RAPPORT D AUDIT SERVICE RESTAURATION MUNICIPALE VILLE DE CUGES LES PINS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT D AUDIT SERVICE RESTAURATION MUNICIPALE VILLE DE CUGES LES PINS"

Transcription

1 1 RAPPORT D AUDIT SERVICE RESTAURATION MUNICIPALE VILLE DE CUGES LES PINS Présentation le 05/02/2015

2 2 Table des matières 1-PREAMBULE PRESENTATION DES INSTALLATIONS Points d amélioration Potentialité du site CONSTAT SUR LE FONCTIONNEMENT ACTUEL En matière d hygiène et de suivi qualité Cuisine centrale Sur les offices En matière de prestation Pour les enfants Pour le portage à domicile En matière d organisation Sur la cuisine centrale Sur les offices A PROPOS DE LA LIAISON CHAUDE Sur les délais et maintiens en température Sur le plan qualitatif Sur le plan organisationnel Préconisations APPROCHE ECONOMIQUE Cout actuel de la restauration Matières premières Cout du personnel Frais d exploitation Récapitulatif Cout optimisé fonctionnement actuel Matières premières Cout du personnel Frais d exploitation Récapitulatif Optimisation du service Répartition des missions Principes économiques Calcul des couts SYNTHESE ECONOMIQUE LA SUITE PLANNING... 16

3 3 1-PREAMBULE La Ville de CUGES les Pins a mandaté le cabinet Poivre et Sel Conseils (PSC) afin de réaliser un audit du service de restauration municipal. Cet audit a pour objectif de : - S assurer de la bonne application des règles d hygiène - Porter un regard sur les menus proposés aux enfants et aux personnes âgées - Apporter une vision objective et professionnelle sur l organisation du travail et des effectifs de la cuisine centrale et des offices - Chiffrer des économies potentielles sur le cout du service restauration Une visite sur site s est déroulée le 22/01/2015. Une réunion de présentation animée par Me Sandra ZININI et en présence de Me COOL a eu lieu en mairie ce même jour. Des éléments comptables ont été transmis le 30/01/2015 En premier lieu, je tiens à remercier Me COOL et son équipe pour leur accueil. Toute l équipe a fait preuve d une totale ouverture d esprit et la journée passée sur site s est déroulée dans un climat de dialogue constructif entre tous. 2-PRESENTATION DES INSTALLATIONS La cuisine centrale a été mise en fonctionnement en septembre 2013 Le fonctionnement actuel est organisé sur le principe de la liaison chaude pour l ensemble des populations servies (scolaire, centre de loisir et portage à domicile) Les locaux sont largement dimensionnés, offrant une lumière directe qui les rend clairs et générant des conditions de travail très agréables pour les personnels. La qualité de la construction et des aménagements n appelle pas de remarques particulières Les circuits des marchandises et des personnels correspondent en tout point à la réglementation. Les locaux sont organisés de la manière suivante : - Entrée des marchandises - Stockages neutres et froids - Légumerie Déboitage - Préparations froides - Préparations chaudes - Conditionnement - Stockage produit finis - Expédition - Retour chariots Plonge batterie 2.1 Points d amélioration La zone d entrée des marchandises n est pas pourvue de balance, le contrôle des poids en livraison ne peut donc être réalisé de manière systématique. Les lavabos positionnés dans les vestiaires sont équipés de mitigeurs classiques ; les toilettes sont une source importante d éventuelles contaminations et ce sont les seuls lavabos qui ne sont pas équipés correctement. 2.2 Potentialité du site Le nombre de repas nécessaires aux besoins de la Collectivité est environ de 500 par jour.

4 4 La prestation est composée d un repas unique sans choix avec quelques aménagements ponctuels pour les portages à domicile. Comme indiqué plus haut les espaces de chacune des zones de stockage et de production sont largement dimensionnés Les 2 Chambres froides positives ont une capacité de 15 m3 environ, la chambre froide négative n est utilisée qu à 50% de sa capacité et le SAS de décongélation d environ 15m3 est totalement vide. Une bonne utilisation de produits frais génèrera une capacité de stockage suffisante pour une production de 1500 à 2000 repas /jour. La légumerie, la préparation froide et la zone de cuisson sont en surface largement dimensionnées Une augmentation de la capacité de cuisson par le remplacement de fours de format GN 1/1 par des formats GN2/1 permettra de porter la production à près de 2000 couverts par jour. Une seule pièce pourrait s avérer limitée en terme de surface pour accepter en l état une telle augmentation de production ; il s agit du stockage aval avant expédition sur site. De légers aménagements sont possibles en matière de surface et/ou en matière d organisation permettent de palier à cette contrainte. Pour l ensemble de ces raisons il sera raisonnable de caler nos futurs raisonnements en matière financière sur une capacité de production de 1500 repas/jour tout en sachant que les réelles capacités de l outil peuvent atteindre A ce titre, il sera nécessaire de vérifier la capacité autorisée par les services vétérinaires lors de l attribution de l agrément de la cuisine centrale Au cas où la capacité serait limitée, un dossier d instruction complémentaire pourrait être élaboré. 3- CONSTAT SUR LE FONCTIONNEMENT ACTUEL 3.1 En matière d hygiène et de suivi qualité Cuisine centrale De manière globale, l ensemble des procédures d hygiène sont parfaitement respectées et notamment : - Le contrôle des livraisons, les relevés de température des produits livrés - Le contrôle des températures de stockage par l enregistrement des températures via la centralisation des relevés. Au delà de cet enregistrement automatique, les personnels sont particulièrement sensibilisés et procèdent à un contrôle visuel permanent - Le contrôle des dates de péremption des produits par un contrôle visuel hebdomadaire et un isolement des produits à date courte pour une utilisation rapide - Les contrôles de refroidissement par un enregistrement papier suivi - Les contrôles de température en fin de cuisson, les contrôles de départ des produits afin de respecter au mieux la liaison chaude, même si le procédé de liaison chaude pourrait être analysé (cf. ci après) - Les plannings de nettoyage sont suivis et à jour - Les règles d hygiène des personnels sont suivies Port des vêtements appropriés Port de la coiffe - Lavage des mains fréquents - Les installations sont d une propreté qui n appelle aucune remarque - La conservation des plats témoins est respectée - La conservation des étiquettes des produits utilisés est réalisée et suivi pour une bonne traçabilité en cas de toxi-infections. Deux suggestions ont été faites aux équipes : - Besoin d une balance à la réception des marchandises pour un contrôle quantitatif. - Conserver les plats témoins en 2 exemplaires afin de conserver systématiquement un échantillon pour les services officiels si besoin ; cela permet de faire réaliser une analyse sur un produit suspect sans qu il y ait de symptômes déclarés Sur les offices

5 5 De la même manière le constat fait sur les offices n appelle pas de remarque particulière. Le personnel d office connaît les règles d hygiène et les applique. Le lavage des mains est fréquent Les prises de température sont effectuées Les plats témoins sont conservés Les produits ne restent pas en attente à l air libre Les locaux sont propres 3.2 En matière de prestation Les menus sont construits par Me COOL et validés par une diététicienne dépendant d un fournisseur Pour les enfants Les menus du mois de janvier 2015 font l objet de cette analyse. Le mois de janvier comporte 20 jours de repas : 16 jours scolaires et 4 mercredis Les repas sont constitués de 5 éléments pour 14 d entre eux - Entrée - Plat protidique - Accompagnement légumes ou féculent - Fromage - Dessert 6 repas sont à 4 composantes. L équilibre alimentaire est respecté. Une suggestion est apportée sur l apport calcique fournit par les repas. Tous les fromages sont pré-emballés et la plupart d entre eux sont des produits laitiers qui n apportent pas les apports calciques suffisants soit 150mg de calcium par portion (portion de 16 à 30 grammes beaucoup de fromage sont constitués de crème de fromage n apportant que peu de calcium). Il serait pertinent de servir deux fois par semaine un fromage AOC à la coupe Sur les 20 plats principaux du mois de janvier, 11 sont fabriqués à partir de produits frais et 9 à partir de produits surgelés. En fonction des contraintes règlementaires (viandes hachées, poissons) cette répartition est très satisfaisante en matière de qualité initiale des produits. Les grammages constatés répondent aux besoins des enfants (sauf pour le fromage cf. ci dessus) Pour le portage à domicile Le constat est le même, il est à noter quelques aménagements de menus pour une bonne adéquation des repas par rapport aux bénéficiaires du service. 3.3 En matière d organisation Sur la cuisine centrale Les effectifs de la cuisine centrale sont les suivants : - 1 responsable de site (PT) - 2 Cuisiniers (PT) - 3 agents à la production froide (PT) - 1 agent à la réception des marchandises et à l entretien des lieux de stockage et du linge (PT) - 1 employé (CAE) (PT) - 1 employé à 3,5 heures/jour depuis le 12/01/2015 (0,5ETP) - 1 employé à 12 heures / semaine pour l entretien (0,35 ETP) Cet effectif est composé de 3 agents en CDD (dont les 2 cuisiniers)

6 6 L effectif total de la cuisine centrale est de 8,85 ETP L organisation du travail est basée sur une rotation des agents afin qu ils soient tous polyvalents en maintenant un référent permanent pour la production des repas chauds. Il est à noter que les personnels qui assurent le transport des repas ne sont pas inclus dans cet effectif. Le nombre moyen de repas fabriqués lors des jours scolaires est de l ordre de 470 Le nombre moyen de repas fabriqués les mercredis et lors des vacances scolaires est de 190 La productivité sur les jours scolaires est de 53 repas par ETP, la productivité sur les mercredis est de 21 repas par ETP Constats Les personnels sont présents 5 jours sur 5 pour une prestation du mercredi qui est fortement réduite. Les ratios de productivité sont très faibles. Ceux constatés dans la profession et notamment par les spécialistes de la restauration scolaire s établissent aux alentours de 100 repas par ETP. Cela signifie un effectif de 5 ETP pour le fonctionnement de la cuisine centrale. Le fonctionnement en liaison chaude oblige la fabrication des repas sur une période de 3 heures comprises entre 7 h30 et 10h30 Prenant en compte le mode de liaison chaude existant qui ne permet pas d étaler la production des repas sur toute la journée ainsi que les surfaces à entretenir, l effectif serait porté à 6 ETP les jours scolaires et 3 ETP les mercredis Sur les offices Ecole maternelle Le nombre de repas servis à l école maternelle est de l ordre de 160 les lundis, mardis, jeudis et vendredis. Le mercredi et pendant les vacances scolaires, ce restaurant accueille les centres de loisirs et sert environ 60 enfants de classes maternelles et 90 enfants de classes élémentaires. Le repas est distribué suivant le principe du service à table En période scolaire 5 ATSEM assurent la surveillance des enfants dans la salle à manger et les aident à prendre leur repas Les taches à réaliser par le personnel de restauration consistent à : - réceptionner les repas - dresser les entrées, fromages, desserts - assurer la mise de table - servir les repas - débarrasser les tables - nettoyer la vaisselle - nettoyer la salle à manger - nettoyer l office L effectif de personnel est réparti comme suit : - 2 personnes à plein temps de 7h45 à 15h30 soit 7 h de travail / personne - 1 personne de 12h15 à 15h15 soit 3h Le total d heures est de 17 h par jour sur 250 jours Les plats chauds sont livrés à 11h30 afin que les ATSEM déjeunent avant le service, le service des enfants est à 12h10, les plats chauds restent donc environ 40 au chaud en attente du service Constats et suggestions L emploi de personnel à plein temps sur un office de distribution de repas n est pas adapté car il n y a pas grand chose à faire le matin, les préparations froides n arrivent que vers 10h et leur conditionnement pour le service est très rapide (environ 15 ) Les emplois à temps partiel sont à privilégier La bonne mise en place pour cet office est de 3 emplois à 4,5 heures par jour, 5 jours sur 7 soit 13,5 heures / jour

7 Ecole Molina Ce restaurant fonctionne 4 jours par semaine Il sert les enfants de classes élémentaires des écoles Chouquet et Molina Le mode de service est le self service Les hors d œuvres, fromages et desserts sont servis soit en barquettes (constats lors de ma visite) soit sur assiette (dixit la responsable du site) 290 enfants sont servis chaque jour La prestation n offre pas de choix sauf lorsqu il y a des produits nécessitant une consommation rapide La grande proximité de la cuisine centrale facilite la réactivité nécessaire. Les enfants assurent eux mêmes le débarrassage de leur plateau L équipe de personnel est constituée de : - 3 employés à plein temps, soit 7h/ jour - 1 personne de 11h à 15h15 soit 3 heures/jour Le total d heures est donc de 24 h / jour sur 140 jours Constats et suggestions La remarque est la même que pour l école maternelle, les emplois à temps plein ne sont pas adaptés. La bonne mise en place de personnel est de 5 personnes à 4,5 heures / jour en contrat intermittent (35 semaines de travail + 5semaines de CP), soit 22,5 heures/ jour. Restaurant Ecole maternelle CUGES les Pins

8 8 4- A PROPOS DE LA LIAISON CHAUDE Il est communément admis que le principe de la liaison chaude génère une meilleure qualité que la liaison froide et notamment sur le plan organoleptique Cette affirmation est tout à fait vraie lorsque les plats sont consommés sur place aussitôt la fabrication Dans le cadre de la restauration de la ville de CUGES les Pins et à partir des constats faits sur site lors de ma visite du 22 janvier, les constats suivants sont à prendre en compte. 4.1 Sur les délais et maintiens en température Les préparations froides doivent être livrées sur site à 10 h et doivent donc être terminées vers 9h30 9h45. Les préparations chaudes sont livrées auprès des bénéficiaires du portage à partir de 10h40 et doivent donc être terminées au plus tard à cette heure. Les plats chauds sont servis pour les enfants à 12h 10 pour la maternelle et jusqu à 13h20 à Molina. Certains plats chauds doivent donc rester à une température supérieure à 63 C pendant 2h 40 Les prises de température sont faites très fréquemment par les équipes qui sont très attentives à cette obligation, néanmoins le maintien en température supérieure à 63 C est très difficile ; exemple : le 22/01 le plat chaud est une escalope de volaille, la température de départ de la cuisine centrale est de 85,6 C, à l arrivée sur l école la température est de 68 C, au service des ATSEM la température est de 63,8 C et lorsque les enfants sont servis la température n est plus que de 56 C. En l espace d une heure, ce sont presque 30 C qui ont été perdus La mesure n a pas été faite sur les portages, un contrôle de température à réception chez la personne âgée montrerait de façon certaine que le plat est à une température très largement inférieure à 63 C. Ceci est d autant plus important sur cette population car nous ne connaissons pas ensuite le temps écoulé entre la livraison du repas et sa consommation. Les contraintes de service et de livraison montre qu il est très difficile de maintenir la température règlementaire de 63 minimum. Cet état n est pas due à des manquements des personnels qui sont très attentionnés à ce point, cela est du au principe même de la liaison chaude. 4.2 Sur le plan qualitatif Le maintien en température sur une durée assez longue a une tendance à prolonger la cuisson et à rendre le produit plus sec ou plus collant en fonction de sa nature. Ce maintien au chaud génère une dégradation sur le plan organoleptique et annihile la plus value que peut représenter le principe de la liaison chaude. 4.3 Sur le plan organisationnel La liaison chaude oblige une fabrication matinale pour les plats froids (départ à 10h) et nécessite plus de personnel sur une période courte Les plats chauds doivent être terminés à 10h45.L envoi des plateaux repas à domicile s effectue en 4 vagues successives de 6 à 8 plateaux. Les personnels sont mobilisés pendant 45 afin de faire face à l envoi des plateaux La liaison chaude mobilise les personnels sur environ 3 heures de production (7h30-10h30). Le reste du temps est consacré à du nettoyage. En matière de livraison, vous disposez actuellement de 2 véhicules afin d assurer le portage des repas à domicile dans un laps de temps court juste avant le moment du repas. 2 véhicules signifient 2 chauffeurs. 4.4 Préconisations Il y a vraiment lieu de s interroger sur le principe de la liaison chaude sur la ville de CUGES les Pins.

9 9 Les constats faits plus haut montrent : - qu il n est pas possible de garantir le maintien en température > 63 C - que le principe de liaison chaude nécessite des organisations contraignantes en terme d emplois du temps - que la durée de maintien en température dégrade le produit - que la livraison nécessite 2 véhicules - que si nous voulons commercialiser la cuisine centrale, ce principe ne pourra être retenu. - Dans les échanges que j ai eus avec Me COOL, il apparaît que en passant en revue le menu du mois de janvier 2015 ; sur les 20 plats chauds proposés 6 plats offriraient une meilleure qualité en liaison froide (Nage de saumon, colin pané, escalope de volaille, pates carbonara, filet de hocki, croquettes de poisson). 1 plat aurait en l état un moins bon rendu en liaison froide (omelette). Les 13 autres présenteraient la même qualité en liaison froide comme en liaison chaude. La liaison froide génèrerait quelques obligations et contraintes : - Acquisition de fours de remise en température pour les offices (budget de 18K ) - Achat d une cellule de refroidissement de plus grosse capacité (budget de 12K ) - Achat de thermo-scelleuses (budget 15K ) - Rafraichissement de la zone stockage aval - Communication auprès des familles - Communication auprès des personnes âgées qui bénéficient du portage Certaines collectivités offrent un micro onde aux bénéficiaires du service - Formation des personnels aux cuissons en liaison froide. La liaison froide génère aussi bon nombre d avantages : - Une restauration de qualité avec une utilisation de produits de qualité - Une amélioration sensible de la productivité (fabrication et livraison) - La possibilité de commercialiser l outil existant - L économie d un véhicule - Une répartition uniforme du travail sur la journée - Une réduction du risque sanitaire Suggestions Adapter le principe de la liaison froide 5 APPROCHE ECONOMIQUE Cette approche économique se décompose en 3 parties - une approche du cout actuel de la restauration - une approche du cout à atteindre en restant sur le fonctionnement actuel - une approche du cout de la restauration dans un environnement optimisé Dans tous les cas de figure la qualité de la prestation est totalement sacralisée, il n est pas question de générer des économies au détriment de la qualité des repas qui seront servis aux enfants et aux personnes âgées. Ces approches ne remettent pas en cause le cout matières premières qui apparaît maitrisé au regard de la prestation proposée. 5.1 Cout actuel de la restauration Matières premières Les dépenses alimentaires de 2014 s élèvent à TTC Le nombre de repas servis en 2014 est de Le cout MP au repas est de 1,66 TTC

10 Cout du personnel Les personnels de la cuisine centrale sont au nombre de 8,85 ETP Les personnels de l école maternelle sont au nombre de 2,5 ETP Les personnels de l école Molina sont au nombre de 3,5 ETP Les personnels de livraison sont 2 pour 1 ETP (à valider avec la collectivité) Soit un total de 15,85 ETP Le cout des personnels représentent ,57 soit en moyenne / agent ; ramené au couvert cela représente 6,17 TTC Frais d exploitation Les frais d exploitation supportés par la Collectivité s élèvent à ,62 TTC (extrait document comptable municipal) hors investissement soit 0,52 TTC/ repas IL est à noter que l outil étant neuf, les dépenses de maintenance et de renouvellement ne feront que croitre dans les années futures Récapitulatif Poste de dépenses Cout/ Repas Matières premières 1,66 Frais de personnel 6,17 Frais d exploitation 0,52 Cout du Repas 8, Cout optimisé fonctionnement actuel Matières premières Comme dit plus haut ce poste ne change pas Le cout MP au repas est de 1,6 TTC Cout du personnel Cuisine centrale La mise en place de personnel optimisée repose sur un effectif de 6 ETP. Sur la base des frais de personnels actuels (28961 /poste) le cout du personnel de la cuisine centrale s élèverait à soit 2,37 / repas. Dans l hypothèse où le transport des repas reste identique et que le principe de la liaison chaude est maintenu, le cout du transport pour 1 ETP est de soit 0,39 /repas Offices Les besoins en frais de personnel s évaluent de la manière suivante : - Sur l école maternelle, le besoin est de 3 personnes à 4,5 h/jour pendant 240 jours (5 jours /semaine pendant 50 semaines moins les jours fériés) soit 3240 heures - Sur l école Molina, le besoin est de 5 personnes à 4,5 h/jour pendant 140 jours (4 jours par semaine pendant 35 semaines scolaires) soit 3150 heures Le nombre total d heures de travail est donc de 6390 auxquelles il faut ajouter les congés payés (10%) soit un total d heures payées de 7029.

11 11 Actuellement le nombre d heures payées aux personnels de distribution est de (6 ETP X35 heures semaines X 52 semaines) Sur la base des couts réels ci dessus (28961 / salarié), le cout horaire est de 15,91. Le cout optimisé de la distribution est de ,39 soit 1,50 / repas Total personnel Les couts de personnel pourrait devenir - Fabrication : 2,37 - Livraison : 0,39 - Distribution : 1,50 - Total frais de personnel : 4, Frais d exploitation Ils restent les mêmes qu actuellement soit 0,52 TTC/repas Récapitulatif Poste de dépenses Matières premières Frais de personnel Frais d exploitation Cout du Repas Cout/ Repas 1,66 4,26 0,52 6,44

12 Optimisation du service Ce chapitre prend en compte le point 5.2 ci dessus dans ses optimisations en matière de distribution des repas Ce chapitre intègre un changement de mode de fabrication des repas en adoptant le mode liaison froide Tel qu indiqué plus haut, nous nous basons sur une fabrication de repas/ jour. Nous considérons 500 repas / jour pour la ville de CUGES et repas destinés à des clients extérieurs. Le nombre de repas pour la ville est de par an et le nombre de repas pour des clients extérieurs est fixé à par an et cela pour une fabrication globale annuelle de repas. La fourniture de repas pour des clients extérieurs se fait par la commercialisation sur le marché de la restauration collective. La ville, seule, ne pourra pas assurer cette commercialisation. Cette réflexion nous conduit vers une externalisation totale ou partielle du service restauration Répartition des missions Les points mentionnés ci après seraient de la responsabilité et à la charge du prestataire : - Mise en place d un responsable de site et du personnel de fabrication des repas extérieurs - Réalisation des achats pour l ensemble des fabrications - Supervision de la fabrication, du conditionnement et des livraisons des repas - Livraison des repas des clients extérieurs - Les nettoyages spéciaux de la cuisine (bacs à graisse, hottes, gaines d extraction, curage d égouts) - Encadrement de la distribution de la ville de CUGES - Mise en place d un programme d animations - Commercialisation de la cuisine centrale - Prise en charge des postes de dépenses d exploitation suivants : - produits d entretien et produits lessiviels de la cuisine centrale - produits consommables (masques, gants, charlottes, film, serviettes en papier) - téléphone, affranchissement et fournitures de bureau La ville de CUGES conserverait les postes de dépenses suivants : - Le personnel de fabrication des repas de la ville de CUGES (mutualisation de l ensemble de la fabrication) - Le personnel de service des sites - Le personnel assurant le transport des repas de CUGES - Le véhicule de livraison des repas de CUGES - L amortissement de la cuisine centrale - L entretien de la cuisine centrale (pièces et main d œuvre sauf faute du prestataire) - La fourniture et le renouvellement de la vaisselle pour la ville de CUGES - Les fluides (électricité et eau) Principes économiques Le prestataire extérieur met en place un responsable de site ; les repas pour CUGES représentent 1/3 du nombre total possible. Le prix du repas de CUGES intègrera 1/3 du cout du responsable. Le prestataire chiffrera les couts matières premières pour la ville de CUGES sur la base d un cahier des charges qualitatifs qui lui imposera un niveau de qualité de produits bruts. Le prestataire chiffrera les différents couts d exploitation qui seront imputés au prorata aux couts supportables par la ville de CUGES (les postes seront à définir par la ville de CUGES). Le prestataire a la possibilité d utiliser la cuisine centrale afin de servir des clients extérieurs, en contrepartie le prestataire versera une redevance d utilisation à la ville. Il existe un prix de marché des repas livrés, le prestataire ne pourra pas être hors marché au risque de ne pas développer la cuisine centrale.

13 13 C est la raison pour laquelle, il sera difficile d exiger une redevance supérieure à 0,50 TTC par repas extérieurs. Cela représente sur la base de repas extérieurs un montant annuel de Afin d inciter le prestataire à commercialiser la cuisine le plus vite possible, nous demanderons une redevance fixe non liée au nombre de repas extérieurs de l ordre de et une redevance proportionnelle de 0,25 par repas extérieur. L utilisation de la cuisine centrale à sa réelle capacité permettra des économies d échelle et notamment sur les postes suivants : les couts de maintenance seront sensiblement les mêmes les dépenses de fluides augmenteront peu le temps de nettoyage de la cuisine est le même quel que soit le nombre de repas fabriqués les couts de fabrication en terme humains en liaison froide, un seul véhicule est nécessaire pour la ville (y compris pour les portages) Calcul des couts Matières premières Il est raisonnable de conserver le même prix qu actuellement soit 1,66 TTC Cela est lié au fait que actuellement la cuisine réalise ses achats en profitant d opportunités d achat. Les opérateurs du marché achètent différemment en interdisant les opportunités afin de maitriser une qualité constante en ne laissant pas tous les chefs acheter à leur bon gré Frais de personnel Sur la Cuisine centrale L effectif nécessaire à la production de repas en liaison froide pour la seule ville de CUGES est 4,5 ETP. Tel que dit plus haut il y a lieu d imputer sur les repas 1/3 du cout du responsable du Titulaire soit 0,35 ETP Les repas livrés en liaison froide pour la ville de CUGES ne nécessite qu un ½ ETP pour le scolaire et le portage à domicile. Les personnels municipaux (4,5 + 0,5) représentent un cout de TTC soit 1,95 TTC 1/3 du responsable du prestataire représente 0,25 TTC Sur les offices Cf soit 1,50 TTC ; le personnel reste municipal mais optimisé en fonction des besoins réels Frais d exploitation Le prestataire aura en charge la gestion de l ensemble des repas, il sera donc préférable qu il assure les dépenses des charges et notamment : - Les frais téléphoniques - Les tenues du personnel (y compris ceux des employés municipaux) - Les produits d entretien et les produits lessiviels de la cuisine centrale et des écoles - Les sels adoucisseurs - Les barquettes de conditionnement des repas - Les analyses bactériologiques et les audits hygiène - Les serviettes en papier Soit 0,49 TTC / repas

14 14 La ville conserve : - Les amortissements* - La maintenance des installations - Le véhicule de livraison - Les fluides* - Le carburant du véhicule de livraison - Soit 0,06 TTC les postes indiqués par une étoile ne sont pas chiffrés dans les simulations 1 et 2, nous n en tenons pas compte pour un raisonnement possible à périmètre identique Récapitulatif des couts Poste de dépenses Cout/ Repas Matières premières 1,66 Frais de personnel 3,70 Frais d exploitation 0,55 Rémunération du prestataire 0,20 Cout du Repas TTC 6,11

15 15 6- SYNTHESE ECONOMIQUE Cette synthèse exclut les postes d amortissement et de dépenses de fluides sur la cuisine centrale Situation Actuelle Liaison Chaude Situation optimisée Liaison Chaude Service Délégué Liaison Froide Matières premières 1,66 1,66 1,66 Frais de personnel 6,17 4,26 3,70 Frais d exploitation 0,52 0,52 0,55 Rémunération titulaire du 0,20 Cout/ Couvert TTC 8,35 6,44 6,11 Nombre de repas Cout Annuel TTC Redevance d utilisation TTC Cout Net Ville (hors participation des familles) TTC Participation familles des Cout Net/ Net NB La participation des familles correspond au montant indiqué sur les éléments comptables de la ville pour la seule restauration scolaire, les montants indiqués sur le bordereau centre de loisirs et gouters n ont pas été pris en compte La redevance du Titulaire devra être estimée à seulement pour le premier exercice. L économie possible pour la Collectivités est de diminuée des investissements nécessaires pour le passage en liaison froide Ces investissements pourront être demandés au Titulaire.

16 16 7 LA SUITE PLANNING En fonction des décisions qui seront prises par la Collectivité et dans l hypothèse où la solution retenue consiste à déléguer le service restauration, vous trouverez coi dessous un planning de procédure pour la démarche 05 Février Présentation du rapport d audit 15 Février Décision de la ville pour la mise de la restauration sur le marché 28 Février Voter le principe en conseil municipal 02 Mars Valider Assistant à maitre d ouvrage pour accompagnement 17 Mars Rédaction des éléments de la consultation 24 Mars Corrections et/ou validation des éléments de la consultation 25 Mars Lancement de la consultation 18 Mai Remise des offres 26 Mai Remise du rapport d analyse des offres 26 Mai Choix des 3 meilleurs dossiers pour séance de négociation 05 Juin Séance de soutenance et de négociation 12 Juin Réponses complémentaires des 3 candidats 16 Juin Consolidation du rapport d analyse des offres 16 Juin Choix du titulaire par la CAO 30 Juin Validation de la décision en conseil municipal 10 Juillet Notification aux candidats 01 Septembre Prise d effet du contrat Vous remarquerez que ce planning est très serré et que nous ne pourrons souffrir d aucun retard pour Mener à bien cette consultation

17 17

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES FOURNITURE ET LIVRAISON DE REPAS EN LIAISON FROIDE DESTINES AU SERVICE DE LA RESTAURATION SCOLAIRE DE LA COMMUNE DE SEMBLANÇAY N MARCHE : CANT.2009 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Personne

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES DEPARTEMENT DE LA SAVOIE ----- Arrondissement de Chambéry ----- Commune de SAINT-ALBAN-LEYSSE MAIRIE DE SAINT-ALBAN-LEYSSE 120, avenue de la Mairie 73230 SAINT-ALBAN-LEYSSE Téléphone : 04 79 33 13 57 Télécopie

Plus en détail

Mairie de SAINT DIDIER SOUS RIVERIE 69440. Téléphone : 04 78 81 84 26 Télécopie : 04 78 81 87 57 MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES

Mairie de SAINT DIDIER SOUS RIVERIE 69440. Téléphone : 04 78 81 84 26 Télécopie : 04 78 81 87 57 MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Mairie de SAINT DIDIER SOUS RIVERIE 69440 Téléphone : 04 78 81 84 26 Télécopie : 04 78 81 87 57 MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Maître d ouvrage

Plus en détail

RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR

RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR OBJET Le restaurant scolaire est un service municipal dont le fonctionnement est assuré par des agents municipaux, sous la responsabilité du Maire. ACCES AU RESTAURANT

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES RESTAURATION MUNICIPALE

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES RESTAURATION MUNICIPALE DA/FF MARCHE PUBLIC DE SERVICES Objet : Achat de denrées alimentaires et confection de repas sur place MAIRIE DE LAMOTTE-BEUVRON 34 rue Durfort de Duras 41 600 Lamotte-Beuvron Pouvoir adjudicateur : Monsieur

Plus en détail

Commune de ST CLAUDE DE DIRAY

Commune de ST CLAUDE DE DIRAY Département du Loir et Cher Commune de ST CLAUDE DE DIRAY CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. Objet du marché Fourniture et livraison de repas complets cuisinés en liaison froide au restaurant

Plus en détail

SECURITE SANITAIRE ET RESTAURATION COLLECTIVE A CARACTERE SOCIAL

SECURITE SANITAIRE ET RESTAURATION COLLECTIVE A CARACTERE SOCIAL SECURITE SANITAIRE ET RESTAURATION COLLECTIVE A CARACTERE SOCIAL Références réglementaires : Règlement N 178/2002 établissant les principes généraux et les prescriptions générales de la législation alimentaire

Plus en détail

RAPPORT AUDIT HYGIENE AVXX-0XX-XXX

RAPPORT AUDIT HYGIENE AVXX-0XX-XXX Date: SITE: Heure: par: MENTION GLOBAL DE L'AUDIT: NOMBRE D'ECARTS CONSTATES: ECARTS CONSTATES: 1. RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION / DÉFINITION & CONTRÔLE DES RÈGLES D HYGIÈNE 1.1 Déclaration de l'établissement

Plus en détail

PRÉPARATION ET LIVRAISON DE REPAS EN LIAISON FROIDE POUR LE RESTAURANT SCOLAIRE

PRÉPARATION ET LIVRAISON DE REPAS EN LIAISON FROIDE POUR LE RESTAURANT SCOLAIRE COMMUNE DE BRETTEVILLE SUR ODON PROCÉDURE ADAPTÉE PRÉPARATION ET LIVRAISON DE REPAS EN LIAISON FROIDE POUR LE RESTAURANT SCOLAIRE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES C.C.T.P X:\CANTINE\CONSULTATION

Plus en détail

GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014. Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne

GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014. Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne LA RESTAURATION SCOLAIRE GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014 Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne LES OBJECTIFS Apporter aux enfants une alimentation de Qualité pour répondre à leurs

Plus en détail

Qualité. Sécurité Alimentaire

Qualité. Sécurité Alimentaire Le service Qualité Présentation du Service Démarche Qualité Qualité Réalisation des dossiers d agrément sanitaire pour les cuisines centrales >60 affermés API Réalisation des dossiers d accréditation en

Plus en détail

Préparation de repas journaliers pour le service de portage à domicile

Préparation de repas journaliers pour le service de portage à domicile Centre Communal d Action Sociale de CARNOULES Département du Var Préparation de repas journaliers pour le service de portage à domicile CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MARCHE PUBLIC DE PRESTATION

Plus en détail

COMMUNE DE GRESY-SUR-AIX

COMMUNE DE GRESY-SUR-AIX COMMUNE DE GRESY-SUR-AIX Marché public pour la restauration scolaire (du 01/09/2015 au dernier jour précédent la rentrée scolaire 2016, renouvelable une fois) Date et heure limite de réception des offres

Plus en détail

- Noter la température de la marquette témoin du camion sur le Bon de Livraison,

- Noter la température de la marquette témoin du camion sur le Bon de Livraison, CHAUFFEUR- LIVREUR H/F N offre : 1138 En tant que chauffeur / livreur au sein de la société, plusieurs missions vous seront attribuées : - Charger le camion : assurer la propreté et le contrôle de la température

Plus en détail

Auriol : le service public de la Restauration scolaire

Auriol : le service public de la Restauration scolaire Auriol : le service public de la Restauration scolaire Au titre de nos valeurs communes, nous avons voulu décliner l offre de restauration en mettant l accent au plus près des enfants. Plus de 80% des

Plus en détail

Fourniture de repas cuisinés en liaison froide pour le service de portage de repas à domicile

Fourniture de repas cuisinés en liaison froide pour le service de portage de repas à domicile Fourniture de repas cuisinés en liaison froide pour le service de portage de repas à domicile CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Maître d'ouvrage / Pouvoir Adjudicateur : Communauté de Communes

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR. RESTAURATION SCOLAIRE Année scolaire 2014/2015

RÈGLEMENT INTÉRIEUR. RESTAURATION SCOLAIRE Année scolaire 2014/2015 RÈGLEMENT INTÉRIEUR RESTAURATION SCOLAIRE Année scolaire 2014/2015 Article 1 : SERVICE MUNICIPAL DE RESTAURATION SCOLAIRE La ville d Andernos les Bains met à la disposition pour le déjeuner de tous les

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA RESTAURATION SCOLAIRE ( ET PERISCOLAIRE EN ANNEXE)

REGLEMENT INTERIEUR DE LA RESTAURATION SCOLAIRE ( ET PERISCOLAIRE EN ANNEXE) REGLEMENT INTERIEUR DE LA RESTAURATION SCOLAIRE ( ET PERISCOLAIRE EN ANNEXE) Il appartient à la Ville de Meudon d organiser le temps de restauration scolaire (de 11h30 à 13h20) dans les écoles maternelles

Plus en détail

ANNEXE I À L AVENANT N 21 SUR LES CLASSIFICATIONS : PLAN DE FORMATION

ANNEXE I À L AVENANT N 21 SUR LES CLASSIFICATIONS : PLAN DE FORMATION ANNEXE I À L AVENANT N 21 SUR LES CLASSIFICATIONS : PLAN DE FORMATION Modifiée par l avenant n 47 du 9 novembre 2011 L accès au niveau III* est lié à une exigence de qualification. * Niveau tenant compte

Plus en détail

Rapport de stage ANNEE SCOLAIRE 2013/2014. Elève de 3ème Collège 35740 PACE. Restaurant scolaire du Haut Chemin. p.1

Rapport de stage ANNEE SCOLAIRE 2013/2014. Elève de 3ème Collège 35740 PACE. Restaurant scolaire du Haut Chemin. p.1 Rapport de stage ANNEE SCOLAIRE 2013/2014 Elève de 3ème Collège 35740 PACE Restaurant scolaire du Haut Chemin p.1 Sommaire Introduction L entreprise Fiche d identité Situation géographique Activité principe

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents

REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents de la RESTAURATION SCOLAIRE MATERNELLE/ELEMENTAIRE Direction de l Education, de l Enfance et de la Réussite Educative Approuvé au Conseil Municipal

Plus en détail

Restauration Scolaire Lycée Français Josué-Hoffet. Cahier des Charges et Contrat 2014

Restauration Scolaire Lycée Français Josué-Hoffet. Cahier des Charges et Contrat 2014 Restauration Scolaire Lycée Français Josué-Hoffet Cahier des Charges et Contrat 2014 Siglaisons et troncation : APE : Association des Parents d Élèves COGES : Comité de Gestion CHSCT : Commission Hygiène

Plus en détail

Règlement du portage des repas à domicile

Règlement du portage des repas à domicile CCAS Tel : 04 42 74 93 94 Accueil du lundi au vendredi 8h30-12h30 et 13h30-17h00 Règlement du portage des repas à domicile Sommaire PREAMBULE...2 CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES...2 ARTICLE 1 OBJET DU

Plus en détail

LE PORTAGE A DOMICILE

LE PORTAGE A DOMICILE Pour plus de renseignements, veuillez contacter LIVRET D ACCUEIL Le service portage des repas aux coordonnées ci-dessous Centre Communal d Action Sociale Place François Mitterrand 37300 JOUE LES TOURS

Plus en détail

Description de poste en vue d un recrutement Commis / Commise de cuisine. Description du poste

Description de poste en vue d un recrutement Commis / Commise de cuisine. Description du poste (Fiches ROME : G1602) Rubrique «Les fiches métiers» du site www.pole-emploi.fr Description de poste en vue d un recrutement Commis / Commise de cuisine L entreprise : Nom /N de SIRET/adresse Nombre de

Plus en détail

Société conventionnée APA Société agréée Services à la personne

Société conventionnée APA Société agréée Services à la personne Portage de repas et services à domicile Siret : 51871550300018 2, chemin des abeilles N TVA : FR62518715503 17260 Villars en Pons N d agrément : N260411F017S022 Tél. : 05 46 74 38 34 SARL au capital 2000

Plus en détail

Jean Cuistot Traiteur

Jean Cuistot Traiteur Jean Cuistot Traiteur 31 Avenue de l océan 17510 Chives Tel : 05.46.33.64.21 Portable (06 70 73 90 20) jeancuistot.traiteur@club-internet.fr Numéro de TVA : fr66381676394 Siret : 38167639400020 Naf : 5621Z

Plus en détail

COMPTE RENDU CONTRÔLE HYGIENOSCOPIE

COMPTE RENDU CONTRÔLE HYGIENOSCOPIE COMPTE RENDU CONTRÔLE HYGIENOSCOPIE Client : JEAN CUISTOT TRAITEUR 31 RUE DE L 'OCEAN 17510 CHIVES jeancuistot.traiteur@club-internet.fr Tél. 05 46 33 64 21 Date de l'examen : 28-oct-2013 Technicien :

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE JUMIÈGES

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE JUMIÈGES RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE JUMIÈGES I - RÈGLES GÉNÉRALES Article 1 - Le restaurant scolaire n a pas un caractère obligatoire, il a pour objet d assurer, dans les meilleures conditions

Plus en détail

PILOTER LA FORMALISATION DE SON PLAN DE MAITRISE SANITAIRE

PILOTER LA FORMALISATION DE SON PLAN DE MAITRISE SANITAIRE PILOTER LA FORMALISATION DE SON PLAN DE MAITRISE SANITAIRE Pascal PEYRONNET, Technicien Supérieur de Restauration, Cuisine CH Chastaingt, Limoges Bernard CELERIER, Inspecteur Vétérinaire, Direction Départementale

Plus en détail

Le Chef-Gérant LES MÉTIERS DE LA RESTAURATION CHEZ RESTALLIANCE

Le Chef-Gérant LES MÉTIERS DE LA RESTAURATION CHEZ RESTALLIANCE Le Chef-Gérant Assurer la production des repas et la qualité de la prestation Encadrer, former, organiser et coordonner le travail de l équipe S occuper de l approvisionnement et de la bonne gestion des

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION

DOSSIER D INSCRIPTION DOSSIER D INSCRIPTION Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h 3, place de la Manufacture Tél : 04.50.01.87.00 - Fax : 04.50.01.87.01 Mail : portagedesrepas@cc-canton-rumilly.fr INSCRIPTION MODE D EMPLOI Pour

Plus en détail

Maîtrise du risque infectieux en EHPAD

Maîtrise du risque infectieux en EHPAD Sommaire Maîtrise du risque infectieux en EHPAD Préparation et distribution des repas 1. Objectifs La distribution des repas peut présenter des pratiques diverses et nécessite de présenter de manière synthétique

Plus en détail

RESTAURATION SCOLAIRE

RESTAURATION SCOLAIRE Syndicat Intercommunal de Regroupement Pédagogique 8 Place de la Mairie 28800 LE GAULT SAINT DENIS 02.37.47.28.85 RESTAURATION SCOLAIRE CAHIER DES CHARGES 1 Article 1 : Objet Les stipulations du présent

Plus en détail

FORMATIONS CONSEIL & RESTAURATION COLLECTIVE CUISINE CCI FORMATION. 2014-2015 www.audit-formation-restauration.com

FORMATIONS CONSEIL & RESTAURATION COLLECTIVE CUISINE CCI FORMATION. 2014-2015 www.audit-formation-restauration.com CUISINE & RESTAURATION COLLECTIVE FORMATIONS CONSEIL CCI FORMATION 201-201 www.audit-formation-restauration.com HYGIÈNE & QUALITÉ BONNES PRATIQUES D HYGIÈNE Sensibilisation à l'hygiène, responsabilités

Plus en détail

S O M M A I R E. 3. Consignes aux membres du jury. Page 4/15 a) Phase écrite Page 4/15 b) Phase pratique Page 6/15

S O M M A I R E. 3. Consignes aux membres du jury. Page 4/15 a) Phase écrite Page 4/15 b) Phase pratique Page 6/15 Baccalauréat professionnel COMMERCIALISATION ET SERVICES EN RESTAURATION E32 Sous-épreuve d organisation et de mise en œuvre d un service C O N S I G N E S S O M M A I R E 1. Contexte de l épreuve. Page

Plus en détail

Est attentive à ses aînés!

Est attentive à ses aînés! La Communauté de Communes de l Yerres à l Ancoeur Est attentive à ses aînés! La Communauté de Communes de lyerres à l Ancoeur est un Etablissement Public. Elle est composée des communes suivantes : AUBEPIERRE-OZOUER

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT PORTAGE DE REPAS A DOMICILE

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT PORTAGE DE REPAS A DOMICILE REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT PORTAGE DE REPAS A DOMICILE Article 1 Objet du service de portage de repas à domicile Dans le cadre de ses actions «vie autonome», le CCAS de Saint Paul-Trois- Châteaux propose

Plus en détail

CLIC Issoire Bassin Montagne Nathalie Maury Diététicienne

CLIC Issoire Bassin Montagne Nathalie Maury Diététicienne CLIC Issoire Bassin Montagne Nathalie Maury Diététicienne Démarche qualité Initiée en 2008 dans le cadre du mémoire d études d Alexandra Gatel, diététicienne. Etat des lieux au début de l étude : Etude

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

EXTRAIT DU REGISTRE DES DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE EXTRAIT DU REGISTRE DES DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Nombre de Conseillers : 33 En exercice : 32 Présents ou représentés : 30 Nombre de votants : 30 Numéro 2012/OCT/84 Point de l'ordre du

Plus en détail

RÉGLEMENT INTÉRIEUR 2015 DU RESTAURANT SCOLAIRE adopté par le conseil municipal du 9 décembre 2014

RÉGLEMENT INTÉRIEUR 2015 DU RESTAURANT SCOLAIRE adopté par le conseil municipal du 9 décembre 2014 Ville de Saint-Palais-sur-Mer Groupe scolaire Lucien Robin RÉGLEMENT INTÉRIEUR 2015 DU RESTAURANT SCOLAIRE adopté par le conseil municipal du 9 décembre 2014 Préambule Le restaurant scolaire n est pas

Plus en détail

Votre Prestataire. Nom : CRM. Activité : Elaboration de menus, fabrication, vente et livraison de repas pour. collectivités.

Votre Prestataire. Nom : CRM. Activité : Elaboration de menus, fabrication, vente et livraison de repas pour. collectivités. L esprit qualité De la gestion sur site aux repas livrés avec ou sans personnel, des repas quotidiens aux repas d affaires. CRM propose une large gamme de services. Concepteur, partenaire dans les projets

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES ET MODALITES DE CONSULTATION

CAHIER DES CHARGES ET MODALITES DE CONSULTATION Communauté de Labastide Saint-Georges Place de la Paix 81500 LABASTIDE SAINT-GEORGES Tél : 05 63 58 06 13 Fourniture de repas en liaison chaude MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE POUR LA FOURNITURE DE REPAS EN

Plus en détail

Hygiène alimentaire, formations obligatoires, législation du travail

Hygiène alimentaire, formations obligatoires, législation du travail GUIDE PRATIQUE Guide des bonnes pratiques pour les restaurateurs Hygiène alimentaire, formations obligatoires, législation du travail Restaurateurs Quelles Restaurateurs sont vos obligations? Quelles sont

Plus en détail

Fourniture de repas en liaison froide pour le service de portage de RÉGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.)

Fourniture de repas en liaison froide pour le service de portage de RÉGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.) Fourniture de repas en liaison froide pour le service de portage de repas à domicile RÉGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.) Procédure adaptée Marché à bons de commande Date et heure limite de réception des offres

Plus en détail

REGLEMENT DU PORTAGE DE REPAS A DOMICILE EN LIAISON FROIDE. Les publics concernés par ce service mis en place sont les suivants :

REGLEMENT DU PORTAGE DE REPAS A DOMICILE EN LIAISON FROIDE. Les publics concernés par ce service mis en place sont les suivants : REGLEMENT DU PORTAGE DE REPAS A DOMICILE EN LIAISON FROIDE Le portage de repas à domicile en liaison froide a pour objet de permettre au public désigné ciaprès, de bénéficier d une prestation sociale lui

Plus en détail

Les services. à Anglet. Centre Communal d Action Sociale

Les services. à Anglet. Centre Communal d Action Sociale Les services de l aide maintien à domicile à domicile à Anglet Centre Communal d Action Sociale LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE VOUS PROPOSE SES SERVICES Sommaire Service prestataire page 2 Service

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

Guide du portage de repas à domicile. CCAS Ville d Amiens

Guide du portage de repas à domicile. CCAS Ville d Amiens Guide du portage de repas à domicile CCAS Ville d Amiens Avril 2009 Avant - Propos Le CCAS de la Ville d Amiens a entamé une collaboration depuis le mois de septembre 2008 avec la société Sodexo qui a

Plus en détail

VENDREDI 11 MARS 2011. Bienvenue. à la Journée portes ouvertes à la Cuisine centrale de la Ville de Fort-de-France 11/03/11 1

VENDREDI 11 MARS 2011. Bienvenue. à la Journée portes ouvertes à la Cuisine centrale de la Ville de Fort-de-France 11/03/11 1 VENDREDI 11 MARS 2011 Bienvenue à la Journée portes ouvertes à la Cuisine centrale de la Ville de Fort-de-France 11/03/11 1 PRESENTATION DE LA CUISINE CENTRALE 2 Direction Générale des Services Jean-Pierre

Plus en détail

Confectionner des plats, des mets en mettant en œuvre des techniques et des règles de fabrication culinaire.

Confectionner des plats, des mets en mettant en œuvre des techniques et des règles de fabrication culinaire. Confectionner des plats, des mets en mettant en œuvre des techniques et des règles de fabrication culinaire. Evaluer la qualité des produits, Elaboration de nouvelles recettes Avoir des notions de diététiques.

Plus en détail

AMELIORATION DES PRATIQUES D HYGIENE EN CUISINE SATELLITE

AMELIORATION DES PRATIQUES D HYGIENE EN CUISINE SATELLITE AMELIORATION DES PRATIQUES D HYGIENE EN CUISINE SATELLITE Risque infectieux et psychiatrie - Jeudi 15 novembre 2012 - Rennes. Christelle MORINIERE IDE hygiéniste CH saint Jean de Dieu-Dinan-St Brieuc Pôle

Plus en détail

formations professionnelles fin 2014 / début 2015 hygiène alimentaire en restauration collective audit, conseil et formation professionnelle

formations professionnelles fin 2014 / début 2015 hygiène alimentaire en restauration collective audit, conseil et formation professionnelle audit, conseil et formation professionnelle Stage 1 Bonnes pratiques d hygiène en restauration collective 19 et 26 novembre Stage 2 Règles d hygiène lors du service 3 décembre Stage 3 Le nettoyage et la

Plus en détail

Marque déposée de GV RESTAURATION SERVICES SA

Marque déposée de GV RESTAURATION SERVICES SA Marque déposée de GV RESTAURATION SERVICES SA N FR05/00392 SAS au capital de 53.357,16 Siège Social : 34, Rue de Paris 60330 LE PLESSIS BELLEVILLE - Téléphone : 03.44.58.14.21. - Fax : 03.44.58.20.98.

Plus en détail

RÈGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE

RÈGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE S O M M A I R E Préambule Règlement Objectifs Ecole / cantine Quelques chiffres Le prestataire 1 2 Préambule RÈGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE A N N É E 2 0 1 2 / 2 0 1 3 La municipalité de CHAMPAGNIER

Plus en détail

CUISINIER. Organiser le travail et la production au sein de la cuisine dans le respect des règles en vigueur :

CUISINIER. Organiser le travail et la production au sein de la cuisine dans le respect des règles en vigueur : CUISINIER Missions du poste : Réaliser, valoriser et distribuer des préparations culinaires. Gérer les approvisionnements et stockages des produits et denrées. Organiser le travail et la production au

Plus en détail

Expo 60+ 09/10/2009. sodexo.com

Expo 60+ 09/10/2009. sodexo.com Expo 60+ 09/10/2009 Smiley AFSCA en restauration collective - De la législation à la mise en application sodexo.com Sommaire 1. Définition & législation 2. Mise en application page 2 Développement d un

Plus en détail

CHANTIER D INSERTION PREQUALIFIANT AUX METIERS DES SERVICES A LA PERSONNE 2011 EHPAD RONZIER-JOLY

CHANTIER D INSERTION PREQUALIFIANT AUX METIERS DES SERVICES A LA PERSONNE 2011 EHPAD RONZIER-JOLY CHANTIER D INSERTION PREQUALIFIANT AUX METIERS DES SERVICES A LA PERSONNE 2011 EHPAD RONZIER-JOLY Présentation des fiches de poste 1. Secrétaire... page 2 2. Auxiliaire de soins... page 4 3. Aide cuisine...

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES M. 14.11.P CONFECTION ET CONDITIONNEMENT DE REPAS POUR LIVRAISON EN LIAISON FROIDE SUR LE TERITOIRE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU GRAND ARMAGNAC CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

Plus en détail

FONCTIONNEMENT ET HYGIENE EN RESTAURATION COLLECTIVE A CARACTERE SOCIAL. I F A S Promotion 2015/2016

FONCTIONNEMENT ET HYGIENE EN RESTAURATION COLLECTIVE A CARACTERE SOCIAL. I F A S Promotion 2015/2016 FONCTIONNEMENT ET HYGIENE EN RESTAURATION COLLECTIVE A CARACTERE SOCIAL I F A S Promotion 2015/2016 Définition de la fonction restauration d'un établissement de santé Nutritionnel (en liaison avec les

Plus en détail

M. Fosse Responsable. M. Dauzou Adjoint. M. FOSSE et son équipe vous préparent de bons petits plats...

M. Fosse Responsable. M. Dauzou Adjoint. M. FOSSE et son équipe vous préparent de bons petits plats... M. Fosse Responsable M. Dauzou Adjoint M. FOSSE et son équipe vous préparent de bons petits plats... Objectifs pédagogiques Assister à la réception et la vérification d une livraison Étudier les documents

Plus en détail

~ 1 ~ ARRONDISSEMENT DE BORDEAUX 33360 CENAC

~ 1 ~ ARRONDISSEMENT DE BORDEAUX 33360 CENAC ~ 1 ~ ARRONDISSEMENT DE BORDEAUX 33360 CENAC PRODUCTION et GESTION du SERVICE de RESTAURATION SCOLAIRE et AUTRES PRESTATIONS du SERVICE de RESTAURATION CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.)

Plus en détail

ATELIERS THERAPEUTIQUES ET SECURITE ALIMENTAIRE COMMUNAUTE D ETABLISSEMENTS RISLE ET PLATEAUX

ATELIERS THERAPEUTIQUES ET SECURITE ALIMENTAIRE COMMUNAUTE D ETABLISSEMENTS RISLE ET PLATEAUX ATELIERS THERAPEUTIQUES ET SECURITE ALIMENTAIRE COMMUNAUTE D ETABLISSEMENTS RISLE ET PLATEAUX La Communauté d établissements Hôpital local Le Neubourg EHPAD: Harcourt Brionne Pont-Authou Syndicat Inter-Hospitalier

Plus en détail

PRESTATION DE RESTAURATION SCOLAIRE ET PRESTATIONS ANNEXES

PRESTATION DE RESTAURATION SCOLAIRE ET PRESTATIONS ANNEXES INSTITUT NATIONAL DE JEUNES SOURDS DE PARIS Procédure adaptée (article 30 du Code des marchés publics) pour la passation d un accord-cadre mono-attributaire PRESTATION DE RESTAURATION SCOLAIRE ET PRESTATIONS

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR SERVICE DE RESTAURATION SCOLAIRE. Pris en application de la délibération du Conseil Municipal du 10 mars 2011

REGLEMENT INTERIEUR SERVICE DE RESTAURATION SCOLAIRE. Pris en application de la délibération du Conseil Municipal du 10 mars 2011 REGLEMENT INTERIEUR SERVICE DE RESTAURATION SCOLAIRE Pris en application de la délibération du Conseil Municipal du 10 mars 2011 Modifié par délibérations des 9 juin et 15 décembre 2011 NOM et Prénom de

Plus en détail

Fourniture de repas en liaison froide pour le service de portage de repas à domicile ACTE D ENGAGEMENT (A.E.)

Fourniture de repas en liaison froide pour le service de portage de repas à domicile ACTE D ENGAGEMENT (A.E.) Fourniture de repas en liaison froide pour le service de portage de repas à domicile ACTE D ENGAGEMENT (A.E.) Procédure adaptée Marché à bons de commande Page 1 1 Procédure et forme du marché Marché à

Plus en détail

Commune de LE NOUVION EN THIÉRACHE

Commune de LE NOUVION EN THIÉRACHE Commune de LE NOUVION EN THIÉRACHE MARCHÉ À BONS DE COMMANDE DE FOURNITURES DE DENRÉES ALIMENTAIRES POUR LE RESTAURANT MUNICIPAL 2015 Renouvelable 2 fois MARCHE A PROCÉDURE ADAPTÉE Art. 28 et 77 du CMP

Plus en détail

LA QUALITE DE LA PRODUCTION

LA QUALITE DE LA PRODUCTION LA QUALITE DE LA PRODUCTION ET DES SERVICES Leçon 1 : Présenter le concept qualité Leçon 2 : Présenter le système HACCP Leçon 3 : Caractériser les autocontrôles C.M.P Chapitre : 1/17 Objectif 1 : Identifier

Plus en détail

CONVENTION DE PORTAGE DE REPAS A DOMICILE EN LIAISON FROIDE Entre :

CONVENTION DE PORTAGE DE REPAS A DOMICILE EN LIAISON FROIDE Entre : CONVENTION DE PORTAGE DE REPAS A DOMICILE EN LIAISON FROIDE Entre : L Office Privé d Hygiène Sociale, 91 rue Saint Pierre à Beauvais, d une part, Et : Nom Prénom :... Adresse :. Code Postal :... Ville

Plus en détail

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire.

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire. Chaque famille demandant l inscription de son ou de ses enfants en restauration scolaire s engage à respecter tous les points du présent règlement, notamment les modalités d inscription, de facturation

Plus en détail

Cahier des charges gestion du foyer- cafétéria- restaurant du Théâtre 13 / Seine 30 rue du Chevaleret 75013 Paris

Cahier des charges gestion du foyer- cafétéria- restaurant du Théâtre 13 / Seine 30 rue du Chevaleret 75013 Paris Cahier des charges gestion du foyer- cafétéria- restaurant du Théâtre 13 / Seine 30 rue du Chevaleret 75013 Paris 1 Cahier des charges gestion du foyer- cafétéria- restaurant du Théâtre 13 / Seine 30 rue

Plus en détail

ROURET DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DE LA RESTAURATION COLLECTIVE

ROURET DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DE LA RESTAURATION COLLECTIVE Commune du ROURET DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DE LA RESTAURATION COLLECTIVE 100% Bio CAHIER DES CHARGES 19 avril 2013 PREAMBULE Il est nécessaire de garder à l esprit la nécessité de maintenir la qualité

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE MATIGNON ANNEE 2014/2015

REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE MATIGNON ANNEE 2014/2015 REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE MATIGNON ANNEE 2014/2015 Article 1 : OBJET : Le présent règlement intérieur concerne le fonctionnement du restaurant scolaire exploité par la commune. Le restaurant

Plus en détail

BONNES PRATIQUES D HYGIENE (BPH) :

BONNES PRATIQUES D HYGIENE (BPH) : BONNES PRATIQUES D HYGIENE (BPH) : MAINTENANCE DES LOCAUX, EQUIPEMENTS, MATERIELS : Programme Pré-Requis (PRP) Curative : JOUR TRANCHES HORAIRES MOYENS D APPEL LUNDI AU VENDREDI 8 H - 12 H 13 H - 16 H

Plus en détail

Bordeaux, le 22 mars 2010. Le Président Références à rappeler : Ch.R//CB/ROD II/ /033017992. Monsieur le Président,

Bordeaux, le 22 mars 2010. Le Président Références à rappeler : Ch.R//CB/ROD II/ /033017992. Monsieur le Président, Le Président Références à rappeler : Ch.R//CB/ROD II/ /033017992 Bordeaux, le 22 mars 2010 Monsieur le Président, Par lettre du 9 septembre 2008, vous avez été informé que la Chambre régionale des comptes

Plus en détail

Commune de RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR

Commune de RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR Commune de RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR REGLEMENT INTERIEUR Vu la délibération du Conseil Communautaire en date du 26 mai 2015 et portant instauration du système des forfaits ; Vu la délibération

Plus en détail

Ecoles maternelles et élémentaires de la Ville de Joinville-Le-Pont

Ecoles maternelles et élémentaires de la Ville de Joinville-Le-Pont Restauration Scolaire Accueil du soir Études Surveillées Accueil de loisirs Ecoles maternelles et élémentaires de la Ville de Joinville-Le-Pont SOMMAIRE 1 INTRODUCTION p. 2 Objectif Préambule Instances

Plus en détail

FONCTION APPROVISIONNEMENT STOCKAGE

FONCTION APPROVISIONNEMENT STOCKAGE CAP Raurant Activités les Livret de suivi de l élève : Période 1 :... /. Période 2 :... /. Pour chaque activité maîtrisée, noter A dans la case correspondante. Pour chaque tâche maîtrisée, noter A - acquis,

Plus en détail

LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES

LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES Sommaire : Les missions page 2 Les secteurs d interventions page 2 Les contacts privilégiés page 3 Les cibles : A La restauration collective 1. Objectifs

Plus en détail

MAIRIE DE BRUYÈRES-SUR-OISE B.P. 11-95820 BRUYÈRES-SUR-OISE

MAIRIE DE BRUYÈRES-SUR-OISE B.P. 11-95820 BRUYÈRES-SUR-OISE MAIRIE DE BRUYÈRES-SUR-OISE B.P. 11-95820 BRUYÈRES-SUR-OISE Tél. 01 30 28 76 50 - Fax 01 30 28 76 51 Courriel : mairie@bruyeres-sur-oise.fr REGLEMENT INTERIEUR DES RESTAURANTS SCOLAIRES DES ECOLES MATERNELLES

Plus en détail

Ingénieur en prévention des risques

Ingénieur en prévention des risques Ingénieur en prévention des risques G1X22 Prévention hygiène et sécurité / Restauration - IR L ingénieur de recherche en prévention des risques assiste et conseille la direction de l établissement pour

Plus en détail

RESTAURANTS SCOLAIRES COMMUNAUX RESTAURANT DU CENTRE DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT «RÉGLEMENTATION RELATIVE AU FONCTIONNEMENT»

RESTAURANTS SCOLAIRES COMMUNAUX RESTAURANT DU CENTRE DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT «RÉGLEMENTATION RELATIVE AU FONCTIONNEMENT» Page 1 ANNEE SCOLAIRE 2014/2015 RESTAURANTS SCOLAIRES COMMUNAUX RESTAURANT DU CENTRE DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT «RÉGLEMENTATION RELATIVE AU FONCTIONNEMENT» Le Maire de la Commune de Labouheyre, Vu l article

Plus en détail

Règlement du restaurant scolaire

Règlement du restaurant scolaire DEPARTEMENT DE LOIR-ET-CHER REPUBLIQUE FRANCAISE ARRONDISSEMENT DE BLOIS COMMUNE DE SAINT GERVAIS LA FORET Règlement du restaurant scolaire Le présent règlement concerne l organisation du restaurant scolaire.

Plus en détail

Hygiène alimentaire en restauration collective

Hygiène alimentaire en restauration collective Catalogue de formations 2012 Audit, conseil et formation Hygiène alimentaire en restauration collective Laboratoire Départemental de la Côte-d'Or 1 2 3 4 5 6 7 8 Sommaire Sensibilisation à l hygiène alimentaire

Plus en détail

Hygiène, sécurité et équilibre alimentaires dans les accueils collectifs de mineurs (ACM)

Hygiène, sécurité et équilibre alimentaires dans les accueils collectifs de mineurs (ACM) MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PECHE, ET DES AFFAIRES RURALES Hygiène, sécurité et équilibre alimentaires dans les accueils collectifs de mineurs (ACM) Document aimab Document aimablement

Plus en détail

ÉDUCATION Côtes d Armor. Collèges publics. Charte de la restauration collective DIRECTION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER

ÉDUCATION Côtes d Armor. Collèges publics. Charte de la restauration collective DIRECTION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER ÉDUCATION Côtes d Armor Collèges publics DIRECTION ÉDUCATION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER Charte de la restauration collective Préambule Dans le cadre de l article 82 de la loi du 13 août 2004, le Département

Plus en détail

RÈGLEMENT INTERNE DES AGENTS TERRITORIAUX SPÉCIALISÉS DES ÉCOLES MATERNELLES

RÈGLEMENT INTERNE DES AGENTS TERRITORIAUX SPÉCIALISÉS DES ÉCOLES MATERNELLES Le 18 Octobre 1999 RÈGLEMENT INTERNE DES AGENTS TERRITORIAUX SPÉCIALISÉS DES ÉCOLES MATERNELLES ARTICLE 1 : FONCTION DES ATSEM Les ATSEM sont chargés, conformément à l article 2 du décret n 92850 du 28/08/1992,

Plus en détail

INSTRUCTIONS CONCERNANT LA REMISE DE DENRÉES ALIMENTAIRES LORS DE MARCHÉS OU DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES

INSTRUCTIONS CONCERNANT LA REMISE DE DENRÉES ALIMENTAIRES LORS DE MARCHÉS OU DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES Service de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires SAAV Amt für Lebensmittelsicherheit und Veterinärwesen LSVW Chemin du Musée 15, 1700 Fribourg T +41 26 305 80 10, F +41 26 305 80 19 www.fr.ch/lsvw

Plus en détail

REGLEMENT DU SERVICE DE CANTINE SCOLAIRE

REGLEMENT DU SERVICE DE CANTINE SCOLAIRE REGLEMENT DU SERVICE DE CANTINE SCOLAIRE Préambule : Le présent règlement approuvé par le Conseil Municipal de Tende régit le fonctionnement de la cantine scolaire. La cantine scolaire est un service facultatif,

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE

REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DISPOSITIONS GENERALES : Le Sivos du Laizon organise un service restauration scolaire pour les enfants scolarisés dans les écoles maternelles et élémentaires

Plus en détail

Appel à concurrence Référencement de prestataires : catering, bars-restauration éphémère 2015-2017

Appel à concurrence Référencement de prestataires : catering, bars-restauration éphémère 2015-2017 Appel à concurrence Référencement de prestataires : catering, bars-restauration éphémère 2015-2017 Dans le cadre de ses activités, l Etablissement Public du Parc et de la Grande Halle de la Villette EPPGHV

Plus en détail

Service Enfance et Scolaire 9-10-09 Réf : MB/JH. Edito de Monsieur le Maire

Service Enfance et Scolaire 9-10-09 Réf : MB/JH. Edito de Monsieur le Maire Service Enfance et Scolaire 9-10-09 Réf : MB/JH CHARTE SUR LE TEMPS DE LA RESTAURATION SCOLAIRE Edito de Monsieur le Maire Depuis les années 1980, à l issue d une convention liant la commune avec l Etat

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

Hygiène alimentaire en restauration collective

Hygiène alimentaire en restauration collective 1 2 3 4 5 6 7 Catalogue 2011 Audit, conseil et formation Hygiène alimentaire en restauration collective Laboratoire Départemental de la Côte-d'Or Sommaire 1 2 3 4 5 6 7 Sensibilisation à l hygiène alimentaire

Plus en détail

CHT L HÔPITAL NORD OUEST MISSION D AUDIT DES LOCAUX & MATERIELS DE LA CUISINE DU C.H DE TREVOUX

CHT L HÔPITAL NORD OUEST MISSION D AUDIT DES LOCAUX & MATERIELS DE LA CUISINE DU C.H DE TREVOUX CHT L HÔPITAL NORD OUEST MISSION D AUDIT DES LOCAUX & MATERIELS DE LA CUISINE DU C.H DE TREVOUX Axes & Cibles 23 avenue de Poumeyrol - Bât C. 69300 CALUIRE-ET-CUIRE 06.08.77.45.28-1 SOMMAIRE 1. LES ENJEUX

Plus en détail

Fourniture de repas cuisinés en liaison froide pour le service de portage de repas à domicile

Fourniture de repas cuisinés en liaison froide pour le service de portage de repas à domicile Fourniture de repas cuisinés en liaison froide pour le service de portage de repas à domicile CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES Maître d'ouvrage / Pouvoir Adjudicateur : Communauté de Communes

Plus en détail

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS Règlement approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 29 juin 2015 Les parents devront en

Plus en détail

Qui est chargé de faire appliquer cette réglementation?

Qui est chargé de faire appliquer cette réglementation? Réglementation relative à l hygiène alimentaire des marchands ambulants, des vendeurs sur foires et marchés et des activités de remise directe aux consommateurs en locaux fixes (Activités de restauration,

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION

ENQUETE DE SATISFACTION ENQUETE DE SATISFACTION RESTAURATION SCOLAIRE Chers parents, Nous souhaitons connaître votre avis sur la restauration scolaire de vos enfants. Cette enquête a pour but d évaluer votre degré de satisfaction

Plus en détail

GROUPE SCOLAIRE GUYOT DESSAIGNE REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE

GROUPE SCOLAIRE GUYOT DESSAIGNE REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE GROUPE SCOLAIRE GUYOT DESSAIGNE REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE PREAMBULE Le restaurant scolaire n a pas un caractère obligatoire, il a pour objet d assurer, dans les meilleures conditions d

Plus en détail