OBJECTIF DE LA MANIPULATION

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "OBJECTIF DE LA MANIPULATION"

Transcription

1 MANIPULATION Dans cette manipulation, vous êtes amenés à utiliser des appareils alimentés par le réseau 240volts. Gardez à l esprit que ces tensions sont extrêmement dangereuses. Nous vous demandons donc un minimum de sérieux et de rigueur dans la manipulation des équipements qui vous sont proposés. OBJECTIF DE LA MANIPULATION Vous êtes fabricant de bornes interactives et vous souhaitez vendre votre produit dans tous les pays de la communauté européenne. Votre borne étant un équipement de traitement de l information, les niveaux des perturbations conduites et rayonnées qu elle génère doivent être inférieurs à ceux spécifiés par la norme EN Il existe deux variantes de cette norme : l une concerne les appareils de classe A (EN55022A). Les limites pour les appareils de classe A ont été établies pour les locaux commerciaux usuels. l autre les appareils de classe B (EN55022B). Les limites pour les appareils de classe B ont été établies pour les locaux d habitation usuels. Les limites pour les appareils de classe B sont beaucoup plus basses que celles définies pour les appareils de classe A. Un appareil respectant les limites de perturbations de la classe B respecte donc automatiquement les limites de perturbations de la classe A. Or, dans certains pays, la vente et/ou l utilisation des appareils de classe A peuvent être soumises à restrictions. Vous vous attacherez à ce que votre borne respecte les limites de perturbations de la classe A. Nous nous concentrerons dans ce TP à la mise en conformité de la borne interactive pour ce qui touche aux perturbations conduites.

2 TP FILTRAGE DES PERTURBATIONS CONDUITES 2 A. ÉTUDE SANS FILTRE Objectif intermédiaire : mesurer les perturbations conduites générées par le dispositif d alimentation de la borne de communication non filtrée et prise en main du matériel. Avant toute chose, positionner l interrupteur EUT SUPPLY du RSIL en position OFF, et l atténuateur de 10 db en position IN. Mise en œuvre de la boîte de test Ouvrir la boîte (déverrouiller la maquette de test). Positionner les cavaliers de la façon suivante : Maquette de test Les courants dans les fils de phase et de neutre ne sont donc pas filtrés, tout fonctionnera comme si la boîte était en fait un simple fil de liaison. Refermer la boîte de test et positionner la clé dans l interrupteur à clé.

3 TP FILTRAGE DES PERTURBATIONS CONDUITES 3 A1. Étude théorique Dans cette étude, vous allez visualiser puis analyser la forme du courant circulant dans la ligne 0 de l alimentation à découpage. Vous utiliserez donc l oscilloscope. Préparation du matériel (dans l ordre!) Au niveau de la sortie du RSIL : Déconnecter la liaison RSIL Analyseur de spectre. Mettre l oscilloscope sous tension. Au niveau du RSIL : Basculer l interrupteur EUT SUPLY en position ON. Vérifier que les témoins lumineux de la boîte de test et de l alimentation à découpage sont allumés. Au niveau du PC : Lancer le logiciel amorti.xls : Expérimentation : Visualisation du spectre du courant de ligne Vérifiez que vous obtenez ce signal à l oscilloscope (fig.1) : Quelle est la fréquence de ce signal? A quel paramètre de l alimentation à découpage correspond-elle?

4 TP FILTRAGE DES PERTURBATIONS CONDUITES 4 Nous allons nous intéresser à la première perturbation (correspondant à l instant de fermeture de l interrupteur de hachage de l alimentation à découpage). Visualiser les deux oscillogrammes suivants sur l oscilloscope (pour imprimer, appuyer sur la touche représentant une imprimante sur l'oscilloscope) fig. 2 et 3 : Utiliser la loupe de l oscilloscope pour la figure 3 :

5 TP FILTRAGE DES PERTURBATIONS CONDUITES 5 Nous allons nous intéresser au signal sinusoïdal amorti par une exponentielle (fig. 3) afin d observer sa décomposition spectrale et d analyser sa conformité vis-à-vis de la norme. La norme se présente de la façon suivante : Elle donne un gabarit de tension (image du courant par la résistance normalisée à 50 ohms du RSIL) en fonction de la fréquence. Il faut donc calculer le spectre du signal de la figure 3. La fréquence de ce signal est celle de hachage (fermeture de l interrupteur de hachage de l alimentation à découpage). Afin d éviter les énormes calculs d intégral (Fourier), vous utiliserez le logiciel amorti.xls. Relever les valeurs des fréquences d oscillation (fig. 3) et de hachage (fig. 1), de A et de α (= τ) de la figure 3. Remplissez alors les cases bleutées de amorti.xls.

6 TP FILTRAGE DES PERTURBATIONS CONDUITES 6 Utilisation de amorti.xls : Entrer les valeurs trouvées sur votre oscillogramme Respecte-t-on la norme? Pourquoi? Repérer la fréquence pour laquelle le dépassement de la norme est le plus important. A quel paramètre du signal correspond cette fréquence?

7 TP FILTRAGE DES PERTURBATIONS CONDUITES 7 A2 Etude pratique Dans cette étude, vous allez visualiser puis analyser le spectre du courant circulant dans la ligne 0 de l alimentation à découpage. Vous utiliserez donc l analyseur de spectre. Préparation du matériel (dans l ordre!): Au niveau du RSIL : Basculer l interrupteur EUT SUPLY en position OFF. Au niveau de la sortie du RSIL : Effectuer la liaison RSIL Analyseur de spectre. Mettre l analyseur de spectre sous tension. Au niveau du RSIL : Basculer l interrupteur EUT SUPLY en position ON. Vérifier que les témoins lumineux de la boîte de test et de l alimentation à découpage sont allumés. Au niveau du PC : Lancer le logiciel permettant l automatisation des mesures des perturbations conduites EPS9980 (en double-cliquant sur l icône placée sur le bureau de WINDOWS) : Visualisation du spectre du courant de ligne : Utiliser la notice de manipulation du logiciel afin de visualiser le spectre du courant de ligne. ATTENTION : Vous choisirez le test «EN55022A Mesure rapide non normalisée» et non pas le test «EN55022B Mesure rapide non normalisée». Comparer le résultat pratique obtenu au résultat théorique donné par amorti.xls (voir A1). Le plus grand dépassement de la norme apparaît-il à la même fréquence? Les perturbations de fréquence comprises entre 10 et 30 MHz correspondent à la perturbation du courant de ligne à l instant d ouverture de l interrupteur de hachage de l alimentation à découpage (voir figure 2). La norme est-elle respectée?

8 TP FILTRAGE DES PERTURBATIONS CONDUITES 8 B ETUDE AVEC FILTRE SCHAFFNER Objectif intermédiaire : Insérer un filtre antiparasite intégré dans la ligne d alimentation de la borne interactive et visualiser le respect des niveaux définis par le gabarit de la norme EN55022A. Avant toute chose, positionner l interrupteur EUT SUPPLTY du RSIL en position OFF. Mise en œuvre de la boîte de test : Ouvrir la boîte (déverrouiller la maquette de test). Positionner le filtre de référence FN de la façon suivante : Maquette de test N oubliez pas de retirer les cavaliers. Remarque Les résistances de quelques Mohms placées en parallèle sur certains condensateurs permettent de les décharger rapidement lorsque l appareil est mis hors tension ; Ces résistances ne jouent aucun rôle dans le filtrage des perturbations.

9 TP FILTRAGE DES PERTURBATIONS CONDUITES 9 Préparation Donner la fiche signalétique du filtre proposé. Pour cela : Relever la référence du filtre ; Rechercher dans le catalogue constructeur son courant de service ; Relever son schéma électrique ; Noter les valeurs des différents composants sur ce schéma (valeurs que vous trouverez sur la face avant du filtre). Expérimentation Positionner l interrupteur EUT SUPPLTY du RSIL en position ON. Réaliser la mesure des niveaux de perturbations générées par l alimentation de la borne interactive en utilisant le logiciel EPS 9980 pilotant l analyseur de spectre. Imprimez les résultats correspondants à ces mesures. Entourer les raies correspondant à l instant de fermeture et d ouverture de l interrupteur de hachage de l alimentation à découpage. Sont-elles filtrées de la même manière? Visualiser la forme du courant sur l oscilloscope. Comparer les amplitudes de perturbations aux instants de fermeture et d ouverture du transistor de hachage de l alimentation à découpage avec celles du chronogramme trouvé en A1 (figure 1). Conclusion. La norme est-elle respectée? Effectuer la même manipulation avec le filtre de référence FN

10 TP FILTRAGE DES PERTURBATIONS CONDUITES 10 C ETUDE AVEC FILTRE SCHAFFNER Objectif intermédiaire : Réaliser un filtre antiparasite à partir de composants discrets permettant à la borne interactive de respecter les niveaux définis par le gabarit de la norme EN55022A. Avant toute chose, mettre l interrupteur EUT SUPPLTY du RSIL en position OFF. Mise en œuvre de la boîte de test : Ouvrir la boîte (déverrouiller la maquette de test). Positionner les éléments suivants : 4 inductances L = 2*3.3 mh 4 condensateurs Cy = 2*47 nf De cette façon : 2 condensateurs Cx = 600 nf L Cx Cy Maquette de test FAITES VALIDER VOTRE MONTAGE PAR LE PROFESSEUR! Les connexions entre les sept connecteurs sont les suivantes :

11 TP FILTRAGE DES PERTURBATIONS CONDUITES 11 Line Load Terre P N P ' N ' N oubliez pas de retirer le filtre antiparasite intégré. Les capacités ayant une désignation X sont à placer entre Phase et Neutre ; Les capacités ayant une désignation Y sont à placer entre Phase et Terre et entre Neutre et Terre ; Les inductances couplées ou à flux soustractif possèdent quatre bornes. Le placement de ces inductances sur la platine ne se fait pas de façon aléatoire. Chacun des deux bobinages de l inductance doit être placé en série sur une ligne (et surtout pas en parallèle). Regardez donc bien les indications notées sur le capot supérieur de ces composants. Expérimentation Positionner l interrupteur EUT SUPPLTY du RSIL en position ON. Réaliser la mesure des niveaux de perturbations générées par l alimentation de la borne interactive en utilisant le logiciel EPS 9980 pilotant l analyseur de spectre. Imprimez les résultats correspondant à ces mesures. La norme est-elle respectée? Effectuer la même manipulation avec un filtre antiparasite de valeur : 2 inductances L = 2.2mH 2 condensateurs Cx = 22nF 1 condensateur Cy = 2*1nF Comparer les deux résultats obtenus.

12 TP FILTRAGE DES PERTURBATIONS CONDUITES 12 Effectuer un choix de filtre ; justifier ce choix (prix, encombrement, respect de la norme).

Union générale des étudiants de Tunisie Bureau de l institut Préparatoire Aux Etudes D'ingénieurs De Tunis. Modèle de compte-rendu de TP.

Union générale des étudiants de Tunisie Bureau de l institut Préparatoire Aux Etudes D'ingénieurs De Tunis. Modèle de compte-rendu de TP. Union générale des étudiants de Tunisie Modèle de compte-rendu de TP Dipôle RC Ce document a été publié pour l unique but d aider les étudiants, il est donc strictement interdit de l utiliser intégralement

Plus en détail

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS Matériel : Un GBF Un haut-parleur Un microphone avec adaptateur fiche banane Une DEL Une résistance

Plus en détail

Systèmes de transmission

Systèmes de transmission Systèmes de transmission Conception d une transmission série FABRE Maxime 2012 Introduction La transmission de données désigne le transport de quelque sorte d'information que ce soit, d'un endroit à un

Plus en détail

SYSTEMES ELECTRONIQUES NUMERIQUES

SYSTEMES ELECTRONIQUES NUMERIQUES BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SYSTEMES ELECTRONIQUES NUMERIQUES (S.E.N.) REF : TASI111 Taxonomie TP Alarme Intrusion type3 HARMONIA 2661 1 je sais de quoi je parle X 2 je sais en parler 3 je sais faire 4

Plus en détail

WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale

WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale Le SA10 est un appareil portable destiné au test des disjoncteurs moyenne tension et haute tension. Quoiqu il soit conçu pour fonctionner couplé

Plus en détail

Didier Pietquin. Timbre et fréquence : fondamentale et harmoniques

Didier Pietquin. Timbre et fréquence : fondamentale et harmoniques Didier Pietquin Timbre et fréquence : fondamentale et harmoniques Que sont les notions de fréquence fondamentale et d harmoniques? C est ce que nous allons voir dans cet article. 1. Fréquence Avant d entamer

Plus en détail

Instruments de mesure

Instruments de mesure Chapitre 9a LES DIFFERENTS TYPES D'INSTRUMENTS DE MESURE Sommaire Le multimètre L'oscilloscope Le fréquencemètre le wattmètre Le cosphimètre Le générateur de fonctions Le traceur de Bodes Les instruments

Plus en détail

T.P. 7 : Définir et contrôler un système d allumage statique

T.P. 7 : Définir et contrôler un système d allumage statique T.P. 7 : Définir et contrôler un système d allumage statique Nom : Prénom : Classe : Date : Durée : 6 heures Zone de travail : Classe de cours et atelier Objectif du T.P. : - Être capable d identifier

Plus en détail

TP Modulation Démodulation BPSK

TP Modulation Démodulation BPSK I- INTRODUCTION : TP Modulation Démodulation BPSK La modulation BPSK est une modulation de phase (Phase Shift Keying = saut discret de phase) par signal numérique binaire (Binary). La phase d une porteuse

Plus en détail

Mode d emploi ALTO MONITOR PROCESSEUR D ÉCOUTE. www.altoproaudio.com Version 1.0 Juillet 2003 Français

Mode d emploi ALTO MONITOR PROCESSEUR D ÉCOUTE. www.altoproaudio.com Version 1.0 Juillet 2003 Français Mode d emploi ALTO MONITOR PROCESSEUR D ÉCOUTE www.altoproaudio.com Version 1.0 Juillet 2003 Français SOMMAIRE 1. INTRODUCTION................................................................... 4 2. FONCTIONNALITÉS................................................................

Plus en détail

AP1.1 : Montages électroniques élémentaires. Électricité et électronique

AP1.1 : Montages électroniques élémentaires. Électricité et électronique STI2D Option SIN Terminale AP1.1 : Montages électroniques élémentaires Électricité et électronique Durée prévue : 3h. Problématique : connaître les composants élémentaires de l'électronique Compétences

Plus en détail

Recommandations pour la définition des appareils de mesures utilisés en protection cathodique

Recommandations pour la définition des appareils de mesures utilisés en protection cathodique RECOMMANDATION PCRA 008 Janvier 2010 Rev. 0 Commission Protection Cathodique et Revêtements Associés Recommandations pour la définition des appareils de mesures utilisés en protection cathodique AVERTISSEMENT

Plus en détail

Le contenu de ce manuel peut faire l objet de modifications sans préavis et n engage pas la responsabilité de la société BENTEL SECURITY srl.

Le contenu de ce manuel peut faire l objet de modifications sans préavis et n engage pas la responsabilité de la société BENTEL SECURITY srl. Le contenu de ce manuel peut faire l objet de modifications sans préavis et n engage pas la responsabilité de la société BENTEL SECUITY srl. BENTEL SECUITY via Florida - Z.I. Valtesino - 63013 GOTTAMMAE

Plus en détail

Manipulation N 6 : La Transposition de fréquence : Mélangeur micro-ondes

Manipulation N 6 : La Transposition de fréquence : Mélangeur micro-ondes Manipulation N 6 : La Transposition de fréquence : Mélangeur micro-ondes Avant Propos : Le sujet comporte deux parties : une partie théorique, jalonnée de questions (dans les cadres), qui doit être préparée

Plus en détail

LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION

LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION ) Caractéristiques techniques des supports. L infrastructure d un réseau, la qualité de service offerte,

Plus en détail

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope.

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. Il existe deux types de courant, le courant continu et le courant alternatif. I) Courant alternatif : Observons une coupe transversale d une «dynamo» de vélo. Galet

Plus en détail

Compatibilité Électromagnétique

Compatibilité Électromagnétique Compatibilité Électromagnétique notions générales et applications à l électronique de puissance Ir. Stéphane COETS 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 1 Plan de l exposé La Compatibilité

Plus en détail

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Sous la direction : M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Préparation et élaboration : AMOR YOUSSEF Présentation et animation : MAHMOUD EL GAZAH MOHSEN BEN LAMINE AMOR YOUSSEF Année scolaire : 2007-2008 RECUEIL

Plus en détail

REALISATION D UNE CALCULATRICE GRACE AU LOGICIEL CROCODILE CLIPS 3.

REALISATION D UNE CALCULATRICE GRACE AU LOGICIEL CROCODILE CLIPS 3. 1 sur 6 REALISATION D UNE CALCULATRICE GRACE AU LOGICIEL CROCODILE CLIPS 3. OBJECTIF - PUBLIC - LOGICIEL - MATERIEL - METHODE - BIBLIOGRAPHIE - AVANTAGES - DIFFICULTES - AUTEUR DU DOCUMENT - LE DOCUMENT

Plus en détail

LPC 100 LECTEUR DES BADGES AVEC CLAVIER CODE 100 BADGES ET/OU 100 CODES

LPC 100 LECTEUR DES BADGES AVEC CLAVIER CODE 100 BADGES ET/OU 100 CODES LPC 100 NOTICE DE MONTAGE ET D UTILISATION Branchements (exemple) LECTEUR DES BADGES AVEC CLAVIER CODE 100 BADGES ET/OU 100 CODES R contact repos du relais P1 bouton poussoir relais 1 C contact commun

Plus en détail

AUTOPORTE III Notice de pose

AUTOPORTE III Notice de pose AUTOPORTE III Notice de pose Vous avez acquis le système AUTOPORTE, nous vous en remercions. Veuillez lire attentivement cette notice, vous serez à même de faire fonctionner correctement ce système. FONCTIONNEMENT

Plus en détail

ENREGISTREUR DE TEMPERATURE

ENREGISTREUR DE TEMPERATURE ENREGISTREUR DE TEMPERATURE Jean-Pierre MANDON 2005 www.pictec.org Cet enregistreur de température a été réalisé dans le cadre de la construction d'un chauffe eau solaire. Il me permet d'enregistrer les

Plus en détail

- MANIP 2 - APPLICATION À LA MESURE DE LA VITESSE DE LA LUMIÈRE

- MANIP 2 - APPLICATION À LA MESURE DE LA VITESSE DE LA LUMIÈRE - MANIP 2 - - COÏNCIDENCES ET MESURES DE TEMPS - APPLICATION À LA MESURE DE LA VITESSE DE LA LUMIÈRE L objectif de cette manipulation est d effectuer une mesure de la vitesse de la lumière sur une «base

Plus en détail

AMELIORATION DE LA FIABILITE D UN MOTEUR GRÂCE AU TEST STATIQUE ET DYNAMIQUE

AMELIORATION DE LA FIABILITE D UN MOTEUR GRÂCE AU TEST STATIQUE ET DYNAMIQUE AMELIORATION DE LA FIABILITE D UN MOTEUR GRÂCE AU TEST STATIQUE ET DYNAMIQUE Le test statique est un moyen très connu pour évaluer les moteurs électriques. Cependant, si un moteur ne peut pas être arreté,

Plus en détail

3 ÉLÉMENTS forment un LABoratoire.

3 ÉLÉMENTS forment un LABoratoire. 3 ÉLÉMENTS forment un LABoratoire. L environnement d apprentissage COM3LAB combine l expérimentation et les avantages du e-learning interactif. La nouvelle unité centrale (console) est la jonction entre

Plus en détail

Eléments constitutifs et synthèse des convertisseurs statiques. Convertisseur statique CVS. K à séquences convenables. Source d'entrée S1

Eléments constitutifs et synthèse des convertisseurs statiques. Convertisseur statique CVS. K à séquences convenables. Source d'entrée S1 1 Introduction Un convertisseur statique est un montage utilisant des interrupteurs à semiconducteurs permettant par une commande convenable de ces derniers de régler un transfert d énergie entre une source

Plus en détail

Gestion et entretien des Installations Electriques BT

Gestion et entretien des Installations Electriques BT Durée : 5 jours Gestion et entretien des Installations Electriques BT Réf : (TECH.01) ² Connaître les paramètres d une installation basse tension, apprendre les bonnes méthodes de gestion et entretien

Plus en détail

Varset Direct. Batteries fixes de condensateurs basse tension Coffrets et armoires. Notice d utilisation. Armoire A2

Varset Direct. Batteries fixes de condensateurs basse tension Coffrets et armoires. Notice d utilisation. Armoire A2 Varset Direct Batteries fixes de condensateurs basse tension Coffrets et armoires Notice d utilisation Coffret C1 Coffret C2 Armoire A2 Réception DB110591 Présentation Varset Direct est une batterie fixe

Plus en détail

7 bis impasse Denis Dulac - 94700 Maisons-Alfort FRANCE Tél. : 01 43 68 06 13 / Fax : 01 43 68 66 09 @ : promattex@promattex.com www.promattex.

7 bis impasse Denis Dulac - 94700 Maisons-Alfort FRANCE Tél. : 01 43 68 06 13 / Fax : 01 43 68 66 09 @ : promattex@promattex.com www.promattex. 7 bis impasse Denis Dulac - 94700 Maisons-Alfort FRANCE Tél. : 01 43 68 06 13 / Fax : 01 43 68 66 09 @ : promattex@promattex.com www.promattex.com NOTICE DB-30 Ce manuel de montage contient les éléments

Plus en détail

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT TP CIRCUITS ELECTRIQUES R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT OBJECTIFS Savoir utiliser le multimètre pour mesurer des grandeurs électriques Obtenir expérimentalement

Plus en détail

1. PRESENTATION DU PROJET

1. PRESENTATION DU PROJET Bac STI2D Formation des enseignants Jean-François LIEBAUT Denis PENARD SIN 63 : Prototypage d un traitement de l information analogique et numérique (PSoC) 1. PRESENTATION DU PROJET Les systèmes d éclairage

Plus en détail

Monte charge de cuisine PRESENTATION DU MONTE CHARGE

Monte charge de cuisine PRESENTATION DU MONTE CHARGE Nom.. Prénom.. Monte charge de cuisine Réalisation /0 Mise en service /0 Dépannage /0 PRESENTATION DU MONTE CHARGE M ~ S0 (Atu) S (appel pour monter) S (descente) H (descendez les déchets S.V.P.!) Sh Salle

Plus en détail

NOTICE D EMPLOI SLT-TR

NOTICE D EMPLOI SLT-TR Tel.: +33 (0) 972 3537 17 Fax: +33 (0) 972 3537 18 info@pce-france.fr NOTICE D EMPLOI SLT-TR Symbole d avertissement Attention: Ne pas exposer le terminal d entrée à une tension de surcharge ou au courant.

Plus en détail

Physique, chapitre 8 : La tension alternative

Physique, chapitre 8 : La tension alternative Physique, chapitre 8 : La tension alternative 1. La tension alternative 1.1 Différence entre une tension continue et une tension alternative Une tension est dite continue quand sa valeur ne change pas.

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1 TP A.1 Page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/5 - une

Plus en détail

ET 24 : Modèle de comportement d un système Introduction à Labview et initiation à la réalisation d un Instrument Virtuel (VI).

ET 24 : Modèle de comportement d un système Introduction à Labview et initiation à la réalisation d un Instrument Virtuel (VI). ET 24 : Modèle de comportement d un système Introduction à Labview et initiation à la réalisation d un Instrument Virtuel (VI). Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable Formation

Plus en détail

ARDUINO DOSSIER RESSOURCE POUR LA CLASSE

ARDUINO DOSSIER RESSOURCE POUR LA CLASSE ARDUINO DOSSIER RESSOURCE POUR LA CLASSE Sommaire 1. Présentation 2. Exemple d apprentissage 3. Lexique de termes anglais 4. Reconnaître les composants 5. Rendre Arduino autonome 6. Les signaux d entrée

Plus en détail

Interface Quad Disque Dur Externe. Guide utilisateur Français

Interface Quad Disque Dur Externe. Guide utilisateur Français Interface Quad Disque Dur Externe Guide utilisateur Français 1 Sommaire Introduction 3 Commandes, branchements et indicateurs 3 Face avant 3 Face arrière 3 A propos du disque dur 4 Placement du disque

Plus en détail

Notice Technique 01.Type4.NT001.rév.A0 IROISE-T4P+ Equipement d'alarme incendie type 4 autonome à pile. . Conforme selon la norme NFS 61936

Notice Technique 01.Type4.NT001.rév.A0 IROISE-T4P+ Equipement d'alarme incendie type 4 autonome à pile. . Conforme selon la norme NFS 61936 Notice Technique 01.Type4.NT001.rév.A0 Equipement d'alarme incendie type 4 autonome à pile Classe B selon la norme NFS 32001. Conforme selon la norme NFS 61936 52, rue Paul Lescop 92000 NANTERRE t. +33

Plus en détail

ROTOLINE NOTICE DE POSE

ROTOLINE NOTICE DE POSE ROTOLINE NOTICE DE POSE Nous vous remercions d avoir choisi le Système ROTOLINE pour ouvrir votre portail. Veuillez lire attentivement cette notice, vous serez à même de faire fonctionner ce système correctement.

Plus en détail

Installation kit NTS 820-F 1987009E9NN

Installation kit NTS 820-F 1987009E9NN Installation kit NTS 820-F 1987009E9NN Nussbaum France Central 2, 460 Clos de la courtine 93160 Noisy le grand 01 78 78 72 00 www.nussbaum-france.com Préalable : Cette notice va vous aidez pour la modification

Plus en détail

CELTIC-BAAS-Sa BAAT3003

CELTIC-BAAS-Sa BAAT3003 Notice technique 01_BASSA_NT001 rév A3 Bloc autonome d alarme sonore type Satellite avec ou sans flash BAAT3003 -F BAAT3017. 52, rue Paul Lescop 92000 NANTERRE t. +33 (0)1 41 37 91 91 f. +33 (0)1 41 37

Plus en détail

Charges électriques - Courant électrique

Charges électriques - Courant électrique Courant électrique Charges électriques - Courant électrique Exercice 6 : Dans la chambre à vide d un microscope électronique, un faisceau continu d électrons transporte 3,0 µc de charges négatives pendant

Plus en détail

Oscilloscope actif de précision CONCEPT 4000M

Oscilloscope actif de précision CONCEPT 4000M Oscilloscope actif de précision CONCEPT 4000M ZI Toul Europe, Secteur B 54200 TOUL Tél.: 03.83.43.85.75 Email : deltest@deltest.com www.deltest.com Introduction L oscilloscope actif de précision Concept

Plus en détail

FRANCAIS DGM1. Centrale Vigik 1 porte. N d homologation : - PS-200306-01 - MS-200306-02. Gamme: Vigik MANUEL D INSTALLATION.

FRANCAIS DGM1. Centrale Vigik 1 porte. N d homologation : - PS-200306-01 - MS-200306-02. Gamme: Vigik MANUEL D INSTALLATION. ANCAIS N d homologation : - PS-200306-01 - MS-200306-02 Gamme: Vigik MANUEL D INSTALLATION Group Products 1] PRESENTATION DU PRODUIT Conforme Mifare - ISO 14443A (système ouvert à toutes les marques de

Plus en détail

CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques

CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques IX. 1 L'appareil de mesure qui permet de mesurer la différence de potentiel entre deux points d'un circuit est un voltmètre, celui qui mesure le courant

Plus en détail

Driver de moteurs pas-à-pas DM432C

Driver de moteurs pas-à-pas DM432C Driver de moteurs pas-à-pas DM432C 1. Introduction Le DM432C de Leadshine est un driver digital de moteurs pas-à-pas basé sur un circuit DSP. Il fait partie de la dernière génération de contrôleurs de

Plus en détail

LA MESURE INDUSTRIELLE

LA MESURE INDUSTRIELLE E02 LA MESURE INDUSTRIELLE 20 Heures Technicien responsable de la maintenance Approfondir les techniques de mesure; Prendre en compte l aspect métrologie. Connaître les limites et les facteurs d influences

Plus en détail

NFO-490400-NIR-1301. Notice d installation Rapide

NFO-490400-NIR-1301. Notice d installation Rapide NFO-490400-NIR-1301 Notice d installation Rapide Composition du kit Enregistreur Numérique avec disque dur 500 go intégré souris télécommande x 2 x 2 caméra dôme intérieure / extérieure caméra dôme intérieure

Plus en détail

Energie et conversions d énergie

Energie et conversions d énergie Chapitre 6 et conversions d énergie I) NOTIONS GENERALES Les différentes formes d énergie : électrique (liée aux courants et tensions) lumineuse (liée à un mouvement ou à l altitude) thermique (liée à

Plus en détail

NUGELEC. NOTICE D'UTILISATION DU B.A.A.S. du type Ma - STI / MaME - STI. pages. 1 introduction 2. 2 encombrement 3 fixation

NUGELEC. NOTICE D'UTILISATION DU B.A.A.S. du type Ma - STI / MaME - STI. pages. 1 introduction 2. 2 encombrement 3 fixation NOTICE D'UTILISATION DU du type Ma - / MaME - pages 1 introduction 2 2 encombrement 3 fixation 3 installation 3 à 5 raccordement 4 fonctionnement 5 à 6 contrôle, essai 5 caractéristiques 7 techniques 6

Plus en détail

Série HarmonicGuard Application Omnibus Filtre Harmonique Actif. Démarrage Rapide Configuration du Logiciel de l unité

Série HarmonicGuard Application Omnibus Filtre Harmonique Actif. Démarrage Rapide Configuration du Logiciel de l unité Série HarmonicGuard Application Omnibus Filtre Harmonique Actif Démarrage Rapide Configuration du Logiciel de l unité TCI, LLC W132 N10611 Grant Drive Germantown, Wisconsin 53022 Téléphone: 414-357-4480

Plus en détail

L accès à distance du serveur

L accès à distance du serveur Chapitre 11 L accès à distance du serveur Accéder à votre serveur et aux ordinateurs de votre réseau depuis Internet, permettre à vos amis ou à votre famille de regarder vos dernières photos, écouter vos

Plus en détail

QUELQUES ACTIVITES RELATIVES A LA PARTIE A Propagation d une onde ; onde progressive. Comment installer le format de compression divx?

QUELQUES ACTIVITES RELATIVES A LA PARTIE A Propagation d une onde ; onde progressive. Comment installer le format de compression divx? Lycée Bi h t QUELQUES ACTIVITES RELATIVES A LA PARTIE A Propagation d une onde ; onde progressive Il semble nécessaire d utiliser des fichiers images, de grande taille généralement, aussi, nous proposons

Plus en détail

HemiSSon. HemWirelessCam

HemiSSon. HemWirelessCam HemiSSon HemWirelessCam Version 1.0 Décembre 2003 Auteur de la documentation Alexandre Colot, K-Team S.A. Ch. de Vuasset, CP 111 1028 Préverenges Suisse email : info@hemisson.com Url : www.hemisson.com

Plus en détail

Notice de montage et d utilisation

Notice de montage et d utilisation BECK-O-TRONIC 4 Version : Centronic fr Notice de montage et d utilisation Commande de porte Informations importantes pour: l'installateur / l'électricien / l'utilisateur À transmettre à la personne concernée!

Plus en détail

Les capteurs et leurs branchements

Les capteurs et leurs branchements bts mi 2 \ COURS\Technologie des capteurs et leurs branchements 1 1. Les Modules Entrées Les capteurs et leurs branchements Module d extension d Entrées/Sorties TOR Module réseau : communication entre

Plus en détail

Mise en pratique : Etude de spectres

Mise en pratique : Etude de spectres Mise en pratique : Etude de spectres Introduction La nouvelle génération de spectromètre à détecteur CCD permet de réaliser n importe quel spectre en temps réel sur toute la gamme de longueur d onde. La

Plus en détail

UGVL : HOMOLOGATION PS 200406-01. ZAC du bois Chaland 6 rue des Pyrénées LISES - 91056 EVRY Cedex FRANCE Tel. 01 69 11 46 00 Fax 01 69 11 46 10

UGVL : HOMOLOGATION PS 200406-01. ZAC du bois Chaland 6 rue des Pyrénées LISES - 91056 EVRY Cedex FRANCE Tel. 01 69 11 46 00 Fax 01 69 11 46 10 UGVL : HOMOLOGATION PS 200406-01 ZAC du bois Chaland 6 rue des Pyrénées LISES - 91056 EVRY Cedex FRANCE Tel. 01 69 11 46 00 Fax 01 69 11 46 10 www.aiphone.fr Crée-le : Mai 2005 Dernière modification le

Plus en détail

Table des Matières. Présentation... 1. Installation... 2 Mise en route... 4. Les Icones... 5 Les paramètres

Table des Matières. Présentation... 1. Installation... 2 Mise en route... 4. Les Icones... 5 Les paramètres Table des Matières Avant Propos Présentation... 1 Installation et Mise en Route Installation... 2 Mise en route... 4 Les Icones... 5 Les paramètres Configuration générale... 9 Tarifs/TVA... 10 Salariés...

Plus en détail

Mode d emploi de la mise à jour du microprogramme

Mode d emploi de la mise à jour du microprogramme Mode d emploi de la mise à jour du microprogramme Ce manuel explique les procédures pour télécharger le microprogramme CX4 à partir du site Web de Ricoh et pour mettre à jour le microprogramme. Effectuez

Plus en détail

La charge électrique C6. La charge électrique

La charge électrique C6. La charge électrique Fiche ACTIVIT UM 8. / UM 8. / 8. La charge électrique 8. La charge électrique C6 Manuel, p. 74 à 79 Manuel, p. 74 à 79 Synergie UM S8 Corrigé Démonstration La charge par induction. Comment un électroscope

Plus en détail

TD1 Signaux, énergie et puissance, signaux aléatoires

TD1 Signaux, énergie et puissance, signaux aléatoires TD1 Signaux, énergie et puissance, signaux aléatoires I ) Ecrire l'expression analytique des signaux représentés sur les figures suivantes à l'aide de signaux particuliers. Dans le cas du signal y(t) trouver

Plus en détail

I-SD02FR. Transmetteur Vocal & Télésurveillance Guide d installation

I-SD02FR. Transmetteur Vocal & Télésurveillance Guide d installation I-SD02FR Transmetteur Vocal & Télésurveillance Guide d installation Page 2 I-SD02FR IP30 / IK04 N de composant répertorié NF et A2P avec la centrale I-ON160EXEURFR Référentiel de certification NF324-H58

Plus en détail

Mesure. Multimètre écologique J2. Réf : 251 055. Français p 1. Version : 0110

Mesure. Multimètre écologique J2. Réf : 251 055. Français p 1. Version : 0110 Français p 1 Version : 0110 Sommaire 1 Présentation... 2 1.1 Description... 2 1.2 Type d alimentation... 3 1.2.1 Alimentation par générateur... 3 1.2.2 Alimentation par piles... 3 2 Sécurité... 3 2.1 Signalétique

Plus en détail

1 000 W ; 1 500 W ; 2 000 W ; 2 500 W. La chambre que je dois équiper a pour dimensions : longueur : 6 m largeur : 4 m hauteur : 2,50 m.

1 000 W ; 1 500 W ; 2 000 W ; 2 500 W. La chambre que je dois équiper a pour dimensions : longueur : 6 m largeur : 4 m hauteur : 2,50 m. EXERCICES SUR LA PUISSANCE DU COURANT ÉLECTRIQUE Exercice 1 En zone tempérée pour une habitation moyennement isolée il faut compter 40 W/m 3. Sur un catalogue, 4 modèles de radiateurs électriques sont

Plus en détail

CIRCUIT DE CHARGE BOSCH

CIRCUIT DE CHARGE BOSCH LA GUZZITHÈQUE 1/5 10/06/06 CIRCUIT DE CHARGE BOSCH Ce document est issu d un article de l Albatros, revue de liaison du MGCF, lui-même issu du Gambalunga, revue anglaise de liaison du MGC d Angleterre.

Plus en détail

INTRODUCTION A L ELECTRONIQUE NUMERIQUE ECHANTILLONNAGE ET QUANTIFICATION I. ARCHITECTURE DE L ELECRONIQUE NUMERIQUE

INTRODUCTION A L ELECTRONIQUE NUMERIQUE ECHANTILLONNAGE ET QUANTIFICATION I. ARCHITECTURE DE L ELECRONIQUE NUMERIQUE INTRODUCTION A L ELECTRONIQUE NUMERIQUE ECHANTILLONNAGE ET QUANTIFICATION I. ARCHITECTURE DE L ELECRONIQUE NUMERIQUE Le schéma synoptique ci-dessous décrit les différentes étapes du traitement numérique

Plus en détail

Notice d installation de la Centrale VIGIK DGM1

Notice d installation de la Centrale VIGIK DGM1 Notice d installation de la Centrale VIGIK DGM1 Version 3.5 NOTICE DE MONTAGE ET D UTILISATION N homologation : PS 200306-01 MS 200306-02 Informations préliminaires Présentation des possibilités de la

Plus en détail

Projet audio. Analyse des Signaux ELE2700

Projet audio. Analyse des Signaux ELE2700 ÉCOLE POLYTECHNIQUE DE MONTRÉAL Département de Génie Électrique Projet audio Analyse des Signaux ELE2700 Saad Chidami - 2014 Table des matières Objectif du laboratoire... 4 Caractérisation du bruit...

Plus en détail

AOLbox. Partage de disque dur Guide d utilisation. Partage de disque dur Guide d utilisation 1

AOLbox. Partage de disque dur Guide d utilisation. Partage de disque dur Guide d utilisation 1 AOLbox Partage de disque dur Guide d utilisation Partage de disque dur Guide d utilisation 1 Sommaire 1. L AOLbox et le partage de disque dur... 3 1.1 Le partage de disque dur sans l AOLbox... 3 1.1.1

Plus en détail

ELECTRONIQUE ANALOGIQUE

ELECTRONIQUE ANALOGIQUE LCTRONIQU ANALOGIQU CALCUL T XPRIMNTATION D UN AMPLIFICATUR A TRANSISTOR BIPOLAIR Joël RDOUTY Mise à jour décembre 2010 AMPLIFICATUR BASS FRQUNC A TRANSISTOR BIPOLAIR L'objectif de ce T est de montrer

Plus en détail

Intérêt du découpage en sous-bandes pour l analyse spectrale

Intérêt du découpage en sous-bandes pour l analyse spectrale Intérêt du découpage en sous-bandes pour l analyse spectrale David BONACCI Institut National Polytechnique de Toulouse (INP) École Nationale Supérieure d Électrotechnique, d Électronique, d Informatique,

Plus en détail

TP N 7 «ALARME INTRUSION» TP découverte «Alarme intrusion filaire LEGRAND»

TP N 7 «ALARME INTRUSION» TP découverte «Alarme intrusion filaire LEGRAND» Lycée des Métiers «Louise Michel» Rue Villebois Mareuil 16700 RUFFEC T BACPRO ELEEC «ALARME INTRUSION» TP découverte «Alarme intrusion filaire LEGRAND» NOM :.... Prénom :... Page 1 / 11 L ALARME INTRUSION

Plus en détail

Exercice 1. Exercice n 1 : Déséquilibre mécanique

Exercice 1. Exercice n 1 : Déséquilibre mécanique Exercice 1 1. a) Un mobile peut-il avoir une accélération non nulle à un instant où sa vitesse est nulle? donner un exemple illustrant la réponse. b) Un mobile peut-il avoir une accélération de direction

Plus en détail

Manuel d utilisation. Digital Multimètre. Extech 410

Manuel d utilisation. Digital Multimètre. Extech 410 Manuel d utilisation Digital Multimètre Extech 410 Introduction Nous tenons à vous féliciter pour l achat du modèle EX410 de la marque Extech, soit un multimètre. Cet appareil mesure la tension AC/DC,

Plus en détail

Prise en main. Prise en main - 0

Prise en main. Prise en main - 0 Prise en main 0404 Prise en main - 0 1- Introduction Creative Professional Merci d avoir choisi le Digital Audio System 0404 d E-MU. Nous avons conçu ce produit E-MU pour qu il soit logique, intuitif et

Plus en détail

Jouve, 18, rue Saint-Denis, 75001 PARIS

Jouve, 18, rue Saint-Denis, 75001 PARIS 19 à Europâisches Patentamt European Patent Office Office européen des brevets Numéro de publication : 0 645 740 A1 12 DEMANDE DE BREVET EUROPEEN @ Numéro de dépôt : 94402079.1 @ Int. ci.6: G07B 17/04,

Plus en détail

GESTION BOOTLOADER HID

GESTION BOOTLOADER HID GESTION BOOTLOADER HID Rev _04/2012 Pagina 1 Gruppo Piazzetta Spa TARJETA FLASH FLASH CARD (Fig. 1) Le microprocesseur est intégré dans cette BOOTLOADER. carte et doit être programmé à l aide du (Fig.

Plus en détail

SYSTEME D ALARME. Etude d un objet technique : Centrale d alarme. LP Porte d Aquitaine - Thiviers Page 1/13

SYSTEME D ALARME. Etude d un objet technique : Centrale d alarme. LP Porte d Aquitaine - Thiviers Page 1/13 Etude d un objet technique : Centrale d alarme? Page 1/13 Mise en situation : 1/ Présentation du système : Le nombre de cambriolages étant en constante progression, de nombreux établissements publics,

Plus en détail

Les pannes non bloquantes ou aléatoires :

Les pannes non bloquantes ou aléatoires : Dans cet article nous allons voir comment dépanner son ordinateur portable. Toutefois nous nous intéresseront uniquement aux problèmes et aux réparations qui peuvent être abordées facilement par un utilisateur

Plus en détail

Utilisation de la clé USB et autres supports de stockages amovibles

Utilisation de la clé USB et autres supports de stockages amovibles Utilisation de la clé USB et autres supports de stockages amovibles Sommaire : 1. Repérer et copier un fichier se trouvant sur l'ordinateur...3 2. Brancher une clé USB à l'ordinateur...4 3. Visualiser

Plus en détail

équipement d alarme type 4

équipement d alarme type 4 Références Code Modèle AI 1B T4 534 101 1 boucle de détection AI 2B T4 534 102 2 boucles de détection équipement d alarme type 4 Notice Mise en service Paramétrage 1 boucle 2 boucles 1 ou 2 boucles Un

Plus en détail

CENTRALE D ALARME SANS FILS

CENTRALE D ALARME SANS FILS CENTRALE D ALARME SANS FILS Cher client, Nous vous remercions d avoir fait l acquisition de notre appareil, avant de commencer son installation veuillez lire le mode d emploi joint et prenez note de ce

Plus en détail

Etude de FP3 commande moteur et électroaimant. Déplacement carte et connexion

Etude de FP3 commande moteur et électroaimant. Déplacement carte et connexion Etude de FP3 commande moteur et électroaimant Déplacement carte et connexion Décomposition fonctionnelle. - Définir le rôle et caractériser les entrées-sorties de FP3 permettant la commande du moteur et

Plus en détail

Astra Elite AM/3 Manuel d'installation

Astra Elite AM/3 Manuel d'installation 1) Caractéristiques techniques Astra Elite AM/3 Manuel d'installation Alimentation : - Tension : 9 à 16 V- - Consommation : 33 ma repos/40 ma en alarme - Ondulation : 2 V c à c à 12 V- Canal Hyperfréquence

Plus en détail

Guide d installation AFONEBOX. Internet Haut Débit

Guide d installation AFONEBOX. Internet Haut Débit Guide d installation AFONEBOX Internet Haut Débit SOMMAIRE Contenu de votre pack Afonebox Description de la connectique Connexion des différents périphériques Branchement de votre Afonebox Installation

Plus en détail

PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE

PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE XXXX H02 PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE XXXX APPAREILS POUR LA TRANSFORMATION DE COURANT ALTERNATIF EN COURANT ALTERNATIF, DE COURANT ALTERNATIF EN COURANT CONTINU OU VICE

Plus en détail

1 Savoirs fondamentaux

1 Savoirs fondamentaux Révisions sur l oscillogramme, la puissance et l énergie électrique 1 Savoirs fondamentaux Exercice 1 : choix multiples 1. Quelle est l unité de la puissance dans le système international? Volt Watt Ampère

Plus en détail

Études et Réalisation Génie Électrique

Études et Réalisation Génie Électrique Université François-Rabelais de Tours Institut Universitaire de Technologie de Tours Département Génie Électrique et Informatique Industrielle Études et Réalisation Génie Électrique Chargeur de batterie

Plus en détail

EP 2 339 758 A1 (19) (11) EP 2 339 758 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 29.06.2011 Bulletin 2011/26

EP 2 339 758 A1 (19) (11) EP 2 339 758 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 29.06.2011 Bulletin 2011/26 (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 2 339 758 A1 (43) Date de publication: 29.06.2011 Bulletin 2011/26 (21) Numéro de dépôt: 09179459.4 (51) Int Cl.: H04B 1/69 (2011.01) H03K 5/08 (2006.01) H03K

Plus en détail

FAG Detector III la solution pour la surveillance et l équilibrage. Information Technique Produit

FAG Detector III la solution pour la surveillance et l équilibrage. Information Technique Produit FAG Detector III la solution pour la surveillance et l équilibrage Information Technique Produit Principe Utilisation Hautes performances utilisation simple Le FAG Detector III est, à la fois, un appareil

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION TERMINAL PHL 2700

MANUEL D UTILISATION TERMINAL PHL 2700 MANUEL D UTILISATION TERMINAL PHL 2700 XL Soft - 16 Bd Charles de Gaulle Parc d'affaires les Moulinets- Bât C 44800 SAINT HERBLAIN Tel.: 02 51 80 77 88 Fax: 02 51 80 77 87 www.xlsoft.fr SOMMAIRE 1) Présentation

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12 TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Durée 3 heures coefficient 2 Note

Plus en détail

Tutoriel PowerPoint. Fréquences, puissance et modulation. Benoît Volet 25/02/2010

Tutoriel PowerPoint. Fréquences, puissance et modulation. Benoît Volet 25/02/2010 Tutoriel PowerPoint Fréquences, puissance et modulation 25/02/2010 Stage futur ingénieur 2 Table des matières 1. Introduction 4 2. Tutoriel 4 2.1. Vidéos 4 2.2. PowerPoint 4 2.3. Appareils de mesure 5

Plus en détail

COMPASS 485/232. D811320 26-11-01 Vers. 02 UNITE DE GESTION POUR COMPASS-READER

COMPASS 485/232. D811320 26-11-01 Vers. 02 UNITE DE GESTION POUR COMPASS-READER 45/232 D320 26--01 Vers. 02 UNITE DE GESTION POUR -READER 45/232 Nous vous remercions pour avoir choisi ce produit. Nous sommes certains qu il vous offrira les performances que vous souhaitez. Lisez attentivement

Plus en détail

Centrale d alarme DA996

Centrale d alarme DA996 Centrale d alarme DA996 Référence : 7827 La DA-996 est une centrale d alarme pour 6 circuits indépendants les uns des autres, avec ou sans temporisation, fonctions 24 heures, sirène, alerte et incendie.

Plus en détail

Notice de montage et d utilisation

Notice de montage et d utilisation BECK-O-TRONIC 5 Version : Centronic fr Notice de montage et d utilisation Commande de porte Informations importantes pour: l'installateur / l'électricien / l'utilisateur À transmettre à la personne concernée!

Plus en détail

Donner les limites de validité de la relation obtenue.

Donner les limites de validité de la relation obtenue. olutions! ours! - Multiplicateur 0 e s alculer en fonction de. Donner les limites de validité de la relation obtenue. Quelle est la valeur supérieure de? Quel est le rôle de 0? - Multiplicateur e 0 s alculer

Plus en détail