information SENETOILE.COM Jeudi, 30 Octobre :06

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "information SENETOILE.COM Jeudi, 30 Octobre 2014 20:06"

Transcription

1 Les ministres des pays de l Afrique Centrale viennent de marquer un pas déterminant vers la création d une économie verte, en particulier l économie du bois Le Gouvernement de la RDC annonce une contribution de 3 millions de dollars pour le démarrage du Fonds pour l Economie Verte en Afrique Centrale (FEVAC) KINSHASA, RDC, 30 octobre 2014/ -- Les organisateurs de la Conférence des Ministres de la CEEAC ( ) sur le Fonds pour l Economie Verte en Afrique Centrale et la transformation structurelle de l Economie des ressources naturelles ont annoncé aujourd hui l adoption par les ministres de la région du texte portant création du Fonds pour l Economie Verte en Afrique Centrale. 1 / 8

2 Logo: Photo: A l ouverture de cette conférence, le vice-premier Ministre, Ministre de la Défense et des Anciens Combattants de la République Démocratique du Congo (RDC), M. Tambo Loaba, a annoncé une contribution de 3 millions de dollars de son pays pour le démarrage du Fonds pour l Economie Verte en Afrique Centrale (FEVAC). «Concernant le financement du FEVAC, la République Démocratique du Congo soutient sa création et s engage à verser une somme de 3 millions de dollars pour son démarrage dès 2015», a déclaré, dans son discours, M. Loaba. 2 / 8

3 Cette décision représente un premier pas vers la mise en route effective d une restructuration globale de l économie de l Afrique Centrale, autour du système de l économie verte et en particulier de l économie du bois. «L Afrique Centrale parvient aujourd hui, pour la première fois, à faire entrer l environnement dans la structure économique même des pays de la région», a souligné le Dr. Honoré Tabuna, Expert Valorisation biodiversité et Economie de l'environnement, et coordonnateur de l organisation de la Conférence. «Nous arrivons enfin aux étapes de conclusion et de mise en application pratique d un processus entamé à Rio en Il nous faut désormais parler d économie pour pouvoir mettre en place un nouvel équilibre de développement durable appuyé sur le système de l économie verte en Afrique Centrale», a-t-il ajouté. La conférence a réuni, du 27 au 30 octobre, à Kinshasa, les ministres des Finances, des Affaires Etrangères et des Forêts d'afrique Centrale ainsi que de nombreux experts spécialistes de l économie verte et de l économie du bois. Elle se tient sous l égide de la CEEAC, dans le cadre du programme Ecosystèmes Fragilisés d Afrique Centrale (ECOFAC) né d une collaboration avec l Union Européenne, qui apporte son soutien financier dans le cadre du Plan d Action de l UE sur l application de la législation forestière, la gouvernance et les échanges commerciaux (FLEGT). Un virage vers une économie verte représente un virage économique positif 3 / 8

4 «L économie du bois prend donc aujourd hui une dimension de nature à convaincre les véritables décideurs des pays d Afrique Centrale qu un virage vers une économie verte représente un virage économique positif pour l ensemble de l économie de la région,» La présence conjointe des ministres des forêts et des ministres des finances des pays d Afrique Centrale est une opportunité nouvelle pour faire sortir l économie verte des seules préoccupations des spécialistes de l environnement et la faire entrer dans celles des économistes de chaque gouvernement. Il faut relever que l action des grands acteurs régionaux pour créer un nouveau «moteur» pour l économie verte donne de la force aux pays qui luttent contre l'exploitation forestière illégale tout en favorisant la bonne gouvernance forestière. «Cet important mouvement pour l'économie verte, adossé à l'engagement révolutionnaire des ministres de Finances, apportera des changements régionaux et attirera des investissements pour aider les pays engagés dans le processus FLEGT et qui ont signé des accords de partenariat volontaires avec l UE.» Les Accords de partenariat volontaires (APV) sont des accords commerciaux bilatéraux entre l UE et un pays exportateur de bois. L élément essentiel de l APV est l élaboration et la mise en place par le pays partenaire d un régime d autorisation relatif au bois. Toutes les exportations de bois vers l UE doivent être conformes aux exigences de ce régime. De plus, chaque pays de l UE a la responsabilité d empêcher la mise sur le marchéì de bois non accompagneì d une autorisation. 4 / 8

5 «L objectif est de donner une voix plus audible aux ministres de l environnement qui, jusqu ici, n obtiennent que la portion congrue des budgets, loin derrière les ministres en charge du commerce ou de l énergie qui peuvent faire état de revenus générés par leurs activités. Il faut démontrer que les ressources naturelles vertes rapportent bien plus», précise pour sa part Aimé Nianogo, Directeur Régional pour l Afrique de l Ouest de l UICN. L économie du bois et l impact des programmes de réglementation des marchés Les questions liées au bois et à la forêt se placent en effet naturellement au cœur des processus de mise en place du Système de l Economie Verte en Afrique Centrale : l économie du bois, qui constitue depuis longtemps une porte ouverte vers les marchés internationaux, bénéficie actuellement des avancées majeures offertes par les programmes de réglementation des marchés tels que le Règlement Bois de l Union Européenne mais également le Lacey Act aux Etats-Unis ou l Australian Illegal Logging Prohibition Act. Ces réglementations et les accords comme ceux du FLEGT ouvrent des marchés nouveaux, plus fiables, mieux contrôlés et dont les revenus peuvent être mieux répartis grâce à une meilleure gouvernance. Le changement de système économique que permet le développement de l économie verte nécessite en effet des restructurations profondes de l Etat. «Il s agit là d un des obstacles majeurs auquel les meilleurs volontés et les prises de position, même les plus sincères des décideurs, risque toujours de se heurter» regrette Aimé Nianogo, qui rappelle en outre la recrudescence actuelle de la corruption dans de nombreux pays d Afrique. Les ministres des forêts ont également une opportunité de convaincre leurs propres ministres 5 / 8

6 des finances de la nécessité de prendre en compte toutes les questions liées à l économie du bois et à son développement. Visiblement, elles ne sont pas uniquement des préoccupations nationales mais régionales, puisque tous les ministres des forêts de la région sont venus en discuter avec tous les ministres des Finances. Transformer le modèle économique pour répondre aux problèmes de la région L un des objectifs majeurs pour les pays de l Afrique Centrale est principalement de modifier un modèle économique qui repose largement sur les ressources naturelles issues du sous-sol : minerais, pétrole et gaz. Ces ressources conduisent la région à une croissance largement positive, près de 6%, mais cette croissance ne profite pas à l ensemble de la population. Certaines régions souffrent en effet d un taux de pauvreté pouvant atteindre 70%. «Nos études démontrent que l économie du bois pourra peser de 3 à 8% sur les grandes économies de la région et que celle-ci générera un grand nombre d emplois, une préoccupation majeure dans de nombreux pays de la région», argumente Nianogo. La conférence a permis de statuer sur un certain nombre de projets destinés à former le 6 / 8

7 maillage du système de l économie verte et alimentés par le nouveau Fonds pour l économie verte. Ces projets répondent aux objectifs régionaux de développement de l économie des ressources naturelles dans un cadre qui corresponde aux objectifs et aux recommandations établis au cours des 20 dernières années par les conférences de Rio et Rio +20. Ils permettent de développer des circuits économiques locaux, nationaux, régionaux et internationaux qui ouvrent des perspectives d emploi à des populations qui en étaient exclues jusqu ici. «Les projets doivent être adoptés et répartis entre les pays selon leur intérêt pour les objectifs recherchés et non pas seulement selon ce qu ils souhaitent individuellement en fonction de leurs capacités et des espoirs qu ils ont d en tirer des revenus, à terme», rappelle Aimé Nianogo. «Il faudra sans doute aider les pays moins dynamiques ou ne possédant pas l expertise nécessaire pour établir des projets solides afin qu ils profitent, eux aussi, d une évolution qui doit atteindre la région entière». Le texte adopté à Kinshasa sera présenté à la conférence de Ndjamena, au Tchad, où les chefs d Etat pourront s engager sur les mesures précises et concrètes qu il contient. 7 / 8

8 Distribué par APO (African Press Organization) pour la Communauté Economique des Etats de l'afrique Centrale (CEEAC). 8 / 8

CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LES MECANISMES DE FINANCEMENT DE LA GESTION DURABLE DES ECOSYSTEMES FORESTIERS DU BASSIN DU CONGO

CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LES MECANISMES DE FINANCEMENT DE LA GESTION DURABLE DES ECOSYSTEMES FORESTIERS DU BASSIN DU CONGO BURUNDI - CAMEROUN - CONGO - REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE - GABON GUINEE EQUATORIALE - REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO - RWANDA SAO-TOME & PRINCIPE - TCHAD CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LES MECANISMES DE

Plus en détail

Financé par l'union europénne

Financé par l'union europénne Financé par l'union europénne L'Union européenne contre le bois illégal En mai 2003, la Commission européenne (CE) a publié son Plan d Action FLEGT Application des réglementations forestières, gouvernance

Plus en détail

Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé

Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé Cabinet du ministre Communiqué de presse BUDGET 2013-2014 COMMUNIQUÉ N 2 BUDGET 2013-2014 Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé Québec, le 20 novembre 2012 «Pour accélérer la croissance

Plus en détail

IL EST TEMPS D ÉRADIQUER LA PAUVRETÉ ET L INÉGALITÉ EN AFRIQUE

IL EST TEMPS D ÉRADIQUER LA PAUVRETÉ ET L INÉGALITÉ EN AFRIQUE AFRICAN DEVELOPMENT BANK GROUP IL EST TEMPS D ÉRADIQUER LA PAUVRETÉ ET L INÉGALITÉ EN AFRIQUE Steve Kayizzi-Mugerwa, économiste en chef et vice-président, Groupe de la Banque africaine de développement

Plus en détail

SEGMENT DES EXPERTS PRELUDE A LA CONFERENCE DES MINISTRES DE LA CEEAC SUR L ECONOMIE VERTE EN AFRIQUE CENTRALE RAPPORT DES TRAVAUX DES EXPERTS

SEGMENT DES EXPERTS PRELUDE A LA CONFERENCE DES MINISTRES DE LA CEEAC SUR L ECONOMIE VERTE EN AFRIQUE CENTRALE RAPPORT DES TRAVAUX DES EXPERTS SEGMENT DES EXPERTS PRELUDE A LA CONFERENCE DES MINISTRES DE LA CEEAC SUR L ECONOMIE VERTE EN AFRIQUE CENTRALE RAPPORT DES TRAVAUX DES EXPERTS Brazzaville, Palais des congrès / Ministère des Affaires Etrangères

Plus en détail

De déchets à biocarburants et produits chimiques verts

De déchets à biocarburants et produits chimiques verts Révolutionne la gestion des déchets et le secteur des carburants de transport, dans les communautés et à travers le monde De déchets à biocarburants et produits chimiques verts octobre 2011 Confidentiel

Plus en détail

SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE

SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE FOURNIR UNE ÉNERGIE ABORDABLE, FIABLE ET DURABLE ÉNERGIE DURABLE POUR TOUS Vision de l Initiative «Énergie durable pour tous» Quelque 590 millions de personnes en Afrique subsaharienne

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D un Expert en Aménagement et Valorisation des Aires Protégées Pour le Programme ECOFAC V

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D un Expert en Aménagement et Valorisation des Aires Protégées Pour le Programme ECOFAC V TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D un Expert en Aménagement et Valorisation des Aires Protégées Pour le Programme ECOFAC V Autorité hiérarchique : Secrétaire Exécutif du RAPAC Lieu de travail :

Plus en détail

Economie verte et gouvernance forestière dans les Etats membres de la CEEAC

Economie verte et gouvernance forestière dans les Etats membres de la CEEAC Communauté Économique des Etats de l Afrique Centrale CEEAC Economic community of Central Africa States ECCAS Communidad Economica de los Estados del Africa Central CEEAC Communidade Economica dos estados

Plus en détail

Fiche d information. Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition

Fiche d information. Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition Fiche d information Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition Un an après le début des événements historiques qui ont marqué l Afrique du Nord et le Moyen-

Plus en détail

BUDGET PROVINCIAL 2016

BUDGET PROVINCIAL 2016 BUDGET PROVINCIAL 2016 MESURES IMPACTANT L INDUSTRIE DE LA FABRICATION DE MEUBLES Le gouvernement du Québec a déposé le 17 mars dernier son budget 2016-2017. La lecture du Plan économique du Québec a permis

Plus en détail

Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles

Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles République Islamique de Mauritanie Honneur Fraternité - Justice Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles Communication de Madame la Secrétaire d Etat Fatimetou Mint

Plus en détail

REPUBLIQUE DU CAMEROUN

REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIQUE DU CAMEROUN Ministère des Postes et Télécommunications En collaboration avec la Commission de l Union Africaine Conclusions de l atelier de formation sur les meilleures pratiques pour la mise

Plus en détail

Forum sur la Gouvernance forestière en Afrique Centrale: Perspectives du marché régional. Par Mme Célestine NTSAME-OKWO

Forum sur la Gouvernance forestière en Afrique Centrale: Perspectives du marché régional. Par Mme Célestine NTSAME-OKWO Forum sur la Gouvernance forestière en Afrique Centrale: Perspectives du marché régional Par Mme Célestine NTSAME-OKWO Représentant Régional de l OIBT pour l Afrique Introduction Généralités sur les 5pays

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour le développement. Discours

Programme des Nations Unies pour le développement. Discours Programme des Nations Unies pour le développement Discours Atelier technique de mobilisation des parties prenantes au processus de formulation de l Agenda d Action-Pays (AAP) et la formulation du Programme

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION Rapport d évaluation final de l Initiative de la nouvelle économie (INÉ) Date : le 17 mars 2010 Programme de l INÉ : contexte Dans le cadre du plan du gouvernement

Plus en détail

RAPPORT DU PRESIDENT DE LA COMMISSION SUR LE PROCESSUS DE LA CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LA REGION DES GRANDS LACS

RAPPORT DU PRESIDENT DE LA COMMISSION SUR LE PROCESSUS DE LA CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LA REGION DES GRANDS LACS AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA P.O. Box: 3243, Addis Ababa, Ethiopia, Tel.:(251-1) 51 38 22 Fax: (251-1) 51 93 21 Email: oau-ews@telecom.net.et CONSEIL DE PAIX ET DE SECURITE 32 EME REUNION

Plus en détail

Termes de référence pour une réunion de concertation des Partenaires du PFBC impliqués dans le dialogue avec la Chine sur les forêts

Termes de référence pour une réunion de concertation des Partenaires du PFBC impliqués dans le dialogue avec la Chine sur les forêts 19.12.2012 Termes de référence pour une réunion de concertation des Partenaires du PFBC impliqués dans le dialogue avec la Chine sur les forêts (Etats des lieux du dialogue COMIFAC-SFA/Chine sur GDF et

Plus en détail

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 COMMISSION EUROPEENNE MÉMO Bruxelles, le 8 novembre 2012 Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 L objet du plan d action présenté aujourd hui par la Commission européenne (voir IP/12/1187)

Plus en détail

Liens entre FLEGT et REDD - Leçons et expériences de la RDC

Liens entre FLEGT et REDD - Leçons et expériences de la RDC République Démocratique du Congo Liens entre FLEGT et REDD - Leçons et expériences de la RDC FORUM SUR LA GOUVERNANCE FORESTIERE EN AFRIQUE CENTRALE Yaoundé, 21-22 Novembre 2011 Adrien KAKULA DIASOTUKA

Plus en détail

EXAMEN DE LA LOI SUR LES TRANSPORTS AU CANADA (LTC) : Voir aux besoins du secteur forestier

EXAMEN DE LA LOI SUR LES TRANSPORTS AU CANADA (LTC) : Voir aux besoins du secteur forestier EXAMEN DE LA LOI SUR LES TRANSPORTS AU CANADA (LTC) : Voir aux besoins du secteur forestier Contexte Examen législatif de la Loi sur les transports au Canada en cours Processus dirigé par l honorable David

Plus en détail

AVIS DE VACANCE DE POSTES

AVIS DE VACANCE DE POSTES Communauté Economique des Etats de l Afrique Centrale ECOFAC V CEEAC -------------------- Programme Ecosystèmes Fragilisés d Afrique Centrale (ECOFAC V) -------------------------- Composante FLEGT Union

Plus en détail

DÉCLARATION SUR LES PROBLEMES ET ENJEUX FONCIERS EN AFRIQUE

DÉCLARATION SUR LES PROBLEMES ET ENJEUX FONCIERS EN AFRIQUE DÉCLARATION SUR LES PROBLEMES ET ENJEUX FONCIERS EN AFRIQUE NOUS, Chefs d État et de Gouvernement de l Union africaine, réunis à notre treizième session ordinaire à Syrte (Grande Jamahiriya arabe libyenne),

Plus en détail

Canevas du Plan de Gestion Quinquennal

Canevas du Plan de Gestion Quinquennal République Démocratique du Congo MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, CONSERVATION DE LA NATURE, EAUX ET FORETS ------------------------------------------- SERVICE PERMANENT D INVENTAIRE ET D AMENAGEMENT FORESTIERS

Plus en détail

CNUCED Événement spécial OILGASMINE 15-16 octobre 2014 Palais des Nations, Genève

CNUCED Événement spécial OILGASMINE 15-16 octobre 2014 Palais des Nations, Genève CNUCED Événement spécial OILGASMINE 15-16 octobre 2014 Palais des Nations, Genève EXPERIENCE DU NIGER DANS L ORGANISATION DE LA CONFERENCE OILGASMINE M. Boubacar Nalado IDI Directeur de l étude et de l

Plus en détail

PROFIL : COMMUNAUTÉ ÉCONOMIQUE DES ÉTATS D AFRIQUE CENTRALE (CEEAC)

PROFIL : COMMUNAUTÉ ÉCONOMIQUE DES ÉTATS D AFRIQUE CENTRALE (CEEAC) PROFIL : COMMUNAUTÉ ÉCONOMIQUE DES ÉTATS D AFRIQUE CENTRALE (CEEAC) 1. ADRESSE : CEEAC : +241-44 47 31 BP 2112 Fax:+241-44 47 32 Libreville Gabon Email: ceeac.orgsr@inet.ga Website : www.ceeac-eccas.org

Plus en détail

Réunion Ad Hoc d Experts sur «L amélioration du climat des affaires en Afrique Centrale»

Réunion Ad Hoc d Experts sur «L amélioration du climat des affaires en Afrique Centrale» REUNION AD HOC D EXPERTS SUR L AMELIORATION DU CLIMAT DES AFFAIRES NATIONS UNIES COMMISSION ECONOMIQUE POUR L AFRIQUE Bureau Sous Régional pour l Afrique Centrale F Distr : GENERAL ECA/SRO-CA/AHEGM.BUS/14/Inf.1

Plus en détail

Améliorer les effets structurants du secteur des ressources minérales dans les pays de la Communauté économique d'afrique centrale

Améliorer les effets structurants du secteur des ressources minérales dans les pays de la Communauté économique d'afrique centrale CNUCED Améliorer les effets structurants du secteur des ressources minérales dans les pays de la Communauté économique d'afrique centrale Atelier régional et lancement de projet N djamena, Tchad, 25-30

Plus en détail

ATELIER REGIONAL DE MISE EN ŒUVRE DU PARTENARIAT DE BUSAN DANS LE CADRE DE LAPLATEFORME AFRICAINE POUR L EFFICACITE DU DEVELOPPEMENT

ATELIER REGIONAL DE MISE EN ŒUVRE DU PARTENARIAT DE BUSAN DANS LE CADRE DE LAPLATEFORME AFRICAINE POUR L EFFICACITE DU DEVELOPPEMENT ATELIER REGIONAL DE MISE EN ŒUVRE DU PARTENARIAT DE BUSAN DANS LE CADRE DE LAPLATEFORME AFRICAINE POUR L EFFICACITE DU DEVELOPPEMENT KINSHASA, DU 06 08 NOVEMBRE 2012 DISCOURS DE MR. ADAMA COULIBALY DIRECTEUR

Plus en détail

Droit à l Education Préscolaire et Financement Public de l Education de la Petite Enfance

Droit à l Education Préscolaire et Financement Public de l Education de la Petite Enfance CONEPT/RDC Droit à l Education Préscolaire et Financement Public de l Education de la Petite Enfance Rapport de l Enquête réalisée à Kinshasa Résumé des résultats et recommandations Avec l Appui de Juillet

Plus en détail

Clôture du Sommet Bancaire Francophone en France

Clôture du Sommet Bancaire Francophone en France Clôture du Sommet Bancaire Francophone en France Yousif: Vers la création d une union de banques francophones Torbey: Importance du rôle financier de Beyrouth Obolensky: Nécessité de promouvoir la coopération

Plus en détail

ETAT D AVANCEMENT DU PROCESSUS FLEGT EN REPUBLIQUE DU CONGO

ETAT D AVANCEMENT DU PROCESSUS FLEGT EN REPUBLIQUE DU CONGO ETAT D AVANCEMENT DU PROCESSUS FLEGT EN REPUBLIQUE DU CONGO Par Joachim KONDI Ingénieur en Chef des Eaux et Forêts Coordonnateur de la Cellule Légalité Forestière et Traçabilité Ministère du Développement

Plus en détail

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER...

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... SIMPLIFIER ET ACCÉLÉRER LA RÉALISATION DE VOS PROJETS WWW.BUSINESSFRANCE.FR CHIFFRES-CLÉS 1 500 collaborateurs expérimentés à votre écoute et prêts à se mobiliser

Plus en détail

Priorités de l ACIC. pour le budget fédéral de 2015. La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie

Priorités de l ACIC. pour le budget fédéral de 2015. La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie Priorités de l ACIC pour le budget fédéral de 2015 La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie Mémoire présenté au Comité permanent des finances Association

Plus en détail

Concept de légalité de l exploitation forestière Système OLB

Concept de légalité de l exploitation forestière Système OLB Concept de légalité de l exploitation forestière Système OLB Douala, le 24 mars 2010 Caroline DUHESME Le système de certification OLB 1 Le Système d Origine et Légalité des Bois (OLB) 1.1- La naissance

Plus en détail

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société 2009 Charte de l ouverture à la société + engagements 3 3 «Toute personne a le droit, dans les conditions et les limites définies par la loi, d accéder aux informations relatives à l environnement détenues

Plus en détail

Réseau Forêts et Commerce d Afrique Centrale (CAFTN) pour la Foresterie Responsable

Réseau Forêts et Commerce d Afrique Centrale (CAFTN) pour la Foresterie Responsable Réseau Forêts et Commerce d Afrique Centrale (CAFTN) pour la Foresterie Responsable En quoi consiste le CAFTN? Cadre de partenariat avec les entreprises forestières dans le but de promouvoir la foresterie

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU COMITE SOUS-REGIONAL DE PILOTAGE DU PROGRAMME MIKE AFRIQUE CENTRALE N DJAMENA, 24-25 AVRIL 2007

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU COMITE SOUS-REGIONAL DE PILOTAGE DU PROGRAMME MIKE AFRIQUE CENTRALE N DJAMENA, 24-25 AVRIL 2007 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU COMITE SOUS-REGIONAL DE PILOTAGE DU PROGRAMME MIKE AFRIQUE CENTRALE N DJAMENA, 24-25 AVRIL 2007 INTRODUCTION Il s est tenu à N Djamena du 24 au 25 avril 2007, la 3 ème réunion

Plus en détail

Lancement d un comité de suivi des bonnes pratiques dans les moyens de paiement en ligne pour le respect du droit d auteur et des droits voisins

Lancement d un comité de suivi des bonnes pratiques dans les moyens de paiement en ligne pour le respect du droit d auteur et des droits voisins Lancement d un comité de suivi des bonnes pratiques dans les moyens de paiement en ligne pour le respect du droit d auteur et des droits voisins Jeudi 10 septembre 2015 Contacts presse Cabinet de Michel

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT d un(e) ASSISTANT ADMINISTRATIF CONTRATS-FINANCES-MARCHES (AACFM) auprès du RAF ECOFAC V du RAPAC

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT d un(e) ASSISTANT ADMINISTRATIF CONTRATS-FINANCES-MARCHES (AACFM) auprès du RAF ECOFAC V du RAPAC TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT d un(e) ASSISTANT ADMINISTRATIF CONTRATS-FINANCES-MARCHES (AACFM) auprès du RAF ECOFAC V du RAPAC Autorité hiérarchique : Secrétaire Exécutif du RAPAC (SE), Expert-Responsable

Plus en détail

Réunion des ministres des Finances sur le climat, Lima 9 octobre 2015

Réunion des ministres des Finances sur le climat, Lima 9 octobre 2015 PEROU Ministère de l Economie et des Finances Réunion des ministres des Finances sur le climat, Lima 9 octobre 2015 Conclusions des co-présidents Alonso Arturo SEGURA VASI, Ministre de l Economie et des

Plus en détail

Notes d allocution au Comité permanent des banques et commerce du Sénat

Notes d allocution au Comité permanent des banques et commerce du Sénat Notes d allocution au Comité permanent des banques et commerce du Sénat Étude de la capacité des particuliers à se prévaloir d'un régime enregistré d'épargne-invalidité (REEI) Anna Hardy Directrice régionale

Plus en détail

BUSINESS MEETING : PLUS DE 1,5 MILLIARDS DE DOLLARS POUR FINANCER LE SECTEUR AGRICOLE EN RDC ÉCRIT PAR CELLCOM. PUBLIÉ DANS ACCUEIL

BUSINESS MEETING : PLUS DE 1,5 MILLIARDS DE DOLLARS POUR FINANCER LE SECTEUR AGRICOLE EN RDC ÉCRIT PAR CELLCOM. PUBLIÉ DANS ACCUEIL BUSINESS MEETING : PLUS DE 1,5 MILLIARDS DE DOLLARS POUR FINANCER LE SECTEUR AGRICOLE EN RDC ÉCRIT PAR CELLCOM. PUBLIÉ DANS ACCUEIL C est un pari gagné pour le Ministre de l Agriculture, Pêche et élevage,

Plus en détail

Service-conseil sur la logistique du commerce international : Facilitant l accès aux marchés

Service-conseil sur la logistique du commerce international : Facilitant l accès aux marchés CLIMAT DEs INVEsTIssEMENTs Service-conseil sur la logistique du commerce international : Facilitant l accès aux marchés Climat des Investissements l Groupe de la Banque mondiale Agence multilatérale de

Plus en détail

PERSPECTIVES DE CROISSANCE DU TOURISME CONTEXTE

PERSPECTIVES DE CROISSANCE DU TOURISME CONTEXTE PERSPECTIVES DE CONTEXTE Le tourisme est un vaste secteur à croissance rapide qui a de profondes répercussions sur l économie nationale. Toutefois, le Canada ne tire pas le meilleur parti des perspectives

Plus en détail

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat African Training and Research Centre in Administration for Development المرآز الا فريقي للتدريب و البحث الا داري للا نماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

Présentation du Programme : Phase II

Présentation du Programme : Phase II PROGRAMME D APPUI A LA MISE EN ŒUVRE DE L ACCORD D ASSOCIATION Présentation du Programme : Phase II L Accord d Association constitue le cadre juridique L Accord d Association constitue le cadre juridique

Plus en détail

Synthèse - Examen des résultats commerciaux et du libre-échange du Canada 2006-2015

Synthèse - Examen des résultats commerciaux et du libre-échange du Canada 2006-2015 L honorable Céline Hervieux-Payette, c.p. Sénateur Synthèse - Examen des résultats commerciaux et du libre-échange du Canada 2006-2015 Nécessité d'une action nationale Préparé par : David E. Hamilton 9/15/2015

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

«Construction de maisons bois : défis et opportunités»

«Construction de maisons bois : défis et opportunités» «Construction de maisons bois : défis et opportunités» Simon Rietbergen Banque mondiale NB Cette présentation ne représente pas nécessairement la position officielle de la Banque mondiale Constat secteur

Plus en détail

Déclaration des Parlementaires africains sur les Objectifs du Millénaire pour le développement et l'ordre du jour du développement post 2015

Déclaration des Parlementaires africains sur les Objectifs du Millénaire pour le développement et l'ordre du jour du développement post 2015 Déclaration des Parlementaires africains sur les Objectifs du Millénaire pour le développement et l'ordre du jour du développement post 2015 Les parlementaires africains Reconnaissant que les parlements

Plus en détail

Chambre des Députés du Grand-Duché du Luxembourg. Réunion des Présidents des commissions de la coopération au développement. Note d information

Chambre des Députés du Grand-Duché du Luxembourg. Réunion des Présidents des commissions de la coopération au développement. Note d information Chambre des Députés du Grand-Duché du Luxembourg Réunion des Présidents des commissions de la coopération au développement Note d information Luxembourg, 11 décembre 2015 L année européenne du développement

Plus en détail

Étude des coûts de l administration et de la gestion à l OMS : recommandations préliminaires

Étude des coûts de l administration et de la gestion à l OMS : recommandations préliminaires A COMITÉ DU PROGRAMME, DU BUDGET ET DE L ADMINISTRATION DU CONSEIL EXÉCUTIF Dix-septième réunion Point 3.1 de l ordre du jour provisoire EBPBAC17/INF./2 17 janvier 2013 Étude des coûts de l administration

Plus en détail

Organisé par la CONFEJES, du 17 au 21 septembre 2012 RAPPORT GENERAL

Organisé par la CONFEJES, du 17 au 21 septembre 2012 RAPPORT GENERAL FORMATION DES FORMATEURS EN ENTREPRENARIAT POUR LES CADRES DU MINISTERE DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA CULTURE (CADRES DE LA DIRECTION GENERALE DE LA JEUNESSE ET DE L AGENCE BURUNDAISE POUR L EMPLOI

Plus en détail

NOTE DE POSITION DE LA SOCIETE CIVILE CENTRAFRICAINE

NOTE DE POSITION DE LA SOCIETE CIVILE CENTRAFRICAINE NOTE DE POSITION DE LA SOCIETE CIVILE CENTRAFRICAINE Une réunion de restitution de la rencontre des représentants de la société civile avec la délégation de l Union européenne le 21 Novembre 2014 en vue

Plus en détail

CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN

CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN (approuvée par le 8 ème congrès français de la nature 26 mai 2008) L Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) est le plus important

Plus en détail

La Première Conférence Panafricaine sur la Transformation et l Emergence du Continent

La Première Conférence Panafricaine sur la Transformation et l Emergence du Continent La Première Conférence Panafricaine sur la Transformation et l Emergence du Continent QUEL ENVIRONNEMENT DES AFFAIRES, QUEL ENCADREMENT REGLEMENTAIRE ET QUEL ENTREPRENARIAT NATIONAL A DEVELOPPER POUR ATTIRER

Plus en détail

Dossier de presse. Création du Fonds de dotation Adie pour l entrepreneuriat populaire. Contacts presse :

Dossier de presse. Création du Fonds de dotation Adie pour l entrepreneuriat populaire. Contacts presse : Dossier de presse Création du Fonds de dotation Adie pour l entrepreneuriat populaire Contacts presse : Sandrine Bonamy Tél. : 01 56 03 59 03 06 86 17 48 76 - s.bonamy@adie.org Audrey Thirot Tél. : 01

Plus en détail

Expérience du Burkina dans le domaine de la comptabilité environnementale

Expérience du Burkina dans le domaine de la comptabilité environnementale Expérience du Burkina dans le domaine de la comptabilité environnementale Communication à la 23 ème CASA, Rabat/Maroc, du 4 au 7 décembre 2013 Par Lassina PARE, Ingénieur statisticien économiste Directeur

Plus en détail

POURQUOI LE GABON A-T-IL BESOIN DE STATISTIQUES FIABLES?

POURQUOI LE GABON A-T-IL BESOIN DE STATISTIQUES FIABLES? Mai 2010 POURQUOI LE GABON A-T-IL BESOIN DE STATISTIQUES FIABLES? Direction Générale des Statistiques Ministère de l Economie, du Commerce, de l Industrie et du Tourisme Pourquoi le Gabon a-t-il besoin

Plus en détail

Rapport de la séance de travail avec les Organisations de la Société Civile (OSC) du Bassin du Congo, du 13 au 15 mars 2012 à Brazzaville

Rapport de la séance de travail avec les Organisations de la Société Civile (OSC) du Bassin du Congo, du 13 au 15 mars 2012 à Brazzaville Projet «Observation Indépendante de l application de la loi forestière et de la gouvernance (OIFLEG) en appui aux APV FLEGT dans le Bassin du Congo» BP 254, Brazzaville, République du Congo Tel (242) 06

Plus en détail

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Coface - Natixis a décidé d internationaliser son activité d assurance crédit en Amérique Latine en 1997. Le

Plus en détail

Discours de M. Achim Steiner Secrétaire général adjoint des NU et Directeur exécutif du PNUE

Discours de M. Achim Steiner Secrétaire général adjoint des NU et Directeur exécutif du PNUE Discours de M. Achim Steiner Secrétaire général adjoint des NU et Directeur exécutif du PNUE A la conférence ministérielle africaine sur l économie verte Oran, Algérie 22 février 2014 Votre Excellence,

Plus en détail

Check upon delivery. Discours. prononcé par. Monique Barbut, directrice générale et présidente. Fonds pour l environnement mondial

Check upon delivery. Discours. prononcé par. Monique Barbut, directrice générale et présidente. Fonds pour l environnement mondial Check upon delivery Fonds pour l environnement mondial Discours prononcé par Monique Barbut, directrice générale et présidente Fonds pour l environnement mondial Conférence africaine des ministres de l

Plus en détail

Plateforme de croissance & d'opportunités 19 > 21 NOVEMBRE 2015 BRAZZAVILLE FORUM INTERNATIONAL DES INVESTISSEMENTS AU CONGO

Plateforme de croissance & d'opportunités 19 > 21 NOVEMBRE 2015 BRAZZAVILLE FORUM INTERNATIONAL DES INVESTISSEMENTS AU CONGO Plateforme de croissance & d'opportunités 19 > 21 NOVEMBRE 2015 BRAZZAVILLE FORUM INTERNATIONAL DES INVESTISSEMENTS AU CONGO DENIS SASSOU-N GUESSO PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DU CONGO Avec vous, nous réussirons!

Plus en détail

Dossier du participant Affaires

Dossier du participant Affaires Dossier du participant Affaires 1. Critères d admissibilité* * Compte tenu du nombre de places limité, le ministère de l Économie, de l Innovation et des Exportations (MEIE) se réserve le droit de prioriser

Plus en détail

«LES MERCREDI DE L ENA» Termes de référence DANS LES PAYS DE L UEMOA»

«LES MERCREDI DE L ENA» Termes de référence DANS LES PAYS DE L UEMOA» REPUBLIQUE DU SENEGAL =-=-=-= PRIMATURE =-=-=-= ECOLE NATIONALE D ADMINISTRATION =-=-=-= «LES MERCREDI DE L ENA» Edition spéciale Termes de référence THEME : «REFORMES DES FINANCES PUBLIQUES DANS LES PAYS

Plus en détail

PREMIERE PARTIE POLITIQUE D INVESTISSEMENT SS?

PREMIERE PARTIE POLITIQUE D INVESTISSEMENT SS? STRUCTURE DU CADRE DE POLITIQUE D INVESTISSEMENT DE LA CEDEAO Dr Jonathan A Aremu Consultant Marché commun d investissement de la CEDEAO Département du Secteur Privé Tel: 234-1-8033061476 E-mail: marketlinkconsults@yahoo.com

Plus en détail

TRAINFORTRADE EQUIPE CENTRALE

TRAINFORTRADE EQUIPE CENTRALE TRAINFORTRADE TRAINFORTRADE EQUIPE CENTRALE TRAINFORTRADE CNUCED Division de l infrastructure des services pour le développement et l efficacité commerciale (SITE) Palais des Nations CH-1211 Genève 10

Plus en détail

14 ème RENCONTRE GOUVERNEMENT / SECTEUR PRIVE Thème : «Problématique du financement des PME/PMI au Burkina Faso : enjeux, défis et perspectives»

14 ème RENCONTRE GOUVERNEMENT / SECTEUR PRIVE Thème : «Problématique du financement des PME/PMI au Burkina Faso : enjeux, défis et perspectives» De 14 ème RENCONTRE GOUVERNEMENT / SECTEUR PRIVE Thème : «Problématique du financement des PME/PMI au Burkina Faso : enjeux, défis et perspectives» Mot liminaire de la Chambre de Commerce et d Industrie

Plus en détail

ATELIER REGIONAL SUR ENSEA- ABIDJAN, 24-26 JUIN 2008 RAPPORT GENERAL

ATELIER REGIONAL SUR ENSEA- ABIDJAN, 24-26 JUIN 2008 RAPPORT GENERAL MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE --------------------------------------------- REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail MINISTERE DE L INDUSTRIE ET DE LA

Plus en détail

Conférence Régionale Préparatoire Africaine pour le Sommet mondial sur la Société de l Information (SMSI)

Conférence Régionale Préparatoire Africaine pour le Sommet mondial sur la Société de l Information (SMSI) SMSI Conférence Régionale Préparatoire Africaine pour le SMSI Accra 2005 Union Africaine Commission économique pour l Afrique Conférence Régionale Préparatoire Africaine pour le Sommet mondial sur la Société

Plus en détail

La France, un pays où les cyberattaques ont davantage augmenté en 2015 que dans le reste du monde

La France, un pays où les cyberattaques ont davantage augmenté en 2015 que dans le reste du monde Direction Communication 63 rue de Villiers, 92200 Neuilly-sur-Seine Tél. 01 56 57 58 59 Communiqué de presse Contact : PwC, Hélène Coulbault, 01 56 57 88 26, helene.coulbault@fr.pwc.com Neuilly-sur-Seine,

Plus en détail

Les accords entre le Maroc et l UE Effectué par : Adil EL ACHARI Lausane INDOULI Yassir BENBOUZID Plan: Introduction I. Historique II. Accord de libre échange entre Maroc et UE 1. Présentation 2. Opportunité

Plus en détail

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA)

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- Le Conseil des Ministres REGLEMENT N 04/2007/CM/UEMOA PORTANT CREATION ET MODALITES DE FONCTIONNEMENT DU COMITE CONSULTATIF SUR L

Plus en détail

à l horizon 2035 un projet exemplaire de développement nordique durable

à l horizon 2035 un projet exemplaire de développement nordique durable Le Plan Nord à l horizon 2035 un projet exemplaire de développement nordique durable définitif) 2 Territoire du Plan Nord Baie d Ungava Tracé de 19 27 du Conseil priv é (non Baie d Hudson Mer du Labrador

Plus en détail

LE CANADA ET LE PARTENARIAT MONDIAL POUR LE DÉVELOPPEMENT (OBJECTIF HUIT)

LE CANADA ET LE PARTENARIAT MONDIAL POUR LE DÉVELOPPEMENT (OBJECTIF HUIT) LE CANADA ET LE PARTENARIAT MONDIAL POUR LE DÉVELOPPEMENT (OBJECTIF HUIT) 1.0 Bilan du Canada en matière de commerce Objectif ou indice Contribution du Canada Ce qu il reste à faire 1.1 Le système de commerce

Plus en détail

Rôle de l économie verte dans l émergence de la Côte d Ivoire à l horizon 2020. - Orientation générale -

Rôle de l économie verte dans l émergence de la Côte d Ivoire à l horizon 2020. - Orientation générale - COMITE DE CONCERTATION ETAT/SECTEUR PRIVE REUNION DES POINTS FOCAUX Rôle de l économie verte dans l émergence de la Côte d Ivoire à l horizon 2020 - Orientation générale - DIRECTION DE L ECONOMIE VERTE

Plus en détail

2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement

2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement 2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Rabat, le 25 février 2015 Messieurs les Ministres, Monsieur le

Plus en détail

NATIONS UNIES COMMISSION ECONOMIQUE POUR L AFRIQUE Bureau Sous-Régional pour l Afrique Centrale

NATIONS UNIES COMMISSION ECONOMIQUE POUR L AFRIQUE Bureau Sous-Régional pour l Afrique Centrale Réunion Ad hoc NATIONS UNIES COMMISSION ECONOMIQUE POUR L AFRIQUE Bureau Sous-Régional pour l Afrique Centrale F Distr. : GENERAL ECA/SRO-CA/AHEGM.HLTIC/13/Inf.1 Février : 2013 Original : Français Ad Hoc

Plus en détail

Allocution de monsieur Ali HADDAD Président du Forum des Chefs d Entreprise

Allocution de monsieur Ali HADDAD Président du Forum des Chefs d Entreprise CONFERENCE SUR LES OPPORTUNITES D ECHANGES ET D INVESTISSEMENT ALGERIE USA Organisé par le Conseil d Affaires Algérie-USA (USABC) Et le Forum des Chefs d Entreprise (FCE) à Alger, le 2 Mars 2015 **********************************************

Plus en détail

Le Canada rural, ça compte

Le Canada rural, ça compte Le Canada rural, ça compte 1 Le Canada rural, ça compte Le Canada rural, ça compte Les régions rurales du Canada sont importantes pour la santé et la prospérité du pays. Malheureusement, les habitants

Plus en détail

Commission de l Union Africaine, Addis-Ababa. 12 juillet 2012

Commission de l Union Africaine, Addis-Ababa. 12 juillet 2012 SIGNATURE D UN ACCORD DE SUBVENTION ENTRE LA CEDEAO ET LE NEPAD, RELATIF A UN INCUBATEUR COMMERCIAL POUR LES FEMMES AFRICAINES CHEFS D ENTREPRISE (BIAWE). Commission de l Union Africaine, Addis-Ababa 12

Plus en détail

Philippe Busquin. Commissaire Européen pour la Recherche. La recherche : une priorité pour l avenir de l Europe

Philippe Busquin. Commissaire Européen pour la Recherche. La recherche : une priorité pour l avenir de l Europe Philippe Busquin Commissaire Européen pour la Recherche La recherche : une priorité pour l avenir de l Europe Discours à la Conférence «Priorité à la science» Lisbonne 31 mai 2004 Monsieur le Président

Plus en détail

«LES FORMATIONS DANS LES DOMAINES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION»

«LES FORMATIONS DANS LES DOMAINES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION» REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENERGIE ET DES MINES Allocution de Monsieur le Secrétaire Général du Ministère de l Energie et des Mines A l occasion de la troisième conférence

Plus en détail

Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes

Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2014 Préparé par l Association des banquiers canadiens Août 2014 EXPERTISE CANADA BANKS ON LA

Plus en détail

SECRETARIAT EXECUTIF/PRA/SA-LCD-POP SYNTHESE DES TRAVAUX DE LA REUNION DU COMITE REGIONAL DE PILOTAGE ELARGI DE CLOTURE DU PREDAS

SECRETARIAT EXECUTIF/PRA/SA-LCD-POP SYNTHESE DES TRAVAUX DE LA REUNION DU COMITE REGIONAL DE PILOTAGE ELARGI DE CLOTURE DU PREDAS COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL SECRETARIAT EXECUTIF/PRA/SA-LCD-POP PROGRAMME REGIONAL DE PROMOTION

Plus en détail

Appel à candidature Bourses AWARD

Appel à candidature Bourses AWARD Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Appel à candidature Bourses AWARD Ouverture de

Plus en détail

Bref rappel de la stratégie décennale (2008-2018) de la CNULD

Bref rappel de la stratégie décennale (2008-2018) de la CNULD Bref rappel de la stratégie décennale (2008-2018) de la CNULD Atelier de renforcement des capacités des PFN de la CNULD sur l alignement des PAN sur la Stratégie décennale (2008-2018) Bujumbura, 14-17

Plus en détail

VERS UNE EXPLOITATION MINIÈRE SANS RÉSIDUS : TRANSFORMATION FONDAMENTALE DU SECTEUR MINIER CANADIEN

VERS UNE EXPLOITATION MINIÈRE SANS RÉSIDUS : TRANSFORMATION FONDAMENTALE DU SECTEUR MINIER CANADIEN VERS UNE EXPLOITATION MINIÈRE SANS RÉSIDUS : TRANSFORMATION FONDAMENTALE DU SECTEUR MINIER CANADIEN Mémoire présenté aux fins du budget de 2016 29 janvier 2016 Présenté par : Peter Kondos, Ph. D. Président

Plus en détail

Ville de Douala Douala Town

Ville de Douala Douala Town Ville de Douala Douala Town Communauté Urbaine de Douala Douala City Council Association Internationale des Maires Francophones Séminaire régional sur le thème : «VILLES D AFRIQUE CENTRALE ET CHANGEMENT

Plus en détail

Consortium pour la Recherche, l Innovation et la Formation pour le Développement en Afrique Centrale (CRIFDAC) Honoré TABUNA

Consortium pour la Recherche, l Innovation et la Formation pour le Développement en Afrique Centrale (CRIFDAC) Honoré TABUNA Communauté Économique des Etats de l Afrique Centrale CEEAC Economic community of Central Africa States ECCAS Communidad Economica de los Estados del Africa Central CEEAC Communidade Economica dos estados

Plus en détail

"High Performance Workplace Event: People mean business"

High Performance Workplace Event: People mean business "High Performance Workplace Event: People mean business" (Cette conférence a été organisée par la Présidence britannique de l'union européenne, avec le soutien de la Commission européenne) Londres, le

Plus en détail

RAPPORT FINAL DE PROJET

RAPPORT FINAL DE PROJET REPUBLIQUE DU TCHAD --------------- PRIMATURE --------------- MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L EAU ET DES RESSOURCES HALIEUTIQUES --------------- PROJET PNUD/FEM/ANCR/PIMS/2452/G3 --------------- Project

Plus en détail

Conseil des ministres franco-allemand Paris, le 19 février 2014. Déclaration conjointe Energie, climat et développement durable

Conseil des ministres franco-allemand Paris, le 19 février 2014. Déclaration conjointe Energie, climat et développement durable Conseil des ministres franco-allemand Paris, le 19 février 2014 Déclaration conjointe Energie, climat et développement durable Face à la réalité indéniable du réchauffement global, l Allemagne et la France

Plus en détail

BILAN ET RESULTATS Jumelage MA09/ENP-AP/OT18

BILAN ET RESULTATS Jumelage MA09/ENP-AP/OT18 BILAN ET RESULTATS Jumelage MA09/ENP-AP/OT18 Renforcement des capacités d intervention de l Office Marocain de la Propriété Industrielle et Commerciale (OMPIC) en matière de promotion et de protection

Plus en détail

Perspectives de la COMIFAC sur le REDD+ et cas de la République Démocratique du Congo

Perspectives de la COMIFAC sur le REDD+ et cas de la République Démocratique du Congo 1 Perspectives de la COMIFAC sur le REDD+ et cas de la République Démocratique du Congo Nicky Kingunia Ineet Direction Développement Durable, Ministère de l Environnement, Conservation de la Nature et

Plus en détail

Projet de politique industrielle

Projet de politique industrielle Projet de politique industrielle Prises de position de la FCCQ dans le cadre des consultations sur une nouvelle politique industrielle 26 février 2013 À Montréal 1 Rappel La FCCQ sera consultée par la

Plus en détail

Vos affaires sont nos affaires! Programme d actions

Vos affaires sont nos affaires! Programme d actions Vos affaires sont nos affaires! Programme d actions Orkhan Aslanov/ Fotolia.com > Suivez le guide nous saisissons vos opportunités de marchés publics! > Gardons Avec le Centre de Veille le contact nous

Plus en détail

Michel KAFANDO, Président de la Transition, Président du Faso aux hommes politiques burkinabè

Michel KAFANDO, Président de la Transition, Président du Faso aux hommes politiques burkinabè Michel KAFANDO, Président de la Transition, Président du Faso aux hommes politiques burkinabè «Avec les jeunes, oui tout est possible, sans les jeunes, attention!». i Assises Nationales de la Jeunesse

Plus en détail