NORME 12 TABLEAU DE NOTATION DES ÉLÉMENTS et FORMULAIRES D ÉVALUATION DES ÉLÉMENTS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NORME 12 TABLEAU DE NOTATION DES ÉLÉMENTS et FORMULAIRES D ÉVALUATION DES ÉLÉMENTS"

Transcription

1 NORME 12 TABLEAU DE DES ÉLÉMENTS et FORMULAIRES D ÉVALUATION DES ÉLÉMENTS NORME 12 : SERVICES DE SANTÉ, DE CONSEILS PERSONNALISÉS ET D AIDE FINANCIÈRE À L INTENTION DES ÉTUDIANTS EN MÉDECINE Une faculté de médecine offre des services à tous les étudiants en médecine pour les aider à atteindre les objectifs qui ont été fixés pour eux dans le programme. Tous les étudiants en médecine ont les mêmes droits et bénéficient de services comparables. Sous-comité d auto-évaluation de la faculté de médecine Norme 12 Tableau de notation des éléments Norme 12 Services de santé, de conseils personnalisés et d aide financière à l intention des étudiants en médecine Élément 12.1 Aide financière/conseils en matière de gestion des dettes/endettement étudiant 12.2 Politique de remboursement des droits de scolarité 12.3 Conseils personnalisés/programmes de mieux-être 12.4 Accès des étudiants aux services de santé 12.5 Non-implication des fournisseurs de soins de santé aux étudiants dans l évaluation des étudiants/emplacement des dossiers de santé des étudiants 12.6 Accès des étudiants à l assurance maladie et à l assurance invalidité 12.7 Directives en matière de vaccination 12.8 Politiques/procédures entourant l exposition des étudiants à des risques infectieux et environnementaux Associez un des codes suivants au numéro d élément. Code indicateur Couleur Force * Satisfaisant Satisfaisant, mais nécessitant une Insatisfaisant Remarque : Si l élément 12.1 a été qualifié de satisfaisant, la cellule dans laquelle figure le numéro d élément correspondant devrait être en vert, tel qu illustré dans l exemple ci-dessus. Norme 12 AEFM Tableau de notation et formulaires d évaluation Page 1 de 11

2 12.1 AIDE FINANCIÈRE/CONSEILS EN MATIÈRE DE GESTION DES DETTES/ENDETTEMENT ÉTUDIANT Une faculté de médecine offre à ses étudiants de judicieux conseils sur les finances et la gestion des dettes et a mis en place des mécanismes pour réduire au minimum l incidence des frais universitaires directs (c.-à-d. des droits de scolarité, frais divers, livres, fournitures) sur l endettement des étudiants en médecine a La faculté de médecine s assure que les activités de conseils requises ou facultatives en matière d aide financière et de gestion des dettes (notamment les séances individuelles) sont offertes aux étudiants en médecine pour toutes les années du programme d études dans chaque campus b La faculté de médecine veille à ce que les services de gestion de l aide financière soient offerts aux étudiants éloignés de la faculté de médecine pour une période d au moins six mois consécutifs (p. ex. en raison d externats longitudinaux intégrés ou de stages d externat délocalisés) c La faculté de médecine détermine initialement et évalue par la suite le caractère adéquat du personnel de l aide financière d La faculté de médecine veille à ce que les conflits d intérêts relatifs aux personnes qui offrent des conseils en matière de gestion de la dette et de l information sur les prêts étudiants soient identifiés et gérés de manière appropriée e La faculté de médecine a octroyé des bourses d entretien, des subventions et des bourses d études ainsi que des prêts aux étudiants durant les trois dernières années universitaires f Depuis la dernière visite d agrément complète, la faculté de médecine ou l université s est engagée dans des activités visant à accroître le montant et la disponibilité des bourses d études, bourses d entretien, subventions et prêts à l intention des étudiants en médecine g Depuis la dernière visite d agrément complète, la faculté de médecine et l université ont travaillé pour limiter les augmentations des droits de scolarité ou l endettement des étudiants h Les données tirées du QDC de l AAMC et du QD de l AFMC montrent que le niveau moyen de la dette d études médicales de tous les diplômés en médecine au cours des trois dernières années est comparable à celui des autres facultés de médecine canadiennes i Les données tirées du QDC de l AAMC, du QD de l AFMC et de l AIE montrent que la majorité des répondants de chaque campus sont satisfaits/très satisfaits des services administratifs liés à l aide financière et des conseils à l égard de la gestion de la dette d études dans l ensemble., mais nécessitant une Norme 12 AEFM Tableau de notation et formulaires d évaluation Page 2 de 11

3 Norme 12 AEFM Tableau de notation et formulaires d évaluation Page 3 de 11

4 12.2 POLITIQUE DE REMBOURSEMENT DES DROITS DE SCOLARITÉ Une faculté de médecine a mis en place des politiques claires, raisonnables et équitables de remboursement des droits de scolarité des étudiants en médecine, et d autres frais et paiements admissibles (p. ex. paiements d une assurance maladie ou invalidité, stationnement, logement et autres services similaires auxquels un étudiant peut ne plus être admissible à la suite de l abandon de ses études) a La faculté de médecine a mis en place des politiques claires, raisonnables et équitables de remboursement des droits de scolarité des étudiants en médecine et d autres frais et paiements admissibles (p. ex., paiements d une assurance maladie ou invalidité, stationnement, logement et autres services similaires auxquels un étudiant peut ne plus être admissible suite à l abandon de ses études) b Les étudiants en médecine sont mis au courant de ces politiques et ils y ont accès., mais nécessitant une Norme 12 AEFM Tableau de notation et formulaires d évaluation Page 4 de 11

5 12.3 CONSEILS PERSONNALISÉS/PROGRAMMES DE MIEUX-ÊTRE Une faculté de médecine a mis en place pour ses étudiants un système efficace de conseils personnalisés qui comprend des programmes visant à promouvoir leur mieux-être et à les aider à s adapter plus facilement aux exigences physiques et émotionnelles des études en médecine a La faculté de médecine offre des conseils personnalisés et des programmes de mieux-être aux étudiants de chaque campus et à ceux qui sont éloignés du campus principal de la faculté de médecine pour une période d au moins six mois consécutifs (p. ex. en raison d externats longitudinaux intégrés ou de stages d externat délocalisés) b Les étudiants en médecine sont informés de l existence de conseils personnalisés et de programmes de mieux-être offerts par la faculté de médecine dans chaque campus c Les données tirées du QDC de l AAMC et du QD de l AFMC des trois dernières années universitaires montrent que la majorité des répondants de chaque campus sont satisfaits/très satisfaits des conseils personnalisés offerts par la faculté de médecine d Les données tirées de l AIE montrent que la majorité des répondants de chaque campus sont satisfaits/très satisfaits de la disponibilité et de la confidentialité des services de conseils personnalisés offerts par la faculté de médecine e Les données tirées de l AIE montrent que la majorité des répondants de chaque campus sont satisfaits/très satisfaits des programmes de mieux-être offerts par la faculté de médecine f Les données tirées du QDC de l AAMC et du QD de l AFMC montrent que la majorité des répondants de chaque campus sont satisfaits/très satisfaits des programmes qui visent à promouvoir une gestion efficace du stress, un mode de vie équilibré et un mieux-être général., mais nécessitant une Norme 12 AEFM Tableau de notation et formulaires d évaluation Page 5 de 11

6 12.4 ACCÈS DES ÉTUDIANTS AUX SERVICES DE SANTÉ Une faculté de médecine facilite l accès en temps utile des étudiants en médecine aux services de santé diagnostiques, préventifs et thérapeutiques nécessaires à distance raisonnable des milieux où se déroulent leurs activités d apprentissage requises et a mis en place des procédures et politiques qui permettent aux étudiants de s absenter de ces activités pour obtenir les soins nécessaires a La faculté de médecine, dans chaque campus, facilite l accès en temps utile des étudiants en médecine aux services requis de santé diagnostiques, préventifs et thérapeutiques à distance raisonnable des milieux où se déroulent leurs expériences d apprentissage requises b Les étudiants en médecine de tous les emplacements/campus d enseignement sont informés de la disponibilité des services de santé et de l accès à ceux-ci c La faculté de médecine de chaque campus a mis en place des politiques et des procédures qui permettent aux étudiants de s absenter des activités d apprentissage requises, y compris les expériences d apprentissage clinique requises, pour obtenir les soins nécessaires d Les politiques et procédures décrites au paragraphe 12.4.c. sont diffusées aux étudiants en médecine, aux membres du corps professoral et aux résidents e Les données tirées du QDC de l AAMC et du QD de l AFMC montrent que la majorité des répondants de chaque campus sont satisfaits/très satisfaits des services de santé physique et mentale f Les données tirées de l AIE montrent que la majorité des répondants de chaque campus sont satisfaits/très satisfaits des services de santé physique et mentale., mais nécessitant une Norme 12 AEFM Tableau de notation et formulaires d évaluation Page 6 de 11

7 12.5 NON-IMPLICATION DES FOURNISSEURS DE SOINS DE SANTÉ AUX ÉTUDIANTS DANS L ÉVALUATION DES ÉTUDIANTS/EMPLACEMENT DES DOSSIERS DE SANTÉ DES ÉTUDIANTS Les professionnels de la santé qui offrent des services de santé, notamment des conseils psychiatriques/psychologiques, à un étudiant en médecine ne sont aucunement impliqués dans l évaluation du rendement ou la promotion de l étudiant en médecine qui reçoit ces services. Une faculté de médecine veille à ce que les dossiers de santé des étudiants en médecine soient conservés conformément aux lois en matière de sécurité, de protection de la vie privée, de confidentialité et d accessibilité a La faculté de médecine a mis en place et suit une politique qui précise que les fournisseurs de services de santé et de services psychiatriques/psychologiques à un étudiant en médecine ne sont aucunement impliqués dans l évaluation actuelle ou future du rendement de cet étudiant ou dans le processus décisionnel concernant sa promotion b La faculté de médecine informe les étudiants, les résidents et les membres du corps professoral de la politique mentionnée en 12.5.a c La faculté de médecine conserve les dossiers de santé des étudiants conformément aux lois en matière de sécurité, de protection de la vie privée, de confidentialité et d accessibilité d Il existe une politique et une procédure qui précise quelles personnes ont le droit de revoir le dossier de santé d une étudiant. La ou les personnes de chaque campus responsables d offrir l accès au dossier de santé d un étudiant veillent à ce que seules les personnes autorisées puissent y accéder., mais nécessitant une Norme 12 AEFM Tableau de notation et formulaires d évaluation Page 7 de 11

8 12.6 ACCÈS DES ÉTUDIANTS À L ASSURANCE MALADIE ET À L ASSURANCE INVALIDITÉ Une faculté de médecine veille à ce que chaque étudiant en médecine et ses personnes à charge aient accès à l assurance maladie et à ce que chaque étudiant en médecine ait accès à de l assurance invalidité a Chaque étudiant en médecine de chaque campus et ses personnes à charge ont accès à l assurance maladie b Les étudiants en médecine de chaque campus sont informés de la disponibilité de l assurance maladie à leur entrée dans le programme d éducation médicale c Les données tirées du QDC de l AAMC et du QD de l AFMC montrent que la majorité des répondants de chaque campus sont satisfaits/très satisfaits de la disponibilité de l assurance maladie d Chaque étudiant en médecine de chaque campus a accès à l assurance invalidité e Les étudiants en médecine sont informés de la disponibilité de l assurance invalidité à leur entrée dans le programme d éducation médicale f Les données tirées du QDC de l AAMC et du QD de l AFMC montrent que la majorité des répondants de chaque campus sont satisfaits/très satisfaits de la disponibilité de l assurance invalidité., mais nécessitant une Norme 12 AEFM Tableau de notation et formulaires d évaluation Page 8 de 11

9 12.7 DIRECTIVES EN MATIÈRE DE VACCINATION Une faculté de médecine suit les recommandations en vigueur en matière de vaccination et s assure que ses étudiants s y conforment a Les exigences en matière de vaccination pour les étudiants du programme d éducation médicale suivent les recommandations nationales et provinciales b La vaccination est offerte dans des endroits près de ceux où les étudiants participent aux expériences d apprentissage requises, y compris les expériences d apprentissage clinique requises c Les vaccins sont offerts à bas prix ou gratuitement aux étudiants en médecine d Il existe un système efficace dans chaque campus pour contrôler le statut vaccinal des étudiants afin d assurer qu il soit conforme aux exigences en matière de vaccination avant de prendre part à des activités impliquant des soins aux patients., mais nécessitant une Norme 12 AEFM Tableau de notation et formulaires d évaluation Page 9 de 11

10 12.8 POLITIQUES/PROCÉDURES ENTOURANT L EXPOSITION DES ÉTUDIANTS À DES RISQUES INFECTIEUX ET ENVIRONNEMENTAUX Une faculté de médecine a mis en place des politiques qui traitent efficacement de l exposition des étudiants en médecine à des risques d infection et à des risques environnementaux, notamment : a) la formation des étudiants à l égard des méthodes de prévention; b) les procédures de soins et de traitement après une exposition, y compris une définition de la responsabilité financière; c) les effets des maladies ou incapacités d origine infectieuse et environnementale sur les activités d apprentissage des étudiants en médecine. Tous les étudiants en médecine inscrits (y compris les étudiants visiteurs) sont informés de l existence de ces politiques avant d entreprendre des activités éducatives qui pourraient compromettre leur sécurité a La faculté de médecine a mis en place des politiques qui traitent de l exposition des étudiants en médecine à des risques d infection et à des risques environnementaux, notamment : i. la formation des étudiants à l égard des méthodes de prévention; ii. les procédures de soins et de traitement après une exposition, y compris une définition de la responsabilité financière; iii. les effets des maladies ou incapacités d origine infectieuse et environnementale sur les activités d apprentissage des étudiants en médecine b Les étudiants en médecine et les étudiants visiteurs apprennent comment prévenir l exposition aux maladies infectieuses, en particulier l exposition à des fluides corporels contaminés dans tous les lieux de formation, avant que les étudiants n obtiennent la permission de participer à des activités impliquant des soins aux patients c Les étudiants en médecine et les étudiants visiteurs sont informés des politiques et procédures de la faculté de médecine en ce qui a trait à l exposition à des risques infectieux et environnementaux (fluides corporels contaminés, dépistage et suivi de maladies infectieuses, vaccination contre l hépatite B et dépistage du VIH) dans tous les lieux de formation avant que les étudiants n obtiennent la permission de participer à des activités impliquant des soins aux patients d Les étudiants et en médecine et les étudiants visiteurs dans tous les lieux de formation sont informés des procédures à suivre en cas d exposition à des pathogènes transmis par le sang ou véhiculés par l air (p. ex. blessures causées par une piqûre d aiguille) e Les données tirées du QDC de l AAMC et du QD de l AFMC montrent que la majorité des répondants de chaque campus sont satisfaits/très satisfaits de la formation qu ils reçoivent quant à l exposition aux risques infectieux et à leur prévention (p. ex. piqûre d aiguille) f Les données tirées du QDC de l AAMC et du QD de l AFMC montrent qu un pourcentage très élevé de répondants de chaque campus ont répondu positivement à la question: «Je connais les mesures à prendre en cas d exposition à un danger infectieux ou environnemental comme une blessure causée par une piqûre d aiguille». Norme 12 AEFM Tableau de notation et formulaires d évaluation Page 10 de 11

11 12.8 g Les données tirées de l AIE montrent que la majorité des répondants dans chaque campus connaissent le protocole entourant l exposition aux risques infectieux et environnementaux., mais nécessitant une Norme 12 AEFM Tableau de notation et formulaires d évaluation Page 11 de 11

NORME 12 : SERVICES DE SANTÉ, DE CONSEILS PERSONNALISÉS ET D AIDE FINANCIÈRE À L INTENTION DES ÉTUDIANTS EN MÉDECINE

NORME 12 : SERVICES DE SANTÉ, DE CONSEILS PERSONNALISÉS ET D AIDE FINANCIÈRE À L INTENTION DES ÉTUDIANTS EN MÉDECINE NORME 12 : SERVICES DE SANTÉ, DE CONSEILS PERSONNALISÉS ET D AIDE FINANCIÈRE À L INTENTION DES ÉTUDIANTS EN MÉDECINE Une faculté de médecine offre des services à tous les étudiants en médecine pour les

Plus en détail

Politique et procédures en matière de ressources humaines

Politique et procédures en matière de ressources humaines Numéro : 1.0 Origine : Ressources humaines Politique et procédures en matière de ressources humaines Approuvé par : Président directeur général Entrée en vigueur : 1 er janvier 2012 Remplace : Nouveau

Plus en détail

Règlement sur les normes d accessibilité intégrées

Règlement sur les normes d accessibilité intégrées sur les normes d accessibilité intégrées s de chaque conseil scolaire Date d entrée 2013 Établissement de politiques en matière d accessibilité Le conseil élabore, met en œuvre et tient à jour des politiques

Plus en détail

PLAN D ACCESSIBILITÉ PLURIANNUEL

PLAN D ACCESSIBILITÉ PLURIANNUEL PLAN D ACCESSIBILITÉ PLURIANNUEL Le plan d accessibilité pluriannuel d Assurance LAWPRO MD1 décrit les politiques et mesures qu Assurance LAWPRO mettra en œuvre pour offrir des services inclusifs et accessibles

Plus en détail

Politique en matière d accessibilité de l Ontario

Politique en matière d accessibilité de l Ontario Politique en matière d accessibilité de l Ontario 1. Objectifs et portée La Loi de 2005 sur l accessibilité pour les personnes handicapées de l Ontario (LAPHO) élabore, met en œuvre et applique les normes

Plus en détail

LOI SUR L ACCESSIBILITÉ POUR LES PERSONNES HANDICAPÉES DE L ONTARIO (LAPHO) - 2005. Ricoh Canada NORMES D ACCESSIBILITÉ INTÉGRÉES Plan pluriannuel

LOI SUR L ACCESSIBILITÉ POUR LES PERSONNES HANDICAPÉES DE L ONTARIO (LAPHO) - 2005. Ricoh Canada NORMES D ACCESSIBILITÉ INTÉGRÉES Plan pluriannuel LOI SUR L ACCESSIBILITÉ POUR LES PERSONNES HANDICAPÉES DE L ONTARIO (LAPHO) - 2005 Ricoh Canada NORMES D ACCESSIBILITÉ INTÉGRÉES Plan pluriannuel Partie I DISPOSITIONS GÉNÉRALES Section Initiative Description

Plus en détail

CHAPITRE V: LA QUALITÉ DE VIE

CHAPITRE V: LA QUALITÉ DE VIE CHAPITRE V: LA QUALITÉ DE VIE SECTION 5.3: LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ AU TRAVAIL POLITIQUE INSTITUTIONNELLE RELATIVE À LA SANTÉ ET LA PAGE: 1 CHAPITRE: V Adoptée : CAD-7600 (26 08 03) ÉNONCÉ Assurer à la

Plus en détail

PROTOCOLE DE COORDINATION DES CAS URGENTS D INTIMIDATION OU DE VIOLENCE Selon le Code des droits et des responsabilités (BD-3)

PROTOCOLE DE COORDINATION DES CAS URGENTS D INTIMIDATION OU DE VIOLENCE Selon le Code des droits et des responsabilités (BD-3) Selon le Code des droits et des responsabilités (BD-3) Remarque : Le masculin est utilisé pour faciliter la lecture. PRINCIPES FONDAMENTAUX Les incidents provoqués par des conduites intimidantes ou violentes

Plus en détail

Guide du programme à l étranger

Guide du programme à l étranger Bourses de recherche Mitacs Globalink-Sorbonne Universités Pour la recherche aux cycles supérieurs à Sorbonne Universités Guide du programme à l étranger Bourses de recherche Mitacs Globalink - Sorbonne

Plus en détail

Introduction. Application

Introduction. Application Politique sur l accessibilité de Primerica et plan d accessibilité pluriannuel (le «plan d accessibilité») (Règlement de l Ontario 191/11) relatif à la Loi sur l accessibilité pour les personnes handicapées

Plus en détail

Guide du programme à l étranger

Guide du programme à l étranger Bourses de recherche Mitacs Globalink Sorbonne Universités Pour la recherche aux cycles supérieurs dans une université canadienne Guide du programme à l étranger Bourses de recherche Mitacs Globalink -

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS Ministère de la Santé et des Soins de longue durée La présente feuille de renseignements fournit de l information de base aux fournisseurs de services de santé ainsi qu au grand

Plus en détail

Formation professionnelle: réflexions de base

Formation professionnelle: réflexions de base Formation professionnelle: réflexions de base Édition 2015 PAGE 2 DOCUMENT DE POSITION La formation professionnelle est une clé essentielle du développement qualitatif de l accueil extrafamilial. En sa

Plus en détail

Directive d orientation sur les normes d accessibilité : Services à la clientèle

Directive d orientation sur les normes d accessibilité : Services à la clientèle Directive d orientation sur les normes d accessibilité : Services à la clientèle Date d effet : 1 er janvier 2012 Dernière révision : 1 er janvier 2012 1. CONTEXTE La Loi de 2005 sur l accessibilité pour

Plus en détail

BCE INC. CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION (Y COMPRIS LA DESCRIPTION DES FONCTIONS DU PRÉSIDENT DU CONSEIL)

BCE INC. CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION (Y COMPRIS LA DESCRIPTION DES FONCTIONS DU PRÉSIDENT DU CONSEIL) BCE INC. CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION (Y COMPRIS LA DESCRIPTION DES FONCTIONS DU PRÉSIDENT DU CONSEIL) Conseil d administration I. Mandat Le conseil d administration (le «conseil») de BCE Inc. (la

Plus en détail

DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011

DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011 DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011 VISION De nos jours, l éducation postsecondaire offre plus de choix et de possibilités qu auparavant. En outre, les besoins

Plus en détail

Règlement de la Faculté de médecine et des sciences de la santé. Reconnaissance des acquis

Règlement de la Faculté de médecine et des sciences de la santé. Reconnaissance des acquis Règlement de la Faculté de médecine et des sciences de la santé Mars 2014 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 2 1. CHAMPS D APPLICATION... 2 2. CADRE GÉNÉRAL... 2 3. RECONNAISSANCE D ACQUIS AUX FINS D ADMISSION

Plus en détail

Le Bureau du vérificateur général. Vérification interne des mécanismes de contrôle interne du système financier GX

Le Bureau du vérificateur général. Vérification interne des mécanismes de contrôle interne du système financier GX Préparé pour : Le Bureau du vérificateur général Vérification interne des mécanismes de contrôle interne du système financier GX Le 18 novembre 2009 1 Introduction KPMG s.r.l./s.e.n.c.r.l. a été chargée

Plus en détail

Plan d action pour les services de santé non assurés

Plan d action pour les services de santé non assurés Plan d action pour les services de santé non assurés Plan d action national des Premières Nations pour les services de santé non assurés (SSNA) Avec la participation et l orientation du Comité des Chefs

Plus en détail

N o d organisme. Rendement actuel Cible Justification de la cible

N o d organisme. Rendement actuel Cible Justification de la cible Plan qualité 2015-2016 pour Soins continus Bruyère Objectifs et initiatives d amélioration BUT Mesure Changement Initiatives prévues Dimension de la qualité Objectif Mesure/indicateur Unité/population

Plus en détail

Loi de 2005 sur les collèges privés d enseignement professionnel

Loi de 2005 sur les collèges privés d enseignement professionnel Loi de 2005 sur les collèges privés d enseignement professionnel Directive en matière de politique du surintendant no 8 Approbation des programmes de technologie en ultrasonographie médicale ou échographie

Plus en détail

Document d information sur les protections d assurance souscrites par l Université Laval à l intention des étudiants

Document d information sur les protections d assurance souscrites par l Université Laval à l intention des étudiants Document d information sur les protections d assurance souscrites par l Université Laval à l intention des étudiants MISE EN GARDE Les informations contenues dans ce document visent strictement à faciliter

Plus en détail

PROGRAMME DE LOGEMENTS AVEC SERVICES DE SOUTIEN LIGNES DIRECTRICES OPÉRATIONNELLES

PROGRAMME DE LOGEMENTS AVEC SERVICES DE SOUTIEN LIGNES DIRECTRICES OPÉRATIONNELLES PROGRAMME DE LOGEMENTS AVEC SERVICES DE SOUTIEN LIGNES DIRECTRICES OPÉRATIONNELLES Janvier 2009 TABLE DES MATIÈRES Page Préambule 3 1. Dotation en personnel 4 1.1 Compétences du personnel 4 1.2 Fonctions

Plus en détail

Politique en matière d accessibilité et plan d accessibilité pluriannuel

Politique en matière d accessibilité et plan d accessibilité pluriannuel Politique en matière d accessibilité et plan d accessibilité pluriannuel Conformément au Règlement de l Ontario 191/11 pris en application de la Loi de 2005 sur l accessibilité pour les personnes handicapées

Plus en détail

Annexe 9 : Transferts de fonds d un Établissement principal à un Établissement secondaire

Annexe 9 : Transferts de fonds d un Établissement principal à un Établissement secondaire Annexe 9 : Transferts de fonds d un Établissement principal à un Établissement secondaire 1. Définitions Chercheur principal le candidat principal d une demande de subvention ou de bourse qui a été approuvée

Plus en détail

Document d information sur les protections d assurance souscrites par l Université Laval à l intention des étudiants

Document d information sur les protections d assurance souscrites par l Université Laval à l intention des étudiants Document d information sur les protections d assurance souscrites par l Université Laval à l intention des étudiants MISE EN GARDE Les informations contenues dans ce document visent strictement à faciliter

Plus en détail

Politique d accessibilité du RREO

Politique d accessibilité du RREO Politique d accessibilité du RREO Date d entrée en vigueur : Le 1 er janvier 2014 Révision : 16 décembre 2014 Date de la prochaine révision : Le 1 er janvier 2017 Responsables : Vice-présidente principale,

Plus en détail

POLITIQUE VENTE ET SERVICE D ALCOOL À L UNIVERSITÉ

POLITIQUE VENTE ET SERVICE D ALCOOL À L UNIVERSITÉ Date d entrée en vigueur : 15 mars 2011 Origine : Vice-rectorat aux services Remplace/amende : 23 septembre 2002 Numéro de référence : VPS-3 Remarque : Le masculin est utilisé pour faciliter la lecture.

Plus en détail

DIRECTIVE DU COMMISSAIRE

DIRECTIVE DU COMMISSAIRE DIRECTIVE DU COMMISSAIRE SUJET: PROCESSUS INTERNE DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS N O: DC-12 DATE DE PUBLICATION: 10 AVRIL 2013 DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : 2 SEPTEMBRE 2013 INTRODUCTION Le gouvernement du Canada

Plus en détail

Mandat du Comité sur la gouvernance, le risque et la stratégie VIA Rail Canada inc.

Mandat du Comité sur la gouvernance, le risque et la stratégie VIA Rail Canada inc. Mandat du Comité sur la gouvernance, le risque et la stratégie VIA Rail Canada inc. 1. OBJET Le conseil d administration a délégué au Comité sur la gouvernance, le risque et la stratégie les fonctions

Plus en détail

LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE

LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE Dans ce document, les mots de genre féminin appliqués aux personnes désignent les femmes et les hommes, et vice-versa, si le contexte s y prête. LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE POSITION DE L AIIC

Plus en détail

Article Initiative Description Action État Date de conformité

Article Initiative Description Action État Date de conformité LOI DE 2005 SUR L ACCESSIBILITÉ POUR LES PERSONNES HANDICAPÉES DE L ONTARIO NORMES D ACCESSIBILITÉ INTÉGRÉES Partie I DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article Initiative Description Action État Date de conformité

Plus en détail

Plan d accessibilité pluriannuel 2013-2015

Plan d accessibilité pluriannuel 2013-2015 Plan d accessibilité pluriannuel 2013-2015 Plan d accessibilité dans le cadre de la LAPHO Introduction La Loi de 2005 sur l accessibilité pour les personnes handicapées de l Ontario vise l élaboration,

Plus en détail

Loi de 2005 sur les collèges privés d enseignement professionnel

Loi de 2005 sur les collèges privés d enseignement professionnel MINISTÈRE DE LA FORMATION ET DES COLLÈGES ET UNIVERSITÉS Loi de 2005 sur les collèges privés d enseignement professionnel FICHE DE RENSEIGNEMENTS N 6 Fonds d assurance pour l achèvement de la formation

Plus en détail

Directives du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien de l'emploi

Directives du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien de l'emploi Directives du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien de l'emploi 5.1 Financement du soutien de l emploi Sommaire de la directive Décrire le cadre de financement

Plus en détail

TJX Canada. Politiques sur les Normes d accessibilité intégrées. Plan d accessibilité pluriannuel

TJX Canada. Politiques sur les Normes d accessibilité intégrées. Plan d accessibilité pluriannuel TJX Canada Politiques sur les Normes d accessibilité intégrées et Plan d accessibilité pluriannuel 2014 Table des matières 1. Objet.. 3 2. Champ d application et responsabilités... 3 3. Énoncé de politique

Plus en détail

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le :

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le : Destinataires : POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Administrateurs, directeurs, gestionnaires, médecins, employés, bénévoles, stagiaires et fournisseurs Élaborée par : Le conseil d administration Le : Adoptée

Plus en détail

GUIDE D INFORMATION ÉCHANGES CANADA

GUIDE D INFORMATION ÉCHANGES CANADA GUIDE D INFORMATION ÉCHANGES CANADA Les critères de participation et le financement accordé pour ce programme sont indiqués dans ce guide pour la session ou l année de mobilité visée, sous réserve de révision

Plus en détail

Police Protection Niveau de vie pour les professionnels

Police Protection Niveau de vie pour les professionnels Stéphane a 40 ans et il touche une rémunération nette de 125 000 $ par année. Il est sur le point de devenir allergique au latex......ce qui lui coûtera plus de 4,5 millions de dollars. Police Protection

Plus en détail

RÈGLEMENTS RÉGISSANT LES DEMANDES DE BOURSE POUR LE FONDS D AIDE AUX PROJETS D ÉTUDES

RÈGLEMENTS RÉGISSANT LES DEMANDES DE BOURSE POUR LE FONDS D AIDE AUX PROJETS D ÉTUDES FAPE RÈGLEMENTS RÉGISSANT LES DEMANDES DE BOURSE POUR LE FONDS D AIDE AUX PROJETS D ÉTUDES DATE LIMITE DE PRÉSENTATION DES DEMANDES Il n y a aucune date limite de présentation des demandes. Votre rapport

Plus en détail

Révisé pour janvier 2014

Révisé pour janvier 2014 SERVICES DE L AGRÉMENT Lignes directrices pour les programmes de formation paramédicale sur l utilisation du Profil national des compétences professionnelles (PNCP) 2011 de l Association des paramédics

Plus en détail

FORMULAIRE 200 Demande de bourse ESSII, de BPRDI, de bourse RSLGC ou de SRN PAGE COUVERTURE

FORMULAIRE 200 Demande de bourse ESSII, de BPRDI, de bourse RSLGC ou de SRN PAGE COUVERTURE FORMULAIRE 200 Demande de bourse ESSII, de BPRDI, de bourse RSLGC ou de SRN PAGE COUVERTURE NID Comité Nº de référence Nom de famille du candidat Prénom Initiale(s) de tous N d'identification personnel

Plus en détail

Territoires du Nord-Ouest et Nunavut 05.05

Territoires du Nord-Ouest et Nunavut 05.05 ÉNONCÉ DE POLITIQUE La Commission de la sécurité au travail et de l indemnisation des travailleurs (CSTIT) peut offrir des services de réadaptation professionnelle aux travailleurs qui ne sont pas en mesure

Plus en détail

Déclaration d engagement relative à la création et au maintien de l accessibilité et d un environnement accessible Otis Canada, Inc.

Déclaration d engagement relative à la création et au maintien de l accessibilité et d un environnement accessible Otis Canada, Inc. Déclaration d engagement relative à la création et au maintien de l accessibilité et d un environnement accessible Otis Canada, Inc. s efforce de fournir des produits et services d une manière qui respecte

Plus en détail

Répertoire des banques de renseignements personnels

Répertoire des banques de renseignements personnels Répertoire des banques de renseignements personnels L inclusion d un dossier dans le Répertoire des banques de renseignements personnels du Centre régional de santé de North Bay ne signifie pas pour autant

Plus en détail

Règlement sur les conditions et modalités de délivrance des permis de l Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec

Règlement sur les conditions et modalités de délivrance des permis de l Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec Règlement sur les conditions et modalités de délivrance des permis de l Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec Code des professions (chapitre C-26, a. 93, par. c.1 et a. 94,

Plus en détail

Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA

Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA DESCRIPTION DU POSTE D INTERVENANT-PIVOT Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA Titre : Intervenant-pivotRelève du : Gestionnaire du programme Programme : Services de soutien communautaireapprouvé

Plus en détail

Police Protection Niveau de vie pour les propriétaires d entreprise

Police Protection Niveau de vie pour les propriétaires d entreprise Paul a 38 ans et il touche une rémunération nette de 60 000 $ par année. Il est sur le point de tomber et de subir une blessure grave au cou ainsi que de devoir se retirer des affaires cette blessure lui

Plus en détail

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration Règles Du Conseil D administration Table des Matières I. OBJECTIFS... 3 II. FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS DU CONSEIL... 3 A. Stratégie et budget... 3 B. Gouvernance... 3 C. Membres du Conseil et des comités...

Plus en détail

La certification IFS 1. Conditions à remplir pour la candidature à la certification IFS 1.

La certification IFS 1. Conditions à remplir pour la candidature à la certification IFS 1. La certification IFS Center for Self Leadership offre la possibilité d obtenir une certification de façon à reconnaître officiellement ceux qui ont démontré leurs qualifications ainsi que d établir les

Plus en détail

AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ. Direction de l évaluation et de l assurance qualité

AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ. Direction de l évaluation et de l assurance qualité POLITIQUE POL-DEAQ-04 AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ ÉMETTEUR : APPROUVÉ PAR : Direction de l évaluation et de l assurance qualité Conseil d administration DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : 6 octobre 2011

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de l Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE)

Plan pluriannuel d accessibilité de l Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE) Plan pluriannuel d accessibilité de l Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE) 1 Table des matières Introduction... 3 À propos du Plan pluriannuel d accessibilité de l OQRE... 3

Plus en détail

Les mutuelles de prévention

Les mutuelles de prévention Les modes de tarification de la Commission sur la Santé et Sécurité au Travail (CSST) Annuellement, chaque employeur doit remettre à la CSST une prime dont le montant est calculé selon le taux de prime.

Plus en détail

Éducation Manitoba. Services aux élèves. aveugles ou malvoyants

Éducation Manitoba. Services aux élèves. aveugles ou malvoyants Éducation Manitoba Services aux élèves aveugles ou malvoyants Données de catalogage avant publication Éducation Manitoba Services aux élèves aveugles ou malvoyants [ressource électronique] ISBN: 978-0-7711-4982-5

Plus en détail

La Corporation Cadillac Fairview Limitée

La Corporation Cadillac Fairview Limitée La Corporation Cadillac Fairview Limitée Plan d accessibilité pluriannuel 2012-2016 Conformément au Règl. de l Ont. 191/11 Y compris les normes d accessibilité pour l information et les communications

Plus en détail

Bourses de La Fondation de l ÉNC 2014 2015

Bourses de La Fondation de l ÉNC 2014 2015 Bourses de La Fondation de l ÉNC 2014 2015 Date limite 1 er octobre Guide d information. o Conditions d admissibilité o Critères d évaluation des demandes o Modalités d admission o Calendrier du traitement

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE MONCTON

UNIVERSITÉ DE MONCTON UNIVERSITÉ DE MONCTON POLITIQUE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION POUR LE PERSONNEL ADMINISTRATIF, PROFESSIONNEL, TECHNIQUE, D ENTRETIEN, DE MÉTIERS ET DE SOUTIEN ADMINISTRATIF Mai 2003 VRARH TABLE DES

Plus en détail

ASSOCIATION DES TRAVAILLEURS SOCIAUX DU NOUVEAU-BRUNSWICK. Politique sur l éducation professionnelle continue

ASSOCIATION DES TRAVAILLEURS SOCIAUX DU NOUVEAU-BRUNSWICK. Politique sur l éducation professionnelle continue ASSOCIATION DES TRAVAILLEURS SOCIAUX DU NOUVEAU-BRUNSWICK Politique sur l éducation professionnelle continue Approuvée à la réunion annuelle juin 1997/modification approuvée par le Conseil le 1 mai 1999/des

Plus en détail

Grille d auto-évaluation et documents pour le plan de perfectionnement professionnel

Grille d auto-évaluation et documents pour le plan de perfectionnement professionnel PROGRAMME DE MAINTIEN DE LA 2015 COMPÉTENCE Grille d auto-évaluation et documents pour le plan de perfectionnement professionnel à conserver pour vos dossiers 2009 Ordre des travailleurs sociaux et des

Plus en détail

Attirez les meilleurs employés et consolidez votre entreprise

Attirez les meilleurs employés et consolidez votre entreprise Attirez les meilleurs employés et consolidez votre entreprise Grâce à leur régime d assurance collective, les employés sont toujours gagnants Augmentation salariale ou régime d assurance collective? Il

Plus en détail

DEMANDE DE CANDIDATURES

DEMANDE DE CANDIDATURES DEMANDE DE CANDIDATURES lancé par la Société Parkinson Canada / Parkinson Society Canada PROGRAMME DE BOURSES CLINIQUES EN TROUBLES DU MOUVEMENT 17 novembre 2014 : Date de publication 2 février2015 (à

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Adoptée par le Conseil d administration le 15 mai 2008 par sa résolution CA-265-2647, mise à jour le 15 novembre 2012 par la résolution CA-301-3112 1. PRÉAMBULE Alors

Plus en détail

CNFS Laurentienne - Axe de formation - Formation clinique

CNFS Laurentienne - Axe de formation - Formation clinique NFS Laurentienne - Axe de formation - Formation clinique Politique d appui financier applicable aux frais de déplacement pour stages cliniques L Université Laurentienne est l un des onze partenaires universitaires

Plus en détail

Principes et pratiques relatifs à la vente de produits. et services par les courtiers en assurance de dommages

Principes et pratiques relatifs à la vente de produits. et services par les courtiers en assurance de dommages Principes et pratiques relatifs à la vente de produits La déclaration intitulée Principes et pratiques relatifs à la vente de produits et services par les courtiers en assurance de dommages a été élaborée

Plus en détail

PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT

PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT TERMES DE REFERENCE I. Information sur la consultation/contrat de service Titre Projet Type de contrat Durée initiale Lieu d affectation CONSULTANT NATIONAL

Plus en détail

Ces règles s appliquent pour les formations complémentaires débutant à compter du 1 er juillet 2015

Ces règles s appliquent pour les formations complémentaires débutant à compter du 1 er juillet 2015 Règles portant sur la formation complémentaire aux programmes de résidence en médecine spécialisée en lien avec le recrutement en établissement universitaire et non universitaire Ces règles s appliquent

Plus en détail

Rapports du Corps commun d inspection

Rapports du Corps commun d inspection COMITÉ DU PROGRAMME, DU BUDGET ET DE L ADMINISTRATION DU CONSEIL EXÉCUTIF Vingt et unième réunion Point 3.5 de l ordre du jour provisoire EBPBAC21/6 31 octobre 2014 Rapports du Corps commun d inspection

Plus en détail

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE. PROCÉDURES POUR COMPLÉTER LE PORTFOLIO ÉLECTRONIQUE ET DÉFINITION DES COMPÉTENCES TRANSVERSALES (version 2015)

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE. PROCÉDURES POUR COMPLÉTER LE PORTFOLIO ÉLECTRONIQUE ET DÉFINITION DES COMPÉTENCES TRANSVERSALES (version 2015) École de réadaptation Programme de physiothérapie DOCUMENT DE RÉFÉRENCE PROCÉDURES POUR COMPLÉTER LE PORTFOLIO ÉLECTRONIQUE ET DÉFINITION DES COMPÉTENCES TRANSVERSALES (version 2015) Préparé par Direction

Plus en détail

Garanties facultatives d assurance vie et DMA. Bien connaître vos protections

Garanties facultatives d assurance vie et DMA. Bien connaître vos protections Garanties facultatives d assurance vie et DMA Bien connaître vos protections Protégez-vous et vos proches grâce aux garanties facultatives d assurance vie et de décès et mutilation accidentels. Voyez comment

Plus en détail

RÈGLEMENT CONCERNANT L ÉTABLISSEMENT D UN SERVICE DE PROTECTION CONTRE LES INCENDIES

RÈGLEMENT CONCERNANT L ÉTABLISSEMENT D UN SERVICE DE PROTECTION CONTRE LES INCENDIES RÈGLEMENT CONCERNANT L ÉTABLISSEMENT D UN SERVICE DE PROTECTION CONTRE LES INCENDIES ARTICLE 1 Le préambule fait partie intégrante du présent règlement. ARTICLE 2 Le service de protection contre les incendies

Plus en détail

Le 11 août 2011 Le Commissariat à l accès à l information et à la protection de la vie privée du Nouveau-Brunswick

Le 11 août 2011 Le Commissariat à l accès à l information et à la protection de la vie privée du Nouveau-Brunswick BULLETIN D INTERPRÉTATION Loi sur l accès et la protection en matière de renseignements personnels sur la santé, paragraphe 49(2) Avis d atteinte à la protection de la vie privée Le 11 août 2011 Le Commissariat

Plus en détail

Objet : Trousse de renseignements sur le Programme d alternance travail-études pour l année scolaire 2015-2016

Objet : Trousse de renseignements sur le Programme d alternance travail-études pour l année scolaire 2015-2016 Division du Bureau de l éducation française Édifice Robert-Fletcher 1181, avenue Portage, salle 509, Winnipeg (Manitoba) Canada R3G 0T3 Téléphone : 204 945-6916 télécopie : 204 945-1625 évaluation télécopie

Plus en détail

NORME 5 NORMES ET PROCÉDURE D AUTO-ACCRÉDITATION

NORME 5 NORMES ET PROCÉDURE D AUTO-ACCRÉDITATION NORME 5 NORME ET PROCÉDURE D AUTO-ACCRÉDITATION Bien que cette Norme apparaisse dans le Code canadien de sécurité pour les transporteurs routiers, il est important de noter qu'elle s'applique à tous les

Plus en détail

Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie

Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES CANADA PROGRAMME D AIDE À LA RECHERCHE INDUSTRIELLE Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie MANDAT Stimuler la création de richesses au Canada

Plus en détail

Avis de l OIIAQ. concernant les lignes de conduite à l intention des infirmières auxiliaires qui sont atteintes d une infection hématogène

Avis de l OIIAQ. concernant les lignes de conduite à l intention des infirmières auxiliaires qui sont atteintes d une infection hématogène Avis de l OIIAQ concernant les lignes de conduite à l intention des infirmières auxiliaires qui sont atteintes d une infection hématogène Depuis quelques années, les infirmières auxiliaires, les enseignantes

Plus en détail

En vigueur Page 1 de 6

En vigueur Page 1 de 6 1. GUIDE POUR LES TRAVAUX AVEC LES SECTEURS PUBLICS ET PRIVÉS De plus en plus, les universités canadiennes sont appelées à participer à des travaux de recherche et de développement impliquant les divers

Plus en détail

RÉPONSE DU SERVICE CORRECTIONNEL DU CANADA À L ENQUÊTEUR CORRECTIONNEL SUITE À SA CORRESPONDANCE DU 10 JANVIER 2014

RÉPONSE DU SERVICE CORRECTIONNEL DU CANADA À L ENQUÊTEUR CORRECTIONNEL SUITE À SA CORRESPONDANCE DU 10 JANVIER 2014 RÉPONSE DU SERVICE CORRECTIONNEL DU CANADA À L ENQUÊTEUR CORRECTIONNEL SUITE À SA CORRESPONDANCE DU 10 JANVIER 2014 MISE À JOUR DE L ENQUÊTE À L ÉTABLISSEMENT KENT (mars 2014) La gestion des ressources

Plus en détail

ÉCOLE DE STÉNOGRAPHIE JUDICIAIRE DU QUÉBEC

ÉCOLE DE STÉNOGRAPHIE JUDICIAIRE DU QUÉBEC RÈGLEMENT DE L ÉCOLE ÉCOLE DE STÉNOGRAPHIE JUDICIAIRE DU QUÉBEC Adopté par le Conseil d administration en mai 2009 révisé en janvier 2013 Table des matières 1 ÉCOLE DE STÉNOGRAPHIE JUDICIAIRE DU QUÉBEC

Plus en détail

MÉDECINS RÉSIDENTS DU CANADA QUESTIONNAIRE SUR LA PRÉPARATION À L AGRÉMENT

MÉDECINS RÉSIDENTS DU CANADA QUESTIONNAIRE SUR LA PRÉPARATION À L AGRÉMENT MÉDECINS RÉSIDENTS DU CANADA QUESTIONNAIRE SUR LA PRÉPARATION À L AGRÉMENT Chères collègues, chers collègues, Tous les six ans, le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada et le Collège des

Plus en détail

Syndicat des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick

Syndicat des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick Syndicat des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick Rapport et recommandations du comité de négociation à l intention des membres Unité de négociation pour les foyers de soins Négociations 2014

Plus en détail

Faculté des sciences infirmières

Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences Le Baccalauréat en sciences est offert selon divers parcours en fonction des études antérieures : Le programme 1-630-1-1 : un parcours à l intention des titulaires d un DEC en formation

Plus en détail

Pourquoi et comment préparer les futures infirmières dans le contexte d informatisation du réseau de la santé?

Pourquoi et comment préparer les futures infirmières dans le contexte d informatisation du réseau de la santé? Pourquoi et comment préparer les futures infirmières dans le contexte d informatisation du réseau de la santé? Présentation par Sylvie Jetté, présidente de l AQIISTI dans le cadre du colloque de L Association

Plus en détail

RÉSUMÉ DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION ÉVALUATION DES PRIX ET DES BOURSES SPÉCIALES DU CRSH

RÉSUMÉ DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION ÉVALUATION DES PRIX ET DES BOURSES SPÉCIALES DU CRSH RÉSUMÉ DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION ÉVALUATION DES PRIX ET DES BOURSES SPÉCIALES DU CRSH Juillet 2012 Contexte Les prix et les bourses spéciales du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) forment

Plus en détail

Politique linguistique

Politique linguistique Politique linguistique Informations sur le soutien apporté par le Baccalauréat International en matière de langues, cours de langue et langues d enseignement Mise à jour en octobre 2014 Cette politique

Plus en détail

Message d information et mise en contexte :

Message d information et mise en contexte : Programme d'amélioration continue de la formation en génie SONDAGE ÉTUDIANT Dans le cadre de l implantation des qualités requises des diplômées et diplômés Message d information et mise en contexte : Le

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 7

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 7 COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 7 1.0 FONDEMENTS 1.1 La présente politique se fonde sur les articles 130, 131, 132 et 133 du règlement sur les conditions d emploi des directrices, des

Plus en détail

RÔLES ET RESPONSABILITÉS SUGGÉRÉES POUR LE COORDONNATEUR COMMUNAUTAIRE DU SISA

RÔLES ET RESPONSABILITÉS SUGGÉRÉES POUR LE COORDONNATEUR COMMUNAUTAIRE DU SISA RÔLES ET RESPONSABILITÉS SUGGÉRÉES POUR LE COORDONNATEUR COMMUNAUTAIRE DU SISA Le présent document a pour but de servir de guide pour ce qui est des rôles et des responsabilités du coordonnateur communautaire

Plus en détail

Consultations prébudgétaires 2016

Consultations prébudgétaires 2016 Consultations prébudgétaires 2016 La Société canadienne de psychologie (SCP) est heureuse de présenter les recommandations suivantes au Comité permanent des finances de la Chambre des communes dans le

Plus en détail

Assurance-vie, assurance contre les maladies graves et assurance invalidité individuelles

Assurance-vie, assurance contre les maladies graves et assurance invalidité individuelles Assurance-vie, assurance contre les maladies graves et assurance invalidité individuelles Questionnaire à l intention des gens nouvellement arrivés au Canada Questions 1. Quel est le statut de résidence

Plus en détail

Politique d accessibilité pour les services à la clientèle

Politique d accessibilité pour les services à la clientèle Politique d accessibilité pour les services à la clientèle La Politique d accessibilité pour les services à la clientèle (la Politique) établit les normes d accessibilité adoptées par la Compagnie pour

Plus en détail

COMPRENDRE LES PROTOCOLES D ÉVALUATION VDMD

COMPRENDRE LES PROTOCOLES D ÉVALUATION VDMD COMPRENDRE LES PROTOCOLES D ÉVALUATION VDMD Aperçu Lancé en 2004 par l Association minière du Canada, le programme Vers le développement minier durable est un système de contrôle du rendement qui aide

Plus en détail

Guide de l employeur sur les prestations d invalidité

Guide de l employeur sur les prestations d invalidité Assurance invalidité Guide de l employeur sur les prestations d invalidité À propos de Co -operators En 1945, des cultivateurs de blé de la Saskatchewan mettaient sur pied une coopérative d assurance,

Plus en détail

GUIDE FISCAL RELATIF AUX CARTES D ACHAT AU CANADA

GUIDE FISCAL RELATIF AUX CARTES D ACHAT AU CANADA PRÉPARATION DES DÉCLARATIONS FISCALES GUIDE FISCAL RELATIF AUX CARTES D ACHAT AU CANADA Des conseils simples pour réclamer des crédits de taxe sur intrants à l égard de transactions effectuées au moyen

Plus en détail

MORNEAU SHEPELL INC. CHARTE DE LA RÉMUNÉRATION, DE LA NOMINATION ET DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE

MORNEAU SHEPELL INC. CHARTE DE LA RÉMUNÉRATION, DE LA NOMINATION ET DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE MORNEAU SHEPELL INC. CHARTE DE LA RÉMUNÉRATION, DE LA NOMINATION ET DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE La présente Charte de la rémunération, de la nomination et de la gouvernance d entreprise a été adoptée

Plus en détail

LAPHO Plan d accessibilité pluriannuel Normes d accessibilité intégrées Date de révision et n o : 11252014.000 Date : 25 novembre 2014 Page 1 de 9

LAPHO Plan d accessibilité pluriannuel Normes d accessibilité intégrées Date de révision et n o : 11252014.000 Date : 25 novembre 2014 Page 1 de 9 Hunter Douglas Canada LP Politique des ressources Date : 25 novembre 2014 Page 1 de 9 1 POLITIQUE 1.01 Hunter Douglas Canada LP («l entreprise») établira, mettra en œuvre et maintiendra un plan d accessibilité

Plus en détail

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE SUR LES CONFLITS D INTÉRÊTS DANS LA RECHERCHE

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE SUR LES CONFLITS D INTÉRÊTS DANS LA RECHERCHE Direction générale POLITIQUE N O 14 POLITIQUE INSTITUTIONNELLE SUR LES CONFLITS D INTÉRÊTS DANS LA RECHERCHE Adoptée le 9 juin 2015 cegepdrummond.ca Adoptée au conseil d administration : 9 juin 2015 (CA-2015-06-09-11)

Plus en détail

Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap

Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap Adoption Instance/Autorité Date Résolution(s) Conseil d administration 14

Plus en détail

Options de logement dans la communauté. Logement indépendant

Options de logement dans la communauté. Logement indépendant Bien des personnes âgées désirent rester indépendantes et continuer de vivre dans leur communauté le plus longtemps possible. Comme leurs besoins et leurs capacités changent, elles ont parfois besoin d

Plus en détail

Décision de télécom CRTC 2014-528

Décision de télécom CRTC 2014-528 Décision de télécom CRTC 2014-528 Version PDF Référence au processus : Politique réglementaire de télécom 2013-271 Ottawa, le 8 octobre 2014 Numéro de dossier : 8633-T66-201401827 Code sur les services

Plus en détail

Bourses olympiques pour athlètes «Londres 2012»

Bourses olympiques pour athlètes «Londres 2012» Bourses olympiques pour athlètes «Londres 2012» Objectifs Aider les athlètes d élites désignés par leurs CNO respectifs à se préparer et à se qualifier pour les Jeux de la XXXème Olympiade à Londres 2012,

Plus en détail