[Signature]Essais réalisés en collaboration entre les Chambres d'agriculture de Bretagne, les fédérations de Cuma et Arvalis Institut du végétal.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "[Signature]Essais réalisés en collaboration entre les Chambres d'agriculture de Bretagne, les fédérations de Cuma et Arvalis Institut du végétal."

Transcription

1 [Titre]Semis de maïs : 3 semoirs à l'épreuve de la vitesse [Commentaires sur la mise en forme : Le tableau des caractéristiques des matériels avec les photos des semoirs doit être placé en première page. Selon le besoin, le texte cidessous peut se retrouver en haut de la page 2. Les photos et les commentaires associés sont facultatives en fonction de la place disponible.] [Signature]Essais réalisés en collaboration entre les Chambres d'agriculture de Bretagne, les fédérations de Cuma et Arvalis Institut du végétal. [Chapo] Des essais ont été menés sur 3 semoirs monograines 6 rangs pour vérifier la bonne atteinte des objectifs du semis de maïs à savoir : le respect de la dose de graines et de fertilisant, la régularité de placement et le contrôle de la profondeur. Pour prendre en compte les pratiques actuelles et à venir, l effet de la vitesse à 6, 9 et 12 a été mesuré. Au printemps 2005, à la station de Kerguehennec, 3 semoirs 6 rangs ont été testés au banc puis au champ. Le semoir Optima NT nous a été mis à disposition par son constructeur ; le constructeur Kuhn est intervenu sur le semoir Kuhn Maxima déjà en service. Le semoir Monosem NG plus 3 provenait d'un groupe d'agriculteurs et n'a pas fait l'objet d'intervention de la part du constructeur. Les mesures au banc ont concerné la qualité de distribution des graines (nombre de graines semés rang par rang) et des fertilisants (dose apportée rang par rang). Des mesures ont aussi portées sur l'homogénéité de la dépression entre les différentes conduites des semoirs. L objectif était de semer graines et d apporter 80 kg de fertilisant par ha. Les essais au champ ont permis de mesurer les performances des machines sur les données suivantes : nombre de grains semés répartition des grains sur la ligne profondeur de placement des graines (objectif 3 cm) Les conditions dans lesquelles les semoirs ont eu à travailler étaient dans l ensemble très bonnes. Le lit de semences était constitué essentiellement de terre fine en surface ; l observation de profils montrait que cet émiettement concernait les 5 à 10 cm travaillés par la herse rotative. Il n y avait pas de débris végétaux, ni en surface ni dans l horizon travaillé par la herse rotative.

2 Caractéristiques des 3 semoirs testés [photos Kuhn,, Monosem] Marque KUHN KVERNELAND ACCORD MONOSEM Modèle Maxima Optima NT NG Plus 3 Principales caractéristiques Nombre d'éléments Poids par élément 208 kg 172 kg 170 kg Ecartement entre rangs 75 à 80 cm 70 à 80 cm 70 à 80 cm Capacité de la trémie 52 L 30 L 52 L Entraînement de la soufflerie Mécanique Mécanique Mécanique Position de la distribution dégagée du sol près du sol dégagée du sol Système de sélection Forme de la graine Forme de la graine Densimétrie + forme de la graine Organes d'enterrage Double disques Double disques + socs Double disques Mise en service/hors service Escamotable Par démontage Escamotable Equipements Microgranulateur Microgranulateur Microgranulateur Options Poids (sans équipements) Fertiliseur Fertiliseur Fertiliseur Roue de rappuyage des graines Chasses débris rotatifs Boîtier électronique et de surveillance Attelage automatique Roue de rappuyage des graines Chasses débris rotatifs Boîtier électronique et de surveillance Roue de rappuyage des graines "PRO" Chasses mottes flexible, chasses débris rotatifs, coutre sur élément Boîtier électronique et de surveillance Roues de jauge et tasseuses étroites 1250 kg 1030 kg 1020 kg

3 Les résultats des essais Nombre de graines semées Au champ les doses de semis diminuent quand la vitesse augmente ; ceci est en accord avec les mesures au banc, mais de façon plus marquée. Les diminutions varient entre 1000 et 4000 graines en passant de 6 à 9. De 6 à 12, la dose peut chuter jusqu'à graines (11 %). Il n y a pas de différences significatives entre les 3 semoirs. graines/ha Kuhn Maxima Optima NT Monosem NG Plus Graphique 1: Effet de la vitesse sur le nombre de graines semées à l'ha Profondeur de semis En augmentant la vitesse, la diminution de profondeur de semis est assez faible et elle s observe surtout entre 9 et 12. Avec des semoirs traditionnels (matériels plus légers équipés de socs), la diminution de profondeur serait sans doute plus marquée, ce qui peut expliquer la remontée de profondeur observée pour le Optima NT dont le système d'enterrage est constituée d'un soc long entre 2 disques. Il faut noter que les réglages de profondeur n'ont pas été modifiés entre les différentes vitesses pour bien mettre en évidence l'effet de la vitesse sur ce paramètre. Kuhn Maxima Optima NT Monosem NG Plus centimètres Graphique 2: Effet de la vitesse sur la profondeur de semis

4 Régularité de répartition des graines sur la ligne Sur un sol très bien préparé, la qualité de répartition des graines (intervalle entre graines et doublons) se dégrade avec la vitesse. A 12 un intervalle sur deux seulement a une valeur proche de celui souhaité (14 cm pour grains/ha). Cette dégradation serait sans doute plus marquée dans des conditions moins favorables (cailloux et mottes). Par ailleurs, les doublons augmentent lorsque lavitesse passe de 9 à 12. Effet de la vitesse sur la régularité de répartition sur la ligne % des intervalles entre grains compris entre 10 et 18 cm Kuhn Maxima Optima NT Monosem NG Plus % 87% 79% 9 69% 70% 60% 12 58% 48% 48% Doses de fertilisants sur chaque rang Les résultats sont donnés pour la moyenne des 3 vitesses. Les systèmes à cannelures de Kuhn et de présentent des bons résultats quelque soit la vitesse de semis. Le système à vis de Monosem présente des résultats surprenants avec deux distributions posant problèmes (la distribution droite de chaque trémie). Dans ce cas, l'écart de dosage dépasse 40 %. Répartition des fertilisants Dose en kg/ha Graphique 3: Répartition des fertilisants entre rangs (moyenne des 3 vitesses au banc) Les conclusions Soc Soc Soc Soc Soc Soc Kuhn Maxima Optima NT Monosem NG plus Ces essais réalisés dans de très bonnes conditions avec des matériels récents se traduisent par des performances satisfaisantes en terme de qualité de semis du maïs. Dans tous les cas, les écarts mesurés ne peuvent être à l origine de différences importantes de rendement. La baisse de la dose de semis est acceptable jusqu à 9. Au delà, elle nécessiterait une correction par rapport au réglage théorique du constructeur mais ces vitesses de semis sont aussi rarement pratiquées.

5 La profondeur de semis tend à diminuer avec l augmentation de la vitesse notamment pour le semoir Optima NT. Pour tous les semoirs, ce réglage de profondeur nécessite d être vérifié au champ à la vitesse réelle de travail et sur différents éléments. Les mesures de distribution de fertilisants (au banc) montrent une bonne régularité de dose quelque soit la vitesse de semis. La répartition entre rangs est bonne sauf dans le cas du Monosem NG plus 3 où un élément sur trois présente un surdosage important et cela sans explication apparente. Ces résultats montrent bien l intérêt de vérifier régulièrement les débits rang par rang. Ces essais indiquent qu une vitesse de semis comprise entre 6 et 9 semble raisonnable avec des matériels récents (lourds) et un sol bien préparé. Les commentaires des constructeurs Kuhn L un des critères les plus importants pour un semoir à éléments est la qualité de la répartition des graines sur la ligne de semis. L essai à 9 Km/h et 12 Km/h témoigne des performances de la distribution MAXIMA de KUHN. Concernant l'influence de la vitesse de travail sur le nombre de graines semées, il est normal d'observer une diminution de la population lorsque la vitesse augmente. Le réglage du sélecteur permet de compenser les variations dues à la vitesse de travail. Nota : A 6 Km/h et 9 Km/h, le PLANTER KUHN (semoir à éléments doté d une distribution prés du sol) permet d obtenir une précision de semis encore plus accrue. La vitesse de semis est un des paramètres pouvant influencer la population, la précision de placement et la régularité de profondeur de semis. Même si des vitesses de semis de 12 sont rarement pratiquées par les agriculteurs, la nécessité d adapter les réglages à la vitesse d avancement apparait comme primordiale. En effet dans cet essai une modification de la pression grâce au dispositif de lestage réglable qui équipe en standard l Optima NT aurait été nécessaire pour conserver une profondeur de semis régulière. Ce dispositif original permet de rajouter plus de 40 kg au poids de chaque ligne et compense ainsi le facteur vitesse. Cet essai met aussi en évidence l utilité d un contrôleur de semis permettant d être averti instantanément d une irrégularité sur la population et donc de pouvoir adapter les réglages en conséquence. Monosem La société n'a pas souhaité s'exprimer sur ces essais. Commentaires des photos [Photo manomètre] Le manomètre est un outil de contrôle indispensable pour vérifier en permanence le bon fonctionnement du semoir. Les tuyauteries méritent également une attention particulière (écrasement, fuites ) pour ne pas perturber la distribution des graines [Photo Sélecteur 2 à recadrer]

6 Le sélecteur, sur les éléments, sera réglé selon les recommandations du constructeur. Il faudra ensuite affiner ce réglage qui est parfois difficile à vérifier visuellement. [Photo Pneumatiques] Avant chaque campagne, la pression de gonflage doit être vérifiée suivant les préconisations du constructeur. Un pneu sous gonflé peut se traduite par une forte augmentation de la densité de semis. [Photo Fertiliseur] La qualité de distribution des fertilisants doit être vérifiée régulièrement.

Semoir en ligne mécanique

Semoir en ligne mécanique Semoir en ligne mécanique EcoLine, ProfiLine et MasterLine EcoLine Légèreté et précision La gamme EcoLine se destine aux petites et moyennes exploitations, ces semoirs peuvent aussi bien être utilisés

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AGRICOLE SUJET

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AGRICOLE SUJET SESSION 2011 France métropolitaine BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AGRICOLE ÉPREUVE N 2 DU PREMIER GROUPE ÉPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE Option : Génie des équipements agricoles Durée : 3 heures 30 Matériel(s)

Plus en détail

Implantation de colza au Strip till. Thibaud LEROY Alexandre EECKHOUT Chambre d Agriculture de la Somme

Implantation de colza au Strip till. Thibaud LEROY Alexandre EECKHOUT Chambre d Agriculture de la Somme Implantation de colza au Strip till Thibaud LEROY Alexandre EECKHOUT Chambre d Agriculture de la Somme Objectifs de l essai Comparer différentes techniques d implantation simplifiée en colza Mono-graine

Plus en détail

Tine Seeder. Implanter une culture au moindre coût

Tine Seeder. Implanter une culture au moindre coût Tine Seeder Implanter une culture au moindre coût Tine Seeder Polyvalent et rapide Le semoir combiné T-S (Tine Seeder) est conçu pour implanter une culture au moindre coût. Il peut être utilisé aussi bien

Plus en détail

GUIDE D ÉPANDAGE ANTI-LIMACES TOUTES CULTURES RÉUSSIR SA PROTECTION AVEC SLUXX

GUIDE D ÉPANDAGE ANTI-LIMACES TOUTES CULTURES RÉUSSIR SA PROTECTION AVEC SLUXX RÉUSSIR SA PROTECTION AVEC 1. PRIVILÉGIER LES APPLICATIONS PRÉVENTIVES DE AU SEMIS DE LA CULTURE >>> Toutes cultures > Epandage en plein : 5 à 7 kg/ha selon pression > Localisé sur la raie de semis Maïs

Plus en détail

SEMOIR PORTÉ REPLIABLE

SEMOIR PORTÉ REPLIABLE SEMOIR PORTÉ REPLIABLE Semer, fertiliser, vous accompagner... >02/2013-FR Semoir porté repliable à 5 rangées de dents et réappui intégral > Jusqu à 30% de débit de chantier en plus! Conçus pour avancer

Plus en détail

Essai densité de semis: Orge d'automne Grangeneuve 2006-2007

Essai densité de semis: Orge d'automne Grangeneuve 2006-2007 Station des productions animales et végétales Rapport d'essai 2007 Essai densité de semis: Orge d'automne Grangeneuve 2006-2007 Grangeneuve, juillet 2007 Sandra Dougoud Institut agricole de Grangeneuve

Plus en détail

MANUEL D INSTRUCTIONS

MANUEL D INSTRUCTIONS FRANQUET sur internet : www.franquet.com Eco-Till MANUEL D INSTRUCTIONS Route de Prouvais BP 9 02190 GUIGNICOURT FRANCE Cultivons ensemble vos rendements Tél. : 00 33 / 3 23 79 74 66 Fax : 00 33 / 3 23

Plus en détail

Implanter du maïs sans labourer

Implanter du maïs sans labourer Journées techniques sans labour 10 et 11 juin 2009 à Fruges et Thiant Implanter du maïs sans labourer clés de la réussite : levée, enracinement résultats d essais, approche économique Projet cofinancé

Plus en détail

MONOSEM. Pneumatique pour cultures maraîchères. Semoirs. Bineuses. Planteuses. Chargeurs RIBOULEAU COMPAGNIE RIBOULEAU SUPER-CROP MONOSEM MANIP

MONOSEM. Pneumatique pour cultures maraîchères. Semoirs. Bineuses. Planteuses. Chargeurs RIBOULEAU COMPAGNIE RIBOULEAU SUPER-CROP MONOSEM MANIP COMPAGNIE RIBOULEAU MS MONOSEM G A M M E RIBOULEAU Semoirs MONOSEM MS Bineuses SUPER-CROP Planteuses SUPER-PREFER Chargeurs MANIP Pneumatique pour cultures maraîchères SIMPLICITÉ MONOSEM FIABILITÉ MONO

Plus en détail

Premiers tests d intercomparaison des analyseurs de particules TEOM FDMS 1405F

Premiers tests d intercomparaison des analyseurs de particules TEOM FDMS 1405F NOTE DU LCSQA Métrologie Assurance Qualité : Intercomparaison des stations de mesures Premiers tests d intercomparaison des analyseurs de particules TEOM FDMS 1405F F. MARLIERE (LCSQA/INERIS) Personnes

Plus en détail

Notice éditée le 15/01/2010 et révisée le 08/01/2014. NOTICE de montage des KITS de diffuseur QDC-DXP pour semoirs à SOCS

Notice éditée le 15/01/2010 et révisée le 08/01/2014. NOTICE de montage des KITS de diffuseur QDC-DXP pour semoirs à SOCS Notice éditée le 15/01/2010 et révisée le NOTICE de montage des KITS de diffuseur QDC-DXP pour semoirs à SOCS Montage des KITS pour semoirs à socs MONOSEM ( type PNU, NG, NC) Composition du kit Photo 1

Plus en détail

ACTION N 1 Itinéraires techniques du colza en agrobiologie

ACTION N 1 Itinéraires techniques du colza en agrobiologie ACTION N 1 Itinéraires techniques du colza en agrobiologie Maître d œuvre : Chambres d Agriculture de Bretagne Partenaires : INRA, Cetiom, CRA des Pays de la Loire, Union Eolys, semenciers Durée du programme

Plus en détail

ARVALIS - Institut du végétal

ARVALIS - Institut du végétal Implantation du maïs: quelles innovations pour quels bénéfices? R. LEGERE Arvalis Institut du Végétal Programme Les différents itinéraires techniques d implantation Focus sur les itinéraires très simplifiés:

Plus en détail

Focus TD. Ameublissement précis, fertilisation localisée et semis ciblé

Focus TD. Ameublissement précis, fertilisation localisée et semis ciblé Focus TD Ameublissement précis, fertilisation localisée et semis ciblé Michael HORSCH : «Les thèmes comme la sécurisation des rendements et la réduction des charges deviennent de plus en plus importants.

Plus en détail

Essai colza en système de cultures innovant

Essai colza en système de cultures innovant Essai colza en système de cultures innovant Compte-rendu d essais Année 2010-2011 COURTOIS Nicolas Avec la collaboration de M. BOSSON Christophe, exploitant à Aire-la-Ville Sommaire 1. Présentation...

Plus en détail

Anne Weill agr. et Denis La France, dta

Anne Weill agr. et Denis La France, dta Anne Weill agr. et Denis La France, dta ! Financement: Conseil de recherches en sciences naturelles et génie du Canada (CRSNG)! Équipe du CETAB+ Eve Cayer, agr., Sam Chauvette agr., M.Sc., Aurélie Demers,

Plus en détail

Cirrus Activ Cirrus Cirrus Ac A tiv cti

Cirrus Activ Cirrus Cirrus Ac A tiv cti Cirrus Activ 1 Le bon semoir de toutes les situations Le semis est une étape importante pour la réussite d une culture avec des rendements stables et élevés. L efficacité et la rentabilité d un matériel

Plus en détail

Ultima 800 - Le semoir universel

Ultima 800 - Le semoir universel Ultima 800 Ultima 800 - Le semoir universel super performant Le semoir à dents universel des Pros Principe de travail du semoir ULTIMA Le sol est tassé avant le passage de la dent. Le soc écarte les pailles,

Plus en détail

AGRI-STRUCTURES. Fabrication et commercialisation de matériel agricole. www.agristructures.fr

AGRI-STRUCTURES. Fabrication et commercialisation de matériel agricole. www.agristructures.fr AGRI-STRUCTURES Fabrication et commercialisation de matériel agricole FABRICATION FRANÇAISE SEMOIR SEMFLEX EVO SEMOIR SEMFLEX EVO Pour technique simplifiée ou traditionnelle Aptitudes à travailler en conditions

Plus en détail

La portance. La portance : quelques notions générales. pression exercée. pression exercée. Situation d'équilibre. Situation initiale.

La portance. La portance : quelques notions générales. pression exercée. pression exercée. Situation d'équilibre. Situation initiale. La portance 195 La portance : quelques notions générales La portance peut être définie comme la capacité d un sol à supporter la pression qu exercent sur ce dernier des pneus, des chenilles, les pieds

Plus en détail

Outil de gestion de l azote pour le blé tendre d hiver biologique en Ile-de-France

Outil de gestion de l azote pour le blé tendre d hiver biologique en Ile-de-France Outil de gestion de l azote pour le blé tendre d hiver biologique en Ile-de-France Prévoir la fertilisation en sortie d hiver à l échelle de l exploitation Charlotte Glachant, Claude Aubert, Chambre d

Plus en détail

cahier Les travaux du sol pour développer la mécanisation technique (après aménagement foncier) la canne N 9 novembre 2005

cahier Les travaux du sol pour développer la mécanisation technique (après aménagement foncier) la canne N 9 novembre 2005 QUEL EST L ITINÉRAIRE À SUIVRE POUR LES TRAVAUX DU SOL? QUELS OUTILS UTILISER? Le chisel Le broyeur de pierres La planteuse de cannes entières Le pic sillonneur Le pulvériseur lourd Page II Page III Page

Plus en détail

Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses

Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses Sorgho grain sucrier Itinéraire cultural Type de sol et préparation avant semis Le sorgho grain sucrier est relativement peu exigeant par rapport au

Plus en détail

Situations illustrées au champ et outils de diagnostic

Situations illustrées au champ et outils de diagnostic Situations illustrées au champ et outils de diagnostic Pierre MORTREUX Chambre d Agriculture du Nord Pas de Calais PROSENSOLS.EU Chantiers d arrachage de Objectifs? Contexte Sol de limon argileux sur craie

Plus en détail

Désherbage maïs. Synthèse 2014. Présentation des essais. Le protocole

Désherbage maïs. Synthèse 2014. Présentation des essais. Le protocole Désherbage maïs Synthèse 2014 Cette synthèse regroupe les résultats de 9 essais du réseau de désherbage maïs Poitou-Charentes Vendée. L animation du réseau et la synthèse des données brutes sont assurés

Plus en détail

Couverts associés au colza Premiers résultats

Couverts associés au colza Premiers résultats Le 29 juillet 21 Couverts associés au colza Premiers résultats AVERTISSEMENT LA NOTE QUI SUIT CORRESPOND AUX PREMIERS RESULTATS PARTIELS DE DEUX ANNEES D ESSAIS REALISES EN SEMIS DIRECT DANS UN CONTEXTE

Plus en détail

Réglages et entretien des semoirs

Réglages et entretien des semoirs Betterave B sucrière Réglages et entretien des semoirs Couvertures.indd 2 26/02/2010 12:00:58 Réglages et entretien des semoirs à betteraves Les équipes agro-équipements de l IRBAB et de l ITB ont mis

Plus en détail

Semoir pneuma Semoir pneumatique pour cultur tique pour cultures mar es maraîchèr aîchères www.monosem.com

Semoir pneuma Semoir pneumatique pour cultur tique pour cultures mar es maraîchèr aîchères www.monosem.com Le spécialiste i du semoir de précision i Semoir pneumatique pour cultures maraîchères www.monosem.com FR LE SPÉCIALISTE POUR LES MINIGRAINES FRUIT DE L EXPÉRIENCE MONOSEM Spécialement développée pour

Plus en détail

Fertilisation localisée sur colza

Fertilisation localisée sur colza Fertilisation localisée sur colza Point sur l action en cours Avec le concours de C. Vogrincic, L. Champolivier, P. Cristante, O. Mangenot, P. Fauvin 1 Exigence du colza en P205 - Le colza est une culture

Plus en détail

Réussir ses récoltes de luzerne

Réussir ses récoltes de luzerne Réussir ses récoltes de luzerne Travaux 2012-2013 LUZFIL Dans le cadre du Projet régional LUZFIL* financé par : Partenaires : TERRENA, ARVALIS Institut du végétal, IDELE, Chambres d agricultures 44, 49,53

Plus en détail

L autoguidage diminue-t-il vraiment la consommation de carburant?

L autoguidage diminue-t-il vraiment la consommation de carburant? L autoguidage diminue-t-il vraiment la consommation de carburant? Lorsqu un producteur achète un système d autoguidage, on lui fait souvent valoir des économies de carburant et une plus grande précision

Plus en détail

Suite à l article paru dans La Presse le 14 avril 2014, J-Trex.com vous fait part de ses commentaires et suggestions SANS PRÉJUDICES.

Suite à l article paru dans La Presse le 14 avril 2014, J-Trex.com vous fait part de ses commentaires et suggestions SANS PRÉJUDICES. T-Rex, la sécurité d abord et avant tout. Suite à l article paru dans La Presse le 14 avril 2014, J-Trex.com vous fait part de ses commentaires et suggestions SANS PRÉJUDICES. Le 11 juillet 2013, à Longueuil,

Plus en détail

La rénovation des prairies

La rénovation des prairies La rénovation des prairies Jérôme WIDAR, Sébastien CREMER, David KNODEN et Pierre LUXEN. - 1 - 3.5. Rénovation après dégâts de sangliers La rénovation d une prairie ayant subi des dégâts de sangliers est

Plus en détail

Après-midi technique à l EARL de la Rue. Tournesol. A Bretoncelles, le lundi 3 juin 2013. - le Mildiou :

Après-midi technique à l EARL de la Rue. Tournesol. A Bretoncelles, le lundi 3 juin 2013. - le Mildiou : - le Mildiou : - le Sclérotinia : Semer sur des parcelles bien ressuyées Eviter les mouillères Détruire les repousses Arracher manuellement toute plante contaminée prévenir la DRAAF < 01/07 en cas d attaque

Plus en détail

LE SEMOIR À DISQUES : UN OUTIL OPPORTUN. Témoignage de Jean-Paul SAMSON

LE SEMOIR À DISQUES : UN OUTIL OPPORTUN. Témoignage de Jean-Paul SAMSON LE SEMOIR À DISQUES : UN OUTIL OPPORTUN Témoignage de Jean-Paul SAMSON 1 Jean Paul SAMSON Lorry-Mardigny (57) 1.3 UTH Types de sol principaux : 75% argilo-calcaire 20% argilo-limoneux SAU 137 ha orge hiver

Plus en détail

Plate-forme Les Barges Résultats des orges 1896 Vouvry/VS

Plate-forme Les Barges Résultats des orges 1896 Vouvry/VS Plate-forme Les Barges Résultats des orges 1896 Vouvry/VS Exploitants : Groupement d agriculteurs de Vouvry Récolte : 30 juin 2015 avec Syngenta Procédé cultural orge Exploitant : Groupement d agriculteurs

Plus en détail

SeMoIR UnIveRSeL ULTIMA

SeMoIR UnIveRSeL ULTIMA Semoir universel ULTIMA Semoir universel ULTIMA Localisation précise Rendements assurés Réglage hydraulique de la profondeur de semis Eparpillement des pailles et nivellement Roue de tassement et de jauge

Plus en détail

Rapport de Post- Campagne 1

Rapport de Post- Campagne 1 Rapport de Post- Campagne 1 Résumé - La campagne Adwords que nous avons mené pour Galerie Photo-Originale a duré 21 jours (5.05-26.05) et nous a coûté $250,18. L objectif principal est en premier de stimuler

Plus en détail

GESTION ET VALORISATION DES CENDRES DE CHAUFFERIES BOIS

GESTION ET VALORISATION DES CENDRES DE CHAUFFERIES BOIS GESTION ET VALORISATION DES CENDRES DE CHAUFFERIES BOIS Stockage et Epandage Etude réalisée pour le compte de l ADEME par : SOLAGRO : M. Christian COUTURIER AQUASOL : M. Thierry BRASSET Coordination technique

Plus en détail

Outils portés avant. Planipack Planidisk Disksol Planispire Planibridge Planisol. pour des tracteurs de 90 à 400 CV

Outils portés avant. Planipack Planidisk Disksol Planispire Planibridge Planisol. pour des tracteurs de 90 à 400 CV w w w. g r e g o i r e - b e s s o n. c o m Outils portés avant Planipack Planidisk Disksol Planispire Planibridge Planisol pour des tracteurs de 90 à 400 CV Outils portés avant Simplicité et efficacité

Plus en détail

Projet Mosabio Rapport d essai 2014

Projet Mosabio Rapport d essai 2014 Introduction Projet Mosabio Rapport d essai 2014 Le projet Mosabio a été proposé en 2011 par un groupe de travail comprenant AGRIDEA, Agroscope et le FiBL. Il s inscrit dans le contexte du déficit de l

Plus en détail

Optimiser la dose de semis du maïs

Optimiser la dose de semis du maïs Optimiser la dose de semis du maïs La moyenne des taux de semis de maïs utilisés par les producteurs aux États-Unis et au Canada a augmenté de 23 000 grains/acre en 1985 à plus de 30 000 grains/acre aujourd

Plus en détail

La qualité de l air liée au dioxyde d azote s améliore sur la plupart des axes routiers mais reste insatisfaisante

La qualité de l air liée au dioxyde d azote s améliore sur la plupart des axes routiers mais reste insatisfaisante En résumé Évaluation de l impact sur la qualité de l air des évolutions de circulation mises en oeuvre par la Mairie de Paris entre 2002 et 2007 Ce document présente les résultats de l évolution entre

Plus en détail

De nouvelles dimensions : une combinaison d outils de semis professionnelle. Largeur de travail de 3 m rendement de 4 m!

De nouvelles dimensions : une combinaison d outils de semis professionnelle. Largeur de travail de 3 m rendement de 4 m! AD-P Super De nouvelles dimensions : une combinaison d outils de semis professionnelle Largeur de travail de 3 m rendement de 4 m! Performance accrue meilleure rentabilité Préparer le lit de semis rappuyer

Plus en détail

Préparation au Niveau 4. Cours 3 L équilibre du plongeur. Page 1 sur 8

Préparation au Niveau 4. Cours 3 L équilibre du plongeur. Page 1 sur 8 Cours 3 L équilibre du plongeur. Page 1 sur 8 Plan du cours. 1. Les termes savants utilisés! 1.1 La Force. 1.2 La Température. 1.3 La Pression. 1.4 Le Volume. 2. Variations de volumes et de pression. 2.1

Plus en détail

FOX. PÖTTINGER Combinés compacts 97+393.FR.0915

FOX. PÖTTINGER Combinés compacts 97+393.FR.0915 FOX PÖTTINGER Combinés compacts 97+393.FR.0915 Préparation de lit de semence ingénieuse FOX 300 / FOX 300 D FOX 300 D Nos nouveaux combinés compacts FOX et FOX D permettent une préparation de lit de semence

Plus en détail

DISTRIBUTEUR CENTRIFUGE - Vario-Exact

DISTRIBUTEUR CENTRIFUGE - Vario-Exact FR DISTRIBUTEUR CENTRIFUGE - Vario-Exact Instructions de montage et d utilisation Distributeur universel pour épandage de petites graines et anti-limaces. Trémie en acier inoxydable. Ensemencement via

Plus en détail

LES ORDINATEURS DE PLONGEE

LES ORDINATEURS DE PLONGEE LES ORDINATEURS DE PLONGEE Les ordinateurs de plongée sont des calculateurs qui utilisent un algorithme (basé sur un modèle mathématique de charge et décharge du corps en azote) afin de déterminer les

Plus en détail

C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES

C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES CENTRE REGIONAL DE RECHERCHE ET D EXPERIMENTATION EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE MIDI-PYRENEES RESULTATS DE L ESSAI : TEST DE VARIETE DE TRITICALE EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE Campagne

Plus en détail

Note : Document mis à la disposition d HELIMAT ( www.helimat.com ) par la DGAC. Nous remercions la DGAC de son accord.

Note : Document mis à la disposition d HELIMAT ( www.helimat.com ) par la DGAC. Nous remercions la DGAC de son accord. Compte rendu de réunion du 14 Mars 2002 relative aux phénomènes de Vortex (enfoncement avec puissance) sur hélicoptère. Cette réunion qui s est tenue à la DGAC fait suite au séminaire de travail initié

Plus en détail

Performances et rentabilité des cultures principales en Wallonie (années 2009 à 2011)

Performances et rentabilité des cultures principales en Wallonie (années 2009 à 2011) Performances et rentabilité des cultures principales en Wallonie (années 29 à 211) J-M Bouquiaux et J-M. Marsin, Direction de l Analyse Economique Agricole M-H Buron, Centre d Economie Rurale de Marloie

Plus en détail

6 Les forces mettent les objets en mouvement.

6 Les forces mettent les objets en mouvement. 6 Les forces mettent les objets en mouvement. Tu dois devenir capable de : Savoir expliquer la proportion directe entre la force et l accélération à l aide d un exemple ; expliquer la proportion inverse

Plus en détail

Déchaumeur compact Kristall

Déchaumeur compact Kristall Déchaumeur compact Kristall Le déchaumage aujourd hui Les objectifs du déchaumage ont considérablement évolué ces dernières années. Dans le passé, le déchaumage était destiné en priorité au désherbage

Plus en détail

Réglages de base en photo numérique

Réglages de base en photo numérique Réglages de base en photo numérique Régler la Sensibilité ISO (du film) Appareil photo En photo numérique, vous pouvez choisir une sensibilité ISO automatique ou faire ce réglage manuellement. Plus vous

Plus en détail

Raisonner l itinéraire betterave. Plaquette régionale Nord / Pas-de-Calais

Raisonner l itinéraire betterave. Plaquette régionale Nord / Pas-de-Calais Raisonner l itinéraire betterave Plaquette régionale Nord / Pas-de-Calais 203/204 2 La campagne 203 3 Un printemps exceptionnellement froid Un été "mi-figue mi-raisin" Les températures glaciales accompagnées

Plus en détail

K85 avec des pneus 650/65 x 30,5, équipement chaux 12-16 m / engrais 12-24 m. K40 avec des pneus 425/65 x 22,5, équipement chaux 12-16 m /

K85 avec des pneus 650/65 x 30,5, équipement chaux 12-16 m / engrais 12-24 m. K40 avec des pneus 425/65 x 22,5, équipement chaux 12-16 m / Ty p e K85 avec des pneus 650/65 x 30,5, équipement chaux 12-16 m / engrais 12-24 m. K40 avec des pneus 425/65 x 22,5, équipement chaux 12-16 m / engrais 12-24 m. K105 avec des pneus 800/65 x 32, extension

Plus en détail

Fertilisation azotée du maïs-grain: démystification, planification et projet SCAN. Gilles Tremblay, agr., CÉROM Julie Breault, agr.

Fertilisation azotée du maïs-grain: démystification, planification et projet SCAN. Gilles Tremblay, agr., CÉROM Julie Breault, agr. Fertilisation azotée du maïs-grain: démystification, planification et projet SCAN Gilles Tremblay, agr., CÉROM Julie Breault, agr., MAPAQ Contenu de la présentation o Recommandations o Connaissances o

Plus en détail

OAD PERFBET Guide utilisateur

OAD PERFBET Guide utilisateur OAD PERFBET Guide utilisateur Introduction L outil d aide à la décision Perfbet est composé de 3 modules pouvant s utiliser de façon indépendante ou de façon connectée. Pour utiliser l un ou l autre de

Plus en détail

Manuel d utilisation pour la Presse à Transfert Grand Format Pneumatique Double Poste

Manuel d utilisation pour la Presse à Transfert Grand Format Pneumatique Double Poste Manuel d utilisation pour la Presse à Transfert Grand Format Pneumatique Double Poste GF-8060P2A N de série de l appareil : ZI des Chanoux - 25, rue Louis Ampère 93330 Neuilly-sur-Marne FRANCE Tél. : +33

Plus en détail

TD1000F. Implanter une culture au moindre coût

TD1000F. Implanter une culture au moindre coût TD SEMOIRS A DENTS SEMEUSES TD1000F Implanter une culture au moindre coût SEMOIR À DENTS - LA NOUVELLE GÉNÉRATION KUBOTA TD1000F Le semoir combiné à dents semeuses Kubota TD1000F associe deux opérations

Plus en détail

Semis direct du maïs

Semis direct du maïs Département fédéral de l'économie DFE Station de recherche Agroscope Reckenholz-Tänikon ART Semis direct du maïs Etude comparative de différents semoirs pour semis direct Bernhard Streit Journée d information

Plus en détail

Hiver. Destruction par le gel et / ou chimique MINERALISATION

Hiver. Destruction par le gel et / ou chimique MINERALISATION QU EST-CE QU UNE PLANTE COMPAGNE? C est un couvert végétal semé en association avec une culture principale afin d améliorer son comportement agronomique et sa rentabilité. Initialement travaillés sur la

Plus en détail

Bien choisir sa variété de maïs ensilage

Bien choisir sa variété de maïs ensilage Bien choisir sa variété de maïs ensilage Le maïs ensilage n est pas une culture difficile à cultiver. Pour choisir sa variété, l agriculteur dispose aujourd hui d une multitude de critères : attention

Plus en détail

Comment calculer les contributions de chaque mois à la mortalité annuelle par accident?

Comment calculer les contributions de chaque mois à la mortalité annuelle par accident? Comment calculer les contributions de chaque mois à la mortalité annuelle par accident? Le débat sur les conséquences de l affaiblissement du permis à points par un amendement à la LOPPSI2, qui double

Plus en détail

Pour mémoire la régression entre la masse et l émission de CO2 était la suivante :

Pour mémoire la régression entre la masse et l émission de CO2 était la suivante : 1 ANNEXE 3 Analyse de la relation entre les dimensions des voitures (longueur, largeur, produit de la voie moyenne par l empattement, dite «footprint» dans le texte de la commission, leur masse et l émission

Plus en détail

Bepac eau chaude sanitaire à capteur sol. Bepac. Ecs 300LT CAPTEUR SoL

Bepac eau chaude sanitaire à capteur sol. Bepac. Ecs 300LT CAPTEUR SoL Ecs 300LT CAPTEUR SoL 1 Pose du Capteur Manuel d installation et utilisation Le capteur se pose à 80 cm de profondeur, il doit être installé dans le sol et sera recouvert de terre.(tolérance du terrassement

Plus en détail

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages I. Consignes générales Le dossier répond à des critères d exigences qui ont été définies par le référentiel de

Plus en détail

One Eye ou «bouture 1 œil», opportunité de la production

One Eye ou «bouture 1 œil», opportunité de la production One Eye ou «bouture 1 œil», opportunité de la production Sucrerie du Gol, TEREOS OCEAN INDIEN jygonthier@tereos.com Gonthier Jean-Yves Résumé La multiplication de la canne se fait traditionnellement à

Plus en détail

Correcteur de freinage ATE d origine. Des possibilités de commande puissance 2 mécaniquement, hydrauliquement

Correcteur de freinage ATE d origine. Des possibilités de commande puissance 2 mécaniquement, hydrauliquement Correcteur de freinage ATE d origine Des possibilités de commande puissance 2 mécaniquement, hydrauliquement 1 Fonctionnement du correcteur de freinage asservi à la charge Le correcteur de freinage asservi

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

Résultat enquête : réalisée en février et mars 2012

Résultat enquête : réalisée en février et mars 2012 Résultat enquête : réalisée en février et mars 2012 Contrôles des installations d ANC par les SPANC au moment des ventes Introduction : La loi Grenelle II du 12 juillet 2010 a avancé la date précédemment

Plus en détail

AVIS. Demande de permis unique relatif à des installations de stockage et de distribution de mazout de chauffage à SAINT-GHISLAIN.

AVIS. Demande de permis unique relatif à des installations de stockage et de distribution de mazout de chauffage à SAINT-GHISLAIN. AVIS Réf. : CWEDD/06/AV.1018 Liège, le 10 juillet 2006 Objet : Demande de permis unique relatif à des installations de stockage et de distribution de mazout de chauffage à SAINT-GHISLAIN Avis du CWEDD

Plus en détail

BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL

BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL MIDI-PYRENEES Grandes Cultures - n 13 25 mars 2010 CEREALES A PAILLE PROTEAGINEUX COLZA Pietin verse : risque parfois élevé pour les semis d'octobre dans les limons et les

Plus en détail

Fig. 11 tension du démarreur en charge

Fig. 11 tension du démarreur en charge INTRODUCTION Le démarreur est un moteur électrique qui convertit l'énergie, fournie par la batterie, en énergie mécanique dans le but de lancer le moteur. Il en existe deux types, le type à inertie et

Plus en détail

LE VEHICULE UTILITAIRE LEGER. Page 1

LE VEHICULE UTILITAIRE LEGER. Page 1 LE VEHICULE UTILITAIRE LEGER Page 1 Sommaire Les statistiques Une étude nationale sur les VUL Les facteurs de risques Les moyens de prévention Page 2 Les statistiques 35 millions de véhicules légers en

Plus en détail

Une pelouse fleurie INTRODUCTION

Une pelouse fleurie INTRODUCTION INTRODUCTION La notion de pelouse fleurie est assez récente. Elle répond, dans certaines circonstances, à une attente du public pour des aménagements plus soignés tout en ne négligeant pas une certaine

Plus en détail

Série 04. La mobilité et la flexibilité de l alimentation d air comprimé: la solution idéale pour améliorer la productivité TOPRING

Série 04. La mobilité et la flexibilité de l alimentation d air comprimé: la solution idéale pour améliorer la productivité TOPRING Série La mobilité et la flexibilité de l alimentation d air comprimé: la solution idéale pour améliorer la productivité w w w. T O P R I N G. c o m 26 UN SYSTÈME MODULAIRE DE RAILS PNEUMATIQUES POUR LA

Plus en détail

La Barre Porte-Outils. Polyvalence et simplicité

La Barre Porte-Outils. Polyvalence et simplicité La Barre Porte-Outils Polyvalence et simplicité Présentation de l outil Souleveuse à légumes, souleveuse à plastiques, herse étrille, éléments de binage et de buttage ou encore dents de lève-palette, ce

Plus en détail

INSTRUMENTATION MESURE SERVICE SAS. 12, rue du Maréchal JUIN 31270 FROUZINS Tél :0561311794 Fax :0561311776 mel :imssa1997@wanadoo.fr.

INSTRUMENTATION MESURE SERVICE SAS. 12, rue du Maréchal JUIN 31270 FROUZINS Tél :0561311794 Fax :0561311776 mel :imssa1997@wanadoo.fr. Le PEDS1 Retrouvez vos tracés sur : www.instrumentation-mesures-services.eu Page 1 Nomenclatures 1 Caractéristiques page 4 2 Accueil page 5 3 Les Essais page 6->7 Essai Carottier Essai Dynamique A Essai

Plus en détail

La qualité des blés panifiables en agriculture biologique

La qualité des blés panifiables en agriculture biologique Qualité La qualité des blés panifiables en agriculture biologique Par Bruno Taupier-Létage (ITAB) Maîtrise de la production de blé en agriculture biologique et des procédés de mouture adaptés à la fabrication

Plus en détail

La santé des sols : où en sommes-nous? Éric Thibault, agr.

La santé des sols : où en sommes-nous? Éric Thibault, agr. La santé des sols : où en sommes-nous? Éric Thibault, agr. Physique vs chimie des sols Avant, l état de santé des sols était trop souvent basé sur le résultat d analyse chimique (ph, P, K, ). Maintenant,

Plus en détail

testo525 Software Mode d emploi

testo525 Software Mode d emploi testo525 Software Mode d emploi testo525 Software Mode d emploi Caractéristiques nécessaires À partir d un Pentium 133 16 Mb Ram Carte graphique Haute définition Souris Windows TM 95/98/NT/2000/ME Lecteur

Plus en détail

En proposant une formation souvent moins onéreuse et plus

En proposant une formation souvent moins onéreuse et plus CHAPITRE UN EXEMPLES DE FORMATIONS EN LIGNE En proposant une formation souvent moins onéreuse et plus pratique que les autres méthodes, l apprentissage en ligne est aujourd hui en train de transformer

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/TRANS/WP.29/GRB/2012/11 Distr. générale 19 juin 2012 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs Forum

Plus en détail

Pelouse Sport Conseil

Pelouse Sport Conseil Pelouse Sport Conseil LES EXPERTS CONSEILLERS EN TERRAINS SPORTIFS ASSISTANCE TECHNIQUE EXPERTISE - AUDIT FORMATION - ENTRETIEN DIAGNOSTIC SUIVI TRAVAUX ESPACES VERTS Jean-Louis GOXES 0684746446 José PAREJA

Plus en détail

Le téléphone portable au volant. Jean Chapelon et Pierre Sibi (ONISR)

Le téléphone portable au volant. Jean Chapelon et Pierre Sibi (ONISR) Le téléphone portable au volant Jean Chapelon et Pierre Sibi (ONISR) Contexte 2003 : interdiction d'utiliser le téléphone portable tenu en main uniquement au volant en France. Cette décision s'appuyait

Plus en détail

Introduction aux systèmes d exploitation

Introduction aux systèmes d exploitation Introduction aux systèmes d exploitation Le système d exploitation est un ensemble de logiciels qui pilotent la partie matérielle d un ordinateur. Les principales ressources gérées par un système d exploitation

Plus en détail

Retour aux bases de la photographie Partie 1 L' EXPOSITION

Retour aux bases de la photographie Partie 1 L' EXPOSITION Partie 1 - Section 1.9 Retour aux bases de la photographie Partie 1 L' EXPOSITION Section 1.9 En pratique 1 Maîtrise des réglages d'exposition Phase 1 : Avant de passer à la prise de vue, il faut régler

Plus en détail

Dossier Le positionnement

Dossier Le positionnement Dossier Le positionnement Festo Belgium sa Rue Colonel Bourg 0 BE-030 Bruxelles Tel.: +3 70 3 39 Info_be@festo.com www.festo.com Le positionnement d entraînements pneumatiques La plupart des vérins pneumatiques

Plus en détail

En cyclo cross il y a certaines particularités au niveau du matériel, j analyse point par point ces différences.

En cyclo cross il y a certaines particularités au niveau du matériel, j analyse point par point ces différences. Le matériel En cyclo cross il y a certaines particularités au niveau du matériel, j analyse point par point ces différences. Le cadre Le cadre est spécifique pour cette discipline avec une hauteur de boite

Plus en détail

Bien travailler son sol. Anne Weill, agr.

Bien travailler son sol. Anne Weill, agr. Bien travailler son sol Anne Weill, agr. Pourquoi travailler le sol? Le cycle compaction-décompaction Effet du travail du sol Choix en fonction de la situation Le travail du sol profond Le travail du sol

Plus en détail

Logiciels de gestion FAC. Champs PRO Mobile. Guide de démarrage Android

Logiciels de gestion FAC. Champs PRO Mobile. Guide de démarrage Android Logiciels de gestion FAC Champs PRO Mobile Guide de démarrage Android Bienvenue dans Champs PRO Mobile Le présent document décrit les fonctions et l installation de cette application. Pour obtenir un soutien

Plus en détail

Leçon 6. Juste à temps : principes

Leçon 6. Juste à temps : principes Leçon 6 Juste à temps : principes L'objectif principal de la leçon est de connaître et de comprendre la philosophie du juste à temps A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable de : définir les

Plus en détail

ESSAIS ESTER SEMOIRS A MAÏS PRINTEMPS 2005

ESSAIS ESTER SEMOIRS A MAÏS PRINTEMPS 2005 Groupe de travail Ester ----------------------------Décembre 2005 Chambres d'agriculture de Bretagne Arvalis Institut du Végétal FDCuma d'ille et Vilaine FDCuma des Cotes d'armor ESSAIS ESTER SEMOIRS A

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2013

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2013 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2013 I. L ensemble des marchés I.1. L environnement des marchés : les conditions de

Plus en détail

BTS/CGO P7 ANALYSES GESTION Année 2010-2011

BTS/CGO P7 ANALYSES GESTION Année 2010-2011 BTS/CGO P7 ANALYSES GESTION Année 2010-2011 TS1 CGO-2 heures Devoir N 4 28 mars 2011 Aucun document autorisé Calculatrice autorisée L'entreprise CARTEX, fabrique et commercialise des emballages en carton

Plus en détail

Travail du sol animé. Fraises plein-champ et fraises-butteuses pour l usage sur sols mi-lourds à lourds

Travail du sol animé. Fraises plein-champ et fraises-butteuses pour l usage sur sols mi-lourds à lourds TECHNIQUE DE POMMES DE TERRE TECHNIQUE BETTERAVIÈRE TECHNIQUE DE LÉGUMES Travail du sol animé Fraises plein-champ et fraises-butteuses pour l usage sur sols mi-lourds à lourds Fraise pleinchamp GR Aperçu

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL B. PLONGÉES EN SATURATION Les instructions qui suivent permettent de conduire des opérations de plongée à saturation à l héliox avec un niveau vie allant de 10 m à 180 m. Elles autorisent un travail :

Plus en détail