d activité RAPPORT Énergies renouvelables & efficacité énergétique Éducation et sensibilisation Réseaux et planification

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "d activité RAPPORT Énergies renouvelables & efficacité énergétique Éducation et sensibilisation Réseaux et planification"

Transcription

1 RAPPORT d activité 2014 Énergies renouvelables & efficacité énergétique Réseaux et planification Accompagnement technique et territorial Éducation et sensibilisation Vie interne et réseaux P.4 P.6 P.8 P.10 P.12

2 L association Hespul est une association de Loi 1901, dont l objet social est de contribuer à l avènement d une société sobre et efficace, reposant sur les énergies renouvelables, tout en défendant les valeurs d équité et d intérêt général. Elle est présidée par Paul COSTE et a été créée en Son conseil d administration est composé de dix-huit membres répartis en quatre collèges : Fondateurs et adhérents individuels Organismes et établissements publics, collectivités territoriales Associations Autres organismes de droit privé s impliquant dans le domaine de l énergie. L équipe Au 31 décembre 2014, l équipe salariée était constituée de 27 personnes pour 25 équivalents temps plein répartis selon cinq pôles métier. Direction Pôle Marc JEDLICZKA, Directeur général Melodie de l EPINE, Coordinatrice du pôle Anne-Claire FAURE, Sylvain FRAISSE, Cécile MIQUEL, Angela SAADE, Jérémy SARANTOU, Pôle Réseaux et Planification Bruno GAIDDON, Coordinateur du pôle Marine JOOS, Réseaux intelligents Benjamin GIRON, Planification urbaine Sylvain KOCH-MATHIAN, Éco-urbanisme et programmes européens Pôle Accompagnement technique et territorial Caroline BARLERIN, Coordinatrice du pôle Yann CREVOLIN, Expertise technique Yannick LAURIER*, Information énergie Julien RENUCCI, Animation territoriale Léa SASSIER, Conseillère énergie Pôle Éducation et Sensibilisation Thierry MANCEAU, Coordinateur du pôle Noémie ANSELME*, Éducation à l énergie Malorie CLERMONT, Sensibilisation et précarité énergétique Maïté EYQUEM, Éducation et programmes européens Audrey GICQUEL, Sensibilisation et éco-consommation Support Olivier DAVID, Coordinateur du pôle Habiba BELKADI-SEYS, Communication Jean-Marc DENISE, Comptable Olivier DUCROUX*, Développeur informatique Alice GUILLOT, Ressources humaines Julie JOSUAN, Accueil et services généraux Marion MANSART, Assistante de gestion Fabien MICHEL, Informaticienwebmestre Marc MICHEL, Développeur informatique Anne-Sophie WERT, Communication Vous pouvez joindre un membre de l équipe : *Départ en 2014

3 Édito 2014, l année de la stabilisation et de la consolidation. Après deux ans de changements importants pour Hespul, avec le déménagement en 2012 puis le passage en mode projet qui a marqué 2013, 2014 peut être considérée comme une période de stabilisation de l équipe et de consolidation des acquis en terme d organisation interne. Ceci n a pas empêché, bien au contraire, une diversification des activités et un renforcement des pratiques collaboratives. En interne entre les différents pôles, comme en externe avec des partenaires de plus en plus nombreux et variés. Une consolidation et une ouverture qui tombent à point nommé pour faire face aux enjeux qui se trouvent devant nous dans un contexte de fortes évolutions institutionnelles et politiques en cours ou prévisibles : transformation au 1 er janvier 2015 du Grand Lyon en Métropole, qui fait du territoire d intervention d Hespul en tant qu Espace, un département à part entière : le nouveau Rhône ; fusion des Régions Rhône-Alpes et Auvergne au 1 er janvier 2016 précédée d une élection fin décembre 2015 pouvant occasionner un profond renouvellement des élus et des politiques ; «Hespul s adaptera à un nouveau contexte plein d incertitudes comme elle a toujours su le faire par le passé» concentration progressive des aides nationales et régionales vers les plateformes locales de la rénovation énergétique des logements et les Territoires à Énergie POSitive (TEPOS) susceptibles de remettre en cause à terme la mission et les moyens des EIE ; conséquences certaines sur le principe mais à ce jour imprévisibles quant au contenu de la future «Loi de Transition Énergétique pour une Croissance Verte». Sans connaître le détail de cette dernière qui tarde à être adoptée malgré une procédure dite d urgence, on peut affirmer que sa préparation a déjà eu une influence non-négligeable sur l activité d Hespul tout au long du premier semestre 2014, à travers la mobilisation quasiment à hauteur d un mi-temps de son directeur pour participer au nom du CLER au «Débat National sur la Transition Énergétique». Un investissement particulièrement lourd mais assumé par les administrateurs ainsi que par les salariés, tant il est vrai que cette action s inscrit pleinement dans son projet associatif. Et surtout une affaire à suivre de près dans les prochains mois en misant sur la capacité d Hespul à s adapter à un nouveau contexte plein d incertitudes comme elle a toujours su le faire par le passé. Paul COSTE, Président Les comptes d Hespul en 2014 Financements 2014 Compte de résultat Exercice 2014 Prévisionnel 2015 Bilan Exercice 2014 Autres produits Moins de 1 % ADEME France 6 % Prestations 33 % Mécénat Moins de 1 % Conseil Général du Rhône Moins de 1 % ADEME Rhône-Alpes 15 % Région Rhône-Alpes 16 % Europe 21 % Autres collectivités 2 % Grand Lyon 2 % IERA 2 % PRODUITS D'EXPLOITATION Subventions Prestations Autres produits CHARGES D'EXPLOITATION Charges de fonctionnement Salaires et charges sociales Amortissements et provisions RÉSULTAT D'EXPLOITATION Résultat financier Résultat exceptionnel Impôts 0 0 RÉSUTAT NET ACTIF Immobilisations Créances clients Créances autres tiers Créances subventions Charges constatées d'avance Disponibilités PASSIF Fonds propres Provisions pour risques et charges Fonds dédiés Emprunts Dettes fournisseurs Dettes autres tiers Produits constatés d'avance

4 Hespul cumule plus de vingt ans d expérience sur le terrain en matière de photovoltaïque. Notre cœur de métier historique constitue les fondations solides sur lesquelles s est construite au fil du temps une diversification cohérente et maîtrisée de nos activités. Centre national d informations et de ressources Depuis 2008, grâce au concours financier de l ADEME, Hespul met ses compétences à disposition de tous les acteurs de la filière photovoltaïque. L objectif est de fournir une information claire, fiable, et indépendante, tout en faisant la promotion de la filière en France. «Le Centre de Ressources a continué à jouer son rôle de décryptage et de compréhension des évolutions.» Comprendre la place du photovoltaïque dans les systèmes énergétiques En 2014, la filière photovoltaïque a été fortement mobilisée par la mise en place d un Groupe de Travail sur l autoconsommation : le Centre de Ressources a veillé à apporter des clarifications sur ce concept, notamment par la mise à jour d un article dédié sur photovoltaique.info et la publication d une note de décryptage et de position (cf «Zoom sur...»). Il a également référencé les contributions des membres du groupe de travail, annoncé les événements consacrés à cette thématique et relayé les appels à projets régionaux. Dans ce contexte, le Centre de Ressources a continué à jouer son rôle de décryptage et de compréhension des évolutions auxquelles est soumise la filière, que ce soit par la diffusion d information ou l accompagnement des acteurs, ou encore au travers d une réflexion proactive auprès des institutions. Être producteur photovoltaïque Le Centre de Ressources a maintenu son attention sur la problématique des litiges et des producteurs orphelins, avec en particulier, le relais de communiqués de presse d autres acteurs, la rédaction d un article sur le crédit à la consommation et la tenue d un petit-déjeuner organisé dans les locaux d Hespul, réunissant une quinzaine de professionnels : représentants de la DGCCRF, d association de producteurs, du médiateur de l énergie, d associations de consommateurs, d assureurs et d installateurs, ainsi qu un expert judiciaire. Investir collectivement La refonte de la rubrique Investissement Collectif Citoyen a débuté en 2014 avec la mise à jour de la cartographie recensant tous les projets collectifs citoyens connus par le Centre de Ressources ainsi que la publication en ligne de nombreux outils et modèles de documents, mis à disposition par des porteurs de projets photovoltaïques collectifs. Quelques chiffres pour visites sur le site documents et outils téléchargés Près de 1000 personnes renseignées lors des permanences téléphoniques et par courriel Plus de 20 réunions et 20 réponses écrites aux sujets de concertations et consultations officielles ÉPICES, service de suivi de la production d énergie renouvelable Pour EPICES, 2014 a été une année charnière dans le développement de l outil de supervision créé par Hespul en Le service a poursuivi sa structuration sur les plans techniques et organisationnels pour préparer la croissance en nombre et en puissance des actifs suivis. Cette étape a permis de confirmer la collaboration avec la SEM SERGIES qui a fait d EPICES son outil de référence pour l exploitation de ses 140 sites photovoltaïques et ses 3 parcs éoliens via une convention signée pour deux ans et une promotion active de l outil vers ses partenaires. Sur un plan aussi technique que stratégique, il a été également décidé de développer une nouvelle version de l outil pour lever les barrières logicielles de l actuelle version. Cette décision permettra de positionner EPICES comme une solution complète avec le développement de fonctionnalités telles que : intégration d autres énergies (éolien, hydraulique...), télé-diagnostics, version multilingue, ergonomie améliorée, affichage grand public... Très attendue par nos clients et prospects, cette version verra le jour au cours de l été

5 L année 2014 a vu la création d un club des utilisateurs d EPICES destiné à créer un espace de partage de bonnes pratiques autour de l outil et de renforcer la proximité des usagers avec l équipe pour une bonne prise en compte des besoins servant l évolution du service. Les outils de communication se développent avec le lancement d une newsletter à destination des partenaires. La liste des clients s est également étoffée avec l arrivée de Vendée Énergie (Syndicat), Solareo (Exploitant privé), JIT Solaire (Mainteneur) totalisant près de 90 installations supplémentaires. Si ces évolutions confirment progressivement le bien-fondé de notre service, le contexte de l activité principalement lié au développement du photovoltaïque reste difficile pour l ensemble des acteurs de l exploitation et du suivi. Toutefois, 2014 a également annoncé l entrée d ENERCOOP, coopérative de fourniture d électricité renouvelable au capital de la filiale. Une bonne nouvelle augurant une riche année Zoom sur... La note «Autoconsommation : opportunité ou vraie fausse piste?» Profil de consommation, injection et soutirage du réseau Journée typique du mois de mars (Pmax consommée : 1,2kW puissance crête PV : 4kWc) Dans le contexte d une forte attente de la filière sur l autoconsommation et de la mise en place d un groupe de travail national, Hespul a publié une note de décryptage et de position, à destination des professionnels et des institutions. Note de décryptage L objet premier de cette note était de mettre d accord toutes les parties prenantes du groupe de travail sur la définition même de l autoconsommation et de l autoproduction, notions complémentaires dont les enjeux peuvent différer. L illustration de cette notion par un graphique a été reprise par plusieurs acteurs dont la Commission de Régulation de l Énergie (CRE) dans ses 41 recommandations pour le développement des réseaux intelligents ainsi que par la DGEC dans la rédaction du rapport final du groupe de travail. Note de position Le développement de l autoconsommation ne doit inciter ni à consommer plus, ce qui serait contradictoire avec les objectifs de maîtrise de l énergie, ni à réduire la puissance photovoltaïque installée, ce qui serait contraire aux objectifs de développement des énergies renouvelables : voici les principales recommandations émises par Hespul, qui ont été largement reprises dans le rapport final de la DGEC. Il en découle que c est l autoproduction «collective» notamment dans le secteur tertiaire qui doit être privilégiée, a contrario de l autoconsommation dans le résidentiel qui n a aucune raison d être soutenue. Ces recommandations sur un sujet à la mode sont pleinement raccord avec le travail de fond accompli par Hespul en 2014 sur la problématique des coûts de raccordement, l un des freins majeurs au développement du photovoltaïque pour lequel l autoconsommation n apporte qu une solution très partielle et de court terme. En témoignent sa présence régulière au sein du Comité de Concertation des Producteurs avec ERDF, ses réponses nombreuses et documentées aux consultations lancées par la Commission de Régulation de l Énergie et la participation active aux ateliers mis en place par cette dernière, par exemple sur le développement des réseaux intelligents, ou encore l assistance apportée à la Région Rhône- Alpes pour la définition de son Schéma Régional de Raccordement au Réseau des Énergies Renouvelables. 5

6 Planification urbaine Préfiguration Définition Réalisation FICHE PRATIQUE LES CHIFFRES CLES FICHE PRATIQUE PHOTOVOLTAIQUE ET RESEAU DE DISTRIBUTION FICHE PRATIQUE RESEAU DE CHALEUR ET BOIS-ENERGIEFICHE PRATIQUE BIO-CLIMATISME ET APPORTS SOLAIRES Le but de cette fiche est de fournir aux maîtres d ouvrages un socle de connaissances Cette fiche a pour objectif d apporter minimum des éléments permettant qui d assurer permettront la prise au maître en compte d ouvrage des apports solaires passifs dans Le but de cette fiche est de donner de visualiser aux maîtres rapidement d ouvrage la pertinence d aménagements un projet d aménagement. de la création urbains d un Ces connaissances réseau de chaleur se déclinent au sous la forme de règles des indications et des pistes bois de réflexion dans un projet pour intégrer d aménagement. au générales mieux Grâce et dans d outils au un maniement qui projet permettent de ratios d appréhender et de calculs au mieux les apports solaires Cette fiche a pour objectif de fournir au maître d ouvrage et à leur AMO un socle de passifs et certains autres éléments de l architecture bio-climatique. d aménagement la Production simples, Décentralisée l objectif est d Énergie d identifier (PDE) un périmètre et anticiper pertinent son pour réaliser un réseau de connaissances minimal en énergie. Basée sur quelques ratios et raisonnements chaleur, simples, raccordement au réseau public de distribution implanter d électricité. une chaufferie Pour bois illustrer et le cas la échéant démarche lancer une étude de faisabilité 1. Les grands principes de l architecture bio-climatique... p.2 elle devrait permettre, même à des non-spécialistes, et les concepts d appréhender présentés dans rapidement d un cette réseau fiche, il de a les chaleur été décidé au bois de ne sur présenter le périmètre que le adéquat. cas des 2. Choix du site à urbaniser... p.3 enjeux de l énergie dans les projets d aménagements. systèmes photovoltaïques (PV) qui constitue la façon la plus répandue de produire de 3. Orientation des bâtiments... p.6 l électricité d origine renouvelable 1. À en quel milieu moment urbain. créer un réseau de chaleur?... p.3 4. Répartition des surfaces vitrées... p.8 1. Estimer les consommations d électricité Le classement p.2du réseau de chaleur... p.9 5. Prise en compte des masques solaires... p.9 1. Préconisations concernant les 3. bâtiments Documents... utiles... p.2 2. Estimer la consommation de chauffage p Préconisations concernant le 4. réseau Pour aller public plus de loin distribution... d électricité p.4 et d eau chaude sanitaires des bâtiments p p.3 3. Le potentiel de production des énergies renouvelables... p.4 4. Le potentiel des énergies de récupération ou énergie fatale... p.7 5. Consommation d électricité : taux de couverture envisageable par une production décentralisée d électricité... p.7 6. Que conclure de tels écarts?... p.8 RAPPORT d activité 2014 Réseaux et planification énergétique L année 2014 a été marquée par plusieurs succès de taille en matière de montage de dossiers de candidature. Succès qui permettent à Hespul et à ses partenaires de bénéficier de co-financements conséquents pour étudier ou réaliser des projets ambitieux sur leurs territoires. Éco-urbanisme et politique énergétique L objectif qu Hespul s est fixé est de contribuer à la transition énergétique des territoires et d accompagner les collectivités qui souhaitent monter en compétences dans la prise en compte de l énergie dans leurs politiques et leurs opérations d aménagement urbain. Projet de Ville Intelligente à Grenoble City-Zen est un projet de type Smart-Cities co-financé par la Commission Européenne à hauteur de 25 millions d euros et dont l objectif est de réaliser un quartier exemplaire à Grenoble avec : l optimisation du réseau de chaleur, la rénovation énergétique de copropriétés et logements sociaux, le monitoring et l économie des flux d énergie. Schéma directeur de l énergie du Grand-Lyon Le projet européen Smart-City Transform, dont les partenaires français sont le Grand Lyon, ERDF et Hespul, vise à accompagner la prise en main par la collectivité, de sa politique énergétique, notamment dans la perspective d intégration de ses nouvelles compétences. Des ateliers réunissant des acteurs de la planification ont été organisés en 2014 afin de partager les pratiques et savoir-faire de chacun et de préfigurer le schéma directeur de l énergie de la Métropole. Une méthodologie de mise en place d un schéma de transition énergétique a été testée sur le quartier de la Part-Dieu, qui comprend la construction et la rénovation de m 2 de bureaux, logements et commerces à l horizon Un état des lieux de la consommation actuelle d énergie et des scénarios d évolution du mix énergétique au terme du projet ont été réalisés. L objectif des scénarios est un doublement de SHON (m 2 ) à consommation énergétique constante en Guide sur l énergie dans les projets d aménagement Ville de Grenoble dans les projets Prise en compte de Les et réseaux optimisation Les chiffres clés de l énergie de chaleur des réseaux de Prise en compte du bio-climatisme et le distribution dans un projet d aménagement bois-énergie et des apports solaires dans un projet dans d aménagement un projet dans d aménagement un projet d aménagement Étape 1 DE L URBANISME DE PLANIFICATION AUX PROJETS OPERATIONNELS Étape 2 Étape 3 Étape 4 Lyon Confluence HESPUL - Fribourg-en-Brisgau ErikHau HESPUL Écoquartier Langouet jpf17maren ZAC de Bonne Ville de Grenoble Hespul a participé au montage du dossier de candidature et assiste désormais la ville et la Métro de Grenoble pour la mise en œuvre de ce projet ambitieux mené en partenariat avec Amsterdam. Hespul a publié en 2014 un guide traitant de la prise en compte de l énergie dans les projets d aménagement. Ce guide s adresse aux petites et moyennes collectivités et a pour objectif de les accompagner à intégrer au mieux le thème de l énergie à chaque étape d aménagement, qu il s agisse d urbanisme de planification (Plan Local d Urbanisme) ou opérationnel (Zone d Aménagement Concerté, projet de rénovation urbaine,...). Ce guide rencontre un réel succès auprès des acteurs du secteur et va être édité par Le Moniteur en

7 L évolution des infrastructures et réseaux électriques intelligents L objectif de cette activité est de contribuer à l évolution des réseaux de distribution d électricité pour qu ils apportent des solutions concrètes de réduction des consommations et d accueil de la production renouvelable. Des études sont également réalisées sur d autres infrastructures de distribution d énergie : les réseaux de chaleur et les réseaux de distribution de gaz. Étude du procédé de méthanation Power to gas Popularisée en 2011 par le scénario négawatt, la méthanation permet de valoriser les surplus d énergie renouvelable en générant du méthane de synthèse (CH 4 ) obtenu par réaction entre de l hydrogène (H 2 ) produit par électrolyse de l eau et du gaz carbonique (CO 2 ). En 2014, Hespul a remporté, en équipe avec Solagro (Toulouse) et EE-Consultants (Lille), un appel d offre lancé par l ADEME, GrDF et GRT-Gaz pour réaliser une évaluation des technologies existantes et élaborer des recommandations qui ont été publiées par les commanditaires de cette mission. Mise en place d un réseau intelligent à Lyon Confluence «Contribuer à l évolution des réseaux de distribution d électricité pour des solutions concrètes de réduction des consommations et d accueil de la production renouvelable.» subvention européenne dans le cadre du projet de européen NEXT-Buildings, avance à grands pas. La flotte de véhicules électriques en auto-partage SUNMOOV, gérée par Véolia Transdev avec des bornes de recharge intelligentes, a été mise en service. Le dispositif de mesure et d affichage des consommations d énergie et d eau des logements de la Cité Perrache géré par Grand Lyon Habitat est désormais en fonctionnement. Projets de réseau intelligent à Lyon et à Grenoble En 2014, Hespul a poursuivi son implication aux côtés d acteurs majeurs du système électrique pour contribuer au projet Greenlys financé par l ADEME dont l objectif est la réalisation de «Démonstrateurs Smart Grid» sur Lyon et Grenoble. Outil de sensibilisation et de suivi de la consommation d électricité Le projet européen Empowering est mené par Hespul, GEG, le distributeur de gaz et d électricité de Grenoble, et l Agence Locale de l Énergie et du Climat. L objectif est de tester si les clients parviennent à réduire leurs factures d électricité en ayant accès à leurs données de consommation. Bâtiment Hikari Hespul a apporté en 2014 un soutien technique à la SPL Lyon- Confluence chargée du suivi opérationnel du projet de coopération internationale Lyon Smart Community et associant le Grand Lyon, le NEDO (organisme de l État japonais) et la société Toshiba. La construction par Bouygues Immobilier du bâtiment à énergie positive nommé HIKARI, également cofinancé par une Schéma Régional de Raccordement au Réseau des Énergies Renouvelables (S3RENR) de la Région Rhône Alpes Hespul a activement participé au processus de concertation organisé par la Direction Régionale de l Environnement, de l Aménagement et du Logement (DREAL) et le Réseau de Transport d Électricité (RTE) pour l élaboration du Schéma Régional de Raccordement au Réseau des Énergies Renouvelables (S3RENR) de la Région Rhône-Alpes. La participation d Hespul à cet exercice a été cofinancée par le projet européen Coopenergy qui a comme objectif de mettre en lien les collectivités régionales et locales afin de développer des plans d action collaboratifs en faveur des énergies renouvelables. 7

8 Accompagnement technique et territorial Les activités du pôle Accompagnement technique et territorial sont structurées autour de 3 axes complémentaires : l Espace, l expertise technique et l animation territoriale. Accompagnement Depuis 2013, l Espace du Rhône est «Point Rénovation Info Service» (PRIS), membre du réseau national mis en place par l État dans le cadre de son Plan de Rénovation Énergétique de l Habitat. L Espace Atelier COPROPRIÉTÉS Les conseillers de l Espace répondent aux questions techniques et financières sur l habitat, les économies d énergie, les énergies renouvelables et l éco-consommation. Ce service d intérêt général est financé par l ADEME et la Région Rhône-Alpes et est mutualisé avec l ALE de la Métropole de Lyon. Quelques chiffres pour contacts dont 457 personnes reçues en rendez-vous 56 permanences locales dans le Rhône visites sur 8 visites de logements exemplaires En 2014, Hespul a initié un nouveau format d intervention à destination des conseils syndicaux et des syndics : l Atelier technique. Le premier atelier a porté sur l ouverture du marché gaz et ses implications pour les copropriétés. Hespul est intervenue en collaboration avec l association de consommateurs «UFC Que choisir?». Une dizaine de copropriétés étaient présentes et ont pu obtenir des informations pratiques sur les démarches à réaliser, les points de vigilance et le cadre réglementaire. 8

9 L outil «Face à l augmentation du prix de l énergie, misez sur la rénovation performante.» En 2014, Hespul a travaillé sur le développement d une application en ligne Il s agit d un outil de sensibilisation grand public qui permet de comparer le retour sur investissement d une rénovation thermique, face à l augmentation du prix de l énergie. Elle vise la sensibilisation sur la rentabilité des rénovations basse consommation en intégrant les possibilités de financement notamment liées à l emprunt bancaire. Tous les paramètres sont modifiables : la facture annuelle avant travaux, la consommation après travaux, le pourcentage d augmentation du prix de l énergie, le coût des travaux, le choix de l énergie après travaux, le montant des aides financières, la durée et le taux d intérêt du prêt complémentaire à l Eco PTZ... Ecorénover est un outil gratuit et disponible pour tous en ligne. Animation territoriale : conseil et expertise pour tous Voyage d étude à Saint-Dié-des-Vosges Hespul accompagne les maîtres d ouvrages en dehors des particuliers (collectivités, entreprises, bailleurs sociaux, équipements touristiques, etc.) sur toutes les questions liées à l énergie, en toute indépendance vis-à-vis de fabriquants de matériel ou de fournisseurs d énergie. Cet accompagnement s appuie sur l ensemble des compétences présentes au sein de l association et permet de mettre en œuvre des actions de maîtrise de l énergie, de développer les énergies renouvelables ou plus globalement de mettre en place une politique énergétique. Hespul ambitionne d intervenir également : en amont des projets pour informer au mieux la maîtrise d ouvrage et l aider à passer la bonne commande au bon professionnel pour obtenir la meilleure prestation, en aval afin d analyser les consommations et les dysfonctionnements d un bâtiment ou d un système de production d énergies renouvelables. Cet accompagnement se concrétise par : des visites de sites exemplaires et des voyages d études, un accompagnement en amont des projets innovants en construction ou rénovation et d énergies renouvelables, une analyse des factures, des fonctionnements ou des dysfonctionnements, des animations liées au changement de comportement des usagers. En 2014, 40 projets ont été accompagnés, et 55 maîtres d ouvrages collectifs renseignés (collectivités, bailleurs, copropriétés, associations...). Nous travaillons avec un bailleur social sur la réalisation de guides à destination des usagers vivant dans un bâtiment à basse consommation d énergie. Grâce au programme européen Aïda, nous avons pu réaliser de nombreux retours d expériences qui sont disponibles sur le site internet d Hespul et mener plusieurs visites notamment sur des bâtiments très performants en paille. 9

10 Éducation et sensibilisation L éducation à l énergie, ou plus largement l éveil à la transition énergétique, nous amène à réfléchir sur deux axes centraux : «la sobriété» et «le changement de comportement». Le pôle éducation aborde ce questionnement par diverses activités intégrant l habitat, l alimentation, la mobilité et la consommation. Groupes de réflexion, «Défi Familles À Énergie Positive» 2014 Sobriété et changement de comportement Si de nombreuses solutions techniques voient le jour dans les domaines de la production et de l efficacité énergétique, la place de l être humain et de son épanouissement peuvent être un frein ou un moteur dans la transformation sociétale à laquelle notre projet associatif aspire. Il ne suffit donc pas d être branché pour participer à la transition énergétique, encore faut-il lui donner un sens dans sa vie au quotidien. Des mobilisations collectives «Le Climat dans notre assiette», «Au travail j y vais autrement», «Familles à énergie positive», «Défi écol énergie»... Hespul anime différents challenges afin de susciter une émulation de groupe et un enthousiasme à changer ses comportements. L objectif n est pas de donner des leçons mais d essayer de nouvelles pratiques. «Le Climat dans notre assiette», concours pour bien manger en réduisant son impact sur la planète, et «Au travail j y vais autrement», challenge pour ne plus faire de l autosolisme, ont été un succès avec des participations records. Le traditionnel «Familles à énergie positive» se renouvelle chaque année avec un «Susciter une émulation de groupe et un enthousiasme à changer ses comportements.» volet supplémentaire sur la mobilité. La plupart de ces défis sont mutualisés à l échelle régionale. Hespul propose un nouveau challenge pour les entreprises grâce à un projet européen. Il se déroulera dans les bureaux avec la participation des salariés. L objectif est de réduire les consommations d électricité et de chauffage par des changements de comportement au sein des entreprises. 10

11 Les éco-évènements Des formations ont été organisées à l attention des animateurs de MJC et centres sociaux pour les aider à faire évoluer les pratiques et la préparation de leurs évènements socio-culturels. À partir d expériences concrètes, les déchets, l alimention, la mobilité, ont été abordés en veillant à faciliter les changements de comportements. Graines de futur : quand l art et l énergie se rencontrent Daphné MADEC Les outils et les expositions Une actualisation des supports d animation se fait au cours de l année en fonction des opportunités mais aussi des besoins pour les animations. Écocups, expositions, roue de la fortune, quizz, jeux, appareils de mesure, checklists, etc. portant sur différents thèmes peuvent être mis à disposition des acteurs et des territoires. BD «Train-Train» Ce concours en direction d étudiants des domaines artistiques et scientifiques était l occasion pour Hespul d explorer de nouvelles façons d appréhender l imaginaire de la transition énergétique. En février, le jury a récompensé deux lauréats et leur a ainsi permis de réaliser leurs oeuvres et de les exposer au salon Expérimenta de Grenoble : Le mobilier urbain solaire «éolitale» Les courtes bandes dessinées humoristiques «Train Train». Les deux œuvres sont à présent disponibles en prêt pour vos lieux d exposition. Zoom sur... Familles à énergie positive au collège L humain face aux technologies Collège des Quatre Vents de l Arbresle Dans le cadre de la fête de la science, nous avons testé un nouveau type d animation, sous la forme d une mise en scène à deux voix, l une technicienne spécialiste des nouvelles technologies et l autre novice avec des questions d usagers. L objectif est d aborder les nouvelles technologies de la transition énergétique avec un regard critique et en replaçant l homme au centre du développement en invitant le public à ouvrir son regard sur le sens de ces outils dit intelligents. Depuis 2013, le défi «Familles à énergie positive» accueille des équipes de 4 e du Collège des Quatre Vents à l Arbresle. Une vingtaine d élèves de sept classes, accompagnés par leurs professeurs de technologie, ont joué le jeu en faisant des relevés de compteurs électriques chez eux. Le défi leur a permis d illustrer les cours de domotique en liant les aspects techniques des consommations d énergie aux usages et comportements. Certains élèves ont même réalisé une vidéo humoristique sur certains éco-gestes du quotidien. Cette année encore les professeurs du collège et leurs élèves sont repartis dans l aventure FAEP. Un défi similaire existe pour les écoles primaires : Défi Écol Énergie 11

12 Vie interne et réseaux Présence active sur le web Réseautez, réseautons! Le site est la porte d entrée de l association. Il redirige largement vers nos sites d information et Au-delà des sites web nous développons les newsletters ciblées, le référencement grâce à Google Adwords et la présence sur les réseaux sociaux, avec notamment un compte twitter qui cumule plus de 1000 followers. Suivez-nous! Essor de nos activités liées aux TIC Depuis 2008 Hespul mutualise un administrateur système et réseaux avec l association Amorce. Au fil du temps, la volonté de développer les Technologies de l Information et de la Communication (TIC), s est renforcée et deux développeurs ont rejoint Hespul. Cette vision stratégique des TIC est de plus en plus partagée par nos partenaires, Rhône- Alpes (IERA) et Agence Qualité Construction (AQC) notamment, qui nous confient la prise en charge et le développement de leurs systèmes d information. Une collaboration et une mutualisation riche d apprentissage pour Hespul. Vision pro-active et transversalité L organisation en mode projets porte ses fruits. Elle permet une meilleure vision des enjeux, des actions et une émulation au sein de l équipe, avec l émergence de nouvelles problématiques et de nouveaux partenariats. RAPPORT d activité 2014 Énergies renouvelables & efficacité énergétique Le travail en réseaux est inscrit dans les gènes d Hespul, pour qui le travail partenarial est la meilleure garantie de la qualité et de l efficacité de ses actions : au niveau local pour co-construire des projets avec les collectivités, les institutions, les associations relais et les simples citoyens, au niveau régional pour la mutualisation et l expertise avec les autres Espaces rhônalpins, au niveau national, notamment avec le Réseau pour la transition énergétique (CLER), le Réseau-Action-Climat, l association négawatt et bien d autres, pour démultiplier ses forces et renforcer son action sur des enjeux plus globaux, au niveau international et notamment européen pour innover et échanger les bonnes pratiques afin d accélérer le mouvement vers la transition énergétique. HESPUL 14 place Jules Ferry, Lyon Tél. : +33 (0) Courriel : Imprimé en Région Rhône-Alpes, avec des encres végétales, sur papier 100 % recyclé fabriqué en France Photographies : Hespul X Graphisme : H. Bories

Rapport. d activité. Energies renouvelables & efficacité énergétique

Rapport. d activité. Energies renouvelables & efficacité énergétique Rapport d activité 2011 Energies renouvelables & efficacité énergétique 2 Angela SAADE et programmes européens Emmeline BLONDEAU Emmanuelle FAYSSE * Marine JOOS Programmes européens Thierry MANCEAU Responsable

Plus en détail

Grand LYON, Rôle d une collectivité dans le développement d une Smart CITY Energie. 29 novembre 2013

Grand LYON, Rôle d une collectivité dans le développement d une Smart CITY Energie. 29 novembre 2013 Grand LYON, Rôle d une collectivité dans le développement d une Smart CITY Energie 29 novembre 2013 Pour le Grand LYON, une ville Intelligente c est. Une ville dans laquelle les nouvelles technologies

Plus en détail

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous.

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous. Madame, Monsieur, Dans un courrier électronique en date du 10 février 2014, vous nous avez interrogés en matière de transition énergétique et de lutte contre le changement climatique. Nous vous prions

Plus en détail

ERDF prend le virage technologique des Smart Grids

ERDF prend le virage technologique des Smart Grids Smart Grids, nos clients au cœur du réseau de demain ERDF prend le virage technologique des Smart Grids Association Carbon AT, Nantes, le 16 avril 2013 Régis LE DREZEN Regis.le-drezen@erdf-grdf.fr Film

Plus en détail

Participaient à la séance : Olivier CHALLAN BELVAL, Hélène GASSIN, Jean-Pierre SOTURA et Michel THIOLLIERE, commissaires.

Participaient à la séance : Olivier CHALLAN BELVAL, Hélène GASSIN, Jean-Pierre SOTURA et Michel THIOLLIERE, commissaires. Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 13 juin 2013 portant proposition d approbation du lancement du déploiement généralisé du système de comptage évolué de GrDF Participaient

Plus en détail

LES SYSTEMES ELECTRIQUES INTELLIGENTS AU SERVICE DE LA VILLE NUMERIQUE ET DURABLE

LES SYSTEMES ELECTRIQUES INTELLIGENTS AU SERVICE DE LA VILLE NUMERIQUE ET DURABLE LES SYSTEMES ELECTRIQUES INTELLIGENTS AU SERVICE DE LA VILLE NUMERIQUE ET DURABLE Thomas VILLARD Directeur de projets Systèmes Electriques Intelligents Anne CHATILLON Chef de projets Ville Durable Sommaire

Plus en détail

Agence Parisienne du Climat Guichet unique Plate-forme territoriale pour la transition énergétique

Agence Parisienne du Climat Guichet unique Plate-forme territoriale pour la transition énergétique Agence Parisienne du Climat Guichet unique Plate-forme territoriale pour la transition énergétique 1 Une structure inédite fortement partenariale sa gouvernance, ses moyens L'Agence Parisienne du climat

Plus en détail

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014 ERDF et la Transition Energétique CESE Nice le 23 avril 2014 1. ERDF et la distribution d électricité en France 2. La transition énergétique 3. ERDF dans la transition énergétique 4. En synthèse 1 ERDF

Plus en détail

AMENAGER LE TERRITOIRE POUR REDUIRE LES CONSOMMATIONS ENERGETIQUES. Boucle énergétique «BREST Rive Droite»

AMENAGER LE TERRITOIRE POUR REDUIRE LES CONSOMMATIONS ENERGETIQUES. Boucle énergétique «BREST Rive Droite» AMENAGER LE TERRITOIRE POUR REDUIRE LES CONSOMMATIONS ENERGETIQUES Boucle énergétique «BREST Rive Droite» Intervenants Sylvie MINGANT Responsable division Energie de Brest métropole océane 1er Vice-président

Plus en détail

Une approche globale et intégrée

Une approche globale et intégrée COHERENCE ENERGIES Une intervention indépendante au cœur c de la transition énergétique des territoires COHERENCE ENERGIES 42 rue Agache 59840 PERENCHIES Tel. : 03 20 00 38 72 Email : contact@coherence-energies.fr

Plus en détail

Choc de simplification

Choc de simplification Choc de simplification Le choc de simplification souhaité par le Président de la République rejoint les besoins identifiés par le Syndicat des énergies renouvelables qui a défini six grands axes de modernisation

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques Optimisez la gestion financière de votre association (Dossier réalisé par Laurent Simo, In Extenso Rhône Alpes) Les associations vivent et se développent dans un contexte

Plus en détail

Se raccorder à un réseau de chaleur

Se raccorder à un réseau de chaleur L habitat COMPRENDRE Se raccorder à un réseau de chaleur Le chauffage urbain peut-il être un moyen de diminuer la facture énergétique? Édition : décembre 2013 Pourquoi pas le raccordement À UN RÉSEAU DE

Plus en détail

Africa Smart Grid Forum Session B2. Le Projet de compteurs Linky en France. Marc Delandre marc.delandre@erdf.fr

Africa Smart Grid Forum Session B2. Le Projet de compteurs Linky en France. Marc Delandre marc.delandre@erdf.fr Africa Smart Grid Forum Session B2 Le Projet de compteurs Linky en France Marc Delandre marc.delandre@erdf.fr Chiffres clés d ERDF Production & trading Transport Distribution Commercialisation 35 millions

Plus en détail

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES Cahier des charges 2015 et 2016 Contexte Pour répondre aux enjeux énergétiques et environnementaux du secteur du bâtiment,

Plus en détail

Smartgrid: comment passer du démonstrateur au projet opérationnel?

Smartgrid: comment passer du démonstrateur au projet opérationnel? Smartgrid: comment passer du démonstrateur au projet opérationnel? - Qu entendre par «Smart grids»? - Des exemples concrets de démonstrateurs - Des solutions variées pour des enjeux différents - Comment

Plus en détail

Présentation et proposition d engagement. Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013

Présentation et proposition d engagement. Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013 COMMUNAUTE D AGGLOMERATION MARNE ET CHANTEREINE AGENDA 21 - DEVELOPPEMENT DURABLE PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL Présentation et proposition d engagement Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013 DE QUOI

Plus en détail

ERDF au service de la Transition Energétique en NPDC

ERDF au service de la Transition Energétique en NPDC ERDF au service de la Transition Energétique en NPDC Organisation territoriale Eléments clés du réseau de distribution du Nord-Pas de Calais (31/12/2012) Calais Saint Martin Boulogne Boulogne-sur-Mer Saint

Plus en détail

Appel à projets 5,2. Se déplacer Se nourrir Se loger Le reste

Appel à projets 5,2. Se déplacer Se nourrir Se loger Le reste Appel à projets " Plan Climat Régional» Soutien de l investissement participatif dans les énergies renouvelables et la maîtrise de l énergie au bénéfice des territoires 1 Contexte : Les grands objectifs

Plus en détail

«L apport des réseaux électriques intelligents»

«L apport des réseaux électriques intelligents» ENR et intermittence : l intégration dans les réseaux de distribution en France 18 avril 2013 Michèle Bellon, Présidente du directoire d ERDF «L apport des réseaux électriques intelligents» Les réseaux

Plus en détail

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE REGLEMENT D APPEL A PROJETS - 1 ère EDITION 2013 - «AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DU PATRIMOINE BATI» OUVERTURE DE L APPEL A PROJETS : 1 er juillet 2013

Plus en détail

Opération d Intérêt National

Opération d Intérêt National Opération d Intérêt National BtoB : BORDEAUX TO BRUSSELS! le 12 septembre 2014 Les Green Tech dans les projets urbains : opportunités de croissance dans les SmartGrids L Opération d Intérêt National dans

Plus en détail

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF :

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : Complément au chapitre VII «Valorisation du Patrimoine Régional et Projets Innovants» du cadre d intervention régional sur l habitat et le logement, adopté par délibération

Plus en détail

Pays Vallée de la Sarthe

Pays Vallée de la Sarthe PLAN D ACTIONS POUR LE CLIMAT ET LA TRANSITION ENERGÉTIQUE Contact Adeline Charré - 0 43 94 80 80 energie@vallee-de-la-sarthe.com Pourquoi se mobiliser contre le changement climatique? Une charte : pourquoi?

Plus en détail

L ÉNERGIE EN MAYENNE. Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers. Acteurs. de la transition énergétique. en Mayenne

L ÉNERGIE EN MAYENNE. Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers. Acteurs. de la transition énergétique. en Mayenne Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers Acteurs de la transition énergétique en Mayenne Les dépenses énergétiques en Mayenne sont de 1.5 million d euros par jour ou 550 millions d euros par

Plus en détail

)3,! 1 "" "/ %4 0 3 0 "). *3 0,). " 0 "- 5 *,!"#$%%$ &'!()"'$ *"' +%$ (), -$.$ / (%0.,/01"$ 2,'0*+ ) "). ))

)3,! 1  / %4 0 3 0 ). *3 0,).  0 - 5 *,!#$%%$ &'!()'$ *' +%$ (), -$.$ / (%0.,/01$ 2,'0*+ ) ). )) Ville et changement climatique Comprendre pour agir dans le Paris de 2020 !" ###!!" $%&$' %" $%" $'%" du Climat +)),$' %"& -).')' "'".'""/0,).")! 1))-.-%"+)) /.)"2"/ 0",).'""/),), )3,! 1 "" "/ %4 0 3 0

Plus en détail

22 juin 2016, INRIA Lyon

22 juin 2016, INRIA Lyon 22 juin 2016, INRIA Lyon Smart city / Ville intelligente : une introduction Grand Lyon Métropole Intelligente D OÙ VIENT LA VILLE INTELLIGENTE? HYGIÉNISTE TECHNOPHILE «GÉNIE URBAIN» SATURATION & ENGORGEMENT

Plus en détail

Cahier des charges pour le diagnostic d un réseau de chaleur

Cahier des charges pour le diagnostic d un réseau de chaleur Union sociale pour l habitat - ADEME AMORCE HABITAT ET TERRITOIRES CONSEIL Cahier des charges pour le diagnostic d un réseau de chaleur CONTRAT N T266 01 887 HABITAT ET TERRITOIRES CONSEIL Affaire suivie

Plus en détail

projet d une société d investissement dédiée au développement des énergies renouvelables sur la région Bretagne Présentation du projet

projet d une société d investissement dédiée au développement des énergies renouvelables sur la région Bretagne Présentation du projet projet d une société d investissement dédiée au développement des énergies renouvelables sur la région Bretagne Présentation du projet 1 Page 1 Contexte et ambitions pour les énergies renouvelables en

Plus en détail

Les Smart Grids, filière stratégique pour les Alpes-Maritimes

Les Smart Grids, filière stratégique pour les Alpes-Maritimes Les Smart Grids, filière stratégique pour les Alpes-Maritimes FAIRE AVANCER TOUTES LES ENVIES D ENTREPRENDRE Les Smart Grids, filière d avenir de la transition énergétique Centrale de pilotage Intégration

Plus en détail

Présentation d Energies POSIT IF et de ses interventions sur les segments de la rénovation énergétique et des EnR

Présentation d Energies POSIT IF et de ses interventions sur les segments de la rénovation énergétique et des EnR Energies POSIT IF» : Promouvoir, Organiser, Soutenir et Inventer la Transition énergétique en Ile-de-France Crédit photo : ARENE IDF Crédit photo : CLER Présentation d Energies POSIT IF et de ses interventions

Plus en détail

Audition ADEME. au Conseil d Orientation pour l Emploi. 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l ADEME

Audition ADEME. au Conseil d Orientation pour l Emploi. 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l ADEME udition DEME au Conseil d Orientation pour l Emploi 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l DEME Plan de la présentation Connaître et préparer l évolution des

Plus en détail

Proposition d amendements. ARC Association des Responsables de Copropriété

Proposition d amendements. ARC Association des Responsables de Copropriété Projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte Proposition d amendements ARC Association des Responsables de Copropriété 17 septembre 2014 1 Table des matières Amendement n

Plus en détail

STIMERGY. Data Centers distribués

STIMERGY. Data Centers distribués STIMERGY Data Centers distribués Nouvelles technologies de l énergie : positionnement de Tenerrdis Energie solaire Biomasse Géothermie Pompes à chaleur Hydraulique Smart grids Hydraulique Hydrogène Batteries

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires ENJEUX ENERGETIQUES Le Monde et la France L énergie dans les territoires * Bernard LAPONCHE (Données statistiques : Enerdata) 1 Monde : Consommation d énergie primaire (2008 : 12,2 milliards de tep) Energies

Plus en détail

Colloque ATEE, pôle DERBI et MPI à Toulouse, 14 octobre 2014

Colloque ATEE, pôle DERBI et MPI à Toulouse, 14 octobre 2014 Colloque ATEE, pôle DERBI et MPI à Toulouse, 14 octobre 2014 Sommaire! La démarche Smart grids de la CRE! Les recommandations de la CRE pour accompagner le développement des Smart grids 2 Une démarche

Plus en détail

de bord l énergie Énergie renouvelables 95-val-d oise Électricité 75-paris kwh % 94-val-de-marne Agriculture édition 2014

de bord l énergie Énergie renouvelables 95-val-d oise Électricité 75-paris kwh % 94-val-de-marne Agriculture édition 2014 DE TABLEAU de bord l énergie en île-de-france Énergies renouvelables Superficie Produits pétroliers Habitat 78-yvelines 95-val-d oise Électricité 92-hauts-de-seine m 2 93-seine-saint-denis Tep 75-paris

Plus en détail

Plateforme pour la rénovation énergétique pour tous (PRET) du Val-de-Marne

Plateforme pour la rénovation énergétique pour tous (PRET) du Val-de-Marne Le réseau francilien de lutte contre les précarités énergétiques Fiche Action Plateforme pour la rénovation énergétique pour tous (PRET) du Val-de-Marne Territoire concerné >> Département du Val-de- Marne

Plus en détail

Etude de faisabilité

Etude de faisabilité Etude de faisabilité Modèle de cahier des charges pour chaufferie dédiée Ce modèle de cahier des charges d étude de faisabilité a été réalisé dans le cadre de la Mission Régionale Bois-Energie Il est un

Plus en détail

URBANITES! Lausanne, 16 février 2015!

URBANITES! Lausanne, 16 février 2015! URBANITES Lausanne, 16 février 2015 Urbanistes dans la ville : enjeux de la formation savoirs, savoir-faire, savoir dire Antonio Da Cunha Professeur ordinaire Institut de géographie et durabilité Faculté

Plus en détail

Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports

Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports Jérôme CICILE Transports, Mobilité, Qualité de l Air ADEME Direction Régionale PACA ORT- Avril 2015 De l évaluation des filières énergétique

Plus en détail

Analyse du processus de décision des propriétaires rhônalpins en matière de rénovation énergétique :

Analyse du processus de décision des propriétaires rhônalpins en matière de rénovation énergétique : Analyse du processus de décision des propriétaires rhônalpins en matière de rénovation énergétique : des motivations à la réalisation des travaux Le contexte Suite au Grenelle de l Environnement, l Etat

Plus en détail

CNR. pionnier de la filière hydrogène renouvelable

CNR. pionnier de la filière hydrogène renouvelable CNR pionnier de la filière hydrogène renouvelable Barrage de retenue de Pierre-Bénite sur le Rhône Perspectives Frédéric Storck, Directeur de l Énergie Les énergies renouvelables sont depuis 80 ans le

Plus en détail

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Les services publics locaux de l environnement : des services discrets mais moteurs de développement Depuis leur mise en

Plus en détail

LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE : UN NOUVEAU DÉFI

LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE : UN NOUVEAU DÉFI LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE : UN NOUVEAU DÉFI IIIIIIII IIIIII 2 III IIII DÉPLACEMENTS PRIVÉS OU PROFESSIONNELS, DA À UTILISER UN VÉHICULE ÉLECTRIQUE. 2 MILLIONS FRANÇAISES À L HORIZON 2020. C EST EN EFFET L

Plus en détail

SOLIRA Solaire investissement local Rhône Alpes. Solaire investissement local Rhône Alpes

SOLIRA Solaire investissement local Rhône Alpes. Solaire investissement local Rhône Alpes Solaire investissement local Pourquoi? Face aux menaces sur la planète : bouleversements climatiques, tensions autour des ressources, fin programmée des énergies fossiles, accroissement des risques nucléaires...

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Un portail énergie / climat parisien

DOSSIER DE PRESSE Un portail énergie / climat parisien DOSSIER DE PRESSE Un portail énergie / climat parisien «En vue de la grande Conférence de l ONU Paris Climat 2015, le dispositif Solutions COP 21 lancé par le Comité 21 avec le Club France Développement

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

Ateliers 2011. Energie et territoires Vers des réseaux intelligents?

Ateliers 2011. Energie et territoires Vers des réseaux intelligents? Ateliers 2011 Energie et territoires Vers des réseaux intelligents? ENERGIE ET TERRITOIRES : VERS DES RESEAUX INTELLIGENTS? Atelier Promotion 2011 - IHEDATE CONTEXTE : Dérèglements climatiques et énergie

Plus en détail

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

Étude sur le potentiel du stockage d énergies

Étude sur le potentiel du stockage d énergies Vendredi 14 novembre 2014 Document produit par ENEA Consulting I 89 rue Réaumur, 75002 Paris I +33 (0) 1 82 83 83 83 I www.enea-consulting.com ENEA Consulting Identité Société de conseil indépendante de

Plus en détail

Atelier énergies. Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique

Atelier énergies. Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique CONGRÈS DES ECO-TECHNOLOGIES POUR LE FUTUR 2012 Atelier énergies Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique 14 juin 2012 Lille

Plus en détail

Présentation de la SEM «Energies POSIT IF» :

Présentation de la SEM «Energies POSIT IF» : Réunion régionale sur les outils de l'efficacité énergétique dans le secteur du bâtiment Présentation de la SEM «Energies POSIT IF» : (Promouvoir, Organiser, Soutenir et Inventer la Transition énergétique

Plus en détail

Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés

Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés L Ef f icacité Énergétique et Environnementale en action sommaire Pages 4-5 Vos enjeux Pages 6-7 Une offre globale Pages 8-9 Notre

Plus en détail

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro SOMMAIRE Écoutez vos envies d économies d énergie............ 3 Un éco-prêt à taux zéro, quel intérêt?................. 4 Une palette

Plus en détail

FINANCE PME «Mieux maîtriser la gestion pour améliorer ses résultats»

FINANCE PME «Mieux maîtriser la gestion pour améliorer ses résultats» FINANCE PME «Mieux maîtriser la gestion pour améliorer ses résultats» PHASE I : FORMATION COLLECTIVE PHASE II : ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUEL PHASE I PROGRAMME DE FORMATION FINANCE PME «Mieux maîtriser la

Plus en détail

COMPTE RENDU DE WORKSHOP

COMPTE RENDU DE WORKSHOP COMPTE RENDU DE WORKSHOP Date 23/02/2015 :Lieu : AME Rédigé par : M. Chouiter Objet : Première session du groupe de réflexion portant sur l insertion du véhicule électrique en Martinique. Structures présentes:

Plus en détail

Projet de Loi de programmation sur la Transition énergétique. Tires II, III et IV : propositions de la Conférence des Présidents d Université PROJET

Projet de Loi de programmation sur la Transition énergétique. Tires II, III et IV : propositions de la Conférence des Présidents d Université PROJET Projet de Loi de programmation sur la Transition énergétique Ces propositions sont élaborées à partir du plan commenté du projet de loi en date du 10 décembre 2013 (http://www.developpement durable.gouv.fr/img/pdf/2013

Plus en détail

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos économies d énergie l éco-prêt à taux zéro SOMMAIRE Écoutez vos envies d économies d énergie............ 3 Un éco-prêt à

Plus en détail

Dossier de presse. La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR. Contact presse. Service.presse@edf-en.com

Dossier de presse. La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR. Contact presse. Service.presse@edf-en.com Dossier de presse La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR Contact presse Service.presse@edf-en.com Manon de Cassini-Hérail Manon.decassini-herail@edf-en.com Tel. : 01 40 90 48 22 / Port.

Plus en détail

PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE

PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE Contribution du SER au Plan de performance énergétique des logements 2 ( ) «La rénovation thermique des logements

Plus en détail

Mobilités : connaître pour mieux agir. Présentation du projet Octobre 2014 Projet co-financé par l Ademe

Mobilités : connaître pour mieux agir. Présentation du projet Octobre 2014 Projet co-financé par l Ademe Mobilités : connaître pour mieux agir Présentation du projet Octobre 2014 Projet co-financé par l Ademe 1 A propos mobi-lise est un projet de recherche qui vise à : Accroître la compréhension des pratiques

Plus en détail

APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS D AVENIR EDITION 2010

APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS D AVENIR EDITION 2010 Direction des Investissements d Avenir Direction Villes et Territoires Durables Service Bâtiment Direction Recherche et Prospective Service Recherche et Technologies avancées APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET

Plus en détail

Auto-consommation des Energies renouvelables. Atelier 56watt du 2 juillet 2015 à Vannes

Auto-consommation des Energies renouvelables. Atelier 56watt du 2 juillet 2015 à Vannes Auto-consommation des Energies renouvelables Atelier 56watt du 2 juillet 2015 à Vannes 1 Etat des lieux Chaleur renouvelable : en auto-consommation Solaire Thermique : production d eau chaude à l aide

Plus en détail

Une situation géographique proche de la capitale.

Une situation géographique proche de la capitale. Issy-les-Moulineaux, une ville innovante et attractive Une situation géographique proche de la capitale. Issy-les-Moulineaux accueille des sièges sociaux d entreprises prestigieuses : Microsoft, Bouygues

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

Présentation du Fonds d investissement pour les énergies renouvelables Journées PCET 15 Avril 2014

Présentation du Fonds d investissement pour les énergies renouvelables Journées PCET 15 Avril 2014 Présentation du Fonds d investissement pour les énergies renouvelables Journées PCET 15 Avril 2014 Présentation du fonds OSER est un fonds de nouvelle génération réunissant des capitaux publics et privés:

Plus en détail

BLEU CIEL D EDF, L EXPERTISE D EDF AU SERVICE DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE

BLEU CIEL D EDF, L EXPERTISE D EDF AU SERVICE DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE 26 FEVRIER 2013 BLEU CIEL D EDF, L EXPERTISE D EDF AU SERVICE DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE Contact presse : Colette Génin Tél : 01 44 82 48 84 e-mail : edf-presse@consultants.publicis.fr www.edf.fr EDF SA au

Plus en détail

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids L attractivité de PACA pour le développement des smart grids FORUM OCOVA 16 septembre 2014 Page 1 Les smart grids : une ambition pour la France Objectifs de la feuille de route du plan industriel Consolider

Plus en détail

Jeudi 9 décembre 2010. Fanny DUPUIS 04 67 22 86 46 /// 06 07 75 52 82 dupuis.fanny@cr-languedocroussillon.fr

Jeudi 9 décembre 2010. Fanny DUPUIS 04 67 22 86 46 /// 06 07 75 52 82 dupuis.fanny@cr-languedocroussillon.fr Jeudi 9 décembre 2010 La Région et la Banque européenne d investissement lancent un fonds d investissement pour le photovoltaïque en partenariat avec trois banques régionales Le toit du chai viticole du

Plus en détail

Consultation sur le livre blanc du financement de la TEE Préparation de la conférence bancaire et financière : Contribution de la Caisse des Dépôts

Consultation sur le livre blanc du financement de la TEE Préparation de la conférence bancaire et financière : Contribution de la Caisse des Dépôts 24 janvier 2014 Consultation sur le livre blanc du financement de la TEE Préparation de la conférence bancaire et financière : Contribution de la La place sa priorité stratégique «Transition Énergétique

Plus en détail

AQUACIAT2 HYBRID LA SOLUTION BI-ÉNERGIES COMPACTE PAC & CHAUDIÈRE GAZ. Puissances frigorifiques et calorifiques de 45 à 80 kw

AQUACIAT2 HYBRID LA SOLUTION BI-ÉNERGIES COMPACTE PAC & CHAUDIÈRE GAZ. Puissances frigorifiques et calorifiques de 45 à 80 kw COMMERCIALISATION 2 ÈME TRIMESTRE 2014 C O N F O R T Q U A L I T É D A I R O P T I M I S A T I O N É N E R G É T I Q U E PAC & CHAUDIÈRE GAZ AQUACIAT2 HYBRID Puissances frigorifiques et calorifiques de

Plus en détail

AMENAGEMENT DE PARIS SACLAY

AMENAGEMENT DE PARIS SACLAY AMENAGEMENT DE PARIS SACLAY Paris Saclay, un territoire du Grand Paris Paris Saclay, état initial de la frange sud du Plateau de Saclay N 1 km SACLAY CEA SAINT- AUBIN Soleil Supélec Danone Thales IOGS

Plus en détail

Cycle professionnel «Développeurs Territoriaux» Octobre 2015-juin 2016

Cycle professionnel «Développeurs Territoriaux» Octobre 2015-juin 2016 Cycle professionnel «Développeurs Territoriaux» Octobre 2015-juin 2016 1 Les partis pris méthodologiques Privilégier la participation active pour une co-production Sont privilégiées les approches et méthodologies

Plus en détail

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011 Club de l automation EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique 31 mars 2011 Agenda Présentation synthétique du groupe EDF et l efficacité énergétique Le dispositif CEE Zoom sur Netseenergy 2 -

Plus en détail

Prenez part au changement. Opérateur d électricité et de gaz

Prenez part au changement. Opérateur d électricité et de gaz Prenez part au changement Opérateur d électricité et de gaz Edito Après 60 ans de monopole, vous êtes désormais libre de choisir votre opérateur d énergie. Accrédité par le Ministère de l Economie, des

Plus en détail

ASSEMBLAGE DE NOEUDS SOCIO-ÉNERGÉTIQUES : CHAINES DE DÉCISIONS ET APPROCHES EXTRA- ELECTRIQUES

ASSEMBLAGE DE NOEUDS SOCIO-ÉNERGÉTIQUES : CHAINES DE DÉCISIONS ET APPROCHES EXTRA- ELECTRIQUES ASSEMBLAGE DE NOEUDS SOCIO-ÉNERGÉTIQUES : CHAINES DE DÉCISIONS ET APPROCHES EXTRA- ELECTRIQUES PCEHT Séance 3 Gilles Debizet Université de Grenoble 1 UMR PACTE (CNRS, IEP, UPMF, UJF) 16/04/13 DEBIZET PCEHT

Plus en détail

Le futur compteur communicant gaz. Tout savoir sur...

Le futur compteur communicant gaz. Tout savoir sur... Le futur compteur communicant gaz Tout savoir sur... Votre distributeur de gaz naturel GrDF, Gaz Réseau Distribution France, est la filiale du groupe GDF SUEZ chargée de la gestion du réseau de distribution

Plus en détail

Compte Rendu Journée de lancement PCT Cœur de Flandre. Michel GILLOEN (Président Pays Cœur de Flandre)

Compte Rendu Journée de lancement PCT Cœur de Flandre. Michel GILLOEN (Président Pays Cœur de Flandre) Compte Rendu Journée de lancement PCT Cœur de Flandre 103 participants au matin Introduction de la journée de lancement Michel GILLOEN (Président Pays Cœur de Flandre) Le Plan Climat Territorial s intègre

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) Former des urbanistes Le master Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) s appuie sur

Plus en détail

L éco-prêt à taux zéro individuel, en métropole

L éco-prêt à taux zéro individuel, en métropole Comprendre TRAVAUX DE RÉNOVATION L éco-prêt à taux zéro individuel, en métropole Pour vous aider à financer les travaux de rénovation énergétique de votre logement L éco-prêt à taux zéro est un dispositif

Plus en détail

FORUM CANTONAL SUR LES ENERGIES LOCALES JEUDI 18 AVRIL 2012. Compte-Rendu

FORUM CANTONAL SUR LES ENERGIES LOCALES JEUDI 18 AVRIL 2012. Compte-Rendu Geneviève BLANC Conseillère Générale du Canton d Anduze Hôtel du Département 30044 Nîmes cedex 9 Tél : 04.66.76.76.65 FORUM CANTONAL SUR LES ENERGIES LOCALES JEUDI 18 AVRIL 2012 Compte-Rendu Intervenants

Plus en détail

Région Rhône Alpes Charbonnières les Bains Cession en vue de la reconversion de l ancien siège de la Région

Région Rhône Alpes Charbonnières les Bains Cession en vue de la reconversion de l ancien siège de la Région Région Rhône Alpes Charbonnières les Bains Cession en vue de la reconversion de l ancien siège de la Région CONSULTATION OPERATEURS PHASE 1 Candidatures Règlement de la consultation 12 janvier 2012 SOMMAIRE

Plus en détail

NOTE A L ATTENTION DE MONSIEUR LE FORMATEUR. Aspects financiers

NOTE A L ATTENTION DE MONSIEUR LE FORMATEUR. Aspects financiers Luxembourg, le 8 novembre 2013 NOTE A L ATTENTION DE MONSIEUR LE FORMATEUR Aspects financiers Volet 2 : Aides financières dans le domaine de la promotion des énergies renouvelables et de l efficacité énergétique

Plus en détail

Réseau de chaleur de Beauvais

Réseau de chaleur de Beauvais Réseau de chaleur de Beauvais Témoignage d un d abonné Gabriel CANTEINS Chargé de mission développement durable 22/11/2010 (v2) 1/13 Réseau de chaleur de Beauvais (témoignage) Rendez-vous de l ADEME 25

Plus en détail

Atelier 21. Christophe MILIN : Economiste, ADEME. Nathalie ROTURIER : Directrice Plan 100 000 logements, Région Nord Pas-de-Calais

Atelier 21. Christophe MILIN : Economiste, ADEME. Nathalie ROTURIER : Directrice Plan 100 000 logements, Région Nord Pas-de-Calais Atelier 21 ARTICULATION TERRITORIALE ET PARTENARIALE D UN SERVICE INTÉGRÉ DE LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DU PARC PRIVÉ: EXEMPLE EN RÉGION NORD PAS DE CALAIS Christophe MILIN : Economiste, ADEME Nathalie

Plus en détail

LA TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 20 juin 2014 De la part de Stéphane Le Foll

LA TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 20 juin 2014 De la part de Stéphane Le Foll LA TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 20 juin 2014 De la part de Stéphane Le Foll Le projet de loi de programmation pour la transition énergétique, dont les grands axes ont été présentés mercredi 18 juin

Plus en détail

Axes de travail et plan d action 2015

Axes de travail et plan d action 2015 19 novembre 2014 Axes de travail et plan d action 2015 SOMMAIRE Introduction... 3 Partager l information sur les métiers, l emploi et la formation professionnelle en LR ; être plus utile et plus accessible...

Plus en détail

3 ème édition. Dossier de présentation

3 ème édition. Dossier de présentation 3 ème édition Dossier de présentation Les trophées Cet événement national et annuel a pour objectif d accompagner les dirigeants de PME-PMI dont les innovations sont en adéquation avec les attentes sociétales

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et Plan Climat Energie Territorial GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et énergétiques? Plan de la réunion

Plus en détail

L éco-prêt à taux zéro ou éco-ptz

L éco-prêt à taux zéro ou éco-ptz Imprimé avec des encres végétales sur du papier PEFC par une imprimerie détentrice de la marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les filières agréées. La certification

Plus en détail

«ÉCO-SOLIDAIRE» LE DISPOSITIF LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES

«ÉCO-SOLIDAIRE» LE DISPOSITIF LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION La Réunion île solaire, terre d'innovation Reunion island, innovation land LE DISPOSITIF «ÉCO-SOLIDAIRE» PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES

Plus en détail

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2 Initiative du CICM Proposition au Sommet de la GR "Green Deal en vue d une politique énergétique et climatique efficiente dans la GR en coopération avec les PME de l artisanat" L Artisanat de la Grande

Plus en détail

Schneider Electric. Le spécialiste mondial de la gestion de l énergie. Schneider Electric France mai 2014

Schneider Electric. Le spécialiste mondial de la gestion de l énergie. Schneider Electric France mai 2014 Schneider Electric Le spécialiste mondial de la gestion de l énergie Un positionnement affirmé Production et transmission Eolienne Solaire Hydraulique Carburant bio Hydrocarbure Nucléaire Gestion de l

Plus en détail

Contribution à la Concertation du Gouvernement

Contribution à la Concertation du Gouvernement Contribution à la Concertation du Gouvernement 06 Janvier 2011 Le Groupement des Métiers du Photovoltaïque de la Fédération Française du bâtiment (GMPV) regroupe, au sein de la FFB, les entreprises notamment

Plus en détail

Financement des investissements en faveur du développement des énergies renouvelables

Financement des investissements en faveur du développement des énergies renouvelables Financement des investissements en faveur du développement des énergies renouvelables *** Appel à projets en direction des établissements bancaires : le prêt «Energies renouvelables en Poitou-Charentes»

Plus en détail

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE, UNE PRIORITÉ POUR LA MARTINIQUE La Martinique

Plus en détail

Grenoble ZAC de Bonne

Grenoble ZAC de Bonne Grenoble Evaluation énergétique 2010/2011/2012 Séminaire, directeurs de coopératives d HLM janvier 2014 4 rue Voltaire, 38000 Grenoble 04 76 00 19 09 www.alec-grenoble.org Association créée en 1998 En

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014 CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» I.Contexte : Convaincue de l intérêt stratégique de l innovation pour le renforcement de la compétitivité des entreprises, la a lancé un appel

Plus en détail