Politique d investissement du Fonds de développement de la Matawinie (FDM)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Politique d investissement du Fonds de développement de la Matawinie (FDM)"

Transcription

1 Politique d investissement du Fonds de développement de la Matawinie (FDM) Préambule La politique d investissement du CLD de la Matawinie repose sur deux (2) bases fondamentales : La première base, celle de la viabilité, est mesurée selon le mérite du projet suivant la compétence du promoteur, la durabilité estimée du projet et selon ses retombées économiques et sociales; La seconde base est la concordance du projet avec le Plan local d action concertée pour l économie et l emploi (PLACÉE) du CLD de la Matawinie, tel que défini dans ses politiques et dans sa charte, sans toutefois en faire une exclusivité. Critères généraux d admissibilité L aide financière accordée par le CLD de la Matawinie, à même les sommes allouées par le gouvernement, prend la forme d une subvention qui est consentie selon les règles d investissement. Le CLD de la Matawinie peut compléter son aide avec un prêt accordé dans le Fonds local d investissement (FLI) ou dans le Fonds d investissement local de la Matawinie (FILM). Le cumul des aides financières combinées, provenant des gouvernements et du CLD, ne peut excéder 80 % des dépenses admissibles. L entreprise peut déposer une nouvelle demande d aide financière lorsque que le projet est réalisé et conforme aux exigences du CLD. La mise de fonds ne peut être inférieure à 10 % des coûts totaux du projet. Le projet ne doit pas créer une concurrence déloyale, c est-à-dire résulter en perte d emplois dans une entreprise existante. Le projet doit démontrer, à la satisfaction du CLD de la Matawinie, que l aide financière est essentielle à la réalisation du projet. Exclusions : L aide financière consentie ne peut servir au fonctionnement d une entreprise (sauf pour la première année de fonctionnement avec possibilité de deux (2) années pour le volet consolidation en économie sociale), au financement de son service de la dette, au remboursement d emprunts à venir et au financement d un projet déjà réalisé. Politique d investissement du Fonds de développement de la Matawinie Page 1

2 Tous les projets de développement immobilier de même que les entreprises à caractère religieux, sexuel, politique, jeux de hasard et débits de boisson ou toute autre entreprise dont les activités pourraient porter préjudice au CLD de la Matawinie. Les dépenses affectées à la réalisation du projet, mais effectuées avant la date de la réception de la demande d aide officielle par le CLD de la Matawinie. Les honoraires et frais de services de consultants d une entreprise, dans laquelle l entrepreneur possède une participation, de même que les dépenses récurrentes. Le projet doit entraîner la création ou le maintien d au moins deux (2) emplois permanents ou l équivalent en personne/année, dans les deux (2) années suivant le début de la réalisation du projet. Liste des fonds 1. Soutien à la création d entreprises Formation Soutien à la relève d entreprise Soutien aux entreprises d économie sociale Fonds de soutien pour les études stratégiques Soutien aux projets structurants Amélioration de la productivité des entreprises Culture et patrimoine Politique d investissement du Fonds de développement de la Matawinie Page 2

3 1. Soutien à la création d entreprise Objectif : Favoriser la création d entreprises dans la MRC de Matawinie. Montant de l aide financière - L aide financière accordée ne peut dépasser $ par projet. Modalités de versement des aides consenties - Tous les projets autorisés font l objet d un protocole d entente entre le CLD et l entreprise, lequel protocole définit les conditions de versement de l aide financière et les obligations des parties. Candidats admissibles - Les candidats doivent être citoyens canadiens ou immigrants reçus et être résidents permanents du Québec. - Les candidats doivent être âgés de 18 ans ou plus. - Les candidats doivent posséder une expérience ou une formation pertinente au projet. - Les candidats s engagent à travailler à temps plein dans l entreprise. Projets admissibles - Achat, démarrage ou consolidation d entreprise légalement constituée par l entrepreneur. Conditions d admissibilité - Le projet doit s appuyer sur un plan d affaires portant sur les deux (2) premières années d opération, qui démontre que l entreprise à être créée présente de bonnes possibilités de viabilité et de rentabilité. - Le projet doit entraîner la création d au moins deux (2) emplois permanents ou l équivalent en personne/année, dans les deux (2) années suivant le début de la réalisation du projet. - Le projet doit comporter des dépenses en immobilisation. - Le projet doit être financé, en partie, par une mise de fonds effectuée par l entrepreneur. Politique du FDM Soutien à la création d entreprise Page 3

4 - Les promoteurs doivent injecter une mise de fonds d au moins 20 % du coût total du projet, sauf pour les promoteurs âgés de 18 à 35 ans, où la mise de fonds minimum est de 10 %. La mise de fonds du promoteur doit, également, être au moins équivalente au montant de la contribution non remboursable demandée, jusqu à concurrence du maximum permis. - Le projet doit démontrer, à la satisfaction du CLD de la Matawinie, que l aide financière est essentielle à la réalisation du projet. - L entreprise doit : Être immatriculée sous une des différentes formes juridiques existantes; Démontrer raisonnablement une viabilité d au moins deux (2) ans; Avoir sa place d affaires dans la MRC de Matawinie; Être une entreprise d économie marchande. Dépenses admissibles - Les dépenses en capital et d acquisition de technologies. - Les besoins de fonds de roulement calculés pour la première année d opération seulement. Mise de fonds - La mise de fonds doit atteindre au moins 10 % du coût total du projet. Dans certains cas, cette exigence peut être plus élevée. - La mise de fonds en immobilisations corporelles sera considérée au maximum à 100 % de sa valeur du marché. - La mise de fonds en stocks sera considérée jusqu au maximum de 50 % de sa valeur d acquisition, excluant les projets de démarrage. Politique du FDM Soutien à la création d entreprise Page 4

5 2. Formation Objectif : Favoriser l amélioration des compétences des entrepreneurs et des employés des entreprises matawiniennes. Volet 1 Montant de l aide financière - L aide financière accordée ne peut dépasser $ par projet. - Les aides financières combinées provenant des gouvernements du Québec et du Canada et du CLD, peuvent couvrir 100 % des dépenses admissibles. Modalités de versement des aides consenties - Tous les projets autorisés font l objet d un protocole d entente entre le CLD et l entreprise, lequel protocole définit les conditions de versement de l aide financière et les obligations des parties. Candidats admissibles - Les candidats doivent être citoyens canadiens ou immigrants reçus et être résidents permanents du Québec. - Les candidats doivent avoir au moins 18 ans et au plus 35 ans. - Les candidats doivent posséder une expérience ou une formation pertinente au projet. - Les candidats s engagent à travailler à temps plein dans l entreprise. Projets admissibles - Formation jugée pertinente par le CLD : ce volet est accessible uniquement aux candidats qui bénéficient d une contribution financière à la création d une première entreprise. Conditions d admissibilité - L entreprise doit : Être immatriculée sous une des différentes formes juridiques existantes; Démontrer raisonnablement une viabilité d au moins deux (2) ans; Avoir sa place d affaires dans la MRC de Matawinie; Être une entreprise d économie marchande. Politique du FDM Formation Page 5

6 Dépenses admissibles - Les frais d inscription, le coût du matériel didactique et autres frais que nécessite la participation de l entrepreneur aux activités de formation approuvées. Mise de fonds - La mise de fonds doit atteindre au moins 10 % du coût total du projet. Dans certains cas, cette exigence peut être plus élevée. - La mise de fonds en immobilisations corporelles sera considérée au maximum à 100 % de sa valeur du marché. - La mise de fonds en stocks sera considérée jusqu au maximum de 50 % de sa valeur d acquisition, excluant les projets de démarrage. Volet 2 Montant de l aide financière - L aide financière accordée ne peut dépasser $ par projet. Modalités de versement des aides consenties - Tous les projets autorisés font l objet d un protocole d entente entre le CLD et l entreprise, lequel protocole définit les conditions de versement de l aide financière et les obligations des parties. Candidats admissibles - Les candidats doivent être citoyens canadiens ou immigrants reçus et être résidents permanents du Québec. - Les candidats doivent être âgés de 18 ans ou plus. - Le promoteur peut être un organisme à but non lucratif (OBNL). Projets admissibles - Formation jugée pertinente par le CLD. - Le projet doit remplir un besoin spécifique de formation. - Le projet doit être réalisé en collaboration avec un organisme offrant des formations. Politique du FDM Formation Page 6

7 Conditions d admissibilité - L aide financière accordée doit servir à compléter un financement. - La formation doit être offerte à un groupe d entreprises (deux (2) entreprises ou plus). - L entreprise doit : Être immatriculée sous une des différentes formes juridiques existantes; Démontrer raisonnablement une viabilité d au moins deux (2) ans; Avoir sa place d affaires dans la MRC de Matawinie; Être une entreprise d économie marchande. Dépenses admissibles - Les frais d inscription, le coût du matériel didactique et autres frais que nécessite la participation de l entrepreneur aux activités de formation approuvées. Mise de fonds - La mise de fonds doit atteindre au moins 10 % du coût total du projet. Dans certains cas, cette exigence peut être plus élevée. - La mise de fonds en immobilisations corporelles sera considérée au maximum à 100 % de sa valeur du marché. - La mise de fonds en stocks sera considérée jusqu au maximum de 50 % de sa valeur d acquisition, excluant les projets de démarrage. Politique du FDM Formation Page 7

8 3. Soutien à la relève d entreprise Objectif : Soutenir la relève des entreprises de la MRC de Matawinie afin de maintenir en activité les entreprises existantes Montant de l aide financière - L aide financière accordée ne peut dépasser $ par projet. Modalités de versement des aides consenties - Tous les projets autorisés font l objet d un protocole d entente entre le CLD et l entreprise, lequel protocole définit les conditions de versement de l aide financière et les obligations des parties. - De plus, le protocole d entente inclut : L accord liant le jeune entrepreneur au(x) propriétaire(s) de l entreprise existante, lequel indiquera notamment l objectif visé, soit d assurer une relève au sein de l entreprise; Les documents pertinents attestant des droits de propriété du jeune entrepreneur dans l entreprise pour au moins vingt-cinq pour cent (25 %) de la valeur de celle-ci. Candidats admissibles - Les candidats doivent être citoyens canadiens ou immigrants reçus et être résidents permanents du Québec. - Les candidats doivent avoir au moins 18 ans et au plus 45 ans. - Les candidats doivent posséder une expérience ou une formation pertinente au projet. - Les candidats s engagent à travailler à temps plein dans l entreprise. Projets admissibles - L aide consentie sert à l achat d une participation minimale de 25 % dans une entreprise existante de la Matawinie. - Un 2 e volet est possible pour l achat du reste des parts, avec un cumul des aides ne dépassant pas $. Politique du FDM Soutien à la relève d entreprise Page 8

9 Conditions d admissibilité - Le jeune entrepreneur doit travailler à temps plein dans l entreprise. - Le jeune entrepreneur doit se porter acquéreur d au moins 25 % de la valeur de l entreprise dans le but d en assurer la relève. - L entreprise doit être en opération et avoir une bonne santé financière. - Le jeune entrepreneur doit démontrer, à la satisfaction du CLD, que l aide financière est essentielle à la réalisation de son projet. - Le projet pourra être réalisé dans tous les secteurs d activité économique déterminés par le CLD. - L entreprise doit : Être immatriculée sous une des différentes formes juridiques existantes; Démontrer raisonnablement une viabilité d au moins deux (2) ans; Avoir sa place d affaires dans la MRC de Matawinie; Être une entreprise d économie marchande. Dépenses admissibles - Les dépenses d acquisition de titres de propriété de l entreprise visée (actions votantes ou parts) de même que les frais de services professionnels directement liés à la transaction d acquisition. Mise de fonds - La mise de fonds doit atteindre au moins 10 % du coût total du projet. Dans certains cas, cette exigence peut être plus élevée. - La mise de fonds en immobilisations corporelles sera considérée au maximum à 100 % de sa valeur du marché. - La mise de fonds en stocks sera considérée jusqu au maximum de 50 % de sa valeur d acquisition, excluant les projets de démarrage. Politique du FDM Soutien à la relève d entreprise Page 9

10 4. Soutien aux entreprises d économie sociale Objectif : Favoriser la création, l expansion ou la consolidation des entreprises d économie sociale de la MRC de Matawinie. Montant de l aide financière Volet 1 - Démarrage - L aide financière accordée ne peut dépasser $ par projet. - Le montant de l aide financière est déterminé par le CLD. Volet 2 - Consolidation - L aide financière accordée ne peut dépasser $ par projet. - Le montant de l aide financière est déterminé par le CLD. - Le montant de la subvention ne peut être supérieur au total des revenus du dernier exercice financier de l entreprise en contrepartie de la vente de biens ou de la prestation de services, à l exclusion des montants versés par un organisme des gouvernements du Québec ou du Canada, un fonds spécial, une municipalité ou provenant de toute activité de financement. - L entreprise peut déposer une nouvelle demande d aide financière après un délai de deux (2) ans. Modalités de versement des aides consenties Volets 1 et 2 - Tous les projets autorisés font l objet d un protocole d entente entre le CLD et l entreprise, lequel protocole définit les conditions de versement de l aide financière et les obligations des parties. Entreprises admissibles - Tout organisme à but non lucratif incorporé en vertu de la Partie III de la Loi sur les compagnies (L.R.Q., chapitre C-38). - Toute coopérative constituée en vertu de la Loi sur les coopératives (L.R.Q., chapitre C-67.2). Politique du FDM Soutien aux entreprises d économie sociale Page 10

11 - On définit l économie sociale comme étant les activités et les organismes issus de l entrepreneuriat collectif. Les entreprises de ce secteur produisent des biens et des services, sont viables financièrement et procurent des emplois durables. Elles ont des sources de financement diversifiées et génèrent des revenus autonomes. Elles doivent répondre aux critères suivants : Finalité de service aux membres ou à la collectivité; Autonomie de gestion; Processus de décision démocratique; Primauté des personnes et du travail sur le capital dans la répartition des surplus et des revenus; Participation, prise en charge et responsabilité individuelle et collective. Projets admissibles Volets 1 et 2 - Pour être admissible, un projet doit respecter les critères suivants : Créer ou maintenir des emplois durables et de qualité, c est-à-dire des emplois réguliers, permanents ou saisonniers rémunérés par des salaires assujettis aux lois du travail; Produire des biens ou offrir des services solvables, c est-à-dire des produits et des services pour lesquels il existe un marché établi et/ou à développer; Répondre à des besoins sociaux ou environnementaux, c est-à-dire des besoins dont la rentabilité est mesurée en fonction des effets bénéfiques directs et indirects des activités réalisées sur la communauté concernée ou desservie par un projet d économie sociale; Être viable financièrement, c est-à-dire que l équilibre repose sur des revenus autonomes et/ou sur la contribution complémentaire de partenaires privés, municipaux ou gouvernementaux; Ne doit pas créer une concurrence déloyale, c est-à-dire résulter en perte d emplois dans une entreprise existante; Éviter tout dédoublement avec des entreprises ou organismes existants. Conditions d admissibilité Volet 1 - Démarrage - Le projet doit créer au minimum deux (2) emplois durables, sauf dans le cas des entreprises œuvrant dans le secteur culturel, où ces dernières doivent créer au minimum un (1) emploi durable. - L entreprise doit générer un minimum de 20 % d autofinancement pour la première année. Le taux doit être progressif pour les années subséquentes. - L entreprise doit prioriser l achat local. Politique du FDM Soutien aux entreprises d économie sociale Page 11

12 - L entreprise doit prioriser l embauche locale. Volet 2 - Consolidation - Le projet doit être structurant et permettre à l entreprise de demeurer ou de devenir compétitive. - Le projet doit permettre de maintenir ou d améliorer le niveau des avoirs de l entreprise sans nécessiter de financement récurrent. - Le projet doit permettre d améliorer la capacité organisationnelle ou d améliorer le fonctionnement administratif. Dépenses admissibles Volet 1 - Démarrage - Les dépenses en capital et d acquisition de technologies. - Les besoins de fonds de roulement calculés pour la première année d opération seulement. Volet 2 - Consolidation - Le financement d une aide technique externe. - Le financement d une ressource technique à l interne (contrat d un an ou moins). - Le financement d un besoin urgent identifié par l entreprise (dont une mise à niveau de l avoir justifié par la situation financière de l entreprise). - Une combinaison des trois (3) types de projets mentionnés ci-dessus. Restrictions : - L aide accordée dans le cadre du volet consolidation ne peut se substituer à des programmes gouvernementaux existants. - La métamorphose d une entreprise d économie sociale en entreprise d économie marchande ne peut se faire sans l autorisation écrite du CLD de la Matawinie. Les entreprises ayant bénéficié d une subvention en tant qu entreprises d économie sociale, qui se transforment en entreprises d économie marchande doivent rembourser les sommes allouées. Au cours de la 1 ère année : 100 % de la subvention. Au cours de la 2 e année : 75 % de la subvention. Au cours de la 3 e année : 50 % de la subvention. Politique du FDM Soutien aux entreprises d économie sociale Page 12

13 Mise de fonds Volets 1 et 2 - La mise de fonds doit atteindre au moins 10 % du coût total du projet. Dans certains cas, cette exigence peut être plus élevée. - La mise de fonds en immobilisations corporelles sera considérée au maximum à 100 % de sa valeur du marché. - La mise de fonds en stocks sera considérée jusqu au maximum de 50 % de sa valeur d acquisition, excluant les projets de démarrage. Politique du FDM Soutien aux entreprises d économie sociale Page 13

14 5. Fonds de soutien pour les études stratégiques Objectif : Développer des modèles d affaires pour soutenir les industries en place ou appuyer des initiatives structurantes, par le financement d une étude permettant de : - Confirmer le potentiel ou la faisabilité d un projet; - Évaluer les retombées économiques d un secteur donné; - Doter le secteur de plan ou d outils stratégiques de développement afin de faire face aux défis de leur marché. Montant de l aide financière - L aide financière accordée ne peut dépasser $ par projet. Modalités de versement des aides consenties - Tous les projets autorisés font l objet d un protocole d entente entre le CLD et l entreprise, lequel protocole définit les conditions de versement de l aide financière et les obligations des parties. Candidats admissibles - Les candidats doivent être citoyens canadiens ou immigrants reçus et être résidents permanents du Québec. - Les candidats doivent avoir au moins 18 ans et au plus 45 ans. - Les candidats doivent posséder une expérience ou une formation pertinente au projet. - Les candidats s engagent à travailler à temps plein dans l entreprise. Projets admissibles - Les études de préfaisabilité, d inventaire, de caractérisation et de faisabilité. - Les nouvelles stratégies d affaires/marketing. - Le projet doit être complémentaire aux secteurs priorisés par le PLACÉE. Politique du FDM Fonds de soutien pour les études stratégiques Page 14

15 Conditions d admissibilité - L étude devra servir à un regroupement d entreprises. - L entreprise doit : Être immatriculée sous une des différentes formes juridiques existantes; Démontrer raisonnablement une viabilité d au moins deux (2) ans; Avoir sa place d affaires dans la MRC de Matawinie; Être une entreprise d économie marchande. Dépenses admissibles Exclusions : - Les frais de recherche et développement (R&D) ne sont pas admissibles. Mise de fonds - La mise de fonds doit atteindre au moins 20 % du coût total du projet. Dans certains cas, cette exigence peut être plus élevée. - La mise de fonds en immobilisations corporelles sera considérée au maximum à 100 % de sa valeur du marché. - La mise de fonds en stocks sera considérée jusqu au maximum de 50 % de sa valeur d acquisition, excluant les projets de démarrage. Politique du FDM Fonds de soutien pour les études stratégiques Page 15

16 6. Soutien aux projets structurants Objectif : Permettre le développement d un projet structurant, qui peut difficilement être financé par les autres outils, de par son caractère précurseur ou novateur. Montant de l aide financière - L aide financière accordée ne peut représenter plus de 25 % du coût total du projet, jusqu à un maximum de $. Modalités de versement des aides consenties - Tous les projets autorisés font l objet d un protocole d entente entre le CLD et l entreprise, lequel protocole définit les conditions de versement de l aide financière et les obligations des parties. Candidats admissibles - Les candidats doivent être citoyens canadiens ou immigrants reçus et être résidents permanents du Québec. - Les candidats doivent être âgés de 18 ans ou plus. - Les candidats doivent posséder une expérience ou une formation pertinente au projet. - Les candidats s engagent à travailler à temps plein dans l entreprise. Projets admissibles - Le projet doit être complémentaire aux secteurs priorisés par le PLACÉE. Conditions d admissibilité - Le projet doit être implanté suite à une étude stratégique. - Le projet doit répondre aux besoins d un groupe d entreprises. - Le projet doit amener des impacts significatifs, pour un secteur d activité, dans la MRC de Matawinie. Politique du FDM Soutien aux projets structurants Page 16

17 - Le projet doit entraîner la création d au moins trois (3) emplois. Si le promoteur est une institution ou un organisme qui vient consolider un secteur, le projet est admissible même sans création d emploi. - Le projet doit en être un de développement durable. Dépenses admissibles - Les dépenses en capital et d acquisition de technologies. - Les besoins de fonds de roulement calculés pour la première année d opération seulement. Mise de fonds - La mise de fonds doit atteindre au moins 20 % du coût total du projet. Dans certains cas, cette exigence peut être plus élevée. - La mise de fonds en immobilisations corporelles sera considérée au maximum à 100 % de sa valeur du marché. - La mise de fonds en stocks sera considérée jusqu au maximum de 50 % de sa valeur d acquisition, excluant les projets de démarrage. Politique du FDM Soutien aux projets structurants Page 17

18 7. Amélioration de la productivité des entreprises Objectif : Favoriser le développement des entreprises de la Matawinie, par une amélioration de leurs capacités et de leurs productivités. Montant de l aide financière - L aide financière accordée ne peut représenter plus de 75 % du coût total du projet, jusqu à un maximum de $. Modalités de versement des aides consenties - Tous les projets autorisés font l objet d un protocole d entente entre le CLD et l entreprise, lequel protocole définit les conditions de versement de l aide financière et les obligations des parties. Conditions d admissibilité - L entreprise doit : Être immatriculée sous une des différentes formes juridiques existantes; Démontrer raisonnablement une viabilité d au moins deux (2) ans; Avoir sa place d affaires dans la MRC de Matawinie; Être une entreprise d économie marchande. - Le projet doit servir à la réalisation ou à la mise en œuvre des recommandations d une firme spécialisée. Projets admissibles - Les projets LEAN, PVA, LEED, les plans de redressement, etc. Dépenses admissibles - Les dépenses en capital et d acquisition de technologies. - Les besoins de fonds de roulement calculés pour la première année d opération seulement. Politique du FDM Amélioration de la productivité des entreprises Page 18

19 Mise de fonds - La mise de fonds en immobilisations corporelles sera considérée au maximum à 100 % de sa valeur du marché. - La mise de fonds en stocks sera considérée jusqu au maximum de 50 % de sa valeur d acquisition, excluant les projets de démarrage. Politique du FDM Amélioration de la productivité des entreprises Page 19

20 8. Culture et patrimoine Objectif : Favoriser des projets qui permettent d atteindre, de manière générale, les objectifs de la Politique culturelle du Québec, d où découleront les objectifs de la Politique culturelle de la Matawinie, à laquelle se rajouteront des caractéristiques spécifiques. Axes de développement : 1. Affirmation de l identité québécoise et matawinienne (Lanaudoise) : Conservation, mise en valeur du patrimoine, amélioration du cadre de vie, valorisation de l interculturalisme et renforcement du rayonnement régional, national et international. 2. Soutien au dynamisme des arts : Appui à la création, à la diffusion et à la mise en marché. 3. Accès à la participation des citoyens à la culture : Sensibilisation et animation de la population, promotion des activités culturelles, soutien à la diffusion des œuvres. Nature du soutien financier - L aide financière est non récurrente et peut atteindre un maximum de $, jusqu à concurrence de 80 % du coût total du projet. - La contribution du milieu peut être en capital, en biens et en services. Clientèles visées - Les organismes constitués ou en voie de l être, les collectifs d artistes, actifs sur le territoire de la Matawinie et reconnus par leurs pairs ainsi que les entreprises culturelles. Projets admissibles - Projets répondant à au moins un des trois (3) axes généraux. - Projets ponctuels à rayonnement national, impliquant majoritairement des artistes de la Matawinie. - Projets d organisation de l offre culturelle. - Projets impliquant le partenariat de plusieurs organismes culturels et autres. - Projets d inventaire et de caractérisation du patrimoine bâti. Politique du FDM Culture et patrimoine Page 20

21 Projets non admissibles - Projets normalement réalisés dans les activités régulières d un organisme. - Organisation d événements protocolaires. - Démarrage d entreprise. Frais admissibles - Salaires, honoraires et droits nécessaires à la réalisation du projet. - Frais de promotion (lancement, matériels et espaces publicitaires). - Équipements, locaux et transport ponctuel. - Équipements spécialisés. Politique du FDM Culture et patrimoine Page 21

FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES EN ÉCONOMIE SOCIALE (FDEÉS) Politique d investissement du CLD Robert-Cliche

FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES EN ÉCONOMIE SOCIALE (FDEÉS) Politique d investissement du CLD Robert-Cliche FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES EN ÉCONOMIE SOCIALE (FDEÉS) Politique d investissement du CLD Robert-Cliche SOUTIEN FINANCIER AUX ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE Le dynamisme des communautés du territoire

Plus en détail

Objectif... 2 Candidats admissibles... 2 Conditions d admissibilité... 2 Projets admissibles... 3

Objectif... 2 Candidats admissibles... 2 Conditions d admissibilité... 2 Projets admissibles... 3 Fonds Jeunes promoteurs CRITÈRES ET CONDITIONS D ADMISSIBILITÉ Sommaire Objectif... 2 Candidats admissibles... 2 Conditions d admissibilité... 2 Projets admissibles... 3 Volet A : concrétisation de projets

Plus en détail

FONDS ÉMERGENCE. Financement. Conditions et admissibilité

FONDS ÉMERGENCE. Financement. Conditions et admissibilité FONDS ÉMERGENCE FÉ Le Fonds émergence vise à soutenir la préparation de projets d entreprise ou les activités nécessaires à la concrétisation de projets afin de diversifier et développer l économie locale.

Plus en détail

FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES EN ÉCONOMIE SOCIALE (FDEÉS)

FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES EN ÉCONOMIE SOCIALE (FDEÉS) FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES EN ÉCONOMIE SOCIALE (FDEÉS) Guide de demande de financement JUILLET 2015 Table des matières QU EST-CE QUE L ÉCONOMIE SOCIALE?... 5 LES ORGANISMES ADMISSIBLES...

Plus en détail

Le fonds local d investissement (FLI) et le fonds local de solidarité (FLS) CRITÈRES ET CONDITIONS D ADMISSIBILITÉ. Sommaire

Le fonds local d investissement (FLI) et le fonds local de solidarité (FLS) CRITÈRES ET CONDITIONS D ADMISSIBILITÉ. Sommaire Le fonds local d investissement (FLI) et le fonds local de solidarité (FLS) CRITÈRES ET CONDITIONS D ADMISSIBILITÉ Sommaire Objectif... 2 Critères d admissibilité... 2 Dépôt d un dossier... 2 Principaux

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2016

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2016 POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2016 Présenté à la réunion du Conseil d administration du 22 mars 2016. Table des matières 1. POLITIQUE GÉNÉRALE...2 1.1 Fondement de la politique d investissement... 2 1.2

Plus en détail

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES, Y COMPRIS CELLES DE L ÉCONOMIE SOCIALE

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES, Y COMPRIS CELLES DE L ÉCONOMIE SOCIALE POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES, Y COMPRIS CELLES DE L ÉCONOMIE SOCIALE 26 JANVIER 2016 [Tapez ici] [Tapez ici] [Tapez ici] Mise en contexte La MRC de l Île d Orléans désire soutenir le développement

Plus en détail

POLITIQUE D'INVESTISSEMENT SUBVENTION D ÉCONOMIE SOCIALE DE LA MRC DE LA JACQUES-CARTIER. Guide à l intention des promoteurs de projets.

POLITIQUE D'INVESTISSEMENT SUBVENTION D ÉCONOMIE SOCIALE DE LA MRC DE LA JACQUES-CARTIER. Guide à l intention des promoteurs de projets. Point 5.1 POLITIQUE D'INVESTISSEMENT SUBVENTION D ÉCONOMIE SOCIALE DE LA MRC DE LA JACQUES-CARTIER Guide à l intention des promoteurs de projets Adoptée le Table des matières 1. INTRODUCTION... 3 2. FONDEMENTS

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE. 1.1 Mission

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE. 1.1 Mission POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE 1.1 Mission Le Centre local de développement (CLD) de Mirabel gère trois (3) fonds destinés à la création et au maintien d emploi par le biais d

Plus en détail

SOCIALE. 17 avril 2013

SOCIALE. 17 avril 2013 POLITIQUE DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE (FDEES)) Mandataire dee : SHERBROOKE INNOPOLE (CLD) 17 avril 2013 1. FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE (FDEES)

Plus en détail

Politique d investissement du Fonds de développement des Territoires (FDT)

Politique d investissement du Fonds de développement des Territoires (FDT) Politique d investissement du Fonds de développement des Territoires (FDT) Préambule La politique d investissement de la MRC de Matawinie repose sur la base de la viabilité. Celle-ci est mesurée selon

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises

Politique de soutien aux entreprises Politique de soutien aux entreprises Adoptée le 17 septembre 2015 Table des matières 1 Fondement de la politique... 3 1.1 Mission... 3 1.2 Principe... 3 1.3 Support aux promoteurs... 3 1.4 Financement

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL

POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL En vigueur à partir du 12 juin 2014 * * * Conférence régionale des élu(e)s de la Chaudière-Appalaches 6, rue Saint-Jean-Baptiste Est, bureau

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2015

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2015 POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2015 Modifiée à la réunion du Conseil du 17 mars 2015 TABLE DES MATIÈRES 1. POLITIQUE GÉNÉRALE... 1 1.1 Fondement de la Politique d investissement... 1 1.2 Fonds d aide de la

Plus en détail

Guide de demande d aide financière au Fonds culturel

Guide de demande d aide financière au Fonds culturel Préambule Guide de demande d aide financière au Fonds culturel Le présent fonds est l un des projets contenus dans l entente de développement culturel, signée conjointement par la MRC Robert-Cliche et

Plus en détail

GESTION DU PORTEFEUILLE

GESTION DU PORTEFEUILLE FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) ET FONDS LOCAL DE SOLIDARITÉ (FLS) POLITIQUE DU FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) ET DU FONDS LOCAL DE SOLIDARITÉ (FLS) DE LA MRC DE COATICOOK GESTION DU PORTEFEUILLE

Plus en détail

Parrainage. d une demande d aide financière pour le Fonds 12/17

Parrainage. d une demande d aide financière pour le Fonds 12/17 Fonds dédié aux projets citoyens initiés et portés par des jeunes de 12 à 17 ans dans la région de la Capitale-Nationale Parrainage d une demande d aide financière pour le Fonds 12/17 Une initiative de

Plus en détail

FONDS À L ÉMERGENCE ENTREPRENEURIALE POLITIQUE D INVESTISSEMENT

FONDS À L ÉMERGENCE ENTREPRENEURIALE POLITIQUE D INVESTISSEMENT FONDS À L ÉMERGENCE ENTREPRENEURIALE POLITIQUE D INVESTISSEMENT Adoptée au conseil d administration du 12 décembre 2012 Sommaire Politique d investissement du Centre local de développement Joliette (CLDJ)

Plus en détail

D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI)

D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) Mise à jour : Septembre 2015 Centre local de développement (CLD) de La Haute-Gaspésie POLITIQUE D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) Adopté le : N o de résolution : TABLE DES MATIÈRES 1-

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises

Politique de soutien aux entreprises Politique de soutien aux entreprises Préambule Suite à l adoption de la Loi 28 par le gouvernement du Québec, des modifications ont été apportées à la mise en œuvre de la nouvelle gouvernance municipale

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT

POLITIQUE D INVESTISSEMENT Centre local de développement DE LA MRC DE ROUYN-NORANDA POLITIQUE D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) ADOPTÉE : 26 mars 2014 MAJ : Mars 2014 Mai 2003 Avril 2001 Janvier 2001 Août 1999

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) DE LA MRC DE LA HAUTE-YAMASKA. Table des matières

POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) DE LA MRC DE LA HAUTE-YAMASKA. Table des matières POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) DE LA MRC DE LA HAUTE-YAMASKA Table des matières 1. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE... 2 1.1 Mission du fond... 2 1.2 Principe... 2 1.3 Support

Plus en détail

POLITIQUE PARTENAIRES FINANCIERS

POLITIQUE PARTENAIRES FINANCIERS POLITIQUE PARTENAIRES FINANCIERS 2 mars 2015 Fonds d investissement en agriculture de la MRC de Bécancour (FIAB) Territoire de la MRC de Bécancour PRÉAMBULE ET MISE EN CONTEXTE Quiconque habite la ruralité

Plus en détail

Les programmes d aide financière pour l industrie

Les programmes d aide financière pour l industrie Les programmes d aide financière pour l industrie Séminaire sur la transformation des bois résineux au Québec Défis, stratégies et innovations 28 et 29 septembre 2010 Véronique Gilbert, ing. Ministère

Plus en détail

17 décembre 2015 POLITIQUE D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI)

17 décembre 2015 POLITIQUE D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) 17 décembre 2015 POLITIQUE D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) Table des matières 1. MISSION DU FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI)... 3 2. OBJECTIFS DU FONDS... 3 3. ENTREPRISES ADMISSIBLES...

Plus en détail

POLITIQUE. Fonds local d investissement (FLI)

POLITIQUE. Fonds local d investissement (FLI) 2012 POLITIQUE Fonds local d investissement (FLI) La politique est soumise à la liste des activités sous moratoire du CLD de Portneuf révisée annuellement. Objectif : Ce fonds vise à soutenir la création,

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises. Politique d investissement

Politique de soutien aux entreprises. Politique d investissement Politique de soutien aux entreprises Politique d investissement Adoptée le 19 octobre 2015 1. CONTEXTE Avec l adoption de la loi 28, le 20 avril 2015, les municipalités régionales de comté se sont vues

Plus en détail

MESURE D AIDE AU DÉMARRAGE D ENTREPRISE (MADE)

MESURE D AIDE AU DÉMARRAGE D ENTREPRISE (MADE) MESURE D AIDE AU DÉMARRAGE D ENTREPRISE (MADE) DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE DE LA MRC DES MASKOUTAINS (DEM) ACCOMPAGNER ENTREPRENDRE INNOVER Adoptée le 9 mars 2016 OBJECTIFS DE LA MESURE D AIDE AU DÉMARRAGE

Plus en détail

Politique de dons et de commandites aux organismes à but non lucratif (OBNL) lors de la tenue d évènement

Politique de dons et de commandites aux organismes à but non lucratif (OBNL) lors de la tenue d évènement Politique de dons et de commandites aux organismes à but non lucratif (OBNL) lors de la tenue d évènement ADOPTÉE LE 7 AVRIL 2014 RÉSOLUTION NUMÉRO 2014 04 112 POLITIQUE DE DONS ET DE COMMANDITES AUX ORGANISMES

Plus en détail

PRATIQUE DE GESTION - FONDS D AIDE AU DÉVELOPPEMENT DU MILIEU

PRATIQUE DE GESTION - FONDS D AIDE AU DÉVELOPPEMENT DU MILIEU PR18 PRATIQUE DE GESTION - FONDS D AIDE AU DÉVELOPPEMENT DU MILIEU CETTE PRATIQUE EST RECOMMANDÉE PAR LE COMITÉ DE DIRECTION ET LE COMITÉ FADM ET PRÉSENTÉE LE 27 AOÛT 2014 LORS D UNE RÉUNION DU CONSEIL

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Préparé par : Pour : 1 Table des matières 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE... 2 2. CLIENTÈLES ADMISSIBLES... 2 3. LES SERVICES OFFERTS... 3 3.1

Plus en détail

Les programmes d aide financière pour l industrie

Les programmes d aide financière pour l industrie Les programmes d aide financière pour l industrie Séminaire sur les extractibles forestiers des opportunités novatrices pour l industrie 15 et 16 mars 2011 Mélanie Turgeon, chimiste M.Sc. Ministère des

Plus en détail

POLITIQUE D ATTRIBUTION DE L AIDE FINANCIÈRE AUX JEUNES ENTREPRENEURS

POLITIQUE D ATTRIBUTION DE L AIDE FINANCIÈRE AUX JEUNES ENTREPRENEURS POLITIQUE D ATTRIBUTION DE L AIDE FINANCIÈRE AUX JEUNES ENTREPRENEURS Adoptée le 2 mai 2012 Modifiée le 2 février 2016 INTRODUCTION L aide financière aux jeunes entrepreneurs leur permet de recevoir une

Plus en détail

Application de la stratégie d action au Québec

Application de la stratégie d action au Québec A. Résumé des grandes lignes de la stratégie d action À la suite d une réflexion réalisée en 2013, L ŒUVRE LÉGER a revu sa stratégie d action auprès de ses partenaires et du public en général (se référer

Plus en détail

CADRE DE RECONNAISSANCE ET DE FINANCEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION 1. PREMIER VOLET : LA RECONNAISSANCE DU STATUT D ENTREPRISE D INSERTION

CADRE DE RECONNAISSANCE ET DE FINANCEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION 1. PREMIER VOLET : LA RECONNAISSANCE DU STATUT D ENTREPRISE D INSERTION CADRE DE RECONNAISSANCE ET DE FINANCEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION Le cadre de reconnaissance et de financement des entreprises d insertion comporte deux volets le premier volet comprend les éléments

Plus en détail

lundi 3 août 2015 Bonjour,

lundi 3 août 2015 Bonjour, lundi 3 août 2015 Bonjour, Vous désirez faire une demande de financement au pacte rural 2014-2015 pour un projet à Wotton. Par ce document, nous vous transmettons les éléments pour présenter un projet.

Plus en détail

Politique d investissement. Fonds d investissement local Laurentides (FILL)

Politique d investissement. Fonds d investissement local Laurentides (FILL) Politique d investissement Fonds d investissement local Laurentides (FILL) Adoptée au CA le 18 juin 2015 Table des matières 1 Fondement de la politique... 3 1.1 Mission... 3 1.2 Principe... 3 1.3 Support

Plus en détail

Politique du programme Soutien au travail autonome

Politique du programme Soutien au travail autonome Politique du programme Soutien au travail autonome NATURE DU PROGRAMME La mesure Soutien au travail autonome vise à offrir de l aide sous forme d encadrement, de conseils techniques et de soutien financier

Plus en détail

LES PARTICULARITÉS DE LA COOPÉRATIVE DE SOLIDARITÉ

LES PARTICULARITÉS DE LA COOPÉRATIVE DE SOLIDARITÉ Vous envisagez de vous lancer en affaires sous la formule «Coopérative»? Une coopérative est une personne morale regroupant des personnes ou sociétés qui ont des besoins économiques, sociaux ou culturels

Plus en détail

POLITIQUE D'INVESTISSEMENT DE CAPITAL FINANCIÈRE AGRICOLE INC. FILIALE DE LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC

POLITIQUE D'INVESTISSEMENT DE CAPITAL FINANCIÈRE AGRICOLE INC. FILIALE DE LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC POLITIQUE D'INVESTISSEMENT DE CAPITAL FINANCIÈRE AGRICOLE INC. FILIALE DE LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC 10 avril 2014 2 MISSION La Financière agricole du Québec a constitué une filiale d investissement,

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises

Politique de soutien aux entreprises Politique de soutien aux entreprises Adoptée par le Conseil de la Ville de Trois-Rivières le 14 décembre 2015 au moyen de la résolution n C-2015-1357 TABLE DES MATIÈRES Préambule... 1 1. Projets et secteurs

Plus en détail

Guide d information de la bourse du tournoi de golf bénéfice du CLD de la MRC d Antoine-Labelle - APPEL DE PROJETS 2009 -

Guide d information de la bourse du tournoi de golf bénéfice du CLD de la MRC d Antoine-Labelle - APPEL DE PROJETS 2009 - Guide d information de la bourse du tournoi de golf bénéfice du CLD de la MRC d Antoine-Labelle - APPEL DE PROJETS 2009-1) Objectif de la bourse du golf du CLD Ce fonds constitue, en soi, un incitatif

Plus en détail

Fonds de développement des territoires 2015-2016. Politique de soutien aux projets structurants pour améliorer les milieux de vie

Fonds de développement des territoires 2015-2016. Politique de soutien aux projets structurants pour améliorer les milieux de vie Fonds de développement des territoires 2015-2016 Politique de soutien aux projets structurants pour améliorer les milieux de vie Fonds de développement des territoires - Soutien aux projets structurants

Plus en détail

Soutien aux projets structurants de valorisation de transfert Direction du Soutien à l innovation technologique et sociale

Soutien aux projets structurants de valorisation de transfert Direction du Soutien à l innovation technologique et sociale Soutien aux projets structurants de valorisation de transfert Direction du Soutien à l innovation technologique et sociale Plan de la présentation Le secteur Recherche, innovation et science citoyenne

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

Rapport sur les résultats pour l année 2012-2013 Subvention du Programme des coûts indirects

Rapport sur les résultats pour l année 2012-2013 Subvention du Programme des coûts indirects Rapport sur les résultats pour l année 2012-2013 Subvention du Programme des coûts indirects a) La définition des coûts indirects de la recherche à l UQAC Selon la Politique relative aux subventions de

Plus en détail

GUICHET MULTISERVICE AUX PROMOTEURS

GUICHET MULTISERVICE AUX PROMOTEURS GUICHET MULTISERVICE AUX PROMOTEURS P R O G R A M M E S O F F E R T S DE TOUT POUR SUPPORTER VOTRE PROJET D ENTREPRISE SOCIÉTÉ DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION DE THETFORD En vous adressant à la

Plus en détail

Cadre de gestion du fonds régional d investissement (FRIJ) en Chaudière-Appalaches

Cadre de gestion du fonds régional d investissement (FRIJ) en Chaudière-Appalaches Cadre de gestion du fonds régional d investissement (FRIJ) en Chaudière-Appalaches Document mis à jour en avril 2014 Table de matière 1. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 3 1.1 PRÉSENTATION DU FONDS RÉGIONAL D INVESTISSEMENT

Plus en détail

Programme pilote. Tisser des liens artistiques pour faire rayonner la Communauté métropolitaine de Montréal

Programme pilote. Tisser des liens artistiques pour faire rayonner la Communauté métropolitaine de Montréal Programme pilote Tisser des liens artistiques pour faire rayonner la Communauté métropolitaine de Montréal Une initiative du Conseil des arts de Montréal et de Culture Montréal en collaboration avec le

Plus en détail

POLITIQUE DU FONDS D AIDE AU PRÉDÉMARRAGE ET À L EXPANSION D ENTREPRISES RÉVISÉE EN AVRIL 2011 PAR L ÉQUIPE DU CLD

POLITIQUE DU FONDS D AIDE AU PRÉDÉMARRAGE ET À L EXPANSION D ENTREPRISES RÉVISÉE EN AVRIL 2011 PAR L ÉQUIPE DU CLD POLITIQUE DU FONDS D AIDE AU PRÉDÉMARRAGE ET À L EXPANSION D ENTREPRISES RÉVISÉE EN AVRIL 2011 PAR L ÉQUIPE DU CLD ET APPROUVÉE LE 18 MAI 2011 PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION DU CLD DOMAINE-DU-ROY PRÉPARÉE

Plus en détail

préparé par votre équipe du Centre local de développement (CLD) MRC de Matawinie 3184, 1 re Avenue Rawdon (Québec) J0K 1S0

préparé par votre équipe du Centre local de développement (CLD) MRC de Matawinie 3184, 1 re Avenue Rawdon (Québec) J0K 1S0 LE SOMMAIRE EXÉCUTIF DE MON PROJET D AFFAIRES préparé par votre équipe du Centre local de développement (CLD) MRC de Matawinie 3184, 1 re Avenue Rawdon (Québec) J0K 1S0 Téléphone : 450 834-5222 Sans frais

Plus en détail

APPEL DE PROJETS 2015 DU PACTE RURAL DE LA MRC DE ROUSSILLON. Document d information (cadre de gestion)

APPEL DE PROJETS 2015 DU PACTE RURAL DE LA MRC DE ROUSSILLON. Document d information (cadre de gestion) APPEL DE PROJETS 2015 DU PACTE RURAL DE LA MRC DE ROUSSILLON Document d information (cadre de gestion) 12/02/2015 Table des matières QU EST CE QUE LE PACTE RURAL... 1 LES TERRITOIRES VISÉS... 1 NATURE

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI)

POLITIQUE D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) POLITIQUE D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) TABLE DES MATIÈRES 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE D INVESTISSEMENT POUR LE FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT... 3 2. OBJECTIFS SPÉCIFIQUES... 3 3.

Plus en détail

Harmonisation des règles comptables

Harmonisation des règles comptables CONTEXTE À compter de l année 2007, l ensemble des municipalités appliqueront les principes comptables généralement reconnus (PCGR) recommandés par le conseil sur la comptabilité du secteur public (CCSP)

Plus en détail

Dans le cadre du Plan culturel numérique du gouvernement québécois

Dans le cadre du Plan culturel numérique du gouvernement québécois APPEL DE PROJETS Dans le cadre du Plan culturel numérique du gouvernement québécois Cadre de référence pour le dépôt de projets afin d aider financièrement les télévisions communautaires autonomes à prendre

Plus en détail

DESCRIPTION DU PROGRAMME Dernière mise à jour : octobre 2012

DESCRIPTION DU PROGRAMME Dernière mise à jour : octobre 2012 _ DESCRIPTION DU PROGRAMME Dernière mise à jour : octobre 2012 1. Le Programme 1.1. Description du Programme Le programme IntégraTIon Montréal est une mesure financière incitative auprès des employeurs

Plus en détail

Règlement du Programme de bourse de démarrage de cabinet de l AJBM. 1- Objectifs

Règlement du Programme de bourse de démarrage de cabinet de l AJBM. 1- Objectifs Règlement du Programme de bourse de démarrage de cabinet de l AJBM 1- Objectifs Le programme de bourse de démarrage de cabinet de l AJBM a pour but de promouvoir l entreprenariat chez les jeunes avocats

Plus en détail

Dépliant explicatif et critères d attribution

Dépliant explicatif et critères d attribution Dépliant explicatif et critères d attribution Dépôt de candidatures jusqu au Le Fonds de développement culturel s adresse aux organismes culturels, artistes, artisans et établissements d éducation portcartois.

Plus en détail

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS POUR L AMÉLIORATION DES MILIEUX DE VIE

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS POUR L AMÉLIORATION DES MILIEUX DE VIE POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS ADOPTÉE LE 18 AOÛT 2015 PAR LE CONSEIL D AGGLOMÉRATION DE LA TUQUE RÉSOLUTION AGG-2015-08-099 RÉVISÉE AU 15 SEPTEMBRE 2015 RÉSOLUTION AGG-2015-09-113 1. PRÉAMBULE

Plus en détail

PROGRAMME D APPLICATION DE LA GARANTIE DE REMBOURSEMENT D ENGAGEMENTS FINANCIERS

PROGRAMME D APPLICATION DE LA GARANTIE DE REMBOURSEMENT D ENGAGEMENTS FINANCIERS PROGRAMME D APPLICATION DE LA GARANTIE DE REMBOURSEMENT D ENGAGEMENTS FINANCIERS NOTE AU LECTEUR Le Programme d application de la garantie de est entré en vigueur le 7 septembre 2012 (2012, G.O. 1, 1111).

Plus en détail

Des outils uniques et novateurs pour le développement de votre entreprise d économie sociale

Des outils uniques et novateurs pour le développement de votre entreprise d économie sociale Des outils uniques et novateurs pour le développement de votre entreprise d économie sociale Les produits financiers de la Fiducie du Chantier de l économie sociale 1. Capital patient opération 2. Capital

Plus en détail

Document d information Appel de projets Pacte rural 2015 : Politique d investissement

Document d information Appel de projets Pacte rural 2015 : Politique d investissement Document d information Appel de projets Pacte rural 2015 : Politique d investissement Lancement de l appel de projets : 12 février 2015 Date limite dépôt des dossiers : 6 mars 2015 Résumé Dans le cadre

Plus en détail

ENTREPRISE D ETE Lignes directrices 2015

ENTREPRISE D ETE Lignes directrices 2015 ENTREPRISE D ETE Lignes directrices 2015 Rejoignez la communauté d entrepreneurs sur nos réseaux sociaux et recevez de l information, des idées d affaires et astuces pour gérer votre entreprise www.ontario.ca/entreprisedete

Plus en détail

Des outils uniques et novateurs pour toutes les étapes du développement de votre entreprise d économie sociale

Des outils uniques et novateurs pour toutes les étapes du développement de votre entreprise d économie sociale Des outils uniques et novateurs pour toutes les étapes du développement de votre entreprise d économie sociale Les produits financiers 1. RISQ Aide technique Prédémarrage Capitalisation 2. Fiducie Capital

Plus en détail

AUTOCHTONES DU QUÉBEC FONDS D INITIATIVES AUTOCHTONES II

AUTOCHTONES DU QUÉBEC FONDS D INITIATIVES AUTOCHTONES II Québec AUTOCHTONES DU QUÉBEC FONDS D INITIATIVES AUTOCHTONES II AUTOCHTONES DU QUÉBEC FONDS D INITIATIVES AUTOCHTONES II Le présent document a été rédigé et publié à l hiver 2013. Il est accessible en

Plus en détail

FORUM DES ÉQUIPEMENTS CULTURELS. Programme d aide aux collectes de fonds

FORUM DES ÉQUIPEMENTS CULTURELS. Programme d aide aux collectes de fonds Ville de Montréal Service de la culture Division des quartiers culturels 2014 FORUM DES ÉQUIPEMENTS CULTURELS Programme d aide aux collectes de fonds Conditions et exigences pour les projets de collecte

Plus en détail

Guide de dépôt de projets Fonds québécois d initiatives sociales (FQIS)

Guide de dépôt de projets Fonds québécois d initiatives sociales (FQIS) La Mauricie en action! Ensemble contre la pauvreté! Guide de dépôt de projets Fonds québécois d initiatives sociales (FQIS) Date limite : dépôt des dossiers complets à la CRÉ 23 août 2013 25 octobre 2013

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION Rapport d évaluation final de l Initiative de la nouvelle économie (INÉ) Date : le 17 mars 2010 Programme de l INÉ : contexte Dans le cadre du plan du gouvernement

Plus en détail

POLITIQUE DE RECONNAISSANCE ET DE SOUTIEN AUX ORGANISMES DE LOISIRS DE LA VILLE DE BROMONT

POLITIQUE DE RECONNAISSANCE ET DE SOUTIEN AUX ORGANISMES DE LOISIRS DE LA VILLE DE BROMONT POLITIQUE DE RECONNAISSANCE ET DE SOUTIEN AUX ORGANISMES DE LOISIRS DE LA VILLE DE BROMONT 1. MISSION ET PHILOSOPHIE D INTERVENTION DU SLCVC En vue de l amélioration de la qualité de vie de tous les Bromontois

Plus en détail

PROGRAMME DE SOUTIEN FINANCIER POUR LA CRÉATION ET LA CONSOLIDATION D ACTIVITÉS DE LOISIR AUX AÎNÉS DE SAINT-ALEXANDRE-DE-KAMOURASKA.

PROGRAMME DE SOUTIEN FINANCIER POUR LA CRÉATION ET LA CONSOLIDATION D ACTIVITÉS DE LOISIR AUX AÎNÉS DE SAINT-ALEXANDRE-DE-KAMOURASKA. PROGRAMME DE SOUTIEN FINANCIER POUR LA CRÉATION ET LA CONSOLIDATION D ACTIVITÉS DE LOISIR AUX AÎNÉS DE SAINT-ALEXANDRE-DE-KAMOURASKA Édition 2013 Guide d information sur le programme La Table d harmonisation

Plus en détail

CLD de la MRC Robert-Cliche Politique d investissement commune FLI/FLS

CLD de la MRC Robert-Cliche Politique d investissement commune FLI/FLS CLD de la MRC Robert-Cliche Politique d investissement commune FLI/FLS Adoptée le 17 novembre 2010 par les membres du conseil d administration du CLD Robert-Cliche Table des matières 1. FONDEMENTS DE LA

Plus en détail

COMPILATION ADMINISTRATIVE RÈGLEMENT N O 1640 RÈGLEMENT RELATIF AU PROGRAMME D AIDE AUX ENTREPRISES SOUS FORME DE CRÉDIT DE TAXES

COMPILATION ADMINISTRATIVE RÈGLEMENT N O 1640 RÈGLEMENT RELATIF AU PROGRAMME D AIDE AUX ENTREPRISES SOUS FORME DE CRÉDIT DE TAXES VILLE DE VAUDREUIL-DORION COMPILATION ADMINISTRATIVE RÈGLEMENT N O 1640 RÈGLEMENT RELATIF AU PROGRAMME D AIDE AUX ENTREPRISES SOUS FORME DE CRÉDIT DE TAXES Numéro de règlement Date d adoption au Conseil

Plus en détail

FONDS LABORATOIRE JEUNESSE 2014-2015 Forum jeunesse de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent

FONDS LABORATOIRE JEUNESSE 2014-2015 Forum jeunesse de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent FONDS LABORATOIRE JEUNESSE 2014-2015 Forum jeunesse de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent GUIDE EXPLICATIF Le Fonds régional d investissement jeunesse (FRIJ) est géré en collaboration avec la Conférence régionale

Plus en détail

PROFIL DES COMPÉTENCES REQUISES DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉVISION 2 (forme abrégée) APPROUVÉE PAR LE CONSEIL le 30 mars 2009

PROFIL DES COMPÉTENCES REQUISES DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉVISION 2 (forme abrégée) APPROUVÉE PAR LE CONSEIL le 30 mars 2009 CONSTRUCTION DE DÉFENSE (1951) LIMITÉE PROFIL DES COMPÉTENCES REQUISES DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉVISION 2 (forme abrégée) APPROUVÉE PAR LE CONSEIL le 30 mars 2009 (Modifie et abrège le profil en date

Plus en détail

5.6 Concertation pour l emploi

5.6 Concertation pour l emploi 5.6 Concertation pour l emploi Comité de concertation en entreprises (CM) 5.6 CONCERTATION POUR L EMPLOI 2009-09-14 Table des matières Section 1 : p. 2 sur 7 Table des matières RÉFÉRENCE TABLE DES MATIÈRES...

Plus en détail

Fonds de développement et services à l'entreprise. Soutien financier Soutien technique. Centre local de développement Mékinac. touristique.

Fonds de développement et services à l'entreprise. Soutien financier Soutien technique. Centre local de développement Mékinac. touristique. touristique Centre local de développement Mékinac Fonds de développement et services à l'entreprise agricole forestier Soutien financier Soutien technique commercial industriel LÉGENDE Démarrage Expansion

Plus en détail

PROFIL DU CONSEIL D ADMINISTRATION APPROUVÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION DE CDC LE 8 DÉCEMBRE 2015 (Modifie le profil en date du 30 mars 2009)

PROFIL DU CONSEIL D ADMINISTRATION APPROUVÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION DE CDC LE 8 DÉCEMBRE 2015 (Modifie le profil en date du 30 mars 2009) CONSTRUCTION DE DÉFENSE (1951) LIMITÉE PROFIL DU CONSEIL D ADMINISTRATION APPROUVÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION DE CDC LE 8 DÉCEMBRE 2015 (Modifie le profil en date du 30 mars 2009) Mission de la Société

Plus en détail

LOCAUX ET RÉGIONAUX 2014-2015

LOCAUX ET RÉGIONAUX 2014-2015 APPEL DE PROJETS LOCAUX ET RÉGIONAUX 2014-2015 GUIDE DE PRÉSENTATION D UNE DEMANDE DE FINANCEMENT DATE LIMITE DE DÉPÔT : 19 SEPTEMBRE 2014, 17 h APPEL DE PROJETS dans le cadre de l entente spécifique ADAPTATION

Plus en détail

Guide de demande de subvention pour la création d une équipe de santé familiale

Guide de demande de subvention pour la création d une équipe de santé familiale Équipes de santé familiale Améliorer les soins de santé familiale Guide de demande de subvention pour la création d une équipe de santé familiale Mise à jour : mai 2010 Version 3.1 Table des matières À

Plus en détail

Lignes directrices 2014

Lignes directrices 2014 Lignes directrices 2014 Rejoignez la communauté d entrepreneurs sur nos réseaux sociaux et recevez de l information, des idées d affaires et astuces pour gérer votre entreprise. www.ontario.ca/entreprisedete

Plus en détail

5.3 Subvention salariale

5.3 Subvention salariale 5.3 Subvention salariale 5.3 SUBVENTION SALARIALE 2013-03-25 Table des matières Page 2 sur 26 Table des matières TABLE DES MATIÈRES... 2 1. LA MESURE... 4 1.1. Objectif... 4 1.2. Description... 4 1.2.1.

Plus en détail

CENTRE LOCAL DE DÉVELOPPEMENT MARIA-CHAPDELAINE «CLD» POLITIQUE D INVESTISSEMENT FONDS D AIDE AUX ENTREPRISES «FAE»

CENTRE LOCAL DE DÉVELOPPEMENT MARIA-CHAPDELAINE «CLD» POLITIQUE D INVESTISSEMENT FONDS D AIDE AUX ENTREPRISES «FAE» CENTRE LOCAL DE DÉVELOPPEMENT MARIA-CHAPDELAINE «CLD» POLITIQUE D INVESTISSEMENT FONDS D AIDE AUX ENTREPRISES «FAE» ADOPTÉE LE 22 MARS 2013 MISE EN APPLICATION LE 1 ER MAI 2013 TABLE DES MATIÈRES FONDEMENTS

Plus en détail

Financement pour les entreprises d économie sociale

Financement pour les entreprises d économie sociale Financement pour les entreprises d économie sociale Nom : Pacte rural Nom du produit Nature MRC Abitibi Pour un projet local, le projet se doit d être en lien avec le plan d action de la municipalité.

Plus en détail

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec 1. PRÉSENTATION DE LA POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE En avril 2005, le Regroupement

Plus en détail

Cadre de gestion pour le fonds de développement régional (FDR) et guide à l usage des organismes admissibles pour la présentation de projets régionaux

Cadre de gestion pour le fonds de développement régional (FDR) et guide à l usage des organismes admissibles pour la présentation de projets régionaux 16 septembre 2011 guide à l usage des organismes admissibles pour la présentation de projets régionaux Le présent cadre de gestion précise les règles d attribution du FDR à l égard du financement de projets

Plus en détail

ROTARY CLUB DE SEPT-ÎLES C.P.573 SEPT-ÎLES G4R 4K7

ROTARY CLUB DE SEPT-ÎLES C.P.573 SEPT-ÎLES G4R 4K7 ROTARY CLUB DE SEPT-ÎLES C.P.573 SEPT-ÎLES G4R 4K7 Commission d action d intérêt public Comité consultatif Politique de répartition des fonds du télé-bingo 1. La présente politique poursuit les buts suivants

Plus en détail

FONDS POUR LE COMMERCE ET LES ENTREPRISES

FONDS POUR LE COMMERCE ET LES ENTREPRISES FONDS POUR LE COMMERCE ET LES ENTREPRISES PETITES ENTREPRISES Développement économique Yukon INVESTYUKON.COM Le Fonds pour le commerce et les entreprises du Yukon (FCE) a été créé par le ministère du Développement

Plus en détail

Croissance des entreprises et des régions

Croissance des entreprises et des régions Programme Croissance des entreprises et des régions pour les régions du Québec for Quebec Regions L Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec a pour mission d appuyer les

Plus en détail

Programme régional de soutien au développement et à la consolidation des organismes de formation spécialisée (préparatoire ou de loisir) en arts de

Programme régional de soutien au développement et à la consolidation des organismes de formation spécialisée (préparatoire ou de loisir) en arts de Programme régional de soutien au développement et à la consolidation des organismes de formation spécialisée (préparatoire ou de loisir) en arts de la Côte-Nord Table des matières Introduction... 3 Origine

Plus en détail

Cadre de gestion. Entente de développement culturel MCC-MRCAL 2014-2016

Cadre de gestion. Entente de développement culturel MCC-MRCAL 2014-2016 Cadre de gestion Entente de développement culturel MCC-MRCAL 2014-2016 1. Mise en contexte L Entente de développement culturel MCC-MRCAL 2014-2016 (ci-après désignée par L ENTENTE) est le fruit d un long

Plus en détail

PROCESSUS ADMINISTRATIF DE SUIVI ET DE TRAITEMENT D UNE DEMANDE OBJECTIF DU PROCESSUS ADMINISTRATIF DE SUIVI ET DE TRAITEMENT D UNE DEMANDE

PROCESSUS ADMINISTRATIF DE SUIVI ET DE TRAITEMENT D UNE DEMANDE OBJECTIF DU PROCESSUS ADMINISTRATIF DE SUIVI ET DE TRAITEMENT D UNE DEMANDE PROCESSUS ADMINISTRATIF DE SUIVI ET DE TRAITEMENT D UNE DEMANDE OBJECTIF DU PROCESSUS ADMINISTRATIF DE SUIVI ET DE TRAITEMENT D UNE DEMANDE Le processus administratif de suivi et de traitement d une demande

Plus en détail

POLITIQUE D'INVESTISSEMENT COMMUNE FLI/FLS. CLD de la MRC de Charlevoix-Est

POLITIQUE D'INVESTISSEMENT COMMUNE FLI/FLS. CLD de la MRC de Charlevoix-Est POLITIQUE D'INVESTISSEMENT COMMUNE FLI/FLS CLD de la MRC de Charlevoix-Est MODIFIÉE LE 26 FÉVRIER 2014 Table des matières 1. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE... 3 1.1 Mission des fonds... 3 1.2 Principe... 3

Plus en détail

FONDS SPORTS-QUÉBEC POLITIQUE DE DONS ET

FONDS SPORTS-QUÉBEC POLITIQUE DE DONS ET FONDS SPORTS-QUÉBEC POLITIQUE DE DONS ET GUIDE D OPÉRATIONS UN DON AU FONDS SPORTS-QUÉBEC POURQUOI? SPORTSQUÉBEC LÉGALEMENT APTE À ÉMETTRE DES REÇUS FISCAUX À titre d association canadienne de sport amateur

Plus en détail

La coopérative de solidarité

La coopérative de solidarité La coopérative de solidarité Une coopérative est une entreprise regroupant des personnes qui ont des besoins économiques et sociaux communs et qui, en vue de les satisfaire, s associent pour exploiter

Plus en détail

Clientèle depuis 1998. valeur-ajoutéeajoutée

Clientèle depuis 1998. valeur-ajoutéeajoutée Activités Service-conseil de première ligne en entrepreneurship; Gestion du programme Jeunes Promoteurs ($110K/an); Gestion de l enveloppe du Fonds Local d Investissement ($4M); Gestion de l enveloppe

Plus en détail

GUIDE DE RÉDACTION DU PLAN D AFFAIRES POUR LES ENTREPRISES EN ÉCONOMIE SOCIALE

GUIDE DE RÉDACTION DU PLAN D AFFAIRES POUR LES ENTREPRISES EN ÉCONOMIE SOCIALE GUIDE DE RÉDACTION DU PLAN D AFFAIRES POUR LES ENTREPRISES EN ÉCONOMIE SOCIALE Octobre 2007 Table des matières Préambule 4 Sommaire exécutif 5 1. La présentation de l organisme 6 1.1 L historique de l

Plus en détail

Programme Partenariats entrepreneuriat jeunesse (PEJ) Appel de propositions Construire un écosystème dynamique propice à l entrepreneuriat jeunesse

Programme Partenariats entrepreneuriat jeunesse (PEJ) Appel de propositions Construire un écosystème dynamique propice à l entrepreneuriat jeunesse Programme Partenariats entrepreneuriat jeunesse (PEJ) Appel de propositions Construire un écosystème dynamique propice à l entrepreneuriat jeunesse 1.0 CONTEXTE Le programme Partenariats entrepreneuriat

Plus en détail

5.3 Subvention salariale

5.3 Subvention salariale 5.3 Subvention salariale 5.3 SUBVENTION SALARIALE 2015-04-14 Table des matières Page 2 sur 26 Table des matières 1. LA MESURE... 4 1.1. Objectif... 4 1.2. Description... 4 1.2.1. Choix du volet... 4 1.3.

Plus en détail

Fonds pour le recrutement de personnel infirmier et le maintien des effectifs

Fonds pour le recrutement de personnel infirmier et le maintien des effectifs Fonds pour le recrutement de personnel infirmier et le maintien des effectifs Catégorie/N o de politique Politique du Fonds n o 1 TITRE DE LA POLITIQUE REMBOURSEMENT DES COÛTS DE RÉINSTALLATION Approuvée

Plus en détail