Systèmes d'information)t i

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Systèmes d'information)t i"

Transcription

1 Page 1/7 Systèmes d'information)t i t t t t l l t t l t Le SaaS, souvent avantageux, mais à manier avec prudence Les avantages offerts par ce nouveau mode d'exploitation en ligne des logiciels semblent faire du SaaS un passage obligé. Mais en y regardant de plus près, toutesles fonctions de la supply chain ne s'y prêtent pas. Performance insuffisante des réseaux de communications, coûts cachés, etc. La prudence doit tempérer l'engouement.

2 Page 2/7 IAAS PAAS \ \ CZ/o-u/ci' p ro-v 6ti«'*f on succès est indéniable. Le chiffre d'affaires du SaaS, ou Software as a Service, a progressé de 28 % en 2014 sur le marché de l'hexagone. Chez les éditeurs français, il représente désormais 17 % de leur activité. En 2015, il devrait représenter 1,5 milliard d'euros, tous éditeurs confondus, selon le La Sian Syntec Numérique* (cf de l'oul encadré). Mais qu'est- jjq n f or ce que le SaaS? «II se mîet définit i -f - selon t deux t ] *" mist.. aspects : la facturation ^ et la technologie titili a P as " sée, rappelle Philippe Guilhaumou, dirigeant et fondateur du conseil BestFree- Choice. En SaaS, le client ne possède plus le logiciel mais le loue et paie im abonnement à hauteur de sa consommation. Il ne faut pas le confondre avec une location où le prix serait le même tons les mois, quel que soit le nombre de flux traités. Dans ce cas, il y a des chances que l'outil proposé soit en mode ASP, ou Assistance Service Provider. Ce qui amène à parler de la technologie : le mode SaaS revient à proposer un outil standardisé, peu ou proti identique d'un client à l'autre, avec une mutualisation des données au niveau des serveurs.» Un mode de consommation. La performance de ce mode de "consommation" du logiciel, d'autant plus fort que le marché du logiciel B to B est proche de la stagnation, La standardisation Sation s'appuie donc sur un de l'outil assure son Sun certain nombre d'avannement tages pour ses utilisa- bon fonctionnement, teurs> sa mise en œuvre ;uvre est ré étés à 1>envi P...., par les éditeurs : la fac- rapide et facile, il ll n'y n y ture est àla hauteur de a pas les coûts ts Caches caches de la lû licence. j a consommation, inutile d'investir dans des infrastructures informatiques, plus besoin de recruter des compétences externes pour les fonctions informatiques, les mises à jour se font automatiquement, la standardisation de l'outil assure son bon fonctionnement, sa mise en œuvre cst rapide et facile, il n'y a pas les coûts cachés de la licence liés aux mises à jour et à la maintenance. Et surtout, «le SaaSpennet aux entreprises de se recentrer sur leur cœur tie métier», affirme Philippe Seguin directeur application et cloud chez

3 Page 3/7 Genenx, editeur qui a décidé il y a quèlques annees de ne plus proposer que du SaaS à ses nouveaux clients. Plutôt dédie à ses débuts aux petites entreprises qui ne pouvaient pas financer une licence et se retrouvaient condamnées au fameux papier-crayon, le SaaS semble aujourd'hui faire des émules à tous les niveaux. Ainsi, Simply Market, enseigne de supermarches du groupe Auchan, a adhéré au WMS en SaaS en mai 2014, et FM Logistic a aussi choisi la même application pour sa filiale russe sur les activités produits frais Pour Didier Santurette, directeur du developpement de l'intégrateur et éditeur ACSEP, cela ne fait aucun doute, «demamtoutlemondesemensaas Impuls trois cms que nous proposons cette solution avec notre WMS IzyPro, nous rimons plus venduimeseule licence. Bus nos clients demandent le SaaS.» II cite ainsi aussi bien un e-commerçant comme Aliséo, qui ne souhaitait pas investir dans une licence, que le groupe Labatut qui a fait le choix du SaaS lors de l'ouverture d'un nouvel entrepôt dédié au e-commerce. SDFTWA AS A SERV Des limites à ne pas ignorer. Cependant, des éditeurs, même impli qués dans ce nouveau mode d'exploitation logicielle, en voient certaines limites. C'est le cas de Negsys, qui avait lancé en mars 2014, lors de la SITL, l'opération «180jours pour ètre s alis f cat Les questions a se poser a propos du Saa > Est-ce que le mode SaaS est adapté à mon activite et à mes contraintes? La question a lair naïve et pourtant elle est essentielle ll est important de simuler et de comparer les coûts d une licence et du SaaS en prenant en compte les coûts caches, comme une mise à jour du logiciel lorsqu on est en mode licence > Que comprend mon Contrat? Limportance de la lecture du contrat n est pas a sous-estimer Tous les editeurs n intègrent pas les mêmes services dans leur contrat Les elements a regarder de pres sont la réversibilité lacces a la hotlme [par telephone ou par mail, la couverture horaire la remontée de I incident récurrent, etc ] les conditions de mise a jour le temps de réponse garanti I acces au logiciel, les conditions de sauvegarde des donnees etc Ne pas oublier non plus que le mode SaaS comprend dans son prix les mises a jour, contrairement a IASP (Assistance Service Provider] qui se présente lui aussi comme un abonne ment, maîs qui ne fluctue pas selon le nombre de donnees échangées ou le nombre d utilisateurs et pour lequel il n y a pas de mutualisation pour I editeur > Est-ce que je dispose d'un débit suffisamment élevé pour une bonne communication avec l'editeur-hebergeur? Un débit trop faible par rapport au type d activite peut entraîner des temps de réponse trop longs ou des interruptions a des moments gênants Certains editeurs proposent dans ce cas I installation d une ligne dédiée qui représente un coût supplementaire parfois importent lorsque lentreprise se situe dans une region reculée > Quel est le niveau de sécurité garanti nécessaire à mon projet 7 Une sauvegarde de donnees supplémentaires aura un coût Demander a disposer d un serveur dedie (pas de mutualisation avec d autres entreprises) sera également facture par lediteur > Quelles garanties et dédommagements en cas de défaillance de l'éditeur? L'éditeur est-il fiable? La solidité économique de lediteur est encore plus importante en mode SaaS qu en mode licence En effet si I editeur disparaît tous les services s arrêtent, contrairement au mode licence qui laisse le temps de changer de fournisseur

4 Page 4/7 et rembourse» et consacre aujourd'hui 70 % de son activité d'éditeur au SaaS. Pour son directeur commercial, Patrick Rebel, «toutes les entreprises œferantpas ce choix. NMS atteindrons peut-être un jour les 85 %, mus il riyaurapas IOU %, notamment parce quil s'agit d une politique dentreprise. Certains dirigeants, certains secteurs dactivité, ne s ont pas prêts àperdre la main sur leur outil II est important informatique et préféreront toujours assurer sa gestion en interne.» Ce constat n'empêche pourtant pas Philippe Rebel d'envisager de devenir un pure player du SaaS dans les prochaines années. Face à l'engouement, quèlques voix s'élèvent en effet pour mettre en garde contre une adhésion trop inconditionnelle. «Pour commencer, le contrat doit être regardé dans s i près que s il s'agissait d une licence, prévient Didier Santurette. Jl f out s e pas er toutes les questions etobterdr toutes les informations de la part de l'édi- de ne pas voir dans ie SaaS un Graal que toute entreprise se doit de chercher. tew» (cf. encadré «Les questions à se poser avant d'opter pour le SaaS»). Ensuite, il est également important de ne pas voir dans le SaaS un Graal que toute entreprise se doit de chercher. «lors que nous avons lancé notre s olution Oi demanden2013, beaucoup à'entreprises nous ont contactés, se souvient Evelyne Raynaud, directrice d'a-sis, filiale informatique de Savoye. Après discussion avec les équipes da-sis, le SaaS riapourtantpas été systématiquement lasolution choisie.» Pour l'éditeur, ce mode d'accès n'est pas adapté aux installations mécanisées, «qui exigent un temps de réponse très court, ce que ne peut garantir unlogiciel hébergé «distance, et mutualisé. Dms ce cas, il conviendrait d ins faller une ligne de coimexiondédiée aïinstallationetdans certaines situations géographiques. Cet ajout coûterait tellement cherqù il ferait perdre T avantage économique dusaas.» Évelyne Raynaud préfère donc

5 Page 5/7 Laurent Baudart, délégué général du Syntec Un marché d'un milliard d'euros Logistiques Magazine Comment évolue le marché du SaaS? Laurent Baudart : Selon l'enquête semestrielle Syntec Numénque-lDC, sur un marché français du logiciel B to B de 10,6 milliards d'euros en 2014 (2 % de croissance), le SaaS représente déjà près dell %, soit 1,15 milliard d'euros Et cette part s'élèvera à 13,5 % l'an prochain En effet, le chiffre d'affaires du SaaS a progressé de 28 % en 2014 et devrait continuer de progresser sur le même rythme l'an prochain pour approcher le milliard et demi d'euros de chiffre d'affaires. Che? les éditeurs français (6 % de croissance en 2013), ce sont même 17 % du chiffre d'affaires (9,2 milliards d'euros) qui étaient réalisés en SaaS en 2013 (55 % en licences), selon le dernier panorama Top 250 Syntec Numérique EY Enfin, pour les entreprises dont le chiffre d'affaires n'excède pas SO millions d'euros, et qui sont généralemenl celles qui ont une offre pour la logistique, le SaaS représente aujourd'hui 26 % de leur I activité. La tendance engagée il y a quèlques années se confirme donc, et un retour en arrière semble impossible. Clairement, la croissance du marché est tirée par les recettes du SaaS et tous les éditeurs s y sont mis ou envisagent de b'y mettre. L. M Le mode SaaS suppose d'importants investissements pour la plupart des éditeurs (développements, hébergement, réorganisation des forces commerciales, etc.). Comment expliquer alors son succès? L.B. : Avec le SaaS, les éditeurs n'ont plus à travailler que sur une seule version de leur logiciel De plus, les mises à jour se font de façon centralisée et non plus client par client L'ensemble est donc plus facile à gérer Maîs attention néanmoins, le virage vers le SaaS suppose une certaine solidité économique de l'entreprise, non seulement parce qu'il y a des investissements importants à engager au début, maîs aussi parce que les recettes seront étalées dans le temps, ce qui n'est pas le cas lorsqu'il s'agit de vendre des licences. Beaucoup demandent donc à leurs clients une durée d'engagement minimale De notre côté, nous les aidons directement en leur proposant la solution de financement MoneySaaS qui leur permet d'éviter cet impact financier et de gerer en douceur cette délicate phase de transition LM. : Le SaaS est-il surtout réserve à certains secteurs d'applications? L.B. : Le SaaS a d'abord connu beaucoup de succès dans les domaines de la gestion de la relation clients (CRM), des lessources humaines, de la paie, de la comptabilité et de la gestion des achats Mais d autres domaines applicatifs sont aujourd'hui concernés. Par exemple dans le domaine de la supply chain, en plus des achats, les secteurs en pointe sont le transport (TMS) et la gestion des stocks (WMS) En informatique de production (notamment le MES), les applications hébergées sont aussi de plus en plus fréquentes, avec des modes d'exploitation dégradés ou en hatch lors des coupures réseaux Le SaaS s'impose ainsi partout, maîs à un rythme différent en fonction des contraintes et de la taille du catalogue applicatif existant. Propos recueillis par Eloise LeyrJier

6 Page 6/7 continuer à ne pas miser entièrement sur le SaaS. Dans le même temps, elle reconnaît l'avantage d'une telle solution pour les petites entreprises aux moyens restreints etvajusqu'àintégrerdansson contrat une durée d'engagement nulle pour ces TPE, quand d'autres la fixent à 36 mois, pour que les insatisfaits puissent changer de formule quand ils le veulent, sans pénalités. Alternatives au SaaS. Même ana lyse chez l'intégrateur Zetes, qui continue de proposer ses outils en option ouverte. «Lors qu une entrepris e ne s ouhcdtepas avoir'àmstaller'etgérer wlogiciel chezelle, et que le SaaS ne convient pas pour des raisons techniques oufonctionnelles, elle peutrecounraucloudprtvé, àftâbàlalicence hébergée», liste de son côté Sébastien Sliski, country manager France chez Zetes. Il souligne que dans le cas d'une licence, le contrat protège l'éditeur, alors que dans le cas du SaaS, il protège a priori l'utilisateur sur un certain nombre d'éléments de service. Tous les éditeurs ne sont pas unanimes sur le sujet. Il convient de rappeler toutefois que la qualité de la connexion peut avoir son importance, ne serait-ce qu'au moment des mises à jour effectuées par l'éditeur ou pendant les opérations de maintenance. Il est donc judicieux de demander un test avantvente in situ, pour vérifier l'adéquation de la solution mise en place avec l'activité, mais aussi avec les autres solutions logicielles présentes au sein de l'entreprise, voire également, si besoin, chez ses clients et fournisseurs. «Laqualité du réseau ri a pas le même mpactpour tous, explique Sébastien Sliski. Les lenteurs ne sont pas toutes des chemins critiques : un temps de réponse long naîtra pas les mêmes incidences sur une solution de reconnaissance vocale que pour une s olutionlogicielle de relations clients. Lentreprise doitseposerlaquestimdesonseuilde tolérance.» «CestlaraisonpourlaqueUe une approche aucaspareos estessenttelk», estime Évelyne Raynaud. «Runmodèle technique et tarifaire, adapté aux contraintes etauxbesoins de lentreprise, doit être trouvé

7 Page 7/7 enconfrontantles outils àleurutdisationsur le terrain», ajoute t elle. Un coût pour les éditeurs. Reste que la hausse continue des ventes, affichée ces dernieres années par les achats de prestations informatiques en mode SaaS, montre que ce type de produit répond aujourd'hui à une demande forte Mais les éditeurs le reconnaissent : le mode SaaS a d'abord été un produit d'offre. En effet, s'il nécessite un certain nombre d'investissements pour les éditeurs, comme des partenariats avec des hébergeurs tels que IBM, CetSI, HP ou encore Amazon, des serveurs pour gérer les flux de données, une réorganisation des forces commerciales, etc, il leur permet également de n'avoir à déployer qu'une seule ver sion de leur logiciel qui pourra être ajustée aux contraintes du client dans certaines limites de souplesse de l'outil. En outre, les mises à jours se font de façon quasi instantanée, et les ressources peuvent être mutualisées sur un seul applicatif Plus besoin non plus pour les editeurs Plus besoin de developper pour les éditeurs plusieurs ver de développer.. s ' ons P our chaque systeme plusieurs versions d>j ploi 4 tlon. pour Chaque LeSaaSaper- Système mis également à d'exploitation. des éditeurs, jusqu'alors contactés uniquement par des entre prises de taille moyenne ou grande, d'adresser leurs outils à des TPE qui ne faisaient pas partie de leur cible. «N«<s proposons tms solutions af international, enparticulierenltalie, pays auttssu économque composé de nombreuses PMI, confie Evelyne Raynaud. Mas rf ne f out pas oublier que les ventes de licences nous permettent dè financer notre Pecherche dr Développement.» Avant de se lancer dans le SaaS, les éditeurs sérieux doivent surveiller leurs liquidités disponibles au risque de ne pas tenir longtemps sur le marche Car leurs recettes sont désormais étalées dans le temps et «il faut attendre environ suffisanvrentrécurrentpourassurerlasurviedun modèle économque lediteur qw prendce virage doit donc avoir les rems Créée en 2006, Ensovo a eté reprise en 2011 dans le giron de igroup (marques Okaidi Jacadi, Oxybul Eveil & Jeux, etc I dans le cadre d une demarche RSE Cette entreprise d insertion, axée sur la formation aux metiers de I entreposage, a depuis repris son independance grâce a un rachat par des cadres du groupe Aujourd hui, igroup ne détient plus que 20 % du capital En reprenant lentreprise, François Ferrand I un des trois directeurs asso clés en charge des systèmes d information et de I organisation, avait en tête de developper Ensovo en démarchant de nouveaux clients «Jusqu au rachat I entrepôt faisait 4 DOO m 2 et ta gestion des flux hors textiles dont nous nous occupions pouvait encore se faire sur fichier Excel, explique-t-il Maîs avec notre croissance notre entrepôt s étend au ourd hui sur 7 DOO m' et occupe 25 salaries Les 300 DOO lignes de commandes annuelles et le million de pieces textile que nous traitons chaque annee nous ont amenés a nous équiper d un WMS» Disposant de peu de competences internes en informatique et d une capacite financiere limitée le dirigeant a logiquement pense au mode SaaS «Ne payer que ce que I on consomme et fa re évoluer nos organisations et nos systemes en fonction de la volumetrie était attractif, explique-t-1 En outre nous ne souhaitions pas héberger la solution chez nous» Ce n est pourtant pas la solution qui a ete choisie au final «Après discussion avec les equipes de I editeur avec lequel nous étions en rapport, en I espèce a-sis qui proposait son WMS Magister On demand, nous nous sommes en effet rendu compte que les outils en mode SaaS n avait pas la richesse fonctionnelle que nous attendions, ni la possibilité d être paramétres de facon aussi souple qu en mode proprietaire» Ensovo opte donc pour la licence, maîs en mode héberge elle est proprietaire de son logiciel et il est paramètre selon ses besoins et ses contra ntes, maîs e est a I editeur, toujours a-sis, de s occuper de lhebergement de la maintenance, des mises à jour etc Par ailleurs, I entre prise qui forme a la logistique des personnes éloignées du monde du travail depuis un certain temps avait besoin d un outil souple capable de s adapter aux profils d aptitude du personnel, «par exemple lorsqu il s agit de paramétrer la ramasse pour qu il y ait une pause au bout de 10 colis ou dè 5 emplacements ou de tant de kilos ou encore quand il s agit de confirmer ou pas une quantite de pieces prélevées» Avec des clients de secteurs divers, en B to B ou en B to C un tra tement produits allant du textile au boulon, en passant par des flux non marchands comme des cintres ou des PLV il fallait en effet qu Ensovo puisse garder la mam, et facilement, sur le paramétrage de son outil de gestion D autre part, avec la volonté d ouvr r un deuxieme site d ici trois ans, Francois Ferrand voulait une solution adaptée a une gest on multisite, «et le mode proprietaire nous a alors semble être le plus pertinent» solides», analyse Philippe Guilhaumou de BestFreeChoice Et c'est ce que les clients potentiels devront également apprendre à surveiller si l'éditeur venait à disparaître, le risque pris n'est pas le même quand le logiciel est en licence et quand il est en SaaS. Dans un cas, la solution continuera de tourner pendant un temps, même sans éditeur, dans l'autre.. tout s'arrête! Baise LeyrJier *Le Syntec Numerique (ex Syntec informatique) est la chambre professionnelle des entreprises de service du numerique (ESN) des editeurs de log ciels et des societes de conseil en technologies ll représente i 500 societes membres soit So % du chiffre d affaires de la profession

(Systèmes d information)

(Systèmes d information) (Systèmes d information) Le SaaS, souvent avantageux, mais à manier avec prudence Les avantages offerts par ce nouveau mode d exploitation en ligne des logiciels semblent faire du SaaS un passage obligé.

Plus en détail

En savoir plus pour bâtir le Système d'information de votre Entreprise

En savoir plus pour bâtir le Système d'information de votre Entreprise En savoir plus pour bâtir le Système d'information de votre Entreprise En savoir plus sur : Services en ligne, SaaS, IaaS, Cloud - 201305-2/5 SaaS, IaaS, Cloud, définitions Préambule Services en ligne,

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE SAAS?

QU EST-CE QUE LE SAAS? QU EST-CE QUE LE SAAS? Lorraine Le développement du haut débit a vu apparaître de nouveaux modèles d applications logicielles appelées ASP 1, on demand puis SaaS (Software as a Service). Ce concept alternatif

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE SAAS?

QU EST-CE QUE LE SAAS? Le développement du haut débit a vu apparaître de nouveaux modèles d applications logicielles appelées ASP 1, on demand puis SaaS (Software as a Service). Ce concept alternatif se caractérise par des fonctionnalités

Plus en détail

AFDIT I Les contrats Cloud : des contrats clés en main? 15 octobre 2015

AFDIT I Les contrats Cloud : des contrats clés en main? 15 octobre 2015 AFDIT I Les contrats Cloud : des contrats clés en main? 15 octobre 2015 Déroulement Rappel : qu est-ce que Syntec Numérique? Une définition du Cloud Computing Les caractéristiques du Cloud Computing Les

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale.. 2 Définitions. 2 Avantage.. 2 Inconvénients. 3 Types d offres de service Cloud.. 3 Comparaison des services Cloud 4 Conclusion 5 Présentation

Plus en détail

Veille Technologique. Cloud Computing

Veille Technologique. Cloud Computing Veille Technologique Cloud Computing INTRODUCTION La veille technologique ou veille numérique consiste à s'informer de façon systématique sur les techniques les plus récentes et surtout sur leur mise à

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale.. 2 Contexte... 2 Définitions. 2 Avantage.. 2 Inconvénients. 3 Types d offres de service Cloud.. 3 Comparaison des services Cloud 4

Plus en détail

Sage 50 Comptabilité. Solutions logicielles en nuage, sur place et hybrides : Qu'est-ce qui convient le mieux à votre petite entreprise?

Sage 50 Comptabilité. Solutions logicielles en nuage, sur place et hybrides : Qu'est-ce qui convient le mieux à votre petite entreprise? Sage 50 Comptabilité Solutions logicielles en nuage, sur place et hybrides : Qu'est-ce qui convient le mieux à votre petite entreprise? À titre de propriétaire de petite entreprise, vous devez bien sûr

Plus en détail

Les Fiches thématiques Jur@tic. Services et Logiciels à distance Cloud Computing, ASP, SaaS

Les Fiches thématiques Jur@tic. Services et Logiciels à distance Cloud Computing, ASP, SaaS Les Fiches thématiques Jur@tic Services et Logiciels à distance Cloud Computing, ASP, SaaS Les Fiches thématiques Jur@TIC 1. Le principe du «Cloud» Qu on les appelle Application Service Provider (ASP),

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES

CONDITIONS PARTICULIERES CONDITIONS PARTICULIERES HEBERGEMENT/CLOUD/SAAS GROUPE Com6 2015 Article 1. Préambule 1. Le client souhaite bénéficier d une prestation d hébergement. 2. Le client déclare avoir adhéré sans réserve aux

Plus en détail

Cloud Computing. Veille Technologique

Cloud Computing. Veille Technologique Cloud Computing Veille Technologique La veille technologique consiste à s'informer de façon systématique sur les techniques les plus récentes et surtout sur leur mise à disposition commerciale (ce qui

Plus en détail

2013-2015 Veille. Technologique. Service SaaS du Cloud Computing. Maylis BESSET Lycée de la CCI - Nîmes

2013-2015 Veille. Technologique. Service SaaS du Cloud Computing. Maylis BESSET Lycée de la CCI - Nîmes 2013-2015 Veille Technologique Service SaaS du Cloud Computing Maylis BESSET Lycée de la CCI - Nîmes Sommaire Définition de la veille informationnelle... 3 Définition de la veille technologique.... 3 Définition

Plus en détail

COMMENT EXTERNALISER SA e-logistique?

COMMENT EXTERNALISER SA e-logistique? COMMENT EXTERNALISER SA e-logistique? Lorraine La logistique, maillon essentiel du e-commerce, a un impact direct sur la satisfaction du client. Néanmoins, face à l accumulation des commandes, nombre d

Plus en détail

Cloud Computing, discours marketing ou solution à vos problèmes?

Cloud Computing, discours marketing ou solution à vos problèmes? Cloud Computing, discours marketing ou solution à vos problèmes? Henri PORNON 3 avril 2012 IETI Consultants 17 boulevard des Etats-Unis - F-71000 Mâcon Tel : (0)3 85 21 91 91 - fax : (0)3 85 21 91 92-

Plus en détail

e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France

e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France Sommaire Cloud Computing Retours sur quelques notions Quelques chiffres Offre e need e need Services e need Store

Plus en détail

Cahier des clauses techniques. Livraison de contenus pour Internet

Cahier des clauses techniques. Livraison de contenus pour Internet Cahier des clauses techniques Livraison de contenus pour Internet 1 Sommaire Article 1 - Objet du marché... 3 Article 2 Besoins du pouvoir adjudicateur... 3 Article 3 - Composition des lots... 4 Article

Plus en détail

Les services d externalisation des données et des services. Bruno PIQUERAS 24/02/2011

Les services d externalisation des données et des services. Bruno PIQUERAS 24/02/2011 Les services d externalisation des données et des services Bruno PIQUERAS 24/02/2011 1 1 Introduction Différents types d externalisation de données : Les données sauvegardées Les données bureautiques Les

Plus en détail

HEBERGEMENT SAGE PME Cloud Computing à portée de main

HEBERGEMENT SAGE PME Cloud Computing à portée de main HEBERGEMENT SAGE PME Cloud Computing à portée de main Sommaire Présentation De l offre PaaS Démonstration De l offre PaaS Infrastructure SaaS Présentation De l offre PaaS Offre d hébergement PaaS Fonctionnalité

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL?

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL? La plupart des entreprises disposent d une masse considérable d informations sur leurs clients, leurs produits, leurs ventes Toutefois ces données sont cloisonnées par les applications utilisées ou parce

Plus en détail

Concepts et définitions

Concepts et définitions Division des industries de service Enquête annuelle sur le développement de logiciels et les services informatiques, 2002 Concepts et définitions English on reverse Les définitions qui suivent portent

Plus en détail

Sage Online, les solutions qui me ressemblent. sécurité simplicité mobilité expertise métier. Les solutions de gestion Cloud pour les PME

Sage Online, les solutions qui me ressemblent. sécurité simplicité mobilité expertise métier. Les solutions de gestion Cloud pour les PME Sage Online, les solutions qui me ressemblent sécurité simplicité mobilité expertise métier Les solutions de gestion Cloud pour les PME Le choix du Cloud : une solution clés en main pour la gestion de

Plus en détail

LES SOLUTIONS D HEBERGEMENT INFORMATIQUE

LES SOLUTIONS D HEBERGEMENT INFORMATIQUE LES SOLUTIONS D HEBERGEMENT INFORMATIQUE SOMMAIRE Qu est ce que le Cloud? De nouvelles offres? Approche économique Freins, moteurs et Avantages Des réponses concrètes : Les offres NC² SOMMAIRE Qu est ce

Plus en détail

Qu est-ce que le «cloud computing»?

Qu est-ce que le «cloud computing»? Qu est-ce que le «cloud computing»? Par Morand Studer eleven Octobre 2011 Qu est-ce que le «cloud computing»? - Morand Studer eleven Octobre 2011 www.eleven.fr 1 Aujourd hui, la démocratisation de l informatique

Plus en détail

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier E6 Veille Technologique Cloud-Computing Jérémy chevalier Table des matières DESCRIPTION :...2 Introduction :...2 Définition du Cloud :...2 Exemple de serveur proposant la solution de Cloud :...2 Les spécificités

Plus en détail

Traitement des Données Personnelles 2012

Traitement des Données Personnelles 2012 5 ème Conférence Annuelle Traitement des Données Personnelles 2012 Paris, le 18 janvier 2012 Les enjeux de protection des données dans le CLOUD COMPUTING Xavier AUGUSTIN RSSI Patrick CHAMBET Architecte

Plus en détail

DOCUMENTS DE DECOUVERTE CHAPITRE 1 L ORGANISATION DE LA COMPTABILITE DANS L ENTREPRISE

DOCUMENTS DE DECOUVERTE CHAPITRE 1 L ORGANISATION DE LA COMPTABILITE DANS L ENTREPRISE DOCUMENTS DE DECOUVERTE CHAPITRE 1 L ORGANISATION DE LA COMPTABILITE DANS L ENTREPRISE I. LA FONCTION COMPTABLE DANS L ENTREPRISE 1. Définir la comptabilité. A quoi sert la comptabilité? 2. Quelles sont

Plus en détail

mai-2008 Infogérance des serveurs conçus par SIS alp 1

mai-2008 Infogérance des serveurs conçus par SIS alp 1 Infogérance des serveurs conçus par SIS alp SIS alp 1 Infogérance pour OpenERP solutions intégrées en abonnement mensuel OpenERP-Online OpenERP-Infogérance versions VDS et Dédié OpenERP-Serveur HaaS OpenERP-Continuité

Plus en détail

Lettre d'information n 17 - Janvier 2011

Lettre d'information n 17 - Janvier 2011 Lettre d'information n 17 - Janvier 2011 Sommaire 1. Meilleurs voeux 2011 2. Quand la gestion des services et les technologies de virtualisation s'associent pour donner le Cloud Computing (informatique

Plus en détail

Pour bien commencer avec le Cloud

Pour bien commencer avec le Cloud Pour bien commencer avec le Cloud Pour s informer sur les solutions et les services du Cloud Pour déterminer si le Cloud correspond à vos besoins Pour bien initialiser votre démarche vers le Cloud I -

Plus en détail

Modèle de cahier des charges CRM

Modèle de cahier des charges CRM Modèle de cahier des charges CRM Vous trouverez dans ce modèle de cahier des charges les éléments généralement nécessaires au bon fonctionnement d un projet CRM. Chaque entreprise étant unique, il vous

Plus en détail

multi process 25 RUE Benoît Malon 42300 ROANNE

multi process 25 RUE Benoît Malon 42300 ROANNE multi process 25 RUE Benoît Malon 42300 ROANNE Tél : 04 77 70 14 66 Fax : 04 77 70 01 78 www.mpi42.fr contact@mpi42.fr CREATION DE SITE WEB Il faut distinguer plusieurs étapes pour la création d un site

Plus en détail

MATRIX WMS. Matrix WMS. Pour vos appels d offre. 8 e ÉDITION. Warehouse Management Systems

MATRIX WMS. Matrix WMS. Pour vos appels d offre. 8 e ÉDITION. Warehouse Management Systems Pour vos appels d offre Décembre 2014 WMS Warehouse Management Systems 8 e ÉDITION MATRIX Matrix WMS SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. Nom de la société MATRIX SAS

Plus en détail

HÉBERGEMENT INFORMATIQUE

HÉBERGEMENT INFORMATIQUE HÉBERGEMENT INFORMATIQUE Environnement dédié et sécurisé sur mesure Pour les clients exigeants Prix selon consommation Service sur mesure Environnement dédié Introduction L intérêt et l'utilisation du

Plus en détail

LES AVANTAGES DU CLOUD

LES AVANTAGES DU CLOUD 1 INTRODUCTION Toutes les entreprises ont un point en commun : la volonté d accroître leurs revenus et leur productivité. Mais beaucoup d entreprises ne profitent pas des ressources à leur disposition

Plus en détail

Camptocamp. www.camptocamp.com / 27.04.2015 2/14

Camptocamp. www.camptocamp.com / 27.04.2015 2/14 Camptocamp Éditeur et intégrateur de solutions Open Source depuis 2001, 50+ personnes 3 départements : Géospatial, Business, Infrastructure 3 localisations : France, Suisse, Autriche Prestations : conseil,

Plus en détail

GESTION CENTRALISÉE DELL POWERVAULT DL 2000 OPTIMISÉ PAR SYMANTEC

GESTION CENTRALISÉE DELL POWERVAULT DL 2000 OPTIMISÉ PAR SYMANTEC GESTION CENTRALISÉE DELL POWERVAULT DL 2000 OPTIMISÉ PAR SYMANTEC NOTE DE SYNTHESE La solution Dell PowerVault DL2000 optimisée par Symantec Backup Exec est la seule à proposer un système intégré de sauvegarde

Plus en détail

Mon-Expert-en-Gestion est un portail collaboratif 100% Web, constitué de plusieurs modules utiles pour la gestion en ligne de votre entreprise.

Mon-Expert-en-Gestion est un portail collaboratif 100% Web, constitué de plusieurs modules utiles pour la gestion en ligne de votre entreprise. PERT N ION RTGESTION N M E M M E E LA GESTION EN LIGNE DE VOTRE ENTREPRISE MODULE Compta Rapide est un module de Mon-Expert-en-Gestion Mon-Expert-en-Gestion est un portail collaboratif 100% Web, constitué

Plus en détail

Prestataire Informatique

Prestataire Informatique SOLUTION INFORMATIQUE POUR PME-TPE C est la garantie du savoir-faire! Prestataire Informatique 2 Rue Albert BARBIER 45100 Orléans -Tel : 06.88.43.43.31 / 06.62.68.29.74 Contact Mali : 76441335 ou 65900903

Plus en détail

Technologie cloud : Un modèle fondateur pour l entreprise en réseau L impact des plateformes supply chain cloud sur la fonction IT

Technologie cloud : Un modèle fondateur pour l entreprise en réseau L impact des plateformes supply chain cloud sur la fonction IT Technologie cloud : Un modèle fondateur pour l entreprise en réseau L impact des plateformes supply chain cloud sur la fonction IT Livre blanc GT Nexus Résumé L évolution des technologies est en train

Plus en détail

MANUEL D'UTILISATION TECHNIQUE DE LA PLATEFORME GEOMAYOTTE. Date: 24-03-2015 Source: ASP

MANUEL D'UTILISATION TECHNIQUE DE LA PLATEFORME GEOMAYOTTE. Date: 24-03-2015 Source: ASP MANUEL D'UTILISATION TECHNIQUE DE LA PLATEFORME GEOMAYOTTE LES SERVICES DE LA PLATEFORME GEOMAYOTTE GéoMayotte est un outil dédié au partage de données géographiques entre organismes au sein d'une sphère

Plus en détail

QAD ERP. Qad Enterprise Applications. Principaux éditeurs. Pour vos appels d offre. 3 e ÉDITION

QAD ERP. Qad Enterprise Applications. Principaux éditeurs. Pour vos appels d offre. 3 e ÉDITION Septembre 2011 Pour vos appels d offre ERP Principaux éditeurs 3 e ÉDITION QAD Qad Enterprise Applications SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM de l'éditeur QAD 2.

Plus en détail

La tête dans les nuages

La tête dans les nuages 19 novembre 2010 La tête dans les nuages Démystifier le "Cloud Computing" Jean Bernard, Directeur, Gestion des services Radialpoint SafeCare Inc. Au sujet de Radialpoint Radialpoint offre des solutions

Plus en détail

Nacira Salvan. Responsable Pôle Architecture Sécurité Direction Infrastructure IT SAFRAN. CRiP Thématique Sécurité de l informatique de demain

Nacira Salvan. Responsable Pôle Architecture Sécurité Direction Infrastructure IT SAFRAN. CRiP Thématique Sécurité de l informatique de demain Nacira Salvan Responsable Pôle Architecture Sécurité Direction Infrastructure IT SAFRAN Nacira.salvan@safran.fr CRiP Thématique Sécurité de l informatique de demain 03/12/14 Agenda Quelques définitions

Plus en détail

Pour vos appels d offre. WMS Warehouse Management Systems 7 e ÉDITION. Décembre 2013. JDA Software. RedPrairie

Pour vos appels d offre. WMS Warehouse Management Systems 7 e ÉDITION. Décembre 2013. JDA Software. RedPrairie Pour vos appels d offre Décembre 2013 WMS Warehouse Management Systems 7 e ÉDITIN JDA Software RedPrairie 1. Nom de la société JDA Software 2. Nom du PDG Hamish Brewer 3. Appartenance à un groupe New Mountain

Plus en détail

6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte. Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07

6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte. Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07 6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07 Emmanuel Layot Définitions AGENDA Caractéristiques / avantages du mode ASP Marché Fonctionnalités

Plus en détail

Comment choisir un fournisseur de sauvegarde en ligne? Responsables de PME/PMI et équipes techniques

Comment choisir un fournisseur de sauvegarde en ligne? Responsables de PME/PMI et équipes techniques WHITE PAPER: COMMENT CHOISIR UN FOURNISSEUR DE SAUVEGARDE............. EN... LIGNE......?.................. Comment choisir un fournisseur de sauvegarde en ligne? Who should read this paper Responsables

Plus en détail

Bienvenue au Club Logistique! Jeudi 05 décembre 2013

Bienvenue au Club Logistique! Jeudi 05 décembre 2013 Bienvenue au Club Logistique! Jeudi 05 décembre 2013 Le Groupe SIGMA Le Pôle Transport Energies Logistique L innovation dans la Supply Chain Le Groupe SIGMA Implantations & Chiffres Clés CA 2012 69,5 M

Plus en détail

PLAN. Industrialisateur Open Source LANS DE SECOURS INFORMATIQUES PRINCIPES GENERAUX ETAT DE L ART SELON BV ASSOCIATES

PLAN. Industrialisateur Open Source LANS DE SECOURS INFORMATIQUES PRINCIPES GENERAUX ETAT DE L ART SELON BV ASSOCIATES PLAN LANS DE SECOURS INFORMATIQUES PRINCIPES GENERAUX & ETAT DE L ART SELON BV ASSOCIATES Copyright BV Associates 2013 IMEPSIA TM est une marque déposée par BV Associates Page 1 SOMMAIRE 1 PRINCIPES GENERAUX

Plus en détail

INTEGRATEURS. Pour un Accompagnement Efficace vers le Cloud SUPPORT DE FORMATION, INFORMATION, COMMUNICATION

INTEGRATEURS. Pour un Accompagnement Efficace vers le Cloud SUPPORT DE FORMATION, INFORMATION, COMMUNICATION INTEGRATEURS Pour un Accompagnement Efficace vers le Cloud SUPPORT DE FORMATION, INFORMATION, COMMUNICATION PEBV4.0ABU27022014 EFFECTIF 26 personnes : 45 % technique 45 % commerce 10 % admin CHIFFRES Basée

Plus en détail

46 pour développer un projet e-learning

46 pour développer un projet e-learning Les meilleurs outils Web 2.0 46 pour développer un projet e-learning Pour répondre à la demande des acteurs d'un système de formation à distance, les LMS proposent trois types de fonctionnalités que nous

Plus en détail

QU EST CE QUE LE CLOUD COMPUTING?

QU EST CE QUE LE CLOUD COMPUTING? En France, on parle plus volontiers d «informatique en nuage» 1 pour décrire ce concept. Apparu au début des années 2000, le cloud computing constitue une évolution majeure de l informatique d entreprise,

Plus en détail

WMS On Demand. Facilité d accès et flexibilité

WMS On Demand. Facilité d accès et flexibilité Facilité d accès et flexibilité Les utilisateurs de l entrepôt accèdent aux serveurs WMS On Demand de Generix Group par une connexion simple et sécurisée. Vous utilisez votre application n'importe quand

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES DE LOCATION D'UN SERVEUR DEDIE KIMSUFI. Dernière version en date du 07/11/2013

CONDITIONS PARTICULIERES DE LOCATION D'UN SERVEUR DEDIE KIMSUFI. Dernière version en date du 07/11/2013 CONDITIONS PARTICULIERES DE LOCATION D'UN SERVEUR DEDIE KIMSUFI ARTICLE 1 : OBJET Dernière version en date du 07/11/2013 Les présentes conditions particulières, complétant les conditions générales de services

Plus en détail

La sécurité des données hébergées dans le Cloud

La sécurité des données hébergées dans le Cloud Conférence IDC Cloud Computing 2012 La sécurité des données hébergées dans le Cloud 25/01/2012 Patrick CHAMBET Responsable du Centre de Sécurité C2S, Groupe Bouygues Planning Quelques rappels Vue simplifiée

Plus en détail

Société de services informatiques à votre service. : 06.98.96.30.11 : raz@raz-informatique.com YOUR LOGO

Société de services informatiques à votre service. : 06.98.96.30.11 : raz@raz-informatique.com YOUR LOGO Société de services informatiques à votre service : 06.98.96.30.11 : raz@raz-informatique.com Notre société de services, située à Paris, bénéficie de vingt-cinq ans d'expérience dans le conseil, l'intégration

Plus en détail

Cloud computing Votre informatique à la demande

Cloud computing Votre informatique à la demande Cloud computing Votre informatique à la demande Thomas RULMONT Définition du Cloud Computing L'informatique dans le nuage (en anglais, cloud computing) est un concept ( ) faisant référence à l'utilisation

Plus en détail

Optimisez vos processus informatiques, maximisez le taux de rendement de vos actifs et améliorez les niveaux de service

Optimisez vos processus informatiques, maximisez le taux de rendement de vos actifs et améliorez les niveaux de service Solutions de gestion des actifs et services Au service de vos objectifs d entreprise Optimisez vos processus informatiques, maximisez le taux de rendement de vos actifs et améliorez les niveaux de service

Plus en détail

Q A D ERP. Principaux éditeurs. Pour vos appels d offre. 2 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

Q A D ERP. Principaux éditeurs. Pour vos appels d offre. 2 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort Novembre 2009 Pour vos appels d offre ERP Principaux éditeurs 2 e ÉDITION Q A D SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM de l'éditeur QAD 2. Appartenance à un groupe Non

Plus en détail

Business Intelligence avec SQL Server 2012

Business Intelligence avec SQL Server 2012 Editions ENI Business Intelligence avec SQL Server 2012 Maîtrisez les concepts et réalisez un système décisionnel Collection Solutions Informatiques Extrait Alimenter l'entrepôt de données avec SSIS Business

Plus en détail

Hébergement MMI SEMESTRE 4

Hébergement MMI SEMESTRE 4 Hébergement MMI SEMESTRE 4 24/03/2015 Hébergement pour le Web Serveurs Mutualités Serveurs Dédiés Serveurs VPS Auto-Hébergement Cloud Serveurs Mutualités Chaque Serveur héberge plusieurs sites Les ressources

Plus en détail

Associer la puissance des nouvelles technologies tout en préservant l environnement

Associer la puissance des nouvelles technologies tout en préservant l environnement gestco Associer la puissance des nouvelles technologies tout en préservant l environnement A ERP SaaS A propos... GESTCO : Progiciel de gestion d activités en ligne Avantages : - Faciliter la gestion et

Plus en détail

ZetesChronos Visibilité totale de votre processus de livraison

ZetesChronos Visibilité totale de votre processus de livraison ZetesChronos Visibilité totale de votre processus de livraison WWW.ZETES.COM ALWAYS A GOOD ID Donnez une nouvelle dimension à vos services de preuve de livraison Que vous soyez une entreprise de transport

Plus en détail

CHEF DE PROJET FORMATION COMPETENCES. Anne COUSTENOBLE App. 72 8, rue d Atlanta 59700 MARCQ EN BAROEUL 06-18-06-44-27 acoustenoble@free.

CHEF DE PROJET FORMATION COMPETENCES. Anne COUSTENOBLE App. 72 8, rue d Atlanta 59700 MARCQ EN BAROEUL 06-18-06-44-27 acoustenoble@free. Anne COUSTENOBLE App. 72 8, rue d Atlanta 59700 MARCQ EN BAROEUL 06-18-06-44-27 acoustenoble@free.fr 34 ans, née le 07/12/1977 Mariée CHEF DE PROJET FORMATION 2000 : Diplôme d Ingénieur de l école des

Plus en détail

TIC. Panorama. L'industrie de l'information et de la communication la première industrie japonaise

TIC. Panorama. L'industrie de l'information et de la communication la première industrie japonaise TIC (Technologies de l'information et de la communication) Panorama L'industrie de l'information et de la communication la première industrie japonaise La taille du marché (en PIB réel) des technologies

Plus en détail

I'Car Mobility. La solution de gestion dédiée aux Agents de marque, Réparateurs Agréés, et indépendants

I'Car Mobility. La solution de gestion dédiée aux Agents de marque, Réparateurs Agréés, et indépendants I'Car Mobility La solution de gestion dédiée aux Agents de marque, Réparateurs Agréés, et indépendants " S'engager auprès de vous pour simplifier votre quotidien " Entrez dans le monde de Sage L expertise

Plus en détail

Cursus 2013 Déployer un Content Management System

Cursus 2013 Déployer un Content Management System Cursus 2013 Déployer un Content Management System Les critères d évaluation d un CMS Les utilisateurs, après examen de la taille de la base d utilisateurs en France. La communauté, selon son dynamisme

Plus en détail

EXPÉRIENCES TRANSFORMATION LOGICIELLE

EXPÉRIENCES TRANSFORMATION LOGICIELLE EXPÉRIENCES TRANSFORMATION LOGICIELLE Innovation : les éditeurs peuvent-ils encore suivre le rythme? 10 éditeurs de logiciels partagent leur vision sur leurs enjeux actuels d innovation et témoignent de

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale....2 Définitions. 2 Avantage 2 Critères de sécurité du cloud...3 Inconvénients. 4 Types d offres de service Cloud.. 4 Différent types

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES DE LOCATION D UN SERVEUR DEDIE KS (KIMSUFI)

CONDITIONS PARTICULIERES DE LOCATION D UN SERVEUR DEDIE KS (KIMSUFI) CONDITIONS PARTICULIERES DE LOCATION D UN SERVEUR DEDIE KS (KIMSUFI) Dernière version du 02 Septembre 2014 ARTICLE 1 : OBJET Les présentes conditions particulières, complétant les conditions générales

Plus en détail

mai-2011 l'hébergement en toute liberté Infogérance des serveurs conçus par SIS alp 1

mai-2011 l'hébergement en toute liberté Infogérance des serveurs conçus par SIS alp 1 l'hébergement en toute liberté Infogérance des serveurs conçus par SIS alp SIS alp 1 Infogérance pour OpenERP solutions intégrées en abonnement mensuel OpenERP-Online OpenERP-Infogérance VDS OpenERP-Infogérance

Plus en détail

MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION

MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION TROISIEME PARTIE LES PROGICIELS DE GESTION INTEGREE TABLE DES MATIERES Chapitre 1 : LA PLACE DES PGI... 3 Chapitre 2 : LE CYCLE DE VIE DES PGI... 6 Questions de cours...

Plus en détail

F-Secure Software Updater Un outil unique pour protéger votre entreprise

F-Secure Software Updater Un outil unique pour protéger votre entreprise F-Secure Software Updater Un outil unique pour protéger votre entreprise Protège l'irremplaçable f-secure.fr Vue d'ensemble Ce document décrit Software Updater, ses fonctionnalités, son fonctionnement,

Plus en détail

A-SIS WMS. LMxt Logys magistor a-sis On Demand. Pour vos appels d offre. 8 e ÉDITION. Warehouse Management Systems

A-SIS WMS. LMxt Logys magistor a-sis On Demand. Pour vos appels d offre. 8 e ÉDITION. Warehouse Management Systems Pour vos appels d offre Décembre 2014 WMS Warehouse Management Systems 8 e ÉDITION A-SIS LMxt Logys magistor a-sis On Demand SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. Nom de

Plus en détail

Architectures informatiques dans les nuages

Architectures informatiques dans les nuages Architectures informatiques dans les nuages Cloud Computing : ressources informatiques «as a service» François Goldgewicht Consultant, directeur technique CCT CNES 18 mars 2010 Avant-propos Le Cloud Computing,

Plus en détail

Introduction à l infonuagique

Introduction à l infonuagique Introduction à l infonuagique Lorsque vous stockez vos photos en ligne au lieu d utiliser votre ordinateur domestique, ou que vous utilisez le courriel Web ou un site de réseautage social, vous utilisez

Plus en détail

Chapitre 10 Mettre en œuvre un cluster Hadoop

Chapitre 10 Mettre en œuvre un cluster Hadoop Chapitre 10 Mettre en œuvre un cluster Hadoop 1. Objectif du chapitre Mettre en œuvre un cluster Hadoop L'objectif de ce chapitre est de comparer différentes options possibles pour mettre en œuvre un cluster

Plus en détail

I. Site rentable ou non?

I. Site rentable ou non? Les aspects fiinanciiers d un siite IInternet I. Site rentable ou non? A. Raisonnement en terme de budget B. Raisonnement en terme de rentabilité II. Les différents coûts A. Coûts visibles B. Cachés III.

Plus en détail

Déroulé explicatif Matinales du 16 juin

Déroulé explicatif Matinales du 16 juin Déroulé explicatif Matinales du 16 juin Thème : Saas et Cloud computing : menace ou opportunité? Date : mercredi 16 juin Lieu : Le Cube, centre de création numérique / www.lecube.com Elles s appellent

Plus en détail

Sage 50 Comptabilité (Lancement 2016.1)

Sage 50 Comptabilité (Lancement 2016.1) Sage 50 Comptabilité (Lancement 2016.1) Octobre 2015 Table des matières Sage 50 Comptabilité Édition canadienne (Lancement 2016.1) 1 Nouveautés et améliorations du produit 1 Problèmes résolus 1 Sage 50

Plus en détail

«ACTopen» ... La solution dans sa globalité vous permettra d'administrer et de piloter votre entreprise de manière optimale.

«ACTopen» ... La solution dans sa globalité vous permettra d'administrer et de piloter votre entreprise de manière optimale. «ACTopen»... Est un progiciel de gestion intégré, développé sous forme de modules et pouvant être adapté à tout type d'entreprise et de secteur d'activité. La solution dans sa globalité vous permettra

Plus en détail

Vers une standardisation des accords de niveau de service

Vers une standardisation des accords de niveau de service Vers une standardisation des accords de niveau de service Analyse du référentiel publié par la Commission européenne le 24 juin 2014 «Cloud Service Level Agreement standardisation guidelines» Eléonore

Plus en détail

Comment formaliser une offre Cloud Computing vendable?

Comment formaliser une offre Cloud Computing vendable? Comment formaliser une offre Cloud Computing vendable? Thierry VONFELT Directeur activité SaaS & Infogérance Tel : 03 88 87 86 80 Mobile : 06 75 65 10 78 - Thierry.Vonfelt@esdi.fr Formaliser une offre

Plus en détail

Le e-commerce est-il l avenir de la logistique?

Le e-commerce est-il l avenir de la logistique? Le e-commerce est-il l avenir de la logistique? Débat animé par Jean-Philippe GUILLAUME, Directeur des rédactions - SUPPLY CHAIN MAGAZINE Jeudi 5 décembre 2013 Intervenants : Léo BARLATIER, Gérant - BARJANE

Plus en détail

Les bases de l informatique en nuage : revaloriser les technologies de l information

Les bases de l informatique en nuage : revaloriser les technologies de l information Les bases de l informatique en nuage : revaloriser les technologies de l information 2 mai 2011 2 Les bases de l informatique en nuage : revaloriser les technologies de l information Introduction Sur un

Plus en détail

Olivier Mauras. Directeur R&D Beemo Technologie

Olivier Mauras. Directeur R&D Beemo Technologie Olivier Mauras Directeur R&D Beemo Technologie La sauvegarde informatique est-elle une composante de la politique de sécurité? Oui, à condition qu'elle s'intègre dans un plan global - Introduction - La

Plus en détail

Résultats de l étude IPSOS pour Microsoft

Résultats de l étude IPSOS pour Microsoft La stratégie informatique des entrepreneurs français Résultats de l étude IPSOS pour Microsoft Janvier 2011 SOMMAIRE L équipement informatique des TPE PME françaises : Internet toujours plus présent...

Plus en détail

Groupe O2i : Résultats 1 er semestre 2011

Groupe O2i : Résultats 1 er semestre 2011 Groupe O2i : Résultats 1 er semestre 2011 Le pôle ingénierie a constaté une activité commerciale au 1 er semestre 2011 en deçà de ses prévisions en raison du décalage entre la montée en puissance de la

Plus en détail

Sage 50 Comptabilité. (Lancement 2015.0)

Sage 50 Comptabilité. (Lancement 2015.0) Sage 50 Comptabilité (Lancement 2015.0) Octobre 2014 Table des matières Sage 50 Comptabilité Édition canadienne (Lancement 2015.0) 1 Quoi de neuf et améliorations du produit 1 Traitement et administration

Plus en détail

Contact. entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG)

Contact. entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG) Contact entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG) Tel: +41 415 520 504 Email: sales@onlogis.com Visibilité et controle sur vos opérations, n importe où et à tout moment... Onlogis

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT CHIFFRE D AFFAIRES PREMIER TRIMESTRE 2015 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT Forte croissance du chiffre d affaires Communication

Plus en détail

Douze règles pour fidéliser la clientèle.

Douze règles pour fidéliser la clientèle. Douze règles pour fidéliser la clientèle. Il n'y a pas de plus puissante arme marketing que le bouche à oreille (BAO). Pour que vos clients deviennent vos apôtres évangélistes, il faut commencer par les

Plus en détail

WINSCOP GESTION DES COOPERATIVES D ACTIVITES ET D EMPLOI

WINSCOP GESTION DES COOPERATIVES D ACTIVITES ET D EMPLOI WINSCOP GESTION DES COOPERATIVES D ACTIVITES ET D EMPLOI Version de 2014 DOSSIER DE PRESENTATION PREAMBULE Winscop est un progiciel de gestion pour les Coopératives d Activités et d emploi (CAE) conçu

Plus en détail

Recovery as a Service

Recovery as a Service Recovery as a Service Quand le Cloud Computing vole au secours des entreprises Membres du groupe : KIRCHHOFER Nicolas BUISSON Marc DJIBRINE Rayanatou DUVAL Fabien JOUBERT Yohan PAQUET Jérôme 1 Coachés

Plus en détail

LES 2 TYPES LES PLUS COURANTS DE MESSAGERIE SONT

LES 2 TYPES LES PLUS COURANTS DE MESSAGERIE SONT III LA MESSAGERIE 19 III. LA MESSAGERIE Elle va permettre d'échanger des messages et éventuellement des fichiers avec d'autres utilisateurs. LES 2 TYPES LES PLUS COURANTS DE MESSAGERIE SONT : POP3 : les

Plus en détail

Mes logiciels d'entreprise dans le Cloud. Didier Gabioud www.yoocloud.ch

Mes logiciels d'entreprise dans le Cloud. Didier Gabioud www.yoocloud.ch Mes logiciels d'entreprise dans le Cloud Didier Gabioud www.yoocloud.ch 06.09.2012 A propos de Yoocloud Société simple fondée en 2012 à Martigny Objectif: Aider les PME à faire leurs premiers pas vers

Plus en détail

Livre blanc: Réduire et réutiliser pour rentabiliser - nouveaux services partagés pour grandes entreprises.

Livre blanc: Réduire et réutiliser pour rentabiliser - nouveaux services partagés pour grandes entreprises. Services partagés: Deux mots qui sont sur toutes les lèvres dans le milieu des affaires! Mais qu'entend-on au juste par services partagés? Quels sont les avantages réels des services partagés pour les

Plus en détail

Présentation de la société SCOOP Conseil. Supply Chain Orientation Optimisation & Performance

Présentation de la société SCOOP Conseil. Supply Chain Orientation Optimisation & Performance Présentation de la société SCOOP Conseil Supply Chain Orientation Optimisation & Performance Auteur: Armand BOUTET Scoop Conseil Juillet 2010 www.scoop-conseil.com Sommaire 1. CONTEXTE ET OBJECTIFS 2.

Plus en détail

Co-animés par Helle Frank Jul-Hansen, Béatrice Delmas-Linel et David Feldman

Co-animés par Helle Frank Jul-Hansen, Béatrice Delmas-Linel et David Feldman Ateliers Cloud Computing / ADIJ Solutions aux risques juridiques et catalogue des meilleures pratiques contractuelles Co-animés par Helle Frank Jul-Hansen, Béatrice Delmas-Linel et David Feldman Atelier

Plus en détail

Les dessous du cloud

Les dessous du cloud Les dessous du cloud Brice Lopez Administrateur Réseaux et Systèmes Experiences Numériques - Janvier 2014 Brice Lopez Les dessous du cloud 11 janvier 2014 1 / 22 Intro Le cloud? Brice Lopez Les dessous

Plus en détail