La nouvelle loi (68) sur la retraite progressive Ce que les employeurs doivent savoir :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La nouvelle loi (68) sur la retraite progressive Ce que les employeurs doivent savoir :"

Transcription

1 20 novembre 2008 La nouvelle loi (68) sur la retraite progressive Ce que les employeurs doivent savoir : N utilisez pas le régime de retraite pour favoriser la retraite progressive Michel St-Germain, Montréal

2 Le contexte Les déficits : N ont jamais été aussi élevés Les employeurs du secteur privé : Ne veulent plus des risques des régimes PD La récession : Mises à pied/à la retraite La compétition étrangère : Plus intense La retraite progressive : Est-ce une priorité pour 2009? 1

3 Ordre du jour La pénurie de main d œuvre La retraite des baby-boomers Le choix de la date de retraite Les avantages de retraite anticipée Le secteur public La retraite progressive (Loi 68) Le report des dates de retraite Une préoccupation? Le vrai problème? Le rôle de l employeur? Faut il les réduire? Donner l exemple? Est-ce trop compliquée? Est-ce rentable pour l employeur? 2

4 Il va manquer travailleurs au Québec! 3

5 La pénurie de main-d œuvre : Tout le monde en parle mais qui agit? Offre = demande Mais, il y a des exceptions Qui peut prévoir ses besoins de main-d œuvre? Plus ça change plus c est pareil! 4

6 Pénurie actuelle de main-d'œuvre : plus ça change, plus c est pareil! Pourcentage des entreprises manufacturières qui éprouvent des difficultés de production en raison de pénuries de main-d'oeuvre qualifiée au Québec de 1981 à 2008 % Source: Statistique Canada. 5

7 Comment augmenter le nombre de travailleurs? Augmenter : le taux de natalité l immigration les heures travaillées la participation au travail Envoyer le travail ailleurs «Outsourcing» Enlever les mesures incitatives favorisant la retraite anticipée Encourager le report de la retraite 6

8 Comment augmenter le nombre de travailleurs? Âges à la retraite Alberta 63,6 Québec 59,7 7

9 Pourquoi il y a une pénurie de travailleurs? 8

10 Où va le secteur manufacturier? % 35 Évolution de la part de l'emploi manufacturier dans l'emploi total au Canada de 1946 à Source: Statistique Canada. 9

11 La retraite des baby-boomers : le vrai problème Les jeunes ne remplacent plus les vieux Année Ratio Ratio Population canadienne Âge , , , , , ,78 10

12 Raisons pour garder les baby-boomers Conserver l expertise, l histoire corporative et transférer le savoir Main d œuvre productive et stable Pénurie de main-d œuvre qualifiée Coûts élevés reliés au remplacement Coût de recrutement Coût de formation Perte de productivité Coût élevé de la retraite anticipée 11

13 Les régimes de retraite : outil de rétention? Régimes CD pas d effet sur la rétention Régimes PD efficaces jusqu à la date d admissibilité à la retraite après la date d admissibilité, peuvent encourager les employés à partir 12

14 Les avantages de retraite anticipée peuvent compter pour une partie importante de la valeur de la rente 600 % Valeur de la rente en % du salaire Valeur de la rente en % du salaire 500 % 400 % 300 % 200 % 100 % Pourquoi les employés plus âgés resteraient-ils? 0 % Sans Sans avantages de de retraite retraite anticipée anticipée Avec Avec avantages de de retraite retraite anticipée 13

15 Pourquoi les employeurs ont incité à la retraite anticipée? Réduction des effectifs Pression des syndicats Rémunération globale 14

16 Réduire les avantages liés à la retraite anticipée n est pas facile! Protection des droits acquis Négociations collectives Opposition des syndicats Opposition des baby-boomers Mais il est possible d encourager à retarder la retraite 15

17 Shell pension scheme shake-up by Steven Dignall 30 October 2008 UK Oil giant Shell is set to implement changes to its UK pension scheme next year which will include increasing the retirement age for new workers from 60 to 65. Shell 16

18 Le secteur public devrait donner l exemple Le coût pour l employeur des retraites anticipées est élevé % salaire Retraite anticipée Indexation Secteur public 4,0 % 2,5 % Secteur privé (grandes sociétés) Régimes à cotisations déterminées 2,4 % 0,9 % 0 % 0 % 17

19 Les dates de retraite anticipée sont bien différentes dans le secteur public Sevices professionnels = 64,3 Administration publique =

20 Est-ce que la tourmente des marchés financiers a réglé la retraite anticipée des participants à des régimes CD? Par exemple : Retraite 60 ans 10 ans de service Secteur public Rente = 20 % du salaire Valeur = 3 x salaire Secteur Public Secteur Privé Régime PD Régime CD (12 %) Rendement 7 % Rendement réel Rente (% salaire) 20 % 10 % 7 % Valeur 1x salaire 3x 1,5x 1,1x 19

21 Ce qui pousse les employés à prendre leur retraite Diminution du niveau de stress relié au travail et de la charge de travail excessive Recherche d un nouvel équilibre de vie Capacité financière Ne peuvent plus travailler Ne veulent plus travailler 20

22 Les employeurs ont peu de contrôle sur la date de retraite de leurs employés Les retraités sont plus heureux que les employés Pourcentage des Canadiens déclarant des degrés élevés de satisfaction à l égard de la vie 40 % 38 % 36 % 34 % 32 % 30 % 28 % 26 % 24 % 22 % 20 % Âge Source Statistique Canada Bien vieillir : l emploi du temps des Canadiens âgés 21

23 Il ne faut pas craindre que vos employés resteront jusqu à 80 ans Kirk Kerkorian Milliardaire 90 Pape Benoît XVI 81 Stephen Jarislowsky Milliardaire 82 Clint Eastwood Acteur/réalisateur 77 Elizabeth II Reine d Angleterre 82 Warren Buffet Milliardaire 77 22

24 Si vous encouragez le report de la retraite anticipée, l employeur épargne et l employé subit une perte Un exemple : salaire $ rente de retraite $ sans réduction 60 ans rente additionnelle pour $ une année de service L employé peut choisir entre : il reste salaire de $ il prend sa retraite rente de $ et salaire d un autre employeur 23

25 Faut-il partager l épargne du report de la retraite avec l employé? Si l employé reste, il perd $ Revenu employé L employé reste Rente 0 $ Salaire $ Rente additionnelle $ L employé prend sa retraite Rente $ Salaire $ Nouvel employeur Rente additionnelle $ Nouvel employeur 24

26 Faut-il partager l épargne du report de la retraite avec l employé? Si l employeur reste, l employeur épargne $ et le coût d embauche Coût employeur L employé reste Rente 0 $ Salaire $ Rente additionnelle $ L employé prend sa retraite Rente $ Salaire $ Nouvel employé Rente additionnelle $ Nouvel employé Coût d embauche Recrutement Formation Transition 25

27 Quelques problèmes pratiques liés à la retraite progressive (Loi 68) Comment choisir à qui offrir une retraite progressive? Qui en profitera : retarder la retraite anticipée ou anticiper la retraite normale? Comment gérer le travail des retraités à temps partiel? Faut-il négocier avec le syndicat? S en va-t-on vers un droit automatique à la retraite anticipée sans retraite? Quelles devraient être les prestations d assurance collective? Quoi communiquer aux comités de retaite Quoi communiquer aux autres participants? Comment terminer un retraité progressif? 26

28 Est-ce que la retraite progressive est préférable à l approche habituelle de réembaucher sur une base contractuelle? L employé choisit une retraite anticipée L employeur choisit qui garder à contrat L employeur choisit quand terminer le contrat 27

29 Pourqui ne pas payer temporairement la rente partielle de retraite à même les fonds de l employeur jusqu à la retraite totale? Pas d augmentation du déficit Rien à communiquer Plus ciblé Peut cesser la rente temporaire 28

30 Faut-il offrir d autres choix que de rester ou de partir? Situation Salaire Rente Autres L employé reste Temps plein $ 0 $ -- L employé prend sa retraite mais reste en tant que contractuel L employé reste à temps partiel Contractuel 0 $ $ Nombre d heures à contrat Temps partiel % salaire 0 $ -- L employé choisit une retraite progressive et reçoit la rente: - Du régime Temps partiel % salaire %rente - De l employeur Temps partiel % salaire % rente 0 $ L employé reste et reçoit une prime de non-retraite Temps plein $ 0 $ Prime 29

31 Y- a-t-il d autres façons de garder les travailleurs âgés? Majoration des prestations de retraite Étendue des couvertures d assurances collectives (santé) Plus de vacances Flexibilité aménagement du travail Boni de rétention 30

32 Conference Board USA Comment garder les travailleurs âgés? Flexible work arrangements 41% Training to upgrade skills 34% Time off for volunteerism Phased retirement Reduced shiftwork Job rotation Sabbaticals 15% 14% 14% 12% 11% Reduced responsibility Mentoring as a primary job responsibility 5% 8% 0% 5% 10% 15% 20% 25% 30% 35% 40% 45% % of respondents 31

33 Conclusion La retraite des baby boomers incitera à retenir la main-d œuvre expérimentée Les avantages de la retraite anticipée peuvent être réduits Il existe plusieurs moyens d encourager le report de la retraite anticipée autre que la retraite progressive (Loi 68) Il faudra cibler les travailleurs âgés qui doivent être encouragés à rester Le secteur public devrait donner l exemple 32

34

Quels sont les enjeux des régimes de retraite à Prestations Définies (PD)?

Quels sont les enjeux des régimes de retraite à Prestations Définies (PD)? Quels sont les enjeux des régimes de retraite à Prestations Définies (PD)? Colloque du Conseil du Patronat du Québec sur l état des régimes de retraite 12 juin 2012 Michel St-Germain Mercer Les grands

Plus en détail

MÉMOIRE CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE

MÉMOIRE CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE MÉMOIRE DU CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DES AFFAIRES SOCIALES AOÛT 2009

Plus en détail

COMMENT AMÉLIORER LE RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA ET LE RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC

COMMENT AMÉLIORER LE RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA ET LE RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC COMMENT AMÉLIORER LE RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA ET LE RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC Présentation de Ruth Rose Département de sciences économiques Université du Québec à Montréal Colloque: Observatoire de

Plus en détail

Regroupements de travailleurs d un même secteur d activités avec possiblement des différences au niveau des :

Regroupements de travailleurs d un même secteur d activités avec possiblement des différences au niveau des : L avenir de la retraite au Québec Vers des régimes de retraite sectoriels? Nathalie Joncas, actuaire Qu est-ce qu on entend par régimes sectoriels? Regroupements de travailleurs d un même secteur d activités

Plus en détail

RREGOP et Rapport D Amours : en quoi ça vous concerne?

RREGOP et Rapport D Amours : en quoi ça vous concerne? A1213-RJ-018 RREGOP et Rapport D Amours : en quoi ça vous concerne? Réseau des jeunes 30 et 31 mai 2013 Mario Labbé, conseiller Sécurité sociale, CSQ-Québec Contenu Quelques notions de base sur les régimes

Plus en détail

Présentation de la CREPUQ au Comité d experts sur l avenir des régimes complémentaires de retraite

Présentation de la CREPUQ au Comité d experts sur l avenir des régimes complémentaires de retraite Présentation de la CREPUQ au Comité d experts sur l avenir des régimes complémentaires de retraite Le 2 février 2012 CREPUQ PRÉSENTATION DE LA CREPUQ AU COMITÉ D EXPERTS SUR L AVENIR DES RÉGIMES COMPLÉMENTAIRES

Plus en détail

Consultations du Ministère des Finances du Canada : Maintenir la solidité du système de revenu de retraite du Canada

Consultations du Ministère des Finances du Canada : Maintenir la solidité du système de revenu de retraite du Canada Consultations du Ministère des Finances du Canada : Maintenir la solidité du système de revenu de retraite du Canada Commentaires du Conseil du patronat du Québec Mai 2010 Maintenir la solidité du système

Plus en détail

Séance 14 - Nouvelles normes de financement du Québec. Nathalie Joncas, actuaire, CSN Michel St-Germain, actuaire, Mercer

Séance 14 - Nouvelles normes de financement du Québec. Nathalie Joncas, actuaire, CSN Michel St-Germain, actuaire, Mercer Séance 14 - Nouvelles normes de financement du Québec Nathalie Joncas, actuaire, CSN Michel St-Germain, actuaire, Mercer Agenda La toile de fond La démarche Les positions syndicales et patronales Le projet

Plus en détail

Le système de retraite québécois : constats et grands enjeux

Le système de retraite québécois : constats et grands enjeux Le système de retraite québécois : constats et grands enjeux Colloque sur la retraite au Québec Cercle finance du Québec Roland Villeneuve Vice-président aux politiques et aux programmes Le 31 octobre

Plus en détail

Perspectives économiques des vingt prochaines années pour le Québec

Perspectives économiques des vingt prochaines années pour le Québec Perspectives économiques des vingt prochaines années pour le Québec Séminaire sur les perspectives démographiques, économiques et financières du Québec, 2009-2030 27 novembre 2009 Hôtel Plaza, Québec Marie-Christine

Plus en détail

PRESTATIONS POUR CONTRACTUELS RÉPUTÉS EMPLOYÉS

PRESTATIONS POUR CONTRACTUELS RÉPUTÉS EMPLOYÉS PRESTATIONS POUR CONTRACTUELS RÉPUTÉS EMPLOYÉS 2015 La WCB offre une garantie et des prestations aux travailleurs contractuels dans certaines industries. Les contractuels ayant une entente de services

Plus en détail

Au cours des prochaines années, plusieurs PME instaureront un régime d épargneretraite pour leurs employés.

Au cours des prochaines années, plusieurs PME instaureront un régime d épargneretraite pour leurs employés. Au cours des prochaines années, plusieurs PME instaureront un régime d épargneretraite pour leurs employés. Simple, économique et flexible, le RRS fait partie des régimes adaptés à la réalité des PME.

Plus en détail

Régimes de retraite à cotisation déterminée (CD) et à prestation cible (PC)

Régimes de retraite à cotisation déterminée (CD) et à prestation cible (PC) Régimes de retraite à cotisation déterminée (CD) et à prestation cible (PC) Colloque sur l état des régimes de retraite Conseil du patronat du Québec 12 juin 2012 1 Régimes de retraite à cotisation déterminée

Plus en détail

Service des ressources humaines et financières. Le sommaire Régime de retraite des employées et employés de l'université de Sherbrooke

Service des ressources humaines et financières. Le sommaire Régime de retraite des employées et employés de l'université de Sherbrooke Service des ressources humaines et financières Le sommaire Régime de retraite des employées et employés de l'université de Sherbrooke Votre régime de retraite à l Université de Sherbrooke Modes de prestations

Plus en détail

Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents?

Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents? > pour un meilleur rendement des organisations et des personnes Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents? L optimisation du capital

Plus en détail

Régime de retraite des employés et employées de soutien Actualisation du régime Étape 1 Discussions préliminaires avec sous-comité

Régime de retraite des employés et employées de soutien Actualisation du régime Étape 1 Discussions préliminaires avec sous-comité PROJET - POUR DISCUSSIONS SEULEMENT Régime de retraite des employés et employées de soutien Actualisation du régime 1 Discussions préliminaires avec sous-comité Préparé par Conrad Ferguson 12 mai 2011

Plus en détail

Université de Moncton. Régime de retraite des professeurs, professeures et bibliothécaires. Projection retraites 2010-2014

Université de Moncton. Régime de retraite des professeurs, professeures et bibliothécaires. Projection retraites 2010-2014 Université de Moncton Régime de retraite des professeurs, professeures et bibliothécaires Projection retraites 2010-2014 Présenté par Conrad Ferguson 3 décembre 2010 > Ordre du jour > But de l exercice

Plus en détail

COMMENT ET POURQUOI Y CONTRIBUER? Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec

COMMENT ET POURQUOI Y CONTRIBUER? Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec COMMENT ET POURQUOI Y CONTRIBUER? Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec Édition 2015-2016 Le présent document a pour but de vous faire connaître le Régime de retraite des chargés

Plus en détail

Comment gérer les retours au travail Les clauses d'assurance

Comment gérer les retours au travail Les clauses d'assurance Comment gérer les retours au travail Les clauses d'assurance Denis Gobeille, M. Sc. R.I. Conseiller en ressources humaines agréé Conseiller en régimes d assurance collective Agir face à l'invalidité en

Plus en détail

RÉGIME QUÉBÉCOIS D ASSURANCE PARENTALE (R.Q.A.P.) QUE FAUT-IL SAVOIR?

RÉGIME QUÉBÉCOIS D ASSURANCE PARENTALE (R.Q.A.P.) QUE FAUT-IL SAVOIR? RÉGIME QUÉBÉCOIS D ASSURANCE PARENTALE (R.Q.A.P.) QUE FAUT-IL SAVOIR? Les renseignements contenus dans le présent document constituent une vulgarisation des textes légaux en vigueur et ne les remplacent

Plus en détail

Nos régimes d épargne-retraite collectifs 5057-00F-AOÛT13. Des solutions simples pour vous faciliter la vie!

Nos régimes d épargne-retraite collectifs 5057-00F-AOÛT13. Des solutions simples pour vous faciliter la vie! Nos régimes d épargne-retraite collectifs 5057-00F-AOÛT13 Des solutions simples pour vous faciliter la vie! Comment attirer et fidéliser un personnel qualifié dans un marché compétitif. Aux yeux des employés,

Plus en détail

Options de transformation de votre régime de retraite à prestations déterminées

Options de transformation de votre régime de retraite à prestations déterminées Options de transformation de votre régime de retraite à prestations déterminées SOLUTIONS EFFICACES POUR RÉPONDRE AUX BESOINS ACTUELS ET FUTURS DE VOTRE ENTREPRISE ET DE VOTRE PERSONNEL Répondre aux besoins

Plus en détail

SESSION/SÉANCE : Le régime de retraite de Desjardins : Faire face aux défis actuels et futurs

SESSION/SÉANCE : Le régime de retraite de Desjardins : Faire face aux défis actuels et futurs SESSION/SÉANCE : Le régime de retraite de Desjardins : Faire face aux défis actuels et futurs SPEAKER(S)/CONFÉRENCIER(S) : Jérôme Savard, FICA, FSA Directeur principal, actuariat, tarification et performance

Plus en détail

Assurez-vous une Main-d'œuvre! Mario Clusiau Vice-président régional Ventes, assurance pour les groupes et les entreprises (Québec)

Assurez-vous une Main-d'œuvre! Mario Clusiau Vice-président régional Ventes, assurance pour les groupes et les entreprises (Québec) Assurez-vous une Main-d'œuvre! Mario Clusiau Vice-président régional Ventes, assurance pour les groupes et les entreprises (Québec) Drummondville, 17 mars 2011 Table des matières 1. L'assurance collective

Plus en détail

Régime de retraite des chargés de cours Comment et pourquoi y contribuer?

Régime de retraite des chargés de cours Comment et pourquoi y contribuer? Régime de retraite des chargés de cours Comment et pourquoi y contribuer? Le présent document a pour but de vous faire connaître le Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec (RRCCUQ)

Plus en détail

Tendances salariales et d embauche en technologies de l'information (TI)

Tendances salariales et d embauche en technologies de l'information (TI) Tendances salariales et d embauche en technologies de l'information (TI) Perspectives 2014 -Canada 2013 Robert Half Technology. Employeur offrant l équité en matière d emploi. La discussion d aujourd hui

Plus en détail

DANS LE CADRE D UNE NÉGOCIATION ANTICIPÉE C EST INACCEPTABLE!!!

DANS LE CADRE D UNE NÉGOCIATION ANTICIPÉE C EST INACCEPTABLE!!! 2. RÉSULTAT DE L ENTENTE DE PRINCIPE SUR LE RÉGIME DE RETRAITE D HYDRO-QUÉBEC (RRHQ) Cotisation régulière de l'employeur à compter de 2014 : 50 % du coût de service courant du RRHQ + déficits. Cotisation

Plus en détail

Les revenus à la retraite : des différences entre les Québécoises et les Québécois

Les revenus à la retraite : des différences entre les Québécoises et les Québécois Les revenus à la retraite : des différences entre les Québécoises et les Québécois 80e Congrès annuel de l Association francophone pour le savoir - Colloque de l Institut de la statistique du Québec (ISQ)

Plus en détail

Que pouvez-vous faire pour attirer les meilleurs talents?

Que pouvez-vous faire pour attirer les meilleurs talents? Cherche à reconnaître et promouvoir les employeurs de qualité du secteur des bio-industries et des sciences de la vie. Que disent vos employés de votre organisation? Que pouvez-vous faire pour attirer

Plus en détail

Améliorer les régimes publics : une solution efficiente pour assurer une couverture adéquate

Améliorer les régimes publics : une solution efficiente pour assurer une couverture adéquate Améliorer les régimes publics : une solution efficiente pour assurer une couverture adéquate Colloque sur l état des régimes de retraite Conseil du patronat du Québec Le 12 juin 2012 Marie-Josée Naud Conseillère

Plus en détail

Rachat de services passés Enrichir votre pension

Rachat de services passés Enrichir votre pension Que trouve-t-on dans ce feuillet d information? Ce feuillet d information explique le rachat de services et donne des exemples de situations de rachat. Pour en savoir davantage, communiquez avec le Service

Plus en détail

Sommaire des dispositions

Sommaire des dispositions Sommaire des dispositions INFORMATION GÉNÉRALE Mise en place du régime Le 1 er février 1989 Texte refondu Entrée en vigueur le 1 er avril 2007 Législations applicables Loi sur les régimes complémentaires

Plus en détail

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 Construire un avenir brillant ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 www.avenirbrillant.ca Financé par le gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils

Plus en détail

Juillet 2008 1. Compte d épargne libre d impôt (CELI), le nouveau régime en ville!

Juillet 2008 1. Compte d épargne libre d impôt (CELI), le nouveau régime en ville! Régimes d épargne et de retraite collectifs Propos législatifs Bulletin de la Standard Life sur la législation et la gouvernance Juillet 2008 1 Compte d épargne libre d impôt (CELI), le nouveau régime

Plus en détail

Fonds de stabilisation et rejette toute approche d un régime de retraite «à deux vitesses». C est un tournant décisif. La négociation est relancée.

Fonds de stabilisation et rejette toute approche d un régime de retraite «à deux vitesses». C est un tournant décisif. La négociation est relancée. Entente du 2828-11 11--2012 Entre la ville de Montréal et le Syndicat des cols bleus sur le RÉGIME DE RETRAITE Régime de retraite ET et le renouvellement de la CONVENTION COLLECTIVE 3 2017 7 Convention

Plus en détail

Présentation à l Institut canadien de la retraite et des avantages sociaux. Selon Wikipédia

Présentation à l Institut canadien de la retraite et des avantages sociaux. Selon Wikipédia Évaluation actuarielle du Régime de rentes du Québec au 31 décembre 2012, une œuvre de science-fiction? Présentation à l Institut canadien de la retraite et des avantages sociaux Georges Langis Actuaire

Plus en détail

L embauche et le maintien des ressources humaines en milieu rural : principales problématiques

L embauche et le maintien des ressources humaines en milieu rural : principales problématiques Emploi Québec Mauricie L embauche et le maintien des ressources humaines en milieu rural : principales problématiques Août 2003 Plan de la présentation Introduction : la toile de fond Le contexte économique

Plus en détail

SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI

SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI LE PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE DE 2013 Le Plan d action économique de 2013 représente le prochain volet du plan à long terme du gouvernement pour renforcer

Plus en détail

Un changement important s appliquera à votre rente à vos 65 ans

Un changement important s appliquera à votre rente à vos 65 ans À quel moment la coordination au RRQ prend-elle effet? À votre retraite, la coordination au RRQ prendra effet le mois suivant l atteinte de vos 65 ans, âge auquel la rente du RRQ devient payable sans réduction.

Plus en détail

Nos retraites dans l économie de demain

Nos retraites dans l économie de demain ENAP Centre de recherche sur la gouvernance Colloque 30 mars 2014 Nos retraites dans l économie de demain ou la gestion du risque dans un environnement en mutation Denis Latulippe École d actuariat Environnement

Plus en détail

RÔLE ET IMPORTANCE DE LA PLANIFICATION FINANCIÈRE...

RÔLE ET IMPORTANCE DE LA PLANIFICATION FINANCIÈRE... INTRODUCTION MODULE I HISTORIQUE 2 RÔLE ET IMPORTANCE DE LA PLANIFICATION FINANCIÈRE... 2 3 HISTORIQUE QUÉBÉCOIS... 3 4 LA LOI 188 ET LA PLANIFICATION FINANCIÈRE... 4 4.1 Objectifs de la loi... 4 4.2 Le

Plus en détail

Programme d épargne-retraite collectif. Régime enregistré d épargne-retraite et régime de participation différée aux bénéfices

Programme d épargne-retraite collectif. Régime enregistré d épargne-retraite et régime de participation différée aux bénéfices Programme d épargne-retraite collectif Régime enregistré d épargne-retraite et régime de participation différée aux bénéfices Étape vers l avenir MD est une solution d épargneretraite collective novatrice,

Plus en détail

Le 22 avril 2013 LE RAPPORT D AMOURS EN BREF SUIVEZ RETRAITESAI SUR. Numéro 13-06. La rente longévité SOMMAIRE

Le 22 avril 2013 LE RAPPORT D AMOURS EN BREF SUIVEZ RETRAITESAI SUR. Numéro 13-06. La rente longévité SOMMAIRE SOMMAIRE La rente longévité Loi RCR : - La fin des mesures de financement particulières dans les régimes du secteur public Une capitalisation renforcée - Une solvabilité allégée - Les valeurs de transfert

Plus en détail

A-T-ON DES ATTENTES IRRÉALISTES POUR NOS RÉGIMES PRIVÉS ET PUBLICS DE PENSION?

A-T-ON DES ATTENTES IRRÉALISTES POUR NOS RÉGIMES PRIVÉS ET PUBLICS DE PENSION? L épargne, la fiscalité et les régimes de retraite Congrès 2012 de l ASDEQ, Session 1, conférence 3, A-T-ON DES ATTENTES IRRÉALISTES POUR NOS RÉGIMES PRIVÉS ET PUBLICS DE PENSION? Jean-Pierre Aubry, fellow

Plus en détail

Information-conseil remis avec le rapport personnalisé du coffre à outils de gestion d atelier

Information-conseil remis avec le rapport personnalisé du coffre à outils de gestion d atelier Information-conseil remis avec le rapport personnalisé du coffre à outils de gestion d atelier 30 conseils pratiques : 1. Explorer la possibilité d effectuer la prise de rendez-vous à l'aide d'un système

Plus en détail

La solution intelligente pour votre régime flexible

La solution intelligente pour votre régime flexible Assurance collective La solution intelligente pour votre régime flexible La solution intelligente pour votre régime flexible Vous souhaitez exercer un certain contrôle sur vos coûts tout en offrant à vos

Plus en détail

Titre de la leçon Canada 2026 : changements démographiques Analyse de l évolution de la population et problèmes démographiques potentiels

Titre de la leçon Canada 2026 : changements démographiques Analyse de l évolution de la population et problèmes démographiques potentiels Qui nous sommes Titre de la leçon Canada 2026 : changements démographiques Analyse de l évolution de la population et problèmes démographiques potentiels Aperçu général À l aide de données démographiques,

Plus en détail

Tableau synoptique du chapitre 7

Tableau synoptique du chapitre 7 Tableau synoptique du chapitre 7 Le rôle du superviseur dans le processus de rémunération Le superviseur peut être appelé à : participer à l évaluation des postes de ses employés. prendre des décisions

Plus en détail

Préparation à la retraite

Préparation à la retraite Préparation à la retraite RÉGIME DE RETRAITE DE LA CORPORATION DE L ÉCOLE POLYTECHNIQUE 2 novembre 2010 Objectifs de la séance Vous aider à mieux comprendre les enjeux de la retraite et à mieux vous préparer

Plus en détail

Consultation pré-budgétaire. Préparé à l attention du ministre des Finances

Consultation pré-budgétaire. Préparé à l attention du ministre des Finances Consultation pré-budgétaire Préparé à l attention du ministre des Finances Saint-Antoine, Nouveau-Brunswick Octobre 2009 Les priorités du CÉNB : - le Plan d action pour l autosuffisance du nord du Nouveau-Brunswick;

Plus en détail

En cas d invalidité. Les prestations pour invalidité du Régime de rentes du Québec

En cas d invalidité. Les prestations pour invalidité du Régime de rentes du Québec En cas d invalidité Les prestations pour invalidité du Régime de rentes du Québec Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre site Web. Consultezle pour

Plus en détail

LISTE DES RECOMMANDATIONS

LISTE DES RECOMMANDATIONS LISTE DES RECOMMANDATIONS Recommandation 1 Le Comité recommande la présentation en 2005 d un projet de loi qui créerait une nouvelle entité de l État appelée la Commission de l assurance-emploi. Cette

Plus en détail

MODIFICATIONS ENVISAGÉES À L ÉGARD DU RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL D ENCADREMENT. DOCUMENT DE CONSULTATION Le 5 décembre 2011

MODIFICATIONS ENVISAGÉES À L ÉGARD DU RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL D ENCADREMENT. DOCUMENT DE CONSULTATION Le 5 décembre 2011 Sous-secrétariat aux politiques de rémunération et à la coordination intersectorielle des négociations MODIFICATIONS ENVISAGÉES À L ÉGARD DU RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL D ENCADREMENT DOCUMENT DE CONSULTATION

Plus en détail

Présentation à l Institut Canadien de la retraite et des avantages sociaux

Présentation à l Institut Canadien de la retraite et des avantages sociaux Bureau du surintendant des institutions financières Bureau de l actuaire en chef Office of the Superintendent of Financial Institutions Des régimes de retraite mieux financés dans un système équilibré

Plus en détail

Document d information n o 5 sur les pensions

Document d information n o 5 sur les pensions Document d information n o 5 sur les pensions Il vous faudra combien d argent comme pension? Partie 5 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions

Plus en détail

LA PETITE HISTOIRE D UN RÉGIME DE RETRAITE DE SÉCURITÉ SOCIALE: ESPOIR, RISQUES ET RENDEMENT

LA PETITE HISTOIRE D UN RÉGIME DE RETRAITE DE SÉCURITÉ SOCIALE: ESPOIR, RISQUES ET RENDEMENT LA PETITE HISTOIRE D UN RÉGIME DE RETRAITE DE SÉCURITÉ SOCIALE: ESPOIR, RISQUES ET RENDEMENT GRANDE CONFÉRENCE CIRPÉE, UNIVERSITÉ LAVAL 3 SEPTEMBRE 2014 GEORGES LANGIS, ACTUAIRE Il serait absurde pour

Plus en détail

Perceptions du grand public par rapport au gouvernement actuel et certains enjeux liés aux entreprises

Perceptions du grand public par rapport au gouvernement actuel et certains enjeux liés aux entreprises Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa Perceptions du grand public par rapport au gouvernement actuel et certains enjeux liés aux entreprises 13574-008 Novembre 2009 www.legermarketing.com

Plus en détail

Quand arrive la retraite

Quand arrive la retraite Quand arrive la retraite Régime de rentes du Québec La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Ce document n a pas force de loi. En cas de conflit

Plus en détail

Assemblée générale du 5 décembre 2013. Le RRUQ. Définition et fonctionnement SPP UQAC

Assemblée générale du 5 décembre 2013. Le RRUQ. Définition et fonctionnement SPP UQAC Assemblée générale du 5 décembre 2013 Le RRUQ Définition et fonctionnement 1 Le RRUQ Le RRUQ est le régime de retraite de l Université du Québec. Tous les professionnels, employés de soutien et professeurs

Plus en détail

Les régimes d avantages sociaux au Canada

Les régimes d avantages sociaux au Canada Les régimes d avantages sociaux au Canada Les Canadiens vivent de plus en plus longtemps et doivent plus que jamais faire face à leur responsabilité d épargner pour la retraite. Leur espérance de vie étant

Plus en détail

Document d information n o 6 sur les pensions

Document d information n o 6 sur les pensions Document d information n o 6 sur les pensions Régimes de pension des milieux Partie 6 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

ENQUÊTE NATIONALE SUR LES PROFESSIONS RELIÉES AUX TECHNOLOGIES DE L INFORMATION 2002 DÉFINITIONS DES CONCEPTS

ENQUÊTE NATIONALE SUR LES PROFESSIONS RELIÉES AUX TECHNOLOGIES DE L INFORMATION 2002 DÉFINITIONS DES CONCEPTS ENQUÊTE NATIONALE SUR LES PROFESSIONS RELIÉES AUX TECHNOLOGIES DE L INFORMATION 2002 DÉFINITIONS DES CONCEPTS A Activités ou fonctions Ensemble d actions ou de tâches assignées accomplies par un employé

Plus en détail

Le nouveau Régime Volontaire d Épargne Retraite RVER. (Tel que proposé dans le budget 2012 du gouvernement du Québec)

Le nouveau Régime Volontaire d Épargne Retraite RVER. (Tel que proposé dans le budget 2012 du gouvernement du Québec) Le nouveau Régime Volontaire d Épargne Retraite RVER (Tel que proposé dans le budget 2012 du gouvernement du Québec) Mise à jour le 1er août 2012 Intervenants du RVER - Agence du Revenu du Canada (ARC)

Plus en détail

Information de base concernant la pension pour les membres de l APEQ

Information de base concernant la pension pour les membres de l APEQ QUEBEC PROVINCIAL ASSOCIATION OF TEACHERS L ASSOCIATION PROVINCIALE DES ENSEIGNANTES ET ENSEIGNANTS DU QUÉBEC Information de base concernant la pension pour les membres de l APEQ QUEBEC PROVINCIAL ASSOCIATION

Plus en détail

Régime de retraite pour les employés de la Ville de Mascouche

Régime de retraite pour les employés de la Ville de Mascouche Rapport de la situation financière Présenté au conseil municipal le 19 janvier 2015 Numéro d enregistrement auprès de l Agence du revenu du Canada 0395541 Numéro d enregistrement auprès de la Régie des

Plus en détail

Votre guide 2015 Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Votre guide 2015 Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Votre guide 2015 Régime enregistré d épargne-retraite (REER) en termes simples Présenté par ept notions simples pour mieux comprendre le REER : 1 2 3 4 5 6 7 Qu est-ce qu un REER? Combien pouvez-vous verser

Plus en détail

de s appliquer aux enseignantes et enseignants qui ont commencé à cotiser au RRE avant l entrée en vigueur du RREGOP et qui n ont pas :

de s appliquer aux enseignantes et enseignants qui ont commencé à cotiser au RRE avant l entrée en vigueur du RREGOP et qui n ont pas : ANNEXE IV Régime de retraite Trois régimes peuvent s appliquer aux enseignantes et enseignants. Le RREGOP (Régime de retraite des employés du gouvernement et organismes publics) En vigueur depuis le 1

Plus en détail

CONSULTATION DU FÉDÉRAL SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE À PRESTATIONS CIBLES

CONSULTATION DU FÉDÉRAL SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE À PRESTATIONS CIBLES Le 25 avril 2014 CONSULTATION DU FÉDÉRAL SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE À PRESTATIONS CIBLES Le 24 avril 2014, le ministère des Finances du Canada a publié un document de consultation intitulé Innover en

Plus en détail

Les régimes de retraite Mise en contexte

Les régimes de retraite Mise en contexte Février 2013 Février 2013 Les régimes de retraite Mise en contexte Régie des rentes du Québec et Pension de la sécurité de la vieillesse REER individuel ou collectif Régime de retraite à cotisations déterminées

Plus en détail

Le Plan libéral pour les soins familiaux

Le Plan libéral pour les soins familiaux Le Plan libéral pour les soins familiaux 1 Le Plan libéral pour les soins familiaux AUX CÔTÉS DES FAMILLES CANADIENNES Les membres d une famille s appuient entre eux. Les familles canadiennes veulent s

Plus en détail

PLAN DE COURS MBA-8418A-19. Gestion des ressources humaines

PLAN DE COURS MBA-8418A-19. Gestion des ressources humaines Département d organisation et ressources humaines École des sciences de la gestion Université du Québec à Montréal «Créer de la valeur exige audace et engagement» PLAN DE COURS MBA-8418A-19 Gestion des

Plus en détail

La réforme des pensions et son impact sur le deuxième pilier

La réforme des pensions et son impact sur le deuxième pilier La réforme des pensions et son impact sur le deuxième pilier Les petits déjeuners de l ADP 19 juin 2015 Florence DELOGNE Directrice adjointe du Ministre des Pensions 1 L accord de gouvernement prévoit

Plus en détail

Les permis de travail temporaires. Présenté par: Me Gilda Villaran

Les permis de travail temporaires. Présenté par: Me Gilda Villaran Les permis de travail temporaires Présenté par: Me Gilda Villaran 18 avril 2012 «Immigration Canada et les Ambassades nous diront quoi faire» Certains mythes entourant les permis de travail. «Je ne rémunèrerai

Plus en détail

EXAMEN THÉMATIQUE DE L OCDE DE SUIVI DES POLITIQUES POUR AMÉLIORER LES PERSPECTIVES DES TRAVAILLEURS AGÉS SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL

EXAMEN THÉMATIQUE DE L OCDE DE SUIVI DES POLITIQUES POUR AMÉLIORER LES PERSPECTIVES DES TRAVAILLEURS AGÉS SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL EXAMEN THÉMATIQUE DE L OCDE DE SUIVI DES POLITIQUES POUR AMÉLIORER LES PERSPECTIVES DES TRAVAILLEURS AGÉS SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL SUISSE (situation mi-2012) En 2011, le taux d emploi des travailleurs

Plus en détail

Par ici, les réformes au Québec

Par ici, les réformes au Québec Le Québec à l heure des choix pour sa population vieillissante Par ici, les réformes au Québec Conférence d ouverture Congrès 2012 de l Ordre des infirmières et infirmiers du Québec Nicole F. Bernier,

Plus en détail

RAPPORT DU COMITÉ D EXPERTS SUR L AVENIR DU SYSTÈME DE RETRAITE QUÉBÉCOIS. Analyse et recommandations 18 avril 2013

RAPPORT DU COMITÉ D EXPERTS SUR L AVENIR DU SYSTÈME DE RETRAITE QUÉBÉCOIS. Analyse et recommandations 18 avril 2013 RAPPORT DU COMITÉ D EXPERTS SUR L AVENIR DU SYSTÈME DE RETRAITE QUÉBÉCOIS Analyse et recommandations 18 avril 2013 Un rapport de concertation, de réflexion et d audace 7 experts 18 mois de travail 22 groupes

Plus en détail

COMPTES MAJEURS. Créer un régime d assurance collective sur mesure

COMPTES MAJEURS. Créer un régime d assurance collective sur mesure COMPTES MAJEURS Créer un régime d assurance collective sur mesure L équipe des comptes majeurs est composée de professionnels expérimentés et qualifiés ayant des connaissances approfondies en assurances

Plus en détail

RREGOP Session d information

RREGOP Session d information Notre régime de retraite RREGOP Session d information 8 avril 2015 Par Gaétan Guérard et Marc Séguin Plan de la session Le RREGOP La CARRA La cotisation au RREGOP La coordination Le RRQ PSVC Le relevé

Plus en détail

Report de l âge effectif de la retraite et risque d une croissance des inégalités sociales parmi les retraités de demain

Report de l âge effectif de la retraite et risque d une croissance des inégalités sociales parmi les retraités de demain Report de l âge effectif de la retraite et risque d une croissance des inégalités sociales parmi les retraités de demain Yves Carrière Département de démographie Université de Montréal Colloque de l Observatoire

Plus en détail

Gouvernance des régimes de retraite

Gouvernance des régimes de retraite Cercle finance du Québec Gouvernance des régimes de retraite face à la gestion des risques : Le grand réveil Gérer les risques des régimes matures René Beaudry 26 novembre 2015 5 éléments clés du PL57

Plus en détail

Journée Portes ouvertes de l ASDEQ Finances Canada 1er novembre 2010

Journée Portes ouvertes de l ASDEQ Finances Canada 1er novembre 2010 Journée Portes ouvertes de l ASDEQ Finances Canada 1er novembre 2010 Le système canadien de revenu de retraite appuyé par l État PILIER 1 PILIER 2 PILIER 3 Sécurité de la vieillesse (SV) Supplément de

Plus en détail

Enquête 2014 de Manuvie / Ipsos Reid sur la prospérité et la santé

Enquête 2014 de Manuvie / Ipsos Reid sur la prospérité et la santé Enquête 2014 de Manuvie / Ipsos Reid sur la prospérité et la santé Introduction Des employés engagés et productifs ont à cœur la réussite de leur employeur. Par leur attitude et leur confiance en eux,

Plus en détail

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS FÉVRIER 2002 DOSSIER 02-02 La dette publique du Québec et le fardeau fiscal des particuliers Le premier ministre du Québec se plaisait

Plus en détail

Plein de bonnes raisons d épargner pour la retraite QU EST-CE QU UN RVER? ET SURTOUT POUR DES RAISONS FINANCIÈRE SUN LIFE POUR DES RAISONS FINANCIÈRES

Plein de bonnes raisons d épargner pour la retraite QU EST-CE QU UN RVER? ET SURTOUT POUR DES RAISONS FINANCIÈRE SUN LIFE POUR DES RAISONS FINANCIÈRES G UI D E EMPL YÉ POUR DES RAISONS FINANCIÈRES Plein de bonnes raisons d épargner pour la retraite Dans certaines grandes entreprises, des milliers de Québécois participent déjà à un régime d épargneretraite

Plus en détail

Changements touchant le Régime de pensions du Canada

Changements touchant le Régime de pensions du Canada RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA Changements touchant le Régime de pensions du Canada Le gouvernement du Canada apporte des changements au Régime de pensions du Canada (RPC) pour mieux tenir compte des choix

Plus en détail

CATÉGORIES D EMPLOI Manuel des ressources humaines Types d emploi Section 902

CATÉGORIES D EMPLOI Manuel des ressources humaines Types d emploi Section 902 BUT TYPES D EMPLOI 1. Les ressources humaines constituent l élément essentiel de la capacité du gouvernement à offrir des programmes et des services efficaces et efficients. En plus d embaucher des employés

Plus en détail

PÉRENNISER NOS RÉGIMES À PRESTATIONS DÉTERMINÉES: UN DÉFI DE TAILLE

PÉRENNISER NOS RÉGIMES À PRESTATIONS DÉTERMINÉES: UN DÉFI DE TAILLE PÉRENNISER NOS RÉGIMES À PRESTATIONS DÉTERMINÉES: UN DÉFI DE TAILLE Présentation au SEPB Par Marie Josée Naud, conseillère à la FTQ L état des lieux au Canada 2 Les cinq étages du système de retraite canadien

Plus en détail

Commentaires du Conseil du patronat du Québec présentés à la ministre des Finances du Québec, M me Monique Jérôme-Forget, lors des consultations

Commentaires du Conseil du patronat du Québec présentés à la ministre des Finances du Québec, M me Monique Jérôme-Forget, lors des consultations Commentaires du Conseil du patronat du Québec présentés à la ministre des Finances du Québec, M me Monique Jérôme-Forget, lors des consultations prébudgétaires provinciales 2008-2009 Conseil du patronat

Plus en détail

ALERTE budget provincial

ALERTE budget provincial Mars 2015 ALERTE budget provincial présence locale portée mondiale Dans un premier budget équilibré depuis des années, le ministre des Finances Carlos Leitão a introduit plusieurs changements qui affectent

Plus en détail

Le gouvernement du Canada offre un

Le gouvernement du Canada offre un Guide de la sécurité sociale et des régimes de retraite au Canada Le gouvernement du Canada offre un système de revenu de retraite qui permet le versement de prestations mensuelles aux personnes suivantes

Plus en détail

Annexe D : Questionnaire

Annexe D : Questionnaire 1. Questions générales 1.0. Informations sur l'organisation - Nom de l'organisation - Revenus annuels (en millions $) - Nombre total d'employés Employés non-syndiqués Employés syndiqués - Secteur d'activité

Plus en détail

Les ressources humaines; un enjeu pour la Ville de Montréal

Les ressources humaines; un enjeu pour la Ville de Montréal Les ressources humaines; un enjeu pour la Ville de Montréal Présentation au mini-colloque de l Institut d administration publique de Québec le 25 octobre 2012 Jean-François Beaucaire, chef de division

Plus en détail

Le 7 avril 2005 LES MESURES DE LA PERFORMANCE ORGANISATIONNELLE : NOUVELLES TENDANCES ET IMPACT. Lili de Grandpré

Le 7 avril 2005 LES MESURES DE LA PERFORMANCE ORGANISATIONNELLE : NOUVELLES TENDANCES ET IMPACT. Lili de Grandpré Le 7 avril 2005 LES MESURES DE LA PERFORMANCE ORGANISATIONNELLE : NOUVELLES TENDANCES ET IMPACT Lili de Grandpré Le contexte Seulement 11% des directeurs financiers perçoivent les RH comme partenaires

Plus en détail

Régime de retraite à cotisation déterminée de Schneider Electric Canada

Régime de retraite à cotisation déterminée de Schneider Electric Canada Régime de retraite à cotisation déterminée de Schneider Electric Canada Programme À propos de la Financière Manuvie Description du régime de retraite à cotisation déterminée Créez votre propre portefeuille

Plus en détail

Régimes flexibles et comptes de gestion santé : est-ce pour nous?

Régimes flexibles et comptes de gestion santé : est-ce pour nous? Régimes flexibles et comptes de gestion santé : est-ce pour nous? Par Marc-André Laliberté, ASA Vice-président principal Sommet Avantages & Retraite 4 avril 2012 Marque de commerce de Groupe Optimum inc.

Plus en détail

Nouvelle année, nouvelles règles de capitalisation des régimes de retraite au Québec : adoption du projet de loi 57

Nouvelle année, nouvelles règles de capitalisation des régimes de retraite au Québec : adoption du projet de loi 57 Le 21 décembre 2015 Nouvelle année, nouvelles règles de capitalisation des régimes de retraite au Québec : adoption du projet de loi 57 L e projet de loi 57, Loi modifiant la Loi sur les régimes complémentaires

Plus en détail

Alternatives offertes dans le 2 ème pilier, contradictions, réflexions

Alternatives offertes dans le 2 ème pilier, contradictions, réflexions Alternatives offertes dans le 2 ème pilier, contradictions, réflexions Giovanni Zucchinetti GiTeC Prévoyance SA Conseil en prévoyance professionnelle Av. de l Eglise-Anglaise 6 1006 Lausanne +41 21 613

Plus en détail

BILBO LE HOBBIT : L histoire jamais racontée

BILBO LE HOBBIT : L histoire jamais racontée BILBO LE HOBBIT : L histoire jamais racontée Présentée par Michel Lalonde Classification relative aux exportations : aucune donnée technique Avant de commencer Monsieur X se fait remettre $50 Monsieur

Plus en détail

Le 19 février 2015. Secrétariat du budget Ministère des Finances 3 e étage, Édifice Frost Nord 95, rue Grosvenor Toronto (Ontario) M7A 1Z1

Le 19 février 2015. Secrétariat du budget Ministère des Finances 3 e étage, Édifice Frost Nord 95, rue Grosvenor Toronto (Ontario) M7A 1Z1 Le 19 février 2015 Régime de retraite de la province de l Ontario : Principales considérations liées à la conception Secrétariat du budget Ministère des Finances 3 e étage, Édifice Frost Nord 95, rue Grosvenor

Plus en détail

Chapitre II Le chômage : des coûts salariaux trop élevés ou une demande insuffisante?

Chapitre II Le chômage : des coûts salariaux trop élevés ou une demande insuffisante? Chapitre II Le chômage : des coûts salariaux trop élevés ou une demande insuffisante? Introduction : Les chômeurs se sont les personnes qui n ont pas d emploi et qui en recherchent un. Nous avons vu que

Plus en détail