PLAN STRATÉGIQUE Institut de la gestion financière du Canada (igf*fmi)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016. Institut de la gestion financière du Canada (igf*fmi)"

Transcription

1 PLAN STRATÉGIQUE Institut de la gestion financière du Canada (igf*fmi)

2 Ce rapport a été préparé par : 205, rue Catherine, Suite 300 Ottawa, Ontario K2P 1C3 Tél. : Fax :

3 Table des matières Préface..1 Exploration environnementale... 2 Tendances externes majeures... 2 Défis... 2 Examen interne... 3 Priorités stratégiques, résultats et stratégies... 4 s de l igf*fmi sur 3 ans... 4 #1 : Gouvernance... 4 #2 : Croissance du produit des sections et du National... 5 #3 : Leadership éclairé... 6 #4 : Reconnaissance nationale... 7 #5 : Implication de futurs leaders... 7

4 Préface L'Institut de la gestion financière du Canada (igf*fmi) est une association bénévole sans but lucratif reconnue dans toutes les provinces canadiennes. L'institut est dirigé par des conseils de bénévoles, tant au niveau national qu'au niveau régional et est appuyé par le personnel du bureau national à Ottawa. Le bureau national appuie ainsi les efforts du conseil d administration national ainsi que les comités exécutifs des sections. L'igf*fmi offre un programme annuel d'activités d'apprentissage, de séminaires, d'ateliers et de webinaire à ses membres et à ceux qui ne le sont pas d un océan à l autre. Les ateliers traitent de thèmes universels et de haut niveau, qui portent sur des enjeux pertinents et contemporains de la gestion financière dans le secteur public. Les membres et les participants proviennent du secteur public fédéral, provincial et municipal et d'organisations non gouvernementales. Les bénévoles d igf*fmi organisent plusieurs activités de perfectionnement professionnel qui répondent aux besoins particuliers de leurs membres et de leur communauté financière ainsi que deux ateliers de programmation nationale. Vision «Excellence dans la gestion financière du secteur public» Mission «L'igf*fmi est la principale source au Canada de perfectionnement professionnel pour tous ceux et celles qui s'intéressent à la gestion financière du secteur public - les tendances nouvelles et émergeantes, pratiques exemplaires et enjeux particuliers» Valeurs Axé sur ses membres - les membres sont la pierre angulaire de l'igf*fmi. La connaissance approfondie et à jour de leurs besoins est au cœur de la planification et de la prestation de tous les programmes et services. Partage - l'igf*fmi s'efforce d'organiser en continu des activités permettant à ses membres et aux autres intéressés du secteur public de partager leur expérience, leurs connaissances et les pratiques exemplaires. Ce partage renforce le professionnalisme de ses membres qui, bien informés et engagés, contribuent à l'excellence de la gestion financière des ressources du secteur public. Qualité - Nous voulons offrir à nos membres une programmation et des services de la plus haute qualité. Dans tout ce que nous faisons, allant du choix des articles pour le journal igf*fmi à celui des conférenciers, la qualité demeure l'élément essentiel de nos décisions. Pertinence - L'igf*fmi tient à la pertinence des informations présentées sur les enjeux actuels et les pratiques exemplaires en matière de gestion financière du secteur public. La pertinence de la programmation est un élément essentiel de l'organisation et la prestation des activités nationales et locales car notre but est de bien informer nos membres sur tous les enjeux d'intérêt. 1

5 Exploration environnementale Les résultats de l exercice d examen stratégique externe et interne suivant apporte une orientation plus précise aux priorités de l organisation et entraînera le besoin de trouver de nouvelles façons d améliorer l efficacité et l efficience opérationnelle dans un environnement fiscal difficile. Tendances externes majeures L environnement dans lequel l igf*fmi a opéré a rapidement évolué au cours des dernières années. Plusieurs tendances majeures auront un impact sur le succès futur de l organisation, dont une réduction du financement gouvernemental pour les voyages et la formation, une compétition accrue des offres de formation sur le marché, de nouvelles technologies et outils, une mouvance vers les services partagés ainsi que d importants changements démographiques et le besoin de répondre aux besoins très différents de la prochaine génération. La marque de commerce de l igf*fmi est très forte et ses produits clés tels la Semaine de développement professionnel, les webinaires et l AGFP ont énormément de succès. Malgré tout, il y a un besoin urgent que l igf*fmi devienne plus souple comme organisation et puisse s adapter à son environnement en évolution rapide. Avec la compétition croissante pour les dollars du secteur public pour des conférences et des ateliers et une réduction accrue des budgets disponibles pour les voyages et les dépenses, il sera important que l igf*fmi diversifie son offre et trouve son différenciateur unique pour se distinguer sur le marché. Voici ce qui ressort comme tendances majeures qui auront un impact sur le succès futur de l igf*fmi : Financement gouvernemental réduit pour la formation, les déplacements, les conférences, etc. Passage aux services partagés. Réductions importantes du personnel dans la fonction publique conduisant à une charge de travail accrue et une augmentation des attentes de la part des agents financiers. La prochaine génération des agents financiers a des attentes plus élevées ils s attendent et ont besoin d être entendus et ils exigent des voies d engagement différentes. Beaucoup de compétition pour la formation (p. ex., CA, CGA, CMA, syndicats, Deloitte, etc.) Attentes accrues pour l emploi de la technologie pour la formation. Dévaluation de la formation pour les compétences générales. Orientation renouvelée sur les partenariats partagés. Défis Les trois plus importants défis auxquels l igf*fmi fait face actuellement sont : Sa capacité à demeurer souple et pertinent dans un environnement évolutif. Un examen stratégique des offres de produits et services de l organisation aidera à assurer leur pertinence continue. L igf*fmi ne rejoint qu un faible pourcentage de son bassin de membres potentiels. Des stratégies pour rejoindre les divers segments de ce bassin de membres potentiels, incluant la génération plus jeune, renforceront la portée de l organisation. 2

6 Enjeux de gouvernance. Examen interne L examen stratégique a fait ressortir les tendances/facteurs internes suivants : Les membres des sections et autres partenaires ont peu ou aucune connaissance du fait que l igf*fmi est une organisation nationale. Il faut travailler plus fort sur le marketing et les communications au niveau des sections et du national. Maintenant plus que jamais, l igf*fmi doit continuellement se demander s il évolue à un rythme qui assure qu il demeure pertinent et que ses produits sont jugés valorisants pour ses membres et ses partenaires. Ceci exige un examen des produits actuels pour s assurer qu ils ont évolué pour répondre aux besoins de notre auditoire cible et qu ils sont renouvelables à long terme. L igf*fmi doit exécuter sa stratégie de média sociaux et profiter des outils et des voies des médias sociaux pour mieux impliquer ses membres et partenaires, et en particulier rejoindre et impliquer les moins de 35 ans. Des partenariats sont absolument essentiels et doivent demeurer un objectif/priorité clé pour l igf*fmi. L organisation devrait rechercher des occasions de partenariat, connexion, réseau et/ou affiliation avec d autres organisations ayant des missions similaires. Le besoin de trouver une façon d impliquer la prochaine génération a été discuté maintes et maintes fois. Établir un champion de la jeunesse qui puisse représenter ce segment cible a été suggéré comme étant une façon d aider à assurer que l igf*fmi demeure pertinent et à l écoute des besoins et des attentes de la prochaine génération. Il est nécessaire d examiner et de clarifier les rôles et responsabilités au Bureau national. Il est nécessaire de connaître les priorités du Contrôleur général sur une base continuelle. Une suggestion a été faite pour améliorer le partage de l information entre les sections sur une base régulière (p. ex., sur les meilleures pratiques financières). Il est nécessaire d explorer et de redéfinir la proposition de valeur pour l adhésion à l igf*fmi. Les membres doivent profiter de bénéfices clairs non offerts aux non-membres. Le réseautage est considéré comme étant un important bénéfice pour l adhésion. L igf*fmi pourrait être plus stratégique sur la façon de miser sur ceci. 3

7 Priorités stratégiques, résultats et stratégies Ce plan stratégique prescrit un cadre d action pour l igf*fmi pour les trois prochaines années. Basé sur les données obtenues par l exploration environnementale, il y a cinq priorités stratégiques qui guideront les activités au cours des prochaines années afin d assurer une orientation sur ce qui est important. À l intérieur de ces cinq priorités stratégiques, dix-huit stratégies explicites sont articulées pour clarifier la voie à suivre pour l igf*fmi au cours des trois prochaines années et, de ces stratégies, dix ont été identifiées comme des stratégies à aborder au cours de la première année. Le plan stratégique sera appuyé par un plan opérationnel annuel qui définira des activités spécifiques à entreprendre pour appuyer l atteinte de ces priorités et résultats stratégiques à plus long terme. Ce plan stratégique s étend sur trois années et on prévoit que des progrès seront réalisés sur des stratégies prioritaires spécifiques chaque année de sorte que la vison générale et l ensemble des résultats articulés pour l organisation soient réalisés au cours de cette période. s de l igf*fmi sur 3 ans 1. Aux niveaux des sections et du national, les futurs leaders sont pleinement représentés sur les comités des programmes et activement impliqués dans les activités et dans leur conception. 2. Toutes les sections s efforcent d atteindre la viabilité par la prestation de produits pertinents de haute qualité qui connaissent des niveaux croissants d implication et de participation. 3. L igf*fmi aura un Conseil d administration efficace, simplifié et imputable avec un plan de succession et des lignes décisionnelles claires. 4. L igf*fmi a le pouls sur tous les nouveaux enjeux et tendances et est la source «indispensable» d information sur la gestion financière du secteur public par le biais de produits et services de haute qualité, novateurs, pertinents et rapides. 5. Il y a une sensibilisation accrue de l igf*fmi à titre d organisation nationale parmi les partenaires clés actuels et futurs. #1 : Gouvernance Une gouvernance efficace est une des pièces clés de ce plan stratégique. Des rôles et responsabilités claires ainsi que des lignes décisionnelles sont essentielles pour atteindre l imputabilité dans toute l organisation. La conception d un modèle de conseil d administration de l igf*fmi sera une des étapes clés pour atteindre la vision de La première étape sera de simplifier et de régulariser le conseil d administration et la deuxième sera de délimiter les lignes décisionnelles et l imputabilité entre le conseil, les sections et le bureau national. D ici 2016, l igf*fmi aura un conseil d administration efficace et rationnel avec un plan de succession et des lignes décisionnelles claires. Stratégies clés 1.1 Concevoir le modèle de conseil de gouvernance de l igf*fmi (incluant la 4

8 D ici 2016, l igf*fmi aura un conseil d administration efficace et rationnel avec un plan de succession et des lignes décisionnelles claires. planification de la succession). 1.2 Concevoir et fournir un conseil de formation national/des sections (p. ex., sur la gouvernance, l imputabilité, etc.). 1.3 Délimiter les lignes décisionnelles et d imputabilité entre le conseil, les sections et le bureau national. #2 : Croissance du produit des sections et du National Avoir des sections prospères qui soient financièrement viables et qui offrent des activités et une programmation de haute qualité par le biais d une base de bénévoles forte est la mesure ultime d une organisation nationale vivante. Pour atteindre ce résultat, la phase 1 exigera de rassembler de l information sur des occasions potentielles de soutien administratif en déterminant les fonctions clés que le bureau national pourrait fournir pour permettre aux sections d insister sur les produits/services externes et prospérer. Une planification de succession sera aussi un facteur contributif clé pour un leadership efficace des sections. Le rôle du bureau national est d évaluer toutes les offres de produits et services qui tombent sous l implication de l igf*fmi. Maintenant plus que jamais, l igf*fmi doit se demander continuellement s il évolue à un rythme qui assure qu il demeure pertinent et que ses produits et services sont jugés comme ayant une valeur pour ses membres et ses partenaires. La pertinence de la programmation est une considération essentielle pour développer et présenter des activités nationales et locales de façon à aider à s assurer que les membres sont bien informés sur les enjeux spécialisés. Un examen des offres des produits et services par le national et les sections est requis pour assurer leur pertinence continue pour les partenaires et les communautés de l igf*fmi et pour identifier de nouvelles opportunités de programmes. La promotion d une marque de commerce uniforme de l igf*fmi dans toutes les sections jouera un rôle clé pour établir l organisation comme la source «essentielle» d information sur la gestion financière du secteur public. D ici 2016, toutes les sections visent la viabilité par la prestation de produits pertinents, de haute qualité qui connaissent des niveaux d implication et de participation accrus. Stratégies clés 2.1 Fournir des services administratifs / marketing partagés aux sections. 2.2 Examiner les offres de produits et services du national et des sections pour assurer une pertinence continue pour la communauté et pour identifier de 5

9 D ici 2016, toutes les sections visent la viabilité par la prestation de produits pertinents, de haute qualité qui connaissent des niveaux d implication et de participation accrus. nouvelles opportunités. 2.3 Établir un accord de marque de commerce de l igf*fmi avec les sections qui souligne des normes de performance, etc. #3 : Leadership éclairé Pour s établir à titre de source «indispensable» d information sur la gestion financière dans le secteur public, l igf*fmi doit fournir des produits et services de haute qualité, pertinents et rapides. Plusieurs stratégies ont été articulées pour atteindre ce résultat, dont le premier est d établir un dialogue constant avec les partenaires clés. Ceci exigera aussi l identification d entités professionnelles et autres organisations et d établir des relations mutuellement bénéfiques qui puissent répondre tant à leurs objectifs qu à ceux de l igf*fmi. Un exemple serait la capacité d établir un dialogue constant avec le Contrôleur général afin de s assurer que les priorités du BCG sont informées de programmes tels la Semaine de développement professionnel. Il existe une occasion d officialiser la fonction et la capacité de leadership éclairé à l intérieur de l igf*fmi et d établir une stratégie de communication intégrée pour disséminer ce leadership éclairé aux partenaires. Reconnaissant où tous les gouvernements se dirigent en transformant leurs fonctions financières, un domaine clé où le leadership éclairé doit se concentré est de permettre la transformation de la gestion financière à tous les niveaux du gouvernement. D ici 2016, l igf*fmi aura un pouls sur tous les nouveaux enjeux et tendances et sera la source «indispensable» d information en gestion financière du secteur public par le biais de produits et services de haute qualité, novateurs, pertinents et rapides. Stratégies clés 3.1 Établir un partenariat et un dialogue constant avec les partenaires clés. 3.2 Officialiser la fonction et la capacité de leadership éclairé à l intérieur de l igf*fmi. 3.3 Établir une stratégie de communication intégrée pour disséminer le leadership éclairé. 3.4 Intégrer le leadership éclairé dans les véhicules existants à travers les lignes de produits tels la Semaine de développement professionnel et le journal. 6

10 #4 : Reconnaissance nationale Il y a une tendance à la baisse dans la participation à la formation et aux activités de l igf*fmi qui doit être corrigée. Augmenter la sensibilisation de l igf*fmi à titre d organisation nationale parmi les partenaires actuels et futurs par une telle mise en marché aidera à corriger cette tendance. Un plan de marketing national sera développé en collaboration avec les sections et la mise sur pied d une campagne de marketing nationale débutera pendant l An 1. Un système d inscription national aidera à s assurer que l igf*fmi a une prise plus forte sur les besoins de ses membres. D ici 2016, il y aura une sensibilisation accrue de l igf*fmi à titre d organisation nationale parmi les partenaires clés actuels et futurs. Stratégies clés 4.1 Entreprendre un examen annuel national/des sections pour l observance de l image de marque. 4.2 Développer un plan de marketing national en collaboration avec les sections et entreprendre une campagne de marketing nationale pour l igf*fmi. 4.3 Mettre en œuvre un système / base de données d inscription national (et établir la communication depuis le national). 4.4 Poursuivre les occasions de commandite et d affiliation nationales. #5 : Implication de futurs leaders Les changements démographiques importants des dernières années forcent l igf*fmi à aborder les besoins très différents d une nouvelle génération. La prochaine génération d agents financiers a des attentes élevées ils s attendent et ont besoin d être entendus et ils exigent des voies d engagement différentes. L objectif est d augmenter la représentation de ce groupe cible aux activités, de créer des occasions pour les futurs leaders de participer à l igf*fmi et d incorporer la voix des futurs leaders dans le leadership éclairé de l organisation. Créer un Réseau de futurs leaders (RFL) de l igf*fmi aidera à s assurer que l organisation demeure pertinente et en accord avec les besoins et les attentes de la prochaine génération. Puiser dans les réseaux existant tels le Réseau fédéral de la jeunesse ou les Jeunes professionnels des finances aidera à faciliter la création d un réseau propre à l igf*fmi. Le Réseau de futurs leaders serait un groupe autonome, auto défini, dont le but serait de rencontrer d autres intéressés en gestion financière, de partager des idées et d organiser leurs propres activités. Les premières étapes pour faire progresser ceci sera d identifier un jeune champion et de définir ce que signifie «futur leader». 7

11 D ici 2016, aux niveaux national et des sections, les futurs leaders sont pleinement représentés sur les comités des programmes et activement impliqués dans les activités et dans leur conception. Stratégies clés 5.1 Établir un Réseau de futurs leaders de l igf*fmi. 5.2 Concevoir et réaliser des activités et des programmes pour les futurs leaders. 5.3 Créer des occasions pour les futurs leaders de participer à l igf*fmi. 5.4 Impliquer les futurs leaders dans le leadership inspiré de l organisation. 8

12

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB En juin 2012, le conseil d administration de l AFANB a décidé d entreprendre une démarche de révision du plan stratégique qui mènera au dépôt d un plan stratégique

Plus en détail

PLAN Y : Plan stratégique pour la Fédération Renforcer le YMCA pour renforcer le Canada. Les YMCA du Canada

PLAN Y : Plan stratégique pour la Fédération Renforcer le YMCA pour renforcer le Canada. Les YMCA du Canada PLAN Y : Plan stratégique pour la Fédération Renforcer le YMCA pour renforcer le Canada Les YMCA du Canada Notre vision du Canada Un pays respecté dans le monde entier pour ses collectivités sûres et dynamiques,

Plus en détail

Plan d action du gouvernement du Canada pour réformer l administration des programmes de subventions et de contributions

Plan d action du gouvernement du Canada pour réformer l administration des programmes de subventions et de contributions Plan d action du gouvernement du Canada pour réformer l administration des programmes de subventions et de contributions Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le président du Conseil

Plus en détail

Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs

Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs Le conseil d administration de PGBC remercie sincèrement les affiliés provinciaux d accueillir chaque année la conférence nationale. La

Plus en détail

LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE, LES CITOYENS ET LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL :

LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE, LES CITOYENS ET LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL : LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE, LES CITOYENS ET LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL : UN PARTENARIAT POUR BÂTIR DES COLLECTIVITÉS PLUS FORTES, PLUS PROSPÈRES ET PLUS DYNAMIQUES Mémoire prébudgétaire présenté par Imagine

Plus en détail

COLLÈGE FRONTIÈRE : Plan stratégique 2011-2014

COLLÈGE FRONTIÈRE : Plan stratégique 2011-2014 COLLÈGE FRONTIÈRE : Plan stratégique 2011-2014 1 En tant que pionnier en matière d alphabétisation au Canada, nous rejoindrons plus d apprenants d ici 2014 en faisant preuve de leadership. Nous atteindrons

Plus en détail

Stratégie nationale d atténuation des catastrophes du Canada

Stratégie nationale d atténuation des catastrophes du Canada Stratégie nationale d atténuation des catastrophes du Canada Avant-propos Les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux ont reconnu que l atténuation est une importante part d un solide cadre

Plus en détail

Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale. Points de vue sur la situation des talents en finances au Canada. kpmg.ca/lafonctionfinances

Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale. Points de vue sur la situation des talents en finances au Canada. kpmg.ca/lafonctionfinances Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale Points de vue sur la situation des talents en finances au Canada kpmg.ca/lafonctionfinances Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale

Plus en détail

Comité des griefs des Forces canadiennes. Pour la période 2010-2011 à 2012-2013. Rapport sur les plans et les priorités

Comité des griefs des Forces canadiennes. Pour la période 2010-2011 à 2012-2013. Rapport sur les plans et les priorités Comité des griefs des Forces canadiennes Pour la période 2010-2011 à 2012-2013 Rapport sur les plans et les priorités L'honorable Peter Gordon MacKay Ministre de la Défense nationale Table des matières

Plus en détail

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat rendra possible la collaboration d un

Plus en détail

Trading up High School and Beyond: Five Illustrative Canadian Case Studies. Mame McCrea Silva et Susan M. Phillips. Résumé

Trading up High School and Beyond: Five Illustrative Canadian Case Studies. Mame McCrea Silva et Susan M. Phillips. Résumé Trading up High School and Beyond: Five Illustrative Canadian Case Studies Mame McCrea Silva et Susan M. Phillips Résumé Collection Voies d accès au marché du travail No 4 Mai 2007 Réseaux canadiens de

Plus en détail

AU NOM DE: L Association canadienne pour l avancement des femmes, du sport et de l activité physique (ACAFS)

AU NOM DE: L Association canadienne pour l avancement des femmes, du sport et de l activité physique (ACAFS) Programmes d activités physiques s parascolaires pour les filles et les jeunes femmes POLITIQUE ET RECOMMANDATIONS DROIT D AUTEUR 2011 ACAFS Octobre 2011 Les fournisseurs de programmes d activités physiques

Plus en détail

Plan de développement global de la communauté francophone de Terre-Neuve-et-Labrador 2014-2019

Plan de développement global de la communauté francophone de Terre-Neuve-et-Labrador 2014-2019 Plan de développement global de la communauté francophone de Terre-Neuve-et-Labrador 2014-2019 Janvier 2015 Table des matières Contexte... 3 Méthodologie... 3 États des lieux... 4 Hier : de grandes réalisations...

Plus en détail

Réponse de la direction et plan d action

Réponse de la direction et plan d action Réponse de la direction et plan d action Titre du projet : Évaluation de l Initiative de soutien des familles vivant une séparation ou un divorce Centre de responsabilité : Section de la famille, des enfants

Plus en détail

Bureau du Conseil privé Examen de l assurance de la gestion des voyages et des frais d accueil

Bureau du Conseil privé Examen de l assurance de la gestion des voyages et des frais d accueil Bureau du Conseil privé Examen de l assurance de la gestion des voyages et des frais d accueil Division de la vérification et de l évaluation Rapport final Le 4 mars 2011 Table des matières Sommaire...

Plus en détail

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS?

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? RÉSUMÉ DU RAPPORT Le Forum des politiques publiques est un organisme indépendant, sans but lucratif, qui s efforce de promouvoir l excellence

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 JANVIER 2013

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 JANVIER 2013 PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 JANVIER 2013 Vision Nous croyons que pour régler ses problèmes les plus complexes, le Canada a besoin d un gouvernement efficace et de la participation des dirigeants de tous

Plus en détail

Appel de mises en candidature et d inscriptions

Appel de mises en candidature et d inscriptions www.csae.com Prix Leadership 2013 Appel de mises en candidature et d inscriptions Prix Pinnacle Prix Griner Prix de membre honoraire à vie Prix Donna Mary Shaw Prix «Les associations, sources d un Canada

Plus en détail

1. BUTS DU PROGRAMME ET INTENTIONS ÉDUCATIVES LOCALES

1. BUTS DU PROGRAMME ET INTENTIONS ÉDUCATIVES LOCALES ATTESTATION D'ÉTUDES COLLÉGIALES DÉVELOPPEMENT ET GESTION D ENTREPRISES COLLECTIVES (JWW.0M) Résumé du programme d études 1. BUTS DU PROGRAMME ET INTENTIONS ÉDUCATIVES LOCALES 1.1 INTRODUCTION Les entreprises

Plus en détail

La gestion intégrée du risque, de la planification et du rendement au ministère des Finances Canada

La gestion intégrée du risque, de la planification et du rendement au ministère des Finances Canada La gestion intégrée du risque, de la planification et du rendement au ministère des Finances Canada IGF Québec : Journée thématique sur la gestion des risques Philippe Lajeunesse, Directeur principal Planification

Plus en détail

Grâce à l investissement

Grâce à l investissement Appuyer la prospérité économique Grâce à l investissement Mémoire de l ACCC au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire préparé par : Association des collèges communautaires du

Plus en détail

Demande de propositions (DP) 13-1415. Services de recrutement d un ou d une cadre de direction. La Société du Paysage de Grand- Pré

Demande de propositions (DP) 13-1415. Services de recrutement d un ou d une cadre de direction. La Société du Paysage de Grand- Pré La Société du Paysage de Grand- Pré Demande de propositions (DP) 13-1415 Services de recrutement d un ou d une cadre de direction Page 1 de 8 Page 2 de 8 Demande de propositions pour des services de recrutement

Plus en détail

Stratégie visant des écoles saines

Stratégie visant des écoles saines Chapitre 4 Section 4.03 Ministère de l Éducation Stratégie visant des écoles saines Suivi des audits de l optimisation des ressources, section 3.03, Rapport annuel 2013 APERÇU DE L ÉTAT DES RECOMMANDATIONS

Plus en détail

2013-2018 PLAN STRATÉGIQUE

2013-2018 PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 PLAN STRATÉGIQUE Introduction Le Conseil d administration de l Association canadienne des foires et expositions (A.C.F.E.) est heureux de vous présenter son Plan stratégique, dans lequel il décrit

Plus en détail

Observations du commissaire au développement durable, M. Jean Cinq-Mars

Observations du commissaire au développement durable, M. Jean Cinq-Mars Rapport du Vérificateur général du Québec à l Assemblée nationale pour l année 2015-2016 Rapport du commissaire au développement durable Printemps 2015 Observations du commissaire au développement durable,

Plus en détail

BUREAU DU CONSEIL PRIVÉ. Vérification de la gouvernance ministérielle. Rapport final

BUREAU DU CONSEIL PRIVÉ. Vérification de la gouvernance ministérielle. Rapport final BUREAU DU CONSEIL PRIVÉ Vérification de la gouvernance ministérielle Division de la vérification et de l évaluation Rapport final Le 27 juin 2012 Table des matières Sommaire... i Énoncé d assurance...iii

Plus en détail

Procès-verbal Assemblée générale annuelle Hôtel Westin, Ottawa, Ontario Samedi le 13 octobre 2012

Procès-verbal Assemblée générale annuelle Hôtel Westin, Ottawa, Ontario Samedi le 13 octobre 2012 1. Ouverture de l assemblée Procès-verbal Assemblée générale annuelle Hôtel Westin, Ottawa, Ontario Samedi le 13 octobre 2012 L ouverture officielle de l assemblée a été déclarée à 8 h par Brenda Sabo,

Plus en détail

Ce qu il faut savoir sur la philanthropie 6 grands enjeux actuels pour les Fondations en santé

Ce qu il faut savoir sur la philanthropie 6 grands enjeux actuels pour les Fondations en santé 1 Ce qu il faut savoir sur la philanthropie 6 grands enjeux actuels pour les Fondations en santé Présentation de Carl Julien, CFRE, vice-président et Gil Desautels, vice-président principal Le 20 octobre

Plus en détail

LES PERSPECTIVES DES FEMMES SUR LA GOUVERNANCE MUNICIPALE INCLUSIVE

LES PERSPECTIVES DES FEMMES SUR LA GOUVERNANCE MUNICIPALE INCLUSIVE LES PERSPECTIVES DES FEMMES SUR LA GOUVERNANCE MUNICIPALE INCLUSIVE Une nouvelle analyse du livre pêche Juin 2009 Initiative : une ville pour toutes les femmes IVTF L est un partenariat entre des femmes

Plus en détail

Université d Ottawa. Cadre de référence Budget 2014-2015

Université d Ottawa. Cadre de référence Budget 2014-2015 Université d Ottawa Cadre de référence Budget 2014-2015 L Université d Ottawa souhaite communiquer à la communauté universitaire les priorités, les enjeux et les défis auxquels elle fera face pour la préparation

Plus en détail

Ben Lobb, député Président Comité permanent de la santé Chambre des communes Ottawa (Ontario) K1A 0A6. Monsieur,

Ben Lobb, député Président Comité permanent de la santé Chambre des communes Ottawa (Ontario) K1A 0A6. Monsieur, Ben Lobb, député Président Comité permanent de la santé Chambre des communes Ottawa (Ontario) K1A 0A6 Monsieur, Je suis heureuse de vous transmettre la réponse du gouvernement au rapport définitif du Comité

Plus en détail

L'Autonomie des Jeunes en question. Youg People's autonomy / Junge leute autonomie. Contact / Contact / Berührung

L'Autonomie des Jeunes en question. Youg People's autonomy / Junge leute autonomie. Contact / Contact / Berührung Ján Figel Commissaire européen en charge de l Education, de la Formation, de la Culture et du Multilinguisme Bruxelles p. 2 L'Autonomie des Jeunes en question Youg People's autonomy / Junge leute autonomie

Plus en détail

Option culture, virage numérique

Option culture, virage numérique Option culture, virage numérique François Macerola Président et chef de la direction Société de développement des entreprises culturelles François Macerola est président et chef de la direction de la Société

Plus en détail

SECTION VI OUTILS DE GESTION DU RENDEMENT POUR DES FAMILLES D EMPLOIS COMMUNES POUR LES COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES

SECTION VI OUTILS DE GESTION DU RENDEMENT POUR DES FAMILLES D EMPLOIS COMMUNES POUR LES COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES Compétences pour les intervenants canadiens en toxicomanie SECTION VI OUTILS DE GESTION DU RENDEMENT POUR DES FAMILLES D EMPLOIS COMMUNES POUR LES COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES Cette documentation est publiée

Plus en détail

L ACCC et les CONSEILS SECTORIELS NATIONAUX

L ACCC et les CONSEILS SECTORIELS NATIONAUX L ACCC et les CONEIL ECTORIEL NATIONAUX «Le gouvernement travaillera de concert avec ses partenaires afin de faire en sorte que le perfectionnement des compétences suive le rythme de l évolution de l économie.

Plus en détail

Évaluation de l incidence économique du secteur de l immobilier commercial dans la ville d Ottawa

Évaluation de l incidence économique du secteur de l immobilier commercial dans la ville d Ottawa Évaluation de l incidence économique du secteur de l immobilier commercial dans la ville d Ottawa Si les répercussions économiques annuelles devaient se prolonger à long terme, et compte tenu du potentiel

Plus en détail

OUTIL D AUTOÉVALUATION DU

OUTIL D AUTOÉVALUATION DU Institut de leadership en éducation OUTIL D AUTOÉVALUATION DU L EADERSHIP Instructions Ministère de l Éducation INSTRUCTIONS ET RECOMMANDATIONS POUR L UTILISATION EFFICACE DE L OUTIL Les recherches montrent

Plus en détail

PLAN D INTÉGRATION COLLABORATIF DU RÔLE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS PRATICIENS AU CANADA 2011-2015

PLAN D INTÉGRATION COLLABORATIF DU RÔLE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS PRATICIENS AU CANADA 2011-2015 PLAN D INTÉGRATION COLLABORATIF DU RÔLE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS PRATICIENS AU CANADA 2011-2015 Novembre 2011 . Pour faciliter la lecture, les mots de genre féminin appliqués aux personnes désignent

Plus en détail

Comité aviseur sur les mesures de performance en médias numériques À DES FINS DE DISCUSSION

Comité aviseur sur les mesures de performance en médias numériques À DES FINS DE DISCUSSION FONDS DES MÉDIAS DU CANADA Comité aviseur sur les mesures de performance en médias numériques Date : Le 28 juin 2011 Présentatrices : C. Briceno et J. Look À DES FINS DE DISCUSSION OBJET : Indicateurs

Plus en détail

Bienvenue au Réseau ParticipACTION!

Bienvenue au Réseau ParticipACTION! Bienvenue au Réseau ParticipACTION! Cher collègue, Bienvenue au Réseau ParticipACTION (le Réseau). En tant qu organisation membre, vous avez maintenant un accès gratuit à une multitude d avantages. Pour

Plus en détail

37.0% 35.0% 30.0% 12.0% 10.0% 10.0% 10.1% 4.0% 6.0% 6.8%

37.0% 35.0% 30.0% 12.0% 10.0% 10.0% 10.1% 4.0% 6.0% 6.8% Intentions de vote Le 21 mars 2011 Conservateurs 39, Libéraux 28 MÉTHODOLOGIE Dans le cadre d un sondage téléphonique par échantillons aléatoires réalisé du 12 mars au 15 mars, la firme Nanos Research

Plus en détail

Fonds municipal vert. Programme de Leadership en réhabilitation de sites contaminés

Fonds municipal vert. Programme de Leadership en réhabilitation de sites contaminés Fonds municipal vert Programme de Leadership en réhabilitation de sites contaminés Le programme de Leadership en réhabilitation de sites contaminés de la FCM met en relation des experts municipaux et les

Plus en détail

Calculer le «retour sur l'investissement» pour les participants Par Mike Doyle

Calculer le «retour sur l'investissement» pour les participants Par Mike Doyle Astuces générales De nombreux organismes du secteur public doivent composer avec des contraintes budgétaires. Vous devrez donc fortement insister sur la valeur et les avantages à tirer d'une participation

Plus en détail

Développement de l organisation artistique et culturelle

Développement de l organisation artistique et culturelle 2 Stratégie sectorielle 2 : Développement de l organisation artistique et culturelle 99 Développement de l organisation artistique et culturelle Table des matières 1. Définition... 99 2. État des lieux

Plus en détail

Introduction. Activités admissibles. Objectifs. Domaines visés. Guide des candidatures de 2015

Introduction. Activités admissibles. Objectifs. Domaines visés. Guide des candidatures de 2015 Guide des candidatures 2015 Introduction Dans tout l Ontario, il y a beaucoup d entreprises, d organismes, de collectivités et de particuliers qui font plus que ce qui est requis par la législation environnementale,

Plus en détail

RÉSEAU INTERNATIONAL DE SUIVI, DE CONTRÔLE ET DE SURVEILLANCE PLAN DE TRAVAIL

RÉSEAU INTERNATIONAL DE SUIVI, DE CONTRÔLE ET DE SURVEILLANCE PLAN DE TRAVAIL RÉSEAU INTERNATIONAL DE SUIVI, DE CONTRÔLE ET DE SURVEILLANCE PLAN DE TRAVAIL Mission : promouvoir et faciliter la coopération et la coordination des membres du Réseau via l'échange d'informations, le

Plus en détail

Un gouvernement plus responsable envers les Canadiens

Un gouvernement plus responsable envers les Canadiens le 23 mars 2004 «De la gestion avec intégrité, les Canadiens n en mérite pas moins.» Le ministre des Finances, Ralph Goodale Le discours du budget de 2004 Un gouvernement plus responsable envers les Canadiens

Plus en détail

Agence de la consommation en matière financière du Canada. PLAN D ACTIVITÉS 1 er avril 2011 au 31 mars 2014

Agence de la consommation en matière financière du Canada. PLAN D ACTIVITÉS 1 er avril 2011 au 31 mars 2014 Agence de la consommation en matière financière du Canada PLAN D ACTIVITÉS 1 er avril 2011 au 31 mars 2014 Ottawa Mars 2011 Page 2 de 48 Table des matières Message de la commissaire 3 Partie I : Aperçu

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

Plan d entreprise 2011-2016 RÉSUMÉ. Corporate Plan Summary 2011 16 2

Plan d entreprise 2011-2016 RÉSUMÉ. Corporate Plan Summary 2011 16 2 Plan d entreprise 2011-2016 RÉSUMÉ Corporate Plan Summary 2011 16 2 Plan d entreprise 2011-2016 Résumé 350 rue Albert CP 1047 Ottawa ON K1P 5V8 1-800-263-5588 ou 613-566-4414 info@conseildesarts.ca conseildesarts.ca

Plus en détail

Lignes directrices Conseil national des secteurs du SCFP

Lignes directrices Conseil national des secteurs du SCFP Lignes directrices Conseil national des secteurs du SCFP 1. But Le travail par secteur s effectue de nombreuses façons au SCFP, mais les structures des secteurs ne profitent pas d un forum national qui

Plus en détail

Personne-ressource : Geoff Smith Directeur des Relations gouvernementales Tél. : 613-688-2064 Téléc. : 613-852-9696 smith@electricity.

Personne-ressource : Geoff Smith Directeur des Relations gouvernementales Tél. : 613-688-2064 Téléc. : 613-852-9696 smith@electricity. Proposition prébudgétaire 2015 de l Association canadienne de l électricité (ACÉ) présentée au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Personne-ressource : Geoff Smith Directeur des Relations

Plus en détail

Littératie financière : un investissement dans l avenir

Littératie financière : un investissement dans l avenir Littératie financière : un investissement dans l avenir Allocution de Terry Campbell Président Association des banquiers canadiens Prononcée devant La Conférence de Montréal Le 12 juin 2012 Montréal SEUL

Plus en détail

EXAMEN GLOBAL DU CADRE DE RÉGLEMENTATION

EXAMEN GLOBAL DU CADRE DE RÉGLEMENTATION AGENCE CANADIENNE DU PARI MUTUEL EXAMEN GLOBAL DU CADRE DE RÉGLEMENTATION - DOCUMENT DE DISCUSSION - Mai/juin 2006 INTRODUCTION L industrie canadienne des courses de chevaux a connu une profonde mutation

Plus en détail

Présentation au Comité permanent de la Chambre des communes sur les finances 2007

Présentation au Comité permanent de la Chambre des communes sur les finances 2007 Présentation au Comité permanent de la Chambre des communes sur les finances 2007 Le Conseil canadien de développement social (CCDS) a le plaisir de présenter ses arguments devant le Comité permanent de

Plus en détail

MÉMOIRE CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE

MÉMOIRE CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE MÉMOIRE DU CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DES AFFAIRES SOCIALES AOÛT 2009

Plus en détail

Fédération canadienne des municipalités Vérification de gestion du Fonds municipal vert Rapport final de vérification

Fédération canadienne des municipalités Vérification de gestion du Fonds municipal vert Rapport final de vérification Services de conseil en gestion Fédération canadienne des municipalités Vérification de gestion du Fonds municipal vert Rapport final de vérification Le 25 septembre 2009 KPMG LLP 160 rue Elgin, Suite 2000

Plus en détail

Rôle des services nationaux de statistique concernant la mesure du développement durable

Rôle des services nationaux de statistique concernant la mesure du développement durable Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 27 mars 2015 Français Original: anglais ECE/CES/2015/19 Commission économique pour l Europe Conférence des statisticiens européens Soixante-troisième

Plus en détail

Révision du modèle d affaires en tourisme

Révision du modèle d affaires en tourisme Révision du modèle d affaires en tourisme La révision du modèle d affaires Le point de départ (1/2) Volonté du gouvernement de relancer l économie et l emploi rapidement; Investissements privés, innovation,

Plus en détail

La vie est bien plus belle à Beaumont

La vie est bien plus belle à Beaumont La Ville de Beaumont La vie est bien plus belle à Beaumont Plan stratégique 2012-2017 24 juillet 2012 La vie est bien plus belle à Beaumont Un message à la communauté de Beaumont Au nom des membres du

Plus en détail

Conseil canadien de développement social Programme de données communautaires

Conseil canadien de développement social Programme de données communautaires Conseil canadien de développement social Programme de données communautaires http://donneescommunautaires.ca http://www.ccsd.ca Page 2 de 7 Qu est-ce que le Programme de données communautaires? Au milieu

Plus en détail

15. 16. Le droit de la santé au Canada. Répartition constitutionnelle des pouvoirs

15. 16. Le droit de la santé au Canada. Répartition constitutionnelle des pouvoirs Le droit de la santé au Canada Les soins de santé au Canada représentent un sujet complexe. En effet, certains services de soins de santé sont publics alors que d autres sont privés et un certain nombre

Plus en détail

PRIX DU PRINCE DE GALLES

PRIX DU PRINCE DE GALLES PRIX DU PRINCE DE GALLES POUR UNE GESTION DURABLE DES FORÊTS Objet Pour souligner annuellement les réalisations exceptionnelles d'un(e) jeune professionnel(le) forestier(e) au Canada, afin d'encourager

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Introduction...3

TABLE DES MATIÈRES. Introduction...3 RECOMMANDATIONS AUPRÈS DE LA COMMISSION SUR L ÉDUCATION POSTSECONDAIRE AU NOUVEAU-BRUNSWICK Présenté par : L Association étudiante du Collège communautaire de Bathurst Avril 2007 TABLE DES MATIÈRES Introduction...3

Plus en détail

PLANIFICATION DES INVESTISSEMENTS ET ÉTABLISSEMENT DES PRIORITÉS : approches de gestion du processus d affectation des ressources

PLANIFICATION DES INVESTISSEMENTS ET ÉTABLISSEMENT DES PRIORITÉS : approches de gestion du processus d affectation des ressources PLANIFICATION DES INVESTISSEMENTS ET ÉTABLISSEMENT DES PRIORITÉS : approches de gestion du processus d affectation des ressources Secrétariat du Conseil du Trésor : Mel Thompson : Catherine Ella, Ing.,

Plus en détail

Consultations du Ministère des Finances du Canada : Maintenir la solidité du système de revenu de retraite du Canada

Consultations du Ministère des Finances du Canada : Maintenir la solidité du système de revenu de retraite du Canada Consultations du Ministère des Finances du Canada : Maintenir la solidité du système de revenu de retraite du Canada Commentaires du Conseil du patronat du Québec Mai 2010 Maintenir la solidité du système

Plus en détail

VÉRIFICATION DU PROGRAMME NATIONAL DE DÉVELOPPEMENT DES ARCHIVES

VÉRIFICATION DU PROGRAMME NATIONAL DE DÉVELOPPEMENT DES ARCHIVES VÉRIFICATION DU PROGRAMME NATIONAL DE DÉVELOPPEMENT DES ARCHIVES RAPPORT DE VÉRIFICATION JUIN 2010 Bibliothèque et Archives Canada Page 2 TABLE DES MATIÈRES RÉSUMÉ 4 1.0 DESCRIPTION DU PROGRAMME 6 1.1

Plus en détail

Les bénéfices de l investissement dans l infrastructure. Le 1 er novembre 2011. Un énoncé de position de l AFIC

Les bénéfices de l investissement dans l infrastructure. Le 1 er novembre 2011. Un énoncé de position de l AFIC Les bénéfices de l investissement dans l infrastructure Un énoncé de position de l AFIC Résumé L infrastructure est un investissement pas une dépense. C est un investissement dans la prospérité économique,

Plus en détail

9/12/2012 CCCR-CCRC 1 1. Comment diversifier ses revenus Modèles d entreprises sociales. Ethel Côté

9/12/2012 CCCR-CCRC 1 1. Comment diversifier ses revenus Modèles d entreprises sociales. Ethel Côté Comment diversifier ses revenus Modèles d entreprises sociales Ethel Côté 30 années d expérience en développement économique communautaire, coopératif, social et solidaire. Formation, accompagnement, mobilisation

Plus en détail

Institut de la gestion financière du Canada L examen stratégique du point de vue de la Commission nationale des libérations conditionnelles

Institut de la gestion financière du Canada L examen stratégique du point de vue de la Commission nationale des libérations conditionnelles Institut de la gestion financière du Canada L examen stratégique du point de vue de la Commission nationale des libérations conditionnelles Le 23 novembre 2009 1 Aperçu Examen stratégique du gouvernement

Plus en détail

NOTRE MISSION HISTORIQUE CE QUE NOUS FAISONS

NOTRE MISSION HISTORIQUE CE QUE NOUS FAISONS Exposé présenté par l Association des agents financiers autochtones du Canada à la 33 e Assemblée générale annuelle de l Assemblée des Premières Nations Palais des congrès du Toronto métropolitain du 17

Plus en détail

D ACTION L A N. Plan d action. sur les infrastructures essentielles

D ACTION L A N. Plan d action. sur les infrastructures essentielles D ACTION L A N Plan d action sur les infrastructures essentielles Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, 2009 No de cat. : PS4-66/2009F-PDF ISBN : 978-1-100-90319-4 Imprimé au Canada Table des matières

Plus en détail

PARTENARIAT CANADIEN POUR LE PROGRÈS

PARTENARIAT CANADIEN POUR LE PROGRÈS PARTENARIAT CANADIEN POUR LE PROGRÈS DANS LES RESSOURCES HUMAINES EN SANTÉ SOMMAIRE DE LA CONFÉRENCE INAUGURALE TENUE LES 8 ET 9 OCTOBRE 2009 À OTTAWA Discussions en panel plénier sur l interprofessionnalisme

Plus en détail

Collèges privés d enseignement professionnel

Collèges privés d enseignement professionnel Chapitre 4 Section 4.12 Ministère de la Formation et des Collèges et Universités Collèges privés d enseignement professionnel Suivi des audits de l optimisation des ressources, section 3.12 du Rapport

Plus en détail

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques En 2013, le Conseil des arts du Canada a publié le Document d'information : Révision des programmes de subventions de fonctionnement

Plus en détail

Assurance médicaments 2.0

Assurance médicaments 2.0 PRINCIPES ET PRIORITÉS Assurance médicaments 2.0 Avant-propos Objectif Pour renouveler les discussions nationales sur un cadre pancanadien d assurance médicaments, il faut présenter des preuves claires

Plus en détail

Mémoire présenté au Comité sénatorial permanent des finances nationales concernant le Programme de péréquation

Mémoire présenté au Comité sénatorial permanent des finances nationales concernant le Programme de péréquation Mémoire présenté au Comité sénatorial permanent des finances nationales concernant le Programme de péréquation M. Peter Mesheau Ministre des Finances Gouvernement du Nouveau-Brunswick Le 17 octobre 2001

Plus en détail

Le rôle de la banque centrale à l aube d une nouvelle ère le Plan à moyen terme 2016-2018 de la Banque du Canada 1

Le rôle de la banque centrale à l aube d une nouvelle ère le Plan à moyen terme 2016-2018 de la Banque du Canada 1 Le rôle de la banque centrale à l aube d une nouvelle ère Le Plan à moyen terme 2016-2018 de la Banque du Canada Le rôle de la banque centrale à l aube d une nouvelle ère le Plan à moyen terme 2016-2018

Plus en détail

Vérification interne. Vérification de suivi Rapport de 2005 du BVG Élections Canada L administration du processus électoral fédéral

Vérification interne. Vérification de suivi Rapport de 2005 du BVG Élections Canada L administration du processus électoral fédéral Vérification interne Vérification de suivi Rapport de 2005 du BVG Élections Canada L administration du processus électoral fédéral Novembre 2008 www.elections.ca TABLE DES MATIÈRES 1. Sommaire...5 1.1

Plus en détail

Le Point Rapport de la vérificatrice générale du Canada à la Chambre des communes

Le Point Rapport de la vérificatrice générale du Canada à la Chambre des communes 2011 Le Point Rapport de la vérificatrice générale du Canada à la Chambre des communes Chapitre 1 La gestion et le contrôle financiers et la gestion des risques Bureau du vérificateur général du Canada

Plus en détail

Plan d action pour un nouveau système de gouvernance locale au Nouveau-Brunswick. Rapport d étape

Plan d action pour un nouveau système de gouvernance locale au Nouveau-Brunswick. Rapport d étape Plan d action pour un nouveau système de gouvernance locale au Nouveau-Brunswick Rapport d étape Introduction Depuis les derniers grands changements qui datent de près d un demi-siècle, le gouvernement

Plus en détail

Table des matières. MODULE 1 Évaluation de vos talents d entrepreneur

Table des matières. MODULE 1 Évaluation de vos talents d entrepreneur Table des matières MODULE 1 Introduction. 2 Résultats visés 3 Notes à l intention du formateur. 3 Compétences en gestion. 4 Habiletés financières... 5 Compétences en marketing. 6 Compétences personnelles.

Plus en détail

Tout simplement en Saskatchewan : Plan RH pour la Saskatchewan Coalition of Mobile Crisis Units

Tout simplement en Saskatchewan : Plan RH pour la Saskatchewan Coalition of Mobile Crisis Units Tout simplement en Saskatchewan : Plan RH pour la Saskatchewan Coalition of Mobile Crisis Units Les trois unités de crise répondent à environ 50 000 appels par année et, dans 20 % à 25 % des cas, elles

Plus en détail

Montréal, le 12 juillet 2013. Cap Finance 4200, rue Adam, Montréal (QC), H1V 1S9

Montréal, le 12 juillet 2013. Cap Finance 4200, rue Adam, Montréal (QC), H1V 1S9 MÉMOIRE DÉPOSÉ AUPRÈS DU GOUVERNEMENT FÉDÉRAL DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PORTANT SUR LA SUPPRESSION PROGRESSIVE DES CRÉDITS D IMPÔT ATTACHÉS AUX FONDS DE TRAVAILLEURS CAP finance appuie les fonds

Plus en détail

Liberal Party of Canada Parti libéral du Canada

Liberal Party of Canada Parti libéral du Canada 28 septembre 2015 Son Honneur, Jim Watson Maire Ville d Ottawa 110, avenue Laurier Ouest Ottawa (Ontario) K1P 1J1 Cher Maire Watson, Je vous remercie d avoir pris le temps de m écrire, et de m avoir fait

Plus en détail

UN SYSTÈME DE SÉCURITÉ DES PIPELINES CLASSE MONDIALE EMPLOIS, CROISSANCE ET PROSPÉRITÉ À LONG TERME

UN SYSTÈME DE SÉCURITÉ DES PIPELINES CLASSE MONDIALE EMPLOIS, CROISSANCE ET PROSPÉRITÉ À LONG TERME UN SYSTÈME DE SÉCURITÉ DES DE PIPELINES CLASSE MONDIALE EMPLOIS, CROISSANCE ET PROSPÉRITÉ À LONG TERME INTRODUCTION À l échelle du pays, les pipelines acheminent tous les jours, de façon sûre et fiable,

Plus en détail

Consolider les groupes d intérêt en santé publique : Leçons apprises

Consolider les groupes d intérêt en santé publique : Leçons apprises Consolider les groupes d intérêt en santé publique : Leçons apprises L Association des facultés de médecine du Canada (AFMC) a obtenu des fonds de l Agence de la santé publique du Canada afin de promouvoir

Plus en détail

Bureau du directeur général des élections

Bureau du directeur général des élections Bureau du directeur général des élections Budget des dépenses 1999-2000 Un rapport sur les plans et les priorités L honorable Don Boudria, C.P., député Ministre d État et leader du gouvernement à la Chambre

Plus en détail

L avenir de l éducation médicale au Canada. Rapport à l intention du public. Volet sur l éducation médicale postdoctorale. www.afmc.

L avenir de l éducation médicale au Canada. Rapport à l intention du public. Volet sur l éducation médicale postdoctorale. www.afmc. L avenir de l éducation médicale au Canada Volet sur l éducation médicale postdoctorale Rapport à l intention du public www.afmc.ca/fmecpg Un projet financé par Santé Canada 1 Introduction Le volet sur

Plus en détail

Bureau de la dirigeante principale de la vérification Direction des services de vérification et d assurance

Bureau de la dirigeante principale de la vérification Direction des services de vérification et d assurance Audit des responsabilités de Patrimoine canadien concernant la Feuille de route pour les langues officielles du Canada 2013-2018 : Éducation, Immigration et Communautés Bureau de la dirigeante principale

Plus en détail

STRATÉGIE RÉGIONALE D EXAMEN Présentation à la Société canadienne d évaluation Charlottetown, 5 juin 2006 Daniel Gagnon, Gestionnaire int.

STRATÉGIE RÉGIONALE D EXAMEN Présentation à la Société canadienne d évaluation Charlottetown, 5 juin 2006 Daniel Gagnon, Gestionnaire int. STRATÉGIE RÉGIONALE D EXAMEN Présentation à la Société canadienne d évaluation Charlottetown, 5 juin 2006 Daniel Gagnon, Gestionnaire int. planification et examen Plan de la présentation Introduction Contexte

Plus en détail

VISION TRIENNALE. Cour du Québec Vision triennale 2015 2016 2017 1

VISION TRIENNALE. Cour du Québec Vision triennale 2015 2016 2017 1 VISION TRIENNALE 2015 2016 2017 Cour du Québec Vision triennale 2015 2016 2017 1 MESSAGE DE LA JUGE EN CHEF La Cour du Québec prend régulièrement un temps d arrêt pour réfléchir aux actions à poursuivre

Plus en détail

stratégie énergétique pour le Canada

stratégie énergétique pour le Canada L électricité : au cœur d une stratégie énergétique pour le Canada VERSION 2.0 www.electricite.ca Publié en juillet 2012. Association canadienne de l électricité, 2012. Tous droits réservés. Also available

Plus en détail

Formule de financement des écoles des Premières Nations L instrument d une politique de mise en échec

Formule de financement des écoles des Premières Nations L instrument d une politique de mise en échec Formule de financement des écoles des Premières Nations L instrument d une politique de mise en échec Le sous-financement chronique de notre éducation est une stratégie pour forcer l intégration avec les

Plus en détail

SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE

SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE Description de programme PROMOUVOIR L AUTONOMIE ÉCONOMIQUE SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE 1125, promenade Colonel By, Ottawa (Ontario) K1S 5B6 Tél. : (613) 520-2600, poste1588 Téléc. : (613) 529-3561 Courriel

Plus en détail

Services d affaires mondiaux IBM. Centre national des sondages IBM

Services d affaires mondiaux IBM. Centre national des sondages IBM Services d affaires mondiaux IBM Centre national des sondages IBM Saviez-vous que dans votre organisation se cachent des trésors de connaissances que vous pourriez découvrir et mettre à profit? Un système

Plus en détail

Une carrière. en actuariat?

Une carrière. en actuariat? Une carrière en actuariat? Photo UNE CARRIÈRE EN ACTUARIAT? Votre choix de carrière sera probablement la décision la plus importante de votre vie. Pour faire un choix éclairé, vous devrez

Plus en détail

Recommandations révisées Sommet pancanadien de l économie citoyenne 2010

Recommandations révisées Sommet pancanadien de l économie citoyenne 2010 Recommandations révisées Sommet pancanadien de l économie citoyenne 2010 1. Finance et investissement Mettre en place des mesures fiscales et réglementaires qui tiennent compte du genre pour canaliser

Plus en détail

Sous le signe de l engagement pour un Québec apprenant. Suivi de la démarche de consultation et de l événement 24 heures!

Sous le signe de l engagement pour un Québec apprenant. Suivi de la démarche de consultation et de l événement 24 heures! Sous le signe de l engagement pour un Québec apprenant Suivi de la démarche de consultation et de l événement 24 heures! Adopté à l assemblée annuelle des membres Le 10 octobre 2013 La version finale,

Plus en détail

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS concernant l application de l article 41 de la Loi sur les langues officielles 2009-2012 TABLE DES MATIÈRES Glossaire... 1 Renseignements généraux... 2 Résumé des résultats

Plus en détail