PROJET DE RENOVATION URBAINE DE LA VILLE DE BESANCON. QUARTIER PLANOISE ZUS-ZFU prioritaire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROJET DE RENOVATION URBAINE DE LA VILLE DE BESANCON. QUARTIER PLANOISE ZUS-ZFU prioritaire"

Transcription

1 Annexe à la lettre du directeur général de l ANRU portant recommandation pour la préparation de la convention à la suite de l examen du projet en comité d engagement du 04 février 2008 PROJET DE RENOVATION URBAINE DE LA VILLE DE BESANCON QUARTIER PLANOISE ZUS-ZFU prioritaire Le projet de rénovation urbaine du quartier prioritaire Planoise pour lequel le Préfet a donné un avis favorable a été présenté par le maire de Besançon le 04 février ) Programmé présenté Les grands principes Le désenclavement et l ouverture de Planoise sur l extérieur Implantation d un équipement exceptionnel d envergure au coeur du quartier Conforter et renforcer l attractivité fonctionnelle du quartier par des équipements dont le rayonnement intéresse des usagers résidant en dehors du périmètre de la ZUS. Le quartier de Planoise, bien équipé, accueillera sur le secteur Ile de France un pôle d animation de m² (Maison de quartier et Médiathèque) Amélioration et la sécurisation des circulations internes La restructuration du boulevard Allende est capitale d une part pour supprimer la coupure urbaine et finaliser la liaison ZUP (secteur Ile de France / Centre) / ZAC (secteur Cassin), d autre part pour desservir le nouvel urbanisme sur le foncier libéré par la démolition du Tripode (94 logements) en lien avec le nouveau programme d habitat diversifié (50 locatifs libres et accessions à la propriété) et d activités (4 000 m² SHON) Amélioration des liaisons avec les quartiers voisins, existants ou en développement : Le renforcement de l accessibilité et la suppression de l enclavement de deux équipements existants majeurs à l échelle de Besançon et de la Communauté d Agglomération : le théâtre de l Espace, scène nationale située place de l Europe et le Parc Urbain. Le renforcement de la liaison entre le secteur du Forum et les quartiers de l autre côté de la rue B. Russel L aménagement du front de la rue de Dole et la liaison avec la ZAC des Hauts de Chazal

2 Création d un axe fort depuis le pole culturel et d animation jusqu à la place Cassin Le principe d une réflexion sur la gestion urbaine de proximité Le maintien et le renforcement de la diversité sociale 569 démolitions et 569 reconstructions seulement 33 sur site 70 logements privés et 30 logements accession sociale 40 logements en accession privé sur le site du Tripode La restructuration commerciale et le développement de la ZFU La réhabilitation du parc social en accompagnement des programmes de rénovation urbaine Une conduite de projet appropriée Un directeur de projet Une Chargée d étude, Un responsable Ordonnancement Pilotage Coordination Un prestataire extérieur «architecte urbaniste» Une assistante Le programme d opérations Démolitions : 569 logements sociaux Constructions : 569 logements dont 33 sur site (324 PLUS-CD, 193 PLAI, 52 PLUS) Logements en accession 30 logements Réhabilitations : 2398 logements Résidentialisations : 174 logements Amélioration de la qualité de service : 2820 logements Aménagements sur chaque îlot d intervention Equipements : pôle culturel et animation, crèche Ile de France, réhabilitation bibliothèque Jean Moulin, salle polyvalente du collège Diderot Equipement commerciaux : restructuration et création de locaux d activité, hôtel tertiaire Brabant, locaux d activité Ingénierie Le coût total de ce programme présenté au comité d engagement est estimé à 156, 078 millions d TTC et fait l objet d une demande de réservation de subvention de l ANRU d un montant maximum de 36, 845 millions d sur la période sur la base des hypothèses de participations financières des différents partenaires suivantes : Ville de Besançon, quartier de Planoise 2/7

3 Contribution financière (en millions ) Dont fonds propres organismes Dont PRU organismes et collectivités locales (en millions ) Ville 12,824 4, 200 EPCI 2, 941 Région 3, 167 Département 3, 374 Bailleurs 89,113 38, 256 Autres 2, 301 Contreparties cédées à la Foncière Il est prévu une intervention de l AFL sur l ancien site du Tripode à hauteur de 70 logements environ. Les modalités d intervention devront être précisées à terme dans la convention pluriannuelle. 2) Remarques du Comité d Engagement PROJET : REMARQUES GENERALES Il est noté par les membres du comité d engagement deux axes structurant du projet : - l axe Ile de France-Cassin - l axe Ile de France-Epoisses L îlot le plus traité en profondeur reste l ancien site du Tripode en cœur de quartier qui permet une transition entre la partie nord du quartier depuis le pôle culturel Nelson Mandela et le sud du quartier jusqu au secteur Cassin. Il reste cependant le traitement de la rue de Dole qui n est pas abordé dans le cadre des 5 ans de la convention ANRU. Par ailleurs il est noté le parti pris de l aménagement d une trémie au niveau de la traversée du boulevard Allende. Les membres du comité d engagement n adhèrent pas tous à l aménagement de cette trémie pour traiter le franchissement du boulevard Allende. En effet, il se pose la question de la nuisance à terme d un tel aménagement (pollution et pollution sonore, trafic routier en plein cœur de quartier ) et du coût d un tel aménagement sur l ensemble du projet, plus de 4 millions d. Le financement par l ANRU de cet aménagement n est pas remis en cause mais les membres du comité d engagement alertent sur les conséquences négatives possibles liées à un tel aménagement Les membres du comité d engagement alertent sur l ensemble des procédures d aménagement à mettre en place dans le cadre du projet (ZAC, DUP ) afin de ne pas retarder le projet à terme. Enfin les membres du comité d engagement souhaiteraient dans la future convention une description du projet à plus long terme afin d avoir une vision globale du quartier à ans. Démolitions Il est noté 569 démolitions sur l ensemble du quartier de Planoise dont 356 démolitions inscrites dans le cadre du protocole de préfiguration de Les Ville de Besançon, quartier de Planoise 3/7

4 membres du comité d engagement actent la demande de prise en compte à fin 2004 du démarrage des opérations de démolitions inscrites dans le protocole. La prise en compte des relogements pourra être faite à fin 2004 à la date du comité de pilotage arrêtant la décision de démolition à condition que le procès verbal de ce comité de pilotage acte clairement la démolition des bâtiments concernés et soit annexé à la future convention pluri-annuelle. Dans le cas contraire c est la DID qui acte le démarrage des opérations de démolition. Par ailleurs, parmi les nouvelles démolitions proposées les membres du comité d engagement se posent la question de la pertinence de l intervention sur la démolition sur l îlot ouest des 66 logements du bâtiment 2, rue de Savoie. En effet, cette démolition ne permet pas une réelle ouverture de l îlot et par ailleurs la voie créée en lieu et place de la démolition est destinée à être piétonne. En conséquence, les membres du comité d engagement actent l ensemble des démolitions proposées sauf la démolition des 66 logements du bâtiment 2, rue de Savoie sur l îlot ouest. Cette démolition devra être retirée du projet urbain et de la maquette financière proposés. Reconstructions Il est noté la reconstruction de 569 logements dont 534 hors site et les membres du comité d engagement notent l effort considérable des acteurs locaux à reconstituer la plupart des logements sociaux hors site pour permettre une plus grande diversification urbaine et sociale. Par ailleurs, cette reconstitution de l offre de logements devra être revue en tenant compte des éléments de remarque sur les démolitions afin d être en adéquation entre le nombre de démolitions et le nombre de reconstructions. Il est noté la démolition du Forum disposant d une offre de logement adaptée aux ménages les plus fragilisés et sa reconstitution en logement PLAI (117 logements reconstruits en dehors du quartier de Planoise, quartier rue de l Epitaphe). Les membres du comité d engagement proposent de voir dans quelle mesure il pourrait être programmé davantage d accession sociale sur le site. Compte tenu de l état d avancement du relogement, les membres du comité d engagement rappellent les conditions liées au financement des logements en PLUS-CD à savoir l obligation de reloger un nombre de ménages issus des démolitions au moins égal à 50% de la programmation en PLUS-CD, dans du logement neuf ou conventionné de moins de 5 ans. Cette programmation devra être revue si besoin en tenant compte des conditions ci-dessus. Les membres du comité d engagement proposent si besoin que la programmation des PLUS-CD à 22% soit revue à la hausse afin d obtenir des loyers de sortie les plus proches possible des plafonds de ressources pour bénéficier de l APL. Réhabilitations-résidentialisations Il est noté un grand nombre de réhabilitations sur le quartier de Planoise, près de réhabilitations. Les membres du comité d engagement constatent que près de 40% des logements sur le quartier de Planoise sont proposés à la réhabilitation et estiment que cette part est beaucoup trop élevée quant au projet proposé. Ville de Besançon, quartier de Planoise 4/7

5 Les membres du comité d engagement souhaitent que soit gardé le même rythme de réhabilitations que les 7 dernières années avant ANRU, à savoir 2000 logements réhabilités dans le cadre du droit commun entre 1997 et Les membres du comité d engagement demandent que soit revue la programmation actuelle à hauteur de 2000 logements maximum dans le cadre de la convention pluriannuelle en tenant compte des critères d urgence à intervenir sur les bâtiments : dégradation, nuisances sonores, difficultés thermiques. Ce programme de 2000 logements correspondra à une subvention maximale ANRU de 5,5 millions d euros. Par ailleurs les réhabilitations au-delà du plafond de par logement devront être accompagnées d un diagnostique technique et énergétique visant la réduction des charges pour les locataires. Une vérification devra être faite par la délégation territoriale ANRU. Il est noté seulement 174 logements résidentialisés dans le projet présenté. Dans le cadre des résidentialisations futures programmées hors convention ANRU, le porteur de projet s engage à organiser l ingénierie financière et technique nécessaire pour mettre en œuvre de manière cohérente et équitable les résidentialisations sur le site de Planoise. Aménagements Les membres du comité d engagement actent l ensemble des aménagements proposés dans le cadre du projet sur le quartier de Planoise. Par ailleurs, la demande de prendre au taux de 30% la partie est du parc urbain est actée sous condition d une augmentation de la participation financière des collectivités, notamment conseil général et conseil régional sur l ensemble du projet. Dans le cas contraire le taux retenu pour le parc urbain reste à 10% L ensemble des aménagements est acté au taux maximum de 30% et 45% pour les aménagements liés à l ancien site du Tripode. Par ailleurs il est émit une réserve quant à l aménagement sur le centre commerciale des Epoisses dont le maître d ouvrage est la Gestrim. Les membres du comité d engagement souhaitent connaître le contenu de cette opération et le montage financier et s il s agit d aménagement sur un terrain public. Ces éléments devront être transmis à la délégation territoriale et transmis à l agence après analyse avant de se prononcer sur le financement de cette opération. Equipements Les membres du comité d engagement acceptent le complément demandé sur le pôle culturel et acte un taux de subvention de l ANRU de 30 % maximum sur l ensemble des équipements proposés. Espaces commerciaux L ensemble des espaces commerciaux sont financés sur la base du coût HT quel que soit le maitre d ouvrage et au taux de 30% maximum du déficit d exploitation et 20% pour l équipement «brasserie de l Europe» Apport financier des collectivités territoriales dans le projet Il faut noter que l ensemble de la participation des collectivités reste très faible (15% au total) et notamment l apport de la Région Franche-Comté et du département du Doubs (2% chacun). Ville de Besançon, quartier de Planoise 5/7

6 Les membres du comité d engagement souhaitent vivement que le porteur de projet sollicite les collectivités sur le PRU de Planoise qui est le plus gros quartier prioritaire du département et de la Région. Dans le cas d un abondement de la participation des collectivités territoriales au projet, cette participation financière viendra en déduction des aides de l ANRU et donc aura pour effet de diminuer la part de l agence. Calendrier de la convention Le calendrier de la convention devra s inscrire entre 2006 et ) Avis du Comité d Engagement Les membres du comité d engagement valident le projet global proposé sur le quartier de Planoise à Besançon et souhaitent qu il se traduise par la mise en place d une convention pluri-annuelle. Cette convention tiendra compte des remarques exposées ci-dessus. L ensemble des prêts PRU de la Caisse des dépôts devra être revu avec la caisse régionale avant transmission de la future convention pluri-annuelle. Ville de Besançon, quartier de Planoise 6/7

7 OPERATIONS PRE-CONVENTIONNEES : Démolition - bâtiment Forum Reconstruction - PLUS-CD hors site Vallon du jour - PLAI vallon du jour - PLUS-CD PLAI, Auxon dessous et Lieudit Nétery - PLUS-CD PLAI, Franois le Carbussot Réhabilitation (devront être retenues par le porteur de projet dans la liste suivante uniquement les réhabilitations définies comme prioritaires suite aux remarques du comité d engagement) rue de Savoie - 1 à 9 rue des Causses avenue de Bourgogne Résidentialisation - 1 à 6 rue Van Gogh et 5 rue Picasso AQS avenue ile de France rue Marc Bloch rue Rembrandt - 4 rue de Bruxelles - 18 à 26 rue de Brabant - 1 à 9 rue des Causses - 1 à 9 rue du Piémont - 1 bis rue Rubens Aménagements - reprise réseau de chaleur suite démolition Ile de France - reprise réseau de chaleur suite démolition Tripode - Liaison Planoise Hauts de Chazal - Marché des Epoisses - Terrain d aventures - Terrain de sport loisirs Malines Brabant - Liaison centre Mandela - Traversée Allende et boulevard Allende est - Parc urbain est Equipement - acquisition et aménagement crèche Ille de France - Réhabilitation de l ancienne bibliothèque Jean Moulin Espaces commerciaux - restructuration local d activité brasserie de l Europe - locaux d activités terrains Dalle Ile de France Habitat privé - accession site Tripode Ville de Besançon, quartier de Planoise 7/7

ATELIER URBAIN QUARTIER CHARLES DE GAULLE 28 SEPTEMBRE 2015 COMPTE RENDU

ATELIER URBAIN QUARTIER CHARLES DE GAULLE 28 SEPTEMBRE 2015 COMPTE RENDU ATELIER URBAIN QUARTIER CHARLES DE GAULLE 28 SEPTEMBRE 2015 COMPTE RENDU Présents : Corinne Valls, Maire de Romainville, Asma GASRI, Présidente de Romainville Habitat, Maire adjointe habitat et Hygiène

Plus en détail

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014 Le nouveau programme national de renouvellement urbain CRDSU septembre 2014 Un nouveau programme de renouvellement urbain! Un projet à l échelle de l agglomération, un projet intégré : le contrat de ville!

Plus en détail

1) Rappel : programme présenté au CE du 26 juin 2008

1) Rappel : programme présenté au CE du 26 juin 2008 Annexe à la lettre du directeur général de l ANRU portant recommandation pour la préparation de l avenant à la convention suite à l examen du projet en comité d engagement du 26 juin 2008 AVENANT N 1 A

Plus en détail

Le cadre général du point d étape...

Le cadre général du point d étape... Le cadre général du point d étape Les objectifs du point d étape L objectif général du point d étape, à 2 ans et à 4 ans, est d apprécier l avancement du projet et la tendance générale d évolution du quartier

Plus en détail

PROJET DE LA VILLE D ANGERS (Maine-et-Loire 49), Quartier : Verneau. Avenant n 8

PROJET DE LA VILLE D ANGERS (Maine-et-Loire 49), Quartier : Verneau. Avenant n 8 Annexe à la lettre du directeur général de l ANRU portant recommandation pour la préparation de l avenant à la convention à la suite de l examen du projet en comité d engagement du 07 juillet 2011 PROJET

Plus en détail

MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2009 MISSION VILLE ET LOGEMENT

MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2009 MISSION VILLE ET LOGEMENT MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2009 MISSION VILLE ET LOGEMENT PROGRAMME «DEVELOPPEMENT ET AMELIORATION DE L OFFRE DE LOGEMENT» QUESTION N DL 38 Libellé de la

Plus en détail

Ville de Saint-Étienne Quartiers du Crêt de Roc et de Tarentaize - Beaubrun

Ville de Saint-Étienne Quartiers du Crêt de Roc et de Tarentaize - Beaubrun Ville de Saint-Étienne Une approche globale du traitement de l habitat ancien dégradé Les enjeux de la rénovation des quartiers anciens dégradés Le constat L attractivité du centre-ville de l agglomération

Plus en détail

Convention de délégation de compétence de. gestion des aides à la pierre. en application. de la loi du 13 août 2004

Convention de délégation de compétence de. gestion des aides à la pierre. en application. de la loi du 13 août 2004 ANNEXE 2 Convention de délégation de compétence de gestion des aides à la pierre en application de la loi du 13 août 2004 Passée entre L ETAT et PERPIGNAN MEDITERRANEE Communauté d Agglomération 2006-2008

Plus en détail

LE REAMENAGEMENT DU QUARTIER DU PONT DE SEVRES AMENAGEMENT DU QUARTIER DU PONT DE SEVRES Ville de Boulogne-Billancourt Commission Seguin Rives de

LE REAMENAGEMENT DU QUARTIER DU PONT DE SEVRES AMENAGEMENT DU QUARTIER DU PONT DE SEVRES Ville de Boulogne-Billancourt Commission Seguin Rives de AMENAGEMENT DU QUARTIER DU PONT DE SEVRES Ville de Boulogne-Billancourt Commission Seguin Rives de Seine du 29 mai 2007 SOMMAIRE 1. Le quartier du Pont de Sèvres aujourd hui 2. Le projet d aménagement

Plus en détail

Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014

Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014 Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014 LES PARTENAIRES DU CADRE D INTERVENTION GUP 2013-2014 L Etat, représenté

Plus en détail

Bilan du relogement. Renouvellement urbain du quartier Mistral. CRDSU / CES de l ANRU 15.10.2013 Renouvellement Urbain / Actis

Bilan du relogement. Renouvellement urbain du quartier Mistral. CRDSU / CES de l ANRU 15.10.2013 Renouvellement Urbain / Actis Bilan du relogement Renouvellement urbain du quartier Mistral CRDSU / CES de l ANRU 15.10.2013 Renouvellement Urbain / Actis TITRE1 titre titre titre titre I. Au démarrage du projet Situé au sud ouest

Plus en détail

L O G E M E N T S O C I A L

L O G E M E N T S O C I A L L O G E M E N T S O C I A L OUTILS ET PUBLICS Juillet 2013 1 L HABITAT SOCIAL : UN ENJEU MAJEUR EN PAYS D AIX Une compétence obligatoire L «Equilibre social de l habitat» est l une des 4 compétences obligatoires

Plus en détail

Le plan logement outre-mer

Le plan logement outre-mer HCCP du 2 avril 2015 Le plan logement outre-mer Un Plan logement outre-mer : - qui s inscrit dans le plan national de relance de la construction, - adapté aux spécificités et contraintes des territoires

Plus en détail

Argenteuil (95) le Bâtiment Ouest. Immobilier d entreprise en ZFU et au cœur du projet de rénovation urbaine

Argenteuil (95) le Bâtiment Ouest. Immobilier d entreprise en ZFU et au cœur du projet de rénovation urbaine Argenteuil (95) le Bâtiment Ouest Immobilier d entreprise en ZFU et au cœur du projet de rénovation urbaine La localisation La ville d Argenteuil, 100 000 habitants, 3ème ville d Ile de France, est située

Plus en détail

L EPF LR, EN QUELQUES MOTS

L EPF LR, EN QUELQUES MOTS 01 L EPF LR, EN QUELQUES MOTS 01 L EPF LR, EN QUELQUES MOTS ACTIVITÉ DE L EPF LR AU 31 JUILLET 2013 Tout axe du PPI confondu L EPF LR INTERVIENT SUR LES TERRAINS EN AMONT DE L AMÉNAGEMENT L EPF LR acquiert

Plus en détail

VILLE D AJACCIO (Corse du sud) Quartiers Cannes-Salines. Avenant N 2

VILLE D AJACCIO (Corse du sud) Quartiers Cannes-Salines. Avenant N 2 Annexe à la lettre du Directeur général de l ANRU portant recommandation pour la préparation de l avenant à la convention à la suite à l examen du projet lors du plan de relance du 09 juin 2009 ainsi que

Plus en détail

Vénissy, Un nouveau quartier se dessine

Vénissy, Un nouveau quartier se dessine Dossier de Presse Vénissy, Un nouveau quartier se dessine GRAND LYON Marie-Laure OUDJERIT Tel. 04 78 63 40 40 Mél. MOUDJERIT@grandlyon.org SERL - Peggy LECUELLE Tel. 04 72 61 50 39 GSM 06 03 98 55 71 Mél.

Plus en détail

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013 Lauréat du DUA février 2011 Z.A.C Cœur de Ville Créer un centre-ville pour tous Horizon > 2013 Périmètre de la ZAC Cœur de Ville 2 Rappel des objectifs de la ZAC CŒUR DE VILLE Renforcer le Cœur de Ville

Plus en détail

PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON

PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON 1 OPERATION DE RESTRUCTURATION DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE (ORAC) Depuis le 22 novembre 2010, une opération

Plus en détail

PROJET DES ABYMES Quartiers de Grand Camp et du Raizet (Guadeloupe)

PROJET DES ABYMES Quartiers de Grand Camp et du Raizet (Guadeloupe) Annexe à la lettre du directeur général de l ANRU portant recommandation pour la préparation de la convention à la suite de l examen du projet du comité d engagement du 28 juin 2007 PROJET DES ABYMES Quartiers

Plus en détail

PROGRAMME DE RENOVATION URBAINE PLANOISE CONVENTION CADRE

PROGRAMME DE RENOVATION URBAINE PLANOISE CONVENTION CADRE PROGRAMME DE RENOVATION URBAINE PLANOISE CONVENTION CADRE SOMMAIRE SIGNATAIRES DE LA CONVENTION... 3 PRÉAMBULE... 3 Historique et contexte général du projet... 3 Objectifs généraux du projet... 4 TITRE

Plus en détail

POLITIQUE DU LOGEMENT SOCIAL ET ABORDABLE. Convention d objectifs 2012-2014

POLITIQUE DU LOGEMENT SOCIAL ET ABORDABLE. Convention d objectifs 2012-2014 POLITIQUE DU LOGEMENT SOCIAL ET ABORDABLE Convention d objectifs 2012-2014 Entre, d une part La communauté urbaine de Nantes, Nantes Métropole, représentée par son président, Monsieur Gilles Retière, Dénommée

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social LOGEMENT SOCIAL - Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : aucun - Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 2 Offices publics de l Habitat (Département de Loire-Atlantique et

Plus en détail

PROJET DE RENOVATION URBAINE DE LA VILLE DE MATOURY

PROJET DE RENOVATION URBAINE DE LA VILLE DE MATOURY PROJET DE RENOVATION URBAINE DE LA VILLE DE MATOURY QUARTIERS DE COPAYA, SUD BOURG, MAKOUPY Forum inter Régional des Acteurs de la Rénovation Urbaine Mise en œuvre des opérations d aménagement dans le

Plus en détail

GRAND PROJET DE VILLE DE VENISSIEUX. La démarche Projet de Gestion de Site (PGS) Journées d échanges GSUP Grenoble 17 novembre 2011

GRAND PROJET DE VILLE DE VENISSIEUX. La démarche Projet de Gestion de Site (PGS) Journées d échanges GSUP Grenoble 17 novembre 2011 GRAND PROJET DE VILLE DE VENISSIEUX La démarche Projet de Gestion de Site (PGS) Journées d échanges GSUP Grenoble 17 novembre 2011 VENISSIEUX: ELEMENTS DE CONTEXTE Vénissieux: 3 ème commune du Rhône, située

Plus en détail

PROJET DE RÉNOVATION DU QUARTIER LOUVOIS

PROJET DE RÉNOVATION DU QUARTIER LOUVOIS PROJET DE RÉNOVATION DU QUARTIER LOUVOIS POURQUOI? LA DALLE LOUVOIS, LE CONSTAT : UNE STRUCTURE VIEILLISSANTE IMPLIQUANT DES COÛTS D ENTRETIEN EN CROISSANCE RÉGULIÈRE : > Inadaptée > Difficile d accès

Plus en détail

Intégrer la dimension économique dans les projets de rénovation urbaine

Intégrer la dimension économique dans les projets de rénovation urbaine Intégrer la dimension économique dans les projets de rénovation urbaine SOMMAIRE 1. Présentation d Epareca 2. Modalités d intervention de l Etablissement 3. Opération à vocation commerciale : l exemple

Plus en détail

L ambition de la qualité urbaine dans la reconquête de l habitat ancien

L ambition de la qualité urbaine dans la reconquête de l habitat ancien Les Quartiers Crêt de Roc et Tarentaize-Beaubrun, dans le dossier ANRU de Saint Etienne L ambition de la qualité urbaine dans la reconquête de l habitat ancien La stratégie habitat de la Ville de Saint

Plus en détail

Les dispositifs régionaux mobilisables pour la mise en œuvre des Contrats de ville

Les dispositifs régionaux mobilisables pour la mise en œuvre des Contrats de ville Les dispositifs régionaux mobilisables pour la mise en œuvre des Contrats de ville Le soutien à l immobilier d entreprises Cycle «Habitat, cadre de vie et gestion urbaine» 24 novembre 2015 La Région et

Plus en détail

9Engagements. pour vous reloger dans les meilleures conditions

9Engagements. pour vous reloger dans les meilleures conditions 9Engagements pour vous reloger dans les meilleures conditions Le projet de renouvellement urbain pour 2011-2015 va modifier profondément le site Petit Pré-Sablières Pour le Quartier Petit Pré-Sablières,

Plus en détail

Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE

Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE RENOUVELLEMENT URBAIN Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE Journée du 23 janvier 2007 Sommaire 1 - Les grandes étapes 2 - Les relogements effectués au 31/12/2006 3 - Les

Plus en détail

DELEGATION DE Madame Elizabeth TOUTON

DELEGATION DE Madame Elizabeth TOUTON DELEGATION DE Madame Elizabeth TOUTON 453 D-2015/218 Programme d Intérêt Général métropolitain «Un logement pour tous au sein du parc privé de Bordeaux Métropole». Subvention de la Ville aux propriétaires

Plus en détail

HABITAT. Direction de l Habitat, de l urbanisme et de l aménagement urbain Direction de l Information

HABITAT. Direction de l Habitat, de l urbanisme et de l aménagement urbain Direction de l Information HABITAT Direction de l Habitat, de l urbanisme et de l aménagement urbain Direction de l Information regionpaca.fr Fiche 1 Soutien régional aux dispositifs programmés de réhabilitation du parc privé Depuis

Plus en détail

Remise de la subvention accordée par la Carsat Nord-Est à la Résidence Ménil au titre d une aide à l investissement pour la rénovation des

Remise de la subvention accordée par la Carsat Nord-Est à la Résidence Ménil au titre d une aide à l investissement pour la rénovation des Remise de la subvention accordée par la Carsat Nord-Est à la Résidence Ménil au titre d une aide à l investissement pour la rénovation des logements-foyers pour personnes âgées autonomes Lunéville 6 février

Plus en détail

Les contreparties. Un élément concret de mixité s intégrant dans la cohérence du projet urbain et social local.

Les contreparties. Un élément concret de mixité s intégrant dans la cohérence du projet urbain et social local. Avril 2005 Les contreparties Un élément concret de mixité s intégrant dans la cohérence du projet urbain et social local. L implication du 1% Logement dans le renouvellement urbain ne se limite pas au

Plus en détail

COMMENT FAIRE DU RELOGEMENT UN OUTIL DE CHANGEMENT RESIDENTIEL REUSSI?

COMMENT FAIRE DU RELOGEMENT UN OUTIL DE CHANGEMENT RESIDENTIEL REUSSI? COMMENT FAIRE DU RELOGEMENT UN OUTIL DE CHANGEMENT RESIDENTIEL REUSSI? Projet de Rénovation Urbaine du Courghain : Modalités de l accompagnement au relogement. SOMMAIRE I. Eléments de contexte. 1. Situation

Plus en détail

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006 Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban Forum ANRU du 28 mars 2006 1 Préambule Montauban, face à un enjeu classique : devenir une banlieue de Toulouse ou s affirmer comme pôle d équilibre

Plus en détail

PRÉFET DE SEINE MARITIME PROTOCOLE PROJET

PRÉFET DE SEINE MARITIME PROTOCOLE PROJET PRÉFET DE SEINE MARITIME PROTOCOLE PROJET Entre : l État, représenté par Monsieur Pierre de Bousquet de Florian, Préfet de la région Haute-Normandie, Préfet de la Seine-Maritime, L'Agence Nationale pour

Plus en détail

Communauté d agglomération de Caen la mer

Communauté d agglomération de Caen la mer Communauté d agglomération de Caen la mer Règlement transitoire précisant le champ d application, les modalités de calcul et les conditions de versements des aides financières à la construction de logements

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Rénovation Urbaine des Moulins Le quartier des Moulins se transforme!

DOSSIER DE PRESSE Rénovation Urbaine des Moulins Le quartier des Moulins se transforme! DOSSIER DE PRESSE Rénovation Urbaine des Moulins Le quartier des Moulins se transforme! Contacts Presse Ville de Nice / NCA : Emmanuelle Gantié 04 97 13 42 12 emmanuelle.gantie@nicecotedazur.org Elodie

Plus en détail

Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale. Ministre délégué au Logement et à la Ville

Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale. Ministre délégué au Logement et à la Ville Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale Ministre délégué au Logement et à la Ville Paris, le 9 novembre 2004 Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale Ministre délégué

Plus en détail

LA CONDUITE DE PROJETS DE RENOVATION URBAINE

LA CONDUITE DE PROJETS DE RENOVATION URBAINE 1 LA CONDUITE DE PROJETS DE RENOVATION URBAINE Financement de l ingénierie par l ANRU et la Caisse des Dépôts et Consignations L Agence distingue trois niveaux dans la conduite d un projet : Le pilotage

Plus en détail

TROISIEME PARTIE : CADRE ET MODALITES D INTERVENTION

TROISIEME PARTIE : CADRE ET MODALITES D INTERVENTION TROISIEME PARTIE : CADRE ET MODALITES D INTERVENTION A. LE CADRE REGLEMENTAIRE B. LA NATURE DES INTERVENTIONS LES TROIS PHASES D UNE POLITIQUE FONCIERE LES TROIS TYPES D INTERVENTION C. UN PARTENARIAT

Plus en détail

Le financement du logement social :

Le financement du logement social : le financement du logement social : generalites Problématique générale L emprunt constitue le mode de financement principal des investissements locatifs sociaux ; la charge financière doit être couverte,

Plus en détail

la Société Présentation de www.soclova.fr

la Société Présentation de www.soclova.fr www.soclova.fr Présentation de la Société 43, Avenue Yolande d Aragon - B.P. 10452 49004 ANGERS CEDEX 01 02 41 31 13 77-02 41 31 13 70 contact@soclova.fr La soclova : un acteur local et fiable La SOCLOVA,

Plus en détail

POUR UN RENOUVEAU DU PARC IMMOBILIER DES ANNEES 50-70 De la requalification classique au portage immobilier

POUR UN RENOUVEAU DU PARC IMMOBILIER DES ANNEES 50-70 De la requalification classique au portage immobilier BREST 28 et 29 NOVEMBRE 2013 POUR UN RENOUVEAU DU PARC IMMOBILIER DES ANNEES 50-70 De la requalification classique au portage immobilier Présentation de la SPLA SOREQA SPLA à vocation métropolitaine crée

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE- ADOUR

REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE- ADOUR REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE- ADOUR RELATIF AU LOGEMENT AIDE VOLET LOGEMENT LOCATIF SOCIAL LOCATIF Janvier 2011 I- Le logement locatif social public..p.3 I-1. Les logements familiaux

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION OPERATION DE LOGEMENT SOCIAL

FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION OPERATION DE LOGEMENT SOCIAL FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION OPERATION DE LOGEMENT SOCIAL 1- Construction Neuve 2- Acquisition-Amélioration 3- Réhabilitation Adresse complète de l opération PARTIE RÉSERVÉE À METZ METROPOLE Instructeur

Plus en détail

ZAC LUCILINE (1035) Réalisation de l opération d aménagement de la ZAC Luciline. COMPTE RENDU ANNUEL A LA COLLECTIVITE Actualisé au 31/12/2006

ZAC LUCILINE (1035) Réalisation de l opération d aménagement de la ZAC Luciline. COMPTE RENDU ANNUEL A LA COLLECTIVITE Actualisé au 31/12/2006 Version du 1 er Août 2007 Concession d Aménagement Ville de Rouen ZAC LUCILINE (1035) Réalisation de l opération d aménagement de la ZAC Luciline COMPTE RENDU ANNUEL A LA COLLECTIVITE Actualisé au 31/12/2006

Plus en détail

Cycle de qualification CR-DSU : GSUP et rénovation urbaine : projet LYON La DUCHERE 1 er décembre 2009. Mission Lyon La Duchère

Cycle de qualification CR-DSU : GSUP et rénovation urbaine : projet LYON La DUCHERE 1 er décembre 2009. Mission Lyon La Duchère Cycle de qualification CR-DSU : GSUP et rénovation urbaine : projet LYON La DUCHERE 1 er décembre 2009 Mission Lyon La Duchère LE QUARTIER DE LA DUCHERE A LYON 9 ème EN 1999 5 300 LOGEMENTS EN URBANISME

Plus en détail

Les aides financières de l Anah et le programme Habiter Mieux. Julie CHEVRIER DREAL Limousin

Les aides financières de l Anah et le programme Habiter Mieux. Julie CHEVRIER DREAL Limousin Les aides financières de l Anah et le programme Habiter Mieux Julie CHEVRIER DREAL Limousin 1 Présentation L Anah est une agence d État créée en 1971, placée sous la double tutelle des ministres des finances

Plus en détail

La politique Habitat de l Eurométropole Commune de Mundolsheim 7 septembre 2015

La politique Habitat de l Eurométropole Commune de Mundolsheim 7 septembre 2015 La politique Habitat de l Eurométropole Commune de Mundolsheim 7 septembre 2015 13 février 2015 DUAH Prospective et Planification Territoriale Habitat 1 Ordre du jour I. Rappel des axes de la politique

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DES AIDES AUX TRAVAUX DANS LE CADRE DE l OPAH 2012-2015 (modification n 1 approuvée le 09-07-13)

CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DES AIDES AUX TRAVAUX DANS LE CADRE DE l OPAH 2012-2015 (modification n 1 approuvée le 09-07-13) CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DES AIDES AUX TRAVAUX DANS LE CADRE DE l OPAH 2012-2015 (modification n 1 approuvée le 09-07-13) Règlement d intervention En novembre 2012, la CORA a lancé sur son territoire,

Plus en détail

L IMPLICATION DES ORGANISMES HLM DANS LES CONTRATS DE VILLE

L IMPLICATION DES ORGANISMES HLM DANS LES CONTRATS DE VILLE L IMPLICATION DES ORGANISMES HLM DANS LES CONTRATS DE VILLE Le 14 Mai 2014 USH Service Politiques urbaines et sociales L architecture des contrats de ville Contrat de ville : projets territoriaux intégrés

Plus en détail

Le plan de financement proposé par l O.P.H. Habitat 76 pour l acquisition-amélioration de 18 de ces logements est le suivant :

Le plan de financement proposé par l O.P.H. Habitat 76 pour l acquisition-amélioration de 18 de ces logements est le suivant : VILLE DE ROUEN - CONSEIL MUNICIPAL - SEANCE DU 20 OCTOBRE 2014 RAPPORT AU CONSEIL MUNICIPAL ------------------------------------------------------------------ OFFICE PUBLIC DE L HABITAT HABITAT 76 CREATION

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA VILLE Arrêté du 29 juin 2011 portant approbation des modifications du règlement général de l Agence nationale pour la rénovation urbaine NOR

Plus en détail

AUDE (11) NARBONNE Saint Jean, Saint Pierre (ZRU, liste supplémentaire ANRU) CENTRE COMMERCIAL LECLERC

AUDE (11) NARBONNE Saint Jean, Saint Pierre (ZRU, liste supplémentaire ANRU) CENTRE COMMERCIAL LECLERC AUDE (11) NARBONNE (ZRU, liste supplémentaire ANRU) Le dispositif commercial existant Nature et composition Un ensemble commercial comportant un hypermarché «LECLERC» et 3 petits commerces (adossé à un

Plus en détail

Schéma directeur d accessibilité Ad AP. Transports collectifs

Schéma directeur d accessibilité Ad AP. Transports collectifs Schéma directeur d accessibilité Ad AP Transports collectifs Présenté par Eric Heyrman délégation ministérielle à l accessibilité 1 SOMMAIRE Pages Le SDA Ad AP (dépôt- contenu) 3 Prorogation possible des

Plus en détail

Signature de la convention P.N.R.Q.A.D entre la Ville de Sedan et l Etat

Signature de la convention P.N.R.Q.A.D entre la Ville de Sedan et l Etat Signature de la convention P.N.R.Q.A.D entre la Ville de Sedan et l Etat Mardi 16 octobre 2012 Dossier de Presse 1 SOMMAIRE Programme National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés page 3 Un

Plus en détail

NOGENT-LE-ROTROU (28 - Eure-et-Loir) Redynamisation du centre commercial «Les Gauchetières» Note descriptive du projet

NOGENT-LE-ROTROU (28 - Eure-et-Loir) Redynamisation du centre commercial «Les Gauchetières» Note descriptive du projet NOGENT-LE-ROTROU (28 - Eure-et-Loir) Redynamisation du centre commercial «Les Gauchetières» Note descriptive du projet Restructuration du pôle commercial «Les Gauchetières» à Nogent-le-Rotrou_27 janvier

Plus en détail

Un outil de portage au service des copropriétés

Un outil de portage au service des copropriétés Un outil de portage au service des copropriétés Coprocoop : une coopérative d Hlm Un objectif : Créer un outil dédié au portage de lots en copropriétés dégradées. La réponse : Une SCIC Hlm réunissant l

Plus en détail

PROTOCOLES HABITAT. fixant les modalités de mise en œuvre du volet Habitat du GRAND PROJET DE VILLE LYON LA DUCHERE 2003 / 2006 2006 / 2009.

PROTOCOLES HABITAT. fixant les modalités de mise en œuvre du volet Habitat du GRAND PROJET DE VILLE LYON LA DUCHERE 2003 / 2006 2006 / 2009. PROTOCOLES HABITAT fixant les modalités de mise en œuvre du volet Habitat du GRAND PROJET DE VILLE LYON LA DUCHERE 2003 / 2006 2006 / 2009 Entre : L Etat La Communauté Urbaine de Lyon La Ville de Lyon

Plus en détail

La politique foncière au service du logement social. La politique foncière au service du logement social Intervention du 26 mai 2010

La politique foncière au service du logement social. La politique foncière au service du logement social Intervention du 26 mai 2010 La politique foncière au service du logement social Intervention du 26 mai 2010 23/04/2009 La communauté Urbaine de Lyon a voté en décembre 2006 son 2 ième Programme Local de l Habitat 2007 / 2012 Rappel

Plus en détail

Comité de pilotage de la Gestion Urbaine de Proximité. Mairie de Mantes-la-Ville Le 17 décembre 2013

Comité de pilotage de la Gestion Urbaine de Proximité. Mairie de Mantes-la-Ville Le 17 décembre 2013 Comité de pilotage de la Gestion Urbaine de Proximité Mairie de Mantes-la-Ville Le 17 décembre 2013 Sommaire - Préambule. - 1/. Domaine de la Vallée. - 2/. Brouets-Meuniers. - 3/. Merisiers-Plaisances.

Plus en détail

VILLE D ANZIN. Fonds d Intervention pour les Services, l Artisanat et le Commerce. Dispositif d aide à la rénovation des locaux commerciaux

VILLE D ANZIN. Fonds d Intervention pour les Services, l Artisanat et le Commerce. Dispositif d aide à la rénovation des locaux commerciaux VILLE D ANZIN Fonds d Intervention pour les Services, l Artisanat et le Commerce PREALABLE : Dispositif d aide à la rénovation des locaux commerciaux Règlement d attribution des aides financières directes

Plus en détail

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES HOTELS D ENTREPRISES

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES HOTELS D ENTREPRISES CAHIER DES CHARGES DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES HOTELS D ENTREPRISES Rappel du cadre général d intervention des 3 collectivités : Dans le prolongement du Schéma Régional de Développement

Plus en détail

ZFU - TERRITOIRES ENTREPRENEURS ET MESURES FISCALES DE SOUTIEN AUX COMMERCES DE PROXIMITÉ

ZFU - TERRITOIRES ENTREPRENEURS ET MESURES FISCALES DE SOUTIEN AUX COMMERCES DE PROXIMITÉ ZFU - TERRITOIRES ENTREPRENEURS ET MESURES FISCALES DE SOUTIEN AUX COMMERCES DE PROXIMITÉ DIRECTION DE LA VILLE ET DE LA COHÉSION URBAINE Bureau du développement économique et de l emploi Février 2015

Plus en détail

ORGANISATION DES POINTS D ETAPE

ORGANISATION DES POINTS D ETAPE Projet de note méthodologique ANRU Janvier 2008 ORGANISATION DES POINTS D ETAPE Note méthodologique 1. PRESENTATION GENERALE 1. Enjeux et objectifs des points d étape Les points d étape, réalisés deux

Plus en détail

Charte de Gestion Urbaine de Proximité Démarche initiée en Seine-Saint-Denis

Charte de Gestion Urbaine de Proximité Démarche initiée en Seine-Saint-Denis Direction régionale et interdépartementale de l'hébergement et du Logement Unité territoriale de la Seine-Saint-Denis Charte de Gestion Urbaine de Proximité Démarche initiée en Seine-Saint-Denis Contexte

Plus en détail

Relocalisation des services de proximité Rive gauche

Relocalisation des services de proximité Rive gauche Relocalisation des services de proximité Rive gauche 1- Présentation du projet - Localisation La ville d Amiens souhaite regrouper différentes activités du Secteur Rive Gauche aujourd hui «éclatées» sur

Plus en détail

L Habitat dans le PayS d AnceniS. aidee. Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants?

L Habitat dans le PayS d AnceniS. aidee. Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants? L Habitat dans le PayS d AnceniS l accession aidee Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants? L ACCESSION AIDÉE L accession aidée L accession sociale ou aidée concerne des ménages

Plus en détail

AVENANT N 3 A LA CONVENTION DE GESTION DES AIDES MUNICIPALES

AVENANT N 3 A LA CONVENTION DE GESTION DES AIDES MUNICIPALES AVENANT N 3 A LA CONVENTION DE GESTION DES AIDES MUNICIPALES ENTRE La ville de SCEAUX Représentée par son maire, Monsieur Philippe LAURENT Habilité à cet effet par délibération du conseil municipal en

Plus en détail

2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL

2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL 2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL Projet d Aménagement et de Développement Durable Dossier de PLU approuvé 13/26 Face à l augmentation du prix

Plus en détail

Rénovation urbaine et prise en compte des enjeux actuels

Rénovation urbaine et prise en compte des enjeux actuels Journée Des Professionnels de la ville Rénovation urbaine et prise en compte des enjeux actuels Eléments issus de la séance 11 octobre 2007 - Colmar Renouvellement urbain et prise en compte des enjeux

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE

CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE REUNION DU CONSEIL GENERAL DU 28 JUIN 2013 DM2 COMMISSION DES FINANCES ET DU PARC DU FUTUROSCOPE Direction Générale Adjointe Fonctionnelle Direction Générale Adjointe Fonctionnelle

Plus en détail

Secteur d opération Chapelle International. Dusapin - Leclercq

Secteur d opération Chapelle International. Dusapin - Leclercq Secteur d opération Chapelle International Dusapin - Leclercq Etat existant Chapelle International Secteur Chapelle International Principes d aménagement Chapelle International plateforme de logistique

Plus en détail

Conclusions et préconisations Un pôle de petite taille dont l offre apporte une réponse aux besoins quotidiens de la population alentour

Conclusions et préconisations Un pôle de petite taille dont l offre apporte une réponse aux besoins quotidiens de la population alentour ISERE (38) GRENOBLE (ZUS, liste supplèmentaire ANRU) Le dispositif commercial existant Nature et composition 7 commerces aux pieds de tours et de barres de logements, Une fréquentation confortée par la

Plus en détail

Extension de l école de la deuxième chance à Marseille

Extension de l école de la deuxième chance à Marseille Extension de l école de la deuxième chance à Marseille CONTEXTE La notion d Ecole de la Deuxième Chance La notion d école de la seconde chance fait suite à la parution, en 1995, d un Livre Blanc de la

Plus en détail

C:\Users\Admin\Desktop\Projet com\ppt Mr choel\1c.jpg

C:\Users\Admin\Desktop\Projet com\ppt Mr choel\1c.jpg C:\Users\Admin\Desktop\Projet com\ppt Mr choel\1c.jpg En 2004, PROMOCIL en accord avec l Agence Nationale de Rénovation Urbaine lance avec BATIXIA et la Caisse des dépôts, la transformation en bureaux

Plus en détail

Nouveaux outils financiers annoncés au Congrès de l USH pour le développement et l'amélioration du logement social

Nouveaux outils financiers annoncés au Congrès de l USH pour le développement et l'amélioration du logement social Nouveaux outils financiers annoncés au Congrès de l USH pour le développement et l'amélioration du logement social 7 octobre 2015 V3 Arnaud de Cambiaire Direction régionale Ile de France Prêt à taux fixe

Plus en détail

MONTAGE OPÉRATIONNEL À L ÉCHELLE DE LA VALLÉE DU THERAIN

MONTAGE OPÉRATIONNEL À L ÉCHELLE DE LA VALLÉE DU THERAIN MONTAGE OPÉRATIONNEL À L ÉCHELLE DE LA VALLÉE DU THERAIN 1 1. LA DÉCLARATION DE PROJET vencadrer LE PROJET À L ÉCHELLE DE LA VALLÉE DU THÉRAIN Au regard du projet envisagé et de l importance de celui-ci,

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE

CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE 3/11 1 CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE Séance du 29 Janvier 2010 Commission n 3 Transports, Déplacements et Voirie Commission n 7 Finances DIRECTION PRINCIPALE DES ROUTES RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL

Plus en détail

L'ÉTAT S'ENGAGE DANS LA CONVENTION D'OPAH DE MÂCON

L'ÉTAT S'ENGAGE DANS LA CONVENTION D'OPAH DE MÂCON L'ÉTAT S'ENGAGE DANS LA CONVENTION D'OPAH DE MÂCON Conception-réalisation : DDT 71 unité communication - octobre 2012 Le 19 octobre 2012 à 12h00 sur le salon de l'habitat au parc des expositions de Mâcon

Plus en détail

OBJET : Fonds interministériel de prévention de la délinquance Vidéoprotection 2015

OBJET : Fonds interministériel de prévention de la délinquance Vidéoprotection 2015 PREFET DU LOIRET Préfecture Bureau du cabinet Pôle de sécurité intérieure AFFAIRE SUIVIE PAR : M. MATTHIEU LEDORÉ TÉLÉPHONE : 02.38.81.40.23 COURRIEL : PREF-CABINET@LOIRET.GOUV.FR LE PRÉFET DU LOIRET à

Plus en détail

La Communauté urbaine de Dunkerque au service du logement social et de la rénovation de l habitat privé

La Communauté urbaine de Dunkerque au service du logement social et de la rénovation de l habitat privé Communiqué de Presse Dunkerque, lundi 4 avril 2005 La Communauté urbaine de Dunkerque au service du logement social et de la rénovation de l habitat privé Michel Delebarre, Ancien Ministre d Etat, Député-Maire

Plus en détail

Les Parcours de formations au renouvellement urbain PNRU et NPNRU à destination des DDT/M 2015

Les Parcours de formations au renouvellement urbain PNRU et NPNRU à destination des DDT/M 2015 Les Parcours de formations au renouvellement urbain PNRU et NPNRU à destination des DDT/M 2015 b des modules «prise de poste» b des modules à la carte pour «aller plus loin» b le tout présenté dans 4 Parcours

Plus en détail

(Mise à jour : Mars 2013)

(Mise à jour : Mars 2013) LE PROJET DE RENOUVELLEMENT URBAIN DE GENICART (Mise à jour : Mars 0) Elaboré au niveau local, le projet de renouvellement urbain de Génicart est entré en phase opérationnelle depuis ans, la convention

Plus en détail

Les différents niveaux d aide

Les différents niveaux d aide Les aides de l Anah 2015 et Propriétaires occupants et bailleurs Fiche réalisée par l ALE Agglo Mise à jour RL : octobre 2015 Introduction Les aides de l Agce nationale de l habitat (Anah) vist à réhabiliter

Plus en détail

DEFISCALISATION OUTREMER. Article 217 undecies du CGI

DEFISCALISATION OUTREMER. Article 217 undecies du CGI DEFISCALISATION OUTREMER Article 217 undecies du CGI PLAN LOGEMENT OUTREMER La ministre des outre-mer, George Pau-Langevin, a indiqué les sept priorités de son «ambition pour l habitat outre-mer». 1. Développer

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Fonds de financement de la transition énergétique

Fonds de financement de la transition énergétique Fonds de financement de la transition énergétique Convention particulière de mise en œuvre de l appui financier au projet «Territoire à énergie positive pour la croissance verte» Entre La ministre de l

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts dans les Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. 23/09/2014 CRD SU Rhône Alpes

Offre de la Caisse des Dépôts dans les Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. 23/09/2014 CRD SU Rhône Alpes Offre de la Caisse des Dépôts dans les Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville 1 quartiers prioritaires Le financement La CDC intervient dans le cadre de la politique de la Ville sur les volets

Plus en détail

Rénovation Urbaine du Quartier des Oliviers 19 Mars 2014

Rénovation Urbaine du Quartier des Oliviers 19 Mars 2014 Rénovation Urbaine du Quartier des Oliviers 19 Mars 2014 Point sur la convention Les Dates clés Présentation du Premier projet : RTP du 4 Avril 2007 Signature du Protocole de Préfiguration : 7 mai 2008

Plus en détail

Perdre l habitude de la voiture : quelles alternatives?

Perdre l habitude de la voiture : quelles alternatives? Perdre l habitude de la voiture : quelles alternatives?... Enjeux pour l urbanisme durable La réduction de l usage de la voiture, pour diminuer l émission des gaz à effet de serre. Le développement de

Plus en détail

Avenant n 4. au Projet. de Rénovation Urbaine. de Lormont Génicart

Avenant n 4. au Projet. de Rénovation Urbaine. de Lormont Génicart Avenant n 4 au Projet de Rénovation Urbaine de Lormont Génicart Convention de Rénovation Urbaine Lormont Génicart Avenant N 4 Préambule : Exposé des motifs et objet du présent avenant : Le projet de rénovation

Plus en détail

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Entre L Union Sociale pour l Habitat, représentée par son Président, Michel Delebarre et la Caisse des Dépôts, représentée par son

Plus en détail

Avec l aide financière du Conseil général 47, faites progresser votre habitat.

Avec l aide financière du Conseil général 47, faites progresser votre habitat. HABITAT & LOGEMENT + ÉNERGIE + AUTONOMIE Avec l aide financière du Conseil général 47, faites progresser votre habitat. Mode d emploi AVEC L AGENCE NATIONALE DE L HABITAT www.cg47.fr + ÉNERGIE + AUTONOMIE

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT MAZAGRAN LYON 7 ème

PROJET D AMENAGEMENT MAZAGRAN LYON 7 ème /// LUNDI 9 MAI 2011 PROJET D AMENAGEMENT MAZAGRAN LYON 7 ème Point d avancement et présentation du contexte Présentation du planning Lancement de la démarche de concertation 1 Le contexte 2 L état des

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Contexte. Objet

CAHIER DES CHARGES. Contexte. Objet En 2015, le Parc des Monts d'ardèche accompagne les communes et communautés de communes, associations pour concrétiser des projets novateurs et expérimentaux. 12 thèmes, sur lesquels le Parc s engage à

Plus en détail