Un canton en action CHAMPS-SUR- MARNE M i s e à j o u r

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un canton en action CHAMPS-SUR- MARNE M i s e à j o u r 2 0 0 9"

Transcription

1 Un canton en action CHAMPS-SUR- Mise à jour 2009

2 SOMMAIRE PRESENTATION 1. La population et son évolution 2. La population selon la catégorie socioprofessionnelle 3. Les ménages et leur équipement LES ENTREPRISES 1. Les indicateurs de dynamisme économique 1.1 Année L évolution des indicateurs de dynamisme économique 2.1 Années 2007 et La répartition des établissements par secteurs d activités 3.1 Détail des secteurs 3.2 Secteurs regroupés 4. La répartition des établissements par secteurs d activités et par communes 5. La répartition des établissements par tranches d effectifs salariés et par communes 6. La liste des plus grands employeurs LES EMPLOIS 1. Les indicateurs d activité 2. Les emplois par secteurs d activités en L évolution annuelle de l emploi salarié 3.1 Années 2002 à Les évolutions des effectifs salariés par secteurs d activités 4.1 Années 2002 à L évolution des emplois par secteurs d activités 5.1 Années 2006 à Quelques indicateurs complémentaires LES ANNEXES 1. Quelques définitions 2. Les sources de données utilisées

3 Présentation Le canton de Champs-sur-Marne est composé de 2 communes : Champs-sur-Marne Emerainville 1. La population et son évolution Population 1999 Population en 2006 Evolution Superficie en km2 Densité (hab/km²) Effectifs Densité (hab/km²) Effectifs Taux annuel moyen en % Canton de Champs-sur-Marne , , ,1 Seine-et-Marne , ,9 Ile-de-France , , ,7 France métropolitaine , , ,7 Source INSEE Recensement de la population 2006 exploitations principales Traitement Les données sont issues des résultats de l enquête du nouveau recensement de la population, exploitations principales «Le nouveau recensement de la population fait l objet, comme les anciens recensements généraux, d une exploitation principale et d une exploitation complémentaire. L exploitation principale porte sur l ensemble des bulletins collectés mais pas sur l ensemble des variables. L exploitation complémentaire, fournit, en plus, des résultats sur les professions et catégories socioprofessionnelles, les secteurs d activité économique et la structure familiale des ménages.» 1 Sur la période , la population du canton a diminué de 139 habitants. L évolution du taux annuel moyen de la population du canton s élève à - 0,1 %, en baisse par rapport à la période précédente ( ) où il atteignait 1,2 %. Ce taux est inférieur au taux départemental (0,9 %) et régional (0,7 %). Le solde naturel, soit la différence entre le nombre de naissances et le nombre de décès est positif (1,2) et le solde migratoire, c'est-à-dire la variation totale de la population le solde naturel, négatif (-1,2). Canton de Champssur-Marne Seine-et-Marne Ile-de-France Taux annuel moyen d'évolution démographique ,2-1,2- -1,5-1 -0,5 0 0,5 1 1,5 dû au solde naturel 0,8 0,9 1,2 0,2 dû au solde migratoire 1 Source INSEE Chiffres clés Documentation générale - Source Page 1

4 Présentation 2. La population selon la catégorie socioprofessionnelle Champs-sur-Marne En % Canton Seine-et-Marne Ile-de-France Canton Seine-et-Marne Ile-de-France Agriculteurs exploitants 0 0,4 0,1 0 0,4 0,1 Artisans, commerçants, 2,5 3,4 3,2 2 2,9 2,8 chefs d entreprise Cadres et professions 10,7 7,7 13,2 13,1 9,6 16 intellectuelles Professions 19 16,1 15,4 20,5 17,9 16,5 intermédiaires Employés 22,8 20,1 18,6 22,3 20,1 17,9 Ouvriers 12,3 15,1 11,2 10,8 13,5 9,8 Retraités 8,5 16,7 17, ,8 18,6 Autres personnes sans 24,1 20,5 20,6 19,3 16,8 18,3 activité professionnelle Total Source INSEE Recensement de la population 2006 exploitations principales Traitement En 2006, les catégories socioprofessionnelles suivantes sont davantage représentées dans le canton de Champs-sur-Marne que sur l ensemble de la Seine-et-Marne et de l Ile-de-France : - 13 % de cadres et professions intellectuelles (contre 10 % et 16 %) - 21 % de professions intermédiaires - 22 % d employés - 19 % d autres personnes sans activité professionnelle. Les catégories socioprofessionnelles proportionnellement moins représentées dans ce canton par rapport au département et à la région sont : - 0 % d agriculteurs exploitants (contre 0,4 % et 0,1 %) - 2 % d artisans, commerçants, chefs d entreprise (contre 3 %) - 12 % de retraités (contre 19 %). Notons que la proportion d agriculteurs exploitants était similaire en 1999 et que la proportion d ouvriers a diminué d un point. 3. Les ménages et leur équipement Nombre de ménages Part des ménages disposant au moins d une voiture en % Evolution en % Evolution Canton de Champs-sur-Marne ,6% 81,7% 81,7% Seine-et-Marne ,2% 85,3% 85,7% 0,4% Ile-de-France ,1% 69,2% 68,4% -0,8% France métropolitaine ,5% 79,1% 80,5% 1,4% Source INSEE Recensement de la population 2006 exploitations principales Traitement Depuis 2006, le nombre de ménages a augmenté de 5,6 % dans le canton de Champs-sur-Marne ce qui est inférieur à l ensemble de la Seine-et-Marne (11 %) et au taux régional (7 %). La part des ménages disposant au moins d une voiture est inférieure aux taux départemental (- 4 points) et, supérieure au taux régional (+ 14 points) et métropolitain (+ 1 point). Page 2

5 Un canton en action Les entreprises du canton de Champs-sur-Marne

6 Les entreprises 1. Les indicateurs de dynamisme économique Année 2008 Indicateurs Canton de Champssur-Marne département Part du canton sur le Seine-et-Marne Implantations d établissements ,42% Cessations ,82% Départs de Seine-et-Marne ,64% Indice de dynamisme 1,37 1,78 Taux d implantations 13,35% 12,45% Taux de cessations 6,58% 5,26% Taux de départs 1,79% 0,87% Source INSEE Traitement En 2008, 209 établissements se sont implantés dans le canton de Champs-sur-Marne, 103 ont cessé leur activité et 28 ont quitté le département. L indice de dynamisme économique de ce canton est inférieur à celui de la Seine-et-Marne (1,37 contre 1,78). Les taux de cessations et de départs sont supérieurs aux taux seine-et-marnais. Les mouvements d'établissements en Canton de Champs-sur-Marne Implantations d établissements Cessations Départs de Seine-et-Marne Source INSEE Traitement 1 L indice de dynamisme peut se traduire par : «pour 1 entreprise qui disparaît, n nouvelle(s) entreprise(s) se crée(nt) ou s implante(nt) sur la période considérée. Taux d'implantations = Nombre d'établissements implantés sur la période /nombre total d'établissements. Taux de créations pures = Nombre d'établissements crées ex-nihilo sur la période /nombre total d'établissements. Taux de cessations = Nombre de cessations de la période/nombre total d'établissements. Taux de départs = Nombre d'établissements ayant quitté le 77 sur la période /nombre total d'établissements. NR = Non renseigné. Page 4

7 Les entreprises 2. L évolution des indicateurs de dynamisme économique Années 2007 et 2008 Indicateurs Canton de Champs-sur- Marne 2007 Canton de Champs-sur- Marne 2008 Seine-et- Marne 2007 Part du canton sur le département 2007 Seine-et-Marne 2008 Part du canton sur le département 2008 Implantations d établissements ,36% ,42% Cessations ,23% ,82% Départs de Seineet-Marne ,03% 603 4,64% Indice de dynamisme 2,42 1,37 2,33 1,78 Taux d implantations 13,60% 13,35% 12,91% 12,45% Taux de cessations 4,44% 6,58% 4,48% 5,26% Taux de départs 0,74% 1,79% 0,41% 0,87% Source INSEE Traitement Entre 2007 et 2008, les implantations, cessations et départs d établissements de ce canton ont augmenté (respectivement + 7, + 37 et + 17). L indice de dynamisme économique a diminué pour le canton, indice inférieur à celui de la Seine-et- Marne. Le taux d implantations a diminué par contre, les taux de cessations et de départs ont augmenté. Dynamisme économique 2007 et 2008 Taux d'implantations 2,5 2 2,42 2,33 1,78 14% 13% 12% 13,60% 13,35% 12,91% 12,45% 1,5 1,37 11% 1 10% 9% 0,5 8% 0 Canton de Champs-sur- Marne 2007 Canton de Champs-sur- Marne 2008 Seine-et-Marne 2007 Seine-et-Marne % 6% Canton de Champs-sur- Canton de Champs-sur- Marne 2007 Marne 2008 Seine-et-Marne 2007 Seine-et-Marne 2008 Page 5

8 Les entreprises 3. La répartition des établissements par secteurs d activités 3.1. Détail des secteurs Les secteurs d activité du canton de Champs-sur-Marne qui comptent le plus d établissements sont : le commerce (19 % contre 18 % sur l ensemble de la Seine-et-Marne), les activités spécialisées, scientifiques et techniques (14 % contre 8 %), l information et la communication (9 % sur ce canton contre 3 % sur le territoire seine-etmarnais). Les secteurs d'activité Source INSEE - Traitement Commerce ; réparation d'automobiles et de motocycles ,35% Activités spécialisées, scientifiques et techniques ,57% Information et communication 142 8,64% Transports et entreposage 131 7,97% Construction 129 7,85% Santé humaine et action sociale 116 7,06% Enseignement 105 6,39% Autres activités de services 94 5,72% Activités de services administratifs et de soutien 85 5,17% Hébergement et restauration 74 4,50% Arts, spectacles et activités récréatives 70 4,26% Industrie manufacturière 55 3,35% Activités financières et d'assurance 48 2,92% Activités immobilières 38 2,31% Administration publique 8 0,49% Production et distribution d'eau ; assainissement, gestion des déchets et dépollution 4 0,24% Industries extractives 2 0,12% Production et distribution d'électricité, de gaz, de vapeur et d'air conditionné 1 0,06% Page 6

9 Les entreprises 3.2. Secteurs regroupés Les secteurs d activité Source INSEE Traitement Services aux particuliers 6% Autres activités 19% Industrie 4% Construction 8% Commerce 19% Services aux entreprises 27% Tourisme 9% Transports et entreprosage 8% Les services aux entreprises, les transports et entreposage et le commerce sont mieux représentés sur le canton que sur l ensemble du département (respectivement 27 % contre 15 %, 8 % contre 5 % et 19 % contre 18 %). A contrario, l industrie, la construction, les «autres activités» et les services aux particuliers occupent une part inférieure à celle qu ils prennent au niveau départemental (respectivement 7 % contre 4 %, 8 % contre 12 %, 21 % contre 19 % et 6 % contre 7 %). Notons que ce canton est très urbanisé. Les secteurs d activité Ensemble des établissements de Seine-et-Marne Source INSEE Traitement 7% 15% 21% 10% 5% 5% 7% 12% 18% Remarque : Le «tourisme» regroupe l hébergement et la restauration ainsi que les arts, spectacles et activités récréatives. Les «autres activités» regroupent les activités financières et d assurances, les activités immobilières, l administration publique, l enseignement, la santé humaine et l action sociale ainsi que les activités extra-territoriales. Page 7

10 Les entreprises 4. La répartition des établissements par secteurs d activités et par communes Source INSEE Traitement EMERAINVILLE Industrie Construction Commerce Transports et entreposage Tourisme Services aux entreprises Services aux particuliers Autres activités Total 0% 20% 40% 60% 80% 100% Les établissements exerçant une activité de services aux entreprises sont proportionnellement plus nombreux sur les communes de Champs-sur-Marne (29 %) et Emerainville (24 %). Le commerce regroupe une proportion importante d établissements sur les communes d Emerainville (23 %) et Champs-sur-Marne (18 %). Les «autres activités» représentent 20 % des établissements de Champs-sur-Marne et 17 % d Emerainville. 8 % des établissements situés à Champs-sur-Marne et Emerainville ont une activité de transports et entreposage. Page 8

11 Les entreprises 5. La répartition des établissements par tranches d effectifs salariés et par communes 2 Source INSEE Traitement 0 salarié 1 à 9 salariés 10 à 49 salariés 50 à 99 salariés 100 à 199 salariés 200 à 249 salariés 250 à 499 salariés 500 salariés et plus Effectif inconnu EMERAINVILLE TOTAL % 20% 40% 60% 80% 100% 45 % des établissements n emploient pas de salarié, proportion inférieure à celle du département (48 %). Les établissements qui emploient moins de 10 salariés sont proportionnellement moins nombreux sur le canton qu au niveau départemental (27 % contre 31 % pour le département). 14 % des établissements comptent plus de 10 salariés (9 % en Seine-et-Marne). Les établissements qui emploient plus de 200 salariés sont listés page suivante. 2 Précisons que 12 % des établissements seine-et-marnais ont un effectif inconnu Page 9

12 Les entreprises 6. La liste des plus grands employeurs Commune Raison Sociale Activité Effectif CENTRE SCIENTIFIQUE & TECHN DU BATIMEN Recherche-développement en autres sciences physiques et naturelles 500 a 999 salaries COMMUNE Administration publique générale 500 a 999 salaries EMERAINVILLE GSF CONCORDE SA Nettoyage courant des bâtiments 250 a 499 salaries EMERAINVILLE UNIVERSITE DE LA VALLEE Enseignement supérieur 250 a 499 salaries UNIVERSITE DE PARIS VIII.PARIS VINCENN Enseignement supérieur 250 a 499 salaries CHAMBRE DE COMMERCE ET Activités des organisations D'INDUSTRIE patronales et consulaires 250 a 499 salaries Activités de poste dans le cadre d'une obligation de service LA POSTE universel 250 a 499 salaries NC NUMERICABLE Télécommunications par satellite 250 a 499 salaries LE CREDIT LYONNAIS Autres intermédiations monétaires 250 a 499 salaries CARREFOUR HYPERMARCHES Hypermarchés 250 a 499 salaries UNION DES GROUPEMENTS Centrales d'achat non D'ACHATS PUBLICS alimentaires 250 a 499 salaries INSTITUT GEOGRAPHIQUE NATIONAL Enseignement supérieur 200 a 249 salaries Activités de poste dans le cadre d'une obligation de service LA POSTE universel 200 a 249 salaries Commerce de gros (commerce interentreprises) alimentaire NESTLE FRANCE spécialisé divers 200 a 249 salaries EMERAINVILLE Source INSEE - Traitement Page 10

13 Un canton en action Les emplois du canton de Champs-sur-Marne

14 Les emplois 1. Les indicateurs d activité Indicateurs en 2006 Canton Seine-et-Marne Taux d'activité 75 % 75 % Taux d emploi 68 % 68 % Taux de chômage 10,2 % 9,3 % Indicateur de concentration 91 % 73 % Source INSEE Recensement de la population 2006 exploitations principales Traitement Les taux d activité (c est-à-dire le rapport entre le nombre d actifs et la population totale) et d emploi (rapport entre le nombre d actifs ayant un emploi et la population totale) de la population du canton de Champs-sur-Marne sont équivalents aux taux seine-et-marnais, par contre, le taux de chômage 1 est supérieur. L indicateur de concentration d emploi, rapport entre le nombre d emplois dans la zone géographique (canton, département) et le nombre d actifs ayant un emploi et résidant dans la zone, qui a augmenté entre 1999 et 2006, est supérieur au taux départemental. 2. Les emplois par secteurs d activités en % 5% 10% 15% 20% 25% 30% 35% 40% Agriculture, sylviculture et pêche Industries agricoles et alimentaires Industries des biens de consommation Industrie automobile Industries de biens d'équipement Industries des biens intermédiaires Energie Construction Commerce Transports Activités financières Activités immobilières Services aux entreprises Services aux particuliers Education, santé, action sociale Administration Canton de Champs-sur-Marne - emplois Seine-et-Marne - emplois Source Unistatis Traitement En 2007, la part des emplois du canton de Champs-sur-Marne dans les secteurs suivants est supérieure à celle du département : les services aux entreprises (+ 18 %), le commerce (+ 4 %), les activités financières (+ 3 %). Elle est par contre, inférieure dans les secteurs des services aux particuliers (- 7 %), les industries de biens intermédiaires (- 4 %), l éducation, santé, action sociale (- 3 %), les industries agricoles et alimentaires et la construction (respectivement - 2 %), l industrie automobile, les industries de biens d équipement, les activités immobilières et l administration (- 1 %). 1 Attention, il s agit ici du rapport entre le nombre de chômeurs et le nombre d actifs. La notion de «chômeur» est déclarative. Le chômage au recensement est plus élevé que le taux au sens du BIT. Page 11

15 3. L évolution annuelle de l emploi salarié Les emplois 3.1. Années 2002 à 2007 Evolution des établissements et des emplois Indice base 100 en champs Unedic Canton de Champs-sur-Marne - emplois Seine-et-Marne - emplois Canton de Champs-sur-Marne - entreprises Seine-et-Marne - entreprises Source Unistatis Traitement Entre 2002 et 2007, les emplois du canton de Champs-sur-Marne ont constamment augmenté ( salariés, tous secteurs confondus). Les hausses les plus significatives concernent les services aux entreprises ( emplois) et les activités financières (+ 168 emplois). Le nombre d établissements du canton est resté stable sur la même période selon l Unedic. Les emplois par activités sur le canton Evolution Agriculture, sylviculture et pêche % Industries agricoles et alimentaires ,7% Industries des biens de consommation ,1% Industrie automobile % Industries de biens d'équipement ,5% Industries des biens intermédiaires ,2% Energie % Construction ,4% Commerce ,1% Transports ,1% Activités financières ,4% Activités immobilières ,2% Services aux entreprises % Services aux particuliers ,1% Education, santé, action sociale ,7% Administration ,8% Total % Source Unistatis Traitement Page 12

16 Les emplois 4. Les évolutions des effectifs salariés par secteurs d activités 4.1 Années 2002 à 2007 De 2002 à 2007, les effectifs industriels du canton de Champs-sur- Marne ont diminué dans les industries des biens intermédiaires (- 40 salariés) et les industries agricoles et alimentaires (- 1 salarié). Par contre, ils ont augmenté dans les industries de biens de consommation (+ 91 salariés) et les industries de biens d équipement (+ 5 salariés) Canton de Champs-sur-Marne - Evolution des effectifs salariés dans l'industrie de 2002 à 2007 Indice base 100 en Industries agricoles et alimentaires Industries des biens de consommation Industries de biens d'équipement Industries des biens intermédiaires Source Unistatis Traitement Canton de Champs-sur-Marne - Evolution des effectifs salariés hors l'industrie de 2002 à 2007 Indice base 100 en Les effectifs hors industrie ont augmenté dans les services aux entreprises ( salariés), le commerce (+ 148 salariés), les transports (+ 110 salariés), la construction (+ 85 salariés) et les services aux particuliers (+ 81 salariés) Construction Commerce Transports Services aux entreprises Services aux particuliers Source Unistatis Traitement Page 13

17 Les emplois De 2002 à 2007, les effectifs des «autres activités» ont augmenté dans les activités financières (+ 168 salariés), l éducation, santé, action sociale (+ 51 salariés) et les activités immobilières (+ 7 salariés). Ils ont diminués dans l administration (- 13 salariés) Canton de Champs-sur-Marne - Evolution des effectifs sala riés des "autres activités" de 2002 à 2007 Indice base 100 en Activités financières Activités immobilières Education, santé, action sociale Administration Source Unistatis Traitement 5. L évolution des emplois par secteurs d activités 5.1 Années 2006 à 2007 Evolution des emplois par secteurs d'activités -0,4-0,3-0,2-0,1 0 0,1 0,2 0,3 0,4 Agriculture, sylviculture et pêche Industries agricoles et alimentaires Industries des biens de consommation Industrie automobile Industries de biens d'équipement Industries des biens intermédiaires Energie Construction Commerce Transports Activités financières Activités immobilières Services aux entreprises Services aux particuliers Education, santé, action sociale Administration Canton de Champs-sur-Marne Seine-et-Marne Source Unistatis Traitement De 2006 à 2007, la part des emplois de ce canton qui a augmenté plus fortement que celle de la Seine-et-Marne concerne les secteurs des industries des biens intermédiaires (+ 18,2 % contre 1,2 %), les services aux particuliers (+ 13,1 % contre + 0,8 %), l administration (+ 9,8 % contre + 2,4 %), les industries agricoles et alimentaires (+ 7,7 % contre 9,7 %), la construction (+ 7,4 % contre + 2,8 %), les industries des biens de consommation (+ 6,1 % contre 8,3 %). Elle a par contre, davantage diminué dans les activités immobilières (- 28,2 % contre 3 %) et les activités financières (- 11,4 % contre + 32 %). Tous secteurs d activité confondus, les emplois du canton de Champs-sur-Marne ont diminué de 97 salariés soit 1 %, baisse inférieure à la hausse du département (+ 2 %). Page 14

18 Les emplois 6. Quelques indicateurs complémentaires Indicateurs Canton Seine-et-Marne Indice de qualification 2 0,9 0,6 Part de l encadrement qualifié 29 % 22 % Taux de scolarisation des ans 59 % 48 % Part des salariés 94 % 92 % Part des indépendants 3 % 4 % Part des actifs qui travaillent dans leur commune de résidence 14 % 19 % Part des actifs qui travaillent dans une commune autre que leur commune de résidence : - en Seine-et-Marne 24 % 38 % - en Ile-de-France 62 % 41 % - en province 1 % 2 % Source INSEE Recensement de la population 2006 exploitations principales Traitement L indice de qualification est supérieur à l indice départemental, ce que confirme la part de l encadrement qualifié de la population (29 % contre 22 %) ainsi que le taux de scolarisation des 18 à 24 ans (59 % contre 48 %). La part des salariés dans la population active ayant un emploi s élève à 94 %, part supérieure à celle de l ensemble de la Seine-et-Marne. Dans ce canton, limitrophe de la proche couronne, 62 % des actifs travaillent en Ile-de-France hors du département, proportion supérieure à l ensemble des actifs seine-et-marnais dont 41 % seulement travaillent dans un autre département francilien. 2 L'indice de qualification est le rapport entre le nombre d'actifs possédant un diplôme BAC+2 ou supérieur et les actifs sans qualification professionnelle (aucun diplôme, certificat d études primaires, BEPC, brevet des collèges). Un indice autour de 1 indique que les personnes qualifiées et celles sans qualification professionnelle sont à peu prêt présentes dans les mêmes proportions sur le territoire. Plus l'indice est élevé plus le rapport est favorable aux personnes qualifiées. Plus il est faible, plus il est favorable aux personnes sans qualification. Page 15

19 Les annexes 1. Quelques définitions Ménage : De manière générale, un ménage, au sens statistique du terme, désigne l ensemble des occupants d un même logement sans que ces personnes soient nécessairement unies par des liens de parenté (en cas de cohabitation, par exemple). Un ménage peut être composé d une seule personne. Selon les enquêtes d autres conditions sont utilisées pour définir ce qu est un ménage. Logement : Un logement est définit du point de vue de son utilisation. C est un local utilisé pour l habitation : - séparé, c est-à-dire complètement fermé par des murs et cloisons, sans communication avec un autre local si ce n est par les parties communes de l immeuble (couloir, escalier, vestibule ) ; - indépendant, à savoir ayant une entrée d où l on a directement accès sur l extérieur ou les parties communes de l immeuble, sans devoir traverser un autre local. Un logement habité de façon permanente est une résidence principale, sinon il est considéré comme résidence secondaire. Il existe des logements ayant des caractéristiques particulières, mais qui font tout de même partie des logements au sens de l Insee : les logements-foyers pour personnes âgées (dans ce cas, les services collectifs assurés sont facultatifs, sinon ces logements pour personnes âgées sont des logements collectifs), les chambres meublées, les habitations précaires ou de fortune (caravanes, mobile home ). Remarque : Dans les enquêtes de recensement, les personnes sont repérées par leur résidence principale tandis qu elles le sont par leur résidence habituelle dans les enquêtes auprès des ménages. Etablissement : L établissement est une unité de production géographiquement individualisée, mais juridiquement dépendante de l entreprise. L établissement, unité de production, constitue le niveau le mieux adapté à une approche géographique de l économie. Remarque : La population des établissements est relativement stable dans le temps et, est moins affectée par les mouvements de restructuration juridique et financière que celle des entreprises. Secteur d activité : Un secteur regroupe des entreprises de fabrication, de commerce ou de service qui ont la même activité principale (au regard de la nomenclature d activité économique considérée). L activité d un secteur n est donc pas tout à fait homogène et comprend des productions ou services secondaires qui relèveraient d autres items de la nomenclature que celui du secteur considéré. Au contraire, une branche regroupe des unités de production homogènes. Emploi salarié : Par salariés, il faut entendre toutes les personnes qui travaillent, aux termes d un contrat, pour une autre unité institutionnelle résidente en échange d un salaire ou d une rétribution équivalente. Les non-salariés sont les personnes qui travaillent mais sont rémunérées sous une autre forme qu un salaire. Foyer fiscal : Le terme foyer fiscal désigne l ensemble des personnes inscrites sur une même déclaration de revenus. Il peut y avoir plusieurs foyers fiscaux dans un seul ménage : par exemple, un couple non marié où chacun remplit sa propre déclaration de revenus compte pour deux foyers fiscaux. Zone d emploi : Une zone d'emploi est un espace géographique à l'intérieur duquel la plupart des actifs résident et travaillent. Effectué conjointement par l'insee et les services statistiques du Ministère du Travail, le découpage en zones d'emploi constitue une partition du territoire adaptée aux études locales sur l'emploi et son environnement. Les déplacements domicile-travail constituent la variable de base pour la détermination de ce zonage. Le découpage respecte nécessairement les limites régionales, et le plus souvent les limites cantonales (et donc a fortiori départementales). Il était recommandé de ne pas créer de zones réunissant moins de actifs. Défini pour la France métropolitaine, il comporte actuellement 348 zones. Page 21

20 Les annexes 2. Les sources de données utilisées INSEE Recensement de la population - Chiffres clés Évolution et structure de la population Famille situation matrimoniale Logement Emploi - population active Diplômes formation Formes et conditions d emploi POLE EMPLOI SERVICES Site internet UNEDIC : SIRENE INSEE : données au 31 mars 2009 Page 22

Un canton en action LA VILLE DE CHELLES M i s e à j o u r

Un canton en action LA VILLE DE CHELLES M i s e à j o u r Un canton en action LA VILLE DE CHELLES Mise à jour 2009 SOMMAIRE PRESENTATION 1. La population et son évolution 2. La population selon la catégorie socioprofessionnelle 3. Les ménages et leur équipement

Plus en détail

Un canton en action VILLE DE MELUN M i s e à j o u r

Un canton en action VILLE DE MELUN M i s e à j o u r Un canton en action VILLE DE Mise à jour 2009 SOMMAIRE PRESENTATION 1. La population et son évolution 2. La population selon la catégorie socioprofessionnelle 3. Les ménages et leur équipement LES ENTREPRISES

Plus en détail

Département des Landes (40) - Dossier complet

Département des Landes (40) - Dossier complet Département des Landes (4) - Dossier complet Chiffres clés Évolution et structure de la population Département des Landes (4) POP T - Population par grandes tranches d'âges 211 26 Ensemble 387 929 1, 362

Plus en détail

Un canton en action FONTAINEBLEAU M i s e à j o u r

Un canton en action FONTAINEBLEAU M i s e à j o u r Un canton en action Mise à jour 2009 SOMMAIRE PRESENTATION 1. La population et son évolution 2. La population selon la catégorie socioprofessionnelle 3. Les ménages et leur équipement LES ENTREPRISES 1.

Plus en détail

Un canton en action LA CHAPELLE- LA-REINE M i s e à j o u r

Un canton en action LA CHAPELLE- LA-REINE M i s e à j o u r Un canton en action LA CHAPELLE- LA-REINE Mise à jour 2009 SOMMAIRE PRESENTATION 1. La population et son évolution 2. La population selon la catégorie socioprofessionnelle 3. Les ménages et leur équipement

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population Lyon 7e Arroissement (69387 - Arroissement municipal) Évolution et structure de la population Mise à jour le 3 juin 211 Géographie au 1/1/21 POP T1M - Population 1968 1975 1982 199 1999 Population 62 2

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 1968 1975 1982 199 1999 Population 861 452 934 499 995 498 1 52 183 1 134 493 1 266 358 Densité moyenne (hab/km2)

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 1968 1975 1982 199 1999 Population 55 364 569 81 571 852 559 413 544 891 554 72 Densité moyenne (hab/km2) 64,2 66,5

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 1968 1975 1982 199 1999 Population 2 418 847 2 511 478 2 52 526 2 531 855 2 554 449 2 571 94 Densité moyenne (hab/km2)

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 1968 1975 1982 199 1999 Population 1 397 99 1 42 295 1 412 413 1 433 23 1 441 422 1 461 257 Densité moyenne (hab/km2)

Plus en détail

Présentation de la Communauté d'agglomération de Saint-Dizier, Der & Blaise

Présentation de la Communauté d'agglomération de Saint-Dizier, Der & Blaise Présentation de la Communauté d'agglomération de Saint-Dizier, Der & Blaise Composition de la Communauté d Agglomération : 39 communes (dont 4 situées dans la Marne) Sources : IGN BD Topo, Francième Réalisation

Plus en détail

Notes méthodologiques

Notes méthodologiques Notes méthodologiques SUPERFICIE Service Public Fédéral Economie, PME, Classes moyennes et Energie, Direction générale Statistique et Information économique (SPF Economie / DGSIE), Statistiques Utilisation

Plus en détail

Un canton en action LA FERTE- GAUCHER M i s e à j o u r

Un canton en action LA FERTE- GAUCHER M i s e à j o u r Un canton en action LA FERTE- GAUCHER Mise à jour 2009 SOMMAIRE PRESENTATION 1. La population et son évolution 2. La population selon la catégorie socioprofessionnelle 3. Les ménages et leur équipement

Plus en détail

Un canton en action CRECY-LA- CHAPELLE M i s e à j o u r

Un canton en action CRECY-LA- CHAPELLE M i s e à j o u r Un canton en action CRECY-LA- CHAPELLE Mise à jour 2009 SOMMAIRE PRESENTATION 1. La population et son évolution 2. La population selon la catégorie socioprofessionnelle 3. Les ménages et leur équipement

Plus en détail

Fiche synthétique Commune du Tampon MAISON DE L EMPLOI DU GRAND SUD REUNION MDEGSR

Fiche synthétique Commune du Tampon MAISON DE L EMPLOI DU GRAND SUD REUNION MDEGSR 2015 Fiche synthétique Commune du Tampon MAISON DE L EMPLOI DU GRAND SUD REUNION Présentation du portrait communal La fiche synthétique communale correspond à un état des lieux concernant l emploi et l

Plus en détail

PARIS 18-19-20. Présentation du territoire

PARIS 18-19-20. Présentation du territoire Population totale du territoire 587 259 Présentation du territoire Poids dans le département 26,1% Nombre de communes 3 Source : Insee, RP2011 / exploitation principale Evolution de l'emploi salarié par

Plus en détail

NOGENT-SUR-MARNE. Présentation du territoire

NOGENT-SUR-MARNE. Présentation du territoire Population totale du territoire 430 808 NOGENT-SUR-MARNE Présentation du territoire Poids dans le département 32,3% Source : Insee, RP2011 / exploitation principale Nombre de communes 16 Evolution de l'emploi

Plus en détail

VAL-D'OISE. Présentation du territoire

VAL-D'OISE. Présentation du territoire Population totale du territoire 1 180 365 VAL-D'OISE Présentation du territoire Poids dans la région 10,0% Nombre de communes 185 Source : Insee, RP2011 / exploitation principale Evolution de l'emploi

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population Évolution et structure de la population Mise à jour le 3 juin 211 POP T1M - Population 1968 1975 1982 199 1999 Population 55 364 569 81 571 852 559 413 544 891 553 968 Densité moyenne (hab/km2) 64,2 66,5

Plus en détail

Tableau de bord du marché de l'emploi

Tableau de bord du marché de l'emploi Tableau de bord du marché de l'emploi Période de référence : 3 juin 2 3 juin 2 n 1 octobre 2 1. Les flux de main-d'œuvre salariée : nombre de et de fins de contrat Flux et création nette d'emplois + 118

Plus en détail

Saint-Vallier-de-Thiey Bar-sur-Loup. Grasse. Grasse-sud

Saint-Vallier-de-Thiey Bar-sur-Loup. Grasse. Grasse-sud PROVENCE-ALPES-COTE D'AZUR 17 rue Menpenti 13387 MARSEILLE CEDEX 1 Tél. : 4 91 17 57 57 Fax : 4 91 17 59 59 http://www.insee.fr TERRITOIRE CA POLE AZUR PROVENCE 5 communes, 2 chefs lieux de cantons, unité

Plus en détail

fiche de synthèse #6 Emploi & économie

fiche de synthèse #6 Emploi & économie fiche de synthèse #6 Emploi & économie www.guidepratiqueachatimmobilier.com 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 Population Densité moyenne (habitants/ km²) Impôts de particuliers Année de référence : Impôt

Plus en détail

ANNEXE 1. Pour mieux comprendre : Quelques définitions

ANNEXE 1. Pour mieux comprendre : Quelques définitions 82 ANNEXE 1 Pour mieux comprendre : Quelques définitions Pour mieux comprendre : Quelques définitions 83 Zonage géographique Zone d emploi Définition INSEE Une zone d'emploi est un espace géographique

Plus en détail

France. Création d'entreprises* de 2000 à 2010. 1) La création d'entreprises durant les cinq dernières années (2006-2010)

France. Création d'entreprises* de 2000 à 2010. 1) La création d'entreprises durant les cinq dernières années (2006-2010) France Création d'entreprises* de 2000 à 2010 1) La création d'entreprises durant les cinq dernières années (2006-2010) Nombre de créations annuelles Indicateurs annuels 2006 2007 2008 2009 2010 Taux de

Plus en détail

Description des variables de la base de données. a. Attractivité démographique pour les différents types de population

Description des variables de la base de données. a. Attractivité démographique pour les différents types de population Description des variables de la base de données a. Attractivité démographique pour les différents types de population Sources : Recensements de 1962 à 2006 et Clap 2007 - a01_popmoy62, a01_popmoy68, a01_popmoy75,

Plus en détail

BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN

BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN Points 10 forts BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN 2013 STABILITÉ DES CRÉATIONS D ENTREPRISES INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE En 2013, les créations pures d entreprises dans les

Plus en détail

Nouveau CANTON d'ales 1

Nouveau CANTON d'ales 1 Nouveau CANTON d'ales 1 Communes Maire habitants 2009 2010 2011 2012 2013 Anduze M IGLESIAS Bonifacio 3 262 3 275 3 289 3 303 3 287 Bagard M BAZALGETTE Thierry 2 252 2 305 2 367 2 430 2 448 Boisset-et-Gaujac

Plus en détail

CA Fréjus - Saint-Raphaël. Territoire. Cartographie de la zone. Relief et hydrographie

CA Fréjus - Saint-Raphaël. Territoire. Cartographie de la zone. Relief et hydrographie CA - PROVENCE-ALPES-COTE D'AZUR 17 rue Menpenti 13387 MARSEILLE CEDEX 10 Tél. : 04 91 17 57 57 Fax : 04 91 17 59 59 http://www.insee.fr Territoire Cartographie de la zone 2 communes, 2 chefs-lieux de canton,

Plus en détail

YVELINES. Présentation du territoire. limites du territoire

YVELINES. Présentation du territoire. limites du territoire Population totale du territoire 1 413 635 YVELINES Présentation du territoire Poids dans la région 11,9% Nombre de communes 262 Source : Insee, RP2011 / exploitation principale Evolution de l'emploi salarié

Plus en détail

SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE

SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE 2001 Ce profil est appuyé par les données issues du recensement de Statistique Canada pour les années 1991, 1996 et 2001. UNE POPULATION HAUTEMENT

Plus en détail

Activités financières et d'assurance

Activités financières et d'assurance Activités financières et d'assurance 9 déc. 2013 MDEIE HVO - APE : 9609Z - Siret : 498 183 920 000 12 Siège social - 36 rue Albert 1er 95260 Beaumont-sur-Oise Tel : 01.30.28.76.90 Fax : 01.30.28.76.92

Plus en détail

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE DIRECCTE Service ESE Février 2015 METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE Situation socio-économique Direccte Service étude, statistique, évaluation Février 2015 DIRRECTE Service ESE Février 2015 Sommaire Bref

Plus en détail

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE MINISTERE DELEGUE A LA COHESION SOCIALE ET A LA PARITE V E I L L E S T A T I S T I Q U E service des droits des femmes et de l'égalité V E I L L E S T A T I S T I Q U E LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

Plus en détail

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 ANALYSE DES GRANDS INDICATEURS DU MARCHÉ DU TRAVAIL L emploi Le taux d emploi des personnes âgées de 15 à 64 ans

Plus en détail

Les non-salariés pluri-actifs permanents

Les non-salariés pluri-actifs permanents Les non-salariés pluri-actifs Franck Evain* Les pluri-actifs, c est-à-dire les personnes qui cumulent de manière permanente activité salariée (hors fonction publique d État) et activité non salariée, sont

Plus en détail

L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010

L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010 L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010 I. Chiffres généraux Année 2010 Nombre d'établissements Effectifs au 31/12 Nombre d'etp Rémunération brute annuelle en Associations

Plus en détail

Famille professionnelle (FAP) étudiée : Professionnels des arts et des spectacles (U1Z) Données de cadrage

Famille professionnelle (FAP) étudiée : Professionnels des arts et des spectacles (U1Z) Données de cadrage Famille professionnelle (FAP) étudiée : Professionnels des arts et des spectacles (U1Z) Données de cadrage Nombre d'actifs occupés 14 198 386 387 1 297 398 Part dans l emploi 1,1 1,5 Répartition par âge

Plus en détail

Secteur de l Information et de la communication

Secteur de l Information et de la communication 2011 Secteur de l Information et de la communication Observatoire de la Maison de l Emploi et de l Initiative Economique du Haut Val d Oise Evan Alterio Date de publication : 28/10/2011 Maison de l E mploi

Plus en détail

L automobile dans l espace européen et français

L automobile dans l espace européen et français L automobile dans l espace européen et français Fin 2004, l industrie automobile emploie 2,54 millions de salariés 1 dans l Union européenne des 25. Ces salariés se répartissent pour 1,12 million dans

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE N 1

LETTRE D INFORMATION DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE N 1 LETTRE D INFORMATION DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE N 1 En collaboration avec le laboratoire ERUDITE de l Université Paris-Est Marne-la-vallée, sous la direction scientifique de Marc Ferracci et avec la

Plus en détail

Enquête sur le devenir des diplômés de licence professionnelle

Enquête sur le devenir des diplômés de licence professionnelle Enquête sur le devenir des diplômés de licence professionnelle Vous pouvez répondre à ce questionnaire en vous connectant sur Internet avec le code ci-contre : http://enquetes.u-bordeaux.fr/orpea/lp2012/questionnaire.htm

Plus en détail

Territoire de Châlons-en-Champagne

Territoire de Châlons-en-Champagne Territoire de POPULATION, EMPLOI, RECRUTEMENT ELEMENTS PROSPECTIFS Ce travail a été initié par le Conseil Régional afin de préparer le PRDF (Plan Régional de Développement des Formations). Ce document,

Plus en détail

Tableau 1 : Répartition des entreprises recensées par année de création. Tableau 2 : Répartition des entreprises recensées par branche d activité

Tableau 1 : Répartition des entreprises recensées par année de création. Tableau 2 : Répartition des entreprises recensées par branche d activité Tableau 1 : Répartition des entreprises recensées par année de création Année de création Effectif Pourcentage Avant 1990 813 2,6 1990-2000 4048 13,2 2001-2003 2238 7,3 2004-2014 22592 73,4 Non déclaré

Plus en détail

Les branches d'activité

Les branches d'activité Les branches d'activité Une entreprise qui est une unité institutionnelle peut avoir plusieurs productions de natures différentes. Par exemple, une entreprise de transport routier qui a pour activité principale

Plus en détail

Bédarrides. Le Pontet. Vedène. Avignon. Morièreslès-Avignon. Châteaurenard

Bédarrides. Le Pontet. Vedène. Avignon. Morièreslès-Avignon. Châteaurenard CA du Grand PROVENCE-ALPES-COTE D'AZUR 17 rue Menpenti 13387 MARSEILLE CEDEX 10 Tél. : 04 91 17 57 57 Fax : 04 91 17 59 59 http://www.insee.fr Territoire Cartographie de la zone 13 communes, 4 chefs-lieux

Plus en détail

Cinq zones en milieu urbain, orientées vers les services à la population

Cinq zones en milieu urbain, orientées vers les services à la population de concentration de l emploi salarié dans l aire azuréenne Cinq zones en milieu urbain, orientées vers les services à la population Situées en milieu urbain, au sein des plus grandes agglomérations du

Plus en détail

Population LA VILLE ET L HOMME

Population LA VILLE ET L HOMME Saint-Jean-de-la-Ruelle constate aujourd hui une diminution de sa population. Ce phénomène est le résultat conjugué d un solde migratoire négatif la croissance urbaine touche à présent les communes les

Plus en détail

Les activités de Conseils et assistance

Les activités de Conseils et assistance Seine-et-Marne Développement Hôtel du Département 77010 MELUN Cedex - Tél : 01 64 14 19 06 Fax : 01 64 14 19 29 - Email : c.etedali@seine-et-marne-invest.com Agence certifié ISO 9002 Version 2000 Les activités

Plus en détail

L activité Les activités aéronaut liées à ue l automobile Mise à jour 2009

L activité Les activités aéronaut liées à ue l automobile Mise à jour 2009 Seine-et-Marne Développement Hôtel du Département 77010 MELUN Cedex - Tél : 01 64 14 19 06 Fax : 01 64 14 19 29 - Email : c.etedali@seine-et-marne-invest.com Agence certifié ISO 9002 Version 2000 Les L

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION ÎLE-DE-FRANCE

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION ÎLE-DE-FRANCE LES CHIFFRES CLÉS RÉGION ÎLE-DE-FRANCE ÉDITION 2014 ÉCONOMIE LA PROPRETÉ EN île-de-france Données économiques générales de la région > Les données de l ACOSS présentent des établissements, c est-à-dire

Plus en détail

FORMABREF. L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014

FORMABREF. L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 FORMABREF PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 La collection FORMABREF «Pratiques de formation» porte sur l effort de formation des entreprises

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION CORSE

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION CORSE LES CHIFFRES CLÉS RÉGION CORSE ÉDITION 2012 ACTUALISÉE Économie LA PROPRETÉ EN CORSE Données économiques générales de la région > Les données Pôle Emploi présentent des établissements, c est-à-dire des

Plus en détail

Sainte-Maxime. Plan-de-la-Tour. La Garde-Freinet. Grimaud. Cogolin Gassin. La Croix -Valmer. La Môle Cavalaire. -sur-mer. Rayol-Canadel.

Sainte-Maxime. Plan-de-la-Tour. La Garde-Freinet. Grimaud. Cogolin Gassin. La Croix -Valmer. La Môle Cavalaire. -sur-mer. Rayol-Canadel. SCOT cantons St Tropez PROVENCE-ALPES-COTE D'AZUR 17 rue Menpenti 13387 MARSEILLE CEDEX 1 Tél. : 4 91 17 57 57 Fax : 4 91 17 59 59 http://www.insee.fr Territoire Cartographie de la zone 12 communes, 2

Plus en détail

PARIS 1954. Données statistiques. 13 e arrondissement. Population, logement, emploi. Atelier Parisien d Urbanisme - septembre 2005.

PARIS 1954. Données statistiques. 13 e arrondissement. Population, logement, emploi. Atelier Parisien d Urbanisme - septembre 2005. PARIS 1954 1999 Données statistiques Population, logement, emploi InterAtlas 13 e arrondissement Atelier Parisien d Urbanisme - septembre 2005 Avertissement La série de recueils «Paris Evolution 1954-1999»

Plus en détail

Cahier statistiques Emploi Formation

Cahier statistiques Emploi Formation Cahier statistiques Emploi Formation Zone d'emploi Montpellier Edition : Juillet 2014 Avec le soutien de : SOMMAIRE Cartographie de la Zone d'étude 3 Dynamiques socio-démographiques 4 1. Peuplement et

Plus en détail

Côte d Opale* en chiffres 2010

Côte d Opale* en chiffres 2010 BOULOGNE/MER Côte d Opale* en chiffres 21 5 zones d emplois : Berck/Montreuil, Boulogne/Mer, Calais, Dunkerque, Saint-Omer. 438 communes 27 intercommunalités. 145 km de côtes. 4 1 km² de superficie. 3

Plus en détail

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire Contexte régional Créé en 2010 par l Atelier Centre de ressources régional de l économie sociale et solidaire et la Chambre régionale

Plus en détail

Synthèse. Le travail à temps partiel. Mathilde Pak. Numéro 04 Juin 2013. (avec la participation de Sandra Zilloniz)

Synthèse. Le travail à temps partiel. Mathilde Pak. Numéro 04 Juin 2013. (avec la participation de Sandra Zilloniz) Synthèse Direction de l animation de la recherche, des études et des statistiques Numéro 04 Juin 2013 Le travail à temps partiel Mathilde Pak (avec la participation de Sandra Zilloniz) Sommaire SYNTHèSE...

Plus en détail

PORTRAIT STATISTIQUE SAINTE-BRIGITTE- DE-LAVAL

PORTRAIT STATISTIQUE SAINTE-BRIGITTE- DE-LAVAL PORTRAIT STATISTIQUE SAINTE-BRIGITTE- DE-LAVAL Portrait statistique présente un bref aperçu socio-économique de chacun des territoires de la. Il expose, à l aide de graphiques et de tableaux, les principales

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses decembre 2014 N 099 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques L emploi dans les très fin 2013 Un tiers des TPE ont un seul salarié Les entreprises

Plus en détail

Production et distribution d eau ; assainissement, gestion des déchets et dépollution

Production et distribution d eau ; assainissement, gestion des déchets et dépollution L industrie en Production et distribution d eau ; assainissement, gestion des déchets et dépollution Chiffres clés Établissements 757 24,6 % des établissements industriels en Emploi 5 301 10,6 % des emplois

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS LES CHIFFRES CLÉS RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS ÉDITION 2014 ÉCONOMIE LA PROPRETÉ EN NORD-PAS-DE-CALAIS Données économiques générales de la région > Les données de l ACOSS présentent des établissements, c

Plus en détail

Analyse fonctionnelle des emplois et cadres des fonctions métropolitaines

Analyse fonctionnelle des emplois et cadres des fonctions métropolitaines Analyse fonctionnelle des emplois et cadres des fonctions métropolitaines Sommaire 1 ANALYSE FONCTIONNELLE DES EMPLOIS...2 1.1 LE PRINCIPE... 2 1.2 LES 15 FONCTIONS ET LEURS COMPOSITIONS... 3 1.3 AVERTISSEMENT

Plus en détail

Fiche synthétique Commune du Tampon MAISON DE L EMPLOI DU GRAND SUD REUNION MDEGSR

Fiche synthétique Commune du Tampon MAISON DE L EMPLOI DU GRAND SUD REUNION MDEGSR 2014 Fiche synthétique Commune du Tampon MAISON DE L EMPLOI DU GRAND SUD REUNION Commune du Tampon (97430) La démographie En 2010, la commune du Tampon possède une population totale de 74174 habitants

Plus en détail

Achats publics dans les services : les PME font jeu égal avec les grandes entreprises

Achats publics dans les services : les PME font jeu égal avec les grandes entreprises Achats publics dans les services : les PME font jeu égal avec les grandes entreprises Yohan Baillieul* Lorsqu elles achètent des prestations de services, les administrations s adressent autant à des petites

Plus en détail

Méthodologie utilisée

Méthodologie utilisée Dossier spécial Juillet 2010 La carte d identité du de la mutualité Exploitation par le CEREQ des DADS 2007 L Observatoire de l Emploi et des Métiers en Mutualité (OEMM) a poursuivi son travail de collaboration

Plus en détail

CHAPITRE 7. Économie des ménages

CHAPITRE 7. Économie des ménages CHAPITRE 7 Économie des ménages Les faits saillants Enquête sur les conditions de vie en Haïti Relations des ménages avec le marché du travail Rapport de dépendance économique des ménages Le rapport de

Plus en détail

Cahier statistiques Emploi Formation

Cahier statistiques Emploi Formation Cahier statistiques Emploi Formation Zone d'emploi Porte de Toulouse - Edition : Juillet 2015 Avec le soutien de : SOMMAIRE Cartographie de la Zone d'étude 3 Dynamiques socio-démographiques 4 1. Peuplement

Plus en détail

Portrait statistique du SCoT Provence Méditerranée

Portrait statistique du SCoT Provence Méditerranée Portrait statistique du Provence 554442 habitants en 123349 ha de surface périmètre géographique au 1er janvier 211 OCCUPATION DU SOL Provence Structuration de l'espace en 26 évolution 99-6 territoires

Plus en détail

BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN

BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN Points 4 forts BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN 214 HAUSSE DES CRÉATIONS D ENTREPRISES INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE En 214, le des créations pures d entreprises dans les secteurs

Plus en détail

Arrondissementt de Waremme Pour toute information complémentaire sur les données et les métadonnées, merci de consulter le site www.iweps.

Arrondissementt de Waremme Pour toute information complémentaire sur les données et les métadonnées, merci de consulter le site www.iweps. Arrondissementt de Waremme Pour toute information complémentaire sur les données et les métadonnées, merci de consulter le site www.iweps.be Des informations communales sont également disponibles sur le

Plus en détail

Portrait statistique du SCoT des cantons de Grimaud et de St-Tropez

Portrait statistique du SCoT des cantons de Grimaud et de St-Tropez Portrait statistique du des Grimaud et de 5567 habitants en 4318 ha de surface périmètre géographique au 1er janvier 211 OCCUPATION DU SOL des Grimaud et de Structuration de l'espace en 26 évolution 99-6

Plus en détail

Sommaire. Introduction P 4

Sommaire. Introduction P 4 1 2 Sommaire Introduction P 4 1. Les seniors en emploi : leurs caractéristiques P 5 1.1 Les seniors par zone d emploi P 5 1.2 La pyramide des âges des actifs occupés P 6 1.3 Le taux d activité P 7 1.4

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 15 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Modes La voiture L EGT 2010 marque une rupture de tendance importante par rapport aux enquêtes précédentes, en ce qui concerne les

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE N 2 - Avril 2011

LETTRE D INFORMATION DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE N 2 - Avril 2011 LETTRE D INFORMATION DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE N 2 - Avril 2011 En collaboration avec le laboratoire ERUDITE de l Université Paris-Est Marne-la-vallée, sous la direction scientifique de Marc Ferracci

Plus en détail

Marne et Chantereine. 4 communes 77 316 habitants 5 830 établissements 11 948 emplois salariés. Mise à jour 2015

Marne et Chantereine. 4 communes 77 316 habitants 5 830 établissements 11 948 emplois salariés. Mise à jour 2015 Mise à jour 2015 4 communes 77 316 habitants 5 830 établissements 11 948 emplois salariés La communauté d agglomération de Marne et Chantereine regroupe 4 communes : Brou-sur-Chantereine, Chelles, Courtry

Plus en détail

Fiche synthétique de la commune du Tampon. Maison de l Emploi du Grand Sud Réunion MDEGSR

Fiche synthétique de la commune du Tampon. Maison de l Emploi du Grand Sud Réunion MDEGSR Fiche synthétique de la commune du Tampon Maison de l Emploi du Grand Sud Réunion 2013 Commune du Tampon (97430) La démographie En 2009, la commune du Tampon possède une population totale de 72658 habitants

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION RHÔNE-ALPES

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION RHÔNE-ALPES LES CHIFFRES CLÉS RÉGION RHÔNE-ALPES ÉDITION 2012 ACTUALISÉE Économie LA PROPRETÉ EN RHÔNE-ALPES Données économiques générales de la région > Les données Pôle Emploi présentent des établissements, c est-à-dire

Plus en détail

Le marché du travail en Belgique en 2012

Le marché du travail en Belgique en 2012 1 Le marché du travail en Belgique en 2012 Le marché du travail en Belgique en 2012 1. Le statut sur le marché du travail de la population de 15 ans et plus Un peu moins de la moitié de la population de

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012)

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Février 2014 DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES MOUVEMENTS D EMPLOI D DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Délégation au DéveloppementD Économique, à l Emploi, à la Formation

Plus en détail

Portrait économique du secteur des activités immobilières

Portrait économique du secteur des activités immobilières Portrait économique du secteur des activités immobilières Branche professionnelle de l immobilier Service Observatoires AGEFOS PME 187, quai de Valmy 75010 PARIS agefos-pme.com Portrait économique de la

Plus en détail

ILE-DE-FRANCE Présentation du territoire

ILE-DE-FRANCE Présentation du territoire ILE-DE-FRANCE Présentation du territoire Population totale du territoire 11 898 502 Poids en France métropolitaine 18,8% Nombre de communes 1300 Source : Insee, RP2012 / exploitation principale Evolution

Plus en détail

ATLAS. DÉMOGRAPHIQUE de la Polynésie française. 2012 Recensement de la population

ATLAS. DÉMOGRAPHIQUE de la Polynésie française. 2012 Recensement de la population ATLAS DÉMOGRAPHIQUE de la Polynésie française 2012 Recensement de la population ATLAS DÉMOGRAPHIQUE de la Polynésie française 2012 Recensement de la population Atlas démographique de la Polynésie française

Plus en détail

> Le taux de chômage annuel moyen à Paris (7,4%) est l un des plus élevé d Ile-de-France (6,6%).

> Le taux de chômage annuel moyen à Paris (7,4%) est l un des plus élevé d Ile-de-France (6,6%). Contexte socio-économique Revenus > Les revenus fiscaux médians sont plus élevés à (23 408 ) qu en (20 575 ) et en (17 497 ), mais les différences à sont particulièrement marquées entre les plus riches

Plus en détail

Panorama des bases de données sur l activité économique

Panorama des bases de données sur l activité économique Panorama des bases de données sur l activité économique Revue (non exhaustive) de l INSEE Lionel Doisneau INSEE, Pôle Etudes économiques régionales Comment observer l activité économique sur les territoires?

Plus en détail

Les jeunes en Provence-Alpes-Côte d Azur. et leur implication dans les entreprises de l économie sociale et solidaire

Les jeunes en Provence-Alpes-Côte d Azur. et leur implication dans les entreprises de l économie sociale et solidaire Observatoire Régional de l Économie Sociale et Solidaire en Provence-Alpes-Côte d Azur Les jeunes en Provence-Alpes-Côte d Azur et leur implication dans les entreprises de l économie sociale et solidaire

Plus en détail

Tableau de bord du marché de l'emploi

Tableau de bord du marché de l'emploi Tableau de bord du marché de l'emploi Période de référence : 31 mars 2014 31 mars 2015 n 4 octobre 2015 SOMMAIRE 1. Les flux de main-d'œuvre salariée : nombre de recrutements et de fins de contrat... 2

Plus en détail

DONNEES SUR LA CREATION D'ENTREPRISES EN SEINE-SAINT-DENIS. (source : Insee) PÔLE VEILLE ECONOMIQUE

DONNEES SUR LA CREATION D'ENTREPRISES EN SEINE-SAINT-DENIS. (source : Insee) PÔLE VEILLE ECONOMIQUE DONNEES SUR LA CREATION D'ENTREPRISES EN SEINE-SAINT-DENIS (source : Insee) PÔLE VEILLE ECONOMIQUE Direction du Développement Économique, de l Emploi, de la Formation Professionnelle et de l'innovation

Plus en détail

DEMOGRAPHIE DES ENTREPRISES

DEMOGRAPHIE DES ENTREPRISES Mise à jour 2015 DEMOGRAPHIE DES ENTREPRISES Dénombrement des établissements seine-et-marnais par activités de 2012 à 2014 En Seine-et-Marne, c est dans les secteurs des services à la personne et des transports

Plus en détail

Guide de regroupement des. Codes APE. (Activité Principale Exercée) En référence à la Nomenclature d Activités Française (NAF),

Guide de regroupement des. Codes APE. (Activité Principale Exercée) En référence à la Nomenclature d Activités Française (NAF), Guide de regroupement des Codes APE (Activité Principale Exercée) En référence à la Nomenclature d Activités Française (NAF), publiée par décret n 2007-1888 du 26 décembre 2007 COMMISSION FEDERALE TENNIS

Plus en détail

Les Entreprises d Economie Sociale en Poitou Charentes. Vendredi 6 novembre 2009 NIORT Espace Alizé

Les Entreprises d Economie Sociale en Poitou Charentes. Vendredi 6 novembre 2009 NIORT Espace Alizé Les Entreprises d Economie Sociale en Poitou Charentes Vendredi 6 novembre 2009 NIORT Espace Alizé 70.000 salariés 2 ième Région de France pour le taux des emplois E.S. sur l ensemble des emplois. 14,3%

Plus en détail

Situation à l'entrée en Licence pro

Situation à l'entrée en Licence pro Lic. Pro Réseaux et télécommunications / Administration et sécurité des réseaux Sciences Nombre de diplômés : 32 / Nombre de répondants : 30 Taux de réponse : 94% Origine des étudiants Série de bac Situation

Plus en détail

Chiffres clefs des Pays Du Pays de Rennes Edition 2013

Chiffres clefs des Pays Du Pays de Rennes Edition 2013 Observatoire Economique de la Chiffres clefs des Pays Pays de Rennes Pays de Vitré Porte de Bretagne Pays des Vallons de Vilaine Pays de Redon et Vilaine Le territoire La Population L emploi Les entreprises

Plus en détail

Tableau de bord du marché de l'emploi

Tableau de bord du marché de l'emploi Tableau de bord du marché de l'emploi Période de référence : 31 décembre 2013 31 décembre 2014 n 3 juin 2015 1. Les flux de main-d'œuvre salariée : nombre de recrutements et de fins de contrat Flux et

Plus en détail

Canton d'azay le Rideau

Canton d'azay le Rideau Collection : Chiffres Clés des Cantons d'indre et Loire Source : BASILE (Base de données Economique sur l'indre et Loire) 4 bis rue Jules Favre B.P. 41028 37010 Tours Cédex 1 Tél : 02 47 47 20 45 Fax :

Plus en détail

Chiffres clefs des Pays Du Pays de Brocéliande Edition 2013

Chiffres clefs des Pays Du Pays de Brocéliande Edition 2013 Observatoire Economique de la Chiffres clefs des Pays Pays de Rennes Pays de Vitré Porte de Bretagne Pays des Vallons de Vilaine Pays de Redon et Vilaine Le territoire La Population L emploi Les entreprises

Plus en détail

Bellevue - Chantenay - Sainte-Anne

Bellevue - Chantenay - Sainte-Anne Mendès France Croix Bonneau - Bourderies auriers Mairie de Chantenay Plessis Cellier - Roche Maurice Boucardière - MallèveJean Macé Salorges - Cheviré - zone portuaire E QUARTIER Sainte- Anne, contrasté,

Plus en détail

Listes des principaux indicateurs socio-economiques www.id.loiret.cci.fr/indicateurs. Echelle Géographique la plus petite MAJ. Commerce exterieur

Listes des principaux indicateurs socio-economiques www.id.loiret.cci.fr/indicateurs. Echelle Géographique la plus petite MAJ. Commerce exterieur Listes des principaux indicateurs socio-economiques www.id.loiret.cci.fr/indicateurs Dernière mise à jour : 07/01/2014 Thème Répartition des exportations par pays Trimestrielle févr-14 Répartition des

Plus en détail

La Chapelle-des-Marais Mars 2013. DONNéES PHARES. addrn. Chiffres-clés des communes

La Chapelle-des-Marais Mars 2013. DONNéES PHARES. addrn. Chiffres-clés des communes DONNéES PHARES Chiffres-clés des communes Mars 2013 addrn >> 2 données phares O N S E Sommaire Cap Atlantique Brière CARENE CC du Pays de Pont-Château Saint-Gildas-des-Bois CC Loire et Sillon POPULATION

Plus en détail

Type de contrat. Nature de l'emploi

Type de contrat. Nature de l'emploi Lic. Pro Industries agroalimentaires / Valorisation de produits de terroir Droit-Eco-Gestion Nombre de diplômés : 27 / Nombre de répondants : 23 Taux de réponse : 85% Origine des étudiants Série de bac

Plus en détail