La voie de l autophagie est altérée in vivo, dans le foie de malades atteints

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La voie de l autophagie est altérée in vivo, dans le foie de malades atteints"

Transcription

1 La voie de l autophagie est altérée in vivo, dans le foie de malades atteints d hépatite C Pierre-Emmanuel RAUTOU, Dominique CAZALS-HATEM, Gérard FELDMANN, Tarik ASSELAH, Alain GRODET, Abdel MANSOURI, Sylvie MOSNIER, Didier LEBREC, Pierre BEDOSSA, Patrick MARCELLIN, Dominique VALLA, Richard MOREAU

2 L autophagie Jeûne Dénutrition Techniques de référence = 1) ME autophagosomes Baehrecke Nat Rev Mol Cell Biol 2005

3 L autophagie Techniques de référence = 2) Western blot LC3

4 Autophagie et infection virale Élimine virus des cellules hôtes Adressage des antigènes pour la présentation associée au CMH-II Virus détournent la machinerie de l autophagie pour leur propre réplication Mizushima, Nature, 2008 Orvedah, Cell Death and Differentiation, 2009

5 Autophagie et hépatite C Cellules Huh-7 - VHC VHC Accumulation d autophagosomes + réplication virale Sir, Hepatology 2008 Sir, Autophagy 2008

6 Buts de l étude Evaluation de la voie de l autophagie dans le foie de malades ayant une hépatite C chronique et comparaison à des témoins

7 Méthode Données cliniques biologiques le jour de la biopsie hépatique Analyse histologique Analyse quantitative par microscopie électronique Western blot LC3

8 Malades Patients VHC+ médiane (extrêmes) (n=33) Sexe (hommes) 23 (70%) 23 pour ME 10 pour WB Âge (ans) 47 (20-74) Index de masse corporelle (kg/m²) 23,9 (17,3-36,4) ALAT (xn) 1,9 (0,6-8,4) γ-gt (xn) 1,5 (0,2-5,1) Glucose (mmol/l) 5,2 (3,4-16,3) Cholestérol total (mmol/l) 4,7 (2,5-7,2) Triglycérides (mmol/l) 1,0 (0,4-3,7) Génotype ( ) ARN VHC (log) 6,1 (4,4-7,8)

9 Malades : histologie Patients VHC+ médiane (extrêmes) (n=33) Activité selon METAVIR (0-1-2) Fibrose selon METAVIR ( ) Stéatose (% d hépatocytes) 10 (0-70)

10 Microscopie électronique x m Malade atteint d hépatite C n m 5 µm

11 Microscopie électronique x m Malade atteint d hépatite C 1 µm m

12 Microscopie électronique Nb moyen de vacuoles d autophagie / 100 µm²) 12 9 p = 0, Hépatite C chronique Témoins n=23 n=8

13 Microscopie électronique 18,0 16,0 Glycémie (mmol/l) 14,0 12,0 10,0 8,0 r = p = ,0 4, Nb moyen de vacuoles d autophagie / 100 µm²

14 Microscopie électronique Index de masse corporelle r = p = Nb moyen de vacuoles d autophagie / 100µm²

15 Microscopie électronique Nb moyen de vacuoles d autophagie / 100 µm²) ou 3 4 Génotype

16 Microscopie électronique Pas de corrélation entre le nombre de vacuoles d autophagie et : âge des malades ARN VHC stade de fibrose stade de fibrose grade d activité stéatose transaminases sériques triglycéridémie cholestérolémie créatininémie

17 Western blot LC3 Western Blot LC3 30 Kd LC3-I LC3 II Béta-actine Témoins Malades atteints d hépatite C

18 Western blot LC3 LC3-II / β-actine 0,45 0,40 0,35 0,30 0,25 p = 0,005 0,20 0,15 Hépatite C chronique n=10 Témoins n=4

19 Western blot LC3 1,20 p = 0,005 LC3- -I / β-actine 1,00 0,80 0,60 0,40 0,20 0,00 Hépatite C chronique n=10 Témoin n=4

20 Western blot LC3 Classiquement bafilomycine A1 Autophagie non oui ARNm LC3 Mizushima, Autophagy 2007 Nara, Cell Struct Funct 2002

21 Western blot LC3 Classiquement VHC? Autophagie non oui ARNm LC3 Mizushima, Autophagy 2007 Nara, Cell Struct Funct 2002

22 Conclusion Cette étude montre que l autophagie est mise en jeu dans les hépatocytes des malades atteints d hépatite C chronique Cette étude suggère que le VHC pourrait bloquer la fonction de défense de l autophagie chez l hôte Cette étude suggère un lien entre l autophagie hépatocytaire et des éléments du syndrome dysmétabolique

23 Autophagie et hépatite C Adressage des antigènes pour la présentation au CMH-II Élimine virus des cellules hôtes Virus détournent la machinerie de l autophagie pour leur propre réplication Mizushima, Nature, 2008 Orvedah, Cell Death and Differentiation, 2009

24

25 Control- Technique Age (y) /Sex Témoins Indication for liver biopsy Serum ALT level (x ULN) Serum γgt level (x ULN) 1-EM 56/F Unexplained liver tests abnormalities EM 21/M Increase in alkaline phosphatase level in a context of total parenteral nutrition 3-EM 30/M Liver tests abnormalities in a context of total parenteral nutrition EM 43/F Context of total parenteral nutrition EM 42/F Liver transplantation for polycystic liver disease NA NA EM 49/M Context of parenteral nutrition EM NA Liver graft not attributed for liver transplantation for technical reasons EM 39/M Context of parenteral nutrition NA NA 9-WB 53/M Surgical liver biopsy during surgery for gastric lymphoma 10-WB 37/M Unexplained Liver tests abnormalities WB 58/F Surgical reconstruction of a biliodigestive anastomosis NA NA WB 20/M Unexplained thrombocytopenia

26 Autophagie et hépatite C Autophagie : inhibition de l accumulation de graisse dans le foie Singh, Nature 2009

Profil d expression des micro ARNs hépatiques associés à la réponse virologique prolongée chez des patients atteints d hépatite chronique C

Profil d expression des micro ARNs hépatiques associés à la réponse virologique prolongée chez des patients atteints d hépatite chronique C Profil d expression des micro ARNs hépatiques associés à la réponse virologique prolongée chez des patients atteints d hépatite chronique C E. Estrabaud 1, I. Bièche 2, M. Lapalus 1, S. de Muynck 1, M.

Plus en détail

Stéatose hépatique chez les patients coinfectés par VIH/VHC et traités par antirétroviraux

Stéatose hépatique chez les patients coinfectés par VIH/VHC et traités par antirétroviraux Stéatose hépatique chez les patients coinfectés par VIH/VHC et traités par antirétroviraux Valérie MARTINEZ TA Ti Dieu N, MOKHTARI Z, GUIGUET M, VALANTIN MA, CHARLOTTE F, BENHAMOU Y, CAUMES E, BRICAIRE

Plus en détail

Surveillance des patients VHC non traités. Julia ATTALI 15/12/2012

Surveillance des patients VHC non traités. Julia ATTALI 15/12/2012 Surveillance des patients VHC non traités Julia ATTALI 15/12/2012 Patients non traités Absence d indication au traitement: patients F0/F1 Echec traitement Contre-indication au traitement Refus du patient

Plus en détail

Virus de l hépatite B

Virus de l hépatite B Virus de l hépatite B Virus de l hépatite B Hépatite aiguë B Virus de l hépatite B Hépatite aiguë B Persistance de l antigène HBs 10% - 90% Virus de l hépatite B Hépatite aiguë B faible ou absente Persistance

Plus en détail

DIAGNOSTIC D UNE D. A.Baron interne DES Hépato gastro entérologie Service hépatologie Hôpital Saint Antoine

DIAGNOSTIC D UNE D. A.Baron interne DES Hépato gastro entérologie Service hépatologie Hôpital Saint Antoine DIAGNOSTIC D UNE D NASH A.Baron interne DES Hépato gastro entérologie Service hépatologie Hôpital Saint Antoine Plan Définition Diagnostic clinico biologique Diagnostic morphologique Diagnostic histologique

Plus en détail

TRAITEMENT DE L HÉPATITE B

TRAITEMENT DE L HÉPATITE B TRAITEMENT DE L HÉPATITE B P Mathurin Service d Hépatogastroentérologie Pr Paris Hôpital Claude Hurriez CHRU Lille CRITERES VIROLOGIQUES ET HISTOIRE NATURELLE 1 OBJECTIF THERAPEUTIQUE: Séroconversion HBe

Plus en détail

Hépatite B Faut-il évaluer la fibrose et comment?

Hépatite B Faut-il évaluer la fibrose et comment? Hépatite B Faut-il évaluer la fibrose et comment? Victor de Lédinghen Centre Expert Hépatites Virales Aquitaine CHU Bordeaux Liens d intérêt Echosens Supersonic Imagine Pourquoi faut-il évaluer la fibrose?

Plus en détail

NASH. Quels sont les critères anatomopathologiques du diagnostic? Pierre BEDOSSA

NASH. Quels sont les critères anatomopathologiques du diagnostic? Pierre BEDOSSA NASH. Quels sont les critères anatomopathologiques du diagnostic? Pierre BEDOSSA Service d Anatomie Pathologique Hôpital Beaujon 100, Bld du Général Leclerc 92118 CLICHY CEDEX pierre.bedossa@bjn.ap-hop-paris.fr

Plus en détail

Christian TREPO, MD, PhD

Christian TREPO, MD, PhD PEG INTERFERON MONOTHERAPI E Christian TREPO, MD, PhD Unmet medical needs in chronic HBV infection Inhibition of viral replication Normalisation of ALT Improvement in liver necroinflammation Improvement

Plus en détail

C N (1,2), MA (1), X (1), G (1), M (1), T (1), C (2), P (3), M (4), V (1,5), JP (1,5), PN. (1), E

C N (1,2), MA (1), X (1), G (1), M (1), T (1), C (2), P (3), M (4), V (1,5), JP (1,5), PN. (1), E Caractérisation phénotypique et rôle des lymphocytes T régulateurs intra- hépatiques au cours de l hépatite chronique virale C N Sturm (1,2), MA Thélu (1), X Camous (1), G Dimitrov (1), M Ramzan (1), T

Plus en détail

GUIDE AFFECTION DE LONGUE DURÉE. Hépatite Chronique C

GUIDE AFFECTION DE LONGUE DURÉE. Hépatite Chronique C GUIDE AFFECTION DE LONGUE DURÉE Hépatite Chronique C Mai 2006 Ce guide médecin est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de santé Service communication 2 avenue du Stade de France F 93218

Plus en détail

Les examens de laboratoire : comment les interpreter? Exemple : les marqueurs tumoraux. Michèle BERTHIER : SCOR GLOBAL LIFE

Les examens de laboratoire : comment les interpreter? Exemple : les marqueurs tumoraux. Michèle BERTHIER : SCOR GLOBAL LIFE Les examens de laboratoire : comment les interpreter? Exemple : les marqueurs tumoraux Michèle BERTHIER : SCOR GLOBAL LIFE Présentation faite en collaboration avec le Dr Gabriela BUFFET, Médecin-Conseil

Plus en détail

Insuffisance hépatique et chaîne respiratoire

Insuffisance hépatique et chaîne respiratoire Insuffisance hépatique et chaîne respiratoire Emmanuel Gonzalès Abdel Slama Hépatologie et Transplantation Hépatique Pédiatriques Biochimie Centre de Référence associé pour les Maladies Mitochondriales

Plus en détail

Prise en charge du patient VIH : nouvelles contraintes après 12 années de HAARTs les préoccupations hépatiques

Prise en charge du patient VIH : nouvelles contraintes après 12 années de HAARTs les préoccupations hépatiques Prise en charge du patient VIH : nouvelles contraintes après 12 années de HAARTs les préoccupations hépatiques Y.Yazdanpanah Service Universitaire des Maladies Infectieuses et du Voyageur C.H.Tourcoing

Plus en détail

Best of Hépatologie 2010. Dr Anais VALLET-PICHARD Hépatologie Hôpital Cochin

Best of Hépatologie 2010. Dr Anais VALLET-PICHARD Hépatologie Hôpital Cochin Best of Hépatologie 2010 Dr Anais VALLET-PICHARD Hépatologie Hôpital Cochin Evaluation de la fibrose Analyse des échecs de l élastométrie impulsionnelle Castera L et al. Hepatology 2010;51 (3): 828-35

Plus en détail

Un nouveau test sanguin performant pour le diagnostic non-invasif de steatohépatite non alcoolique chez les patients avec une NAFLD

Un nouveau test sanguin performant pour le diagnostic non-invasif de steatohépatite non alcoolique chez les patients avec une NAFLD Un nouveau test sanguin performant pour le diagnostic non-invasif de steatohépatite non alcoolique chez les patients avec une NAFLD J Boursier, A Guillet, S Michalak, Y Gallois, F Oberti, I Fouchard-Hubert,

Plus en détail

Hépatosidérose dysmétabolique. Sara Lemoinne DES Hépato-gastro-entérologie 11/12/10

Hépatosidérose dysmétabolique. Sara Lemoinne DES Hépato-gastro-entérologie 11/12/10 Hépatosidérose dysmétabolique Sara Lemoinne DES Hépato-gastro-entérologie 11/12/10 Définition Décrite pour la 1ère fois en 1997 (Moirand R, Lancet) Surcharge hépatique en fer + Insulino-résistance Multiples

Plus en détail

Bichat, 12 décembre Pôle des Maladies de l Appareil Digestif Hôpital Beaujon Université Paris VII

Bichat, 12 décembre Pôle des Maladies de l Appareil Digestif Hôpital Beaujon Université Paris VII Stéatose métabolique Bichat, 12 décembre 2011 Tarik Asselah, MD, PhD Service d Hépatologie & INSERM CRB3 Service d Hépatologie & INSERM CRB3 Pôle des Maladies de l Appareil Digestif Hôpital Beaujon Université

Plus en détail

Item 163 (ex item 83) Hépatites virales Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 163 (ex item 83) Hépatites virales Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 163 (ex item 83) Hépatites virales Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Prérequis : histologie du foie... 3 2. Généralités... 3 2.1. Ponction biopsie (PBH) et hépatites

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 10 octobre 2001

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 10 octobre 2001 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 10 octobre 2001 VIRAFERONPEG 50 µg 80 µg 100 µg 120 µg 150 µg, poudre et solvant pour solution injectable B/1 B/4 Laboratoires SCHERING PLOUGH Peginterféron

Plus en détail

XIII CONGRES NATIONAL DE DIABETOLOGIE Alger Mai Samir ROUABHIA, Faculté de Médecine de Batna

XIII CONGRES NATIONAL DE DIABETOLOGIE Alger Mai Samir ROUABHIA, Faculté de Médecine de Batna XIII CONGRES NATIONAL DE DIABETOLOGIE Alger 27 28 29 Mai 2011 Prévalence du diabète de type 2 chez les patients atteints d hépatite virale chronique C dans la région de Batna Samir ROUABHIA, Faculté de

Plus en détail

Canalicule Cholangiole = ductule Artère hépatique Canal Biliaire Interlobulaire Veine porte Ponction biopsie hépatique Nombre de canaux biliaires interlobulaires Foie normal Absence de canal biliaire interlobulaire

Plus en détail

Hépatites virales. Dépistage et suivi, à partir de cas cliniques. Dr Jean-Dominique Poveda Laboratoire Cerba

Hépatites virales. Dépistage et suivi, à partir de cas cliniques. Dr Jean-Dominique Poveda Laboratoire Cerba Hépatites virales Dépistage et suivi, à partir de cas cliniques Dr Jean-Dominique Poveda Laboratoire Cerba Journées de Biologie Clinique Necker Institut Pasteur 2010 Mercredi 20 janvier 20 Difficultés

Plus en détail

HEPATITES VIRALES 22/09/09. Infectieux. Mme Daumas

HEPATITES VIRALES 22/09/09. Infectieux. Mme Daumas HEPATITES VIRALES 22/09/09 Mme Daumas Infectieux Introduction I. Hépatite aigu II. Hépatite chronique III. Les différents types d hépatites A. Hépatite A 1. Prévention de la transmission 2. Vaccination

Plus en détail

Ariane MALLAT. Tabac, cannabis et foie

Ariane MALLAT. Tabac, cannabis et foie Ariane MALLAT Tabac, cannabis et foie Connaître le rôle du tabac et du cannabis dans le développement de la fibrose Savoir l évaluer Connaître les conséquences pratiques chez un malade porteur d une hépatopathie

Plus en détail

Utilité de la biopsie hépatique chez le sujet Ag Hbe négatif avec DNA VHB entre UI/mL et ALAT normales?.

Utilité de la biopsie hépatique chez le sujet Ag Hbe négatif avec DNA VHB entre UI/mL et ALAT normales?. Utilité de la biopsie hépatique chez le sujet Ag Hbe négatif avec DNA VHB entre 2000-20000UI/mL et ALAT normales?. Y. Chikhi 1, S. Berkane 1, N. Debzi 2, S. Cheraitia 1, N. Afredj 2, N. Guessab 2, M. Merniz

Plus en détail

HÉPATITE CHRONIQUE C

HÉPATITE CHRONIQUE C ALD 6 HÉPATITE CHRONIQUE C LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS -1- SOMMAIRE SOMMAIRE...2 AVERTISSEMENT...3 LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS...4 I. ACTES MEDICAUX ET PARAMEDICAUX...4 II. BIOLOGIE...5 III. ACTES

Plus en détail

Faut-il évaluer la fibrose : Pourquoi, Comment, Pour qui?

Faut-il évaluer la fibrose : Pourquoi, Comment, Pour qui? FMC.JFHOD 2010 Fédération Digestive CHU Purpan Toulouse I2MR Rangueil U858 Faut-il évaluer la fibrose : Pourquoi, Comment, Pour qui? Pas de conflit d intérêt Pas de conflit d intérêt Pourquoi évaluer la

Plus en détail

Quand, pour qui et pourquoi. réaliser une biopsie hépatique. au cours de la maladie alcoolique du foie?

Quand, pour qui et pourquoi. réaliser une biopsie hépatique. au cours de la maladie alcoolique du foie? Quand, pour qui et pourquoi réaliser une biopsie hépatique au cours de la maladie alcoolique du foie? Sophie Buyse Séminaire du D.E.S en Hépato-Gastro-Entérologie «Hépatopathies Nutritionnelles» Samedi

Plus en détail

Quantification de l AgHBs Pouquoi? Quand?

Quantification de l AgHBs Pouquoi? Quand? Quantification de l AgHBs Pouquoi? Quand? Michelle Martinot-Peignoux Service d Hépatologie Hôpital Beaujon Université Paris-Diderot INSERM U-773/CRB3 Clichy-France Plan Introduction Applications Cliniques

Plus en détail

ALD 6 HÉPATITE CHRONIQUE C

ALD 6 HÉPATITE CHRONIQUE C ALD 6 HÉPATITE CHRONIQUE C GUIDE MEDECIN -1- SOMMAIRE SOMMAIRE...2 INTRODUCTION...3 GUIDE MEDECIN POUR L ALD 6 - VHC...4 I. BILAN INITIAL...4 I.1. Objectifs...4 I.2. Professionnels impliqués...4 I.3. Rappel

Plus en détail

Traitement des hépatites virales B et C

Traitement des hépatites virales B et C Traitement des hépatites virales B et C GFMER Yaoundé 26 Novembre 2007 Dr José M Bengoa foie cirrhotique foie normal Vitesse de développement de la fibrose fibrose VHD VHB VHC années Indications au traitement

Plus en détail

Guide du parcours de soins Titre ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE. Hépatite chronique C

Guide du parcours de soins Titre ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE. Hépatite chronique C Guide du parcours de soins Titre ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE Hépatite chronique C Juillet 2015 ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE N 6 HÉPATITE CHRONIQUE C Ce document est

Plus en détail

TRAITEMENT PREEMPTIF DU VHB. Clémence Hollande DES

TRAITEMENT PREEMPTIF DU VHB. Clémence Hollande DES TRAITEMENT PREEMPTIF DU VHB Clémence Hollande DES 3 Messages à retenir 1) Chez tous patients allant recevoir un traitement immunosuppresseur: Ag HBs, Ac anti-hbs, Ac anti-hbc 2) Savoir reconnaître une

Plus en détail

Compte rendu d hospitalisation hépatite C. À partir de la IIème année MG, IIIème années MD et Pharmacie

Compte rendu d hospitalisation hépatite C. À partir de la IIème année MG, IIIème années MD et Pharmacie Compte rendu d hospitalisation hépatite C À partir de la IIème année MG, IIIème années MD et Pharmacie ASSISTANCE PUBLIQUE HOPITAUX DE PARIS HOPITAL DU BON SECOURS Service d HEPATHOLOGIE du Professeur

Plus en détail

Des hommes et des femmes (plus ou moins) de fer

Des hommes et des femmes (plus ou moins) de fer Dossier thematique Iron men and women Des hommes et des femmes (plus ou moins) de fer doi: 10.1684/hpg.2011.0616 Edouard Bardou-Jacquet H^opital Pontchaillou, centre de reference des rares d origine genetique,

Plus en détail

NASH : diagnostic et prise en charge. Lorraine Blaise, DES 08/06/2013

NASH : diagnostic et prise en charge. Lorraine Blaise, DES 08/06/2013 NASH : diagnostic et prise en charge Lorraine Blaise, DES 08/06/2013 Définitions NAFLD : non alcoholic fatty liver disease Comprend : - NAFL : non alcoholic fatty liver = stéatose hépatique pure Excellent

Plus en détail

Exploration biologique hépatique et expertise aéronautique

Exploration biologique hépatique et expertise aéronautique Exploration biologique hépatique et expertise aéronautique MP Brocq 1, MP Truchet², MC Gomis 1, MC Lympas MCS Gommeaux 1, MC Monteil 1 1- Centre d Expertise Médicale du Personnel Navigant 2- Service de

Plus en détail

LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS - AFFECTION DE LONGUE DURÉE HÉPATITE CHRONIQUE B

LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS - AFFECTION DE LONGUE DURÉE HÉPATITE CHRONIQUE B LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS - AFFECTION DE LONGUE DURÉE HÉPATITE CHRONIQUE B Actualisation février 2009 Ce document est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de santé Service communication

Plus en détail

Acide ursodésoxycholique à forte dose chez les malades avec stéato-hépatite non alcoolique

Acide ursodésoxycholique à forte dose chez les malades avec stéato-hépatite non alcoolique Acide ursodésoxycholique à forte dose chez les malades avec stéato-hépatite non alcoolique Essai multicentrique en double aveugle randomisé et controlé V. Ratziu, V. De Ledinghen, F. Oberti, P. Mathurin,

Plus en détail

Les hépatites virales Dr Aissa.FILALI

Les hépatites virales Dr Aissa.FILALI Les hépatites virales Dr Aissa.FILALI 1. Quels sont les agents responsables? 2. Quand suspecter une hépatite virale aigue? 3. Comment faire le diagnostic d une hépatite aigue virale? 4. Comment surveiller

Plus en détail

LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS - AFFECTION DE LONGUE DURÉE HÉPATITE CHRONIQUE C

LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS - AFFECTION DE LONGUE DURÉE HÉPATITE CHRONIQUE C LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS - AFFECTION DE LONGUE DURÉE HÉPATITE CHRONIQUE C Actualisation novembre 2007 Ce document est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de santé Service communication

Plus en détail

Evaluation non invasive de la fibrose. dans les hépatites virales. Clinique Universitaire d Hépato-Gastroentérologie INSERM U823 CHU de Grenoble

Evaluation non invasive de la fibrose. dans les hépatites virales. Clinique Universitaire d Hépato-Gastroentérologie INSERM U823 CHU de Grenoble Evaluation non invasive de la fibrose dans les hépatites virales Vincent LEROY Clinique Universitaire d Hépato-Gastroentérologie INSERM U823 CHU de Grenoble Hépatite C : la fibrose a une valeur pronostique

Plus en détail

Indications de transplantation

Indications de transplantation Indications de transplantation Indications de transplantation hépatique: Beaujon 2000-10 13% 16% 17% Cirrhose alcool Cirrhose VHC Cirrhose VHB Biliaires CHC Fulminantes 34% 5% 4% 11% Autres Survie post-transplantation

Plus en détail

Le pathologiste et la transplantation hépatique. Avant la greffe Pendant la greffe Après la greffe

Le pathologiste et la transplantation hépatique. Avant la greffe Pendant la greffe Après la greffe Le pathologiste et la transplantation hépatique Avant la greffe Pendant la greffe Après la greffe Avant la greffe Contribution au diagnostic de la maladie hépatique ayant conduit à l indication de transplantation

Plus en détail

Traitements de l hépatite B

Traitements de l hépatite B Traitements de l hépatite B S Matheron Service des maladies infectieuses et tropicales A Hôpital Bichat-Claude Bernard Virus de l hépatite B: histoire naturelle Contage Hépatite aigüe 70% asymptomatique

Plus en détail

Faut-il traiter les patients âgés atteints d hépatite C?

Faut-il traiter les patients âgés atteints d hépatite C? Faut-il traiter les patients âgés atteints d hépatite C? T.Fontanges FMC francophones 2005 quelles sont les particularités du sujet âgé porteur du VHC? existe-t-il un rationnel pour traiter? Définition

Plus en détail

Traitement de l hépatite B en 2016 Vers une éradication du virus?

Traitement de l hépatite B en 2016 Vers une éradication du virus? Traitement de l hépatite B en 2016 Vers une éradication du virus? Pr Victor de Lédinghen Centre Expert Hépatites Virales Aquitaine CHU Bordeaux Prévalence de l hépatite B Impact clinique de l hépatite

Plus en détail

Diagnostic d une hyperferritinémie. Yves Deugnier - Rennes Jean-Baptiste Nousbaum - Brest

Diagnostic d une hyperferritinémie. Yves Deugnier - Rennes Jean-Baptiste Nousbaum - Brest Diagnostic d une hyperferritinémie Yves Deugnier - Rennes Jean-Baptiste Nousbaum - Brest CONFLITS D INTÉRÊTS Néant Femme - 35 ans Cas #1 Fatigue Polyarthralgies Alcool = 0 BMI = 22 Père : phlébotomies

Plus en détail

TP DIAGNOSTIC VIROLOGIQUE

TP DIAGNOSTIC VIROLOGIQUE TP DIAGNOSTIC VIROLOGIQUE 1 - DIAGNOSTIC DIRECT : le virus ou un de ses constituants Virus: Microscopie électronique Antigène viral : - immunofluorescence - immunochromatographie - ELISa en plaque ADN

Plus en détail

20/09/2010. Sd métabolique: Prise en charge. NASH: que fait l hépatologue. Autre cause de maladie hépatique? Autre cause de stéatohépatite?

20/09/2010. Sd métabolique: Prise en charge. NASH: que fait l hépatologue. Autre cause de maladie hépatique? Autre cause de stéatohépatite? Colloque MPR mercredi 15 septembre 2010 Hépathopathie stéatosique non alcoolique (NAFLD: nonalcoholic fatty liver disease) Département de médecine communautaire et de premier recours Séminaire B Dr E.

Plus en détail

Contrôle de l'autophagie dans la maladie d'alzheimer : rôle de la réponse inflammatoire

Contrôle de l'autophagie dans la maladie d'alzheimer : rôle de la réponse inflammatoire Contrôle de l'autophagie dans la maladie d'alzheimer : rôle de la réponse inflammatoire Présenté par Arnaud FRANCOIS Laboratoire Cibles Moléculaires et Thérapeutique de la Maladie d Alzheimer (CiMoTheMA)

Plus en détail

COMMENT PRENDRE EN CHARGE LES PATIENTS

COMMENT PRENDRE EN CHARGE LES PATIENTS COMMENT PRENDRE EN CHARGE LES PATIENTS ATTEINTS D HÉPATITE DHÉPATITE C Mr Figo a 45 ans ;il est marié et a deux enfants de 18 et 14ans. Il travaille comme cadre dans une entreprise pétrolière et effectue

Plus en détail

Symposium BMS. Hépatite virale chronique B Qui traiter? Le 14/12/2011. Dr Hassen Mahiou

Symposium BMS. Hépatite virale chronique B Qui traiter? Le 14/12/2011. Dr Hassen Mahiou Symposium BMS Hépatite virale chronique B Qui traiter? Le 14/12/2011 Dr Hassen Mahiou Hépatite chronique Virale B Pathologie fréquente Gravité potentielle - 1/3 de la population mondiale - 350 millions

Plus en détail

L aspirine ralentit la progression de la fibrose hépatique lors de la récidive virale C après transplantation hépatique

L aspirine ralentit la progression de la fibrose hépatique lors de la récidive virale C après transplantation hépatique L aspirine ralentit la progression de la fibrose hépatique lors de la récidive virale C après transplantation hépatique Armelle Poujol-Robert 1, Pierre-Yves Boëlle 2, Filomena Conti 3, François Durand

Plus en détail

GUIDE AFFECTION DE LONGUE DURÉE. Hépatite Chronique C

GUIDE AFFECTION DE LONGUE DURÉE. Hépatite Chronique C GUIDE AFFECTION DE LONGUE DURÉE Hépatite Chronique C Mai 2006 Ce guide médecin est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de santé Service communication 2 avenue du Stade de France F 93218

Plus en détail

HEPATITES VIRALES. Dr charaoui Service maladies infectieuses Chu cne

HEPATITES VIRALES. Dr charaoui Service maladies infectieuses Chu cne HEPATITES VIRALES Dr charaoui Service maladies infectieuses Chu cne INTRODUCTION Infections systemiques atteignant preferentiellement le foie Lesions inflammatoires et alterations hepatocytaires 5 virus

Plus en détail

Les autres formes de mort cellulaire - implications en oncogénèse -

Les autres formes de mort cellulaire - implications en oncogénèse - UE «Biologie de la transformation épithéliale respiratoire» «cellules épithéliales respiratoires et cancer» Paris - 21 Novembre 2012 Les voies classiques Les autres formes de mort cellulaire - implications

Plus en détail

DIAGNOSTIC D UNE MALADIE DE WILSON

DIAGNOSTIC D UNE MALADIE DE WILSON DIAGNOSTIC D UNE MALADIE DE WILSON ATP7B S. BARGE 11/12/2009 INTRODUCTION Syndrome «hépato-lenticulaire» Maladie génétique RARE Accumulation toxique tissulaire de cuivre libre Transmission autosomique

Plus en détail

ELASTOMÉTRIE ET DIAGNOSTIC DE LA FIBROSE HÉPATIQUE SÉVÈRE CHEZ LES PATIENTS ATTEINTS D HÉMOCHROMATOSE HOMOZYGOTE C282Y

ELASTOMÉTRIE ET DIAGNOSTIC DE LA FIBROSE HÉPATIQUE SÉVÈRE CHEZ LES PATIENTS ATTEINTS D HÉMOCHROMATOSE HOMOZYGOTE C282Y ELASTOMÉTRIE ET DIAGNOSTIC DE LA FIBROSE HÉPATIQUE SÉVÈRE CHEZ LES PATIENTS ATTEINTS D HÉMOCHROMATOSE HOMOZYGOTE C282Y L Legros (1); E Bardou-Jacquet (1); M Latournerie (1); Y Désille (1); B Turlin (2);

Plus en détail

Foie et psoriasis. Pr Matthieu Allez Service de Gastroentérologie et équipe Avenir INSERM U.662 Hôpital Saint-Louis et Université Diderot - Paris 7

Foie et psoriasis. Pr Matthieu Allez Service de Gastroentérologie et équipe Avenir INSERM U.662 Hôpital Saint-Louis et Université Diderot - Paris 7 Foie et psoriasis Pr Matthieu Allez Service de Gastroentérologie et équipe Avenir INSERM U.662 Hôpital Saint-Louis et Université Diderot - Paris 7 Foie et psoriasis 1. Manifestations hépatobiliaires associées

Plus en détail

FAUT-IL BIOPSIER LES PATIENTS AU COURS DE LA STEATOPATHIE METABOLIQUE? Mathurin Pierre Kowo TURSAC AVRIL 2007

FAUT-IL BIOPSIER LES PATIENTS AU COURS DE LA STEATOPATHIE METABOLIQUE? Mathurin Pierre Kowo TURSAC AVRIL 2007 FAUT-IL BIOPSIER LES PATIENTS AU COURS DE LA STEATOPATHIE METABOLIQUE? Mathurin Pierre Kowo TURSAC 26-27 AVRIL 2007 GENERALITES SUR LA STEATOPATHIE METABOLIQUE! La stéatopathie métabolique (SM) est la

Plus en détail

LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS - AFFECTION DE LONGUE DURÉE HÉPATITE CHRONIQUE C

LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS - AFFECTION DE LONGUE DURÉE HÉPATITE CHRONIQUE C LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS - AFFECTION DE LONGUE DURÉE HÉPATITE CHRONIQUE C Actualisation février 2009 Ce document est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de santé Service communication

Plus en détail

Hépatite B. Dr Ghassan Riachi HGE-CHU de Rouen. Journée régionale ARS décembre 2016

Hépatite B. Dr Ghassan Riachi HGE-CHU de Rouen. Journée régionale ARS décembre 2016 Hépatite B Dr Ghassan Riachi HGE-CHU de Rouen Journée régionale ARS décembre 2016 Hépatite B 1967: découverte de l antigène Australia (Blumberg et al., 1967), prix Nobel en 1976 1970: VHB en Microscopie

Plus en détail

Hépatite B. Le virus Structure et caractéristiques 07/02/2013

Hépatite B. Le virus Structure et caractéristiques 07/02/2013 Hépatite B Le virus Structure et caractéristiques o o o Famille des Hepadnaviridae Genre orthohepadnavirus Enveloppé, capside icosaédrique, 42 nm 1 Le virus Structure et caractéristiques En microscopie

Plus en détail

Etude du rôle de l inactivation d HNF1α dans la tumorigenèse hépatique

Etude du rôle de l inactivation d HNF1α dans la tumorigenèse hépatique Etude du rôle de l inactivation d HNF1α dans la tumorigenèse hépatique Laura Pelletier, Sandra Rebouissou, Jessica Zucman-Rossi Inserm U674 «Génétique fonctionnelle des tumeurs solides» Hepatocyte Nuclear

Plus en détail

Hépatite chronique B Moyens thérapeutiques

Hépatite chronique B Moyens thérapeutiques Hépatite chronique B Moyens thérapeutiques Dr Olfa BAHRI Laboratoire de Virologie Clinique Institut Pasteur de Tunis INTRODUCTION Plus de 300. 10 6 porteurs chroniques de VHB dans le monde Hépatite chronique

Plus en détail

LE VIRUS DE L HEPATITE E O. ROUQUET

LE VIRUS DE L HEPATITE E O. ROUQUET LE VIRUS DE L HEPATITE E O. ROUQUET A Historique L analyse rétrospective de foyers épidémiques d hépatite aiguë non A, non B en Inde laisse supposer l existence d un autre type d hépatite virale. Le virus

Plus en détail

Généralités. Les hépatites virales. Définition. Epidémiologie 28/09/2017

Généralités. Les hépatites virales. Définition. Epidémiologie 28/09/2017 Généralités Les hépatites virales J.LAURENCE UE 2.5 Peu connues avant la fin du XXème siècle, les hépatites virales constituent un risque professionnel important pour les personnels de santé. Description

Plus en détail

FibroTest FibroMax. Nouveaux. Marqueurs Non Invasifs des maladies du foie

FibroTest FibroMax. Nouveaux. Marqueurs Non Invasifs des maladies du foie FibroTest FibroMax Nouveaux Marqueurs Non Invasifs des maladies du foie une Technologie Unique d estimation de la fibrose et des lésions hépatiques les plus fréquentes. Un grand nombre de patients à risque

Plus en détail

Objet : Changements importants relatifs aux épreuves de détection qualitative et quantitative de l ARN du virus de l hépatite C (VHC)

Objet : Changements importants relatifs aux épreuves de détection qualitative et quantitative de l ARN du virus de l hépatite C (VHC) PAR COURRIER ÉLECTRONIQUE Le 29 juillet 203 Aux responsables des laboratoires de microbiologie Aux médecins microbiologistes-infectiologues Aux médecins gastroentérologues et hépatologues Aux assistants-chefs

Plus en détail

UE8 Nutrition: Cours n 17. La stéatose hépatique

UE8 Nutrition: Cours n 17. La stéatose hépatique UE8 Nutrition: Cours n 17 Pr Asselah 12/12/11, 15h30 Ronéotypeur : Antoine Deleuze Ronéolectrice : Sarah Rebert UE8 Nutrition : Cours n 17 La stéatose hépatique Ronéo 11 1/11 Sommaire I- Prévalence...3

Plus en détail

La stéatose hépatique non alcoolique, ou

La stéatose hépatique non alcoolique, ou Foie métabolique Stéatohépatite métabolique : comment la diagnostiquer? How to diagnose the nonalcoholic fatty liver disease? Maud Lemoine, Lawrence Serfaty* * Service d hépatologie, hôpital Saint- Antoine,

Plus en détail

Hépatite chronique C à transaminases normales

Hépatite chronique C à transaminases normales Hépatite chronique C à transaminases normales Philippe Sogni Service d Hépato-gastroentérologie, Hôpital Cochin et Faculté de Médecine Cochin Port-Royal (Université Paris 5) Au cours du suivi d une hépatite

Plus en détail

Stéatohépatite métabolique : comment la diagnostiquer? How to diagnose the nonalcoholic fatty liver disease?

Stéatohépatite métabolique : comment la diagnostiquer? How to diagnose the nonalcoholic fatty liver disease? d o s s i e r t h é m a t i q u e >>> Stéatohépatite métabolique : comment la diagnostiquer? How to diagnose the nonalcoholic fatty liver disease? Maud Lemoine, Lawrence Serfaty* P o i n t s f o r t s»»

Plus en détail

Affections hépatiques associées à l obésité chez l enfant

Affections hépatiques associées à l obésité chez l enfant Affections hépatiques associées à l obésité chez l enfant Dr Valérie McLin Centre Suisse des Maladies du Foie de l Enfant Sion, le 30 octobre 2014 valerie.mclin@hcuge.ch Eastern Europe School May 21-22-23

Plus en détail

LES COMPLICATIONS HÉPATIQUES DE L IMUREL

LES COMPLICATIONS HÉPATIQUES DE L IMUREL LES COMPLICATIONS HÉPATIQUES DE L IMUREL Professeur Jacques COSNES Hôpital Saint-Antoine Service d'hépato-gastroentérologie 184, rue du faubourg Saint-Antoine 75571 PARIS Césame n = 2919 Nb de patients

Plus en détail

Pour que vous puissiez bénéficier de ce dispositif :

Pour que vous puissiez bénéficier de ce dispositif : Grille de référence : conditions d accès à une assurance emprunteur dans le cadre des titres III, IV et VI 1) de la Convention AERAS. Mise à jour en date du 30/03/17 Pour les personnes qui ne peuvent pas

Plus en détail

Traitements hypolipémiants et rein. Dr Anne-Elisabeth Heng ANCA 10/06/09

Traitements hypolipémiants et rein. Dr Anne-Elisabeth Heng ANCA 10/06/09 Traitements hypolipémiants et rein Dr Anne-Elisabeth Heng ANCA 10/06/09 Traitements hypolipémiants et rein Traiter pourquoi? Dyslipidémie et pathologies rénales? Pathologie rénale Cholestérol total LDL-c

Plus en détail

DEFICIENCES METABOLIQUES ET TROUBLES DE L ALIMENTATION. OBESITE DIABETE I et II

DEFICIENCES METABOLIQUES ET TROUBLES DE L ALIMENTATION. OBESITE DIABETE I et II DEFICIENCES METABOLIQUES ET TROUBLES DE L ALIMENTATION OBESITE DIABETE I et II 1 OBESITE 2 OBESITES DE GRADE III ou MORBIDE, espérance de vie limitée 3 INTRODUCTION 4 1. ELEMENTS DE PHYSIOLOGIE L adipocyte

Plus en détail

Dosage quantitatif de l antigène HBs : utile ou non?

Dosage quantitatif de l antigène HBs : utile ou non? Dosage quantitatif de l antigène HBs : utile ou non? Dr Marie-Luce Delforge Laboratoire de séro-virologie Hôpital Erasme ULB Bruxelles CORATA 26 septembre 2013 1 Virus de l hépatite B 2 Cycle réplicatif

Plus en détail

HépatiteC n 5. onseil. Comprendre mes analyses biologiques

HépatiteC n 5. onseil. Comprendre mes analyses biologiques HépatiteC n 5 onseil Ma maladie traitement Ma vie sociale Mon Comprendre mes analyses biologiques Sommaire ( 1 2 Au vu de mes dernières analyses de sang successives, mon médecin m annonce que je suis porteur

Plus en détail

Avis 20 février 2013

Avis 20 février 2013 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 20 février 2013 PEGASYS 135 microgrammes, solution injectable en seringue préremplie Boîte de 1 (CIP 34009 359 958 1 0) Boîte de 4 (CIP 34009 359 959 8 8) PEGASYS 135

Plus en détail

Le systeme MARS (Molecular

Le systeme MARS (Molecular Le systeme MARS (Molecular Adsorbents Recirculating System) Principes et place dans la prise en charge de l'insuffisance hépatique E.Chabrun,, interne Bordeaux Tursac,, avril 2006 Introduction Dialyse

Plus en détail

Hépatites chroniques

Hépatites chroniques Hépatites chroniques Hépatites chroniques Etiologie et physiopathologie Hépatites chroniques Lésions élémentaires communes Hépatites chroniques Lésions cellulaires Nécrose lobulaire Nécrose parcellaire

Plus en détail

Le VIH et votre foie

Le VIH et votre foie Le VIH et votre foie Le VIH et votre foie Que dois-je savoir au sujet de mon foie? Votre foie joue un rôle incroyablement important. Il filtre votre sang en éliminant les substances nocives (toxiques)

Plus en détail

Traitement de l hépatite C: données récentes

Traitement de l hépatite C: données récentes Traitement de l hépatite C: données récentes J.-P. BRONOWICKI (Vandœuvre-lès-Nancy) Tirés à part : Jean-Pierre Bronowicki Service d Hépatogastroentérologie, CHU de Nancy, 54500 Vandœuvre-lès-Nancy. Le

Plus en détail

Fontan Point de vue de l hépatologue

Fontan Point de vue de l hépatologue SIXIEME JOURNEE DE CONCERTATION DES CENTRES DE COMPETENCE DES MALADIES VASCULAIRES DU FOIE Fontan Point de vue de l hépatologue Dr Audrey Payancé (PHC) Centre de Référence des Maladies Vasculaires du Foie

Plus en détail

Méthodes d explorations de la fonction rénale Intérêt et limites des formules permettant d estimer la fonction rénale

Méthodes d explorations de la fonction rénale Intérêt et limites des formules permettant d estimer la fonction rénale Méthodes d explorations de la fonction rénale Intérêt et limites des formules permettant d estimer la fonction rénale Bertrand DUSSOL Faculté de Médecine - Marseille Septembre 2010 Moyens pour évaluer

Plus en détail

Apport des Cohortes dans la prise en compte des coinfections. D.Lacoste pour la cohorte Aquitaine et l équipe HEPAVIH

Apport des Cohortes dans la prise en compte des coinfections. D.Lacoste pour la cohorte Aquitaine et l équipe HEPAVIH Apport des Cohortes dans la prise en compte des coinfections VIH/VHC D.Lacoste pour la cohorte Aquitaine et l équipe HEPAVIH 1 Cohortes concernées CO 3 Aquitaine CO 13 HEPAVIH EP 25 PRETHEVIC CO 12 CIRVIR

Plus en détail

Exploration du métabolisme lipidique

Exploration du métabolisme lipidique Exploration du métabolisme lipidique Les principaux lipides le cholestérol (utilisé par les cellules pour la synthèse de leurs membranes) les triglycérides (substrat énergétique) les phospholipides (constituants

Plus en détail

Quoi de neuf en 2017? Le traitement de l hépatite C en 2017 : pour qui?

Quoi de neuf en 2017? Le traitement de l hépatite C en 2017 : pour qui? Quoi de neuf en 2017? Le traitement de l hépatite C en 2017 : pour qui? Dr H. Fontaine, Unité d Hépatologie (Pr S. Pol), GH Broca-Cochin Objectif = éradication virale puis Définition de la guérison = ARN

Plus en détail

Dissémination du SRAS Novembre 2002 Février 2003

Dissémination du SRAS Novembre 2002 Février 2003 SRAS: Aspects virologiques et prévention Dr Olfa BAHRI Laboratoire de Virologie Clinique Institut Pasteur de Tunis Introduction ti SRAS = Syndrome Respiratoire Aigu Sévère = Pneumonie atypique sévère 1

Plus en détail

Dossier de Presse L hépatite B -Mieux la connaître pour mieux la traiter-

Dossier de Presse L hépatite B -Mieux la connaître pour mieux la traiter- Dossier de Presse L hépatite B -Mieux la connaître pour mieux la traiter- Largement débattue au cours du XII ème congrès de Gastroentérologie, tenu ce week end, l hépatite B mérite d être mieux connue

Plus en détail

PLACE DES MARQUEURS NON INVASIFS DE FIBROSE ET DE L ELASTOMETRIE

PLACE DES MARQUEURS NON INVASIFS DE FIBROSE ET DE L ELASTOMETRIE PLACE DES MARQUEURS NON INVASIFS DE FIBROSE ET DE L ELASTOMETRIE DANS LA PRISE EN CHARGE DES HEPATITES DOCTEUR LAURENT CASTERA SERVICES D HEPATO-GASTROENTEROLOGIE, C.H.U. BORDEAUX Introduction La quantification

Plus en détail

GUIDE AFFECTION DE LONGUE DURÉE. Hépatite chronique B

GUIDE AFFECTION DE LONGUE DURÉE. Hépatite chronique B GUIDE AFFECTION DE LONGUE DURÉE Hépatite chronique B Octobre 2006 Ce guide médecin est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de santé Service communication 2 avenue du Stade de France F 93218

Plus en détail

Alexandre Florimond, Philippe Chouteau, Nicole Defer, Aurore Gaudin, Jacqueline Polyte, Hervé Lerat et Jean-Michel Pawlotsky

Alexandre Florimond, Philippe Chouteau, Nicole Defer, Aurore Gaudin, Jacqueline Polyte, Hervé Lerat et Jean-Michel Pawlotsky Dérégulation du cycle cellulaire et activation de la réponse aux dommages de l'adn par les protéines du VHC, déclencheurs potentiels de l'hépatocarcinogenèse Alexandre Florimond, Philippe Chouteau, Nicole

Plus en détail

FACULTE DE MEDECINE DE TUNIS. Département des sciences de base A. Première année du PCEM. Examen du Thème VI Session de rattrapage 2014

FACULTE DE MEDECINE DE TUNIS. Département des sciences de base A. Première année du PCEM. Examen du Thème VI Session de rattrapage 2014 FACULTE DE MEDECINE DE TUNIS Département des sciences de base A Première année du PCEM Examen du Thème VI Session de rattrapage 2014 Durée : 90 min PRENEZ LE TEMPS DE LIRE CE QUI VA SUIVRE Une copie anonyme

Plus en détail

71èmes Journées Scientifiques de l AFEF

71èmes Journées Scientifiques de l AFEF FibroTest plus le Score de Framingham : une combinaison qui améliore la prédiction des complications cardiovasculaires chez les patients diabétiques de type 2 ayant un syndrome métabolique Hugo Perazzo

Plus en détail