DE BIENVENUE GUIDE. Banques Alimentaires. Ensemble, aidons l homme à se restaurer BANQUE ALIMENTAIRE EURE ET LOIR

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DE BIENVENUE GUIDE. Banques Alimentaires. Ensemble, aidons l homme à se restaurer BANQUE ALIMENTAIRE EURE ET LOIR"

Transcription

1 GUIDE DE BIENVENUE Banques Alimentaires Ensemble, aidons l homme à se restaurer BANQUE ALIMENTAIRE EURE ET LOIR

2 sommaire Le réseau/ma BA Militer Agir au quotidien Agir en équipe S engager S informer, se former (se) manifester! p.6/7 p.4/5 p.8/9 p.10/11 p.14/15 p.12/ Guide de bienvenue Laure Neveu bénévole depuis 2009

3 édito Banques Alimentaires par Alain Seugé, président des Banques Alimentaires Bienvenue! Bienvenue à vous qui envisagez ou avez peutêtre déjà fait le choix de rejoindre les BA! Nous sommes heureux de vous accueillir parmi nous, au cœur d une immense chaîne de solidarité dont vous découvrirez très vite que nous n existons pas sans elle. Pas de Banques Alimentaires sans donateurs bien sûr. Pas de Banques Alimentaires sans les associations qui accompagnent les plus démunis. Pas de réseau non plus sans le tissu quotidien de dialogues et d échanges qui nous permet de fonctionner gratuitement. Pas de réseau enfi n sans cette conviction profonde que nous partageons : l aide alimentaire n a de sens que si elle contribue à l insertion des personnes démunies. C est d ailleurs la raison pour laquelle nous avons fait de l équilibre et de la qualité nutritionnelle une de nos grandes priorités ces dernières années. Et vous constaterez vous-même à quel point c est un engagement, une exigence et un souci quotidiens pour chacun aux Banques Alimentaires. Quelles que soient vos compétences, votre expérience professionnelle, votre disponibilité, n hésitez pas, chacun peut trouver sa place aux Banques Alimentaires. Car c est bien dans les repas que nous trouvons l énergie mais aussi la convivialité et le plaisir qui nous font aimer la vie.

4 Le réseau La Fédération française des Banques Alimentaires Les Banques Alimentaires sont nées en 1984, face à la montée de la pauvreté, sur l idée originale de récolter gratuitement, à l adresse exclusive des plus démunis, les denrées perdues pour les circuits classiques de commercialisation. Notre seconde originalité réside dans le fait que nous n existons pas sans les associations qui redistribuent ces denrées aux personnes démunies qu elles accompagnent. 1 Une immense chaîne de solidarité 4 sources d approvisionnement Guide de bienvenue 37 % de produits industriels fi nancés par l Union européenne et l Etat, traités par la Fédération 14 % de dons particuliers lors de la collecte nationale annuelle en grandes surfaces, le dernier week-end de novembre 28 % de produits frais, récoltés par chaque BA auprès de la Grande Distribution (GMS) 21 % de dons des industriels, traités soit nationalement, soit localement 2 79 Banques Alimentaires animées par bénévoles et 400 salariés associations partenaires 32 % appartiennent à un réseau caritatif national (1) 22 % sont des CCAS (2) 46 % sont indépendantes (chiffres 2009) (1) Réseau caritatif national : Croix Rouge, Secours catholique (2) CCAS : Centres Communaux d Action Sociale

5 BA Ma Banques Alimentaires La Banque Alimentaire de l'eure et LOIR département(s) 28 Toute une entreprise! - nombre de bénévoles : 6 - nombre de salariés : 4 - surface de l entrepôt : 600 m2 - nombre d associations et CCAS partenaires : - nombre de personnes accueillies : Toute petite histoire date de création : 1987 Avant tout acteur local de la lutte contre l exclusion, une Banque Alimentaire œuvre avec ses partenaires, associations et CCAS, dans un esprit de don, de partage et de gratuité, au service de l insertion des plus démunis. Comme toutes les organisations gérant des denrées alimentaires, une BA est soumise à des réglementations et tout particulièrement en matière d hygiène et de sécurité alimentaire ainsi que de sécurité au travail. Elle est équipée de matériel professionnel. Ses charges de fonctionnement (salaire, loyer, électricité, carburants ) et d investissements (camions, chambres froides, engins de manutention ) sont couvertes par des subventions, des dons et la participation de solidarité versée par les partenaires associatifs.

6 Militer! «Ensemble, aidons l homme à se restaurer», voilà la mission des Banques Alimentaires, voilà la grande cause que nous soutenons ensemble, et à laquelle nous vous invitons à contribuer vous aussi, avec nous! Guide de bienvenue personnes soutenues L équivalent de 176 millions de repas, soit tonnes de denrées alimentaires collectées personnes accueillies dans 968 ateliers cuisine initiés et soutenus par les BA «Ensemble», Banques Alimentaires, fournisseurs et associations, chacun à notre niveau, nous agissons en réseau pour fournir une alimentation de qualité aux personnes en situation de précarité. Nous continuons tous les jours à inventer ce réseau ensemble en partageant ou mutualisant de plus en plus nos données, nos formations, nos moyens logistiques. Nous le faisons entre BA locales bien sûr, mais aussi avec nos associations partenaires, voire d autres associations caritatives. «Aidons l homme à se restaurer», les Banques Alimentaires sont nées de la volonté de «restaurer» au sens premier du mot : fournir une aide alimentaire aux plus démunis, en collectant des produits qui, sans leur action, seraient perdus. Mais nous avons beaucoup développé au sein de notre réseau le second sens du terme : se restaurer humainement, socialement. Car l alimentation de qualité est créatrice de lien à travers le partage, le plaisir et la convivialité.

7 Banques Alimentaires Luttons contre l exclusion par la qualité de l alimentation! Les Banques Alimentaires sont convaincues que l alimentation, prise dans ses aspects nutritionnels et culturels, est un facteur déterminant pour accompagner les plus démunis vers l insertion sociale. C est pourquoi nous avons élaboré des conventions de partenariat alimentaire avec nos associations partenaires pour les soutenir et les encourager dans ce sens. Nous avons ainsi conçu de nombreux outils pour promouvoir l équilibre nutritionnel et l alimentation créatrice de lien : les cuisinettes mobiles pour initier des ateliers cuisines, mais aussi toute une série de fi ches nutrition, recettes Refusons le gaspillage! Les Banques Alimentaires sont fondées sur cette idée, très pionnière en 1984, de récolter les denrées retirées des linéaires car trop proches des dates limites de consommation, ou détruites pour des raisons techniques ou commerciales alors qu elles sont parfaitement consommables. Ce fonctionnement est d une étonnante modernité à l heure du Grenelle de l environnement (lois 1, 2 et 3) et des questionnements récurrents de notre civilisation sur sa (sur)consommation. Une cause européenne Les Banques Alimentaires françaises sont fi ères d avoir montré la voie à toutes les Banques Alimentaires européennes qui, aujourd hui, distribuent gratuitement chaque année tonnes de denrées alimentaires, l équivalent de 720 millions d euros, pour nourrir au travers de associations et centres sociaux, 4,7 millions de personnes en diffi culté.

8 Agir au quotidien Marie-Francine Garreau bénévole depuis Guide de bienvenue La qualité BA - privilégier les denrées qui permettent une alimentation diversifi ée et équilibrée - participer à la lutte contre le gaspillage 1 Prospecter et collecter sans acheter Les Banques Alimentaires collectent auprès de plusieurs sources : L Union européenne, via le programme européen d aide aux plus démunis (PEAD) ; L Etat, via le programme national d aide alimentaire (PNAA) La grande distribution, via la récolte quotidienne de produits consommables retirés des linéaires avant la date limite de consommation (produits frais essentiellement) ; L industrie agroalimentaire, via la collecte de produits consommables non vendus ou ayant un défaut d emballage ou d étiquetage par exemple ; Les particuliers, via la collecte nationale du dernier week-end de novembre ou la collecte locale de printemps, pour les produits non périssables.

9 Banques Alimentaires 2 Transporter, T trier, stocker Les Banques Alimentaires collectent, trient et stockent les denrées. Elles sont équipées de matériel professionnel : véhicules frigorifi ques, chambres froides... L un au moins de ses collaborateurs a le statut de responsable de l hygiène et de la sécurité alimentaire (rhysa), obtenu suite à une formation agréée par l administration sanitaire. La qualité BA - dans le respect de la réglementation, notamment en matière d hygiène et de sécurité alimentaire 3 Remettre ces denrées aux associations et CCAS Les produits sont ensuite redistribués dans le département ou la région à des associations locales en contact avec les plus démunis. Cet engagement est concrétisé par la convention de partenariat alimentaire. Il vise également à : encourager les partenaires des BA à développer un accompagnement social, assurer des actions d appui auprès des partenaires (formations, échange de pratiques, fourniture d outils ). La qualité BA - de manière équitable - dans le cadre d un engagement réciproque et durable 4 S investir dans la lutte contre l exclusion Les Banques Alimentaires sont à l interface du politique, de l économique et du social. Nous agissons en partenariat avec une grande diversité d intervenants publics et privés, et nous devenons ainsi un acteur local inséré dans le réseau qui se mobilise contre l exclusion et avec les personnes en situation précaire. La qualité BA - un engagement partagé avec l ensemble des autres intervenants

10 Agir en équipe L organisation-type d une Banque Alimentaire Conseil d administration (bénévoles et associations partenaires) Guide de bienvenue Président Vice- Président Trésorier Secrétaire du conseil d administration Ressources alimentaires Responsable Prospecteur IAA* et GMS* Gestionnaire d entrepôt Trieur/distributeur de produits frais Préparateur de commandes Opérateur de gestion entrées-sorties Magasinier/ manutentionnaire Chauffeur Partenariats associatifs Chargé de relations avec les structures partenaires Responsable distribution Responsable ateliers cuisine Formateur/ animateur ateliers cuisine Rhysa Responsable hygiène et sécurité alimentaire Assistant hygiène et sécurité alimentaire *IAA : industrie agroalimentaire / GMS : grandes et moyennes surfaces

11 Banques Alimentaires Marlène Beck bénévole depuis 1996 Engagement bénévole : Métiers transverses Responsable comptabilité Responsable RH Responsable informatique Responsable communication (interne/externe) Analyste de gestion Assistant administratif Toutes ces fonctions nécessitent une présence à la BA de une ou plusieurs demi-journées par semaine. Salariés avec et parmi nous : 400 salariés travaillent parmi nous aux Banques Alimentaires, dont 55 % au titre de l insertion, dans une démarche militante de retour à l emploi. Se former : Pour une meilleure adaptation au fonctionnement de la Banque Alimentaire, des formations techniques appropriées, conçues par la Fédération française des Banques Alimentaires, sont organisées chaque année. Voir page 14.

12 S engager! Quel que soit l organisme où l on travaille, et que l on y soit bénévole ou salarié, on s engage toujours à respecter les règles propres au lieu. Les Banques Alimentaires ne font pas exception. Y entrer, c est s engager à une certaine éthique : Guide de bienvenue Le respect et la solidarité envers les personnes, au sein de la Banque Alimentaire, comme des associations partenaires et leurs bénéfi ciaires. La neutralité et la tolérance, car la Banque Alimentaire est une association loi de 1901, apolitique et aconfessionnelle. La présence régulière, la ponctualité et la fiabilité. Les tâches à la Banque Alimentaire, et les jours et heures choisis par le bénévole sont consignés sur un document d engagement (un contrat de travail pour le salarié). Des personnes démunies comptent sur notre aide. Nous devons donc pouvoir compter sur la ponctualité de tous les collaborateurs. L esprit d équipe et la convivialité. Bienvenus partout, ils sont déterminants dans le cadre d une association qui fonctionne à 90 % sur du bénévolat. Une honnêteté scrupuleuse. Chacun s engage à ne pas prélever de son propre chef des produits pour son usage personnel et, a fortiori, pour celui de tierces personnes.

13 Banques Alimentaires Jacques Belin bénévole depuis 2008 Paroles de bénévoles Des bénéfi ces aussi! Un bénévole donne de son temps, souvent sans compter. Ma récompense, c est de créer des liens d amitié forts avec d autres bénévoles.» Par ailleurs : Le bénévole ou le salarié respecte les consignes d hygiène et de sécurité alimentaire incluses dans le Guide des Bonnes Pratiques d Hygiène (GBPH), en particulier lorsqu il manipule des produits périssables (frais et surgelés). «Quand j ai pris ma retraite, je cherchais seulement à m occuper. Résultat, je suis resté actif, et en plus, je me sens utile.» «Je n ai pas une mission facile puisque je fais offi ce de contrôleur. Mais le principal, c est que nous faisons ensemble un travail formidable : c est ça qui me motive.» De façon générale, il inscrit son action dans le cadre du projet associatif du réseau des Banques Alimentaires : «Ensemble, aidons l homme à se restaurer». ««A ceux qui auraient envie de nous rejoindre, je conseillerais de mettre leur expérience à profi t, car les associations ont besoin de vraies compétences.» Ce qui me motive, c est de mettre ce que je sais faire au service des plus démunis, même si je ne suis pas directement à leur contact.»

14 S informer, Pour tous, - un site Internet - un rapport annuel - une e-letter bi-mensuelle, Partages, destinée à nos partenaires mais aussi au grand public (inscription sur le site) - un magazine semestriel, BA magazine (sur abonnement) Pour tous les collaborateurs des Banques, - un journal interne mensuel, Panorama, sur Intranet - un site Intranet Localement, - BA News, journal de 4 pages d informations locales, édité par de nombreuses Banques plusieurs fois par an Guide de bienvenue se former Soucieuses de fournir une aide alimentaire de qualité, mais aussi de respecter les règles d hygiène et sécurité de toutes les entreprises de distribution alimentaire, les Banques proposent de nombreuses formations. Objectif, l acquisition des compétences nécessaires au bon fonctionnement du réseau : - des formations de cariste - des formations hygiène et sécurité alimentaire, nationales et locales - actuellement de nombreuses formations informatiques - des formations de prospecteur - un séminaire management pour tout nouveau président - un accompagnement comptable - une formation e-learning sur Internet à l attention de tous les bénévoles de la collecte nationale de fi n novembre Les Banques fi nancent également des formations chez leurs partenaires redistributeurs : à l écoute, à l hygiène et sécurité alimentaire, à la création/animation d ateliers cuisine

15 Banques Alimentaires (se) manifester! L événement annuel : la collecte nationale grand public! Chaque année, le dernier week-end de novembre, les Banques Alimentaires organisent une collecte de denrées alimentaires auprès du grand public. Cet événement est fondamental : - pour équilibrer l aide alimentaire sur le plan nutritionnel par la demande explicite des produits diffi ciles à collecter, car non périssables, comme les conserves et produits d épicerie - pour rencontrer le grand public et développer la notoriété du réseau, particulièrement auprès des donateurs - pour démontrer la capacité de mobilisation du réseau tout en manifestant sa force : 87 % des hypermarchés français, bénévoles, et tous les consommateurs/donateurs de ces deux jours.

16 Crédits photos : Nicolas Krief, sauf p.15, DR. BA Rejoignez-nous au sein d un réseau solidaire, bien décidé à tout mettre en œuvre contre la banalisation de l exclusion! Nous contacter Banque Alimentaire de l'eure et LOIR Adresse allée du Général Martial Valin Code postal et localité CHARTRES Téléphone Fax Site Internet Avec le soutien de Banques Alimentaires

1. FICHES DES POSTES OPERATIONNELS. 1. Chauffeur

1. FICHES DES POSTES OPERATIONNELS. 1. Chauffeur Fiches de poste Ces fiches présentent pour chacun des postes : la mission, la disponibilité nécessaire et les aptitudes ou s. - Elles sont divisées en deux catégories, les postes «opérationnels» et les

Plus en détail

Une ou deux demi-journées par semaine, le matin

Une ou deux demi-journées par semaine, le matin Chauffeur Réaliser l enlèvement de denrées alimentaires dans les grandes et moyennes surfaces ou chez les producteurs et industriels, en respectant les modes opératoires de la BA, les règles d hygiène

Plus en détail

Groupe de travail «Dynamiser la prévention»

Groupe de travail «Dynamiser la prévention» Plan départemental de prévention et de gestion des déchets non dangereux Groupe de travail «Dynamiser la prévention» 15 octobre 2014 Réunion du 15 octobre Déroulement de la réunion : - Don alimentaire

Plus en détail

Et l électricité vient à vous

Et l électricité vient à vous Conception : Crédits photos : Fotolia, Médiathèque ERDF, Médiathèque EDF avril 2010 ERDF - Électricité Réseau Distribution France Tour Winterthur 92085 Paris La Défense cedex www.erdfdistribution.fr ERDF

Plus en détail

Les bonnes pratiques pour les dons alimentaires. Réduction Tri Valorisation des déchets alimentaires. 26 juin 2012

Les bonnes pratiques pour les dons alimentaires. Réduction Tri Valorisation des déchets alimentaires. 26 juin 2012 pour les dons DRAAF Certains déchets n en sont pas L importance des dons pour les structures distribuant de l aide alimentaire Donner sans risques, pour que cela soit consommable Et consommé Pour augmenter

Plus en détail

La Chaîne du frais solidaire

La Chaîne du frais solidaire La Chaîne du frais solidaire Dossier de présentation du projet conjoint Rappel de la mission des Banques Alimentaires Fournir aux plus démunis une alimentation la plus équilibrée possible afin de leur

Plus en détail

Epicerie Sociale et Solidaire de Reims. Charte des Bénévoles

Epicerie Sociale et Solidaire de Reims. Charte des Bénévoles Epicerie Sociale et Solidaire de Reims Charte des Bénévoles La Ville de Reims et la Banque Alimentaire de la Marne se sont engagées conjointement pour la création d une Epicerie Sociale et Solidaire pour

Plus en détail

Uniterres. Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux

Uniterres. Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux Le réseau des épiceries solidaires A.N.D.E.S. Uniterres Assurer la sécurité alimentaire des plus démunis et soutenir une agriculture durable et locale Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux

Plus en détail

50 projets. pour demain. GÉENÉERATIONS demain. c est déjààà

50 projets. pour demain. GÉENÉERATIONS demain. c est déjààà 50 projets pour demain GÉENÉERATIONS demain c est déjààà AUCHAN chez nous Les fondations Auchan et Simply lancent un appel à projets «50 projets pour demain» En 2011, le Groupe Auchan fête ses 50 ans.

Plus en détail

Engagés dans la lutte contre le gaspillage alimentaire

Engagés dans la lutte contre le gaspillage alimentaire Engagés dans la lutte contre le gaspillage alimentaire Tous concernés! La lutte contre le gaspillage alimentaire nous concerne tous. On estime qu un quart de la nourriture produite dans le monde est jetée

Plus en détail

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité!

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! La franchise DIA, deux opportunités Pour parfaire votre parcours d intégration dans le réseau, vous rejoindrez un centre de formation

Plus en détail

L art de créer de nouveaux possibles. www.ataraxia.coop

L art de créer de nouveaux possibles. www.ataraxia.coop L art de créer de nouveaux possibles www.ataraxia.coop UN NOM QUI TRADUIT UN CONCEPT Approcher notre public par le questionnement plutôt que les certitudes. Nous pensons en effet que les personnels auxquels

Plus en détail

Salariés Bénévoles Volontaires. L action sociale dédiée au monde associatif

Salariés Bénévoles Volontaires. L action sociale dédiée au monde associatif Bénévoles Volontaires L action sociale dédiée au monde associatif sommaire Chèque Déjeuner, la solution restauration plébiscitée par les salariés Spécialiste de l émission de chèques à vocation sociale

Plus en détail

PANORAMA SUR L AIDE ALIMENTAIRE EN FRANCE. Les niveaux de vie en 2010 extraits de INSEE Première N 1412 - septembre 2012

PANORAMA SUR L AIDE ALIMENTAIRE EN FRANCE. Les niveaux de vie en 2010 extraits de INSEE Première N 1412 - septembre 2012 D. Briaumont PANORAMA SUR L AIDE ALIMENTAIRE EN FRANCE Les niveaux de vie en 2010 extraits de INSEE Première N 1412 - septembre 2012 Carine Burricand, Cédric Houdré, Eric Seguin, division Revenus et patrimoine

Plus en détail

CONSULTATION POUR LA BANQUE ALIMENTAIRE L aide alimentaire C est quoi? Pour qui?

CONSULTATION POUR LA BANQUE ALIMENTAIRE L aide alimentaire C est quoi? Pour qui? CONSULTATION POUR LA BANQUE ALIMENTAIRE L aide alimentaire C est quoi? Pour qui? - Présentation - N 0501377 Juin 2006 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. (33) 01 44 94 59 10/11 Fax. (33)

Plus en détail

Évaluation du dispositif de formation et d accompagnement des intervenants de l aide alimentaire

Évaluation du dispositif de formation et d accompagnement des intervenants de l aide alimentaire Évaluation du dispositif de formation et d accompagnement des intervenants de l aide alimentaire Synthèse du rapport d évaluation Juin 2013 1. Le dispositif déployé par l INPES Les études ABENA I et II

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL L-R : CRÉATION D UN PLM SUR LE BASSIN MÉDITERRANÉEN

GROUPE DE TRAVAIL L-R : CRÉATION D UN PLM SUR LE BASSIN MÉDITERRANÉEN GROUPE DE TRAVAIL L-R : CRÉATION D UN PLM SUR LE BASSIN MÉDITERRANÉEN DRAAF Languedoc Roussillon Montpellier - 2 juillet 2010 La Fédération Nationale des PLM Objet : «Organiser au profit de l'aide alimentaire,

Plus en détail

CEMAFROID FORMATION. Les ESP (Équipements Sous Pression) et les CTP (Cahiers Techniques Professionnels)

CEMAFROID FORMATION. Les ESP (Équipements Sous Pression) et les CTP (Cahiers Techniques Professionnels) Les ESP (Équipements Sous Pression) et les CTP (Cahiers Techniques Professionnels) Le 09/06/2015 Objectifs : Savoir réaliser les contrôles annuels des équipements sous pression Bénéfices pour l entreprise

Plus en détail

PERFORMANCE ET RESPONSABILITÉ MICHELIN

PERFORMANCE ET RESPONSABILITÉ MICHELIN LES FONDAMENTAUX PERFORMANCE ET RESPONSABILITÉ MICHELIN UNE MEILLEURE FAÇON D AVANCER UNE MEILLEURE FAÇON D AVANCER SOMMAIRE UNE MEILLEURE FAÇON D AVANCER 03 UNE FAÇON DE FAIRE 04 UNE CULTURE UNIQUE 06

Plus en détail

Connexions Solidaires ouvre à Marseille son premier point d accueil en région

Connexions Solidaires ouvre à Marseille son premier point d accueil en région COMMUNIQUE DE PRESSE Marseille, le 8 novembre 2013 Aider les plus démunis à rester connectés Connexions Solidaires ouvre à Marseille son premier point d accueil en région Aujourd hui, grâce au soutien

Plus en détail

Protocole d actions en faveur du don alimentaire, de la réduction des pertes et du gaspillage alimentaire en Bourgogne

Protocole d actions en faveur du don alimentaire, de la réduction des pertes et du gaspillage alimentaire en Bourgogne Protocole d actions en faveur du don alimentaire, de la réduction des pertes et du gaspillage alimentaire en Bourgogne Le Gouvernement français s est fixé l objectif de diviser par deux le gaspillage alimentaire

Plus en détail

Des compétences professionnelles et des prestations de qualité

Des compétences professionnelles et des prestations de qualité Des compétences professionnelles et des prestations de qualité Imprimé sur du papier recyclé - Novembre 2012 Le Certificat de Qualification Professionnelle - CQP Employé-e technique de restauration Agihr

Plus en détail

DOSSIER DE PARTENARIAT 4L Trophy 2016

DOSSIER DE PARTENARIAT 4L Trophy 2016 DOSSIER DE PARTENARIAT 4L Trophy 2016 Le 4L Trophy Le 4L Trophy est plus grand Raid humanitaire étudiant d Europe, il est seulement ouvert aux jeunes âgés de 18 à 28 ans. Il se déroule durant une dizaine

Plus en détail

ACTIV EXPERTISE. La licence de marque selon le réseau Activ expertise. Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir

ACTIV EXPERTISE. La licence de marque selon le réseau Activ expertise. Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir contacté Activ Expertise Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir Vous allez comprendre à la lecture des pages suivantes pourquoi le métier formidable de diagnostiqueur immobilier

Plus en détail

Commission des affaires européennes

Commission des affaires européennes X I V e L É G I S L A T U R E Communication Mardi 7 juillet 2015 15 heures Commission des affaires européennes Communication de la Présidente Danielle Auroi sur la proposition d initiative législative

Plus en détail

Devenir Agent Général Allianz

Devenir Agent Général Allianz Devenir Agent Général Allianz Un métier d entrepreneur à découvrir. Avec vous de A à Z Si vous êtes motivé(e) pour vendre, entreprendre, organiser, animer, Allianz a besoin de votre compétence pour partager

Plus en détail

La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile.

La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile. La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile. Les spécificités de la profession & de son environnement Les Distributeurs-Grossistes

Plus en détail

LA BANQUE ALIMENTAIRE

LA BANQUE ALIMENTAIRE Banque Alimentaire de Charente-Maritime - 2012 LA BANQUE ALIMENTAIRE Association loi 1901, créée et fonctionnant depuis 1987. En France, 79 banques alimentaires desservant 91 départements. En Charente

Plus en détail

APPEL A PROJETS Sensibilisation du grand public à la réduction du gaspillage alimentaire

APPEL A PROJETS Sensibilisation du grand public à la réduction du gaspillage alimentaire Smictom de la Région de Saverne 10 rue des Murs, 67 700 SAVERNE Tel : 03 88 02 21 80 smictom@smictomdesaverne.fr www.smictomdesaverne.fr APPEL A PROJETS Sensibilisation du grand public à la réduction du

Plus en détail

Ingénieur en prévention des risques

Ingénieur en prévention des risques Ingénieur en prévention des risques G1X22 Prévention hygiène et sécurité / Restauration - IR L ingénieur de recherche en prévention des risques assiste et conseille la direction de l établissement pour

Plus en détail

Donnez de la valeur à votre ISF! Agissons ensemble pour un monde plus fraternel et solidaire.

Donnez de la valeur à votre ISF! Agissons ensemble pour un monde plus fraternel et solidaire. Donnez de la valeur à votre ISF! Agissons ensemble pour un monde plus fraternel et solidaire. Fondacio, un mouvement au service de l humain. Cette aventure œcuménique naît à Poitiers en 1974, à l initiative

Plus en détail

Dossier de presse - 19 septembre 2011

Dossier de presse - 19 septembre 2011 Dossier de presse - 19 septembre 2011 Conseil des ministres européens de l Agriculture du 20 septembre 2011 : dernière chance pour le PEAD Contacts Presse Banques Alimentaires Laurence Champier / Solène

Plus en détail

INGENIERIE ET PORTAGE SALARIAL

INGENIERIE ET PORTAGE SALARIAL INGENIERIE ET PORTAGE SALARIAL 28, rue de la Croix Rouge 87000 LIMOGES Tél. : 05-55-05-95-06 Fax : 05-55-77-60-24 contact@portage-ascom.fr www.portage-ascom.fr AS'COM est une société de portage salarial.

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

COLLOQUE FEAD «L'AVENIR DE L'AIDE ALIMENTAIRE EN BELGIQUE» Atteindre efficacement notre groupe cible: la problématique de la logistique

COLLOQUE FEAD «L'AVENIR DE L'AIDE ALIMENTAIRE EN BELGIQUE» Atteindre efficacement notre groupe cible: la problématique de la logistique COLLOQUE FEAD «L'AVENIR DE L'AIDE ALIMENTAIRE EN BELGIQUE» Atteindre efficacement notre groupe cible: la problématique de la logistique 28/4/2015 Level IT Introduction Level IT est un Centre de Recherche

Plus en détail

CHARTE ADHERENT. Version 2013 Publiée par l UNFEA LES GARANTIES D UN ENGAGEMENT FORT

CHARTE ADHERENT. Version 2013 Publiée par l UNFEA LES GARANTIES D UN ENGAGEMENT FORT Version 2013 Publiée par l UNFEA LES GARANTIES D UN ENGAGEMENT FORT PREAMBULE Le client d un fabricant d étiquettes adhésives labellisé UNFEA est assuré que : son fournisseur s engage sur des actions répondant

Plus en détail

Service de redistribution alimentaire au profit des associations

Service de redistribution alimentaire au profit des associations Service de redistribution alimentaire au profit des associations Le moteur d implication sociale des chefs pour l éducation culinaire et contre l insécurité alimentaire Notre service de récupération alimentaire

Plus en détail

Union Nationale des Entreprises Adaptées

Union Nationale des Entreprises Adaptées Union Nationale des Entreprises Adaptées Une valeur ajoutée humaine et sociale «La manière dont une société favorise l insertion des personnes handicapées est révélatrice de son degré d humanité» L Entreprise

Plus en détail

L épicerie sociale: U n pr p oj o et d d aide d alime m nt n aire

L épicerie sociale: U n pr p oj o et d d aide d alime m nt n aire L épicerie sociale: Un projet d aide alimentaire Le Contexte > Partout en Belgique, un nombre croissant de familles doivent passagèrement ou plus durablement faire face à des soucis matériels ou financiers

Plus en détail

Fiche métier Responsable de la préparation des produits

Fiche métier Responsable de la préparation des produits Fiche métier Responsable de la préparation Il peut aussi s appeler > Chef/responsable de station de conditionnement. > Chef d entrepôt. Caractéristiques du métier > Le/la responsable de la préparation

Plus en détail

BANQUE ALIMENTAIRE. de Paris et Ile de France. Activité 2008 NOTE D INFORMATION. sur les activités 2008 BANQUE ALIMENTAIRE DE PARIS ET ILE DE FRANCE

BANQUE ALIMENTAIRE. de Paris et Ile de France. Activité 2008 NOTE D INFORMATION. sur les activités 2008 BANQUE ALIMENTAIRE DE PARIS ET ILE DE FRANCE NOTE D INFORMATION Mise à jour janvier 2009 BANQUE ALIMENTAIRE de Paris et Ile de France Fondée en 1984 sur les activités 2008 BANQUE ALIMENTAIRE DE PARIS ET ILE DE FRANCE Historiquement, c est en 1966

Plus en détail

LISTE DES MISSIONS DE BENEVOLAT ADALEA

LISTE DES MISSIONS DE BENEVOLAT ADALEA LISTE DES MISSIONS DE BENEVOLAT ADALEA Vous trouverez dans ce document la liste des missions de bénévolat que nous proposons au sein de notre association. Cette liste est susceptible d évoluer selon nos

Plus en détail

Agrisud Banque Alimentaire Centre Social Bordeaux-Nord. Entreprise et Solidarité

Agrisud Banque Alimentaire Centre Social Bordeaux-Nord. Entreprise et Solidarité A l'initiative de : Agrisud Banque Alimentaire Centre Social Bordeaux-Nord et de la Fondation Entreprise et Solidarité PROJET ABC-E Création de TPE de transformation agroalimentaire POURQUOI? En France,

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

Charte d engagement qualité pour la restauration et l hébergement dans les lycées de la Région Centre

Charte d engagement qualité pour la restauration et l hébergement dans les lycées de la Région Centre Exemple de signalétique (Lycée Blaise-Pascal - Châteauroux) Charte d engagement qualité pour la restauration et l hébergement dans les lycées de la Région Centre La Région va exprimer, à travers la mise

Plus en détail

Entreprendre Pour Apprendre et la Mini-Entreprise

Entreprendre Pour Apprendre et la Mini-Entreprise Entreprendre Pour Apprendre et la Mini-Entreprise Présentation d EPA Présentation Entreprendre Pour Apprendre est une association loi 1901, initiée dés 1991 et dont le développement s est accéléré depuis

Plus en détail

CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE

CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE "APPROVISIONNEMENT DE LA RESTAURATION COLLECTIVE DANS LE JURA PAR DES PRODUITS AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES LOCAUX" PREAMBULE

Plus en détail

Sommaire. Les fondamentaux de l éco-conception des emballages. L accompagnement proposé par Adelphe

Sommaire. Les fondamentaux de l éco-conception des emballages. L accompagnement proposé par Adelphe Sommaire Le dispositif Point Vert et vous Les fondamentaux de l éco-conception des emballages L accompagnement proposé par Adelphe Les pistes d actions et les expériences des entreprises Sommaire Le dispositif

Plus en détail

Travail d état des lieux

Travail d état des lieux Projet : création d une Epicerie Solidaire Historique 2007 premier projet porté par Artisans du Monde et le Centre Socioculturel Intercommunal Pierre Mendes France. Travail d état des lieux la thématique

Plus en détail

L association Val Bio Centre : Pour une agriculture durable dans une économie solidaire!

L association Val Bio Centre : Pour une agriculture durable dans une économie solidaire! L association Val Bio Centre : Pour une agriculture durable dans une économie solidaire! Les Paniers Bio du Val de Loire, une filière bio et solidaire du producteur au consommateur Mars 2013 1 Présentation

Plus en détail

Direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt Les actions du PNA concernant l'alimentation des plus démunis 20 novembre 2012

Direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt Les actions du PNA concernant l'alimentation des plus démunis 20 novembre 2012 Direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt Les actions du PNA concernant l'alimentation des plus démunis 20 novembre 2012 Le PNA Loi de Modernisation de l'agriculture et de

Plus en détail

Crédits photos : Fotolia, Médiathèque ERDF, Médiathèque EDF OCTOBRE 2008

Crédits photos : Fotolia, Médiathèque ERDF, Médiathèque EDF OCTOBRE 2008 14/10/08 16:44 Page 1 Conception : Crédits photos : Fotolia, Médiathèque ERDF, Médiathèque EDF OCTOBRE 2008 exe_plaquette_jeunes.qxp ERDF - Électricité Réseau Distribution France Tour Winterthur 92085

Plus en détail

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives.

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives. Du 24 janvier 2011 Mesdames et Messieurs, Vous avez pu le constater au cours des présentations : sur l exercice 2009/2010, nos résultats ont été solides, nous avons poursuivi la transformation de notre

Plus en détail

Collecte Automne Les 27, 28 et 29 Novembre 2015

Collecte Automne Les 27, 28 et 29 Novembre 2015 Collecte Automne Les 27, 28 et 29 Novembre 2015 Banque Alimentaire de Rouen et sa Région 165 Rue du Général de Gaulle 76770 LE HOULME Tél. 02.35.08.44.04 ba.rouen@barrouen.fr www.banquealimentaire.org

Plus en détail

fondation harmonie solidarités Soutenir l innovation et la solidarité au service des personnes déficientes sensorielles

fondation harmonie solidarités Soutenir l innovation et la solidarité au service des personnes déficientes sensorielles fondation harmonie solidarités Soutenir l innovation et la solidarité au service des personnes déficientes sensorielles mot sens aide dépendant voir tenir handicap tendre un défi un aide mot handicap

Plus en détail

Votre contact : Essia BEN HASSINE, direction@estim-formation.com 06 77 18 48 61

Votre contact : Essia BEN HASSINE, direction@estim-formation.com 06 77 18 48 61 Formation CIPI Contrat d Insertion Professionnelle Intérimaire Préparateur de commandes CACES 1 - Gestes et postures dans l entrepôt Validation de la formation : attestation de capacités à exercer au poste

Plus en détail

Objet : Renouvellement de notre engagement et soutien aux dix principes du PACTE MONDIAL

Objet : Renouvellement de notre engagement et soutien aux dix principes du PACTE MONDIAL domino assist m domino missions domino staff sports & métiers domino mode & luxe domino labo & tech domino management domino téléservices domino transports domino polska domino holland hc resources Objet

Plus en détail

Exercice. Rapport annuel. du réseau des Banques Alimentaires. Ensemble, aidons l homme à se restaurer. Banques Alimentaires

Exercice. Rapport annuel. du réseau des Banques Alimentaires. Ensemble, aidons l homme à se restaurer. Banques Alimentaires Exercice 2010 Rapport annuel du réseau des Banques Alimentaires Ensemble, aidons l homme à se restaurer Banques Alimentaires Sommaire LE CONTEXTE GÉNÉRAL DE L AIDE ALIMENTAIRE EN 2010 La crise économique

Plus en détail

SECRETAIRE GENERAL H/F

SECRETAIRE GENERAL H/F SECRETAIRE GENERAL Rattaché (e) à la Direction Générale des sociétés du Groupe, vous serez en charge du suivi juridique et administratif de la holding et des filiales. Assurer le suivi juridique des sociétés

Plus en détail

Aide alimentaire. humanitaire en Isère

Aide alimentaire. humanitaire en Isère Aide alimentaire humanitaire en Isère (Données 2011) Document édité en septembre 2012 Document de travail. Ne peut servir de justificatif. Page 1/13 Aide alimentaire humanitaire en Isère en 2011 Présentation

Plus en détail

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 1 CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 2 Groupama Asset Management s engage par le biais de cette présente Charte à appliquer et promouvoir une politique de Responsabilité Sociale de

Plus en détail

15 avril 2015 20h30 Salle Gaveau à Paris

15 avril 2015 20h30 Salle Gaveau à Paris Un concert offert par le GROUPE POMONA au profit du projet de la Banque Alimentaire de l Isère 3 ETOILES SOLIDAIRES 15 avril 2015 20h30 Salle Gaveau à Paris projet choisi en accord avec le Conseil d Administration

Plus en détail

ACTES COMITE PARTENARIAL. Marseille le 07 Décembre 2010

ACTES COMITE PARTENARIAL. Marseille le 07 Décembre 2010 ACTES COMITE PARTENARIAL Marseille le 07 Décembre 2010 1 Gaby Olmeta : «Nous invitons Manuel Pinto, Directeur des petits frères des Pauvres. Les petits frères des Pauvres, c est 17 salariés, 350 bénévoles

Plus en détail

DEMANDE DE FINANCEMENT 2014 «CIRCUITS ALIMENTAIRES REGIONAUX»

DEMANDE DE FINANCEMENT 2014 «CIRCUITS ALIMENTAIRES REGIONAUX» DEMANDE DE FINANCEMENT 2014 «CIRCUITS ALIMENTAIRES REGIONAUX» A retourner au Conseil régional de Bourgogne : Conseil Régional de Bourgogne, Direction de l Agriculture et du Développement rural, 17 boulevard

Plus en détail

10/10/2014 LES METIERS ET FILIERES DE FORMATION EN LOGISTIQUE

10/10/2014 LES METIERS ET FILIERES DE FORMATION EN LOGISTIQUE 10/10/2014 LES METIERS ET FILIERES DE FORMATION EN LOGISTIQUE La LOGISTIQUE, c est prévoir et organiser : - l approvisionnement en fonction de la production, - la manutention et le stockage des produits

Plus en détail

Partageons. nos. talents

Partageons. nos. talents Partageons nos talents 1 La Sauvegarde du Nord Le mot de... Louis Gallois Depuis 1957, la Sauvegarde du Nord accueille et accompagne des enfants, des adolescents, des jeunes en difficultés psychiques,

Plus en détail

Le Réemploi du matériel informatique au service de l Insertion, de l Environnement et de la lutte contre la fracture numérique

Le Réemploi du matériel informatique au service de l Insertion, de l Environnement et de la lutte contre la fracture numérique Le Réemploi du matériel informatique au service de l Insertion, de l Environnement et de la lutte contre la fracture numérique AG2I / R2D2 : En Marin route de Pessan 32000 Auch (Gers en Gascogne) ZI du

Plus en détail

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Permettre aux personnes en situation d exclusion, de retrouver leur autonomie, leur dignité et leur place dans la société; faciliter et encourager le retour

Plus en détail

Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013

Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013 Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013 *** Nous sommes réunis ici à Villejuif, à l hôpital

Plus en détail

APPEL À MANIFESTATION D INTÉRÊT

APPEL À MANIFESTATION D INTÉRÊT APPEL À MANIFESTATION D INTÉRÊT Valorisez vos produits agroalimentaires avec la marque collective «So Goût» portée par le Réseau Gesat 1 Sommaire Pourquoi avoir créé la marque «So Goût»? Quels sont les

Plus en détail

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE -

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - 9 ème WEEK-END DE FORMATION Des animateurs du réseau 11 13 mars 2011 Paris Le Parlement Européen des Jeunes France est une association apolitique et à but non lucratif,

Plus en détail

Banque Alimentaire de Paris et d Ile-de-France

Banque Alimentaire de Paris et d Ile-de-France Banque Alimentaire de Paris et d Ile-de-France Fondée en 1984 Rapport d Activité 2014 Banque Alimentaire de Paris et d Ile-de-France : 15, avenue Jeanne d Arc 94117 Arcueil Cedex Port de Gennevilliers,

Plus en détail

INSERTION. à l usage du public GUIDE. Le rôle. du Conseil général

INSERTION. à l usage du public GUIDE. Le rôle. du Conseil général INSERTION à l usage du public GUIDE PRATIQUE social sanitaire Pôle Le rôle du Conseil général SOMMAIRE Le rôle du Conseil général de l Orne p.3 Le Revenu de Solidarité Active p.4-5 Le Programme départemental

Plus en détail

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT www.cfdt.fr SOMMAIRE 4 5 6 7 8 9 10 11 ADHÉRER ME REPRÉSENTER ME DÉFENDRE COTISER / VOTER Rédaction, création et réalisation graphiques :

Plus en détail

Bienvenue à bord. Pierre-Edouard BERGER

Bienvenue à bord. Pierre-Edouard BERGER Bienvenue à bord Depuis bientôt 20 ans, le Club Marseille Métropole est un lieu de convivialité et d échanges pour aborder sans tabou et avec courage, tous les sujets économiques qui nous concernent. Son

Plus en détail

Cultiver la solidarité www.contrelecancer.ma

Cultiver la solidarité www.contrelecancer.ma LE BÉNÉVOLAT Cultiver la solidarité www.contrelecancer.ma le bénévolat CULTIVER LA SOLIDARITÉ La mobilisation dans la lutte contre le cancer, à laquelle a appelé Son Altesse Royale la Princesse Lalla Salma

Plus en détail

Sommaire. La franchise Tchip en pratique p 20 Devenir franchisé Tchip, la simplicité à l état pur Être franchisé Tchip, c est assurer votre réussite

Sommaire. La franchise Tchip en pratique p 20 Devenir franchisé Tchip, la simplicité à l état pur Être franchisé Tchip, c est assurer votre réussite Sommaire Tchip, un concept unique p 04 4 forfaits, un succès! Gaieté et visibilité Ambiance actuelle Des produits professionnels n 1 Une communication nationale et locale pour une identité forte Le Groupe

Plus en détail

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr JOURNÉE DE TRAVAIL SUR LA VIE ASSOCIATIVE Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion www.ville-bonneuil.fr Les associations au cœur des débats Le discours du maire, Patrick Douet 2 «Je veux tout

Plus en détail

Etre societaire, pour vivre la banque autrement.

Etre societaire, pour vivre la banque autrement. PREAMBULE Se fondant tout particulièrement sur la notion de valeurs, les coopératives ont montré qu elles constituaient un modèle commercial, robuste et viable, susceptible de prospérer même pendant les

Plus en détail

Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines

Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines La DRH fait face à de nouveaux défis Quelle stratégie adopter pour que toutes les filiales acceptent de mettre en place un outil groupe? Comment

Plus en détail

PROJET ABC-E. Valorisation des invendus de la banque alimentaire par la création de TPE de transformation agroalimentaire

PROJET ABC-E. Valorisation des invendus de la banque alimentaire par la création de TPE de transformation agroalimentaire PROJET ABC-E agroalimentaire LE PROJET ABC - E En France, 8 millions de personnes, soit plus de 12% de la population, vivent en dessous du seuil de pauvreté. En 2009, la banque alimentaire de Bordeaux

Plus en détail

Pack d information courtier en formation

Pack d information courtier en formation Pack d information courtier en formation 1 EFFICOURS GLOBAL Réseau de courtier en formation Le réseau EFFICOURS vous permet de développer votre activité de conseiller en formation indépendant. Tel un franchisé,

Plus en détail

Bienvenue dans l univers de We Group

Bienvenue dans l univers de We Group Bienvenue dans l univers de We Group Le 19 mai 2005 Laurent Jaquier fonde la société We Group SA avec son siège social à Bulle. We Group SA est une société indépendante soumise au secret professionnel

Plus en détail

Fiche descriptive d activités

Fiche descriptive d activités Fiche descriptive d activités Fiche descriptive d activités (FDA) La fiche descriptive d activités (FDA) dresse la liste de l ensemble des activités, recensées lors d enquêtes, exercées par des titulaires

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE JUIN 2009. Épargnez autrement avec. CaracProfiléo

DOSSIER DE PRESSE JUIN 2009. Épargnez autrement avec. CaracProfiléo DOSSIER DE PRESSE JUIN 2009 Épargnez autrement avec CaracProfiléo CaracProfiléo Rentable et responsable Pourquoi lancer un multisupports en période de crise? Alors que la plupart des organismes fi nanciers,

Plus en détail

L approvisionnement De la restauration hors domicile Acte 3

L approvisionnement De la restauration hors domicile Acte 3 L approvisionnement De la restauration hors domicile Acte 3 Une 1ère expérimentation locale Dynamique engagée par l antenne de la Chambre d agriculture en Périgord Noir avec la communauté de communes de

Plus en détail

GESTIONNAIRE DE STOCKS. Organigramme

GESTIONNAIRE DE STOCKS. Organigramme Organigramme Les valeurs qui font notre Entreprise Construire au quotidien une relation de confiance avec notre clientèle et la placer au cœur de nos préoccupations, c est répondre tous ensemble à un objectif

Plus en détail

DOSSIER LA RESPONSABILITE SOCIETALE DE L ENTREPRISE P. C. S.

DOSSIER LA RESPONSABILITE SOCIETALE DE L ENTREPRISE P. C. S. DOSSIER LA RESPONSABILITE SOCIETALE DE L ENTREPRISE P. C. S. 1 La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) est la déclinaison des principes du développement durable à l échelle de l entreprise. Les

Plus en détail

Charte des investisseurs en capital

Charte des investisseurs en capital Juin 2008 Charte des investisseurs en capital Au cours des dernières années, les investisseurs en capital sont devenus des acteurs majeurs de l économie par leur présence dans l actionnariat d un nombre

Plus en détail

Offre Restauration Commerciale

Offre Restauration Commerciale Offre Restauration Commerciale Cuisinier Chef de partie Chef à domicile Gérant d établissement Cuisinier nomade Traiteur Chef de cuisine LES FORMATIONS ISPAIA S ADRESSENT A VOUS 2015-2016 1 L ISPAIA :

Plus en détail

BELGIQUE du 21 au 23 avril 2015

BELGIQUE du 21 au 23 avril 2015 OBJECTIFS BELGIQUE du 21 au 23 avril 2015 Vous souhaitez initier des courants d affaires avec la Belgique? Vous avez des contacts avec ce pays mais vous cherchez de nouveaux clients ou partenaires? Pour

Plus en détail

Directeur de magasin (h / f )

Directeur de magasin (h / f ) Les métiers du Groupe Carrefour Directeur de magasin (h / f ) 2 e enseigne de supermarchés en France 900 magasins en France prêts à vous accueillir (dont 45 % de franchisés) 34 % des femmes dans l encadrement

Plus en détail

Mise en place d un projet année scolaire 2015/2016 : La Mini-entreprise EPA

Mise en place d un projet année scolaire 2015/2016 : La Mini-entreprise EPA Mise en place d un projet année scolaire 2015/2016 : La Mini-entreprise EPA La Mini-entreprise : quel intérêt pour les jeunes? Les principes du programme pour le mini-entrepreneur: Lui faire découvrir

Plus en détail

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS Les Personnes Agées, de 60 ans et plus, représentent déjà plus de 11,2% de la population du Département et vers 2020 plus de 20%. Pour

Plus en détail

FORMATION EXIGENCE PÉDAGOGIE CONCERTATION

FORMATION EXIGENCE PÉDAGOGIE CONCERTATION FORMATION EXIGENCE CONCERTATION PÉDAGOGIE La formation professionnelle, la qualité relationnelle Qui sommes-nous? Notre objectif? Spécialiste de la gestion de la valorisation client, EL Quorum développe

Plus en détail

Formation Ennéagramme & Coaching

Formation Ennéagramme & Coaching Formation Ennéagramme & Coaching Formation au métier de coach professionnel Troisième cycle de la formation CEE Diplôme de coach en 12 jours de formation pour les certifiés CEE Ouvert aux participants

Plus en détail

Pratiquez un métier passionnant, reconnu et réglementé

Pratiquez un métier passionnant, reconnu et réglementé L immobilier, comme vous l aimez Pratiquez un métier passionnant, reconnu et réglementé ABESSAN, fondé en 2003, développe son réseau d agents commerciaux en immobilier au niveau national en leur apportant

Plus en détail

L expérience du Centre Hospitalier Sainte Anne. Christian MAUPPIN Directeur des achats, de la logistique et des plateaux techniques

L expérience du Centre Hospitalier Sainte Anne. Christian MAUPPIN Directeur des achats, de la logistique et des plateaux techniques L expérience du Centre Hospitalier Sainte Anne Christian MAUPPIN Directeur des achats, de la logistique et des plateaux techniques Approvisionnement direct par e-procurement, décentralisé sur des porteurs

Plus en détail

Programme. 2015 / 2016 Formation professionnelle continue. www.famillesrurales.org/maine_et_loire

Programme. 2015 / 2016 Formation professionnelle continue. www.famillesrurales.org/maine_et_loire Programme 2015 / 2016 Formation professionnelle continue www.famillesrurales.org/maine_et_loire > Les thématiques Fonctionnement général de l association Pédagogie et animation Gestion thématique «Se former

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Immeuble Le Méliès, 261 rue de Paris 93100 Montreuil Tél. 0142853952 Fax 0149950601 www.vacancesetfamilles.fr fede@vacancesetfamilles.asso.frfr 1 SOMMAIRE Présentation Vacances et

Plus en détail