1. L ENTREPRISE 2. CARACTERISTIQUES ET DEROULEMENT DE LA PRESTATION CHARTE QUALITE 2.1. DEMARCHE VOLONTAIRE 2.2. REALISATION DE L AUDIT

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1. L ENTREPRISE 2. CARACTERISTIQUES ET DEROULEMENT DE LA PRESTATION CHARTE QUALITE 2.1. DEMARCHE VOLONTAIRE 2.2. REALISATION DE L AUDIT"

Transcription

1 REGLEMENT DU DISPOSITIF CHARTE QUALITE 1. L ENTREPRISE Cette prestation est réservée à toute personne physique ou morale immatriculée au Répertoire des Métiers, quelle que soit la forme juridique que revêt son entreprise et quelle que soit son activité. L établissement concerné doit être situé dans le département. 2. CARACTERISTIQUES ET DEROULEMENT DE LA PRESTATION CHARTE QUALITE 2.1. DEMARCHE VOLONTAIRE La démarche qualité est une démarche volontaire du chef d entreprise. L attestation Charte Qualité n est valable que pour un seul établissement dans le cas où le chef d entreprise serait responsable de plusieurs établissements ou de plusieurs entreprises. Le chef d entreprise peut faire une demande d inscription pour chaque établissement. L attestation Charte Qualité n est ni cessible ni transmissible à un autre établissement appartenant au chef d entreprise ou à une autre entreprise ou à un autre chef d entreprise REALISATION DE L AUDIT Sur demande expresse du chef d entreprise, le consultant de la CMA se rend, à la date convenue, dans l entreprise pour auditer le chef d entreprise (éventuellement accompagné du conjoint, des associés, des salariés ) au moyen d un référentiel en rapport avec le module de Charte Qualité choisi : Module 1 : Charte Qualité Confiance (cap accueil-conseil) Module 2 : Charte Qualité Performance (cap management maîtrisé) 2.3. RAPPORT D AUDIT ET NOTATION L entreprise est évaluée et notée selon un référentiel défini et adapté à toutes les activités. Au terme de l audit réalisé avec le chef d entreprise, le consultant complète la grille d audit et une note globale est attribuée à l entreprise. Cette note conditionne, en partie, la délivrance de l attestation Charte Qualité. Le rapport d audit est ensuite transmis au Comité de Sélection Qualité de la CMA puis au chef d entreprise. Pour l audit initial (audit réalisé lors de la 1 ère inscription), le rapport d audit doit établir une note supérieure ou égale à 75/100 pour donner lieu à l attribution de la Charte Qualité et ne doit contenir aucun élément rédhibitoire. Pour l audit de suivi (audits réalisés les années suivantes si l entreprise souhaite renouveler son inscription), le rapport d audit doit établir une note supérieure ou égale à 80/100 pour donner lieu à un renouvellement de l attribution de la Charte Qualité et ne doit contenir aucun élément rédhibitoire. Les points rédhibitoires sont, notamment, des éléments de non-conformité avec la législation en vigueur en matière de sécurité, d hygiène, d environnement, de droit du travail... ainsi que des réclamations sérieuses et/ou répétées de leurs clients. Ces points sont laissés à l appréciation du Comité de Sélection Qualité. Il revient au chef d entreprise de tirer lui-même expérience ou parti des conclusions du rapport d audit, afin d inscrire son entreprise dans une démarche d amélioration constante. En effet, le rapport d audit révèle les points forts et les faiblesses de l entreprise, et propose des axes d amélioration ; les solutions adaptées à son cas devant être choisies par le chef d entreprise. C est donc l action du chef d entreprise, à posteriori, qui permettra d obtenir les résultats escomptés LE COMITE DE SELECTION QUALITE 50% au moins des membres du Comité de Sélection Qualité doivent être présents pour que soient valides les décisions prises par le Comité de Sélection Qualité, en particulier celles relatives à la délivrance ou non de la Charte Qualité. CMA92/CQ/ /6

2 Les dossiers sont étudiés de manière anonyme par le Comité de Sélection Qualité. Le Comité de Sélection Qualité se réunit et s appuie sur le rapport d audit pour attribuer ou non l attestation Charte Qualité. À l occasion d un changement de niveau de Charte Qualité (Confiance vers Performance ou Performance vers Excellence), si le Comité de Sélection Qualité conclu qu il ne peut attribuer la Charte Qualité du module supérieur à l entreprise, il peut cependant décider de lui réattribuer la Charte Qualité du module inférieur qu elle avait précédemment obtenu, pour la durée prévue (puisque l ensemble des questions d un module sont reprises dans le module supérieur) LES CHEFS D ENTREPRISE NON ADMIS Pour les chefs d entreprises n ayant pas obtenu la Charte Qualité, le rapport d audit doit leur permettre d améliorer les points faibles de leur entreprise. Il est interdit à tout chef d entreprise qui n est pas titulaire de la Charte Qualité d utiliser pour son activité le logo de la Charte Qualité, sous peine de poursuites ENGAGEMENTS DES ENTREPRISES TITULAIRES DE LA CHARTE QUALITE Selon le module choisi, le chef d entreprise titulaire de la Charte Qualité et son équipe, s engagent à : Module 2 Charte Qualité Performance -> cap Management Maîtrisé Module 1 Charte Qualité Confiance -> cap Accueil - Conseil OFFRIR un accueil personnalisé et privilégier une relation de confiance basée sur l écoute, la disponibilité et des conseils individualisés RECEVOIR les clients dans un lieu propre et agréable conformément aux normes d hygiène et de sécurité HONORER les commandes et respecter les délais annoncés grâce à une organisation interne efficiente FAVORISER la transmission du savoir-faire par la formation et la qualification professionnelle des collaborateurs de l entreprise VEILLER quotidiennement à la qualité des produits et prestations proposés dans le respect des exigences réglementaires et légales de la profession RESPECTER l environnement en adoptant un comportement et des gestes éco-responsables 2.7. COMMUNICATION ET VALORISATION DES ENTREPRISES TITULAIRES DE LA CHARTE QUALITE La CMA s engage à valoriser les entreprises titulaires de la Charte Qualité et le dispositif Charte Qualité auprès des consommateurs, des professionnels et de l ensemble des acteurs économiques, au moyen des supports de communication à sa disposition. La CMA s engage notamment à référencer la liste des entreprises titulaires de la Charte Qualité sur le site Internet dédié au dispositif : Différents supports de communication sont distribués aux entreprises titulaires de la Charte Qualité afin de valoriser leur démarche et de la rendre plus visible. L entreprise s engage à notifier à la CMA tout changement de coordonnées pour la mise à jour de la liste des entreprises titulaires de la Charte Qualité et des supports de communication. CMA92/CQ/ /6

3 2.8. DROIT A L IMAGE ET DROIT A LA VIE PRIVEE Selon les articles à du Code Civil, tout individu jouit d'un droit au respect de sa vie privée ainsi que d'un droit à l'image. Dans le cadre de la valorisation des entreprises titulaires de la Charte Qualité, chaque chef d entreprise reconnaît, consent et autorise de manière expresse et à titre gracieux la CMA ou quiconque choisi par cette dernière à capter, enregistrer, reproduire, filmer et/ou photographier, par tous moyens, son image et/ou sa voix et à exposer, communiquer et/ou publier au public par tous moyens, tous procédés et par tous les réseaux de communication les images ou la reproduction des images sur tous supports de communication, pour le monde entier et pour une durée de 30 ans, dans la limite du respect de la vie privée. Aussi, la CMA s engage à ne pas utiliser, divulguer ou diffuser les images ou une partie de celles-ci si le chef d entreprise en fait la demande préalable signée. Les images restent cependant l œuvre et la propriété de leur auteur, qui peut donc les utiliser pour sa promotion, son book papier, son site internet, sauf clause de confidentialité signée au préalable avec le chef d entreprise LE SUIVI DES CHEFS D ENTREPRISE TITULAIRES DE LA CHARTE QUALITE L attestation Charte Qualité est valable un an à compter de la date de la décision d attribution par le Comité de Sélection Qualité. À partir de la troisième année d attribution consécutive dans un même module de la Charte Qualité, l attestation est valable 2 ans, sauf avis contraire du Comité de Sélection Qualité. À cette échéance, le chef d entreprise titulaire de la Charte Qualité a trois mois maximum pour confirmer par écrit à la CMA sa volonté de reprendre rendez-vous avec le consultant de la CMA pour un audit de suivi. Une entreprise peut demander à changer de module au moment de sa demande de renouvellement. L entreprise titulaire de la Charte Qualité peut décider à tout moment, et le notifie par écrit à la CMA, de ne pas effectuer d audit de suivi et donc d être radiée de la liste des entreprises titulaires Charte Qualité LES MOTIFS DE RADIATION DE LA CHARTE QUALITE La CMA se donne le droit de radier de la liste des entreprises titulaires de la Charte Qualité tout chef d entreprise qui n aurait pas confirmé par écrit sa volonté d un renouvellement via un audit de suivi, au plus tard 3 mois après la date de fin de validité de son attestation Charte Qualité. En cas de réclamations sérieuses et/ou répétées de la part de clients, le Comité de Sélection Qualité pourra décider, le cas échéant, de sa radiation de la Charte Qualité. Tout chef d entreprise radié de la Charte Qualité est retiré du site Internet dédié au dispositif Charte Qualité, et n a plus le droit d utiliser pour son activité le logo de la Charte Qualité, ainsi que les supports de communication délivrés par la CMA, sous peine de poursuites. Tout chef d entreprise ayant été radié de la Charte Qualité par le Comité de Sélection Qualité, devra effectuer un nouvel audit initial pour prétendre obtenir de nouveau la Charte Qualité. 3. ENGAGEMENTS DE L ENTREPRISE Les droits de reproduction et de diffusion de tous les documents réalisés par le consultant ou la CMA, leur sont exclusivement réservés, car ils en restent propriétaires en vertu de leur droit d auteur (droit moral et droit patrimonial par application du Code de la Propriété Intellectuelle). Le chef d entreprise est informé qu il bénéficie d un droit d usage privé de ces documents, ce qui signifie qu il doit en faire un usage strictement personnel dans le cadre de sa propre activité professionnelle, et s engage à ne pas en faire bénéficier un tiers, ni à en faire une utilisation collective, ni à les reproduire ou les diffuser, de manière directe ou indirecte, et sur quelque support que ce soit. Dans le cas contraire, une autorisation expresse et écrite donnée par la CMA est requise. CMA92/CQ/ /6

4 4. OBLIGATIONS ET RESPONSABILITE DE LA CMA La CMA s engage à satisfaire toute demande de prestation dans le respect des contraintes techniques et de qualité de ses services. La CMA est uniquement tenue par une obligation de moyens et non de résultat. Pour la réalisation de la prestation, toutes les informations fournies par le chef d entreprise n engagent que celui-ci : en cas d erreur ou d inexactitude dans le contenu de celles-ci, la CMA ne pourra être tenue pour responsable de l impossibilité d effectuer la prestation dans de bonnes conditions. Elle ne saurait non plus être tenue pour responsable en cas de manquement par le chef d entreprise à ses obligations légales ou à ses engagements en termes de qualité de service et de satisfaction client. 5. LA PROTECTION DES INFORMATIONS NOMINATIVES La CMA prend les mesures nécessaires pour assurer l application de la loi, via son correspondant informatique et libertés, déclaré auprès de la Commission Nationale Informatique et Libertés et chargé de la protection des données nominatives. L entreprise accepte que les informations le concernant soient conservées et transférées conformément aux lois applicables sur la protection des données personnelles. Toute demande de modification, rectification ou suppression de données nominatives doit être adressée par le chef d entreprise, dans le cadre de son droit de rectification des données nominatives, au correspondant informatique et libertés de la CMA. 6. DOCUMENTS ANNEXES En annexe du présent règlement, sont jointes les règles d utilisation du logotype Charte Qualité. Le logo électronique de la Charte Qualité et sa Charte Graphique sont adressés à l entreprise titulaire de la Charte Qualité sur simple demande auprès de la CMA CHARTE D UTILISATION DU LOGOTYPE CHARTE QUALITE Le chef d entreprise s engage à respecter la charte d utilisation du logo Charte Qualité ainsi que la Charte Graphique. Le logotype Charte Qualité est une marque déposée, propriété exclusive de la CMA. Il est à la fois une création originale protégée par le droit d'auteur, dont la contrefaçon est pénalement répréhensible en application de l'article L du Code de la propriété intellectuelle, et une marque figurative, de réputation et de notoriété nationales, dont la contrefaçon est sanctionnée sur le fondement de l'article L du même code. Toute utilisation par des tiers non autorisés pourra être sanctionnée en vertu des dispositions susvisées. L autorisation d utiliser le logo Charte Qualité est valable tant que l entreprise est titulaire de la Charte Qualité, en vertu des conditions d obtention de la Charte Qualité. L autorisation d afficher le logo et de l utiliser sur des supports matériels et/ou électroniques prend fin immédiatement lors de la radiation de la Charte Qualité. L autorisation d utiliser le logo Charte Qualité est attribuée spécifiquement au chef d entreprise titulaire de la Charte Qualité, et ce uniquement pour l établissement audité, et ne peut être transmise à des tiers. Le logo Charte Qualité ne peut être utilisé que tel qu il a été conçu et produit. Le chef d entreprise n a l autorisation d utiliser que le logo correspondant au module de la Charte Qualité dont il est titulaire (Confiance ou Performance ou Excellence). En aucun cas, il ne peut utiliser le logo générique dont l utilisation est strictement réservée aux CMA. Le chef d entreprise titulaire de la Charte Qualité peut utiliser le logo sur ses supports de communication, à deux conditions : - Les supports doivent viser la promotion directe de l entreprise. - Les supports doivent être en conformité avec les dispositions de la Charte Graphique du logotype Charte Qualité concernant notamment les devoirs de l entreprise titulaire de la Charte Qualité. Par support de communication, on entend : - Les supports matériels (tels que brochures, affiches, publications papier ), - Les supports électroniques (tels que site Internet, Cd-rom, présentation de type PowerPoint, vidéo ). Les entreprises titulaires de la Charte Qualité s engagent à faire parvenir à la CMA un exemplaire des supports de communication, dans le trimestre qui suit leur création. CMA92/CQ/ /6

5 Lorsqu il est utilisé conjointement à la marque ou au logo de l entreprise, le logo de la Charte Qualité ne doit jamais être plus grand ou plus visible que cette marque ou ce logo, et, en tout état de cause, ne doit pas créer de confusion avec la marque ou le logo de cette entreprise. Dans le cas d une utilisation du logo sur le site Internet de l entreprise, un hyperlien doit obligatoirement être fait depuis le logo vers le site Internet dédié au dispositif Charte Qualité ou de la CMA. Le chef d entreprise titulaire de la Charte Qualité doit alors informer la CMA du (des) site(s) Internet et de l URL sur le(s)quel(s) le logo se trouve. Le logotype ne peut être utilisé que dans les formes prescrites par la Charte Graphique. Sa conception ne peut donc être changée ou modifiée de quelque façon que ce soit. Une entreprise titulaire de la Charte Qualité peut utiliser sous sa responsabilité, le logo de la Charte Qualité, sur un support de communication comportant des logos d'autres organismes à condition de veiller à ce qu'il n'en résulte aucune ambiguïté sur l'appartenance des uns et des autres au dispositif de la Charte Qualité. Toute utilisation abusive ou non autorisée du logo est prohibée et expose à des sanctions CHARTE GRAPHIQUE DU LOGOTYPE CHARTE QUALITE La version quadrichromie du logotype est utilisée lorsque les logos sont imprimés par mélange des quatre couleurs primaires que sont le Cyan, le Magenta, le Jaune et le Noir (CMJN), ce mode est à privilégier pour les travaux d'impression, tels que les photographies couleur ou encore l impression offset. Il est impératif de respecter les pourcentages indiqués. Évitez d'utiliser des couleurs quadri dans les documents destinés uniquement à une diffusion en ligne. Rouge : Cyan 25% - Magenta 100% - Jaune 100% - Noir 15% Jaune : Magenta 25% - Jaune 100% - Noir 10% Bleu : Cyan 100% - Magenta 40% - Jaune 10% Vert : Cyan 100% - Magenta 15% - Jaune 80% Le pantone est une encre spéciale pré-mélangée, utilisée à la place ou en complément d encres CMJN. L'utilisation des tons directs est préférable lorsqu'un nombre restreint de couleurs est spécifié et que la précision des couleurs est déterminante. Les tons directs permettent la reproduction fidèle des couleurs situées hors de la gamme de couleurs quadri. Pour une impression optimale de vos documents, il est préférable de spécifier un ton direct d'après un système de concordance des couleurs pris en charge par votre imprimeur. Rouge : P1805 Jaune : P110 Bleu : P3005 Vert : P3288 Qu il soit de préférence en quadrichromie ou certains cas en monochromie, le logo doit être lisible dans sa totalité. Il est donc recommandé d éviter tout fond de couleur trop proche de l une des couleurs du logo. Sont acceptés les associations et utilisations suivantes : - Logotype noir sur fond de couleur noir de 10% à 40% seulement. - Logotype quadri sur fond d une des couleurs quadri ou pantone (au choix : rouge, jaune, bleu ou vert) de 10% à 40%. - Logotype blanc sur fond d une des couleurs quadri ou pantone (au choix) à 100% - Logotype quadri sur fond de toute autre couleur tant que le logotype lui même peut être facilement distingué et lu. - Logotype blanc et quadri sur fond de couleur noir. De même, sur fond illustré ou photographique, le logo doit être lisible en totalité, utilisé de préférence en quadrichromie ou dans certains cas en monochromie, en réserve ou en noir et blanc, si ce n est pas le cas le logo en quadrichromie doit être utilisé sur une surface en réserve. Sont strictement interdites les utilisations suivantes : - Logotype quadri sur fond d une des couleurs quadri ou pantone à 100% - Logotype utilisé sur un visuel (image ou photo) impropre ou illisible. - Changement de la typographie utilisée - Dissocier et déplacer les éléments d un des logos - Largeur inférieure à 15 mm. CMA92/CQ/ /6

Mentions légales site internet

Mentions légales site internet Mentions légales site internet 1. Présentation du site et accès 1.1 Présentation En vertu de l article 6 de la loi n 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l économie numérique, il est précisé

Plus en détail

CHARTE INFORMATIQUE. Bon usage des moyens informatiques et du réseau des prestations de l association Comput Yourself

CHARTE INFORMATIQUE. Bon usage des moyens informatiques et du réseau des prestations de l association Comput Yourself CHARTE INFORMATIQUE Bon usage des moyens informatiques et du réseau des prestations de l association Comput Yourself Ce texte, bien qu ayant un caractère réglementaire, est avant tout un code de bonne

Plus en détail

TS006(GT)v03 v. 24/02/2015 RÈGLES DE REFERENCE A LA CERTIFICATION PROGRAMME GLOBAL ORGANIC TEXTILE STANDARD «GOTS»

TS006(GT)v03 v. 24/02/2015 RÈGLES DE REFERENCE A LA CERTIFICATION PROGRAMME GLOBAL ORGANIC TEXTILE STANDARD «GOTS» TS006(GT)v03 v. 24/02/2015 RÈGLES DE REFERENCE A LA CERTIFICATION PROGRAMME GLOBAL ORGANIC TEXTILE STANDARD «GOTS» ECOCERT, en tant qu organisme de contrôle, et propriétaire de sa marque déposée, surveille

Plus en détail

Ce guide s adresse à tous ceux qui utilisent ou souhaitent utiliser les logotypes de l association Collectif Effinergie.

Ce guide s adresse à tous ceux qui utilisent ou souhaitent utiliser les logotypes de l association Collectif Effinergie. Charte graphique La présente charte graphique a pour objectif d établir les règles d utilisation de la communication visuelle et de permettre ainsi une identification claire et homogène de l association

Plus en détail

LICENCE 3. En application du règlement de réutilisation du 16 juin 2011

LICENCE 3. En application du règlement de réutilisation du 16 juin 2011 LICENCE 3 LICENCE PAYANTE DE REUTILISATION D'INFORMATIONS PUBLIQUES DETENUES PAR LE SERVICE DEPARTEMENTAL D ARCHIVES DE LA MOSELLE A DES FINS COMMERCIALES AVEC DIFFUSION PUBLIQUE D'IMAGES OU COMMUNICATION

Plus en détail

PARTIE 2. Gestion de votre candidature et de son instruction

PARTIE 2. Gestion de votre candidature et de son instruction «LABEL EGALITE» PARTIE 2 Gestion de votre candidature et de son instruction Gestion de votre candidature - version 1 du 15 septembre 2004 Page 1 sur 8 SOMMAIRE Gestion de votre candidature et de son instruction

Plus en détail

CHARTE DE BONNES PRATIQUES DE LA SOUS-TRAITANCE

CHARTE DE BONNES PRATIQUES DE LA SOUS-TRAITANCE CHARTE DE BONNES PRATIQUES DE LA SOUS-TRAITANCE Cette charte a vocation à s appliquer lors de travaux effectués par une ou plusieurs entreprises, dites sous-traitantes, à l intérieur de l enceinte et des

Plus en détail

«LABEL EGALITE PROFESSIONNELLE» PARTIE 2. Gestion de votre candidature et de son instruction

«LABEL EGALITE PROFESSIONNELLE» PARTIE 2. Gestion de votre candidature et de son instruction «LABEL EGALITE PROFESSIONNELLE» PARTIE 2 Gestion de votre candidature et de son instruction 11 rue Francis de Pressensé - 93751 La Plaine Saint-Denis Cedex - France -T. +33 (0)1 41 62 80 11 - F : +33 (0)1

Plus en détail

Hébergement de contenus sur les sites des services nationaux du RÉCIT

Hébergement de contenus sur les sites des services nationaux du RÉCIT Hébergement de contenus sur les sites des services nationaux du RÉCIT Dans le cadre d une collaboration étroite entre les responsables de dossiers et les personnesressources des services nationaux du RÉCIT,

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI TEXTE ADOPTÉ n 865 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2011-2012 22 février 2012 PROPOSITION DE LOI relative à l exploitation numérique

Plus en détail

LICENCE 2. En application du règlement de réutilisation du 16 juin 2011

LICENCE 2. En application du règlement de réutilisation du 16 juin 2011 LICENCE 2 LICENCE GRATUITE DE REUTILISATION DES INFORMATIONS PUBLIQUES DETENUES PAR LE SERVICE DEPARTEMENTAL D ARCHIVES DE LA MOSELLE A DES FINS NON COMMERCIALES MAIS AVEC DIFFUSION PUBLIQUE D'IMAGES OU

Plus en détail

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires)

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) Mission Jeunesse FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) La Ville d Angers effectue un travail d aide aux projets des jeunes par l intermédiaire de la mission jeunesse. Cette mission

Plus en détail

Processus d accréditation

Processus d accréditation AGRI-STABILITÉ AGRI-QUÉBEC PLUS AGRI-INVESTISSEMENT AGRI-QUÉBEC Devis du préparateur accrédité de données Processus d accréditation Processus d accréditation, rôle et engagements du préparateur 2015 Avril

Plus en détail

DOCUMENT DE GESTION DES BANQUES DE DONNÉES CONSTITUÉES OU UTILISÉES POUR DES FINS DE RECHERCHE. 20 janvier 2006

DOCUMENT DE GESTION DES BANQUES DE DONNÉES CONSTITUÉES OU UTILISÉES POUR DES FINS DE RECHERCHE. 20 janvier 2006 DOCUMENT DE GESTION DES BANQUES DE DONNÉES CONSTITUÉES OU UTILISÉES POUR DES FINS DE RECHERCHE 20 janvier 2006 Approuvé par le Conseil de l Université de Montréal le 30 janvier 2006 Table des matières

Plus en détail

Créer son site internet. en toute légalité

Créer son site internet. en toute légalité Créer son site internet en toute légalité Julie TOMAS, Juriste TIC Aquitaine Europe Communication Plan de l intervention I. Les préalables à la création du site internet 1- le choix et l enregistrement

Plus en détail

Elles précisent notamment les conditions de passation et de paiement des annonces.

Elles précisent notamment les conditions de passation et de paiement des annonces. CONDITIONS GENERALES DE VENTE Expedicar est une plateforme web, accessible à l adresse www.expedicar.fr (le «Site») exploitée par la société Freecars, société par actions simplifiée au capital de 43 013

Plus en détail

Fabrique à Projets Convention de labellisation

Fabrique à Projets Convention de labellisation Fabrique à Projets Convention de labellisation Entre La Mission Locale pour les Jeunes Pau Pyrénées Complexe de la République 64 000 Pau, association loi 1901 Représentée par Monsieur Dartigolles agissant

Plus en détail

MEDIATHEQUE du PAYS de FLERS CENTRE CHAUDEURGE 9 RUE DU COLLEGE 61100 FLERS 02 33 98 42 22

MEDIATHEQUE du PAYS de FLERS CENTRE CHAUDEURGE 9 RUE DU COLLEGE 61100 FLERS 02 33 98 42 22 Date : MEDIATHEQUE du PAYS de FLERS CENTRE CHAUDEURGE 9 RUE DU COLLEGE 61100 FLERS 02 33 98 42 22 N inscription :. (cadre réservé à la médiathèque) INSCRIPTION PERSONNES MAJEURES NOM :... Prénom :... Année

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES DE BUREAU

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES DE BUREAU Terre d équilibre MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES DE BUREAU Mairie De DRUMETTAZ-CLARAFOND 102 Route du Chef Lieu 73420 DRUMETTAZ-CLARAFOND Tél : 04.79.63.64.00 Fax : 04.79.63.64.01 FOURNITURE DE FOURNITURES

Plus en détail

Les photographies individuelles des élèves «Chacun a droit au respect de sa vie privée.» La circulaire N 2003-091 DU 5-6-2003 parue au Bulletin

Les photographies individuelles des élèves «Chacun a droit au respect de sa vie privée.» La circulaire N 2003-091 DU 5-6-2003 parue au Bulletin Publier des photos d élèves sur l internet Publier des photographies d élèves mineurs sur l internet doit toujours se faire avec l accord des parents. Ce document fait le point sur le sujet et fournit

Plus en détail

CONDITIONS. Pour être candidat :

CONDITIONS. Pour être candidat : CONDITIONS Ce concours a pour objet de faire émerger, puis soutenir des projets originaux, portés par des jeunes, dans les domaines culturel, artistique, éducatif, humanitaire ou social. Pour être candidat

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DU SITE DEVBOOKING.COM

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DU SITE DEVBOOKING.COM CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DU SITE DEVBOOKING.COM I. Définitions et champ d application On désigne par «DEVBOOKING» la Société DEVBOOKING SAS. DEVBOOKING SAS au capital de 10.000 euros, dont le

Plus en détail

Le droit. à la protection des droits économiques

Le droit. à la protection des droits économiques Le droit à la protection des droits économiques Le droit à la protection des droits économiques La loi 31-08 édictant des mesures de protection du consommateur comprend des dispositions permettant de protéger

Plus en détail

Contrat d affiliation avec le site marchand FITNESSBOUTIQUE.COM

Contrat d affiliation avec le site marchand FITNESSBOUTIQUE.COM Contrat d affiliation avec le site marchand FITNESSBOUTIQUE.COM Le,à. ENTRE LES SOUSSIGNES, éditrice du site domiciliée représentée par en sa qualité de E-Mail : et, Tél. (ci-après dénommée l affilié )

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION CONDITIONS GENERALES D UTILISATION 1. OBJET Les présentes conditions générales d utilisation ont pour objet de préciser les conditions dans lesquelles l Association Open Atlas autorise l utilisateur à

Plus en détail

Propriété, protection et valorisation des Résultats des recherches réalisées au sein de l'université de Liège. 1. Règlement général : actualisation

Propriété, protection et valorisation des Résultats des recherches réalisées au sein de l'université de Liège. 1. Règlement général : actualisation Conseil d'administration DOC. 17.908bis/CA/18.11.2015 Propriété, protection et valorisation des Résultats des recherches réalisées au sein de l'université de Liège 1. Règlement général : actualisation

Plus en détail

GT CNAS DU 5 MARS 2015 Règlement intérieur du CNAS. Sans changement. Sans changement. Sans changement

GT CNAS DU 5 MARS 2015 Règlement intérieur du CNAS. Sans changement. Sans changement. Sans changement GT CNAS DU 5 MARS 2015 Règlement intérieur du CNAS RI de 2012 Règlement intérieur applicable au conseil national de l action sociale du ministère de l économie, des finances et de l industrie et du ministère

Plus en détail

CHARTE DES PETITES ANNONCES ELECTRONIQUES

CHARTE DES PETITES ANNONCES ELECTRONIQUES L es é d i t eurs d e c o n t enus e t ser v i c e s en l i g n e CHARTE DES PETITES ANNONCES ELECTRONIQUES L éditeur de petites annonces électroniques Définition L édition de petites annonces en ligne

Plus en détail

CHARTE GRAPHIQUE UTILISATION DE LA MARQUE OPQIBI

CHARTE GRAPHIQUE UTILISATION DE LA MARQUE OPQIBI > CHARTE GRAPHIQUE UTILISATION DE LA MARQUE OPQIBI RÈGLES D UTILISATION DE LA MARQUE OPQIBI 1 (Date d application : 1 er janvier 2007) Le présent document fie les conditions dans lesquelles une structure

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES COMMUNE DE LA LONDE LES MAURES Direction des Services Financiers Service des Marchés Publics BP 62 ou place du XI Novembre 83250 LA LONDE LES MAURES

Plus en détail

Formation à l hygiène et à la sécurité des membres des CT et CHSCT

Formation à l hygiène et à la sécurité des membres des CT et CHSCT Formation à l hygiène et à la sécurité des membres des CT et CHSCT 1. Introduction Cette mallette pédagogique, réalisée par la sous-commission technique «Hygiène et sécurité» rattachée à la commission

Plus en détail

Dossier pratique Le site Internet du club et le droit

Dossier pratique Le site Internet du club et le droit N 5-29 mai 2007 Dossier pratique Le site Internet du club et le droit Vous développez un site Internet de qualité vantant l activité de votre club : son école de voile, les régates et les stages organisés

Plus en détail

Règlement du Concours Vidéo : «FREE TIME VIDÉO» 2015

Règlement du Concours Vidéo : «FREE TIME VIDÉO» 2015 Règlement du Concours Vidéo : «FREE TIME VIDÉO» 2015 ARTICLE 1. Organisation La Ville de Mérignac par le service cohésion urbaine et sociale et le Bureau Information Jeunesse, organise un concours de court-métrage

Plus en détail

DELIBERATION N 2014-144 DU 8 OCTOBRE 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE

DELIBERATION N 2014-144 DU 8 OCTOBRE 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DELIBERATION N 2014-144 DU 8 OCTOBRE 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AUTORISATION A LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITEMENT AUTOMATISE D INFORMATIONS NOMINATIVES AYANT POUR

Plus en détail

Mentions légales et conditions générales d utilisation des services proposés sur le site www.lesbonsechos.com

Mentions légales et conditions générales d utilisation des services proposés sur le site www.lesbonsechos.com Mentions légales et conditions générales d utilisation des services proposés sur le site www.lesbonsechos.com 1) Mise en garde Vous ne devez pas utiliser le site www.lesbonsechos.com si vous n êtes pas

Plus en détail

CONTRAT D AGENT ARTISTIQUE

CONTRAT D AGENT ARTISTIQUE CONTRAT D AGENT ARTISTIQUE ENTRE LES SOUSSIGNES Nom/prénom : Pseudonyme : Adresse : Téléphone : Ci-après dénommé «LE MANDANT» D UNE PART, ET Dénomination sociale de l'entreprise : dont le siège social

Plus en détail

La Grande Bibliothèque du Droit. Charte

La Grande Bibliothèque du Droit. Charte La Grande Bibliothèque du Droit Charte Préambule La Grande Bibliothèque du Droit (ci-après «GBD») édite un site internet, accessible à l adresse : www.lagbd.fr permettant l accès, la consultation et la

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES LIEES A L EXECUTION DU MARCHE

CONDITIONS GENERALES LIEES A L EXECUTION DU MARCHE CONDITIONS GENERALES LIEES A L EXECUTION DU MARCHE 1/5 ARTICLE CG.1 : DEFINITIONS DES PARTIES CONTRACTANTES L «adjudicateur» est l AGEFIPH, représentée dans le cadre du marché par son Directeur Général.

Plus en détail

Décision de dispense de déclaration n 3

Décision de dispense de déclaration n 3 Délibération n 2005-003 du 13 janvier 2005 décidant la dispense de déclaration des traitements mis en œuvre par les organismes publics dans le cadre de la dématérialisation des marchés publics Décision

Plus en détail

Dossier en ligne. Guide destiné au responsable de la gestion des accès

Dossier en ligne. Guide destiné au responsable de la gestion des accès Dossier en ligne Guide destiné au responsable de la gestion des accès Table des matières 1. GÉNÉRALITÉS... 3 1.1 Rôle du responsable de la gestion des accès... 3 1.2 Besoin d un code d utilisateur pour

Plus en détail

Le DMP et vos droits Dossier Médical Personnel

Le DMP et vos droits Dossier Médical Personnel BROChURE D information PATIENT Le DMP et vos droits Dossier Médical Personnel Créer votre DMP, un acte important pour votre santé au service de la santé www.dmp.gouv.fr 2 Le dmp et vos droits 4 Qu est-ce

Plus en détail

Charte d utilisation de la marque et du logo «Somfy»

Charte d utilisation de la marque et du logo «Somfy» Charte d utilisation de la marque et du logo «Somfy» SOMMAIRE 1/ Le cadre 2/ L utilisation de la marque et du logo «SOMFY» 3/ Les règles d utilisation du logo 4/ La cohabitation avec d autres marques et

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE 1. DESIGNATION DES PARTIES Les conditions générales de vente ci-après (que l on dénommera ensuite CGV) régissent l ensemble des relations contractuelles entre d une part Marianne

Plus en détail

CHARTE GRAPHIQUE. La charte graphique doit être remise à tout imprimeur ou graphiste chargé de la réalisation d un support.

CHARTE GRAPHIQUE. La charte graphique doit être remise à tout imprimeur ou graphiste chargé de la réalisation d un support. CHARTE GRAPHIQUE La ville de Saint-avertin s est dotée d une charte graphique permettant d utiliser son logotype sur tous les supports réalisés pour et par ses différents partenaires. Ce guide a pour but

Plus en détail

SOMMAIRE GUIDE DU JURY

SOMMAIRE GUIDE DU JURY SOMMAIRE GUIDE DU JURY Certificat de Qualification Professionnelle Mécanicien Cycles Enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles (Arrêté publié au Journal Officiel du 29 novembre

Plus en détail

Contrat de licence d utilisation du logiciel TARA-ACK - TARA INFORMATIQUE

Contrat de licence d utilisation du logiciel TARA-ACK - TARA INFORMATIQUE Contrat de licence d utilisation du logiciel TARA-ACK - TARA INFORMATIQUE Entre les soussignés SAS TARA INFORMATIQUE 20, rue Benoît Lauras Bâtiment des Hautes Technologies Zenn It 42000 SAINT-ETIENNE RCS

Plus en détail

A DES FINS DE SOLUTION DE CONFLITS AVEC LES CLIENTS OU TOUT APPELANT»

A DES FINS DE SOLUTION DE CONFLITS AVEC LES CLIENTS OU TOUT APPELANT» DELIBERATION N 2012-133 DU 24 SEPTEMBRE 2012 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AUTORISATION SUR LA DEMANDE PRESENTEE PAR CITI GLOBAL WEALTH MANAGEMENT SAM RELATIVE A LA

Plus en détail

ACADEMIE DE NICE MODELE DE CONVENTION DE PARTENARIAT. Le «Lycée des Métiers» du. L entreprise

ACADEMIE DE NICE MODELE DE CONVENTION DE PARTENARIAT. Le «Lycée des Métiers» du. L entreprise ACADEMIE DE NICE MODELE DE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE Le «Lycée des Métiers» du.. Et L entreprise. Page 1/6 CONVENTION DE PARTENARIAT VU le code de l éducation, et notamment ses articles D. 335-1

Plus en détail

Règlement sur les conditions et modalités de délivrance des permis de l Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec

Règlement sur les conditions et modalités de délivrance des permis de l Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec Règlement sur les conditions et modalités de délivrance des permis de l Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec Code des professions (chapitre C-26, a. 93, par. c.1 et a. 94,

Plus en détail

MARCHE PUBLIC POUR EQUIPEMENT INTERACTIF DE L ECOLE COMMUNALE «MON ECOLE» DE SAINT JEAN CAP FERRAT

MARCHE PUBLIC POUR EQUIPEMENT INTERACTIF DE L ECOLE COMMUNALE «MON ECOLE» DE SAINT JEAN CAP FERRAT Marché n 001/18012011 POUVOIR ADJUDICATEUR : COMMUNE DE SAINT JEAN CAP FERRAT HOTEL DE VILLE 06230 SAINT JEAN CAP FERRAT MARCHE PUBLIC POUR EQUIPEMENT INTERACTIF DE L ECOLE COMMUNALE «MON ECOLE» DE SAINT

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES & SERVICES

MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES & SERVICES MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES & SERVICES Communauté de Communes des Collines du Nord Dauphiné 566, Avenue de l Europe 38540 HEYRIEUX Tél : 04 72 48 19 89 OBJET : MAINTENANCE DU PARC INFORMATIQUE

Plus en détail

Direction générale de la modernisation de l Etat

Direction générale de la modernisation de l Etat Direction générale de la modernisation de l Etat Service projets de simplification AVIS Habilitation des organismes certificateurs Label Marianne * * * Sommaire Version 8 du 4 novembre 2009 1 Les conditions

Plus en détail

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration Règles Du Conseil D administration Table des Matières I. OBJECTIFS... 3 II. FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS DU CONSEIL... 3 A. Stratégie et budget... 3 B. Gouvernance... 3 C. Membres du Conseil et des comités...

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Commune d Arzon Direction Administration Générale Tél: 0297534460 FOURNITURE DE BUREAU ET CONSOMMABLE Date et heure limites de réception des offres

Plus en détail

ANNEXE 4 FORMULAIRE DE PRET D UNE IMAGE D ARCHIVES DE LA MEDIATHEQUE COMMUNALE

ANNEXE 4 FORMULAIRE DE PRET D UNE IMAGE D ARCHIVES DE LA MEDIATHEQUE COMMUNALE ANNEXE 4 FORMULAIRE DE PRET D UNE IMAGE D ARCHIVES DE LA MEDIATHEQUE COMMUNALE Nom : Prénom :. Société :. Objet social :.. Adresse :... Code Postal : Ville :.. Profession :... L image empruntée sera utilisée

Plus en détail

Concours-photo «Portraits Totems: photographier l extraordinaire»

Concours-photo «Portraits Totems: photographier l extraordinaire» Concours-photo «Portraits Totems: photographier l extraordinaire» ARTICLE 1 : ORGANISATEURS L association loi 1901 LES ATELIERS HENRY DOUGIER, ayant son siège social au 73 rue de Paris, 92100 BOULOGNE-BILLANCOURT

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE DE PRESTATIONS DE SERVICE

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE DE PRESTATIONS DE SERVICE CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE DE PRESTATIONS DE SERVICE ARTICLE 1 : CHAMP D'APPLICATION - DÉFINITION Les présentes Conditions Générales de Vente s'appliquent à toutes les prestations de services conclues

Plus en détail

Charte du comité consultatif des Actionnaires d Orange

Charte du comité consultatif des Actionnaires d Orange Charte du comité consultatif des Actionnaires d Orange Dans le cadre de sa bonne gouvernance, Orange souhaite améliorer de manière continue la qualité de ses relations et de sa communication avec les actionnaires

Plus en détail

Le Site «Greenbet», accessible via l adresse www.greenbet.fr est confié en conception, réalisation et développement à HALLOWEEN SAS.

Le Site «Greenbet», accessible via l adresse www.greenbet.fr est confié en conception, réalisation et développement à HALLOWEEN SAS. MENTIONS LEGALES Le Site «Greenbet», accessible via l adresse www.greenbet.fr est confié en conception, réalisation et développement à HALLOWEEN SAS. HALLOWEEN SAS, («La Société»), au capital de 95.000,

Plus en détail

Informations légales et définitions

Informations légales et définitions Le présent document a pour objet de définir les modalités et conditions dans lesquelles d une part, Talentis, ci-après dénommé l EDITEUR, met à la disposition de ses utilisateurs le site, et les services

Plus en détail

Règlement d usage de la Marque «Prime à la casse des chaudières»

Règlement d usage de la Marque «Prime à la casse des chaudières» Règlement d usage de la Marque «Prime à la casse des chaudières» I] Objet Le présent règlement a pour objet de définir les conditions et modalités d exploitation de la Marque collective dénommée «Prime

Plus en détail

Règlement du label «e-santé Logiciel Maisons et Centres de santé»

Règlement du label «e-santé Logiciel Maisons et Centres de santé» Règlement du label «e-santé Logiciel Maisons et Centres de santé» 1 Candidats éligibles Version n 4.0 du 31 mars 2016 La procédure de labellisation est ouverte à toute personne morale propriétaire d une

Plus en détail

CODE PROFESSIONNEL. déontologie. Code de déontologie sur les bases de données comportementales

CODE PROFESSIONNEL. déontologie. Code de déontologie sur les bases de données comportementales déontologie Code de déontologie sur les bases de données comportementales 1 Code de déontologie sur les bases de données comportementales Préambule Les bases de données comportementales constituées principalement

Plus en détail

------------- ------------ DECRET N /PM DU portant Code de déontologie du secteur de l Audit, de Contrôle et de la Vérification.

------------- ------------ DECRET N /PM DU portant Code de déontologie du secteur de l Audit, de Contrôle et de la Vérification. REPUBLIQUE DU CAMEROUN PAIX TRAVAIL - PATRIE ------------- ------------ DECRET N /PM DU portant Code de déontologie du secteur de l Audit, de Contrôle et de la Vérification. LE PREMIER MINISTRE, CHEF DU

Plus en détail

a pour objectif de faciliter les démarches administratives des membres des Conseils de quartier du 13e.

a pour objectif de faciliter les démarches administratives des membres des Conseils de quartier du 13e. Le pôle démocratie locale : Eric TAVER Adjoint au Maire chargé des questions relatives à la démocratie locale et aux Conseils de quartier erictaver@parisfr Charlotte DEBOEUF Chargée de mission Sécurité,

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET DE SERVICES COMMUNE DE SAINT GEORGES SUR BAULCHE 37 GRANDE RUE 89000 SAINT GEORGES SUR BAULCHE

MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET DE SERVICES COMMUNE DE SAINT GEORGES SUR BAULCHE 37 GRANDE RUE 89000 SAINT GEORGES SUR BAULCHE MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET DE SERVICES Fourniture et acheminement de gaz naturel et de services associés Date et heure limites de réception des offres : 13 avril 2015 à 12 heures REGLEMENT

Plus en détail

Fonds de soutien au fonctionnement associatif, organisé et géré par Bénévolat-Vaud, centre de compétences pour la vie associative

Fonds de soutien au fonctionnement associatif, organisé et géré par Bénévolat-Vaud, centre de compétences pour la vie associative Fonds de soutien au fonctionnement associatif, organisé et géré par Bénévolat-Vaud, centre de compétences pour la vie associative Règlement (octobre 2012) Article 1 : Objet du Fonds de soutien au fonctionnement

Plus en détail

CAHIER DE CONSULTATION

CAHIER DE CONSULTATION Impression de documents de communication pour la Maison du tourisme du Parc naturel régional Livradois- Forez : la lettre d information de la Maison du tourisme du Parc CAHIER DE CONSULTATION 16 septembre

Plus en détail

Personne physique M/Mme. (Nom, Prénom) demeurant à

Personne physique M/Mme. (Nom, Prénom) demeurant à LICENCE DE RÉUTILISATION D INFORMATIONS PUBLIQUES DÉTENUES PAR LES ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DE SEINE-ET-MARNE EN APPLICATION DU RÈGLEMENT GÉNÉRAL DE RÉUTILISATION À TITRE GRATUIT Réutilisation non commerciale

Plus en détail

REGLES D AVANCEMENT DE GRADE DANS LES FILIERES DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

REGLES D AVANCEMENT DE GRADE DANS LES FILIERES DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE SOMMAIRE INFORMATIONS GENERALES 1. LES CONDITIONS INDIVIDUELLES 2. LES RATIOS PROMUS / PROMOUVABLES 3. LES CONDITIONS DE SEUIL 4. LES REGLES DE CLASSEMENT REGLES D AVANCEMENT DE GRADE DANS LES FILIERES

Plus en détail

SERVICES DU SECRÉTARIAT GÉNÉRAL POLITIQUE RELATIVE À LA GESTION DE DOCUMENTS

SERVICES DU SECRÉTARIAT GÉNÉRAL POLITIQUE RELATIVE À LA GESTION DE DOCUMENTS SERVICES DU SECRÉTARIAT GÉNÉRAL POLITIQUE RELATIVE À LA GESTION DE DOCUMENTS Numéro du document : 0601-08 Adoptée par la résolution : _484 0601 En date du : 5 juin 2001 Signature du directeur général Signature

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION APPLICATION COGELEC

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION APPLICATION COGELEC CONDITIONS GENERALES D UTILISATION APPLICATION COGELEC Article 1 Définitions L «Application» : il s agit de l application mise à disposition des Clients par COGELEC. La «Base de données» : il s agit de

Plus en détail

Conditions générales d utilisation du portail web de FranceAgriMer et de ses e-services (téléservices)

Conditions générales d utilisation du portail web de FranceAgriMer et de ses e-services (téléservices) Conditions générales d utilisation du portail web de FranceAgriMer et de ses e-services (téléservices) 1. Les conditions générales d utilisation (CGU) décrites ci-dessous peuvent être complétées par les

Plus en détail

La Politique de Gestion des Preuves «K.WEBSIGN»

La Politique de Gestion des Preuves «K.WEBSIGN» La Politique de Gestion des Preuves «K.WEBSIGN» SOMMAIRE 1 QUEL EST LE ROLE DE LA POLITIQUE DE GESTION DES PREUVES? 3 2 COMMENT FONCTIONNE LE SERVICE K.WEBSIGN? 3 3 QUELS SONT LES USAGES ET APPLICATIONS

Plus en détail

Condition Générales d Utilisation du service HopBadge

Condition Générales d Utilisation du service HopBadge Condition Générales d Utilisation du service HopBadge Sommaire Sommaire... 1 Objet... 2 Mentions légales... 2 Définitions... 2 Accès au service... 2 Propriété intellectuelle... 3 Données personnelles...

Plus en détail

S Y N D I C AT D E L E M B AL L AG E I N D U S T R I E L E T D E L A L O G I S T I Q U E AS S O C I E E (S E I L A)

S Y N D I C AT D E L E M B AL L AG E I N D U S T R I E L E T D E L A L O G I S T I Q U E AS S O C I E E (S E I L A) SYNDICAT DE L EMBALLAGE INDUSTRIEL ET DE LA LOGISTIQUE ASSOCIEE (S E I L A) 6 2, r u e d e T u r b i g o 7 5 0 0 3 P A R I S Tél. : 01 44 78 00 50 Fax : 01 44 78 00 55 Internet : www.seila.fr - E.Mail

Plus en détail

FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE I - OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDÉE

FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE I - OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDÉE Commission paritaire nationale de l'emploi de la Métallurgie Qualification : MQ 92 11 89 0101 (1) FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE TITRE DE LA QUALIFICATION : Technicien de la qualité I - OBJECTIF

Plus en détail

Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de l Institut professionnel des comptables

Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de l Institut professionnel des comptables Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de l Institut professionnel des comptables Source : Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de

Plus en détail

Le présent règlement a pour objet de définir les conditions et modalités d exploitation de la marque collective simple «Les Portes du Cuir».

Le présent règlement a pour objet de définir les conditions et modalités d exploitation de la marque collective simple «Les Portes du Cuir». Préambule L association Les Portes du Cuir a pour objet la mise en œuvre d une action de promotion et de valorisation de la filière cuir en Charente et Périgord-Limousin, qui regroupe l élevage bovin,

Plus en détail

TITRE : Règlement sur l'informatique et la téléinformatique

TITRE : Règlement sur l'informatique et la téléinformatique TITRE : Règlement sur l'informatique et la téléinformatique NO : 8 Adoption par le conseil d administration : Résolution : CARL-030825-06 Date : 25 août 2003 Révision : Résolution : Date : TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

PEPINIERE DES METIERS DE LA VILLE

PEPINIERE DES METIERS DE LA VILLE PEPINIERE DES METIERS DE LA VILLE / BASSINS A FLOT Workshop du 21 au 25 octobre. «Urban Lab» 2013 - Règlement 1 «Urban Lab» 2013 Règlement Workshop du 21 au 26 octobre Article 1 : Objet du workshop. L

Plus en détail

PARTIE 1 La démarche de VAE pour le DPAS

PARTIE 1 La démarche de VAE pour le DPAS PARTIE 1 La démarche de VAE pour le DPAS 10954_VAE_p011p040_part1_JCL.indd 11 23/05/08 11:05:10 FICHE La VAE : 1 principes et modalités Faire reconnaître vos connaissances, aptitudes et compétences acquises

Plus en détail

LIVRET SERVICE. Services en ligne Microsoft for Cegid

LIVRET SERVICE. Services en ligne Microsoft for Cegid LIVRET SERVICE Services en ligne Microsoft for Cegid LS-Services en ligne Microsoft for Cegid-10/2015 PREAMBULE LIVRET SERVICE SERVICES EN LIGNE MICROSOFT FOR CEGID Le Service en ligne Microsoft for Cegid

Plus en détail

PRIX DE L INITIATIVE NUMERIQUE CULTURE, COMMUNICATION, MEDIAS.

PRIX DE L INITIATIVE NUMERIQUE CULTURE, COMMUNICATION, MEDIAS. REGLEMENT PRIX DE L INITIATIVE NUMERIQUE CULTURE, COMMUNICATION, MEDIAS. 1 Sommaire I. Objet II. Conditions de participation III. Calendrier déroulement du prix IV. Modalités de participation V. Jury VI.

Plus en détail

Charte de communication

Charte de communication Charte de communication Mise à jour : janvier 2014 Le label Origine France Garantie Origine France Garantie est une marque dont le principe d obtention est simple : 2 critères cumulatifs sont obligatoires.

Plus en détail

Hébergement de chercheurs extérieures à l établissement

Hébergement de chercheurs extérieures à l établissement Hébergement de chercheurs extérieures à l établissement entre L Université René Descartes, représentée par son Président, pour le compte de.., Université René Descartes Paris 5 12, rue de l Ecole de Médecine

Plus en détail

Charte d utilisation du logotype. Préambule. Cadre d'utilisation. Art. 1er

Charte d utilisation du logotype. Préambule. Cadre d'utilisation. Art. 1er Charte d utilisation du logotype Art. 1er Préambule Le logotype "Ville de Neuchâtel" est créé pour remplacer tous les autres logotypes actuels représentant la Ville (à l exception des armoiries officielles

Plus en détail

ENREGISTREMENT. Conditions générales d accès et d utilisation de la Plateforme collaborative de veille réglementaire d Esqualearning

ENREGISTREMENT. Conditions générales d accès et d utilisation de la Plateforme collaborative de veille réglementaire d Esqualearning Page : 1 / 1 Objet Les présentes conditions générales d accès et d utilisation constituent les seuls accords passés entre Esqualearning, et un abonné bénéficiant d un accès gratuit à la plateforme collaborative

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION DE LA MARQUE

CHARTE D UTILISATION DE LA MARQUE CERTI F 0862.4 2013/12 CHARTE D UTILISATION DE LA MARQUE 11 rue Francis de Pressensé - 93571 La Plaine Saint-Denis Cedex - France - T. +33 (0)1 41 62 80 00 - F. +33 (0)1 49 17 90 00 SAS au capital de 18

Plus en détail

Politique linguistique d Investissement Québec

Politique linguistique d Investissement Québec Politique linguistique d Investissement Québec 1. Objet La présente politique comporte des règles qui devront être appliquées par tous les membres du personnel d Investissement Québec, quels que soient

Plus en détail

CONTRAT DE LICENCE ENSEIGNE. Marque «Sud de France»

CONTRAT DE LICENCE ENSEIGNE. Marque «Sud de France» CONTRAT DE LICENCE ENSEIGNE Marque «Sud de France» Entre les soussignés : La Région LANGUEDOC ROUSSILLON, Collectivité locale, domiciliée à l Hôtel de Région à MONTPELLIER (Hérault), représentée par son

Plus en détail

PROCEDURE D ADMISSION COMPLEMENTAIRE

PROCEDURE D ADMISSION COMPLEMENTAIRE PROCEDURE D ADMISSION COMPLEMENTAIRE 2012 LES QUATRE ETAPES La procédure complémentaire a pour but de mettre en relation les établissements qui ont encore des places vacantes et les candidats n ayant pas

Plus en détail

- SOCIETE immatriculée au RCS de.. sous le numéro... dont le siège social est situé. N Siret :. Représentée par M... en qualité de...

- SOCIETE immatriculée au RCS de.. sous le numéro... dont le siège social est situé. N Siret :. Représentée par M... en qualité de... CONVENTION DE STAGE «A LA DECOUVERTE D UNE PROFESSION» pour personne mineure La présente convention est exclusivement réservée aux entreprises immatriculées au Registre du Commerce et des Sociétés de la

Plus en détail

Portail clients SanitasNet. Conditions générales d affaires (CGA) Edition: Juillet 2013

Portail clients SanitasNet. Conditions générales d affaires (CGA) Edition: Juillet 2013 Portail clients SanitasNet Conditions générales d affaires (CGA) Edition: Juillet 2013 Table des matières 1. Préambule....................... 3 2. Autorisation d accès................. 3 3. Accès technique

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE À LA TÉLÉTRANSMISSION AUX ORGANISMES COMPLEMENTAIRES DES FICHES DE DÉCOMPTE DE PRESTATIONS MÉDICALES

CONVENTION RELATIVE À LA TÉLÉTRANSMISSION AUX ORGANISMES COMPLEMENTAIRES DES FICHES DE DÉCOMPTE DE PRESTATIONS MÉDICALES CONVENTION RELATIVE À LA TÉLÉTRANSMISSION AUX ORGANISMES COMPLEMENTAIRES DES FICHES DE DÉCOMPTE DE PRESTATIONS MÉDICALES Entre les soussignés : La CAISSE DE COMPENSATION DES SERVICES SOCIAUX et la CAISSE

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION DE LA PLATEFORME DES ACHATS HOSPITALIERS DE BASSE-NORMANDIE

CHARTE D UTILISATION DE LA PLATEFORME DES ACHATS HOSPITALIERS DE BASSE-NORMANDIE CHARTE D UTILISATION DE LA PLATEFORME DES ACHATS HOSPITALIERS PREAMBULE Hébergée par le portail www.crihan.fr et www.media-projets.fr, la plateforme des achats hospitaliers de Basse-Normandie est : - un

Plus en détail

Mise à jour des consignes de tri. Dossier de demande de financement

Mise à jour des consignes de tri. Dossier de demande de financement Mise à jour des consignes de tri Dossier de demande de financement ECOFOLIO vous accompagne dans la création et la mise à jour de vos consignes de tri Merci de vous référer à la notice explicative jointe

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES MAIRIE DE COULOGNE DIRECTION DES MARCHES SERVICE DES MARCHES Tél.: 03 21 36 92 80 ACQUISITION D UN CAMION BENNE Date et heure limites de réception des

Plus en détail

DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE ET ADMINISTRATIVE CONDITIONS D UTILISATION ET D EXPLOITATION DU CO-MARQUAGE AVEC VIE-PUBLIQUE.FR

DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE ET ADMINISTRATIVE CONDITIONS D UTILISATION ET D EXPLOITATION DU CO-MARQUAGE AVEC VIE-PUBLIQUE.FR PREMIER MINISTRE SECRETARIAT GENERAL DU GOUVERNEMENT DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE ET ADMINISTRATIVE CONDITIONS D UTILISATION ET D EXPLOITATION DU CO-MARQUAGE AVEC VIE-PUBLIQUE.FR La Direction de l

Plus en détail