Sommaire. Petit rappel sur la méthode de prospection... De nombreux indices Une étude pour mieux comprendre et avancer

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sommaire. Petit rappel sur la méthode de prospection... De nombreux indices Une étude pour mieux comprendre et avancer"

Transcription

1 1

2 Sommaire Introduction 1 Petit rappel sur la méthode de prospection... 2 De nombreux indices 3 Une étude pour mieux comprendre et avancer 5 Dossier suivi par : Dams Vincent Moureau Charly Jura Nature Environnement N'hésitez-pas à nous contacter pour plus d'informations. Introduction Revenu par la rivière d'ain au début des années 2000, le castor fait aujourd'hui partie intégrante de la vallée du Suran dans le Jura. Dans le cadre de la mise en place d'un groupe de travail Castor au sein de l'association Jura Nature Environnement, soucieux de suivre cette espèce pour mieux la connaître, une méthodologie de prospection à été mise en place et des actions ont pu avoir lieu cet hiver grâce à de nombreux partenaires et bénévoles. Ce document présentent les résultats de ces prospections. 1

3 Petit rappel sur la méthode de prospection... Les objectifs principaux visés par le Groupe Castor de Jura Nature Environnement (JNE) sont en premier lieu d apporter une bonne connaissance de la répartition du Castor d Eurasie dans la vallée du Suran et en second lieu d obtenir des informations sur la façon dont le Castor colonise ce bassin versant. Pour ce faire, les cours d eaux (Suran et affluents) ont été parcourus à pied le long des berges de jour, en hiver, de décembre à mars (période au cours de laquelle les berges sont plus facilement observables en l absence de végétation). Lors de la période hivernale 2011, une cartographie des zones d'activités des castors a été réalisée avec le relevé systématique de tous les indices de présence sur le Suran et ses affluents de Loisia à Germagnat. Les positions de ces indices ont été reportées sur des cartes IGN au 1/10 000ème, puis assemblées et numérisées. Journée de formation et de prospection sur le Suran et ses affluents, le 29 Janvier 2011 : Une vrai réussite. Le samedi 29 Janvier 2011, une journée de prospection des indices de castor à été organisée à l'initiative de JNE. Celle-ci a réuni plus de 40 personnes (étudiants, naturalistes, associations, élus...), qui se sont réparties sur l'ensemble de la rivière pour relever tous les indices de présence du castor. 6 autres sorties complémentaires ont été ensuite organisées pour affiner le travail et permettre d'avoir une vision globale de la répartition de l'espèce pour la saison hivernale Figure 1: Les bénévoles sur la place de Saint-Julien-sur-Suran 2

4 De nombreux indices Grâce à ces différentes prospections, 461 indices de présence hivernale ont été relevés. Comme l'on pouvait s'y attendre, 73% des indices sont issus de l'activité "alimentaire" du castor (rongements isolés, réfectoires, chantiers d'abattage, tailles en bouquet). Par ailleurs, 27 terriers ont été recensés sur l'ensemble du linéaire étudié. L'installation dans des terriers permet de statuer sur la présence certaine et durable (du moins à moyen terme) du castor sur des territoires précis de la vallée du Suran. La plupart des terriers (60%) sont des terriers-huttes. Ces gîtes sont issus de simples terriers dont le plafond s'est effondré au fil du temps, et qui a été remplacé par un assemblage de branches puis consolidé avec de la boue, des herbes, voire des cailloux. Figure 2: Terrier-hutte sur le Toisin Au total, 12 zones de forte présence de notre castor Surannais ont été mis en évidence. De Loisia à Germagnat, ces zones sont réparties de façon homogène, et l'on en trouve sur quatre affluents du Suran (ruisseau du Noëltant à Louvenne, ruisseau du Toisin, ruisseau de la Creuse à Véria, ruisseau de la Doye en aval de Montagna-le-Templier). Malgré quelques tronçons délaissés, l'espèce se repartit donc plutôt bien sur le bassin versant du Suran à l'exception des têtes de bassin des affluents. 3

5 Une cartographie complète des relevés se trouve en fin de ce document. Dans ces zones à forte présence, on remarque quasiment à chaque fois l'existence de terrier(s) "actif(s)". Nous pourrions donc imaginer que chaque zone représente le territoire d'un individu ou d'une famille potentiellement reproductrice. Cette hypothèse rapide ne peut être confirmé que par la mise en place de moyens d'études spécifiques, notamment des campagnes d'affûts estivaux pour l'obsercvation et le comptage des individus (adultes, sub-adultes et jeunes). La population de castor implantée sur le lit principal du Suran montrant ses limites, la colonisation s'étant effectuée jusqu'aux sources du Suran, les individus à la recherche d'un nouveau territoire s'installent sur les affluents du Suran comme le ruisseau de la Creuse à Véria. Sur ce site, l'espèce est remontée pratiquement jusqu'à la source, s'établissant aujourd'hui en "déconnexion" presque totale avec la vallée du Suran. Il est intéressant d'apprécier l'impact du castor sur le milieu aquatique. Sur ce ruisseau presque à sec en période d'étiage, l'aménagement d'un barrage d'une dizaine de mètres de longueur, a permis la création d'une petite zone humide. Figure 3: Barrage de castor à Véria avec sa retenue Il existe aussi d'autres zones plus particulières, comme sur un tronçon du ruisseau de la Doye en aval de Montagna-le-Templier, qui semble être utilisé exclusivement comme site d'alimentation, avec la présence de nombreux chantiers d'abattage et de réfectoires, alors qu'aucun terrier ne semble présent sur cet affluent. 4

6 Une étude pour mieux comprendre et avancer Pour poursuivre sur la dynamique crée, une étude plus spécifique portant sur les différents habitats et biotopes utilisés par le castor est en cours de réalisation par JNE (Vincent Dams et Charly Moureau) avec le soutien financier du Conseil Général du Jura. Cette étude permettra de mieux appréhender le castor dans la vallée du Suran, d'un point vue écologique : Quels sont les milieux les plus propices à l'espèce? Comment appréhender l'exploitation des ressources alimentaire par le castor? Quels sont les impacts de l'espèce sur la qualité et la dynamique écologiques de la rivière et de ses boisements rivulaires? Quels sont les affluents colonisés et quels paramètres influencent cette installation?... Pour apporter des éléments de réponses à ces questionnements, un échantillon de six tronçons ont été déterminés afin d'être étudiés. Un diagnostic sera réalisé en fonction de plusieurs paramètres tels que la composition de la ripisylve, la nature des berges, la disponibilité alimentaire en salicacées (saules et peupliers)... Des affûts "Castor" seront organisés pour confirmer l'installation de l'espèce, estimer le nombre d'individus présents et avoir une idée du succès de la reproduction sur les zones à forte présence. Si l'un des objectifs principaux de cette étude est la connaissance du castor dans la vallée du Suran, elle doit servir d'appui pour la restauration de la ripisylve qui est prévue entre autres par le contrat de rivière du Suran, et débouchera par la définition d'un programme d'actions concrètes comme l'organisation de chantier de plantation / bouturages de saules et de peupliers. C'est donc aussi d'un point de vue social que s'effectue cette étude, avec la nécessaire implication des différents acteurs locaux (habitants, élus...), l'organisation d'actions de communication, l'anticipation d'éventuels conflits avec certaines activités humaines pour une bonne mise en place du programme d'actions de restauration de la ripisylve et du maintien du Castor sur le bassin versant. 5

7 Les 5 cartes ci-dessous présentent la répartition des indices de présence du castor dans la vallée du Suran, de Loisia à Germagnat, pour l'hiver 2010/2011. Elles ont été réalisées sur des cartes IGN SCAN 25 au 1/ ème. D'après l'association ProCastor 6

8 7

9 8

10 9

11 10

12 11

OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES

OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES Note d accompagnement OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES Note d accompagnement 1 Contexte et objectifs

Plus en détail

PRÉSENTATION SYNTHÉTIQUE DU CONTRAT CÉRÉMONIE DE SIGNATURE DU 07 JUILLET 2014

PRÉSENTATION SYNTHÉTIQUE DU CONTRAT CÉRÉMONIE DE SIGNATURE DU 07 JUILLET 2014 PRÉSENTATION SYNTHÉTIQUE DU CONTRAT CÉRÉMONIE DE SIGNATURE DU 07 JUILLET 2014 Historique du Contrat 2012 2013 2014 Elaboration du dossier sommaire de candidature, Elaboration du dossier définitif et de

Plus en détail

ACTION A4 : PROSPECTION DE NOUVEAUX GÎTES A CHIROPTERES

ACTION A4 : PROSPECTION DE NOUVEAUX GÎTES A CHIROPTERES ACTION A4 : PROSPECTION DE NOUVEAUX GÎTES A CHIROPTERES SYNTHÈSE PROSPECTIONS ESTIVALES DE 2 À 23 delphine.quekenborn@gcprovence.org Groupe Chiroptères de Provence VERSION DIFFUSABLE mai 24 Présence d'un

Plus en détail

Commission Locale de l Eau du SAGE Clain. Rapport annuel d activités. Version non validée par la CLE

Commission Locale de l Eau du SAGE Clain. Rapport annuel d activités. Version non validée par la CLE Commission Locale de l Eau du SAGE Clain Rapport annuel d activités 2010 Version non validée par la CLE 1 Structure porteuse du SAGE Partenaire financier 2 SOMMAIRE L avancement de l élaboration du SAGE

Plus en détail

«Vive l Ouin» Le projet qui met notre rivière à l honneur

«Vive l Ouin» Le projet qui met notre rivière à l honneur «Vive l Ouin» Le projet qui met notre rivière à l honneur Introduction Dans le cadre de la Directive Cadre sur l Eau qui vise «un bon état écologique des cours d eau d ici 2015», le SIVOM de Mauléon a

Plus en détail

La caractérisation risation hydromorphologique des masses d eaud

La caractérisation risation hydromorphologique des masses d eaud La caractérisation risation hydromorphologique des masses d eaud Photo : J.MOY Analyse globale des perturbations et mesures de restauration au niveau du bassin Loire-Bretagne La morphologie des cours d

Plus en détail

DEFINITION DES ZONES INONDABLES DE LA VALLEE DE L AUME (DE PAIZAY-NAUDUIN - EMBOURIE A AMBERAC ET FOUQUEURE)

DEFINITION DES ZONES INONDABLES DE LA VALLEE DE L AUME (DE PAIZAY-NAUDUIN - EMBOURIE A AMBERAC ET FOUQUEURE) DIRECTION DEPARTEMENTALE DE L EQUIPEMENT DE LA CHARENTE SERVICE DE L URBANISME ET DE L HABITAT DEFINITION DES ZONES INONDABLES DE LA VALLEE DE L AUME (DE PAIZAY-NAUDUIN - EMBOURIE A AMBERAC ET FOUQUEURE)

Plus en détail

PROGRAMME ANNUEL DE TRAVAUX HYDRAULIQUES

PROGRAMME ANNUEL DE TRAVAUX HYDRAULIQUES Présentation du site Commune(s) : COEX - SAINT REVEREND Nom de l'ecours /Etier/Cours d'eau : Le Gué-Gorand Marais : Nom de l'ouvrage : Lac du Gué-Gorand Plan de localisation N Fiche action : 01 PROGRAMME

Plus en détail

Guide de l assistance technique départementale aux communes et à leurs groupements

Guide de l assistance technique départementale aux communes et à leurs groupements Guide de l assistance technique départementale aux communes et à leurs groupements dans les domaines de l assainissement, de l eau potable et des milieux aquatiques. Le développement durable est aujourd

Plus en détail

Tableau de bord - Protocole 1 «Evaluation de l atteinte des Objectifs» Second contrat de rivière de l Albarine 2011-2016

Tableau de bord - Protocole 1 «Evaluation de l atteinte des Objectifs» Second contrat de rivière de l Albarine 2011-2016 Tableau de bord - Protocole 1 «Evaluation de l atteinte des s» Second contrat de rivière de l Albarine 211-216 Sommaire Synthèse Volet A1: Réduction des pollutions domestiques Volet A2 : Réduction des

Plus en détail

Communes concernées par le Contrat de Rivière

Communes concernées par le Contrat de Rivière Contrat de Rivière Ouvèze UNE OPERATION DE RENATURATION DU LIT DE L OUVEZE «Gestion des milieux aquatiques et préservation de la faune : deux approches à concilier pour l atteinte du bon état» Les 12 et

Plus en détail

Trois années de recherche en génétique cartographient pour la première fois les souches de truites françaises

Trois années de recherche en génétique cartographient pour la première fois les souches de truites françaises 1 Trois années de recherche en génétique cartographient pour la première fois les souches de truites françaises C est après trois années de travail que les pêcheurs de loisir, représentés par la Fédération

Plus en détail

La cartographie des habitats de la RNN de Saint-Quentin-en-Yvelines, L inventaire des zones humides de l Etablissement public Paris-Saclay,

La cartographie des habitats de la RNN de Saint-Quentin-en-Yvelines, L inventaire des zones humides de l Etablissement public Paris-Saclay, FICHE DE SYNTHESE Contexte : Les zones humides sont des milieux rares à l échelon national (4% du territoire) et fortement menacés par les activités anthropiques. La publication, en France en 1994, de

Plus en détail

CRÉATION D UNE LIGNE FERROVIAIRE ET RESPECT DE LA BIODIVERSITÉ : L EXEMPLE DE LA LIGNE À GRANDE VITESSE RHIN-RHÔNE

CRÉATION D UNE LIGNE FERROVIAIRE ET RESPECT DE LA BIODIVERSITÉ : L EXEMPLE DE LA LIGNE À GRANDE VITESSE RHIN-RHÔNE BIODIVERSITÉ ET MILIEU FERROVIAIRE CRÉATION D UNE LIGNE FERROVIAIRE ET RESPECT DE LA BIODIVERSITÉ : L EXEMPLE DE LA LIGNE À GRANDE VITESSE RHIN-RHÔNE En amont d une séance en classe, la fiche d information

Plus en détail

Démarche binationale pour l amélioration de la qualité des eaux du Doubs franco-suisse

Démarche binationale pour l amélioration de la qualité des eaux du Doubs franco-suisse Démarche binationale pour l amélioration de la qualité des eaux du Doubs franco-suisse Marie KIENTZ Chef du service gestion des ressources et milieux naturels DDT du Doubs Florence CARONE Chargée de missions

Plus en détail

COMMISSION LOCALE DE L EAU (CLE)

COMMISSION LOCALE DE L EAU (CLE) COMMISSION LOCALE DE L EAU (CLE) DU SAGE DE LA DOLLER - * REGLES DE FONCTIONNEMENT * - ADOPTE PAR LA CLE LE JOUR MOIS ANNEE MODIFIEE LE Remarque préliminaire : le décret d application de la Loi sur l Eau

Plus en détail

Fiches action 0 / ANIMATION DU SITE NATURA 2000

Fiches action 0 / ANIMATION DU SITE NATURA 2000 0 / ANIMATION DU SITE NATURA 2000 Objectif : Mise en œuvre des fiches action, veille, gestion administrative Résultats : Meilleure protection des espèces et des habitats Description : Mise en œuvre des

Plus en détail

Sites Pilotes Nationaux Document de Travail 5 Résumé Mars 2008 Groupe ICF

Sites Pilotes Nationaux Document de Travail 5 Résumé Mars 2008 Groupe ICF Sites Pilotes Nationaux Document de Travail 5 Résumé Mars 2008 Groupe ICF L Intégration de la Performance Energétique dans les Logements Sociaux Numéro de Rapport: Contrat CE : EIE/05/027/SI2.41860 www.epi-soho.eu

Plus en détail

Convention-cadre de partenariat entre

Convention-cadre de partenariat entre D O S S I E R D E P R E S S E Convention-cadre de partenariat entre le Syndicat intercommunal de rivière du Calavon-Coulon, le Conservatoire d espaces naturels de Provence-Alpes-Côte d Azur et le Parc

Plus en détail

Directive pour la réalisation d une étude sur les chauves-souris préalable a un projet de construction de parc éolien pour le NB

Directive pour la réalisation d une étude sur les chauves-souris préalable a un projet de construction de parc éolien pour le NB Directive pour la réalisation d une étude sur les chauves-souris préalable a un projet de construction de parc éolien pour le NB Pêche sportive et chasse Juin 2009 * Veuillez considérer la présente directive

Plus en détail

Le géomarketing : un outil au service de la connaissance terrain

Le géomarketing : un outil au service de la connaissance terrain Le géomarketing : un outil au service de la connaissance terrain Le géomarketing : un outil de connaissance terrain d'une très grande richesse Où sont précisément implantés mes distributeurs, quel marché

Plus en détail

SOMMAIRE. 1- Introduction P. 2. 2- Les objectifs du suivi scientifique... P. 5. 3- Les modalités du suivi des habitats calcicoles. P.

SOMMAIRE. 1- Introduction P. 2. 2- Les objectifs du suivi scientifique... P. 5. 3- Les modalités du suivi des habitats calcicoles. P. - 1 - SOMMAIRE 1- Introduction P. 2 2- Les objectifs du suivi scientifique.... P. 5 3- Les modalités du suivi des habitats calcicoles. P. 5 4- Les résultats de l année 2005 P. 6 5- Conclusion. P. 11 -

Plus en détail

Contrat Territorial Vienne Aval Comité de pilotage N 2

Contrat Territorial Vienne Aval Comité de pilotage N 2 Contrat Territorial Vienne Aval Comité de pilotage N 2 1 RAPPELS SUR LA DÉMARCHE SYNTHÈSE DES ENTRETIENS MISE EN PLACE DES GROUPES DE TRAVAIL COMMUNICATION PENDANT LA PHASE D ÉLABORATION DU CT ANIMATION

Plus en détail

Plan d action spécifique. Archivage

Plan d action spécifique. Archivage Plan d action spécifique Présenté dans le cadre de la 165 e réunion régulière du Conseil d administration (CAO-16514) Les 15, 16 et 17 août 2014 À Montréal Plan d action spécifique 1 Table des matières

Plus en détail

SAGE VILAINE. Règlement

SAGE VILAINE. Règlement SAGE VILAINE Règlement Projet pour la CLE du 29 mars 2013 1 Les Zones Humides Les zones humides jouent un rôle important dans la gestion quantitative et qualitative de l eau, en particulier sur les têtes

Plus en détail

FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000 POUR UN PROJET DE DEFRICHEMENT

FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000 POUR UN PROJET DE DEFRICHEMENT PRÉFET DE MEURTHE-ET-MOSELLE FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000 POUR UN PROJET DE DEFRICHEMENT Coordonnées du demandeur : Nom (personne morale ou physique) :...... Adresse :..........

Plus en détail

Chapitre 10. Programme de compensation

Chapitre 10. Programme de compensation Chapitre 10 Programme de compensation Table des matières...10-i Liste des tableaux... 10-ii Liste des photos... 10-ii Liste des cartes... 10-ii 10 Programme de compensation...10-1 10.1 Compensation pour

Plus en détail

TRAVAUX RESTAURATION MORPHOLOGIQUE ET DIVERSIFICATION D HABITATS SUR L ÈVRE A LA JUBAUDIERE :

TRAVAUX RESTAURATION MORPHOLOGIQUE ET DIVERSIFICATION D HABITATS SUR L ÈVRE A LA JUBAUDIERE : TRAVAUX RESTAURATION MORPHOLOGIQUE ET DIVERSIFICATION D HABITATS SUR L ÈVRE A LA JUBAUDIERE : Bassin versant de l Èvre : - Superficie : 573 km² - 45 communes concernées - Longueur de cours d eau cumulée

Plus en détail

Extrait du projet dans le cadre des procédures d élaboration et de révision des PLU

Extrait du projet dans le cadre des procédures d élaboration et de révision des PLU Extrait du projet dans le cadre des procédures d élaboration et de révision des PLU - le 7 juillet 2010 - Page 1 sur 5 Préambule Le SAGE a été adopté à l unanimité par la Commission Locale de l Eau le

Plus en détail

PNRLF07. Proposition de classement en zone humide stratégique : Zone Stratégique pour la Gestion de l'eau

PNRLF07. Proposition de classement en zone humide stratégique : Zone Stratégique pour la Gestion de l'eau Zone humide déterminée d'après la végétation PNRLF07 Présence de plan d'eau :oui/1 Proposition de classement en zone humide stratégique : Zone Stratégique pour la Gestion de l'eau Renseignements généraux

Plus en détail

Programme LIFE+ www.life-moule-perliere.org/accueilmoule.php CONSERVATION DE LA MOULE PERLIÈRE D EAU DOUCE UNE ACTION COORDONNÉE PAR

Programme LIFE+ www.life-moule-perliere.org/accueilmoule.php CONSERVATION DE LA MOULE PERLIÈRE D EAU DOUCE UNE ACTION COORDONNÉE PAR Programme LIFE+ CONSERVATION DE LA MOULE PERLIÈRE D EAU DOUCE DU MASSIF ARMORICAIN LIFE 09 NAT/FR/000583 UNE ACTION COORDONNÉE PAR CORDINATION BAS-NORMANDE Protocole de suivi des Mulettes perlières du

Plus en détail

Présentation du Contrat de Rivière Tarn. Présentation du Syndicat Mixte de Rivière Tarn. Implications fonctionnelles pour le suivi du Contrat

Présentation du Contrat de Rivière Tarn. Présentation du Syndicat Mixte de Rivière Tarn. Implications fonctionnelles pour le suivi du Contrat Syndicat Mixte de Rivière Tarn Présentation du Contrat de Rivière Tarn Présentation du Syndicat Mixte de Rivière Tarn Implications fonctionnelles pour le suivi du Contrat Syndicat Mixte de Rivière Tarn

Plus en détail

Strasbourg PARTENARIAT PROTECTION ET GESTION DURABLE DU PATRIMOINE NATUREL. Communauté Urbaine de Strasbourg & Conservatoire des Sites Alsaciens

Strasbourg PARTENARIAT PROTECTION ET GESTION DURABLE DU PATRIMOINE NATUREL. Communauté Urbaine de Strasbourg & Conservatoire des Sites Alsaciens Dossier de presse PARTENARIAT Communauté Urbaine de Strasbourg & Conservatoire des Sites Alsaciens PROTECTION ET GESTION DURABLE DU PATRIMOINE NATUREL ELLO-RHÉNAN - LE BOHRIE, À OSTWALD Strasbourg Communauté

Plus en détail

Le castor en Suisse Situation actuelle: Retour réussit dans un paysage cultivé? Levez le pied!

Le castor en Suisse Situation actuelle: Retour réussit dans un paysage cultivé? Levez le pied! Le castor en Suisse Situation actuelle: Retour réussit dans un paysage cultivé? Levez le pied! Castor 6 e rencontre entre acteurs de la rivière Lierneux, Belgique 7 novembre 2012 Christof Angst Conseil-Castor/CSCF

Plus en détail

Améliorations de l outil d aide à la décision STRATEAU et implémentations de bassins tests

Améliorations de l outil d aide à la décision STRATEAU et implémentations de bassins tests Améliorations de l outil d aide à la décision STRATEAU et implémentations de bassins tests Dans le cadre de la convention signée entre l Ambassade de l Eau et l ensemble des Agences de Bassin françaises,

Plus en détail

PROJET DE SAGE ORNE AMONT

PROJET DE SAGE ORNE AMONT CONSULTATION DES ASSEMBLEES 1er janvier-1er mai 2014 PROJET DE SAGE ORNE AMONT Validé en CLE le 6 décembre 2013 Sommaire Caractéristiques du territoire Etat des masses d eau Calendrier d élaboration Condition

Plus en détail

Plan de l exposl. exposé. L Eau. et l ONFl. 1. La politique environnementale de l ONFl. 2. Les actions Eau inscrites au plan d action d

Plan de l exposl. exposé. L Eau. et l ONFl. 1. La politique environnementale de l ONFl. 2. Les actions Eau inscrites au plan d action d L Eau et l ONFl Plan de l exposl exposé de Jean-Michel MOUREY Responsable Politique environnementale et PEFC ONF Direction générale - DEDD 1. La politique environnementale de l ONFl 2. Les actions Eau

Plus en détail

FORMATIONS. PROGRAMME Premier semestre 2012

FORMATIONS. PROGRAMME Premier semestre 2012 FORMATIONS A L'ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE PROGRAMME Premier semestre 2012 Avec le soutien du Conseil régional de Bourgogne La Chambre Régionale de l'economie Sociale et Solidaire de Bourgogne La CRESS

Plus en détail

Le saviez-vous? LA FORÊT FRANÇAISE PRÉSENTATION DE L'IFN ACTUALITÉS PRODUITS ET SERVICES ACTIVITÉS THÉMATIQUES DONNÉES ET RÉSULTATS Nouveautés

Le saviez-vous? LA FORÊT FRANÇAISE PRÉSENTATION DE L'IFN ACTUALITÉS PRODUITS ET SERVICES ACTIVITÉS THÉMATIQUES DONNÉES ET RÉSULTATS Nouveautés L IFN vient de mettre en ligne une nouvelle version de son site Internet contenant encore plus d informations, disponibles en téléchargement gratuit. Nouveautés Le site Internet de l IFN : une mine de

Plus en détail

Méthode de tests MODE D EMPLOI POINTS IMPORTANTS

Méthode de tests MODE D EMPLOI POINTS IMPORTANTS Méthode de tests MODE D EMPLOI Cette première partie est destinée à ceux qui débutent en tests et permet une approche progressive et simple de la méthodologie des tests. L introduction vous aura permis

Plus en détail

Information Economique

Information Economique Information Economique L ACTIVITE DE L HOTELLERIE en AVEYRON Analyse de données, saisons 211 et 212 L Observatoire mensuel d activité ACTISCOPE TOURISME est un outil qui a pour but de permettre aux différents

Plus en détail

Gestion de l eau sur l Yser : Réunion de la Commission Locale de l Eau pour le bilan 2008

Gestion de l eau sur l Yser : Réunion de la Commission Locale de l Eau pour le bilan 2008 Dossier de presse Gestion de l eau sur l Yser : Réunion de la Commission Locale de l Eau pour le bilan 2008 Sommaire Communiqué de presse.1 Fiche 1 : Qu est ce qu un Schéma d Aménagement et de Gestion

Plus en détail

L Espace de Bon Fonctionnement (E.B.F.) des cours d eau

L Espace de Bon Fonctionnement (E.B.F.) des cours d eau L Espace de Bon Fonctionnement (E.B.F.) des cours d eau Avertissement La totalité des exemples et photographies illustrant le présent diaporama sont tirés, sauf mention particulière, de cas concrets pris

Plus en détail

Rapport de méthodologie:

Rapport de méthodologie: Rapport de méthodologie: "Laboratoire on chip/lab-on-chip/loc" REMARQUE : La méthode employée est en tout point similaire à celle utilisée en groupe. Contents Rapport de méthodologie:... 1 "Laboratoire

Plus en détail

Impact des messages "Pic de pollution" affichés sur PMV

Impact des messages Pic de pollution affichés sur PMV Impact des messages "Pic de pollution" affichés sur PMV Myriam Hugot - IFSTTAR Fabrice Reclus - CETE de Lyon 7 janvier 2011 Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDTL Ministère de l'écologie, du Développement

Plus en détail

Mise en œuvre des mesures compensatoires dans le cadre du déplacement de l A9 au droit de Montpellier

Mise en œuvre des mesures compensatoires dans le cadre du déplacement de l A9 au droit de Montpellier Mise en œuvre des mesures compensatoires dans le cadre du déplacement de l A9 au droit de Montpellier Sommaire Le contexte, les enjeux Les différents acteurs Les choix et méthodes de gouvernance La mise

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION

PLAN DE COMMUNICATION PLAN DE COMMUNICATION SAGE du bassin de la Sarthe Aval Commission Locale de l Eau Mai 2012 Avril 2012 Avant-propos L élaboration du SAGE du bassin de la Sarthe Aval nécessite de mettre en place une démarche

Plus en détail

Bilan des actions 2014 sur le bassin versant du Thouet. Prospections, travaux, perspectives et besoins

Bilan des actions 2014 sur le bassin versant du Thouet. Prospections, travaux, perspectives et besoins Bilan des actions 2014 sur le bassin versant du Thouet, travaux, perspectives et besoins CONTEXTE Sur l ensemble du bassin du Thouet, 5 postes de techniciens couvrent en partie les principaux cours d eau

Plus en détail

Vers une gouvernance unique. Table ronde 3 / Les outils de gestion locaux et leur articulation

Vers une gouvernance unique. Table ronde 3 / Les outils de gestion locaux et leur articulation Table ronde 3 / Les outils de gestion locaux et leur articulation Les outils de gestion locaux et leur articulation Mme Hélène SAZATORNIL Responsable du service environnement du PLVG Animatrice du Contrat

Plus en détail

ETUDE DE GESTION. Comment choisir le sujet d étude?

ETUDE DE GESTION. Comment choisir le sujet d étude? ETUDE DE GESTION Comment choisir le sujet d étude? Véronique Bernhardt-Denni GAF 2013 PETIT RAPPEL Pourquoi est-il important de s investir dans l étude? Pour obtenir des points supplémentaires à l épreuve

Plus en détail

Etat des connaissances et Inventaire complémentaire des Chiroptères

Etat des connaissances et Inventaire complémentaire des Chiroptères Etat des connaissances et Inventaire complémentaire des Chiroptères Site Natura 2000 «Tunnels du Chavanon» 6 avril 2011 Chauve-Souris Auvergne Association pour l étude et la conservation des chiroptères

Plus en détail

Réunion du 02 juillet 2008. Lancement de la Cellule d Animation sur les Milieux Aquatiques (CAMA) du Finistère

Réunion du 02 juillet 2008. Lancement de la Cellule d Animation sur les Milieux Aquatiques (CAMA) du Finistère Réunion du 02 juillet 2008 Lancement de la Cellule d Animation sur les Milieux Aquatiques (CAMA) du Finistère Cadre réglementaire et partenarial Par Mme Véronique LEBOULLEUX Conseil général du Finistère

Plus en détail

Enquête nationale Campagnol amphibie (Arvicola sapidus)

Enquête nationale Campagnol amphibie (Arvicola sapidus) Enquête nationale Campagnol amphibie (Arvicola sapidus) Le campagnol amphibie Arvicola sapidus est un rongeur inféodé aux zones humides, aux berges des cours d eau, des mares, des étangs et des lacs. Sa

Plus en détail

Travaux de réhabilitation de l Ecottet sur le hameau de la route

Travaux de réhabilitation de l Ecottet sur le hameau de la route Travaux de réhabilitation de l Ecottet sur le hameau de la route Petit rappel : L'Ecottet est un petit ruisseau affluent de l'ain en rive gauche. Il nait à Breignes et coule dans le vallon de charmontay.

Plus en détail

Des actions pour protéger les mares

Des actions pour protéger les mares Des actions pour protéger les mares L intérêt porté aux mares temporaires est récent et résulte d une prise de conscience provoquée par leur destruction accélérée aux cours des dernières décennies. Celle-ci

Plus en détail

Etudes d impact des projets éoliens sur les oiseaux et les chiroptères

Etudes d impact des projets éoliens sur les oiseaux et les chiroptères Etudes d impact des projets éoliens sur les oiseaux et les chiroptères Arnaud Govaere Directeur Biotope Nord-Ouest agovaere@biotope.fr Tuesday, December 17, 2013 Présentation M2 USTL déc 2009 1 Cadre réglementaire

Plus en détail

10 ème programme de l Agence de l Eau Seine Normandie (2013-2018) VOLET MILIEUX AQUATIQUES ET HUMIDES

10 ème programme de l Agence de l Eau Seine Normandie (2013-2018) VOLET MILIEUX AQUATIQUES ET HUMIDES 10 ème programme de l Agence de l Eau Seine Normandie (2013-2018) VOLET MILIEUX AQUATIQUES ET HUMIDES Les principes généraux du 10 ème programme Modération des recettes fiscales = 6 fois recettes de 2012

Plus en détail

CONSEIL D'ORIENTATION ÉNERGÉTIQUE DANS LES BATIMENTS CAHIER DES CHARGES

CONSEIL D'ORIENTATION ÉNERGÉTIQUE DANS LES BATIMENTS CAHIER DES CHARGES CONSEIL D'ORIENTATION ÉNERGÉTIQUE DANS LES BATIMENTS CAHIER DES CHARGES SOMMAIRE Introduction page 2 I - Objectifs du COE page 2 II - Description de la prestation page 2 III - Modalités de réalisation

Plus en détail

GESTION INTEGREE DE L EAU A L ECHELLE DU PAYS BASQUE. 25 mars 2009

GESTION INTEGREE DE L EAU A L ECHELLE DU PAYS BASQUE. 25 mars 2009 GESTION INTEGREE DE L EAU A L ECHELLE DU PAYS BASQUE 25 mars 2009 LES FONDEMENTS DE LA DEMARCHE Contexte réglementaire Contexte territorial Plan de l intervention LES DIFFERENTES ETAPES DE LA DEMARCHE

Plus en détail

Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun. ou Phragmites australis

Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun. ou Phragmites australis Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun ou Phragmites australis Indigène vs exotique Il y a deux sous-espèces de Phragmites australis, L indigène: n envahit pas le milieu, cohabite avec les

Plus en détail

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE Commune de... Questionnaire relatif à DIAGNOSTIC DES RISQUES (Q2)

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE Commune de... Questionnaire relatif à DIAGNOSTIC DES RISQUES (Q2) PRÉFECTURE DE L'AUBE direction départementale des territoires AUBE Service Réseaux Risques et Crises Bureau Risques et Crises PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE Commune de... Questionnaire relatif à DIAGNOSTIC

Plus en détail

EXEMPLE D'UNE INSTALLATION

EXEMPLE D'UNE INSTALLATION T H E R M O P T I M PRISE EN MAIN EXEMPLE D'UNE INSTALLATION DE CONDITIONNEMENT D'AIR VERSIONS JAVA 1.3 ET SUPERIEURES R. GICQUEL SEPTEMBRE 2013 2 SOMMAIRE PRISE EN MAIN DE THERMOPTIM... 3 INSTALLATION

Plus en détail

LES FleuveS. definition. Le Fleuve Loire, un fleuve vivant

LES FleuveS. definition. Le Fleuve Loire, un fleuve vivant LES FleuveS definition Un fleuve est un cours d eau qui se jette dans une mer ou un océan. Il prend sa source des montagnes ou d un lac et est alimenté par des ruisseaux ou rivières. On dit qu il coule

Plus en détail

Avis de l Etablissement sur le projet de SAGE Yèvre-Auron

Avis de l Etablissement sur le projet de SAGE Yèvre-Auron Avis de l Etablissement sur le projet de SAGE Yèvre-Auron Sollicitation de l avis de l Etablissement En application de l article L.212-6 du Code de l Environnement, Monsieur Yvon BEUCHON, Président de

Plus en détail

L ambition des Jeunes Européens - France est de devenir la référence des associations de jeunesse sur les questions européennes.

L ambition des Jeunes Européens - France est de devenir la référence des associations de jeunesse sur les questions européennes. PROJET DE CHARTE NATIONALE ENTRE LE MOUVEMENT EUROPEEN FRANCE ET LES JEUNES EUROPEENS FRANCE Préambule L association de type Loi 1901 «Les Jeunes Européens France» (JE-F) a été créée en 1992 à l initiative

Plus en détail

Saint Pierre Montlimart

Saint Pierre Montlimart CETE de l'ouest DLRC d'angers Contexte général Saint Pierre Montlimart Visite du 17 juillet 2012 La réunion s'est tenue avec M. Serge Piou, maire de la commune. L'événement de mouvement de terrain qui

Plus en détail

SUIVI SCIENTIFIQUE DES NICHOIRS A CHAUVES-SOURIS SUR LA METROPOLE NICE COTE D AZUR

SUIVI SCIENTIFIQUE DES NICHOIRS A CHAUVES-SOURIS SUR LA METROPOLE NICE COTE D AZUR SUIVI SCIENTIFIQUE DES NICHOIRS A CHAUVES-SOURIS SUR LA METROPOLE NICE COTE D AZUR Direction de l Environnement et de l Energie-Métropole Nice Côte d Azur Aout 2013 Introduction En 2011, 2012 et début

Plus en détail

LE NOUVEAU VISAGE DE LA RÉSERVE NATURELLE DE L ILE DU RHIN :

LE NOUVEAU VISAGE DE LA RÉSERVE NATURELLE DE L ILE DU RHIN : LE NOUVEAU VISAGE DE LA RÉSERVE NATURELLE DE L ILE DU RHIN : 0 hectares, de milieux humides et secs, renaturés 380 000 m 3 de déblais et de remblais pour moduler le nouveau paysage 50 hectares ensemencés

Plus en détail

Il n'existe pas de contrat "type", mais des types de contrat. Nous pouvons instruire ensemble ces différents types de contrat.

Il n'existe pas de contrat type, mais des types de contrat. Nous pouvons instruire ensemble ces différents types de contrat. Les contrats Il n'existe pas de contrat "type", mais des types de contrat. Nous pouvons instruire ensemble ces différents types de contrat. Les points essentiels d'un Contrat de Collaboration sont: le

Plus en détail

Chauve-Souris Auvergne. Place Amouroux. 63 320 Montaigut-le-Blanc. Tel : 04.73.89.13.46. contact@chauve-souris-auvergne.fr

Chauve-Souris Auvergne. Place Amouroux. 63 320 Montaigut-le-Blanc. Tel : 04.73.89.13.46. contact@chauve-souris-auvergne.fr Chauve-Souris Auvergne Place Amouroux 63 320 Montaigut-le-Blanc Tel : 04.73.89.13.46. contact@chauve-souris-auvergne.fr www.chauve-souris-auvergne.fr Association d étude et de conservation des chiroptères

Plus en détail

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 CONTEXTE Les «pauses du renouvellement urbain», temps d'échange multipartenarial, se sont tenues tout au long de l année 2012.

Plus en détail

COMITE DU BASSIN HYDROGRAPHIQUE DE LA MAULDRE ET DE SES AFFLUENTS. Révision du SAGE de la Mauldre. Règlement. Validé par la CLE du.

COMITE DU BASSIN HYDROGRAPHIQUE DE LA MAULDRE ET DE SES AFFLUENTS. Révision du SAGE de la Mauldre. Règlement. Validé par la CLE du. COMITE DU BASSIN HYDROGRAPHIQUE DE LA MAULDRE ET DE SES AFFLUENTS Révision du SAGE de la Mauldre Règlement Novembre 2012 V4 Validé par la CLE du Ce document est en cours d écriture La présente version

Plus en détail

Comité de pilotage 2014. Site natura 2000 des carrières de Cénac

Comité de pilotage 2014. Site natura 2000 des carrières de Cénac Comité de pilotage 2014 Site natura 2000 des carrières de Cénac Ordre du jour Bilan de la première tranche d animation (2011 2014) Perspectives pour la future tranche (2015-2017) SE2 Acquisition, pose

Plus en détail

AlivrableV.3. Phase1. Méthode particulière de définition des aléas et des enjeux. Direction Départementale des Territoires et de la Mer Nord

AlivrableV.3. Phase1. Méthode particulière de définition des aléas et des enjeux. Direction Départementale des Territoires et de la Mer Nord Direction Départementale des Territoires et de la Mer Nord Méthode particulière de définition des aléas et des enjeux p.5 Introduction Pourquoi un PPR? p.7 Partie 1 Méthode de détermination de l aléa p.22

Plus en détail

Action 14 : Recenser et valoriser le patrimoine naturel

Action 14 : Recenser et valoriser le patrimoine naturel Objectif 3.1 Renforcer la connaissance du patrimoine naturel et historique pour mieux le protéger, le valoriser et faire de la pédagogie sur les richesses communales Pilote de l'action Direction des Affaires

Plus en détail

PHASE 3 : PROGRAMME. Etude géomorphologique des rivières du bassin versant Joyeuse-Savasse-Chalon. Communauté d Agglomération du Pays de Romans

PHASE 3 : PROGRAMME. Etude géomorphologique des rivières du bassin versant Joyeuse-Savasse-Chalon. Communauté d Agglomération du Pays de Romans Etude géomorphologique des rivières du bassin versant Joyeuse-Savasse-Chalon PHASE 3 : PROGRAMME D ACTIONS Communauté d Agglomération du Pays de Romans Juillet 2012 2 SOMMAIRE SOMMAIRE 3 Phase III : Programme

Plus en détail

1 - PRESERVER OU AMELIORER LES RESSOURCES EN EAU

1 - PRESERVER OU AMELIORER LES RESSOURCES EN EAU 1 - PRESERVER OU AMELIORER LES RESSOURCES EN EAU Le diagnostic du SAGE a mis en évidence les principaux problèmes que connaît le mode de gestion actuel des ressources en eau. On distingue 4 types de problèmes

Plus en détail

TERRITOIRES FLUVIAUX EUROPEENS Nouvelle approche du territoire de la Garonne débordante. Fabienne SANS SMEAG

TERRITOIRES FLUVIAUX EUROPEENS Nouvelle approche du territoire de la Garonne débordante. Fabienne SANS SMEAG TERRITOIRES FLUVIAUX EUROPEENS Nouvelle approche du territoire de la Garonne débordante Fabienne SANS SMEAG SEMINARIO FINAL TERRITORIOS FLUVIALES EUROPEOS 5 y 6 de junio, Pamplona Une démarche innovante

Plus en détail

INVENTAIRE PISCICOLE PAR PECHE ELECTRIQUE SUR LE CHER A L AVAL DU BARRAGE DE PRAT

INVENTAIRE PISCICOLE PAR PECHE ELECTRIQUE SUR LE CHER A L AVAL DU BARRAGE DE PRAT INVENTAIRE PISCICOLE PAR PECHE ELECTRIQUE SUR LE CHER A L AVAL DU BARRAGE DE PRAT COMMUNE DE TEILLET ARGENTY COMPTE RENDU DE L OPERATION M. LELIEVRE JANVIER 2010 SOMMAIRE 1 INTRODUCTION... 2 2 MATERIEL

Plus en détail

Commission Ecologie et Paysage du 7 juin 2010

Commission Ecologie et Paysage du 7 juin 2010 Gestion du patrimoine arboré de la vallée de l Orge aval Commission Ecologie et Paysage du 7 juin 2010 170 ha de boisements Athis Aval : Collège Mozart : Coteau des Vignes : Prés Saint Martin : Parc Duparchy

Plus en détail

Portefeuille. Liste des compétences. Pour tous les bénévoles

Portefeuille. Liste des compétences. Pour tous les bénévoles Bénévolat Portefeuille de compétences Liste des compétences Pour tous les bénévoles 1. S engager, prendre position 2. Travailler en équipe 3. Communiquer 4. Organiser 5. Être force de proposition Selon

Plus en détail

PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR ANNEXE 1. 1 Définition de la zone d influence (concernée par le projet)

PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR ANNEXE 1. 1 Définition de la zone d influence (concernée par le projet) PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR ANNEXE 1 FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA2000 en application des articles R.414-19 à R.414-26 du Code de l Environnement 1

Plus en détail

ASSEMBLEE DE CORSE 7 EME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2009 14 ET 15 DECEMBRE RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF

ASSEMBLEE DE CORSE 7 EME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2009 14 ET 15 DECEMBRE RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF COLLECTIVITE TERRITORIALE DE CORSE RAPPORT N 2009/E7/243 ASSEMBLEE DE CORSE 7 EME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2009 14 ET 15 DECEMBRE RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF OBJET : ORIENTATIONS

Plus en détail

Mise en œuvre du plan de gestion de la lagune de Bouin Aménagements écologiques et hydrauliques

Mise en œuvre du plan de gestion de la lagune de Bouin Aménagements écologiques et hydrauliques Mise en œuvre du plan de gestion de la lagune de Bouin Aménagements écologiques et hydrauliques Contexte La Lagune de Bouin se trouve sur un polder créé à dans les années 1960. Il s'agit d'une propriété

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme Intercommunal : PLUi Diagnostic environnemental. Annexe 5 : commune de Chazé Henry

Plan Local d Urbanisme Intercommunal : PLUi Diagnostic environnemental. Annexe 5 : commune de Chazé Henry Plan Local d Urbanisme Intercommunal : PLUi Diagnostic environnemental Annexe : commune de Chazé Henry COMMUNE : CHAZE-HENRY ZSB098 7 D D6 ZSB077 D22 ZSB076 D82 D80 ZSB072 ZSB043 ZSB07 ZSB073 ZSB044 ZSB07

Plus en détail

Reméandration 2.3. Diversification des habitats sur l Eau Blanche à Mariembourg

Reméandration 2.3. Diversification des habitats sur l Eau Blanche à Mariembourg Reméandration 2.3 Diversification des habitats sur l Eau Blanche à Mariembourg Caractéristiques du secteur restauré Masse d eau : MM05R Cours d eau : Eau Blanche Secteur restauré : Mariembourg (commune

Plus en détail

Le Moteur de Recherche de WSS V3

Le Moteur de Recherche de WSS V3 Le Moteur de Recherche de WSS V3 Installer le moteur de recherche de WSS V3 Parmi les évolutions de Windows SharePoint Services V3, on trouve le moteur de recherche. Nous verrons dans cet article comment

Plus en détail

Définition générale. Matrice AFOM. Les outils de pilotage du CDIAE

Définition générale. Matrice AFOM. Les outils de pilotage du CDIAE Exemple de grille de diagnostic du contexte socioéconomique du territoire et de l offre départementale de l IAE Analyse AFOM - Atouts - Faiblesses - Opportunités Menaces Définition générale L'analyse AFOM

Plus en détail

ETUDE MULTIFONCTIONNELLE ET PLAN DE GESTION DES COURS D EAU DU BASSIN VERSANT DE L ARLY ET DE SES AFFLUENTS SYNTHESE

ETUDE MULTIFONCTIONNELLE ET PLAN DE GESTION DES COURS D EAU DU BASSIN VERSANT DE L ARLY ET DE SES AFFLUENTS SYNTHESE ETUDE MULTIFONCTIONNELLE ET PLAN DE GESTION DES COURS D EAU DU BASSIN VERSANT DE L ARLY ET DE SES AFFLUENTS SYNTHESE Rapport final Savoie Technolac BP 400 73372 LE BOURGET DU LAC Cedex Sommaire 1 CONTEXTE

Plus en détail

CETE de l'ouest DLRC d'angers. communal. Description générale

CETE de l'ouest DLRC d'angers. communal. Description générale CETE de l'ouest DLRC d'angers Contexte général Broc Visite du 29 novembre 2012 La réunion s'est tenue avec M. Chevallier, maire de la commune. Le Maire est présent sur la commune depuis près de 70 ans,

Plus en détail

La dématérialisation des documents d'urbanisme

La dématérialisation des documents d'urbanisme La dématérialisation des documents d'urbanisme Un partenariat régional entre l'etat et les collectivités territoriales pour faciliter l'information du public sur les droits à construire et aider les instructeurs

Plus en détail

Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans

Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans lequel s inscrit Alter Incub ainsi que les modalités et

Plus en détail

Restauration physique des milieux aquatiques sur les bassins RM&C

Restauration physique des milieux aquatiques sur les bassins RM&C Restauration physique des milieux aquatiques sur les bassins RM&C 6 juillet 2010 rame de mon intervention Point sur la politique «milieux aquatiques» : point d inflexion Le soutien à la maîtrise d ouvrage

Plus en détail

Colloque de restitution 9, 10 et 11 juin 2009, Dijon. Laurent PARIS (Parc naturel régional du Morvan) Pierre DURLET (Parc naturel régional du Morvan)

Colloque de restitution 9, 10 et 11 juin 2009, Dijon. Laurent PARIS (Parc naturel régional du Morvan) Pierre DURLET (Parc naturel régional du Morvan) Colloque de restitution 9, 10 et 11 juin 2009, Dijon Laurent PARIS (Parc naturel régional du Morvan) Pierre DURLET (Parc naturel régional du Morvan) agricole de la zone d intervention Les actions menées

Plus en détail

Programme stratégique 2014-2015 Plan d'actions

Programme stratégique 2014-2015 Plan d'actions Programme stratégique 2014-2015 Plan d'actions Un plan d'actions stratégique, pour quoi faire? L'association des Anciens de Sciences Po Rennes, forte d'un réseau de 3300 anciens, compte environ 250 membres

Plus en détail

MODIFICATION D'UN INVENTAIRE VALIDÉ

MODIFICATION D'UN INVENTAIRE VALIDÉ PROCÉDURE A DESTINATION DES MAITRES D'OUVRAGE DES INVENTAIRES DE ZONES HUMIDES SUR LE FINISTÈRE MODIFICATION D'UN INVENTAIRE VALIDÉ 2 Contexte Cette procédure est proposée par la CAMA et a fait l'objet

Plus en détail

Cahier des charges «Mission Placement à l'emploi / relation Entreprises»

Cahier des charges «Mission Placement à l'emploi / relation Entreprises» Cahier des charges «Mission Placement à l'emploi / relation Entreprises» Cf. Note de cadrage PLIE pour l année 2015 1 ORIENTATION GENERALE L'intégration à l'emploi est un des axes prioritaires énoncés

Plus en détail

Projet de plan de gestion des poissons migrateurs 2016-2021. PLAGEPOMI Rhône-Méditerranée

Projet de plan de gestion des poissons migrateurs 2016-2021. PLAGEPOMI Rhône-Méditerranée NOTE Pôle Délégation de Bassin Rhône-Méditerranée Mai 2016 Projet de plan de gestion des poissons migrateurs 2016-2021 PLAGEPOMI Rhône-Méditerranée Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement

Plus en détail

Présentation du projet de SRCE

Présentation du projet de SRCE Présentation du projet de SRCE Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDTL Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement Champagne-Ardenne www.champagne-ardenne.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

BUREAU DE LA COMMISSION LOCALE DE L EAU DU SAGE ALLIER AVAL. 8 février 2012- Salle de réunion Jean Monnet à Saint-Pourçain-sur-Sioule COMPTE-RENDU

BUREAU DE LA COMMISSION LOCALE DE L EAU DU SAGE ALLIER AVAL. 8 février 2012- Salle de réunion Jean Monnet à Saint-Pourçain-sur-Sioule COMPTE-RENDU SCHEMA D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX DU BASSIN DE L ALLIER AVAL BUREAU DE LA COMMISSION LOCALE DE L EAU DU SAGE ALLIER AVAL 8 février 2012- Salle de réunion Jean Monnet à Saint-Pourçain-sur-Sioule

Plus en détail