Une façade légère est une façade constituée d une ou plusieurs parois dont une extérieure caractérisée par :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Une façade légère est une façade constituée d une ou plusieurs parois dont une extérieure caractérisée par :"

Transcription

1 Les façades légères

2 Une façade légère est une façade constituée d une ou plusieurs parois dont une extérieure caractérisée par : Une masse faible presque toujours inférieure à environ 100 kg/m² l'utilisation de produits manufacturés

3 Deux ossatures: les façades légères sont portées par la structure d'un bâtiment en béton, en métal, ou en bois. Cette structure s'appelle ossature primaire. l'ossature même de la façade est appelée ossature secondaire : ensemble des montants et des traverses en bois, en métal, en matériaux de synthèse, directement fixé sur l ossature primaire.

4 Caractéristiques des façades légères fabrication industrielle légèreté faible surface au sol rapidité de pose utilisation de matériaux finis produits manufacturés

5 Les types de façades légères: Les façades rideaux Les façades semi-rideaux Les façades panneaux

6 Les façades rideaux

7 Les façades rideaux sont constituées d'une ossature qui peut être soit en grille, soit en cadre. En grille En cadre

8 Les façades semi-rideaux

9 Les façades semi-rideaux sont constituées de deux parois : une parois extérieure légère, avec remplissage vitré ou opaque une parois intérieure lourde, en béton ou maçonnerie Remarque : l ossature peut être aussi en cadre ou en grille

10 Les façades panneaux Elles sont insérées entièrement entre planchers qui restent apparents. Elles peuvent être interrompues verticalement par des poteaux

11 Les remplissages

12 LES FAÇADES LÉGÈRES SONT CONSTITUÉES D'UNE OSSATURE SECONDAIRE À INTÉRIEUR DE LAQUELLE SONT INSÉRÉS DES REMPLISSAGES VITRÉS OU OPAQUES

13 Pour les façades rideaux, on utilise un remplissage vitré mis en œuvre soit: de manière fixe directement dans la grille soit dans des fenêtres placées dans la grille

14

15 Différents types d ossature 1) Les ossatures en grille 2) Les ossatures en cadre

16 L ossature en cadre Fixé aux planchers à tous les niveaux Éléments indépendants et accrochés aux gros œuvres

17 L ossature en grille Montants accrochés à la structure principale Fixée au nez du plancher à chaque étage

18 Les différents types de fixation 1)Les fixations par point d attache a) avec point de forage b) sans point de forage 1)Les vitres suspendues

19 Les fixations par points d attache Reprend les forces (poids propres, force du vent et de la neige et les mouvements différentiels)

20 Fixations par point sans forage Force reprise par un système de calage Le verre doit suivre sa courbe naturelle On fixe le panneau à la jonction

21

22 Fixations par point avec forage Grande contrainte et flexion importante Éviter le contact avec d autres matériaux Beaucoup de systèmes différents

23

24 Fixations suspendues Les suspentes sont collées sur le verre On suspend les vitres sur des boulons insérés dans les trous de forage On utilise des tiges métalliques verticales

25

26 Propriétés

27 Avant-Propos Énumération des propriétés développées Isolation acoustique Isolation thermique-énergétique Facteur lumineux-solaire Résistance au feu Résistance aux chocs

28 1 Isolation acoustique Rw : indice d'affaiblissement pondéré (calculé selon une courbe de référence) C : correction apportée contre les bruits roses (dont la fréquence est haute) Ctr : correction apportée contre les bruits de trafic urbain (dont la fréquence est basse)

29 1.1 Graphiques comparatifs d'isolation acoustique

30 1.2 Tableau récapitulatif des performances d'isolation acoustique en fonction de l'épaisseur du double vitrage

31 2 Isolation thermique-énergétique 3 modes de transmission de chaleur: Conduction Convection Rayonnement

32 2.1 Facteur solaire g

33 3 Facteur Lumineux-Solaire

34 3.1 Tableau récapitulatif concernant la protection solaire

35 4 Résistance au feu Traitements: Le verre armé Le verre trempé Le verre feuilleté avec intercalaires intumescent

LES MENUISERIES BOURNEUF

LES MENUISERIES BOURNEUF BOURNEUF GAMME FEU DOCUMENTATION TECHNIQUE pare flamme 1/2 h ou EW 30 PV n 09-A-016 DIMENSIONS MAXIMUMS DES CLAIRS DE VITRAGES SUIVANTS ORIENTATIONS SPECIFICATIONS TECHNIQUES DU VITRAGE : VETROFLAM 30

Plus en détail

L isolation acoustique

L isolation acoustique L isolation acoustique Ricardo Atienza Suzel Balez Nicolas REMY CRESSON École Nationale Supérieure d Architecture de Grenoble Typologie des bruits On distingue 2 familles de bruits! les bruits aériens

Plus en détail

VERRE ET ACOUSTIQUE Comment comprendre

VERRE ET ACOUSTIQUE Comment comprendre VERRE ET ACOUSTIQUE Comment comprendre l isolation SAINT-GOBAIN GLASS COMFORT SGG STADIP SILENCE La gamme SILENCE : le summum du confort acoustique! Comment? SGG STADIP SILENCE est un vitrage acoustique

Plus en détail

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT Chapitre 1 : NOTIONS DE BASE Chapitre 2 : LES SOURCES DE BRUIT Chapitre 3 : ISOLATION ACOUSTIQUE DES PAROIS Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE Chapitre

Plus en détail

Formation 2013 Bâtiment Durable

Formation 2013 Bâtiment Durable Formation 2013 Bâtiment Durable ACOUSTIQUE Bruxelles Environnement INDICE D AFFAIBLISSEMENT ACOUSTIQUE DES MATÉRIAUX Sophie MERSCH, Ir arch. CENTRE URBAIN 25 avril 2013 Formation mise en œuvre par le Centre

Plus en détail

LES DIFFERENTS TYPES DE FACADES

LES DIFFERENTS TYPES DE FACADES LES DIFFERENTS TYPES DE FACADES Les différents types de 1 1 2 3 4 5 6 PRESENTATION GENERALE DE L ENVELOPPE... 3 1.1 LES DIFFERENTS TYPES D ENVELOPPE... 3 1.2 LES FONCTIONS DE L ENVELOPPE... 3 1.3 LES MATERIAUX

Plus en détail

Cas pratiques d isolation acoustique

Cas pratiques d isolation acoustique Cas pratiques d isolation acoustique 26 janvier 2012 Séance d information Confédération Construction Bruxelles-Capitale - CSTC WTCB WTCB-BBRI BBRI Sommaire Présentation d ASM Acoustics Importance de traiter

Plus en détail

04-001-B-rp02 Etude de faisabilité pour application du système DOREAN à des bâtiments collectifs

04-001-B-rp02 Etude de faisabilité pour application du système DOREAN à des bâtiments collectifs RAPPORT D ETUDE Référence projet: 04-001-B N de document: 04-001-rp02 Diagnostic DOREAN Date: 20-01-2005 Nombre de page: 8 Annexe(s): 0 04-001-B-rp02 Etude de faisabilité pour application du système DOREAN

Plus en détail

SGG STADIP SILENCE. Verre feuilleté acoustique et de sécurité SAINT-GOBAIN GLASS COMFORT

SGG STADIP SILENCE. Verre feuilleté acoustique et de sécurité SAINT-GOBAIN GLASS COMFORT SGG STADIP SILENCE Verre feuilleté acoustique et de sécurité SAINT-GOBAIN GLASS COMFORT Le bruit, une nuisance quotidienne Un phénomène physique Le bruit est la perception par l ouïe des vibrations ou

Plus en détail

3 Les cloisons Metal Stud

3 Les cloisons Metal Stud 3 Les cloisons Cloisons non portantes sur ossature métallique Les cloisons de Gyproc sont des cloisons légères et non portantes qui se montent à même le chantier. Elles sont constituées d une ossature

Plus en détail

PYROBEL VITRAGE RESISTANT AU FEU

PYROBEL VITRAGE RESISTANT AU FEU PYROBEL VITRAGE RESISTANT AU FEU L architecture contemporaine se caractérise par des surfaces vitrées de plus en plus larges, tant en façades qu en cloisons et portes intérieures, pour diffuser au maximum

Plus en détail

LES PLANCHERS. Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le emt en place, se déforme.

LES PLANCHERS. Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le emt en place, se déforme. LES PLANCHERS Introduction - Charges supportées par les planchers -Poids propre -Revêtement -Cloisons -Exploitation Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le

Plus en détail

Matériaux d'isolation

Matériaux d'isolation Produits d'étanchéité et d'isolation Matériaux d'isolation Definition Caractéristiques Fabrication Références normatives Spécifications Marquage C.E Certifications Acquis environnementaux Définition :

Plus en détail

>I En savoir plus I Thermique

>I En savoir plus I Thermique g Un peu d histoire n Choc pétrolier en 1973 Prise de conscience de notre totale dépendance au pétrole Nécessité de maîtrise de la consommation énergétique dans le secteur du bâtiment n Protocole de Kyoto

Plus en détail

EUROBUILT VITRAGES DE SECURITE INCENDIE Ingénierie, conseil et vente de produits verriers feu www.eurobuilt.fr. SYSTEME Glass

EUROBUILT VITRAGES DE SECURITE INCENDIE Ingénierie, conseil et vente de produits verriers feu www.eurobuilt.fr. SYSTEME Glass SYSTEME Glass EUROBUILT VITRAGES DE SECURITE INCENDIE Ingénierie, conseil et vente de produits verriers feu www.eurobuilt.fr Vous êtes : Metallier, Façadier, Menuisier Vous êtes chargé d affaires, acheteur

Plus en détail

Gamme. L idéal de la cloison de bureaux. 52P_i_NOV 17.indd 1 18/01/13 14:49

Gamme. L idéal de la cloison de bureaux. 52P_i_NOV 17.indd 1 18/01/13 14:49 Gamme L idéal de la cloison de bureaux 1 52P_i_NOV 17.indd 1 18/01/13 14:49 nouveau Système de cloisons parements plein et vitré bord à bord des surfaces illimitées 4 5 52P_i_NOV 17.indd 4-5 18/01/13 14:50

Plus en détail

CLOISONS ET CONTRE-CLOISONS EN PLAQUES DE PLÂTRE DANS LES CONSTRUCTIONS À OSSATURE BOIS.

CLOISONS ET CONTRE-CLOISONS EN PLAQUES DE PLÂTRE DANS LES CONSTRUCTIONS À OSSATURE BOIS. FICHE CONSEIL N 9 CLOISONS ET CONTRE-CLOISONS EN PLAQUES DE PLÂTRE DANS LES CONSTRUCTIONS À OSSATURE BOIS. Ce document précise les dispositions constructives des cloisons et contre-cloisons en plaques

Plus en détail

TD de thermique de l habitat 1

TD de thermique de l habitat 1 TD de thermique de l habitat - Parois de locaux - Isolation intérieure / Isolation extérieure La figure représente la coupe transversale de la paroi d un pavillon. Pour une étude simplifiée cette paroi

Plus en détail

Rénovation thermique. par l extérieur

Rénovation thermique. par l extérieur Rénovation thermique par l extérieur Enjeux des rénovations Secteur du Bâtiment : 1 er consommateur d énergie. Faire diminuer les consommations énergétiques des bâtiments en augmentant leur performance

Plus en détail

Schüco, la 1 ère gamme Aluminium certifiée Sécurité Incendie

Schüco, la 1 ère gamme Aluminium certifiée Sécurité Incendie Schüco, la 1 ère gamme Aluium certifiée Sécurité Incendie 2 Schüco Schüco, la seule gamme Aluium certifiée Sécurité Incendie Un partenariat gagnant au service de la Sécurité Incendie L alliance des expertises

Plus en détail

Note FIV 06 «LES DIFFERENTS TYPES DE VERRE DE SECURITE ET LEURS APPLICATIONS DANS LE BATIMENT»

Note FIV 06 «LES DIFFERENTS TYPES DE VERRE DE SECURITE ET LEURS APPLICATIONS DANS LE BATIMENT» FEDERATION DE L'INDUSTRIE DU VERRE asbl VERBOND VAN DE GLASINDUSTRIE vzw avenue Louise 89, Bte 1/Louizalaan 89, Bus 1 1050 BRUXELLES/BRUSSEL Tel : 02/542.61.20 Fax : 02/542.61.21 email : info@vgifiv.be

Plus en détail

Lot n 07 CLOISONS - DOUBLAGES - PLAFONDS SUSPENDUS PLAQUES DE PLÂTRE

Lot n 07 CLOISONS - DOUBLAGES - PLAFONDS SUSPENDUS PLAQUES DE PLÂTRE Lot n 07 CLOISONS - DOUBLAGES - PLAFONDS SUSPENDUS PLAQUES DE PLÂTRE RECONSTRUCTION DU COLLÈGE DESCARTES Page 07 - A Sommaire du Lot 07 Page 1 DESCRIPTION DES OUVRAGES 1 07.1.0 GÉNÉRALITÉS 1 07.1.1 CLOISON

Plus en détail

ANNEXE 2 L ACOUSTIQUE

ANNEXE 2 L ACOUSTIQUE ANNEXE 2 L ACOUSTIQUE LE BRUIT DÉFINITION Niveaux de l ambiance sonore résultant des activités Bruit admissible et confort à l intérieur L ISOLATION ACOUSTIQUE L INDICE D AFFAIBLISSEMENT ACOUSTIQUE PONDÉRÉ

Plus en détail

Métropolines 2 / / 2

Métropolines 2 / / 2 Métropolines 2 / / 2 Systèmes intercontemporains, pragmatiques, clairs Métropolines 2 : un nouveau système de cloison multiple, fonctionnel et pragmatique qui permet de réaliser tous les scénarios et de

Plus en détail

Vitrage isolant thermique et vitrage isolant acoustique

Vitrage isolant thermique et vitrage isolant acoustique Vitrage isolant thermique et vitrage isolant acoustique Le double vitrage à verre clair Le double vitrage à basse émissivité Le triple vitrage Le vitrage isolant acoustique Le double vitrage à verre clair

Plus en détail

Façades en pan de bois ou à ossature métallique

Façades en pan de bois ou à ossature métallique FICHE TECHNIQUE Façades en pan de bois ou à ossature métallique 2 4 5 CONNAÎTRE > L ossature > Le remplissage des murs de façades > Le remplissage des murs et cloisons intérieurs REGARDER > Reconnaître

Plus en détail

Les caractéristiques. Le vocabulaire. Les caractéristiques thermiques. La qualité de la paroi vitrée: 1/6

Les caractéristiques. Le vocabulaire. Les caractéristiques thermiques. La qualité de la paroi vitrée: 1/6 Isolation thermiques des parois vitrées Fiche réalisée par l AGEDEN Mise à jour NL : 18/09/2015 De par leur fonction d'ouverture et de transparence, les baies vitrées sont les parois les plus vulnérables

Plus en détail

FINE & LÉGÈRE Texto / /

FINE & LÉGÈRE Texto / / 2 Finesse, lignes épurées et sobriété esthétique caractérisent le nouveau concept de cloison Texto. Innovante et performante, Texto est simple et rapide à mettre en oeuvre. Elle offre de multiples finitions

Plus en détail

Formation 2013 Bâtiment Durable

Formation 2013 Bâtiment Durable Formation 2013 Bâtiment Durable ACOUSTIQUE Bruxelles Environnement PERFORMANCES ACOUSTIQUES DES ÉLÉMENTS DE FAÇADE Manuel VAN DAMME, Ing. CSTC-WTCB GUIDANCE ÉCO-CONSTRUCTION ET DÉVELOPPEMENT DURABLE 2

Plus en détail

VERRES RESISTANTS AU FEU INTRODUCTION

VERRES RESISTANTS AU FEU INTRODUCTION VERRES RESISTANTS AU FEU INTRODUCTION - 1 - GENERALITES La résistance au feu d un élément de construction vitré vise à déterminer dans quelle mesure cet élément est capable de limiter la propagation d

Plus en détail

PROCES-VERBAUX de RESISTANCE AU FEU. Selon l'arrête du 22 mars 2004. Et selon les NORMES EUROPENNES E.N. 1363/1364

PROCES-VERBAUX de RESISTANCE AU FEU. Selon l'arrête du 22 mars 2004. Et selon les NORMES EUROPENNES E.N. 1363/1364 PROCES-VERBAUX de RESISTANCE AU FEU Selon l'arrête du 22 mars 2004 Et selon les NORMES EUROPENNES E.N. 1363/1364 Mise à jour OCTOBRE 2008 INTERVER 1/27 26.09.2008 SECURITE INCENDIE L Arrêté du 22 mars

Plus en détail

Verre de protection incendie

Verre de protection incendie Pour professionnels Verre de protection incendie pour bois, alu, acier et tube du commerce Fiche technique de la gamme pyrobel pyrobel - Le Kapverre INTRODUCTION La résistance au feu d un élément de construction

Plus en détail

Cahier de ponts thermiques de parois isolées en paille.

Cahier de ponts thermiques de parois isolées en paille. Réseau Français de Construction en Paille Cahier de ponts thermiques de parois isolées en. Action 3 du projet PRO-PAILLE2 : Réalisation d un carnet de détails et détermination des valeurs de ponts thermiques

Plus en détail

ACOUSTIQUE DES CLOISONS

ACOUSTIQUE DES CLOISONS ISOLATION ACOUSTIQUE DES CLOISONS MOBILES, DÉMONTABLES ET AMOVIBLES Plafonds suspendus et barrières phoniques 1 ISOLATION ET ABSORPTION ACOUSTIQUE Ne pas confondre! Un matériau peut être caractérisé par

Plus en détail

B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction

B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction B2.1.- Caractéristiques d absorption B2.1.1.- Coefficients d absorption de surfaces couvertes par différents éléments Maçonnerie et enduits

Plus en détail

Planchers en bois et isolation phonique

Planchers en bois et isolation phonique Planchers en bois et isolation phonique 1. Les solutions IsolGomma page 2 Roll Grei Upgrei Acousticmat KF1-700 Acousticmat GF1-730 chape flottante chape flottante / sol flottant à sec chape flottante /

Plus en détail

L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés

L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés L isolation thermique et acoustique des planchers entre locaux chauffés et locaux non chauffés Gérard SIMIAN - Jacques DALIPHARD - Pascal LOCOGE Colloque CIDB du 26 novembre 2008 Bâtiments existants Les

Plus en détail

Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m²

Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m² Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m² Cahier de charge NON définitif. Adaptations possibles selon l arrivée de nouveaux matériaux bois ou la mise en œuvre de techniques

Plus en détail

LOT N 5 - MENUISERIE METALLIQUE - SERRURERIE

LOT N 5 - MENUISERIE METALLIQUE - SERRURERIE CROS SERGE Architecte DPLG 12 Rue Gabriel FAURE 09100 PAMIERS Tél. : 05.61.67.01.84 Fax.: 05.61.67.52.29 Dossier n 2012VERN CANTINE VERNIOLLE Extension du restaurant scolaire LOT N 5 - MENUISERIE METALLIQUE

Plus en détail

Formation 2013 Bâtiment Durable

Formation 2013 Bâtiment Durable Formation 2013 Bâtiment Durable ACOUSTIQUE Bruxelles Environnement LES MATÉRIAUX UTILISÉS EN ISOLATION ACOUSTIQUE Sophie MERSCH, Ir arch. CENTRE URBAIN 25 avril 2013 Formation mise en œuvre par le Centre

Plus en détail

Chantier I.F.P.E.C. / Lille. Trophées de la Construction Bois 2009 CNDB Nord BAT Région Nord Pas de calais Picardie U.E.F.E.D.R.

Chantier I.F.P.E.C. / Lille. Trophées de la Construction Bois 2009 CNDB Nord BAT Région Nord Pas de calais Picardie U.E.F.E.D.R. Chantier I.F.P.E.C. / Lille Trophées de la Construction Bois 2009 CNDB Nord BAT Région Nord Pas de calais Picardie U.E.F.E.D.R. Présentation du Projet Extension d un bâtiment tertiaire existant sur 4 niveaux

Plus en détail

Isolation acoustique. Isoler avec clairvoyance. ISOVER-Acoustique: Léger comme la laine de verre pour une protection optimale contre le bruit

Isolation acoustique. Isoler avec clairvoyance. ISOVER-Acoustique: Léger comme la laine de verre pour une protection optimale contre le bruit Isolation acoustique Isoler avec clairvoyance ISOVER-Acoustique: Léger comme la laine de verre pour une protection optimale contre le bruit dans des bâtiments protégés contre le bruit L'environnement devient

Plus en détail

Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre

Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre D01 Protection au feu des structures Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre Généralités et principes La stabilité au feu des structures évite, en cas d incendie,

Plus en détail

Michel PERRIN rec eur op onne CNDB

Michel PERRIN rec eur op onne CNDB Michel PERRIN Directeur opérationnel CNDB Le logement collectif Le tout bois La mixité bois et béton La rénovation thermique 43 logements à Arques (62) : Résidence des Nénuphars et des roseaux Maître d'oeuvre

Plus en détail

Thierry Gallauziaux - David Fedullo. Isoler les combles. Groupe Eyrolles, 2011, ISBN 978-2-212-13205-2

Thierry Gallauziaux - David Fedullo. Isoler les combles. Groupe Eyrolles, 2011, ISBN 978-2-212-13205-2 Thierry Gallauziaux - David Fedullo Isoler les combles Groupe Eyrolles, 2011, ISBN 978-2-212-13205-2 Isoler les combles Sommaire... 6 Les échanges gazeux... 6 L étanchéité à l air... 10 L inertie thermique...

Plus en détail

Maçonnerie en pierre naturelle

Maçonnerie en pierre naturelle Maçonnerie en pierre naturelle Centre Technique de Matériaux Naturels de Construction 17, rue Letellier, 75015 Paris Tél : +33(0)1 44 37 50 00 Fax : +33(0) 1 44 37 08 02 www.ctmnc.fr GUIDE DES PONTS THERMIQUES

Plus en détail

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Groupe Eyrolles, 2009, ISBN 978-2-212-12404-0

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Groupe Eyrolles, 2009, ISBN 978-2-212-12404-0 Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION Groupe Eyrolles, 2009, ISBN 978-2-212-12404-0 Pourquoi isoler? La thermique dans l habitat 14 Les performances thermiques des matériaux

Plus en détail

Détermination et calcul des ponts thermiques linéiques et intégrés des constructions en bois

Détermination et calcul des ponts thermiques linéiques et intégrés des constructions en bois DÉPARTEMENT ENVELOPPE ET REVÊTEMENTS Service DER Division HTO Date Le 23 août 2006 DER/HTO 2006-115- SF/LS N affaire : 06-019 Client seul Version 1 Unité ayant effectué les travaux : Responsable des travaux

Plus en détail

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves X B ÂTIMENTS Afin de réduire les factures d énergie de sa maison des années 30, un habitant de Vanves

Plus en détail

Rueil Malmaison 31 mars 2015

Rueil Malmaison 31 mars 2015 Rueil Malmaison 31 mars 2015 Façade F4 : la solu-on pour les bâ-ments RT 2012, BEPOS et HQE Façade légère en filière sèche Associe un lot façade et un lot doublage Lot Façade : Etanchéité à l eau Lot Doublage

Plus en détail

Protection contre les bruits intérieurs au bâtiment

Protection contre les bruits intérieurs au bâtiment Réglementations Thermique Acoustique Aération Fiche d application Acoustique Départements d Outre-Mer Version 1.1 Protection contre les bruits intérieurs au bâtiment BÂTIMENTS D HABITATION NEUFS Ministère

Plus en détail

ouate acoustique chanvre isolation thermique www.ecobati.be écologique Performante et Durable Isolation ouate

ouate acoustique chanvre isolation thermique www.ecobati.be écologique Performante et Durable Isolation ouate Thermique Acoustique Solutions Toiture Murs Cloisons écologique chanvre ouate isolation thermique acoustique Isolation Performante et Durable ouate Caractéristiques techniques Composition ou a te on ti

Plus en détail

LOT N 03 SERRURERIE SOMMAIRE

LOT N 03 SERRURERIE SOMMAIRE CONSEIL GENERAL de la SOMME Transfert de l imprimerie située au 40 rue de la République vers le 10 rue des Louvels 80000 AMIENS 3.1 LOT N 03 SERRURERIE SOMMAIRE 3.1 ETENDUE DES TRAVAUX REGLEMENTATIONS

Plus en détail

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2009, 2010, 2011, ISBN 978-2-212-13269-4

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2009, 2010, 2011, ISBN 978-2-212-13269-4 Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION Troisième édition Groupe Eyrolles, 2009, 2010, 2011, ISBN 978-2-212-13269-4 Sommaire Sommaire Pourquoi isoler? La thermique dans l habitat

Plus en détail

Séance d information Workshop

Séance d information Workshop Séance d information Workshop ISOLATION ACOUSTIQUE 26 janvier 2012 Directives de construction et solutions pratiques pour respecter les critères acoustiques de la norme NBN S 01-400-1 dans les habitations

Plus en détail

diversité des options, classées en plusieurs thématiques : toitures, revêtement de façades, volumétries

diversité des options, classées en plusieurs thématiques : toitures, revêtement de façades, volumétries L OUTIL Nous avons imaginé 8 modules fonctionnels qui peuvent être assemblés de plusieurs manières et composer d innombrables maisons. Il s agit d une architecture modulaire présentant les qualités de

Plus en détail

7 Avant-propos 9 Domaine d application du Guide La toiture-terrasse, qu est-ce que c est?

7 Avant-propos 9 Domaine d application du Guide La toiture-terrasse, qu est-ce que c est? SOMMAIRE 7 Avant-propos 9 Domaine d application du Guide 11 La toiture-terrasse, qu est-ce que c est? 11 1. Définition 12 2. Composition 13 La fonction des éléments constitutifs de la toiture-terrasse

Plus en détail

swisspor Support de planification Plafond et sol Produits et services du groupe swisspor

swisspor Support de planification Plafond et sol Produits et services du groupe swisspor swisspor Support de planification Plafond et sol Produits et services du groupe swisspor Plafond et sol Support de planifications swisspor Table des matières Notions de base Sol de comble sur dalle en

Plus en détail

EP 2 472 019 A1 (19) (11) EP 2 472 019 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 04.07.2012 Bulletin 2012/27

EP 2 472 019 A1 (19) (11) EP 2 472 019 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 04.07.2012 Bulletin 2012/27 (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 2 472 019 A1 (43) Date de publication: 04.07.2012 Bulletin 2012/27 (51) Int Cl.: E04B 2/74 (2006.01) (21) Numéro de dépôt: 11195809.6 (22) Date de dépôt: 27.12.2011

Plus en détail

Le maçon à son poste de travail

Le maçon à son poste de travail Fiche Prévention - E2 F 03 14 Le maçon à son poste de travail Partie 2 : la protection face au vide La réalisation de murs en maçonnerie est une opération courante sur les chantiers du bâtiment (maison

Plus en détail

Panneaux acoustiques laine de roche type WP-A à fixations traversantes. Panneau de bardage laine de roche WP-F

Panneaux acoustiques laine de roche type WP-A à fixations traversantes. Panneau de bardage laine de roche WP-F 31 61 Panneaux acoustiques laine de roche type WP-A à fixations traversantes 1 PROFIL 6 50 PROFIL 5 BRUCHAPaneel PROFIL 4 PROFIL 3 PROFIL Panneau de bardage laine de roche WP-F FIXATION VISIBLE bonnes

Plus en détail

Guide à l'intention du client : Valeur économique de la construction en acier pour les bâtiments commerciaux

Guide à l'intention du client : Valeur économique de la construction en acier pour les bâtiments commerciaux Guide à l'intention du client : Valeur économique de la construction en acier pour Ce guide présente de manière concise les avantages de l'acier dans la construction de bâtiments commerciaux, à la fois

Plus en détail

l installation D un solarium Zytco DiDier P. ayel Josée lemieux FréDéric auclair 11

l installation D un solarium Zytco DiDier P. ayel Josée lemieux FréDéric auclair 11 L installation d un Solarium La compagnie Zytco offre un vaste choix de solariums dans une gamme tout aussi étendue de prix répondant aux attentes et respectant les budgets de toutes les familles québécoises.

Plus en détail

Nombre de colis / palette. Nombre de pièces/ palette

Nombre de colis / palette. Nombre de pièces/ palette mb rock Panneau rigide avec un bord flexible et disponible en 4 largeurs qui s adapte parfaitement aux espaces courants entre montants sans découpe Echelle de densité + le + produit : bord flexible, largeur

Plus en détail

COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL. Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP.

COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL. Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP. 1 COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP Lot 3 MENUISERIES BOIS Février 2013 ATÉCO Economiste de la Construction

Plus en détail

Types de Vitrages févier 2003

Types de Vitrages févier 2003 Types de Vitrages févier 2003 Introduction Sommaire P2 P3 P4 P7 P10 P11 P12 P15 Introduction L influence des vitrages sur la consommation d énergie Les principaux types de vitrages Le simple vitrage (verre

Plus en détail

Bois d'apparence: S'ouvrir au marché non résidentiel

Bois d'apparence: S'ouvrir au marché non résidentiel Comment s'ouvrir au marché non résidentiel : Spécification d'un devis Bois d'apparence: S'ouvrir au marché non résidentiel 8 septembre 2011 Centre de foire de Québec Jennifer Tardif Architecte Plan de

Plus en détail

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL 1 NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL NOM DE L ETABLISSEMENT : Atelier 1 menuiserie, Ateliers 2, 3 et 4 non connu à ce jour NATURE DE L EXPLOITATION : Ateliers

Plus en détail

CATALOGUE MP ACOUSTIQUE CATALOGUE MP ACOUSTIQUE 2011/2012. Plafonds acoustiques. Traitement absorbant mural. Cloisons acoustiques

CATALOGUE MP ACOUSTIQUE CATALOGUE MP ACOUSTIQUE 2011/2012. Plafonds acoustiques. Traitement absorbant mural. Cloisons acoustiques CATALOGUE MP ACOUSTIQUE 2011/2012 Plafonds acoustiques Traitement absorbant mural Cloisons acoustiques 1 Table des matières Présentation de la société :... 3 Proposition de MP Acoustique :... 3 Qu est-ce

Plus en détail

Département de Seine-et-Marne VILLE DE COUILLY PONT-AUX-DAMES. 46 rue Eugène Léger 77860 Couilly Pont-aux-Dames

Département de Seine-et-Marne VILLE DE COUILLY PONT-AUX-DAMES. 46 rue Eugène Léger 77860 Couilly Pont-aux-Dames Département de Seine-et-Marne VILLE DE COUILLY PONT-AUX-DAMES 46 rue Eugène Léger 77860 Couilly Pont-aux-Dames R E Q U A L I F I C A T I O N E T A G R A N D I S S E M E N T D E L A M A I R I E D E C O

Plus en détail

Amélioration de l isolation

Amélioration de l isolation Amélioration de l isolation Synthèse Les techniques de rénovation (1) Murs extérieurs Isolation par l extérieur Isolation par l intérieur Isolation de la coulisse Toitures plates Toiture chaude Toiture

Plus en détail

acoustix ISOLATION ACOUSTIQUE EFFICACE & DURABLE Agrément Européen ETA 09/0020 guide technique

acoustix ISOLATION ACOUSTIQUE EFFICACE & DURABLE Agrément Européen ETA 09/0020 guide technique acoustix ISOLATION ACOUSTIQUE EFFICACE & DURABLE Agrément technique européen Agréé Natureplus développement durable Agrément Européen ETA 09/00 guide technique Edition octobre Principes fondamentaux Le

Plus en détail

TD de thermique de l habitat 1

TD de thermique de l habitat 1 TD de thermique de l habitat 1 - Td 3-1 Etude des déperditions d un pavillon F3 On étudie le pavillon F3, situé à Blois (41) dont le plan de masse est donné ci-dessous. La ventilation de ce pavillon est

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE Notice obligatoire en application de l Art. R 123-24 du Code de la Construction et de l Habitation pour les demandes de Permis de Construire dans les Etablissements Recevant

Plus en détail

Concilier confort acoustique et santé des occupants. Choix des vitrages

Concilier confort acoustique et santé des occupants. Choix des vitrages Concilier confort acoustique et santé des occupants Choix des vitrages 2010 1 Le verre : ses spécificités Le verre : permet la vision vers l extérieur laisse pénétrer, dans les bâtiments, la lumière naturelle.

Plus en détail

Isoler les gaines techniques

Isoler les gaines techniques ROCKplak - rockcalm est un complexe isolé en laine de roche mono densité rigide collé à 2 parements en plaque de plâtre 12,5 mm hydrofugé à bords amincis. ROCKCALM est un panneau de laine de roche mono

Plus en détail

SCHOTT PYRANOVA. Verre spécial pour vitrages résistant au feu classés EI (Coupe-feu).

SCHOTT PYRANOVA. Verre spécial pour vitrages résistant au feu classés EI (Coupe-feu). SCHOTT PYRANOVA Verre spécial pour vitrages résistant au feu classés EI (Coupe-feu). Architectes : Ingenhoven Architekten, Düsseldorf Photographes: H.G. Esch, Hennef, Ingenhoven Architekten, Düsseldorf

Plus en détail

LE PROJET SITE ADMINISTRATIF DU CREDIT AGRICOLE CENTRE FRANCE A AURILLAC. IMMEUBLE A ENERGIE POSITIVE TOUS USAGES: SHON 6100 m²

LE PROJET SITE ADMINISTRATIF DU CREDIT AGRICOLE CENTRE FRANCE A AURILLAC. IMMEUBLE A ENERGIE POSITIVE TOUS USAGES: SHON 6100 m² SITE ADMINISTRATIF DU CREDIT AGRICOLE CENTRE FRANCE A AURILLAC IMMEUBLE A ENERGIE POSITIVE TOUS USAGES: SHON 6100 m² BATIMENT A OSSATURE BOIS: 1300 m3 de bois UN JARDIN D HIVER DE 700 M² OUVERT SUR LE

Plus en détail

Lot N : Date : NOVEMBRE 2013. Exécution des travaux suivant prescriptions du CCTP, DTU et règles de l'art 3.1 INSTALLATION DE CHANTIER

Lot N : Date : NOVEMBRE 2013. Exécution des travaux suivant prescriptions du CCTP, DTU et règles de l'art 3.1 INSTALLATION DE CHANTIER N CCTP Désignation des ouvrages U Q P.U. Sommes Exécution des travaux suivant prescriptions du CCTP, DTU et règles de l'art 3.1 INSTALLATION DE CHANTIER ( Prestation à la charge du Lot n 02 - Gros œuvre

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : 1 Formation Bâtiment Durable : ENERGIE PASSIF/BASSE ENERGIE Bruxelles Environnement ISOLATION : INTRODUCTION THEORIQUE Marny DI PIETRANTONIO Plate-forme Maison Passive asbl Objectif(s) de la présentation

Plus en détail

Variantes de construction

Variantes de construction Variantes de construction Plafond et sol Support de planifications swisspor 3 Galetas Dalle entre étages (locaux chauffés) Direction F Lux de chaleur Direction F Lux de chaleur Elément de construction

Plus en détail

La modularité des espaces de bureaux

La modularité des espaces de bureaux La modularité des espaces de bureau Marie Laure COCOUAL ALHYANGE ACOUSTIQUE - 6, Cité de l ameublement 75011 PARIS mcocoual@alhyange.com A partir d'un bref état des lieu des normes et certifications (mise

Plus en détail

6. ISOLATION THERMIQUE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS

6. ISOLATION THERMIQUE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS 6. ISOLATION THERMIQUE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS Procédure... 6.1 Déperditions vers l environnement extérieur... 6.2 Déperditions vers un espace adjacent non chauffé... 6.3 Déperditions directes

Plus en détail

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Réalisé par : Arnaud Larvol Conseiller énergie Pays Ruthénois 6, avenue de L Europe 12 000 Rodez 05.65.73.61.70 a.larvol@pays-ruthenois.f

Plus en détail

OU EST L AMIANTE? Service risques professionnels DIRECCTE RHONE ALPES avril 2011

OU EST L AMIANTE? Service risques professionnels DIRECCTE RHONE ALPES avril 2011 OU EST L AMIANTE? Service risques professionnels DIRECCTE RHONE ALPES avril 2011 Localisation des composants dans la construction 1. Toiture et étanchéité 2. Parois verticales extérieures 3. Parois verticales

Plus en détail

La protection à votre porte

La protection à votre porte www.ge esop.fr I1200 La protection à votre porte Coulissante 1 vantail C112S Montage sur cloison sèche (suivant Procès-verbal) Coupe-feu & Pare-Flamme 2 heures EI / E 120 Gesop 18 rue St Vincent 78100

Plus en détail

Vis à béton FBS et FSS

Vis à béton FBS et FSS Vis à béton FBS et FSS Un montage rapide et de hautes performances. ETA-11/0093 ETAG 001-6 Usage multiple pour application non structurelle dans le béton Z-21.8-2015 ETA-11/0095 ETAG 001-3 Option 1 pour

Plus en détail

Notice descriptive. CONTACT POUR LA LOCATION : ETIK-IMMO TEL : +352 621 510 609 EMAIL : contact@etik-immo.com WEB : www.etik-immo.

Notice descriptive. CONTACT POUR LA LOCATION : ETIK-IMMO TEL : +352 621 510 609 EMAIL : contact@etik-immo.com WEB : www.etik-immo. Notice descriptive CONTACT POUR LA LOCATION : ETIK-IMMO 1 Généralités: L objet, situé au 5, rue d Arlon à Ecoparc Windhof, est composé de quatre lots commerciaux nommés A,B,C et D d environ 600 m² chacun.

Plus en détail

Rénovation Plancher d étage Marseille 5eme

Rénovation Plancher d étage Marseille 5eme Rénovation Plancher d étage Marseille 5eme Objet des travaux Rénovation d un plancher d étage en bois de 34 m 2 (6,5 x 5,83 m) dans une maison de ville située dans le 5 eme arrondissement de Marseille.

Plus en détail

Le système de construction YTONG

Le système de construction YTONG Crédit photo : Maisons 4807 Edi on 2013 Le système de construction YTONG Le système de construction YTONG Xella Thermopierre S.A. - Le Pré Châtelain - Saint-Savin - 38307 BOURGOIN JALLIEU Téléphone :

Plus en détail

10ème Congrès Français d'acoustique Lyon, 12-16 Avril 2010

10ème Congrès Français d'acoustique Lyon, 12-16 Avril 2010 10ème Congrès Français d'acoustique Lyon, 12-16 Avril 2010 Qualité acoustique et inertie thermique : étude d'un compromis Christophe Rougier 1, Catherine Guigou-Carter 1 1 Université Paris-Est, Centre

Plus en détail

LISTE DES PROCES - VERBAUX

LISTE DES PROCES - VERBAUX LIST DS PROCS - VRBAUX Nos solutions technique pour la protection contre l incendie Pilkington Pyrostop Pilkington Pyrodur Pilkington Pyroclear JUIN 2010 Sommaire La réglementation incendie : le nouveau

Plus en détail

La rénovation et l énergie - Guide pratique pour les architectes

La rénovation et l énergie - Guide pratique pour les architectes 76 EXEMPLES DE RÉNOVATION EXEMPLE 1 : RÉNOVATION D UNE MAISON D HABITATION SEMI-MITOYENNE PARTICULARITÉS TABLEAU RÉCAPITULATIF DE RÉNOVATION QUELQUES DÉTAILS EXEMPLE 2 : RÉNOVATION D UNE MAISON D HABITATION

Plus en détail

8 LES AMÉNAGEMENTS INTÉRIEURS ET LA SERRURERIE

8 LES AMÉNAGEMENTS INTÉRIEURS ET LA SERRURERIE 8 LES AMÉNAGEMENTS INTÉRIEURS ET LA SERRURERIE De nombreux produits en acier (plats, tubes, barres, tiges, câbles, cornières ) sont utilisés pour les aménagements intérieurs et dans les éléments annexes

Plus en détail

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse 60 Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) Verre cellulaire FOAMGLAS T4+ FOAMGLAS S3 FOAMGLAS F FOAMGLAS TAPERED FOAMGLAS BOARD PANNEAU READY

Plus en détail

Gestion des permis: la procédure PEB pas à pas, par type de projet sur base d exemples

Gestion des permis: la procédure PEB pas à pas, par type de projet sur base d exemples Entrée en vigueur du décret PEB avril 2010 Gestion des permis: la procédure PEB pas à pas, par type de projet sur base d exemples Marianne DUQUESNE, Conseiller Cellule énergie Union des Villes et Communes

Plus en détail

Libre-Service de l agence ISOPAR Ivry

Libre-Service de l agence ISOPAR Ivry Libre-Service de l agence ISOPAR Ivry 70 Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) Laine minérale et laine de verre FEUTRE BARDAGE 72 PANOLENE BARDAGE 72 SYSTEME CLADISOL 74 FEUTRAL 76 PARVACOUSTIC

Plus en détail

LES ESSENTIELS DE L HABITAT 4. Introduction à la thermique du bâtiment

LES ESSENTIELS DE L HABITAT 4. Introduction à la thermique du bâtiment LES ESSENTIELS DE L HABITAT 4 Introduction à la thermique du bâtiment ÉDITION 2012 LES ESSENTIELS DE L HABITAT 4 Introduction à la thermique du bâtiment L efficacité énergétique des bâtiments, les bâtiments

Plus en détail

Doublages thermo-acoustiques Placostil

Doublages thermo-acoustiques Placostil 01 Doublages sur ossature métallique Placostil Doublages thermo-acoustiques Placostil Description Les doublages Placostil renforcent les caractéristiques thermiques et acoustiques des parois auxquelles

Plus en détail

LA MÉTHODOLOGIE DE CONCEPTION DES TOITURES PLATES

LA MÉTHODOLOGIE DE CONCEPTION DES TOITURES PLATES LA MÉTHODOLOGIE DE CONCEPTION DES TOITURES PLATES LES CHOIX DE L AUTEUR DE PROJET ILLUSTRATION PAR UN EXEMPLE : AU STADE DE L ESQUISSE LE PARTI ARCHITECTURAL LES CHOIX DES SYSTÈMES DE TOITURE ILLUSTRATION

Plus en détail