Mais qu est ce qu ont bien pu nous apporter les systèmes WYSIWYG?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mais qu est ce qu ont bien pu nous apporter les systèmes WYSIWYG?"

Transcription

1 Cahiers GUTenberg n 27 juillet Mais qu est ce qu ont bien pu nous apporter les systèmes WYSIWYG? Conrad TAYLOR y Traduit de l anglais par le CFTTR z Abstract. WYSIWYG Desktop Publishing Has Duped Us A Typogapher Pleads His Case! 1 Please Turn Over. Résumé. Leurré par les systèmes WYSIWYG, un typographe plaide sa propre cause! En nous donnant l illusion de pouvoir tout maîtriser, les systèmes WY- SIWYG nous ont-ils amené à réduire nos exigences en matière de qualité typographique? Bien que les logiciels de PAO permettent un «bricolage» typographique interactif, ils ne nous donnent aucun contrôle sur les actions par défaut des algorithmes de composition et ne peuvent donc produire de manière efficace et automatique la typographie de qualité que Cet article est paru dans le SEYBOLD Report, volume 26, numéro 2, 30 septembre 1996, pages 1-12, sous le titre anglais What has WYSIWYG done to us? Il est reproduit ici avec les aimables autorisations de l auteur et de Steve Edward, rédacteur en chef de SEYBOLD Report (voir page 6). Si les pages de cet article ne respectent pas toujours les idéaux de Conrad Taylor, elles illustreront peut-être son point de vue. Nous avons tenté, manuellement, de soigner la typographie, ce qui est toujours une rude tâche mais peut-être moins, grace à LATEX, que si nous avions utilisé d autres outils plus intéractifs mais moins automatisés! Nous attendons, nous aussi avec impatience, une solution encore plus automatisée. [NDLR] y Conrad Taylor est formateur, rédacteur et consultant en graphisme, en production de presse écrite et en publication électronique. Il travaille en Grande-Bretagne et en Scandinavie. Rédacteur en chef de IDeAs, il rédige le bulletin de l Information Design Association. Il est également rédacteurcorrespondant du magazine Office Publishing publié par Popular Communication Courses (Suède) et membre du Committee of the British Computer Society s Electronic and Multimedia Publishing Specialist Group. On peut le contacter en Grande-Bretagne au [44] z Traduction réalisée dans le cadre d une convention entre l IRISA et le Centre de Formation des Traducteurs, Terminologues et Rédacteurs de l Université de Rennes II ; certains détails ont été revus par Jacques André (Irisa, Rennes) et Alan Marshall (Musée de l Imprimerie, Lyon). 1. This paper is a translation of the paper: Conrad Taylor, "What has WYSIWYG done to us", SEYBOLD Report, volume 26(2), 30 September 1996, pp. 1 12

2 6 Conrad Taylor l on attendait auparavant des compositeurs de métier. Pour parvenir à de bons résultats typographiques, il est souvent nécessaire de corriger manuellement les coupures de lignes alors qu il devrait être possible d utiliser les capacités de l informatique pour parvenir à un résultat semblable. Alors que la publication via le Web s annonce comme étant aussi importante de nos jours que l a été naguère l invention de la PAO, les typographes craignent que les problèmes de composition ne soient à nouveau laissés de côté. Conrad Taylor, typographe, illustrateur, graphiste, formateur et rédacteur en chef, entre autres, plaide ici non seulement pour de meilleurs algorithmes de césure et de justification, mais aussi pour la création d un lieu où les utilisateurs de logiciels de PAO pourraient dialoguer avec les vendeurs, où il serait possible d expliquer pourquoi une bonne typographie est essentielle et faire remarquer que la typographie ne se réduit pas à des caractères. Abstract. WYSIWYG Desktop Publishing Has Duped Us A Typogapher Pleads His Case! Has WYSIWYG s illusion of control seduced us into lowering our expectations and typographic standards? Although desktop pubishing programs allow us to fiddle interacively with typographic details, they do not allow us to control the default behaviors of the composition algorithms to deliver efficiently and automatically the kind of quality typography formerly expected of trade compositors. Achieving good typographic results often requires making manual decisions on how to break lines of text. There should be a way to use computer power to achieve similar results. Now, as we make a leap toward Web publishing that in some way resembles the leap to desktop publishing, there is a fear among typographic designers that text composition issues will again be left unsolved. Conrad Taylor, a typographer, illustrator, designer, trainer and editor, among other things, here pleads the case not only for better algorithms for hyphenation and justification, but also for a place where users of publishing software can talk to vendors, where the case for good typography can be made and where the point can be made that typography is more than just typefaces. Les publications Seybold 2 traitent depuis plus de 25 ans des principaux aspects, produits et sociétés liés à l emploi des ordinateurs dans les Arts graphiques. Le Seybold Report on Publishing Systems parait 22 fois par an et traite des systèmes d édition pour les revues, les journaux et la PAO. Le mensuel Seybold Report on Internet Publishing détecte les nouvelles technologies et les produits emmergeants en liaison avec les publications sur l Internet ou le Web. Le bulletin Seybold News & Views on Electronic Publishing est un hebdomadaire synoptique de toutes les annonces, nouvelles et manifestations en édition électronique. Pour plus amples renseignements, consulter la page web à 2. Texte «publicitaire» en échange du droit de traduction et de copie de cet article [NDLR].

3 Mais qu est ce qu ont bien pu nous apporter les systèmes WYSIWYG? 7 1. Introduction Pendant onze ans, j ai participé avec enthousiasme à la révolution de la PAO et en ai fait la propagande. Mais aujourd hui, je veux me pencher sur la manière dont nous avons été leurrés par l illusion que donnent les systèmes WYSIWYG 3 de pouvoir tout maîtriser, sur la réduction de nos exigences en matière de qualité typographique et sur la grande confusion qui règne maintenant dans le monde des Arts graphiques quant à la répartition des rôles. Pour obtenir une bonne typographie, il ne suffit pas d avoir des caractères de qualité. Il faut aussi que les logiciels de PAO aient de meilleurs algorithmes de composition, tant pour les supports papier que pour le Web La vieille méthode : galées et cire chaude Il y a douze ans, ma femme Sang-usa et moi partagions un travail de graphiste/maquettiste pour un petit magazine, Inside Asia, et faisions d autres travaux pour des organisations bénévoles. À cette époque, composer caractère par caractère un texte pour l imprimer nécessitait de : étudier le texte pour en comprendre l organisation des idées et, en cas d ambiguïté, vérifier auprès de l auteur ou du secrétaire de rédaction. choisir les caractères à employer d après les catalogues de fondeurs ; ceux-ci ne montrant que quelques échantillons pour chaque caractère, il fallait faire preuve d imagination pour deviner quelle taille et quel interlignage seraient les plus appropriés ; il fallait parfois dessiner une mise en page et calibrer pour faire tenir le texte dans un espace donné, ou encore aviser les rédacteurs que le texte aurait besoin d être réduit ; préparer la copie en inscrivant dans la marge et à l encre rouge des directives telles que «Stempel Garamond 11/1316 picas, espacement légèrement condensé, justifié». D autres annotations avaient la forme de signes cabalistiques que tous les graphistes, compositeurs et correcteurs d épreuves comprenaient alors (ce qui n est hélas plus le cas!) ; livrer le manuscrit à l atelier de composition, où un compositeur tapait le texte sur la machine à composer, traduisant nos annotations en balises 3. Mot à mot, WYSIWYG est l acronyme de What you see is what you get «Ce que vous voyez est ce que vous obtenez» et désigne les systèmes interactifs de PAO. Nous préférons garder l acronyme anglais plutôt que d utiliser la traduction souvent proposée : «tel écrit tel écran»! [NDLR]

4 8 Conrad Taylor en fonction du type de composeuse utilisée (par exemple, une Compugraphic EditWriter, une Itek Quadritek ou une Mergenthaler Linotron 202, chaque machine ayant son propre langage de codage des instructions de formatage) ; faire flasher par une photocomposeuse le texte composé et obtenir un bromure, rouleau continu et non paginé on avait alors le premier aperçu de la typographie ; l impression était renvoyée par porteur au studio et servait d «épreuve en placard» ; celle-ci y était lue attentivement pour contrôler : a) les «coquilles» (c est-à-dire les erreurs dues à des fautes de frappe), b) les endroits où les instructions typographiques n avaient pas été respectées, c) les problèmes de sauts de lignes, les mauvaises césures et la justification ; éventuellement pour les grands textes, coller une photocopie de la galée sur des gabarits de mise en page afin de vérifier la pagination et les sauts de colonnes ; renvoyer l épreuve corrigée aux compositeurs qui effectuaient alors les modifications sur leurs écrans et flashaient un nouveau bromure ; tout ceci revenait enfin au studio pour une nouvelle vérification ; avec un peu de chance, il n y avait pas besoin de nouvelles corrections ; assembler enfin la maquette en paraffinant le dos du bromure, en le découpant au cutter et en le fixant à la maquette ; parfois, il nous arrivait de dessiner un cadre de réserve pour montrer aux monteurs où ils devaient insérer une photo ; dans certains cas, ces photos étaient déjà tramées et alors nous devions les découper et les coller à l endroit choisi Cybernétique typographique Au milieu des années 1980, j ai moi-même travaillé de cette façon en tant que graphiste et typographe avec des prestataires en composition ; trois problèmes m agaçaient particulièrement. Absence de visualisation. Je souhaitais voir plus rapidement le résultat de mes décisions quant au graphisme. De ce point de vue là, l utilisation de machines à composer représentait un recul par rapport au plomb. Au moins, lorsque nous assemblions manuellement des types, nous pouvions nous rendre compte immédiatement de la mise en page ; on pouvait rapidement corriger la morasse et retoucher la mise en page sur le marbre en insérant ou en enlevant interlignes et autres espaces.

5 Mais qu est ce qu ont bien pu nous apporter les systèmes WYSIWYG? 9 Division des lignes médiocre. Avec les premières photocomposeuses, le compositeur devait décider où couper chaque ligne, effectuant manuellement les césures, si nécessaire. Depuis le milieu des années 1970, les machines sont équipées d algorithmes de justification et de césure, ce qui a augmenté de façon spectaculaire la productivité, notamment lorsqu il faut traiter du texte fourni sur support magnétique (bande ou disque). Mais alors la qualité des sauts de lignes a diminué. Je perdais énormément de temps à demander des modifications de ligne mal justifiées. Inefficacité. Le plus frappant, c était l inefficacité et la redondance du système. En effet, un graphiste devait effectuer un marquage sur le manuscrit, puis le compositeur devait marquer le fichier électronique avec des codes de contrôle. Pour une publication régulière comme Inside Asia, nous pouvions faciliter le travail du graphiste grâce à des tampons en caoutchouc. Nous avons aussi conçu un procédé de marquage générique ; il s agissait de marquer le texte suivant sa fonction (par exemple «soustitre») et de donner au compositeur une feuille de style décrivant la typographie à appliquer à chaque entité de texte. Par contre, des textes uniques exigeaient des directives plus détaillées laborieusement rédigées à la main. Ces problèmes constituent ce que j appellerais «la cybernétique du graphisme» la cybernétique étant la science de l interactivité : maîtriser, communiquer et avoir un retour de l information. Je voulais toujours plus de retour, plus de maîtrise, et tout de suite. C est alors qu à une exposition en novembre 1985, j ai vu mon premier Macintosh et des polices Helvetica et Times reconnaissables à l écran. Avec une interactivité immédiate, même si la résolution était mauvaise et si le logiciel Adobe Type Manager ne permettait pas déjà d éviter les effets d escalier! Avec cette machine, j allais pouvoir effectuer les modifications de façon interactive et voir le graphisme évoluer devant mes yeux. Waow! Cependant, en adoptant ce nouvel outil, n aurions nous pas abandonné quelque chose d essentiel? 1.3. Le tournant du début des années 1980 La rencontre de l informatique et de la composition était inévitable, mais au début des années 1980 nous ignorions la manière dont cela se produirait. Suite à l invention du traitement de texte (vers 1964), l informatique était de plus en plus prisée pour la manipulation de textes, bien que sa diffusion dans le

6 10 Conrad Taylor monde de l édition et de l impression ne se soit accélérée qu à partir des années Même à cette époque, il y avait un monde entre le logiciel utilisé par les auteurs et les rédacteurs pour préparer leurs textes et les machines que les compositeurs utilisaient pour les photocomposer. Cet écart s est creusé du fait de la fragmentation du marché entre des dizaines de fabricants de photocomposeuses, chacune possédant son propre langage de balisage et parfois même son propre format de disquette. À partir de la fin des années 1970, des éditeurs et informaticiens audacieux ont tenté de combler cet écart grâce à des systèmes permettant à l auteur, au rédacteur ou au graphiste de contrôler à partir de son micro le produit de la composition. Voici cinq de ces approches (les systèmes WYSIWYG dominant aujourd hui le marché n étant alors qu une approche parmi d autres). Photocomposition en différé. Les fabricants de photocomposeuses vendaient très cher les stations de travail des compositeurs ; il existait donc un créneau pour les sociétés capables d écrire des programmes pour des micro-ordinateurs configurés sous DOS ou CP/M. Il leur suffisait de transformer ces micro-ordinateurs en stations de travail qui pouvaient préparer des fichiers balisés pour Compugraphic ou autres systèmes similaires. Mais cette solution fut vouée à l échec parce que ces systèmes étaient trop étroitement liés au codage spécifique d un modèle précis de machine à composer. Codes de composition indépendants des constructeurs. Une bonne variante de l approche précédente fut mise en œuvre par des associations d éditeurs désireux de ne pas dépendre de technologies particulières de composition. Elles mirent au point des séries de normes industrielles de codes de balisage pouvant être convertis en codes spécifiques au fournisseur à une étape ultérieur dans la chaîne graphique. TEX, Tau Epsilon Chi. Donald Knuth, professeur d informatique à Stanford, conçut son langage de composition TEX comme un système de balisage standard, souple et évolutif permettant de baliser un fichier texte avec des macros définissant chaque aspect de la typographie d une publication. TEX ne nécessite pas l utilisation d une machine ou d un programme particulier pour entrer ces codes dans un fichier texte, même s il demande en fin de compte un programme de formatage TEX pour analyser les commandes et macros, diviser les lignes et faire les césures, paginer le document et créer les fichiers pour l impression (par exemple CORA pour Linotype ou PostScript). TEX reste très répandu pour les publications universitaires, principalement en raison de sa qualité de composition des mathématiques.

7 Mais qu est ce qu ont bien pu nous apporter les systèmes WYSIWYG? 11 De mon temps, on ne faisait pas de collage. Quand j étais apprenti, je composais moi même les pages directement sur le marbre, au plomb et... à la main! FIGURE 1 Graphiste au travail (1980) dessin de l auteur Balisage générique. Les trois systèmes décrits précédemment insèrent directement le codage dans le fichier texte pour définir l aspect final du texte imprimé. Ce type de balisage est qualifié de «procédural» parce qu il décrit ce que le système de composition doit faire. Une autre solution est de coder la structure d un texte d une manière très générique, par exemple en indiquant que tel passage du texte est un «en-tête de niveau 2», tel autre un «un renvoi», tel autre «un nom de revue» ou un «passage mis en valeur». La Graphic Communications Association, qui a participé au projet américain GenCode dans les années 1960, s est jointe à l équipe de recherche d IBM sur le traitement de texte sous les auspices du comité de l American National Standards Institute pour mettre au point un langage générique pour le traitement de textes : SGML (Standard Generalized Markup Language). D autres sociétés ont élaboré des systèmes de publication qui prennent des fichiers SGML et les transforment pour les sortir sur un système de composition déterminé. WYSIWYG. Comme nous le savons, ce qui a fini par s imposer est ce que nous appelons systèmes WYSIWYG (voir note 2) ou PAO. Cette approche a pour origine les recherches sur les stations de travail faites par Xerox dans son

8 12 Conrad Taylor centre de recherche de Palo Alto (PARC) ; elle a été reprise plus tard par Interleaf (pour son logiciel de Technical Publishing Software sur Unix) et a enfin été popularisée grâce au Macintosh de chez Apple. Le Mac a démarré lentement et il faudra attendre 1985 (lancement de Aldus PageMaker, premier logiciel de mise en page et de composition WYSIWYG pour micro-ordinateurs) pour que Macintosh voit ses ventes augmenter. PageMaker fut suivi par MacPublisher, ReadySetGo, Ragtime et QuarkX- Press pour Macintosh, et par Ventura Publisher pour PC. 2. WYSIWYG : contrôle ou illusion de contrôle? Pourquoi le WYSIWYG a-t-il connu un tel succès alors que d autres systèmes de composition ont été boudés? Selon moi, le principal attrait du WYSIWYG est qu il semble offrir à ses utilisateurs une meilleure interactivité à savoir plus de retours d information et plus de contrôle sur le travail en cours. Pour peu qu on lui fasse confiance, l écran offre une réponse instantanée permettant ainsi à l utilisateur de maîtriser en permanence ce qu il est en train de faire. Voilà ce qui plaît aux utilisateurs Interactivité ou traitement par lots? Ce haut degré d interactivité contraste avec les méthodes de traitement par lots des concurrents du WYSIWYG. Par exemple, dans les implémentations classiques de TEX, le balisage est utilisé pour sortir la totalité du document en une seule passe ; et c est seulement à partir de ce moment que le programme calcule les fins de ligne et les fins de page lors du processus de génération du fichier DVI de description de page. Il existe quelques environnements d édition TEX, tels que VorTEX pour les stations de travail Sun et TEXtures pour Macintosh, qui permettent d afficher à l écran une fenêtre visionneuse. Elle est régulièrement mise à jour, mais ne permet pas d édition interactive sur elle. Il est bon de remarquer ici que, même si le WYSIWYG a gagné la considération de nombreux graphistes par sa meilleure interactivité, la maîtrise par l utilisateur semble être plus une illusion qu une réalité. Il est peut-être plus exact de dire que les programmes de PAO permettent de «bricoler» de façon interactive les détails typographiques autant qu on le veut. Mais ils ne permettent pas de contrôler les actions par défaut des algorithmes de composition et ne peuvent donc pas produire efficacement et automatiquement la typographie de qualité que l on attendait auparavant des compositeurs de métier.

9 Mais qu est ce qu ont bien pu nous apporter les systèmes WYSIWYG? Césure et justification : lamentable Pour être franc, la plupart des algorithmes de césure et justification (C et J, ou C&J, traduction de H&J : hyphenation and justification) des logiciels de PAO sont lamentables, surtout si on les compare au système TEX 4.TEX calcule les sauts de lignes de manière beaucoup plus minutieuse que les logiciels de PAO qui emploient les algorithmes de division ligne par ligne. TEX attribue des «points de pénalité» à chaque problème susceptible de survenir lors de la césure et justification par exemple l augmentation ou la diminution des espaces entre mots et caractères (la «glue» dans le jargon de TEX) ou le choix entre différentes divisions d un même mot. Puis, TEX applique un processus de vérification dynamique afin de trouver pour le paragraphe entier les césures et justifications entraînant le minimum de pénalités. Avec ce système, un changement apporté à la dernière ligne d un paragraphe peut en théorie modifier la césure de la première ligne. Les utilisateurs expérimentés peuvent même avoir accès aux tables de pénalités afin de reprogrammer l algorithme. On a également perdu la maîtrise des tables de crénage. En 1987, Erik Spiekermann a écrit et composé un merveilleux petit livre intitulé Rhyme and Reason: A Typographic Novel. Il fut photocomposé sur une Berthold Diatronic avec des plaques porte-matrices en verre et une interface de ligne de commande. L utilisation faite par Spiekermann des tables de crénage et de chasse de la fonte (Walbaum) dans son livre il compare les résultats obtenus avec ou sans ces tables dépasse encore très largement ce que l on fait aujourd hui avec la PAO. Pour ce qui est de la césure automatique, les résultats des logiciels de PAO sont souvent si mauvais que je ne vois aucun typographe avisé travailler avec l option césure automatique. Parmi les graphistes que je connais, beaucoup préfèrent ajouter ça et là à la main des traits d union (conditionnels) lorsque nécessaire. Pour résoudre le problème des mauvaises coupures de ligne, il faut parfois forcer des sauts de ligne ou des espaces insécables, voire parfois reserrer ou agrandir l interlettrage et les espaces inter-mots Avantages du WYSIWYG Il est évident qu il existe dans les Arts gaphiques des domaines où les fonctionnalités intéractives du WYSIWYG sont très efficaces. C est surtout le cas pour les publications courtes, uniques et qui demandent un énorme travail 4. Voir le récent article de Stephen Edwards : «H&J Whatever Happened to Progress?», The Bulletin: Seybold News & Views on Electronic Publishing, 21 août [Voir aussi Daniel Flipo et alii, «Motifs français de césure typographique», Cahier GUTenberg n o 18, septembre 1994, ; NDLR]

10 14 Conrad Taylor de conception dans lesquelles la relation spatiale entre les éléments typographiques et les images est essentielle pour des raisons esthétiques (publicités, brochures, affiches et magazines de consommateurs). Par le passé, ceci nécessitait une préparation minutieuse de la mise en page et de nombreux passages en photocomposition pour que la page finale soit belle. De nos jours, une affiche ou une brochure peuvent être conçues directement à l écran en un rien de temps. Une image écran WYSIWYG est aussi appréciable pour les concepteurs de produits didactiques tels que les manuels de formation, les modes d emploi, les guides d utilisation et les formulaires d entreprises. Pour de tels produits, la disposition des mots sur une page peut aider à renforcer leur signification ; ce qui veut dire que les graphistes doivent prendre soin à ne pas mettre des coupures de ligne et de page qui pourraient prêter à confusion. Le positionnement précis des illustrations par rapport au texte et aux légendes peut également être primordial. Je sais que beaucoup de rédacteurs techniques et de graphistes de produits didactiques, et c est mon cas, préfèrent par conséquent écrire directement dans l environnement de mise en page WYSIWYG Utiliser le WYSIWYG pour corriger les erreurs J apprécie également le WYSIWYG parce qu il permet de corriger les choix en matière de fin de ligne qu un système de PAO a effectués pour nous. Quand je compose dans des colonnes justifiées, ce qui m arrive rarement, il me permet également de rectifier les variations d espacement entre mots ou caractères. Les systèmes WYSIWYG signalent ces problèmes et proposent de les résoudre (en fait, l interactivité de FrameMaker n étant pas très au point, ce produit incite à corriger des erreurs qui n en sont pas, ce qui est particulièrement énervant!). Doit-on en déduire que ce travail fastidieux de correction est inévitable? Les typographes expérimentés doivent-ils vraiment passer autant de temps à rectifier les erreurs que le logiciel de PAO a causées? Lors de la dernière session plénière au congrès 1995 du Seybold, à San Francisco, j ai demandé qui dans l assistance (environ personnes) pensait que les fonctions de césure et de justification des logiciels de PAO n avaient pas évolué durant les cinq dernières années. Presque tout le monde a levé la main! Certes, cette réaction n est pas complètement représentative puisque les participants à ce congrès étaient bien mieux sensibilisés que la majorité des utilisateurs de logiciels de PAO les plus vendus. Ceux-ci se satisfont d un produit médiocre, ce qui ne pousse pas les vendeurs et les développeurs à améliorer les qualités typographiques de leurs produits ; résultat de la démocratisation

11 Mais qu est ce qu ont bien pu nous apporter les systèmes WYSIWYG? 15 de la composition? Mais pourquoi ne perçoit-on pratiquement pas d amélioration dans les principaux logiciels de PAO? L avenir de la typographie est-il vraiment entre de bonnes mains? 3. Structures de contrôle : deux modèles On peut diviser les logiciels de PAO les plus utilisés en deux grands groupes caractérisés par PageMaker et XPress pour l un, et par Ventura Publisher et FrameMaker pour l autre PageMaker et XPress, modèles en temps réel PageMaker et XPress ont une approche peu structurée, mais le contrôle est exécuté en temps réel. En effet, l utilisateur réagit sur l écran WYSIWYG de la page et intervient directement sur les éléments individuels de publication en définissant la typographie, en ajoutant des filets, en ajustant l alignement et en contrôlant la pagination. PageMaker et XPress sont leaders sur le marché de la PAO ce qui montre que ces logiciels ont conquis le public et que leur succès est dû, à mon avis, en grande partie à l interactivité offerte : le contrôle précis de l aspect de la page. En effet, la concurrence entre ces deux logiciels s est jouée sur des choses telles que le choix des corps au millième de point près ou la capacité à définir l habillage d un texte autour d un graphique de forme irrégulière Perdu dans les détails Il s agit d une méthode de travail directe et intuitive qui confère une apparente liberté, mais pour certaines publications, cela peut vous rendre fou. Supposons que vous travailliez sur un très long rapport, avec des éléments dans les marges, par exemple des gloses ou des icônes de signalisation. Avec PageMaker ou XPress, vous ne pouvez pas «ancrer» ces éléments de façon qu ils soient décalés vers le bas si vous insérez quelque chose au début du texte. Si en plus vous avez recours à des notes de bas de pages ou à des renvois, le document devra être révisé quinze fois et vous finirez à l asile. On a là une bonne illustration du fait que si vous jouissez, avec les systèmes WYSIWYG d une grande liberté, vous devez néanmoins vérifier que tout colle au point près, ce qui finit par prendre du temps. Ne serait-il pas préférable d abandonner ce contrôle de très bas niveau pour une plus grande automatisation? En d autres termes, ne serait-il pas mieux d adopter un niveau de

12 16 Conrad Taylor maîtrise plus global (par exemple définir le comportement des sous-titres en marge) et donc renoncer au contrôle des points de détail (à moins que vous ne souhaitiez vraiment faire ces modifications)? Balisage des styles Ces logiciels ont contribué au moins à une certaine amélioration en adoptant la notion de «feuille de style» grâce à laquelle l utilisateur définit une liste de styles typographiques et les nomme par rapport à leur fonction dans la publication (par exemple «titre» ou «corps de section»). Il associe à chaque style 1 o les attributs typographiques tels que le choix des polices, l interlignage, l alignement dans les colonnes, les tabulations, etc. et 2 o des attributs globaux comme par exemple le comportement de la pagination 5, l emploi des règles de césure et si les sections entreront dans la table des matières. L utilisation des feuilles de style en PAO offre quatre avantages dont deux s appliquent à tous les utilisateurs et dont les deux autres sont sont plus à un niveau organisationnel : 1. la mise en page est presque toujours plus rapide (sauf pour certaines publicités quand la typographie est très riche) ; 2. la mise en page et le comportement des pages sont identiques pour chaque paragraphe de même type ; 3. lorsqu une nouvelle publication est en cours de définition, sa typographie est établie en définissant des styles et en les appliquant à un texte courant, puis en les fignolant et en les adaptant (lorsqu un style est modifié, tous ses attributs sont mis à jour) ; ainsi un graphiste peut voir ce qui se passerait s il grossissait les caractères des sous-titres de 2 points ou s il réduisait l espacement des caractères de 2 % ou s il ajoutait quatre points d espacement au-dessus de chaque sous-titre ; 4. un graphiste peut «geler» une feuille de style, la transmettre à des opérateurs afin qu ils l appliquent aux textes ; il peut ainsi définir l aspect d un document, voire de toutes les publications d un département ou d une société. 5. On entend par comportement de la pagination le fait qu un alinéa peut, ou non, être coupé en bas de page et dans ce cas avec contrôle sur les veuves et orphelins ou qu il peut ou doit démarrer une nouvelle colonne ou page ou le fait que deux paragraphes successifs doivent apparaître sur une même page, etc.

13 Mais qu est ce qu ont bien pu nous apporter les systèmes WYSIWYG? 17 Les logiciels de PAO n ont pas toujours offert cette façon de baliser les documents! Rappelez-vous PageMaker 1.1 qui obligeait de spécifier un par un chaque sous-titre, paragraphe, sous-paragraphe, etc. PageMaker n a inclus les styles que dans sa version 2.0, et peu de gens les utilisaient à l époque. Cela est probablement dû au fait que PageMaker ne montrant pas la palette des styles au moment du démarrage, peu d utilisateurs avaient découvert cette nouveauté. Dans une nouvelle version, Aldus a revu les lacunes du programme et la palette des styles s affichait à l écran lors du démarrage ; beaucoup d utilisateurs ont alors découvert l intérêt des feuilles de style pour la première fois. Malgré cela, de par mon expérience en tant que formateur et correcteur de fichiers de PAO en mauvais état, je peux vous assurer que la majorité des utilisateurs de PageMaker et de XPress restent insensibles aux charmes des feuilles de style! 3.2. PAO pour chercheurs : second modèle La seconde catégorie de logiciels de PAO WYSIWYG est fortement marquée par l utilisation de techniques de balisage et la mise en page automatique. Interleaf fut un pionnier dans ce domaine, mais Ventura Publisher fut le premier programme de PAO à intégrer les styles Ventura les appelle des balises (tags). J utilise tous les jours FrameMaker qui appartient à cette famille de logiciels (sur un Mac, mais il est utilisable sur toutes sortes de machines). L apprentissage de tels logiciels est plus compliqué et leur utilisation moins spontanée. Leur interface encourage l utilisation de textes saisis au kilomètre et de feuilles de style. Ils automatisent certaines possibilités de pagination ignorées par PageMaker et XPress comme les sous-titres en marge, l équilibrage de colonnes et l insertion de figures flottantes. Ils permettent une numérotation automatique des sections ou des figures et créent de véritables tableaux avec des cellules, gouttières, filets, têtières, etc. Ils permettent de fusionner des fichiers de chapitres en créant un foliotage séquentiel pour tout un livre, de faire des renvois entre et à l intérieur de chapitres, et de produire des tables des matières, tables de figures et index à jour. De tels logiciels ne sont manifestement pas faits pour produire rapidement une publicité, un journal, une brochure ou un magazine. En revanche, ils sont parfaitement adaptés à la production de manuels techniques, d annuaires de catalogues, de livres, de rapports etc., bref de long documents, avec une structure lourde et de nombreux renvois, qui augmentent au fil des révisions. La plupart des documents «secondaires» sont ainsi révisés et réédités en des mises à jour successives.

14 18 Conrad Taylor Structure et gain de temps Pour bien utiliser un logiciel comme Ventura ou FrameMaker, il peut être utile d analyser dans les moindres détails la structure d une publication et de faire correspondre à chaque type d élément un attribut de la feuille de style, une variable ou un autre élément de la structure générique. Il est certes plus long de préparer de la sorte un nouveau document mais, à plus long terme, on gagne du temps en n ayant plus à intervenir sur les éléments de bas niveau. Cette approche est particulièrement encouragée par FrameMaker qui dispose de styles (catalogs) non seulement à l échelle des paragraphes, mais également à celle des mots ou des caractères. De l italique comme ici peut indiquer de l emphase, le nom d un ouvrage, comme Moby Dick ou encore un nom latin, par exemple Cepphus guille (guillemot noir). Dans la plupart des logiciels, il suffit simplement de sélectionner les mots en question et d appliquer la commande «italique». En travaillant avec FrameMaker, je peux spécifier par un style chacune de ces entités textuelles. L avantage est que si un style de caractère varie en divers endroits du texte courant (passant d une police à graisse normale avec empattements à une linéale grasse légèrement rétrécie pour avoir la taille des bas de casse de la première) la mise en page est plus rapide et l homogénéité garantie. Autre avantage : si vous décidez que tous les noms d espèces doivent être composés désormais en petites capitales Galliard corps 9,5 avec un interlettrage de 3 %, cette modification peut être appliquée globalement, en l espace de quelques secondes. Faut-il donc être une «grosse tête» pour savoir utiliser un logiciel de PAO tel que Ventura Publisher ou FrameMaker? Non, même si certains utilisateurs le sont! Mais cela suppose qu on sache aller au delà de l apparence d une publication afin d en comprendre sa structure et la façon dont elle sera éditée, révisée voire rééditée dans de nouveaux formats. Et la formation reçue par la plupart des graphistes ou des secrétaires préparant un diplôme en PAO ne privilégie pas cette approche de l édition. D ailleurs, les compétences qui priment pour ce genre d exercice relèvent plus de celles de l auteur ou de l éditeur. Nous y reviendrons plus bas Vers une revalorisation du balisage générique 4.1. Feuilles de style ou balisage générique intégral? Une fois passé en revue la description que je viens de faire des cinq approches en matière de PAO au début des années 1980, on peut se demander s il existe un parallèle entre la mise en page de texte avec FrameMaker balisage dit

15 Mais qu est ce qu ont bien pu nous apporter les systèmes WYSIWYG? 19 Quand j ai commencé ma carrière comme graphiste, on n avait pas d ordinateurs. On faisait les montages sur la table à dessin en utilisant des trucs comme de la colle, des cutters, des Letraset, etc. Il fallait être sacrément habile de nos mains! FIGURE 2 Graphiste au travail (1995) dessin de l auteur générique à l aide de «catalogues» de paragraphes et de caractères et l approche du balisage générique faite par SGML. La réponse est mitigée. Dans FrameMaker, quand je définis un catalogue de caractères et l appelle Linnaeus, c est essentiellement pour appliquer facilement le même style typographique systématiquement aux noms d espèces d oiseau. Chaque entrée de catalogue définit toujours une mise en page. En fait, je pourrais me retrouver dans la situation embarrassante suivante : devoir appliquer trois styles de caractères différents pour les noms d espèces en latin. Un premier correspondant à leur apparition dans le texte, un second pour leur apparition dans un titre et un troisième pour leur apparition dans l index (petite taille). Après tout, la typographie diffère dans chacun de ces cas. À l inverse, en codant en SGML, le fait d insérer des balises comme <LIN>Sula bassana</lin> sert simplement à définir que la chaîne de texte Sula bassana (il s agit d un fou de bassan) est une entité SGML de type Linnaeus. Aucun balisage supplémentaire n est possible à ce niveau pour définir si ces entités seront affichées en italique voire en grosses lettres majuscules vertes à pois

16 20 Conrad Taylor violets, sautillantes et clignotantes comme dans Navigator Netscape version 6 alpha 5. Par ailleurs, le balisage reste parfaitement identique quel que soit le contexte dans lequel apparaît l entité. Il serait pourtant intéressant de disposer de procédures modélisées de mise en page de <LIN>Sula bassana</lin> pour que la sortie puisse tenir compte du contexte et produire des aspects différents selon les cas L édition multi-format en point de mire La participation de la Graphic Communications Association au groupe de travail qui a conduit à la création du SGML était principalement motivée par la hantise comune à tout éditeur du moment : celle de voir un ouvrage esclave d un codage spécifique d un système de composition tel que Acme Varitron, alors qu Acme Inc. avait fait faillite cinq ans plut tôt. Mais le phénomène qui, aujourd hui, crée un regain d intérêt pour le balisage générique c est la perspective de l édition multi-format : utiliser le texte d un ouvrage écrit à l origine pour un support papier et le «porter» sur un CD-ROM, en faire une aide en ligne ou en un ensemble de pages consultables sur le World Wide Web. Dans un récent ouvrage 7, Liora Alschuler fait remarquer : Lorsque le texte est balisé selon sa structure et son sens, il vit de plusieurs façons, notamment mais pas uniquement dans le monde de l édition. «La forme imprimée en est une matérialisation parmi d autres» : c est en ces termes que Adams et Hamilton, compositeurs et experts en SGML, le conçoivent. Parmi d autres utilisations possibles, figurent l édition électronique, l hypertexte, les procédures sophistiquées de recherche et d indexation des informations et celles de transmission et de mise en mémoire indépendantes des fournisseurs et des plateformes. L édition papier dans la forme où nous la connaissons actuellement, c est-àdire réalisée sur des presses d imprimerie tirant en série des milliers ou millions d exemplaires d articles destinés à une consommation de masse, a encore de beaux jours devant elle. Mais un nombre croissant d éditeurs mettent leurs fichiers électroniques à disposition sous diverses formes et dans divers environnements où les lecteurs peuvent puiser les documents électroniques 6. Cette approche tenant compte du contexte fait également partie de l éditeur dirigé par la structure de FrameMaker appelé FrameMaker+SGML. 7. Liora ASLCHULER,ABCD... SGML, International Thomson Computer Press, 1995, p. 38.

17 Mais qu est ce qu ont bien pu nous apporter les systèmes WYSIWYG? 21 qu ils souhaitent consulter ou imprimer à domicile. Nicholas Negroponte, enseignant en technologies de communication au MIT, envisage l évolution de la presse sous cet angle : Imaginez un journal électronique que vous recevez à domicile sous forme numérique. [...] L interface va probablement faire appel à toute l expérience accumulée dans la composition de titres et la mise en page, les points de repères, les images et une multitude de techniques pour permettre au lecteur de naviguer dans le texte. S il est bien conçu, ce journal électronique pourra constituer un merveilleux outil de communication. Dans le cas contraire, ce sera l enfer. [...]Lanumérisation va modifier les critères économiques de choix d informations, privilégiant ainsi nos centres d intérêts personnels et une sélection personnalisée par rapport à la demande générale... Imaginez qu un jour, votre interface puisse, à une échelle planétaire, lire toutes les dépêches et tous les quotidiens et avoir accès à toutes les radios et chaînes télévisées et qu à partir de cela, elle vous construise un résumé personnalisé. Chaque exemplaire d un tel journal constituerait à lui seul une édition tout à fait unique 8. Si, pour ma part, je tempérerais l enthousisme du professeur Negroponte, en excluant ces intelligences artificielles quelque peu singulières, balayant la planète pour notre compte, sa vision de The Daily Me 9 me semblerait plus facile à concevoir. Pouvoir m abonner à un journal dont l information privilégie les domaines scientifiques et politiques et qui mette l accent sur l Asie du sud, tout en m épargnant les résultats de football et les nouvelles de la famille royale d Angleterre, voilà une idée qui me plaît. Mais ceci ne me paraît envisageable que dans le seul cas où les sources du texte, à partir desquels l ordinateur compile l édition de mon journal, ont été balisés de façon à rendre leur contenu facilement exploitable. C est bien ce que permet SGML. Par ailleurs, la forme imprimée de certains ouvrages de référence est un nonsens. Qu il s agisse des encyclopédies ou des dictionnaires, leur contenu est dépassé le jour même de leur achat, voire avant. Il en va de même pour les horaires de bus, de train ou d avion. Il semblerait plus logique que ces publications soient consultables en ligne, qu elles soient régulièrement mises à jour 8. Nicholas NEGROPONTE, Being digital, Knopf, New York, 1995, p [Paru en français sous le titre L homme numérique, NDLR]. 9. Par The Daily Me, l auteur fait ici référence aux journaux anglais, comme le Daily Mirror. On pourrait traduire ceci par Mon Monde! [NDT]

18 22 Conrad Taylor et que le service soit facturé à l utilisateur sur la base de la durée de consultation par exemple 10. Il ne s agit là que d applications-client. Mais déjà, face à l effervescence des publications et ouvrages de référence spécialisés en droit, finances, médecine, techniques et sciences, les poids lourds de l édition se voient confrontés au besoin de mettre en place des éditions en ligne, des versions CD-ROM et des versions papier ce qui implique très souvent d utiliser SGML comme pivot pour faciliter ces transformations Mise en page pour impression/visualisation personnalisée Negroponte n a pas tort de souligner qu une mise en page et une typographie de qualité sont essentielles si l on veut des publications imprimables et consultables à la demande et ce d un niveau acceptable. Ce qui caractérise ces publications c est qu elles n auront peut-être jamais été composées avant que, vous, vous n en fassiez la demande. Il y a deux raisons à cela : 1. Certains documents n existeront pas tant qu ils n auront pas fait l objet d une demande : c est le cas de sélections personnalisées à partir d un programme TV ou d une base de données de petites annonces La diversité des moyens de restitution joue en faveur d une adaptation en fin de course de la typographie aux structures sémantiques de façon à répondre aux caractéristiques du dispositif d affichage choisi. Le document pourra aussi bien être consulté sur un ordinateur de poche à écran monochrome et affichage à cristaux liquides que sur un ordinateur à écran couleur ou encore après sortie papier à partir d un télécopieur ou d une imprimante laser à haute définition. Pour chaque cas, aspects et comportements devraient être différents. Par exemple, il est impossible de lire du Bodoni en corps 8 sur un écran ou un fax tout comme il est impossible de faire défiler ou utiliser des liens hypertexte sur une feuille de papier 12. Si l on veut avoir des résultats exploitables, il va falloir recourir à une composition intelligente et une pagination à la volée, c est-à-dire peut-être revenir 10. C est bien ce qui existe en France depuis des années sur Minitel avec l annuaire électronique, les resa SNCF, etc. [NDLR]. 11. L auteur propose l expression «édition smörgåsbord» (où chacun a la possibilité de piocher plusieurs sujets pour se composer un produit personnalisé [NDT]). 12. L auteur décrit en fait, apparemment sans les connaître, les fonctionnalités des toutes nouvelles Cascading Style Sheets voir Hélène RICHY, «Feuilles de style pour le Web», Cahiers GUTenberg,n o 26, mai 1997, p [NDLR]

19 Mais qu est ce qu ont bien pu nous apporter les systèmes WYSIWYG? 23 à un traitement batch, comme TEX. Si la place et le temps font défaut à l élimination des données superflues du WYSIWYG, il faudra utiliser un logiciel de navigation et des techniques d impression personnalisées en mesure de traiter un nombre encore plus impressionnant d algorithmes de césure, de justification et de pagination que ceux que nous utilisions tant bien que mal en PAO jusqu à présent. Pour résumer, je crois que les demandes en édition multi-format vont prendre l ascendant sur l hégémonie exercée par les systèmes WYSIWYG depuis 10 ans dans l édition et remettre sur le devant de la scène des systèmes de balisage générique comme SGML ainsi que des systèmes de pagination et de composition non-interactifs tels que TEX Balisage HTML et typographie sur le Web Le premier exemple à grande échelle de l édition numérique qu envisage Negroponte, c est le World Wide Web, si controversé, qui est devenu le symbole de cette évolution. Aujourd hui, le langage HTML (Hypertext Markup Language) qui rend possible le Web est avant tout une application de SGML et peut donc prouver les avantages du balisage générique pour la publication, à l âge de l électronique. Mais, là aussi, les graphistes regrettent l interactivité du WY- SIWYG et se saisissent de tous les balisages de mise en page que Netscape peut leur offrir 13. Je pense que c est une erreur. La recherche de progrès en matière de typographie sur Internet devrait être centrée ailleurs, notamment sur les fonctions automatiques de mise en page des logiciels de navigation. Lorsque vous créez des pages pour le Web à l aide d un balisage générique, vous devenez nécessairement un éditeur multi-format. C est pour cette raison qu il est utile de continuer à utiliser le Web (ou ses éventuels successeurs). En effet, vous ne savez pas si votre document sera visionné en couleurs ou en noir et blanc, ni avec quelle police, et comme vous ne connaissez pas la largeur de la fenêtre du logiciel de navigation utilisé, vous ne pouvez pas savoir où seront coupées les lignes. Bientôt, les pages Web pourront aussi être visionnées sur écrans de télévision et sur des portables, ce qui renforce les arguments en faveur d un balisage générique. 13. Voir à ce sujet, Vincent QUINT et Irène VATTON, «L édition structurée et le World-Wide- Web», Cahier GUTenberg n o 19 (spécial diffusion des documents électroniques, de LATEX à WWW, HTML et Acrobat), janvier 1995, p [NDLR].

20 24 Conrad Taylor Pour sauver la typographie sur le Web (du point de vue de l utilisateur 14 )il faut à la fois : moderniser les navigateurs de façon à donner à l utilisateur plus de contrôle sur la conception et l application de feuilles de style appropriées à son ordinateur, à ses polices et à ses préférences (voir note 12, [NDLR]) ; améliorer les fonctions de césure et de justification des navigateurs et leur comportement face aux concept de page Web par exemple, garder des en-têtes avec du texte en dessous et permettre d éviter les veuves et orphelins en le spécifiant dans la feuille de style WYSIWYG et utilisateurs : qualification, division du travail et apprentissage Il est temps de se demander ce que les systèmes WYSIWYG nous ont apporté à nous, les personnes impliquées dans la chaîne éditoriale. Quelle incidence a eu la PAO sur nos anciennes méthodes de division du travail et sur les qualifications nécessaires à chacune de ces tâches? Les opérations de publications (internes ou commerciales) se sont-elles bien adaptées aux nouvelles méthodes de travail impliquées par les outils WYSIWYG? 5.1. Quatre types de qualification pour l édition moderne Tout projet d édition a un contenu ; ce contenu est transmis par le langage et ce langage est présenté sous une forme typographique ; la publication ainsi élaborée est soumise à un public plus large via une méthode donnée de production. Ainsi, les quatre types de qualification nécessaires à la publication d aujourd hui sont : connaissance du sujet, par exemple la connaissance du droit maritime, de la biologie moléculaire, des réseaux informatiques, de la gamme de production de votre entreprise, etc. ; 14. Je reconnais que de nombreux graphistes veulent avoir la possibilité de contrôler l apparence typographique des pages Web, ceci tant dans un but esthétique que pour appliquer une certaine identité propre à leur entreprise. Mais ma priorité est de m occuper de ce que veulent les utilisateurs, et non pas les graphistes ou les éditeurs. 15. Cet argument est aussi repris par Mark WALTER, «It s time for a browser that H&Js», The Seybold Report on Desktop Publishing, vol. 10, n o 6, 19 février 1996, page 2.

Introduction à LaTeX

Introduction à LaTeX Introduction à LaTeX TD 29/10/2014 Ce tutoriel est en cours de rédaction. Seuls les six premiers chapitres sont considérés comme définitifs. Consultez le sujet officiel pour en savoir plus. LaTeX est un

Plus en détail

OBJECTIFS DE CE GUIDE... 5 QU EST-CE QU UN DOCUMENT ACCESSIBLE... 5 LA STRUCTURE D UN DOCUMENT... 6 LES TITRES ET LES SOUS-TITRES...

OBJECTIFS DE CE GUIDE... 5 QU EST-CE QU UN DOCUMENT ACCESSIBLE... 5 LA STRUCTURE D UN DOCUMENT... 6 LES TITRES ET LES SOUS-TITRES... Diffusion de l information dans Internet Guide de création de documents Word accessibles 5 novembre 2009 OBJECTIFS DE CE GUIDE... 5 QU EST-CE QU UN DOCUMENT ACCESSIBLE... 5 LA STRUCTURE D UN DOCUMENT...

Plus en détail

UTILISER le TRAITEMENT de TEXTE WORD 97 (ou 2 000)

UTILISER le TRAITEMENT de TEXTE WORD 97 (ou 2 000) UTILISER le TRAITEMENT de TEXTE WORD 97 (ou 2 000) 1. Démarrer l ordinateur et attendre l affichage du bureau Le bureau L image du bureau peutêtre changée : tous les ordinateurs n ont pas la même! 2. Double

Plus en détail

Cours n 3 : Microsoft WORD

Cours n 3 : Microsoft WORD Cours n 3 : Microsoft WORD I. Introduction Il y a longtemps que l ordinateur a remplacé la machine à écrire, pour la saisie du texte. En effet, les gens on vite compris les apports et avantages que cela

Plus en détail

Introduction. Créer, ouvrir et enregistrer un fichier

Introduction. Créer, ouvrir et enregistrer un fichier Introduction Microsoft Office Word est un logiciel de traitement de texte permettant la rédaction de documents, de rapports, de notes de service, etc. Il facilite la correction des fautes d orthographe

Plus en détail

Centres d accès communautaire Internet des Îles

Centres d accès communautaire Internet des Îles Centres d accès communautaire Internet des Îles TRAITEMENT DE TEXTE AVEC MICROSOFT WORD INTRODUCTION Les logiciels de traitement de texte permettent d écrire un texte et d y apporter quelques petites modifications,

Plus en détail

Microsoft Word barres d outils. Par : Patrick Kenny

Microsoft Word barres d outils. Par : Patrick Kenny Microsoft Word barres d outils Par : Patrick Kenny 17 novembre 2004 Table des matières Mode affichage :... 3 Barre d outils Standard :... 4-5 Barre d outils Mise en forme :... 6-7 Activation de la barre

Plus en détail

Présentation de Microsoft PowerPoint 2010

Présentation de Microsoft PowerPoint 2010 Université du Havre UFR des Sciences et Techniques Date : 26/08/2012 Version : 1.0 Nombre de pages : 27 COURS Microsoft Office 2010 Titre du document Présentation de Microsoft PowerPoint 2010 Noms Dates

Plus en détail

apprendre la mise en page professionnelle

apprendre la mise en page professionnelle 3 jours (21 heures) 1110 HT (Inter) 2670 HT (Intra) Conceptions de supports de papier Création de catalogue Création de flyer, lettre l outil informatique L interface Outils, palettes, navigation Paramètre

Plus en détail

Premiers pas en informatique sur «PC»

Premiers pas en informatique sur «PC» 45 INTER I1 INTRA Premiers pas en informatique sur «PC» Apprendre aux participants : - les principaux éléments d'un micro-ordinateur : mémoire centrale, disquette, disque dur, CD Rom, imprimante, - à utiliser

Plus en détail

(635F) WORD 2010 MODULAIRE

(635F) WORD 2010 MODULAIRE (635F) WORD 2010 MODULAIRE A côté de l offre traditionnelle, le Cefora vous propose également une série de formations in-company en demi-journées. Dans une formation in-company, le contenu des formations

Plus en détail

Nom de l application

Nom de l application Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Direction Générale des Etudes Technologiques Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Gafsa Département Technologies de l Informatique

Plus en détail

CLARISWORKS 5. ÉTAPE 1 Créer un document. Lancer l application. (Windows 95 ou 98) Créer un document en utilisant le traitement de texte

CLARISWORKS 5. ÉTAPE 1 Créer un document. Lancer l application. (Windows 95 ou 98) Créer un document en utilisant le traitement de texte ÉTAPE 1 Créer un document Lancer l application Mettre l ordinateur en route. Double cliquer sur l icône ClarisWorks 5 qui se trouve sur le bureau ou cliquer sur Démarrer Programmes ClarisWorks5 Vous arrivez

Plus en détail

Mon aide mémoire traitement de texte (Microsoft Word)

Mon aide mémoire traitement de texte (Microsoft Word) . Philippe Ratat Mon aide mémoire traitement de texte (Microsoft Word) Département Ressources, Technologies et Communication Décembre 2006. Sommaire PRÉSENTATION DU DOCUMENT 1 Objectif principal 1 Deux

Plus en détail

FORMATION EXCEL 2013. Livret 2 Faire des tableaux (pour débutant) THIERRY TILLIER. Produit et diffusé par coursdinfo.fr

FORMATION EXCEL 2013. Livret 2 Faire des tableaux (pour débutant) THIERRY TILLIER. Produit et diffusé par coursdinfo.fr FORMATION EXCEL 2013 Livret 2 Faire des tableaux (pour débutant) THIERRY TILLIER Produit et diffusé par coursdinfo.fr Ce support de cours est réservé à un usage personnel. Toute utilisation et diffusion

Plus en détail

MAÎTRISE DE L ENVIRONNEMENT WINDOWS VISTA

MAÎTRISE DE L ENVIRONNEMENT WINDOWS VISTA MAÎTRISE DE L ENVIRONNEMENT WINDOWS VISTA OBJECTIFS : manipuler les fenêtres et l environnement Windows, gérer ses fichiers et dossiers, lancer les applications bureautiques présentes sur son poste. PUBLIC

Plus en détail

Manuel de mise en page de l intérieur de votre ouvrage

Manuel de mise en page de l intérieur de votre ouvrage Manuel de mise en page de l intérieur de votre ouvrage Merci de suivre strictement les recommandations de ce manuel qui a pour but de vous aider à préparer un livre dont la qualité de mise en page est

Plus en détail

Utilisation d un traitement de texte

Utilisation d un traitement de texte SÉANCE 4 Utilisation d un traitement de texte But de ce TP Ce TP a pour but de vous apprendre à utiliser les fonctionnalités de base d un logiciel de traitement de textes. Nous allons utiliser Writer est

Plus en détail

RAPPORT DE PROJET SITE INTERNET DE L ASSOCIATION

RAPPORT DE PROJET SITE INTERNET DE L ASSOCIATION RAPPORT DE PROJET SITE INTERNET DE L ASSOCIATION Léonard STRONG Licence Professionnelle «Réseaux, Informatique Répartie et Multimédia» Promotion 2001-2002, UFR d Informatique, Université Pierre et Marie

Plus en détail

Initiation WORD. Module 3 : La mise en forme d un document

Initiation WORD. Module 3 : La mise en forme d un document Initiation WORD. Module 3 : La mise en forme d un document Système d exploitation utilisé : Windows XP Service Pack 2 Créé par Xavier CABANAT Version 1.0 Document créé par Xavier CABANAT Page 1 sur 21

Plus en détail

Mon aide mémoire traitement de texte (OpenOffice.org Writer 2)

Mon aide mémoire traitement de texte (OpenOffice.org Writer 2) . Philippe Ratat Mon aide mémoire traitement de texte (OpenOffice.org Writer 2) Département Ressources, Technologies et Communication décembre 2006. Sommaire PRÉSENTATION DU DOCUMENT 1 Objectif principal

Plus en détail

B. Notions générales de traitement de texte

B. Notions générales de traitement de texte Word 2007 -2- Avertissement Ce document accompagne le cours qui a été conçu spécialement pour les stagiaires des cours de Denis Belot. Le cours a été réalisé en réponse aux diverses questions posées par

Plus en détail

formations Informatique

formations Informatique formations Informatique de créer et de rédiger des documents avec une présentation simple et de saisir du texte en tableau. Avoir une bonne connaissance de base de l outil informatique. Cette formation

Plus en détail

Modèle d article et recommandations aux auteurs

Modèle d article et recommandations aux auteurs Rubrique Arima en pratique Le modèle A R I M A Modèle d article et recommandations aux auteurs Gaston Leblanc Département d informatique Université de Paris XXV 75099 PARIS Cedex FRANCE Gaston.Leblanc@univ-paris25.fr

Plus en détail

COURS PRATIQUE DE WORD

COURS PRATIQUE DE WORD COURS PRATIQUE DE WORD Le présent cours se rapporte à Word 2003. Sachez qu il existe d autres versions de cet outil. Il y a Office Pro, Office 2000, Office 2003, 2007 et 2010 (non commercialisé à ce jour).

Plus en détail

Manuel de mise en page de l intérieur de votre œuvre

Manuel de mise en page de l intérieur de votre œuvre Manuel de mise en page de l intérieur de votre œuvre Le strict suivi de ce manuel vous permettra de ne pas avoir à payer les frais de mise en page. Le but de ce manuel est de vous aider à préparer un livre

Plus en détail

Prise en main du traitement de texte : écrire une lettre

Prise en main du traitement de texte : écrire une lettre 22 janvier 2013 p 1 Prise en main du traitement de texte : écrire une lettre Pour permettre au plus grand nombre de réaliser cet exercice, nous utiliserons le logiciel libre Libre Office. Vous pouvez le

Plus en détail

info@editions-scripta.com 09 51 71 00 49 MEMENTO pour auteurs Julie CRUNELLE

info@editions-scripta.com 09 51 71 00 49 MEMENTO pour auteurs Julie CRUNELLE 1 b info@editions-scripta.com 09 51 71 00 49 MEMENTO pour auteurs 2012 Julie CRUNELLE 2 3 Ce mémento est destiné aux «nègres» et écrivains privés qui souhaitent répondre aux questions de leurs clients

Plus en détail

Prise en main rapide

Prise en main rapide Prise en main rapide 4 Dans cette leçon, vous découvrirez les fonctionnalités de création de page web de Dreamweaver et apprendrez à les utiliser dans l espace de travail. Vous apprendrez à : définir un

Plus en détail

Microsoft WORD. Sommaire :

Microsoft WORD. Sommaire : Le traitement de texte avec : Microsoft WORD Sommaire : 1 Le traitement de texte : usages typographiques ITALIQUE Règles Typographiques On se sert de l italique pour attirer l attention sur un mot, sur

Plus en détail

Cours 1 PRÉSENTATION DU LOGICIEL LES MANIÈRES D UTILISER FRAMEMAKER LES DIFFÉRENTS FORMATS D ENREGISTREMENT SAUVEGARDE ET ENREGISTREMENT AUTOMATIQUE

Cours 1 PRÉSENTATION DU LOGICIEL LES MANIÈRES D UTILISER FRAMEMAKER LES DIFFÉRENTS FORMATS D ENREGISTREMENT SAUVEGARDE ET ENREGISTREMENT AUTOMATIQUE FrameMaker Cours 1 Synthèse 1 Cours 1 PRÉSENTATION DU LOGICIEL FrameMaker est un logiciel d'adobe orienté vers la documentation technique, la réglementation administrative et la réalisation d'ouvrages

Plus en détail

Photoshop Manipulateur de pixels

Photoshop Manipulateur de pixels Chapitre 11 Photoshop Manipulateur de pixels Outil incontournable pour la correction et la manipulation des images, ce logiciel est doté de fonctions surpuissantes idéales pour la retouche des photos.

Plus en détail

Lancer Publisher 2013 9. Quitter Publisher 2013 10. Description de l écran 10. Utiliser/gérer le ruban 12. Découvrir l onglet FICHIER 14

Lancer Publisher 2013 9. Quitter Publisher 2013 10. Description de l écran 10. Utiliser/gérer le ruban 12. Découvrir l onglet FICHIER 14 Généralités Lancer Publisher 2013 9 Quitter Publisher 2013 10 Description de l écran 10 Utiliser/gérer le ruban 12 Découvrir l onglet FICHIER 14 Annuler les dernières manipulations 15 Rechercher de l aide

Plus en détail

iil est désormais courant de trouver sur Internet un document

iil est désormais courant de trouver sur Internet un document Matériels et systèmes L Acrobat qui cherche dans les PDF Michel NARCY - Formateur TICE et Médialog Bulletin officiel, programmes d enseignement, articles de quotidiens ou de revues scientifiques... De

Plus en détail

TD séance n 17 Comment mettre en forme un document long, rapidement et efficacement (2)

TD séance n 17 Comment mettre en forme un document long, rapidement et efficacement (2) 1 Objectifs du TD Ce TD & le TD précédent vous présentent ou vous ont présenté les différentes notions fondamentales dans l utilisation avancée d un traitement de texte pour gagner en efficacité et en

Plus en détail

Microsoft Word 2003. Il existe plusieurs moyens de lancer votre traitement de texte, en voici deux :

Microsoft Word 2003. Il existe plusieurs moyens de lancer votre traitement de texte, en voici deux : 1. Lancer et fermer Word Microsoft Word 2003 Il existe plusieurs moyens de lancer votre traitement de texte, en voici deux : Double-cliquer sur l icône Word de votre bureau Windows : Microsoft Word.lnk

Plus en détail

Petite histoire d Internet

Petite histoire d Internet À la base, Internet est défini par des ordinateurs qui sont reliés entre eux grâce à des câbles, du WiFi ou encore des satellites, créant ainsi un réseau à échelle mondiale. Les ordinateurs communiquent

Plus en détail

Utiliser Word. Thibault J-Jacques Animateur multimédia au CRDP de l académie de Versailles. Page 1 sur 12

Utiliser Word. Thibault J-Jacques Animateur multimédia au CRDP de l académie de Versailles. Page 1 sur 12 Utiliser Word Les fonctions de base de Word.... 2 Enregistrer le document en cours... 3 Un menu à connaître... 3 Ouvrir/fermer/réduire un document existant... 4 Réparer des erreurs de frappe... 4 Déplacer

Plus en détail

L Atelier Bien écrire pour le Web

L Atelier Bien écrire pour le Web Sébastien Bailly L Atelier Bien écrire pour le Web Texte, images, publicité 16 exercices commentés Editions OEM (Groupe Eyrolles), 2003, ISBN 2-7464-0485-0 14. Le texte dans l écran 118 15. Polices et

Plus en détail

L at EX, vous en avez déjà entendu parler, mais ce nom vous intrigue. À quoi sert-il? Estil

L at EX, vous en avez déjà entendu parler, mais ce nom vous intrigue. À quoi sert-il? Estil Chapitre 1 Qu est-ce que LATEX? Difficulté : L at EX, vous en avez déjà entendu parler, mais ce nom vous intrigue. À quoi sert-il? Estil réellement utile? Quels sont ses avantages et inconvénients? Pourquoi

Plus en détail

Formation au logiciel Typo3, pour les rédacteurs.

Formation au logiciel Typo3, pour les rédacteurs. 1 Formation au logiciel Typo3, pour les rédacteurs. 1 Accéder au système 2 1.1 Configuration du navigateur 2 1.2 Identification 2 2 L interface 2 2.1 Le module Web 3 2.2 Le module Media 3 2.3 Le module

Plus en détail

À LA DÉCOUVERTE d Excel 2010

À LA DÉCOUVERTE d Excel 2010 Vous venez d installer Excel 2010 sur votre ordinateur et vous avez eu raison de le faire car vous disposez maintenant d un outil d une puissance redoutable. Avec cette dernière version du tableur, vous

Plus en détail

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ENSEIGNEMENT DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ENSEIGNEMENT DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ENSEIGNEMENT DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE Administration Générale de l'enseignement et de la Recherche Scientifique Service général des Affaires pédagogiques, de la Recherche

Plus en détail

Les renvois. Comment référencer des informations de manière fiable et automatisée. Version 1.0 du 25.06.2006

Les renvois. Comment référencer des informations de manière fiable et automatisée. Version 1.0 du 25.06.2006 Les renvois Comment référencer des informations de manière fiable et automatisée Version 1.0 du 25.06.2006 Réalisé avec : OOo 2.0.2 Plate-forme / Os : Toutes Distribué par le projet fr.openoffice.org Sommaire

Plus en détail

La Clé informatique. Formation Word XP Aide-mémoire

La Clé informatique. Formation Word XP Aide-mémoire La Clé informatique Formation Word XP Aide-mémoire Septembre 2003 Table des matières Édition et insertion de texte... 4 Manipulation d un document Exploration de la fenêtre de travail Bouton de maximisation

Plus en détail

10 Etats rapides. Introduction

10 Etats rapides. Introduction 10 Etats rapides Introduction La génération d états récapitulatifs est l une des tâches les plus courantes et les plus élémentaires en matière de gestion de données. L éditeur d états rapides est l un

Plus en détail

OPEN OFFICE.org. Sommaire :

OPEN OFFICE.org. Sommaire : Le traitement de texte avec : OPEN OFFICE.org OpenOffice Writer est la partie traitement de texte d'openoffice. org, la suite bureautique libre. Cette suite bureautique est téléchargeable librement et

Plus en détail

BUREAUTIQUE. 1 Journée. Maîtriser les fonctions de base du logiciel

BUREAUTIQUE. 1 Journée. Maîtriser les fonctions de base du logiciel BUREAUTIQUE Maîtriser les fonctions de base du logiciel Premiers pas dans Word - Présentation de l interface - Mode affichage écran - Méthode de Sélection, de Déplacement - La gestion crante des documents

Plus en détail

Plan. Traitement de texte et PAO 4/10/06. Initiation à Word 2002 1

Plan. Traitement de texte et PAO 4/10/06. Initiation à Word 2002 1 Plan Initiation A Microsoft Word 2002 Quelques grandes fonctionnalités Comment se présente Microsoft Word La mise en page La typographie Lettrines, puces et illustrations Créer des tableaux Ecrivez sans

Plus en détail

REFERENTIEL PEDAGOGIQUE

REFERENTIEL PEDAGOGIQUE REFERENTIEL PEDAGOGIQUE MICROSOFT OFFICE WORD 2007-2010 TOBA by ISOGRAD 25 boulevard des Italiens 75002 Paris www.isograd.com 1 ISOGRAD Sommaire Table des matières Introduction au référentiel pédagogique

Plus en détail

L alternative, c est malin 1. Comment faire plein de choses pour pas cher sur MacIntosh

L alternative, c est malin 1. Comment faire plein de choses pour pas cher sur MacIntosh L alternative, c est malin 1 ou Comment faire plein de choses pour pas cher sur MacIntosh (Les logiciels : Pages et Keynote de la suite iwork) (Jean Aboudarham 2006) 1 Merci à François Béranger pour qui

Plus en détail

Nouveautés de QuarkXPress 8

Nouveautés de QuarkXPress 8 Nouveautés de QuarkXPress 8 INFORMATIONS JURIDIQUES 2008 Quark Inc. pour le contenu et la présentation de ce document. Tous droits réservés. 1986 2008 Quark Inc. et ses concédants de licence pour la technologie.

Plus en détail

Publier dans la Base Documentaire

Publier dans la Base Documentaire Site Web de l association des ingénieurs INSA de Lyon Publier dans la Base Documentaire Remarque : la suppression des contributions n est pas possible depuis le Front-Office. lbuisset Page 1 18/09/2008

Plus en détail

World et ses fonctionnalités avancées

World et ses fonctionnalités avancées World et ses fonctionnalités avancées SOMMAIRE I-Baliser les titres de votre thèse...3 II-Produire automatiquement votre table des matières...5 III-Produire automatiquement la liste des tableaux...8 IV-Produire

Plus en détail

1 OpenOffice.org 3.0... 15

1 OpenOffice.org 3.0... 15 1 OpenOffice.org 3.0... 15 1.1. Lancer l application générale... 16 1.2. Démarrer une application spécifique d OpenOffice.org... 19 Créer un raccourci sur le Bureau... 20 1.3. Les barres principales...

Plus en détail

Contenu des cellules 36 Sélectionner des cellules 37 Sélectionner des lignes, des colonnes et des plages spéciales 38

Contenu des cellules 36 Sélectionner des cellules 37 Sélectionner des lignes, des colonnes et des plages spéciales 38 1 2 Introduction XVII Débuter avec Excel 1 Démarrer Excel 2 Nouveau! La fenêtre Excel 3 Utiliser le ruban 4 Nouveau! Choisir des commandes 5 Nouveau! Utiliser le ruban et les barres d outils 6 Nouveau!

Plus en détail

GUIDE Excel (version débutante) Version 2013

GUIDE Excel (version débutante) Version 2013 Table des matières GUIDE Excel (version débutante) Version 2013 1. Créer un nouveau document Excel... 3 2. Modifier un document Excel... 3 3. La fenêtre Excel... 4 4. Les rubans... 4 5. Saisir du texte

Plus en détail

Personnaliser l interface et l environnement... 15

Personnaliser l interface et l environnement... 15 Personnaliser l interface et l environnement... 15 Astuce 1 - Choisir la couleur de base de la fenêtre... 16 Astuce 2 - Modifier l affichage des info-bulles... 16 Astuce 3 - Réduire le Ruban... 18 Astuce

Plus en détail

BUR - Bureautique. virginie.sans@univ-rennes1.fr http://perso.univ-rennes1.fr/virginie.sans/bur BUR. Traitement de textes

BUR - Bureautique. virginie.sans@univ-rennes1.fr http://perso.univ-rennes1.fr/virginie.sans/bur BUR. Traitement de textes - Bureautique virginie.sans@univ-rennes1.fr http://perso.univ-rennes1.fr/virginie.sans/ Objectifs «Bonne utilisation» d un logiciel de traitement de texte et d un tableur Logiciel de traitement de texte

Plus en détail

Grâce à une séance de remue-méninges, les élèves cherchent un nom à la fois percutant et pertinent puis votent pour retenir l une des propositions.

Grâce à une séance de remue-méninges, les élèves cherchent un nom à la fois percutant et pertinent puis votent pour retenir l une des propositions. Créer un journal Qu'un journal scolaire soit imprimé ou en ligne, sa création est un projet propre à motiver les élèves et resserrer les liens dans la classe à condition de profondément impliquer les jeunes

Plus en détail

Connaissance de Windows

Connaissance de Windows INITIATION WORD Pré-requis : Objectif : Connaissance de Windows Créer, modifier, produire, mettre en forme des textes Durée : 2 journées soit 14 heures Lieu : REIMS OU CHALONS EN CHAMPAGNE Gestion des

Plus en détail

1) Définition d'un Traitement de textes

1) Définition d'un Traitement de textes Traitement de textes Microsoft Word 1) Définition d'un Traitement de textes Le traitement de textes est un outil qui permet de manipuler et gérer de l'information, c'està-dire, saisir ou entrer des données

Plus en détail

Traitement de texte et publipostage

Traitement de texte et publipostage Outils Informatiques Mias 1 TP 3 Traitement de texte et publipostage Première partie : principes du traitement de texte Cette séance de travaux pratiques va commencer par quelques manipulations de l éditeur

Plus en détail

Formation à l administration de votre site Internet

Formation à l administration de votre site Internet Rédacteur : B2F Concept Date : 01/08/2012 Destinataire : Mairie de Drumettaz Formation à l administration de votre site Internet Introduction...2 Connexion à l administration...2 Gestion de contenu...3

Plus en détail

1. L écran d accueil. 2. Importer des images. Sélectionnez cette option pour créer un nouveau document puis cliquer sur Suivant.

1. L écran d accueil. 2. Importer des images. Sélectionnez cette option pour créer un nouveau document puis cliquer sur Suivant. 1. L écran d accueil Utiliser Photorecit (ou Photostory) Sélectionnez cette option pour créer un nouveau document puis cliquer sur Suivant. 2. Importer des images Cliquez sur ce bouton pour importer des

Plus en détail

Troisième projet Scribus

Troisième projet Scribus Sommaire 1. Réponse à la question du deuxième projet... 2 2. Présentation du projet... 2 2.1. Organiser son travail... 2 3. Réalisation... 2 3.1. Préparation du texte... 2 3.1.1. Les styles «Dys»... 3

Plus en détail

Club informatique Mont-Bruno Séances du 23 mars et du 18 avril 2012 Présentateur : André Charest

Club informatique Mont-Bruno Séances du 23 mars et du 18 avril 2012 Présentateur : André Charest Club informatique Mont-Bruno Séances du 23 mars et du 18 avril 2012 Présentateur : André Charest Programme : l initiation au traitement de texte Définition d un traitement de texte d après l OLF : Ensemble

Plus en détail

Dixième cours : Outils de bureau. Systèmes informatiques. Outils de bureau principaux. Vue traditionnelle de la bureautique

Dixième cours : Outils de bureau. Systèmes informatiques. Outils de bureau principaux. Vue traditionnelle de la bureautique Dixième cours : Outils de bureau Systèmes informatiques Olivier Lecarme Licence Mathématiques-Informatique, Semestre 2 2006 2007 Unix et la bureautique Présentation de textes Tableurs Principes généraux

Plus en détail

4D Write. Utilisation Windows /Mac OS. 4D Write 1999-2002 4D SA. Tous droits réservés.

4D Write. Utilisation Windows /Mac OS. 4D Write 1999-2002 4D SA. Tous droits réservés. 4D Write Utilisation Windows /Mac OS 4D Write 1999-2002 4D SA. Tous droits réservés. 4D Write - Version 6.8 Utilisation Copyright 1999-2002 4D SA. Tous droits réservés. Les informations contenues dans

Plus en détail

Éditeur ou traitement de textes?

Éditeur ou traitement de textes? Éditeur ou traitement de textes? Jacques BON pour Famasoft Décembre 2004 Résumé L outil texte le plus connu est le traitement de textes (Word, Abiword, Swriter etc.) Mais il n est pas le seul. Existent

Plus en détail

Commandes de Word 2011 (menus, barres d outils, ruban) 1

Commandes de Word 2011 (menus, barres d outils, ruban) 1 Activer le mode plein Menu affichage > Activer le mode écran écran plein écran adresses de s (ignorer les adresses Internet et les adresses de s) orthographe> case à cocher ignorer les adresses Internet

Plus en détail

Parcours FOAD Formation WORD 2010

Parcours FOAD Formation WORD 2010 Parcours FOAD Formation WORD 2010 PLATE-FORME E-LEARNING DELTA ANNEE SCOLAIRE 2013/2014 Pôle national de compétences FOAD Formation Ouverte et A Distance https://foad.orion.education.fr Livret de formation

Plus en détail

Diffusé par Le Projet Documentation OpenOffice.org

Diffusé par Le Projet Documentation OpenOffice.org Comment Faire des Calculs Simples Et Mettre en Forme des Cellules Et les Feuilles d'un Classeur Diffusé par Le Projet Documentation OpenOffice.org Table des matières 1. Une rapide introduction. Introduction

Plus en détail

Évaluation des compétences. Identification du contenu des évaluations. Septembre 2014

Évaluation des compétences. Identification du contenu des évaluations. Septembre 2014 Identification du contenu des évaluations Septembre 2014 Tous droits réservés : Université de Montréal Direction des ressources humaines Table des matières Excel Base version 2010... 1 Excel intermédiaire

Plus en détail

Formation Word/Excel. Présentateur: Christian Desrochers Baccalauréat en informatique Clé Informatique, 15 février 2007

Formation Word/Excel. Présentateur: Christian Desrochers Baccalauréat en informatique Clé Informatique, 15 février 2007 Formation Word/Excel Présentateur: Christian Desrochers Baccalauréat en informatique Clé Informatique, 15 février 2007 1 Avant de débuter Qui suis-je? À qui s adresse cette présentation? Petit sondage

Plus en détail

Chapitre 38 : Impression

Chapitre 38 : Impression Boîte de dialogue Imprimer 38-1 38 : Impression Boîte de dialogue Imprimer Comment y accéder Choisissez Imprimer dans le menu Fichier. Ce qu elle permet Cette boîte de dialogue fait la liste de plusieurs

Plus en détail

Feuille de style sous open office.

Feuille de style sous open office. Feuille de style sous open office. Une feuille de style permet de mettre en page un cours, un exposé ou un rapport en lui gardant la même présentation du début à la fin. Elle se programme avant de taper

Plus en détail

Guide de l administrateur de rubriques du site communal d ORCHAISE

Guide de l administrateur de rubriques du site communal d ORCHAISE Guide de l administrateur de rubriques du site communal d ORCHAISE Sommaire Comment est organisé le site?... 1 Comment accéder à l interface privée?... 2 Comment se connecter?... 2 Comment modifier son

Plus en détail

Catalogue de Formation Bureautique

Catalogue de Formation Bureautique Catalogue de Formation Bureautique Word Excel Access Outlook Powerpoint Les formations peuvent être réalisées chez le client ou chez nous (capacité d accueil maximum : 7 personnes) Nous réalisons également

Plus en détail

Créer un premier document avec Pages

Créer un premier document avec Pages 1 Créer un premier document avec Pages Dans ce chapitre, vous aborderez les fonctions élémentaires de Pages par le biais de la rédaction d une lettre et de la réalisation d une carte d anniversaire à l

Plus en détail

Migration vers Excel

Migration vers Excel Dans ce guide Microsoft Microsoft Excel 2010 ne ressemble pas à Excel 2003, aussi nous avons créé ce guide afin de vous en faciliter la prise en main. Vous trouverez dans ce guide une présentation des

Plus en détail

WORD Base OBJECTIFS DETAILLES : Documents. Mises en valeur

WORD Base OBJECTIFS DETAILLES : Documents. Mises en valeur WORD Base Objectifs principaux : Formation destinée à acquérir des connaissances de base sur les documents, les mises en valeur, les tableaux, les objectifs graphiques et la gestion des textes. Documents

Plus en détail

Faculté des sciences sociales Guide d utilisation du logiciel Contribute CS3 Table des matières

Faculté des sciences sociales Guide d utilisation du logiciel Contribute CS3 Table des matières Guide d utilisation du logiciel Contribute CS3 Table des matières Table des figures... 3 Section 1 : Introduction - Contribute CS3... 4 1.1 Démarrage du logiciel... 4 1.2 Aire de travail... 4 1.3 Menu...

Plus en détail

Ioly - Bases et mis en forme - 18 mai 2011

Ioly - Bases et mis en forme - 18 mai 2011 Nom du candidat Catégorie du test Nom du test Ioly Logiciels de bureautique-microsoft Word 2003 Bases et mis en forme Date du test 18 mai 2011 Nombre de questions 59 Durée du test 39 mn Indicateurs de

Plus en détail

Initiation WORD. Module 7 : Visualisation et impression d un document.

Initiation WORD. Module 7 : Visualisation et impression d un document. Initiation WORD. Module 7 : Visualisation et impression d un document. Système d exploitation utilisé : Windows XP Service Pack 2 Créé par Xavier CABANAT Version 1.0 Document créé par Xavier CABANAT Page

Plus en détail

Open Office - Niveau 1. Writer 3.1

Open Office - Niveau 1. Writer 3.1 Open Office - Niveau 1 Writer 3.1 OpenOffice.org Writer vous permet de concevoir et de réaliser des documents texte pouvant contenir des images, des tableaux ou des diagrammes. Vous pouvez ensuite enregistrer

Plus en détail

Le Logiciel de Facturation ultra simplifié spécial Auto-Entrepreneur

Le Logiciel de Facturation ultra simplifié spécial Auto-Entrepreneur Le Logiciel de Facturation ultra simplifié spécial Auto-Entrepreneur La Facturation Le Livre chronologique des Recettes Le Registre des Achats Le Suivi du Chiffre d Affaires en temps réel Site internet

Plus en détail

Formation: Pack office Word, Excel Publisher Perfectionnement

Formation: Pack office Word, Excel Publisher Perfectionnement Marjorie LABERTRANDE Formatrice Indépendante Tel : 06.17.91.68.18 - e. mail : mlformation.var@free.fr Formation: Pack office Word, Excel Publisher Perfectionnement Durée : 5 jours (35 heures) N SIRET :

Plus en détail

Tableur Excel 97 : Les Outils

Tableur Excel 97 : Les Outils 1. Environnement de travail Bouton système Nom du logiciel Nom du document Barre de menus Cases système du logiciel Cases système du fichier Zone de nom : elle contient l adresse du champ sélectionné Police

Plus en détail

Cet article est tiré du numéro spécial 2012 du Cahier des Techniques de l INRA :

Cet article est tiré du numéro spécial 2012 du Cahier des Techniques de l INRA : Mise en place d une chaîne d édition structurée aux éditions Quae : aspects techniques Perraud G. & Dandurand C. Cahier des Techniques de l INRA, Numéro spécial 2012 pp. 91-95 Cet article est tiré du numéro

Plus en détail

AIDE À LA PUBLICATION

AIDE À LA PUBLICATION AIDE À LA PUBLICATION MISE EN PAGE DE VOTRE OUVRAGE SOUS WORD 2007 (Hors Bande-dessinées et Albums photos) L objet de ce tutoriel est de vous guider durant les différentes étapes de mise en page avec le

Plus en détail

Comment utiliser FileMaker Pro avec Microsoft Office

Comment utiliser FileMaker Pro avec Microsoft Office Guide d utilisation Comment utiliser FileMaker Pro avec Microsoft Office Comment utiliser FileMaker Pro et Microsoft Office page 1 Table des matières Introduction... 3 Avant de commencer... 4 Partage de

Plus en détail

Apple Pro Training Series Mac OS X Support Essentials Guide de maintenance et de dépannage pour Mac OS X 10.5

Apple Pro Training Series Mac OS X Support Essentials Guide de maintenance et de dépannage pour Mac OS X 10.5 Apple Pro Training Series Mac OS X Support Essentials Guide de maintenance et de dépannage pour Mac OS X 10.5 Kevin M. White Bien démarrer Ce manuel se base sur les mêmes critères utilisés pour la formation

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS

CATALOGUE DES FORMATIONS CATALOGUE DES FORMATIONS WEB / GRAPHISME ADOBE ACROBAT PRO... 1 ADOBE PHOTOSHOP... 2 ADOBE INDESIGN... 3 ADOBE DREAMWEAVER... 4 ARTISTEER... 5 PREZI... 6 LE LANGAGE HTML... 7 LES FEUILLES DE STYLE CSS...

Plus en détail

SOMMAIRE. HELPCLIC 03/08/2006 http://www.helpclic.net. I L écran principal Page 4

SOMMAIRE. HELPCLIC 03/08/2006 http://www.helpclic.net. I L écran principal Page 4 SOMMAIRE I L écran principal Page 4 II Les principales barre d outils 2-1 : LA BARRE D OUTILS STANDARD Page 4 2-2 : LA BARRE D OUTILS MISE EN FORME Page 5 2-3 : LA BARRE D OUTILS OBJETS Page 5 III Créer

Plus en détail

Les images. ! Ce qu il faut savoir. Les natures d images

Les images. ! Ce qu il faut savoir. Les natures d images Chapitre 2 Les images! Ce qu il faut savoir GIMP permet de retoucher et de composer des images. Celles-ci peuvent se caractériser principalement par leur nature (photo, dessin ou peinture), les couleurs

Plus en détail

Maîtrise des outils bureautiques et environnement de travail en cabinet comptable.

Maîtrise des outils bureautiques et environnement de travail en cabinet comptable. DONNEZ-VOUS LES MOYENS D EVOLUER Maîtrise des outils bureautiques et environnement de travail en cabinet comptable. L évolution rapide des NTIC (nouvelles technologies de l information et de la communication)

Plus en détail

Thèmes : Ateliers Bureautiques F2+ dans le cadre du DIF

Thèmes : Ateliers Bureautiques F2+ dans le cadre du DIF Thèmes : Ateliers Bureautiques F2+ dans le cadre du DIF Prise en main de l outil micro / Word / Excel / Internet : 20 h Perfectionnement de l outil micro : Word / Excel / Internet : 20 h Perfectionnement

Plus en détail

GUIDE Excel (version intermédiaire) Version 2007 Table des matières

GUIDE Excel (version intermédiaire) Version 2007 Table des matières GUIDE Excel (version intermédiaire) Version 2007 Table des matières 1. Les rubans... 2 2. Recherchez des données... 5 3. Trier et filtrer.... 6 Trier... 6 Filtre... 7 4. Plage... 9 Attribuer un nom...

Plus en détail