Apprendre à reconnaitre :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Apprendre à reconnaitre :"

Transcription

1 . Economie d énergie Apprendre à reconnaitre :. Qualité environnemeale Le patrimoine architectural du Val de Sambre transfroalier. Publication ADUS AGENCE DE DEVELOPPEMENT ET D URBANISME DE LA SAMBRE Avec le soutien de l'union européenne : Fonds Européen de Développeme Régional

2 . Economie d énergie Les versas français et wallon de la Sambre o. Qualité environnemeale connu différees périodes d urbanisation do la plus importae est liée à l industrialisation du territoire transfroalier lors des deux derniers siècles. Les bâtimes qui nous eoure, nos maisons, leurs façades témoigne de cette histoire qui a façonné notre cadre de vie. En effet, chaque période eraîne des spécificités dans la façon de vivre et donc, de construire. Par exemple, l évolution des modes de transport est déterminae dans l emploi de certains matériaux de construction.. Publication Apprendre à lire les façades, c est donc comprendre un peu mieux notre histoire.

3 Voici. Economie les grandes d énergie lignes de cette histoire architecturale. Qualité environnemeale (pour savoir plus : cliquez ici) Ainsi, ava l industrialisation (+/- 1850), les maisons les plus anciennes, souve appareées à des fermes, disposaie rareme d étages, cela pour des raisons techniques et pratiques. Dans le monde rural, l étage était réservé au stockage et non à l habitation. Les briques, de facture artisanale et donc souve fragiles, qui composaie les façades n étaie pas exposées à l air mais couvertes d une protection (chaulage, enduit).. Publication L accroisseme de la population dans les villes a eu comme conséquence une grande activité de construction : l espace en ville éta limité, on a dû réduire l emprise au sol des édifices et donc construit de plus en plus haut. Le coura néoclassique favorise le goût pour les façades ornées de moulures «à la française». Les fenêtres de plus en plus grandes o une forme rectangulaire qui crée une rythmique verticale régulière.

4 . Economie d énergie Les progrès de l industrialisation ( ) o. Qualité environnemeale permis d améliorer la fabrication des briques et donc, sa résistance. Le souci du détail est souve prése, même dans les maisons les plus modestes (habitat ouvrier). Avec l industrie naît la bourgeoisie d affaires et la dualité ere les patrons et la classe laborieuse. Plus la maison est bourgeoise, plus elle s individualise et recourt à différes matériaux, le bois, le métal, parfois très travaillés. L architecture, plus «éclectique», remet au goût du jour des caractéristiques issues des styles du passé, comme le pignon triangulaire «à la flamande». Dans les années , la tendance à géométriser les formes traduit, face aux crises dans l industrie et le besoin d une société plus égalitaire, un souci de simplification. L usage du béton permet l agrandisseme des portées et donc l épanouisseme des fenêtres en largeur.. Publication Connaissez-vous ce patrimoine bâti?

5 Saurez-vous. Economie reconnaitre... d énergie à quelle période. Qualité d urbanisation environnemeale se rattache les maisons suivaes? FEIGNIES (FR) BOUSSOIS (FR) LODELINSART (BE) ERQUELINNES (BE). Publication SAINT GILLES

6 Saurez-vous. Economie reconnaitre... d énergie à quelle période. Qualité d urbanisation environnemeale se rattache les maisons suivaes? JEUMONT (FR) LANDELIES (BE) MORLANWELZ (BE) BOUSSOIS (FR). Publication SAINT GILLES

7 Saurez-vous. Economie reconnaitre...période d énergie préindustrielle (ava 1850) à quelle typologie. Qualité appartienne environnemeale les maisons suivaes? MERBES-LE-CHATEAU (BE) HAM-SUR-HEURE (BE) RECQUIGNIES (FR) JEUMONT (FR). Publication SAINT GILLES SAINT GILLES

8 Saurez-vous. Economie reconnaitre... d énergiepériode industrielle ( ) à quelle typologie. Qualité d habitations environnemeale appartienne les maisons suivaes? LEERNES (BE) ERQUELINNES (BE) ROUSIES (FR) FEIGNIES (FR). Publication SAINT GILLES JEUMONT

9 Saurez-vous. Economie reconnaitre...période d énergie industrielle ( ) à quel coura. Qualité architectural environnemeale appartienne les maisons suivaes? SOLRE-Sur-SAMBRE (BE) LOBBES (BE). Publication SAINT GILLES LOBBES (BE) PONT-Sur-SAMBRE (FR)

10 Saurez-vous. Economie reconnaitre... d énergie de quelle. époque Qualité ou environnemeale coura architectural so caractéristiques les détails suivas? JEUMONT. Publication SAINT GILLES JEUMONT

11 Saurez-vous. Economie reconnaitre... d énergie de quelle. époque Qualité so environnemeale caractéristiques les détails suivas?. Publication SAINT GILLES

12 Saurez-vous. Economie reconnaitre... d énergie lequel de. ces Qualité détails environnemeale n appartie pas à l époque industrielle? NON Jeu d appareillage polychrome en briques OUI Plutôt préindustriel car encadreme mouluré à clé décorée de style néoclassique NON Lucarne et corniche travaillée en bois de l époque industrielle NON Marquise métallique de l époque industrielle. Publication SAINT GILLES

13 Saurez-vous. Economie reconnaitre... d énergie Laquelle. de Qualité ces deux environnemeale versions d une même maison industrielle correspond à une mise en valeur qui respecte le patrimoine? OUI Maiien des menuiseries qui o un rôle détermina dans la lecture de la façade Enrichisseme de son vocabulaire (verticalité acceuée par les lucarnes, par les châssis, qualité des profils en courbe tendance NON Perte des menuiseries anciennes (porte, châssis et lucarnes) = appauvrisseme de son vocabulaire, banalisation Art nouveau). Publication SAINT GILLES

14 Saurez-vous. Economie reconnaitre... d énergie Laquelle. de Qualité ces deux environnemeale versions d une même maison préindustrielle correspond à une mise en valeur qui respecte le patrimoine? NON Décapage des matériaux (nuisible pour leur longévité). Disparité des matériaux et couleurs. Enseignes en hauteur perturba l harmonie de la façade. OUI Maiien de l enduit qui protège les matériaux. Homogénéité de l ensemble mise en valeur par la couleur claire. Enseignes discrètes avec lettrages iégrés qui ne perturbe pas l harmonie de la façade.. Publication SAINT GILLES

15 Saurez-vous. Economie reconnaitre... d énergie Laquelle. de Qualité ces deux environnemeale versions d une même maison industrielle correspond à une mise en valeur qui respecte le patrimoine? NON OUI Disparité des matériaux de façade. Vitrine commerçae dénatura la coinuité des rythmes verticaux. Largeur de la marquise créa une rupture avec l étage. Homogénéité du matériau : enduit blanc. Respect des rythmes verticaux au rezde-chaussée dans une ierveion moderne qui n erave pas la surface de la vitrine. Iégration assez discrète de l enseigne.. Publication SAINT GILLES

16 Saurez-vous. Economie reconnaitre... d énergie Laquelle. de Qualité ces deux environnemeale versions d une même maison industrielle correspond à une mise en valeur qui respecte le patrimoine? NON OUI Vitrine commerçae dénatura le rezde-chaussée eraîna la perte de la coinuité des rythmes verticaux ere le haut et le bas de la façade. Vitrines commerçaes iégrées dans le rez exista permetta le maiien de la coinuité des rythmes verticaux ere le haut et le bas de la façade.. Publication SAINT GILLES

17 Maiena. Economie que vous avez d énergie appris à connaître le Val de Sambre, vous pouvez aiséme. reconnaître Qualité environnemeale lesquels de ces bâtimes n appartienne pas au territoire du Val de Sambre? OUI NON c est à Stockholm en Suède c est à Jeumo OUI c est Huelva en Espagne OUI c est Maoue en Italie. Publication SAINT GILLES

18 . Economie d énergie. Qualité environnemeale Merci d avoir joué avec nous! Pour en savoir plus sur le patrimoine architectural du Val de Sambre : cliquez ici. Publication

Stage du PAF de l académie de Versailles : «Une cité, des sites»

Stage du PAF de l académie de Versailles : «Une cité, des sites» Stage du PAF de l académie de Versailles : «Une cité, des sites» Etudier le patrimoine urbain et architectural avec des élèves du secondaire, en relation avec les ressources de la CAPA 1. Sensibiliser

Plus en détail

CONNAISSANCE DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL ET URBAIN RAPPORT DE PRÉSENTATION

CONNAISSANCE DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL ET URBAIN RAPPORT DE PRÉSENTATION ARCHITECTURAL ET URBAIN ZPPAUP Montpellier Gambetta Clemenceau Figuerolles Rapport de présentation Juillet 2006 Page 73 Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager SECTEUR GAMBETTA

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME PLAN LOCAL D URBANISME Cahier de recommandations en vue de la réalisation d une devanture commerciale PLU prescrit le 26 mars 2007 PLU arrêté le 20 septembre 2010 PLU approuvé le 19 septembre 2011 Modification

Plus en détail

Ancien prieuré. Aménagement de la maison néogothique. Projet. Maître d ouvrage : Ville de la Charité-sur-Loire 58 / Nièvre 08/11/2013

Ancien prieuré. Aménagement de la maison néogothique. Projet. Maître d ouvrage : Ville de la Charité-sur-Loire 58 / Nièvre 08/11/2013 Maître d ouvrage : Ville de la Charité-sur-Loire 58 / Nièvre Ancien prieuré Aménagement de la maison néogothique Projet 08/11/2013 // Pièces écrites / Sommaire /02 Le projet / Description architecturale

Plus en détail

Devantures commerciales et enseignes. Comment mettre en valeur votre commerce?

Devantures commerciales et enseignes. Comment mettre en valeur votre commerce? Devantures commerciales et enseignes Comment mettre en valeur votre commerce? t Votre enseigne est la signature de votre commerce L enseigne est une inscription, une forme, une image ou un signe apposé

Plus en détail

VILLE DE CHATEAU-RENAULT. Aire de Mise en Valeur de l Architecture et du Patrimoine

VILLE DE CHATEAU-RENAULT. Aire de Mise en Valeur de l Architecture et du Patrimoine VILLE DE Aire de Mise en Valeur de l Architecture et du Patrimoine Devantures commerciales 190 4. Devantures commerciales et enseignes Intégrer au mieux les devantures commerciales et enseignes en proposant

Plus en détail

5. FACADES COMMERCIALES. Généralités : Les devantures A. Obligations :

5. FACADES COMMERCIALES. Généralités : Les devantures A. Obligations : 5. FACADES COMMERCIALES. REGLES Généralités : Les devantures A. Obligations : Les prescriptions sur les devantures, vitrines stores et bannes s'appliquent aux constructions anciennes et neuves dans le

Plus en détail

Fiche Conseil 1 : Style VILLEGIATURE : Réhabilitation du bâti ancien, construction

Fiche Conseil 1 : Style VILLEGIATURE : Réhabilitation du bâti ancien, construction Fiche Conseil 1 : Style VILLEGIATURE : Réhabilitation du bâti ancien, construction GENERALITES Maisons de villégiature Maisons de bourg Le centre village s est construit par étapes successives autour de

Plus en détail

Fiche - Patrimoine Les portes et les fenêtres

Fiche - Patrimoine Les portes et les fenêtres Fiche - Patrimoine Les portes et les fenêtres Réalisé par Stéphanie Lavigne, agente technique en architecture Collaboration de Vladimir Ulman, architecte ** Le contenu de cette fiche ne peut en aucun cas

Plus en détail

INCITATION A LA RESTAURATION DES FAÇADES CAHIER DES CHARGES

INCITATION A LA RESTAURATION DES FAÇADES CAHIER DES CHARGES INCITATION A LA RESTAURATION DES FAÇADES CAHIER DES CHARGES De façon non exhaustive, chaque dossier étant examiné de manière spécifique, les principaux critères de mise en œuvre sont ainsi définis : NETTOYAGE

Plus en détail

Intervention financière de la Ville de Mons dans les travaux de rénovation et d embellissement des façades

Intervention financière de la Ville de Mons dans les travaux de rénovation et d embellissement des façades Intervention financière de la Ville de Mons dans les travaux de rénovation et d embellissement des façades 1. Une prime? Il existe sur l entité montoise de nombreux bâtiments de qualité faisant partie

Plus en détail

Principes de déclinaison réglementaire des approches. Patrimoine bâti, et paysages urbains. Partenaires Associés. 07Juin 2012

Principes de déclinaison réglementaire des approches. Patrimoine bâti, et paysages urbains. Partenaires Associés. 07Juin 2012 Principes de déclinaison réglementaire des approches Patrimoine bâti, et paysages urbains Partenaires Associés 07Juin 2012 PATRIMOINE BATI ET PAYSAGES URBAINS TERRITOIRE Repérage patrimoine bâti et paysages

Plus en détail

garage de réparation automobile

garage de réparation automobile Garage de réparation automobile 15 route du Plan de la Tour avenue Jean-Corona le Plan Sainte-Maxime Dossier IA83001481 réalisé en 2011 Auteurs (c) Région Provence-Alpes-Côte d'azur - Inventaire général

Plus en détail

Embellir sa devanture commerciale

Embellir sa devanture commerciale C h a r t e p a y s a g e u r b a i n Embellir sa devanture commerciale Le centre-ville de Montfermeil bénéficie d un patrimoine bâti important, empreinte de cet ancien bourg agricole. Cependant, cet héritage

Plus en détail

le Perray-en-Yvelines

le Perray-en-Yvelines le Perray-en- N 1095 Lep01 LEP01A/01B cadastre C1 64 96, rue de Paris le Perray-en- Typologie 1 Maison de bourg Typologie 2 Avec boutique antecadastre Critère 1 architectural Critère 2 urbain Boutique

Plus en détail

04. RÉPERTOIRE DES COURANTS ET STYLES ARCHITECTURAUX

04. RÉPERTOIRE DES COURANTS ET STYLES ARCHITECTURAUX 0. RÉPERTOIRE DES COURANTS ET STYLES ARCHITECTURAUX Ce répertoire permet d identifier les principaux courants et styles architecturaux propres aux maisons anciennes de la MRC de L Assomption. Les caractéristiques

Plus en détail

Remplacer la porte de grange LA MAISON RURALE AU QUOTIDIEN. La Fondation rurale de Wallonie Avec le soutien de la Région wallonne

Remplacer la porte de grange LA MAISON RURALE AU QUOTIDIEN. La Fondation rurale de Wallonie Avec le soutien de la Région wallonne LES FAÇADES Remplacer la porte de grange 1 1 LA MAISON RURALE AU QUOTIDIEN La Fondation rurale de Wallonie Avec le soutien de la Région wallonne Une publication de la Fondation rurale de Wallonie Assistance

Plus en détail

Concernant un programme d aide à la rénovation des bâtiments et enseignes commerciales

Concernant un programme d aide à la rénovation des bâtiments et enseignes commerciales PROVINCE DE QUÉBEC MRC MATAWINIE MUNICIPALITE DE SAINT-DONAT RÈGLEMENT NUMÉRO 12-850 Concernant un programme d aide à la rénovation des bâtiments et enseignes commerciales ATTENDU que, dans le cadre de

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS VILLE DE MONT-SAINT-HILAIRE

ÉTUDE DE CAS VILLE DE MONT-SAINT-HILAIRE Association québécoise d urbanisme Le 27 octobre 2012 ÉTUDE DE CAS VILLE DE MONT-SAINT-HILAIRE Plan de la présentation 1. Le Village de la gare - Contexte de développement - Contrôle architectural - Entente-promoteur

Plus en détail

MARCHE DE MAITRISE D OEUVRE ------------ PROGRAMME

MARCHE DE MAITRISE D OEUVRE ------------ PROGRAMME MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DU DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL --- AMBASSADE DE FRANCE AU ROYAUME UNI DE GRANDE BRETAGNE ET D IRLANDE DU NORD --- Antenne immobilière de Londres --- MARCHE DE MAITRISE

Plus en détail

Proportion : pleins/vides

Proportion : pleins/vides Proportion : pleins/vides Plein : qualifie un matériau massif et homogène : bois plein, dalle pleine de béton, brique pleine, etc. Vide : tout espace qui, dans un ensemble architectural, n est pas occupé

Plus en détail

La Charte. Les enseignes Les stores et les bannes Les accès Les couleurs et les matériaux L éclairage Les accessoires mobiles Les fermetures...

La Charte. Les enseignes Les stores et les bannes Les accès Les couleurs et les matériaux L éclairage Les accessoires mobiles Les fermetures... La Charte de devantures commerciales Les enseignes Les stores et les bannes Les accès Les couleurs et les matériaux L éclairage Les accessoires mobiles Les fermetures... Le sommaire page 3. page 4. page

Plus en détail

restauration de façade

restauration de façade restauration de façade Des règles simples pour une rénovation réussie Petit guide des règles à respecter dans le cadre de la ZPPAUP (Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager)

Plus en détail

Communauté d agglomération du Grand-Rodez. Rodez. L immeuble Balard 14 place de la Cité. Inventaire du patrimoine

Communauté d agglomération du Grand-Rodez. Rodez. L immeuble Balard 14 place de la Cité. Inventaire du patrimoine Communauté d agglomération du Grand-Rodez Inventaire du patrimoine Rodez L immeuble Balard 14 place de la Cité Diane Joy Novembre 2010 L immeuble Balard, 14 place de la Cité L immeuble situé au n 14 place

Plus en détail

Comprendre le contexte de votre projet. Comprendre votre façade d immeuble. Composer votre projet. Quelques conseils pratiques importants

Comprendre le contexte de votre projet. Comprendre votre façade d immeuble. Composer votre projet. Quelques conseils pratiques importants Comprendre le contexte de votre projet Comprendre votre façade d immeuble Composer votre projet Quelques conseils pratiques importants Choisir vos couleurs : Gamme des tonalités commerciales Les façades

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MRC MATAWINIE MUNICIPALITE DE SAINT-DONAT RÈGLEMENT NUMÉRO 12-850

PROVINCE DE QUÉBEC MRC MATAWINIE MUNICIPALITE DE SAINT-DONAT RÈGLEMENT NUMÉRO 12-850 PROVINCE DE QUÉBEC MRC MATAWINIE MUNICIPALITE DE SAINT-DONAT RÈGLEMENT NUMÉRO 12-850 Concernant un programme d aide à la rénovation des bâtiments et enseignes commerciales ATTENDU que, dans le cadre de

Plus en détail

Inventaire préliminaire des bâtiments patrimoniaux de la CSDM Pascale Beaudet et Caroline Tanguay mai 2002

Inventaire préliminaire des bâtiments patrimoniaux de la CSDM Pascale Beaudet et Caroline Tanguay mai 2002 A IDENTIFICATION 1. APPELLATION actuelle Jeanne-LeBer Autre(s) appellation(s) Saint-Jean 2. No. dossier 56 3. No. réf. Archives CSDM 300 / 300 4. ANNÉE de construction 1957 5. ARCHITECTE concepteur Louis

Plus en détail

2003 «Deux opérations mitoyennes achèvent la ZAC des Amandiers, Paris (XXe)» Le Moniteur, n 5194, pages 74-75, 13 juin 2003

2003 «Deux opérations mitoyennes achèvent la ZAC des Amandiers, Paris (XXe)» Le Moniteur, n 5194, pages 74-75, 13 juin 2003 2003 «Deux opérations mitoyennes achèvent la ZAC des Amandiers, Paris (XXe)» Le Moniteur, n 5194, pages 74-75, 13 juin 2003 LeMoniteur-expert - Archives http://www.lemoniteur-expert.com/archives/contenu/presse.asp?id=3&pagenumber=1

Plus en détail

Remplacer les châssis de fenêtre LA MAISON RURALE AU QUOTIDIEN. La Fondation rurale de Wallonie Avec le soutien de la Région wallonne

Remplacer les châssis de fenêtre LA MAISON RURALE AU QUOTIDIEN. La Fondation rurale de Wallonie Avec le soutien de la Région wallonne 1 LES FAÇADES Remplacer les châssis de fenêtre 2 LA MAISON RURALE AU QUOTIDIEN La Fondation rurale de Wallonie Avec le soutien de la Région wallonne Une publication de la Fondation rurale de Wallonie Assistance

Plus en détail

Règlement Communal d Urbanisme relatif aux enseignes commerciales et à la revalorisation des noyaux commerciaux.

Règlement Communal d Urbanisme relatif aux enseignes commerciales et à la revalorisation des noyaux commerciaux. Règlement Communal d Urbanisme relatif aux enseignes commerciales et à la revalorisation des noyaux commerciaux. Date de la délibération du Conseil Communal : 26 mai 2011 Approbation par le Gouvernement

Plus en détail

OPERATION DE RENOVATION ET D EMBELLISSEMENT DES FACADES ET DES DEVANTURES COMMERCIALES 2012-2015

OPERATION DE RENOVATION ET D EMBELLISSEMENT DES FACADES ET DES DEVANTURES COMMERCIALES 2012-2015 OPERATION DE RENOVATION ET D EMBELLISSEMENT DES FACADES ET DES DEVANTURES COMMERCIALES 2012-2015 REGLEMENT 1. OBJECTIFS Une opération façades consiste à inciter les propriétaires privés à entreprendre

Plus en détail

FISAC Fonds d Intervention pour les Services, l Artisanat et le Commerce

FISAC Fonds d Intervention pour les Services, l Artisanat et le Commerce Charte de qualité des devantures commerciales du Centre Ancien de Sisteron FISAC Fonds d Intervention pour les Services, l Artisanat et le Commerce SOMMAIRE La Zone des abords de monuments historiques

Plus en détail

LES TRAVAUX SUR LE PATRIMOINE BÂTI

LES TRAVAUX SUR LE PATRIMOINE BÂTI LES TRAVAUX SUR LE PATRIMOINE BÂTI À VERSAILLES Versailles a su conserver son remarquable patrimoine architectural. Chacun de nous l apprécie, le respecte et le valorise afin que notre ville conserve l

Plus en détail

STYLE En pleine forme!

STYLE En pleine forme! STYLE En pleine forme! Même s il existe des modèles types dans tous les styles, la véranda est de plus en souvent «unique» en ce sens qu elle doit s adapter à la forme et aux dimensions de l habitation

Plus en détail

Préparer un ravalement de façade MODE D'EMPLOI

Préparer un ravalement de façade MODE D'EMPLOI Préparer un ravalement de façade MODE D'EMPLOI zinguerie menuiserie pierre de taille ferronnerie élément de décor soubassement Angers est reconnue bien au-delà de ses frontières pour la qualité de son

Plus en détail

Guide de la déclaration préalable

Guide de la déclaration préalable Guide de la déclaration préalable www.petit-quevilly.fr MINISTÈRE CHARGÉ DE L URBANISME 1 En cas de besoin, vous pouvez vous renseigner auprès de la mairie Dpt Commune Année N o de dossier Cachet de la

Plus en détail

La ville retrouve donc son attrait et Liège n est pas en reste.

La ville retrouve donc son attrait et Liège n est pas en reste. Après plusieurs décennies difficiles, pendant lesquelles l espace urbain, berceau irremplaçable de la culture européenne, creuset de la démocratie et des différences, était dépecé et vidé de sa substance,

Plus en détail

Pavillon des années 70 Le choix d une isolation par l extérieur

Pavillon des années 70 Le choix d une isolation par l extérieur semaine de l architecture contemporaine Pavillon des années 70 Le choix d une isolation par l extérieur Adresse : lotissement Les Logis de l Huisne, Yvré l Evêque Surface : 100 m2 Parti architectural :

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Rénovation de la résidence Des Pins. Lundi 23 février 2015 17 h 45

DOSSIER DE PRESSE. Rénovation de la résidence Des Pins. Lundi 23 février 2015 17 h 45 DOSSIER DE PRESSE Rénovation de la résidence Des Pins Lundi 23 février 2015 17 h 45 Résidence Des Pins sommaire

Plus en détail

Règlement concernant les zones de secteurs sauvegardés ou zones protégées

Règlement concernant les zones de secteurs sauvegardés ou zones protégées Règlement concernant les zones de secteurs sauvegardés ou zones protégées 2010 Règlement concernant les zones de secteurs sauvegardés ou zones protégées erstellt im Auftrag der 4, Square Patton L-8443

Plus en détail

Section zonage. La Présentation. Chapitre 27. Dispositions relatives au noyau villageois

Section zonage. La Présentation. Chapitre 27. Dispositions relatives au noyau villageois Chapitre 27 Dispositions relatives au noyau villageois Table des matières 27 DISPOSITIONS RELATIVES AU NOYAU VILLAGEOIS...27-3 27.1 CHAMPS D APPLICATION...27-3 27.2 USAGES ET ÉQUIPEMENTS PERMIS DANS LA

Plus en détail

Villa dite Saint-Cloud

Villa dite Saint-Cloud Villa dite Saint-Cloud 54 boulevard Frédéric-Garnier Royan Dossier IA17046390 réalisé en 2014 Copyrights Copyrights Auteurs (c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel Enquêteur : Suire

Plus en détail

Municipalité de Saint-Marc-sur- Richelieu

Municipalité de Saint-Marc-sur- Richelieu Plania Municipalité de Saint-Marc-sur- Richelieu Chapitre 11 Dispositions particulières applicables à certaines zones P031607 303-P031607-0932-000-UM-0023-0A Municipalité de Saint-Marc-sur-Richelieu 102

Plus en détail

Octobre 2007 : pourquoi la réforme des demandes d autorisation d urbanisme?

Octobre 2007 : pourquoi la réforme des demandes d autorisation d urbanisme? Octobre 2007 : pourquoi la réforme des demandes d autorisation d urbanisme? Objectifs : prise en compte de l insatisfaction et de l attente des usagers réduire le nombre d autorisations simplifier les

Plus en détail

PROGRAMME D INCITATION A LA RESTAURATION ET AU RAVALEMENT DES FACADES D IMMEUBLES

PROGRAMME D INCITATION A LA RESTAURATION ET AU RAVALEMENT DES FACADES D IMMEUBLES PROGRAMME D INCITATION A LA RESTAURATION ET AU RAVALEMENT DES FACADES D IMMEUBLES Janvier 2012 1 PREAMBULE A l issue d un diagnostic urbain (2003), la ville d Angoulême s est engagée dans le projet urbain

Plus en détail

ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE

ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE Photo aérienne Ville d Annecy prise de vue : mai 2008 1 LE SECTEUR GALERIES LAFAYETTE LOCALISATION GÉOGRAPHIQUE DU SECTEUR

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR LA RENOVATION DU PATRIMOINE BATI ANCIEN

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR LA RENOVATION DU PATRIMOINE BATI ANCIEN DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR LA RENOVATION DU PATRIMOINE BATI ANCIEN A retourner à : Monsieur le Maire de Dannemarie 1 Place de l Hôtel-de-Ville 68210 DANNEMARIE 03 89 25 00 13 mairie@dannemarie.fr

Plus en détail

Charpente et couverture

Charpente et couverture Charpente et couverture Guide pratique du patrimoine bâti du Vexin français Les paysages du Vexin français sont fortement marqués par ces longs pans de toiture couverts de tuiles. En très grande majorité

Plus en détail

Immeuble dit résidence Sirius

Immeuble dit résidence Sirius Immeuble dit résidence Sirius Flaine Forêt Arâches-la-Frasse Dossier IA74000946 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Ecole d'architecture

Plus en détail

L ART DE L ESPACE = LA CITE RADIEUSE DE MARSEILLE PAR LE CORBUSIER

L ART DE L ESPACE = LA CITE RADIEUSE DE MARSEILLE PAR LE CORBUSIER L ART DE L ESPACE = LA CITE RADIEUSE DE MARSEILLE PAR LE CORBUSIER La cité radieuse est haute de 17 étages et regroupe 337 appartements (137x 56 x 24m). Le toit comporte une école maternelle, une piste

Plus en détail

DESSINS D ARCHITECTURE

DESSINS D ARCHITECTURE Les dessins d architecture Page 1 DESSINS D ARCHITECTURE Objectifs : - Connaitre à partir d une application les différents plans réalisés dans le domaine de la construction, et plus particulièrement les

Plus en détail

Couvertures en ardoises rectangulaires

Couvertures en ardoises rectangulaires Couvertures en ardoises rectangulaires Découvrez l esthétique des ardoises naturelles pour le toit et la façade. Ne soyez pas modeste, optez pour l ardoise! LES COUVERTURES EN ARDOISES RECTANGULAIRES UN

Plus en détail

Qu est-ce que l Inventaire?

Qu est-ce que l Inventaire? Qu est-ce que l Inventaire? L I.P.I.C. (ou Inventaire du Patrimoine Immobilier Culturel) est la dénomination désignant l Inventaire du patrimoine architectural de Wallonie. Depuis 2011, il fait suite à

Plus en détail

Menuiseries du bâtiment

Menuiseries du bâtiment D. Mugniery C. Pruvost Menuiseries du bâtiment Portes et fenêtres Volets Parquets Escaliers Revêtements muraux Agencement Graphisme de couverture : Maud Warg Maquette intérieure : Maud Warg Mise en pages

Plus en détail

MENUISERIE GÉNÉRALE LIÉGEOIS sprl

MENUISERIE GÉNÉRALE LIÉGEOIS sprl MENUISERIE GÉNÉRALE LIÉGEOIS sprl C O N S T R U C T I O N É C O L O G I Q U E OSSATURE BOIS - BASSE ÉNERGIE - PASSIVE MGL - Un chez soi très nature La menuiserie Générale Liégeois est une entreprise de

Plus en détail

Habitat 67est identifié comme «immeuble significatif» dans la Réglementation d urbanisme de l arrondissement Ville-Marie

Habitat 67est identifié comme «immeuble significatif» dans la Réglementation d urbanisme de l arrondissement Ville-Marie Habitat 67 Statuts juridiques 2002 Habitat 67est identifié comme «immeuble significatif» dans la Réglementation d urbanisme de l arrondissement Ville-Marie 2007 Citation d habitat 67à titre de monument

Plus en détail

Commune de Seix. Recueil de références architecturales. D ARCHITECTURE D URBANISME et de L ENVIRONNEMENT L HOTEL CONSEIL

Commune de Seix. Recueil de références architecturales. D ARCHITECTURE D URBANISME et de L ENVIRONNEMENT L HOTEL CONSEIL Commune de Seix Recueil de références architecturales CONSEIL D ARCHITECTURE D URBANISME et de L ENVIRONNEMENT L de L ARIEGEL HOTEL du DEPARTEMENT - BP 23-09 001 FOIX CEDEX - tel-fax 05-61-02-09-50 email

Plus en détail

ANALYSE URBAINE INSERTION INTERCALAIRE RAPPORT DE PRÉSENTATION

ANALYSE URBAINE INSERTION INTERCALAIRE RAPPORT DE PRÉSENTATION INSERTION INTERCALAIRE ANALYSE URBAINE ZPPAUP Montpellier Gambetta Clemenceau Figuerolles Rapport de présentation Juillet 2006 Page 21 ANALYSE URBAINE Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain

Plus en détail

N 3. [meulière, brique et béton] à saint-denis. un siècle d habitat

N 3. [meulière, brique et béton] à saint-denis. un siècle d habitat N 3 [meulière, brique et béton] à saint-denis un siècle d habitat social [ habitations ouvrières] et premiers logements sociaux Depuis 1850, la banlieue Nord-Est de Paris est devenue un véritable laboratoire

Plus en détail

Les couleurs du bâti percheron

Les couleurs du bâti percheron Les couleurs du bâti percheron Le territoire d étude Un territoire aux multiples visages La couleur et la matière jouent un rôle fondamental dans la définition de notre cadre de vie. Les différents matériaux

Plus en détail

Projet d Aménagement Général Modification ponctuelle

Projet d Aménagement Général Modification ponctuelle ADMINISTRATION COMMUNALE DE Rambrouch Projet d Aménagement Général Modification ponctuelle Modification de la partie écrite Vol. II Partie Écrite Référence : 79C/007/2011 Avis de la Commission d Aménagement

Plus en détail

RECOMMANDATIONS ARCHITECTURALES POUR LES FACADES FEVRIER 2009. Un document pour vous aider à faire des travaux...

RECOMMANDATIONS ARCHITECTURALES POUR LES FACADES FEVRIER 2009. Un document pour vous aider à faire des travaux... RECOMMANDATIONS ARCHITECTURALES POUR LES FACADES FEVRIER 2009 Un document pour vous aider à faire des travaux... Editorial : SOMMAIRE A LA FORMATION DE LA VILLE : SECTEURS ET TYPOLOGIE D HABITATS I - Comprendre

Plus en détail

Projet de réhabilitation de la ferme de Borde Haute

Projet de réhabilitation de la ferme de Borde Haute Projet de réhabilitation de la ferme de Borde Haute Analyse fonctionnelle du bâtiment réhabilité André Mangin 1 I - Historique 12 octobre 2011 2 1 ) Genèse du projet POS Zone réservée (emplacement N 2)

Plus en détail

DEMANDE DE PERMIS EN MATIÈRE DE PATRIMOINE

DEMANDE DE PERMIS EN MATIÈRE DE PATRIMOINE LE PROCESSUS Consultez nos lignes directrices utiles à la conservation du patrimoine. Communiquez avec le personnel responsable du programme de conservation du patrimoine au 506-658-2835 et prenez rendez-vous

Plus en détail

Par les élèves de Première de la section Histoire des Arts du lycée Alain Fournier de Bourges

Par les élèves de Première de la section Histoire des Arts du lycée Alain Fournier de Bourges BOURGES ENTRE XIXE ET XXE LA RUE MOYENNE. Par les élèves de Première de la section Histoire des Arts du lycée Alain Fournier de Bourges SIECLE Bourges au fil des siècles Du 1 e au 3 e siècle Du 4 e au

Plus en détail

Maison, dite chalet le Toit

Maison, dite chalet le Toit Maison, dite chalet le Toit 126 impasse des Epennis Megève Dossier IA74000032 réalisé en 1996 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Ecole d'architecture

Plus en détail

Améliorer les performances énergétiques du bâti ancien Techniques adaptées

Améliorer les performances énergétiques du bâti ancien Techniques adaptées Améliorer les performances énergétiques du bâti ancien Techniques adaptées Intervention du 25 Juin 2015 Dans le cadre des «soirées du Bâtiment» de l Action Construction Durable Couserans Laurelyne MEUNIER,

Plus en détail

Entrepôts commerciaux : Transporteur Bonnieux puis brasserie, restaurant : fabrique de bière et restaurant Ninkasi

Entrepôts commerciaux : Transporteur Bonnieux puis brasserie, restaurant : fabrique de bière et restaurant Ninkasi Entrepôts commerciaux : Transporteur Bonnieux puis brasserie, restaurant : fabrique de bière et restaurant Ninkasi 267 rue Marcel-Mérieux square du Professeur-Galtier rue Prosper-Chappet Lyon 7e Dossier

Plus en détail

BEAUREGARD AGENCE DE DEVELOPPEMENT ET D'URBANISME DE LA SAMBRE

BEAUREGARD AGENCE DE DEVELOPPEMENT ET D'URBANISME DE LA SAMBRE AGENCE DE DEVELOPPEMENT BEAUREGARD Etude synthétique des potentialités urbanistiques et patrimoniales HAM-SUR-HEURE Cour-sur-Heure Ham-sur-Heure Jamioulx Marbaix-la-Tour Valorisation concertée des centres

Plus en détail

3. Ligne Eaux-Vives - Moillesulaz

3. Ligne Eaux-Vives - Moillesulaz 200 3. Ligne Eaux-Vives - Moillesulaz Se développant sur 3,991 km, la ligne des Vollandes relie Les Eaux- Vives à Annemasse en France par Moillesulaz (carte nationale 1/100000). 201 Bâtiment des voyageurs

Plus en détail

observer comprendre intervenir Sorèze palette de couleurs

observer comprendre intervenir Sorèze palette de couleurs observer comprendre intervenir Sorèze palette de couleurs Palette de couleurs pour une cohérence dans le bâti ancien La couleur est un élément chromatique du paysage qui change constamment. L aspect coloré

Plus en détail

PROTÉGER, METTRE EN VALEUR ET RÉNOVER LE PATRIMOINE BÂTI

PROTÉGER, METTRE EN VALEUR ET RÉNOVER LE PATRIMOINE BÂTI A - PROBLÉMATIQUE : Le Pays Ouest Charente possède un patrimoine bâti et petit patrimoine (fontaines, lavoirs, fours, coués, etc.) de qualité. Patrimoine modeste (petite maison de bourg, maison de ville

Plus en détail

CONSTRUCTEUR DEPUIS 1973

CONSTRUCTEUR DEPUIS 1973 CONSTRUCTEUR DEPUIS 1973 Construire le meilleur, C est avant tout une histoire d hommes Depuis 1973, nous, Maisons Levoye sommes spécialistes de la construction individuelle de standing et de l extension

Plus en détail

Les différentes étapes de la construction d une maison

Les différentes étapes de la construction d une maison HABITAT & OUVRAGES Cliquer pour faire défiler Collège de la Saussaye Les différentes étapes de la construction d une maison Présentation en 19 diapositives et 38 étapes C est le travail du géométre Le

Plus en détail

architectures anciennes

architectures anciennes S o m m a i r e Ce cahier a été réalisé en s appuyant très largement sur le travail réalisé par le bureau du Patrimoine du Service de la Culture du Conseil Général de la Seine-Saint-Denis : «Contribution

Plus en détail

FAÇADE EN PIERRE NATURELLE

FAÇADE EN PIERRE NATURELLE FAÇADE EN PIERRE NATURELLE L architecture de ce type de façade fait partie du patrimoine historique de Paris. La nature et l origine des pierres employées doivent être préservées de manière à conserver

Plus en détail

Patrimoine Architectural et Archéologique

Patrimoine Architectural et Archéologique Patrimoine Architectural et Archéologique Université de Strasbourg / Master 2 Couleur, Architecture - Espace Recherche et analyse de la coloration historique et architecturale Adresse du site: 3 rue du

Plus en détail

VILLAS CONSTRUCTION DE SUPERBES MAISONS ET VILLAS EN CLT. 1. Une conception simple et une modularité dans le temps

VILLAS CONSTRUCTION DE SUPERBES MAISONS ET VILLAS EN CLT. 1. Une conception simple et une modularité dans le temps CONSTRUCTION DE SUPERBES MAISONS ET VILLAS EN CLT TimberTeam construit des superbes maisons et villas en panneaux bois massif contrecollés. Celles-ci peuvent avoir une architecture classique ou au contraire

Plus en détail

IMMEUBLE A VENDRE. Avenue du Val Saint Georges, 4 5000 NAMUR

IMMEUBLE A VENDRE. Avenue du Val Saint Georges, 4 5000 NAMUR IMMEUBLE A VENDRE Avenue du Val Saint Georges, 4 5000 NAMUR À Salzinnes, à proximité immédiate du centre de Namur, de la clinique et maternité Sainte-Elisabeth, des Hautes Ecoles, des autoroutes, des commerces

Plus en détail

Travaux de rénovation. Pour vous aider à faire les meilleurs. choix. Guide de référence sur les portes et fenêtres. Échelle: 1:45

Travaux de rénovation. Pour vous aider à faire les meilleurs. choix. Guide de référence sur les portes et fenêtres. Échelle: 1:45 Travaux de rénovation Pour vous aider à faire les meilleurs choix Guide de référence sur les portes et fenêtres Guide de référence sur les portes et fenêtres Guide de référence sur les portes et fenêtres

Plus en détail

VETROZ RESIDENCE. Opus

VETROZ RESIDENCE. Opus VETROZ RESIDENCE Opus RESIDENCE Opus Baigné de soleil, au cœur du Valais central, le village de Vétroz est situé aux portes de Sion. Avec ses châteaux, sa vieille ville, ses rues piétonnes, sa riche activité

Plus en détail

Département de LA MAYENNE. Commune de LAVAL. «Le Hameau de Vaufleury» - 43 lots - REGLEMENT. urbane. Aménagement urbain - Conception Réalisation

Département de LA MAYENNE. Commune de LAVAL. «Le Hameau de Vaufleury» - 43 lots - REGLEMENT. urbane. Aménagement urbain - Conception Réalisation PA10 Département de LA MAYENNE Commune de LAVAL «Le Hameau de Vaufleury» - 43 lots - REGLEMENT Dossier 252L Dressé le 15/01/2010 Modifié le urbane Aménagement urbain - Conception Réalisation 72 Boulevard

Plus en détail

Maison, actuellement bureaux

Maison, actuellement bureaux Maison, actuellement bureaux 95 avenue du Grand-Port Chourdy-Pont Rouge Aix-les-Bains Dossier IA73002139 réalisé en 2013 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine

Plus en détail

Rénover et construire à Westmount Page 1. 3. Toitures

Rénover et construire à Westmount Page 1. 3. Toitures Rénover et construire à Westmount Page 1 3. Toitures Conserver tout trait distinctif d importance d une toiture existante ou d un élément de cette toiture. Conserver la toiture aussi longtemps que possible

Plus en détail

CHAPITRE II DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE CENTRALE U.C.

CHAPITRE II DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE CENTRALE U.C. CHAPITRE II DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE CENTRALE U.C. CARACTERE DE LA ZONE U.C La zone U.C est une zone urbaine de l agglomération où le développement des activités centrales (commerces, bureaux,

Plus en détail

Ferme dite la Vieille Cour, actuellement maison

Ferme dite la Vieille Cour, actuellement maison Ferme dite la Vieille Cour, actuellement maison 11 route côtière Chenac-Saint-Seurin-d'Uzet Dossier IA17045091 réalisé en 2012 Copyrights Copyrights Auteurs (c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine

Plus en détail

Ville de Montréal Arrondissement Sud-Ouest. Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises

Ville de Montréal Arrondissement Sud-Ouest. Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises Ville de Montréal Arrondissement Sud-Ouest Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises Demande de démolition 106, rue Rose de Lima Comité de démolition du 26 janvier 2010 1 Ville

Plus en détail

Vocabulaire maisons Maisons Paysannes de Charente

Vocabulaire maisons Maisons Paysannes de Charente Vocabulaire maisons Maisons Paysannes de Charente Définition de la maison C est l abri qui permet aux humains de vivre décemment. Elle se compose de 4 murs et d un toit qui nous apparaissent ainsi : -

Plus en détail

2 nd Réunion publique. Vieux bourg de Lormont : comment le mettre en valeur? 9 février 2015 salle Castelldefels

2 nd Réunion publique. Vieux bourg de Lormont : comment le mettre en valeur? 9 février 2015 salle Castelldefels 2 nd Réunion publique Vieux bourg de Lormont : comment le mettre en valeur? 9 février 2015 salle Castelldefels Le cadre réglementaire La loi Grenelle II du 12 juillet 2010 impose la transformation des

Plus en détail

Français. PowerSTAIRS. Fiche informative 6.2 F. Made by experience. CAD / CAM / CIM Software Solutions. Fiche informative 6.2 F

Français. PowerSTAIRS. Fiche informative 6.2 F. Made by experience. CAD / CAM / CIM Software Solutions. Fiche informative 6.2 F Français PowerSTAIRS Made by experience CAD / CAM / CIM Software Solutions Description PowerSTAIRS est la solution logicielle DA idéale pour le projet des escaliers standards et sur mesure. Avec PowerSTAIRS

Plus en détail

HAROL PRÉSENTE LES TOITURES À LAMES VISION ET OPERA TRANSFORMEZ VOTRE TERRASSE EN UNE LUXUEUSE PIÈCE EXTÉRIEURE

HAROL PRÉSENTE LES TOITURES À LAMES VISION ET OPERA TRANSFORMEZ VOTRE TERRASSE EN UNE LUXUEUSE PIÈCE EXTÉRIEURE COMMUNIQUÉ DE PRESSE HAROL PRÉSENTE LES TOITURES À LAMES VISION ET OPERA TRANSFORMEZ VOTRE TERRASSE EN UNE LUXUEUSE PIÈCE EXTÉRIEURE Transformer votre terrasse ou un coin de votre jardin en une agréable

Plus en détail

Prévoir ensemble l avenir de Pont-du-Château avec le «PLAN LOCAL d URBANISME»

Prévoir ensemble l avenir de Pont-du-Château avec le «PLAN LOCAL d URBANISME» Prévoir ensemble l avenir de Pont-du-Château avec le «PLAN LOCAL d URBANISME» La lettre d information municipale n 7 de mars 2005 vous a présenté et expliqué le pourquoi du Plan Local d Urbanisme (PLU).

Plus en détail

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N. Caractère de la zone N

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N. Caractère de la zone N DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N Caractère de la zone N Identification : La zone N, dite zone naturelle est forestière, correspond aux secteurs de la commune à protéger en raison soit de la qualité

Plus en détail

Immeuble dit résidence Les Gémeaux

Immeuble dit résidence Les Gémeaux Immeuble dit résidence Les Gémeaux Flaine Forêt Arâches-la-Frasse Dossier IA74000949 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Ecole

Plus en détail

COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION DE RENNES

COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION DE RENNES COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION DE RENNES Commune de Saint- Gilles Commune de SAINT - GILLES Plan Local d' Urbanisme ANNEXE DU RAPPORT DE PRESENTATION Etude morphologique du centre bourg et identification du

Plus en détail

Guide pratique aides disponibles procédures

Guide pratique aides disponibles procédures Rénovation des devantures commerciales Guide pratique aides disponibles procédures COMMUNAUTÉ DE COMMUNES RHONE LEZ PROVENCE BOLLÈNE LAMOTTE-DU-RHÔNE LAPALUD MONDRAGON MORNAS Directeur de la publication

Plus en détail

Dossier de presse Treppenmeister

Dossier de presse Treppenmeister Dossier de presse Treppenmeister Comment bien choisir son escalier? Un groupement de professionnels depuis plus de 20 ans à votre écoute. En France, 19 partenaires menuisiers ont rejoint le groupement

Plus en détail

VILLE DE SHAWINIGAN Base de données patrimoniales

VILLE DE SHAWINIGAN Base de données patrimoniales 1041-37e Avenue DONNÉES ADMINISTRATIVES LOCALISATION ET OCCUPATION DE LA PROPRIÉTÉ Secteur Sous-secteur Lac-à-la-Tortue - Adresse 1041 37e Avenue Matricule 7164-10-8324 Dénomination Église de Saint-Théophile

Plus en détail

Guide. architectural

Guide. architectural Municipalité de Saint-Ferréol-les-Neiges Guide Complément au Règlement sur les plans d implantation et d intégration e (PIIA) Municipalité de Saint-Ferréol-les-Neiges Réalisation : Annie Vigneault, M.

Plus en détail

SOMMAIRE. Chapitre 1 : Dispositions applicables à la zone UA... 2. Chapitre 2 : Dispositions applicables à la zone UB... 10

SOMMAIRE. Chapitre 1 : Dispositions applicables à la zone UA... 2. Chapitre 2 : Dispositions applicables à la zone UB... 10 SOMMAIRE Chapitre 1 : Dispositions applicables à la zone UA... 2 Chapitre 2 : Dispositions applicables à la zone UB... 10 Chapitre 3 : Dispositions applicables à la zone UC... 18 Chapitre 4 : Dispositions

Plus en détail