économique Un réseau pour faciliter l accès des Un cluster d entreprises Dieppoises NQC - un label qualité

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "économique Un réseau pour faciliter l accès des Un cluster d entreprises Dieppoises NQC - un label qualité"

Transcription

1 P artenaire Revue trimestrielle de la Chambre de Commerce et d Industrie de Dieppe économique PARTENAIRE ÉCONOMIQUE - SEPTEMBRE N 199 Un réseau pour faciliter l accès des PME à la commande publique Un cluster d entreprises Dieppoises Des entreprises Dieppoises aux Rendez-vous d affaires de Normandie Semaine de l Industrie du 15 au 22 octobre Participez au challenge du commerce et des services! NQC - un label qualité pour les commerçants DBI a tenu son assemblée générale... DOSSIER AUGMENTEZ VOTRE CHIFFRE D AFFAIRES AVEC LES NOUVELLES TECHNOLOGIES

2

3 Dossier Augmentez votre chiffre d affaires avec les nouvelles technologies Entreprises Un réseau pour faciliter l accès des PME françaises à la commande publique Un cluster d entreprises dieppoises Des entreprises dieppoises à la «conquête des Rendez-vous d affaires de Normandie» Club Environnement Qualité Les enjeux de la réforme de la formation professionnelle Semaine de l Industrie - du 15 au 22 octobre Un banc de production et d étude de l énergie solaire photovoltaïque et éolienne Commerce Participez au Challenge du commerce et des services NQC - un label qualité pour les commerçants Reportage Le Colombier, restaurant gastronomique Tourisme Valorisez votre savoir-faire et vos bonnes pratiques - devenez «Maître Restaurateur» Atoustages Création 6 ème Rencontres régionales Créer Reprendre une entreprise en Normandie DBI a tenu son assemblée générale DBI - 6 entreprises labellisées Les avocats au Barreau de Dieppe vous conseillent La rupture conventionnelle Formation Offre de formation de l ICD Vie de la Chambre Rendez-vous Conjoncture Mouvements des entreprises La CCI de Dieppe a changé de numéro de téléphone. Composez le : ÉDITO Les trois quarts des Français sont utilisateurs d internet et 80% des internautes consultent ce média avant d effectuer des achats. Le phénomène du «e-commerce» connaît une expansion considérable : en 2009, il représentait déjà un volume de chiffre d affaires de 25 milliards d Euros, avec une progression de 25% entre 2008 et Nous vivons une véritable révolution des modes et des vecteurs de la consommation. Et pourtant, malgré ce contexte, une enquête menée récemment par la Chambre de Commerce et d Industrie de Dieppe auprès des commerçants de la région dieppoise, a révélé que près de 60% des commerces ne disposaient pas encore de site internet! Début 2010, 59% des commerçants déclarent ne pas maîtriser (35%) ou maîtriser partiellement (24%) les outils du commerce en ligne et les fonctionnalités d un site internet pour le développement de leur activité. Ces résultats laissent craindre qu une véritable fracture se produise dans les années à venir, entre une minorité de commerçants qui sauront s approprier l e-commerce pour déployer leur activité, et une majorité qui ne le maîtrisera toujours pas, avec des conséquences négatives sur leur point de vente. Une fracture qui pourra être de la même ampleur que celle observée dans les années 70 entre le développement de la grande distribution et le déclin du commerce traditionnel. Il est urgent d agir, et c est pourquoi depuis 3 ans, la Chambre de Commerce et d Industrie de Dieppe a mis en place des actions spécifiques destinées à sensibiliser les commerçants et les TPE à l usage des nouvelles technologies, comme notamment le «Passeport pour l économie numérique». N hésitez pas à contacter nos services pour que nous puissions vous aider, si nécessaire, à vous familiariser avec toutes ces nouvelles technologies porteuses d avenir et devenues incontournables. Éveline DUHAMEL Présidente de la CCI de Dieppe Partenaire Économique - n Septembre 2010 Trimestriel édité par la Chambre de Commerce et d Industrie de Dieppe - 4 bd Général de Gaulle - BP Dieppe cedex Tél : Fax : Courriel : Site Internet : Abonnement annuel : 6 euros AIP ISSN X - Dépôt légal à parution Directeur de la publication : Éveline DUHAMEL Comité de rédaction : Delphine FREULET - Amélie MARTIN Contact publicitaire : Delphine FREULET Crédits photos : Fotolia, L Auberge du Clos Normand, Gault Industrie, Erwan Lesné/Ville de Dieppe, M. Frébourg, CCID Couverture : Fotolia Impression : Imprimerie Dieppoise Toute reproduction partielle ou totale d un article du Partenaire Économique est soumise à l accord préalable de la Chambre de Commerce et d Industrie de Dieppe. PARTENAIRE Économique 4 n Septembre 2010

4 > DOSSIER AUGMENTEZ VOTRE CHIFFRE D AFFAIRES AVEC LES NOUVELLES TECHNOLOGIES La France compte aujourd hui 36,2 millions utilisateurs d Internet, soit 70 % de la population française de 15 ans et plus. L outil Internet est devenu incontournable pour développer son activité et conquérir une nouvelle clientèle. En effet, pour les consommateurs, l achat ou la réservation en ligne est devenu une pratique familière durant ces dernières années. En 2007, 81 % des internautes ont consulté Internet avant de réaliser leurs achats et 51 % des vacanciers l ont utilisé pour préparer leurs séjours en À la vue de la progression de ce mode de consommation, on peut considérer que peu à peu, la quasitotalité de la population passera par ce support pour s informer, acheter ou au moins comparer les offres entre elles. Ces chiffres témoignent d une forte hausse de crédibilité du commerce en ligne. Les nouvelles technologies aident, sans conteste, les professionnels à développer leur chiffre d affaires mais aussi à mieux gérer leurs entreprises. 1. Qu est-ce que l e-commerce (ou commerce électronique)? Il s agit de la vente à distance et par voie électronique de produits et de services, livrés soit par canaux traditionnels soit en version numérique. L e-tourisme, quant à lui, peut se définir comme la promotion, la commercialisation, la vente de «services touristiques» en ligne. L e-tourisme est devenu le premier canal de distribution des services touristiques dans le monde. Apparu en 1998, il est aujourd hui un mode de promotion et de réservation incontournable. Chaque trimestre, plus de 20 millions de Français utilisent Internet pour se renseigner et préparer un déplacement ou un séjour. 35 % des Français partis ont réservé leur voyage en ligne en Il existe quatre catégories de sites Internet selon les objectifs visés : - Site vitrine : faire connaître l entreprise, élargir son champ de prospection. - Site de marque : renforcer l image de marque, fidéliser les clients. - Site catalogue : présenter en détail l offre produit, créer une interface interactive avec les clients potentiels. - Site marchand : développer ses ventes, identifier ses clients. 2. Les objectifs du commerce en ligne - Profiter du média au moindre coût pour se faire connaître via les outils et opportunités classiques et sociales (Page Facebook, dépôt de photos, de vidéos, participation active aux opportunités Google, référencement auprès de tous les institutionnels ) - Être présent et visible. Le site plaquette a vocation à présenter l offre sous son meilleur jour, avec des informations pratiques, des visuels et des tarifs. C est une carte de visite à l échelle du web. Il s agit de la distribuer le plus largement possible. Pour cela, il faut référencer le site, l animer, promouvoir vos offres avec des animations commerciales. - Vendre. Chaque trimestre, plus de 20 millions de Français utilisent Internet pour se renseigner et préparer un déplacement ou un séjour. L e-tourisme continue de gagner très rapidement des parts de marché sur les autres circuits de distribution. Le tourisme de loisir subit une baisse structurelle depuis 2003, accentuée en 2009 par les conséquences de la conjoncture économique difficile. Dans ce contexte, l e-tourisme connaît une forte progression cette année encore, puisque désormais 1 Français sur 2 prépare ses séjours sur Internet. En 2009, le marché de la vente à distance enregistre une progression de 17 % par rapport à % du chiffre d affaires de la vente à distance sont réalisés par l intermédiaire d Internet (et 18 % par courrier, téléphone et autres). 3. Quelles questions se poser avant de se lancer dans l e-commerce? Avant de se lancer dans la vente en ligne, il est nécessaire de se poser les bonnes questions afin de s assurer de la valeur ajoutée que ce projet peut apporter. Il faut savoir prendre son temps et faire en sorte que le site Internet soit en cohérence avec la stratégie globale de l entreprise. Il doit donc faire l objet de beaucoup de réflexion et de travail. Afin de faire les bons choix, il est nécessaire de prendre le temps d analyser son environnement : la concurrence, ses ressources disponibles en interne, sa clientèle. - Étudier la cible Alors que pour une boutique physique, les clients appartiennent à une zone de chalandise, sur Internet, l ensemble de la zone couverte par la livraison devient accessible. Il faut donc réfléchir à qui l on souhaite s adresser et les qualifier selon leur âge, CSP, statut familial, comportement, équipement informatique Cela permettra de créer PARTENAIRE Économique 4 n Septembre

5 > DOSSIER un site en corrélation avec les besoins, les sensibilités et les habitudes de votre cible. - Étudier la concurrence Sur Internet, l univers concurrentiel est assez différent de la concurrence classique d une entreprise. Il est également important de prendre le temps de regarder quelle stratégie ont adopté les concurrents : leur référencement, leur charte graphique, leur catalogue de produits, le positionnement prix, le montant des frais de livraison, les garanties proposées Pour cela, il faut l étudier en termes de mots-clefs correspondant à votre offre. Une expression clef peut être jugée selon sa pertinence, sa source de trafic, son accessibilité, sa source de revenus. L outil Adwords de Google, grâce à son générateur de mots clés, permet d identifier quelles requêtes sont les plus employées par les internautes pour trouver un site correspondant à votre site. - S interroger sur les ressources et compétences de l entreprise Avant de se lancer, il faudra identifier ce qu il sera possible de faire en interne et ce qu il faudra externaliser. Vendre en ligne ne s improvise pas et demande des compétences bien particulières et du temps pour gérer le suivi des commandes. Les questions à se poser concernent de nombreux domaines : humain, technique, logistique et financier. - Envisager une stratégie de distribution multicanal Développer une stratégie multicanal permet d associer Internet, la télévision numérique, les services mobiles et les magasins physiques. L intérêt d un tel dispositif est d exploiter le nombre croissant de consommateurs qui utilisent pour leur achat, de multiples canaux de distribution interactifs. Cette forme de distribution permet également de faire face à certains obstacles inhérents aux caractéristiques du canal électronique. Certains consommateurs sont récalcitrants à payer en ligne et souhaitent par exemple pouvoir payer en magasin. Une stratégie multicanal a également un intérêt du point de vue logistique en utilisant le réseau de magasins comme un stock et transforme ceux-ci en points retraits. Dans tous les cas, la stratégie multicanal nécessite une organisation particulière sur de nombreuses fonctions : gestion logistique, système d information, relations client, prix, promotion, fidélisation 4. Les différentes solutions de vente en ligne a. Vendre sur les places de marché Une place de marché est une plateforme d échanges virtuelle qui coordonne le processus d échanges. Cela permet à l entreprise de tester le succès des produits avant de créer son propre site. Les produits sont visibles au même titre que les produits des autres vendeurs présents sur la plateforme. (Exemples de places de marchés : ebay, leboncoin.fr, priceminister, rueducommerce). b. Vendre sur son propre site - La première étape sera de rédiger un cahier des charges qui répertorie précisément les fonctionnalités que vous souhaitez. Il faut penser à préciser si les contenus du site seront fournis par vousmême ou si la prestation demandée inclut la recherche, la rédaction et la mise en forme de contenus. - Il faudra ensuite choisir le type d hébergement du site. - Définir un nom de domaine. Il correspond à l adresse du site et est composé d une racine et d une extension. Se forger une identité forte sur Internet n est pas facile et doit faire l objet d une réflexion avant de choisir sa dénomination sur la Toile. Il faut ensuite veiller à opter pour un nom qui se différencie, car il permet d éviter le risque d être confondu avec un autre et d obtenir un meilleur référencement. En effet, 200 millions de noms de domaines sont enregistrés dans le monde. Il existe des sites Internet pour vérifier si un nom est disponible : www. gandi.fr, Un nom de domaine n appartient pas éternellement à son propriétaire. Il s agit d une licence renouvelable chaque année. Selon le bureau d enregistrement de nom de domaine choisi, celui-ci peut se charger de renouveler le nom chaque année. À l Auberge du Clos Normand, un ancien relais poste du XV ème siècle, transformé en auberge en 1900, M. et Mme Lucas accueillent depuis 6 ans leurs clients dans une ambiance authentique et conviviale. Situé à Martin- Église, le Clos Normand est un hôtel de 7 chambres et un restaurant de qualité avec une cuisine gastronomique et traditionnelle, pouvant également accueillir séminaires, mariages ou repas de famille... Il y a 2 ans, les propriétaires ont choisi de faire appel à un prestataire spécialisé dans la création et la gestion de sites web pour faire réaliser un site vitrine. Ils témoignent : «Pour le restaurant, le bouche à oreille fait beaucoup, nous accueillons essentiellement des clients de la région. Par contre, pour la partie hôtel, Internet est un moyen de communication devenu incontournable pour se faire connaître. Il y a 2 ans, nous avons choisi de faire appel à un prestataire car nous avons très peu de connaissances dans le domaine informatique. Nous sommes très satisfaits du résultat et des relations nouées avec celui-ci. Un contrat a été conclu. Pour environ 150 euros par mois, il consacre 2 heures par mois à la mise à jour, l animation du site et son référencement. Il nous a créé également une page Facebook. Pour le moment, nous n envisageons pas d offrir à nos clients la possibilité de pouvoir réserver une chambre ou une table en ligne. Internet reste un outil relativement impersonnel et nous préférons privilégier le contact avec nos potentiels clients. Entre notre adhésion au réseau des hôtels restaurants Logis de France et notre site Internet, nous avons constaté une augmentation de notre chiffre d affaires.» Le Clos Normand 22 rue Henri IV Martin-Eglise Tél : PARTENAIRE Économique 4 n Septembre 2010

6 > DOSSIER 14,7 millions de Français (51 % des vacanciers) ont utilisé Internet pour préparer leurs séjours en 2009 (45 % en 2008). 10,2 millions ont entièrement réservé leur voyage en ligne (35 % des Français partis en 2009). La réservation de voyages sur Internet s accélère avec un million d adeptes en plus en 2009 comparés à En 2009, 69 % des Français qui organisent leurs vacances sur le web ont réservé en ligne. 78 % des Français achètent à distance. 81 % des internautes ont consulté Internet avant de réaliser leurs achats (on ou off line). Le chiffre d affaires e-commerce a progressé de 25 % entre 2008 et 2009, soit un CA de 25 milliards d euros en % : progression du nombre de sites marchands actifs entre 2008 et euros : montant moyen d une transaction en ligne. Les produits/ services achetés en ligne : 1. Voyage/ tourisme, 2. Services, 3. Produits techniques, 4. Produits culturels, 5. Habillement et accessoires. 60 % des entreprises qui ont créé un site marchand ont vu leur chiffre d affaires augmenter. 40 % des entreprises qui ont créé un site marchand ont vendu à l étranger. 55 % des entreprises de moins de 50 salariés pensent qu il est indispensable pour un commerce d avoir un site vitrine. 43 % des entreprises de moins de 50 salariés pensent qu il est indispensable pour un commerce d avoir un site marchand. 21 % des entreprises non présentes sur Internet ont l intention de créer un site marchand, un site vitrine ou une boutique sur une plateforme e-commerce. Sources : Baromètre Opodo 2010, réalisé par le Cabinet Raffour-Interactif - Chiffres baromètre e-commerce des petites entreprises réalisé par OpinionWay pour Price Minister et La Poste - Chiffres clés Fevad. - Choisir l extension..fr /.com /.eu /.org Afin d opter pour une extension adaptée, il faut définir au préalable l ampleur d activité du site web : rayonnement international? national? local? Il faut également penser à l évolution du site Internet. Déposer un nom de domaine possédant plusieurs extensions peut alors convenir. - Soigner l ergonomie La structuration, le design et le contenu sont des éléments primordiaux pour limiter les freins à l achat. Il s agira de penser «internaute» afin de simplifier sa navigation : proposer plusieurs entrées sur la page d accueil (produit phare, promotion, nouveauté ), limiter l usage abusif de photos pouvant ralentir la navigation. - Proposer différentes solutions bancaires L e-commerce induit la question du paiement en ligne. Afin de diminuer les inquiétudes des acheteurs, il faut réfléchir à la sécurisation des paiements, car proposer des solutions bancaires sûres et variées contribue à déclencher l achat, à augmenter le montant du panier moyen, limiter les risques de fraudes, recruter de nouveaux clients, fidéliser les clients existants, limiter le taux de perte. Il existe plusieurs solutions pour le vendeur : - Obtenir un contrat de VAD. - Réaliser les paiements par portefeuille en ligne. - Avoir recours à une passerelle de paiement sécurisée. - Autres solutions : paiement différé ou virement bancaire. - Choisir votre centrale de réservation (e-tourisme). Les clients sont de plus en plus intéressés pour réserver par Internet. Plusieurs possibilités : > Acquérir votre propre solution de réservation en ligne Avantage : Vous commercialisez votre offre en toute indépendance Inconvénient : Investissement initial de plusieurs milliers d euros, nécessitant de mutualiser les coûts avec d autres structures (ReservIT, Activ Resa...). > Devenir fournisseur d une agence de voyages virtuelle Avantage : Réseau de commercialisation en pleine expansion, qui génère des flux considérables. Inconvénients : offre peu mise en valeur du fait d une très forte concurrence. Commission de l ordre de 25 à 30 % (lastminute.com, promovacances.com ). > Rejoindre une centrale institutionnelle Avantages : Taux de commission faible (15 %), votre offre aura plus de chances d être valorisée. Inconvénients : Fréquentation plus faible que les agences de voyages virtuelles (Gîtes de France, franceguide.com...) 5. Le référencement Le terme «référencement» désigne les techniques qui visent à inscrire un site dans les moteurs de recherche ou dans les annuaires. Il s agit de rendre visible son site et de sortir du lot pour attirer les acheteurs. Il existe plusieurs solutions complémentaires qui permettent de concourir à un bon référencement sur le moyen/long terme : - Référencement «off line» : il s agit d insérer l adresse du site dans les documents de l entreprise déjà existants (supports institutionnels, administratifs, physiques) sans avoir recours à Internet. - Référencement «on line» : il s agit d être référencé sur les moteurs de recherche ou sur les annuaires en ligne. Il existe deux manières d être référencé sur un moteur de recherche : > le référencement naturel Réaliser un bon référencement naturel commence dès la conception du site et se poursuit tout au long de son existence. Le World Wide Consortium PARTENAIRE Économique 4 n Septembre

7 > DOSSIER a préconisé certains protocoles afin de faciliter et pérenniser Internet. Il est important de veiller au respect de ces standards afin de permettre aux visiteurs ainsi qu aux moteurs de recherche une lecture plus facile des pages et donc d en améliorer le référencement. Il est également important de donner un nom de domaine et des titres de pages uniques et explicites, de répéter les mots clefs dans une page, d attribuer une page pour un thème et de mettre en ligne des images et vidéos pertinentes. Cela permet une indexation plus exacte. Disposer de liens vers votre site sur d autres sites pertinents augmente sa visibilité. Par ailleurs, le Local Business Center, mis à disposition par Google, permet à l entreprise d être visible sur un service de cartographie. > le référencement payant Il s agit de «sponsoriser» un mot ou une requête dans l outil de recherche. (régies publicitaires des moteurs de recherche : Google Adwords, Yahoo Search Marketing). 6. La fidélisation L avenir des sites de vente en ligne passe avant tout par l équilibre fragile entre conquête et fidélisation. Aujourd hui, les clients fidèles ont un impact direct sur le coût de recrutement des nouveaux clients. En plus de proposer la meilleure offre au meilleur prix, la satisfaction que l internaute va tirer de son expérience avec l enseigne est déterminante. Il faut s efforcer de capter les informations pertinentes et les analyser pour savoir ce qui a séduit ou déplu au client lors de son passage sur le site de vente. Parmi les facteurs contribuant à fidéliser, on peut citer : - Mettre régulièrement à jour le contenu - Cibler les campagnes d ing : utiliser l implique beaucoup de rigueur, car le consommateur sur Internet a mûri et a tendance à moins prêter attention aux s. Cependant, bien employé, il continue de donner de bons résultats. - Offrir un service client réactif : Envoyer un accusé de réception de la demande au plus vite, répondre à la demande dans les plus brefs délais, clairement et courtoisement et proposer des liens renvoyant sur le site Internet. - Proposer un contenu participatif où les utilisateurs peuvent exprimer leurs avis. 7. Les obligations du e-vendeur L e-vendeur doit respecter un certain nombre de règles juridiques garantissant transparence et sécurité aux clients. Il doit en outre se conformer aux dispositions applicables en matière de données personnelles et de publicité. Être un e-vendeur en règle est une démarche nécessaire pour attirer et fidéliser une clientèle. Les outils juridiques peuvent être complétés par des outils déontologiques et notamment l adoption de chartes de comportement, de qualité, l adhésion à un organisme tel que la Fevad ou Fi-net qui référencent les sites marchands sous réserve du respect de critères de qualité et de sécurité. Ces obligations peuvent se résumer en quatre règles : - La transparence - La sécurité - Le respect de la loi informatique et liberté (www.cnil.fr) - La publicité Plus d informations : (rubrique documentation) Cathy LACOINTE est artisan d art et commerçante. Dans son atelier boutique Récré-Art, 19 rue de Clieu, à Dieppe, cette créatrice passionnée propose à ses visiteurs et clients des créations uniques de bijoux, peintures, de décoration et un espace perlerie. Elle vend depuis six mois ses perles sur son site de vente en ligne : Elle témoigne : «Internet est un outil de communication devenu incontournable pour se faire connaître et accroître sa clientèle. C est primordial pour un artisan d art. Toutefois, nous sommes très nombreux sur Internet. Ce n est pas facile de sortir du lot. La concurrence est encore plus présente dans le monde virtuel. La boutique était d abord présente sur le web grâce à un site vitrine. Puis il y a six mois environ, j ai fait appel à un prestataire pour développer un site marchand, un site de vente en ligne. Je souhaitais notamment répondre à une demande de ma clientèle de passage, qui ne peut pas toujours venir jusqu à Dieppe. Financièrement, vendre en ligne a un coût. Pour ma part, mon site va me coûter entre et euros, c est un contrat sur 4 ans. Bien choisir son prestataire est primordial. Il ne faut pas prendre à la légère la constitution du cahier des charges et les clauses du contrat. Il faut tenir compte également de la charge de travail supplémentaire qu implique un site de vente en ligne. Dans l idéal, il faudrait que je m y consacre au moins 2 heures par jour. Aujourd hui, c est impossible. Avant de se lancer dans la vente en ligne, il faut donc savoir dans quoi l on s aventure. En plus de mon site, j ai également créé ma page Facebook, qui fonctionne bien. C est aussi un très bon outil, qui génère beaucoup de flux. Via Facebook, j ai des réservations de bijoux dès leurs mises en ligne. Je suis également présente sur une plateforme de vente directe en ligne d objets uniques de créateurs, Avec ces différents outils, j ai réduit mon budget publicitaire et j ai autant voire plus de retombées. J ai augmenté mon chiffre d affaires de 25% depuis que je suis présente sur le web. Un site de vente en ligne génère également des flux en magasin.» Récré-Art By Cat - 19, rue de Clieu Dieppe - Tél : Courriel : 5 PARTENAIRE Économique 4 n Septembre 2010

8 > DOSSIER POUR VOUS ACCOMPAGNER DANS VOTRE PROJET... LE PASSEPORT POUR L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Pour que les plus petites entreprises s intègrent dans le monde de l économie numérique et apprennent à utiliser au mieux l informatique et Internet, le Ministère en charge des PME, du Commerce, de l Artisanat et des Professions Libérales a lancé un programme national de sensibilisation, d initiation et d accompagnement des petites entreprises. La CCI de Dieppe est point d accueil et animateur de l opération «Passeport pour l Économie Numérique». Les séances proposées par le Passeport pour l économie numérique offrent la possibilité aux entreprises de s initier gratuitement aux outils et aux usages professionnels de l informatique et d Internet. Au-delà de la sensibilisation, le programme s est aussi donné pour objectif d aider les TPE à s équiper : information sur les matériels, logiciels, prestataires de services et distributeurs En obtenant votre «passeport pour l économie numérique», vous bénéficiez d offres promotionnelles. La CCI de Dieppe peut accompagner également les entreprises dans leur projet d équipement informatique avec la réalisation d un diagnostic dans le cadre d une action régionale intitulée «Normandie Technologie Informatique Commerce». LES PROCHAINS MODULES GRATUITS DU PASSEPORT Communiquer avec ses clients Connaître la démarche d informatisation de la relation client dans le but de développer et fidéliser sa clientèle. > de 9h à 12h - les lundis 4/10-8/11 et 6/12 Communiquer vers ses partenaires Connaître les outils à disposition de la TPE pour optimiser sa communication vers ses partenaires et interlocuteurs. > de 9h à 12h - les lundis 11/10-15/11 et 13/12 Le site Internet de l entreprise Connaître la démarche à adopter pour monter son projet web et les outils complémentaires à utiliser pour garantir sa réussite et optimiser sa promotion. > de 9h à 12h - le lundi 18/10 > de 9h30 à 12h30 - les lundis 20/09 et 22/11 La gestion de l entreprise facilitée grâce aux outils informatiques Comprendre la fonctionnalité des logiciels de gestion et analyser les besoins de son entreprise > de 9h à 12h - les lundis 27/09-25/10 et 29/11 Votre contact à la CCI : Pierre BLANQUET Tél : Courriel : Annuaire des prestataires informatiques Le fait d être présent sur le web nécessite des compétences informatiques avancées. Faire appel à des prestataires web peut selon votre structure apparaître comme une réponse plus adaptée. L Annuaire des prestataires informatiques de la circonscription de la CCI de Dieppe, mis à disposition par la CCI, vous aidera à identifier rapidement, près de chez vous, le professionnel dont vous avez besoin. PÔLE NORMAND DES ÉCHANGES ÉLECTRONIQUES Le Pôle Normand des Échanges Électroniques est un service de la Chambre Régionale de Commerce et d Industrie spécialisé dans les nouvelles technologies de l information et de la communication. Que vous soyez chef d entreprise d une PME, repreneur, créateur, consultant, ou salarié, le Pôle Normand vous accompagne dans l appréhension des nouvelles technologies. Contact : PNEE - 9 rue Robert Schuman, Rouen Tél : Fax : Courriel : Site Internet : LE COMITÉ DE LIAISON INTERCONSULAIRE Le Comité de Liaison InterConsulaire (CLIC), association des trois Compagnies Consulaires de Normandie (Agriculture, Métiers, Commerce Industrie), a été chargé de mettre en place un programme de professionnalisation destiné aux acteurs du tourisme. - Une programmation pour tous les acteurs du tourisme quels que soient leur métier et leur statut - Des formations courtes et daptées Atelier Vendre en ligne Les étapes essentielles 25 octobre - 20h à 22h à la CCI de Dieppe Contact : CLIC - 1, rue René CASSIN CAEN CEDEX 09 Tél : Fax : Courriel : Site Internet : PARTENAIRE Économique 4 n Septembre

9 > ENTREPRISES UN RÉSEAU POUR FACILITER L ACCÈS DES PME FRANÇAISES À LA COMMANDE PUBLIQUE La commande publique peut être un levier non négligeable de développement pour les PME. Or nombreuses sont les PME qui s interdisent de convoiter les marchés publics (difficultés d accès, lourdeurs administratives, formalités de participation, délais de paiement décourageants). Le Réseau Commande Publique s est fixé comme objectif de leur en faciliter l accès afin de favoriser leur croissance et leur compétitivité. Alors qu elles représentent près de 90 % du tissu économique et 42 % de la valeur ajoutée marchande, la part des PME ne dépasse pas 35% du montant total des marchés publics (source Observatoire économique de l achat public, OEAP, 2007). Le montant annuel de la commande publique est évalué à 120 milliards d euros, soit 7,5 % du PIB. Cette pénétration insuffisante des PME contraste singulièrement avec une «offre de marchés publics» florissante. Le Réseau Commande Publique a été créé par OSEO en partenariat avec le Conseil supérieur de l ordre des expertscomptables et le Groupe Moniteur pour faciliter l accès à la commande publique des PME. Il s est constitué courant 2008 et rassemble aujourd hui : OSEO, le Conseil Supérieur de l Ordre des experts-comptables, la Compagnie nationale des Commissaires aux comptes, la Fédération des Centres de Gestion Agréés, le Conseil National des Barreaux, le Groupe Moniteur, l Assemblée Permanente des Chambres de Métiers et de l Artisanat, l Assemblée des Chambres Françaises de Commerce et d Industrie et le service des Achats de l État. Son objectif est très concret : Faciliter l accès des PME françaises à la commande publique afin de favoriser leur croissance et leur compétitivité. = Aider l entreprise à trouver l information et connaître les offres, = Aider l entreprise à surmonter la complexité de la procédure de réponse, = Mettre en place des solutions pour pallier le manque de trésorerie des PME. Mieux accompagner les entrepreneurs, c est à la fois mieux les informer, mieux les former, mieux les orienter, mieux les conseiller et mieux les financer. C est autour de ces cinq priorités que le Réseau Commande Publique déploie son action. Ce réseau est hébergé par OSEO sur son site Son action se matérialise par un bouquet de services en ligne et l organisation de manifestations en région. Un outil pédagogique : le guide opératoire des experts-comptables Premier partenaire des entreprises, les experts-comptables sont à l origine d une initiative précieuse pour les PME qui ne sont pas familières des marchés publics : la rédaction d un guide les accompagnant pas à pas dans la préparation de leurs premières offres. Ce guide, édité par le Conseil supérieur de l ordre des experts-comptables et validé par Bercy, est disponible gratuitement sur le site. Le guide donne toutes les explications et les clés nécessaires pour comprendre le bon fonctionnement d un marché public, pour identifier et sélectionner les opportunités et surtout pour bien préparer son offre. Un outil de veille et d accès aux marchés publics gratuit en ligne (appels d offres et MAPA), mis à disposition par le Groupe Moniteur dans le cadre du réseau, qui permet dès lors que l on s inscrit de recevoir chaque jour les appels d offres ou les MAPA qui répondent aux critères sélectionnés. 7 L utilisateur de l outil de veille ne sera alerté que par les acheteurs correspondants à sa cible. La sélection des marchés est ainsi facilitée par la réception, chaque matin, dans l entreprise, des appels d offres ou les MAPA correspondants au profil prédéterminé. Un annuaire des accompagnateurs des PME en région (avocats, chambres consulaires, experts-comptables, consultants). Des solutions de financement OSEO dédiées à la commande publique. Pour répondre aux problèmes des délais de paiement pénalisants, OSEO propose «Avance +», une ligne de financement destinée aux PME titulaires de créances publiques. Concrètement, pour financer son compte client, l entreprise cède ses créances à OSEO, en garantie d un crédit accordé en fonction du chiffre d affaires réalisé avec la sphère publique. En outre, OSEO propose à l entreprise de gérer son compte «Avance +» de façon complètement dématérialisée, grâce au service «e-treso». Plus d informations : PARTENAIRE Économique 4 n Septembre 2010

Les 9 points-clé pour réussir votre activité de ecommerce

Les 9 points-clé pour réussir votre activité de ecommerce Les 9 points-clé pour réussir votre activité de ecommerce Ce document vous permettra de vous poser les bonnes questions avant de vous lancer dans une démarche de création d un site ou d une boutique de

Plus en détail

financières de Pôle Emploi Mme LE CALLONEC Sophie / M LERAY Jean Paul

financières de Pôle Emploi Mme LE CALLONEC Sophie / M LERAY Jean Paul Accompagnement Construire son site e-commerce et pas aides à pas! Mme LE CALLONEC Sophie / M LERAY Jean Paul 2- Site Internet : moyen de communication indispensable Hausse du marché e- commerce 13% (2013)

Plus en détail

Pour bien démarrer et pour durer!

Pour bien démarrer et pour durer! oseo.fr OSEO Document non contractuel Conception-Réalisation : W & CIE Réf. : 6522-04 Septembre 2009 Ce document est imprimé sur du papier fabriqué à 100 % à base de fibres provenant de forêts gérées de

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

PROFESSIONNELS. Vendre sur le Net. Pourquoi pas vous?

PROFESSIONNELS. Vendre sur le Net. Pourquoi pas vous? PROFESSIONNELS Vendre sur le Net Pourquoi pas vous? AVANT DE VOUS LANCER IMPORTANT Avant de démarrer votre activité, analysez les besoins du marché. Étudiez les offres et les stratégies de vos concurrents.

Plus en détail

Parcours développement stratégique commercial

Parcours développement stratégique commercial P01 Parcours professionnalisant de formation Parcours développement stratégique commercial Partenaires : Avec le soutien de : P02 Parcours professionnalisant de formation INTERVENANTS Sophie DESCHAMPS

Plus en détail

Dossier de presse Animation Numérique de Territoire

Dossier de presse Animation Numérique de Territoire Dossier de presse Animation Numérique de Territoire Contact : Laure Dubois : contact@animateurnumeriquedeterritoire.com Site web : www.animateurnumeriquedeterritoire.com Offices de Tourisme de France Fédération

Plus en détail

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB?

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? Lorraine Pour être efficace, un site web doit être réfléchi et en adéquation avec la stratégie de l entreprise. Cette notice présente les différentes possibilités

Plus en détail

Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe

Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe Dossier de presse Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe ALTER PERFORMANCE est une nouvelle société de conseil qui a fait le choix d'accompagner les TPE-PME

Plus en détail

OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants

OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants DOSSIER DE PRESSE OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants www.optimhome-recrutement.com Contact presse : SHAN - Laetitia Baudon-Civet Tél. : 01 44 50 58 79 mail : laetitia.baudon@shan.fr

Plus en détail

Faites parler de votre entreprise

Faites parler de votre entreprise Faites parler de votre entreprise Pourquoi annoncer sur Internet? 70 % des consommateurs font confiance aux commentaires laissés sur Internet. 85 % de la population a accès à Internet. 75 % des gens consultent

Plus en détail

21/09/2012. La vente par Internet. Pourquoi vendre par Internet?

21/09/2012. La vente par Internet. Pourquoi vendre par Internet? VENDRE GRÂCE A INTERNET - POURQUOI ET COMMENT? ALES 20 septembre 2012 La vente par Internet Pourquoi vendre par Internet? - c est un nouveau canal de commercialisation. - pour mettre son catalogue produits

Plus en détail

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 «seul le prononcé fait foi» Mesdames et Messieurs les présidents, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

COMMENT CONDUIRE UN PROJET DE SITE WEB?

COMMENT CONDUIRE UN PROJET DE SITE WEB? COMMENT CONDUIRE UN PROJET DE SITE WEB? Typologie des sites web Les sites «vitrines» Les sites de «marque» Les sites «catalogues» Les sites marchands Site web et stratégie commerciale Etapes clés de la

Plus en détail

Financer et accompagner les entreprises

Financer et accompagner les entreprises Financer et accompagner les entreprises EN HAUTE-NORMANDIE Créer EN HAUTE-NORMANDIE Innover Fiches pratiques Développer Transmettre Outils communs Édito des Présidents La Région Haute-Normandie et OSEO,

Plus en détail

Ateliers du mercredi 9 février 2011

Ateliers du mercredi 9 février 2011 Ateliers du mercredi 9 février 2011 Barcamp Webmaster Webmasters, la technologie progresse de façon exponentielle dans un environnement marketing en perpétuel mutation. Que vous soyez technicien ou rédacteur,

Plus en détail

Devenir chef d entreprise

Devenir chef d entreprise Devenir chef d entreprise CATALOGUE DE FORMATION pour les créateurs et repreneurs d entreprise Édito Opérateur Nacre 1 2 3 Prêter une oreille attentive à chaque idée, développer l esprit créatif, encourager

Plus en détail

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication.

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication. Axe 1.1 : Création d une destination «Gironde» Action 1.1.1 : Lancement d une étude sur l image et le positionnement marketing de la Gironde La Gironde a des images, des sites touristiques Cependant, il

Plus en détail

Exclusive Restaurant se lance en franchise

Exclusive Restaurant se lance en franchise Dossier de Presse / Décembre 2012 Exclusive Restaurant se lance en franchise Parce qu un bon moment peut faire toute la différence. Ex c l usi ve R esta u ran ts - SAS au capital de 44 560 - RCS Par i

Plus en détail

Les rendez-vous Numérique 14

Les rendez-vous Numérique 14 Les rendez-vous Numérique 14 Ben Chams - Fotolia Programme d actions avec le soutien du FRED (Fonds pour les REstructurations de la Défense) dans le cadre du PLR (Plan Local de Redynamisation) d Angers

Plus en détail

Le 1 er juin 2010, ouverture d AchatVille Loir-et-Cher

Le 1 er juin 2010, ouverture d AchatVille Loir-et-Cher Le 1 er juin 2010, ouverture d AchatVille Loir-et-Cher le portail internet regroupant les commerçants du Loir-et-Cher Dossier de presse Sommaire : - Communiqué de presse p.2 - AchatVille, côté commerçant

Plus en détail

Le E- commerce ce n est QUE du commerce...

Le E- commerce ce n est QUE du commerce... id@idagir.fr Le E- commerce ce n est QUE du commerce... Votre site ne représente que 20 % à 30% de votre investissement. Préservez donc 70 à 80 % de votre budget pour votre communication. Réflexions sur

Plus en détail

E-COMMERCE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 22/05/2015 1

E-COMMERCE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 22/05/2015 1 E-COMMERCE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU E-COMMERCE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU E-COMMERCE... 4 L'ACTIVITÉ DU E-COMMERCE... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DU E-COMMERCE... 9 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR... 11 1 LE MARCHÉ

Plus en détail

LES CONTENUS : POUR ALLER PLUS LOIN

LES CONTENUS : POUR ALLER PLUS LOIN Conception et construction LES CONTENUS : POUR ALLER PLUS LOIN Sommaire 1. Les liens...3 2. Introduction...4 3. Quelles sont les fonctionnalités pour mon site e-commerce?...5 4. Comment exploiter les réseaux

Plus en détail

LES RENDEZ-VOUS E-TOURISME

LES RENDEZ-VOUS E-TOURISME LES RENDEZ-VOUS E-TOURISME Conquérir, vendre et fidéliser grâce à Internet 1 ER SEMESTRE 2016 CONFÉRENCES ET ATELIERS 100% PRATIQUES POUR LES ACTEURS TOURISTIQUES DE CORNOUAILLE UNE INITIATIVE & Les entreprises

Plus en détail

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles aria DIRECCTE A Q U I T A I N E Collection «Études» N 09 Juin 2011 DIRECTION RÉGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI SERVICE ÉTUDES, STATISTIQUES, ÉVALUATION

Plus en détail

Station Pizza- 1. Presentation de votre ApplicatiON

Station Pizza- 1. Presentation de votre ApplicatiON AMBITIVE Station Pizza- 1 Presentation de votre ApplicatiON 2 - Qui sommes-nous - 3 Sommaire Qui sommes-nous? Objectifs Intérêts du client Quelques fonctions phares Accueil & Vue Principale Menus & Carte

Plus en détail

communication Votre vitrine web avec Axofi Communication Présentation de votre vitrine web accèssible sur le site de l association

communication Votre vitrine web avec Axofi Communication Présentation de votre vitrine web accèssible sur le site de l association communication Votre vitrine web avec Axofi Communication Présentation de votre vitrine web accèssible sur le site de l association ,, Véritable partenaire du commerce de proximité, nous vous accompagnons

Plus en détail

Former, c est essentiel!

Former, c est essentiel! Former, c est essentiel! Accroître les compétences Gagner en compétitivité Entreprises lorraines relevant du FAFSEA ou d OPCA 3+, bénéficiez de l EDEC Filière Bois Ameublement! PREFET DE LA REGION LORRAINE

Plus en détail

agence de communication

agence de communication agence de communication agence de communication L agence Créée en 2004, notre agence de communication est spécialisée dans les domaines de l internet, le marketing direct et l imprimerie, et compte à ce

Plus en détail

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature 4 AXES STRATEGIQUES Plan de mandature Un projet pour notre territoire 9 ObjECTIFS OPERATIONNELS B âtir un programme au service de l économie dans lequel une large majorité d entre vous se reconnaît est

Plus en détail

Université Normande du Numérique

Université Normande du Numérique Université Normande du Numérique 15 et 16 avril 2014, Caen Le Club TIC de Normandie invite ses partenaires institutionnels, associatifs, académiques et entrepreneuriaux à s associer à l organisation de

Plus en détail

CCI DE SAÔNE-ET-LOIRE - ATELIER ENP 18 MAI 2011. La création de sites internet

CCI DE SAÔNE-ET-LOIRE - ATELIER ENP 18 MAI 2011. La création de sites internet CCI DE SAÔNE-ET-LOIRE - ATELIER ENP 18 MAI 2011 La création de sites internet Le référencement de sites internet Je veux créer mon site internet Objectifs et démarche Les objectifs Définition Un site internet

Plus en détail

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir Dossier de presse Vendredi 23 novembre 2012 Contact presse : Cabinet de Sylvia PINEL Nadhéra BELETRECHE 01

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Dossier de presse Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Contacts : Service interministériel de la communication des

Plus en détail

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement»

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» JOURNEE 1 : LA DEMARCHE MARKETING JOURNEE 2 : SITE WEB ET OPTIMISATION DE SA VISIBILITE WEB

Plus en détail

e-mails et offices de Tourisme

e-mails et offices de Tourisme e-mails et offices de Tourisme enjeux et mise en oeuvre d une démarche qualitative du traitement du courrier électronique Contenus élaborés par : MOPA mission des offices de tourisme et pays touristique

Plus en détail

REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU

REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU PRÉSENTATION DU GROUPE Présent depuis plus de 17 ans en région Rhône Alpes où il a acquis une position de leader sur son marché, le Groupe CFI a élaboré, développé et modélisé avec

Plus en détail

STRATÉGIE ET ORGANISATION / NÉGOCIATIONS / FORMATIONS / RECRUTEMENT ET DÉLÉGATION. La performance achats. Vous & nous pour transformer vos achats

STRATÉGIE ET ORGANISATION / NÉGOCIATIONS / FORMATIONS / RECRUTEMENT ET DÉLÉGATION. La performance achats. Vous & nous pour transformer vos achats STRATÉGIE ET ORGANISATION / NÉGOCIATIONS / FORMATIONS / RECRUTEMENT ET DÉLÉGATION La performance achats Vous & nous pour transformer vos achats Crop and co Créateur de performance achats Depuis 2004, chez

Plus en détail

L Échangeur Bordeaux Aquitaine Accélérer l intégration des TIC dans la PME

L Échangeur Bordeaux Aquitaine Accélérer l intégration des TIC dans la PME Journée spéciale e-commerce : avez-vous pensé à tout? Créer sa e boutique : à chacun sa solution! L Échangeur Bordeaux Aquitaine Accélérer l intégration des TIC dans la PME Un service de démonstrations

Plus en détail

Le PARI de l International Du projet à la mise en place d une démarche optimisée

Le PARI de l International Du projet à la mise en place d une démarche optimisée Le PARI de l International Du projet à la mise en place d une démarche optimisée Atelier ATLANPOLE 9 avril 2013 Florence CROSSAY Conseiller International - Responsable de Pôle Conseil CCI International

Plus en détail

1er site. d annonces immobilières qui permet de qualifier les contacts et de négocier le meilleur prix! Dossier de presse 21/07/2009.

1er site. d annonces immobilières qui permet de qualifier les contacts et de négocier le meilleur prix! Dossier de presse 21/07/2009. JJ Mois Année 1er site d annonces immobilières qui permet de qualifier les contacts et de négocier le meilleur prix! Appart-Maison.fr en quelques mots Appart-Maison.fr est le 1er site Internet d annonces

Plus en détail

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME transmission oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6521-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME transmission oser pour gagner! Vous voulez reprendre une entreprise? Les opportunités

Plus en détail

Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir. stage financé par le fonds social européen en et la DGCIS

Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir. stage financé par le fonds social européen en et la DGCIS Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir stage financé par le fonds social européen en et la DGCIS Une action de communication ne s engage pas n importe quand, n importe comment et à n importe

Plus en détail

Et si vous faisiez le choix de la performance?

Et si vous faisiez le choix de la performance? Et si vous faisiez le choix de la performance? DES VALEURS ET UN CONCEPT UNIQUE À PARTAGER DES OUTILS ET UNE MARQUE AU SERVICE DE VOTRE RENTABILITÉ DES EXPERTS ET UN RÉSEAU POUR ÉCHANGER DES ENGAGEMENTS

Plus en détail

NOTRE MÉTIER CHANGE... CHANGER NOTRE IMAGE POUR AFFIRMER UNE IMAGE POSITIVE ET ATTRACTIVE DES EXPERTS-COMPTABLES BRETONS

NOTRE MÉTIER CHANGE... CHANGER NOTRE IMAGE POUR AFFIRMER UNE IMAGE POSITIVE ET ATTRACTIVE DES EXPERTS-COMPTABLES BRETONS NOTRE MÉTIER CHANGE... CHANGER NOTRE IMAGE POUR AFFIRMER UNE IMAGE POSITIVE ET ATTRACTIVE DES EXPERTS-COMPTABLES BRETONS NOTRE MÉTIER CHANGE... CHANGER NOTRE IMAGE 800 EXPERTS-COMPTABLES COMMUNICANTS

Plus en détail

DOSSIER DE PARTICIPATION

DOSSIER DE PARTICIPATION DOSSIER DE PARTICIPATION " Marquez une page de votre entreprise avec les Trophées de la performance environnementale 2014 " L ENVIRONNEMENT ET MON ENTREPRISE... Vous avez à cœur de développer votre activité

Plus en détail

PHILLIPS INTERNET COMMUNICATION C EST...

PHILLIPS INTERNET COMMUNICATION C EST... PHILLIPS INTERNET COMMUNICATION C EST... 18 ans d expérience Une équipe passionnée et motivée Plus de 500 clients satisfaits et motivés LES 10 ETAPES CLES D UN PROJET E-COMMERCE LES 10 ÉTAPES CLES 1 L

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

Guide de l accompagnement numérique. Office de Tourisme de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE. L animation numérique, c est quoi?

Guide de l accompagnement numérique. Office de Tourisme de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE. L animation numérique, c est quoi? L animation numérique, c est quoi? L Office de Tourisme vous accompagne Vos rendez-vous numériques Guide de l accompagnement numérique Office de Tourisme de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE 2014 2015 2 Sommaire

Plus en détail

- Deuxième vague - 7 juin 2011

- Deuxième vague - 7 juin 2011 Le Baromètre e-commerce des petites entreprises - Deuxième vague - 7 juin 2011 Méthodologie Cible : L échantillon du «Baromètre e-commerce des petites entreprises» a été constitué selon la méthode des

Plus en détail

Création et animation du «Club TIC Oise» mardi 26 Juin 2012 18h00 20h00

Création et animation du «Club TIC Oise» mardi 26 Juin 2012 18h00 20h00 Création et animation du «Club TIC Oise» mardi 26 Juin 2012 18h00 20h00 «Le club Tic est cofinancé par l union européenne. L Europe s engage en Picardie avec le Fonds européen de développement régional»

Plus en détail

Stratégie e-commerce : Devenir e-commerçant!

Stratégie e-commerce : Devenir e-commerçant! Page 1 sur 5 28 bd Poissonnière 75009 Paris T. +33 (0) 1 45 63 19 89 contact@ecommerce-academy.fr http://www.ecommerce-academy.fr/ Stratégie e-commerce : Devenir e-commerçant! Vous rêvez de vous lancer

Plus en détail

Innovations liées au Tourisme. Dématérialisation des supports Marketplaces

Innovations liées au Tourisme. Dématérialisation des supports Marketplaces Innovations liées au Tourisme Dématérialisation des supports Marketplaces E-paiement par Lyra Network PayZen plateforme de paiement en ligne du groupe Lyra Network 50 Millions d de CA 1 000 000 Terminaux

Plus en détail

Projet Détail Formation

Projet Détail Formation Projet Détail Formation Programmation 2015-2016 des ateliers, formations et services-conseils pour les entreprises de détail, de services, de restauration, d alimentation et de tourisme. Partenaires du

Plus en détail

Plan régional de soutien à l économie

Plan régional de soutien à l économie Plan régional de soutien à l économie Le 23 mars 2009 La crise financière mondiale qui s est déclarée à l été 2008 se double d une crise économique et sociale. L onde de choc de ce phénomène a des effets

Plus en détail

POUvons-nous encore travailler avec les technologies d hier? entrepreneurs, faites le choix de l économie numérique

POUvons-nous encore travailler avec les technologies d hier? entrepreneurs, faites le choix de l économie numérique MINISTÈRE DES PETITES ET MOYENNNES ENTREPRISES DU COMMERCE, DE L ARTISANAT ET DES PROFESSIONS LIBÉRALES POUvons-nous encore travailler avec les technologies d hier? entrepreneurs, faites le choix de l

Plus en détail

Institut Automobile du Mans

Institut Automobile du Mans Dossier de presse Institut Automobile du Mans Le 24 février 2005 Sommaire : P2. Communiqué de synthèse P3. L institut IAM un projet pour développer les formations et l innovation de la filière automobile

Plus en détail

Avis du Conseil National de la Consommation sur les informations des consommateurs-sites «comparateurs»

Avis du Conseil National de la Consommation sur les informations des consommateurs-sites «comparateurs» Conseil National de la Consommation 12 mai 2015 Avis du Conseil National de la Consommation sur les informations des consommateurs-sites «comparateurs» N NOR : EINC1511480V Trouver un produit, comparer

Plus en détail

Discours prononcé par Carole DELGA lors de la Conférence de presse de la Fevad : «Bilan du e-commerce en 2014» - Mardi 27 janvier 2015 à Bercy -

Discours prononcé par Carole DELGA lors de la Conférence de presse de la Fevad : «Bilan du e-commerce en 2014» - Mardi 27 janvier 2015 à Bercy - CAROLE DELGA SECRETAIRE D ETAT CHARGEE DU COMMERCE, DE L ARTISANAT, DE LA CONSOMMATION ET DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE, AUPRES DU MINISTRE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMERIQUE D i s c o

Plus en détail

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr.

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. Document mis à disposition par : www.marketing-etudiant.fr Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos sources

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Pour participer il vous suffit de retourner votre dossier de candidature accompagné d une copie de vos cartes d étudiant, diplôme ou attestation du statut étudiant entrepreneur avant le lundi 15 décembre

Plus en détail

MEMOIRE DE SPÉCIALISATION

MEMOIRE DE SPÉCIALISATION COUGARD Cécile GRIJOL Bénédicte MARTINEZ Céline Mai 2011 Promotion 2010-2011 MEMOIRE DE SPÉCIALISATION «L e-merchandising, les meilleures recettes pour vendre mieux et plus en ligne» Dans quelle mesure

Plus en détail

AUGMENTER VOTRE RENTABILITE OPTIMISER VOS INVESTISSEMENTS SUR INTERNET

AUGMENTER VOTRE RENTABILITE OPTIMISER VOS INVESTISSEMENTS SUR INTERNET stratégies digitales AUGMENTER VOTRE RENTABILITE OPTIMISER VOS INVESTISSEMENTS SUR INTERNET Pierre Bizollon - p.bizollon@linkingbrand.com - www.linkingbrand.com - 0 676 216 116 06/03/09 1 LE FONDATEUR:

Plus en détail

Mercredi 9 février 2011 Ateliers METIERS

Mercredi 9 février 2011 Ateliers METIERS Mercredi 9 février 2011 Ateliers METIERS Barcamp webmasters Webmasters, la technologie progresse de façon exponentielle dans un environnement marketing en perpétuel mutation. Que vous soyez technicien

Plus en détail

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES ALPES DE HAUTE-PROVENCE ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE REFLEXION MARKETING ET ACCOMPAGNEMENT A LA MISE EN ŒUVRE

Plus en détail

Stimuler le rayonnement, le professionnalisme l efficacité et le développement des affaires

Stimuler le rayonnement, le professionnalisme l efficacité et le développement des affaires Programme de formations et de conférences Stimuler le rayonnement, le professionnalisme l efficacité et le développement des affaires Outils concrets, actualisés et flexibles pour professionnels, gestionnaires,

Plus en détail

L emploi dans les activités de vente à distance et d e-commerce

L emploi dans les activités de vente à distance et d e-commerce L emploi dans les activités de vente à distance et d e-commerce Etude réalisée pour le compte de la Fédération des Entreprises de Vente A Distance (FEVAD) Synthèse des résultats L emploi dans la VAD et

Plus en détail

French Entrée. J'adore! Marketing Services

French Entrée. J'adore! Marketing Services Votre partenaire privilégié pour la promotion de la France en tant que destination touristique sur le marché britannique et anglophone. FrenchEntrée Services Marketing Votre partenaire privilégié pour

Plus en détail

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité!

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! La franchise DIA, deux opportunités Pour parfaire votre parcours d intégration dans le réseau, vous rejoindrez un centre de formation

Plus en détail

Je gère ma relation client. Le 8 septembre 2015

Je gère ma relation client. Le 8 septembre 2015 Je gère ma relation client Le 8 septembre 2015 Je gère ma relation client On se présente! Qu est ce que la Gestion de la Relation Client? Définition La Gestion Relation Client (GRC) : C est l ensemble

Plus en détail

Vous pensez que l international est une nécessité pour votre entreprise et pour la Bretagne.

Vous pensez que l international est une nécessité pour votre entreprise et pour la Bretagne. Vous pensez que l international est une nécessité pour votre entreprise et pour la Bretagne. Devenez acteur du développement international de l économie de votre région en adhérant à Bretagne Commerce

Plus en détail

CALENDRIER DES RDV CCIMP DES TIC 1 ER SEMESTRE 2011

CALENDRIER DES RDV CCIMP DES TIC 1 ER SEMESTRE 2011 DATE HORAIRE LIEU THEME 27 JANVIER 2011 9h 10h30 Show Room Exploitez les logiciels libres dans votre entreprise Découvrez les opportunités offertes par les logiciels libres pour gérer votre entreprise

Plus en détail

AchatVille. Dossier de presse

AchatVille. Dossier de presse AchatVille Dossier de presse 2010 Contacts presse : Laurence Dussert, 04 76 28 25 18, laurence.dussert@grenoble.cci.fr Laure Hochereau, 04 76 28 28 65, laure.hochereau@grenoble.cci.fr Sommaire Pages Le

Plus en détail

Devenir Agent Général Allianz

Devenir Agent Général Allianz Devenir Agent Général Allianz Un métier d entrepreneur à découvrir. Avec vous de A à Z Si vous êtes motivé(e) pour vendre, entreprendre, organiser, animer, Allianz a besoin de votre compétence pour partager

Plus en détail

Orientation Relation école / entreprise. les CCI s engagent! CCI NORMANDIE

Orientation Relation école / entreprise. les CCI s engagent! CCI NORMANDIE Orientation Relation école / entreprise les CCI s engagent! CCI NORMANDIE Les actions en chiffres Au total, 27 000 personnes bénéficient chaque année des actions mises en place par les CCI en Haute-Normandie

Plus en détail

CCI Dordogne. Axes stratégiques 2011 ı 2015. cci dordogne ı entreprendre ı équiper ı former

CCI Dordogne. Axes stratégiques 2011 ı 2015. cci dordogne ı entreprendre ı équiper ı former CCI Dordogne Axes stratégiques 2011 ı 2015 cci dordogne ı entreprendre ı équiper ı former Evolution du nombre d entreprises entre 2005 et 2010 8 000 7 000 6 000 5 000 4 000 3 000 6 125 5 151 2 522 6 472

Plus en détail

Agence pour la création d entreprise

Agence pour la création d entreprise Agence pour la création d entreprise d SYNTHÈSE SE DU PLAN STRATÉGIQUE 2010 2012 Les éléments majeurs du contexte ayant un impact sur l APCE Ces éléments de contexte conditionnent le positionnement et

Plus en détail

Améliorer sa visibilité avec Google My Business

Améliorer sa visibilité avec Google My Business Améliorer sa visibilité avec Google My Business On se présente! Au programme I. Contexte : Chiffres clés II. Google : moteur de recherche III. Google My Business IV. Intérêt pour vous V. A vous de jouer

Plus en détail

Définir un nouveau modèle économique Présentation de l axe 4

Définir un nouveau modèle économique Présentation de l axe 4 Définir un nouveau modèle économique Présentation de l axe 4 Le développement du numérique dans la sphère de l édition, les mutations induites par la dématérialisation des supports ont profondément influencé

Plus en détail

Réussir. en toute indépendance

Réussir. en toute indépendance Réussir en toute indépendance notre mission Acteur reconnu dans la distribution spécialisée Nature et Jardin, le Groupe Inédis fédère aujourd hui près de 400 commerçants indépendants sur l ensemble du

Plus en détail

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer se noyer dans la masse sortir du lot Votre partenaire marketing et communication Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer Le monde de la communication a subi d importantes mutations ces dernières

Plus en détail

Comment offrir à mon entreprise ou à mon commerce une visibilité sur le web?

Comment offrir à mon entreprise ou à mon commerce une visibilité sur le web? Comment offrir à mon entreprise ou à mon commerce une visibilité sur le web? Forum Osez l entreprise 26/11/2015 Dois-je être présent sur internet? 54 473 474 internautes, soit 83 % de la population française

Plus en détail

ENP Écuisses (71) 26 septembre. ENP Nevers (58) Voir site internet. ENP Écuisses (71) 24 octobre. ENP Nevers (58) Voir site internet

ENP Écuisses (71) 26 septembre. ENP Nevers (58) Voir site internet. ENP Écuisses (71) 24 octobre. ENP Nevers (58) Voir site internet PROGRAMME 2012 Les ateliers ont lieu de 9h à 11h pour Dijon et Écuisses - de 15h à 17h pour Auxerre (horaires spécifiques pour Nevers) Être présent sur les réseaux sociaux : Facebook, Viadeo, Twitter,

Plus en détail

Devenez partenaire QUALITOIT

Devenez partenaire QUALITOIT QUALITOIT Entreprise certifiée 2014 Devenez partenaire QUALITOIT Gagnez en visibilité sur internet Renforcez votre image Développez votre activité Avec www.toiture.fr , le créateur Cher collègue, je suis

Plus en détail

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin»

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin» 1er réseau de financement des créateurs d entreprise 228 plateformes d accompagnement dans toute la France 16 200 entreprises et 38 500 emplois créés ou maintenus en 2014 CAHIER DES CHARGES Animation de

Plus en détail

Livre blanc ekomi. Obtenez un meilleur taux de conversion dans Google grâce aux avis clients. Novembre 2012

Livre blanc ekomi. Obtenez un meilleur taux de conversion dans Google grâce aux avis clients. Novembre 2012 Livre blanc ekomi Obtenez un meilleur taux de conversion dans Google grâce aux avis clients Novembre 2012 Introduction : l époque où les clients croyaient aveuglément aux promesses des vendeurs en ligne

Plus en détail

Dossier de presse. Une carte d identité pour l entreprise artisanale

Dossier de presse. Une carte d identité pour l entreprise artisanale Dossier de presse Une carte d identité pour l entreprise artisanale Contact presse Elisabeth de Dieuleveult, Responsable des relations avec la presse 01 44 43 10 96 et 06 61 25 98 00 dieuleveult@apcma.fr

Plus en détail

Formation Ennéagramme & Coaching

Formation Ennéagramme & Coaching Formation Ennéagramme & Coaching Formation au métier de coach professionnel Troisième cycle de la formation CEE Diplôme de coach en 12 jours de formation pour les certifiés CEE Ouvert aux participants

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. le 24 Juin 2014 www.cducentre.com. www.cducentre.com

DOSSIER DE PRESSE. le 24 Juin 2014 www.cducentre.com. www.cducentre.com DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT OFFICIEL DU SITE INTERNET LANCEMENT OFFICIEL DU SITE INTERNET le 24 Juin 2014 www.cducentre.com www.cducentre.com Dossier de presse lancement site internet - Signature régionale

Plus en détail

stratégie de communication

stratégie de communication Les Fiches thématiques Jur@tic stratégie de communication Quels sites web, quels outils, pour quels résultats? Les Fiches thématiques Jur@TIC de communication pour répondre à des besoins de plus en plus

Plus en détail

UN PROGRAMME D ATELIERS

UN PROGRAMME D ATELIERS UN PROGRAMME D ATELIERS L animation numérique de territoire est une nouvelle mission des offices de tourisme et organismes locaux du tourisme. Un peu partout en France, les animateurs numériques ont pour

Plus en détail

Construisez des partenariats gagnants avec les jeunes entreprises lyonnaises

Construisez des partenariats gagnants avec les jeunes entreprises lyonnaises ENTREPRISES ACHETEUSES Construisez des partenariats gagnants avec les jeunes entreprises lyonnaises Cécile Rioux, Responsable des achats, et Nicolas Pernet, Trésorier du CE d'apicil, ont fait appel à Nathalie

Plus en détail

BTS ESTHÉTIQUE COSMÉTIQUE. Gestion et relation clientèle U41

BTS ESTHÉTIQUE COSMÉTIQUE. Gestion et relation clientèle U41 BTS ESTHÉTIQUE COSMÉTIQUE Gestion et relation clientèle U41 SESSION 2012 Durée : 3h30 Coefficient : 4 Matériel autorisé : - Toutes les calculatrices de poche y compris les calculatrices programmables,

Plus en détail

Groupe de travail. compétences Réunion 4. 8 décembre 2011

Groupe de travail. compétences Réunion 4. 8 décembre 2011 Groupe de travail Vers une cartographie interactive des métiers et des compétences Réunion 4 8 décembre 2011 Partenaires présents D.Anglaret DireccteIledeFrance P.Henry DireccteIledeFrance F.Suarez MDEMVS

Plus en détail

Guide de l accompagnement numérique. Office de Tourisme de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE. L animation numérique, c est quoi?

Guide de l accompagnement numérique. Office de Tourisme de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE. L animation numérique, c est quoi? L animation numérique, c est quoi? L Office de Tourisme vous accompagne Vos rendez-vous numériques Guide de l accompagnement numérique Office de Tourisme de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE 2 e semestre 2015 2

Plus en détail

ACTIV EXPERTISE. La licence de marque selon le réseau Activ expertise. Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir

ACTIV EXPERTISE. La licence de marque selon le réseau Activ expertise. Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir contacté Activ Expertise Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir Vous allez comprendre à la lecture des pages suivantes pourquoi le métier formidable de diagnostiqueur immobilier

Plus en détail

VENDRE SUR INTERNET : C EST FACILE!

VENDRE SUR INTERNET : C EST FACILE! VENDRE SUR INTERNET : C EST FACILE! e-commerce : des perspectives prodigieuses de croissance! De plus en plus d internautes achètent sur Internet. C est ainsi que le marché du commerce électronique ne

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail