Texte complet. La création de la photographie couleur. Accès direct à la page d accueil du dossier. Les précurseurs

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Texte complet. La création de la photographie couleur. Accès direct à la page d accueil du dossier. Les précurseurs"

Transcription

1 CMPC Dossier : Louis Lessieux et la photographie des couleurs Accès direct à la page d accueil du dossier Texte complet La création de la photographie couleur Les précurseurs «arrivera-t-on à produire des couleurs? M. Daguerre ne le pense pas. Cependant dire que la chose est impossible, ce serait trop se hâter de conclure.» 1 Lorsque François Arago fait cette déclaration à l'académie des Sciences en 1839, l'année même de l'invention officielle de la photographie, il est sans doute persuadé que les avancées des recherches scientifiques, en physique et en chimie, éclairées par quelques esprits passionnés viendront rapidement donner une réponse positive à cette question. Pouvoir capter et reproduire les couleurs du spectre restera l'apanage de chercheurs et de scientifiques chevronnés jusqu'au début du XX e siècle. Les premières couleurs reproduites en photographie seront donc dues à un physicien, Edmond Becquerel. Dès 1848, le scientifique a réussi à fixer sur une lame d'argent les couleurs du spectre solaire 2. En 1861 après avoir pris trois photographies d'un ruban de tartan sous trois filtres de couleurs différents le physicien écossais James Clerk Maxwell et le photographe anglais Thomas Sutton projettent l'image de la première photographie couleur trichrome. Cette image permet de poser concrètement le principe de synthèse additive des couleurs 3. D'une manière plus générale la trichromie permet la synthèse et la reproduction des couleurs visibles par l'œil humain. Cette synthèse peut se faire soit de manière additive, soit soustractive. Ces principes physiques permettent d'obtenir toutes les couleurs du spectre pour peu que l'on dose plus ou moins chacune des couleurs primaires composant les filtres ou écrans trichromes. On ne peut évoquer la trichromie sans parler de Louis Ducos du Hauron et de Charles Cros. Ces deux inventeurs, qui présentèrent simultanément, en 1869, des recherches analogues sur la photographie couleur, permirent d'explorer plus largement les applications de la trichromie que ne l'avait fait Maxwell. Leurs théories et la mise en œuvre concrète pour ce qui concerne Louis Ducos du Hauron 4 serviront au développement des inventions des frères Lumière et de bien d'autres. 1 François Arago, extrait du «Rapport fait à l'académie des Sciences, le 19 août 1839» in La France Littéraire. tome XXXV, Rapport fait à l'occasion de la présentation du premier procédé photographique commercial inventé par Louis Daguerre. Cette séance officialise l'invention du daguerréotype. Nicéphore Niepce réussi à fixer la première image photographique (plaque d'étain et bitume de Judée) en Un exemplaire de cette première photographie des couleurs spectrales par Becquerel est conservé au musée Nicéphore Niepce de Châlons-sur-Saône.

2 3 Travaux réalisés grâce aux connaissances élaborées par Thomas Young en 1802 et plus tard d'hermann Ludwig von Helmholtz. 4 " Le problème, tel que je l'ai conçu et résolu, est celui-ci : obtenir par la superposition de trois épreuves monochromes, fournies par les procédés ordinaires de la photographie, une épreuve unique, dans laquelle se trouvent reproduits à la fois la couleur et le modèle de la nature. Mon procédé repose sur ce principe que les couleurs simples se réduisent à trois : le rouge, le jaune et le bleu, dont les combinaisons en diverses proportions produisent l'infinie variété des nuances de la nature / En résumé, la méthode capitale consiste à superposer matériellement sur un fond blanc trois positifs monochromes à couleurs transparentes, donnés chacun, directement ou indirectement, par un verre de la couleur binaire complémentaire de la sienne." (Extrait du brevet déposé en 1868 Couleurs en photographie : solution du problème). Il est à noter que les couleurs évoquées par l'inventeur ne sont pas encore bien déterminées ; pour le système additif qu'il décrit il conviendra d'utiliser les primaires rouge, vert et bleu. Les photographies couleur des frères Lumière Les célèbres inventeurs-industriels 5 élaborent une méthode de restitution des couleurs en photographie suite aux recherches menées avec Louis Ducos du Hauron. Les trichromies Lumière, ou «diapositives Lumière», ont la caractéristique de donner des photographies sur plaques de verre avec une saturation des couleurs assez importante et à tons continus. En ajoutant à ces qualités la capacité de voir les images en relief grâce à la stéréoscopie le résultat est étonnant. Malgré tout, ce procédé, lancé à Paris pendant l'exposition Universelle de 1900, ne pourra être développé commercialement, la technique pour l'obtention d'une image étant bien trop complexe et le principe ne pouvant être simplifié. Conscients de ces difficultés, mais convaincus qu'un procédé photographique couleur commercialisable serait une aubaine pour les photographes toujours plus nombreux et un succès pour leur société, les industriels ne comptent pas en rester là. Ils poursuivent ardemment leurs recherches, déposent plusieurs brevets dont un «procédé de photographie en couleur» en La technique d'obtention de photographies couleur sur plaques de verre y est clairement définie. Mais il faudra encore quatre ans aux frères Lumière pour pouvoir en développer le processus de fabrication et de production. En 1907 débute la commercialisation des plaques Autochromes et dans leur sillage de nombreux autres procédés de plaques à réseaux. Ce sera le début d'un nouveau succès pour la société française avec des productions journalières qui avoisinent les 6000 à 7000 plaques. Cette production moyenne tombe à 1500 plaques par jour après guerre, mais la plaque autochrome dominera le marché jusqu'à la fin de la production en Réputés, dans la mémoire collective française, pour être les inventeurs du cinématographe, Auguste et Louis Lumière ont développé leur empire industriel avec leur père Antoine. C'est grâce à la photographie et en particulier par un développement industriel de la production de papiers et surtout de plaques sèches au gélatino-bromure d'argent que la Société Lumière prospère. En 1895, année de la première projection cinématographique, le chiffre d'affaire de la société est de plus de 3 millions de francs et la vente des plaques y contribue à plus de deux tiers. Les procédés additifs à réseaux S ils sont les premiers à réussir à mettre à la portée du grand public la photographie couleur, les frères Lumière ne sont pas les premiers à avoir réalisé des plaques photographiques «à réseaux». Avant eux l'américain James Williams McDonough ou l'irlandais John Joly ont pu exploiter le principe de la trichromie en réalisant une seule prise de vue grâce au fameux réseau coloré. Il y aura donc les plaques du procédé John Joly dès 1896 et McDonough l'année suivante. Premières applications du principe de réseau trichrome de Ducos du Hauron, ces

3 fabrications resteront expérimentales et ne se feront plus dès le début du XX e siècle. Dès avril 1909, la société Jougla, à Joinville-le-Pont, présente les plaques à réseau Omnicolore, deux ans après la commercialisation par la société Lumière de l'autochrome. Les plaques de la société Jougla disparaissent de la vente quand les deux entreprises fusionnent en Les Anglais de la Thames Color Dry Plates Company proposent entre-temps leur système. Louis Dufay accompagné de la société Guilleminot élabore la plaque Dioptichrome à réseau détachable, concurrent sérieux de l'autochrome, et au milieu de la Première Guerre mondiale l'allemand Agfa frappe un grand coup en sortant l'agfacolor 6 mais l'autochrome restera la référence pour les photographes amateurs de couleur. 6 La société allemande produira ces plaques jusqu'en 1932 et conservera le nom du produit pour son film inversible chromogène couleur : Agfacolor Neu (1936). La photographie «en couleurs» Le principe de la restitution des couleurs En synthèse additive la perception des couleurs est définie par la combinaison lumineuse de trois couleurs primaires : le rouge, le vert et le bleu. Par exemple, à travers un faisceau de lumière blanche, l'association de filtres ayant le même dosage de chacune des couleurs primaires produira du blanc, un dosage équivalent de rouge et de vert uniquement donnera du jaune, etc. La synthèse soustractive, quant à elle, s'applique à la couleur apparente des objets et se fonde sur la capacité d'absorption de lumière de ces derniers. L'ensemble du spectre colorimétrique peut être produit par l'association des trois couleurs primaires, cyan, jaune et magenta. Par exemple, une feuille blanche (objet réfléchissant une lumière incidente blanche) sur laquelle on appliquerait des filtres de chacune de ces primaires produira du noir, un dosage équivalent de cyan et de jaune donnera du vert, etc. Aujourd'hui ces lois physiques des couleurs et de la lumière trouvent leurs applications dans nombre de nos médias. La synthèse additive s'applique aux images couleurs de nos écrans cathodiques ou LCD, à l'enregistrement des images couleurs de certains caméscopes vidéo, des appareils photo numériques, la projection vidéo, etc. La synthèse soustractive s'applique particulièrement bien à la peinture, à l'imprimerie (même si l'on ajoute parfois le noir qui n'est pas aisé à obtenir en pratique par le mélange unique des couleurs primaires concernées), à de nombreux procédés photographiques. La formation des couleurs sur les plaques à réseau Qu'il s'agisse d'un procédé ou d'un autre le principe de la plaque à réseau est le même. Mais la structure du filtre est bien différente. Pour l'autochrome, une plaque de verre est couverte d'un filtre coloré sur lequel on superpose une émulsion photographique au gélatino-bromure d'argent. Le filtre est constitué d'un réseau de points colorisés microscopiques : un mélange très fin de millions de grains de fécule de pomme de terre teintés en violet, orangé et vert.

4 Le réseau trichrome des plaques omnicolores est quant à lui composé d'une trame géométrique plus grossière mais d'élaboration plus complexe. Le réseau est fait d'une couche de gélatine avec des lignes d'encre grasse transparente de couleur bleu violet. Les espaces entre ces lignes sont teintés en jaune. Puis des lignes d'encre grasse cyan sont imprimées perpendiculairement aux premières lignes et s'associant avec les lignes jaunes elles forment des carrés verts. La plaque est ensuite colorée avec une teinture magenta qui en contact avec les lignes jaunes forme des carrés rouges. La plaque est enfin vernie puis couchée avec une émulsion panchromatique. Les étapes du développement d'une plaque à réseau sont assez nombreuses. De manière résumée on peut considérer qu'elles comportent l'exposition ou prise de vue ; le premier développement du négatif ; l'inversion permettant de passer du négatif au positif ; le second développement (positif) ; la fixation, le vernis et le doublage éventuel de la plaque par une plaque de protection de même format. Structure d'une plaque autochrome : 1 : Émulsion L'émulsion appliquée sur la dernière couche est rendue photosensible par adjonction de gélatino-bromure d'argent. Cette émulsion est sensible à l'ensemble des couleurs du spectre lumineux. À l'issue du développement une couche de vernis est généralement appliquée pour protéger la surface sensible. 2 : Vernis Cette couche de vernis, appliquée sur la face exposée de la fécule sert à la protéger et à imperméabiliser la plaque de verre. 3 : Fécule colorée Des grains microscopiques de fécule colorée en orange, violet et vert sont déposés sur la couche de vernis puis sont pressés pour créer un réseau dense de grains. Les rayons lumineux passent le microfiltre coloré sauf au niveau des particules de couleur complémentaire qui les absorbent, par exemple la lumière jaune est absorbée par les particules violettes ; les particules orangées et vertes sont plus ou moins détruites et la zone qu'elles occupaient devient transparente, donnant à l'œil, après tirage des trois couches, grâce au principe de la synthèse additive, une zone de couleur jaune. 4 : Vernis Cette couche de vernis sert à fixer la fécule photosensible utilisée lors de la prise de vue 5 : Plaque de verre Cette plaque sert de support aux émulsions. Protégée de la lumière par un cache occultant, elle est insérée dans la chambre de l'appareil puis le cache est retiré. Il suffit alors à l'opérateur de déclencher l'obturateur de l'optique pour provoquer l'exposition de la couche photosensible.

5 Louis Lessieux : une approche photographique Louis Lessieux photographe Comme nombre de ses contemporains, Louis Lessieux trouve avec la photographie un outil rêvé pour approfondir ses recherches sur l'espace, la composition. Avant tout coloriste, il est poussé par le mystère de la couleur à s'intéresser à l'autochrome et aux autres procédés de photographie trichrome. On imagine la curiosité des artistes à l'avènement de la «photographie des couleurs». Leur palette est concurrencée par les innovations de physiciens et de chimistes associés aux industriels les plus en pointe. Rapidement d'ailleurs la mode des «autochromistes» verra le jour. On pratique dès 1907 «l'autochromie» et la maison Lumière elle-même produira de petits chefsd'œuvre. 7 Aquarelliste et autochromiste : Louis Lessieux habite le monde de la couleur. Il pose son dessin devant un paysage, saisit ses modèles au gré de la lumière des lieux qu'il fréquente (plage, atelier ). Il est de toutes les expériences chromatiques. Dès les années 1910, il s'essaie à la photographie couleur, en particulier lors de ses voyages dans le Maghreb. Il poursuit dans ses lieux de villégiature préférés : sur l'île d'oléron ou sur la côte méditerranéenne. «J'ai eu l'occasion de faire sur une plage de l'île d'oléron, des nus d'une admirable danseuse russe / Favorisé par une brillante lumière de juin j'ai pu faire des instantanés sur plaques autochromes. Quels beaux clichés sous ce soleil qui nacrait les tons de chair. Les reflets chauds du sable venaient illuminer les ombres violettes. Presque toutes ces photos avaient pour fond une mer très bleue.» 8 7 Les Frères Lumière eux-mêmes mais aussi des opérateurs de renom ayant travaillé pour eux (Jean-Baptiste Tournassoud, Gabriel Veyre), les photographes autochromistes des Archives de la Planète d'albert Kahn, etc. 8 Lessieux Louis, «L'art de la composition (1)», Photo-Revue, 15 novembre 1932, p Les plaques photographiques de Louis Lessieux «La photographie des couleurs a été mise à la portée de tous les amateurs par l'invention des plaques et pellicules à réseaux polychromes, comme les Autochromes, les Filmcolor et les Lumicolor, qui se manipulent aussi simplement que les clichés ordinaires destinés aux tirages positifs» 9. La collection de plaques additives à réseaux que possède le musée de l'île d'oléron est constituée de près de quatre-vingt-dix unités. Parmi ces photographies, toutes de Louis Lessieux, il y a bon nombre de plaques Autochromes Lumière. Toutefois d'autres procédés sont présents, principalement des plaques à réseau Omnicolore de la société Jougla. Ce procédé est assez rare dans les collections publiques et rares sont aussi les photographes qui se sont lancés dans de telles expériences. Les techniques et difficultés de tirage de ces plaques ne sont pas faciles à maîtriser et celui-ci devient alors un vrai travail de chimiste. D'ailleurs la qualité relative de développement et les altérations visibles sur de nombreux clichés de la collection du musée de l'île d'oléron nous le prouvent. Sur certaines des plaques on peut parfois remarquer une coloration rose violacé prononcée. Ceci est une altération caractéristique de l'omnicolore. 9 Lessieux Louis, La Bichromie, procédé d'interprétation de la couleur, Paris, vers Louis Lessieux écrit ces lignes une vingtaine d'années après ses premiers essais de photographie couleur sur plaque de verre.

6 Les limites de l'exercice D'une grande diversité de points de vue et de sujets, les prises de vue de l'artiste nous laissent à penser qu'il utilise ces techniques photographiques à des fins d'étude : sur le sujet/modèle bien sûr, mais aussi sur les capacités de ces procédés à restituer les «vraies couleurs». Sans doute peu convaincu par les résultats qu'il obtient il développera sa propre théorie misant sur un procédé d'interprétation des couleurs en photographie. «On confond photographie des couleurs et couleur en photographie. Ce n'est pas du tout la même chose. La photographie des couleurs est un document, qui veut et doit être fidèle, comme un tirage sur citrate» 10. Dans un de ses articles écrit pour un magazine de photographie, il précise sa critique. «La recherche de l'exactitude dans la reproduction photographique des couleurs est, aujourd'hui du moins, un leurre. Un leurre parce qu'avec les techniques imparfaites dont nous devons nous contenter actuellement, la réussite d'une épreuve correcte est au prix d'énormes difficultés pour ne pas dire d'une chance prodigieuse. Un leurre aussi parce que le résultat de tant d'efforts n'a qu'une bien mince valeur esthétique. Sachez voir, raisonner, interpréter, et, avec des moyens plus simples, vous pourrez faire mieux que du Vrai, je veux dire du Beau». Dans le premier chapitre de son livre sur la bichromie, écrit vers la fin d'une vie d'artiste coloriste, Louis Lessieux nous ouvre une voie vers un nouvel usage de la couleur en photographie, plus artistique, moins technique. «La synthèse trichrome, c'est-à-dire avec trois couleurs, est employée pour la photographie des couleurs documentaire. Mais elle est extrêmement difficile, et exige une grande habileté et une longue pratique. Je n'en parlerai donc pas davantage. Il ne sera question ici que de la bichromie, procédé beaucoup plus simple que la trichromie, puisqu'il n'emploie que deux plaques, et deux filtres, l'un jaune vert, l'autre orangé. Le tirage ne demandera donc que deux couleurs, savoir une épreuve orangée, à laquelle on superposera une image bleue. Ces deux couleurs sont suffisantes pour donner un effet très coloré, si l'on veut bien s'en tenir à des harmonies d'où seront exclus les verts et les violets brillants, mais donnant l'impression qu'ils existent par illusion d'optique / J'en ai dit assez pour faire comprendre que le «bichromiste» est réellement maître de son coloris, et qu'il a au moins tous les moyens d'éviter ces terribles effets de «plat d'épinard» qui sont l'écueil des trichromies faites par des photographes insuffisamment habiles. Un peintre de goût ne mettrait jamais dans ses tableaux des verts pareils, car, s'ils sont peut-être vrais, ils ne sont pas plaisants. Tout est là». Nous laisserons apprécier les propos de l'auteur à chacun, ayant conçu les difficultés que Louis Lessieux éprouva sans doute à obtenir ce qu'il souhaitait par les procédés commercialisés. Maître presque académique dans une technique qu'il maîtrisait, l'aquarelle, il tenta de s'en rapprocher par la photographie avec la curiosité du chercheur, la détermination de l'artiste, sans pouvoir y parvenir vraiment. Il nous laisse toutefois le résultat de ses recherches : ses articles, cette belle collection d'images - d'autres sans doute à découvrir - et la diversité de ses sujets et compositions. 10 Lessieux Louis, La Bichromie, procédé d'interprétation de la couleur, Paris, vers Louis Lessieux écrit ces lignes une vingtaine d'années après ses premiers essais de photographie couleur sur plaque de verre.

7 Sujets et compositions : Le nu Considérant que «le corps humain est un des plus beaux chefs-d'œuvre de la nature», Louis Lessieux photographie un certain nombre de femmes nues, en particulier une danseuse russe prénommée Tatiana. Les autochromes seront réalisés en pleine nature, devant la mer, sur une plage déserte de la côte sauvage de l'île d'oléron ainsi que dans l'extraordinaire jardin de la maison du peintre au Colombier à La Cotinière. Louis Lessieux choisit un cadre simple qui permet de s'harmoniser avec le modèle. Pour accompagner les mouvements, la danseuse agite des voiles multicolores verts, orangés, violets gonflés par une légère brise marine. Louis Lessieux tente de prendre de bons clichés, bien composés. L'exercice s'avère difficile car saisir une attitude au vol est délicat. Le pittoresque «C'est toujours une aubaine quand on peut mettre en valeur quelque détail caractéristique du pays : une forme de tuyau de cheminée, une cruche, une brouette il ne faut pas négliger ces petits détails». Louis Lessieux. Pour Louis Lessieux, le défaut commun à beaucoup de photographies est l'absence de pittoresque. Malgré la difficulté qu'il éprouve à définir précisément le mot pittoresque 11, Louis Lessieux assure qu'un village est presque toujours pittoresque car les maisons ne sont pas alignées le long d'une route et que leurs toits sont en pente plus raide. Le village idéalement pittoresque est pour lui celui du sud-est de la France. Cette photographie, prise dans l'arrière pays mentonnais, illustre ses propos. 11 De l'italien pittoresco, de même sens, dérivé de pittore (peintre) = Digne d'être peint. Le portrait Les portraits réalisés par Lessieux se font en buste ou pied et rarement en tête. Au Maroc, Lessieux a réalisé de nombreux portraits d'hommes et de femmes. Ces clichés lui ont probablement servi de base de travail afin de réaliser les cartes publicitaires "Musculosine Byla" qui représentent des portraits d'orientaux (Maroc, Palestine, Kabylie, Égypte...). Louis Lessieux effectue également des mises en scène théâtrales en dirigeant ses sujets. Louis Lessieux a réalisé quelques portraits de sa seconde femme, Marie-Louise Portmann. Il s'est efforcé de la faire vivre, de mettre en valeur sa beauté. Le paysage Les prises de vues des paysages marocains lui ont permis de composer, plus tard, en atelier, les aquarelles des cartes postales du Maroc pour la Compagnie Générale Transatlantique vendues à bord des navires.

8 Un parallèle évident a été mis à jour entre une plaque de verre et une carte postale illustrée par Louis Lessieux : la mosquée à Salée. De nombreux détails sont identiques. Louis Lessieux s'est donc servi de la photographie pour réaliser certaines de ses aquarelles. Le paysage animé Louis Lessieux introduit parfois un personnage dans ses compositions photographiques. Il en est ainsi pour la plaque de verre d'une vue de la corniche surplombant la mer près de Menton. Une femme, ombrelle à la main et assise sur un rocher, se distingue au loin. Selon les clichés la dominante varie entre le personnage ou le paysage. Dans certains cas, des figures évoluent dans un paysage et dans d'autres nous trouvons un paysage dans lequel évoluent des figures. Durant le voyage au Maroc, Louis Lessieux observe les êtres humains en action et prend des clichés, le paysage restant relégué au rang d'accessoire. Les natures mortes Deux plaques de verre concernent des natures mortes. Louis Lessieux s'est très probablement appuyé une nouvelle fois sur la technique photographique pour les compositions à l'aquarelle. Par ailleurs le portrait visible dans cette page reprend, avec un plateau de fruits, le motif de la nature morte dans un portrait mis en scène à l'instar des portraits africains de l'artiste. Biographie de Louis Lessieux Ernest-Louis Lessieux est le fils de Louis-Ernest Lessieux et de Victorine Virginie Boisramé, il est né à Rochefort-sur-Mer (Charente-Maritime) en novembre En 1890, il entre à l'école des arts décoratifs à Paris où il est l'élève de Luc Olivier Merson qui lui transmet les techniques du dessin à la plume, à la mine de plomb et de l'aquarelle. Pendant son service militaire, Louis Lessieux est attaché comme peintre à l'état-major. En 1893, il obtient la première médaille au concours des fleurs peintes à l'aquarelle. À partir de 1898, il participe, de manière irrégulière, au Salon de la société des artistes français. Il expose surtout des aquarelles décoratives où il aime à placer des odalisques fastueuses et fantaisistes. Louis Lessieux aide assez tôt (avant 1904) son père Ernest Lessieux à réaliser des «portraits de bateaux» édités sous forme de cartes postales pour la Compagnie Générale Transatlantique. Louis Lessieux effectuera de nombreuses randonnées pédestres (au Maroc, en Espagne ou encore en Italie) avec son père qui le considérera comme son élève. En 1900, il obtient la médaille d'or à l'exposition universelle. En 1909, il devient sociétaire du Salon de la société des artistes français. En 1911, il est nommé envoyé spécial lors du voyage présidentiel d'armand Fallières en Tunisie du 17 au 27 avril. Le 26 juin 1911 il se voit décerner le diplôme d'officier de troisième classe de l'ordre du Nichan Iftikar tunisien par Mohamed En Nacer Pacha-Bey.

9 Durant la guerre, Louis Lessieux est attaché comme peintre à l'état-major. Veuf en première noce de Jeanne-Renée Albert, il rencontre sa deuxième épouse, Marie-Louise Portmann, originaire de Nancy, alors qu'elle travaille dans le bureau de ravitaillement d'une intendance. Ils se marient à la fin de la guerre et ont un enfant mort-né. Sa fille Alice-Edmée Lessieux, appelée «Lysmée» naît le 15 janvier Comme son père Ernest, Louis Lessieux est un artiste attaché à Oléron. Il composera de nombreuses œuvres représentant le paysage littoral et il utilisera également la photographie pour capter les impressions et la lumière de l'île. En 1928, il est présent à la première exposition des Amis des arts de Niort. Passionné de chimie, Louis Lessieux s'intéresse à divers procédés de photographie en couleurs. Vers 1933 il publie notamment un essai sur la bichromie aux éditions Francia. De 1932 à 1933, Louis Lessieux écrit plusieurs articles pour le journal de photographie et de cinématographie «Photo-Revue». Le 26 décembre 1936, Marie-Louise Portmann, son épouse, se suicide. Louis Lessieux décède en 1938 à Paris.

10 Bibliographie sélective Anne Cartier-Bresson (sd.), le vocabulaire technique de la photographie, Marval, Bertrand Lavédrine, [Re]connaître et conserver les photographies anciennes, Comité des travaux historiques et scientifiques, Bertrand Lavédrine et Jean-Paul Gandolfo, L'autochrome lumière, secret d'atelier et défis industriels, Comité des travaux historiques et scientifiques, Thierry Dehan et Sandrine Sénéchal, Guide de la photographie ancienne, Édition VM, 2 ème édition, Nathalie Boulouch, Le ciel est bleu - une histoire de la photographie couleur, Textuel, Louis Lessieux, La Bichromie, procédé d'interprétation de la couleur, Paris, vers Louis Lessieux, articles divers in Photo-Revue, années 1932 et Générique Supervision scientifique : Sophie Lessard : responsable du musée de l'île d'oléron. Rédaction : Sophie Lessard. Michaël Liborio : ancien régisseur des collections du musée de l'île d'oléron. Conception graphique et intégration : Grégory Legeais : Conseil des Musées de Poitou-Charentes. Remerciements : Élodie Texier-Boulte : restauration du patrimoine photographique. Conseil des musées de Poitou-Charentes,

TP1 : Ombres et couleurs - Correction

TP1 : Ombres et couleurs - Correction TP1 : Ombres et couleurs - Correction I II II.1 Obtention de lumières colorées à partir de la lumière blanche Mélangeons les lumières colorées Expériences II.1.1 II.1.2 II.2 Utilisation de lumières rouge,

Plus en détail

La lumière et les couleurs (Chap4)

La lumière et les couleurs (Chap4) La lumière et les couleurs (Chap4) I. La lumière blanche On appelle lumière blanche, la lumière émise par le soleil ou par des éclairages artificiels reproduisant la lumière du soleil. La lumière blanche

Plus en détail

La 3D mania continue! Bref une expérience à tenter!

La 3D mania continue! Bref une expérience à tenter! TITRE IMAGE 3D classe : quatrième durée : deux heures la situation-problème La 3D mania continue! Avec Avatar et Shrek le cinéma s en était donné à cœur joie. Maintenant, c est au tour des magazines. Un

Plus en détail

Chapitre «Couleur des objets»

Chapitre «Couleur des objets» Lycée Joliot Curie à 7 PHYSIQUE - Chapitre II Classe de 1 ère S Chapitre «Couleur des objets» La sensation de couleur que nous avons en regardant un objet dépend de nombreux paramètres. Elle dépend, entre

Plus en détail

O3 COULEUR DES OBJETS

O3 COULEUR DES OBJETS O3 COULEUR DES OBJETS Prévoir le résultat de la superposition de lumières colorées et l effet d un ou plusieurs filtres colorés sur une lumière incidente. Utiliser les notions de couleur blanche et de

Plus en détail

Chapitre 2 : VISION ET COULEUR

Chapitre 2 : VISION ET COULEUR Chapitre 2 : VISION ET COULEUR Rappel : Un prisme ou un réseau permettent de décomposer la lumière. On obtient alors un spectre. Dans le cas de la lumière blanche, ce spectre est continu et constitué par

Plus en détail

Un petit peu de vocabulaire : Voyons dans un premier temps avant d'entreprendre un bref rappel du vocabulaire à connaitre:

Un petit peu de vocabulaire : Voyons dans un premier temps avant d'entreprendre un bref rappel du vocabulaire à connaitre: Un petit peu de vocabulaire : Voyons dans un premier temps avant d'entreprendre un bref rappel du vocabulaire à connaitre: BAT : Ce terme correspond à Bon à tirer, il est employé pour donner votre accord

Plus en détail

Activité Couleur des objets

Activité Couleur des objets Activité Couleur des objets Répondre sur une feuille annexe aux 6 activités en vous aidant des documents. Faites ensuite les exercices correspondants. I. Décomposition de la lumière 1. Décomposition de

Plus en détail

La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche?

La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche? La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche? Introduction de dossier : Newton, dans sa vision de la blancheur de la lumière solaire résultant de toutes les 3 couleurs primaire

Plus en détail

Bruno Fert DOSSIER DE MÉDIATION ESPACE CULTUREL MAURICE-UTRILLO

Bruno Fert DOSSIER DE MÉDIATION ESPACE CULTUREL MAURICE-UTRILLO Bruno Fert DOSSIER DE MÉDIATION ESPACE CULTUREL MAURICE-UTRILLO Festival Circulation(s) En tournée à Pierrefitte-sur-Seine Du mardi 10 au samedi 28 novembre 2015 Vernissage le samedi 7 novembre à 17h30

Plus en détail

Les couleurs embellissent notre environnement. La couleur d un objet change avec la lumière utilisée pour l éclairer. Comment expliquer ce phénomène?

Les couleurs embellissent notre environnement. La couleur d un objet change avec la lumière utilisée pour l éclairer. Comment expliquer ce phénomène? Chapitre 2 : LA COULEUR DES CORPS Les couleurs embellissent notre environnement. La couleur d un objet change avec la lumière utilisée pour l éclairer. Comment expliquer ce phénomène? 1-) La lumière blanche.

Plus en détail

Fente Lumière blanche. Fente Laser rouge. 2 Prisme

Fente Lumière blanche. Fente Laser rouge. 2 Prisme 1L : Représentation visuelle du monde Activité.4 : Lumières colorées I. Décomposition de la lumière blanche Newton (dès 1766) a décomposé la lumière solaire avec un prisme. 1. Expériences au bureau : 1

Plus en détail

Physique Chimie. Obtenir des lumières colorées par superposition de lumières colorées.

Physique Chimie. Obtenir des lumières colorées par superposition de lumières colorées. Niveau 4 ème Physique Chimie Document du professeur 1/ 7 SYNTHESE ADDITIVE DE LUMIERES COLOREES Programme C- La lumière couleurs et images Cette séance expérimentale illustre la partie de programme ci-dessous,

Plus en détail

Chapitre 2 Couleur des objets (17 exercices corrigés)

Chapitre 2 Couleur des objets (17 exercices corrigés) Chapitre 2 Couleur des objets (17 exercices corrigés) Exercice 6 page 40 1. Au niveau de la rétine de l œil humain, on trouve des cellules nerveuses en cônes et en bâtonnets. Ce sont les cellules en cônes

Plus en détail

II. LA LUMIERE BLANCHE

II. LA LUMIERE BLANCHE CHAPITRE 3 COULEURS ET ARTS I. LA, COULEUR. DE. LA.. MATIERE La couleur d'un matériau ou d'un objet dépend de : - sa matière, par les colorants et pigments qu'elle contient; - la lumière qui l'éclaire.

Plus en détail

Chapitre 1 Lumières et couleurs.

Chapitre 1 Lumières et couleurs. Chapitre 1 Lumières et couleurs. Items Connaissances Acquis Composition de la lumière blanche. Action d un filtre sur la lumière blanche. Synthèse additive. Couleur perçue lorsqu on observe un objet. Lumière

Plus en détail

Ni tout noir, ni tout blanc Consignes Thème I - Observer

Ni tout noir, ni tout blanc Consignes Thème I - Observer Ni tout noir, ni tout blanc Consignes Thème I - Observer BUT : Etudier les synthèses additives et soustractives Comprendre la notion de couleur des objets COMPETENCES : Rechercher et trier des informations

Plus en détail

Lumière et couleurs CRDP de Poitou-Charentes

Lumière et couleurs CRDP de Poitou-Charentes Lumière et couleurs CRDP de Poitou-Charentes Les ondes colorées de la lumière blanche La lumière est un rayonnement composé d ondes électromagnétiques qui se propagent dans le vide à la vitesse de 299

Plus en détail

1S2 Écran plat. Utilisation d un logiciel de simulation / Exploitation d une vidéo. Notions et contenus

1S2 Écran plat. Utilisation d un logiciel de simulation / Exploitation d une vidéo. Notions et contenus FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S2 Écran plat Type d'activité Utilisation d un logiciel de simulation / Exploitation d une vidéo Notions et contenus Synthèse additive. Vision des couleurs

Plus en détail

Couleur des objets. Voici les spectres de quelques lumières obtenues grâce à des spots rouge, vert et bleu : Spot bleu Spot vert

Couleur des objets. Voici les spectres de quelques lumières obtenues grâce à des spots rouge, vert et bleu : Spot bleu Spot vert Séance n 2 Couleur des objets Une couleur spectrale correspond à une lumière dont le spectre ne présente qu une seule couleur. Il existe 6 couleurs spectrales : rouge, orangé, jaune, vert, bleu, violet.

Plus en détail

Chapitre 2 : La couleur des objets (p. 29)

Chapitre 2 : La couleur des objets (p. 29) PRTIE 1 - OSERVER : OULEURS ET IMGES hapitre 2 : La couleur des objets (p. 29) onnaissances : Phénomènes d absorption, de diffusion et de transmission. Savoir-faire : Utiliser les notions de couleur blanche

Plus en détail

La couleur dans vos créations Chapitre 1 La couleur

La couleur dans vos créations Chapitre 1 La couleur La couleur dans vos créations Chapitre 1 La couleur Théorie Introduction Ce cours est le premier d une série de trois visant à guider le novice dans l utilisation de la couleur dans ses créations. Pour

Plus en détail

Le cercle chromatique

Le cercle chromatique Bases Le cercle chromatique Le cercle chromatique est l outil idéal pour apprendre à associer les couleurs. Qui dit lumière, dit couleur. Même si nous considérons les couleurs comme indépendantes le bleu,

Plus en détail

Observer vision et image TP : Couleur. Couleurs

Observer vision et image TP : Couleur. Couleurs I) SYNTHESE ADDITIVE Couleurs I.1 Couleur spectrale et couleur perçue Lumière blanche et couleur spectrale Exp prof : décomposition de la lumière par un prisme (ou un réseau) Couleurs spectrales (exemples)

Plus en détail

Leçon N 7 PICASA 4 ème Partie

Leçon N 7 PICASA 4 ème Partie Leçon N 7 PICASA 4 ème Partie Dans cette leçon vous continuez les traitements de vos photos avec PICASA 3 3 Luminosité et contraste 3.1 La luminosité L exposition est une notion fondamentale en photographie

Plus en détail

EDITER UNE IMAGE. L'imprimante. Deux technologies se partagent le marché éducatif

EDITER UNE IMAGE. L'imprimante. Deux technologies se partagent le marché éducatif EDITER UNE IMAGE L'imprimante Deux technologies se partagent le marché éducatif - les imprimantes à jet d'encre qui fonctionnent par projection de micro gouttes d'encre. Elles sont soit monochromes, soit

Plus en détail

Fiche N 5-2B : La couleur : application aux filtres

Fiche N 5-2B : La couleur : application aux filtres Les filtres 3 questions (-exemples) auxquelles cette fiche va essayer de répondre : Question 1 Que va-t-il se passer si j utilise un filtre bleu dans une zone qui est d autre part éclairée par un autre

Plus en détail

Le choix des couleurs

Le choix des couleurs Le choix des couleurs La couleur est importante dans la composition d une page. Elle permet de compléter ou mettre en valeur une photo. Elle donne le ton et l ambiance. Les couleurs froides sont les bleus,

Plus en détail

Spectre observé. Spectre observé. Spectre observé. Spectre observé. Spectre observé

Spectre observé. Spectre observé. Spectre observé. Spectre observé. Spectre observé 3. Obtention de Lumières colorées xpliquons comment agissent les filtres 1. Je manipule Le matériel Spectroscope, écran blanc, lampes colorées. (6 lumières colorées rouge, verte, bleue jaune, cyan et magenta).

Plus en détail

Physique, chapitre 8 : La vision

Physique, chapitre 8 : La vision Physique, chapitre 8 : La vision 1. Voir un objet 1.1 Sources de lumière Une source primaire de lumière produit la lumière qu elle émet. Par exemple, le soleil, une ampoule, le feu, un éclaire, une luciole

Plus en détail

PHOTOGRAPHIE La photographie numérique

PHOTOGRAPHIE La photographie numérique PHOTOGRAPHIE La photographie numérique Août 2009 2 TYPOLOGIES D IMAGES NUMERIQUES Les Bitmaps (images pixellisées) Les vectorielles (entités mathématiques) Principe Caractéristiques des «dessins» Grille

Plus en détail

Couleur, vision et image

Couleur, vision et image 2 novembre 2012 Couleur, vision et image Table des matières 1 Œil réel et œil réduit 2 2 Lentille mince convergente 2 3 Grandeurs caractéristiques d une lentille convergente 2 4 Construction de l image

Plus en détail

Physique-chimie 1L1 Chap 3 Arts et couleurs CORRIGE DU TD

Physique-chimie 1L1 Chap 3 Arts et couleurs CORRIGE DU TD Physique-chimie 1L1 Chap 3 Arts et couleurs CORRIGE DU TD 1) Quelles sont les couleurs primaires de la synthèse additive. 2) Recopier et compléter le schéma ci-dessous. 1)- Couleurs primaires de la synthèse

Plus en détail

Utiliser. Un scanner. Définition

Utiliser. Un scanner. Définition Définition Utiliser (anglicisme pour le mot français «numériseur») est un périphérique d'acquisition permettant de numériser des documents, c'estàdire de transformer un document papier en image numérique.

Plus en détail

Les secrets des couleurs 1

Les secrets des couleurs 1 Les secrets des couleurs 1 Les secrets des couleurs L autre jour, mon artiste m a fait une farce. Elle m a demandé de fabriquer du rouge en mélangeant d autres couleurs. J ai pris mes crayons de couleurs

Plus en détail

4. Représentation informatique de la couleur

4. Représentation informatique de la couleur Les transparents qui suivent sont tirés du cours Connaissances Complémentaires en Imagerie Numérique de S. Thon en DUT Informatique option Imagerie Numérique 2ème année. 4. Représentation informatique

Plus en détail

SALLE 5 : C EST LE VRAI?

SALLE 5 : C EST LE VRAI? EXPOSITION CHROMAMIX 2 / 9 AVRIL - 15 NOVEMBRE 2009 MUSÉE D ART MODERNE ET CONTEMPORAIN - 1, place Hans-Jean Arp Dossier de préparation à la visite SALLE 5 : C EST LE VRAI? ŒUVRE EXPOSÉE DANS LA SALLE

Plus en détail

Initiation à la peinture au couteau

Initiation à la peinture au couteau Initiation à la peinture au couteau Atelier du 15 janvier 2013 dirigée par Maurice LOPES Sommaire 1. Connaissances de base 2. Travail pratique 1. CONNAISSANCES DE BASE 1. Technique de la peinture au couteau

Plus en détail

SOMMAIRE LUNETTES 3D 2008 DOC : 1. Descriptif et caractéristiques... DOC 2

SOMMAIRE LUNETTES 3D 2008 DOC : 1. Descriptif et caractéristiques... DOC 2 SOMMAIRE Descriptif et caractéristiques... DOC 2 Explications diverses DOC 3 Comment voir une image en relief? Principe de restitution du relief Principe théorique de fabrication Comment réaliser votre

Plus en détail

Le pouvoir des couleurs. Monochrome. L art contemporain. L art abstrait. Démarche. «Expérience monochrome» Fiche technique

Le pouvoir des couleurs. Monochrome. L art contemporain. L art abstrait. Démarche. «Expérience monochrome» Fiche technique «Expérience monochrome» Fiche technique Monochrome Le pouvoir des couleurs Monochrome (Définition issue du «vocabulaire d Esthétique» d Etienne Souriau) : Qui est d une seule couleur. On ne qualifie guère

Plus en détail

Parallèles critiques Thèse d Etat Ecole Doctorante Paris I Indirat Cruz 2002

Parallèles critiques Thèse d Etat Ecole Doctorante Paris I Indirat Cruz 2002 Parallèles critiques Thèse d Etat Ecole Doctorante Paris I Indirat Cruz 2002 I Christian Gattinoni : travail personnel A Travail plastique L œuvre créatrice de Christian Gattinoni se voit dirigée vers

Plus en détail

TUTORIEL D IMPRESSION EN SERIGRAPHIE

TUTORIEL D IMPRESSION EN SERIGRAPHIE TUTORIEL D IMPRESSION EN SERIGRAPHIE Les étapes essentielles: Œuvre > Numérisation > Film > Ecran > Impression - 1 : NUMERISATION DE L OEUVRE A IMPRIMER: Soit l image a été créée directement sur un ordinateur

Plus en détail

Petit glossaire de l'auto-éditeur

Petit glossaire de l'auto-éditeur Petit glossaire de l'auto-éditeur Auto-édition : Démarche qui consiste pour un auteur à prendre en charge les coûts de réalisation et d' impression de son ouvrage, ainsi que sa diffusion et sa promotion.

Plus en détail

Chapitre 2 LUMIÈRES COLORÉES ET COULEUR DES OBJETS

Chapitre 2 LUMIÈRES COLORÉES ET COULEUR DES OBJETS Chapitre 2 LUMIÈRES COLORÉES ET COULEUR DES OBJETS Compétence(s) requise(s) : Les sources de lumières, primaires et secondaires. La propagation rectiligne de la lumière et les faisceaux de lumière. Objectif(s)

Plus en détail

Technique de la peinture

Technique de la peinture Supports pédagogiques: Fiches de travail n 1, 2 et 4 (lycée), fiche de travail n 3 (école primaire et collège). ENSEIGNANT E : Michel Haider (retable de Hohenlandenberg), Triptyque de la Crucifixion, panneau

Plus en détail

THEME I : IMAGES ET COULEURS CHAPITRE 2 : COULEURS ET OBJETS. Synthèse additive, synthèse soustractive

THEME I : IMAGES ET COULEURS CHAPITRE 2 : COULEURS ET OBJETS. Synthèse additive, synthèse soustractive Première S THEME I : IMAGES ET COULEURS CHAPITRE 2 : COULEURS ET OBJETS TP 2 Synthèse additive, synthèse soustractive I. Introduction Situation 1 : Projection d un extrait du film «ABYSS» de James Cameron.

Plus en détail

Tutoriel Agrandissement et Tirage sur papier des négatifs N/B

Tutoriel Agrandissement et Tirage sur papier des négatifs N/B Tutoriel Agrandissement et Tirage sur papier des négatifs N/B 1 Agrandir et tirer sur papier - Pourquoi? Maintenant que le film a été développé, il faut pour pouvoir les voir, les agrandir (en 24X36 ou

Plus en détail

NOTE : Les couleurs chaudes projettent le sujet en avant tandis que les couleurs froides le font reculer à l arrière de la toile.

NOTE : Les couleurs chaudes projettent le sujet en avant tandis que les couleurs froides le font reculer à l arrière de la toile. La pose des couleurs sur la toile et leur mélange A) Les couleurs de base Tout tableau peut être réalisé avec les couleurs primaires (rouge, jaune et bleu) ainsi que du noir et du blanc qui ne sont pas

Plus en détail

Glacis à l acrylique

Glacis à l acrylique Sommaire 1. Le glacis 2. Notions de base en acrylique 3. Réalisation pratique: tableau avec glacis 4. Modèle Séance du 31 janvier 2014 dirigée par Maurice Lopès Travaux pratiques de peinture Glacis à l

Plus en détail

Peindre une nature morte

Peindre une nature morte Peindre une nature morte Introduction Bonjour mon nom est Nathalie Mantha, je travaille pour le Musée des beaux-arts du Canada, aujourd hui nous allons nous pencher sur les techniques acryliques. Nous

Plus en détail

LES 4 OPERATIONS PLASTIQUES 1

LES 4 OPERATIONS PLASTIQUES 1 LES 4 OPERATIONS PLASTIQUES 1 ISOLER REPRODUIRE TRANSFORMER ASSOCIER - priver de contexte : copier - modifier, dissocier, - rapprocher, juxtaposer, Supprimer doubler fragmenter, effacer, ajouter, superposer,

Plus en détail

Chapitre 5 - Réfraction et dispersion de la lumière

Chapitre 5 - Réfraction et dispersion de la lumière I. Réfraction de la lumière A. Mise en évidence expérimentale 1. Expérience 2. Observation - Dans l air et dans l eau, la lumière se propage en ligne droite. C est le phénomène de propagation rectiligne

Plus en détail

***** Introduction. Le problème esthétique de la couleur s articule autour de 3 points de vue, qui se bousculent et se complètent à la fois :

***** Introduction. Le problème esthétique de la couleur s articule autour de 3 points de vue, qui se bousculent et se complètent à la fois : Collection Théories Créatives Les couleurs sensibilisation à destination des artistes A R Tournadre - Introduction - Le cercle chromatique définition et vocabulaire des couleurs o les couleurs primaires,

Plus en détail

La couleur à l œuvre. Correction du Parcours élèves. Lycée

La couleur à l œuvre. Correction du Parcours élèves. Lycée La couleur à l œuvre Correction du Parcours élèves Lycée Département éducation formation Avenue Franklin Roosevelt, 75008 Paris www.palais-decouverte.fr 1 LA COULEUR, FILLE DE LA LUMIERE Quelle est la

Plus en détail

Tirer le meilleur de son imprimante à jet d'encre, avec SpyderPRINT par C. David Tobie Les capacités des imprimantes jet d'encre récentes

Tirer le meilleur de son imprimante à jet d'encre, avec SpyderPRINT par C. David Tobie Les capacités des imprimantes jet d'encre récentes Tirer le meilleur de son imprimante à jet d'encre, avec SpyderPRINT par C. David Tobie Les capacités des imprimantes jet d'encre récentes Les dernières générations d'imprimantes à jet d'encre, et toute

Plus en détail

Le filtre Calcium-K pour l imagerie solaire Par Howard L. Cohen, janvier 2014

Le filtre Calcium-K pour l imagerie solaire Par Howard L. Cohen, janvier 2014 Le filtre Calcium-K pour l imagerie solaire Par Howard L. Cohen, janvier 2014 Les très belles images du Soleil faites par Howard Eskildsen et que l on peut voir sur le site web du Alachua Astronomy Club

Plus en détail

EXERCICES. 5 1. Chez le tritanope, les cônes sensibles au bleu sont déficients.

EXERCICES. 5 1. Chez le tritanope, les cônes sensibles au bleu sont déficients. 3. Les filtres utilisés permettent de soustraire «une couleur à une autre», c est-à-dire certaines radiations lumineuses à la colorée incidente. Leur rôle est de ne transmettre, à un œil, que les informations

Plus en détail

On peut obtenir de nouvelles couleurs en enlevant des couleurs à la lumière blanche.

On peut obtenir de nouvelles couleurs en enlevant des couleurs à la lumière blanche. LA SYNTHÈSE SOUSTRACTIVE DES COULEURS RÔLE D UN FILTRE On peut obtenir de nouvelles couleurs en enlevant des couleurs à la lumière blanche. La synthèse soustractive est obtenue en enlevant des couleurs

Plus en détail

Initiation à la photographie sous marine

Initiation à la photographie sous marine 1. Présentation de l appareil photo 2. La photo sous marine 3. Traitement numérique Présentation de l appareil photo 1. Les différents type d appareil photo 2. Description d un appareil photo 3. Les différents

Plus en détail

METHODOLOGIE DE CONSTRUCTION D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE EN ARTS VISUELS

METHODOLOGIE DE CONSTRUCTION D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE EN ARTS VISUELS METHODOLOGIE DE CONSTRUCTION D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE EN ARTS VISUELS Tout enseignant est confronté à la question de l apprentissage de ses élèves. Qu est-il opportun qu ils apprennent? Une partie

Plus en détail

d- A l aide de la relation de grandissement et de la relation de Chasles OA = OA + AA, retrouver la

d- A l aide de la relation de grandissement et de la relation de Chasles OA = OA + AA, retrouver la DEVOIR SURVEILLÉ SCIENCES PHYSIQUES PREMIÈRE S THÈME : OBSERVER VISION IMAGE COULEUR DS 0 A 0 NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... On prendra soin tout au long du devoir de justifier et de rédiger

Plus en détail

Arts CIIP 2010 TROISIÈME CYCLE

Arts CIIP 2010 TROISIÈME CYCLE Arts VISÉES PRIORITAIRES Découvrir, percevoir et développer des modes d expression artistiques et leurs langages, dans une perspective identitaire, communicative et culturelle. CIIP 2010 TROISIÈME CYCLE

Plus en détail

DOSSIER PROFESSEUR / CYCLES 2 et 3-6 ème -5 ème

DOSSIER PROFESSEUR / CYCLES 2 et 3-6 ème -5 ème DOSSIER PROFESSEUR / CYCLES 2 et 3-6 ème -5 ème Ce dossier vous présente les éléments techniques et pédagogiques du «Jardin des sciences».vous y trouverez la documentation nécessaire à la préparation de

Plus en détail

Oliviers qui ressemblent à des oliviers

Oliviers qui ressemblent à des oliviers Oliviers qui ressemblent à des oliviers Par : J.M. MIQUEL Dessins : Thierry FONT Presque la totalité des oliviers cultivés en bonsaï sont formés de manière à ce qu ils ressemblent à des bonsaï et non à

Plus en détail

... ensuite, cliquez sur la section pour Windows http://xserver.csvdc.qc.ca/recit_csvdc_partage/ 2. Vous pouvez aussi télécharger

... ensuite, cliquez sur la section pour Windows http://xserver.csvdc.qc.ca/recit_csvdc_partage/ 2. Vous pouvez aussi télécharger Traitement d images dans un contexte pédagogique avec le logiciel... (gratuit) Sujets : 1. Installer le logiciel 2. Définir celui-ci par défaut pour vos images 3. Différents formats des fichiers d images

Plus en détail

Codage Couleurs. E. Jeandel. Emmanuel.Jeandel at lif.univ-mrs.fr. E. Jeandel, Lif CodageCouleurs 1/1

Codage Couleurs. E. Jeandel. Emmanuel.Jeandel at lif.univ-mrs.fr. E. Jeandel, Lif CodageCouleurs 1/1 Codage Couleurs E. Jeandel Emmanuel.Jeandel at lif.univ-mrs.fr E. Jeandel, Lif CodageCouleurs 1/1 La lumière La lumière est une onde. Cette lumière peut se décomposer en plusieurs composantes (son spectre)

Plus en détail

Les encres liquides Utilisation

Les encres liquides Utilisation Les encres liquides Utilisation Il existe plusieurs encres liquides. Outre les recharges plutôt connues (Distress, Adirondack par exemple), on peut noter les non moins célèbres encres à alcool mais aussi

Plus en détail

LE NOIR & BLANC. Traitement des photos en Noir & Blanc avec Ligthroom :

LE NOIR & BLANC. Traitement des photos en Noir & Blanc avec Ligthroom : LE NOIR & BLANC L'utilisation d'appareil photo numérique nous permet aujourd'hui de créer des photos d'antan : sépia, noir et blanc et encore bien d'autres... Ainsi d'une photo couleur, il est tout à fait

Plus en détail

Sémiologie de l image fonctionnelle. Le phénomène de la retouche photographique. Travail présenté à. Monsieur Luc Saint-Hilaire.

Sémiologie de l image fonctionnelle. Le phénomène de la retouche photographique. Travail présenté à. Monsieur Luc Saint-Hilaire. Sémiologie de l image fonctionnelle Le phénomène de la retouche photographique Travail présenté à Monsieur Luc Saint-Hilaire Par Stéphanie Messervier Université Laval École des arts visuels Le 26 novembre

Plus en détail

DESSIN EN PERSPECTIVE.

DESSIN EN PERSPECTIVE. DESSIN EN PERSPECTIVE. Pour représenter le volume d un objet ou d une image dans un plan, on utilise la perspective. C'est l'art de représenter les objets en trois dimensions sur une surface à deux dimensions,

Plus en détail

Photoshop propose de nombreux Réglages pour modifier les couleurs des images et pour créer des effets spéciaux.

Photoshop propose de nombreux Réglages pour modifier les couleurs des images et pour créer des effets spéciaux. Photoshop propose de nombreux Réglages pour modifier les couleurs des images et pour créer des effets spéciaux. La couleur est définie par 3 paramètres : la teinte, la saturation et la luminosité. La teinte

Plus en détail

4 ème COURS Optique Chapitre 2 COULEURS DES OBJETS CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9

4 ème COURS Optique Chapitre 2 COULEURS DES OBJETS CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 4 ème COURS Optique Chapitre 2 COULEURS DES OBJETS CORRECTION DES EXERCICES Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 Correction : Test p 1 86 1 b : Un objet éclairé en lumière blanche apparaît noir

Plus en détail

1 - UTILISER LES GOUACHES EN CHERCHANT A OBTENIR DES EFFETS DIFFÉRENTS GRACE A deux CONSIsTANCES différentes :

1 - UTILISER LES GOUACHES EN CHERCHANT A OBTENIR DES EFFETS DIFFÉRENTS GRACE A deux CONSIsTANCES différentes : 1 consistances! ATTENTION Rappel des conseils d entretien de votre matériel : Tubes de gouache : nettoyer le pas de vis. Ne pas tordre les tubes et les protéger. Pinceaux fins : ne pas les laisser tremper

Plus en détail

Les médias font leur pub :

Les médias font leur pub : Les médias font leur pub : TV5MONDE fait son cinéma Thèmes Économie, consommation, publicité Le principe du dispositif À l'occasion de la 24 e édition de la Semaine de la presse et des médias dans l'école,

Plus en détail

QMF-6. Questionnaire de Motivation à la réussite en Formation RÉSULTATS. Yann FORNER XV41ZUJK 15/04/2010 TATA. Féminin. Lycéens.

QMF-6. Questionnaire de Motivation à la réussite en Formation RÉSULTATS. Yann FORNER XV41ZUJK 15/04/2010 TATA. Féminin. Lycéens. Questionnaire de Motivation à la réussite en Formation Yann FORNER RÉSULTATS Nom: Sexe: 15/04/2010 Féminin Âge: 17 Étalonnage: Lycéens Introduction Le Questionnaire de Motivation en situation de Formation

Plus en détail

Projet d Arts Visuels «Quand la sculpture rencontre la couleur»

Projet d Arts Visuels «Quand la sculpture rencontre la couleur» Projet d Arts Visuels «Quand la sculpture rencontre la couleur» Langage oral Histoire de l art Rencontre de différents artistes : Kandinsky, Niki de Saint Phalle, Klein, Malevitch, Van Gogh, Hundertwasser.

Plus en détail

Réglages de base en photo numérique

Réglages de base en photo numérique Réglages de base en photo numérique Régler la Sensibilité ISO (du film) Appareil photo En photo numérique, vous pouvez choisir une sensibilité ISO automatique ou faire ce réglage manuellement. Plus vous

Plus en détail

Le maquillage des yeux

Le maquillage des yeux Le maquillage des yeux En maquillage, l'œil est la partie la plus intéressante à maquiller. On peut lui donner des formes, des couleurs, une intensité différente en fonction du moment ou de l'occasion.

Plus en détail

Documentation et photothèque Base de donnée de photographies de jardins historiques

Documentation et photothèque Base de donnée de photographies de jardins historiques Documentation et photothèque Base de donnée de photographies de jardins historiques - 1 - Introduction Le but de ce dossier est de présenter la structure d une base de données permettant à une agence photographique

Plus en détail

Gérer ses photos numériques

Gérer ses photos numériques 1) Les images dans Windows XP Visionnez ses images dans Windows XP Tout d abord il faut savoir qu il existe un dossier spécifique aux images dans Windows XP, il s agit d un sousdossier de Mes Documents

Plus en détail

Rapport du stage d observation dans le cadre du cour de Multimédia

Rapport du stage d observation dans le cadre du cour de Multimédia BISSLER Nicolas Licence 6 20301207 Rapport du stage d observation dans le cadre du cour de Multimédia J ai réalisé mon stage d observation à l agence et conseils en publicité Reymann à Illkirch-Graffenstaden

Plus en détail

Les mesures de la lumière

Les mesures de la lumière Les mesures de la lumière Un sujet présente rarement une gamme de contrastes & De couleurs régulières d'un point à l'autre de la scène. Le sujet est généralement contrasté et lumineux alors que le fond

Plus en détail

Cliquez sur le menu Fichier / Nouveau, puis sur OK dans la fenêtre qui s'ouvre.

Cliquez sur le menu Fichier / Nouveau, puis sur OK dans la fenêtre qui s'ouvre. Photoshop vous permet de faire du montage photo. La superposition des éléments est gérée grâce aux calques. Il est crucial de bien comprendre leur fonctionnement car les calques sont l essence de Photoshop.

Plus en détail

analyse De La situation

analyse De La situation 66 n Photographier l urbain atelier 3 Faire ViBrer les COUleUrS analyse De La situation Nikon D800 35 mm ƒ/7.1 1/60 s 100 ISO Les couleurs sont présentes partout autour de nous, il suffit parfois de lever

Plus en détail

IMAGE NUMÉRIQUE IMAGE NUMÉRIQUE

IMAGE NUMÉRIQUE IMAGE NUMÉRIQUE 1. Signal analogique et signal numérique 2. Image matricielle - notion de pixel 2.1 La définition 2.2 La résolution 3. Image numérique 3.1 Image en niveaux de gris 3.2 Image en couleurs 4. Formats d image

Plus en détail

MODULE 5 5 ASTUCES _

MODULE 5 5 ASTUCES _ MODULE 5 5 ASTUCES Préambule Ce document reprend un ensemble d astuces que j ai développé au cours de ma pratique photographique. Ces astuces concernent de nombreux aspects allant de la gestion de la lumière

Plus en détail

3.1.1 Image numérique et image analogique.

3.1.1 Image numérique et image analogique. PLAN 3.1.1 Image numérique et image analogique 3.1.2 Résolution 3.1.3 Niveaux de gris 3.1.4 L'image numérique : un tableau d'entiers 3.1.1 Image numérique et image analogique. Image numérique se dit digital

Plus en détail

Gestion de couleurs. Ou comment arriver à imprimer ce que j ai photographié

Gestion de couleurs. Ou comment arriver à imprimer ce que j ai photographié Gestion de couleurs Ou comment arriver à imprimer ce que j ai photographié Sommaire La gestion des couleurs? Pour quoi faire? La problématique Les questions qui se posent Les couleurs additives RVB et

Plus en détail

Page 1 APPROCHE DE LA COULEUR

Page 1 APPROCHE DE LA COULEUR Page 1 APPROCHE DE LA COULEUR Vous trouverez ci-dessous mon résumé concernant la démarche et les critères à respecter pour obtenir les meilleurs résultats d une peinture «équilibrée» certains disent harmonieuse.

Plus en détail

Alltech Young Scientist Conseils pour rédiger un papier

Alltech Young Scientist Conseils pour rédiger un papier Alltech Young Scientist Conseils pour rédiger un papier Chers étudiants, De nombreux étudiants nous ont demandé, les années passées, si nous pouvions vous communiquer un article-type, ce qui est difficile,

Plus en détail

Mes Quatre Vérités Par Marine, version 2 Janvier 03

Mes Quatre Vérités Par Marine, version 2 Janvier 03 Mes Quatre Vérités Par Marine, version 2 Janvier 03 1ère vérité : Pour commencer un tableau PEINTURE A L HUILE faire un dessin (au format de la toile) sur une feuille simple puis passer de la mine de plomb

Plus en détail

LA VISION DES COULEURS. Un prisme www.sjefs.net/ ~huldra/i/0006/. http://da.wikipedia.org/wiki/billede:prismer_med_forskellig_dispersion.

LA VISION DES COULEURS. Un prisme www.sjefs.net/ ~huldra/i/0006/. http://da.wikipedia.org/wiki/billede:prismer_med_forskellig_dispersion. LA VISION DES COULEURS La couleur d un objet dépend de la lumière qu il renvoie. 1) La décomposition de la lumière blanche : Un prisme www.sjefs.net/ ~huldra/i/0006/. http://da.wikipedia.org/wiki/billede:prismer_med_forskellig_dispersion.jpg

Plus en détail

Le Tableau, JF Laguionie Des références picturales

Le Tableau, JF Laguionie Des références picturales Le Tableau, JF Des références picturales Analyse, citations et commentaires issus du dossier du Centre culturel Les Grignoux, complétés par quelques autres propositions d œuvres. «Le tableau renvoie de

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DE I-PHOTO

GUIDE D UTILISATION DE I-PHOTO GUIDE D UTILISATION DE I-PHOTO 1 INTRODUCTION Objectif du tutoriel : Il doit vous permettre de faire le tri parmi les photos que vous avez obtenues lors d une phase de terrain et de les «traiter» avant

Plus en détail

MIROIRS SPHÉRIQUES ET LENTILLES

MIROIRS SPHÉRIQUES ET LENTILLES EXPÉRIENCE 5 MIROIRS SPHÉRIQUES ET LENTILLES I. Introduction et objectifs Les miroirs et les lentilles sont des objets utilisés quotidiennement. Le miroir le plus répandu (et le plus simple) est le miroir

Plus en détail

DESSIN EN NIVEAU DE GRIS. L objectif est de dessiner des formes et volumes à partir de lignes et courbes, à main levée.

DESSIN EN NIVEAU DE GRIS. L objectif est de dessiner des formes et volumes à partir de lignes et courbes, à main levée. A R T D E L A R E L I U R E LE DESSIN EN NIVEAU DE GRIS C.1.1 - Réaliser un dessin artistique S.1.1 - Analyse d un document, d un produit - S.1.1.1 - Formes et volumes Les volumes géométriques (cubes,

Plus en détail

L image numérique. Points de vue. Règles de composition

L image numérique. Points de vue. Règles de composition ComAO2.1Ressources PRENDRE UNE BONNE PHOTO! Points de vue Point de vue Illustration Commentaire Hauteur d œil C'est la position normale, le photographe est à la même hauteur que le sujet. A hauteur d'oeil,

Plus en détail

Classe de CP, école du Fayet à Félines 07340. Séquence sur les tableaux de Kor Onclin. Document élaboré par Pascaline Vigne PEMF.

Classe de CP, école du Fayet à Félines 07340. Séquence sur les tableaux de Kor Onclin. Document élaboré par Pascaline Vigne PEMF. Séances objectifs Déroulement Autres propositions Séances en amont (sans connaître Kor Onclin et sans savoir que ses tableaux seraient bientôt dans la classe) Séance 1 Langage & sensibilisation Histoire

Plus en détail

La planche tendances. Objectif. Méthodologie et application. Vous allez réaliser une planche tendances pour le bureau de la cliente.

La planche tendances. Objectif. Méthodologie et application. Vous allez réaliser une planche tendances pour le bureau de la cliente. Page 1/13 La planche tendances Objectif Vous allez réaliser une planche tendances pour le bureau de la cliente. Les planches tendances sont des photomontages soignés dont le contenu et l objectif varient

Plus en détail

Objectif : Photo! Cette fiche se compose de trois parties : 1. Vocabulaire thématique 2. Exercices 3. Corrigés. 1. Vocabulaire thématique

Objectif : Photo! Cette fiche se compose de trois parties : 1. Vocabulaire thématique 2. Exercices 3. Corrigés. 1. Vocabulaire thématique Cette fiche se compose de trois parties : 1. Vocabulaire thématique 2. Exercices 3. Corrigés 1. Vocabulaire thématique La photographie comme distraction La photographie est une distraction appréciée de

Plus en détail