Programme accédant et/ou modifiant des données persistantes (fichier ou BD) avec propriétés :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Programme accédant et/ou modifiant des données persistantes (fichier ou BD) avec propriétés :"

Transcription

1 Transaction réservation(date, nbplace) select reste into r from RESERVATION where dateresa=:date si (r >= nbplace) alors update RESERVATION set reste=reste-nbplace where dateresa=:date éditer-place(date, nbplace) valider transaction sinon imprimer réservation impossible annuler transaction finsi Fin transaction Programme accédant et/ou modifiant des données persistantes (fichier ou BD) avec propriétés : A : atomicité (tout ou rien) C : cohérence (respect des contraintes définies sur les données) I : isolation (garantie de non interférence entre des transactions s exécutant concurremment) D : durabilité (état produit par la transaction ne peut être perdu) Transaction centralisée : toutes les opérations d accès et de maj aux données persistantes ont lieu sur le même site (et le même système) Transaction répartie : les opérations d accès et/ou de maj aux données ont lieu sur au moins deux sites

2 Agence de voyage Réserver avion Réserver un voyage (transaction globale) Réserver hôtel Réserver voiture Transactions locales! Contrôle de concurrence gérer les accès simultanés de plusieurs transactions sur la même donnée sinon risque de perte de mise à jour, de violation de CI, de lecture impropre, de lecture de données sales,... gestion de l'atomicité globale Exécution séquentielle des transactions = pas de problème. Objectif: ordonnancer les actions des transactions concurrentes de façon à produire le même résultat qu'une exécution séquentielle (principe de sérialisation) Détection des conflits d'accès aux objets par des transactions concurrentes. $%& Méthodes de contrôle continu (pessimistes) Le contrôle de dépendance a lieu à chaque conflit pendant l'exécution d'une transaction: Verrouillage: les objets sont verrouillés avant utilisation; en cas de conflit, une transaction attend la libération du verrou associé à l'objet partagé; Estampillage: un ordre de sérialisation est défini à l'aide d'estampilles; en cas de conflit, on force les transactions à s'exécuter selon la relation d'ordre. Méthodes de contrôle à postériori (optimistes) contrôle a lieu lors de la validation de la transaction en observant si la transaction à valider entre en conflit avec les transactions ayant validé depuis le début de son exécution " #

3 (! Méthode utilisée dans les systèmes commerciaux bien connue et maîtrisée (verrouillage 2 phases) en cas de problème force l'attente mais pas l'abandon (au contraire d'estampillage et optimiste) nécessite de détecter les dead-locks (construction d'un graphe d'attente) Passage en réparti naturel sauf détection de deadlocks qui devient complexe pas possible de construire le graphe d'attente global revient à des solutions abruptes type timeout (!%*+, Prise de verrous Libération de verrous temps Si phase de libération lors de la validation : verrouillage 2 phases strict (cas des systèmes commerciaux) Efficace si durée de la transaction courte ' ) - Appli Gestion de comptes bancaires Appli Banque CCP Oracle Appli Banque CL Sybase Transaction globale TG : virement de 1000FR du CCP vers CL Transactions locales : retrait de 1000Fr du CCP (TL CCP) dépôt de 1000Fr sur CL (TL CL) TL CCP + TL CL = TG? -. *, Une transaction répartie se décompose en une séquence de transactions centralisées chaque transaction centralisée est atomique mais une somme de comportements atomiques n'est pas atomique! Besoin de protocoles de terminaison spécifique pour assurer l'atomicité globale protocole le plus utilisé : validation deux phases (2 Phase-)

4 /0123 Participant 1 Début T2 Participant 2 Début T1 (not ) (not ) (abort) décision (abort) Composition de transactions n est pas atomique atomicité d une transaction répartie doit être assurée par un protocole de synchronisation des sites impliqués dans la transaction (protocole de validation à deux phases ou V2P) les SGBD commerciaux implantent une version propriétaire du V2P $4/ Application program Interface native (SQL, ) Resource manager Interface XA Interface TX Transaction manager $4/ moniteurs transactionnels ouverts implantent DTP tout SGBD supportant l interface XA peut être piloté par un moniteur transactionnel (plupart des SGBD commerciaux) XA et TX ne gère que l aspect transactionnel (début et fin de la transaction, démarrage d un nouveau site, ) repris par OTS (Corba) et JTS (Java)

5 $ 5 extension des moniteurs transactionnels «anciens» (CICS d IBM par exemple) à la gestion de transactions réparties hétérogènes implantation du modèle DTP (Distributed Transaction Processing) de X/Open TUXEDO (BEA), CICS (IBM), ENCINA (Transarc), TopEnd (Nixdorf, ATT) 6 Celles d un middleware de données en environnement multi-serveurs équilibrage de charge administration centralisée des systèmes gestion répartie des transactions entre SGBD hétérogènes " # Participant : site (SGBD) qui a exécuté au moins une instruction de la transaction globale : site qui prend en charge la validation deux phases (peut être un site spécifique ou un participant) information nécessaire pour le : connaître le début et la fin de la transaction globale ainsi que tous les sites impliqués nombre de messages : 4 N (sauf multicast) abort peut être anticipé par un participant mais pas le commit Participant 1 Début T2 Participant 2 Début T1 décision ' )

6 .. Participant 1 Participant 2 timeout presume abort abort abort Recouvre Participant 1 Participant 2 décision Recouvre 4! Participant 1 Participant 2 (abort) Recouvre décision (abort) Transaction globale terminaison TL1 attente TL2 attente TL3 attente

7 - 7 But : améliorer la V2P en permettant la validation anticipée (empêche les blocages) chaque transaction peut valider (et abandonner) indépendament des autres problème si la décision globale est l'abandon, il faut pouvoir défaire les transactions validées possible si chaque transaction possède une transaction symétrique dite de compensation (pb n'existe pas toujours et plus de code à écrire) si des transactions ont accédées aux données modifiées par les transactions compensées elles doivent être abandonnées en cascade Avantages : assure l atomicité globale beaucoup d implantations Inconvénients : performances (beaucoup de messages échangés) blocage (site reste bloqué depuis la fin de la transaction locale jusqu au ) sensibilité aux s difficile à mettre en oeuvre sur Internet

Programme accédant et/ou modifiant des données persistantes (fichier ou BD) avec propriétés :

Programme accédant et/ou modifiant des données persistantes (fichier ou BD) avec propriétés : extension des moniteurs transactionnels «anciens» (CICS d IBM par exemple) à la gestion de transactions réparties hétérogènes implantation du modèle DTP (Distributed Transaction Processing) de X/Open TUXEDO

Plus en détail

Concurrence. Concurrence d accès. Nicolas Travers nicolas.travers@cnam.fr

Concurrence. Concurrence d accès. Nicolas Travers nicolas.travers@cnam.fr Concurrence Concurrence d accès FIP1 - Bases de Données Nicolas Travers nicolas.travers@cnam.fr Équipe Vertigo Laboratoire CEDRIC Conservatoire National des Arts & Métiers, Paris, France 1 / 36 Plan Concurrence

Plus en détail

Cours Bases de données 2ème année IUT

Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bases de données 2ème année IUT Cours 12 : Concurrence d accès Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/cours Plan 1 Accès concurrents Définitions Verrous Collisions Niveaux de cohérence Blocage

Plus en détail

Module BDR Master d Informatique (SAR)

Module BDR Master d Informatique (SAR) Module BDR Master d Informatique (SAR) Cours 9- Transactions réparties Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr Transactions réparties Gestion de transactions Transactions dans un système réparti Protocoles de

Plus en détail

Définition: Transaction

Définition: Transaction Concurrence des accès Atomicité à la concurrence Concurrency atomicity Concepts 2PL Définition: Transaction Une transaction est une unité de travail Un ensemble d actions qui prend la base de données dans

Plus en détail

Réplication des données

Réplication des données Réplication des données Christelle Pierkot FMIN 306 : Gestion de données distribuées Année 2009-2010 Echange d information distribuée Grâce à un serveur central Une seule copie cohérente Accès à distance

Plus en détail

Cours de Base de Données Cours n.12

Cours de Base de Données Cours n.12 Cours de Base de Données Cours n.12 Gestion des transactions : contrôle de concurrence Elisabetta De Maria - http://www.i3s.unice.fr/ edemaria/ UFR Sciences et Laboratoire I3S, CNRS 2013-2014 Université

Plus en détail

WWW - Intérêts du Web

WWW - Intérêts du Web WWW - Intérêts du Web client universel facilité d'emploi standards ouverts intégration des autres services Internet extensibilité du système faibles coûts logiciel et réseau utilisation au sein d'une entreprise

Plus en détail

6 Transactions (sécurité des données, gestion des accès concurrents)

6 Transactions (sécurité des données, gestion des accès concurrents) 6 Transactions (sécurité des données, gestion des accès concurrents) Transaction Définition : suite d'actions (lectures/écritures) qui manipule/modifie le contenu d une BD en maintenant la cohérence des

Plus en détail

Les transactions 1/40. I même en cas de panne logicielle ou matérielle. I Concept de transaction. I Gestion de la concurrence : les solutions

Les transactions 1/40. I même en cas de panne logicielle ou matérielle. I Concept de transaction. I Gestion de la concurrence : les solutions 1/40 2/40 Pourquoi? Anne-Cécile Caron Master MAGE - BDA 1er trimestre 2013-2014 Le concept de transaction va permettre de définir des processus garantissant que l état de la base est toujours cohérent

Plus en détail

Systèmes transactionnels

Systèmes transactionnels Systèmes transactionnels TP : Transaction processing IF G.Beuchot 1 La transaction Traitement correspondant à une opération élémentaire caractérisée par ses propriétés ACID Atomicité entièrement ou pas

Plus en détail

Bases de données et sites WEB Licence d informatique LI345

Bases de données et sites WEB Licence d informatique LI345 Bases de données et sites WEB Licence d informatique LI345 Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr http://www-bd.lip6.fr/ens/li345-2013/index.php/lescours 1 Contenu Transactions en pratique Modèle relationnel-objet

Plus en détail

Rappel sur les Transactions

Rappel sur les Transactions Rappel sur les Transactions Didier DONSEZ Université Joseph Fourier (Grenoble 1) IMAG/LSR/ADELE Didier.Donsez@imag.fr Agenda Notion de Transaction Propriétés ACID Contrôle de concurrence Reprise sur Panne

Plus en détail

Les transactions 1/46. I même en cas de panne logicielle ou matérielle. I Concept de transaction. I Gestion de la concurrence : les solutions

Les transactions 1/46. I même en cas de panne logicielle ou matérielle. I Concept de transaction. I Gestion de la concurrence : les solutions 1/46 2/46 Pourquoi? Anne-Cécile Caron Master MAGE - SGBD 1er trimestre 2014-2015 Le concept de transaction va permettre de définir des processus garantissant que l état de la base est toujours cohérent

Plus en détail

10/04/2011. Serveur de données. Serveur de données. Client. Programme d'application Logiciel intermédiaire Pilote de télécommunication.

10/04/2011. Serveur de données. Serveur de données. Client. Programme d'application Logiciel intermédiaire Pilote de télécommunication. 1 BD locale BD locale Programme d'application Logiciel intermédiaire Client SGBD réparti Logiciel intermédiaire données SGBD réparti Logiciel intermédiaire données 2 Bénéfices potentiels Performance Fiabilité

Plus en détail

Architecture serveur de pages (2) Bilan architecture serveur de pages. Architecture multi-serveur. Pertes de mise à jour

Architecture serveur de pages (2) Bilan architecture serveur de pages. Architecture multi-serveur. Pertes de mise à jour Introduction Chapitre 5. Implémentation des SGBDO 1 architectures client/serveur 2 concurrence, pannes 3 Quelques SGBDRO 4 Quelques SGBDOO années 80 : serveur : BD client : applications et langages appel

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 16 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 10 - Les Enterprise Java Beans ( aux serveurs ) Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques

Plus en détail

synchronisation et communication entre processus Synchronisation et communication entre processus

synchronisation et communication entre processus Synchronisation et communication entre processus 1 Synchronisation et communication entre processus Accès à des ressources communes 2 Exemple: compte bancaire dont montant en A sur disque programme pour ajouter 100: lire(n,a) N := N+100 écrire(n,a) 2

Plus en détail

Transactionnel et transactionnel réparti. Source R.CHEVANCE G.Gardarin

Transactionnel et transactionnel réparti. Source R.CHEVANCE G.Gardarin 1 Transactionnel et transactionnel réparti Source R.CHEVANCE G.Gardarin Plan Concept de transaction - Propriétés ACID Transactionnel réparti Moniteur transactionnel Modèle X/Open Exemple de moniteur transactionnel:

Plus en détail

Cours Bases de données

Cours Bases de données Cours Bases de données Concurrence d accès 3 année (MISI) Antoine Cornuéjols www.lri.fr/~antoine antoine.cornuejols@agroparistech.fr Contrôle de la concurrence d accès 1. Introduction 1.1. Systèmes multi-utilisateurs

Plus en détail

Implémentation des SGBD

Implémentation des SGBD Implémentation des SGBD Structure générale des applications Application utilisateur accédant à des données d'une base Les programmes sous-jacents contiennent du code SQL Exécution : pendant l'exécution

Plus en détail

Pierre Parrend IUT Lumière Lyon II, 2005-2006 pierre.parrend@univ-lyon2.fr. Bases de Données Avancées - Transactions

Pierre Parrend IUT Lumière Lyon II, 2005-2006 pierre.parrend@univ-lyon2.fr. Bases de Données Avancées - Transactions Pierre Parrend IUT Lumière Lyon II, 2005-2006 pierre.parrend@univ-lyon2.fr Bases de Données Avancées - Transactions Sommaire I. Introduction II. Transactions et SQL III. Contrôle de la Concurrence IV.

Plus en détail

Transcations réparties. Concept de transaction. Exemple de transaction. Propriétés des transactions (ACIDité) Page 1

Transcations réparties. Concept de transaction. Exemple de transaction. Propriétés des transactions (ACIDité) Page 1 Transcations réparties Concept de transaction Gestion de transactions Transactions dans un système réparti Une transaction est une collection d'actions qui transforment la BD (ou des fichiers) depuis un

Plus en détail

Les serveurs d applications :une introduction

Les serveurs d applications :une introduction Les serveurs d applications : une introduction Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com Octobre 2006 Plan de la présentation

Plus en détail

Cours de Systèmes d Exploitation

Cours de Systèmes d Exploitation Licence d informatique Synchronisation et Communication inter-processus Hafid Bourzoufi Université de Valenciennes - ISTV Introduction Les processus concurrents s exécutant dans le système d exploitation

Plus en détail

Bases de données temps-réel www.enst.fr/~talel/cours/tram/rtdbms.pdf

Bases de données temps-réel www.enst.fr/~talel/cours/tram/rtdbms.pdf Bases de données temps-réel www.enst.fr/~talel/cours/tram/rtdbms.pdf Talel.Abdessalem@enst.fr Plan Applications temps réel et SGBD Les SGB traditionnels Modèles et approches pour le temps réel Produits

Plus en détail

Systèmes de gestion de bases de données

Systèmes de gestion de bases de données Systèmes de gestion de bases de données Introduction a la notion de transaction P. Rigaux Cnam, dépt. informatique May 20, 2015 PR (Cnam, dépt. info) Systèmes de gestion de bases de données May 20, 2015

Plus en détail

Introduction. aux environnements de distribution et architectures reparties. Introduction

Introduction. aux environnements de distribution et architectures reparties. Introduction aux environnements de distribution et architectures reparties 1 Définition et Caractéristiques! Définition! Système formé de composants matériels ou logiciels localisés sur des ordinateurs en réseau qui

Plus en détail

12. Concurrence et transactions. OlivierCuré [ocure@univ-mlv.fr]

12. Concurrence et transactions. OlivierCuré [ocure@univ-mlv.fr] 12. Concurrence et transactions 354 Plan Notion de transaction Théorie de la concurrence Sérialisation Techniques pessimistes et optimistes Gestion de transactions Validation Reprise après panne 355 12.1

Plus en détail

Les journées SQL Server 2013

Les journées SQL Server 2013 Les journées SQL Server 2013 Un événement organisé par GUSS Les journées SQL Server 2013 Les Verrous Arian Papillon, MVP SQL Server Frédéric Brouard, MVP SQL Server Un événement organisé par GUSS Arian

Plus en détail

Gestion des transactions et accès concurrents dans les bases de données relationnelles

Gestion des transactions et accès concurrents dans les bases de données relationnelles Gestion des transactions et accès concurrents dans les bases de données relationnelles Bernard ESPINASSE Professeur à Aix-Marseille Université (AMU) Ecole Polytechnique Universitaire de Marseille Fev.

Plus en détail

Bases de données avancées Concurrence d'accès et reprise

Bases de données avancées Concurrence d'accès et reprise Bases de données avancées Concurrence d'accès et reprise Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Master Informatique M1 Cours BDA Plan La notion de transaction Les problèmes de la concurrence Problèmes

Plus en détail

Données Réparties. Thibault BERNARD. thibault.bernard@univ-reims.fr

Données Réparties. Thibault BERNARD. thibault.bernard@univ-reims.fr Données Réparties Thibault BERNARD thibault.bernard@univ-reims.fr Sommaire Introduction Gestion de la concurrence Reprise après panne Gestion des données dupliquées Sommaire Introduction Gestion de la

Plus en détail

EJB avancés. Transactions Sécurité Ressources Performances

EJB avancés. Transactions Sécurité Ressources Performances EJB avancés Transactions Sécurité Ressources Performances Les transactions Concept fondamental dans les applications distribuées Indispensable pour une exécution sure des services Difficile à mettre en

Plus en détail

Transactions et concurrence

Transactions et concurrence Transactions et concurrence Le concept de transaction Les états d une transaction Exécutions concurrentes Sérialisabilité Définition des transactions dans SQL Test de sérialisabilité Le concept de transaction

Plus en détail

Systèmes de gestion de bases de données

Systèmes de gestion de bases de données Systèmes de gestion de bases de données Mécanismes transactionnels P. Rigaux Cnam, dépt. informatique May 20, 2015 PR (Cnam, dépt. info) Systèmes de gestion de bases de données May 20, 2015 1 / 1 Le contrôle

Plus en détail

Gestion des Journaux. Méthodes d accès aux données. Système d exploitation. Gestion de Verrous. Gestion de. Mémoire. Gestion de transactions Page 2

Gestion des Journaux. Méthodes d accès aux données. Système d exploitation. Gestion de Verrous. Gestion de. Mémoire. Gestion de transactions Page 2 Gestion de Transactions Propriétés ACID d'une transaction Protocoles de contrôle de concurrence Protocoles de résistance aux pannes Gestion de transactions Page 1 Définition d une transaction Transaction

Plus en détail

ISC21-1 --- Système d Information Architecture et Administration d un SGBD Compléments SQL

ISC21-1 --- Système d Information Architecture et Administration d un SGBD Compléments SQL ISC21-1 --- Système d Information Architecture et Administration d un SGBD Compléments SQL Jean-Marie Pécatte jean-marie.pecatte@iut-tlse3.fr 16 novembre 2006 ISIS - Jean-Marie PECATTE 1 Valeur de clé

Plus en détail

Module BDR Master d Informatique

Module BDR Master d Informatique Module BDR Master d Informatique Cours 8- Reprise sur pannes Anne Doucet Anne.Doucet@lip6.fr 1 Gestion de transactions Définition Exemples Propriétés des transactions Fiabilité et tolérance aux pannes

Plus en détail

Multi-processeurs, multi-cœurs et cohérence mémoire et cache

Multi-processeurs, multi-cœurs et cohérence mémoire et cache Multi-processeurs, multi-cœurs et cohérence mémoire et cache Intervenant : Thomas Robert Institut Mines-Télécom Rappel système d exploitation & Parallélisme L unité d exécution pour un système d exploitation

Plus en détail

J2SE Threads, 1ère partie Principe Cycle de vie Création Synchronisation

J2SE Threads, 1ère partie Principe Cycle de vie Création Synchronisation J2SE Threads, 1ère partie Principe Cycle de vie Création Synchronisation Cycle Ingénierie 2e année SIGL Dernière mise à jour : 19/10/2006 Christophe Porteneuve Threads Principes Cycle de vie Création java.lang.thread

Plus en détail

SURETE DE FONCTIONNEMENT ET REPRISE APRES PANNE

SURETE DE FONCTIONNEMENT ET REPRISE APRES PANNE Université des sciences et de la Technologie Houari Boumediene USTHB Alger Département d Informatique ARCHITECTURE ET ADMINISTRATION DES BASES DE DONNÉES 2013-2014 RESPONSABLES M. KAMEL BOUKHALFA (SII)

Plus en détail

SGBDR. Systèmes de Gestion de Bases de Données (Relationnelles)

SGBDR. Systèmes de Gestion de Bases de Données (Relationnelles) SGBDR Systèmes de Gestion de Bases de Données (Relationnelles) Plan Approches Les tâches du SGBD Les transactions Approche 1 Systèmes traditionnels basés sur des fichiers Application 1 Gestion clients

Plus en détail

Principes d'utilisation des systèmes de gestion de bases de données

Principes d'utilisation des systèmes de gestion de bases de données Principes d'utilisation des systèmes de gestion de bases de données JDBC L3 Informatique Emmanuel Waller, LRI, Orsay Université Paris Sud le mode programme JDBC JDBC : qu'est ce que c'est? Avantages? devant

Plus en détail

2.1/ Les privilèges sous oracle

2.1/ Les privilèges sous oracle LP Informatique(DA2I), UF7 : Administration Système, Réseaux et Base de données 13/12/2007, Enseignant : M. Nakechbnadi, mail : nakech@free.fr Première parie : Administration d une BD Chapitre 2 : Transaction,

Plus en détail

Administration des bases de données

Administration des bases de données Administration des bases de données Jean-Yves Antoine http://www.info.univ-tours.fr/~antoine/ Administration des bases de données IV SGBD Transactionnels : protection et sécurité des données OBJECTIFS

Plus en détail

TP8 - Gestion Transactionnelle

TP8 - Gestion Transactionnelle TP8 - Gestion Transactionnelle MIAGE #3-2006/2007 November 29, 2006 1 Transactions sous Oracle Il est nécéssaire pour ce T.P. de travailler par binômes connectés simultanement (sous SQL*PLUS) sur deux

Plus en détail

Module Bases de Données et Sites Web Partiel du 1 er avril 2005

Module Bases de Données et Sites Web Partiel du 1 er avril 2005 Université Pierre et Marie Curie - Paris 6 - UFR 922 - Licence d'informatique Module Bases de Données et Sites Web Partiel du 1 er avril 2005 Documents autorisés Durée : 2h. Exercice 1 : Autorisation Question

Plus en détail

Programmation Concurrente

Programmation Concurrente Programmation Concurrente Chapitre 2 : Synchronisation 1. Présentation du problème 2. Synchronisation par sémaphore 3. Synchronisation par événement 4. Le problème des lecteurs et des rédacteurs 1 1. Présentation

Plus en détail

Licence Professionnelle TAI Programmation Orientée Objets Gestion de comptes en banque (Philippe.Genoud@imag.fr)

Licence Professionnelle TAI Programmation Orientée Objets Gestion de comptes en banque (Philippe.Genoud@imag.fr) Grenoble 1 IMA Informatique & Mathématiques Appliquées UNIVERSITE JOSEPH FOURIER Sciences, Technologie, Médecine Licence Professionnelle TAI Programmation Orientée Objets Gestion de comptes en banque (Philippe.Genoud@imag.fr)

Plus en détail

Synchronisation et communication entre processus

Synchronisation et communication entre processus Synchronisation et communication entre processus Interblocage et coalition Joëlle Delacroix AMSI1999/2000 1 INTRODUCTION Système multiprocessus L'ordonnancement "entrelace" les exécutions P1 P2 P3 Processus

Plus en détail

Année 2008-2009. Les threads Java. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.

Année 2008-2009. Les threads Java. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed. Année 2008-2009 Les threads Java Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr 1 Présentation du problème Revenons quelques instants à nos animaux.

Plus en détail

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer 1 Bases de Données Objectifs Maîtriser les concepts d un SGBD relationnel Les modèles de représentations de données Les modèles de représentations de données La conception d une base de données Pratiquer

Plus en détail

Il est nécessaire de connaître au moins un système d'exploitation de type graphique.

Il est nécessaire de connaître au moins un système d'exploitation de type graphique. GBD-030 Oracle Prise en main Saint-Denis à 9h30 5 jours Objectifs : Une formation Oracle complète pour découvrir tous les concepts du système et les différentes façons de les utiliser concrètement tout

Plus en détail

SQL : création et mises-à-jour de schémas et de données

SQL : création et mises-à-jour de schémas et de données SQL : création et mises-à-jour de schémas et de données Commandes de définition de données (DDL) Commandes de mise-à-jour de données (DML) Vues SQL-MAJ, vues-1 / 33 Exemple Définition de la relation

Plus en détail

L administrateur Le DBA

L administrateur Le DBA NFE113 Administration et configuration des bases de données 2011 L administrateur Le DBA 1 Eric Boniface Sommaire Rôle Outils Organisation 2 Rôles Le DBA a un rôle essentiel lié à la base de données Base

Plus en détail

Copyright (C) 1997-2007. JM Rodriguez. Tous droits réservés. Reproduction interdite par tous moyens sauf à des fins de citation.

Copyright (C) 1997-2007. JM Rodriguez. Tous droits réservés. Reproduction interdite par tous moyens sauf à des fins de citation. 1 Les Transactions Une transaction est une séquence d opérations sur un serveur. 1.1 Le concept Le principe s'inspire des transactions tout ou rien de l'époque primitive des bandes magnétiques sans l'utilisation

Plus en détail

Architecture des Systèmes d'information

Architecture des Systèmes d'information Architecture des Systèmes d'information Cours "Réseaux et systèmes répartis" NFP 214 par Jacques LAFORGUE (jacques.laforgue@neuf.fr) version du 23/10/2009 slide numéro 1 Définition d'un Système d'information

Plus en détail

Chapitre 5. Communication interprocessus. 5.1 Introduction

Chapitre 5. Communication interprocessus. 5.1 Introduction Communication interprocessus 5.1 Introduction Dans une activité parallèle (ou pseudo parallèle), un ensemble de processus séquentiels s exécutent en parallèle. Cette exécution résulte deux types de relations

Plus en détail

JDBC. Daniel Tschirhart : Programmation Java V1.35 1.1

JDBC. Daniel Tschirhart : Programmation Java V1.35 1.1 JDBC Daniel Tschirhart : Programmation Java V1.35 1.1 JDBC JDBC est l'acronyme de Java DataBase Connectivity et désigne une API définie par Sun pour permettre un accès aux bases de données avec Java Accès

Plus en détail

Bases de données avancées Introduction

Bases de données avancées Introduction Bases de données avancées Introduction Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Master Informatique M1 Cours BDA Plan Objectifs et contenu du cours Rappels BD relationnelles Bibliographie Cours BDA (UCP/M1)

Plus en détail

Modèle spagetthi et solution EAI

Modèle spagetthi et solution EAI EAI Définition L'EAI est une notion ancienne mais toujours d'actualité. En effet, le besoin de faire communiquer des applications développées à des moments différents, dans des technologies différentes

Plus en détail

8. Protection des SGBD

8. Protection des SGBD 8. Protection des SGBD 8.1 Introduction Les SGBD courent certains dangers que nous pouvons répertorier en : - accidents logiciels - utilisation pernicieuse - pannes matérielles Les SGBD doivent faire face

Plus en détail

Int égrat ion des syst èm es c lient /serveur

Int égrat ion des syst èm es c lient /serveur Int égrat ion des syst èm es c lient /serveur Les t ransac t ions DAVID EUDELINE CELAR LES TRANSACTIONS Objectifs et bases Mesure des performances Propriétés des transactions linéaires Modèles étendus

Plus en détail

Systèmes d exploitation Gestion des processus

Systèmes d exploitation Gestion des processus Systèmes d exploitation Gestion des processus Didier Verna didier@lrde.epita.fr 5 décembre 2000 Table des matières Table des matières Généralités... 3 États d un processus... 4 Bloc de contrôle d un processus

Plus en détail

A QUOI SERVENT LES BASES DE DONNÉES?

A QUOI SERVENT LES BASES DE DONNÉES? BASE DE DONNÉES OBJET Virginie Sans virginie.sans@irisa.fr A QUOI SERVENT LES BASES DE DONNÉES? Stockage des informations : sur un support informatique pendant une longue période de taille importante accès

Plus en détail

Guide de démarrage rapide avec DataStudio Online Edition

Guide de démarrage rapide avec DataStudio Online Edition Guide de démarrage rapide avec DataStudio Online Edition Introduction Ce document vient en complément des films de démonstration disponibles sur le site web de data. L ETL ETL est un sigle qui signifie

Plus en détail

Bases de données réparties

Bases de données réparties Bases de données réparties J. Akoka - I. Wattiau 1 Contexte Technologique : des solutions de communication efficace entre les machines des SGBD assurent la transparence des données réparties standardisation

Plus en détail

Le Network File System de Sun (NFS)

Le Network File System de Sun (NFS) 1 sur 5 Le Network File System de Sun (NFS) Le Network File System de Sun (NFS) Architecture Protocoles Mounting Automounting vs Static mounting Directory et accès aux fichiers Problèmes Implémentation

Plus en détail

5. Parallélisme et distribution

5. Parallélisme et distribution École Doctorale 2008/2009 Systèmes de Bases de Données Avancés 5. Parallélisme et distribution École nationale Supérieure d'informatique 1 Plan Concepts préliminaires Traitement parallèle des requêtes

Plus en détail

Introduction aux Bases de Données Relationnelles Conclusion - 1

Introduction aux Bases de Données Relationnelles Conclusion - 1 Pratique d un : MySQL Objectifs des bases de données Où en sommes nous? Finalement, qu est-ce qu un? Modèle relationnel Algèbre relationnelle Conclusion SQL Conception et rétro-conception Protection de

Plus en détail

Cours A7 : Temps Réel

Cours A7 : Temps Réel Cours A7 : Temps Réel Pierre.Paradinas / @ / cnam.fr Cnam/Cedric Systèmes Enfouis et Embarqués (SEE) Motivations Du jour : Partage des ressources, L exclusion mutuelle, Synchronisation. Comprendre les

Plus en détail

Deuxième partie. Protocoles d exclusion mutuelle. Plan. Interférences et isolation. Isolation Protocoles d exclusion mutuelle

Deuxième partie. Protocoles d exclusion mutuelle. Plan. Interférences et isolation. Isolation Protocoles d exclusion mutuelle Plan Deuxième partie 1 2 Primitives de gestion des activités 2 / 26 4 / 26 Interférences et isolation Contenu de cette partie di cultés résultant d accès concurrents à un objet partagé mise en œuvre de

Plus en détail

NFP 121. Java et les Threads. Présentation : Thierry Escalarasse Mai 2007

NFP 121. Java et les Threads. Présentation : Thierry Escalarasse Mai 2007 NFP 121 Java et les Threads Présentation : Thierry Escalarasse Mai 2007 Plan du cour Présentation de la notion de Threads La classe Thread L interface Runnable Les états d un thread La Synchronisation

Plus en détail

Bases de données avancées. cours 1 : introduction

Bases de données avancées. cours 1 : introduction Bases de données avancées cours 1 : introduction Plan Objectifs du cours Bases de données : utilisation Système de Gestion de Bases de données (SGBD) Architecture d un SGBD Ingénierie des bases de données

Plus en détail

1.1/Architecture des SGBD Les architectures physiques de SGBD sont très liées au mode de répartition.

1.1/Architecture des SGBD Les architectures physiques de SGBD sont très liées au mode de répartition. LP Informatique(DA2I), F7 : Administration Système, Réseaux et Base de données 15/11/2007, Enseignant : M. Nakechbnadi, mail : nakech@free.fr Première parie : Administration d une BD Chapitre 1 : Architecture

Plus en détail

Parallélisme. Cours 1

Parallélisme. Cours 1 Parallélisme Cours 1 TD : 20% - TP : 30% - Examen : 50% Feuille A4 manuscrite (pas de photocopie) Fabrice.Huet@etu.unice.fr (prendre rdv par mail pr le contacter) A quoi sert le parallélisme? Augmenter

Plus en détail

Informatique Répartie

Informatique Répartie INSA - ASI InfoRep : Client-Serveur 1/36 Informatique Répartie Architectures Client-Serveur Alexandre Pauchet INSA Rouen - Département ASI BO.B.RC.18, pauchet@insa-rouen.fr INSA - ASI InfoRep : Client-Serveur

Plus en détail

Performance de la réplication de données Avril 2008. IBM InfoSphere Change Data Capture : Réplication de données hautement performante

Performance de la réplication de données Avril 2008. IBM InfoSphere Change Data Capture : Réplication de données hautement performante Avril 2008 IBM Change Data Capture : Réplication de données hautement performante Page 2 Le saviez-vous? Plus de 500 clients utilisent IBM Change Data Capture pour résoudre de multiples problématiques

Plus en détail

Exécution des applications réparties

Exécution des applications réparties Exécution des applications réparties Programmation des Applications Réparties Olivier Flauzac URCA Master STIC-Informatique première année Olivier Flauzac (URCA) PAR : Exécution des applications réparties

Plus en détail

Bases de données et sites WEB

Bases de données et sites WEB Bases de données et sites WEB Cours2 : Sécurité et contrôles d accès Anne Doucet 1 Authentification Autorisation Privilèges Rôles Profils Limitations de ressources Plan Audit Contrôle d accès via les vues

Plus en détail

PHP OO et Pear DB. Olivier Perrin IUT Nancy-Charlemagne Département Informatique Université Nancy 2. Olivier.Perrin@loria.fr

PHP OO et Pear DB. Olivier Perrin IUT Nancy-Charlemagne Département Informatique Université Nancy 2. Olivier.Perrin@loria.fr PHP OO et Pear DB Olivier Perrin IUT Nancy-Charlemagne Département Informatique Université Nancy 2 Olivier.Perrin@loria.fr Classes et objets en PHP Une classe PHP regroupe des variables d instance, représentés

Plus en détail

SGBD : Bases de données avancées [M3106C]

SGBD : Bases de données avancées [M3106C] SGBD : Bases de données avancées [M3106C] Hocine ABIR 10 septembre 2014 IUT Villetaneuse E-mail: abir@iutv.univ-paris13.fr TABLE DES MATIÈRES 4 Gestion des Accès Concurrents sous PostgreSQL 1 4.1 Introduction...............................

Plus en détail

BMCE Direct SOLUTION DE BANQUE A DISTANCE

BMCE Direct SOLUTION DE BANQUE A DISTANCE BMCE Direct SOLUTION DE BANQUE A DISTANCE Guide d utilisateur 080 100 8100 www.bmcebank.ma 140 Avenue Hassan II - Casablanca, Maroc Bienvenue dans BMCE Direct, votre service de Banque à Distance de BMCE

Plus en détail

EX4C Systèmes d exploitation. Séance 6 Synchronisation

EX4C Systèmes d exploitation. Séance 6 Synchronisation EX4C Systèmes d exploitation Séance 6 Synchronisation Sébastien Combéfis vendredi 21 novembre 2014 Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution Pas d

Plus en détail

Introduction - 1. Structure en mémoire centrale (MC) Fichiers Bases de données

Introduction - 1. Structure en mémoire centrale (MC) Fichiers Bases de données Structure en mémoire centrale (MC) Fichiers Bases de données 2 Principes Stockage des données dans la mémoire volatile d un ordinateur Problèmes Stockage temporaire «Petits» volumes de données Langages

Plus en détail

Modèle Client-Serveur Partage du serveur entre clients

Modèle Client-Serveur Partage du serveur entre clients Modèle Client-Serveur Partage du serveur entre clients Un serveur peut servir plusieurs clients Vu d un client particulier client requête réponse serveur Vu du serveur Gestion des requêtes (priorité) Exécution

Plus en détail

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications.

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications. Table des matières LES PRINCIPES DE BASE... 1 Présentation distribuée-revamping...2 Présentation distante...3 Traitements distribués...3 données distantes-rd...4 données distribuées-rda distribué...4 L'ARCHITECTURE

Plus en détail

Systèmes d'exploitation. Pierre Antoine Champin IUT A de Lyon Séance 4

Systèmes d'exploitation. Pierre Antoine Champin IUT A de Lyon Séance 4 Systèmes d'exploitation Pierre Antoine Champin IUT A de Lyon Séance 4 Plan de la séance 1. Concurrence 2. Problématique liée à la concurrence section critique mécanisme d'exclusion mutuelle 3. Solutions

Plus en détail

REQUEA. v 1.0.0 PD 20 mars 2008. Mouvements d arrivée / départ de personnels Description produit

REQUEA. v 1.0.0 PD 20 mars 2008. Mouvements d arrivée / départ de personnels Description produit v 1.0.0 PD 20 mars 2008 Mouvements d arrivée / départ de personnels Description produit Fonctionnalités L application Gestion des mouvements d arrivée / départ de Requea permet la gestion collaborative

Plus en détail

Java et les bases de données: JDBC: Java DataBase Connectivity SQLJ: Embedded SQL in Java. Michel Bonjour http://cuiwww.unige.

Java et les bases de données: JDBC: Java DataBase Connectivity SQLJ: Embedded SQL in Java. Michel Bonjour http://cuiwww.unige. : JDBC: Java DataBase Connectivity SQLJ: Embedded SQL in Java Michel Bonjour http://cuiwww.unige.ch/~bonjour Plan JDBC: API bas niveau pour l accès aux BD (SQL) - Introduction - JDBC et : Java, ODBC, SQL

Plus en détail

BD réparties. Bases de Données Réparties. SGBD réparti. Paramètres à considérer

BD réparties. Bases de Données Réparties. SGBD réparti. Paramètres à considérer Bases de Données Réparties Définition Architectures Outils d interface SGBD Réplication SGBD répartis hétérogènes BD réparties Principe : BD locales, accès locaux rapides accès aux autres SGBD du réseau

Plus en détail

Corrigé de l examen de systèmes opératoires Module Synchronisation des processus

Corrigé de l examen de systèmes opératoires Module Synchronisation des processus Corrigé de l examen de systèmes opératoires Module Synchronisation des processus 2ième Année Informatique et Mathématiques Appliquées 17 Novembre 1999 1 Les sémaphores 1. Donner la définition d un sémaphore

Plus en détail

IFT3030 Base de données. Chapitre 1 Introduction

IFT3030 Base de données. Chapitre 1 Introduction IFT3030 Chapitre 1 Introduction Plan du cours Introduction Architecture Modèles de données Modèle relationnel Algèbre relationnelle SQL Conception Fonctions avancées Concepts avancés Modèle des objets

Plus en détail

Année Universitaire 2009/2010 Session 2 de Printemps

Année Universitaire 2009/2010 Session 2 de Printemps Année Universitaire 2009/2010 Session 2 de Printemps DISVE Licence PARCOURS : CSB4 & CSB6 UE : INF 159, Bases de données Épreuve : INF 159 EX Date : Mardi 22 juin 2010 Heure : 8 heures 30 Durée : 1 heure

Plus en détail

Cours 3: Coopération entre processus: Synchronisation + Communication

Cours 3: Coopération entre processus: Synchronisation + Communication Cours 3: Coopération entre processus: Synchronisation + Communication Coopération entre processus & Synchronisation + Communication 1. Introduction 2. Rendez-vous de N entités 3. Producteur(s) / Consommateur(s)

Plus en détail

Chapitre 2. Classes et objets

Chapitre 2. Classes et objets Chapitre 2: Classes et Objets 1/10 Chapitre 2 Classes et objets Chapitre 2: Classes et Objets 2/10 Approche Orientée Objet Idée de base de A.O.O. repose sur l'observation de la façon dont nous procédons

Plus en détail

Présentation du module Base de données spatio-temporelles

Présentation du module Base de données spatio-temporelles Présentation du module Base de données spatio-temporelles S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Partie 1 : Notion de bases de données (12,5h ) Enjeux et principes

Plus en détail

4.1 Principe. Techniques SQL avancées. 1. Rappel des notions de base de données 2. Intégrité des données 3. Transactions

4.1 Principe. Techniques SQL avancées. 1. Rappel des notions de base de données 2. Intégrité des données 3. Transactions Techniques SQL avancées 4.1 Principe 1. Rappel des notions de base de données 2. Intégrité des données 3. Transactions 4.1 Principes 4.3 Sauvegarde (backup) 4.4 Journal (log) 4.5 Reprise suite à un incident

Plus en détail

Systèmes concurrents

Systèmes concurrents Systèmes concurrents Philippe Quéinnec 14 septembre 2012 Systèmes concurrents 1 / 25 Deuxième partie L'exclusion mutuelle Systèmes concurrents 2 / 25 Isolation L'exclusion mutuelle Plan 1 Interférences

Plus en détail