MINI GUIDE DES FORMATIONS OBLIGATOIRES AU REGARD DE LA REGLEMENTATION DU TRAVAIL

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MINI GUIDE DES FORMATIONS OBLIGATOIRES AU REGARD DE LA REGLEMENTATION DU TRAVAIL"

Transcription

1 MINI GUIDE DES FORMATIONS OBLIGATOIRES AU REGARD DE LA REGLEMENTATION DU TRAVAIL L obligation générale de formation à la sécurité est introduite par la loi n du 06 décembre 1976 relative à la prévention des accidents du travail. Compte tenu des modifications de codification du code du travail, entrée en vigueur le 1er mai 2008, le lecteur pourra repérer dans les pages suivantes les références réglementaires actualisées : - soit conformément à la table de concordance parue sur le site - soit grâce au logiciel CODACOD V2, téléchargeable gratuitement sur le site Les anciennes références du code du travail sont donc repérées par cette couleur dans les tableaux ci-après).

2 FORMATION GENERALE A LA SECURITE L L et -2 L à -4 R R Le salarié doit pouvoir bénéficier d une formation pratique (répétée régulièrement) appropriée aux risques auxquels il est exposé La formation concerne : - les nouveaux embauchés - ceux qui changent de poste ou de technique - ceux qui reprennent leur activité après un arrêt de travail d au moins 21 jours - les travailleurs temporaires ou en CDD - les salariés des entreprises dites extérieures en particulier lors d interventions dans des installations classées L'obligation générale de formation à la sécurité a été introduite par la loi n du 6 décembre 1976 relative à la prévention des accidents du travail et fait partie intégrante de la politique de prévention qu il doit mettre en œuvre (cf.l principes généraux de prévention). SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL L R R R Arrêté du (liste limitative des travaux dangereux) Un salarié doit avoir reçu obligatoirement la formation nécessaire aux premiers secours : - dans chaque atelier ou o chantier occupant 20 personnes au moins - dans chaque atelier où sont effectués des travaux aux dangereux Lorsque l activité d une entreprise ou d un établissement comporte un travail de jour et de nuit, et en l absence d infirmière, ou lorsque le nombre calculé conformément aux dispositions de l article R , ne permet pas d assurer une présence permanente de ce personnel, l employeur prend, après avis du médecin du travail, les dispositions nécessaires pour assurer les premiers secours aux accidentés et aux malades. Le maintien et actualisation des compétences (recyclage) des sauveteurs secouristes du travail est obligatoire. C.H.S.C.T. L R à R L L et -15 R à 35 Obligation de constituer un CHSCT pour les établissements employant au moins 50 salariés (L ). 1). Les représentants du personnel au C.H.S.C.T. doivent bénéficier de la formation théorique et pratique nécessaire à l exercice de leurs missions dès leur affectation, d une durée: dans les établissements de 300 salariés et plus : 5 jours maximum dans les établissements de - de 300 salariés : 3 jours minimum La formation est renouvelable pour chaque membre ayant exercé 2 mandats (2x2 ans), consécutifs ou non.

3 MANUTENTION MANUELLE R R R décret n (du ) CNAM R 344 PREVENTION DES RISQUES DANS L ACTIVITE PHYSIQUE L employeur fait bénéficier les travailleurs dont l activité comporte des manutentions manuelles : - d une information sur les risques qu ils encourent lorsque les activités ne sont pas exécutées d une manière techniquement correcte, en tenant compte des facteurs individuels; - d une formation adéquate à la sécurité relative à l exécution de ces opérations. Au cours de cette formation, essentiellement à caractère pratique, les travailleurs sont informés sur les gestes et postures à adopter pour accomplir en sécurité les manutentions manuelles. LE TRAVAIL SUR ECRAN R (art.5) Décret N (du ) Les salariés travaillant de manière permanente ou occasionnelle sur ordinateur doivent bénéficier d une formation concernant la santé et la sécurité liées à leur poste de travail et notamment sur les modalités d utilisation de l écran. De manière globale, la formation des salariés sur le thème de la prévention des risques dans l activité physique peut prendre deux formes : - les formations gestes et postures, qui demandent aux salariés de s adapter à leur travail en adoptant les «bons» gestes et postures - la formation PRAP, qui permet d adapter le travail aux salariés (répondant ainsi aux principes généraux de prévention du code du travail) grâce à une action globale et participative

4 CHARIOTS AUTOMOTEURS DE MANUTENTION R R à -57 Arrêté du Recommandation CACES R 389 La conduite des chariots automoteurs de manutention, tion, par du personnel p les utilisant même à titre secondaire ou occasionnel, est subordonnée à une formation spécifique à chaque catégorie de chariot. Une évaluation prenant en compte l aptitude médicale, les connaissances et le savoir-faire pour la conduite en sécurité, ainsi que la connaissance des lieux et des instructions à respecter sur site est à effectuer quelle que soit la catégorie d appareil. A la suite de cette évaluation en 3 points, l employeur doit délivrer une autorisation de conduite (uniquement pour les chariots dont le conducteur est porté). Le CACES ou l AFC ont une validité de 5 ans. PLATES FORMES ELEVATRICES DE PERSONNEL R R Arrêté du Recommandation CACES R 386 La conduite des plates formes élévatrices mobiles, par du personnel p utilisant même à titre secondaire ou occasionnel, est subordonnée à une autorisation spécifique à chaque catégorie de PEMP, délivrée par le chef d établissement (seuls sont considérés les appareils spécialement conçus pour l élévation du personnel). Délivrance d une autorisation de conduite sur la base d une évaluation prenant en compte l aptitude médicale, les connaissances et le savoir-faire pour la conduite en sécurité, la connaissance des lieux et des instructions à respecter sur site. Le CACES ou l AFC ont une validité de 5 ans. PONTS ROULANTS ET PALANS R R Arrêté du CNAM R 423 Les conducteurs de ponts roulants, qu ils soient en cabine ou au sol (boite à boutons ou télécommande) doivent : - avoir reçu une formation organisée par l employeur - et être titulaire d une autorisation de conduite délivrée par l employeur. L AFC a une validité de 5 ans. La conduite des équipements servant au levage des charges est réservée aux travailleurs ayant reçu une formation adéquate portant sur les consignes de sécurité à respecter, les règles d utilisation des équipements, les règles d élingage et d utilisation des accessoires de levage.

5 GRUES AUXILIARES DE CHARGEMENT R R Arrêté du CNAM R 390 La formation concerne tout salarié susceptible d utiliser une grue auxiliaire de chargement. L employeur délivre une autorisation de conduite sur la base d une évaluation prenant en compte l aptitude médicale, les connaissances et le savoir-faire pour la conduite en sécurité, et la connaissance des lieux et des instructions à respecter sur site. Le CACES ou l AFC ont une validité de 5 ans. GRUES A TOUR R R Arrêté du CNAM R 377 La formation concerne tout salarié susceptible d utiliser une grue à tour. L employeur délivre une autorisation de conduite sur la base d une évaluation prenant en compte l aptitude médicale, les connaissances et le savoir-faire pour la conduite en sécurité, et la connaissance des lieux et des instructions à respecter sur site. Le CACES ou l AFC ont une validité de 5 ans. ENGINS DE CHANTIER R R Arrêté du CNAM R 372m La formation concerne tout salarié susceptible d utiliser un engin de chantier télécommandé ou à conducteur porté. L employeur délivre une autorisation de conduite sur la base d une évaluation prenant en compte l aptitude médicale, les connaissances et le savoir-faire pour la conduite en sécurité, et la connaissance des lieux et des instructions à respecter sur site. Le CACES ou l AFC ont une validité de 5 ans.

6 SECURITE INCENDIE R INCENDIE R R La consigne de sécurité incendie prévoit des essais et visites périodiques du matériel, et des exercices d évacuation (au moins tous les 6 mois), au cours desquels le personnel apprend : - à reconnaître les caractéristiques du signal sonore d alarme générale - à se servir des moyens de premiers secours - et à exécuter les diverses manœuvres nécessaires ELECTRICITE Articles 46 et 48 du décret du R et -11 R Décret du L employeur délivre, maintient ou renouvelle l habilitation des travailleurs autorisés à effectuer les opérations sur les installations électriques hors tension ou sous tension, ou au voisinage d installations électrique. Avant de délivrer l habilitation, l employeur s assure que le travailleur a reçu la formation théorique et pratique pour intervenir en sécurité. PRODUITS CHIMIQUES DANGEREUX EQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE R R R R R à 106 Le personnel de l entreprise exposé à des substances ou des préparations chimiques dangereuses euses doit recevoir : - une information appropriée (périodiquement actualisée) sur les agents chimiques dangereux se trouvant sur le lieu de travail - ainsi qu une formation et des informations quant aux précautions à prendre afin d assurer leur protection et celle des autres travailleurs présents sur le lieu de travail (consignes relatives aux mesures d hygiène à respecter et utilisation des EPI). Le chef d établissement doit informer toute personne effectuant des travaux qui présentent des risques pour les mains, pour la vue et toute personne exposée à un niveau sonore supérieur à 85dbA (R ) : - des risques contre lesquels l EPI les protège (des conditions d utilisation de l EPI, notamment les usages auxquels il est réservé ; des instructions ou consignes concernant les EPI ; des conditions de mise à disposition des EPI) - et des risques liés à l exposition au bruit (les moyens de prévention ; l obligation de se conformer aux mesures de prévention et de protection ; le port des protections individuelles ; le rôle de la surveillance médicale ).

7 TRAVAUX EN HAUTEUR TRAVAUX SUR CORDES R CNAM R 408 TRAVAUX SUR CORDE Les travailleurs qui mettent en œuvre des techniques d accès et de positionnement, au moyen de cordes, reçoivent une formation adéquate et spécifique aux opérations envisagées et aux procédures de sauvetage (renouvelée aussi souvent que nécessaire) (R ). ECHAFAUDAGE PROTECTION INTEGREE R Décret (du ) ECHAFAUDAGE Les échafaudages ne peuvent être montés, démontés ou sensiblement modifiés que sous la direction d'une personne compétente et par des travailleurs qui ont reçu une formation adéquate et spécifique aux opérations envisagées (R ). Le contenu de cette formation est précisé aux articles R et R Cette formation est renouvelée dans les conditions prévues à l'article R PROTECTION INTEGREE (R ) La prévention des chutes de hauteur est assurée par des garde-corps, intégrés ou fixés de manière sûre, rigides et d une résistance appropriée, placés à une hauteur comprise entre 1 m et 1,10 m et comportant au moins: - une plinthe de butée de 10 à 15 cm, en fonction de la hauteur retenue pour les garde-corps - une main courante - et une lisse intermédiaire à mi-hauteur ou par tout autre moyen assurant une sécurité équivalente PROTECTION COLLECTIVE R à -61 R PROTECTION COLLECTIVE (R ) Lorsque les dispositions de l'alinéa précédent ne peuvent être mises en oeuvre, des dispositifs de recueil souples doivent être installés et positionnés de manière à permettre d'éviter une chute de plus de 3 mètres (R )

8 MOYEN D ACCES MOYEN D ACCES (R ) Les postes de travail pour la réalisation de travaux en e hauteur doivent être accessibles en toute sécurité (soit de manière permanente, soit de manière temporaire). PERMANENT TEMPORAIRE EPI PROTECTION INDIVIDUELLE (R ) Lorsque des dispositifs de protection collective ne peuvent être mis en œuvre,, la protection des travailleurs doit être assurée au moyen d'un système d'arrêt de chute approprié ne permettant pas une chute libre de plus d'1 mètre ou limitant dans les mêmes conditions les effets d'une chute de plus grande hauteur. Lorsqu'il est fait usage d'un tel équipement de protection individuelle, un travailleur ne doit jamais rester seul afin de pouvoir être secouru dans un temps compatible avec la préservation de sa santé. En outre, l'employeur doit préciser dans une notice les points d'ancrage, les dispositifs d amarrages prévus pour la mise en œuvre de l'équipement de protection individuelle ainsi que les l modalités de son utilisation (R ) De plus, une formation doit être donnée à tous les salariés utilisant des EPI pour en assurer l entretien, la vérification et l utilisation en toute sécurité

9 AUTRES OBLIGATIONS DE FORMATION TECHNIQUES SPECIFIQUES ED 832 (INRS) Agents biologiques, agents cancérogènes, mutagènes et toxiques pour la reproduction Amiante Autoclaves Ascenseurs Avalanche, motoneiges Brai de houille Charpente métallique Coordonnateur en matière de sécurité et protection de la santé Déchets ménagers Entrepôts, magasins et parcs de stockage Ether de glycol, produits chimiques en fonderie, substances dangereuses Equipements de travail Equipements sous pression Explosifs utilisés dans les travaux du bâtiment et les travaux publics Explosions dans les lieux de travail - Installations frigorifique Légionnelles Locotracteur Microscope Monte meubles Opérations de fumigation, opérations hyperbares, opérations pyrotechniques Rayonnements ionisants Radioprotection Roll-conteneur Soudage à l arc Travaux de démolition Vibrations mécaniques Utilisation des feuillards d acier en levage Voies ferrées Prévention du risque routier (si la formation n est pas obligatoire, c est une des mesures de prévention adaptée au risque routier)

10 FICHE 1 FORMATION GENERALE A LA SECURITE Obligation de formation Contexte réglementaire OUI L du Code du travail + loi n du (qui complète la loi du , plaçant la formation parmi les principes généraux de prévention (L du Code du travail)). Tout employeur est tenu d'organiser une formation à la sécurité du travail au profit des salariés de son entreprise et de ceux dont il a la responsabilité temporaire en matière d'hygiène et de sécurité. Cible public Contenu - durée Titre sanction Validité du titre Conseils - salariés nouvellement embauchés (en CDD ou en CDI) - salariés intérimaires - salariés qui changent de poste de travail ou de technique - salariés qui reprennent leur activité après une absence > à 21 jours, sur demande du Médecin du travail Les salariés en CDD et les intérimaires affectés à des postes de travail présentant des risques particuliers doivent bénéficier d'un accueil et d'une formation renforcée à la sécurité. Il s'agit d'une formation : - pratique et appropriée à la sécurité du travail au sein de l'établissement en fonction de sa taille, de la nature de son activité, du caractère des risques qui y sont constatés et du type d'emplois occupés par les salariés concernés. - dispensée pendant les heures de travail et sur le lieu de travail - devant porter sur les conditions de circulation dans l entreprise, l'exécution du travail, les mesures à prendre en cas d'accident. Par ailleurs, l employeur à une obligation particulière d information et/ou de formation à la sécurité à l égard de certains salariés. La formation est organisée par l'employeur et dispensée par l'employeur lui-même et/ou par les salariés de l'encadrement ou par des organismes extérieurs à l entreprise. Les textes imposent une actualisation de la formation sans fixer de périodicité. A défaut de mise en œuvre d une formation générale à la sécurité, la faute inexcusable du chef d'entreprise est présumée établie en cas d'accident du travail. Il est donc conseiller : - d actualiser le contenu de la formation chaque année - de faire valider le contenu avec le médecin du travail - de penser à garder trace (récépissé, émargement..) de la réalisation des actions de formation menées. La dépense de formation à la sécurité prévue à l'article L est par principe non imputable sur la participation des employeurs à la formation professionnelle, sauf quand cette formation s'insère dans le cadre d'actions de formation professionnelle continue entendues au sens de l'article L du Code du travail.

11 FICHE 2 SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL Obligation de formation Contexte réglementaire OUI Art. R et -16 Le Code du travail rend obligatoire la présence d'un membre du personnel ayant reçu l'instruction nécessaire pour donner les premiers secours en cas d'urgence, dans chaque atelier où sont effectués des travaux dangereux et sur chaque chantier occupant 20 personnes au moins pendant plus de 15 jours où sont effectués des travaux dangereux. Il vaut mieux disposer de plusieurs sauveteurs-secouristes du travail, surtout dans les lieux où les risques d'accident sont les plus élevés et les plus graves (répartition proposée avec le médecin du travail). Cible public Contenu - durée Le sauveteur secouriste du travail est un membre du personnel volontaire ou désigné pour porter secours en cas d'accident. Formation théorique et pratique. Méthode pédagogique active avec apprentissage des gestes qui sauvent et mises en situation. 14 heures (minimum 12 heures) : 2 journées discontinues auxquelles il faut ajouter, si nécessaire, le temps pour traiter les risques particuliers de l'entreprise et de la profession (traités par le médecin du travail). Titre sanction Validité du titre Un certificat de sauveteur secouriste du travail sera délivré au candidat qui a participé activement à l ensemble de la formation et fait l objet d une évaluation continue favorable de la part du formateur. La formation est dispensée par un moniteur agréé. Maintien et actualisation des compétences (recyclage) Pour que son certificat reste valide, le SST doit maintenir et actualiser ses compétences (6 heures tous les 24 mois). Après un premier «recyclage», la périodicité des suivants est fixée à 24 mois. Toutefois, l entreprise qui le souhaite peut organiser un «recyclage» plus fréquent.

12 FICHE 3 COMITE HYGIENE SECURITE ET CONDITIONS DE TRAVAIL Obligation de formation Contexte réglementaire OUI Loi du L et -15, R pour le secteur privé et la Fonction Publique Hospitalière Décret du pour la Fonction Publique Territoriale Décret du pour la Fonction Publique d Etat Cible public Représentants du personnel élus siégeant au CHSCT (entreprise privée, FPH) Délégués du personnel dans les entreprises < à 50 salariés ayant mission de CHSCT Représentants du personnel et représentants de l Autorité du CHSCT (FPT et FPE) Contenu - durée Formation théorique et pratique. 3 jours mini pour les entreprises de - de 300 personnes et celles dont le CHSCT est animé par les DP + FPH 5 jours maxi pour les entreprises de + de 300 personnes 5 jours mini pour FPT et FPE et celles dont le CHSCT est animé par le CTP Un complément de formation spécifique, correspondant aux risques en rapport avec l activité de l entreprise, est obligatoire pour les CHSCT (dits «élargis») des entreprises SEVESO AS (SEVESO seuil haut). Titre sanction Validité du titre Recyclage Spécificités Attestation de suivi de formation avec durée légale de présence / obligatoire tous les 4 ans (durée de 2 mandats) pour la FPH et le secteur privé obligatoire tous les 4 ans (durée de 1 mandat) pour la FPE et la FPT Tous les secteurs d activité sont concernés par la formation CHSCT Tous les personnels élus sont concernés par la formation CHSCT dans le secteur privé Tous les représentants siégeant au CHSCT sont concernés par la formation dans la FPT et la FPE La formation peut être adaptée (durée et forme) aux spécificités de l entreprise

13 FICHE 4 GESTES ET POSTURES Obligation de formation Contexte réglementaire Cible public Contenu - durée Titre sanction Validité du titre Recyclage Spécificités OUI Décret n du sur l'information et la formation du personnel à la manutention manuelle prenant effet le 01/01/1993. Art. R Art. R du Code du travail CNAM R 344 Tous les travailleurs dont l'activité comporte des manutentions manuelles (quel que soit le poids des charges), des gestes répétitifs, des contraintes posturales ou des postures statiques. La formation permet de prendre conscience des risques encourus et de découvrir, pour les appliquer, les bons gestes et bonnes postures lors des manutentions. Les participants recevront des instructions sur les gestes et postures à adopter pour accomplir en sécurité les manutentions manuelles. Ils s entraîneront à l acquisition des principes de sécurité physique, d économie d effort et de techniques gestuelles pour lever porter déplacer. La durée est variable en fonction des attentes et objectifs à atteindre. La formation est encadrée par un formateur, spécialiste de la prévention des risques liés aux activités physiques (problèmes de dos et des troubles musculo-squelettiques). Une attestation de présence en formation (justification de présence). / Une actualisation des connaissances est recommandée. Il est souhaitable de distinguer le module à caractère informatif (conseils et recommandations) du module de formation (acquisition des principes de prévention d abord avec des objets neutres puis avec divers charges ou objets usuels (caisses, sacs, bidons ). Modules pouvant être associés et développés au cours de la formation: Travail sur écran et risques spécifiques suivants les situations de travail ou emploi métier (BTP, industrie, restauration - hôtellerie ).

14 FICHE 5 PREVENTION DES RISQUES LIES AU TRAVAIL SUR ECRAN Obligation de formation Contexte réglementaire OUI Décret N du , Article 5 Cible public Contenu - durée Toute personne travaillant sur écran. La formation permet de prendre conscience des risques liés au travail sur écran et des effets sur la santé. Des conseils et recommandations seront distribués pour permettre une meilleure implantation du poste de travail sur écran. Un module permettra de découvrir pour les appliquer les bons gestes et les bonnes postures lors de la manutention de charges spécifiques aux postes ou secteurs administratifs. La durée est variable en fonction des attentes et objectifs à atteindre. La formation est encadrée par un formateur, spécialiste de la prévention des risques professionnels, risques liés aux activités physiques. Titre sanction Validité du titre Une attestation de présence en formation (justification de présence). / Recyclage / Spécificités L acquisition des principes d aménagement de poste (ergonomie du poste, règles d implantation) se fait à partir d un poste simulé.

15 FICHE 6 Obligation de formation Contexte réglementaire Cible public Contenu - durée Titre sanction Validité du titre Recyclage Famille d engins CHARIOTS AUTOMOTEURS DE MANUTENTION OUI Art. R et 56 du Code du travail Décret du 02/12/1998 Recommandation CNAM pour le CACES R 389 Tous les travailleurs dont la fonction implique la conduite d un chariot automoteur de manutention. Formation théorique et pratique. Un contenu type, pour chaque famille d équipements de travail mobiles et d équipements de travail servant au levage de charges (ou de personnes) est défini par l INRS. Il s agit d un référentiel que le conducteur devra mettre en œuvre. La durée est variable selon le niveau du conducteur (débutant, occasionnel ou expérimenté). Obtention du CACES ou de l AFC pour la catégorie souhaitée (voir famille d engins). L employeur délivre une autorisation de conduite au conducteur pour les chariots dont le conducteur est porté. R : la formation à la sécurité dont bénéficient les travailleurs chargés de l utilisation ou de la maintenance des équipements de travail est renouvelée et complétée aussi souvent que nécessaire pour prendre en compte l évolution des équipements. Validité du CACES ou de l AFC : 5 ans Transpalettes ou gerbeurs à conducteur accompagnant. Catégorie 1 : transpalettes à conducteur portée levée inférieur à 1m. Catégorie 2 : chariots tracteurs et à plateau porteur de capacité inférieure à 6000 kg. Catégorie 3 : chariots élévateurs en porte à faux de capacité inférieure ou égale à 6000 kg. Catégorie 4 : chariots élévateurs en porte à faux de capacité supérieure à 6000 kg. Catégorie 5 : chariots élévateurs à mat rétractable. Catégorie 6 : conduite hors production (maintenance démonstration essais transfert). Spécificités Un complément de formation est obligatoire selon les spécificités de l appareil : -0utilisation d équipements hydrauliques particuliers (pince, tête pivotante bi ou tridirectionnelle, potence ) -0chariots particuliers (poste de conduite élevable, chariot à prise latérale, chariot embarqué, chariot articulé )

16 FICHE 7 PLATES FORMES ELEVATRICES DE PERSONNEL - PEMP Obligation de formation Contexte réglementaire Cible public Contenu - durée Titre sanction Validité du titre OUI Art. R Recommandation CNAM pour le CACES R 386. Tous les travailleurs dont la fonction implique la conduite d une PEMP. Formation théorique et pratique. Un contenu type, pour chaque famille d équipements de travail mobiles et d équipements de travail servant au levage de personnes est défini par l INRS. Il s agit d un référentiel que le conducteur devra mettre en œuvre. La durée est variable selon le niveau du conducteur (débutant, occasionnel ou expérimenté). Obtention du CACES ou de l AFC pour la catégorie souhaitée (voir famille d engins). L employeur délivre une autorisation de conduite au conducteur. Art. R du CT : la formation à la sécurité dont bénéficient les travailleurs chargés de l utilisation ou de la maintenance des équipements de travail est renouvelée et complétée aussi souvent que nécessaire pour prendre en compte l évolution des équipements. Recyclage Famille d engins Validité du CACES ou de l AFC : 5 ans. Cat 1A : translation admise en position repliée uniquement (élévation verticale) Cat 2A : translation admise en position haute, commandée depuis le châssis (élévation verticale) Cat 3A : translation admise en position haute, commandée depuis la plate-forme (élévation verticale) Cat 1B : translation admise en position repliée uniquement (élévation multidirectionnelle) Cat 2B : translation admise en position haute, commandée depuis le châssis (élévation multidirectionnelle) Cat 3B : translation admise en position haute commandée depuis la plate-forme (élévation multidirectionnelle)

17 FICHE 8 HABILITATION ELECTRIQUE Obligation de formation Contexte réglementaire Cible public Contenu - durée Titre sanction Validité du titre Recyclage Titre d habilitation OUI Décret du 20 septembre 2010 R à -11 R Norme NF C (nouvelle norme homologuée au 21 décembre 2011) Le personnel effectuant à titre permanent ou occasionnel des opérations sur des ouvrages ou partie d ouvrages électrique en exploitation ou au voisinage des pièces nues sous tension. Formation théorique et pratique. 1 jour pour le personnel non électricien qui évolue dans un environnement électrique (pénétration dans un local électrique ) 2 jours pour le personnel non électricien qui effectue des tâches simples en électricité (remplacement prise électrique, accessoires éclairage, réarmement de disjoncteur, relais thermique ) 3 jours pour le personnel électricien + 0,5 jour si spécificités (chargé de consignation, complément haute tension, essais ) L organisme de formation propose à l employeur un avis aidant à définir le contenu du titre d habilitation, qui sera conforme au modèle préconisé à la norme NF C Le titre d habilitation est délivré par l employeur. Celui-ci doit tenir à jour la liste des personnes habilitées, leurs niveaux d habilitation respectifs et les dates de formations et recyclages. L employeur remet au salarié un carnet de prescription basé sur la norme NF C adapté à la fonction occupé par le salarié. Une révision du titre d habilitation est recommandée si changement de l employeur, de fonction, restriction médicale, comportement anormal et modifications importantes des ouvrages. La périodicité recommandée par la CRAM est de 3 ans. B-H : la première lettre majuscule caractérise : B = Domaine BT et TBT (basse tension) H = Domaine HT (haute tension) (Domaine BT-TBT ; véhicule électrique) : L indice numérique caractérise : Personnel non électricien : indice 0, E ou S - Personnel électricien exécutant (électricien encadré) : indice 1 - Personnel chargé de travaux (chefs d équipe électricien) : indice 2. C-N-R-T-V : la deuxième lettre majuscule caractérise : C : chargé de consignation. N : travaux de nettoyage sous tension. R en BT > mesurage, dépannage, essais. T : travail sous tension. V : travail au voisinage. Exemple : un électricien devant réaliser des interventions de dépannage sur des ouvrages «basse tension» doit posséder une habilitation BR.

Les anciennes références du code du travail sont donc repérées par cette couleur dans les tableaux ci-après.

Les anciennes références du code du travail sont donc repérées par cette couleur dans les tableaux ci-après. L obligation générale de formation à la sécurité est introduite par la loi n 76-1106 du 06 décembre 1976 relative à la prévention des accidents du travail. Compte tenu des modifications de codification

Plus en détail

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Circulaire d'informations n 2009/17 du 15 septembre 2009 LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Références : - Loi n 84-594 du 12 juillet 1984 modifiée relative à la formation des agents de

Plus en détail

LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE

LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE I - CODE DU TRAVAIL A - LES PRINCIPES GENERAUX DE PREVENTION L obligation générale de sécurité incombe

Plus en détail

JANVIER FÉVRIER 2016. Cariste

JANVIER FÉVRIER 2016. Cariste Stages dans vos locaux (nous consulter pour dates, durée et tarif) ou Dans nos locaux : avec 6 salles de formation équipées Pour des formations en conditions réelles : 1100 m² de hall et 2000 m² extérieurs

Plus en détail

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Fiche Prévention LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Former les agents à la sécurité constitue une obligation légale de l autorité territoriale et fait partie intégrante de la politique

Plus en détail

L AUTORISATION DE CONDUITE. Olivier BRIAND Ingénieur Hygiène et Sécurité Dexia Sofcap

L AUTORISATION DE CONDUITE. Olivier BRIAND Ingénieur Hygiène et Sécurité Dexia Sofcap L AUTORISATION DE CONDUITE Olivier BRIAND Ingénieur Hygiène et Sécurité Dexia Sofcap SOMMAIRE Réglementation Code du Travail Arrêté du 2 décembre 1998 Circulaire du 15 juin 1999 Recommandations CNAMTS

Plus en détail

Formations. Catalogue. Edito Octobre 2015 Management sécurité Manutention, Risque Routier Secourisme Incendie Électricité Levage et manutention

Formations. Catalogue. Edito Octobre 2015 Management sécurité Manutention, Risque Routier Secourisme Incendie Électricité Levage et manutention Catalogue 2015 Edito Octobre 2015 Management sécurité Manutention, Risque Routier Secourisme Incendie Électricité Levage et manutention Edito 2015 C est la rentrée! Période d effervescence s il en est,

Plus en détail

Obligations RÉGLEMENTAIRES en matière d information et de formation des travailleurs à la prévention des risques à l amiante

Obligations RÉGLEMENTAIRES en matière d information et de formation des travailleurs à la prévention des risques à l amiante Obligations RÉGLEMENTAIRES en matière d information et de formation des travailleurs à la prévention des risques à l amiante Partie réglementaire nouvelle QUATRIÈME PARTIE : SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL

Plus en détail

Pôle «Prévention et Santé au Travail» Service «Prévention et Conditions de Travail»

Pôle «Prévention et Santé au Travail» Service «Prévention et Conditions de Travail» Pôle «Prévention et Santé au Travail» Service «Prévention et Conditions de Travail» Titre II du décret n 85-603 du 10 juin 1985 modifié par le décret 2012-170 du 3 février 2012 (articles 6 à 9) Article

Plus en détail

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES LES FORMATIONS OBLIGATOIRES OBJET : Identification d un risque d accident ou de maladie professionnelle lié à la méconnaissance des règles de l art, des consignes de sécurité et des mesures préventives.

Plus en détail

Adéquation Conseil Contrôle & Formation. Formations, Conseils, Vérifications générales périodiques ENGINS DE CHANTIER GRUE AUXILIAIRE

Adéquation Conseil Contrôle & Formation. Formations, Conseils, Vérifications générales périodiques ENGINS DE CHANTIER GRUE AUXILIAIRE Adéquation Conseil Contrôle & Formation Formations, Conseils, Vérifications générales périodiques GRUE A TOUR PONT ROULANT ENGINS DE CHANTIER GRUE AUXILIAIRE ECHAFAUDAGE 680 Allée du Vivarais 26300 BOURG

Plus en détail

5. INSPECTION COMMUNE PREALABLE ET PLAN DE PREVENTION

5. INSPECTION COMMUNE PREALABLE ET PLAN DE PREVENTION 1. OBJET Le décret n 92-158 du 20 février 1992 s'applique dès lors qu'une entreprise extérieure intervient dans un établissement d'une collectivité ou dans ses dépendances ou chantiers. 2. REGLEMENTATION

Plus en détail

VOUS APPORTER PLUS QUE LA FORMATION

VOUS APPORTER PLUS QUE LA FORMATION VOUS APPORTER PLUS QUE LA FORMATION NOS FORMATIONS 2015 NOS S DE FORMATIONS 2015 FORMATION DE CONDUITE D ENGINS EN SECURITE SELON LES RECOMMANDATIONS LUXEMBOURGEOISES DE L AAA PAGE ENGINS DE CHANTIER :

Plus en détail

2. Conduite d engins en sécurité

2. Conduite d engins en sécurité 2. Conduite d engins en sécurité Edition: 01/2015 Texte original en langue française 125, route d Esch L-1471 LUXEMBOURG Tél.: (+352) 26 19 15-2201 Fax: (+352) 40 12 47 Web: www.aaa.lu E-mail: prevention@secu.lu

Plus en détail

RÉGLEMENTATION SÉCURITÉ

RÉGLEMENTATION SÉCURITÉ RÉGLEMENTATION SÉCURITÉ Amiante page 22 Utiliser des échafaudages de pied 10068 - page 23 Monter et démonter des échafaudages de pied de type multidirectionnels 10085 - page 23 Monter et démonter des échafaudages

Plus en détail

OBLIGATIONS DE LA COLLECTIVITE AVANT INTERVENTION D ENTREPRISES EXTERIEURES PLAN DE PREVENTION

OBLIGATIONS DE LA COLLECTIVITE AVANT INTERVENTION D ENTREPRISES EXTERIEURES PLAN DE PREVENTION OBLIGATIONS DE LA COLLECTIVITE AVANT INTERVENTION D ENTREPRISES EXTERIEURES PLAN DE PREVENTION Service Santé Sécurité au Travail Maison des Communes Cité Administrative Rue Renoir BP 609 64006 PAU Cedex

Plus en détail

L HABILITATION ELECTRIQUE. Habilitation électrique - 1 -

L HABILITATION ELECTRIQUE. Habilitation électrique - 1 - L HABILITATION ELECTRIQUE Habilitation électrique - 1 - FORMATION ET HABILITATION Pour pouvoir être habilité, le personnel doit avoir acquis une formation relative à la prévention des risques électriques

Plus en détail

Tableau récapitulatif 2009

Tableau récapitulatif 2009 Tableau récapitulatif 2009 Thème Durée Date Lieu ACMO Module 1 : Formation avant prise de fonction. 3 jours 20,21,22 Avril ou 27, 28, 29 Avril page 2 Module 2 : Formation continue après prise de fonction,

Plus en détail

C est la reconnaissance, par son employeur, de la capacité d une personne à accomplir en sécurité les

C est la reconnaissance, par son employeur, de la capacité d une personne à accomplir en sécurité les L HABILITATION ELECTRIQUE 1 / DEFINTION DE L HABILITATION ELECTRIQUE D après l UTE C18 510 Art. 3.2.1 : C est la reconnaissance, par son employeur, de la capacité d une personne à accomplir en sécurité

Plus en détail

LES OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR EN TERMES DE SECURITE

LES OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR EN TERMES DE SECURITE LES OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR EN TERMES DE SECURITE Contexte de la prévention des risques Crée le 5 novembre 2001 le Document Unique d Évaluation des Risques (DU) constitue le socle de la démarche de

Plus en détail

3, Promenade des quais 46130 BRETENOUX 05 65 10 97 55 09 70 32 15 56 dossantosformation@orange.fr

3, Promenade des quais 46130 BRETENOUX 05 65 10 97 55 09 70 32 15 56 dossantosformation@orange.fr 3, Promenade des quais 46130 BRETENOUX 05 65 10 97 55 09 70 32 15 56 dossantosformation@orange.fr Qui sommes nous? Organisme de formation depuis 2004, DOS SANTOS FORMATION d abord spécialiste dans la conduite

Plus en détail

Réglementation relative aux autorisations de conduite et habilitations électriques

Réglementation relative aux autorisations de conduite et habilitations électriques Réglementation relative aux autorisations de conduite et habilitations électriques Les autorisations de conduite Bases réglementaires Définition Les conditions de la délivrance d une autorisation de conduite

Plus en détail

PrÉvention sécurité. environnement. Environnement. Prévention Sécurité Environnement. Manutention pages 70-71. Sécurité pages 72-81

PrÉvention sécurité. environnement. Environnement. Prévention Sécurité Environnement. Manutention pages 70-71. Sécurité pages 72-81 SOMMAIRE PrÉvention sécurité Environnement Prévention Sécurité Environnement Manutention pages 70-71 Sécurité pages 72-81 école PSE pages 82-85 Environnement page 86 PrÉvention sécurité Environnement les

Plus en détail

LES TRANSPALETTES ET TRANSPALETTES GERBEURS A CONDUCTEUR ACCOMPAGNANT

LES TRANSPALETTES ET TRANSPALETTES GERBEURS A CONDUCTEUR ACCOMPAGNANT N ewsletter N 24 mai 2010 Tous les éléments cités sur cette lettre d informations sont donnés à titre indicatif. Ils ne constituent en aucune façon une reproduction exhaustive ou littérale des prescriptions

Plus en détail

Mémento des formations en C.N.P.E.

Mémento des formations en C.N.P.E. 1/23 Mémento des formations en C.N.P.E. Pour toutes ces formations, vous pouvez contacter l Assistante de Direction du GIM Est ou les ingénieurs sécurité du GIM Est afin de définir les modalités de mise

Plus en détail

FORMATION ET HABILITATIONS ÉLECTRIQUES

FORMATION ET HABILITATIONS ÉLECTRIQUES FORMATION ET HABILITATIONS ÉLECTRIQUES L électricité est un danger qui ne se voit pas. Pourtant, elle est source de nombreux accidents. Connaître et appliquer les principes de base de la sécurité électrique

Plus en détail

SYNTHESE REGLEMENTATION

SYNTHESE REGLEMENTATION 2012 SYNTHESE REGLEMENTATION CODE DU TRAVAIL Le saviez-vous? L obligation générale de formation à la sécurité a été introduite par la loi n 76-1106 du 6 décembre 1976 relative à la prévention des accidents

Plus en détail

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.22

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.22 VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.22 Les formations réglementaires Code du Travail Articles R4141-1 à R4141-20 et R4143-1 à R4143-2 Code du Travail R4224-15 Code du Travail R4224-16

Plus en détail

Calendrier Prévisionnel des Formations Inter-Entreprises 2015 Agence de BORDEAUX (Saint Aubin) (dernière mise à jour : 31/08/15)

Calendrier Prévisionnel des Formations Inter-Entreprises 2015 Agence de BORDEAUX (Saint Aubin) (dernière mise à jour : 31/08/15) Préparations à l'habilitation électrique Electricien B1 B2 B1V B2V BT BR Initial Electricien B1 B2 B1V B2V BT BR Recyclage (1,5 jours) Non électricien exécutant B0 H0 Initial / Recyclage Non électricien

Plus en détail

ILLUMINATIONS DE NOEL

ILLUMINATIONS DE NOEL En période de fin d année, de nombreux agents des services techniques des collectivités territoriales sont confrontés à la pose et la dépose des illuminations de Noël. Cette activité ponctuelle présente

Plus en détail

Travaux interdits et travail en élévation. Aspects réglementaires applicables en EPLE. Les interdits et les dérogations

Travaux interdits et travail en élévation. Aspects réglementaires applicables en EPLE. Les interdits et les dérogations Travaux interdits et travail en élévation Aspects réglementaires applicables en EPLE Les interdits et les dérogations Adresse du site hygiène et sécurité académique: http://www.ac-creteil.fr/hygiene-securite

Plus en détail

SéConForm FORMATION ELECTRICITE FORMATION LEVAGE. FORMATION ATEX (risque explosion) Sécurité, Conseil, Formation. Savoir avancer

SéConForm FORMATION ELECTRICITE FORMATION LEVAGE. FORMATION ATEX (risque explosion) Sécurité, Conseil, Formation. Savoir avancer FORMATION ELECTRICITE FORMATION LEVAGE FORMATION ATEX (risque explosion) SéConForm Sécurité, Conseil, Formation GOARDOU Vincent 06.82.08.07.52 vincent.goardou@sfr.fr Savoir avancer Formations «Sécurité

Plus en détail

L HABILITATION ELECTRIQUE

L HABILITATION ELECTRIQUE L HABILITATION ELECTRIQUE intervenant S. GUIMBER APAVE SUDEUROPE Présentation APAVE le 12/10/2006 2 SOMMAIRE Risques électriques Habilitation électrique Points importants de la C18-510 Titre d habilitation

Plus en détail

Préparation à l'habilitation électrique FICHES TECHNIQUES DES FORMATIONS

Préparation à l'habilitation électrique FICHES TECHNIQUES DES FORMATIONS Habilitation électrique NF C 18-510 Préparation à l'habilitation électrique FICHES TECHNIQUES DES FORMATIONS Ce qui a changé dans la nouvelle réglementation Le guide UTE C 18 510 devient une norme NF C

Plus en détail

LA CONDUITE DE VEHICULES ET D ENGINS

LA CONDUITE DE VEHICULES ET D ENGINS Fiche outil n 2 LA CONDUITE DE VEHICULES ET D ENGINS Le Code de la route fixe les dispositions relatives à la conduite des différents véhicules automobiles ou ensemble de véhicules pour tous les conducteurs.

Plus en détail

OBLIGATIONS LEGALES DE FORMATION

OBLIGATIONS LEGALES DE FORMATION OBLIGATIONS LEGALES DE FORMATION SECURITE INCENDIE (code du travail) Art. L 231-3-1 "... il appartient au chef d'établissement de mettre en place une organisation de la sécurité de son établissement. Il

Plus en détail

FORMATION ET HABILITATION N 1

FORMATION ET HABILITATION N 1 FORMATION ET HABILITATION N 1 Objectifs : - décoder les différents types d habilitations - s informer sur l organisation des formations à la prévention des risques électriques Mise en situation : Alors

Plus en détail

Les anciennes références du code du travail sont donc repérées par cette couleur dans les tableaux ci-après.

Les anciennes références du code du travail sont donc repérées par cette couleur dans les tableaux ci-après. L obligation générale de formation à la sécurité est introduite par la loi n 76-1106 du 06 décembre 1976 relative à la prévention des accidents du travail. Compte tenu des modifications de codification

Plus en détail

c'est notre La formation, métier! CHARIOT NACELLE PONT ROULANT SST Lutte contre incendie Habilitation électrique C.H.S.C.T. P.R.A.P.

c'est notre La formation, métier! CHARIOT NACELLE PONT ROULANT SST Lutte contre incendie Habilitation électrique C.H.S.C.T. P.R.A.P. La formation, c'est notre métier! CHARIOT NACELLE PONT ROULANT SST P.R.A.P. Lutte contre incendie Habilitation électrique C.H.S.C.T. Risques chimiques Réglementation Financement Édito Crée en 2003, PROCARIST

Plus en détail

FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 6, rue d e l Ang e 6 6 9 0 1 PERPIG N A N CEDEX

FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 6, rue d e l Ang e 6 6 9 0 1 PERPIG N A N CEDEX C E N T R E d e G E S T I O N D e s P y r é n é e s O r i e n t a l e s FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 6, rue d e l Ang e 6 6 9 0 1 PERPIG N A N CEDEX 04 68 34 87 21-04 68 34 37 24 - beringuier.medprev@cdg66.fr

Plus en détail

LES OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR EN MATIÈRE DE PRÉVENTION ET SÉCURITÉ DES SALARIÉS

LES OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR EN MATIÈRE DE PRÉVENTION ET SÉCURITÉ DES SALARIÉS LES OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR EN MATIÈRE DE PRÉVENTION ET SÉCURITÉ DES SALARIÉS SOMMAIRE Le rappel des obligations légales. les principaux risques. Le document Unique. Rappel des obligations légales Article

Plus en détail

Travaux réalisés dans un établissement par une entreprise extérieure (2/3) : Le plan de prévention

Travaux réalisés dans un établissement par une entreprise extérieure (2/3) : Le plan de prévention Fonction Publique Territoriale Centre de Gestion de Maine et Loire Service Hygiène & Sécurité Fiche n 82 Création : Mai 2013 Travaux réalisés dans un établissement par une entreprise extérieure (2/3) :

Plus en détail

DIRECTION DES RELATIONS DE TRAVAIL SEMINAIRE D INFORMATION SUR LE THEME «LA SECURITE DES SALARIES : UNE VALEUR AJOUTEE POUR L ENTREPRISE»

DIRECTION DES RELATIONS DE TRAVAIL SEMINAIRE D INFORMATION SUR LE THEME «LA SECURITE DES SALARIES : UNE VALEUR AJOUTEE POUR L ENTREPRISE» DIRECTION DES RELATIONS DE TRAVAIL SEMINAIRE D INFORMATION SUR LE THEME «LA SECURITE DES SALARIES : UNE VALEUR AJOUTEE POUR L ENTREPRISE» COMMUNICATION RELATIVE AU CADRE REGLEMENTAIRE CONCERNANT LA PREVENTION

Plus en détail

Il devra adapter son discours et ses exemples au niveau et à l activité prépondérante des stagiaires de son groupe.

Il devra adapter son discours et ses exemples au niveau et à l activité prépondérante des stagiaires de son groupe. Face à face pédagogique en français et en langue étrangère : 7 heures 1. Tour de table Introduction 2. Contexte et enjeux de la sécurité 3. Les risques et moyens de prévention/protection 4. Organisation

Plus en détail

SANTÉ AU TRAVAIL L ESSENTIEL DE CE QUI CHANGE

SANTÉ AU TRAVAIL L ESSENTIEL DE CE QUI CHANGE SANTÉ AU TRAVAIL L ESSENTIEL DE CE QUI CHANGE LOI DU 20 JUILLET 2011 ET SES DÉCRETS D APPLICATION Loi n 2011-867 du 20 juillet 2011 relative à l organisation de la médecine du travail, décrets 2012-134

Plus en détail

TRAVAUX EN HAUTEUR Nouvelle législation. Décret du 01/09/2004 Arrêté du 21/12/2004 Recommandation R 408

TRAVAUX EN HAUTEUR Nouvelle législation. Décret du 01/09/2004 Arrêté du 21/12/2004 Recommandation R 408 TRAVAUX EN HAUTEUR Nouvelle législation Décret du 01/09/2004 Arrêté du 21/12/2004 Recommandation R 408 Décret du 01 septembre 2004 Réalisation des travaux temporaires en hauteur PRÉVENIR LES CHUTES Art.

Plus en détail

La santé et la sécurité en entreprise

La santé et la sécurité en entreprise La santé et la sécurité en entreprise Ce guide est élaboré en vue de guider votre entreprise dans la conformité aux obligations légales concernant les documents et registres obligatoires. Il est structuré

Plus en détail

Prévention des risques professionnels Secourisme Electricité Santé et sécurité au travail Levage Manutention Incendie Amiante

Prévention des risques professionnels Secourisme Electricité Santé et sécurité au travail Levage Manutention Incendie Amiante C A T A L O G U E 2016 Management de la sécurité F O R M A T I O N S Elaborer son document unique Formation du référent sécurité Formation à l analyse des AT : L arbre des causes Formation des membres

Plus en détail

Guide pour les entreprises utilisatrices de travail eurs temporaires 2012

Guide pour les entreprises utilisatrices de travail eurs temporaires 2012 Guide pour les entreprises utilisatrices de travailleurs temporaires 2012 2 Guide pour les entreprises utilisatrices Edito c Editorial Le travailleur temporaire, est un perpétuel nouveau, soumis à des

Plus en détail

TABLEAU DES FORMATIONS OBLIGATOIRES

TABLEAU DES FORMATIONS OBLIGATOIRES CARAXO marque de votre empreinte la Fonction Formation www.caraxo.fr 1 DOCUMENT UTILE TABLEAU DES FORMATIONS OBLIGATOIRES Définition Les formations obligatoires représentent l ensemble des actions de formation

Plus en détail

Archiver dans une entreprise privée commerciale Fiche 4 : au moins 5 ans

Archiver dans une entreprise privée commerciale Fiche 4 : au moins 5 ans Sécurité Livre de paie (applicable jusqu au 31/07/1998) art. L. 143-5). Déclarations préalables à l embauche L. 320). Relevé mensuel des contrats de travail art. R. 320-1-1). Tous documents, en général,

Plus en détail

CdC_01_0016_2014_Qualité, sécurité, hygiène, environnement. Titre de l action de formation : Sauveteur Secouriste du Travail - Formation initiale

CdC_01_0016_2014_Qualité, sécurité, hygiène, environnement. Titre de l action de formation : Sauveteur Secouriste du Travail - Formation initiale Annexe technique au cahier des charges d achat de formation, dans le cadre du plan de formation mutualisé interentreprises du FAFSEA : CdC_01_0016_2014_Qualité, sécurité, hygiène, environnement FAFSEA,

Plus en détail

FORMATIONS EN MATIERE DE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL

FORMATIONS EN MATIERE DE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL FORMATIONS EN MATIERE DE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL Prévention et Sécurité au Travail Fiche Santé et Travail n 111 Date : 01/09/2014 "Un homme averti en vaut deux" Ce proverbe souligne que l on est plus

Plus en détail

- Intervenant- Dr FAUQUEMBERGUE Médecin du Travail

- Intervenant- Dr FAUQUEMBERGUE Médecin du Travail - Intervenant- Dr FAUQUEMBERGUE Médecin du Travail PLAN Réforme au 1 er Juillet 2012 Les missions du service de santé au travail Les missions du médecin du travail Les missions de l IPRP (Intervenant en

Plus en détail

Autorisation de conduite et / ou CACES Comment choisir?

Autorisation de conduite et / ou CACES Comment choisir? Autorisation de conduite et / ou CACES Comment choisir? Frédéric Maurer Thierry Conroy Preventica - Strasbourg, le 06 juin 2007 2 1946 Le Dr. Friedrich Jungheinrich lance la fabrication d appareils de

Plus en détail

MANAGEMENT DE LA RADIOPROTECTION

MANAGEMENT DE LA RADIOPROTECTION Page : 1/10 MANUEL MAN-CAM-NUC-F Seule la version informatique est mise à jour, avant toute utilisation consulter sur le réseau Intranet la version en cours de ce document Page : 2/10 HISTORIQUE DE RÉVISION

Plus en détail

Les textes référant sont le

Les textes référant sont le entreprises...toujours à vos côtés! Prév.293 mars 2011 AUTORISATION DE CONDUITE ET C.A.C.E.S. Autorisation de Conduite - Contexte Réglementaire Les textes référant sont le décret 98 1084 du 2 décembre

Plus en détail

LE RISQUE ELECTRIQUE

LE RISQUE ELECTRIQUE Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes Pôle Concours, Emploi, Santé, Sécurité, Organisation du Travail et Maintien dans l Emploi Service Prévention LE RISQUE ELECTRIQUE En 2010,

Plus en détail

Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION ... ... FICHES SIGNALÉTIQUES

Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION ... ... FICHES SIGNALÉTIQUES Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION Lieu de l intervention :... Service, local, secteur ou atelier :... Nature de l opération

Plus en détail

Le calendrier des formations

Le calendrier des formations Le calendrier des formations 2016 Entraigues Marseille Nice Entraigues Marseille Nice Santé Sécurité et Qualité de Vie au Travail S O M M A I R E 2 Sensibilisation arrêt cardiaque et DAE CHSCT 3 PRAP -

Plus en détail

Evaluer les risques professionnels et mettre en œuvre une démarche de prévention globale

Evaluer les risques professionnels et mettre en œuvre une démarche de prévention globale Evaluer les risques professionnels et mettre en œuvre une démarche de prévention globale Estelle DAVIN Psychologue du lien social Formatrice EDOFASE Titulaire d un Master II Psychologie du Lien Social

Plus en détail

IONS CHSCT / CE ETRE REPRESENTANT DU PERSONNEL AU CHSCT (EFFECTIF ENTRE 50 ET 300 SALARIES) 3 JOURS CHSCT : RENOUVELLEMENT DE ION DES REPRESENTANTS DU PERSONNEL AU CHSCT tous les 4 ans 3 JOURS ETRE REPRESENTANT

Plus en détail

JUNGHEINRICH Solutions en intralogistique

JUNGHEINRICH Solutions en intralogistique JUNGHEINRICH Solutions en intralogistique Autorisation de conduite et/ou CACES, comment choisir? Thierry Conroy Préventica Marseille, le 18 juin 2014 Stand C 10 Jungheinrich et la manutention Jungheinrich

Plus en détail

TRAVAUX TEMPORAIRES EN HAUTEUR

TRAVAUX TEMPORAIRES EN HAUTEUR TRAVAUX TEMPORAIRES EN HAUTEUR TRANSPOSITION DE LA DIRETIVE EUROPEENNE (2001-45) ET FIXATION DE NOUVELLES MESURES (Décret 2004-924 du 1 er septembre 2004) 1 Les nouvelles dispositions Le décret n 2004-924

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS Santé et Sécurité du Travail

CATALOGUE FORMATIONS Santé et Sécurité du Travail Prévention et Sécurité Incendie Jean-Baptiste PLAISANCE email : azur.secourisme@yahoo.fr AUDIT ASSISTANCE CONSEILS et FORMATIONS Tél : 06 99 97 18 18 www.formations-secourisme.fr Des formations interactives

Plus en détail

Formation à la sécurité Obligations réglementaires

Formation à la sécurité Obligations réglementaires Formation à la sécurité Obligations réglementaires Formation à la sécurité Obligations réglementaires Anne Le Roy, Information juridique ED 832 novembre 2006 SOMMAIRE I. Obligation générale de formation

Plus en détail

Ingénieur en prévention des risques

Ingénieur en prévention des risques Ingénieur en prévention des risques G1X22 Prévention hygiène et sécurité / Restauration - IR L ingénieur de recherche en prévention des risques assiste et conseille la direction de l établissement pour

Plus en détail

RISQUE ELECTRIQUE ET HABILITATION ELECTRIQUE. Fabrice NORGEUX - CARSAT Centre Ouest

RISQUE ELECTRIQUE ET HABILITATION ELECTRIQUE. Fabrice NORGEUX - CARSAT Centre Ouest RISQUE ELECTRIQUE ET HABILITATION ELECTRIQUE Fabrice NORGEUX - CARSAT Centre Ouest 21 octobre 2011 1 Le risque électrique : quelques chiffres La réglementation et ses évolutions L'habilitation électrique

Plus en détail

FORMATION AUX HABILITATIONS ELECTRIQUES

FORMATION AUX HABILITATIONS ELECTRIQUES Durée : 14 heures 2 journées Personnels non électriciens travaillant à proximité ou au voisinage d installations électriques, ou effectuant des travaux élémentaires simples - Documentation fournie à chacun

Plus en détail

Programme de formation initiale SST

Programme de formation initiale SST Programme de formation initiale SST Pré requis : Aucun Encadrement : La formation est dispensée au minimum par un formateur SST rattaché à : Un organisme de formation habilité pour la formation initiale

Plus en détail

Annexe III - Actions particulières de formation liées à l exposition à un risque spécifique ou à une ambiance de travail

Annexe III - Actions particulières de formation liées à l exposition à un risque spécifique ou à une ambiance de travail CHAPITRE 5 Annexe III - Actions particulières de liées à l exposition à un risque spécifique ou à une ambiance de travail Les s Annexe III Actions particulières de liées à l exposition à un risque spécifique

Plus en détail

Formation à la sécurité

Formation à la sécurité Former à la sécurité les salariés constitue une obligation légale du chef d entreprise et fait partie intégrante de la politique de prévention qu il doit mettre en œuvre. Formation à la sécurité Obligations

Plus en détail

FORMATION / CONSEIL / SECURITÉ

FORMATION / CONSEIL / SECURITÉ FORMATION / CONSEIL / SECURITÉ ENGINS DE CHANTIER / GRUE À TOUR / GRUE MOBILE / PEMP / CHARIOTS ÉLÈVATEURS / GRUE AUXILIAIRE / PONT ROULANT ÉLINGUEUR / TRAVAIL EN HAUTEUR / ÉCHAFAUDAGE / HABILITATION ÉLECTRIQUE

Plus en détail

OBJECTIFS. PROGRAMME et déroulement - nouvelle norme 2012 UTE C 18-510. Premier jour :

OBJECTIFS. PROGRAMME et déroulement - nouvelle norme 2012 UTE C 18-510. Premier jour : Formation habilitation électrique pour électriciens Nouvelle norme 2012 UTE C 18-510 3 jours Formations aux habilitations électriques pour des niveaux : BP/BE/B1/B1V/B2/B2V/BC/BR/H0/H1/H1V/H2/HC OBJECTIFS

Plus en détail

MODE D EMPLOI VOUS AVEZ RECOURS À L INTERIM

MODE D EMPLOI VOUS AVEZ RECOURS À L INTERIM RISQUES PROFESSIONNELS VOUS AVEZ RECOURS À L INTERIM Au plan national, les partenaires sociaux de la Caisse Nationale d'assurance Maladie ont adopté, en mars 2007, un texte intitulé "Accueil et santé au

Plus en détail

Fiche des risques professionnels (fiche d entreprise)

Fiche des risques professionnels (fiche d entreprise) (fiche d entreprise) Tampon Médical Tampon de la collectivité Signature Signature Art. 14-1 du Décret n 85-603 du 10 juin 1985 modifié Dans chaque service d une collectivité territoriale et dans chaque

Plus en détail

Sommaire. Définition des décrets d applications

Sommaire. Définition des décrets d applications Prévention des risques électriques Bienvenue! Mis en ligne le 13/02/2012 Sommaire Définition des décrets d applications Norme NF C 18-510: Processus d une habilitation électrique Principe et articulation

Plus en détail

Prévenir et Indemniser la Pénibilité au Travail : le Rôle des IRP

Prévenir et Indemniser la Pénibilité au Travail : le Rôle des IRP Prévenir et Indemniser la Pénibilité au Travail : le Rôle des IRP Les facteurs de pénibilité applicables au 1 er janvier 2015 T R A V A I L D E N U I T T R A V A I L E N É Q U I P E S S U C C E S S I V

Plus en détail

F.C.I. FORMATIONS CONSEILS INCENDIE. Formations. S.S.T. (Sauveteur Secouriste du Travail) E.P.I. (Equipier de Première Intervention)

F.C.I. FORMATIONS CONSEILS INCENDIE. Formations. S.S.T. (Sauveteur Secouriste du Travail) E.P.I. (Equipier de Première Intervention) F.C.I. FORMATIONS CONSEILS INCENDIE Formations S.S.T. (Sauveteur Secouriste du Travail) E.P.I. (Equipier de Première Intervention) S.S.I.A.P. 1 (Service de Sécurité Incendie et d Assistance à Personnes)

Plus en détail

Mémo employeur Formations obligatoires des salariés

Mémo employeur Formations obligatoires des salariés Dossier Thématique Mémo employeur Formations obligatoires des salariés EXECUTION DU TRAVAIL FORMATION A LA SECURITE RELATIVE AUX CONDITIONS D EXECUTION DU TRAVAIL Article R4141-13 Article R4141-14 Article

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION Chariots Automoteurs A Conducteur Porté R389

PROGRAMME DE FORMATION Chariots Automoteurs A Conducteur Porté R389 PROGRAMME DE FORMATION Chariots Automoteurs A Conducteur Porté R389 Les différents types et catégories de Chariots automoteurs à Conducteur porté (hors chantier BTP) Cat1 Transpalette à conducteur porté

Plus en détail

TRAVAUX EN HAUTEUR. Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Gard. Réunion Travaux en Hauteur 28 et 29 juin 2005

TRAVAUX EN HAUTEUR. Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Gard. Réunion Travaux en Hauteur 28 et 29 juin 2005 TRAVAUX EN HAUTEUR Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Gard SOMMAIRE Les accidents de service La nouvelle réglementation Les principes généraux de prévention Quelques situations de

Plus en détail

Formation Durée TP Référence Ville Juil. Sept. Oct. Nov. Déc. + TP 0,5 jour optionnel. + TP 0,5 jour optionnel 2 BA/X035 3 BA/X050

Formation Durée TP Référence Ville Juil. Sept. Oct. Nov. Déc. + TP 0,5 jour optionnel. + TP 0,5 jour optionnel 2 BA/X035 3 BA/X050 ATEX Habilitation ATEX niveau 1 - Agent d exécution technique intervenant dans les zones à risques d explosion Habilitation ATEX niveau 2 2 Bâtiment 1 + TP 0,5 jour optionnel + TP 0,5 jour optionnel AT/B001

Plus en détail

1. Risques liés aux situations de co-activité

1. Risques liés aux situations de co-activité A LA CHARGE DE L EMPLOYEUR EN Annexe 1 MATIERE D EVALUATION DES RISQUES 1. Risques liés aux situations de co-activité Il s agit d articuler le document unique avec les instruments prévus par : - le décret

Plus en détail

CGT, CFDT, CFTC, FO),

CGT, CFDT, CFTC, FO), Interim / septembre 2011 L Etat, la Caisse nationale de l Assurance maladie des travailleurs salariés (Cnamts) et la Commission des accidents du travail et des maladies professionnelles (CATMP) composée

Plus en détail

Dans quels cas réaliser un plan de prévention?

Dans quels cas réaliser un plan de prévention? Dans quels cas réaliser un plan de prévention? «L opération» peut être de différentes natures : chantiers, travaux de bâtiment, entretien de locaux, prestations intellectuelles Planification d une opération

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2010

CATALOGUE DES FORMATIONS 2010 FORSEC est une entreprise de formation spécialisée dans les risques professionnels. CATALOGUE DES FORMATIONS 2010 «Informer, Notre mission : «Informer, Former et Responsabiliser». Former votre personnel

Plus en détail

Financement des formations à la sécurité

Financement des formations à la sécurité Financement des formations à la sécurité Il existe de nombreux contentieux, soit avec l administration, soit avec des OPCA, sur la question du financement des formations à la sécurité. La présente note

Plus en détail

RISQUE ELECTRIQUE ET HABILITATION ELECTRIQUE

RISQUE ELECTRIQUE ET HABILITATION ELECTRIQUE RISQUE ELECTRIQUE ET HABILITATION ELECTRIQUE Fabrice NORGEUX, Carsat Centre Ouest 1 1 Le risque électrique : quelques chiffres La réglementation et ses évolutions L'habilitation électrique 2 Le risque

Plus en détail

Direction Générale du Travail

Direction Générale du Travail Direction Générale du Travail Radioprotection des travailleurs Evolutions réglementaires intervenues et celles attendues en 2013 impactant l action des médecins du travail Réforme de la médecine du travail,

Plus en détail

Manutention... p.2 Santé au travail... p.4 Habilitations Electriques... p.5 S.S.I.A.P... p.7

Manutention... p.2 Santé au travail... p.4 Habilitations Electriques... p.5 S.S.I.A.P... p.7 Manutention... p.2 Santé au travail... p.4 Habilitations Electriques... p.5 S.S.I.A.P.... p.7 Institut Guard s Formation 179, bd Charles de Gaulle 37540 SAINT CYR SUR LOIRE Tél : 02 47 49 36 36 Fax : 02

Plus en détail

Synthèse du dispositif pénibilité applicable à compter du 1er janvier 2015.

Synthèse du dispositif pénibilité applicable à compter du 1er janvier 2015. Synthèse du dispositif pénibilité applicable à compter du 1er janvier 2015. Les décrets sur la pénibilité, ont été publiés au Journal officiel vendredi 10 octobre 2014. Ils y a 10 facteurs de pénibilité,

Plus en détail

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION SOMMAIRE PROFIL DE RECRUTEMENT - STATUT... 1 LES QUALITES ATTENDUES LA FORMATION... 1 ROLE, MISSIONS ET CHAMP D INTERVENTION... 1 A. Rôle et champ d intervention... 1 B. Les

Plus en détail

Formation à la prévention des risques professionnels. CARSAT Centre Ouest Petit déjeuner de la prévention 2013

Formation à la prévention des risques professionnels. CARSAT Centre Ouest Petit déjeuner de la prévention 2013 Formation à la prévention des risques professionnels 1 CARSAT Centre Ouest Petit déjeuner de la prévention 2013 Déroulement de la présentation Origine et évolution de la formation à la prévention Formation

Plus en détail

Formations en sécurité. Conseil en sécurité

Formations en sécurité. Conseil en sécurité Formations en sécurité Conseil en sécurité Sécurit Up 85 Bis route de Saint-Priest 69780 Mions Tél : 04 78 21 72 90 Fax : 04 78 21 73 76 E-mail : contact@securitup.fr Quelques chiffres En 2010, selon les

Plus en détail

EDITIONS TISSOT. Plan général de l ouvrage

EDITIONS TISSOT. Plan général de l ouvrage DOSSIER PRATIQUE BTP Evaluation des risques professionnels EDITIONS TISSOT Textes à jour au 1 er septembre 2006 Plan général de l ouvrage 1 re partie : A propos d évaluation des risques... 101 2 e partie

Plus en détail

Les nouveaux décrets en basse tension

Les nouveaux décrets en basse tension Les nouveaux décrets en basse tension Évolution du décret du 14 novembre 1988 et de la publication UTE C 18-510 Le décret 88-1056 du 14 novembre 1988 est abrogé et remplacé par 4 nouveaux décrets depuis

Plus en détail

Action nationale 2012 dans les mines et carrières : l intervention des entreprises extérieures

Action nationale 2012 dans les mines et carrières : l intervention des entreprises extérieures Action nationale 2012 dans les mines et carrières : l intervention des entreprises extérieures 1 Pourquoi le thème «entreprises extérieures»? Dans le comparatif RGIE/code du travail, il apparaît que les

Plus en détail