INSTITUT BVA ACTUALITÉ AVRIL 2001 LA PSYCHOTHÉRAPIE. Cette enquête est réalisée pour. et la Fédération Française de Psychothérapie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INSTITUT BVA ACTUALITÉ AVRIL 2001 LA PSYCHOTHÉRAPIE. Cette enquête est réalisée pour. et la Fédération Française de Psychothérapie"

Transcription

1 INSTITUT BVA ACTUALITÉ AVRIL 2001 LA PSYCHOTHÉRAPIE Cette enquête est réalisée pour et la Fédération Française de Psychothérapie Publiée dans du mois de Mai 2001

2 Vous personnellement, avez-vous suivi une ou plusieurs psychothérapie(s)? Oui et vous en suivez encore une actuellement 2 Oui mais vous n'en suivez plus 3 Non, jamais 94 (NSP) 1 Enquête réalisée auprès de 418 personnes déclarant suivre ou avoir suivi une psychothérapie parmi 8061 personnes interrogées dans le cadre d études omnibus réalisées entre le 27 décembre 2000 et le 10 mars Les enquêtes omnibus ont été menées par téléphone auprès d échantillons représentatifs de la population française âgée de 15 ans et plus. Echantillonnage par la méthode des quotas : sexe, âge, profession du chef de famille, région et catégorie d agglomération

3 Les questions suivantes ont été posées aux personnes ayant suivi ou suivant encore actuellement une psychothérapie Base : aux personnes ayant terminé leur psychothérapie, soit 282 personnes Depuis combien de temps votre psychothérapie est-elle terminée? Moins d'un an 26 Entre 2 et 5 ans 28 Entre 5 et 10 ans 27 Entre 10 et 20 ans 13 Depuis plus de 20 ans 6 (NSP)

4 Les raisons de la thérapie Pour quelles raisons avez-vous commencé une psychothérapie? A cause d'un sentiment de mal être ou d'un trouble gênant 26 A cause de problèmes relationnels 23 A cause d'un traumatisme 22 Pour mieux vous connaître 13 A cause de problèmes psychosomatiques 10 A cause de dépression 5 A cause d'ennuis de santé 4 A cause d'une dépendance (alcool, drogue, tabac) 3 A cause de problèmes professionnels/scolaires 3 A cause d'ennuis familiaux 2 A cause d'un décès d'un proche 2 A cause de problèmes nerveux 1 A cause d'une tentation de suicide 1 Autres 5 (NSP) 4-4 -

5 Base : aux personnes ayant eu un sentiment de mal être, soit 107 personnes Quels types de mal être éprouviez-vous? Une dépression 51 Des angoisses ou des anxiétés 44 Du stress 36 Un manque de confiance en soi 31 Un sentiment d'abandon 22 Une souffrance liée à un deuil 20 De l'instabilité 18 De l'agressivité 17 Des attaques de panique 13 Des phobies 8 Des troubles obsessionnels compulsifs (TOC) 6 (NSP) 2-5 -

6 Base : aux personnes ayant eu des problèmes relationnels, soit 94 personnes Quels types de problèmes relationnels aviez-vous? Des problèmes... Dans votre famille 49 Dans votre couple 40 Dans votre vie professionnelle 23 (NSP) 9 Base : aux personnes ayant eu des problèmes psychosomatiques, soit 42 personnes Quels types de problèmes psychosomatiques aviez-vous? Des troubles du sommeil 60 Des douleurs localisées 26 Des troubles alimentaires (anorexie, boulimie) 24 Des troubles sexuels 7 (NSP)

7 L importance des troubles Base : aux personnes qui ont commencé une psychothérapie pour raison de troubles, soit 287 personnes L ensemble de ces troubles vous semblaient-ils : Très graves 26 Plutôt graves 40 S/T graves 66 Pas vraiment graves 24 Très peu graves 8 S/T Pas graves 32 (NSP) 2 Le choix du thérapeute Comment avez-vous trouvé votre psychothérapeute? Par un professionnel (médecin, assistante sociale, psychologue) 53 Par un proche (membre de la famille, ami(e), collègue) 32 Par l'annuaire 8 Par un organisme (fédération, syndicat, institut) 6 Par la publicité dans un magazine ou une revue 1 (NSP) 3-7 -

8 La durée de la thérapie Combien de temps, au total, ont duré votre ou vos psychothérapie(s)? M oins de 6 mois 26 De 6 mois à un an 24 De 1 à 3 ans 28 De 3 à 5 ans 8 Plus de 5 ans 12 (NSP) 2-8 -

9 La thérapie utilisée D après ce que vous en savez, quelle est ou a été la méthode utilisée par votre psychothérapeute? Une psychanalyse 30 Une thérapie comportementale 20 Une thérapie familiale 10 Une analyse transactionnelle 5 Un dialogue, une discussion 5 Un traitement médical 3 Une thérapie (sans précision) 3 Une thérapie de couple 2 Une PNL 2 Une approche psycho-corporelle 2 L'hypnose 2 Un gestalt 1 Une autre thérapie 9 (NSP) 21 Base : aux personnes dont le psychothérapeute a utilisé la psychanalyse comme méthode, soit 122 personnes Vous m avez dit que votre psychothérapeute utilisait la psychanalyse comme méthode. S agissait-il d une psychanalyse freudienne, d une psychanalyse lacanienne ou d une psychanalyse jungienne? Freudienne 31 Lacanienne 9 Jungienne 1 (NSP)

10 L identité du psychothérapeute Votre psychothérapeute est ou était-il? Psychiatre 47 Psychologue 21 Psychothérapeute 14 Psychanalyste 8 Médecin généraliste 5 Travailleur social 1 Conseiller conjugal - (NSP) 5 Les prix des séances Quel est ou était le montant moyen de chaque séance? Moins de 200 francs 26 De 201 à 300 francs 47 De 301 à 400 francs 9 De 401 à 500 Francs 2 Plus de 500 francs 1 (NSP)

11 Les modalités de la thérapie Lors des séances, êtes-vous ou étiez-vous : Allongé(e) sur un divan 14 Assis(e) en face à face 71 Assis(e) avec la possiblité d'effectuer des mouvements (se lever, ) 30 (NSP) 1 Et êtes-vous ou étiez-vous : Seul 90 En couple 4 Avec plusieurs membres de votre famille 8 En groupe 4 (NSP)

12 La fréquence des séances A quelle fréquence les séances ont-elles ou avaient-elles lieu? Deux foix ou plus par semaine 12 Une fois par semaine 41 Deux ou trois fois mar mois 19 Une fois par mois 18 Moins souvent 5 (Fréquence irrégulière) 3 (N'a suivi que quelques séances) 1 (NSP) 1 Quelle est, ou était, la durée moyenne de chaque séance? Environ Un quart d'heure 10 Une demi-heure 42 Trois-quarts d'heure 20 Une heure 19 Plus d'une heure 7 (NSP)

13 Les thèmes du travail De manière générale, sans parler du détail de votre traitement, avez-vous plutôt parlé avec votre psychothérapeute : De votre passé 10 De la situation que vous viviez au moment où vous parliez avec lui 17 Des deux 70 (NSP) 3 La nature du travail Et avez-vous effectué un travail : Oui Non (NSP) Verbal Emotionnel Corporel Artistique

14 Les psychotropes De manière générale, sans parler du détail de votre traitement, avez-vous pris des psychotropes (antidépresseurs, anxiolytiques)? Oui Non (NSP) Avant la psychothérapie Pendant la psychothérapie Après la psychothérapie Les qualités du psychothérapeute Quelles doivent être, selon vous, les principales qualités d un psychothérapeute? L'écoute 86 La discrétion 42 Le conseil 38 L'intuition 24 La rigueur 23 (NSP)

15 Les défauts du psychothérapeute Quelles sont ou étaient, selon vous, les principaux défauts pour un psychothérapeute? La froideur 18 Une absence de rigueur 7 Des exigences financières 7 Une volonté de contrôle, de domination 6 Un comportement sexuel ambigu 2 (NSP) 65 Le bilan de la thérapie Base : aux personnes ayant achevé une psychothérapie, soit 282 personnes Qui a souhaité terminer la thérapie? Le psychothérapeute 11 Vous-même 49 Les deux, d'un commun accord 37 (NSP)

16 Base : aux personnes ayant achevé une psychothérapie, soit 282 personnes Tout compte fait, diriez-vous que votre psychothérapeute a été : Très compétent 43 Plutôt compétent 41 S/T compétent 84 Plutôt incompétent 9 Tout à fait incompétent 5 S/T Incompétent 14 (NSP) 2 Base : aux personnes ayant achevé une psychothérapie, soit 282 personnes Et tout compte fait, diriez-vous que votre psychothérapie : Vous a beaucoup aidé 60 Vous a un peu aidé 24 S/T positif 84 A été sans effet particulier 12 A plutôt aggravé votre état 2 S/T négatif 14 (NSP)

17 Base : aux personnes ayant achevé une psychothérapie, soit 282 personnes Et qu est-ce qui a changé pour vous? (Question ouverte - réponses spontanées) Une autre façon de voir les choses 16 ça va mieux 14 Rien ou pas grand chose 14 Une meilleure connaissance de soi 14 Plus de calme, moins d'angoisse 13 Une nouvelle confiance en soi 11 Changement du comportement, relations avec les autres 11 L'acceptation de soi 7 Une meilleure vie de famille 7 Tout ou presque tout 4 Un meilleur sommeil 2 Autres 10 (NSP)

18 Base : aux personnes ayant achevé une psychothérapie, soit 282 personnes En cas de besoin aujourd hui, referiez-vous une psychothérapie? Oui, certainement 51 Oui, probablement 25 S/T Oui 76 Non, probablement pas 8 Non, certainement pas 14 S/T Non 22 (NSP)

«Tout le monde devrait faire une psychothérapie.»

«Tout le monde devrait faire une psychothérapie.» «Tout le monde devrait faire une psychothérapie.» Moins je me connais, mieux je me porte. Clément Rosset, Loin de moi, 1999 Faut-il tout «psychiatriser»? Tout événement de vie difficile tel qu une rupture

Plus en détail

Les stagiaires, au nombre de 12 maximum, disposent de tables de travail et de chaises.

Les stagiaires, au nombre de 12 maximum, disposent de tables de travail et de chaises. Créé en 2005, l Institut Mots pour Maux est une association d accompagnement et d aide à la personne. Son objectif est de favoriser et de développer l amélioration de la condition de l être humain et son

Plus en détail

Les Français et le dépannage à domicile

Les Français et le dépannage à domicile Décembre 2013 Méthodologie Echantillon Mode de recueil Dates de terrain n n Echantillon de 1009 personnes représentatif de la population nationale des 18 ans et plus Selon la méthode des quotas (sexe,

Plus en détail

PSYCHOSOMATIQUE, RELAXATION, PSYCHOTHERAPIES A MEDIATION CORPORELLE

PSYCHOSOMATIQUE, RELAXATION, PSYCHOTHERAPIES A MEDIATION CORPORELLE UNIVERSITE MONTPELLIER 1 DIPLOME UNIVERSITAIRE PSYCHOSOMATIQUE, RELAXATION, PSYCHOTHERAPIES A MEDIATION CORPORELLE Option A: Psychosomatique, thérapies de relaxation. Option B: Psychosomatique et psychothérapies

Plus en détail

SOUFFREZ-VOUS D UN TROUBLE BIPOLAIRE?

SOUFFREZ-VOUS D UN TROUBLE BIPOLAIRE? SOUFFREZ-VOUS D UN TROUBLE BIPOLAIRE? Les changements de l humeur constituent un phénomène normal de la vie. Cependant, dans la maladie bipolaire, ces changements sont hors de proportion avec les énervements.

Plus en détail

9.11 Les jeux de hasard et d argent

9.11 Les jeux de hasard et d argent 9.11 Les jeux de hasard et d argent Maud Pousset, Marie-Line Tovar 288 Les jeux de hasard et d argent (JHA) constituent une activité ancienne et répandue, mais longtemps interdite. Leur offre s est étoffée,

Plus en détail

Sommaire. Sommaire. L Entreprise Page 3. Qu est-ce que la PNL? Page 4. Thérapie PNL et hypnose ericksonienne Page 7

Sommaire. Sommaire. L Entreprise Page 3. Qu est-ce que la PNL? Page 4. Thérapie PNL et hypnose ericksonienne Page 7 Sommaire L Entreprise Page 3 Qu est-ce que la PNL? Page 4 Thérapie PNL et hypnose ericksonienne Page 7 Préparation mentale pour sportif Page 8 Arrêter de fumer Page 11 Mincir par l hypnose Page 12 Traitement

Plus en détail

La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant

La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant Vivre avec un trouble dépressif Septembre 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin

Plus en détail

La psychothérapie. Se poser les bonnes questions

La psychothérapie. Se poser les bonnes questions La psychothérapie Se poser les bonnes questions? LA PSYCHOTHÉRAPIE Au Québec, la psychothérapie est une activité réservée par la loi * depuis juin 2012, ce qui signifie que seules les personnes autorisées,

Plus en détail

Ensemble. Vers l excellence FORMATIONS COACHING THERAPIE BREVE

Ensemble. Vers l excellence FORMATIONS COACHING THERAPIE BREVE Ensemble Vers l excellence FORMATIONS COACHING THERAPIE BREVE CERF Consultant est un organisme de formation professionnelle continue fondé et dirigé par Eric MATHIASIN Diplômé en sciences de l éducation,

Plus en détail

Introduction. Pourquoice livre?... Comment utiliser ce livre?... Que contient ce manuel?... Chapitre 1

Introduction. Pourquoice livre?... Comment utiliser ce livre?... Que contient ce manuel?... Chapitre 1 " Table des matières Introduction Pourquoice livre?... Comment utiliser ce livre?... Que contient ce manuel?... 7 8 8 Chapitre 1 Connaître les bases de l'affirmation de soi et de la communication Les comportements

Plus en détail

La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les salariés. Résultats d étude. Mars 2012.

La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les salariés. Résultats d étude. Mars 2012. La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les Résultats d étude Mars 01 INSIGN / April Rappel méthodologique Echantillon Volets Echantillon de 00 dirigeants d entreprises

Plus en détail

Fête des voisins et vos voisins de bureau?

Fête des voisins et vos voisins de bureau? Fête des voisins et vos voisins de bureau? Les résultats de l étude Contact : Laurent Bernelas Mai 2014 OpinionWay 15, place de la République, 75003 Paris Tél. : 01 78 94 89 87 Note méthodologique ü ü

Plus en détail

Les Français et leur sommeil Dossier de presse Mars 2008

Les Français et leur sommeil Dossier de presse Mars 2008 Les Français et leur sommeil Dossier de presse Mars 2008 1 Sommaire Enquête sur les représentations, les attitudes, les connaissances et les pratiques du sommeil des jeunes adultes en France...3 Les durées

Plus en détail

Echantillon interrogé en ligne sur système CAWI (Computer Assistance for Web Interview)

Echantillon interrogé en ligne sur système CAWI (Computer Assistance for Web Interview) Les idées reçues sur la sécurité informatique Contact : OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris http://www.opinion-way.com Juillet 2014 1 Méthodologie Méthodologie Echantillon de représentatif

Plus en détail

LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011. BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études

LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011. BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011 BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études Méthodologie Recueil Enquête réalisée par l Institut BVA

Plus en détail

JF/EP N 110670 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

JF/EP N 110670 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour JF/EP N 110670 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les Français et la fin de vie Résultats détaillés Septembre 2012 Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

Cecile Meignant. Infographie - Illustration - photographie. 42 ans. cecile.meignant@wanadoo.fr 06 88 75 07 99

Cecile Meignant. Infographie - Illustration - photographie. 42 ans. cecile.meignant@wanadoo.fr 06 88 75 07 99 Formation a l ESAG (atelier Met de Penninghen), Paris en 5 ans Salariée en milieu associatif : responsable de communication et monteuse de projets culturels En Free lance depuis 7 ans Cecile Meignant 42

Plus en détail

Entre mal-être et bien être : comment vont les étudiants. Premiers résultats. Damien BERTHILIER Président La Mutuelle des Étudiants LMDE-EPSE

Entre mal-être et bien être : comment vont les étudiants. Premiers résultats. Damien BERTHILIER Président La Mutuelle des Étudiants LMDE-EPSE Entre mal-être et bien être : comment vont les étudiants Premiers résultats Damien BERTHILIER Président La Mutuelle des Étudiants LMDE-EPSE Objectifs de l enqul enquête Mieux identifier la souffrance psychique

Plus en détail

ANAMNÈSE - 1 - Création : Dre Josée Douaire, psychologue

ANAMNÈSE - 1 - Création : Dre Josée Douaire, psychologue ANAMNÈSE - 1 - (N.B. : le carnet de santé de votre enfant peut vous être utile pour remplir ce questionnaire) Nom de la personne qui complète ce questionnaire : Informations générales Nom de l enfant :

Plus en détail

Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire. Septembre 2013

Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire. Septembre 2013 Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire Septembre 2013 1 Note méthodologique Etude réalisée pour : Wincor Nixdorf Echantillon : Echantillon de 1001 personnes, représentatif de la population

Plus en détail

Troubles psychiques de la grossesse et du post-partum Q19. Psychiatrie adulte Module D Pr Jean Louis Senon Année universitaire 2002-2003

Troubles psychiques de la grossesse et du post-partum Q19. Psychiatrie adulte Module D Pr Jean Louis Senon Année universitaire 2002-2003 Troubles psychiques de la grossesse et du post-partum Q19 Psychiatrie adulte Module D Pr Jean Louis Senon Année universitaire 2002-2003 Plans et objectifs Pendant la grossesse Troubles mineurs, dépressions

Plus en détail

Stress des soignants et Douleur de l'enfant

Stress des soignants et Douleur de l'enfant 5e rencontre francophone Suisse et France voisine de la douleur chez l enfant Stress des soignants et Douleur de l'enfant Céline ROUSSEAU-SALVADOR Psychomotricienne - Psychologue Clinicienne Service d

Plus en détail

Notoriété et perception de l IAE

Notoriété et perception de l IAE Sondage grand public Notoriété et perception de l IAE Avril 2009 Sondage AVISE réalisé par Opinionway pour le compte de la Caisse des dépôts, le CNAR IAE, le CNIAE et la DGEFP. Méthodologie L échantillon

Plus en détail

Projet de loi n o 21 (2009, chapitre 28)

Projet de loi n o 21 (2009, chapitre 28) PREMIÈRE SESSION TRENTE-NEUVIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 21 (2009, chapitre 28) Loi modifiant le Code des professions et d autres dispositions législatives dans le domaine de la santé mentale et

Plus en détail

Inventaire Symptomatique de la Dépression et du Trouble Affectif Saisonnier Auto-évaluation (IDTAS-AE)

Inventaire Symptomatique de la Dépression et du Trouble Affectif Saisonnier Auto-évaluation (IDTAS-AE) Inventaire Symptomatique de la Dépression et du Trouble Affectif Saisonnier Auto-évaluation (IDTAS-AE) Ce questionnaire vous aidera à juger si vous devez consulter un clinicien pour votre dépression, si

Plus en détail

Différents facteurs impliqués dans l addiction

Différents facteurs impliqués dans l addiction Différents facteurs impliqués dans l addiction Facteurs génétiques Neurobiologiques Circuits, métabolisme, neuroadaptation Développement Puberté Maturation cérébrale Sexe Comportement Tempérament Personnalité

Plus en détail

Sondage sur le phénomène de la cyberintimidation en milieu scolaire. Rapport présenté à la

Sondage sur le phénomène de la cyberintimidation en milieu scolaire. Rapport présenté à la Sondage sur le phénomène de la cyberintimidation en milieu scolaire Rapport présenté à la Mars 2008 Tables des matières Contexte et objectifs.... 2 Page Méthodologie.3 Profil des répondants...6 Faits saillants..10

Plus en détail

Les Français, les Maires et les dirigeants de PME/PMI et le nouveau paysage énergétique

Les Français, les Maires et les dirigeants de PME/PMI et le nouveau paysage énergétique Pour la Les Français, les Maires et les dirigeants de PME/PMI et le nouveau paysage énergétique Baromètre - Vague 5 - Janvier 2008 Sommaire Note méthodologique Les résultats de l étude Les Français, les

Plus en détail

SOINS ET ACCOMPAGNEMENTS. Professionnels de la psychiatrie. www.psycom.org

SOINS ET ACCOMPAGNEMENTS. Professionnels de la psychiatrie. www.psycom.org SOINS ET ACCOMPAGNEMENTS Professionnels de la psychiatrie www.psycom.org Professionnels de la psychiatrie SOMMAIRE Organisation des soins psychiatriques Professionnels de la psychiatrie Psychiatre et pédopsychiatre

Plus en détail

Observatoire de l Auto-Entrepreneur

Observatoire de l Auto-Entrepreneur Observatoire de l Auto-Entrepreneur Avec la participation de : Vague 8 - Juin 2012 Contexte Plus de 3 ans après le lancement du régime de l Auto-Entrepreneur, plus d un million d autoentreprises ont été

Plus en détail

Programme d Enseignement EPTHECC «Enseignement de la Psychopathologie et des Thérapies Comportementales et Cognitives»

Programme d Enseignement EPTHECC «Enseignement de la Psychopathologie et des Thérapies Comportementales et Cognitives» Programme d Enseignement EPTHECC «Enseignement de la Psychopathologie et des Thérapies Comportementales et Cognitives» SOMMAIRE Pages Présentation de la Formation EPTHECC 2 Les objectifs de la Formation

Plus en détail

Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne

Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne Observatoire Orange - Terrafemina Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne Sondage de l institut CSA avec Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour

Plus en détail

Les salariés du secteur privé face à la généralisation de la complémentaire santé collective

Les salariés du secteur privé face à la généralisation de la complémentaire santé collective Les salariés du secteur privé face à la généralisation de la santé collective Etude réalisée pour Swiss Life France Contact Ifop : Frédéric Dabi / François KRAUS Directeur d études d opinion 01 72 34 94

Plus en détail

Décembre 2009 Nobody s Unpredictable

Décembre 2009 Nobody s Unpredictable Perception de l attachement des Français et des Eurois à leur département Décembre 2009 Nobody s Unpredictable Fiche technique Sondage national (ADF) Sondage effectué pour : L Assemblée des Départements

Plus en détail

Béatrice Darot, révélatrice de potentiel

Béatrice Darot, révélatrice de potentiel 1/7 À propos Béatrice Darot est thérapeute en PNL 1 et en hypnose ericksonienne 2. En septembre 2014, elle lance de nouvelles activités de coaching individuel et d animation de conférences. En public ou

Plus en détail

Baromètre Allopass Le micro-paiement : quelle réalité aujourd hui?

Baromètre Allopass Le micro-paiement : quelle réalité aujourd hui? pour Baromètre Allopass Le micro-paiement : quelle réalité aujourd hui? Eric Giordano, Directeur Général Pôle Paiement Hi-media Yves-Marie Cann, Directeur d Etudes Ifop 22 octobre 2009 Section 1 : La méthodologie

Plus en détail

Agence Thomas Marko & Associés. Du 3 au 8 septembre 2010.

Agence Thomas Marko & Associés. Du 3 au 8 septembre 2010. Octobre 00 Nobody s Unpredictable Sondage effectué pour : Agence Thomas Marko & Associés Echantillon : 000 personnes, constituant un échantillon national représentatif de la population française âgée de

Plus en détail

Centre d Analyse Stratégique

Centre d Analyse Stratégique Centre d Analyse Stratégique Choix d une complémentaire santé Le regard des Assurés et des Entreprises 7 juillet 2009 Centre d Analyse Stratégique Tristan KLEIN Perrine FREHAUT Contacts TNS Sofres Emmanuel

Plus en détail

pour Enquête sur la mise en place de la

pour Enquête sur la mise en place de la pour Enquête sur la mise en place de la Janvier 2010 Note méthodologique Etude réalisée pour : Réseau Ferré de France Echantillon : Echantillon de 1006 personnes, représentatif de la population des départements

Plus en détail

L utilisation d Internet par les femmes. Juin 2009

L utilisation d Internet par les femmes. Juin 2009 L utilisation d Internet par les femmes Juin 2009 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A- Les usages d Internet B- Les achats sur Internet Note méthodologique Etude réalisée par l'ifop

Plus en détail

Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs

Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs Octobre 2014 Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs Méthodologie de l étude Étude réalisée auprès d un échantillon

Plus en détail

Les troubles mentaux dans le contexte de l Assurance de Personne. SCOR inform - Septembre 2012

Les troubles mentaux dans le contexte de l Assurance de Personne. SCOR inform - Septembre 2012 Les troubles mentaux dans le contexte de l Assurance de Personne SCOR inform - Septembre 2012 Les troubles mentaux dans le contexte de l Assurance de Personne Auteur Dr Lannes Médecin-Conseil SCOR Global

Plus en détail

FORMATIONS 2015 PRATIQUES ÉDUCATIVES & SOCIALES PRATIQUES EN MANAGEMENT & COACHING PRATIQUES EN PSYCHOTHÉRAPIE

FORMATIONS 2015 PRATIQUES ÉDUCATIVES & SOCIALES PRATIQUES EN MANAGEMENT & COACHING PRATIQUES EN PSYCHOTHÉRAPIE FORMATIONS 2015 Centre de Formation et de Perfectionnement aux Pratiques Éducatives, Sanitaires, Sociales et Psychothérapeutiques PRATIQUES ÉDUCATIVES & SOCIALES PRATIQUES EN MANAGEMENT & COACHING PRATIQUES

Plus en détail

IMAGES ET REALITES DE LA SANTE MENTALE EN POITOU-CHARENTES

IMAGES ET REALITES DE LA SANTE MENTALE EN POITOU-CHARENTES Association Régionale Poitou-Charentes pour l Information Médicale et l Epidémiologie en Psychiatrie (ARPCIMEP) Observatoire Régional de la Santé de Poitou-Charentes (ORSPEC) IMAGES ET REALITES DE LA SANTE

Plus en détail

Lettre n 12, Novembre 2012

Lettre n 12, Novembre 2012 Lettre n 12, Novembre 2012 Cher(e) ami(e), Le silence des vacances cède la place au vacarme de la rentrée qui nous renvoie les premiers effets de la loi sur le titre de psychothérapeute et le redémarrage

Plus en détail

La prise en charge d un trouble bipolaire

La prise en charge d un trouble bipolaire GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge d un trouble bipolaire Vivre avec un trouble bipolaire Décembre 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide pour vous informer

Plus en détail

Programme intercantonal de lutte contre la dépendance au jeu (PILDJ) Actions neuchâteloises

Programme intercantonal de lutte contre la dépendance au jeu (PILDJ) Actions neuchâteloises 1 Programme intercantonal de lutte contre la dépendance au jeu (PILDJ) Actions neuchâteloises Luca Fumagalli Adjoint au chef du Service des établissements spécialisés et délégué du canton au groupe d accompagnement

Plus en détail

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014 Les Français et l économie Les journées de l économie 2014 Patrick Haas 13 novembre 2014 Rappel de la méthodologie Échantillon Mode de recueil Dates de terrain 959 individus âgés de 18 ans et plus Interviews

Plus en détail

Guide à l intention des familles AU COEUR. du trouble de personnalité limite

Guide à l intention des familles AU COEUR. du trouble de personnalité limite Guide à l intention des familles AU COEUR du trouble de personnalité limite À propos du trouble de personnalité limite Ce document a été élaboré en 2001 par madame France Boucher, infirmière bachelière,

Plus en détail

Révisé en 2013 evelynejosse@yahoo.fr www.resilience-psy.com 14 avenue Fond du Diable, 1310 La Hulpe, Belgique

Révisé en 2013 evelynejosse@yahoo.fr www.resilience-psy.com 14 avenue Fond du Diable, 1310 La Hulpe, Belgique L EMDR Evelyne Josse Vice-présidente de l'association EMDR-Belgique et responsable du comité «Communication» Psychologue clinicienne, Psychothérapeute en consultation privée (hypnose éricksonnienne, EMDR,

Plus en détail

Esprit critique et dérives psychologique

Esprit critique et dérives psychologique Esprit critique et dérives psychologique L'esprit critique et l'autodéfense intellectuelle... Psy : clés d interprétation de notre environnement La construction et la transmission du savoir recouvre des

Plus en détail

L observatoire «Entreprise et Santé»

L observatoire «Entreprise et Santé» LA SOCIÉTÉ D ÉTUDES ET DE CONSEIL L observatoire «Entreprise et Santé» Viavoice Harmonie Mutuelle en partenariat avec Le Figaro et France Info Enquête auprès des salariés et des dirigeants d entreprise

Plus en détail

La détresse psychologique

La détresse psychologique Fiche 3.4.4 La détresse psychologique L importance de ne pas rester seule avec sa souffrance Saviez-vous que... «Les gens qui font régulièrement de l exercice physique tirent plus de plaisir des petites

Plus en détail

La Banque Postale / CNP Assurances

La Banque Postale / CNP Assurances La Banque Postale / CNP Assurances Baromètre Prévoyance Vague 1 Santé Contacts TNS Sofres Département Finance Frédéric CHASSAGNE / Fabienne CADENAT / Michaël PERGAMENT 01.40.92. 45.37 / 31.17 / 46.72 42IG98

Plus en détail

Les enseignants, acteurs majeurs du développement personnel

Les enseignants, acteurs majeurs du développement personnel Les enseignants, acteurs majeurs du développement personnel Contact : Julien Goarant Directeur de clientèle Département Opinion 15, place de la République 75003 PARIS Tel : 01 80 48 30 80 Fax : 01 78 94

Plus en détail

Les Français, le Made in France et le fait main

Les Français, le Made in France et le fait main Les Français, le Made in France et le fait main Septembre 2011 Résultats A Méthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1028 personnes, représentatif de la population française

Plus en détail

ATELIER 2: Les «bénéfices psychologiques» de l ETP: psychothérapie, thérapie cognitivocomportementale. quels équilibres?

ATELIER 2: Les «bénéfices psychologiques» de l ETP: psychothérapie, thérapie cognitivocomportementale. quels équilibres? 12èmes Journées Régionales d échanges en Education du Patient EDUCATION DU PATIENT : «Entre bénéfices possibles et attendus.vers de nouveaux équilibres» jeudi 29 et vendredi 30 novembre 2012 ATELIER 2:

Plus en détail

Formation de Coach énergéticien

Formation de Coach énergéticien Formation de Coach énergéticien Accompagnement des risques psychosociaux en entreprise Parcours Cristal Version 4.0 DECEMBRE 2014 Pour tout contact Eric Belmont 9 rue Anne FRANK 38400 SAINT MARTIN D HERES

Plus en détail

Les Français et la remise en question

Les Français et la remise en question Les Français et la remise en question Contact : Bruno Jeanbart Directeur du département Opinion Tel : 01 78 94 89 87 Email : bjeanbart@opinion- way.com 15 place de la République 75003 Paris Mai 2013 A

Plus en détail

Les Français et la confiance

Les Français et la confiance pour Les Français et la confiance Septembre 2011 Note méthodologique Etude réalisée pour : Cityzencar Echantillon : Echantillon de 1009 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans

Plus en détail

Les Français et l assurance

Les Français et l assurance pour Les Français et l assurance résultats détaillés Contact : service presse de Carrefour 01 57 32 89 99 groupe@presse-carrefour.com Note Méthodologique Etude réalisée pour : Carrefour Assurances Echantillon

Plus en détail

Questions / Réponses. Troubles du sommeil : stop à la prescription systématique de somnifères chez les personnes âgées

Questions / Réponses. Troubles du sommeil : stop à la prescription systématique de somnifères chez les personnes âgées Questions / Réponses Troubles du sommeil : stop à la prescription systématique de somnifères chez les personnes âgées Quelques chiffres sur les troubles du sommeil et la consommation de benzodiazépines

Plus en détail

Les Français et la nature

Les Français et la nature Les Français et la nature Contact Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel : 01 78 94 90 00 fmicheau@opinion-way.com http://www.opinion-way.com Mars 2015 1 Méthodologie

Plus en détail

Le coaching d entreprise. Réalisé par: Tarik KELLAF

Le coaching d entreprise. Réalisé par: Tarik KELLAF Le coaching d entreprise Réalisé par: Tarik KELLAF L intérêt du sujet L importance de la pratique du coaching au sein de l entreprise afin d orienter le personnel, booster sa motivation et mettre en place

Plus en détail

Région Nord-Pas de Calais

Région Nord-Pas de Calais Psychothérapeute - Formatrice - Spécialiste de l enfant CYCLE DE FORMATION SPÉCIALISÉE SÉMINAIRES DE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL SUPERVISIONS DE PRATIQUE FORMATIONS SUR MESURE Région Nord-Pas de Calais Béthune

Plus en détail

À l écoute des personnes touchées par la SP. Sondage à l intention des personnes en attente d un diagnostic probable de SP

À l écoute des personnes touchées par la SP. Sondage à l intention des personnes en attente d un diagnostic probable de SP À l écoute des personnes touchées par la SP Sondage à l intention des personnes en attente d un diagnostic probable de SP Notre mission : «Être un chef de file dans la recherche sur le remède de la sclérose

Plus en détail

Critères de l'addiction et de la dépendance affective chez la victime de manipulateur pervers narcissique

Critères de l'addiction et de la dépendance affective chez la victime de manipulateur pervers narcissique Critères de l'addiction et de la dépendance affective chez la victime de manipulateur pervers narcissique Dépendance de la victime à une illusion, un fantasme Ces critères ont été élaborés par Goodman

Plus en détail

L utilisation de l approche systémique dans la prévention et le traitement du jeu compulsif

L utilisation de l approche systémique dans la prévention et le traitement du jeu compulsif L utilisation de l approche systémique dans la prévention et le traitement du jeu compulsif Isabelle Cyr, B.sc. Psychologie. B.sc. Service social. T.s. Thérapeute Josée Dostie, B.A. Psychologie. Thérapeute

Plus en détail

Conférence de presse 8 juin 2011

Conférence de presse 8 juin 2011 Conférence de presse 8 juin 2011 Conférence de presse 8 juin 2011 1. Objectifs & fonctionnement de l Observatoire des femmes et de l assurance Marie-Louise Antoni et Véronique Morali 3. Principaux éclairages

Plus en détail

Comment les Français gèrent l eau dans leurs foyers?

Comment les Français gèrent l eau dans leurs foyers? Comment les Français gèrent l eau dans leurs foyers? Mai 2015 Sondage réalisé par pour Fiche technique Recueil Echantillon Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français recrutés par Access Panel

Plus en détail

les travailleurs non-salari

les travailleurs non-salari Septembre 2013 Contact: Frédéric Dabi 01 45 84 14 44 Frederic.dabi@ifop.com Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salari salariés, s, la crise et l assurancel pour Note méthodologique Etude réalisée

Plus en détail

La situation politique et économique après le référendum Grec

La situation politique et économique après le référendum Grec La situation politique et économique après le référendum Grec Sondage réalisé par pour Publié le mardi 7 juillet 2015 Levée d embargo immédiate Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon

Plus en détail

Nouvelles addictions. Dr Marie VERSCHAVE Praticien hospitalier Service de médecine interne E et addictologie

Nouvelles addictions. Dr Marie VERSCHAVE Praticien hospitalier Service de médecine interne E et addictologie Nouvelles addictions comportementales Dr Marie VERSCHAVE Praticien hospitalier Service de médecine interne E et addictologie Item N 77. Addictions comportementales Diagnostiquer, évaluer le retentissement

Plus en détail

Baromètre santé 360 La santé connectée Janvier 2015

Baromètre santé 360 La santé connectée Janvier 2015 Baromètre santé 360 La santé connectée Janvier 2015 Sondage réalisé par pour et publié en partenariat avec et avec le concours scientifique de la Publié le 19 janvier 2015 Levée d embargo le 19 janvier

Plus en détail

Les Français et la carte bancaire

Les Français et la carte bancaire Les Français et la carte bancaire Septembre 2013 1 Note méthodologique Etude réalisée pour : PayPlug Echantillon : Echantillon de 1001 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans

Plus en détail

Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie.

Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie. Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie. Sarah CAILLOT, Psychologue Réseau Breizh IMC- Pôle MPR St-Hélier (Rennes)- Journée Inter-régionale

Plus en détail

Formations en psychothérapie intégrative

Formations en psychothérapie intégrative Formations en psychothérapie intégrative Psychopathologie Relation au patient Psychanalyses Sexothérapie Gestalt thérapie Analyse Transactionnelle Sophrologie Hypnose ericksonienne Coaching Intelligence

Plus en détail

POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS?

POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS? POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS? Pourquoi vivons-nous des émotions? Voilà une excellente question! Avez-vous pensé: «Les émotions nous rendent humains» ou : «Elles nous permettent de sentir ce qui

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D'EVALUATION DES ENFANTS

QUESTIONNAIRE D'EVALUATION DES ENFANTS CONFIDENTIEL QUESTIONNAIRE D'EVALUATION DES ENFANTS Veuillez SVP répondre à toutes les questions. Tout les renseignements que vous fournissez dans ce questionnaire resteront strictement confidentielles.

Plus en détail

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance Septembre 2013 Contact: Frédéric Dabi 01 45 84 14 44 Frederic.dabi@ifop.com Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance pour Note méthodologique Etude réalisée pour:

Plus en détail

La politique de l entreprise (esprit et incitation au challenge) implique :

La politique de l entreprise (esprit et incitation au challenge) implique : Introduction Image classique = Cadre supérieur + grande responsabilité Mais aussi le bas de l échelle Zéro défauts, l excellence a un prix = Le Stress I Définition Interaction entre un environnement et

Plus en détail

Observatoire des métiers de la communication dans l enseignement supérieur Enquête auprès des membres de l ARCES

Observatoire des métiers de la communication dans l enseignement supérieur Enquête auprès des membres de l ARCES Observatoire des métiers de la communication dans l enseignement supérieur Enquête auprès des membres de l ARCES Vague 4 Mai 2011 Synthèse Occurrence est certifiée ISO 9001:2000 depuis 2004 Sommaire Page

Plus en détail

Programme Scientifique

Programme Scientifique Programme Scientifique L AFTAD est un organisme de FMC Agrément n 100381 Le Congrès Les Journées de l AFTAD donne droit à 12 crédits de FMC au titre de la Formation Présentielle, pour les médecins libéraux

Plus en détail

LES FONCTIONNAIRES ET LEUR MUTUELLE

LES FONCTIONNAIRES ET LEUR MUTUELLE LES FONCTIONNAIRES ET LEUR MUTUELLE - Février 2006 - CGC Fonction Publique CFTC Fonction Publique La Maison du Fonctionnaire Mutuelle Générale des Services Publics Contacts TNS Sofres : Stratégies d'opinion

Plus en détail

FD/YMC N 1-5961 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann POUR

FD/YMC N 1-5961 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann POUR FD/YMC N 1-5961 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann POUR Enquête sur la responsabilité sociale du scientifique Résultats détaillés Février 2007 Annexes La publication des données qui fondent

Plus en détail

Baromètre : Le bien être psychologique au travail

Baromètre : Le bien être psychologique au travail Contacts Ifop : Rudy BOURLES/Isabelle MANDERON 6-8, rue Eugène Oudiné 75013 Paris tél 01 45 84 14 44 fax 01 45 85 59 39 Etude 23384 Baromètre : Le bien être psychologique au travail Septembre 2008 vague

Plus en détail

FD/FACD N 1-6598 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge

FD/FACD N 1-6598 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge FD/FACD N 1-6598 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge Les Français et les médecines naturelles Résultats détaillés Novembre 2007 Sommaire Pages - 1 - La méthodologie...1-2 - Les résultats

Plus en détail

Quand le stress nous rend malade

Quand le stress nous rend malade Yuri Arcurs Quand le stress nous rend malade Tous concernés! De quoi s agit-il? Le stress stimule notre organisme pour qu'il s'adapte à une nouvelle situation, bonne ou mauvaise. Deux hormones sont alors

Plus en détail

L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures

L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures Sondage Ifop pour la Fédération nationale de la presse spécialisée Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume

Plus en détail

Questionnaire du projet Innocence

Questionnaire du projet Innocence 1 Questionnaire du projet Innocence Directives : Répondez de façon aussi détaillée que possible à chacune des questions suivantes ayant trait à votre dossier. Des réponses complètes et précises nous permettront

Plus en détail

De la violence au tiers à la parole au pair

De la violence au tiers à la parole au pair De la violence au tiers à la parole au pair devenir auteur de parole dans le cadre de l obligation de soins Eve Montalti, psychologue clinicienne Mathieu Lacambre, psychiatre via voltaire via voltaire

Plus en détail

Les Français et le handicap visuel

Les Français et le handicap visuel Janvier 015 Enquête TNS Sofres pour la Fédération des Aveugles de France Rapport de résultats 48UA53 Rappel méthodologique Echantillon Enquête réalisée par téléphone auprès d un échantillon de 1005 personnes

Plus en détail

Bibliothèque de questions Questions spécifiques aux organismes

Bibliothèque de questions Questions spécifiques aux organismes Bibliothèque de questions Questions spécifiques aux organismes Dans le cadre du baromètre social institutionnel, vous avez la possibilité de poser quelques questions spécifiques à votre organisme et à

Plus en détail

On a marché sur la dune.

On a marché sur la dune. On a marché sur la dune. Atelier itinérant d exploration intérieure dans le sud-tunisien Animation : Alexis Burger, docteur et thérapeute à Lausanne Coordination logistique : Jean-Marc Comhaire, pour Fréquence

Plus en détail

Observatoire des loisirs des Français

Observatoire des loisirs des Français Observatoire des loisirs des Français 8 e édition Rapport d étude TNS 2014 Sommaire 1 Présentation de l étude 3 2 Principaux enseignements 5 3 Résultats 8 TNS 2014 2 1 Présentation de l étude TNS 2014

Plus en détail

LA MÉTHAMPHÉTAMINE LE CRYSTAL C EST QUOI

LA MÉTHAMPHÉTAMINE LE CRYSTAL C EST QUOI LA MÉTHAMPHÉTAMINE LE CRYSTAL C EST QUOI? LA MÉTHAMPHÉTAMINE est un produit stupéfiant illicite, synthétisé à partir de substances chimiques, également connu sous le nom de «crystal» ou «crystalmet», «ice»,

Plus en détail

DIAGNOSTIC ET PRISE EN CHARGE EN AMBULATOIRE DU TROUBLE ANXIEUX GÉNÉRALISÉ DE L'ADULTE

DIAGNOSTIC ET PRISE EN CHARGE EN AMBULATOIRE DU TROUBLE ANXIEUX GÉNÉRALISÉ DE L'ADULTE DIAGNOSTIC ET PRISE EN CHARGE EN AMBULATOIRE DU TROUBLE ANXIEUX GÉNÉRALISÉ DE L'ADULTE MARS 2001 Recommandation pour la pratique clinique Service recommandations et références professionnelles Les recommandations

Plus en détail

TROUBLES BIPOLAIRES ET ADDICTIONS. Damien FOUQUES ET Lucia ROMO

TROUBLES BIPOLAIRES ET ADDICTIONS. Damien FOUQUES ET Lucia ROMO Conférence Argos 2001 du 27/01/2011 au FIAP (30 rue Cabanis - 75014 Paris) TROUBLES BIPOLAIRES ET ADDICTIONS Damien FOUQUES ET Lucia ROMO Psychologues cliniciens, maîtres de conférences à l Université

Plus en détail