Baudart : Selon l enquête semestrielle Syntec Numérique-IDC, sur un marché français du logiciel B to B de 10,6 milliards d euros en 2014 (2 % de croissance), le SaaS représente déjà près de 11 %, soit 1,15 milliard d euros. Et cette part s élèvera à 13,5 % l an prochain. En effet, le chiffre d affaires du SaaS a progressé de 28 % en 2014 et devrait continuer de progresser sur le même rythme l an prochain pour approcher le milliard et demi d euros de chiffre d affaires. Chez les éditeurs français (6 % de croissance en 2013), ce sont même 17 % du chiffre d affaires (9,2 milliards d euros) qui étaient réalisés en SaaS en 2013 (55 % en licences), selon le dernier panorama Top 250 Syntec Numérique-EY. Enfin, pour les entreprises dont le chiffre d affaires n excède pas 50 millions d euros, et qui sont généralement celles qui ont une offre pour la logistique, le SaaS représente aujourd hui 26 % de leur 2 activité. La tendance engagée il y a quelques années se confirme donc, et un retour en arrière semble impossible. Clairement, la croissance du marché est tirée par les recettes du SaaS et tous les éditeurs s y sont mis ou envisagent de s y mettre. L.M. : Le mode SaaS suppose d importants investissements pour la plupart des éditeurs (développements, hébergement, réorganisation des forces commerciales, etc.). Comment expliquer alors son succès? L.B. : Avec le SaaS, les éditeurs n ont plus à travailler que sur une seule version de leur logiciel. De plus, les mises à jour se font de façon centralisée et non plus client par client. L ensemble est donc plus facile à gérer. Mais attention néanmoins, le virage vers le SaaS suppose une certaine solidité économique de l entreprise, non seulement parce qu il y a des investissements importants à engager au début, mais aussi parce que les recettes seront étalées dans le temps, ce qui n est pas le cas lorsqu il s agit de vendre des licences. Beaucoup demandent donc à leurs clients une durée d engagement minimale. 3 De notre côté, nous les aidons directement en leur proposant la solution de financement MoneySaaS qui leur permet d éviter cet impact financier et de gérer en douceur cette délicate phase de transition. L.M. : Le SaaS est-il surtout réservé à certains secteurs d applications? L.B. : Le SaaS a d abord connu beaucoup de succès dans les domaines de la gestion de la relation clients (CRM), des ressources humaines, de la paie, de la comptabilité et de la gestion des achats. Mais d autres domaines applicatifs sont aujourd hui concernés. Par exemple dans le domaine de la supply chain, en plus des achats, les secteurs en pointe sont le transport (TMS) et la gestion des stocks (WMS). En informatique de production (notamment le MES), les applications hébergées sont aussi de plus en plus fréquentes, avec des modes d exploitation dégradés ou en batch lors des coupures réseaux. Le SaaS s impose ainsi partout, mais à un rythme différent en fonction des contraintes et de la taille du catalogue applicatif existant. Propos recueillis par Éloïse Leydier Fotolia 24 LOGISTIQUES MAGAZINE // MARS 2015 // N 297

6 continuer à ne pas miser entièrement sur le SaaS. Dans le même temps, elle reconnaît l avantage d une telle solution pour les petites entreprises aux moyens restreints et va jusqu à intégrer dans son contrat une durée d engagement nulle pour ces TPE, quand d autres la fixent à 36 mois, pour que les insatisfaits puissent changer de formule quand ils le veulent, sans pénalités. Alternatives au SaaS. Même analyse chez l intégrateur Zetes, qui continue de proposer ses outils en option ouverte. «Lorsqu une entreprise ne souhaite pas avoir à installer et gérer un logiciel chez elle, et que le SaaS ne convient pas pour des raisons techniques ou fonctionnelles, elle peut recourir au cloud privé, à l ASP, à la licence hébergée», liste de son côté Sébastien Sliski, country manager France chez Zetes. Il souligne que dans le cas d une licence, le contrat protège l éditeur, alors que dans le cas du SaaS, il protège a priori l utilisateur sur un certain nombre d éléments de service. Tous les éditeurs ne sont pas unanimes sur le sujet. Il convient de rappeler toutefois que la qualité de la connexion peut avoir son importance, ne serait-ce qu au moment des mises à jour effectuées par l éditeur ou pendant les opérations de maintenance. Il est donc judicieux de demander un test avantvente in situ, pour vérifier l adéquation de la solution mise en place avec l activité, mais aussi avec les autres solutions logicielles présentes au sein de l entreprise, voire également, si besoin, chez ses clients et fournisseurs. «La qualité du réseau n a pas le même impact pour tous, explique Sébastien Sliski. Les lenteurs ne sont pas toutes des chemins critiques : un temps de réponse long n aura pas les mêmes incidences sur une solution de reconnaissance vocale que pour une solution logicielle de relations clients. L entreprise doit se poser la question de son seuil de tolérance.»«c est la raison pour laquelle une approche au cas par cas est essentielle», estime Évelyne Raynaud. «Et un modèle technique et tarifaire, adapté aux contraintes et aux besoins de l entreprise, doit être trouvé Fotolia N 297 \\ MARS 2015 \\ LOGISTIQUES MAGAZINE 25

7 ( Systèmes d information ) en confrontant les outils à leur utilisation sur le terrain», ajoute-t-elle. Pas de SaaS pour Ensovo Un coût pour les éditeurs. Reste que la hausse continue des ventes, affichée ces dernières années par les achats de prestations informatiques en mode SaaS, montre que ce type de produit répond aujourd hui à une demande forte. Mais les éditeurs le reconnaissent : le mode SaaS a d abord été un produit d offre. En effet, s il nécessite un certain nombre d investissements pour les éditeurs, comme des partenariats avec des hébergeurs tels que IBM, CetSI, HP ou encore Amazon, des serveurs pour gérer les flux de données, une réorganisation des forces commerciales, etc., il leur permet également de n avoir à déployer qu une seule version de leur logiciel qui pourra être ajustée aux contraintes du client dans certaines limites de souplesse de l outil. En outre, les mises à jours se font de façon quasi instantanée, et les ressources peuvent être mutualisées sur un seul applicatif. Plus besoin non plus Plus besoin pour les éditeurs de développer plusieurs versions pour chaque système d exploitation. pour les éditeurs de développer plusieurs versions pour chaque système d exploitation. Le SaaS a permis également à des éditeurs, j u s q u a l o r s contactés uniquement par des entreprises de taille moyenne ou grande, d adresser leurs outils à des TPE qui ne faisaient pas partie de leur cible. «Nous proposons nos solutions à l international, en particulier en Italie, pays au tissu économique composé de nombreuses PME, confie Évelyne Raynaud. Mais il ne faut pas oublier que les ventes de licences nous permettent de financer notre Recherche & Développement.» Avant de se lancer dans le SaaS, les éditeurs sérieux doivent surveiller leurs liquidités disponibles au risque de ne pas tenir longtemps sur le marché. Car leurs recettes sont désormais étalées dans le temps et «il faut attendre environ trois ans pour que le revenu lié au SaaS devienne suffisamment récurrent pour assurer la survie d un modèle économique. L éditeur qui prend ce virage doit donc avoir les reins Créée en 2006, Ensovo a été reprise en 2011 dans le giron de ïgroup (marques Okaïdi, Jacadi, Oxybul Éveil & Jeux, etc.) dans le cadre d une démarche RSE. Cette entreprise d insertion, axée sur la formation aux métiers de l entreposage, a depuis repris son indépendance grâce à un rachat par des cadres du groupe. Aujourd hui, ïgroup ne détient plus que 20 % du capital. En reprenant l entreprise, François Ferrand, l un des trois directeurs associés en charge des systèmes d information et de l organisation, avait en tête de développer Ensovo en démarchant de nouveaux clients. «Jusqu au rachat, l entrepôt faisait m 2 et la gestion des flux hors textiles dont nous nous occupions pouvait encore se faire sur fichier Excel, explique-t-il. Mais avec notre croissance, notre entrepôt s étend aujourd hui sur m 2 et occupe 25 salariés. Les lignes de commandes annuelles et le million de pièces textile que nous traitons chaque année nous ont amenés à nous équiper d un WMS.» Disposant de peu de compétences internes en informatique et d une capacité financière limitée, le dirigeant a logiquement pensé au mode SaaS : «Ne payer que ce que l on consomme et faire évoluer nos organisations et nos systèmes en fonction de la volumétrie était attractif, explique-t-il. En outre, nous ne souhaitions pas héberger la solution chez nous.» Ce n est pourtant pas la solution qui a été choisie au final. «Après discussion avec les équipes de l éditeur avec lequel nous étions en rapport, en l espèce a-sis qui proposait son WMS Magistor On demand, nous nous sommes en effet rendu compte que les outils en mode SaaS n avait pas la richesse fonctionnelle que nous attendions, ni la possibilité d être paramétrés de façon aussi souple qu en mode propriétaire.» Ensovo opte donc pour la licence, mais en mode hébergé : elle est propriétaire de son logiciel et il est paramétré selon ses besoins et ses contraintes, mais c est à l éditeur, toujours a-sis, de s occuper de l hébergement, de la maintenance, des mises à jour, etc. Par ailleurs, l entreprise, qui forme à la logistique des personnes éloignées du monde du travail depuis un certain temps, avait besoin d un outil souple, capable de s adapter aux profils d aptitude du personnel, «par exemple lorsqu il s agit de paramétrer la ramasse pour qu il y ait une pause au bout de 10 colis ou de 5 emplacements ou de tant de kilos, ou encore quand il s agit de confirmer ou pas une quantité de pièces prélevées». Avec des clients de secteurs divers, en B to B ou en B to C, un traitement produits allant du textile au boulon, en passant par des flux non marchands comme des cintres ou des PLV, il fallait en effet qu Ensovo puisse garder la main, et facilement, sur le paramétrage de son outil de gestion. D autre part, avec la volonté d ouvrir un deuxième site d ici trois ans, François Ferrand voulait une solution adaptée à une gestion multisite, «et le mode propriétaire nous a alors semblé être le plus pertinent». solides», analyse Philippe Guilhaumou de BestFreeChoice. Et c est ce que les clients potentiels devront également apprendre à surveiller : si l éditeur venait à disparaître, le risque pris n est pas le même quand le logiciel est en licence et quand il est en SaaS Dans un cas, la solution continuera de tourner pendant un temps, même sans éditeur, dans l autre tout s arrête! Éloïse Leydier *Le Syntec Numérique (ex-syntec informatique) est la chambre professionnelle des entreprises de service du numérique, (ESN), des éditeurs de logiciels et des sociétés de conseil en technologies. Il représente sociétés membres, soit 80 % du chiffre d affaires de la profession. 26 LOGISTIQUES MAGAZINE // MARS 2015 // N 297

Systèmes d'information)t i

Systèmes d'information)t i Page 1/7 Systèmes d'information)t i t t t t l l t t l t Le SaaS, souvent avantageux, mais à manier avec prudence Les avantages offerts par ce nouveau mode d'exploitation en ligne des logiciels semblent

Plus en détail

Modèle de cahier des charges CRM

Modèle de cahier des charges CRM Modèle de cahier des charges CRM Vous trouverez dans ce modèle de cahier des charges les éléments généralement nécessaires au bon fonctionnement d un projet CRM. Chaque entreprise étant unique, il vous

Plus en détail

8 bonnes raisons. papier!

8 bonnes raisons. papier! 8 bonnes raisons DE PASSER informatisée, INCONDITIONNELS DU crayon ET A UNE GESTION COMMERCIALE POUR LES DU papier! le passage informatisée. Laurent PARERA, Fondateur d EOLE Concept et créateur de GC Soft,

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale.. 2 Définitions. 2 Avantage.. 2 Inconvénients. 3 Types d offres de service Cloud.. 3 Comparaison des services Cloud 4 Conclusion 5 Présentation

Plus en détail

6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte. Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07

6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte. Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07 6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07 Emmanuel Layot Définitions AGENDA Caractéristiques / avantages du mode ASP Marché Fonctionnalités

Plus en détail

5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS

5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS 5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS Philippe Nicard, Directeur Opérations SaaS et Support Julien Galtier, Senior Manager consulting SIRH, ACT-ON Agenda L origine du SaaS Vers une démarche SaaS

Plus en détail

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise?

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Les décideurs ont beaucoup à gagner de l intégration des données de gestion externes et internes, afin d assurer la disponibilité des informations

Plus en détail

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 Première partie : Analyse du contexte : 1. Justifiez, en mobilisant les références théoriques pertinentes, pourquoi la démarche suivie par Octave

Plus en détail

AFDIT I Les contrats Cloud : des contrats clés en main? 15 octobre 2015

AFDIT I Les contrats Cloud : des contrats clés en main? 15 octobre 2015 AFDIT I Les contrats Cloud : des contrats clés en main? 15 octobre 2015 Déroulement Rappel : qu est-ce que Syntec Numérique? Une définition du Cloud Computing Les caractéristiques du Cloud Computing Les

Plus en détail

Quel logiciel DE CRM choisir pour votre force de vente terrain?

Quel logiciel DE CRM choisir pour votre force de vente terrain? Quel logiciel DE CRM choisir pour votre force de vente terrain? plusieurs études démontrent que les projets CRM sont des échecs dans 40 à 80% des cas. Les principales causes d échec sont : Le rejet par

Plus en détail

Conseil opérationnel en transformation des organisations

Conseil opérationnel en transformation des organisations Conseil opérationnel en transformation des organisations STRICTEMENT CONFIDENTIEL Toute reproduction ou utilisation de ces informations sans autorisation préalable de Calliopa est interdite Un cabinet

Plus en détail

Les services d externalisation des données et des services. Bruno PIQUERAS 24/02/2011

Les services d externalisation des données et des services. Bruno PIQUERAS 24/02/2011 Les services d externalisation des données et des services Bruno PIQUERAS 24/02/2011 1 1 Introduction Différents types d externalisation de données : Les données sauvegardées Les données bureautiques Les

Plus en détail

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise?

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Les décideurs ont beaucoup à gagner de l intégration des données de gestion externes et internes, afin d assurer la disponibilité des informations

Plus en détail

EDEKA. «Edeka améliore l accès aux données MIS grâce à MIK-OLAP»

EDEKA. «Edeka améliore l accès aux données MIS grâce à MIK-OLAP» EDEKA «Edeka améliore l accès aux données MIS grâce à MIK-OLAP» Les systèmes de gestion d information ont été pendant longtemps considérés comme étant des outils réservés aux services de gestion ou aux

Plus en détail

Sage X3 ABONNEMENT OPTEZ POUR UN ERP AGILE, ADAPTE A VOTRE SECTEUR D ACTIVITE

Sage X3 ABONNEMENT OPTEZ POUR UN ERP AGILE, ADAPTE A VOTRE SECTEUR D ACTIVITE Sage X3 ABONNEMENT COMMERCIALISATION SOUS FORME D ABONNEMENT AVEC PÉRIODICITÉ D ENVOI DE PRODUITS PHYSIQUES OU NUMÉRIQUES, MISE EN OEUVRE DE SITE E-COMMERCE... OPTEZ POUR UN ERP AGILE, ADAPTE A VOTRE SECTEUR

Plus en détail

ITSM - Gestion des Services informatiques

ITSM - Gestion des Services informatiques Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ ITSM - Gestion des Services informatiques Copyright 2011 CXP. 1 ITSM - Gestion des Services informatiques L'étude a été réalisée par : Dalila Souiah OBJECTIF DU DOCUMENT.

Plus en détail

Qu est-ce que le «cloud computing»?

Qu est-ce que le «cloud computing»? Qu est-ce que le «cloud computing»? Par Morand Studer eleven Octobre 2011 Qu est-ce que le «cloud computing»? - Morand Studer eleven Octobre 2011 www.eleven.fr 1 Aujourd hui, la démocratisation de l informatique

Plus en détail

Lexmark Pilote la Transformation IT avec les Solutions CA Service Assurance

Lexmark Pilote la Transformation IT avec les Solutions CA Service Assurance CUSTOMER SUCCESS STORY Août 2013 Lexmark Pilote la Transformation IT avec les Solutions CA Service Assurance PROFIL CLIENT Secteur: Société de services informatiques Société: Lexmark Effectifs: 12,000

Plus en détail

Les Fiches thématiques Jur@tic. Services et Logiciels à distance Cloud Computing, ASP, SaaS

Les Fiches thématiques Jur@tic. Services et Logiciels à distance Cloud Computing, ASP, SaaS Les Fiches thématiques Jur@tic Services et Logiciels à distance Cloud Computing, ASP, SaaS Les Fiches thématiques Jur@TIC 1. Le principe du «Cloud» Qu on les appelle Application Service Provider (ASP),

Plus en détail

BOUYGUES TELECOM ENTREPRISES - CLOUD

BOUYGUES TELECOM ENTREPRISES - CLOUD BOUYGUES TELECOM ENTREPRISES - CLOUD PARTIE CLIENT Version 1.4. 21/06/2013 Partie client Page 1 Sommaire 1 FONCTIONS CLES DU PORTAIL 3 1.1 Pré-requis d utilisation des services Cloud 3 1.2 Principes de

Plus en détail

Rapport d études. Etudes des spécificités du marché du SaaS en France. Rapport de synthèse février 2013

Rapport d études. Etudes des spécificités du marché du SaaS en France. Rapport de synthèse février 2013 Rapport d études Etudes des spécificités du marché du SaaS en France Rapport de synthèse février 2013 Conception Caisse des Dépôts (Service communication DDTR) février 2013 Veille stratégique, conseil

Plus en détail

Contact. entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG)

Contact. entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG) Contact entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG) Tel: +41 415 520 504 Email: sales@onlogis.com Visibilité et controle sur vos opérations, n importe où et à tout moment... Onlogis

Plus en détail

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com Drive your success «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com ATEN, dix avantages au service de votre entreprise Qualité de mise en œuvre

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

ZetesChronos Visibilité totale de votre processus de livraison

ZetesChronos Visibilité totale de votre processus de livraison ZetesChronos Visibilité totale de votre processus de livraison WWW.ZETES.COM ALWAYS A GOOD ID Donnez une nouvelle dimension à vos services de preuve de livraison Que vous soyez une entreprise de transport

Plus en détail

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI 3 R A LLER PL US L OI CRM et GRC, la gestion de la relation client Comment exploiter et déployer une solution de relation client dans votre entreprise? Les usages d une CRM Les fonctionnalités d une CRM

Plus en détail

CREDIT MANAGEMENT SURVEY 2015

CREDIT MANAGEMENT SURVEY 2015 2 CREDIT MANAGEMENT SURVEY 2015 L étude de la gestion du risque clients par secteur d activité MÉTHODOLOGIE DE L ÉTUDE OBJECTIFS DE L ÉTUDE Bon nombre de professionnels de la relation financière clients

Plus en détail

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME PACK ON DEMAND Solution SaaS pour PME 1 Yourcegid RH Pack On Demand : Solution de gestion de la Paie et des Ressources Humaines, dédiée aux PME, en mode SaaS. Un grand souffle sur les ressources humaines

Plus en détail

Pour vos appels d offre. WMS Warehouse Management Systems 7 e ÉDITION. Décembre 2013. JDA Software. RedPrairie

Pour vos appels d offre. WMS Warehouse Management Systems 7 e ÉDITION. Décembre 2013. JDA Software. RedPrairie Pour vos appels d offre Décembre 2013 WMS Warehouse Management Systems 7 e ÉDITIN JDA Software RedPrairie 1. Nom de la société JDA Software 2. Nom du PDG Hamish Brewer 3. Appartenance à un groupe New Mountain

Plus en détail

SIMULER ET CONCEVOIR LE TRAVAIL FUTUR

SIMULER ET CONCEVOIR LE TRAVAIL FUTUR SIMULER ET CONCEVOIR LE TRAVAIL FUTUR Utilisation du logigramme d activité dans un projet informatique WWW.ANACT.FR OUTILS DE SIMULATION : Logigramme d activité Utilisation du logigramme d activité dans

Plus en détail

The Cloud Company RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2012

The Cloud Company RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2012 The Cloud Company RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2012 Société anonyme au capital de 538 668euros. Siege social: 35, rue des Jeûneurs, 75002 Paris. RCS Bobigny 440 014 678 Activité : Services de

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE SAAS?

QU EST-CE QUE LE SAAS? Le développement du haut débit a vu apparaître de nouveaux modèles d applications logicielles appelées ASP 1, on demand puis SaaS (Software as a Service). Ce concept alternatif se caractérise par des fonctionnalités

Plus en détail

Altergaz, fournisseur de gaz naturel

Altergaz, fournisseur de gaz naturel Altergaz, fournisseur de gaz naturel Notre vision : devenir le premier fournisseur alternatif de gaz naturel en France Altergaz souhaite offrir à ses clients professionnels, entreprises, collectivités

Plus en détail

UC4 effectue tout l ordonnancement batch pour Allianz en Allemagne

UC4 effectue tout l ordonnancement batch pour Allianz en Allemagne UC4 effectue tout l ordonnancement batch pour Allianz en Allemagne La société Le groupe Allianz est un des principaux fournisseurs de services globaux dans les domaines de l assurance, de la banque et

Plus en détail

Housing : le principe

Housing : le principe Housing : le principe Découvrez le principe de fonctionnement d un datacentre Housing Généralités Installation / Mise en place p 02 p 03 Gestion d un datacentre Housing p 04 Octobre 2009 Généralités Qu

Plus en détail

Lexmark Transforme son Organisation IT avec l aide de CA Agile Operations Suite

Lexmark Transforme son Organisation IT avec l aide de CA Agile Operations Suite Customer success story Juillet 2015 Lexmark Transforme son Organisation IT avec l aide de CA Agile Operations Suite Profil Client Secteur : Services informatiques Société : Lexmark Effectifs : 12 000 Chiffre

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE SAAS?

QU EST-CE QUE LE SAAS? QU EST-CE QUE LE SAAS? Lorraine Le développement du haut débit a vu apparaître de nouveaux modèles d applications logicielles appelées ASP 1, on demand puis SaaS (Software as a Service). Ce concept alternatif

Plus en détail

SILPROD. silprod. La solution adaptée à votre métier

SILPROD. silprod. La solution adaptée à votre métier SILPROD silprod La solution adaptée à votre métier SILPROD L ERP SILPROD est le logiciel utilisé par les TPE et PME modernes confrontées à la mondialisation et aux contraintes multiples (sécurité, multi-sites,

Plus en détail

Associer la puissance des nouvelles technologies tout en préservant l environnement

Associer la puissance des nouvelles technologies tout en préservant l environnement gestco Associer la puissance des nouvelles technologies tout en préservant l environnement A ERP SaaS A propos... GESTCO : Progiciel de gestion d activités en ligne Avantages : - Faciliter la gestion et

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015 Société anonyme au capital de 538 668 euros. Siege social: 5-9, rue Mousset Robert 75012 Paris. RCS Bobigny 440 014 678 Activité : Services de Télécommunication

Plus en détail

Secteur Finance - Assurance

Secteur Finance - Assurance Secteur Finance - Assurance isatech est spécialiste des solutions de gestion d entreprise Microsoft Dynamics ERP, CRM et Office365 Les problématiques du secteur financier Selon l INSEE, en 2011, le secteur

Plus en détail

The Cloud Company RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2013

The Cloud Company RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2013 The Cloud Company RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2013 Société anonyme au capital de 538 668euros. Siege social: 5-9, rue des Mousset Robert, 75012 Paris. RCS Paris 440 014 678 Activité : Services

Plus en détail

Editeur de solutions de gestion à votre service

Editeur de solutions de gestion à votre service Editeur de solutions de gestion à votre service L informatique raisonnée et agile a toujours innové pour vivre mieux et prospérer. Ainsi, l arrivée massive de L homme l informatique a transformé de façon

Plus en détail

Société de services informatiques à votre service. : 06.98.96.30.11 : raz@raz-informatique.com YOUR LOGO

Société de services informatiques à votre service. : 06.98.96.30.11 : raz@raz-informatique.com YOUR LOGO Société de services informatiques à votre service : 06.98.96.30.11 : raz@raz-informatique.com Notre société de services, située à Paris, bénéficie de vingt-cinq ans d'expérience dans le conseil, l'intégration

Plus en détail

La paie : pourquoi choisir entre rentabilité et sécurité?

La paie : pourquoi choisir entre rentabilité et sécurité? La paie : pourquoi choisir entre rentabilité et sécurité? Introduction Laurent Tarazona, Directeur Commercial Profession Comptable ADP Micromégas ADP Micromégas ADP 60 ans d expertise paie et RH Un métier

Plus en détail

Le contrat SID-Hébergement

Le contrat SID-Hébergement Version : 2.4 Revu le : 09/10/2008 Auteur : Jérôme PREVOT Le contrat SID-Hébergement Objectif : Fournir au client une solution complètement hébergée de son système d information et des ses applications,

Plus en détail

PEI Sage 100 CRM. Présentation Fonctionnelle. Version i7.7

PEI Sage 100 CRM. Présentation Fonctionnelle. Version i7.7 Version i7.7 Sommaire 1 INTRODUCTION... 4 1.1 Proposition de valeur...4 1.2 Détails de la solution...4 2 MODULE PROSPECTION ET VENTE... 6 2.1 Sociétés et Contacts : Informations contextuelles...6 2.2 Parc

Plus en détail

DOSSIER SPÉCIAL Software Defined Storage : les enjeux du Stockage entretien avec Eric Pillon PAR YANN SERRA

DOSSIER SPÉCIAL Software Defined Storage : les enjeux du Stockage entretien avec Eric Pillon PAR YANN SERRA Software Defined Storage : les enjeux du Stockage entretien avec Eric Pillon PAR YANN SERRA POUR ERIC PILLON, Directeur des Ventes chez EMC, le Software Defined Storage vient au secours des entreprises

Plus en détail

étude de cas Intégration de la solution VMware VIEW CSSS de Charlevoix

étude de cas Intégration de la solution VMware VIEW CSSS de Charlevoix étude de cas Intégration de la solution VMware VIEW CSSS de Charlevoix Intégration de la solution VMware VIEW au CSSS de Charlevoix Mise en situation Comme beaucoup d établissements et d organismes du

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION

MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION TROISIEME PARTIE LES PROGICIELS DE GESTION INTEGREE TABLE DES MATIERES Chapitre 1 : LA PLACE DES PGI... 3 Chapitre 2 : LE CYCLE DE VIE DES PGI... 6 Questions de cours...

Plus en détail

En outre, son architecture logicielle moderne lui confère une stabilité, une rapidité de traitement ainsi qu ergonomie optimale.

En outre, son architecture logicielle moderne lui confère une stabilité, une rapidité de traitement ainsi qu ergonomie optimale. LE PRODUIT Maitrisez la gestion de votre activité Integral deviendra votre partenaire privilégié dans la gestion de votre activité et de votre comptabilité. Sa large couverture fonctionnelle vous permettra

Plus en détail

les étapes cruciales pour une intégration réussie ;

les étapes cruciales pour une intégration réussie ; Quand vous pensez «CRM», pensez- vous d'abord (et souvent seulement) à une solution Par exemple, certaines entreprises utilisent la CRM pour la gestion des ventes et/ou pour mener des campagnes marketing

Plus en détail

Simpl Cité LA SOLUTION DE GESTION ADMINISTRATIVE COMPLÈTE ET FACILE À UTILISER POUR LES PETITES ET MOYENNES COLLECTIVITÉS.

Simpl Cité LA SOLUTION DE GESTION ADMINISTRATIVE COMPLÈTE ET FACILE À UTILISER POUR LES PETITES ET MOYENNES COLLECTIVITÉS. Dans la période actuelle, sous l impulsion des nouvelles lois et pour accomplir leurs nouvelles missions, notamment dans le cadre de la décentralisation, les collectivités territoriales font face à un

Plus en détail

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR Date Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcomconseil.com SOMMAIRE SOMMAIRE...2 LE PORTEUR...4 L IDEE DE DEPART...5 L ETUDE DE MARCHE...6 Le marché et son environnement...6

Plus en détail

De Particulier à Particulier

De Particulier à Particulier De Particulier à Particulier Mon Aide Immobilière en quelques mots Nous sommes une société de CONSEIL et de COMMUNICATION IMMOBILIERE née en 2013 à Bordeaux. Positionnée sur un marché jusque là inexploité

Plus en détail

Gestion commerciale. Une réponse fonctionnelle quel que soit votre secteur d activité

Gestion commerciale. Une réponse fonctionnelle quel que soit votre secteur d activité Gestion commerciale La rentabilité d une entreprise passe par l augmentation du chiffre d affaires et la maîtrise des coûts de gestion. Avec Sage 100 Gestion Commerciale, vous contrôlez votre activité

Plus en détail

Traitement des Données Personnelles 2012

Traitement des Données Personnelles 2012 5 ème Conférence Annuelle Traitement des Données Personnelles 2012 Paris, le 18 janvier 2012 Les enjeux de protection des données dans le CLOUD COMPUTING Xavier AUGUSTIN RSSI Patrick CHAMBET Architecte

Plus en détail

Présentation du Réseau de Revendeurs & Intégrateurs Informatiques

Présentation du Réseau de Revendeurs & Intégrateurs Informatiques Présentation du Réseau de Revendeurs & Intégrateurs Informatiques Dossier de présentation Page 1 sur 6 La Franchise INFOLYS Vous souhaitez exploiter un magasin de vente de matériel informatique, nous vous

Plus en détail

COMMENT EXTERNALISER SA e-logistique?

COMMENT EXTERNALISER SA e-logistique? COMMENT EXTERNALISER SA e-logistique? Lorraine La logistique, maillon essentiel du e-commerce, a un impact direct sur la satisfaction du client. Néanmoins, face à l accumulation des commandes, nombre d

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL?

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL? La plupart des entreprises disposent d une masse considérable d informations sur leurs clients, leurs produits, leurs ventes Toutefois ces données sont cloisonnées par les applications utilisées ou parce

Plus en détail

Recovery as a Service

Recovery as a Service Recovery as a Service Quand le Cloud Computing vole au secours des entreprises Membres du groupe : KIRCHHOFER Nicolas BUISSON Marc DJIBRINE Rayanatou DUVAL Fabien JOUBERT Yohan PAQUET Jérôme 1 Coachés

Plus en détail

Etude de cas. Porter l optimisation au plus haut niveau

Etude de cas. Porter l optimisation au plus haut niveau Etude de cas Porter l optimisation au plus haut niveau Après la mise en oeuvre du Quintiq Company Planner, Vlisco a réduit ses délais de production de 50%. L étape suivante, le déploiement du Scheduler,

Plus en détail

HEBERGEMENT SAGE PME Cloud Computing à portée de main

HEBERGEMENT SAGE PME Cloud Computing à portée de main HEBERGEMENT SAGE PME Cloud Computing à portée de main Sommaire Présentation De l offre PaaS Démonstration De l offre PaaS Infrastructure SaaS Présentation De l offre PaaS Offre d hébergement PaaS Fonctionnalité

Plus en détail

Description de l offre de services

Description de l offre de services Description de l offre de services Prestations en Webconférence... 2 Les prestations :... 3 Etude d éligibilité Microsoft Office 365... 3 Forfait de Mise en service... 4 Migration 5 utilisateurs... 5 Formation

Plus en détail

Cloud Computing, discours marketing ou solution à vos problèmes?

Cloud Computing, discours marketing ou solution à vos problèmes? Cloud Computing, discours marketing ou solution à vos problèmes? Henri PORNON 3 avril 2012 IETI Consultants 17 boulevard des Etats-Unis - F-71000 Mâcon Tel : (0)3 85 21 91 91 - fax : (0)3 85 21 91 92-

Plus en détail

NetSuite pour les éditeurs et entreprises high-tech

NetSuite pour les éditeurs et entreprises high-tech NetSuite pour les éditeurs et entreprises high-tech NetSuite est la seule solution ERP en mode Cloud conçue spécialement pour les éditeurs de logiciels et les entreprises technologiques. Agissant comme

Plus en détail

Gestion En Ligne Entreprise

Gestion En Ligne Entreprise Gestion En Ligne Entreprise Pilotez votre entreprise en temps réel Pilote Développement Eurl Société au capital de 500 Siret : 527 993 919 00010 RCS Metz B 527 993 919 Déclaration d'activité pour la formation

Plus en détail

L emploi dans les activités de vente à distance et d e-commerce

L emploi dans les activités de vente à distance et d e-commerce L emploi dans les activités de vente à distance et d e-commerce Etude réalisée pour le compte de la Fédération des Entreprises de Vente A Distance (FEVAD) Synthèse des résultats L emploi dans la VAD et

Plus en détail

BONPRIX. Contexte et problématique : Les problèmes rencontrés :

BONPRIX. Contexte et problématique : Les problèmes rencontrés : BONPRIX BONPRIX fait communiquer en temps réel ses applications RPG Power i au moyen de Web Services avec le logiciel Strategi webservices Contexte et problématique : Bonprix est une société de vente à

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Les premiers retours positifs d un projet innovant

DOSSIER DE PRESSE. Les premiers retours positifs d un projet innovant Inauguration 28 Novembre 2007 DOSSIER DE PRESSE ADITU, un outil de la compétitivité économique et numérique des territoires Les premiers retours positifs d un projet innovant Inauguration 28 Novembre 2007

Plus en détail

e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France

e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France Sommaire Cloud Computing Retours sur quelques notions Quelques chiffres Offre e need e need Services e need Store

Plus en détail

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel des périphériques et des applications des périphériques et des applications La

Plus en détail

COMPTE RENDU DE L ATELIER «LE DEVELOPPEMENT DES ENSEIGNES : STRATEGIE ET POLITIQUE D IMPLANTATION»

COMPTE RENDU DE L ATELIER «LE DEVELOPPEMENT DES ENSEIGNES : STRATEGIE ET POLITIQUE D IMPLANTATION» COMPTE RENDU DE L ATELIER «LE DEVELOPPEMENT DES ENSEIGNES : STRATEGIE ET POLITIQUE D IMPLANTATION» Comment faire venir des enseignes nationales en préservant la diversité commerciale et artisanale? Participent

Plus en détail

Base de Données Economiques & Sociales (dite UNIQUE) des entreprises

Base de Données Economiques & Sociales (dite UNIQUE) des entreprises Base de Données Economiques & Sociales (dite UNIQUE) des entreprises SOLUTION DÉDIÉE, HAUTEMENT SÉCURISÉE ET FORTEMENT PERSONNALISABLE À MOINDRE COÛT AVEC OFFRE DE DÉVELOPPEMENTS SPÉCIFIQUES A PRIX FORFAITAIRES.

Plus en détail

Les usages et besoins TIC des entreprises d Indre et Loire en 2012

Les usages et besoins TIC des entreprises d Indre et Loire en 2012 Les usages et besoins TIC des entreprises d Indre et Loire en 2012 Laure BERTHELEMY Mars 2013 L enquête : Le développement de l usage des Technologies de l Information et de la Communication (TIC) au sein

Plus en détail

De Particulier à Particulier

De Particulier à Particulier De Particulier à Particulier Mon Aide Immobilière en quelques mots Société de CONSEIL et de COMMUNICATION IMMOBILIERE née en 2013 à Bordeaux. Positionnée sur un marché jusque là inexploité en France, Mon

Plus en détail

La sécurité des données hébergées dans le Cloud

La sécurité des données hébergées dans le Cloud Conférence IDC Cloud Computing 2012 La sécurité des données hébergées dans le Cloud 25/01/2012 Patrick CHAMBET Responsable du Centre de Sécurité C2S, Groupe Bouygues Planning Quelques rappels Vue simplifiée

Plus en détail

Solution de gestion pour fiduciaires

Solution de gestion pour fiduciaires Solution de gestion pour fiduciaires www.fid-manager.be SOMMAIRE INTRODUCTION SOLUTION DE GESTION POUR FIDUCIAIRES BELGES Depuis 1986, A++ Informatique est une entreprise de développement de logiciels

Plus en détail

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 05/03/2015 RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une progression de son résultat opérationnel

Plus en détail

Générer du chiffre d affaires

Générer du chiffre d affaires Générer du chiffre d affaires L entreprise est un système d interactions entre trois secteurs : gestion Production Commercialisation Générer du chiffre d affaires Un système qui doit interagir avec son

Plus en détail

Les 9 points-clé pour réussir votre activité de ecommerce

Les 9 points-clé pour réussir votre activité de ecommerce Les 9 points-clé pour réussir votre activité de ecommerce Ce document vous permettra de vous poser les bonnes questions avant de vous lancer dans une démarche de création d un site ou d une boutique de

Plus en détail

e-commerce+ Magazine d information d Octave n 16 - Spécial métiers du textile, de la mode et de l habillement - Novembre 2015 N 1

e-commerce+ Magazine d information d Octave n 16 - Spécial métiers du textile, de la mode et de l habillement - Novembre 2015 N 1 e-commerce+ Magazine d information d Octave n 16 - Spécial métiers du textile, de la mode et de l habillement - Novembre 2015 Le textile N 1 des produits achetés sur internet MENLOOK GROUP : Octave accompagne

Plus en détail

Sage CRM Sage CRM.com

Sage CRM Sage CRM.com Sage CRM Solutions Sage CRM Sage CRM.com Parce que vous souhaitez > Développer votre portefeuille de prospects > Entretenir une relation régulière avec vos clients > Disposer d outils pour vous organiser

Plus en détail

Cloud computing ET protection des données

Cloud computing ET protection des données Cloud computing ET protection des données Typologies du CLOUD Ce sont les solutions complètement gérées par la DSI. La DSI peut faire éventuellement appel à un prestataire (type infogérant) mais elle

Plus en détail

Le contrat SID-Hébergement

Le contrat SID-Hébergement Version : 2.5 Revu le : 22/07/2010 Auteur : Jérôme PREVOT Le contrat SID-Hébergement Hébergement Applicatif En quoi cela consiste? Objectif : Fournir au client une solution hébergée de son système d information

Plus en détail

Etes-vous prêt Pour l exercice libéral?

Etes-vous prêt Pour l exercice libéral? Etes-vous prêt Pour l exercice libéral? Christophe DUMAS - Expert-comptable David LADAME Expert-comptable stagiaire 1 LE CONTEXTE EN 2009 2 L ENVIRONNEMENT PROFESSIONNEL La Profession en quelques chiffres

Plus en détail

Comment optimiser son progiciel de gestion?

Comment optimiser son progiciel de gestion? Comment optimiser son progiciel de gestion? «Gérer son informatique, quelles sont les questions que doit se poser chaque entrepreneur?» Centre patronal de Paudex, 27 octobre 2006 Gérard Chessex / NJM NJM

Plus en détail

SOLUTIONS DE GESTION DES APPELS ENTRANTS POUR SERVICES CLIENTS

SOLUTIONS DE GESTION DES APPELS ENTRANTS POUR SERVICES CLIENTS SOLUTIONS DE GESTION DES APPELS ENTRANTS POUR SERVICES CLIENTS Professionnalisez votre accueil et la gestion de votre relation clients par téléphone. Quelle que soit la taille de votre service clients

Plus en détail

Votre Profil.. p.3. Présentation.. p.4. Les avantages... p.5. La rémunération. p.6. Un métier d avenir... p.7. Comment ca marche?... p.

Votre Profil.. p.3. Présentation.. p.4. Les avantages... p.5. La rémunération. p.6. Un métier d avenir... p.7. Comment ca marche?... p. 1 Sommaire : Votre Profil.. p.3 Présentation.. p.4 Les avantages... p.5 La rémunération. p.6 Un métier d avenir... p.7 Comment ca marche?... p.8 Charges et dépenses p.11 2 Passionné par l immobilier Vous

Plus en détail

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Patrick CONVERTY Directeur Commercial www.cibeo-consulting.com Approche globale de la performance Stratégie Système

Plus en détail

Sia Conseil. Les Drive : situation et perspectives. Avril 2012. Votre contact

Sia Conseil. Les Drive : situation et perspectives. Avril 2012. Votre contact Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-conseil.com Paris Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï Sia Conseil Avril 2012 Votre contact

Plus en détail

TÉMOIGNAGE CLIENT ELIOR

TÉMOIGNAGE CLIENT ELIOR Afin d améliorer la qualité de son information client, le groupe Elior a doté les forces commerciales de son activité de restauration collective d une solution basée sur Pivotal CRM. Souple et ergonomique,

Plus en détail

PROST PROST. L'ERP qui intègre la gestion commerciale Sage

PROST PROST. L'ERP qui intègre la gestion commerciale Sage L'ERP qui intègre la gestion commerciale Sage intègre la gestion commerciale de Sage (ligne 30 et 100) et s appuie sur les données commerciales (ventes et achats) pour organiser la gestion de production.

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 09 : CC : Cloud Computing Sommaire Introduction... 2 Définition... 2 Les différentes

Plus en détail

Et l électricité vient à vous

Et l électricité vient à vous Conception : Crédits photos : Fotolia, Médiathèque ERDF, Médiathèque EDF avril 2010 ERDF - Électricité Réseau Distribution France Tour Winterthur 92085 Paris La Défense cedex www.erdfdistribution.fr ERDF

Plus en détail

Présentation du Pilotage Financier Coriolis

Présentation du Pilotage Financier Coriolis Présentation du Pilotage Financier Coriolis Un nouveau module vient compléter l offre Coriolis L'ensemble des documents produits par les outils actuels (BP, BS, CA, éditions, rapports, ) ne permet pas

Plus en détail

Ozélya Retail One Ozélya Ozélya Retail One

Ozélya Retail One Ozélya Ozélya Retail One Ozélya Retail One Pour vous aider à faire face à un monde devenu complexe, individuel, incertain, et interdépendant, Ozélya capitalise depuis plus de 20 ans sur les meilleures pratiques rencontrées dans

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale.. 2 Contexte... 2 Définitions. 2 Avantage.. 2 Inconvénients. 3 Types d offres de service Cloud.. 3 Comparaison des services Cloud 4

Plus en détail