Fidéliser = Développer l expérience employés. Lucie Morin Professeure

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fidéliser = Développer l expérience employés. Lucie Morin Professeure"

Transcription

1 Fidéliser = Développer l expérience employés Lucie Morin Professeure Sommet 18 juin 2015

2 Fidéliser les employés, c'est la même chose que fidéliser les clients : on doit offrir un bon service après-vente! Client externe Client interne

3 Le monde change; les pratiques d'affaires évoluent. Pratiques de gestion des employés AVANT: Vous les choisissez et vous décidez qui reste. MAINTENANT: Les employés vous choisissent aussi.

4

5 Fidéliser = diminuer le roulement 30% Coût du roulement volontaire SALAIE ANNUEL 200% Coûts directs (ex: hres supplémentaires, recrutement) + Coûts indirects (ex: perte de clients, perte de productivité des autres) Cascio, W.F. (2000). Costing Human esources: The Financial Impact of Behavior in Organizations, 4 ème éd., Boston (Mass.), PWS-Kent Publishing Company.

6 Les mécaniciens constituent 22% des travailleurs 49% des entreprises ont de la difficulté à combler ce poste

7 Décret sur l'industrie des services automobiles de la région de Montréal Loi sur les décrets de convention collective (L..Q., c. D-2) Taux horaires minimaux de salaire Apprenti mécanicien 2 ème année : $ X 40 hres X 52 sem. = $ salaire annuel X 30% 8 400$ X 200% $ SALAIE ANNUEL Hypothèse: Vous en perdez 2 / année. Coût récurrent. Sur 5 ans = $ de profit en moins dans vos poches.

8 Client interne Client externe Engagement des employés

9 2 types d engagement très différents Engagement de cœur Je reste parce que j aime cet employeur Engagement de tête Je reste parce que je perdrais trop en quittant je n ai pas d alternatives

10 Intention de rester Plus un employé est engagé de cœur, plus il désire rester chez son employeur et plus il contribue Engagement de cœur performance collaboration absences roulement volontaire Engagement de coeur

11 Comment développer l engagement de cœur des employés?

12 C É E. une expérience employés positive

13 C ompatibilité econnaissance É coute É quité espect

14 «THE 7 HIDDEN EASONS EMPLOYEES LEAVE» (Branham, 2006) Emploi / milieu de travail différent des attentes Mauvais «fit» entre emploi et personne Manque de soutien, coaching & feedback Manque de reconnaissance & valorisation Manque d opportunités de croissance professionnelle Surcharge & déséquilibre travail-vie privée Perte de confiance envers la direction

15 Compatibilité É É

16 Compatibilité É É «Le patron et moi, on pense pareil» «Je complémente bien l équipe»

17 Compatibilité É É Embauche: Vérifier le FIT avec votre entreprise Embauche: Vérifier le FIT avec l équipe Embauche: Vérifier le FIT avec la job offerte

18 Quelles sont les valeurs de votre entreprise? Valeurs = Ce qui est important pour nous Service client Équipe Entreprise ABC Infos dans la documentation de l entreprise: «notre priorité est la satisfaction absolue du client» «vous serez servi par une excellente équipe technique qui nous est fidèle depuis de longues années»

19 Vos actions reflètent-elles vos valeurs? Quel genre de leader êtes-vous au quotidien? JE FAIS CE QUE JE DIS Il est un modèle à suivre

20 Entreprise ABC Service client Équipe Embaucher des personnes orientées client Gérer de façon participative Évaluer les comportements envers les clients Actions de gestion du personnel

21 C econnaissance É E

22 C econnaissance É E «Mon boss m a félicité pour mes efforts» «J ai reçu un boni pour ma performance»

23 Offrez-vous de la reconnaissance? Si OUI, laquelle? Personne Expertise Talents Efforts

24 C Écoute É

25 C Écoute É «Je peux faire des suggestions d amélioration» «On me consulte pour des décisions importantes» «On me demande ma version des faits»

26 Savez-vous ce qu ils veulent? Tâches intéressantes / défis Équilibre travail-vie privée Bonnes relations avec collègues et patron Coaching et développement Le nouvel employé arrive dans un groupe qui a ses habitudes. Vous devez l aider à s intégrer. L apprentissage continue bien au-delà de l école. Un junior doit donc être accompagné, coaché, soutenu. Kultalahti, S. & Viitala,.L. (2014). Sufficient challenges and a weekend ahead Generation Y describing motivation at work. Journal of Organizational Change Management, Vol 27(4),

27 C É Équité

28 C «Ça devrait être moi qui va en formation» «J ai plus souvent les moins belles jobs que lui» «Mon chum est payé plus cher ailleurs» É Équité

29 Le sentiment d injustice ressenti par un employé est la conséquence directe de deux grandes catégories d actions de votre part: Équité Décisions non équitables espect Interactions de piètre qualité Greenberg, J. & Colquitt, J.A. (2013). Handbook of Organizational Justice. Psychology Press, 680 pages.

30 C est injuste! Je suis gros et j ai un petit bocal. Ce que je donne à l entreprise VS ce que je reçois

31 Je reçois autant que je donne Je reçois plus que ce que je donne Je reçois moins que ce que je donne

32 C est vraiment injuste! Il est le plus petit et c est lui qui a le plus gros bocal. Moi VS les autres

33 Votre entreprise Les autres entreprises Salaire Formation et coaching econnaissance Climat de travail Style de gestion Autres

34 Quelles sont les décisions les plus importantes aux yeux de vos employés? La décision que je vais prendre est-elle équitable?

35 C É É espect

36 C É É «Mon patron tient ses promesses» «On nous informe régulièrement» «Ici, nous sommes bien traités» espect

37 C É É «Plus vous agissez avec respect envers vos employés, plus ils agiront de façon respectueuse envers vous, leurs collègues, les clients, etc.» espect

38 Comment vous comportez-vous avec vos employés?

39

40 Client interne Client externe Engagement des employés

41 C É E Déterminer vos valeurs et les intégrer au quotidien Offrir de la reconnaissance variée Encourager les suggestions d amélioration S informer de ce qui est important pour vos employés Penser à l équité avant de prendre une décision Démontrer du respect envers vos clients internes. une expérience employés positive

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien 2014-2015

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien 2014-2015 1. Contexte PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien 2014-2015 Dans le passé, on recherchait des superviseurs compétents au plan technique. Ce genre d expertise demeurera toujours

Plus en détail

Questions typiques d entrevue

Questions typiques d entrevue Questions typiques d entrevue 1- Parlez-moi de vous? Question la plus importante de l entrevue; pourrait être la seule. Soyez bref. Ne tombez pas dans le piège de donner tout en détail. Ne dépassez pas

Plus en détail

LA GESTION DES TALENTS

LA GESTION DES TALENTS 1. INTRODUCTION Stratégie Onboarding Intégrez vos talents Nouvelle tendance dans le monde des RH, le processus d accueil (ou «onboarding») consiste à familiariser vos nouvelles recrues aux objectifs de

Plus en détail

Nom Prénom :... Mon livret de stage

Nom Prénom :... Mon livret de stage Nom Prénom :..... Mon livret de stage 1. Présentation Tuteur de stage : NOM et Prénom: Fonctions dans l entreprise : Téléphone et poste : Stagiaire NOM et Prénom : Né(e) le : Stage effectué du au Professeur

Plus en détail

«Le Leadership en Suisse»

«Le Leadership en Suisse» «Le Leadership en Suisse» Table des matières «Le Leadership en Suisse» Une étude sur les valeurs, les devoirs et l efficacité de la direction 03 04 05 06 07 08 09 11 12 13 14 «Le Leadership en Suisse»

Plus en détail

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 Téléphone : 514 382.7922 Télécopieur : 514 382.3474 Site Internet : www.2tiers.org Courriel : club@2tiers.org

Plus en détail

QUATRE CAS DE BLOCAGES ET CONFLITS LORS D ENTRETIENS PROFESSIONNELS JEU DE ROLE

QUATRE CAS DE BLOCAGES ET CONFLITS LORS D ENTRETIENS PROFESSIONNELS JEU DE ROLE http://mastermop.unblog.fr http://sciencespomanagement.unblog.fr Auteur : Lionel Honoré Professeur des Universités en Management Institut d Etupes Politiques de Rennes lionel.honore@sciencespo-rennes.fr

Plus en détail

Mon boss ne délègue pas

Mon boss ne délègue pas Situation 3 Mon boss ne délègue pas L importance d une rhétorique soignée Les situations de pur rapport de force Autonomie et contrôle La délégation Explication/justification La situation Pierre, notre

Plus en détail

La mobilisation des employés: importance et facteurs clés de succès. Conférence IGF 25 mars 2015

La mobilisation des employés: importance et facteurs clés de succès. Conférence IGF 25 mars 2015 La mobilisation des employés: importance et facteurs clés de succès Conférence IGF 25 mars 2015 Ce dont je vais vous parler L importance de la mobilisation Notre rôle comme gestionnaire Le parcours de

Plus en détail

Devenir un gestionnaire de personnes

Devenir un gestionnaire de personnes Devenir un gestionnaire de personnes SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Déterminer vos besoins Trouver les bonnes personnes Conserver les bons employés SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Le passage de personne d

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

5 clés pour plus de confiance en soi

5 clés pour plus de confiance en soi ASSOCIATION JEUNESSE ET ENTREPRISES Club SEINE-ET- MARNE 5 clés pour plus de confiance en soi Extrait du guide : «Vie Explosive, Devenez l acteur de votre vie» de Charles Hutin Contact : Monsieur Jackie

Plus en détail

Employee Benefits Easy Plan L assurance de groupe pour la petite entreprise

Employee Benefits Easy Plan L assurance de groupe pour la petite entreprise Employee Benefits L assurance de groupe pour la petite entreprise : l assurance de groupe pour la petite entreprise Ma petite entreprise, j en suis fier. Je l ai créée et je l ai développée avec beaucoup

Plus en détail

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire Démarche sur l aide financière aux participantes Marie-Lourdes Pas beaucoup d argent pour tout ce qu il faut

Plus en détail

En 100 mots / 700 signes

En 100 mots / 700 signes Kit Presse 26 En 100 mots / 700 signes Les Open du Web, c est le concours-événement qui révèle les talents du web. Des centaines de passionnés s affrontent dans un cadre ludique et électrique pour démontrer

Plus en détail

Performance et débordements du travail sur la vie personnelle Les enseignements d une étude menée auprès de cadres en France

Performance et débordements du travail sur la vie personnelle Les enseignements d une étude menée auprès de cadres en France Performance et débordements du travail sur la vie personnelle Les enseignements d une étude menée auprès de cadres en France Émilie Genin École de Relations Industrielles Université de Montréal Colloque

Plus en détail

Discours introductif du directeur du département. Mesdames Messieurs les professeurs, Mesdames Messieurs, Cher collègues, cher étudiants

Discours introductif du directeur du département. Mesdames Messieurs les professeurs, Mesdames Messieurs, Cher collègues, cher étudiants CP du 18 février 2013 Etaient présents: voir feuille de présence ci jointe Discours introductif du directeur du département. Mesdames Messieurs les professeurs, Mesdames Messieurs, Cher collègues, cher

Plus en détail

Retenir les meilleurs talents

Retenir les meilleurs talents Adecco Finance Focus Retenir les meilleurs talents Lundi matin, 9 h Vous vous réjouissez de commencer une nouvelle semaine de travail productif. Vous êtes en pleine forme. Alors que vous entamez votre

Plus en détail

Rapport d activité et retours d évaluations du service de coaching en ligne COACHLINE

Rapport d activité et retours d évaluations du service de coaching en ligne COACHLINE Rapport d activité et retours d évaluations du service de coaching en ligne COACHLINE Client: entreprise du secteur privé et public Population: top management - 160 cadres dirigeants répartis en France

Plus en détail

Préparer un entretien d embauche

Préparer un entretien d embauche Préparer un entretien d embauche FICHE D ANIMATION À travers une étude de cas, cette séquence a pour objectif de faire connaître aux élèves les procédures lors d un recrutement. Une rencontre avec des

Plus en détail

N-10 : 67 professionnelles et professionnels au service de l enseignement collégial Unité 10-Montmorency de la section N-Collèges du SPGQ

N-10 : 67 professionnelles et professionnels au service de l enseignement collégial Unité 10-Montmorency de la section N-Collèges du SPGQ Projet d ordinateurs portables pour le personnel professionnel 29 avril 2014 Bonjour, Lors de sa 238 e assemblée générale, l unité syndicale 10-Montmorency de la section N-Collèges du SPGQ (Syndicat de

Plus en détail

LA MISSION DE L APER EST DE REPRÉSENTER ET DE DÉFENDRE LES DROITS DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DU QUÉBEC

LA MISSION DE L APER EST DE REPRÉSENTER ET DE DÉFENDRE LES DROITS DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DU QUÉBEC LA MISSION DE L APER EST DE REPRÉSENTER ET DE DÉFENDRE LES DROITS DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DU QUÉBEC SOUTIEN, DÉVELOPPEMENT, REPRÉSENTATION L APER EST LA

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

1. Les augmentations du salaire de qualification

1. Les augmentations du salaire de qualification LES FICHES OUTILS RESSOURCES HUMAINES Les augmentations du salairre de INTRODUCTION Les augmentations du salaire de base facilitent la maîtrise de la masse salariale et stimulent la motivation et la rétention

Plus en détail

L achat LOCAL, moi j y participe!

L achat LOCAL, moi j y participe! L achat LOCAL, moi j y participe! Mars 2010 2: 3: L achat local Une tendance, une mode, une façon de vivre, une responsabilité sociale, mais qu est-ce que c est que l achat local? Est-ce que c est : d

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

Synthèse Chefs en ligne L attraction et la rétention du personnel

Synthèse Chefs en ligne L attraction et la rétention du personnel Synthèse Chefs en ligne L attraction et la rétention du personnel Définition et nouvelle réalité Meilleures pratiques utilisées par nos membres Avantages monétaires et sociaux offerts aux employés L'attraction

Plus en détail

Une révolution dans la téléprospection www.jobphoning.com

Une révolution dans la téléprospection www.jobphoning.com Une révolution dans la téléprospection www.jobphoning.com Dossier de Presse Sommaire p.3 Synthèse p.4 3 questions à Thomas Ciemniewski, créateur de JobPhoning p.6 Présentation de la plateforme p.6 Comment

Plus en détail

Pour une performance sociale et durable.

Pour une performance sociale et durable. Pour une performance sociale et durable. NOTRE MISSION La plupart des dirigeants des entreprises et notamment des entreprises socialement responsables savent que le capital humain est la ressource la

Plus en détail

Avec la D.A.S. gardez toujours la tête hors de l eau

Avec la D.A.S. gardez toujours la tête hors de l eau Avec la D.A.S. gardez toujours la tête hors de l eau Pourquoi une assurance Protection juridique? LES QUESTIONS LES PLUS SOUVENT POSÉES 1. Que faire lorsque votre véhicule est déclaré en perte totale à

Plus en détail

Mémoire présenté. Comité de l Assemblée législative pour un régime d assurance automobile public abordable, équitable et accessible

Mémoire présenté. Comité de l Assemblée législative pour un régime d assurance automobile public abordable, équitable et accessible Mémoire présenté au Comité de l Assemblée législative pour un régime d assurance automobile public abordable, équitable et accessible par la Société des enseignantes et des enseignants retraités francophones

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

5.6 Concertation pour l emploi

5.6 Concertation pour l emploi 5.6 Concertation pour l emploi Soutien à la gestion des ressources humaines 5.6 CONCERTATION POUR L EMPLOI 2012-07-12 Table des matières Section 4 : p. 2 sur 13 Table des matières RÉFÉRENCE Table des matières...

Plus en détail

Affiliation Cash Livre PDF Gratuit Cliquez Ici Pour Télécharger Merci!

Affiliation Cash Livre PDF Gratuit Cliquez Ici Pour Télécharger Merci! Enfin, Voici l'information que VOUS attendiez depuis longtemps. Vous allez découvrir une méthode inédite et des secrets que la plupart des affiliés ne connaitront jamais... Par: Mustapha GASSEM Le Dans

Plus en détail

MINI-MÉMOIRE DE PPP - S4

MINI-MÉMOIRE DE PPP - S4 MINI-MÉMOIRE DE PPP - S4 Par [OUAZAR ARIS-ARAB] [S4-G2] [AYME OLIVIA] TABLE DES MATIÈRES ANALYSE DE L ENTREPRISE # PRESENTATION DE L ENTREPRISE # LISTE ET DESCRIPTION DES DIFFERENTS METIERS REPRESENTES

Plus en détail

La gestion des ressources humaines, un enjeu incontournable

La gestion des ressources humaines, un enjeu incontournable Petit-Matin RH Adecco : «Les défis d avenir de la gestion des ressources humaines» par Florent Francoeur, CRHA Le premier Petit-Matin RH 2013 organisé par Adecco s est déroulé le 21 février dernier au

Plus en détail

Groupe Alain Guiboud

Groupe Alain Guiboud Groupe Alain Guiboud A chacun ses objectifs, A chacun son opportunité. Frédéric M, Leader depuis 25 ans en vente directe dans le secteur des Produits de Beauté Naturels, du bien-être, des Parfums et des

Plus en détail

ASSOCIATION ACADIENNE ET FRANCOPHONE DES AÎNÉES ET AÎNÉS DU NOUVEAU-BRUNSWICK

ASSOCIATION ACADIENNE ET FRANCOPHONE DES AÎNÉES ET AÎNÉS DU NOUVEAU-BRUNSWICK ASSOCIATION ACADIENNE ET FRANCOPHONE DES AÎNÉES ET AÎNÉS DU NOUVEAU-BRUNSWICK MÉMOIRE PRÉSENTÉ AU COMITÉ PERMANENT DE MODIFICATION DES LOIS EN VUE DE L ADOPTION DU PROJET DE LOI 77, LOI SUR L ÉQUITÉ SALARIALE

Plus en détail

Boostez votre management!

Boostez votre management! Boostez votre management! MOTIVATION: Mode d Emploi??? Valérie Francisque Coach Co-Actif accréditée CTI France Sondage Ipsos Selon le baromètre du bien-être publié en Avril 2011: 31% seulement des salariés

Plus en détail

LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE :

LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE : LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE : DECRYPTAGE ET TEMOIGNAGE Le coaching en entreprise est souvent source de questionnement sur différents aspects : quelles populations concernées? Dans

Plus en détail

SÉRIE RÉTENTION DU PERSONNEL VOTRE STRATÉGIE DE RÉMUNÉRATION EST-ELLE PLEINEMENT EFFICACE?

SÉRIE RÉTENTION DU PERSONNEL VOTRE STRATÉGIE DE RÉMUNÉRATION EST-ELLE PLEINEMENT EFFICACE? SÉRIE RÉTENTION DU PERSONNEL VOTRE STRATÉGIE DE RÉMUNÉRATION EST-ELLE PLEINEMENT EFFICACE? SÉRIE RÉTENTION DU PERSONNEL VOTRE STRATÉGIE DE RÉMUNÉRATION EST-ELLE PLEINEMENT EFFICACE? ÉQUIPE DE RÉALISATION

Plus en détail

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE TABLE DES MATIÈRES Alternance travail-études au niveau collégial... 5 Rôles et responsabilités de chacun... 6 Avantages de l alternance travail-études... 7 Situations particulières...

Plus en détail

Diplôme d études en langue française. DELF Prim A1.1. Niveau A1.1 du Cadre européen commun de référence pour les langues

Diplôme d études en langue française. DELF Prim A1.1. Niveau A1.1 du Cadre européen commun de référence pour les langues Diplôme d études en langue française Niveau A1.1 du Cadre européen commun de référence pour les langues Transcription des documents audio Épreuves collectives Durée Note sur Compréhension de l oral Réponse

Plus en détail

EXAMEN MODULE. «U4 Le client au cœur de la stratégie des entreprises» Jeudi 5 septembre 2013. 09h30 11h30. Durée 2 heures

EXAMEN MODULE. «U4 Le client au cœur de la stratégie des entreprises» Jeudi 5 septembre 2013. 09h30 11h30. Durée 2 heures Licence Professionnelle d Assurances 2012-2013 EXAMEN MODULE «U4 Le client au cœur de la stratégie des entreprises» Jeudi 5 septembre 2013 09h30 11h30 Durée 2 heures (document non autorisé) calculatrice

Plus en détail

Gagner c est former la relève

Gagner c est former la relève Pourquoi penser relève? Depuis quelques jours, une publicité dit : Il est indispensable pour chaque société de penser futur. En effet assurer la relève, c est garantir : une continuité, une sécurité à

Plus en détail

S INFORMER ENTREPRISES

S INFORMER ENTREPRISES GUIDE POUR AGIR Comment S INFORMER sur les métiers et les ENTREPRISES J ORGANISE MA RECHERCHE Avec le soutien du Fonds social européen Pourquoi vous informer? Pour être efficace, une recherche d emploi

Plus en détail

Quelques réflexions introductives sur le rôle de la confiance dans le travail collaboratif

Quelques réflexions introductives sur le rôle de la confiance dans le travail collaboratif Quelques réflexions introductives sur le rôle de la confiance dans le travail collaboratif Laurent KARSENTY CRTD-CNAM (Paris) ErgoManagement (Toulouse) www.ergomanagement.fr Plan de la présentation 1.

Plus en détail

Enquête sur le Bien-être au Travail

Enquête sur le Bien-être au Travail Enquête sur le Bien-être au Travail Résultats de l étude Comundi Janvier 2010 Et RDV sur www.etre-bien-au-travail.fr Objectif et mode opératoire de l étude Objectif : Constituer un baromètre du bien-être

Plus en détail

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme Reconnaissances des acquis Crédits d équivalence et exemptions Prendre note : Il n y a aucun frais associés au processus d évaluation du dossier Tous les participants au programme doivent obtenir des crédits

Plus en détail

GUIDE D ENTRETIEN DE DÉPART

GUIDE D ENTRETIEN DE DÉPART GUIDE D ENTRETIEN DE DÉPART Objectifs de l entretien de départ Les informations recueillies lors d un entretien de départ permettent : - d identifier les véritables raisons du départ ; - de connaitre le

Plus en détail

Moyenne d efficacité du travail de l équipe de dispensateurs de SSP (Ensemble d indicateurs : Dispensateurs de soins de santé primaires) Cote moyenne

Moyenne d efficacité du travail de l équipe de dispensateurs de SSP (Ensemble d indicateurs : Dispensateurs de soins de santé primaires) Cote moyenne (Ensemble d indicateurs : Dispensateurs de soins de santé primaires) Définition Cote moyenne de l efficacité du travail de l équipe fondée sur les facteurs suivants : vision; participation ouverte; orientation

Plus en détail

L expérience-employé et l expérience-client : Un tandem indissociable au service de la performance organisationnelle

L expérience-employé et l expérience-client : Un tandem indissociable au service de la performance organisationnelle L expérience-employé et l expérience-client : Un tandem indissociable au service de la performance organisationnelle présenté par Louise Bourget, CRHA et Sylvie Bédard, MBA Notre parcours Des clients et

Plus en détail

MON GUIDE POUR MON RAPPORT

MON GUIDE POUR MON RAPPORT MON G U I D E P O U R M O N R A P P O R T 3 6 0 F E E D B A C K E N L I G NE La MON GUIDE POUR MON RAPPORT CONNAISSEZ-VOUS LES GISEMENTS INEXPLOITES DE VOTRE POTENTIEL? Joceline HAMON Ce guide vous aide

Plus en détail

Mon argent pour la vie

Mon argent pour la vie Mon argent pour la vie Bâtir son épargne. Protéger ses avoirs. Prendre sa retraite en toute confiance. QUESTIONNAIRE SUR LE STYLE DE VIE À LA RETRAITE NAME DATE CURRENT AGE AGE YOU HOPE TO RETIRE La vie

Plus en détail

Tendances salariales et d embauche en technologies de l'information (TI)

Tendances salariales et d embauche en technologies de l'information (TI) Tendances salariales et d embauche en technologies de l'information (TI) Perspectives 2014 -Canada 2013 Robert Half Technology. Employeur offrant l équité en matière d emploi. La discussion d aujourd hui

Plus en détail

COURTIER IMMOBILIER. Mauricie. Me choisir vous assure le résultat souhaité

COURTIER IMMOBILIER. Mauricie. Me choisir vous assure le résultat souhaité Steve Beaulieu COURTIER IMMOBILIER Mauricie Me choisir vous assure le résultat souhaité Rencontrons Steve Beaulieu POURQUOI J Al CHOISI LA PROFESSION DE COURTIER IMMOBILIER? L immobilier réunit plusieurs

Plus en détail

PLAN DE COURS MBA-8C18 Groupe 15. Volet A - Gestion des ressources humaines

PLAN DE COURS MBA-8C18 Groupe 15. Volet A - Gestion des ressources humaines Département d organisation et ressources humaines École des sciences de la gestion Université du Québec à Montréal «Créer de la valeur exige audace et engagement» PLAN DE COURS MBA-8C18 Groupe 15 Volet

Plus en détail

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière DEVENEZ UN HÉROS POUR L association Prévention Routière 1 Notre mission Créée en 1949, l'association Prévention Routière est reconnue d'utilité publique en 1955. Elle conduit ses actions dans de multiples

Plus en détail

Nouvelle aide à l apprentissage pour les entreprises de moins de onze salariés

Nouvelle aide à l apprentissage pour les entreprises de moins de onze salariés les infos DAS - n 081 16 juillet 2015 Nouvelle aide à l apprentissage pour les entreprises de moins de onze salariés Conformément au décret n 2015-773 du 29 juin 2015, est créée une aide en faveur des

Plus en détail

FINANCEMENT DIRECT RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

FINANCEMENT DIRECT RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX FINANCEMENT DIRECT RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX Services d auxiliaires autogérés Mai 2000 4 e édition FINANCEMENT DIRECT RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX Services d auxiliaires autogérés Mai 2000 4 e édition Programme

Plus en détail

Certification Appreciative Inquiry Accompagnement des Transformations dans les Organisations

Certification Appreciative Inquiry Accompagnement des Transformations dans les Organisations Certification Appreciative Inquiry Accompagnement des Transformations dans les Organisations Ce programme a été conçu par les professeurs de la Weatherhead School of Management de la Case Western Reserve

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

La recherche d'une entreprise d'accueil

La recherche d'une entreprise d'accueil La recherche d'une entreprise d'accueil Comment faire ses démarches par téléphone! Ce document vous apporte quelques conseils ainsi que la démarche générale pour prendre contact avec les entreprises et

Plus en détail

DANS VOS TITRES DE NEWSLETTER

DANS VOS TITRES DE NEWSLETTER Faites-vous ces erreurs graves DANS VOS TITRES DE NEWSLETTER Best Community Cela fait plusieurs années que je le répète haut et fort : l une des plus grandes richesses d une web-entreprise est sa mailing-list.

Plus en détail

Formation Conseil - Recrutement

Formation Conseil - Recrutement Gobbelsrode 42, 3220 HOLSBEEK. Tél: 016/62.35.22 info@amvr.be www.amvr.be Formation Conseil - Recrutement Formation Points de départ : Notre objectif principal est de contribuer au succès de votre entreprise.

Plus en détail

Régie des rentes du Québec 2006. En cas

Régie des rentes du Québec 2006. En cas Régie des rentes du Québec 2006 En cas Profitez de nos services en ligne Le relevé de participation au Régime de rentes du Québec ; SimulRetraite, un outil de simulation des revenus à la retraite ; La

Plus en détail

régime d assurance collective

régime d assurance collective régime d assurance collective L heure d adhérer Ma ligne de vie Ma ligne de santé Ma ligne de protection de revenu 2 Bonjour, je suis Fiche Adhésion, la toute dernière de la série des fiches. Ma mission

Plus en détail

Le secret est dans le mentorat!

Le secret est dans le mentorat! ACTUALITÉS Assurer la pérennité de son entreprise Le secret est dans le mentorat! Selon un sondage réalisé par Léger Marketing en novembre 2008, un tiers des jeunes Québécois de 16 à 24 ans espèrent pouvoir

Plus en détail

Baromètre 2014 de la conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle. - Volet employeurs - Décembre 2014

Baromètre 2014 de la conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle. - Volet employeurs - Décembre 2014 Baromètre 2014 de la conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle - Volet employeurs - Décembre 2014 Sommaire Note technique Synthèse des enseignements Perception Importance accordée à la

Plus en détail

Agir avec. Intelligence, assuranceetprudence. 5-6 année Leçon 2

Agir avec. Intelligence, assuranceetprudence. 5-6 année Leçon 2 Agir avec Intelligence, assuranceetprudence 5-6 année Leçon 2 Leçon 2 Relations saines et relations malsaines Objectifs Comprendre qu une relation saine est une relation basée sur le respect de soi-même

Plus en détail

Votre entreprise Le titre du poste que vous recherchez Le nom du candidat Exemple : Note concernant la candidate Tremblay (exemple)

Votre entreprise Le titre du poste que vous recherchez Le nom du candidat Exemple : Note concernant la candidate Tremblay (exemple) Votre spécialiste en acquisition de talents Symbiose Ressources humaines 514-448-5630 info@symbioserh.net Tabledesmatières NoteconcernantlacandidateTremblay(exemple)...1 Résumédelacandidature(exemple)...2

Plus en détail

Guide de recherche d un maître d apprentissage Version octobre 2011

Guide de recherche d un maître d apprentissage Version octobre 2011 Guide de recherche d un maître d apprentissage Version octobre 2011 CFA de la Pharmacie 1 SOMMAIRE PRÉAMBULE 2 > Préambule...p 3 > Assurez-vous d avoir fait le bon choix... p 4 > N oubliez pas la logistique...

Plus en détail

Parcours de formation. Coach. Et si vous pouviez accompagner vos clients ou vos collaborateurs par le coaching?

Parcours de formation. Coach. Et si vous pouviez accompagner vos clients ou vos collaborateurs par le coaching? Parcours de formation Coach Et si vous pouviez accompagner vos clients ou vos collaborateurs par le coaching? Dans un monde qui va de plus en plus vite Nous entendons parler chaque jour de stress, de mal-être

Plus en détail

CHAPITRE 7 RELATIONS DE TRAVAIL

CHAPITRE 7 RELATIONS DE TRAVAIL Les relations de travail sont révélatrices de l atmosphère qui règne au sein de votre entreprise. Le gestionnaire désirant obtenir de saines relations de travail se doit d être proactif dans ses actions.

Plus en détail

Franck POTIE ( ADONNANCES) et Jean DenysJOUBERT (ALIGNANCE) 25 Septembre 2007

Franck POTIE ( ADONNANCES) et Jean DenysJOUBERT (ALIGNANCE) 25 Septembre 2007 Club Pro Management des Personnes et des Organisations (MPO) Le coaching A quoi ça sert, pour qui, comment? Franck POTIE ( ADONNANCES) et Jean DenysJOUBERT (ALIGNANCE) 25 Septembre 2007 Février 2005 Au

Plus en détail

Compétences essentielles numériques dans les petites entreprises rurales QUESTIONNAIRE DU SONDAGE PRÉ- FORMATION DES EMPLOYEURS

Compétences essentielles numériques dans les petites entreprises rurales QUESTIONNAIRE DU SONDAGE PRÉ- FORMATION DES EMPLOYEURS 1 Nom de l organisation INTRODUCTION Merci de prendre le temps de participer à ce sondage. Les résultats nous fourniront des données essentielles afin de mesurer l efficacité de la formation. Ces données

Plus en détail

Les avantages extralégaux continuent de convaincre

Les avantages extralégaux continuent de convaincre Les avantages extralégaux continuent de convaincre Outre la compensation par le biais de la rémunération, le package salarial comprend d autres indemnités sous la forme d avantages extralégaux. Ces avantages

Plus en détail

outil les niveaux logiques 32 n GO juin 2014

outil les niveaux logiques 32 n GO juin 2014 outil les niveaux logiques 32 Comment expliquer l isolement de quelqu un? Pourquoi un tel arrive souvent en retard? Et comment comprendre les motivations de celui-ci? Le chercheur américain Robert Dilts

Plus en détail

Combien vaut VRAIMENT votre vieille voiture

Combien vaut VRAIMENT votre vieille voiture Combien vaut VRAIMENT votre vieille voiture Ou Comment j ai appris par hasard que ma voiture avait été revendue 32 FOIS PLUS CHER que le montant de ma reprise! AVERTISSEMENT Cette fiche pratique n a qu

Plus en détail

Simulation d une entrevue

Simulation d une entrevue Simulation d une entrevue Grande compétence B : Communiquer des idées et de l information Groupe de tâches B1 : Interagir avec les autres B3 : Remplir et créer des documents Voies : Emploi, Formation en

Plus en détail

ENTREVUE D EMBAUCHE : COMMENT S Y PRÉPARER?

ENTREVUE D EMBAUCHE : COMMENT S Y PRÉPARER? ENTREVUE D EMBAUCHE : COMMENT S Y PRÉPARER? 1 PRÉPARATION GÉNÉRALE : Bien connaître son C.V. et en amener des copies supplémentaires (si plusieurs employeurs ou si celui-ci l a perdu). Ne pas plier son

Plus en détail

IngénIeur esiea par l ApprentISSAge

IngénIeur esiea par l ApprentISSAge IngénIeur esiea par l ApprentISSAge Systèmes embarqués Systèmes d Information Diplôme d Ingénieur habilité par la Commission des Titres d Ingénieur www.esiea.fr devenez ingénieur esiea par la voie De l

Plus en détail

Intégrer nos équipes de Réunion

Intégrer nos équipes de Réunion Intégrer nos équipes de Réunion 1 Présentation de Weight Watchers Notre historique La méthode Weight Watchers a été créée aux Etats-Unis en 1963 par Madame Jean Nidetch. A cette époque, elle n arrivait

Plus en détail

Guide de rétention du personnel. destiné aux entreprises du secteur des technologies de l information

Guide de rétention du personnel. destiné aux entreprises du secteur des technologies de l information Guide de rétention du personnel destiné aux entreprises du secteur des technologies de l information Guide de rétention du personnel destiné aux entreprises du secteur des technologies de l information

Plus en détail

L entrepreneur autonome SES DROITS, OBLIGATIONS ET RESTRICTIONS. Pour dissiper la confusion générale à démêler

L entrepreneur autonome SES DROITS, OBLIGATIONS ET RESTRICTIONS. Pour dissiper la confusion générale à démêler L entrepreneur autonome SES DROITS, OBLIGATIONS ET RESTRICTIONS Le présent document s adresse particulièrement aux entrepreneurs qui n embauchent pas de salariés ou qui embauchent un salarié occasionnellement,

Plus en détail

Ces formations se font uniquement «Sur mesure» - Nous contacter. II - Techniques de vente «Avancées» - 6 ou 7 modules selon le concept vente

Ces formations se font uniquement «Sur mesure» - Nous contacter. II - Techniques de vente «Avancées» - 6 ou 7 modules selon le concept vente FORMATIONS COMMERCIALES MANAGEMENT Ces formations se font uniquement «Sur mesure» - Nous contacter I - Techniques de vente «Basic» - 6 modules II - Techniques de vente «Avancées» - 6 ou 7 modules selon

Plus en détail

La formule Leadership en Action TM. Améliorer de façon durable les compétences managériales de vos cadres. Leadership en Action TM

La formule Leadership en Action TM. Améliorer de façon durable les compétences managériales de vos cadres. Leadership en Action TM La formule Améliorer de façon durable les compétences managériales de vos cadres. Nous contacter : Monique Cumin, monique.cumin@lasting-success.com Tel : 06 95 09 10 31 La formule Formation-action : entraînement

Plus en détail

PRENOM NOM DE L ENTREPRISE DATE DU STAGE METIER

PRENOM NOM DE L ENTREPRISE DATE DU STAGE METIER NOM DATE DU STAGE METIER PRENOM NOM DE L ENTREPRISE L ENTREPRISE L ENTREPRISE Dates du stage :... Nom de l entreprise :.. Adresse de l entreprise :...... Que fait-on dans cette entreprise?. Combien de

Plus en détail

c'est possible les clefs de la réussite Par Valérie Gueudet

c'est possible les clefs de la réussite Par Valérie Gueudet c'est possible les clefs de la réussite Par Valérie Gueudet Mon nom est Valérie Gueudet, je suis formatrice indépendante dans de grandes entreprises. Je suis spécialisée dans l'accueil verbal et dans l'accueil

Plus en détail

API08 Evaluation site internet

API08 Evaluation site internet UNIVERSITE DE TECHNOLOGIE DE COMPIEGNE API08 Evaluation site internet Fédération Française des échecs Emilien NOTARIANNI Printemps 2014 Table des matières Introduction... 2 Evaluation «subjective»... 3

Plus en détail

Décembre 2011. Nord-du-Québec

Décembre 2011. Nord-du-Québec Enquête sur les besoins de main-d œuvre et de formation des entreprises du secteur de l industrie de l information, de l industrie culturelle, des finances, des assurances, des services immobiliers et

Plus en détail

TRAJET DES DIRIGEANTS. http://economie.fgov.be TRAJECT VOOR LEIDINGGEVENDEN

TRAJET DES DIRIGEANTS. http://economie.fgov.be TRAJECT VOOR LEIDINGGEVENDEN TRAJET DES DIRIGEANTS TRAJECT VOOR LEIDINGGEVENDEN Table des matières Défis pour le SPF Economie et réponses Contexte Objectifs Contenu Résultats Défis pour le SPF Economie Marché du travail sous pression

Plus en détail

Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents?

Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents? > pour un meilleur rendement des organisations et des personnes Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents? L optimisation du capital

Plus en détail

Après le bac, trouver sa voie

Après le bac, trouver sa voie novembre 2014 Après le bac, trouver sa voie Vous êtes au lycée et l on vous demande de faire des choix. Choix de bac, choix de filière Pas de panique. Avec un peu de méthode, on y arrive! S orienter c

Plus en détail

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES Claude MULSANT, Directrice adjointe du réseau MAGELLAN INTERNATIONAL J ai donc la lourde responsabilité

Plus en détail

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses Cet outil a pour but de présenter dix questions d entrevue typiques et le type de réponse qui constitue une réponse concise et réfléchie. Ces questions sont parmi les plus difficiles posées en entrevue.

Plus en détail

Dossiers et entretiens «La lettre de motivation» -1-1

Dossiers et entretiens «La lettre de motivation» -1-1 Dossiers et entretiens «La lettre de motivation» 2006-1- 1 Brève présentation Société de conseil en gestion d entreprise Prévention (stratégie, marketing, produits) Assistance (fusions, processus, recrutements)

Plus en détail

Hommes et femmes au travail Ni tout à fait les mêmes, ni tout à fait des autres. Etude Ipsos pour ELLE

Hommes et femmes au travail Ni tout à fait les mêmes, ni tout à fait des autres. Etude Ipsos pour ELLE Hommes et femmes au travail Ni tout à fait les mêmes, ni tout à fait des autres Etude Ipsos pour ELLE Pourquoi cette étude? Croiser le regard des hommes et des femmes sur le travail aujourd hui Le travail

Plus en détail

Rencontrer la Commission : une étape vers la réinsertion sociale

Rencontrer la Commission : une étape vers la réinsertion sociale Rencontrer la Commission : une étape vers la réinsertion sociale Capsule vidéo version texte Durée : 10 min 58 sec PRÉSENTATRICE La Commission québécoise des libérations conditionnelles décide de la mise

Plus en détail

UN MARCHE DU RECRUTEMENT DU MARCHE COMPTABLE

UN MARCHE DU RECRUTEMENT DU MARCHE COMPTABLE UN MARCHE DU RECRUTEMENT EN PHASE AVEC l EVOLUTION DU MARCHE COMPTABLE RECRUTEMENT 74% DES EMPLOYEURS ONT RECRUTE SUR L ANNEE 2013/2014 Raisons des recrutements quelles évolutions depuis 3 ans? Le recrutement

Plus en détail