COMPÉTENCE SPÉCIFIQUE : MANIFESTER UNE SENSIBILITE PHONOLOGIQUE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMPÉTENCE SPÉCIFIQUE : MANIFESTER UNE SENSIBILITE PHONOLOGIQUE"

Transcription

1 COMPÉTENCE SPÉCIFIQUE : MANIFESTER UNE SENSIBILITE PHONOLOGIQUE COMPOSANTE : Repérer des éléments phonologiques communs dans les mots (attaque, rime) Exercice L2 items 4, 5 Lire au CP fiche D2 Qu est-ce que la Phonologie? Qu est-ce que la conscience phonologique? Quel est l intérêt pédagogique du travail sur les composantes sonores du langage? Quelle progression doit-on suivre pour travailler la conscience phonologique? Questions à se poser face à une difficulté : L élève a-t-il compris la consigne? L activité attendue a-t-elle un sens pour lui? (Il ne dit rien ou des mots sans rapport avec les attentes.) Répond-il par une «association d idées»? On cherche des mots qui se terminent avec le son /on/ et il répond «chèvre», alors que l on vient de dire «mouton». L élève a-t-il des difficultés à prendre en compte la position du son dans le mot? (On cherche des mots qui finissent avec /o/ et il cite «olive».) Se contente-t-il de répéter les mots entendus? Les confusions affectent-elles diverses paires de phonèmes ou sont-elles spécifiques à certains sons? Se produisent-elles uniquement en réception? Les confusions existent-elles aussi dans le langage courant de l élève? Liste outils/activités Les mots-valises Rébus Métamorphose Albums pour travailler les rébus, les mots-valises Médiations CP1-Identifier des mots de manière de plus en plus aisée Manifester une sensibilité phonologique - Groupe départemental MDL Page 1

2 QUELQUES ELEMENTS DIDACTIQUES La phonologie Qu est-ce que la phonologie? La phonologie décrit les systèmes des sons des langues et leur règle d agencement. Sans se préoccuper explicitement des aspects sémantiques, elle permet de différencier les mots d une langue. Ex : boule / poule marin /matin (paires minimales) L unité la plus connue est la syllabe. La conscience phonologique, également appelée maîtrise méta-phonologique, c est la capacité métalinguistique qui permet : d identifier les composantes phonologiques des unités linguistiques de les manipuler intentionnellement. La conscience phonologique et la mémoire phonologique sont des paramètres essentiels de l apprentissage de la lecture. Intérêt pédagogique du travail sur les composantes sonores du langage Le travail sur les composantes sonores du langage facilite l émergence d une conscience métalinguistique indispensable à l apprentissage de la lecture. Lorsque l on demande à un élève de segmenter un mot en syllabes, de localiser à l oral des syllabes, de répéter un mot en supprimant une syllabe, de trouver un mot qui commence comme (etc.), on lui demande de s intéresser à l aspect formel des mots indépendamment de leur signification. Erreur typique d élèves de GS CP : «Cherche un mot qui commence comme lavabo : «lama, lapin, carotte!») Ce n est pas "naturel", pour les jeunes élèves, de ne pas se préoccuper du sens d un mot pour ne s occuper que de ce que l on entend dans ce mot : rechercher les syllabes, puis analyser les unités sonores de la syllabe C est le rôle de l école et de l enseignement de la lecture (cf. Lire au CP) : faire en sorte que les élèves traitent la langue comme un objet d étude autonome ; se distancier du signifié pour se concentrer sur le signifiant. Quelle progression doit-on suivre pour travailler la conscience phonologique? SUGGESTIONS PEDAGOGIQUES Tous les exercices se font à l oral dans un premier temps, à l aide d images pour la plupart. Lorsqu un type d exercices est réussi par tous les élèves ou tout un groupe d élèves, on peut introduire l écrit et montrer que les manipulations à l oral entraînent des modifications à l écrit. Médiations CP1-Identifier des mots de manière de plus en plus aisée Manifester une sensibilité phonologique - Groupe départemental MDL Page 2

3 On ne tient pas compte des E muets. Étape 1 : Permettre aux élèves de maîtriser les manipulations syllabiques La progression proposée ci-dessous a été pensée en fonction de la nature des opérations intellectuelles mobilisées (segmenter, dénombrer, comparer, catégoriser, transformer ). 1 - Segmenter Dénombrer o Segmenter les mots en syllabes et dénombrer le nombre de syllabes ; o Comparer des mots en fonction du nombre de syllabes ; o Classer en fonction du nombre de syllabes (les images) ; o Repérer l intrus en fonction du nombre de syllabes. 2 - Supprimer, ajouter des syllabes 3 - Repérer, localiser des syllabes 4 - Fusionner des syllabes 5 - Permuter les syllabes Il est important : - d articuler des temps en réception (écouter et..) et d autres en production (chercher et produire) ; - de prendre en compte la nature des mots sur lesquels on travaille (nom propre, nom commun, verbe, pseudo-mot ) ; - de prendre en compte une progressivité sur la constitution de l unité linguistique travaillée (constitution de la syllabe : Voyelle - a de boa, Consonne Voyelle - ca de camion, Voyelle consonne - or de ordinateur, Consonne Voyelle Consonne - car de cartable, etc.) et sa position dans le mot (position finale, initiale, puis médiane.) Il est nécessaire : - au cours de ces exercices, de permettre aux élèves de centrer leur attention sur la procédure (ce qu ils font et comment ils le font) et non sur le résultat. Il est préférable d utiliser des mots familiers des élèves. - de guider les élèves dans le traitement des tâches : les aider à anticiper sur la réalisation de la tâche, être attentif à la formulation et la compréhension de la consigne, s appuyer sur des exemples (des élèves peuvent dans ce type d activités, fonctionner par association d idées). - de faire justifier les réussites et les échecs. - de proposer des modes d interaction (enseignant/ élèves élèves/ élèves) stables et explicites. Étape 2 : Permettre aux élèves de maîtriser les manipulations intra syllabiques (à l intérieur de la syllabe) = attaque, rime Il est plus facile, par exemple, de demander aux élèves de repérer l élément phonologique commun à une liste de mots énoncés (avec un support image) que de produire, à l oral, des mots qui ont une unité phonologique commune. Il est plus facile de demander aux élèves ce que les mots crâne, croix, craie ont de commun que de leur demander de chercher et trouver des mots qui commencent comme. Les deux activités doivent néanmoins être proposées pour se compléter. Médiations CP1-Identifier des mots de manière de plus en plus aisée Manifester une sensibilité phonologique - Groupe départemental MDL Page 3

4 Pour faire travailler les élèves sur la rime, il peut être judicieux de repartir de la syllabe finale commune. On propose une série d images (mouton, bouton, coton, carton, chiffon, blouson, chignon, marron ). On demande aux élèves de retrouver ce que ces mots ont en commun pour parvenir à deux temps de classement : 1- les mots qui ont la même syllabe finale 2- les mots qui ont la même rime. Comme pour le travail sur les syllabes, on proposera aux élèves des activités pour leur permettre : de repérer et isoler l attaque / la rime ; de repérer et isoler l attaque / la rime pour trouver un intrus, continuer une série ; de supprimer l attaque : Que reste-t-il quand on enlève l attaque du mot? supprimer la rime ; produire des mots qui commencent comme (attaque), qui finissent comme (rime). Étape 3: Permettre aux élèves de maîtriser les manipulations phonémiques Travailler la formulation de la consigne : s appuyer sur des exemples. Justifier réussites et échecs (ou faire justifier) en faisant entendre le son sur lequel on travaille (en le prolongeant, par exemple ; pour cela, on a intérêt à s appuyer d abord sur des sons voyelles ou des consonnes fricatives telles que s/z/ch/j/f/v). Faire répéter des énoncés pris dans le patrimoine des comptines, des formulettes, des formules magiques (abracadabra, turlututu ). Multiplier les jeux vocaux : jeux sur les allitérations répétition du (des) même(s) son(s) dans la phrase, virelangues avec difficultés articulatoires («trois tristes tortues sur trois toits gris», etc.). Faire apprendre quelques comptines simples pour constituer un bagage de mots qui riment (ou rappeler des acquis de l école maternelle). Faciliter la tâche en donnant des images dont certaines représentent des mots qui conviennent. Donner des mots à apparier (série de prénoms dans laquelle il faut repérer des ensembles qui riment : Marie Lola Didier Flora Olivier Julie Benoît François). Proposer de nombreux jeux articulatoires (faire durer le son, articuler en chuchotant ) et faire sentir physiquement aux élèves certaines oppositions (vibrations du larynx). Multiplier les jeux avec les mots : jeux de familles, jeux de loto sonores, jeux de cartes où les sons, objets de confusion sont représentés, choix entre deux mots pour compléter une phrase, etc. Médiations CP1-Identifier des mots de manière de plus en plus aisée Manifester une sensibilité phonologique - Groupe départemental MDL Page 4

5 Questions à se poser face à une difficulté Suggestions de démarche ou d activités Travailler la formulation de la consigne : s appuyer sur des exemples. o L élève a-t-il compris la consigne? o o L activité attendue a-t-elle un sens pour lui? (Il ne dit rien ou des mots sans rapport avec les attentes.) Répond-il par une «association d idées»? On cherche des mots qui se terminent avec le son /on/ et il répond «chèvre», alors que l on vient de dire «mouton». Justifier réussites et échecs (ou faire justifier) en faisant entendre le son sur lequel on travaille (en le prolongeant, par exemple ; pour cela, on a intérêt à s appuyer d abord sur des sons voyelles ou des consonnes fricatives telles que s/z/ch/j/f/v). Faire répéter des énoncés pris dans le patrimoine des comptines, des formulettes, des formules magiques (abracadabra, turlututu ). Multiplier les jeux vocaux : jeux sur les allitérations répétition du (des) même(s) son(s) dans la phrase virelangues avec difficultés articulatoires («trois tristes tortues sur trois toits gris», etc.). Faire apprendre quelques comptines simples pour constituer un bagage de mots qui riment (ou rappeler des acquis de l école maternelle). o L élève a-t-il des difficultés à prendre en compte la position du son dans le mot? (On cherche des mots qui finissent avec /o/ et il cite «olive».) Faire repérer le nombre de syllabes (traces écrites) et situer la syllabe dans laquelle on entend le son o Se contente-t-il de répéter les mots entendus? Faciliter la tâche en donnant des images dont certaines représentent des mots qui conviennent. Donner des mots à apparier : Série de prénoms, dans laquelle il faut repérer des ensembles qui riment : Marie Lola Didier Flora Olivier Julie Benoît François Médiations CP1-Identifier des mots de manière de plus en plus aisée Manifester une sensibilité phonologique - Groupe départemental MDL Page 5

6 Questions à se poser face à une difficulté o Les confusions affectent-elles diverses paires de phonèmes ou sont-elles spécifiques à certains sons? o Se produisent-elles uniquement en réception? Suggestions de démarche ou d activités Proposer de nombreux jeux articulatoires (faire durer le son, articuler en chuchotant ) et faire sentir physiquement aux élèves certaines oppositions (vibrations du larynx). N.B. Si les confusions affectent de manière spécifique certains sons chez les enfants dont la langue maternelle n est pas le français, il n est pas exclu que les sons en question ne soient pas présents de la même manière dans la langue maternelle ; alors l oreille n est pas «formée» à les entendre. Multiplier les jeux avec les mots : jeux de familles, jeux de loto sonores, jeux de cartes où les sons objets de confusion sont représentés, choix entre deux mots pour compléter une phrase, etc. o Les confusions existent-elles aussi dans le langage courant de l élève? Veiller en permanence à l articulation dire correctement et faire répéter pour corriger une prononciation défaillante ou approximative. Utiliser des comptines qui mobilisent abondamment les sons pour lesquels il y a des difficultés. Si les confusions sont nombreuses et permanentes et particulièrement en réception, on pensera à faire vérifier l audition. Si l élève a des difficultés pour tous les sons et si elles affectent autant la production que la réception et le passage de l oral à l écrit, il convient sans doute de demander un bilan plus approfondi. Médiations CP1-Identifier des mots de manière de plus en plus aisée Manifester une sensibilité phonologique - Groupe départemental MDL Page 6

1. Qu est-ce que la conscience phonologique?

1. Qu est-ce que la conscience phonologique? 1. Qu est-ce que la conscience phonologique? Définition La conscience phonologique est définie comme la connaissance consciente et explicite que les mots du langage sont formés d unités plus petites, à

Plus en détail

UE11 Phonétique appliquée

UE11 Phonétique appliquée UE11 Phonétique appliquée Christelle DODANE Permanence : mercredi de 11h15 à 12h15, H211 Tel. : 04-67-14-26-37 Courriel : christelle.dodane@univ-montp3.fr Bibliographie succinte 1. GUIMBRETIERE E., Phonétique

Plus en détail

École : Maternelle. Livret de suivi de l élève. Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle :

École : Maternelle. Livret de suivi de l élève. Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle : École : Maternelle Livret de suivi de l élève Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle : Livret de suivi de l élève à l école maternelle Chaque compétence est évaluée selon

Plus en détail

Document d aide au suivi scolaire

Document d aide au suivi scolaire Document d aide au suivi scolaire Ecoles Famille Le lien Enfant D une école à l autre «Enfants du voyage et de familles non sédentaires» Nom :... Prénom(s) :... Date de naissance :... Ce document garde

Plus en détail

Céline Nicolas Cantagrel CPC EPS Grande Section /CP Gérer et faciliter la continuité des apprentissages

Céline Nicolas Cantagrel CPC EPS Grande Section /CP Gérer et faciliter la continuité des apprentissages Céline Nicolas Cantagrel C EPS Grande Section / Gérer et faciliter la continuité des apprentissages GS Quelques pistes par rapport à l équipe pédagogique : renforcer les liens, clarifier les paramètres

Plus en détail

La syllabe (1/5) Unité intuitive (différent du phonème) Constituant essentiel pour la phonologie au même titre que phonème et trait

La syllabe (1/5) Unité intuitive (différent du phonème) Constituant essentiel pour la phonologie au même titre que phonème et trait La syllabe (1/5) Unité intuitive (différent du phonème) Variation des structures syllabiques d une langue à une autre et dans une même langue (cf strict vs à : une seule syllabe mais des structures bien

Plus en détail

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire Date d envoi : Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Ce document doit être complété par le titulaire de classe et/ou par l orthopédagogue

Plus en détail

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Dans le cadre du plan DUNE, l école a reçu, pour une période de 5 mois, 6 tablettes

Plus en détail

Comprendre une consigne simple dans une situation non ambiguë. Utiliser le pronom je pour parler de soi.

Comprendre une consigne simple dans une situation non ambiguë. Utiliser le pronom je pour parler de soi. DÉCLINAISON DES COMPÉTENCES DE FIN DE MATERNELLE EN CAPACITÉS POUR CHAQUE SECTION (PS, MS, GS) Mise en relation des compétences de fin de maternelle avec les 7 compétences du socle commun. Compétences

Plus en détail

Nom :.. Prénom : Ecole :... Langage oral Lecture. Ecriture. Cahier de l élève. Evaluation fin CP

Nom :.. Prénom : Ecole :... Langage oral Lecture. Ecriture. Cahier de l élève. Evaluation fin CP Nom :.. Prénom : Ecole :... Langage oral Lecture Cahier de l élève Ecriture Evaluation fin CP Maîtrise de la langue et prévention de l illettrisme - IA 79 Programmes 2008 Exercice 1 Compétence : Connaître

Plus en détail

Le modèle standard, SPE (1/8)

Le modèle standard, SPE (1/8) Le modèle standard, SPE (1/8) Rappel : notion de grammaire mentale modulaire Les composants de la grammaire : module phonologique, sémantique syntaxique Syntaxe première : elle orchestre la relation mentale

Plus en détail

À propos d exercice. fiche pédagogique 1/5. Le français dans le monde n 395. FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM

À propos d exercice. fiche pédagogique 1/5. Le français dans le monde n 395. FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM fiche pédagogique FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM Par Paola Bertocchini et Edvige Costanzo Public : Futurs enseignants en formation initiale et enseignants en formation continue Objectifs Prendre

Plus en détail

eduscol Ressources pour faire la classe à l'école Aide à l'évaluation des acquis des élèves en fin d'école maternelle Évaluation à l'école

eduscol Ressources pour faire la classe à l'école Aide à l'évaluation des acquis des élèves en fin d'école maternelle Évaluation à l'école eduscol Ressources pour faire la classe à l'école Évaluation à l'école Aide à l'évaluation des acquis des élèves en fin d'école maternelle S approprier le langage Découvrir l écrit Découvrir le monde Devenir

Plus en détail

lecture : LE SON [an]

lecture : LE SON [an] CP jour 1 1) Identification sonore Comptine: mauvais temps Dégager le son que l on entend souvent. lecture : LE SON [an] Mauvais temps Le mauvais temps m a envoyé une tempête sur la tête Je suis rentré

Plus en détail

LES CARTES À POINTS : POUR UNE MEILLEURE PERCEPTION

LES CARTES À POINTS : POUR UNE MEILLEURE PERCEPTION LES CARTES À POINTS : POUR UNE MEILLEURE PERCEPTION DES NOMBRES par Jean-Luc BREGEON professeur formateur à l IUFM d Auvergne LE PROBLÈME DE LA REPRÉSENTATION DES NOMBRES On ne conçoit pas un premier enseignement

Plus en détail

Phonologie, Master LFA Professeur : André THIBAULT

Phonologie, Master LFA Professeur : André THIBAULT Phonologie, Master LFA Professeur : André THIBAULT Semaine 2. Nous allons revenir cette semaine au concept de phonème, mais en illustrant de façon plus précise en quoi il consiste. 1. Rappel des facteurs

Plus en détail

VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires

VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires 21 VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires 22 PROJET I : Séquence 3 ORAL (Réception) Compréhension orale : Activité d écoute : 1 ère fiche pédagogique L objectif de cette séance est

Plus en détail

Formation Pédagogique 3h

Formation Pédagogique 3h Formation Pédagogique 3h Carole MOULIN Conseillère Pédagogique généraliste Bourgoin 2 20 mars 2013 Ecrire c est: Copier Ecrire sans erreurs sous la dictée Concevoir et écrire une phrase, des phrases, un

Plus en détail

La construction du nombre en petite section

La construction du nombre en petite section La construction du nombre en petite section Éléments d analyse d Pistes pédagogiquesp 1 La résolution de problèmes, premier domaine de difficultés des élèves. Le calcul mental, deuxième domaine des difficultés

Plus en détail

La Conscience phonologique

La Conscience phonologique La Conscience phonologique Activités à effectuer en classe ou à la maison Guide pour les parents, les enseignantes et les enseignants 2 Table des matières La conscience phonologique...page 3 La conscience

Plus en détail

APPROCHER LES QUANTITES ET LES NOMBRES en Moyenne Section

APPROCHER LES QUANTITES ET LES NOMBRES en Moyenne Section APPROCHER LES QUANTITES ET LES NOMBRES en Moyenne Section Module Dénombrer une quantité ( 8) Mémoriser la suite des nombres( 15) Décomposer les nombres( 3,4 et 5 ) Au travers de l exploitation d albums

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

N 334 - SIMON Anne-Catherine

N 334 - SIMON Anne-Catherine N 334 - SIMON Anne-Catherine RÉALISATION D UN CDROM/DVD CONTENANT DES DONNÉES DU LANGAGE ORAL ORGANISÉES EN PARCOURS DIDACTIQUES D INITIATION LINGUISTIQUE A PARTIR DES BASES DE DONNÉES VALIBEL Introduction

Plus en détail

1. Productions orales en continu après travail individuel

1. Productions orales en continu après travail individuel Tâches de production orale 2 niveau A2/B1 (Les tâches sont réalisables aussi bien au niveau A2 qu au niveau B1 suivant la complexité des énoncés et des interactions que les élèves sont capables de produire)

Plus en détail

P R E S E N T A T I O N E T E V A L U A T I O N P R O G R A M M E D E P R E V E N T I O N «P A R L E R»

P R E S E N T A T I O N E T E V A L U A T I O N P R O G R A M M E D E P R E V E N T I O N «P A R L E R» P R E S E N T A T I O N E T E V A L U A T I O N P R O G R A M M E D E P R E V E N T I O N «P A R L E R» Parler Apprendre Réfléchir Lire Ensemble pour Réussir Pascal BRESSOUX et Michel ZORMAN Laboratoire

Plus en détail

LES REPRESENTATIONS DES NOMBRES

LES REPRESENTATIONS DES NOMBRES LES CARTES A POINTS POUR VOIR LES NOMBRES INTRODUCTION On ne concevrait pas en maternelle une manipulation des nombres sans représentation spatiale. L enfant manipule des collections qu il va comparer,

Plus en détail

Activité pour développer le concept de phrase et de mot

Activité pour développer le concept de phrase et de mot Combien de mots? Activité d apprentissage : en petits groupes ou en grand groupe Faire prendre conscience aux élèves qu une phrase est formée de mots. Bâtonnets Déroulement Dire une courte phrase (p. ex.,

Plus en détail

Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues FR1A1 ou FR2A1 - Initiation à la langue française préparation au DELF A1

Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues FR1A1 ou FR2A1 - Initiation à la langue française préparation au DELF A1 Niveau du Cadre européen commun de référence pour les langues F1 ou F2 - Initiation à la langue française préparation au DELF 224 heures de formation réparties comme suit Module de langue, F1 ou F2 (15h

Plus en détail

Livret personnel de compétences

Livret personnel de compétences Livret personnel de compétences Grilles de références pour l évaluation et la validation des compétences du socle commun au palier 2 Janvier 2011 MENJVA/DGESCO eduscol.education.fr/soclecommun LES GRILLES

Plus en détail

AMELIORER SES COMPETENCES LINGUISTIQUES les prépositions de lieu

AMELIORER SES COMPETENCES LINGUISTIQUES les prépositions de lieu AMELIORER SES COMPETENCES LINGUISTIQUES les prépositions de lieu JEUX : Jeu des paires Quelles différences? E.P.S. : - jeu Jacques a dit - Chasse au trésor - Mise en place d un parcours ÉCOUTER, MEMORISER

Plus en détail

ÉCOLE : cycle 3 (CM2) Sciences de la vie et de la Terre S INFORMER : organiser l information Classer, trier, assembler, grouper, distinguer

ÉCOLE : cycle 3 (CM2) Sciences de la vie et de la Terre S INFORMER : organiser l information Classer, trier, assembler, grouper, distinguer NIVEAU DISCIPLINE CAPACITÉ COMPÉTENCE MOTS CLÉS ÉCOLE : cycle 3 (CM2) Sciences de la vie et de la Terre S INFORMER : organiser l information Classer, trier, assembler, grouper, distinguer 1. TITRE : TRIER

Plus en détail

OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL

OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL «Oliver l enfant qui entendait mal» est dédié à mon frère, Patrick, qui est malentendant, à la famille, aux amis, et aux professionnels, qui s impliquèrent pour l aider.

Plus en détail

PLAN D ÉTUDES. école fondamentale

PLAN D ÉTUDES. école fondamentale PLAN D ÉTUDES école fondamentale Nous Henri, Grand-Duc de Luxembourg, Duc de Nassau, Vu la loi du 6 février 2009 portant organisation de l enseignement fondamental; Notre Conseil d État entendu; Sur le

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

eduscol Ressources pour faire la classe à l'école Lire au CP Maîtrise de la langue Programmes 2008 Janvier 2010 MEN/DGESCO eduscol.education.

eduscol Ressources pour faire la classe à l'école Lire au CP Maîtrise de la langue Programmes 2008 Janvier 2010 MEN/DGESCO eduscol.education. eduscol Ressources pour faire la classe à l'école Lire au CP Programmes 2008 Maîtrise de la langue Janvier 2010 MEN/DGESCO eduscol.education.fr/ecole Sommaire Introduction... 3 Organiser l apprentissage

Plus en détail

Guide utilisateur de l application messagerie vocale visuelle pour smartphone

Guide utilisateur de l application messagerie vocale visuelle pour smartphone Guide utilisateur de l application messagerie vocale visuelle pour smartphone Sommaire 1. Informations générales 2. Ecoute d un nouveau message 3. Sauvegarde d un message 4. Rappel d un contact 5. Informations

Plus en détail

ESSOURCES PÉDAGOGIQUES

ESSOURCES PÉDAGOGIQUES 2015 MATERNELLES CYCLE I / PS - MS ESSOURCES PÉDAGOGIQUES Introduction Je découvre par les sens MODULES À DÉCOUVRIR PENDANT LA VISITE La Cité des enfants de Vulcania est un lieu d éveil, de découvertes

Plus en détail

Organiser des groupes de travail en autonomie

Organiser des groupes de travail en autonomie Organiser des groupes de travail en autonomie Frédérique MIRGALET Conseillère pédagogique L enseignant travaille avec un groupe de niveau de classe et le reste des élèves travaille en autonomie. Il s agira

Plus en détail

C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de

C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de connaissances, la pratique d habilités ou le développement d

Plus en détail

Zazie : Être et avoir

Zazie : Être et avoir Zazie : Être et avoir Paroles et musique : Zazie / Philippe Paradis Mercury / Universal Music Thèmes La consommation, le bonheur. Objectifs Objectifs communicatifs : Décrire une pièce. Donner une définition

Plus en détail

LA FERME DE BENJAMIN. Thème : Les Animaux de la ferme

LA FERME DE BENJAMIN. Thème : Les Animaux de la ferme G U I D E P É D A G O G I Q U E LA FERME DE BENJAMIN Thème : Les Animaux de la ferme GUIDE PÉDAGOGIQUE La Ferme de Benjamin La série d émissions Cette série, diffusée pour les écoles sur les ondes de TFO,

Plus en détail

Et avant, c était comment?

Et avant, c était comment? 3 Et avant, c était comment? Objectifs de l unité Tâche La première partie de l évaluation comprend une tâche, QUELS CHANGEMENTS!, divisée en quatre phases. Dans la première phase, il s agit d écouter

Plus en détail

L enseignement/apprentissage de la prononciation des langues assisté par ordinateur : le cas du français langue étrangère.

L enseignement/apprentissage de la prononciation des langues assisté par ordinateur : le cas du français langue étrangère. L enseignement/apprentissage de la prononciation des langues assisté par ordinateur : le cas du français langue étrangère Sachiko KOMATSU La composante phonétique n est pas suffisamment traitée dans l

Plus en détail

Probabilité. Table des matières. 1 Loi de probabilité 2 1.1 Conditions préalables... 2 1.2 Définitions... 2 1.3 Loi équirépartie...

Probabilité. Table des matières. 1 Loi de probabilité 2 1.1 Conditions préalables... 2 1.2 Définitions... 2 1.3 Loi équirépartie... 1 Probabilité Table des matières 1 Loi de probabilité 2 1.1 Conditions préalables........................... 2 1.2 Définitions................................. 2 1.3 Loi équirépartie..............................

Plus en détail

Document à l attention de l enseignant Grande section

Document à l attention de l enseignant Grande section ÉCOLE : CLASSE : Numéro confidentiel de saisie : Document à l attention de l enseignant Grande section Passation 1 Évaluations «prévention de l illettrisme» - 31-2010-2011 Présentation générale Dans le

Plus en détail

LANGUE : UF1 - NIVEAU ELEMENTAIRE

LANGUE : UF1 - NIVEAU ELEMENTAIRE COMMUNAUTE FRANCAISE MINISTERE DE L'EDUCATION, DE LA RECHERCHE ET DE LA FORMATION ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION LANGUE : UF1 - NIVEAU ELEMENTAIRE

Plus en détail

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Nom : Prénom :.. MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Récapitulatif pour la validation du Diplôme National du Brevet (Attestation du Niveau A2 en Langue Vivante) : ACTIVITES

Plus en détail

Projet de programme pour le cycle 2

Projet de programme pour le cycle 2 Projet de programme pour le cycle 2 9 avril 2015 Avant propos La commande ministérielle Par une lettre au Président du Conseil supérieur des programmes datée du 4 décembre 2013, le Ministre de l éducation

Plus en détail

Animation pédagogique IUFM de Colmar Mercredi 30 janvier 2013 Anne Gasser (IEN maternelle), Laurence Prévost (PEMF), David Tournier (CPAIEN)

Animation pédagogique IUFM de Colmar Mercredi 30 janvier 2013 Anne Gasser (IEN maternelle), Laurence Prévost (PEMF), David Tournier (CPAIEN) S APPROPRIER LE LANGAGE : Échanger, s exprimer TPS, PS, MS Animation pédagogique IUFM de Colmar Mercredi 30 janvier 2013 Anne Gasser (IEN maternelle), Laurence Prévost (PEMF), David Tournier (CPAIEN) Plan

Plus en détail

Indications pour une progression au CM1 et au CM2

Indications pour une progression au CM1 et au CM2 Indications pour une progression au CM1 et au CM2 Objectif 1 Construire et utiliser de nouveaux nombres, plus précis que les entiers naturels pour mesurer les grandeurs continues. Introduction : Découvrir

Plus en détail

S entraîner au calcul mental

S entraîner au calcul mental E F C I - R E H S E S O S A PHOTOCOPIER S R U C Une collection dirigée par Jean-Luc Caron S entraîner au calcul mental CM Jean-François Quilfen Illustrations : Julie Olivier Sommaire Introduction au calcul

Plus en détail

Quels sont les indices observés chez les enfants présentant un trouble de traitement auditif?

Quels sont les indices observés chez les enfants présentant un trouble de traitement auditif? Le trouble de traitement auditif _TTA Entendre n est pas comprendre. Détecter les sons représente la première étape d une série de mécanismes auditifs qui sont essentiels pour la compréhension de la parole

Plus en détail

La téléphonie via Internet..(VoIP) Une solution économique et versatile

La téléphonie via Internet..(VoIP) Une solution économique et versatile Skype-1, Atelier 116 Pour débutant La téléphonie via Internet..(VoIP) Une solution économique et versatile Par Robert Landry, révisé par Michel Bédard (revd-mai-2012) Plan du cours Skype-1 Possibilitées

Plus en détail

ENTRE LES MURS : L entrée en classe

ENTRE LES MURS : L entrée en classe ENTRE LES MURS : L entrée en classe Réalisation : Laurent Cantet Production : Haut et Court Genre : comédie dramatique Adaptation du livre «Entre les murs» de François Bégaudeau, éditions Gallimard 2006.

Plus en détail

AIDE PERSONNALISEE AUX ELEVES DE MATERNELLE. Ce dispositif nécessite un temps de repérage, de concertation, de préparation et de régulation

AIDE PERSONNALISEE AUX ELEVES DE MATERNELLE. Ce dispositif nécessite un temps de repérage, de concertation, de préparation et de régulation AIDE PERSONNALISEE AUX ELEVES DE MATERNELLE Ce dispositif nécessite un temps de repérage, de concertation, de préparation et de régulation En maternelle, il doit privilégier la prévention. Objectifs :

Plus en détail

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES Nom... Prénom... Date de naissance... Note aux parents Le livret personnel de compétences vous permet de suivre la progression des apprentissages de votre enfant à l école et au collège. C est un outil

Plus en détail

Projet liaison CM2/6 ème LVE 2014

Projet liaison CM2/6 ème LVE 2014 Projet liaison CM2/6 ème LVE 2014 En quelques mots Un certain nombre de compétences langagières attendues en fin de cycle 3 pour l'anglais a été mis en œuvre par une classe de CM2 de la circonscription

Plus en détail

Statistique : Résumé de cours et méthodes

Statistique : Résumé de cours et méthodes Statistique : Résumé de cours et méthodes 1 Vocabulaire : Population : c est l ensemble étudié. Individu : c est un élément de la population. Effectif total : c est le nombre total d individus. Caractère

Plus en détail

Aider les élèves qui en ont le plus besoin. Animation pédagogique 17 septembre 2008

Aider les élèves qui en ont le plus besoin. Animation pédagogique 17 septembre 2008 Aider les élèves qui en ont le plus besoin Animation pédagogique 17 septembre 2008 Un facteur de réussite scolaire : les capacités métacognitives de l élève Wang M.-C. (1990) Qu est-ce que la métacognition?

Plus en détail

La téléphonie via Internet..(VoIP) Une solution économique et versatile

La téléphonie via Internet..(VoIP) Une solution économique et versatile Skype-1, Atelier 116 Pour débutant La téléphonie via Internet..(VoIP) Une solution économique et versatile Titulaire: Michel Bédard (revj-avril-2013) Plan du cours (Skype-1) Possibilités multiples de SKYPE

Plus en détail

DOSSIER 1 AMÉNAGER LA CLASSE DES TOUT-PETITS

DOSSIER 1 AMÉNAGER LA CLASSE DES TOUT-PETITS DOSSIER 1 AMÉNAGER LA CLASSE DES TOUT-PETITS L agencement des espaces de la classe de tout-petits et de l école Les espaces et les équipements de l école sont conçus pour être au service des apprentissages

Plus en détail

3. Les METHODES AUDIO-VISUELLES : la méthodologie SGAV ou une approche structuro-globale de la langue

3. Les METHODES AUDIO-VISUELLES : la méthodologie SGAV ou une approche structuro-globale de la langue 3. Les METHODES AUDIO-VISUELLES : la méthodologie SGAV ou une approche structuro-globale de la langue Les méthodes audio visuelles seront définies dans ce cours comme des méthodologies dont la cohérence

Plus en détail

CHAPITRE 1 STRUCTURE DU NIVEAU B2 POUR LE FRANÇAIS

CHAPITRE 1 STRUCTURE DU NIVEAU B2 POUR LE FRANÇAIS chapitre_1_2_3.qxd 29/06/04 10:46 Page 15 CHAPITRE 1 STRUCTURE DU NIVEAU B2 POUR LE FRANÇAIS Les référentiels par langue élaborés dans le cadre du Conseil de l Europe sont avant tout, comme Un niveau-seuil

Plus en détail

L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes

L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes Les 3 objectifs sont poursuivis aussi bien à l'école maternelle, qu'à l école primaire MATERNELLE * Favoriser la construction des actions motrices

Plus en détail

Et si j étais Marty Mac Fly Ou comment remonter le temps avec une tablette tactile (Ipad)

Et si j étais Marty Mac Fly Ou comment remonter le temps avec une tablette tactile (Ipad) Et si j étais Marty Mac Fly Ou comment remonter le temps avec une tablette tactile (Ipad) Résumé L'idée de départ pour ce projet est de permettre à des élèves de CP/CE1 et de CM2 de prendre conscience

Plus en détail

La construction du temps et de. Construction du temps et de l'espace au cycle 2, F. Pollard, CPC Bièvre-Valloire

La construction du temps et de. Construction du temps et de l'espace au cycle 2, F. Pollard, CPC Bièvre-Valloire La construction du temps et de l espace au cycle 2 Rappel de la conférence de Pierre Hess -Démarche de recherche: importance de se poser des questions, de chercher, -Envisager la démarche mentale qui permet

Plus en détail

Situations pédagogiques Outils pour les différents profils

Situations pédagogiques Outils pour les différents profils La numération au C1, C2, C3 Cycle 2 Cycle 3 La perception du nombre, de la pluralité Situations pédagogiques Outils pour les différents profils Les «flash cards» avec les différentes représentations d

Plus en détail

DIPLÔME APPROFONDI DE LANGUE FRANÇAISE

DIPLÔME APPROFONDI DE LANGUE FRANÇAISE DIPLÔME APPROFONDI DE LANGUE FRANÇAISE Niveau C2 du Cadre européen commun de référence pour les langues NATURE DES ÉPREUVES DURÉE NOTE SUR 1 2 Compréhension et production orales Epreuve en trois parties

Plus en détail

Qu est-ce qu une problématique?

Qu est-ce qu une problématique? Fiche méthodologique préparée par Cécile Vigour octobre 2006 1 Qu est-ce qu une problématique? Trois étapes : 1. Définition de la problématique 2. Qu est-ce qu une bonne problématique? 3. Comment problématiser?

Plus en détail

SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE. alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT

SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE. alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT SOCLE COMMUN ET PROGRAMMES La référence pour la rédaction

Plus en détail

Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans

Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans Page 1 Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans Sommaire 1. Cadre institutionnel

Plus en détail

majuscu lettres accent voyelles paragraphe L orthographe verbe >>>, mémoire préfixe et son enseignement singulier usage écrire temps copier mot

majuscu lettres accent voyelles paragraphe L orthographe verbe >>>, mémoire préfixe et son enseignement singulier usage écrire temps copier mot majuscu conjugaison >>>, L orthographe singulier syllabe virgule mémoire lettres et son enseignement graphie suffixe usage accent ; écrire féminin temps voyelles mot point Renforcer l enseignement de l

Plus en détail

Catalogue DIF. Formations linguistiques

Catalogue DIF. Formations linguistiques Catalogue DIF Formations linguistiques 2012 LANGUES STRATEGIES - Siège social : 2, Pôle Atlantis BP 72 28002 CHARTRES Cedex France Tel: +33. (0)2.37.34.70.70 Fax: +33. (0)2.37.34.31.25 contact@langues-strategies.fr

Plus en détail

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique I Contexte du métier 1. Définition Les professeurs de musique diplômés d'état sont chargés

Plus en détail

L écoute ritualisée au cycle 3

L écoute ritualisée au cycle 3 L écoute ritualisée au cycle 3 Documents d application des programmes La sensibilité, l imagination, la création Éducation artistique école élémentaire Ministère de la Jeunesse, de l Éducation nationale

Plus en détail

TECHNIQUES D ÉDUCATION À L ENFANCE

TECHNIQUES D ÉDUCATION À L ENFANCE 2 TECHNIQUES D ÉDUCATION À L ENFANCE Application Icône Catégorie Compétence Description Prix Les jeux de puzzles pour les enfants Jeux Apprendre des mots en faisant des cassetête Le jeu de puzzle est unique

Plus en détail

Les nouveaux programmes de l él. école primaire. Projet soumis à consultation

Les nouveaux programmes de l él. école primaire. Projet soumis à consultation Les nouveaux programmes de l él primaire Projet soumis à consultation primaire Les nouveaux programmes sont plus courts : environ 36 pages format BO contre 104. Ils sont écrits dans un langage clair sans

Plus en détail

Exemples de différenciations pédagogiques en classe. Elémentaires Collèges. Ordinaires & ASH

Exemples de différenciations pédagogiques en classe. Elémentaires Collèges. Ordinaires & ASH Exemples de différenciations pédagogiques en classe. Elémentaires Collèges Ordinaires & ASH PRESENTATION ESPRIT DES OUTILS PRESENTES L objectif de cette plaquette est de proposer des tours de mains aux

Plus en détail

Ecrire avant de savoir lire : l écriture tâtonnée permet-elle de mieux préparer les élèves de maternelle à l apprentissage de la lecture?

Ecrire avant de savoir lire : l écriture tâtonnée permet-elle de mieux préparer les élèves de maternelle à l apprentissage de la lecture? GOUTTE LANGLAIS Patricia Ecrire avant de savoir lire : l écriture tâtonnée permet-elle de mieux préparer les élèves de maternelle à l apprentissage de la lecture? CAFIPEMF Session 2008/2009 1 Sommaire

Plus en détail

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT EPS / DANSE ART / DANSE Elèves du lycée Bréquigny à Rennes, Avril 2014 1 Les deux options facultatives danse au BAC Ce livret a été

Plus en détail

Séquence 1. Découverte de l album. Objectifs. Présentation générale des activités. Déroulement détaillé

Séquence 1. Découverte de l album. Objectifs. Présentation générale des activités. Déroulement détaillé Séquence 1 La couverture chaleureuse explose de joie. Dans un équilibre joyeux, deux enfants, le nez au vent, galopent vers leurs espérances et leurs rêves portés par les trois petits mots : «Si j étais»

Plus en détail

Utilisation des nombres pour résoudre des problèmes Aspect cardinal Maternelle MS-GS. Francette Martin

Utilisation des nombres pour résoudre des problèmes Aspect cardinal Maternelle MS-GS. Francette Martin Utilisation des nombres pour résoudre des problèmes Aspect cardinal Maternelle MS-GS Francette Martin Voici une situation fondamentale faisant intervenir le nombre cardinal : l enfant doit aller chercher

Plus en détail

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE L ÉCOLE PRIMAIRE PROJET SOUMIS À CONSULTATION

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE L ÉCOLE PRIMAIRE PROJET SOUMIS À CONSULTATION LES NOUVEAUX PROGRAMMES (20 février ) 2 SOMMAIRE NOUVEAUX PROGRAMMES TEXTE SOUMIS À CONSULTATION 3 PRÉAMBULE 4 PROGRAMME DE L ÉCOLE MATERNELLE : petite section, moyenne section, grande section 9 PROGRAMME

Plus en détail

Tux Paint. 1. Informations générales sur le logiciel. Auteur : Bill Kendrick et l équipe de développement de New Breed Software

Tux Paint. 1. Informations générales sur le logiciel. Auteur : Bill Kendrick et l équipe de développement de New Breed Software 1. Informations générales sur le logiciel Auteur : Bill Kendrick et l équipe de développement de New Breed Software Version : 0.9.13 Licence : GPL Date de parution : octobre 2004 Environnement requis :

Plus en détail

UNE EXPERIENCE, EN COURS PREPARATOIRE, POUR FAIRE ORGANISER DE L INFORMATION EN TABLEAU

UNE EXPERIENCE, EN COURS PREPARATOIRE, POUR FAIRE ORGANISER DE L INFORMATION EN TABLEAU Odile VERBAERE UNE EXPERIENCE, EN COURS PREPARATOIRE, POUR FAIRE ORGANISER DE L INFORMATION EN TABLEAU Résumé : Cet article présente une réflexion sur une activité de construction de tableau, y compris

Plus en détail

Coup d oeil sur. Le langage. Votre bébé apprend à parler

Coup d oeil sur. Le langage. Votre bébé apprend à parler Coup d oeil sur Le langage Votre bébé apprend à parler Le langage Que savons-nous? À sa naissance, votre bébé est déjà prêt à apprendre à parler! Son cerveau lui permet déjà de découvrir les sons, les

Plus en détail

S'intégrer à l'école maternelle: indicateurs affectifs et linguistiques pour des enfants allophones en classe ordinaire

S'intégrer à l'école maternelle: indicateurs affectifs et linguistiques pour des enfants allophones en classe ordinaire S'intégrer à l'école maternelle: indicateurs affectifs et linguistiques pour des enfants allophones en classe ordinaire Nathalie Gettliffe, Université de Strasbourg Hortense Rengade-Bouchard, Académie

Plus en détail

OUTILS DE GESTION ET D EVALUATION AU POSTE : Collecte/réparation/vente d électroménager. Assistant(e) secrétaire commercial(e)

OUTILS DE GESTION ET D EVALUATION AU POSTE : Collecte/réparation/vente d électroménager. Assistant(e) secrétaire commercial(e) OUTILS DE GESTION ET D EVALUATION AU POSTE : Collecte/réparation/vente d électroménager Assistant(e) secrétaire commercial(e) Référentiel d activités+analyse d activités Référentiel de compétences Référentiel

Plus en détail

I/ CONSEILS PRATIQUES

I/ CONSEILS PRATIQUES D abord, n oubliez pas que vous n êtes pas un enseignant isolé, mais que vous appartenez à une équipe. N hésitez jamais à demander des idées et des conseils aux autres collègues (linguistes et autres)

Plus en détail

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT POUR UNE MISE EN ŒUVRE REUSSIE DES ACTIVITES PEDAGOGIQUES COMPLEMENTAIRES

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT POUR UNE MISE EN ŒUVRE REUSSIE DES ACTIVITES PEDAGOGIQUES COMPLEMENTAIRES Rentrée 2013 GUIDE D ACCOMPAGNEMENT POUR UNE MISE EN ŒUVRE REUSSIE DES ACTIVITES PEDAGOGIQUES COMPLEMENTAIRES Direction des services départementaux de l éducation nationale de la Corrèze I. Les Activités

Plus en détail

SECTION 5 BANQUE DE PROJETS

SECTION 5 BANQUE DE PROJETS SECTION 5 BANQUE DE PROJETS INF 4018 BANQUE DE PROJETS - 1 - Banque de projets PROJET 2.1 : APPLICATION LOGICIELLE... 3 PROJET 2.2 : SITE WEB SÉMANTIQUE AVEC XML... 5 PROJET 2.3 : E-LEARNING ET FORMATION

Plus en détail

QUELS OUTILS SONT UTILISES POUR LES ACTIVITES DE REHABILITATION EN ESAD

QUELS OUTILS SONT UTILISES POUR LES ACTIVITES DE REHABILITATION EN ESAD QUELS OUTILS SONT UTILISES POUR LES ACTIVITES DE REHABILITATION EN ESAD UN TRAVAIL D ÉQUIPE 14.04.14 E. Orer, ergothérapeute M.Delhaye, ASG C.Germonprez, ASG M.Ladeiro, ASG POURQUOI CRÉER, ADAPTER OU PERSONNALISER

Plus en détail

Diapo 1. Objet de l atelier. Classe visée. Travail en co-disciplinarité (identité et origine académique des IEN)

Diapo 1. Objet de l atelier. Classe visée. Travail en co-disciplinarité (identité et origine académique des IEN) COMMENTAIRE Séminaire national Réforme de la série Gestion-administration Lyon 10 et 11 mai 2012 Vendredi matin Martine DECONINCK (IEN EG), Michèle SENDRE (IEN L), Isabelle VALLOT (IEN EG) Diapo 1. Objet

Plus en détail

Quelques pistes pour exploiter les outils disponibles du logiciel «Notebook» en classe d éducation préscolaire

Quelques pistes pour exploiter les outils disponibles du logiciel «Notebook» en classe d éducation préscolaire Quelques pistes pour exploiter les outils disponibles du logiciel «Notebook» en classe d éducation préscolaire Source de l image : Service national du RÉCIT à l éducation préscolaire Auteures : Manon Desrosiers

Plus en détail

Bibliothèque des Compétences clés

Bibliothèque des Compétences clés Bibliothèque des Compétences clés Modules Jours Heures S exprimer oralement 3 21 S exprimer à l écrit 4 28 Manipuler les chiffres et les ordres de grandeur 5 35 Utiliser les principaux outils bureautiques

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1 TP A.1 Page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/5 - une

Plus en détail

Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION

Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION Classe de terminale de la série Sciences et Technologie du Management et de la Gestion Préambule Présentation Les technologies de l information

Plus en détail

INTRANET: Pédagogie générale

INTRANET: Pédagogie générale INTRANET: Pédagogie générale Les objectifs généraux : trois axes fondamentaux et trois types d activités associées. Les outils : A. Le cahier d ordinateur. B. Le projet de classe. C. Les projets personnels.

Plus en détail

L ECOLE MATERNELLE. Groupe de travail départemental

L ECOLE MATERNELLE. Groupe de travail départemental inspection académique Y v e l i n e s é d u c a t i o n n a t i o n a l e e n s e i g n e m e n t s u p é r i e u r r e c h e r c h e L ECOLE MATERNELLE Groupe de travail départemental Responsable du groupe

Plus en détail

PROJET DE PROGRAMME ÉCOLE MATERNELLE

PROJET DE PROGRAMME ÉCOLE MATERNELLE PROJET DE PROGRAMME ÉCOLE MATERNELLE 3 juillet 2014 Page 1 sur 23 Les missions de l école maternelle 1. L école maternelle : un cycle unique et fondamental pour la réussite de tous La loi de Refondation

Plus en détail