Directives du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien de l'emploi

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Directives du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien de l'emploi"

Transcription

1 Directives du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien de l'emploi 5.1 Financement du soutien de l emploi Sommaire de la directive Décrire le cadre de financement fondé sur les résultats des mesures de soutien de l emploi du POSPH. Autorisation législative Paragraphes 48 (1) et 48 (2) de la Loi de 1997 sur le Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées Buts généraux de la directive Faire en sorte que les clientes et les clients admissibles aient accès au soutien de l emploi qui les aidera à trouver et à conserver un emploi en versant une aide financière à des fournisseurs de services pour qu ils facilitent le placement et le maintien en poste. Déterminer la façon d établir le montant de l aide versée aux fournisseurs de services pour le placement (y compris les étapes-clés du placement), le maintien de l emploi et l avancement professionnel ainsi que les mesures de soutien exceptionnel lié au travail en raison d un handicap. Application de la directive Passation de marchés avec les fournisseurs de services Le soutien de l emploi du POSPH est fourni par le personnel du ministère par le biais des bureaux locaux du soutien de l emploi. Les bureaux régionaux sont quant à eux responsables de la passation de marchés avec les fournisseurs de services communautaires pour la prestation du soutien de l emploi aux clientes et clients admissibles. Les marchés sont fondés sur les résultats en matière d obtention d un emploi (ce qui comprend les étapes-clés) et de maintien d un emploi. Il incombe aux bureaux régionaux de préparer et de négocier les ententes de financement avec les fournisseurs de services. Lorsqu ils examinent les propositions des fournisseurs de services (actuels et nouveaux), les bureaux régionaux tiennent compte des critères fondamentaux suivants : Page 1 of 10

2 prévisions ou attentes concernant les niveaux de services actuels et futurs; expertise ou antécédents dans le domaine du soutien de l emploi pour des personnes handicapées; niveau d accessibilité; volonté de collaborer ou de fusionner avec d autres organismes ou fournisseurs de services pour offrir un service de meilleure qualité; utilisation d une méthode de prestation rentable des services, y compris des mesures de réduction des coûts, comme l établissement de partenariat avec d autres fournisseurs de services; communications et marketing; capacité de mise en œuvre. Dans leur proposition, les fournisseurs de services doivent indiquer qu ils travailleront en collaboration avec d autres fournisseurs de services et organismes communautaires qui offrent de la formation, des services d emploi et des services auxquels la clientèle pourrait avoir accès par l entremise d autres bailleurs de fonds comme le gouvernement fédéral et son Fonds d intégration pour les personnes handicapées, le ministère de la Formation et des Collèges et Universités et Emploi Ontario. Cette collaboration contribuera à faire en sorte que les clientes et les clients reçoivent les meilleurs services possible auprès des organismes appropriés et éliminera du coup tout dédoublement des services ou du financement. Objectifs de placement et de maintien de l emploi Des objectifs de placement sont fixés pour chaque bureau régional, selon le rendement de l année précédente. Les bureaux régionaux négocieront des objectifs relatifs au placement, aux étapes-clés du placement et au maintien de l emploi avec chaque fournisseur de services, selon les résultats obtenus au cours de l année précédente, afin de favoriser la réalisation de l objectif global du bureau régional. L aide financière sera versée à l avance aux fournisseurs de services sur une base mensuelle, mais ceux ci n y auront droit que s ils ont atteint les objectifs relatifs au placement, aux étapes-clés du placement et au maintien de l emploi. Afin d encourager les fournisseurs de services à continuer de mettre l accent sur le placement des clientes et des clients dans des emplois durables à long terme, on a limité le nombre de paiements pour les étapes-clés du placement auquel ils Page 2 of 10

3 ont droit. Un fournisseur de services peut obtenir au plus deux fois l objectif de placement négocié. Par exemple, si l objectif de placement annuel d un fournisseur est 50, le nombre maximum de paiements pour les étapes-clés qu il peut recevoir au cours de l exercice est 100. Les fournisseurs de services présenteront sur demande aux bureaux régionaux des rapports faisant état de l efficacité des mesures mises en place pour favoriser la réalisation des objectifs de placement, y compris les étapes-clés. Si, à la fin de l exercice, un fournisseur de services n a pas atteint les objectifs fixés, il soumettra au bureau régional un plan acceptable en vue de l atteinte de ces objectifs au cours de l exercice suivant; le fournisseur de services peut également s engager à atteindre un objectif modifié, assorti d une aide financière modifiée. Le bureau régional peut approuver le plan, renégocier le contrat de services compte tenu des nouveaux objectifs et rajuster le financement en conséquence, ou encore mettre fin à l entente de financement. Les bureaux régionaux qui disposent des fonds voulus peuvent renégocier les contrats de services en vigueur si le fournisseur de services est en mesure de dépasser les objectifs de placement et de maintien de l emploi fixés. Dans les cas où l objectif de placement est renégocié à la hausse ou à la baisse au cours de l exercice, le maximum annuel pour les étapes-clés sera modifié en fonction du nouvel objectif établi. (N.B. : Le montant maximum rajusté admissible pour les étapes-clés ne peut être inférieur au nombre de paiements liés aux étapes-clés que le fournisseur de services a déjà reçus pour l exercice.) Volets du financement Les volets du financement ci dessous serviront de base de négociation des contrats de services ou des ententes de financement avec les fournisseurs de services : aide financière pour les étapes-clés du placement; aide financière pour le placement; aide financière pour le maintien de l emploi et l avancement professionnel; aide financière pour les soutiens exceptionnels liés au travail en raison d un handicap; aide financière pour les projets d emploi (facultatif). L aide financière pour les étapes-clés du placement, le placement et le maintien de l emploi sera négociée en fonction des objectifs du fournisseur de services. Le financement des soutiens exceptionnels liés au travail en raison d un Page 3 of 10

4 handicap sera négocié en fonction du nombre de clientes et de clients qui pourraient faire appel au fournisseur de services et qui pourraient avoir besoin de ce genre de soutien ainsi que de la nature et du coût estimatif du soutien. Un financement d encouragement est accordé aux fournisseurs de services qui dépassent les objectifs de placement fixés. Cette aide financière est calculée à la fin de l exercice et n est pas incluse dans l entente de financement. Les fournisseurs de services qui concluent un contrat dans le cadre du volet Soutien de l emploi du POSPH pour fournir des services de placement et de maintien de l emploi ne peuvent facturer aux personnes qui font une demande ou aux clientes et clients les services et les soutiens fournis en matière d emploi. Aide financière pour les étapes-clés du placement Les fournisseurs de services ont droit à $ lorsqu une cliente ou un client a été placé et a travaillé pendant 6 semaines cumulatives. L aide financière liée aux étapes-clés s ajoute à l aide pour le placement (qui est versée lorsque la cliente ou le client a travaillé pendant 13 semaines cumulatives). Par ailleurs, les fournisseurs de services auront droit à l aide financière pour les étapes-clés lorsqu une cliente ou un client a travaillé pendant 6 semaines, qu elle ou qu il réussisse ou non à accumuler 13 semaines d emploi continu. Les fournisseurs de services qui aident des clientes ou des clients à créer leur propre emploi sont admissibles à l aide financière pour les étapes-clés. On leur verse $ lorsqu une cliente ou un client occupant un travail indépendant a généré un revenu net cumulatif de 400 $. Aide financière pour le placement Une aide financière maximale de $ par placement peut être obtenue. Le placement correspond à trois mois (13 semaines) d emploi continu. Le fournisseur de services reçoit l aide financière pour le placement lorsque la cliente ou le client travaille depuis 13 semaines. Les fournisseurs de services ne recevront aucune aide financière pour les participantes et participants qu ils placent par le biais des projets d emploi, ces projets faisant l objet d un financement distinct. N.B. : Les placements dans un emploi résultant de la participation à un projet d emploi sont pris en compte pour la réalisation des objectifs régionaux en matière de placement dans un emploi s ils satisfont aux critères requis. (Voir la directive 5.2 Financement de projets novateurs) Page 4 of 10

5 Aide financière pour le maintien de l emploi et l avancement professionnel Bénéficiaires du soutien du revenu du POSPH Dans le cas des clientes et des clients qui bénéficient du soutien de l emploi et reçoivent également un soutien du revenu, l aide financière pour le maintien de l emploi est versée pour chaque mois d emploi pendant la période de 33 mois consécutifs suivant la période de placement de trois mois (13 semaines cumulatives). Cette aide financière peut être obtenue à partir du mois suivant le versement de l aide financière pour le placement. Le nombre total de paiements pour le maintien de l emploi ne peut dépasser 33. Pour chaque mois où la cliente ou le client occupe un emploi pendant les 33 mois consécutifs qui suivent la période de placement de trois mois (13 semaines cumulatives), le paiement pour le maintien de l emploi correspond à 60 % du revenu imposable de la ou du bénéficiaire du soutien du revenu du POSPH, et ce, pour chaque mois d emploi. Pendant les 15 premiers mois, un montant minimal de 250 $ par mois d emploi sera versé. Le revenu imposable correspond au montant obtenu une fois soustraites du revenu net de la bénéficiaire ou du bénéficiaire les exemptions et les déductions du revenu du POSPH (p. ex. frais de garde d enfants et dépenses en matière d emploi liées à un handicap). Le revenu imposable représente le montant qui sera soustrait du soutien du revenu versé au bénéficiaire dans le cadre du POSPH. L aide financière pour le maintien de l emploi couvre également l avancement professionnel des clientes et des clients. L avancement professionnel se traduit par une augmentation des gains, une promotion ou l obtention d un nouvel emploi qui exige davantage de compétences ou comporte plus de responsabilités. Aide financière pour le maintien de l emploi des étudiantes et étudiants des établissements secondaires et postsecondaires ayant des gains exemptés Les gains d'emploi (y compris le revenu d'un travail indépendant ou le revenu agricole) et les montants payés dans le cadre d un programme de formation à l intention des personnes bénéficiaires du soutien du revenu du POSPH inscrits à temps plein dans un établissement secondaire ou postsecondaire sont exclus du calcul du revenu. (Pour obtenir plus de renseignements, veuillez consulter la directive 5.18 Exemption des gains des étudiants des établissements postsecondaires. Les fournisseurs de services recevront 250 $ par mois pour un emploi s échelonnant sur une période d au moins 15 mois en tout temps au cours de la Page 5 of 10

6 période de maintien de l emploi des clientes et clients qui poursuivent des études secondaires ou postsecondaires et dont les gains sont exemptés. Pour les mois pendant lesquels la cliente ou le client n est pas aux études secondaires ou postsecondaires, le fournisseur de services recevra des paiements de maintien de l emploi qui seront calculés selon la formule habituelle utilisée à cette fin pour les bénéficiaires du soutien du revenu. On s attend à ce que les fournisseurs de services continuent d offrir un soutien au maintien de l emploi durant toute la période de 33 mois de maintien de l emploi. Aide financière pour le maintien de l emploi et l avancement professionnel Bénéficiaires ne recevant pas de soutien du revenu du POSPH Dans le cas des clientes et des clients qui ne reçoivent pas de soutien du revenu du POSPH, un montant de 250 $ est versé pour chaque mois d emploi pendant les 15 mois consécutifs qui suivent la période de placement de trois mois (13 semaines cumulatives). Remarque : Dans le cas des personnes qui ne sont pas bénéficiaires du soutien du revenu, l inscription à un établissement d enseignement postsecondaire durant la période de maintien de l emploi de 15 mois, ne déclenche pas le début d une autre période de maintien de l emploi de 15 mois. Aide financière pour le placement et le maintien de l emploi des travailleurs autonomes Les fournisseurs de services peuvent recevoir une aide financière en vue de la prestation des mesures de soutien voulues aux clientes et aux clients admissibles qui veulent créer leur propre emploi. Le montant de l aide financière pour la création et le maintien d un emploi indépendant est calculé de la même manière que le montant accordé aux clientes et aux clients qui sont salariés. Les bureaux régionaux négocieront les ententes de services avec les fournisseurs de services qui aident les clientes et les clients à créer et à conserver leur propre emploi, en fonction des objectifs de placement et de maintien d un emploi fixés. Les fournisseurs de services reçoivent un paiement provisoire de 600 $ pour aider les clientes et les clients admissibles à préparer un plan d affaires. L aide financière de $ pour les étapes-clés sera versée lorsque la cliente ou le client aura lancé son entreprise et généré un revenu net cumulatif de 400 $. Le reste de l aide financière pour la création d un emploi indépendant (5 400 $) est versé une fois que la cliente ou le client a généré un revenu net cumulatif d au moins 800 $. Page 6 of 10

7 Le revenu net positif correspond au revenu total une fois qu on a soustrait les dépenses d entreprise admissibles du revenu brut. Lorsque les dépenses mensuelles sont inférieures à 100 $, une déduction uniforme pour les dépenses de 100 $ par mois sera appliquée au revenu d entreprise brut afin de calculer le revenu d entreprise net. Les clientes et clients doivent soumettre à leur fournisseur de services des renseignements mensuels sur leur revenu et dépenses d entreprise afin de calculer le revenu d entreprise net. La formule du soutien du revenu du POSPH intitulée «Rapport sur les revenus et dépenses d entreprise» doit être utilisée à cette fin. Une fois l aide financière pour le placement obtenue, l aide financière pour le maintien du travail indépendant est versée pour chaque mois où la cliente ou le client occupe un emploi indépendant et génère un revenu net positif. Comme dans le cas des emplois salariés, les paiements pour le maintien d un emploi indépendant relatifs à des clientes et des clients qui reçoivent un soutien du revenu du POSPH correspondent à 60 % des économies attribuables au revenu d entreprise imposable d une personne pendant les 33 mois suivant la période initiale de placement dans un emploi indépendant. Pendant les 15 premiers mois de maintien du travail indépendant, un minimum de 250 $ est versé pour chaque mois où la cliente ou le client génère un revenu net positif. Dans le cas des clientes et des clients qui occupent un emploi indépendant et ne reçoivent pas de soutien du revenu du POSPH, le paiement minimum de 250 $ est fait pour chacun des 15 mois suivant le placement dans un emploi indépendant où la cliente ou le client génère un revenu net positif. Aide financière destinée aux personnes auteures d une demande ayant un emploi Les personnes auteures d une nouvelle demande qui ont un emploi mais risquent de le perdre et qui ont besoin de soutien en vue du maintien d un emploi peuvent obtenir un soutien de l emploi. Il s agit des personnes qui ne reçoivent pas de soutien de maintien de l emploi d un fournisseur de services. Dans le cas des personnes auteures d une demande ayant un emploi, les fournisseurs de services peuvent fournir du soutien en vue du maintien d un emploi; en pareils cas, les fournisseurs de services ne sont admissibles qu à l aide financière pour le maintien d un emploi. Si le fournisseur de services établit que la personne ne peut pas conserver son emploi (par exemple, parce que son handicap constitue un obstacle et ne se prête pas à des aménagements en vue de répondre à ses besoins), il faudra peut-être trouver un nouvel emploi. Dans pareille situation, le fournisseur de Page 7 of 10

8 services est admissible à une aide financière pour le placement une fois qu il a trouvé un emploi à la cliente ou au client, et à une aide financière pour le maintien d un emploi par la suite. N.B. : Cette situation diffère des cas où une cliente ou un client reçoit des services de maintien de l emploi d un fournisseur de services, mais n est pas en mesure de garder son emploi. En pareil cas, le fournisseur de services continuera d aider la cliente ou le client à trouver un nouvel emploi dans le cadre des services de maintien de l emploi et d avancement professionnel. Les personnes auteures d une demande ayant un emploi dont la situation n est pas précaire mais qui ont besoin de services d avancement professionnel peuvent être dirigées vers un fournisseur de services. Dans de tels cas, le fournisseur de services ne reçoit qu une aide financière pour le maintien d un emploi et l avancement professionnel. Avant le début de la prestation des services, le personnel du soutien de l emploi discutera de l aide financière destinée aux bénéficiaires avec le fournisseur de services pour établir les paiements appropriés. Comme il faut agir avec célérité pour aider la personne auteure d une demande à conserver son emploi, ces demandes devraient être traitées dans les plus brefs délais. Personnes auteures d une demande ayant besoin d un soutien unique pour accepter ou conserver un emploi Les personnes auteures d une demande qui ont besoin d un soutien unique (p. ex. appareil auditif, matériel ou outils de travail, droits de permis) pour conserver leur emploi actuel ou accepter une offre d emploi ferme ne traitent pas avec un fournisseur de services si elles n ont pas besoin d autres mesures de soutien. Si la personne auteure d une demande reçoit un soutien du revenu du POSPH, le personnel du soutien de l emploi doit l aider à obtenir la Prestation pour frais de démarrage d un emploi, sous réserve de son admissibilité. Si la personne n est pas admissible à cette prestation ou ne reçoit pas de soutien du revenu du POSPH, le personnel lui versera directement les fonds pour l achat de l article ou l aidera à obtenir du soutien auprès d un fournisseur approuvé; cependant, il faudra au préalable établir que la personne est admissible au soutien de l emploi. Ces coûts seront gérés à même le budget du bureau régional affecté au soutien de l emploi du POSPH. Si la cliente ou le client a besoin d autre soutien pour conserver son emploi, le personnel du soutien de l emploi déterminera si la cliente ou le client doit choisir un fournisseur de services afin d obtenir du soutien pour le placement ou le maintien d un emploi, ou les deux. Page 8 of 10

9 Aide financière pour les soutiens exceptionnels liés au travail en raison d un handicap Pour s assurer que les clientes et les clients qui font face à de nombreux obstacles à l emploi et ont des besoins liés à un handicap ont accès au soutien de l emploi du POSPH, une aide financière est offerte pour les soutiens exceptionnels liés au travail en raison d un handicap; cette aide s adresse aux clientes et aux clients qui se heurtent à des obstacles à l emploi plus complexes. Le bureau régional et le fournisseur de services négocieront, en vertu du contrat de services, le montant des soutiens exceptionnels liés au travail en raison d un handicap pour un nombre estimatif de clientes et de clients qui ont besoin de tels soutiens. Comme dans le cas de l aide financière pour le placement et le maintien d un emploi, le financement des soutiens exceptionnels liés au travail en raison d un handicap sera versé à l avance une fois par mois. L aide financière versée aux fournisseurs de services pour les soutiens exceptionnels liés au travail en raison d un handicap est fondée sur les dépenses. Cette aide financière n est pas remboursable, même s il n y a pas de placement. Cependant, conformément aux processus courants du ministère, les fonds non utilisés doivent être remboursés à la fin de l année. Les bureaux régionaux négocieront le montant de l aide financière avec chaque fournisseur de services en fonction du nombre de clientes et de clients qui pourraient avoir besoin de ce type de soutien ainsi que du montant moyen à verser à chaque cliente et client. Un montant global sera alloué au fournisseur de services. Celui-ci disposera donc d une plus grande marge de manœuvre pour répondre aux besoins de ses clientes et clients. Les fournisseurs de services doivent tenir des registres des biens et services fournis à titre de soutien exceptionnel lié au travail en raison d un handicap; ils doivent en outre présenter des rapports au personnel du soutien de l emploi ainsi que des preuves de leurs dépenses, si on leur en fait la demande. Paiement incitatif pour dépassement des objectifs Les fournisseurs de services qui dépassent les objectifs en matière de placement dans un emploi recevront un paiement incitatif. Si les fonds attribués au bureau régional le permettent, le contrat de services des fournisseurs de services qui atteignent ou dépassent leurs objectifs en matière de placement dans un emploi sera renégocié avant la fin de l exercice. Lorsqu un fournisseur de services a dépassé les objectifs négociés en matière de placement dans un emploi à la fin de l exercice et qu il y a encore des fonds non utilisés au titre du «maintien dans un emploi» ou des «soutiens Page 9 of 10

10 exceptionnels liés au travail en raison d un handicap» dans le cadre du contrat de services en vigueur, cet excédent servira à financer les activités supplémentaires en matière de placement dans un emploi. Si l excédent est insuffisant, une partie des économies réalisées grâce au placement et au maintien dans un emploi des clientes et des clients sera versée à titre de prime. Le paiement sera calculé à la fin de l année, en fonction du rendement du fournisseur de services; le montant ne sera pas inclus dans l entente de financement. Le montant du paiement sera déterminé à la fin de l année et correspondra au moins élevé des deux montants suivants : 50 % des économies réelles au titre du soutien de l emploi du POSPH attribuables au revenu imposable de toutes les clientes et de tous les clients du POSPH qui ont été placés par le fournisseur de services, qui ont conservé leur emploi ou qui ont obtenu de l avancement professionnel; $ par cliente ou client placé, au-delà de l objectif de placement fixé. Directives connexes 2.2 Auteurs d une demande ayant un emploi ou une offre d emploi 3.2 Séance d information sur l emploi, entente de participation financière au soutien de l emploi et sélection des fournisseurs de services 4.1 Placement dans un emploi 4.2 Maintien de l emploi et avancement professionnel 4.3 Soutiens exceptionnels liés au travail en raison d un handicap 4.4 Soutien au travail indépendant 5.2 Financement de projets novateurs 6.4 Mesures du rendement et présentation des rapports Directive du soutien du revenu du POSPH 5.18 Exemption des gains des étudiants des établissements postsecondaires Page 10 of 10

Directives du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien du revenu

Directives du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien du revenu Directives du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien du revenu 5.11 Éducation postsecondaire Résumé de la politique La partie d un prêt personnel dont la directrice

Plus en détail

FONDS D AIDE À L EMPLOI POUR LES JEUNES (FAEJ)

FONDS D AIDE À L EMPLOI POUR LES JEUNES (FAEJ) FONDS D AIDE À L EMPLOI POUR LES JEUNES (FAEJ) EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ APPLICABLES POUR LA PÉRIODE DU 1ER AVRIL 2015 AU 30 SEPTEMBRE 2015 Avril 2015 FONDS D AIDE À L EMPLOI

Plus en détail

LISTE DES RECOMMANDATIONS

LISTE DES RECOMMANDATIONS LISTE DES RECOMMANDATIONS Recommandation 1 Le Comité recommande la présentation en 2005 d un projet de loi qui créerait une nouvelle entité de l État appelée la Commission de l assurance-emploi. Cette

Plus en détail

PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO)

PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO) PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO) EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LA PÉRIODE ALLANT DU 1ER AVRIL 2015 AU 31 MARS 2016 1 PROGRAMME

Plus en détail

FONDS POUR L AMÉLIORATION DES INSTALLATIONS D APPRENTISSAGE (FAIA)

FONDS POUR L AMÉLIORATION DES INSTALLATIONS D APPRENTISSAGE (FAIA) FONDS POUR L AMÉLIORATION DES INSTALLATIONS D APPRENTISSAGE (FAIA) EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LES BÉNÉFICIAIRES 2015-2016 Remarque : L état des revenus et des dépenses

Plus en détail

Loi de 2005 sur les collèges privés d enseignement professionnel

Loi de 2005 sur les collèges privés d enseignement professionnel MINISTÈRE DE LA FORMATION ET DES COLLÈGES ET UNIVERSITÉS Loi de 2005 sur les collèges privés d enseignement professionnel FICHE DE RENSEIGNEMENTS N 6 Fonds d assurance pour l achèvement de la formation

Plus en détail

PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME

PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LES BÉNÉFICIAIRES 1 er avril 2015 au 31 mars 2018 Date : mars 2015 1 PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME EXIGENCES

Plus en détail

Directives du programme Ontario au travail

Directives du programme Ontario au travail Directives du programme Ontario au travail 3.4 : Personnes vivant avec le père ou la mère Compétence législative Paragraphes 2 (1) et (2), articles 11 et 41, et paragraphes 44 (2) et (4) du Règlement 134/98

Plus en détail

ENTREPRISE D ETE Lignes directrices 2015

ENTREPRISE D ETE Lignes directrices 2015 ENTREPRISE D ETE Lignes directrices 2015 Rejoignez la communauté d entrepreneurs sur nos réseaux sociaux et recevez de l information, des idées d affaires et astuces pour gérer votre entreprise www.ontario.ca/entreprisedete

Plus en détail

Application de la stratégie d action au Québec

Application de la stratégie d action au Québec A. Résumé des grandes lignes de la stratégie d action À la suite d une réflexion réalisée en 2013, L ŒUVRE LÉGER a revu sa stratégie d action auprès de ses partenaires et du public en général (se référer

Plus en détail

La foire aux questions

La foire aux questions La foire aux questions La foire aux questions A- Détails du programme 1 Quels sont les objectifs du Fonds? Faire la promotion de la coopération. Contribuer au développement des compétences (agronomiques,

Plus en détail

Ministère de la Santé et des Soins de longue durée

Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Lignes directrices du OBJECTIF Inciter les infirmières et infirmiers des régions rurales et éloignées à pratiquer dans des collectivités admissibles de

Plus en détail

MISE À JOUR DES Pré PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES FÉDÉRAL

MISE À JOUR DES Pré PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES FÉDÉRAL MISE À JOUR DES Pré PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES FÉDÉRAL Le 12 novembre 2014 Préparé par : TABLE DES MATIÈRES Introduction Mesures visant l impôt sur le revenu des particuliers Mesures visant

Plus en détail

Comité Présents pour les jeunes guide pour soumettre un projet-jeunesse

Comité Présents pour les jeunes guide pour soumettre un projet-jeunesse Comité Présents pour les jeunes guide pour soumettre ET VOUS, QUE FERIEZ-VOUS AVEC 25 000 $? Au sujet des comités Présents pour les jeunes Composés de dirigeants locaux de la Banque Nationale, d intervenants

Plus en détail

Régime québécois d assurance parentale

Régime québécois d assurance parentale Régime québécois d assurance parentale Table des matières 1. Caractéristiques du RQAP 3 2. Conditions d admissibilité 4 3. Types de prestations offerts 4 4. Moment pour faire une demande de prestations

Plus en détail

Guide pour demander le crédit d impôt à l innovation de l Ontario (CIIO)

Guide pour demander le crédit d impôt à l innovation de l Ontario (CIIO) Ministère du Revenu Imposition des sociétés 33, rue King Ouest CP 620 Oshawa ON L1H 8E9 Guide pour demander le crédit d impôt à l innovation de l Ontario (CIIO) Ce formulaire s applique aux années d imposition

Plus en détail

Régime de rentes du Québec

Régime de rentes du Québec RETRAITE QUÉBEC Guide du bénéficiaire Régime de rentes du Québec Pour connaître vos droits et vos obligations Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre

Plus en détail

Fonds pour le recrutement de personnel infirmier et le maintien des effectifs

Fonds pour le recrutement de personnel infirmier et le maintien des effectifs Fonds pour le recrutement de personnel infirmier et le maintien des effectifs Catégorie/N o de politique Politique du Fonds n o 1 TITRE DE LA POLITIQUE REMBOURSEMENT DES COÛTS DE RÉINSTALLATION Approuvée

Plus en détail

4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées

4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées MINISTÈRE DE LA SÉCURITÉ COMMUNAUTAIRE ET DES SERVICES CORRECTIONNELS 4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées (Suivi de la section 3.09 du Rapport annuel

Plus en détail

Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées (POSPH)

Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées (POSPH) Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées (POSPH) Volet Soutien de l emploi du POSPH : Comment se préparer à travailler, trouver un emploi et Le volet Soutien de l emploi du POSPH peut vous

Plus en détail

Admissibilité de la demande OUI NON. 1. A-t-on reçu la demande au plus tard à la date et à l heure de clôture du présent AP?

Admissibilité de la demande OUI NON. 1. A-t-on reçu la demande au plus tard à la date et à l heure de clôture du présent AP? 6.. Grille d évaluation de Connexion compétences GRILLE D ÉVALUATION NATIONALE RELATIVE À LA STRATÉGIE EMPLOI JEUNESSE (SEJ) PROGRAMME CONNEXION COMPÉTENCES (Annexe 6A) CFP-Ontario-111-GTA/SL-1 Demandeur

Plus en détail

PROCESSUS ADMINISTRATIF DE SUIVI ET DE TRAITEMENT D UNE DEMANDE OBJECTIF DU PROCESSUS ADMINISTRATIF DE SUIVI ET DE TRAITEMENT D UNE DEMANDE

PROCESSUS ADMINISTRATIF DE SUIVI ET DE TRAITEMENT D UNE DEMANDE OBJECTIF DU PROCESSUS ADMINISTRATIF DE SUIVI ET DE TRAITEMENT D UNE DEMANDE PROCESSUS ADMINISTRATIF DE SUIVI ET DE TRAITEMENT D UNE DEMANDE OBJECTIF DU PROCESSUS ADMINISTRATIF DE SUIVI ET DE TRAITEMENT D UNE DEMANDE Le processus administratif de suivi et de traitement d une demande

Plus en détail

Bourses olympiques pour athlètes «Londres 2012»

Bourses olympiques pour athlètes «Londres 2012» Bourses olympiques pour athlètes «Londres 2012» Objectifs Aider les athlètes d élites désignés par leurs CNO respectifs à se préparer et à se qualifier pour les Jeux de la XXXème Olympiade à Londres 2012,

Plus en détail

SERVICES D EMPLOI EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LA PÉRIODE ALLANT DU 1ER AVRIL 2015 AU 31 MARS 2016

SERVICES D EMPLOI EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LA PÉRIODE ALLANT DU 1ER AVRIL 2015 AU 31 MARS 2016 SERVICES D EMPLOI EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LA PÉRIODE ALLANT DU 1ER AVRIL 2015 AU 31 MARS 2016 Veuillez soumettre : l'état des revenus et des dépenses 2015-2016 des

Plus en détail

Programme d innovation en matière de bioproduits agricoles (PIBA) Foire aux questions (v. 1)

Programme d innovation en matière de bioproduits agricoles (PIBA) Foire aux questions (v. 1) Programme d innovation en matière de bioproduits agricoles (PIBA) Foire aux questions (v. 1) Table des matières : Comment puis-je obtenir la documentation sur le programme?... 2 Quels types de fonds sont

Plus en détail

DIRECTIVES DE RÉMUNÉRATION ET D ÉVALUATION DES MEMBRES DE LA HAUTE DIRECTION (ENSEIGNEMENT ET RECHERCHE)

DIRECTIVES DE RÉMUNÉRATION ET D ÉVALUATION DES MEMBRES DE LA HAUTE DIRECTION (ENSEIGNEMENT ET RECHERCHE) Date d entrée en vigueur : 7 juin 2013 Remplace/amende : s. o. Origine : Ressources humaines et vice-rectorat exécutif aux affaires académiques Numéro de référence : HR-40 Remarque : Le masculin est utilisé

Plus en détail

LANCEMENT D UN PROGRAMME DE FORMATION DE NOUVEAUX NÉGOCIATEURS APPEL DE CANDIDATURES

LANCEMENT D UN PROGRAMME DE FORMATION DE NOUVEAUX NÉGOCIATEURS APPEL DE CANDIDATURES Négociation - Dérivés sur taux d intérêt Négociation - Dérivés sur actions et indices Back-office - Contrats à terme Back-office - Options Technologie Réglementation CIRCULAIRE 108-15 Le 11 septembre 2015

Plus en détail

Directives du programme Ontario au travail

Directives du programme Ontario au travail Directives du programme Ontario au travail 6.3 : Logement Compétence législative Article 5 de la Loi. Articles 42 du Règlement 134/98. Exigences de vérification Les documents appropriés appuyant le niveau

Plus en détail

Fonds d infrastructure mondial Renaissance. États financiers annuels pour l exercice terminé le 31 août 2007

Fonds d infrastructure mondial Renaissance. États financiers annuels pour l exercice terminé le 31 août 2007 États financiers annuels pour l exercice terminé le 31 août Fonds d infrastructure mondial Renaissance État de l actif net (en milliers, sauf les montants par part) Au 31 août (note 1) Actif Encaisse,

Plus en détail

La force du nombre Vous souhaitez obtenir plus d information au sujet de l Entente?

La force du nombre Vous souhaitez obtenir plus d information au sujet de l Entente? La force du nombre Depuis plusieurs années, la Fédération du commerce (CSN) et son partenaire, SSQ Groupe financier, allient leurs forces et leur expertise afin d offrir les meilleurs avantages possibles

Plus en détail

Crédit d impôt pour stage en milieu de travail

Crédit d impôt pour stage en milieu de travail Formulaire officiel Revenu Québec 1 de 10 Crédit d impôt pour stage en milieu de travail Société admissible Ce formulaire s adresse à toute société qui a engagé des dépenses relatives à un stage de formation

Plus en détail

FÉDÉRAL MISE À JOUR DES PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES

FÉDÉRAL MISE À JOUR DES PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES FÉDÉRAL MISE À JOUR DES PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES Le 12 novembre 2014 Mise à jour des projections économiques et budgétaires Fédéral LP TABLE DES MATIÈRES Introduction Mesures visant l impôt

Plus en détail

PROGRAMME INCITATIF POUR LES FIRMES DE NÉGOCIATION POUR COMPTE PROPRE DU QUÉBEC. Termes et conditions et formulaires d inscription

PROGRAMME INCITATIF POUR LES FIRMES DE NÉGOCIATION POUR COMPTE PROPRE DU QUÉBEC. Termes et conditions et formulaires d inscription PROGRAMME INCITATIF POUR LES FIRMES DE NÉGOCIATION POUR COMPTE PROPRE DU QUÉBEC Termes et conditions et formulaires d inscription 1. APERÇU Le programme incitatif pour les firmes de négociation pour compte

Plus en détail

Le fonds local d investissement (FLI) et le fonds local de solidarité (FLS) CRITÈRES ET CONDITIONS D ADMISSIBILITÉ. Sommaire

Le fonds local d investissement (FLI) et le fonds local de solidarité (FLS) CRITÈRES ET CONDITIONS D ADMISSIBILITÉ. Sommaire Le fonds local d investissement (FLI) et le fonds local de solidarité (FLS) CRITÈRES ET CONDITIONS D ADMISSIBILITÉ Sommaire Objectif... 2 Critères d admissibilité... 2 Dépôt d un dossier... 2 Principaux

Plus en détail

Catégorie/N o de politique Politique du Fonds n o 2. Prochaine révision. Date de révision

Catégorie/N o de politique Politique du Fonds n o 2. Prochaine révision. Date de révision Catégorie/N o de politique Politique du Fonds n o 2 TITRE DE LA POLITIQUE Approuvée en Janvier 2013 FINANCEMENT DES PROGRAMMES DE RECYCLAGE DES INF. AUT., INF. PSYCH. AUT. ET INF. AUX. AUT. Direction/Division

Plus en détail

M. André Dumais, B. Sc. A. M e Catherine Rudel-Tessier, LL.M. M. François Tanguay Régisseurs. Demanderesse. Intervenante

M. André Dumais, B. Sc. A. M e Catherine Rudel-Tessier, LL.M. M. François Tanguay Régisseurs. Demanderesse. Intervenante D-99-49 R-3415-98 6 avril 1999 PRÉSENTS : M. André Dumais, B. Sc. A. M e Catherine Rudel-Tessier, LL.M. M. François Tanguay Régisseurs Société en commandite Gaz Métropolitain (SCGM) Demanderesse Et Association

Plus en détail

Aperçu du budget fédéral de 2016

Aperçu du budget fédéral de 2016 RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS Aperçu du budget fédéral de 2016 Le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, a déposé le premier budget du gouvernement libéral le mardi 22 mars 2016. Il s agit du premier budget

Plus en détail

Visites commerciales temporaires, mutations de cadres et déménagements permanents

Visites commerciales temporaires, mutations de cadres et déménagements permanents Visites commerciales temporaires, mutations de cadres et déménagements permanents Les accords de libre-échange auxquels participe le Canada et la Loi sur l immigration et la protection des réfugiés (Canada)

Plus en détail

Lignes directrices sur les activités de formation continue (FC)

Lignes directrices sur les activités de formation continue (FC) Lignes directrices sur les activités de formation continue (FC) Afin de conserver votre certification, vous devez satisfaire aux exigences en matière de formation continue reliées à votre titre de compétence.

Plus en détail

États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS

États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS Au 31 mars 2014 Deloitte S.E.N.C.R.L./s.r.l. 2000 Manulife Place 10180 101 Street Edmonton (Alberta) T5J 4E4 Canada Tél. : 780-421-3611

Plus en détail

INITIATIVE CIBLÉE POUR LES TRAVAILLEURS ÂGÉS EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LES BÉNÉFICIAIRES

INITIATIVE CIBLÉE POUR LES TRAVAILLEURS ÂGÉS EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LES BÉNÉFICIAIRES INITIATIVE CIBLÉE POUR LES TRAVAILLEURS ÂGÉS EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LES BÉNÉFICIAIRES 2015-2016 April 2015 - 2 - INITIATIVE CIBLÉE POUR LES TRAVAILLEURS ÂGÉS EXIGENCES

Plus en détail

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Investir dans l enseignement supérieur

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Investir dans l enseignement supérieur Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997 Investir dans l enseignement supérieur Février 1997 «Les Canadiennes et les Canadiens savent qu une meilleur e instruction est synonyme de meilleurs emplois.»

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de l Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE)

Plan pluriannuel d accessibilité de l Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE) Plan pluriannuel d accessibilité de l Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE) 1 Table des matières Introduction... 3 À propos du Plan pluriannuel d accessibilité de l OQRE... 3

Plus en détail

MANUEL DU COMITÉ LOCAL. Module 5. Gestion financière

MANUEL DU COMITÉ LOCAL. Module 5. Gestion financière MANUEL DU COMITÉ LOCAL Module 5 Gestion financière TABLE DE CONTENU Introduction p. 2 Questions financières p. 2 Comptes bancaires p. 3 Rôle de la trésorière ou du trésorier p. 3 Budget annuel p. 4 Tenue

Plus en détail

Guide du programme à l étranger

Guide du programme à l étranger Bourses de recherche Mitacs Globalink-Sorbonne Universités Pour la recherche aux cycles supérieurs à Sorbonne Universités Guide du programme à l étranger Bourses de recherche Mitacs Globalink - Sorbonne

Plus en détail

GARANTIE POUR PROPRIÉTAIRES D ENTREPRISE

GARANTIE POUR PROPRIÉTAIRES D ENTREPRISE 2015 GARANTIE POUR PROPRIÉTAIRES D ENTREPRISE La plupart des travailleurs au Manitoba sont protégés par le régime de la WCB de sorte que, en cas de blessure ou de maladie attribuable au travail, ils reçoivent

Plus en détail

PLAN D ACCESSIBILITÉ PLURIANNUEL

PLAN D ACCESSIBILITÉ PLURIANNUEL PLAN D ACCESSIBILITÉ PLURIANNUEL Le plan d accessibilité pluriannuel d Assurance LAWPRO MD1 décrit les politiques et mesures qu Assurance LAWPRO mettra en œuvre pour offrir des services inclusifs et accessibles

Plus en détail

RÈGLEMENT N 3 DÉTERMINANT LES CONDITIONS D ADMISSION DANS LES PROGRAMMES D ÉTUDES AU CÉGEP GÉRALD-GODIN

RÈGLEMENT N 3 DÉTERMINANT LES CONDITIONS D ADMISSION DANS LES PROGRAMMES D ÉTUDES AU CÉGEP GÉRALD-GODIN RÈGLEMENT N 3 DÉTERMINANT LES CONDITIONS D ADMISSION DANS LES PROGRAMMES D ÉTUDES AU CÉGEP GÉRALD-GODIN Adopté par le Conseil d administration le 10 février 2015 (résolution n CA-015-0915) Déposé au ministère

Plus en détail

4.10 Programmes d appareils et accessoires fonctionnels et d oxygénothérapie à domicile

4.10 Programmes d appareils et accessoires fonctionnels et d oxygénothérapie à domicile MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOINS DE LONGUE DURÉE 4.10 Programmes d appareils et accessoires fonctionnels et d oxygénothérapie à domicile (Suivi de la section 3.10 du Rapport annuel 2001) CONTEXTE Le

Plus en détail

INVALIDITÉ de longue durée

INVALIDITÉ de longue durée INVALIDITÉ de longue durée Comment présenter une demande d assurance Remplissez en entier une demande, en ayant soin de la dater et de la signer. Envoyez votre demande à: Association médicale du du Québec

Plus en détail

4.07 Etat au 1 er janvier 2000

4.07 Etat au 1 er janvier 2000 4.07 Etat au 1 er janvier 2000 Véhicules à moteur de l AI Entretien et modification du véhicule à moteur 1 Les personnes handicapées assurées auprès de l AI ont, à certaines conditions, droit à des contributions

Plus en détail

MODALITÉS ET CONDITIONS DU PROGRAMME DE RÉCOMPENSES MASTERCARD DE LA BANQUE WALMART DU CANADA

MODALITÉS ET CONDITIONS DU PROGRAMME DE RÉCOMPENSES MASTERCARD DE LA BANQUE WALMART DU CANADA MODALITÉS ET CONDITIONS DU PROGRAMME DE RÉCOMPENSES MASTERCARD DE LA BANQUE WALMART DU CANADA Les présentes conditions s appliquent au programme de Récompenses MasterCard de La Banque Wal-Mart du Canada

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE. 1.1 Mission

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE. 1.1 Mission POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE 1.1 Mission Le Centre local de développement (CLD) de Mirabel gère trois (3) fonds destinés à la création et au maintien d emploi par le biais d

Plus en détail

DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011

DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011 DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011 VISION De nos jours, l éducation postsecondaire offre plus de choix et de possibilités qu auparavant. En outre, les besoins

Plus en détail

Notes explicatives relatives à la Loi de l impôt sur le revenu

Notes explicatives relatives à la Loi de l impôt sur le revenu Notes explicatives relatives à la Loi de l impôt sur le revenu Publiées par le ministre des Finances l honorable William Francis Morneau, c.p., député Décembre 2015 Préface Les présentes notes explicatives

Plus en détail

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2015 1

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2015 1 non remboursables pour 2015 1 indépendants affiliés à KPMG non remboursables pour 2015 1 Voir les notes aux pages suivantes. Remb. = crédit remboursable (voir note correspondante). 6 / Fédéral C.-B. Alb.

Plus en détail

Frais généraux du Professionnel

Frais généraux du Professionnel ASSURANCE INVALIDITÉ INDIVIDUELLE Frais généraux du Professionnel Coup d œil n Caractéristiques intégrées n Avenants de garantie facultative n Renseignements importants Table des matières Frais généraux

Plus en détail

Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille 2015

Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille 2015 Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille Introduction Autism Speaks Canada est fière de verser une aide financière aux fournisseurs de services de différentes régions

Plus en détail

COMMENT ET POURQUOI Y CONTRIBUER? Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec

COMMENT ET POURQUOI Y CONTRIBUER? Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec COMMENT ET POURQUOI Y CONTRIBUER? Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec Édition 2015-2016 Le présent document a pour but de vous faire connaître le Régime de retraite des chargés

Plus en détail

Foire aux questions Régime médicaments du Nouveau-Brunswick Le 10 décembre 2013

Foire aux questions Régime médicaments du Nouveau-Brunswick Le 10 décembre 2013 Foire aux questions Régime médicaments du Nouveau-Brunswick Le 10 décembre 2013 1. Qu'est-ce que le Régime médicaments du Nouveau-Brunswick? Le Régime médicaments du Nouveau-Brunswick est une assurance

Plus en détail

Objectif... 2 Candidats admissibles... 2 Conditions d admissibilité... 2 Projets admissibles... 3

Objectif... 2 Candidats admissibles... 2 Conditions d admissibilité... 2 Projets admissibles... 3 Fonds Jeunes promoteurs CRITÈRES ET CONDITIONS D ADMISSIBILITÉ Sommaire Objectif... 2 Candidats admissibles... 2 Conditions d admissibilité... 2 Projets admissibles... 3 Volet A : concrétisation de projets

Plus en détail

Highlights Points saillants Ministry of Finance Ministère des Finances

Highlights Points saillants Ministry of Finance Ministère des Finances LES BONS CHOIX : RÉDUIRE LES IMPÔTS POUR CRÉER DES EMPLOIS Pour diffusion immédiate Le 27 mars 2003 Le budget de 2003 reflète la grande priorité qu accorde le gouvernement de Ernie Eves aux réductions

Plus en détail

Division de l emploi et de la formation Ministère de la Formation et des Collèges et Universités

Division de l emploi et de la formation Ministère de la Formation et des Collèges et Universités Division de l emploi et de la formation Ministère de la Formation et des Collèges et Universités DEUXIÈME CARRIÈRE RE FORMATION À L INTENTION DES FOURNISSEURS DE SERVICES CHANGEMENTS EN VIGUEUR LE 10 NOVEMBRE

Plus en détail

Il se traduit par une déduction, dans le calcul du revenu imposable de l employé d un montant égal au «revenu admissible» versé par cet employeur.

Il se traduit par une déduction, dans le calcul du revenu imposable de l employé d un montant égal au «revenu admissible» versé par cet employeur. SPÉCIALISTE ÉTRANGER Dans le but de favoriser le recrutement de particuliers à l extérieur du Canada qui disposent d une expertise dans certains secteurs d activités spécialisées, la législation fiscale

Plus en détail

PRESTATIONS POUR CONTRACTUELS RÉPUTÉS EMPLOYÉS

PRESTATIONS POUR CONTRACTUELS RÉPUTÉS EMPLOYÉS PRESTATIONS POUR CONTRACTUELS RÉPUTÉS EMPLOYÉS 2015 La WCB offre une garantie et des prestations aux travailleurs contractuels dans certaines industries. Les contractuels ayant une entente de services

Plus en détail

d enseignement professionnel

d enseignement professionnel MINISTÈRE DE LA FORMATION ET DES COLLÈGES ET UNIVERSITÉS Loi de 2005 sur les collèges privés d enseignement professionnel FICHE DE RENSEIGNEMENTS N 0 4B FONDS D ASSURANCE POUR L ACHÈVEMENT DE LA FORMATION

Plus en détail

PRÊTS DE L IAF À L INTENTION DES IMMIGRANTS

PRÊTS DE L IAF À L INTENTION DES IMMIGRANTS PRÊTS DE L IAF À L INTENTION DES IMMIGRANTS Les prêts de l IAF à l intention des immigrants aident à défrayer le coût des cours et des examens pour qu ils puissent faire au Canada le travail qu ils faisaient

Plus en détail

Assurance soins de longue durée. Protection Temporelle

Assurance soins de longue durée. Protection Temporelle Assurance soins de longue durée Protection Temporelle Protection Temporelle Pour rester maître de la situation si vous devenez en état de dépendance La Protection Temporelle est une assurance soins de

Plus en détail

SOMMAIRE DU RÉGIME RÉGIME FIDUCIAIRE D ÉPARGNE-ÉTUDES GLOBAL (le «Régime»)

SOMMAIRE DU RÉGIME RÉGIME FIDUCIAIRE D ÉPARGNE-ÉTUDES GLOBAL (le «Régime») SOMMAIRE DU RÉGIME RÉGIME FIDUCIAIRE D ÉPARGNE-ÉTUDES GLOBAL (le «Régime») Type de régime : Régime de bourses d études individuel Gestionnaire d investissement du fonds : Les actifs de croissance Global

Plus en détail

PARTENARIATS POUR LA CRÉATION D'EMPLOIS DE L'ONTARIO EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE REDDITION DE COMPTES POUR LES BÉNÉFICIAIRES 2014-2015

PARTENARIATS POUR LA CRÉATION D'EMPLOIS DE L'ONTARIO EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE REDDITION DE COMPTES POUR LES BÉNÉFICIAIRES 2014-2015 PARTENARIATS POUR LA CRÉATION D'EMPLOIS DE L'ONTARIO EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE REDDITION DE COMPTES POUR LES BÉNÉFICIAIRES 2014-2015 1 PARTENARIATS POUR LA CRÉATION D'EMPLOIS DE L'ONTARIO

Plus en détail

Système de revenu de retraite du Canada

Système de revenu de retraite du Canada Au Canada, nous jouissons de l un des meilleurs systèmes de retraite au monde. D après une évaluation basée sur l adéquation, la viabilité et l intégrité, le système de s est classé au cinquième rang mondial

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES Section Page

TABLE DES MATIÈRES Section Page TABLE DES MATIÈRES Section Page Définitions... 3 Introduction... 4 Description du programme... 4 Champ d application et portée... 5 Directive 1 : Processus de sélection des fournisseurs de services...

Plus en détail

Lignes directrices du MFCU. Ordonnances alimentaires et Prestations d emploi et mesures de soutien de l Ontario

Lignes directrices du MFCU. Ordonnances alimentaires et Prestations d emploi et mesures de soutien de l Ontario Lignes directrices du MFCU Ordonnances alimentaires et Prestations d emploi et mesures de soutien de l Ontario Renseignements généraux sur les ordonnances alimentaires Page 2 Lorsque les clients divulguent

Plus en détail

SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME

SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME Pour obtenir des renseignements, veuillez communiquer avec : Service de l assurance

Plus en détail

SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE

SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE Description de programme PROMOUVOIR L AUTONOMIE ÉCONOMIQUE SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE 1125, promenade Colonel By, Ottawa (Ontario) K1S 5B6 Tél. : (613) 520-2600, poste1588 Téléc. : (613) 529-3561 Courriel

Plus en détail

SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI

SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI LE PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE DE 2013 Le Plan d action économique de 2013 représente le prochain volet du plan à long terme du gouvernement pour renforcer

Plus en détail

Programme de prêts et bourses : le calcul de l aide. Un nouveau programme en 2004-2005

Programme de prêts et bourses : le calcul de l aide. Un nouveau programme en 2004-2005 Programme de prêts et bourses : le calcul de l aide Un nouveau programme en 2004-2005 2 Le Programme de prêts et bourses fait peau neuve! Vous suivez un programme de formation professionnelle au secondaire

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA États des résultats prospectifs de BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA Pour les exercices se terminant le 31 mars 2014 et le 31 mars 2015 État des résultats prospectifs (non audité) (en milliers de dollars)

Plus en détail

Frais généraux de La PME

Frais généraux de La PME ASSURANCE INVALIDITÉ INDIVIDUELLE Frais généraux de La PME Coup d œil n Caractéristiques intégrées n Avenants de garantie facultative n Renseignements importants Table des matières Frais généraux de La

Plus en détail

Santé Manitoba GUIDE DU PROGRAMME DE PAIEMENT PAR MENSUALITÉS DE LA FRANCHISE DU RÉGIME D ASSURANCE-MÉDICAMENTS

Santé Manitoba GUIDE DU PROGRAMME DE PAIEMENT PAR MENSUALITÉS DE LA FRANCHISE DU RÉGIME D ASSURANCE-MÉDICAMENTS Santé Manitoba GUIDE DU PROGRAMME DE PAIEMENT PAR MENSUALITÉS DE LA FRANCHISE DU RÉGIME D ASSURANCE-MÉDICAMENTS Juin 2010 Remarque : Les renseignements fournis dans ce guide étaient à jour au moment de

Plus en détail

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Stratégie canadienne pour l égalité des chances. Aider à gérer la dette d études

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Stratégie canadienne pour l égalité des chances. Aider à gérer la dette d études Le budget de 1998 Bâtir le Canada pour le XXI e siècle Stratégie canadienne pour l égalité des chances Aider à gérer la dette d études février 1998 «Il est inutile de rappeler aux Canadiens que l endettement

Plus en détail

Exigences d obtention d un diplôme secondaire pour étudiants adultes

Exigences d obtention d un diplôme secondaire pour étudiants adultes Exigences d obtention d un diplôme secondaire pour étudiants adultes 2003 Éducation et Jeunesse Manitoba Enseignement postsecondaire et Formation professionnelle Manitoba Données de catalogage avant publication

Plus en détail

FINANCEMENT DES ACTIVITÉS LIÉES AUX IMMOBILISATIONS

FINANCEMENT DES ACTIVITÉS LIÉES AUX IMMOBILISATIONS Annexe I017 - Page 1 de 5 FINANCEMENT DES ACTIVITÉS LIÉES AUX IMMOBILISATIONS 1 Les déboursés relatifs aux allocations accordées du fonds des immobilisations sont financés à long terme par des émissions

Plus en détail

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2014 1

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2014 1 non remboursables pour 2014 1 non remboursables pour 2014 1 Voir les notes aux pages suivantes. Remb. = crédit remboursable (voir note correspondante). 6 / Fédéral C.-B. Alb. Sask. Man. 2 Taux d imposition

Plus en détail

Guide d instruction - Version provisoire

Guide d instruction - Version provisoire Guide d instruction - Version provisoire Objet : Ligne directrice sur la divulgation des renseignements des régimes de retraite à cotisations déterminées Date : Septembre 2009 Introduction La présente

Plus en détail

Guide du programme à l étranger

Guide du programme à l étranger Bourses de recherche Mitacs Globalink Sorbonne Universités Pour la recherche aux cycles supérieurs dans une université canadienne Guide du programme à l étranger Bourses de recherche Mitacs Globalink -

Plus en détail

ALERT U.S. TAX. Juin 2015. Partager maintenant

ALERT U.S. TAX. Juin 2015. Partager maintenant Cet article est le deuxième d une série de quatre visant à examiner les implications fiscales canadiennes et états-uniennes dans le cadre d une affectation temporaire d un employé du Canada aux États-Unis.

Plus en détail

Introduction. Application

Introduction. Application Politique sur l accessibilité de Primerica et plan d accessibilité pluriannuel (le «plan d accessibilité») (Règlement de l Ontario 191/11) relatif à la Loi sur l accessibilité pour les personnes handicapées

Plus en détail

POLITIQUE DE RECONNAISSANCE ET DE SOUTIEN AUX ORGANISMES DE LOISIRS DE LA VILLE DE BROMONT

POLITIQUE DE RECONNAISSANCE ET DE SOUTIEN AUX ORGANISMES DE LOISIRS DE LA VILLE DE BROMONT POLITIQUE DE RECONNAISSANCE ET DE SOUTIEN AUX ORGANISMES DE LOISIRS DE LA VILLE DE BROMONT 1. MISSION ET PHILOSOPHIE D INTERVENTION DU SLCVC En vue de l amélioration de la qualité de vie de tous les Bromontois

Plus en détail

La Commission des services juridiques du Nunavut. Politique sur l inscription au Comité du Nunavut

La Commission des services juridiques du Nunavut. Politique sur l inscription au Comité du Nunavut La Commission des services juridiques du Nunavut Politique sur l inscription au Comité du Nunavut 2010 COMMISSION DES SERVICES JURIDIQUES DU NUNAVUT C. P. 125, Gjoa Haven, Nunavut X0B 1J0 Tél. : (867)

Plus en détail

GUIDE DES ENVELOPPES DE RENDEMENT 2015-2016

GUIDE DES ENVELOPPES DE RENDEMENT 2015-2016 GUIDE DES ENVELOPPES DE RENDEMENT 2015-2016 TABLE DES MATIÈRES A. INTRODUCTION... 4 A.1 RÉCAPITULATIF DES CHANGEMENTS RÉCENTS... 4 B. APERÇU DES ENVELOPPES DE RENDEMENT... 5 B.1 CONTEXTE DES ENVELOPPES

Plus en détail

SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES

SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES par Marion Steele Département d économie, Université de Guelph et Centre pour les études

Plus en détail

Demande de propositions (DP) 13-1415. Services de recrutement d un ou d une cadre de direction. La Société du Paysage de Grand- Pré

Demande de propositions (DP) 13-1415. Services de recrutement d un ou d une cadre de direction. La Société du Paysage de Grand- Pré La Société du Paysage de Grand- Pré Demande de propositions (DP) 13-1415 Services de recrutement d un ou d une cadre de direction Page 1 de 8 Page 2 de 8 Demande de propositions pour des services de recrutement

Plus en détail

Lignes directrices 2014

Lignes directrices 2014 Lignes directrices 2014 Rejoignez la communauté d entrepreneurs sur nos réseaux sociaux et recevez de l information, des idées d affaires et astuces pour gérer votre entreprise. www.ontario.ca/entreprisedete

Plus en détail

Budget Québec 2015-2016. Mesures concernant les particuliers. Mesures concernant les entreprises

Budget Québec 2015-2016. Mesures concernant les particuliers. Mesures concernant les entreprises Faits saillants Budget Québec Mesures concernant les particuliers Élimination graduelle de la contribution santé à compter du 1er janvier 2017 Mise en place en place d un bouclier fiscal Croissance de

Plus en détail

Faits méconnus sur le RPC/RRQ

Faits méconnus sur le RPC/RRQ Faits méconnus sur le RPC/RRQ STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N o 8 Pour les Canadiens qui ont atteint ou qui approchent l âge de la retraite, le Régime de pensions du Canada/Régime des rentes du Québec

Plus en détail

Allocations familiales

Allocations familiales Office des assurances sociales et de la surveillance des fondations Direction de la justice, des affaires communales et des affaires ecclésiastiques du canton de Berne Amt für Sozialversicherung und Stiftungsaufsicht

Plus en détail

RECUEIL DES POLITIQUES EED01-DA ÉDUCATION DE L ENFANCE EN DIFFICULTÉ Protocole de collaboration pour la prestation de services auprès des élèves

RECUEIL DES POLITIQUES EED01-DA ÉDUCATION DE L ENFANCE EN DIFFICULTÉ Protocole de collaboration pour la prestation de services auprès des élèves RÉSOLUTION : 245-10 Date d adoption : 23 novembre 2010 En vigueur : 23 novembre 2010 À réviser avant : Directives administratives et date d entrée en vigueur : EED-DA1 23 novembre 2010 RECUEIL DES POLITIQUES

Plus en détail

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Aider les Canadiens handicapés

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Aider les Canadiens handicapés Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997 Aider les Canadiens handicapés Février 1997 «La plupart d entre nous sommes en mesure de surmonter les nombreuses difficultés que nous rencontrons dans la

Plus en détail

CORPORATIONS ASSOCIÉES

CORPORATIONS ASSOCIÉES BULLETIN N o HE 003 Publié en avril 2001 Révisé en janvier 2008 LOI SUR L IMPÔT DESTINÉ AUX SERVICES DE SANTÉ ET À L ENSEIGNEMENT POSTSECONDAIRE CORPORATIONS ASSOCIÉES Le but de ce bulletin est d aider

Plus en détail