Réponse au manifeste pour tirer profit collectivement de notre pétrole

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Réponse au manifeste pour tirer profit collectivement de notre pétrole"

Transcription

1 Réponse au manifeste pour tirer profit collectivement de notre pétrole

2 Rédaction - Yanick Desbiens, agent de communication et de gestion ainsi que Chargé de projet «Par notre PROPRE énergie» - Caroline Duchesne, directrice générale Conseil régional de l Environnement Gaspésie--Îles-de-la-Madeleine 106-A, Avenue Port-Royal, suite 103 Bonaventure (Québec) G0C 1E0 Téléphone : Sans frais : Courriel : Site Internet : «Une référence en environnement» 2

3 Réponse du CREGÎM au «Manifeste pour l exploitation du pétrole québécois» Suite à la publication du «Manifeste pour l exploitation du pétrole québécois», nous considérons qu il est de notre devoir de rectifier certains faits et d apporter certaines précisions incontournables qui ont été omises dans le Manifeste. Pour ce faire, voici nos réponses et commentaires pour chacun des 8 points du manifeste. 1 Léguer un Québec en meilleure posture financière Déjà par ce point qui se retrouve au tout début du manifeste, on constate que l économie est la seule motivation derrière la publication de ce document. Pour notre part, nous souhaiterions plutôt léguer un Québec en meilleure posture pas seulement au niveau économique, mais aussi aux niveaux social et environnemental. Ce n est qu en alliant ces 3 volets qu on peut aspirer à un véritable développement qui permettra aux prochaines générations d avoir une qualité de vie acceptable. 2 S enrichir collectivement grâce à notre pétrole Cette section du manifeste n exprime visiblement que les visions personnelles des auteurs. Beaucoup trop d éléments ne sont pas considérés afin de conclure que l exploitation des ressources non-conventionnelles de pétrole pourrait être aussi profitable qu on nous l affirme. le coût élevé d exploitation des ressources d hydrocarbures non-conventionnelles; les mesures de protection de l environnement liées à l exploitation pétrolière; les mesures d urgence nécessaires en cas de déversement; les revenus qui seraient affectés dans un fond des générations; Ne sont que quelques uns des éléments dont les coûts n ont pas été évalués afin de calculer la véritable rentabilité de cette industrie au Québec. 3 Trouver des solutions de remplacement au pétrole Ce point fait l objet d une vision restreinte en omettant toutes les autres alternatives pouvant mener à une diminution de notre consommation du pétrole. En effet, bien qu il soit nécessaire de trouver et de développer les sources d énergie alternatives au pétrole, il existe plusieurs autres moyens de réduire significativement notre consommation de pétrole. Le CREGÎM, à l instar de tous les autres Conseils régionaux de l Environnement du Québec, a publié en mai 2013, un plan d action régional sur la réduction de la dépendance au pétrole. De nombreuses mesures adaptées à chacune des régions du Québec y sont proposées afin de diminuer significativement notre consommation de pétrole. «Une référence en environnement» 3

4 4 Ne pas rêver en couleur, nous consommerons du pétrole encore longtemps. Ce n est effectivement pas demain matin que nous pourrons nous passer du pétrole. Il est toutefois crucial de mettre nos efforts dès maintenant à la réduction de notre consommation et au développement de solutions de rechange plutôt que de continuer de développer une économie basée sur des ressources non-renouvelables dont la fluctuation des prix est tout à fait imprévisible. 5 Améliorer notre situation économique en réduisant notre dépendance au pétrole étranger Plusieurs des sites de forage convoités dans le secteur de Gaspé, ne représentent que de très modestes possibilités d extraction. Par exemple, selon le site Internet de Pétrolia, pour le gisement Haldimand, découvert en 2006, la quantité de pétrole potentiellement récupérable serait de 7,7 millions de barils. Lorsqu on considère qu en 2011 seulement, selon le site Internet du MRNF nous avons importé 120 millions de barils de pétrole, il y a lieu de se demander si le jeu en vaut vraiment la chandelle. Or, le manifeste ne tient aucunement compte des ces considérations, on y demande d autoriser l exploitation du pétrole, sans égard aux contextes régionaux, aux potentiels individuels de chaque gisement, au rapport entre le temps pris pour l extraction versus la consommation beaucoup trop d éléments laissés de côté pour affirmer haut et fort que cette exploitation réglerait notre déficit commercial. 6 Retombées majeures pour le Québec Dans ce point, le manifeste énumère des statistiques liées à l industrie pétrolière au Dakota. On y compare les formations géologiques du Dakota à celles de l Île d Anticosti sans aucun discernement, alors que ces territoires présentent des caractéristiques physiques complètement différentes (une île au relief accidenté versus une région principalement constituée de plaines). D autre part, on n y considère absolument pas l après-pétrole, puisque ces ressources ne sont pas renouvelables, l industrie qui s y rattache n est pas vouée à durer dans le temps. La Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine commencent à structurer une économie basée sur des ressources durables, il serait dommage de revenir au modèle qui nous a laissé dans une situation économique désastreuse au tournant des années 2000 (fermeture de la mine de Murdochville, suivi de celle de la fonderie quelques années plus tard, fermeture des papetières de Chandler et New Richmond, etc.). 7 - Exploiter notre pétrole en respectant l environnement Sur ce point, on nous cite l exemple de la Norvège. On y énonce encore une fois que le côté positif, mais le contexte géographique n est pas considéré. Le caractère fermé du Golfe Saint- Laurent ne semble pas faire partie des préoccupations des signataires. Les effets de déversements pétroliers dans le golfe auraient certainement des répercussions environnementales et économiques encore plus dramatiques que celles liés à un déversement dans une étendue d eau ouverte sur l océan. De plus, lors de ce point, on ne parle que de la «Une référence en environnement» 4

5 Norvège, on oublie déjà les conséquences dévastatrices de l explosion de la plateforme Deepwater Horizon dans le Golfe du Mexique. Il faut également faire mention du cadre légal inadéquat entourant les activités liées à l exploration et l exploitation des hydrocarbures au Canada. Mentionnons ici la futile limite de responsabilité de 30 millions de dollars en cas de déversement lors de forage extracôtier, alors qu on sait qu il en a déjà coûté plusieurs dizaines de milliards de dollars pour les opérations de nettoyage et les dédommagements liés au déversement survenu en 2010 dans le Golfe du Mexique. 8 Nécessité d un débat équilibré Sur ce point, nous sommes absolument d accord! Ce débat public, bien des Québécois le réclament depuis longtemps. Nous souhaitons, tout comme les auteurs du manifeste, un débat respectueux et objectif traitant de tous les enjeux liés à l exploration et l exploitation des hydrocarbures. Nous souhaiterions toutefois que ce débat soit tenu avant d aller de l avant avec ces projets, ce qui ne semble pas être au menu présentement. Par ailleurs, de nombreux intervenants ont présenté leur vision lors de la Commission sur les enjeux énergétiques du Québec, toutefois puisque le gouvernement a annoncé ses intentions pour le développement pétrolier avant même la fin des consultations, il est légitime de se demander si le but était réellement de débattre. En conclusion Considérant que les retombées économiques réelles ne sont pas démontrées; Considérant que le cadre juridique régissant l exploitation des hydrocarbures est désuet et inadéquat; Considérant que le système actuellement en place au Québec ne se compare en rien avec celui de la Norvège et que le potentiel d enrichissement collectif y est beaucoup moindre; Considérant qu un rapport publié par le Commissaire à l environnement et au développement durable du bureau du Vérificateur général du Canada, Scott Vaughan, émet plusieurs mises en garde concernant les activités de forages extracôtiers; Considérant que les réserves d hydrocarbures du Québec sont vouées à prendre de la valeur avec le temps; Nous souhaitons que le gouvernement du Québec décrète un moratoire complet sur l exploration et l exploitation des hydrocarbures et qu un réel débat objectif et basé sur des données scientifiques et des études sérieuses ait lieu afin de déterminer si les Québécois doivent aller de l avant avec cette industrie et si tel est le cas, sous quelles conditions. «Une référence en environnement» 5

38 E CONGRÈS ASSOCIATION DES ÉCONOMISTES QUÉBÉCOIS

38 E CONGRÈS ASSOCIATION DES ÉCONOMISTES QUÉBÉCOIS 38 E CONGRÈS ASSOCIATION DES ÉCONOMISTES QUÉBÉCOIS Le potentiel pétrolier québécois: mythe ou réalité? 2 Potentiel du Québec Anticosti: 35 milliards de barils (bbl) en place (P50); Gaspésie: 8 millions

Plus en détail

Mémoire de l Association des Fournisseurs de Services Pétroliers et Gaziers du Québec (AFSPG)

Mémoire de l Association des Fournisseurs de Services Pétroliers et Gaziers du Québec (AFSPG) Mémoire de l Association des Fournisseurs de Services Pétroliers et Gaziers du Québec (AFSPG) Déposé dans le cadre des consultations publiques au sujet des évaluations environnementales stratégiques sur

Plus en détail

Nous pouvons nous permettre le Grand bond. par Bruce Campbell Seth Klein and Marc Lee

Nous pouvons nous permettre le Grand bond. par Bruce Campbell Seth Klein and Marc Lee Nous pouvons nous permettre le Grand bond par Bruce Campbell Seth Klein and Marc Lee Les gens seront nombreux à lire le manifeste Un grand bond vers l avant et à trouver ses objectifs valables et motivants.

Plus en détail

Description+de+l équipe+et+d ENvironnement+JEUnesse+

Description+de+l équipe+et+d ENvironnement+JEUnesse+ Mémoiredéposéàlacommissiondel environnementdelacommunautémétropolitainede Montréaldanslecadredelaconsultationpubliquesurleprojetd oléoducénergie

Plus en détail

Projet de cogénération de Bécancour

Projet de cogénération de Bécancour Projet de cogénération de Bécancour Mémoire présenté dans le cadre des audiences du Bureau d audiences publiques en environnement (BAPE) sur le projet de cogénération de Bécancour par TransCanada Energy

Plus en détail

Révision de la réglementation en efficacité énergétique des bâtiments

Révision de la réglementation en efficacité énergétique des bâtiments Comité consultatif sur la réglementation en efficacité énergétique des bâtiments Révision de la réglementation en efficacité énergétique des bâtiments Colloque BOMA Québec présenté par Mario Canuel, TP

Plus en détail

Mémoire à la CTQ pour un maintien intégral des services d autocars en Gaspésie

Mémoire à la CTQ pour un maintien intégral des services d autocars en Gaspésie Mémoire à la CTQ pour un maintien intégral des services d autocars en Gaspésie Rédaction - Yanick Desbiens, agent de communication et de gestion ainsi que Chargé de projet «Par notre PROPRE énergie» Conseil

Plus en détail

DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LA RÉGLEMENTATION DU PRIX DE VENTE AU PUBLIC DES LIVRES NEUFS IMPRIMÉS ET NUMÉRIQUES

DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LA RÉGLEMENTATION DU PRIX DE VENTE AU PUBLIC DES LIVRES NEUFS IMPRIMÉS ET NUMÉRIQUES DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LA RÉGLEMENTATION DU PRIX DE VENTE AU PUBLIC DES LIVRES NEUFS IMPRIMÉS ET NUMÉRIQUES COMMENTAIRES DU CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DE LA

Plus en détail

Partage des recettes tirées des redevances Provenant des activités gazières au Nouveau-Brunswick. Un document de discussion

Partage des recettes tirées des redevances Provenant des activités gazières au Nouveau-Brunswick. Un document de discussion Partage des recettes tirées des redevances Provenant des activités gazières au Nouveau-Brunswick Un document de discussion Groupe de travail sur le gaz naturel du Nouveau-Brunswick Mai 2012 GNB8750 Provenant

Plus en détail

PREMIÈRE SECTION : Vue d ensemble du projet ou de la leçon. Matières : Français (10231-10232), Géographie - Enjeux du monde contemporain (41411)

PREMIÈRE SECTION : Vue d ensemble du projet ou de la leçon. Matières : Français (10231-10232), Géographie - Enjeux du monde contemporain (41411) PREMIÈRE SECTION : Vue d ensemble du projet ou de la leçon Niveau : 10 e et 12 e année Matières : Français (10231-10232), Géographie - Enjeux du monde contemporain (41411) Titre de la leçon : Prendre position

Plus en détail

MÉMOIRE. présenté par. L Association québécoise des arénas et des installations récréatives et sportives (AQAIRS)

MÉMOIRE. présenté par. L Association québécoise des arénas et des installations récréatives et sportives (AQAIRS) MÉMOIRE présenté par L Association québécoise des arénas et des installations récréatives et sportives (AQAIRS) au Fonds pour le développement du sport et de l activité physique Education, Loisir et Sport

Plus en détail

Mai 2013. La Directive sur la Qualité des Carburants, ce qu'elle dit et où elle en est

Mai 2013. La Directive sur la Qualité des Carburants, ce qu'elle dit et où elle en est Mai 2013 Note de synthèse Bénéfices environnementaux d une mise en œuvre solide de la Directive sur la Qualité des Carburants Résumé de l étude Impacts environnementaux et économiques de la mise en œuvre

Plus en détail

Benbada affirme la priorité du produit national et la poursuite des efforts d ouverture sur le commerce mondial

Benbada affirme la priorité du produit national et la poursuite des efforts d ouverture sur le commerce mondial Entretien accordé par Monsieur Le Ministre du Commerce à l APS ( 31/01/2014) Points abordés : Protection du produit national, Crédit à la consommation, L accord commercial préférentiel "Algérie-Tunisie,

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

PROGRAMME DE GARDE D URGENCE ENFANTS - AINÉS POUR ENTREPRISES

PROGRAMME DE GARDE D URGENCE ENFANTS - AINÉS POUR ENTREPRISES PROGRAMME DE GARDE D URGENCE ENFANTS - AINÉS POUR ENTREPRISES 2 ÉLÉPHANT CHOCOLAT: VOTRE PARTENAIRE DANS L URGENCE Éléphant Chocolat est une entreprise spécialisée dans le service à la personne à domicile

Plus en détail

INTRODUCTION. OCTOBRE 2012 «BILAN DE SANTÉ» Prise VI ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES

INTRODUCTION. OCTOBRE 2012 «BILAN DE SANTÉ» Prise VI ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES OCTOBRE 2012 «BILAN DE SANTÉ» Prise VI ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES Faits saillants du sondage 2 Méthode de sondage 3 Profil des répondants 3 Santé

Plus en détail

DOSSIERS PRIORITAIRES DE LA MUNICIPALITÉ DES ÎLES-DE-LA-MADELEINE

DOSSIERS PRIORITAIRES DE LA MUNICIPALITÉ DES ÎLES-DE-LA-MADELEINE DOSSIERS PRIORITAIRES DE LA MUNICIPALITÉ DES ÎLES-DE-LA-MADELEINE Document préparé par le maire des Îles-de-la-Madeleine, M. Jonathan Lapierre Septembre 2015 LES DOSSIERS PRIORITAIRES 1. Soutien à la desserte

Plus en détail

COMMISSION PARLEMENTAIRE SUR L INVERSION DE L OLÉODUC 9B D ENBRIDGE

COMMISSION PARLEMENTAIRE SUR L INVERSION DE L OLÉODUC 9B D ENBRIDGE Aile parlementaire de Québec solidaire COMMISSION PARLEMENTAIRE SUR L INVERSION DE L OLÉODUC 9B D ENBRIDGE Rapport de Québec solidaire Ligne 6B d Enbridge qui a le même âge que la ligne 9B 6 décembre 2013

Plus en détail

La MRC d Argenteuil amèrement déçue par la décision de l Office national de l Énergie concernant le projet de la compagnie Enbridge

La MRC d Argenteuil amèrement déçue par la décision de l Office national de l Énergie concernant le projet de la compagnie Enbridge À publier immédiatement COMMUNIQUÉ La MRC d Argenteuil amèrement déçue par la décision de l Office national de l Énergie concernant le projet de la compagnie Enbridge Lachute, le 2 octobre 2015 - La MRC

Plus en détail

IMPACTS SOCIO-ÉCONOMIQUES DU DÉVELOPPEMENT DES GAZ ET HUILES DE ROCHE-MÈRE

IMPACTS SOCIO-ÉCONOMIQUES DU DÉVELOPPEMENT DES GAZ ET HUILES DE ROCHE-MÈRE IMPACTS SOCIO-ÉCONOMIQUES DU DÉVELOPPEMENT DES GAZ ET HUILES DE ROCHE-MÈRE Thibaut Laparra Conférence scientifique et technique Jeudi 13 septembre www.gep-aftp.com 1 Répondre à la polémique sur les hydrocarbures

Plus en détail

Bulletin Commerce international et droit douanier

Bulletin Commerce international et droit douanier Bulletin Commerce international et droit douanier Août 2009 Fasken Martineau DuMoulin S.E.N.C.R.L., s.r.l. Le Canada cherche à imposer des droits de douane sur les frais de gestion et les paiements de

Plus en détail

AU CŒUR DU DÉVELOPPEMENT D UNE NOUVELLE RICHESSE POUR LE QUÉBEC

AU CŒUR DU DÉVELOPPEMENT D UNE NOUVELLE RICHESSE POUR LE QUÉBEC AU CŒUR DU DÉVELOPPEMENT D UNE NOUVELLE RICHESSE POUR LE QUÉBEC Colloque de l ASDEQ Section Vieille Capitale L énergie à l horizon 2020 : quelles perspectives pour le Québec? Fall 2008 16 avril 2009 1

Plus en détail

ÉTUDE DES COÛTS DE PRODUCTION 2007 Comparez votre ferme!

ÉTUDE DES COÛTS DE PRODUCTION 2007 Comparez votre ferme! SPÉCIAL RENTABILITÉ SPÉCIAL RENTABILITÉ SPÉCIAL ÉCONOMIE ÉTUDE DES COÛTS DE PRODUCTION Comparez votre ferme! Pour une quatrième année consécutive, la FPPQ publie son étude sur les coûts de production.

Plus en détail

Réseau des ingénieurs du Québec

Réseau des ingénieurs du Québec Réseau des ingénieurs du Québec L opinion des ingénieurs sur l exploitation des gaz de schiste RAPPORT FINAL FÉVRIER 2011 Cette étude a été réalisée par la firme de recherche Senergis. Pour toute question

Plus en détail

VERS UNE EXPLOITATION MINIÈRE SANS RÉSIDUS : TRANSFORMATION FONDAMENTALE DU SECTEUR MINIER CANADIEN

VERS UNE EXPLOITATION MINIÈRE SANS RÉSIDUS : TRANSFORMATION FONDAMENTALE DU SECTEUR MINIER CANADIEN VERS UNE EXPLOITATION MINIÈRE SANS RÉSIDUS : TRANSFORMATION FONDAMENTALE DU SECTEUR MINIER CANADIEN Mémoire présenté aux fins du budget de 2016 29 janvier 2016 Présenté par : Peter Kondos, Ph. D. Président

Plus en détail

GAZIFÈRE UNE «ENTREPRISE CITOYENNE»

GAZIFÈRE UNE «ENTREPRISE CITOYENNE» GAZIFÈRE UNE «ENTREPRISE CITOYENNE» MÉMOIRE SUR LE PROJET DE POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE DE LA VILLE DE GATINEAU PRÉSENTÉ À LA COMMISSION CONSULTATIVE PAR GAZIFÈRE LE 20 MAI 2008 INTRODUCTION Au Québec,

Plus en détail

Exploitation du gaz naturel au Québec

Exploitation du gaz naturel au Québec Exploitation du gaz naturel au Québec Présentation au Bureau d audiences publiques sur l environnement Le 12 octobre 2010 L:\SPBE\Commun\Presentations_PowerPoint\2009 1 Exploitation du gaz naturel au Québec

Plus en détail

COMMENTAIRES DE L ASSOCIATION DES AMÉNAGISTES RÉGIONAUX DU QUÉBEC SUR LE PROJET DE RÈGLEMENT SUR LE PRÉLÈVEMENT DES EAUX ET LEUR PROTECTION.

COMMENTAIRES DE L ASSOCIATION DES AMÉNAGISTES RÉGIONAUX DU QUÉBEC SUR LE PROJET DE RÈGLEMENT SUR LE PRÉLÈVEMENT DES EAUX ET LEUR PROTECTION. Siège social 870, ave De Salaberry, bur. 105 Québec (Québec) G1R 2T9 www.aarq.qc.ca COMMENTAIRES DE L ASSOCIATION DES AMÉNAGISTES RÉGIONAUX DU QUÉBEC SUR LE PROJET DE RÈGLEMENT SUR LE PRÉLÈVEMENT DES EAUX

Plus en détail

Consultation sur le projet de «Ligne directrice sur la gestion des placements» Commentaires présentés à. L Autorité des marchés financiers

Consultation sur le projet de «Ligne directrice sur la gestion des placements» Commentaires présentés à. L Autorité des marchés financiers Consultation sur le projet de «Ligne directrice sur la gestion des placements» Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers Le 26 février 2010 Consultation sur le projet de «Ligne directrice

Plus en détail

Montréal, le 12 juillet 2013. Cap Finance 4200, rue Adam, Montréal (QC), H1V 1S9

Montréal, le 12 juillet 2013. Cap Finance 4200, rue Adam, Montréal (QC), H1V 1S9 MÉMOIRE DÉPOSÉ AUPRÈS DU GOUVERNEMENT FÉDÉRAL DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PORTANT SUR LA SUPPRESSION PROGRESSIVE DES CRÉDITS D IMPÔT ATTACHÉS AUX FONDS DE TRAVAILLEURS CAP finance appuie les fonds

Plus en détail

MÉMOIRE CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE

MÉMOIRE CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE MÉMOIRE DU CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DES AFFAIRES SOCIALES AOÛT 2009

Plus en détail

ANALYSE D IMPACT RÉGLEMENTAIRE. Filtration des sites illégaux de jeux en ligne effectuée par les fournisseurs d accès à Internet

ANALYSE D IMPACT RÉGLEMENTAIRE. Filtration des sites illégaux de jeux en ligne effectuée par les fournisseurs d accès à Internet ANALYSE D IMPACT RÉGLEMENTAIRE Filtration des sites illégaux de jeux en ligne effectuée par les fournisseurs d accès à Internet Analyse d impact réglementaire FILTRATION DES SITES ILLÉGAUX DE JEUX EN

Plus en détail

Priorité au discours prononcé. Bonjour à toutes et à tous, je suis heureux de me retrouver parmi vous aujourd hui, ici, à Montréal.

Priorité au discours prononcé. Bonjour à toutes et à tous, je suis heureux de me retrouver parmi vous aujourd hui, ici, à Montréal. David Williamson Premier vice-président à la direction et chef des services financiers Assemblée générale annuelle Montréal (Québec), le 25 février 2010 Priorité au discours prononcé Bonjour à toutes et

Plus en détail

Priorités de l ACIC. pour le budget fédéral de 2015. La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie

Priorités de l ACIC. pour le budget fédéral de 2015. La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie Priorités de l ACIC pour le budget fédéral de 2015 La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie Mémoire présenté au Comité permanent des finances Association

Plus en détail

Tour d horizon et rapport sur les tendances de l industrie

Tour d horizon et rapport sur les tendances de l industrie Tour d horizon et rapport sur les tendances de l industrie Vue d ensemble de l atelier Qui nous sommes et nos qualifications en animation d atelier Définir les commandites et la philanthropie Tendances

Plus en détail

Mise en valeur des ressources naturelles et de l énergie

Mise en valeur des ressources naturelles et de l énergie Mise en valeur des ressources naturelles et de l énergie Développement durable des ressouces naturelles et de l énergie Les Premières Nations font partie intégrante de l avenir des ressources naturelles

Plus en détail

Mémoire de la Confédération des syndicats nationaux. sur le projet de loi 59, Loi concernant le partage de certains renseignements de santé

Mémoire de la Confédération des syndicats nationaux. sur le projet de loi 59, Loi concernant le partage de certains renseignements de santé Mémoire de la Confédération des syndicats nationaux sur le projet de loi 59, Loi concernant le partage de certains renseignements de santé présenté à la Commission de la santé et des services sociaux 3

Plus en détail

Analyse sociale du cycle de vie (AsCV)

Analyse sociale du cycle de vie (AsCV) De plus en plus, les exigences et les demandes des consommateurs sont croissantes à l égard de la performance environnementale et sociale des produits et des entreprises. L industrie de la tourbe horticole

Plus en détail

Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé

Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé Cabinet du ministre Communiqué de presse BUDGET 2013-2014 COMMUNIQUÉ N 2 BUDGET 2013-2014 Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé Québec, le 20 novembre 2012 «Pour accélérer la croissance

Plus en détail

Mémoire portant sur l indexation des Régimes de retraite des secteurs public et parapublic

Mémoire portant sur l indexation des Régimes de retraite des secteurs public et parapublic Mémoire portant sur l indexation des Régimes de retraite des secteurs public et parapublic Mémoire présenté à la Commission des finances publiques Par le Front commun : Le Secrétariat intersyndical des

Plus en détail

De déchets à biocarburants et produits chimiques verts

De déchets à biocarburants et produits chimiques verts Révolutionne la gestion des déchets et le secteur des carburants de transport, dans les communautés et à travers le monde De déchets à biocarburants et produits chimiques verts octobre 2011 Confidentiel

Plus en détail

RASSEMBLEMENT DES REPUBLICAINS

RASSEMBLEMENT DES REPUBLICAINS RASSEMBLEMENT DES REPUBLICAINS Carburants : La Côte d Ivoire peut éviter l augmentation des prix UNE COMMISSION D ENQUETE EST NECESSAIRE Les prix des produits pétroliers distribués aux différents types

Plus en détail

L ÉNERGIE, ENJEU DE DÉFENSE

L ÉNERGIE, ENJEU DE DÉFENSE L ÉNERGIE, ENJEU DE DÉFENSE Montpellier L énergie, enjeu national 2 Besoin d harmoniser les 3 piliers de l énergie : accès à l énergie, sécurité énergétique et lutte contre le changement climatique Lutte

Plus en détail

Plan d action d Équiterre 2015

Plan d action d Équiterre 2015 Plan d action d Équiterre 2015 (présenté au Conseil d administration le 25 novembre 2014) (adopté le 15 janvier 2015) Version du 25 novembre 2014 LA MISSION L énoncé de mission d une organisation définit

Plus en détail

1. QUI EST LA COALITION QUÉBEC MEILLEURE MINE! 2. CONTEXTE DES MINES AU QUÉBEC ET À L INTERNATIONAL

1. QUI EST LA COALITION QUÉBEC MEILLEURE MINE! 2. CONTEXTE DES MINES AU QUÉBEC ET À L INTERNATIONAL Ugo Lapointe Coalition Pour que le Québec ait meilleure mine! Présentations Côte-Nord Nord (Aguanish,, Havre St-Pierre, Sept-Îles) 8, 9 et 12 août t 2011 PRÉSENTATION 1. QUI EST LA COALITION QUÉBEC MEILLEURE

Plus en détail

Neuve-et-Labrador. stratégique (EES) Canada-Newfoundland and Labrador Offshore Petroleum Board

Neuve-et-Labrador. stratégique (EES) Canada-Newfoundland and Labrador Offshore Petroleum Board Secteur extracôtier de l Ouest de Terre- Neuve-et-Labrador Le point sur l évaluation environnementale stratégique (EES) Contexte de l EES L Office mène des EES dans le cadre du processus d octroi de droits

Plus en détail

ANTICOSTI LE PÉTROLE D ICI. PAR DES GENS D ICI. POUR ICI.

ANTICOSTI LE PÉTROLE D ICI. PAR DES GENS D ICI. POUR ICI. ANTICOSTI LE PÉTROLE D ICI. PAR DES GENS D ICI. POUR ICI. Réalisation de sondages stratigraphiques Pétrolia a procédé à la réalisation de trois sondages stratigraphiques sur l île d Anticosti à l automne

Plus en détail

EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola

EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola Crise économique mondiale et impacts réels sur les entreprises manufacturières québécoises et canadiennes EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola Agenda I Crises et conséquences

Plus en détail

Leçon 3 : Perspectives politiques et priorités budgétaires

Leçon 3 : Perspectives politiques et priorités budgétaires Leçon 3 : Perspectives politiques et priorités budgétaires OBJECTIFS Les élèves découvriront comment les opinions politiques et les priorités se répercutent sur l établissement du budget fédéral. MOTS

Plus en détail

TITRES MINIERS, GAZIERS ET PÉTROLIERS DANS LE SUD DU QUÉBEC: UNE NOUVELLE MENACE POUR LA CONSERVATION?

TITRES MINIERS, GAZIERS ET PÉTROLIERS DANS LE SUD DU QUÉBEC: UNE NOUVELLE MENACE POUR LA CONSERVATION? TITRES MINIERS, GAZIERS ET PÉTROLIERS DANS LE SUD DU QUÉBEC: UNE NOUVELLE MENACE POUR LA CONSERVATION? Ugo Lapointe (B.Sc.), Coalition Pour que le Québec ait meilleure mine! Sylvain Archambault (M.Sc.),

Plus en détail

DECRET N 97-740 relatif aux titres miniers d exploration, d exploitation et transport d hydrocarbures Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Vu

DECRET N 97-740 relatif aux titres miniers d exploration, d exploitation et transport d hydrocarbures Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Vu DECRET N 97-740 relatif aux titres miniers d exploration, d exploitation et transport d hydrocarbures Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Vu la Constitution du 18 Septembre 1992, Vu la loi constitutionnelle

Plus en détail

Consultation sur le projet de Plan de développement durable du Québec

Consultation sur le projet de Plan de développement durable du Québec Consultation sur le projet de Plan de développement durable du Québec Mémoire présenté par le Consortium pour le développement durable de la forêt gaspésienne lors de la consultation publique tenue le

Plus en détail

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance 1 ère partie : La baisse du prix du pétrole Nous avons fréquemment souligné sur ce blog (encore dernièrement le 29 septembre 2014) l

Plus en détail

Document archivé L'information archivée sur le Web est disponible à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de dossiers seulement.

Document archivé L'information archivée sur le Web est disponible à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de dossiers seulement. Document archivé L'information archivée sur le Web est disponible à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de dossiers seulement. Elle n a été ni modifiée ni mise à jour depuis sa date d archivage.

Plus en détail

LA VALEUR DE LA FORÊT: INDICATIONS FOURNIES PAR L IPV

LA VALEUR DE LA FORÊT: INDICATIONS FOURNIES PAR L IPV LA VALEUR DE LA FORÊT: INDICATIONS FOURNIES PAR L IPV PRÉSENTATION LORS D UN ATELIER DE L ORDRE DES INGÉNIEURS FORESTIERS DU QUÉBEC QUÉBEC LE 20 MARS 2013 HARVEY L. MEAD harveymead.org La forêt, pour construire

Plus en détail

De déficits record à un renouveau concurrentiel

De déficits record à un renouveau concurrentiel De déficits record à un renouveau concurrentiel UN PROJET DE RECHERCHE DE L ICPA Pour repositionner le secteur des aliments transformés Sommaire du programme et du partenariat Mai 2013 L INSTITUT CANADIEN

Plus en détail

MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMUNAUTÉ MÉTROPOLITAINE DE MONTRÉAL. Consultation publique sur le projet d Oléoduc Énergie Est

MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMUNAUTÉ MÉTROPOLITAINE DE MONTRÉAL. Consultation publique sur le projet d Oléoduc Énergie Est MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMUNAUTÉ MÉTROPOLITAINE DE MONTRÉAL Consultation publique sur le projet d Oléoduc Énergie Est OCTOBRE 2015 L Association des firmes de génie-conseil Québec (AFG) L Association des

Plus en détail

Le 22 avril 2013 LE RAPPORT D AMOURS EN BREF SUIVEZ RETRAITESAI SUR. Numéro 13-06. La rente longévité SOMMAIRE

Le 22 avril 2013 LE RAPPORT D AMOURS EN BREF SUIVEZ RETRAITESAI SUR. Numéro 13-06. La rente longévité SOMMAIRE SOMMAIRE La rente longévité Loi RCR : - La fin des mesures de financement particulières dans les régimes du secteur public Une capitalisation renforcée - Une solvabilité allégée - Les valeurs de transfert

Plus en détail

Merci de me donner l occasion de participer à cette prestigieuse conférence.

Merci de me donner l occasion de participer à cette prestigieuse conférence. Merci de me donner l occasion de participer à cette prestigieuse conférence. Nul doute que le Nord du Canada vit actuellement une période captivante. Comme le soulignent les organisateurs, un intérêt croissant

Plus en détail

Quelle est la Mobilité du Futur? January 2012 Nicolas Meilhan Consultant Principal, Frost & Sullivan

Quelle est la Mobilité du Futur? January 2012 Nicolas Meilhan Consultant Principal, Frost & Sullivan Quelle est la Mobilité du Futur? January 2012 Nicolas Meilhan Consultant Principal, Frost & Sullivan Avril 2014 7 défis majeurs sont à prendre en compte pour concevoir la mobilité de demain les émissions

Plus en détail

Loi de Modernisation de l Economie du 4 août 2008 (dite Loi «LME») Applicable au 1er janvier 2009.

Loi de Modernisation de l Economie du 4 août 2008 (dite Loi «LME») Applicable au 1er janvier 2009. Loi de Modernisation de l Economie du 4 août 2008 (dite Loi «LME») Applicable au 1er janvier 2009. 1 Remarques introductives (1) La Loi LME, une loi sur les délais de paiement Concernant les délais interentreprises

Plus en détail

Rapport de réunion Richmond 10 juin 2002

Rapport de réunion Richmond 10 juin 2002 1. Sommaire statistique Rapport de réunion Richmond 10 juin 2002 1.1 Vue d ensemble Nombre de groupes Participants par catégorie 34 Producteurs 4 5 Transformateurs 1 Distributeur Nombre de participants

Plus en détail

Un approvisionnement en gaz naturel diversifié et à prix compétitif favorise l'économie du Québec et de ses régions

Un approvisionnement en gaz naturel diversifié et à prix compétitif favorise l'économie du Québec et de ses régions Un approvisionnement en gaz naturel diversifié et à prix compétitif favorise l'économie du Québec et de ses régions CTE 001M C.P. P.L. 37 Gaz naturel dans le schiste Mémoire présenté à la Commission des

Plus en détail

Diagramme sur l écoulement d énergie au Canada 2012. Statistique Canada (2014)

Diagramme sur l écoulement d énergie au Canada 2012. Statistique Canada (2014) 2 Diagramme sur l écoulement d énergie au Canada 2012 Statistique Canada (2014) 3 Québec 2012 4 État de l énergie au Québec 2015 RÉTROSPECTIVE DE L ANNÉE 2014 LE SYSTÈME ÉNERGÉTIQUE DU QUÉBEC SOURCES D

Plus en détail

Collaborer à distance grâce aux TIC Des partenariats t novateurs pour promouvoir la santé dans les écoles

Collaborer à distance grâce aux TIC Des partenariats t novateurs pour promouvoir la santé dans les écoles Collaborer à distance grâce aux TIC Des partenariats t novateurs pour promouvoir la santé dans les écoles Julia Gaudreault-Perron, chargée de projet Le CEFRIO Centre facilitant la recherche et l innovation

Plus en détail

LA HAUSSE DES COURS PETROLIERS : UNE MENACE POUR LA REPRISE

LA HAUSSE DES COURS PETROLIERS : UNE MENACE POUR LA REPRISE LA HAUSSE DES COURS PETROLIERS : UNE MENACE POUR LA REPRISE ECONOMIQUE? 30 Min INSIDE 6 Avril 2011 Plan de la présentation 1) L évolution des cours: faits stylisés et explications 2) Impact économiques

Plus en détail

Belgique et Protocole de Kyoto : état des lieux et perspectives

Belgique et Protocole de Kyoto : état des lieux et perspectives Belgique et Protocole de Kyoto : état des lieux et perspectives Février 2008 0. Préambule...2 1. Kyoto : où en est-on aujourd hui en Belgique?...3 2. La Belgique en bonne voie pour remplir ses engagements?...5

Plus en détail

RÉUSSITE TECHNOLOGIQUE ENVIRONNEMENTALE QUÉBÉCOISE QUI RAYONNE DANS LE MONDE

RÉUSSITE TECHNOLOGIQUE ENVIRONNEMENTALE QUÉBÉCOISE QUI RAYONNE DANS LE MONDE RÉUSSITE TECHNOLOGIQUE ENVIRONNEMENTALE QUÉBÉCOISE QUI RAYONNE DANS LE MONDE André Héroux, président-directeur général DÉJÀ PRÉSENTE AU CANADA, DANS LE NORD-EST DES ÉTATS-UNIS, EN ANGLETERRE ET EN FRANCE,

Plus en détail

Assurer une plus grande protection du public par une industrie compétente, saine et durable

Assurer une plus grande protection du public par une industrie compétente, saine et durable Assurer une plus grande protection du public par une industrie compétente, saine et durable Mémoire présenté au Ministère des Finances du Québec Dans le cadre de la consultation sur le Rapport sur l application

Plus en détail

PROFIL DE LA PROVINCE

PROFIL DE LA PROVINCE PROFIL DE LA PROVINCE Économie de l Ontario en 2013 Produit intérieur brut (PIB) : 695,7 milliards de dollars PIB par habitant : 51 300 $ Population : 13,6 millions d habitants Exportations et importations

Plus en détail

Politique en matière d investissement responsable

Politique en matière d investissement responsable Politique en matière d investissement responsable Le 12 février 2009 1. Notre mandat... 1 2. Nos principes... 1 3. Stratégie de placement...2 4. Engagement des actionnaires...3 5. Processus d engagement...4

Plus en détail

Présentation du «Guide de planification stratégique»

Présentation du «Guide de planification stratégique» Commission de développement économique des Premières Nations du Québec et du Labrador Présentation du «Guide de planification stratégique» Préparé par Raymond Chabot Grant Thornton Août 2011 Mise en contexte

Plus en détail

CONFERENCE INTERNATIONALE LE PARTENARIAT STRATEGIQUE ENTRE LE MAROC ET LA FEDERATION DE RUSSIE

CONFERENCE INTERNATIONALE LE PARTENARIAT STRATEGIQUE ENTRE LE MAROC ET LA FEDERATION DE RUSSIE CONFERENCE INTERNATIONALE LE PARTENARIAT STRATEGIQUE ENTRE LE MAROC ET LA FEDERATION DE RUSSIE RABAT, 18 OCTOBRE 2012 Les relations entre le Maroc et la Russie sont anciennes. Toutefois, elles n ont connu

Plus en détail

Respecter ses engagements. budget. Forger une économie productive et durable. le 23 février 2005

Respecter ses engagements. budget. Forger une économie productive et durable. le 23 février 2005 Respecter ses engagements Le budget de 2005 Forger une économie productive et durable le 23 février 2005 Les résultats économiques et financiers remarquables du Canada Depuis l élimination du déficit en

Plus en détail

L émergence d une culture en maîtrise de l énergie au Québec : un équilibre offre demande?

L émergence d une culture en maîtrise de l énergie au Québec : un équilibre offre demande? L émergence d une culture en maîtrise de l énergie au Québec : un équilibre offre demande? Présenté par Éric Le Couédic, ing., M.Sc.A. Directeur Démarches d accompagnement en efficacité énergétique Congrès

Plus en détail

Décision de radiodiffusion CRTC 2014-346

Décision de radiodiffusion CRTC 2014-346 Décision de radiodiffusion CRTC 2014-346 Version PDF Référence au processus : Demande de la Partie 1 affichée le 4 février 2014 Ottawa, le 27 juin 2014 Leclerc Communication inc. Québec (Québec) Demande

Plus en détail

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 23 OCTOBRE 2008

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 23 OCTOBRE 2008 MINISTERE DE L INTEGRATION AFRICAINE 01BPV 225 ABIDJAN 01 REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE UNION - DISCIPLINE TRAVAIL ------------------ ---------- COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 23 OCTOBRE 2008

Plus en détail

UN SYSTÈME DE SÉCURITÉ DES PIPELINES CLASSE MONDIALE EMPLOIS, CROISSANCE ET PROSPÉRITÉ À LONG TERME

UN SYSTÈME DE SÉCURITÉ DES PIPELINES CLASSE MONDIALE EMPLOIS, CROISSANCE ET PROSPÉRITÉ À LONG TERME UN SYSTÈME DE SÉCURITÉ DES DE PIPELINES CLASSE MONDIALE EMPLOIS, CROISSANCE ET PROSPÉRITÉ À LONG TERME INTRODUCTION À l échelle du pays, les pipelines acheminent tous les jours, de façon sûre et fiable,

Plus en détail

COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS. Recommandation Finale. Comité Technique de Revue des Titres et conventions Miniers.

COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS. Recommandation Finale. Comité Technique de Revue des Titres et conventions Miniers. COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS Recommandation Finale du Comité Technique de Revue des Titres et conventions Miniers de la République de Guinée concernant le projet d'exploitation

Plus en détail

Des mots pour des maux

Des mots pour des maux Des mots pour des maux Le Plan Nord: Un plan pour qui? 1. Pourquoi s y intéresser? Qu est-ce que le Plan Nord? C est un projet économique qui a pour but d exploiter les mines, la forêt, l énergie et les

Plus en détail

Proposition en vue de la préparation du budget (2015)

Proposition en vue de la préparation du budget (2015) Proposition en vue de la préparation du budget (2015) Préparé pour : le Comité permanent des finances de la Chambre des communes Préparé par : La Canadian Independent Petroleum Marketers Association Sommaire

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF À L'UTILISATION DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION

RÈGLEMENT RELATIF À L'UTILISATION DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION RÈGLEMENT RELATIF À L'UTILISATION DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION Adopté par le Conseil le 7 février 2006 En vigueur le 7 février 2006 Abrogé par le Conseil et entré en vigueur le 24 avril 2012 Règlement

Plus en détail

Commentaires de la FQM Cible de réduction d émissions de gaz à effet de serre du Québec pour 2030

Commentaires de la FQM Cible de réduction d émissions de gaz à effet de serre du Québec pour 2030 Commentaires de la FQM Cible de réduction d émissions de gaz à effet de serre du Québec pour 2030 22 octobre 2015 (Date) LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DES MUNICIPALITÉS Fondée en 1944, la Fédération québécoise

Plus en détail

ECO434, Ecole polytechnique, 2e année PC 4 Approche Intertemporelle du Compte Courant

ECO434, Ecole polytechnique, 2e année PC 4 Approche Intertemporelle du Compte Courant ECO434, Ecole polytechnique, e année PC 4 Approche Intertemporelle du Compte Courant Exercice : Choix intertemporel et Taux de Change Réel (TCR) On considère une petite économie ouverte dans laquelle deux

Plus en détail

D r Thomas Chaize Analyse Stratégie Ressources www.dani2989.com. Capitalisation totale des mines d'argent Lettre n 3-20 12 Décembre 2004

D r Thomas Chaize Analyse Stratégie Ressources www.dani2989.com. Capitalisation totale des mines d'argent Lettre n 3-20 12 Décembre 2004 Analyse Stratégie Ressources Capitalisation totale des mines d'argent Lettre n 3-20 12 Décembre 2004 Dr Thomas Chaize Site : Courriel & Mailing gratuit : http:///mailing%20list/mailinglistfr.htm L objectif

Plus en détail

Examen des pratiques de gestion du risque d atteinte à la réputation Principes, observations et prochaines étapes

Examen des pratiques de gestion du risque d atteinte à la réputation Principes, observations et prochaines étapes Examen des pratiques de gestion du risque Principes, observations et prochaines étapes Contexte Le présent document n est pas une ligne directrice. Il a pour objet de communiquer les principes de base

Plus en détail

La dette du Québec et le budget 2015-2016.

La dette du Québec et le budget 2015-2016. Louis GILL Économiste, retraité de l UQÀM (2015) La dette du Québec et le budget 2015-2016. Un document produit en version numérique par Jean-Marie Tremblay, bénévole, Professeur associé, Université du

Plus en détail

L ENERGIE Quebec. Édition 2002

L ENERGIE Quebec. Édition 2002 Édition 2002 au L ENERGIE Quebec Édition 2002 au L ENERGIE Quebec Édition 2002 Cette publication a été préparée par la Direction des politiques et des technologies de l énergie, Secteur de l énergie et

Plus en détail

Portrait de l établissement et du retrait de l agriculture au Québec

Portrait de l établissement et du retrait de l agriculture au Québec Portrait de l établissement et du retrait de l agriculture au Québec Section Revenu à la retraite et fiscalité Avril 2004 Note : Le présent document est tiré du Portrait de l établissement et du retrait

Plus en détail

Note de présentation du projet de loi n 33-13 relative aux mines

Note de présentation du projet de loi n 33-13 relative aux mines Note de présentation du projet de loi n 33-13 relative aux mines La législation minière actuellement en vigueur au Maroc est consacrée par le dahir du 9 rejeb 1370 (16 avril 1951) portant règlement minier.

Plus en détail

RÉSUMÉ La présente politique définit les caractéristiques de la politique de capitalisation du Fonds d assurance automobile du Québec (le Fonds).

RÉSUMÉ La présente politique définit les caractéristiques de la politique de capitalisation du Fonds d assurance automobile du Québec (le Fonds). Politique de capitalisation du Fonds d assurance automobile du Québec 08.01.0 Page 1 de 8 DATE DE MISE À JOUR 2015-07-15 RÉSUMÉ La présente politique définit les caractéristiques de la politique de capitalisation

Plus en détail

LA SURDITÉ PROFESSIONNELLE À LAVAL

LA SURDITÉ PROFESSIONNELLE À LAVAL LA SURDITÉ PROFESSIONNELLE À LAVAL Novembre 2006 Collecte, analyse des données et rédaction Nicaise Dovonou, agent de recherche en santé au travail, Direction de santé publique, Agence de la santé et des

Plus en détail

Comptabilisation du coût des travaux de reconstruction des ponts municipaux dont la gestion est assumée par le gouvernement du Québec

Comptabilisation du coût des travaux de reconstruction des ponts municipaux dont la gestion est assumée par le gouvernement du Québec Document d information Direction générale des finances municipales Février 2009 Comptabilisation du coût des travaux de reconstruction des ponts municipaux dont la gestion est assumée par le gouvernement

Plus en détail

Commission sur les enjeux énergétiques du Québec

Commission sur les enjeux énergétiques du Québec Commission sur les enjeux énergétiques du Québec Stratégie énergétique : vers des solutions à la hauteur des ambitions du Québec Mémoire présenté par la Fondation David Suzuki 1 INTRODUCTION Le présent

Plus en détail

Établissement de normes de déclaration obligatoire pour le secteur extractif Document de consultation : Printemps 2014

Établissement de normes de déclaration obligatoire pour le secteur extractif Document de consultation : Printemps 2014 Établissement de normes de déclaration obligatoire pour le secteur extractif Document de consultation : Printemps 2014 Enjeu Le gouvernement du Canada s est engagé à établir des normes de déclaration obligatoire

Plus en détail

Politique de capitalisation du Fonds d assurance automobile du Québec DATE DE MISE À JOUR 2015-03-19

Politique de capitalisation du Fonds d assurance automobile du Québec DATE DE MISE À JOUR 2015-03-19 Page 1 de 12 Politique de capitalisation du Fonds d assurance automobile du Québec DATE DE MISE À JOUR 2015-03-19 RÉSUMÉ La présente politique définit les caractéristiques de la politique de capitalisation

Plus en détail

1. Contexte du crédit inter-entreprises. 2. L impact des délais de paiement sur la trésorerie. 1. Le paysage du financement court-terme

1. Contexte du crédit inter-entreprises. 2. L impact des délais de paiement sur la trésorerie. 1. Le paysage du financement court-terme SOMMAIRE Comment les fournisseurs sont-ils devenus les banques de leurs clients? 1. Contexte du crédit inter-entreprises 2. L impact des délais de paiement sur la trésorerie 3. Diriger sa trésorerie sur

Plus en détail

Proposition de résolution pour un moratoire sur l importation de gaz de schiste par les SIG

Proposition de résolution pour un moratoire sur l importation de gaz de schiste par les SIG Secrétariat du Grand Conseil R 796 Proposition présentée par les députés : M mes et MM. Roger Deneys, Jean-Charles Rielle, Christian Frey, Thomas Wenger, Lydia Schneider Hausser, Cyril Mizrahi, Marc Falquet,

Plus en détail

MÉMOIRE SUR L EXPLORATION ET L EXPLOITATION DES GAZ DE SCHISTE

MÉMOIRE SUR L EXPLORATION ET L EXPLOITATION DES GAZ DE SCHISTE 273 P NP X DM85 Développement durable de l industrie des gaz de schiste au Québec MÉMOIRE SUR L EXPLORATION ET L EXPLOITATION DES GAZ DE SCHISTE DÉPOSÉ DANS LE CADRE DES AUDIENCES PUBLIQUES SUR L ENVIRONNEMENT

Plus en détail

Forum sur les hydrocarbures de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine

Forum sur les hydrocarbures de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine Forum sur les hydrocarbures de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine Rencontre du 24 mai 2012 Compte rendu provisoire Rédigé par la Chaire de recherche et d intervention en Écoconseil Table des matières

Plus en détail