Acheter autrement : un enjeu public et privé

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr"

Transcription

1 Pépinière Acheteurs publics 21 avril 2006 Atelier : «Conduite du changement» Acheter autrement : un enjeu public et privé

2 Atelier «Conduite du changement» Plan de l intervention Nécessité d une conduite du changement De la théorie à la pratique Retour d expérience : CNRS Remarques préliminaires Une intervention qui constitue une contribution au débat, pas une «vérité révélée» Une approche méthodologique Des «bonnes pratiques» à identifier et à construire collectivement

3 Conduite du changement Introduction Vers les banques Collaboration «forte» (Mode projet, fournisseurs ) Démarche «Club utilisateurs» Prise en compte de l approche économique de la banque Présence d un 4ème acteur : «la plate-forme technique» Vers les fournisseurs Information sur les mécanismes de la carte d achat Prise en compte des contraintes de chacun Négociations en amont Relais entre l acheteur final et le fournisseur Vers les acteurs de l entité publique A prendre en compte dans les différentes phases du projet

4 Conduite du changement Introduction Nécessité d une conduite du changement La carte d achat donne accès au commerce sur Internet Achat au plus près du besoin Changement des habitudes d achat Projet carte d achat = projet à forte dimension organisationnelle Impact fort sur les processus liés au traitement d un achat Les enjeux sont importants Gain économique Gain en temps Les enjeux doivent être compris et acceptés par tous Un nécessaire accompagnement du changement

5 Conduite du changement Introduction Acteurs et processus impactés par le changement Processus «achat» Logique de délégation des achats Remise en cause du fonctionnement des économats, des centrales d achat, des services achats, de la gestion des stocks Diminution des commandes pour les services achats Diminution des stocks Simplification des processus de commande Diminution des tâches administratives liées aux commandes (signatures, courrier, relances ) Processus «traitement des factures» Disparition de certains contrôles (service fait par défaut) Automatisation des liquidations et du paiement Repositionnement vers des tâches à valeur ajoutée

6 Conduite du changement De la théorie à la pratique Type du changement Adaptatif : changement volontaire et brutal Construit : changement volontaire et progressif Conduite du changement + importante Style du changement Changement adaptatif => Education / communication Changement construit => Collaboration / participation Cahier des charges du changement Sensibilisation des porteurs Définition du changement et ses impacts Enjeux, contraintes, besoins de terrrain Ressources nécessaires (proportionnelles au volume de la cible) Information formation des différents acteurs Assistance aux utilisateurs (guides, procédures )

7 Conduite du changement De la théorie à la pratique Leviers Formation Kit de présentation Guides (inclus procédures dégradées) Séminaires Accompagnement Traitement des impacts Coaching Communication Plan de com Utilisation des canaux métiers Plaquette, sites Web Livrables : séminaires, réunions de présentation, guides

8 Conduite du changement Mode projet 6 à 8 mois Préparation Etudes organisationnelles Mise en œuvre Suivi Bilan Réunions de projet Coordination Communication Information Conduite de projet

9 Conduite du changement Phase Etudes organisationnelles Processus achat cible Détermination des acteurs impliqués dans l acte d achat Utilisateur final, comptable, ordonnateur, gestionnaire, acheteur, directeur Impacts techniques et organisationnels Interface Outil bancaire Outil client Modification des circuits et procédures existants à la commande, à la gestion des stocks, au traitement des factures Stratégie de mise en oeuvre Entités concernées Nombre de porteurs de carte par entité Mode de déploiement (global, progressif, ciblé ) Responsabilité des instances nationale et régionales

10 Conduite du changement Phase Etudes organisationnelles Plannings prévisionnels Pour la première transaction Pour le projet Pour un déploiement par tâche d huile Périmètre Phase d expérimentation ou déploiement national Achats éligibles Achats ciblés Appel d Offres Cahier des charges Gestion des litiges Gestion des procédures porteurs Gestion de l information

11 Conduite du changement Phase Mise en oeuvre Coordination du déploiement Rôle des différents acteurs Responsable de programme / Instructions internes Interfaçage outils Banque Client Conduite du changement Sensibilisation, implication de la Direction Application du cahier des charges Sensibilisation des porteurs Information responsabilisation des différents acteurs - formation Assistance aux utilisateurs Guides d utilisation Documentation de référence Livrable : séminaires, réunions de présentation

12 CNRS Retour d expérience EPST Toutes disciplines scientifiques représentées agents permanents 1300 unités 19 délégations régionales Budget ~2300 M

13 CNRS Contexte de modernisation Modernisation dans tous les domaines Processus qualité Administration électronique Signature électronique Inscription en ligne aux concours Politique de sécurité informatique Annuaire électronique Dématérialisation des procédures d achat Carte d achat Archives et actes dématérialisées

14 Constats pour les achats de faibles montants Nombreux achats de montant faible par commande (plus de 70% des achats au CNRS sont < 1500 ) Génère une charge de travail importante alors que les véritables enjeux concernent d autres types d achats Génération d un coût fixe de gestion, pour tout achat, de 70 à 80 Production et circulation de papier sans retour d infos synthétiques sur l activité de commande d un service Procédures à la fois centralisées et morcelées entre plusieurs acteurs intervenant entre le demandeur d achat et le fournisseur.

15 besoins Cartographie Eligibilité carte d achat Notion de «panier moyen» Panier moyen établi par la DGCP : 400 Les factures de moins de 4000 Représentent 96% du nb de transactions pour 41% des dépenses Panier moyen de 426 Estimation Sur les 10 premiers fournisseurs de chaque délégation régionale Panier moyen de % des factures éligibles carte d achat, sur 4 ans transactions pour un C.A. de

16 CNRS Les enjeux et objectifs Pour l établissement public Simplification des procédures, des contrôles Fluidification du processus achat Diminution du coût de traitement des commandes Regroupement et dématérialisation des factures Concentration sur des tâches à valeur ajoutée Accélération des délais de paiement Participation à la politique d achat de l organisme Pour le laboratoire Allégement des tâches matérielles liées aux achats Simplification des contrôles Réduction des délais d approvisionnement Souplesse de commande Au plus près du besoin de l utilisateur

17 CNRS Expérimentation Stratégie de mise en oeuvre Une équipe projet (RH proportionnelles aux contraintes des objectifs) 9-10 unités 20 porteurs de carte Planning de mise en oeuvre 3 mois pour la première transaction 7 mois pour le projet (12 mois pour un déploiement national) Analyse de l existant Cartographie des achats Analyse économique Etude des circuits de commande et de traitement des factures Conduite du changement Changement construit Information, formation différenciée des différents acteurs

18 CNRS Expérimentation Conduite du changement Information des différents acteurs Réunion des directeurs d unité Explication de la délégation de droit de commande Choix des porteurs de carte Réunion des porteurs de carte et des gestionnaires d unité Sensibilisation à la délégation de droit de commande Discussion autour des modifications des circuits de commande Mise en place d un recueil de bonnes pratiques Réunion des fournisseurs Modification des circuits de commande Contraintes de l organisme Gestion des litiges Réunion des gestionnaires en délégation régionale Réorganisation des équipes traitant les factures Pour tous, info sur les enjeux

19 CNRS Expérimentation Conduite du changement Communication Interne à l organisme Présentations Article sur Web et journaux institutionnels Externe à l organisme APECA, Progen, autres EPST Réunions bilans Fournisseurs Porteurs de carte et gestionnaires d unité Banque Comité de pilotage (s il existe) Rapport-Bilan du projet (avec indicateurs de réussite) Vers la Direction générale, le comité de pilotage Rapport allégé avec conclusions vers tous les acteurs du projet

20 CNRS Expérimentation Conduite du changement Formation Aux outils informatiques pour les porteurs et gestionnaires De commande : sites Web De traitement des factures : ERP De consultation sur le site Web des plate-formes techniques Aux outils informatiques pour les responsables de programme Interactifs : site Web des plate-formes techniques Documentation interne Charte du porteur Plaquette utilisateur Guide du porteur (dont procédures dégradées) Guide d utilisation du site Web du prestataire bancaire Guide du responsable de programme Documents de présentation du projet

21 CNRS Expérimentation Conduite du changement Suivi du projet Club Utilisateurs Regroupement des entités publiques d un prestataire bancaire Solutions d ajustement aux demandes des utilisateurs Mise en place d un Portail carte d achat Simplification des accès aux sites référencés Source d information et de communication Exploitation des bonnes pratiques Alimentation du recueil par les gestionnaires d unité Echanges informels sur une liste de distribution Analyse des tableaux de bord Mesures correctives éventuelles Pilotage du projet

22 CNRS Déploiement national Conduite du changement - Plan de com Disposer d un kit de communication Communication adaptée à chaque carte mise en œuvre par le CNRS (Carte d achat, Carte logée, Carte d affaires). Avoir un plan de Communication au niveau national Utilisation des canaux institutionnels BPC vers les délégués et les correspondants SAM UPSACA vers les correspondants «achat» ACP vers les ACS Article dans Journal du CNRS Publication sur les sites Web (national et régional) Mettre en place d une liste (nationale) de discussion BPC : Bureau Pilotage & Coordination SAM : Simplification Administratives & Modernisation UPSACA : Unité Propre Service Coordination des Achats ACP et ACS : Agent Comptable Principal et Agent Comptable Secondaire

23 national Conduite du changement - Plan de com Communication au niveau délégation régionale Prestataire externe Communication vers les directeurs d unités Communication vers les futurs porteurs et gestionnaires d unités Supervision par des chefs de projet locaux Cahier des charges «accompagnement du changement» Aide à la finalisation du support de communication (livrable : kit de com) Com en 2 temps vers 2 catégories d agents (dir et gest + porteurs) Retours d infos Indicateurs de réussite En collaboration avec prestataire bancaire (ou assuré par lui) Estimation charge de travail De 5(1/2 + 1)jour à 19(1/2 + 1)jour 1j mise au point com + 1j retour d infos

24 Conduite du changement Remarques La conduite du changement est nécessaire pour une mise en œuvre du «type 3» de la carte d achat L équipe «Projet» doit être proportionnée aux dimensions de l entité La complexité du dispositif de mise en œuvre est proportionnelle Aux enjeux Aux objectifs Au mode de fonctionnement de l entité Le type du changement (imposé ou pas) est important L implication de tous les acteurs est indispensable

Déploiement national de la carte d achat au CNRS

Déploiement national de la carte d achat au CNRS Déploiement national de la carte d achat au CNRS Délégations pilotes 18 septembre 2007 Délégation Paris B Qu est-ce que la Carte d achat? La carte d achat est un moyen de paiement confié à certains agents

Plus en détail

La Carte d Achat et la Carte Virtuelle

La Carte d Achat et la Carte Virtuelle La Carte d Achat et la Carte Virtuelle BNP Paribas Découvrez la Carte d Achat BNP Paribas! Pour simplifier et optimiser la gestion de vos achats, découvrez la Carte d Achat de BNP Paribas une solution

Plus en détail

La carte d achat, c est quoi ça?

La carte d achat, c est quoi ça? La, c est quoi ça? C est un outil mis à disposition des structures publiques et privées qui modifie et simplifie l acte d approvisionnement : C est une carte bancaire nominative et sécurisée qui permet

Plus en détail

La carte achat dans la sphère État. Emmanuel SPINAT Directeur de la division technique de l Agence pour l Informatique Financière de l État (AIFE)

La carte achat dans la sphère État. Emmanuel SPINAT Directeur de la division technique de l Agence pour l Informatique Financière de l État (AIFE) La carte achat dans la sphère État Emmanuel SPINAT Directeur de la division technique de l Agence pour l Informatique Financière de l État (AIFE) Sommaire Présentation de la fonctionnalité carte achat

Plus en détail

La conduite du projet de dématérialisation dans les EPS

La conduite du projet de dématérialisation dans les EPS La conduite du projet de dématérialisation dans les EPS Objet de la présente fiche La fiche vise à présenter le contexte organisationnel et informatique de la conduite d un projet de dématérialisation

Plus en détail

Création de Centres de Services Partagés au sein de la branche retraite. Instance nationale de concertation du 1 er Octobre 2015

Création de Centres de Services Partagés au sein de la branche retraite. Instance nationale de concertation du 1 er Octobre 2015 Création de Centres de Services Partagés au sein de la branche retraite Instance nationale de concertation du 1 er Octobre 2015 Sommaire Origine et pertinence du projet Orientations générales Modalités

Plus en détail

Du paiement à la facture : la fluidification de la chaine financière avec Chorus

Du paiement à la facture : la fluidification de la chaine financière avec Chorus Du paiement à la facture : la fluidification de la chaine financière avec Chorus Emmanuel SPINAT Délégué de la directrice à la Maintenance et Supervision Opérationnelle (DMSO) de l Agence pour l Informatique

Plus en détail

Le programme de carte achat de LMCU. Sebastien Polvèche, Chef de projet carte achat LMCU,

Le programme de carte achat de LMCU. Sebastien Polvèche, Chef de projet carte achat LMCU, Le programme de carte achat de LMCU Sebastien Polvèche, Chef de projet carte achat LMCU, PLAN 1 - Mise en place de la carte d achat à LMCU 2 - Les résultats 1 - Objectifs du projet A l origine du programme

Plus en détail

Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens. Frédéric ELIEN

Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens. Frédéric ELIEN Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens Frédéric ELIEN SEPTEMBRE 2011 Sommaire Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens... 3 «Pourquoi?»...

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE Référentiel de certification du Baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE 1 Le référentiel de certification du Baccalauréat GESTION ADMINISTRATION Architecture

Plus en détail

Chef de projet MOE informatique

Chef de projet MOE informatique FOCTIO DE L FILIERE SI ITITULE : CLSSIFICTIO / GROUPE : CODE RH : Chef de projet OE informatique FILLE PROFESSIOELLE : Filière SI Gestion de Projet Date de mise en application : RISO D ETRE / ISSIO : Définit

Plus en détail

UE 5 Management des systèmes d informations. Le programme

UE 5 Management des systèmes d informations. Le programme UE 5 Management des systèmes d informations Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1.

Plus en détail

Accompagnement RH des projets de transformation des organisations

Accompagnement RH des projets de transformation des organisations Accompagnement RH des projets de transformation des organisations La conduite d un projet de réorganisation : Un exercice complexe ET délicat! Confrontée à une dégradation continue de sa compétitivité,

Plus en détail

Espaces collaboratifs Retour d expérience sur la transformation des pratiques numériques

Espaces collaboratifs Retour d expérience sur la transformation des pratiques numériques Espaces collaboratifs Retour d expérience sur la transformation des pratiques numériques 2015 1 Le Département de Loire-Atlantique > Repères 4 808 agents (1er janvier 2015) dont 4 322 agents sur poste

Plus en détail

Le Programme de Dématérialisation de la Commande Publique gage de transparence et de bonne gouvernance

Le Programme de Dématérialisation de la Commande Publique gage de transparence et de bonne gouvernance Rabat, le 27 juin 2013 Le Programme de Dématérialisation de la Commande Publique gage de transparence et de bonne gouvernance M. Mohamed El Amine SEGHROUCHNI mohamed.seghrouchni@tgr.gov.ma Chef de la division

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1

LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1 LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1 La rénovation de la voie professionnelle, filière du tertiaire administratif a conduit à la création du baccalauréat professionnel

Plus en détail

L expérience du Centre Hospitalier Sainte Anne. Christian MAUPPIN Directeur des achats, de la logistique et des plateaux techniques

L expérience du Centre Hospitalier Sainte Anne. Christian MAUPPIN Directeur des achats, de la logistique et des plateaux techniques L expérience du Centre Hospitalier Sainte Anne Christian MAUPPIN Directeur des achats, de la logistique et des plateaux techniques Approvisionnement direct par e-procurement, décentralisé sur des porteurs

Plus en détail

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le développement Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) Forum panafricain sur le leadership et le management de

Plus en détail

Conférence annuelle. «Une région en transition, l Etat en mutation : quelles approches, quels outils? Quelle place pour la réforme?

Conférence annuelle. «Une région en transition, l Etat en mutation : quelles approches, quels outils? Quelle place pour la réforme? Conférence annuelle «Une région en transition, l Etat en mutation : quelles approches, quels outils? Quelle place pour la réforme?» La modernisation de l Etat et l accompagnement de la réforme budgétaire

Plus en détail

Démarche Système Global d Information

Démarche Système Global d Information Démarche Système Global d Information Alain Mayeur Quelle démarche pour le SI? UNR et UNT Espace Numérique de Travail PRES SYSTEME D INFORMATION Ministère LRU Modernisation Innovation Pédagogique Société

Plus en détail

CONSULTANT(E) SAP ERP

CONSULTANT(E) SAP ERP Formation conventionnée par le Conseil Régional Midi-Pyrénées CONSULTANT(E) SAP ERP De novembre 2013 à juillet 2014* Modalités pratiques Durée : 450 h (12 semaines) en présentiel + 560 h (16 semaines)

Plus en détail

Comment la dématérialisation et l automatisation du processus Achats-Fournisseurs optimisent la performance d un CSP? Succès d implémentation au sein de COFELY SERVICES Stéphane LE BERRE, Directeur Centre

Plus en détail

Dématérialisation fiscale des factures

Dématérialisation fiscale des factures White White paper paper Dématérialisation fiscale des factures Sommaire 2 4 5 Parlons des bénéfices Les 10 principaux bénéfices de la dématérialisation des factures vus par les utilisateurs Comment évaluer

Plus en détail

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez Organisation et planification des activités du service Gestion des ressources matérielles Gestion et coordination des informations Relations professionnelles Rédaction et mise en forme de documents professionnels

Plus en détail

La dématérialisation

La dématérialisation La dématérialisation La dématérialisation : une priorité de l Etat La dématérialisation, la ligne d action prioritaire de l AIFE : Elle constitue un levier important d amélioration de l efficience des

Plus en détail

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Neuf pôles d activité La majorité des assistantes ont des activités couvrant ces différents pôles, à des niveaux différents, à l exception

Plus en détail

Catalogue en ligne Inscriptions, convocations et suivi des stagiaires en ligne

Catalogue en ligne Inscriptions, convocations et suivi des stagiaires en ligne Institut de la gestion publique et du développement économique (IGPDE) 1 Institut de la gestion publique et du développement économique juin 2007 La dématérialisation à l IGPDE Dématérialisation des procédures

Plus en détail

La Rénovation de la Voie Professionnelle

La Rénovation de la Voie Professionnelle La Rénovation de la Voie Professionnelle Atelier : progiciel de gestion intégré (PGI) LP Jolimont Toulouse Mercredi 29 Avril 2009 Groupe de Pilotage Académique SOMMAIRE I. Qu est-ce qu un PGI? Définition

Plus en détail

Management des processus opérationnels

Management des processus opérationnels Ecole Nationale Supérieure de Management Master Management des organisations Management des processus opérationnels Dr TOUMI Djamila Cours n 4: l approche processus et le management du système d informations

Plus en détail

Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l économie et des finances UNCAM UNOCAM ; FNMF ; FFSA ; CTIP

Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l économie et des finances UNCAM UNOCAM ; FNMF ; FFSA ; CTIP Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l économie et des finances UNCAM UNOCAM ; FNMF ; FFSA ; CTIP (Remboursement des Organismes Complémentaires) Instance consultative des représentants

Plus en détail

L innovation au cœur des processus et des systèmes

L innovation au cœur des processus et des systèmes L innovation au cœur des processus et des systèmes www.novigo-consulting.com NOS OFFRES Notre vocation est d appuyer les entreprises pour évaluer la multitude de besoins et assurer le succès des projets

Plus en détail

Avancement du projet de création de l institut national de formation. Instance Nationale de Concertation 16 avril 2015

Avancement du projet de création de l institut national de formation. Instance Nationale de Concertation 16 avril 2015 Avancement du projet de création de l institut national de formation Instance Nationale de Concertation 16 avril 2015 2013-2014 2015 1 er janv. 2016 Etat des lieux Création de l institut Définition organisation

Plus en détail

La Carte d Achat, Les grands principes. Sandrine Bailly SBi Conseil

La Carte d Achat, Les grands principes. Sandrine Bailly SBi Conseil La Carte d Achat, Les grands principes Sandrine Bailly SBi Conseil Qu est-ce qu une Carte d Achat? La Carte d Achat est une carte de paiement interbancaire, mais c est surtout un outil de gestion et d'optimisation

Plus en détail

La dématérialisation. Jeudi 25 octobre 2012

La dématérialisation. Jeudi 25 octobre 2012 La dématérialisation Jeudi 25 octobre 2012 Sommaire 2 1. Vouloir n est pas suffisant 2. Une revue du processus concerné est indispensable 3. La panoplie du possible est grande 4. La dématérialisation ne

Plus en détail

Éditeur de logiciels Intégrateur de solutions Opérateur de services. www.orone.com

Éditeur de logiciels Intégrateur de solutions Opérateur de services. www.orone.com Éditeur de logiciels Intégrateur de solutions Opérateur de services www.orone.com VOUS ÊTES Une banque, un organisme de crédit, un acteur de l assurance ou de la protection sociale, une enseigne de la

Plus en détail

Nos formations sont conçues pour vous permettre de gagner en autonomie sur ces thématiques au coeur de votre quotidien :

Nos formations sont conçues pour vous permettre de gagner en autonomie sur ces thématiques au coeur de votre quotidien : Nouvelles technologies, nouvelles pratiques, nouvelles normes dans un environnement de plus en plus complexe, se former pour maîtriser les concepts clés de l archivage physique, numérique et de la dématérialisation

Plus en détail

AL SolutionS Formation «déclaration d activité enregistrée sous le numéro 11 78 80429 78. Cet enregistrement ne vaut pas d agrément de l état.

AL SolutionS Formation «déclaration d activité enregistrée sous le numéro 11 78 80429 78. Cet enregistrement ne vaut pas d agrément de l état. Organisme de Formation enregistré sous le numéro d agrément de déclaration d activité Formation «déclaration d activité enregistrée sous le numéro 11 78 80429 78. Cet enregistrement ne vaut pas d agrément

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

Ph. Laborie / Ch. Olivetto. Séminaire LPC Clermont Projet Management de Projet et Management par la Qualité 30 Janvier 2015

Ph. Laborie / Ch. Olivetto. Séminaire LPC Clermont Projet Management de Projet et Management par la Qualité 30 Janvier 2015 Ph. Laborie / Ch. Olivetto Séminaire LPC Clermont Projet Management de Projet et Management par la Qualité 30 Janvier 2015 Sommaire CONTEXTE ENJEUX CONTRAINTES METHODE PROPOSITION D UN PROJET MAP & MAQ

Plus en détail

Module Projet Personnel Professionnel

Module Projet Personnel Professionnel Module Projet Personnel Professionnel Elaborer un projet personnel professionnel. Connaissance d un métier, d une entreprise ou d un secteur d activités. Travail individuel de recherche SUIO-IP Internet

Plus en détail

Services Réseaux et Télécom

Services Réseaux et Télécom OFFRE GLOBLE Services Réseaux et Télécom Pour les grands comptes (publics et privés) opérant leur propre réseau et services associés 1 Sommaire Notre Proposition Notre démarche Nos facteurs de réussite

Plus en détail

Dématérialisation et Carte d achat

Dématérialisation et Carte d achat Gestion Budgétaire et Comptable Publique (GBCP) Dématérialisation et Carte d achat Détails et explicitations dans les commentaires du document Préambule Présentation de l ensemble des modules de formation

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DE L INRA...

PRESENTATION GENERALE DE L INRA... Marché à procédure adaptée (MAPA) pour l assistance à maîtrise d ouvrage afin d accompagner l Inra dans la phase de lancement de l instrumentation de ses processus sur le périmètre fonctionnel de la gestion

Plus en détail

Améliorer l efficacité de votre fonction RH

Améliorer l efficacité de votre fonction RH Améliorer l efficacité de votre fonction RH Des tendances accentuées par un environnement économique et social en constante évolution La fonction RH doit répondre à des exigences croissantes en termes

Plus en détail

SEMMARIS. Société d'economie Mixte du Marché de RUNGIS. 1, Rue de la Tour B.P. 40316 94152 RUNGIS CEDEX TEL : 01.41.80.80.00

SEMMARIS. Société d'economie Mixte du Marché de RUNGIS. 1, Rue de la Tour B.P. 40316 94152 RUNGIS CEDEX TEL : 01.41.80.80.00 SEMMARIS Société d'economie Mixte du Marché de RUNGIS 1, Rue de la Tour B.P. 40316 94152 RUNGIS CEDEX TEL : 01.41.80.80.00 Consultation pour le cadrage du projet de Marketplace du Marché International

Plus en détail

Demos Outsourcing Externalisation de la formation

Demos Outsourcing Externalisation de la formation Demos Outsourcing Externalisation de la formation 1 Présentation du Groupe Demos Quelques chiffres 36 ans d existence 78 millions d de CA consolidé en 2007 (20% à l étranger) 700 collaborateurs dans le

Plus en détail

TRAFFIC Dématérialisation des factures fournisseurs

TRAFFIC Dématérialisation des factures fournisseurs TRAFFIC Dématérialisation des factures fournisseurs Page 1 Convention Aareon du 10 juin 2010 Plan de la présentation Le projet TRAFFIC 3 Le calendrier et le déroulement du projet 9 Le déploiement 12 Conclusion

Plus en détail

Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats.

Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. DEMATERIALISATION DES FACTURES FOURNISSEURS : PROJET ACHATS OU PROJET D

Plus en détail

Plan PME - ENVIRONNEMENT ACCES Rhône-Alpes- CAP ENERGIE. CONSULTATION EXPERTS en Efficacité énergétique des sites industriels et des procédés

Plan PME - ENVIRONNEMENT ACCES Rhône-Alpes- CAP ENERGIE. CONSULTATION EXPERTS en Efficacité énergétique des sites industriels et des procédés Consultation de sociétés d Expert en Efficacité énergétique des sites industriels et des procédés, pour la réalisation d interventions auprès des PME/PMI dans le cadre du programme CAP ENERGIE Contexte

Plus en détail

NOTRE OFFRE DE DEMATERIALISATION FISCALE DE FACTURES

NOTRE OFFRE DE DEMATERIALISATION FISCALE DE FACTURES Différence NOTRE OFFRE DE DEMATERIALISATION FISCALE DE FACTURES LA DEMANDE DU MARCHE Différence Le nombre de factures dématérialisées va décupler ces prochaines années. Les dirigeants des secteurs publics

Plus en détail

Programme de Développement concerté de l Administration Numérique Territoriale

Programme de Développement concerté de l Administration Numérique Territoriale Programme de Développement concerté de l Administration Numérique Territoriale Les 4 principes directeurs 4 principes directeurs pour développer l Administration numérique territoriale a. Une gouvernance

Plus en détail

pour réussir Conseils vos projets de de dématérialisation de documents et processus Démarrez

pour réussir Conseils vos projets de de dématérialisation de documents et processus Démarrez pour réussir vos projets de de dématérialisation de documents et processus Conseils Démarrez 10 conseils pour réussir son projet 2 1. Faire une étude d opportunité 2. Définir le cadre de son projet 3.

Plus en détail

Les échanges en toute confiance sur internet

Les échanges en toute confiance sur internet Jean-Pierre Roumilhac Éric Blot-Lefèvre Les échanges en toute confiance sur internet, 2003 ISBN : 2-7081-2863-9 Sommaire AVANT-PROPOS... 1 INTRODUCTION... 5 PREMIÈRE PARTIE - LES CONDITIONS DU DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Système d Information du CNRST - SIC -

Système d Information du CNRST - SIC - 1 Contre National pour la Recherche Scientifique et Technique Système d Information du CNRST - SIC - Nabil Talhaoui Service système d information talhaoui@cnrst.ma 2 Plan Introduction Projet SIC : Contexte

Plus en détail

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES 1 FINALITÉ 1 Soutien à la communication et aux relations internes et externes L assistant facilite la communication à tous les niveaux (interpersonnel,

Plus en détail

Suivi et programmation des logements sociaux (SPLS) Déploiement de SPLS en Île-de-France

Suivi et programmation des logements sociaux (SPLS) Déploiement de SPLS en Île-de-France Suivi et programmation des logements sociaux (SPLS) Déploiement du dispositif en Île-de-France I. Présentation générale de SPLS... 2 1. Des enjeux de pilotage et de conception des politiques de l habitat...

Plus en détail

Conformité et efficience de la délégation de gestion : vers une norme de marché

Conformité et efficience de la délégation de gestion : vers une norme de marché INFO # 28 Conformité et efficience de la délégation de gestion : vers une norme de marché CONTEXTE ACTUEL DE LA DÉLÉGATION DE GESTION Une accélération sensible des mutations autour de l activité de délégation

Plus en détail

Les projets de dématérialisation chez Promologis

Les projets de dématérialisation chez Promologis Les projets de dématérialisation chez Promologis La demande de logement Les enquêtes SLS Les factures fournisseurs M. Robert Stevens Directeur Informatique PROMOLOGIS Contexte du projet 2008 Gestion de

Plus en détail

Comment faire de la gestion fournisseurs un levier de la performance achat? Sébastien TAUPIAC - Directeur Adjoint des Achats UGAP

Comment faire de la gestion fournisseurs un levier de la performance achat? Sébastien TAUPIAC - Directeur Adjoint des Achats UGAP Comment faire de la gestion fournisseurs un levier de la performance achat? Sébastien TAUPIAC - Directeur Adjoint des Achats UGAP 1 Quelques chiffres clés Une activité de 1,69 milliards d'euros dont 380

Plus en détail

ETUDE SERDALAB SOMMAIRE «GED ET GESTION DE CONTENU : MARCHE, BESOINS ET TENDANCES 2009-2010»

ETUDE SERDALAB SOMMAIRE «GED ET GESTION DE CONTENU : MARCHE, BESOINS ET TENDANCES 2009-2010» ETUDE SERDALAB SOMMAIRE «GED ET GESTION DE CONTENU : MARCHE, BESOINS ET TENDANCES 2009-2010» PARUTION DECEMBRE 2009 SOMMAIRE...3 PRESENTATION DE L APROGED...7 REMERCIEMENTS...8 INTRODUCTION...9 METHODOLOGIE

Plus en détail

Établissements Publics

Établissements Publics Yourcegid Secteur Public Finances : Une réponse globale aux nouveaux enjeux de la fonction publique Établissements Publics Finances Parce que votre organisation est unique, parce que vos besoins sont propres

Plus en détail

Chargé de gestion administrative et d aide au pilotage

Chargé de gestion administrative et d aide au pilotage Chargé de gestion administrative et d aide au pilotage J2C24 Administration et pilotage - IE Domaine d application - Support au pilotage des unités Il/elle réalise des études ou des analyses permettant

Plus en détail

La dématérialisation au service des entreprises. Ysoria

La dématérialisation au service des entreprises. Ysoria La dématérialisation au service des entreprises Ysoria Sommaire Introduction Les enjeux Les freins et risques Les solutions Les opportunités Notre offre Questions/Réponses Sécurisation des documents numériques

Plus en détail

Présentation ITS Interactive Transaction Solutions

Présentation ITS Interactive Transaction Solutions Présentation ITS Interactive Transaction Solutions ITS Interactive Transaction Solutions Plus de 10 ans d expérience dans les transactions sécurisées et la carte d achat 150 000 transactions / jour 25

Plus en détail

Responsable de la formation continue

Responsable de la formation continue Responsable de la formation continue J1E26 Formation continue orientation et insertion professionnelle - IR Le responsable de la formation continue propose, définit, met en oeuvre et évalue la politique

Plus en détail

La gestion des flux d information : EDI

La gestion des flux d information : EDI La gestion des flux d information : EDI Introduction EDI (définition, composants, types et domaines d application) Les enjeux de l EDI La mise en œuvre de l EDI Conclusion Introduction Tâches Création

Plus en détail

«Quelle solution collaborative pour piloter la politique patrimoniale dans les collectivités locales?», Juin 2014 avec la participation de :

«Quelle solution collaborative pour piloter la politique patrimoniale dans les collectivités locales?», Juin 2014 avec la participation de : «Quelle solution collaborative pour piloter la politique patrimoniale dans les collectivités locales?», Juin 2014 avec la participation de : Pour écouter le webinaire : - Choisissez le mode Téléphone ou

Plus en détail

Chef de projet MOA SI Groupe B

Chef de projet MOA SI Groupe B FOCTIO D LA FILIR SI ITITUL : Chef de projet OA SI Groupe B CLASSIFICATIO / GROUP : COD RH : B FAILL PROFSSIOLL : Filière SI - Gestion de Projet Date de mise en application : RAISO D TR / ISSIO : Définit

Plus en détail

Altaïr Conseil. Gestion des risques et pilotage des projets informatiques

Altaïr Conseil. Gestion des risques et pilotage des projets informatiques Gestion des risques et pilotage des projets informatiques Altaïr Conseil 33, rue Vivienne 75 002 Paris - Tél. : 01 47 33 03 12 - Mail : contact@altairconseil.fr Constats Des projets de plus en plus nombreux

Plus en détail

Sage Paie & RH GESTION DU WORKFLOW LE MARCHÉ DU MANAGEMENT DE PROCESSUS MÉTIER MONTE EN PUISSANCE EN FRANCE.

Sage Paie & RH GESTION DU WORKFLOW LE MARCHÉ DU MANAGEMENT DE PROCESSUS MÉTIER MONTE EN PUISSANCE EN FRANCE. Sage Paie & RH Gestion de la Paie et des Ressources Humaines GESTION DU WORKFLOW LE MARCHÉ DU MANAGEMENT DE PROCESSUS MÉTIER MONTE EN PUISSANCE EN FRANCE. 63% des entreprises se disent être intéressées

Plus en détail

France Télécom - Orange Réalisé par Déborah COTTE _ 2009 / 2010

France Télécom - Orange Réalisé par Déborah COTTE _ 2009 / 2010 management et communication l entreprise le contexte externe la problématique les préconisations France Télécom - Orange Réalisé par Déborah COTTE _ 2009 / 2010 France Télécom Orange, historique 1991:

Plus en détail

Le programme Chorus et l'intégration du document électronique dans la comptabilité nationale

Le programme Chorus et l'intégration du document électronique dans la comptabilité nationale Le programme Chorus et l'intégration du document électronique dans la comptabilité nationale Présentation EDIFICAS Mai 2011 Nicolas Botton SOMMAIRE 1. Les gains issus de la dématérialisation dans le secteur

Plus en détail

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins Qu une entreprise cherche à s adapter à son environnement et/ou à exploiter au mieux ses capacités distinctives pour développer un avantage concurrentiel, son pilotage stratégique concerne ses orientations

Plus en détail

INTRODUCTION. Le succès de la phase d initialisation passe par la réalisation de deux étapes successives : Lancement projet Organisation projet

INTRODUCTION. Le succès de la phase d initialisation passe par la réalisation de deux étapes successives : Lancement projet Organisation projet INTRODUCTION Le succès de la phase d initialisation passe par la réalisation de deux étapes successives : Le lancement du projet; L organisation du projet. Dossier de fin d'étude Lancement projet Organisation

Plus en détail

Présentation du dispositif Permis à un euro par jour avec caution du Fonds de Cohésion Sociale

Présentation du dispositif Permis à un euro par jour avec caution du Fonds de Cohésion Sociale Présentation du dispositif Permis à un euro par jour avec caution du Fonds de Cohésion Sociale 1 Introduction Le permis : une nécessité Les jeunes salariés sont toujours plus nombreux à travailler dans

Plus en détail

Une fonction Achats. créatrice de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE STRATÉGIE ACHAT FORMATION EN ACHAT & MARCHÉS PUBLICS

Une fonction Achats. créatrice de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE STRATÉGIE ACHAT FORMATION EN ACHAT & MARCHÉS PUBLICS Une fonction Achats créatrice de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE STRATÉGIE ACHAT FORMATION EN ACHAT & MARCHÉS PUBLICS «Heureusement, la commande publique n est pas qu une question publique» L

Plus en détail

Solution myconstruction@augustareeves Descriptif Fonctionnel

Solution myconstruction@augustareeves Descriptif Fonctionnel Solution myconstruction@augustareeves Descriptif Fonctionnel Agenda 1 Introduction 2 Les enjeux métiers 3 La solution fonctionnelle et technique 4 L approche marché 5 Les références 01 Présentation myconstruction@augustareeves.fr

Plus en détail

Conseil en Management Telecom & S.I lors de Fusion/Rachat/Split/Déménagement

Conseil en Management Telecom & S.I lors de Fusion/Rachat/Split/Déménagement Conseil en Management Telecom & S.I lors de Fusion/Rachat/Split/Déménagement de sociétés «Stratégie et Management de votre infrastructure de réseau Telecom et du système d information associé, pour une

Plus en détail

TRANSITION. BtoB COMMERCE

TRANSITION. BtoB COMMERCE TRANSITION & BtoB COMMERCE UNE ÉTUDE RÉALISÉE PAR NEXT CONTENT ET LE CRÉDOC À L INITIATIVE DE LA FEVAD, AVEC LE SOUTIEN DE LA DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES ET DES PARTENAIRES Présentée aux Rendez-vous

Plus en détail

Yphise FAIT AVANCER L INFORMATIQUE D ENTREPRISE

Yphise FAIT AVANCER L INFORMATIQUE D ENTREPRISE Pilotage des Projets Production Jeudi 19 Juin 2003 Rencontre WITO Laurent Ruyssen (Yphise) 6 rue Beaubourg 75004 PARIS www.yphise.fr - yphise@yphise.fr T 01 44 59 93 00 F 01 44 59 93 09 030619 WITO - 1

Plus en détail

UPK : Outil de mise en œuvre de votre projet de formation des utilisateurs finaux. Date : 23/03/2010 1

UPK : Outil de mise en œuvre de votre projet de formation des utilisateurs finaux. Date : 23/03/2010 1 UPK : Outil de mise en œuvre de votre projet de formation des utilisateurs finaux Date : 23/03/2010 1 Agenda 1. Présentation de Noveum 2. Présentation UPK 3. Exemples de projets de formation des utilisateurs

Plus en détail

Intégration du relevé d opérations dans la comptabilité des Collectivités

Intégration du relevé d opérations dans la comptabilité des Collectivités Intégration du relevé d opérations dans la comptabilité des Collectivités Xavier Lugol : Ingénieur Intégration Sylvie Thiroine : Responsable Intégration/Customisation Astre GFI Progiciels Page 1 Sommaire

Plus en détail

Conférence XBRL France. Projet Reporting S2 Groupe CNP Assurances 3 Avril 2014. Olivier BOYER et Aurélia MULLER

Conférence XBRL France. Projet Reporting S2 Groupe CNP Assurances 3 Avril 2014. Olivier BOYER et Aurélia MULLER Conférence XBRL France Projet Reporting S2 Groupe CNP Assurances 3 Avril 2014 Olivier BOYER et Aurélia MULLER 1 2 1- Présentation du Groupe CNP Assurances Un métier, la protection des personnes Assureur

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM IN ACTION auprès des équipes de Maitrise d Œuvre Cette consultation a pour objectif d

Plus en détail

Quels systèmes d information pour la gestion financière du secteur public local? Cas du Maroc. M. MERZOUKI Mohammed Trésorerie Générale du Royaume

Quels systèmes d information pour la gestion financière du secteur public local? Cas du Maroc. M. MERZOUKI Mohammed Trésorerie Générale du Royaume Quels systèmes d information pour la gestion financière du secteur public local? Cas du Maroc M. MERZOUKI Mohammed Trésorerie Générale du Royaume Abidjan, 29 Novembre 2013 MISSIONS DE LA TRESORERIE GENERALE

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. II. Les ressources humaines... 14 A. Les dirigeants d entreprise... 14 B. Les salariés... 15

TABLE DES MATIÈRES. II. Les ressources humaines... 14 A. Les dirigeants d entreprise... 14 B. Les salariés... 15 TABLE DES MATIÈRES Avant-propos... Partie 1 : Parties prenantes et structures de gouvernances XV 1 Cartographie et attentes des parties prenantes... 9 I. Les apporteurs de capitaux... 10 A. Les actionnaires...

Plus en détail

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT Conquérir un prospect coûte beaucoup plus cher que de fidéliser un client. C est la raison pour laquelle un grand nombre d entreprises orientent leur stratégie autour des services proposés à leurs clients.

Plus en détail

Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014

Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014 Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014 0. Préambule THESAME centre de ressources de la région Rhône-Alpes,

Plus en détail

DOMAINE FONCTIONNEL RIME. Poste vacant Poste susceptible d être vacant Création. Direction de programme SIRHEN

DOMAINE FONCTIONNEL RIME. Poste vacant Poste susceptible d être vacant Création. Direction de programme SIRHEN MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE FICHE DU POSTE N PMO FINANCES IDENTIFICATION DU POSTE P SCHILLINGER INTITULE DU POSTE : RESPONSABLE DU PILOTAGE FINANCIER

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION

CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION Direction de la Valorisation Information Scientifique et Technique forma@doc Pôle Formation CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION «Animation de groupe, gestion de projet et communication» pour les animateurs

Plus en détail

Partie 3 : les piliers du pilotage à mettre en cohérence

Partie 3 : les piliers du pilotage à mettre en cohérence Partie 3 : les piliers du pilotage à mettre en cohérence Les 3 piliers du pilotage des activités Cohérence objectifs -> règles de gestion -> pratiques Cohérence pratiques -> outils Les pratiques budgétaires

Plus en détail

Association ESSONNE CADRES

Association ESSONNE CADRES Association ESSONNE CADRES 10 avenue du Noyer Lambert - 91300 MASSY : 01 60 12 01 45 Email : competences91@essonnecadres.org Site web : www.essonnecadres.org Besoin d un Professionnel pour une situation

Plus en détail

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET 109 Gestion de projet METHODOLOGIE ET PROJET Durée 3 jours Conduite de projet COND-PRO s Intégrer les conditions de réussite d une démarche de management par projet. Impliquer

Plus en détail

Retour d expèrience. Dématérialisation et automatisation du traitement des factures fournisseurs

Retour d expèrience. Dématérialisation et automatisation du traitement des factures fournisseurs Retour d expèrience Dématérialisation et automatisation du traitement des factures fournisseurs Agenda Introduction : Présentation de la société JACQUET Contexte et enjeux du projet de dématérialisation

Plus en détail

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. offres en conception de dispositif e-commerce cadrage du projet e-commerce. principes.

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. offres en conception de dispositif e-commerce cadrage du projet e-commerce. principes. sommaire principes p objectifs méthode prestation, livrable, tarif aperçu visuel à propos d MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS conseil en architecture de l information www.iafactory.fr contact@iafactory.fr

Plus en détail

Octobre 2010. Ressources. Prévention des risques psychosociaux : le plan d actions national

Octobre 2010. Ressources. Prévention des risques psychosociaux : le plan d actions national Octobre 2010 Ressources Prévention des risques psychosociaux : le plan d actions national Prévention des risques psychosociaux : Le plan d actions national Le diagnostic concernant les risques psychosociaux,

Plus en détail

de la réflexion r choix d un d

de la réflexion r choix d un d www.effigen.com Les étapes clés de la réflexion r au choix d un d ERP avec la présence du chef de Projet Grégoire Besson sur le stand Effigen Les grandes étapes pour un avant-déploiement réussir Le quarté

Plus en détail

Créer son organisme de formation en entreprise

Créer son organisme de formation en entreprise Créer son organisme de formation en entreprise Une offre du groupe DYADEO 1 La création d un organisme de formation STRATÉGIE Créer une adhésion à l entreprise Mettre en adéquation les RH et l évolution

Plus en détail