l implantation Réussir des prairies GNIS 44, rue du Louvre PARIS Photos GNIS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "l implantation Réussir des prairies GNIS 44, rue du Louvre 75001 PARIS Photos GNIS"

Transcription

1 Réussir l implantation des prairies GNIS Ref. : DO757 GNIS 44, rue du Louvre PARIS Photos GNIS Réussir l implantation de sa prairie est la première condition à satisfaire pour profiter pleinement du potentiel de production et des qualités de l espèce fourragère et de la variété semées. Voici les principaux points à prendre en compte avant de semer, ainsi que différentes techniques de semis pouvant être utilisées.

2 Quand semer? Réussir l implantation des prairies En fin d été ou au printemps? Quand semer en fin d été? La date de semis doit permettre à l espèce implantée d arriver à un stade suffisamment avancé pour résister aux premières gelées (cas d un semis d été) ou aux premières sécheresses (cas d un semis de printemps). Si dans certaines régions ces contraintes amènent à privilégier l une ou l autre des périodes de semis, dans de nombreuses régions le choix existe entre le semis de fin d été ou de printemps. Pour choisir, vous trouverez cidessous les avantages et inconvénients de ces 2 périodes de semis. Semée début septembre, cette prairie de raygrass anglais est maintenant bien armée pour résister à son premier hiver. Il faut semer le plus tôt possible dès les premières pluies après la récolte du précédent. Selon les régions, les espèces et leur vitesse d installation, les semis peuvent être réalisés Quand semer au printemps? Au printemps, les semis doivent être effectués suffisamment tôt pour qu en cas de sécheresse précoce les jeunes plantules soient déjà bien enracinées. plus ou moins tard en saison. Il faut que la plante puisse atteindre le stade 45 feuilles pour les graminées ou 23 feuilles trifoliées pour les légumineuses avant les premières gelées. Il faut cependant éviter de semer trop tôt pour éviter les risques de destruction par le gel : semez au plus tôt aux dates indiquées cidessous. Pour les zones de montagne en blanc, semez dès que le terrain est ressuyé. Semis de printemps Semis de fin d été Terre facile à travailler après un labour d hiver Sol couvert en hiver (limite les fuites de nitrates, l érosion) 10/03 Saison propice à la pousse de l herbe ; l installation est donc plus facile Risque de sécheresse sur des plantes pas encore bien installées Rendement relativement faible l année du semis (pour les espèces pérennes) Décale la production d herbe Moins de jours disponibles pour semer Davantage de salissement Prairie productive dès le printemps suivant Sol plus difficile à travailler Risque de manque d eau à l installation Risque de gel sur des plantes pas encore installées 20/02 28/02 30/01 20/03 10/01 10/03 2 3

3 Des règles générales à respecter Réussir l implantation des prairies Un sol bien rappuyé Rappuyez fortement le labour avant le semis. Vous pourrez ainsi semer régulièrement à 1 ou 2 cm. En rappuyant le sol après le semis avec un cultipacker ou un croskill, vous assurerez le passage de l eau du sol vers la graine et éviterez les sols creux. Pour ce travail, n utilisez pas de rouleau lisse dans les sols où il existe des risques de formation de croûte de battance. Une profondeur de semis de 1 à 2 cm Les faibles réserves nutritives des semences de plantes fourragères nécessitent de placer les semences à une profondeur de 1 à 2 cm maximum. Les jeunes plantules ont ainsi suffisamment de réserves pour atteindre la surface et la lumière. Un lit de semences fin et bien émietté Les plus grosses mottes de terre ne doivent pas dépasser 3 cm de diamètre. Les semences des plantes fourragères sont de très petite taille : 2 à 4 mm de long, moins de 1 mm d épaisseur pour les graminées et moins de 1 mm de diamètre pour les légumineuses. Pour que les semences puissent être humidifiées et puissent germer dans de bonnes conditions, il faut assurer un contact étroit de la semence et des jeunes radicelles avec la terre. Compte tenu de la faible taille des semences, ce contact n est correctement réalisé que si le lit de semences est fin et bien émietté, les plus grosses des mottes de terre ne dépassant pas 3 cm de diamètre. Attention : bien que semées à une faible profondeur, il est important que les semences soient toutes enfouies sous la terre. Une semence uniquement déposée sur le sol germe très mal. On risque de voir les jeunes plantules manquer rapidement d eau et se dessécher. Avant comme après le semis, on devrait pouvoir rouler à vélo sur le lit de semence. Le passage du cultipacker après le semis favorise la levée. 4 5

4 Réussir l implantation des prairies Les itinéraires techniques pour réussir le semis Pour les semis de fin d été ou d automne : préférez le labour, notamment pour les espèces pérennes Pour les semis de printemps : le labour est souvent nécessaire pour supprimer les zones compactes et assurer un ressuyage rapide du sol Dès la récolte de la culture précédente, faites un labour ou un pseudo labour : utilisez une charrue, un chisel à dents rigides ou une machine à bêcher. Dans le cas d un ressemis d une prairie déjà existante, celleci devra être détruite chimiquement avant l été et avant le labour. Dans la foulée, préparez le lit de semences. Si vous disposez de suffisamment de temps (semis derrière une céréale à paille ou une prairie), pratiquez la technique du faux semis en vous débarrassant, 10 à 15 jours avant le semis, des éventuelles mauvaises herbes par voie chimique* ou mécanique (herse ou vibroculteur). Après le semis, roulez avec un cultipacker ou un croskill. Un travail superficiel du sol avec cultivateur à dents ou cultivateur rotatif peut remplacer le labour dans les sols peu profonds ou difficiles à labourer en été, mais également dans les parcelles dont la surface est propre (peu de paille) et dont la structure conserve une bonne porosité. La réussite des implantations avec cette technique est plus délicate qu avec un labour. D un point de vue économique, cette technique se justifie pour les espèces d implantation facile et de courte durée de vie comme le raygrass d Italie ou le raygrass hybride. *Vérifier la nature et la rémanence des herbicides Après maïs par exemple, semez immédiatement derrière le labour ou le pseudolabour. En fonction des sols, le labour devra être réalisé à des époques différentes : en automne pour les sols argileux, en hiver pour les sols limonoargileux, juste avant le semis pour les sols limoneux ou sableux qui se dégradent rapidement sous l action du climat (battance, reprise en masse). Recherchez un travail émietté et évitez les sols motteux. Au besoin, effectuez une reprise profonde. Autant que possible, préparez le lit de semences juste après le labour. Semez ensuite au début du printemps, dès que le sol est suffisamment ressuyé. Après un labour d automne, il peut être nécessaire d éliminer les levées de mauvaises herbes avec un herbicide total non rémanent, quelques jours avant le semis. Si les conditions le permettent, roulez le semis avec un cultipacker. Au printemps, semez dès que le sol est suffisamment ressuyé. Seul un semis au semoir en lignes assure un dosage fiable et une mise en terre précise des semences. Quelles doses semer? Le semis pourra se réaliser en lignes ou à la volée avec un semoir classique dont les descentes ont été enlevées. Les doses préconisées pour les différentes espèces fourragères sont disponibles dans le tableau en page suivante. Avant de semer derrière une prairie, estimer les risques d infestation par les ravageurs du sol et prévoir si nécessaire l incorporation d un insectiside. 6 7

5 Réussir l implantation des prairies Fléole Dactyle Espèces Doses de semis 3 7 kg/ha kg/ha Les espèces et variétés : un choix important Graminées Fétuque élevée Raygrass italien diploïde Raygrass italien tétraploïde kg/ha kg/ha k/ha Tous les ans, les sélectionneurs testent de nombreuses plantes fourragères. Ici, une pépinière de sélection de raygrass anglais. Raygrass anglais kg/ha Brome sitchensis Brome cathartique kg/ha kg/ha Légumineuses Luzerne Trèfle violet diploïde Trèfle violet tétraploïde Sainfoin Lotier kg/ha kg/ha kg/ha 80 kg/ha de cosses kg/ha Associations Trèfle blanc associé à une graminée Luzerne Dactyle Luzerne brome 3 5 kg/ha 15 kg/ha 10 kg/ha 10 kg/ha kg/ha Trèfle violet Raygrass hybride 10 kg/ha 10 kg/ha Après le semis, restez vigilant au développement des mauvaises herbes ; un traitement herbicide bien réalisé à l implantation évitera à la prairie de se salir par la suite. Dans le cas du semis direct, la dose de semis utilisée correspond au niveau haut des fourchettes indiquées dans les tableaux. Le cas des associations graminée/légumineuse Lors du semis d une association graminée légumineuse avec les semences mélangées dans le semoir, remuez* régulièrement les semences ou fractionnez l apport de semences dans le semoir pour éviter que les semences de légumineuses, rondes et lisses, ne descendent rapidement au fond du semoir à cause des vibrations. Avec le brome, qui demande à être semé plus profondément que les légumineuses, il est préférable de réaliser un semis croisé, en 2 passages. *Par mesure de sécurité, réalisez cette opération semoir à l arrêt Une prairie est implantée pour plusieurs années ; il est donc indispensable de bien l installer mais aussi de bien choisir l espèce et la variété à implanter. Le choix de l espèce dépend des conditions pédoclimatiques, du type d exploitation de la prairie, des périodes de besoin en fourrage, de la durée de vie souhaitée de la prairie... Le choix de la variété est tout aussi important. Des progrès remarquables ont été réalisés par les sélectionneurs, et des différences importantes existent sur de nombreux critères : date d épiaison, démarrage en végétation, rendement et répartition de celuici entre le printemps et l été/automne, résistance aux maladies, souplesse des feuilles... Autant de critères qui influencent l exploitation, la qualité et la valeur alimentaire de la prairie. Il existe, pour les principales espèces fourragères, une large gamme de variétés qui permettent de répondre à de nombreuses situations. 8 9

6 Réussir l implantation des prairies D autres itinéraires techniques envisageables Une possibilité de semis simplifié : le semis direct En semis de fin d été/automne ou de printemps, il est possible de réaliser un semis direct avec un semoir spécial. Cette technique exige d avoir des parcelles sans ornières ni zones de compaction dans la couche arable du sol. Le semis peut être réalisé sans aucun travail du sol derrière une céréale dont les pailles ont été enlevées ou derrière un maïs récolté dans de bonnes conditions. Si le sol est trop sec ou lorsque le terrain présente des ondulations rendant impossible la maîtrise de la profondeur du semis, il est préférable de pratiquer un léger déchaumage. Pour des ressemis de prairie, préférez des semoirs dont l élément semeur est constitué d un seul disque et qui assure une meilleure maîtrise de la profondeur de semis. Semoir spécial de semis direct présentant une roue de contrôle de la profondeur de semis à l avant, un disque ouvreur et une roue plombeuse. Rénover ses prairies sans labour avec du matériel classique, c est possible Derrière une vieille prairie, il est possible de semer une nouvelle prairie au printemps suivant sans labour et avec le semoir à céréales de l exploitation. Cette technique est à réserver aux sols sains bien pourvus en vers de terre. Elle permet de semer toutes les espèces fourragères y compris celles à implantation lente et délicate (fétuque élevée, dactyle...). En automne Détruisez la vieille prairie et laissez les vers de terre travailler Faites pâturer ras et uniformément en septembre (faucher éventuellement les refus). Vous éviterez ainsi d avoir une masse trop importante de végétation à détruire. Traitez avec un désherbant total 8 à 15 jours après la dernière exploitation. Ce traitement doit être réalisé par beau temps et suffisament tôt pour permettre à l herbe de griller avant les grands froids. Le travail des vers de terre en hiver transforme et incorpore au sol la matière organique, réalisant ainsi un «pseudolabour.» Au printemps Travaillez le sol dès qu il est friable sur 8 à 10 cm Réalisez un travail superficiel du sol. Ce travail peut être réalisé avec un tracteur de faible puissance et des outils tels que la herse animée ou la herse vibrante. Sur des prairies peu pourvues en vers de terre (prairies dégradées par des inondations, prairies pierreuses...), le pseudolabour sera moins complet et il faudra utiliser des outils plus puissants (herse rotative). Semez avec un semoir à céréales en relevant légèrement les socs mais en laissant la herse peigne travailler. Roulez avec un cultipacker. Protégez les jeunes semis contre les limaces

Les prairies multi-espèces produisent plus que le RGA - TB

Les prairies multi-espèces produisent plus que le RGA - TB Les prairies multi-espèces produisent plus que le RGA - TB + 1,5 t MS/ha sur 3 essais Y compris sur sols profonds Rendement annuel (T MS/ha) 11 9 8 7 6 5 4 3 4,2 5,7 8,4,1 3,8 5,2 Essai 1 Essai 2 Essai

Plus en détail

Implanter du maïs sans labourer

Implanter du maïs sans labourer Journées techniques sans labour 10 et 11 juin 2009 à Fruges et Thiant Implanter du maïs sans labourer clés de la réussite : levée, enracinement résultats d essais, approche économique Projet cofinancé

Plus en détail

La rénovation des prairies

La rénovation des prairies La rénovation des prairies Jérôme WIDAR, Sébastien CREMER, David KNODEN et Pierre LUXEN. - 1 - 3.5. Rénovation après dégâts de sangliers La rénovation d une prairie ayant subi des dégâts de sangliers est

Plus en détail

Réussir votre gazon JARDIN 02

Réussir votre gazon JARDIN 02 Réussir votre gazon JARDIN 02 1 Choisir un gazon a) Vérifier que le type de gazon souhaité correspond : à l'utilisation sport et jeux gazon anglais gazon rustique (usage intensif) résistance esthétique

Plus en détail

Bien travailler son sol. Anne Weill, agr.

Bien travailler son sol. Anne Weill, agr. Bien travailler son sol Anne Weill, agr. Pourquoi travailler le sol? Le cycle compaction-décompaction Effet du travail du sol Choix en fonction de la situation Le travail du sol profond Le travail du sol

Plus en détail

Préconisations agronomiques pour les mélanges de semences pour prairies en France

Préconisations agronomiques pour les mélanges de semences pour prairies en France Association Française pour la Production Fourragère Préconisations agronomiques pour les mélanges de semences pour prairies en France - 2014 - PRÉAMBULE Les préconisations fournies ici constituent un guide

Plus en détail

Le ray-grass anglais

Le ray-grass anglais Le ray-grass anglais Préface Le ray-grass anglais, pur ou associé à du trèfle blanc, est une des graminées fourragères les plus utilisées en France. C est la plante de pâturage par excellence des régions

Plus en détail

Démonstration d implantation des engrais verts après moisson

Démonstration d implantation des engrais verts après moisson Démonstration d implantation des engrais verts après moisson Mercredi 2 juillet 2014 14 h - Ittenheim Edouard Cholley Félix Meyer Gérald Huber Introduction Voir les couverts végétaux, comme un outil agronomique

Plus en détail

Une pelouse fleurie INTRODUCTION

Une pelouse fleurie INTRODUCTION INTRODUCTION La notion de pelouse fleurie est assez récente. Elle répond, dans certaines circonstances, à une attente du public pour des aménagements plus soignés tout en ne négligeant pas une certaine

Plus en détail

Le semis direct des plantes fourragères POURQUOI? COMMENT? par Guy Forand, agronome chez Bélisle-Triolact

Le semis direct des plantes fourragères POURQUOI? COMMENT? par Guy Forand, agronome chez Bélisle-Triolact Le semis direct des plantes fourragères POURQUOI? COMMENT? par Guy Forand, agronome chez Bélisle-Triolact Ce que nous a appris 2013 Survie à l hiver 2012-13: dommages importants i) Insécurité fourragère

Plus en détail

Comment choisir les espèces?

Comment choisir les espèces? 16 Disposer d un gazon en adéquation avec l environnement pédo-climatique, avec l utilisation de la prairie (pâturage et/ou fauche), sa durée, et le type de bovins (lait ou viande) sont des éléments à

Plus en détail

Adapter les techniques d implantation à chaque situation

Adapter les techniques d implantation à chaque situation Adapter les techniques d implantation à chaque situation Jérôme LABREUCHE Damien BRUN Pôle Agro-équipement Les techniques d implantation ont souvent un impact limité sur le rendement Les techniques d implantation

Plus en détail

AGRI-STRUCTURES. Fabrication et commercialisation de matériel agricole. www.agristructures.fr

AGRI-STRUCTURES. Fabrication et commercialisation de matériel agricole. www.agristructures.fr AGRI-STRUCTURES Fabrication et commercialisation de matériel agricole FABRICATION FRANÇAISE SEMOIR SEMFLEX EVO SEMOIR SEMFLEX EVO Pour technique simplifiée ou traditionnelle Aptitudes à travailler en conditions

Plus en détail

Couverts associés au colza Premiers résultats

Couverts associés au colza Premiers résultats Le 29 juillet 21 Couverts associés au colza Premiers résultats AVERTISSEMENT LA NOTE QUI SUIT CORRESPOND AUX PREMIERS RESULTATS PARTIELS DE DEUX ANNEES D ESSAIS REALISES EN SEMIS DIRECT DANS UN CONTEXTE

Plus en détail

Produire avec de l'herbe Du sol à l'animal

Produire avec de l'herbe Du sol à l'animal GUIDE PRATIQUE DE L'ÉLEVEUR Produire avec de l'herbe Du sol à l'animal avril 2011 BRETAGNE PAYS DE LA LOIRE SOMMAIRE Paroles d éleveurs 4 Quelle place donner à l herbe Le choix d un système fourrager 8

Plus en détail

L essentiel en un coup d œil

L essentiel en un coup d œil À chaque usage son gazon naturel Selon l usage auquel vous destinez votre gazon, vous devrez avant toute chose réfléchir au type de gazon qui vous conviendra le mieux. On dénombre 4 catégories principales

Plus en détail

LES DOSSIERS TECHNIQUES DE L OPABA. Régénération et gestion des prairies naturelles biologiques

LES DOSSIERS TECHNIQUES DE L OPABA. Régénération et gestion des prairies naturelles biologiques LES DOSSIERS TECHNIQUES DE L OPABA Productions végétales Régénération et gestion des prairies naturelles biologiques Les prairies naturelles peuvent être dégradées et nécessitent certains travaux pour

Plus en détail

La santé des sols : où en sommes-nous? Éric Thibault, agr.

La santé des sols : où en sommes-nous? Éric Thibault, agr. La santé des sols : où en sommes-nous? Éric Thibault, agr. Physique vs chimie des sols Avant, l état de santé des sols était trop souvent basé sur le résultat d analyse chimique (ph, P, K, ). Maintenant,

Plus en détail

Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques. 21 et 23 février 2005

Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques. 21 et 23 février 2005 Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques 21 et 23 février 2005 Marc F. Clément, agronome Qui a bonnes plantes a bonnes vaches!

Plus en détail

LES MELANGES FOURRAGERS

LES MELANGES FOURRAGERS LES MELANGES FOURRAGERS 1 ESPECES ET VARIETES Réglementairement, les espèces du mélange doivent appartenir aux espèces à certification obligatoire parmi les plantes utilisées comme plantes fourragères.

Plus en détail

ARVALIS - Institut du végétal

ARVALIS - Institut du végétal Implantation du maïs: quelles innovations pour quels bénéfices? R. LEGERE Arvalis Institut du Végétal Programme Les différents itinéraires techniques d implantation Focus sur les itinéraires très simplifiés:

Plus en détail

Cirrus Activ Cirrus Cirrus Ac A tiv cti

Cirrus Activ Cirrus Cirrus Ac A tiv cti Cirrus Activ 1 Le bon semoir de toutes les situations Le semis est une étape importante pour la réussite d une culture avec des rendements stables et élevés. L efficacité et la rentabilité d un matériel

Plus en détail

COMPTE RENDU Journée formation

COMPTE RENDU Journée formation COMPTE RENDU Journée formation Agriculture de conservation des sols Profils de sol 1. Vincent Etchebarne à St Jean le Vieux prairie 2. Alain Claverie à Behasque sol nu / couverts multiples 3. Bernard Hourquebie

Plus en détail

SeMoIR UnIveRSeL ULTIMA

SeMoIR UnIveRSeL ULTIMA Semoir universel ULTIMA Semoir universel ULTIMA Localisation précise Rendements assurés Réglage hydraulique de la profondeur de semis Eparpillement des pailles et nivellement Roue de tassement et de jauge

Plus en détail

Couverture des sols en interculture Choisir et conduire un couvert adapté à ses besoins

Couverture des sols en interculture Choisir et conduire un couvert adapté à ses besoins Note technique n 25 Mai 2012 L opération de conseil Agr Eau Madon, co-financée par l Agence de l Eau Rhin Meuse et le CASDAR, est destinée à vous apporter des informations et des conseils en faveur de

Plus en détail

Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses

Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses Sorgho grain sucrier Itinéraire cultural Type de sol et préparation avant semis Le sorgho grain sucrier est relativement peu exigeant par rapport au

Plus en détail

SEMER ET ENTRETENIR UNE PELOUSE. C a s t o r a m a Outillage nécessaire page 2. La création d une pelouse page 3. L entretien exceptionnel page 6

SEMER ET ENTRETENIR UNE PELOUSE. C a s t o r a m a Outillage nécessaire page 2. La création d une pelouse page 3. L entretien exceptionnel page 6 60.02 SEMER ET ENTRETENIR UNE PELOUSE C O N S E I L C a s t o r a m a Outillage nécessaire page 2 La création d une pelouse page 3 L entretien normal page 5 L entretien exceptionnel page 6 page 1/6 OUTILLAGE

Plus en détail

LE SEMOIR À DISQUES : UN OUTIL OPPORTUN. Témoignage de Jean-Paul SAMSON

LE SEMOIR À DISQUES : UN OUTIL OPPORTUN. Témoignage de Jean-Paul SAMSON LE SEMOIR À DISQUES : UN OUTIL OPPORTUN Témoignage de Jean-Paul SAMSON 1 Jean Paul SAMSON Lorry-Mardigny (57) 1.3 UTH Types de sol principaux : 75% argilo-calcaire 20% argilo-limoneux SAU 137 ha orge hiver

Plus en détail

LE SOUS-SOLAGE, LE TRAVAIL DU SOL ET LE CHAULAGE

LE SOUS-SOLAGE, LE TRAVAIL DU SOL ET LE CHAULAGE LE SOUS-SOLAGE, LE TRAVAIL DU SOL ET LE CHAULAGE Georges Lamarre ing.-agr. MAPAQ, Montérégie Secteur Ouest 177, St-Joseph, Ste-Martine, J0S 1V0 (450) 427-2000 La compaction La compaction des sols est un

Plus en détail

Pelouse Sport Conseil

Pelouse Sport Conseil Pelouse Sport Conseil LES EXPERTS CONSEILLERS EN TERRAINS SPORTIFS ASSISTANCE TECHNIQUE EXPERTISE - AUDIT FORMATION - ENTRETIEN DIAGNOSTIC SUIVI TRAVAUX ESPACES VERTS Jean-Louis GOXES 0684746446 José PAREJA

Plus en détail

Gazon naturel Développements et tendances Semences UFA Espaces verts

Gazon naturel Développements et tendances Semences UFA Espaces verts Gazon naturel Développements et tendances Semences UFA Espaces verts 8401 Winterthour Bernhard Schenk 01.09.2014 Thèmes Facteurs d influence sur des gazons naturels sains Espèces de graminées et progrès

Plus en détail

TCS, strip-till et semis direct

TCS, strip-till et semis direct Témoignage dethierry Lesvigne Polyculture Elevage Bovin Lait La Bernaudie 24 480 ALLES- SUR-DORDOGNE Depuis 2008, Thierry Lesvigne a choisi repenser l ensemble de son système agronomique et a arrêté définitivement

Plus en détail

Déchaumeur compact Kristall

Déchaumeur compact Kristall Déchaumeur compact Kristall Le déchaumage aujourd hui Les objectifs du déchaumage ont considérablement évolué ces dernières années. Dans le passé, le déchaumage était destiné en priorité au désherbage

Plus en détail

Connaître les différentes espèces fourragères

Connaître les différentes espèces fourragères Connaître les différentes espèces fourragères Les graminées pérennes dominantes F29 - Le Brome F30 - Le dactyle F31 - La fétuque élevée F32 - Les ray-grass d Italie et Hybrides F33 - Le ray-grass anglais

Plus en détail

La Barre Porte-Outils. Polyvalence et simplicité

La Barre Porte-Outils. Polyvalence et simplicité La Barre Porte-Outils Polyvalence et simplicité Présentation de l outil Souleveuse à légumes, souleveuse à plastiques, herse étrille, éléments de binage et de buttage ou encore dents de lève-palette, ce

Plus en détail

LES PRAIRIES A - CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES DE LA PRODUCTION... 2. 1. Utilisation... 2. 2. Évolution des surfaces, productions, rendements...

LES PRAIRIES A - CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES DE LA PRODUCTION... 2. 1. Utilisation... 2. 2. Évolution des surfaces, productions, rendements... LES PRAIRIES A - CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES DE LA PRODUCTION... 2 1. Utilisation... 2 2. Évolution des surfaces, productions, rendements... 2 3. Répartition de la production sur le territoire... 5 B. BOTANIQUE

Plus en détail

MANUEL D INSTRUCTIONS

MANUEL D INSTRUCTIONS FRANQUET sur internet : www.franquet.com Eco-Till MANUEL D INSTRUCTIONS Route de Prouvais BP 9 02190 GUIGNICOURT FRANCE Cultivons ensemble vos rendements Tél. : 00 33 / 3 23 79 74 66 Fax : 00 33 / 3 23

Plus en détail

Caractéristiques des principales cultures intermédiaires

Caractéristiques des principales cultures intermédiaires Caractéristiques des principales cultures intermédiaires Références disponibles pour la région Poitou-Charentes Réalisé à partir : - des essais conduits en Poitou-Charentes 2000-2008 - résultats de simulation

Plus en détail

Après-midi technique à l EARL de la Rue. Tournesol. A Bretoncelles, le lundi 3 juin 2013. - le Mildiou :

Après-midi technique à l EARL de la Rue. Tournesol. A Bretoncelles, le lundi 3 juin 2013. - le Mildiou : - le Mildiou : - le Sclérotinia : Semer sur des parcelles bien ressuyées Eviter les mouillères Détruire les repousses Arracher manuellement toute plante contaminée prévenir la DRAAF < 01/07 en cas d attaque

Plus en détail

Sur nos captages... cultivons l eau des Vosges

Sur nos captages... cultivons l eau des Vosges Inconvénient Avantages Fiche n 29 Septembre 2012 Cette fiche technique, co-financée par l Agence de l Eau Rhin-Meuse, le Conseil Général des Vosges et le CASDAR, est destinée à vous apporter des informations

Plus en détail

Les plantes compagnes dans les colzas

Les plantes compagnes dans les colzas Les plantes compagnes dans les colzas Février 2015 Avant d'appliquer un produit phytopharmaceutique, il convient de lire l'étiquette de son emballage et de vérifier la réglementation et les bonnes pratiques

Plus en détail

Situations illustrées au champ et outils de diagnostic

Situations illustrées au champ et outils de diagnostic Situations illustrées au champ et outils de diagnostic Pierre MORTREUX Chambre d Agriculture du Nord Pas de Calais PROSENSOLS.EU Chantiers d arrachage de Objectifs? Contexte Sol de limon argileux sur craie

Plus en détail

Programme de soutien aux plantations agroforestières «Agroforesterie en Languedoc-Roussillon»

Programme de soutien aux plantations agroforestières «Agroforesterie en Languedoc-Roussillon» Programme de soutien aux plantations agroforestières «Agroforesterie en Languedoc-Roussillon» Mémento de plantation Crédit photos et dessins : Dominique Mansion, Jean-Louis Corsin, Arbre et Paysage 32

Plus en détail

Reconversion d un labour en prairie

Reconversion d un labour en prairie La conversion d une zone humide labourée en prairie permanente nécessite un certain savoir-faire 152 Reconversion d un labour en prairie La présente fiche décrit les itinéraires relatifs à la reconversion

Plus en détail

cahier Les travaux du sol pour développer la mécanisation technique (après aménagement foncier) la canne N 9 novembre 2005

cahier Les travaux du sol pour développer la mécanisation technique (après aménagement foncier) la canne N 9 novembre 2005 QUEL EST L ITINÉRAIRE À SUIVRE POUR LES TRAVAUX DU SOL? QUELS OUTILS UTILISER? Le chisel Le broyeur de pierres La planteuse de cannes entières Le pic sillonneur Le pulvériseur lourd Page II Page III Page

Plus en détail

Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015

Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015 Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015 Mise en contexte Résultats des essais du CETAB+ Méthodologie; Biomasse et facteurs de variation; Rendements en maïs et corrélations avec l azote apporté;

Plus en détail

Focus TD. Ameublissement précis, fertilisation localisée et semis ciblé

Focus TD. Ameublissement précis, fertilisation localisée et semis ciblé Focus TD Ameublissement précis, fertilisation localisée et semis ciblé Michael HORSCH : «Les thèmes comme la sécurisation des rendements et la réduction des charges deviennent de plus en plus importants.

Plus en détail

Guide contre les rumex la mauvaise herbe no 1 dans les prairies et pâturages RUMEX TOP. www.staehler.ch

Guide contre les rumex la mauvaise herbe no 1 dans les prairies et pâturages RUMEX TOP. www.staehler.ch Guide contre les rumex la mauvaise herbe no 1 dans les prairies et pâturages RUMEX TOP www.staehler.ch Pourquoi est-ce que les rumex sont des plantes à problèmes? Les rumex forment jusqu à 80'000 graines

Plus en détail

De nouvelles dimensions : une combinaison d outils de semis professionnelle. Largeur de travail de 3 m rendement de 4 m!

De nouvelles dimensions : une combinaison d outils de semis professionnelle. Largeur de travail de 3 m rendement de 4 m! AD-P Super De nouvelles dimensions : une combinaison d outils de semis professionnelle Largeur de travail de 3 m rendement de 4 m! Performance accrue meilleure rentabilité Préparer le lit de semis rappuyer

Plus en détail

CHOIX DES ESPECES De la graminée pure à la multi espèce

CHOIX DES ESPECES De la graminée pure à la multi espèce CHOIX DES ESPECES De la graminée pure à la multi espèce Fiche réalisée par l équipe Productions Végétales Choisir un type de prairie, c est choisir une ou des espèces et une ou des variétés pour trouver

Plus en détail

Un investissement qui rapporte

Un investissement qui rapporte LES SEMENCES POUR PRAIRIE Un investissement qui rapporte Les étapes clés du semis de prairies La filière semences certifiées met à disposition des éleveurs des semences de qualités, contrôlées tout au

Plus en détail

Soja et mais semé dans du seigle roulé, orge semé dans le sarrasin

Soja et mais semé dans du seigle roulé, orge semé dans le sarrasin Soja et mais semé dans du seigle roulé, orge semé dans le sarrasin Objectif. Il y a 4 ans je m installait dans une ferme de 100Ha. Apres 2 ans observant l'état si pauvre et usé de la terre, j ai devenu

Plus en détail

BELchanvre. Journée transfrontalière. Gembloux, le 19 juin 2013

BELchanvre. Journée transfrontalière. Gembloux, le 19 juin 2013 BELchanvre Journée transfrontalière Gembloux, le 19 juin 2013 La filière chanvre en Wallonie La société Coopérative : 29 agriculteurs (pers. physiques/morales) + CER Groupe intérêt d'autres producteurs

Plus en détail

Interculture courte pour optimiser le rendement des blés sur blé

Interculture courte pour optimiser le rendement des blés sur blé Fiche technique mise à jour : février 2014 Association Couvert végétal - Cycle ultra court Interculture courte pour optimiser le rendement des blés sur blé Pour sécuriser et déplafonner les rendements

Plus en détail

Diagnostic de ruissellement et d érosion des produits phytopharmaceutiques. Guide de terrain

Diagnostic de ruissellement et d érosion des produits phytopharmaceutiques. Guide de terrain Diagnostic de ruissellement et d érosion des produits phytopharmaceutiques Guide de terrain Introduction La réalisation d un diagnostic approfondi est indispensable pour proposer des solutions spécifiques

Plus en détail

L ENTRETIEN DES PRAIRIES

L ENTRETIEN DES PRAIRIES L ENTRETIEN DES PRAIRIES Une prairie bien exploitée, bien entretenue et composée d espèces adaptées aux besoins de votre cheval vous procure un aliment sain et économique. Utiliser efficacement sa prairie

Plus en détail

Hiver. Destruction par le gel et / ou chimique MINERALISATION

Hiver. Destruction par le gel et / ou chimique MINERALISATION QU EST-CE QU UNE PLANTE COMPAGNE? C est un couvert végétal semé en association avec une culture principale afin d améliorer son comportement agronomique et sa rentabilité. Initialement travaillés sur la

Plus en détail

Travail du sol animé. Fraises plein-champ et fraises-butteuses pour l usage sur sols mi-lourds à lourds

Travail du sol animé. Fraises plein-champ et fraises-butteuses pour l usage sur sols mi-lourds à lourds TECHNIQUE DE POMMES DE TERRE TECHNIQUE BETTERAVIÈRE TECHNIQUE DE LÉGUMES Travail du sol animé Fraises plein-champ et fraises-butteuses pour l usage sur sols mi-lourds à lourds Fraise pleinchamp GR Aperçu

Plus en détail

Presentation1 Les principes de travail des outils de travail du sol. Dick Godwin

Presentation1 Les principes de travail des outils de travail du sol. Dick Godwin Presentation1 Les principes de travail des outils de travail du sol Dick Godwin Plan de présentation Effet de la forme d outil Profondeur/Largeur Angle d attaque Vitesse Ailettes Dents peu profondes Espacement

Plus en détail

Semer une prairie avec des espèces adaptées

Semer une prairie avec des espèces adaptées Mini-conférence Sommet de l Elevage 4 octobre 2012 Semer une prairie avec des espèces adaptées Semer une prairie : se poser les bonnes questions Plusieurs questions à se poser pour choisir la/les espèce(s)

Plus en détail

Quelle que soit la taille de la ferme, l utilisation d engrais verts en maraîchage biologique est indispensable pour plusieurs raisons :

Quelle que soit la taille de la ferme, l utilisation d engrais verts en maraîchage biologique est indispensable pour plusieurs raisons : MODULE 5 CHAPITRE 9 Engrais verts SOMMAIRE 1. Choix de l espèce 2 2. Doses de semis 5 3. Mélanges intéressants en fonction de la période de semis 5 3.1 Engrais vert avant la culture principale 5 3.2 Engrais

Plus en détail

Ultima 800 - Le semoir universel

Ultima 800 - Le semoir universel Ultima 800 Ultima 800 - Le semoir universel super performant Le semoir à dents universel des Pros Principe de travail du semoir ULTIMA Le sol est tassé avant le passage de la dent. Le soc écarte les pailles,

Plus en détail

Essai d implantation de colza

Essai d implantation de colza Essai d implantation de colza Selon divers technique de semis Et en association CUMA des Deux Fonds BASE 72 (Bretagne Agriculture Sol et Environnement Sarthe) Cette fois-ci, nous avons fait un essai visant

Plus en détail

RESULTATS DE L ESSAI VARIETES D ORGES D HIVER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008

RESULTATS DE L ESSAI VARIETES D ORGES D HIVER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008 C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES CENTRE REGIONAL DE RECHERCHE ET D EXPERIMENTATION EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE MIDI-PYRENEES RESULTATS DE L ESSAI VARIETES D ORGES D HIVER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008

Plus en détail

[Signature]Essais réalisés en collaboration entre les Chambres d'agriculture de Bretagne, les fédérations de Cuma et Arvalis Institut du végétal.

[Signature]Essais réalisés en collaboration entre les Chambres d'agriculture de Bretagne, les fédérations de Cuma et Arvalis Institut du végétal. [Titre]Semis de maïs : 3 semoirs à l'épreuve de la vitesse [Commentaires sur la mise en forme : Le tableau des caractéristiques des matériels avec les photos des semoirs doit être placé en première page.

Plus en détail

Outils portés avant. Planipack Planidisk Disksol Planispire Planibridge Planisol. pour des tracteurs de 90 à 400 CV

Outils portés avant. Planipack Planidisk Disksol Planispire Planibridge Planisol. pour des tracteurs de 90 à 400 CV w w w. g r e g o i r e - b e s s o n. c o m Outils portés avant Planipack Planidisk Disksol Planispire Planibridge Planisol pour des tracteurs de 90 à 400 CV Outils portés avant Simplicité et efficacité

Plus en détail

DES INTERCULTURES À UTILISATION FOURRAGERE

DES INTERCULTURES À UTILISATION FOURRAGERE DES INTERCULTURES À UTILISATION FOURRAGERE TERRES d'avenir Les intercultures peuvent permettre un apport de fourrage complémentaire pour les exploitations d élevage. Un groupe de travail Chambre d Agriculture,

Plus en détail

RoTeC + Faire plus avec moins!

RoTeC + Faire plus avec moins! RoTeC + Faire plus avec moins! Semis après labour et semis mulch Il produit PLUS... Précision et puissance Disque ouvreur Soc semeur Disque de limitation de profondeur et disque de nettoyage Nouveau :

Plus en détail

gamme fourragère Performance variétale au service des éleveurs

gamme fourragère Performance variétale au service des éleveurs plantes fourragères en pur et en mélange gamme fourragère Performance variétale au service des éleveurs Préconisations pour les mélanges de s L Association Française pour la Production Fourragère (AFPF),

Plus en détail

Désherbage. La morelle est une adventice redoutée car ses fruits peuvent tacher les graines de soja à la récolte. CETIOM : P.

Désherbage. La morelle est une adventice redoutée car ses fruits peuvent tacher les graines de soja à la récolte. CETIOM : P. Désherbage CETIOM : P. Jouffret Choisissez judicieusement les parcelles et les successions culturales Evitez les parcelles au stock important de graines de morelle, chénopode, renouée, amarante, panic

Plus en détail

Dérobées. Pourquoi, comment et à quels coûts conforter les stocks fourragers. Mai Document réalisé par : Avec le soutien financier de :

Dérobées. Pourquoi, comment et à quels coûts conforter les stocks fourragers. Mai Document réalisé par : Avec le soutien financier de : G e s t i o n d e l h e r b e L e t e m p s d e l a u t o n o m i e Dérobées après une céréale Pourquoi, comment et à quels coûts conforter les stocks fourragers Document réalisé par : Mai 2011 Avec le

Plus en détail

Le ray-grass anglais. la plante de pâturage des régions océaniques

Le ray-grass anglais. la plante de pâturage des régions océaniques Le ray-grass anglais la plante de pâturage des régions océaniques Facile d implantation et d une excellente valeur alimentaire, le ray-grass anglais est la graminée à privilégier dans les zones à pluviométrie

Plus en détail

Support de formation des producteurs de maïs. Bien produire le maïs en Côte d Ivoire

Support de formation des producteurs de maïs. Bien produire le maïs en Côte d Ivoire Support de formation des producteurs de maïs Bien produire le maïs en Côte d Ivoire Choix de la parcelle Issa veut créer un champ de maïs, il a besoin de conseils pour choisir sa parcelle. Message-clé

Plus en détail

UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES

UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES Avant-propos: Le sol est un milieu vivant et fragile en constante évolution. On pourra l améliorer ou le détruire en fonction des actions que l on effectuera sur

Plus en détail

Mise à l herbe, les années se suivent!

Mise à l herbe, les années se suivent! Mise à l herbe, les années se suivent! Les vaches laitières du centre de formation ont été mises à l herbe de-nouveau un jeudi. En 2010 c était le 1 er avril, cette année ce fut le 31 mars 2011. La mise

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AGRICOLE SUJET

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AGRICOLE SUJET SESSION 2011 France métropolitaine BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AGRICOLE ÉPREUVE N 2 DU PREMIER GROUPE ÉPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE Option : Génie des équipements agricoles Durée : 3 heures 30 Matériel(s)

Plus en détail

Efficacité des systèmes pâturants

Efficacité des systèmes pâturants Efficacité des systèmes pâturants Yves Lefrileux 1 -Alain Pommaret 2 1 Institut de l Elevage 2 Ferme expérimentale Caprine du Pradel www.idele.fr 1 des craintes d une baisse de production avec le pâturage.

Plus en détail

Fertiliser le maïs autrement

Fertiliser le maïs autrement Fertiliser le maïs autrement Dans un contexte de renchérissement des ressources en azote organique et de recherche de plus d autonomie, les agriculteurs biologiques picards et leurs conseillers au sein

Plus en détail

Implantation de colza au Strip till. Thibaud LEROY Alexandre EECKHOUT Chambre d Agriculture de la Somme

Implantation de colza au Strip till. Thibaud LEROY Alexandre EECKHOUT Chambre d Agriculture de la Somme Implantation de colza au Strip till Thibaud LEROY Alexandre EECKHOUT Chambre d Agriculture de la Somme Objectifs de l essai Comparer différentes techniques d implantation simplifiée en colza Mono-graine

Plus en détail

LES ENGRAIS VERTS. Un outil pour le bon fonctionnement du sol

LES ENGRAIS VERTS. Un outil pour le bon fonctionnement du sol LES ENGRAIS VERTS Un outil pour le bon fonctionnement du sol Un engrais vert est un couvert végétal constitué d une ou plusieurs espèces, de croissance généralement rapide, cultivé pour être incorporé

Plus en détail

Vredo Solutions pour sursemis

Vredo Solutions pour sursemis Vredo Solutions pour sursemis CREATEUR DE SOLUTIONS INNOVANTES AU SERVICE DE VOTRE RENTABILITE! Pourquoi regarnir? En juillet 1976, lors d un été extrêmement sec avec des prairies desséchées et de faibles

Plus en détail

Colza Culture 4.6.11. Généralités. Types de sol. Préparation du sol. Rotation des cultures

Colza Culture 4.6.11. Généralités. Types de sol. Préparation du sol. Rotation des cultures Colza Culture 4.6.11 Généralités Plante oléagineuse (40 à 42% d huile dans la graine). Famille des crucifères. Culture adaptée aux zones plutôt fraîches (jusqu à 800 m d altitude environ). Bonne couverture

Plus en détail

Regarnir dans un gazon existant les zones abîmées et dénudées suite à :

Regarnir dans un gazon existant les zones abîmées et dénudées suite à : But du sursemis? Regarnir dans un gazon existant les zones abîmées et dénudées suite à : - un semis dont la levée n est pas homogène, - un désherbage sélectif, - un traitement anti-mousse, - à des dégâts

Plus en détail

Production de la biomasse végétale

Production de la biomasse végétale 4 Production de la biomasse végétale Ce support a été réalisé avec le soutien financier du Compte d'affectation spéciale "Développement Agricole et Rural" du Ministère de l'alimentation, de l'agriculture

Plus en détail

C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES

C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES CENTRE REGIONAL DE RECHERCHE ET D EXPERIMENTATION EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE MIDI-PYRENEES RESULTATS DE L ESSAI : TEST DE VARIETE DE TRITICALE EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE Campagne

Plus en détail

Essai colza en système de cultures innovant

Essai colza en système de cultures innovant Essai colza en système de cultures innovant Compte-rendu d essais Année 2010-2011 COURTOIS Nicolas Avec la collaboration de M. BOSSON Christophe, exploitant à Aire-la-Ville Sommaire 1. Présentation...

Plus en détail

Gazon semé Gazon plaqué Pose en toute saison - + Rapidité d'utilisation - + Moins de problèmes de levée liés au climat (sec, froid)

Gazon semé Gazon plaqué Pose en toute saison - + Rapidité d'utilisation - + Moins de problèmes de levée liés au climat (sec, froid) GAZONS Un gazon, ou pelouse, est une surface semée de graminées sélectionnées. Cette sélection se fait en fonction de la qualité ornementale du gazon, de sa résistance (au piétinement, à la sécheresse,

Plus en détail

Recherche et rédaction: Anne Weill, Ph.D., agr., club agro-environnemental Bio-Action

Recherche et rédaction: Anne Weill, Ph.D., agr., club agro-environnemental Bio-Action 2 Table des matières INTRODUCTION.......................................................................... 4 BIOLOGIE............................................................................... 4 Description...............................................................................

Plus en détail

Choisissez le couvert qui vous convient! Guide sur les couverts végétaux en interculture longue* Édition de décembre 2015

Choisissez le couvert qui vous convient! Guide sur les couverts végétaux en interculture longue* Édition de décembre 2015 Guide sur les couverts végétaux en interculture longue* Édition de décembre 2015 Choisissez le couvert qui vous convient! * Interculture longue : période culturale entre une culture d'hiver et une culture

Plus en détail

DOSSIER PEDAGOGIQUE ATELIER D ÉVEIL SCIENTIFIQUE. «Eau, Nitrate et Agriculture durable» POUR L ÉCOLE FONDAMENTALE

DOSSIER PEDAGOGIQUE ATELIER D ÉVEIL SCIENTIFIQUE. «Eau, Nitrate et Agriculture durable» POUR L ÉCOLE FONDAMENTALE DOSSIER PEDAGOGIQUE ATELIER D ÉVEIL SCIENTIFIQUE POUR L ÉCOLE FONDAMENTALE «Eau, Nitrate et Agriculture durable» SYNTHESE DE L ATELIER L utilisation des nitrates : Synthèse Résume les différentes situations

Plus en détail

Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries)

Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries) Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries) Introduction : Bien qu'elle porte le même nom, la carie (Tilletia Caries) n'a rien à voir avec la carie dentaire qui est connu par le grand publique. La

Plus en détail

Les techniques culturales sans labour (TCSL) en pomme de terre

Les techniques culturales sans labour (TCSL) en pomme de terre es techniques culturales sans labour () en pomme de terre De par son mode de culture en buttes, la culture de pomme de terre est particulièrement sensible aux problèmes de ruissellement et d érosion sur

Plus en détail

Combimat, Cultimat Pro, Cultimat, X-Sem. Préparateurs de lit de semence

Combimat, Cultimat Pro, Cultimat, X-Sem. Préparateurs de lit de semence Combimat, Cultimat Pro, Cultimat, X-Sem Préparateurs de lit de semence 2 Vibroculteurs VICON - RAU : Performants, rapides et économiques 3 4 VICON - RAU : Une gamme complète de préparateurs de lit de semence

Plus en détail

Couverts DN et SIE. la Zone Vulnérable. groupes cultures juillet 2015. campagne 2014-2015. ZAR = Zone Action Renforcée = pour partie anciennes ZPPN

Couverts DN et SIE. la Zone Vulnérable. groupes cultures juillet 2015. campagne 2014-2015. ZAR = Zone Action Renforcée = pour partie anciennes ZPPN Couverts DN et SIE groupes cultures juillet 2015 la Zone Vulnérable campagne 2014-2015 ZAR ZAR = Zone Action Renforcée = pour partie anciennes ZPPN 1 la Zone Vulnérable Projet d extension : Bassin Seine

Plus en détail

ENTRETIEN DE LA PELOUSE

ENTRETIEN DE LA PELOUSE Source : Fafard Savoir vert ENTRETIEN DE LA PELOUSE C est naturel de vouloir une belle pelouse. Saviez-vous que le secret d une belle pelouse repose sur un sol riche et équilibré? En effet, cette richesse

Plus en détail

Les prairies multi-espèces : conduite et utilisation

Les prairies multi-espèces : conduite et utilisation Mini-conférence Sommet de l Elevage 4 octobre 2012 Les prairies multi-espèces : conduite et utilisation Une prairie «multi-espèces» : qu est-ce que c est? Une prairie temporaire, semée avec au moins 3

Plus en détail

Rénovation des prairies et sursemis. Comprendre, raisonner et choisir la méthode

Rénovation des prairies et sursemis. Comprendre, raisonner et choisir la méthode Fourrages (2008) 195, 315-330 Rénovation des prairies et sursemis. Comprendre, raisonner et choisir la méthode C. Lemasson 1, P. Pierre 2, B. Osson 3 Milieu vivant, la flore d une prairie évolue en permanence

Plus en détail

Réussir son couvert végétal

Réussir son couvert végétal Réussir son couvert végétal La gestion des résidus de récolte Broyer dès la récolte afin de réduire la taille des pailles et surtout homogénéiser la répartition des résidus pour : - améliorer la décomposition

Plus en détail

Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage

Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage Le compost au printemps Le compost en été Le compost à l automne Le compost en hiver Le compost au printemps La saison idéale pour démarrer son compost...

Plus en détail

Quelques éléments sur la culture «naturelle» du colza

Quelques éléments sur la culture «naturelle» du colza Nature et Progrès Document Biodoc n 12 Association d agriculture (nouvelle édition janvier 2007) écologique de l Orne (AGRECO) Joseph Pousset Groupement régional d agriculture réservés) (tous droits de

Plus en détail