Apprendre, parler, Lire et écrire à l école maternelle

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Apprendre, parler, Lire et écrire à l école maternelle"

Transcription

1 Apprendre, parler, Lire et écrire à l école maternelle Stage maternelle mars 2013

2 Profiter de ce stage pour prendre le temps d une récapitulation sur ce qu enseigner/apprendre en maternelle veut dire pour nous.

3 Des questions, des choix, des priorités, des valeurs. A travers les multiples évolutions et changements des orientations de l école maternelle, Où en est-on? Que sont, pour nous, les essentiels pédagogiques de l école maternelle aujourd hui?

4 L enseignement en école maternelle est un enseignement fortement contextualisé. Les activités correspondent à des mises en situations : environnement, tâches et but. «Les activités ne sont que des prétextes aux apprentissages.»

5 L entrée par les formes organisationnelles : L accueil, Les regroupements, Les ateliers, Les transitions, Les lieux,

6 Apprendre : Un équilibre à trouver entre intentions du maître et élans des élèves.

7 La conception des séances d apprentissage s appuie sur les qualités de l agencement du milieu et un rythme de vie: Un rapport à l espace, aux espaces, Un rapport au temps, Un ensemble d objets et de matériaux, Une succession de scénarios qui créent des «mondes» ou des régimes de fonctionnement dans la classe.

8 Agir : Prendre des initiatives (et non exécuter) et faire : essayer, voir ce que produit ce que l on fait, recommencer, apprécier ensemble tout cela, Réussir : Aller au bout d une intention, sentir qu on a atteint un premier résultat, parler de ce cheminement, Comprendre : Dégager ou construire le sens de ce que l on fait, A quoi cela sert-il? Que peut-on en faire? A quoi est-ce que cela nous fait penser?

9 Communiquer, parler réinventer, retrouver, entretenir les formes originelles des usages du langage dans la tribu.

10 Apprendre à communiquer c est : 1. apprendre à se comporter dans un échange selon des formats ou des règles de discours, 2. savoir mobiliser des ressources langagières adaptées à la situation de communication.

11 Diversifier les scénarios de communication: «Il est donc indispensable que les jeunes enfants pour devenir des élèves à l aise dans leur travail d élèves apprennent à pratiquer de manière efficace et avec plaisir les dimensions sociales et pragmatiques des échanges.» Multiplier, varier, habiter les multiples usages de la communication,

12 Parler pour communiquer, Parler pour représenter le monde, Parler du langage, Parler pour apprendre,

13 «La maternelle est l'école du langage. Les chercheurs nous apprennent que c'est dans les usages du langage que s'enracinent la source des différences entre enfants. La portée préventive de l'école maternelle est de mettre tous les élèves en situations d'acquérir, de construire l'usage distancié et réflexif du langage.»

14 Dans les regroupements, Dans des ateliers spécifiques où le faire est porté par des actes de langage, Dans toutes les autres opportunités de la vie de la classe sous forme incidente,

15 Lire : Donner aux élèves le goût des usages et de l interprétation des signes écrits dans toutes les occasions de la vie de la classe, Utiliser un bloc-notes grand format, Jouer à construire avec les élèves ( sous les yeux des élèves) des transcriptions de ce qui peut être fixé dans l écrit pour les besoins de la classe,

16 Construire quotidiennement le premier livre artisanal de nos découvertes sur les langages, Le cahier de vie, ensemble des traces de nos expériences sur le monde.

17 Ecrire : «L essentiel de l activité de l enfant face à l écrit est d ordre cognitif, du domaine du travail mental : il convient d étudier comment l enfant parvient à connaître et à intégrer l ensemble des règles constitutives du système de la langue écrite.

18 Ecrire sous la dictée des enfants Inciter quotidiennement les enfants, dès la petite section, à écrire comme ils savent : lorsqu un enfant tente de produire un mot écrit, il se confronte à l invention d un système d écriture.

19 Bibliographie Fragments sur le handicap et la vulnérabilité, Charles GARDOU, ERES, connaissance de l éducation. Jeux de langage et dialogues à l école maternelle, sous la direction de F. FRANCOIS, Collection Argos, CRDP Midi-Pyrénées. Ateliers de langage pour l école maternelle, Jean-François SIMONPOLI, Hachette Education. Apprendre à communiquer, Jean-François SIMONPOLI, Hachette Education. La conversation enfantine, Jean-François SIMONPOLI, Hachette Education. L arc et la lyre, Octavio PAZ, NRF Essais Gallimard.

LA DICTÉE À L ADULTE. Circonscription Limoges 6 1

LA DICTÉE À L ADULTE. Circonscription Limoges 6 1 LA PRODUCTION D ÉCRIT POUR ENTRER DANS L ÉCRIT 20 avril 2015 - Claudine Comte, Patrice Rousseau LA DICTÉE À L ADULTE Circonscription Limoges 6 1 LA PRODUCTION D ÉCRIT POUR ENTRER DANS L ÉCRIT Les enfants

Plus en détail

Pilier 1 du socle commun: la maîtrise de la langue française

Pilier 1 du socle commun: la maîtrise de la langue française Pilier 1 du socle commun: la maîtrise de la langue française Présentation des programmes 2007: nouveautés par rapport à 2002 Objectif prioritaire: savoir lire, écrire et s exprimer oralement dans toutes

Plus en détail

L emploi du temps à l école maternelle

L emploi du temps à l école maternelle Groupe école maternelle L emploi du temps à l école maternelle Groupe g Groupe école maternelle / commission gestion du temps / I.BURIGNAT, E.TRESALLET, V.DARGES, H.LELOUP, A.SEVESTRE 1 Groupe école maternelle

Plus en détail

Guide à l usage des enseignants pour accueillir les élèves et leurs parents à l'école maternelle

Guide à l usage des enseignants pour accueillir les élèves et leurs parents à l'école maternelle Guide à l usage des enseignants pour accueillir les élèves et leurs parents à l'école maternelle Bien accueillir les enfants et leurs parents est une des clefs essentielle, pour qu à l école maternelle,

Plus en détail

Former n est pas jouer.

Former n est pas jouer. Former n est pas jouer. Pour quels objectifs et à quelles conditions miser sur la pédagogie ludique? Emmanuelle ROHOU, Consultante-experte en Sciences de l Education 1. Le principe de l utilisation du

Plus en détail

En quoi les nouveaux programmes pour l'école maternelle sont-ils nouveaux?

En quoi les nouveaux programmes pour l'école maternelle sont-ils nouveaux? En quoi les nouveaux programmes pour l'école maternelle sont-ils nouveaux? Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l éducation nationale Toulouse 28 mars 2015 JOURNEE ACADEMIQUE AGEEM «Nouveaux programmes»?

Plus en détail

Repères pour l étude de cas en géographie

Repères pour l étude de cas en géographie GROUPE D INNOVATION PEDAGOGIQUE 52 Repères pour l étude de cas en géographie Thierry PHILIPPOT ESPE/URCA thierry.philippot@univ-reims.fr Plan 1. Qu est-ce que la géographie aujourd hui? 2. L étude de cas

Plus en détail

Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) ISBN 0-7711-3999-9

Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) ISBN 0-7711-3999-9 Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) 371.9 Un travail collectif : Renseignements aux parents d élèves ayant des besoins spéciaux ISBN 0-7711-3999-9 1. Éducation

Plus en détail

Synthè sè dè l animation «Pènsèr lès atèlièrs autrèmènt»

Synthè sè dè l animation «Pènsèr lès atèlièrs autrèmènt» Synthè sè dè l animation «Pènsèr lès atèlièrs autrèmènt» année scolaire 2011 2012 Animation Pédagogique du 11 janvier 2012 partie 2 Les axes de travail Réflexion autour des diverses organisations possibles

Plus en détail

Conceptualiser et concevoir un programme de formation

Conceptualiser et concevoir un programme de formation Conceptualiser et concevoir un programme de formation Les informations obtenues à partir de l évaluation des besoins de formation vous aideront à concevoir le programme de formation. Ce travail doit s

Plus en détail

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler Enregistrer un élève, un groupe d élèves Faire s exprimer l enfant Améliorer la prononciation Favoriser l acquisition des sons Dire avec une bonne prononciation Evaluer les difficultés de langage S exprimer,

Plus en détail

Sommaire. - Programmes 2008 et document d accompagnement. - Dessin, graphisme écriture et développement de l enfant

Sommaire. - Programmes 2008 et document d accompagnement. - Dessin, graphisme écriture et développement de l enfant Graphisme Ecriture - Bibliographie et sources Sommaire - Programmes 2008 et document d accompagnement - Dessin, graphisme écriture et développement de l enfant - Le graphisme : stades chez le jeune enfant,

Plus en détail

Cahier de vie Cahier de progrès

Cahier de vie Cahier de progrès Mercredi 7 mars 2012 : Cayenne Nord Jeudi 8 mars 2012 : Rémire-Montjoly Cahier de vie Cahier de progrès à l'école maternelle Mmes Kong Marie-Line Lacanaud-Gimenez Nathalie Silbande Ingrid Le cahier de

Plus en détail

Conférence de rentrée maternelle 2014

Conférence de rentrée maternelle 2014 Conférence de rentrée maternelle 2014 Circonscription de Montmorency 7 octobre 2014 Isabelle Goubier-Sène, IEN Refondation de l école Rythmes scolaires lundi mardi mercredi jeudi vendredi 8h30 Disponibilité

Plus en détail

OUVREZ LES PORTES À un MONDE. Avec nos nouveaux programmes passionnants pour les ados de 12 à 18 ans

OUVREZ LES PORTES À un MONDE. Avec nos nouveaux programmes passionnants pour les ados de 12 à 18 ans OUVREZ LES PORTES À un tout NOUVEAU MONDE Avec nos nouveaux programmes passionnants pour les ados de 12 à 18 ans BERLITZ VOUS AIDE A DEVENIR UN CITOYEN DU MONDE ACCOMPLI. STUDE NT MULTI- ROM Video Audio

Plus en détail

La mise en œuvre du nouveau programme de l'école maternelle. Aline DUPONT, CPC L7 Mélanie ARDAILLOU, CPC EPS L3 et L4 Sandrine BROUARD, CPC L4

La mise en œuvre du nouveau programme de l'école maternelle. Aline DUPONT, CPC L7 Mélanie ARDAILLOU, CPC EPS L3 et L4 Sandrine BROUARD, CPC L4 La mise en œuvre du nouveau programme de l'école maternelle Aline DUPONT, CPC L7 Mélanie ARDAILLOU, CPC EPS L3 et L4 Sandrine BROUARD, CPC L4 Ce qui a changé... 1- Dans les démarches et les modes de travail...

Plus en détail

FORMATION L ENFANT ET LE JEU

FORMATION L ENFANT ET LE JEU FORMATION L ENFANT ET LE JEU Le jeu est au cœur du métier de l animateur car il est un moyen de connaître, de comprendre et d accompagner l enfant dans son développement. Les enjeux éducatifs liés au jeu

Plus en détail

éduscol Partie III - L écrit - Texte de cadrage Ressources maternelle Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions Retrouvez eduscol sur :

éduscol Partie III - L écrit - Texte de cadrage Ressources maternelle Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions Retrouvez eduscol sur : éduscol Ressources maternelle Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions Retrouvez eduscol sur : Septembre 2015 Table des matières Introduction 4 1. Se familiariser avec l écrit et ses fonctions

Plus en détail

COMPETENCES FIN ECOLE MATERNELLE ET OUTILS D EVALUATIONS Le langage au cœur des apprentissages

COMPETENCES FIN ECOLE MATERNELLE ET OUTILS D EVALUATIONS Le langage au cœur des apprentissages COMPETENCES FIN ECOLE MATERNELLE ET OUTILS D EVALUATIONS Le langage au cœur des apprentissages Le langage au cœur des apprentissages ( voir IO 2002) 1. Compétences de communication - répondre aux sollicitations

Plus en détail

Projet de recherche. Amener l apprenant à s exprimer naturellement afin de le rendre autonome dans sa vie en français.

Projet de recherche. Amener l apprenant à s exprimer naturellement afin de le rendre autonome dans sa vie en français. Projet de recherche Amener l apprenant à s exprimer naturellement afin de le rendre autonome dans sa vie en français. Réalisé lors du stage de formation au CIEP, Sèvres du 22 avril au 2 mai 2014 Par Roopa

Plus en détail

Manipuler, jouer pour faire des apprentissages numériques en maternelle

Manipuler, jouer pour faire des apprentissages numériques en maternelle Manipuler, jouer pour faire des apprentissages numériques en maternelle 1 Prévenir l innumérisme à l école BO n 10 du 10 mars 2011 Innumérisme : incapacité à mobiliser les notions élémentaires de mathématiques,

Plus en détail

Organisation des enseignements au semestre 7

Organisation des enseignements au semestre 7 Organisation des enseignements au semestre 7 UE1 : Pratiques pédagogiques différenciées et adaptées aux besoins éducatifs particuliers (responsable : J. Divry) Transmettre des connaissances et des références

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE COOPERATIF

PROJET PEDAGOGIQUE COOPERATIF Intitulé : Jeux de société coopératifs Classe : cycles 1,2 & 3 Niveau : de la maternelle au CM2 Groupe d action national OCCE : Association départementale OCCE : Stage jeux coop mai 2011 Alain Joffre-

Plus en détail

Diriger une école maternelle

Diriger une école maternelle Diriger une école maternelle E.HAYOT IEN Toul Mai 2012 D après les travaux de l IEN maternelle 83 DIRIGER? Etre le chef? Prendre des décisions? Avoir du pouvoir? Juger? Contrôler? Commander? Animer? Coordonner?

Plus en détail

Le patinage artistique à l école

Le patinage artistique à l école Le patinage artistique à l école Serge Laget C.P.C. Lyon VII - juin 2000 - avec la participation des éducateurs sportifs de la Ville de Lyon des C.P.C. du groupe Ville de Lyon Présentation du dossier :

Plus en détail

Stage Mathématiques au cycle 1 Bourgoin Mardi 7 février 2012. Evelyne Touchard - CPC Grenoble 4

Stage Mathématiques au cycle 1 Bourgoin Mardi 7 février 2012. Evelyne Touchard - CPC Grenoble 4 Stage Mathématiques au cycle 1 Bourgoin Mardi 7 février 2012 Objectifs - Proposer une réflexion sur l utilisation des coins en maternelle : quels coins? Pour faire quoi? - Identifier les coins permettant

Plus en détail

Séminaire académique. Enseigner à l ère du numérique. 8 Octobre 2014 Lycée Jacques DUHAMEL, Dole

Séminaire académique. Enseigner à l ère du numérique. 8 Octobre 2014 Lycée Jacques DUHAMEL, Dole Séminaire académique 8 Octobre 2014 Lycée Jacques DUHAMEL, Dole L école se doit de faire réussir chaque élève, quelle que soit sa situation sociale, culturelle ou personnelle. Hors la classe, la société

Plus en détail

LA PÉDAGOGIE DE PROJET COMME MOTEUR D APPRENTISSAGE ET DE PLAISIR!

LA PÉDAGOGIE DE PROJET COMME MOTEUR D APPRENTISSAGE ET DE PLAISIR! LA PÉDAGOGIE DE PROJET COMME MOTEUR D APPRENTISSAGE ET DE PLAISIR! LES MOTEURS DU PLAISIR POUR L APPRENANT Comment peut-on avoir du plaisir en apprenant? Le plaisir d apprendre doit être identique au plaisir

Plus en détail

La dictée à l adulte. Dessin d une expérimentation. «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant.

La dictée à l adulte. Dessin d une expérimentation. «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant. La dictée à l adulte Dessin d une expérimentation «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant.» La dictée à l adulte Déjà préconisée dans les IO de 1995,

Plus en détail

Comment organiser une séance d EPS

Comment organiser une séance d EPS Comment organiser une séance d EPS Ce qui est important pour l élève c est de : - comprendre quand il réussit quelle procédure reproductible a été utilisée et isolée pour cette procédure - apprendre pour

Plus en détail

AEC en Techniques d éducation à l enfance

AEC en Techniques d éducation à l enfance (JEE.0K) 322-101-MV Introduction à la profession Ce cours permet à l étudiant d explorer la profession d éducatrice à l enfance dans son ensemble et de bien cerner le contexte des services de garde au

Plus en détail

Professionnelle. Construire un lien entre théorie et pratique

Professionnelle. Construire un lien entre théorie et pratique A.F.P. Ateliers de Formation Professionnelle Construire un lien entre théorie et pratique Plan de la présentation 1. Les A.F.P. Une nouveauté dans la réforme de la formation initiale des enseignants 2.

Plus en détail

«La carte dialogique de l interaction» : un exemple d analyse séquentielle

«La carte dialogique de l interaction» : un exemple d analyse séquentielle Rodica Ailincai 1 «La carte dialogique de l interaction» : un exemple d analyse séquentielle 1. Contexte et questions de recherche Au travers de cette contribution, nous proposons un exemple d analyse

Plus en détail

Préparer la classe outils méthodologiques

Préparer la classe outils méthodologiques Préparer la classe outils méthodologiques Formation du 19 novembre 2008 Dijon CRDP Enseigner. Concevoir. Anticiper. Planifier. Ce qui implique : Des choix philosophiques Des obligations institutionnelles

Plus en détail

Il se sent plus à l aise dans un environnement de travail, plus propice à l apprentissage et qui renforce l estime de soi.

Il se sent plus à l aise dans un environnement de travail, plus propice à l apprentissage et qui renforce l estime de soi. L élève - Est valorisé par l utilisation d un outil technologique haut de gamme - Peut travailler seul et à son rythme. Il se sent plus à l aise dans un environnement de travail, plus propice à l apprentissage

Plus en détail

Catalogue des Formations

Catalogue des Formations 67, Rue Aziz Bellal, Etage 3, N 2, Maarif. 32, Avenue Abdelali Benchekroune, Etage 5, N 20. Nos atouts formation Thèmes de formation En partenariat avec un réseau national et International, nous dispensons

Plus en détail

ASSISES DE L EDUCATION PRIORITAIRE

ASSISES DE L EDUCATION PRIORITAIRE ASSISES DE L EDUCATION PRIORITAIRE SYNTHESE DES ASSISES DES RESEAUX DE L EDUCATION PRIORITAIRE DU DEPARTEMENT DE L ESSONNE 1 Synthèse départementale de l ESSONNE CONSTATS DE DIAGNOSTIC pour le 91 Assises

Plus en détail

COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE?

COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE? COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE? PROGRAMMER LES APPRENTISSAGES Programmation # Progression Progression: division du savoir en petites unités réparties dans le temps: aller du simple au complexe.

Plus en détail

Bilan du projet 2013/2014

Bilan du projet 2013/2014 Bilan du projet 2013/2014 et perspectives pour 2014/2015 Le bilan de l année a été réalisé le 25 juin 2014 par l ensemble du corps enseignant de l établissement. Il a été demandé à tous les enseignants

Plus en détail

OBJECTIF DE L ATELIER

OBJECTIF DE L ATELIER HISTORIQUE Cet atelier a été mis en place aux Etats Unis par Adèle FABER et Elaine MAZLISH, suite à leur expérience de 10 ans de participation au groupe de guidance parentale animé par le Dr Haim Ginott,

Plus en détail

L école maternelle et le socle commun de connaissances et de compétences

L école maternelle et le socle commun de connaissances et de compétences L école maternelle et le socle commun de connaissances et de compétences Animation pédagogique Mise en œuvre du LPC 87 Un principe majeur! L école maternelle n est pas un palier du socle commun de connaissances

Plus en détail

AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves

AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves «Le conseil des maîtres propose l'organisation générale

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

FICHE ACTION N 7 [2009-2010]

FICHE ACTION N 7 [2009-2010] FICHE ACTION N 7 [2009-2010] Intitulé: conseil d élèves Niveau(x) ou cycle(s): tous Nombre d enseignants concernés : 3 la directrice, parents élus, représentant de l IEN, représentant de la mairie Nombre

Plus en détail

Compte rendu de l animation du 24 mars 2010

Compte rendu de l animation du 24 mars 2010 Compte rendu de l animation du 24 mars 2010 MAÎTRISER LES LANGAGES INTRODUCTION Maîtriser c est dominer. A l école maternelle, il est encore prématuré de parler de maîtrise. C est la raison pour laquelle

Plus en détail

EXPLORER LE MONDE. Programmes maternelle 2015 SCIENCES EDD 27

EXPLORER LE MONDE. Programmes maternelle 2015 SCIENCES EDD 27 EXPLORER LE MONDE Programmes maternelle 2015 SCIENCES EDD 27 Programmes 2015 Explorer le monde du vivant, des objets, de la matière Explorer le monde Se repérer dans le temps et l espace l espace Découvrir

Plus en détail

INTEGRALMANAGER by EICL

INTEGRALMANAGER by EICL by EICL Le management Humaniste Integral Manager by EICL Le coaching Humaniste 1 Cycle de formation Le management Humaniste Le management de proximité qui réconcilie éthique et performance Integral Manager

Plus en détail

OBSTACLES ET REUSSITES

OBSTACLES ET REUSSITES OBSTACLES ET REUSSITES Description de l obstacle Pistes de résolution COMPETENCE : COMPRENDRE A L ORAL Comprendre des consignes orales Tout au long de la journée, utiliser des mots de vocabulaire simples

Plus en détail

Une vue sur la vidéo On ne perd plus le nord

Une vue sur la vidéo On ne perd plus le nord Déclic Techno-Sciences est une série de Ressources naturelles Canada offrant de l information sur la recherche scientifique ainsi que sur la profession de chercheur. Autour de chaque vidéo, vous trouverez

Plus en détail

Pondération des compétences 2011-2012

Pondération des compétences 2011-2012 des compétences 2011-2012 Éducation préscolaire, enseignement primaire et enseignement secondaire Addenda au Programme de formation de l école québécoise Direction de l évaluation, MELS Document de travail

Plus en détail

Bien comprendre la démarche du PDUC : exercices.

Bien comprendre la démarche du PDUC : exercices. Bien comprendre la démarche du PDUC : exercices. Exercice 1 : la différence entre missions et projet. 1. A partir des extraits du référentiel (doc 1) et des exemples de projet (doc 2), compléter le tableau

Plus en détail

Le web dans la formation des enseignants

Le web dans la formation des enseignants Fatiha Mamache amamache@ushb.dz USTHB Avril 2013 Plan Introduction Pourquoi parle-t-on de formation des enseignants du supérieur? Comment accueillir et encadrer les enseignants débutants? L université

Plus en détail

Dispositif : da01 - Animations pédagogiques. Module da-01 : 01 - Apprentissages coopératifs en maternelle

Dispositif : da01 - Animations pédagogiques. Module da-01 : 01 - Apprentissages coopératifs en maternelle Dispositif : da01 - Animations pédagogiques Identifiant : 13D0906003 Inscription : Public désigné, ne pas s'inscrire Objectifs généraux : Maîtrise de la langue, Mathématiques et culture scientifique, culture

Plus en détail

E-Forum sur l Approche par les Compétences

E-Forum sur l Approche par les Compétences E-Forum sur l Approche par les Compétences Exposé liminaire Deux conceptions de l approche par compétences BIEF / 05.09.19 1 Quand on parle d approche par les compétences dans les curriculums, on pense

Plus en détail

SEMINAIRE PLAN DE PREVENTION DE L ILLETTRISME ACCOMPAGNEMENT DU DISPOSITIF CP. Jeudi 15 janvier et vendredi 16 janvier 2004

SEMINAIRE PLAN DE PREVENTION DE L ILLETTRISME ACCOMPAGNEMENT DU DISPOSITIF CP. Jeudi 15 janvier et vendredi 16 janvier 2004 SEMINAIRE PLAN DE PREVENTION DE L ILLETTRISME ACCOMPAGNEMENT DU DISPOSITIF CP Jeudi 15 janvier et vendredi 16 janvier 2004 Compte-rendu Intervention d Anne-Marie Chartier, Maître de conférence, INRP Introduction

Plus en détail

Séminaire de formation Démarches FOS et FOU pour un apprentissage ciblé du français. Caroline Mraz

Séminaire de formation Démarches FOS et FOU pour un apprentissage ciblé du français. Caroline Mraz Séminaire de formation Démarches FOS et FOU pour un apprentissage ciblé du français Caroline Mraz Qu est-ce que le FOU? Le concept de Français sur objectif universitaire (FOU) a émergé en tant que nouvelle

Plus en détail

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique Projet d école 2014-2018 Guide méthodologique 1 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 LES TEXTES DE REFERENCES... 4 LES ETAPES D ELABORATION DU PROJET D ECOLE... 4 ETAPE 1 : BILAN DU PROJET, DIAGNOSTIC... 5 1. LE

Plus en détail

Le cahier de vie en maternelle Animation pédagogique 2011-2012

Le cahier de vie en maternelle Animation pédagogique 2011-2012 Le cahier de vie en maternelle Animation pédagogique 2011-2012 Cette animation pédagogique a été préparée à partir du site du CRDP/IUFM de l Académie de Montpellier- Banque de séquences didactiques. Intérêt

Plus en détail

Les outils de la classe

Les outils de la classe Les outils de la classe Outils collectifs, MS et GS FICHE DE SÉQUENCE Domaine disciplinaire : découvrir le monde des objets Niveaux dans le cycle : MS/GS Titre de la séquence : mes outils d écolier Période

Plus en détail

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Dans le cadre du plan DUNE, l école a reçu, pour une période de 5 mois, 6 tablettes

Plus en détail

Les problèmes mathématiques à l école maternelle

Les problèmes mathématiques à l école maternelle Les problèmes mathématiques à l école maternelle I Qu est-ce qu un problème? Définition donnée par Jean Brun, chercheur à l IRDP (Institut de recherche et de documentation pédagogique) de Neuchâtel : "Un

Plus en détail

Dictée à l adulte. Animation du 19 décembre 2012

Dictée à l adulte. Animation du 19 décembre 2012 Dictée à l adulte Animation du 19 décembre 2012 Déroulement de l animation Recueil des représentations sur la dictée à l adulte Les Instructions officielles Constat Définition et objectifs Modalités, déclencheurs

Plus en détail

La résolution de problèmes. mathématiques. Au Cycle 3. Atelier pour les suppléants Valence 26/01/11 DDEC 07 / 26

La résolution de problèmes. mathématiques. Au Cycle 3. Atelier pour les suppléants Valence 26/01/11 DDEC 07 / 26 La résolution de problèmes 00 000 00 0 000 000 0 mathématiques Au Cycle 3 Atelier pour les suppléants Valence 26/0/ DDEC 07 / 26 Objectifs de l atelier 00 000 00 0 000 000 0 Relire les programmes 2008

Plus en détail

Les compétences de l apprenant en formation à distance : les outils d aide à l autonomie

Les compétences de l apprenant en formation à distance : les outils d aide à l autonomie Les compétences de l apprenant en formation à distance : les outils d aide à l autonomie S t é p h a n i e M a i l l e s - V i a r d M e t z M a î t r e d e C o n f é r e n c e s e n p s y c h o l o g

Plus en détail

Questions à se poser pour concevoir, tenir et évaluer une activité de formation en milieu de travail

Questions à se poser pour concevoir, tenir et évaluer une activité de formation en milieu de travail Questions à se poser pour concevoir, tenir et évaluer une activité de formation en milieu de travail Présentation en soutien au webinaire réalisé dans le cadre de la Semaine québécoise des adultes en formation

Plus en détail

Les finances et la planification financière judicieuse

Les finances et la planification financière judicieuse Bulletin spécial Juin 2014 Les finances et la planification financière judicieuse Un sujet qui nous touche Les finances et leur gestion sont un élément essentiel de la vie économique de tout le monde,

Plus en détail

COMPTE RENDU ANIMATION Activités scientifiques à l école maternelle mars 2010

COMPTE RENDU ANIMATION Activités scientifiques à l école maternelle mars 2010 DVD APPRENDRE la science et la technologie à l école SCEREN distribué aux écoles ou aux participants Plan 1. Les attentes institutionnelles ( programmes 2008) 2. Des éléments essentiels à connaître 3.

Plus en détail

Profondval 2010. Comment gérer et soutenir la qualité de nos programmes de formation? Quelques échos des ateliers 1 et 2 La synthèse de l atelier 1

Profondval 2010. Comment gérer et soutenir la qualité de nos programmes de formation? Quelques échos des ateliers 1 et 2 La synthèse de l atelier 1 Profondval 2010 Journée à l intention des responsables académiques et administratifs de programmes Comment gérer et soutenir la qualité de nos programmes de formation? Quelques échos des ateliers 1 et

Plus en détail

Le nouveau programme d enseignement de l école maternelle. dès la rentrée 2015

Le nouveau programme d enseignement de l école maternelle. dès la rentrée 2015 Le nouveau programme d enseignement de l école maternelle dès la rentrée 2015 Animation pédagogique DSDEN87 Octobre 2015 Le programme Des ressources d accompagnement en ligne La définition de l école maternelle

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE AMÉLIORER...13

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE AMÉLIORER...13 TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS...9 PREMIÈRE PARTIE AMÉLIORER...13 Comment accroître la motivation de mon enfant à l école?...15 Comment favoriser l autonomie et le sens des responsabilités chez mon enfant?...29

Plus en détail

La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires

La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires Mai 2013 - direction générale de l enseignement scolaire La loi d orientation, de programmation pour la refondation

Plus en détail

Littérature au cycle 3. Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26

Littérature au cycle 3. Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26 Littérature au cycle 3 Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26 Littérature et programme 2008 SOCLE COMMUN Compétence 1 : Maîtrise de la langue française lire seul des textes du patrimoine

Plus en détail

Compte Rendu 8 ème Colloque FINE Europe à Lisbonne Octobre 2010

Compte Rendu 8 ème Colloque FINE Europe à Lisbonne Octobre 2010 Compte Rendu 8 ème Colloque FINE Europe à Lisbonne Octobre 2010 Rapporteur : A Santucci qui représentait FINE Belgique de par son mandat au sein de FINE Belgique «Relations Internationales» a eu un rôle

Plus en détail

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Nom : Prénom :.. MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Récapitulatif pour la validation du Diplôme National du Brevet (Attestation du Niveau A2 en Langue Vivante) : ACTIVITES

Plus en détail

1 ère partie. Isabelle MICHEL CPAIEN 2014

1 ère partie. Isabelle MICHEL CPAIEN 2014 1 ère partie Isabelle MICHEL CPAIEN 2014 Cahiers de vie collectif ou cahier de vie de la classe, cahier mémoire de la classe Cahier de vie individuel et personnalisé «Support pour les apprentissages, il

Plus en détail

Evaluer les compétences d un futur enseignant. Éléments méthodologiques et vigilances. Xavier ROEGIERS Condorcet, mars 2012

Evaluer les compétences d un futur enseignant. Éléments méthodologiques et vigilances. Xavier ROEGIERS Condorcet, mars 2012 Evaluer les compétences d un futur enseignant Éléments méthodologiques et vigilances Xavier ROEGIERS Condorcet, mars 2012 www.bief.be Place des Peintres, 5 B-1348 Louvain-la-Neuve +32 10 45 28 46 Structure

Plus en détail

Le cahier de vie. Fonctions et apprentissages. Animation pédagogique, La Crèche, le 10 décembre 2008

Le cahier de vie. Fonctions et apprentissages. Animation pédagogique, La Crèche, le 10 décembre 2008 Le cahier de vie Fonctions et apprentissages Animation pédagogique, La Crèche, le 10 décembre 2008 Plan de l animation I Les origines du cahier de vie II Les fonctions III Les apprentissages IV Le cahier

Plus en détail

Déroulement de la journée de formation

Déroulement de la journée de formation Déroulement de la journée de formation Matin : données théoriques A) Organisation de l examen Note de service N 2004-175 du 19-10-2004 B) Lexique S accorder sur les termes employés C) Contenus à maîtriser

Plus en détail

Enseigner l éveil à la diversité linguistique à l Ecole Maternelle Enjeux, Actions, Supports possibles, Bibliographie

Enseigner l éveil à la diversité linguistique à l Ecole Maternelle Enjeux, Actions, Supports possibles, Bibliographie Enseigner l éveil à la diversité linguistique à l Ecole Maternelle Enjeux, Actions, Supports possibles, Bibliographie D LE DREAU CPD Langues Vivantes AVRIL 2015 Les objectifs définis par les programmes

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I.

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. T.R.I. est une association dont l objectif est l insertion professionnelle et l éducation à l environnement. Le club nature & environnement développe

Plus en détail

COMMENT ENSEIGNER LE LANGAGE ORAL À L ÉCOLE MATERNELLE? EN PARTICULIER LE VOCABULAIRE

COMMENT ENSEIGNER LE LANGAGE ORAL À L ÉCOLE MATERNELLE? EN PARTICULIER LE VOCABULAIRE COMMENT ENSEIGNER LE LANGAGE ORAL À L ÉCOLE MATERNELLE? EN PARTICULIER LE VOCABULAIRE I. RETOUR SUR LA CONFÉRENCE DE VIVIANE BOUYSSE (le 11 février à Montfort) I.I LANGUE ET LANGAGE À L ÉCOLE 1) Distinguer

Plus en détail

PROJET DE PROGRAMME ÉCOLE MATERNELLE

PROJET DE PROGRAMME ÉCOLE MATERNELLE PROJET DE PROGRAMME ÉCOLE MATERNELLE 3 juillet 2014 Page 1 sur 23 Les missions de l école maternelle 1. L école maternelle : un cycle unique et fondamental pour la réussite de tous La loi de Refondation

Plus en détail

GESTION DE GROUPE. L étudiant en charge du groupe va devoir analyser les COMPETENCES et les MOTIVATIONS du groupe pour déterminer ses OBJECTIFS.

GESTION DE GROUPE. L étudiant en charge du groupe va devoir analyser les COMPETENCES et les MOTIVATIONS du groupe pour déterminer ses OBJECTIFS. GESTION DE GROUPE L étudiant en charge du groupe va devoir analyser les COMPETENCES et les MOTIVATIONS du groupe pour déterminer ses OBJECTIFS. En fonction de ceux-ci et de sa personnalité, il déterminera

Plus en détail

Organiser des groupes de travail en autonomie

Organiser des groupes de travail en autonomie Organiser des groupes de travail en autonomie Frédérique MIRGALET Conseillère pédagogique L enseignant travaille avec un groupe de niveau de classe et le reste des élèves travaille en autonomie. Il s agira

Plus en détail

Le nouveau programme d enseignement de l école maternelle rentrée 2015 Animation pédagogique DSDEN87

Le nouveau programme d enseignement de l école maternelle rentrée 2015 Animation pédagogique DSDEN87 Le nouveau programme d enseignement de l école maternelle rentrée 2015 Animation pédagogique DSDEN87 3ème année de la Refondation de l école Priorité au primaire : des moyens et des dispositifs innovants

Plus en détail

FORMATIONS ET ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE LYON TROIS DISPOSITIFS

FORMATIONS ET ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE LYON TROIS DISPOSITIFS L ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE L ACADÉMIE DE LYON FORMATIONS ET ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE LYON TROIS DISPOSITIFS ESPACE DE STRUCTURATION DES PRATIQUES ARTISTIQUES

Plus en détail

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e Extrait du Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e déposé auprès de la Mission Numérique pour l'enseignement Supérieur par l Institut Catholique de Paris (ICP) - Mars 2011 Au cours du semestre,

Plus en détail

FICHE 1 BILAN DU PROJET D ÉCOLE 2007-2010. Objectifs

FICHE 1 BILAN DU PROJET D ÉCOLE 2007-2010. Objectifs FICHE 1 BILAN DU PROJET D ÉCOLE 2007-2010 AES PÉDAGOGIQUES TRAVAIL EN ÉQUIPE Constats de départ en 2007 Nécessité de développer les compétences de : *mise en pratique des règles de vie commune (élaboration

Plus en détail

ENSEIGNEMENT DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE A L ECOLE PRIMAIRE : QUELLE DEMARCHE?

ENSEIGNEMENT DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE A L ECOLE PRIMAIRE : QUELLE DEMARCHE? ENSEIGNEMENT DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE A L ECOLE PRIMAIRE : QUELLE DEMARCHE? Les nouveaux programmes 2008 confirment que l observation, le questionnement, l expérimentation et l argumentation sont

Plus en détail

Organiser les domaines d apprentissage en Moyenne Section

Organiser les domaines d apprentissage en Moyenne Section Organiser les domaines d apprentissage en Moyenne Section 1- L oral et l écrit La langue Orale La langue Ecrite Produire un texte 2- Agir dans le monde 3- Découvrir le monde Le monde des objets Le monde

Plus en détail

Association Lire et Ecrire Section de Fribourg - Freiburg

Association Lire et Ecrire Section de Fribourg - Freiburg Association Lire et Ecrire Section de Fribourg - Freiburg PROJET : ATELIERS «LECTURE PARENT-ENFANT» Les ateliers «Lecture parent-enfant» sont des ateliers de formation et de prévention. Les parents y acquièrent

Plus en détail

FORMATION PNL CYCLE COMPLET. «Révélez vos talents»

FORMATION PNL CYCLE COMPLET. «Révélez vos talents» Formation Coaching Préparation Mentale athlètes haut-niveau Enseignement de la PNL Annecy Genève Aix-les-Bains Chambéry Contact : +33677610793 s.thomas-conseil@orange.fr www.sebastien-thomas-conseil.com

Plus en détail

Notre modèle d engagement

Notre modèle d engagement Notre modèle d engagement 1. EVALUER L évaluation des compétences que vous souhaitez améliorer implique un vrai échange entre nos deux équipes, et une étude plus approfondie des écarts et des actions préalablement

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

Guide pour le concours d entrée au CeRMEF (Collège/ langue française.)

Guide pour le concours d entrée au CeRMEF (Collège/ langue française.) Guide pour le concours d entrée au CeRMEF (Collège/ langue française.) I- Professeur : un métier d avenir : Vous avez une licence générale en langue française ou une licence professionnelle en éducation,

Plus en détail

ACCUEIL ET SCOLARISATION DES ENFANTS DE MOINS DE TROIS ANS Repères pour construire des progressions d apprentissages PALIER 5

ACCUEIL ET SCOLARISATION DES ENFANTS DE MOINS DE TROIS ANS Repères pour construire des progressions d apprentissages PALIER 5 ACCUEIL ET SCOLARISATION DES ENFANTS DE MOINS DE TROIS ANS Repères pour construire des progressions d apprentissages PALIER 5 DOMAINES PRINCIPES GENERAUX OBJECTIFS EXEMPLES DE SITUATIONS MOBILISER LE LANGAGE

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

Éducatives Familiales

Éducatives Familiales Éducatives Familiales FICHE 6 : UN EXEMPLE, LE JEU DU MEMORY Type de jeu / description Jeu de mémoire (discrimination visuelle) 2 à 4 joueurs Choisir une thématique (Memory de la forêt, des animaux, de

Plus en détail

Bienvenue Corinne Dulac

Bienvenue Corinne Dulac Bienvenue Corinne Dulac Coach Certifiée ICI Paris Particuliers - Entreprises 11 rue Clos Aubert 45750 Saint-Pryvé-Saint-Mesmin 06.21.33.57.13 happy.attitude.coaching@gmail.fr @ happy-attitude-coaching.com

Plus en détail

EPS ET SOCLE COMMUN. Les activités athlétiques à l'école primaire. Pour l'équipe EPS 35 : J.L. Béquignon, F. Bodin, H. Le Nost, P. Moniot, C.

EPS ET SOCLE COMMUN. Les activités athlétiques à l'école primaire. Pour l'équipe EPS 35 : J.L. Béquignon, F. Bodin, H. Le Nost, P. Moniot, C. EPS ET SOCLE COMMUN Les activités athlétiques à l'école primaire CONNAISSANCES 2 Piliers Tout élève devra connaître courir Sauter Lancer Un vocabulaire juste et précis pour désigner des objets réels, des

Plus en détail