MÉDECINS DU MONDE SYRIE 2 MILLIONS DE RÉFUGIÉS NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU À PEU

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MÉDECINS DU MONDE SYRIE 2 MILLIONS DE RÉFUGIÉS NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU À PEU"

Transcription

1 MÉDECINS DU MONDE 111 RAPPORT TRIMESTRIEL AUX DONATEURS DE MÉDECINS DU MONDE BELGIQUE TRIMESTRIEL - N 111 SEPTEMBRE - OCTOBRE - NOVEMBRE 2013 N AGREGATION : P BRUXELLES X Agnès Varraine-Leca Greece_giorgos moutafis 1 SYRIE 2 MILLIONS DE RÉFUGIÉS 1 EN LIVE DEPUIS LA SYRIE IP. 4 Au cœur d'un camp de réfugiés 2 FOCUS IP. 5 Burkina Faso : enfants des rues, enfants perdus 3 ACTUA IP. 7 Grèce : le racisme comme pain quotidien 4 INTERVIEW IP. 6 Mali : soigner en temps de guerre 5 URGENCE IP Congolais traumatisés de retour d Angola 3 4 NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU À PEU

2 2 FOCUS / SANTÉ & FEMMES NOUVEAU PROJET POUR LES FEMMES SANS ABRI En juillet, MdM a lancé un projet dédié aux femmes sans abri de Bruxelles. Ce n est pas un luxe, car être femme et sans-abri rend tout particulièrement vulnérable. 1 PROBLÈME Beaucoup de femmes sans abri mènent une vie isolée. Souvent, elles manquent également d informations sur les MST, la grossesse et la contraception. 2 CAUSE Les femmes sans abri ont souvent une piètre image d ellesmêmes. Leurs conditions de vie sont peu hygiéniques et dangereuses. Elles ont difficilement accès aux soins. 3 SOLUTION Six bénévoles organisent des sessions d information, durant lesquelles sont abordés les questions de santé, les troubles psychologiques et la violence dans la rue. Frédéric Pauwels Les femmes sans abri se sentent souvent isolées et ont une piètre image d elles-mêmes. ÉVÉNEMENT// CHRISTOPHE THOMAS RETOUR SUR LES 20 KM Christophe Thomas est un super supporter de Médecins du Monde : non seulement il court sous les couleurs de MdM, mais en plus, il soutient fidèlement nos projets avec son entreprise. Portrait d un entrepreneur au grand cœur et avec une solide paire de jambes. «Je suis de ces fous qui participent aux 20 km de Bruxelles depuis les années 90. Jusqu à ce que l idée me vienne, en 2011, de joindre cet effort à une bonne cause. Et c est ainsi que grâce à un ami médecin, je cours depuis pour MdM. Avec un bénéfice à la clé : rien qu à nous deux, nous récoltons près de 5000 par an.» DE COUREUR À PARTENAIRE «2011 a aussi été l année où j ai ouvert mon premier magasin, TraKKs, entièrement dédié aux amoureux de la randonnée et du trekking. L année suivante, un partenariat avec MdM était dans les starting-blocks : depuis, chaque coureur qui s engage pour cette ONG se voit réserver une série d avantages, des conseils d entraînement» UN CHAMPION EN CHACUN DE NOUS! «Quel lien y a-t-il entre le sport et Médecins du Monde? La santé bien sûr! Et le surpassement de soi : pour MdM, en se battant chaque jour pour un accès équitable aux soins de santé, et pour les coureurs, en soutenant cette cause lors des 20 km.» «Quelle meilleure motivation pour s entraîner que de savoir que le simple fait de courir permet d aider un enfant sousalimenté au Mali» «Chaque coureur passionné devrait en fait courir durablement. Quelle meilleure motivation pour s entraîner que de savoir que le simple fait de courir permet d aider un enfant sous-alimenté au Mali?» Christophe Thomas, fervent coureur des 20 km et entrepreneur engagé pour Médecins du Monde. MEDECINS DU MONDE - LE JOURNAL DESTINÉ AUX DONATEURS

3 RUBRIQUE / POURQUOI? 3 POURQUOI DES PROJETS EN SANTE MENTALE? En 1946, l Organisation Mondiale de la Santé rédigeait sa charte. Déjà, la santé mentale était reconnue comme un droit fondamental. 6 décennies plus tard, il reste beaucoup à faire! En 2013, l OMS considère les troubles psychologiques comme la première menace pesant sur le bien-être des Européens. Notre société est très complexe, la pression monte, les gens doivent de plus en plus se débrouiller seuls. Ce constat concerne les personnes de la classe moyenne : des gens qui ont un emploi, un logement et qui mangent 3 fois par jour. Si c est difficile pour eux, qu en est-il alors pour ceux qui n ont pas de toit au-dessus de leur tête? Comment combat-on la dépression l estomac vide? «Les sans-abri souffrent 4 fois plus de problèmes psychologiques que les autres. Et pourtant, ce sont justement eux qui ont le moins accès aux soins de santé mentale.» Une enquête auprès de 144 personnes sans abri montre que nos patients souffrent 4 fois plus de problèmes psychologiques que les autres. Et pourtant, ce sont justement eux qui ont le moins accès aux soins de santé mentale. C est donc pour eux que nous agissons. L année dernière, 12 psychologues ont réalisé 828 consultations. Nous recherchons des psychologues! Aidez-nous à les aider. Consultez nos offres sur frédéric pauwels L OMS considère les troubles psychologiques comme la première menace pesant sur le bien-être des Européens. EN BREF LE MEDIBUS DANS LES STARTING-BLOCKS Toute personne qui n a pas accès aux soins est la bienvenue dans nos centres de soins. Mais parfois, nos patients sont trop marginalisés pour réussir à venir jusqu à nous. Voilà pourquoi, le 15 octobre, nous lançons notre projet Medibus : un cabinet de consultation mobile grâce auquel nous irons à la rencontre de ces personnes, aux abords des gares, des squats... Deux soirs par semaine, des infirmier(e)s bénévoles offriront des soins et feront un travail de prévention. Ceci va du soin des blessures au dépistage du HIV en passant par la distribution de seringues stériles. APPEL RÉCHAUFFEZ LES SANS-ABRI! Cette année encore, Médecins du Monde est responsable du volet médical du Plan Hiver pour les personnes sans abri, à Bruxelles et à Anvers. A partir du 15 novembre, pendant 3 mois, 7 jours sur 7, nous ferons des consultations médicales dans les centres d accueil. Nous sommes à la recherche de bénévoles! Vous êtes assistant(e) social(e), médecin ou infirmier(e), et vous souhaitez adoucir les nuits d hiver des plus fragiles? Rendez-vous sur notre site pour consulter nos offres! 1 MÉDECINS DU MONDE PROTÈGE LES FEMMES ENCEINTES À ANVERS Il y a un an, Médecins du Monde à Anvers tirait la sonnette d alarme : bien qu accoucher en sécurité en Belgique aille de soi, nous constations que les femmes enceintes vulnérables à Anvers n avaient aucun suivi de grossesse. Il s agissait surtout de femmes sans couverture sociale et/ou sans papiers. Le CPAS refusait de prendre leurs soins en charge. Pour remédier à cela, MdM a mis en place une plateforme pour réfléchir à une solution, avec le CPAS. Avec succès! Le CPAS a fait savoir que 3 assistantes sociales seraient les personnes de référence pour ces femmes enceintes. Une grande avancée! Lucyna Piotrowska Des bénévoles soignent des sans-abri pendant le Plan hiver médical

4 4 EN LIVE DEPUIS ZAATARI, JORDANIE CAMP DE ZAATARI, JOURNAL DE BORD Mélissa, 23 ans, est recruteuse de donateurs pour MdM. Elle a visité nos programmes dans le plus grand camp de réfugiés syriens en Jordanie. Ses impressions. >> A côté du centre de soins de Médecins du Monde, consultations dans le camp de réfugiés de Zaatari. dans le camp de réfugiés de Zaatari. >> Tous les jours, Médecins du Monde réalise 200 >> Plus d un million d enfants ont fui la Syrie depuis le début de la guerre en Jour Dans une rue très fréquentée, j attends mon RdV. A part quelques images vues à la TV, je ne connais pas grand chose de l aide humanitaire : je m attends à être accueillie par un occidental dans un 4x4. Un peu plus tard, c est un peu étonnée que je monte dans une petite Peugeot, où je fais connaissance avec Nasser. Ici, pas de jeeps rutilantes, seulement des voitures normales et du personnel local. Un choix bien réfléchi, me dit Nasser. Un 4x4 coûte 4 fois plus cher : de l argent qui n irait donc pas à nos programmes. Et pourquoi faire venir des médecins belges jusqu ici? Parmi les réfugiés, il y a suffisamment de personnes éduquées. En tant qu organisme humanitaire, il faut savoir où mettre les priorités Une heure plus tard, nous arrivons: le camp fait la taille d une grande ville provinciale flamande. Bruges compte habitants, Zaatari Ici, pas de petites maisons alignées, mais bien des containers et du sable, à perte d horizon. Et puis des visages d enfants, à profusion. Je me dis qu il y en a beaucoup trop, que cet endroit n est bon pour personne, encore moins pour des enfants. Le centre de MdM se trouve dans la partie la plus ancienne du camp. Logique m explique Nasser. Nous étions l une des premières ONG à arriver ici. Une jeune femme sort de consultation. C est l une des psychologues syriennes, directement recrutée dans le camp. Son job : aider les enfants à vivre avec les horreurs qu ils ont vécues. Sur l un des lits est allongé un jeune garçon de 12 ans. Tous les jours, il doit être assisté par une machine, à cause d une insuffisance hépatique. Il fait partie des chanceux me dit l infirmière, parce qu il est ici, dans le camp. En ce moment même, 7000 personnes attendent à l entrée : hormis les femmes enceintes et celles qui viennent d accoucher, personne ne rentre : nous n avons plus d argent. Elle me raconte ensuite comment elle est allée tous les jours, les dernières semaines, jusqu à l entrée du camp, apporter du lait en poudre et de l eau pour une jeune maman et son nouveau-né : cette maman a traversé le désert avec son bébé, pour arriver jusqu ici. Mais à cause de l épuisement, elle n avait plus de lait. Les gardes-frontière l ont alors soupçonnée d avoir volé le bébé. Elle est passée d un enfer à un autre. Un mois plus tard. Aujourd hui, je reprends le travail : toute la journée, je vais convaincre les gens de la valeur du travail de Médecins du Monde. J ai l habitude que certains passants soient tout à coup aveugles quand ils me voient. Mais aujourd hui, c est différent : chaque refus me catapulte à Zaatari, l endroit qui m a rendue plus adulte en 48 heures MEDECINS DU MONDE - LE JOURNAL DESTINÉ AUX DONATEURS Photo 1 Melissa Van Damme - photo 2 gnès Varraine-Leca - photo 3 David Brunetti

5 FOCUS 5 BURKINA FASO / PROJET ENFANTS DES RUES MDM S ENGAGE POUR LES ENFANTS DES RUES Ouagadougou, la capitale, compte des milliers d enfants des rues. Médecins du Monde soutient un centre qui leur apporte une aide médicale et psychologique. Côte-d'Ivoire Mali Ouagadougou Ghana Togo Bénin Oum avait 14 ans quand la mort de ses parents l a privée d un toît et qu elle a basculé dans la prostitution. Il y a des milliers d enfants des rues à Ouagadougou. Fuyant la violence, les mariages forcés ou l excision (cf. cadre), les petites filles sont un groupe particulièrement vulnérable. Médecins du Monde soutient un centre qui aide ces enfants. C est là que Oum a vu un film sur le Sida qui l a convaincue de faire le test, qui s est révélé négatif. Depuis, elle utilise les préservatifs distribués par le centre : pour elle, le sexe n est plus synonyme de danger. Avec Oum, Adèle et S nous racontent leur histoire. OUM, 16 ANS, SE PROSTITUE DEPUIS LA MORT DE SES PARENTS Je n ai personne : mes parents sont morts et mes tantes m ont tourné le dos. La vie est très dure ici : les petites filles n ont pas beaucoup d autre choix que de vendre leur corps. Je suis l une d entre elle. C est très dangereux : pour beaucoup de gens, le Sida n existe pas. Moi non plus, je ne le prenais pas vraiment au sérieux, jusqu à ce que je voie un film au centre. Depuis, j utilise à chaque fois les préservatifs que l on nous donne ici. «Pour beaucoup de gens, le Sida n existe pas. Moi non plus, je ne le prenais pas vraiment au sérieux, jusqu à ce que je voie un film au centre. Depuis, j utilise à chaque fois les préservatifs que l on nous donne ici.» ADÈLE, 16 ANS, VIOLÉE IL Y A 2 ANS Le 5 décembre 2011, je me suis perdue, et je me suis fait violer. Maintenant, 2 ans plus tard, je repense toujours à la douleur et à la honte que j ai ressenties dans tout mon corps. Peu après le viol, je suis venue au centre. Ils m ont fait le test HIV. Heureusement, il était négatif, mais je souffre toujours. Ici, on me soutient psychologiquement. Cela m aide à reprendre ma vie en main. 2 S.M., 19 ANS, A DU CHOISIR : SE FAIRE EXCISER OU VIVRE DANS LA RUE Le jour où j ai fuit mon village et tourné le dos à ma vie tranquille me semble bien loin. Je n ai pas vraiment eu le choix : c était fuir ou me faire exciser. Maintenant, je suis ici, à Ouaga Je suis tombée amoureuse mais peu après la naissance de notre fils, mon ami est décédé. Grâce au projet soutenu par Médecins du Monde, je ne suis pas seule : ici, on m accueille, on me soigne et on m apprend à prendre soin de mon enfant. LE PAYS OU IL EST DIFFICILE DE RESTER ENFANT EXCISIONS 76% des petites filles se font exciser MARIAGES FORCÉS D ENFANTS ET DE MINEURS 42% des filles se marient avant leur 18 anniversaire. 10% des filles se marient avant leur 15 anniversaire Prévention Sida : un travailleur du centre explique comment utiliser un préservatif.

6 6 INTERVIEW MALI / SOIGNER EN TEMPS DE GUERRE DEUX TRAVAILLEURS DE TERRAINS REVIENNENT SUR LEUR ANNÉE AU MALI Mars «Pays exemplaire», le Mali s enfonce dans une crise inouïe : plus d un demi-million de personnes prennent la fuite et le nombre d enfants malnourris devient alarmant. Deux personnes étaient en première ligne quand tout a commencé. 18 mois plus tard, ils y sont toujours. Dr. Zakaria, surnommé «Zak» et Mohammed, surnommé «Momo», reviennent sur une année mouvementée. 4 Mohammed Cornier, Coordinateur général Mali Dokter Abdoulaye Ag Zakaria, Coordinateur Kidal Ecoutez l interview sur notre site Dr Zakaria, coordinateur à Kidal : «Quand la crise a éclaté, je travaillais depuis 3 ans pour MdM. Notre priorité était alors d étendre le programme de développement : réfléchir à la rénovation des centres de soins et à la formation des sages-femmes. Quand la crise a éclaté, nous ne savions pas quoi faire. On peut difficilement continuer à former des sages-femmes alors que les gens prennent la fuite et que le système de santé public s effondre.» Dr. Mohammed, coordinateur général au Mali : «Le système de soins nous a causé beaucoup de soucis : avec le conflit, le personnel de santé local a aussi pris la fuite, ce qu on peut difficilement lui reprocher. Mais les centres de soins étaient paralysés : envolés le personnel, les médicaments et, bien sûr, les soins. Et en plus de ça, les besoins de la population explosaient.» Dr. Zak : «Nous avons décidé de suspendre nos programmes pour deux semaines et de réfléchir aux options qui restaient: devionsnous partir pour le Nord du pays, à l instar de nombreuses autres organisations? Ou pouvionsnous rester et transformer notre programme de développement en un programme de crise?» «On dit toujours : c est dans le besoin qu on reconnaît ses vrais amis. Eh bien : Médecins du Monde s est avéré être un très bon ami.» Mo, coordinateur général au Mali Dr. Mo : «Heureusement, nous avons choisi cette dernière option. On dit toujours : c est dans le besoin qu on reconnaît ses vrais amis. Eh bien : Médecins du Monde s est avéré être un très bon ami.» Dr. Zak : «Absolument. Une fois que nous avons décidé de rester, tout s est passé très vite : la décision de réapprovisionner les 24 centres de soins en médicaments et personnel, la mise au point d un programme pour 5000 enfants sous-alimentés, la mise en place d équipes mobiles pour ceux qui n avaient pas accès aux centres : l année passée, nous avons soulevé des montagnes.» 1 PROBLÈME Dr. Mo : «Et nous continuerons à le faire. De nombreux Nord-Maliens reviennent, au comptegoutte. La situation a commencé progressivement à se stabiliser, même si on ne peut jamais être certain de ce que l avenir nous réserve. L année à venir sera, on l espère, une année de guérison. Une guérison à laquelle MdM travaillera d arrache-pied.» Début 2012, le Mali s enfonce dans une crise totale. En un an, personnes prennent la fuite. Le Nord est particulièrement touché. Les problèmes d alimentation explosent, le système de soins de santé s effondre. 2 CAUSE A la crise alimentaire qui sévit depuis des années s ajoute une crise politique, militaire et humanitaire. 3 SOLUTION Développer un programme d urgence à grande échelle : réhabilitation de 24 centres sanitaires, mise en place d équipes mobiles et d un programme nutritionnel et de vaccination. MEDECINS DU MONDE - LE JOURNAL DESTINÉ AUX DONATEURS

7 EN BREF... DES CONGOLAIS SÉVÈREMENT TRAUMATISÉS DE RETOUR D ANGOLA Espérant un avenir meilleur, de nombreux Congolais traversent la frontière avec l Angola, pour aller travailler dans des mines de diamants. Jusqu à ce qu en avril, le gouvernement angolais leur pose l ultimatum de quitter le territoire. En réalité, ce retour «volontaire» allait s accompagner systématiquement d arrestations et d abus sexuels. Plus de Congolais sont entre-temps rentrés dans leur pays d origine, où ils ont étés pris en charge et soignés par Médecins du Monde. Nos équipes ont parfois entendu des récits terrifiants. Comme celui d une jeune femme de 25 ans dévalisée et battue par cinq soldats dans un bois : «Ils ont plongé une barre de fer dans le feu, ont brûlé mes jambes et le bras de mon fils de huit mois.» Ces derniers mois, Médecins du Monde a accompagné plus de Congolais souffrant de traumatismes physiques et psychiques. 5 Un bébé de huit mois a été frappé avec une barre de fer 7 VIOLENCES RACISTES PAIN QUOTIDIEN EN GRÈCE 3 VICTOIRE DE MDM AU NIVEAU EUROPÉEN! En juin, le Parlement européen s est prononcé contre les mesures de crise néfastes pour les soins de santé : le résultat direct d une collaboration intense entre Médecins du Monde et l eurodéputé Jean Lambert. L Organisation Mondiale de la Santé s était déjà clairement prononcée : «En temps de crise économique il faut investir davantage, et non moins, dans la santé de la population.» Un récent rapport européen de Médecins du Monde a néanmoins montré que plus de 80% des patients qui en font la demande n ont pas accès aux soins. En janvier 2013, Médecins du Monde a été entendu sur le sujet au Parlement européen. Dans le rapport qui a suivi, le Parlement a confirmé qu exclure les groupes fragiles était contre-productif et que chacun a droit aux soins, y compris les personnes sans papiers. Une victoire pour Médecins du Monde! A cause de sa couleur de peau, cet homme a été agressé par des extrémistes avec du verre. Se faire battre pour sa couleur de peau : depuis le début de la crise, les attaques à caractère raciste sont devenues quotidiennes en Grèce. Parce que Médecins du Monde prend soin de quiconque en a besoin noir, blanc, légal ou illégal l un de nos centres de soins a été visé par le parti d extrême droite «Aube Dorée». Une trentaine de membres se sont rassemblés devant les portes de notre centre à Perama et ont entonné des slogans racistes. L Etat est incapable d endiguer les attaques contre les immigrés : pour porter officiellement plainte, les personnes sans papier doivent débourser 100 euros! Médecins du Monde veut mettre fin à cette violence et a donc lancé avec le Conseil grec des réfugiés le projet «Enough», un programme qui se bat pour la tolérance et la prévention des violences racistes. MdM a été appelée à s exprimer au niveau européen sur l accès aux soins des plus vulnérables. N 111 I SEPTEMBRE - OCTOBRE - NOVEMBRE 2013

8 8 BELGIQUE / STANDAARD SOLIDARITEITSPRIJS Médecins du Monde en finale du Standaard Solidariteits prijs! Dit is de enige dokter die sommige mensen te zien krijgen. Cet été, pour la première fois, Médecins du Monde a participé au Standaard Solidariteitsprijs. Et avec succès! Nous avons fait partie des 24 finalistes sélectionnés parmi 120 participants, ce qui nous a valu une page complète dans le journal! Notre annonce raconte le sort de milliers de Belges qui n ont aucun accès aux soins : pour beaucoup, ce n est qu à la télévision qu ils peuvent voir un médecin. Grâce à ce concours, nous avons pu attirer l attention sur les milliers de personnes en Belgique qui doivent encore choisir entre leur facture d électricité et des antibiotiques. Hoe verbijt je tandpijn zonder naar de tandarts te kunnen gaan? Hoe kan je een huisdokter raadplegen als je geen huis hebt? De gezondheidszorg die voor ons vanzelfsprekend is, is voor veel mensen onbereikbaar. Dokters van de Wereld biedt ze wel die kans, met een onthaalcentrum in Brussel en Antwerpen. Artsen helpen er vrijwillig mensen die wel nood maar geen toegang hebben tot medische verzorging. Kijk op hoe ook jij kunt helpen, zelfs als je geen dokter bent. MEDECINS DU MONDE Rue Botanique Bruxelles - Tel. +32 (0) Fax +32 (0) PCR: be Redaction : Marie-Anne Robberecht, Emmy Deschuttere - Mise en page : Ariane Gielen, Gilgraphic sprl - Président : Dr. Michel Roland - Toutes les photos sans crédit proviennent des archives de MdM France et Belgique. Medecins du Monde a signé le code éthique de l Association pour l Ethique dans la Récolte de Fonds (AERF). - Ceci implique que les donateurs rçcoivent au minimum une lettre d information par an sur l utilisation de leurs dons.

TousMÉDECINS DU MONDE LE MAGAZINE DES DONATEURS SOIGNE AUSSI L INJUSTICE

TousMÉDECINS DU MONDE LE MAGAZINE DES DONATEURS SOIGNE AUSSI L INJUSTICE TousMÉDECINS DU MONDE LE MAGAZINE DES DONATEURS N 119 - TRIMESTRIEL SEPT./OCT./NOV. 2015 N AGREGATION P801178-BRUXELLES X ACTUALITÉ / LE PROJET LUNETTES : PARCE QUE TOUT LE MONDE A LE DROIT DE VOIR CORRECTEMENT

Plus en détail

NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU A PEU

NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU A PEU 1/ Résultats de l enquête sur la couverture vaccinale et l accès aux soins de santé des populations roms sur Bruxelles 2/ Quelques bonnes pratiques: «film» 3/ Piste pour la suite NOUS SOIGNONS CEUX QUE

Plus en détail

Votre Fête, un bon Plan!

Votre Fête, un bon Plan! Votre Fête, un bon Plan! Une fête Plan, qu est-ce que c est? & Toutes les infos pratiques & Les organisateurs d une fête Plan partagent leur expérience & Quels projets soutenez-vous grâce à votre fête?

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL?

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? R. Le Centre de crise pour les victimes de viol est un groupe de femmes qui apporte son soutien aux femmes qui ont vécu une expérience

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ?

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ? POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ? Ce n est pas juste un petit bébé qui a été perdu. C est une vie au complet qui ne sera pas vécue. Contrairement aux idées véhiculées dans la société, le

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

RAPPORT DE LA MARCHE DE PENITENCE DES JEUNES DE L ASSOCIATION HUMANITAIRE CATHOLIQUE DES JCM TOGO.

RAPPORT DE LA MARCHE DE PENITENCE DES JEUNES DE L ASSOCIATION HUMANITAIRE CATHOLIQUE DES JCM TOGO. RAPPORT DE LA MARCHE DE PENITENCE DES JEUNES DE L ASSOCIATION HUMANITAIRE CATHOLIQUE DES JCM TOGO. Objectif du pèlerinage Nous avons décidé de faire un pèlerinage de pénitence au mois d Aout 2010 depuis

Plus en détail

Profitez pleinement de votre vélo! Exigez le Pack Cycliste, la seule assurance Accidents pour vous et votre vélo, assistance comprise*.

Profitez pleinement de votre vélo! Exigez le Pack Cycliste, la seule assurance Accidents pour vous et votre vélo, assistance comprise*. Profitez pleinement de votre vélo! Exigez le Pack Cycliste, la seule assurance Accidents pour vous et votre vélo, assistance comprise*. A vélo au travail, à l école ou pour le plaisir? Ajoutez le Pack

Plus en détail

Le premier hiver de Max

Le premier hiver de Max Une histoire sur la prématurité Le premier hiver de Max Sylvie Louis Illustrations de Romi Caron Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada Louis, Sylvie Le premier hiver de Max

Plus en détail

L ONU EN ACTION LA FISTULE EN AFGHANISTAN

L ONU EN ACTION LA FISTULE EN AFGHANISTAN L ONU EN ACTION Date de programmation: février 2009 Programme n 1172 Durée: 4 23 Langues: anglais, français, espagnol et russe LA FISTULE EN AFGHANISTAN VIDEO COUCHÉE DANS UN LIT AUDIO 1. Fatima est originaire

Plus en détail

Mardi 29.01-08:17 Besançon : Les alcooliques anonymes de Franche Comté organisent leur 25è convention régionale

Mardi 29.01-08:17 Besançon : Les alcooliques anonymes de Franche Comté organisent leur 25è convention régionale Mardi 29.01-08:17 Besançon : Les alcooliques anonymes de Franche Comté organisent leur 25è convention régionale Doubs - Besançon Les alcooliques anonymes de Franche Comté organisent ce weekend leur 25è

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

Portrait. Recueil d histoires sur la survie, le développement et la protection de l enfant Août 2009

Portrait. Recueil d histoires sur la survie, le développement et la protection de l enfant Août 2009 Portrait Recueil d histoires sur la survie, le développement et la protection de l enfant Août 2009 L accélération de la survie, du développement et de la protection de l enfant à risque Trahantsoa : un

Plus en détail

Des tragédies humaines derrière la traite des êtres humains

Des tragédies humaines derrière la traite des êtres humains Des tragédies humaines derrière la traite des êtres humains L histoire de Maria Tous les jours après l école, Maria vendait du pain au bord de la route pour contribuer au faible revenu familial. Lorsqu

Plus en détail

Learning by Ear 2009 Droits des enfants 02 Le travail des enfants

Learning by Ear 2009 Droits des enfants 02 Le travail des enfants Learning by Ear 2009 Droits des enfants 02 Le travail des enfants Thème : Le travail des enfants Rédaction : Yann Durand Traduction : Femmes Hommes Age IN/OUTRO X indifférent Narrateur X Env. 25 ans Abdoulaye

Plus en détail

Le calendrier de votre grossesse

Le calendrier de votre grossesse Le calendrier de votre grossesse Béatrice Knoepfler Avec la participation du Dr Jean-Philippe Bault, 2010 ISBN : 978-2-212-54524-1 Sommaire Préface Remerciements Introduction Calculez la date de votre

Plus en détail

LA SANTÉ EST UN DROIT, PAS UN PRIVILÈGE!

LA SANTÉ EST UN DROIT, PAS UN PRIVILÈGE! La Mutuelle des Étudiants - LMDE : mutuelle n 431 791 672, soumise aux dispositions du livre II du code de la Mutualité. Ce document n a pas de valeur contractuelle - Studio LMDE - 12117-03/2012 LA SANTÉ

Plus en détail

Témoignages du Togo APETCHO Yaura

Témoignages du Togo APETCHO Yaura Témoignages du Togo APETCHO Yaura Yaura APETCHO est gérante de fufu-bar à Agomé-Yoh, un village proche de la ville de Kpalimé au Togo. Mariée avec 5 enfants, elle a au total 11 personnes à charge, dont

Plus en détail

La contraception Ne laissez pas l imprévu décider à votre place.

La contraception Ne laissez pas l imprévu décider à votre place. La contraception Ne laissez pas l imprévu décider à votre place. Premiers émois, rupture, coup de foudre, arrivée de bébé, retrouvailles passionnées Tout au long de sa vie, une femme, un homme connaît

Plus en détail

PRÉSENTATION A MONTRÉAL SUPÈRE CONFÉRENCE 20 FÉVRIER 2014

PRÉSENTATION A MONTRÉAL SUPÈRE CONFÉRENCE 20 FÉVRIER 2014 PRÉSENTATION A MONTRÉAL SUPÈRE CONFÉRENCE 20 FÉVRIER 2014 (Message : MO répond à des besoins concrets que le réseau seul ne peut combler : un toit, un support à la reconstruction MO est une ressource complémentaire

Plus en détail

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein France 2010 - DIVJEUSEIN10 Arguments pour convaincre TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein Arguments pour convaincre Le cancer du sein touche autour de 50 000

Plus en détail

Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU

Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU MOI INFIRMIER Je veux être conseillé dans l exercice de mon métier Notre métier est en constante évolution. En cela, il est passionnant

Plus en détail

SEMINAIRE SSF DU 19 AU 23 MAI 2015 TARGU MURES (ROUMANIE) Jean-Paul WACK (France)

SEMINAIRE SSF DU 19 AU 23 MAI 2015 TARGU MURES (ROUMANIE) Jean-Paul WACK (France) SEMINAIRE SSF DU 19 AU 23 MAI 2015 TARGU MURES (ROUMANIE) Jean-Paul WACK (France) LES PERSONNES TRES AGEES EN SITUATION D ISOLEMENT Au préalable, quelle est la définition de «solitude» dans le petit Larousse

Plus en détail

Un garçon raconte les viols ordinaires qu il a commis. Pour qu ils cessent d être ordinaires. Pour qu ils cessent.

Un garçon raconte les viols ordinaires qu il a commis. Pour qu ils cessent d être ordinaires. Pour qu ils cessent. Un garçon raconte les viols ordinaires qu il a commis. Pour qu ils cessent d être ordinaires. Pour qu ils cessent. «Je ne veux plus être un violeur» Mise en garde Trigger warning Contient plusieurs récits

Plus en détail

CRÉATION DE MÉDECINS DU MONDE LUXEMBOURG. Dossier de presse - 27 mai 2014 LA SANTÉ EST-ELLE ACCESSIBLE À TOUS?

CRÉATION DE MÉDECINS DU MONDE LUXEMBOURG. Dossier de presse - 27 mai 2014 LA SANTÉ EST-ELLE ACCESSIBLE À TOUS? CRÉATION DE MÉDECINS DU MONDE LUXEMBOURG Dossier de presse - 27 mai 2014 LA SANTÉ EST-ELLE ACCESSIBLE À TOUS? 3 SOMMAIRE Le mot du Président p. 3 Communiqué de presse Création de Médecins du Monde Luxembourg

Plus en détail

Garantie des Accidents de la Vie. Plus que jamais, il est important d agir pour vous protéger!

Garantie des Accidents de la Vie. Plus que jamais, il est important d agir pour vous protéger! Garantie des Accidents de la Vie Plus que jamais, il est important d agir pour vous protéger! Coupure, chute, accident en accompagnant vos enfants à l école, brûlure Parce que le danger n est pas toujours

Plus en détail

LIBAN. département français. Habassou, responsable des programmes

LIBAN. département français. Habassou, responsable des programmes LIBAN POPULATION : 4,6 millions CAPITALE : Beyrouth MONNAIE : Livre Libanaise SUPERFICIE : taille moyenne d un département français DENSITÉ : 373 hab / km² ESPÉRANCE DE VIE : 79,7 ans ACCÈS À L EAU POTABLE

Plus en détail

Quelques conseils pour votre récolte de fonds

Quelques conseils pour votre récolte de fonds Quelques conseils pour votre récolte de fonds En plus du défi sportif que représente le Biketour, un autre challenge vous attend : récolter le plus d argent possible au profit des programmes santé mère-enfants.

Plus en détail

Le bon berger. Comment Dieu prend soin de nous

Le bon berger. Comment Dieu prend soin de nous Le bon berger Comment Dieu prend soin de nous Jésus dit : «Celui qui boit l eau que je lui donnerai n aura plus jamais soif. Au contraire, l eau que je lui donnerai deviendra en lui une source, et cette

Plus en détail

26 février 1918. Marie,

26 février 1918. Marie, Commémoration du Centenaire de la Grande Guerre Lettres écrites par Julie, élève de 1L 26 février 1918 Je suis tellement heureux, ce temps maussade ne se finira jamais il me semble, maintenant. Mais je

Plus en détail

Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux!

Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux! Avec la participation de la ville de Vernouillet (2 ème Ville Amie des enfants du département) Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux! 19/20 Novembre

Plus en détail

SONDAGE SUR LA PÉNALISATION DE CLIENTS EN FRANCE - 25 MARS 2015 98% DES PROSTITUÉS SONT CONTRE LA PÉNALISATION DES CLIENTS

SONDAGE SUR LA PÉNALISATION DE CLIENTS EN FRANCE - 25 MARS 2015 98% DES PROSTITUÉS SONT CONTRE LA PÉNALISATION DES CLIENTS SONDAGE SUR LA PÉNALISATION DE CLIENTS EN FRANCE - 25 MARS 2015 98% DES PROSTITUÉS SONT CONTRE LA PÉNALISATION DES CLIENTS Résumé des résultats du sondage Le Projet Le sondage sur la pénalisation des clients

Plus en détail

ILLUSTRATIONS : FLORENCE GOSSUIN

ILLUSTRATIONS : FLORENCE GOSSUIN ILLUSTRATIONS : FLORENCE GOSSUIN Beaucoup d animaux déménagent pendant leur vie En mer, dans les airs, sur terre, ils parcourent de grandes distances pour trouver à manger, pour pondre leurs œufs, pour

Plus en détail

Newsletter de Mission & Développement N 6 - jan. 2010. Foi en action. Congo. Soigner avec cœur

Newsletter de Mission & Développement N 6 - jan. 2010. Foi en action. Congo. Soigner avec cœur Newsletter de Mission & Développement N 6 - jan. 2010 Foi en action Congo Soigner avec cœur Editorial Le travail diaconal des Eglises et la création du système de santé publique, tels que nous les connaissons

Plus en détail

MÉDECINS DU MONDE PHILIPPINES LA POPULATION SE REMET-ELLE DU PASSAGE D HAIYAN? NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU À PEU

MÉDECINS DU MONDE PHILIPPINES LA POPULATION SE REMET-ELLE DU PASSAGE D HAIYAN? NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU À PEU MÉDECINS DU MONDE 113 RAPPORT TRIMESTRIEL AUX DONATEURS DE MÉDECINS DU MONDE BELGIQUE TRIMESTRIEL - N 113 MARS - AVRIL - MAI 2014 N AGREGATION : P801178- BRUXELLES X Frédéric Pauwels Atilla Erdem Sebastien

Plus en détail

Le Portable. Xavier Boissaye

Le Portable. Xavier Boissaye Le Portable Xavier Boissaye L acteur entre en scène s appuyant sur une béquille, la jambe plâtrée. «Quand je pense qu il y en a.» (bruit de portable) L acteur prend son appareil dans sa poche et se tourne

Plus en détail

FOCUS définition. Charteterritoriale. Vieillir et s épanouir AIDER UN PROCHE ÂGÉ. en Pays de Redon. la formule «aidants familiaux» reflète la grande

FOCUS définition. Charteterritoriale. Vieillir et s épanouir AIDER UN PROCHE ÂGÉ. en Pays de Redon. la formule «aidants familiaux» reflète la grande Vieillir et s épanouir en Pays de Redon AIDER UN PROCHE ÂGÉ Charteterritoriale En France, 3,4 millions de personnes apportent un soutien à un proche âgé. La présence d un aidant constitue souvent une condition

Plus en détail

Avis à l opinion Public

Avis à l opinion Public Avis à l opinion Public La Syrie était le berceau de la civilisation humaine où toutes les civilisations ont né et se sont épanouies. La Syrie a une situation géographique et stratégique très importante

Plus en détail

La planification familiale

La planification familiale La planification familiale après l avortement spontané ou provoqué Introduction Les grossesses non désirées sont l une des principales raisons pour lesquelles les femmes choisissent d avorter. Beaucoup

Plus en détail

Bienvenue à Ton livret d accueil au Conseil général, service de l Aide Sociale à l Enfance (ASE)

Bienvenue à Ton livret d accueil au Conseil général, service de l Aide Sociale à l Enfance (ASE) Bienvenue à Ton livret d accueil au Conseil général, service de l Aide Sociale à l Enfance (ASE) Tu viens d être confié(e) au Conseil général, au service de l Aide Sociale à l Enfance, et tu dois te poser

Plus en détail

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE RAPPORT DE MISSION au TOGO Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE Du 1 er au 31 Juillet 2o12 I) INTRODUCTION Etudiante en Ecole d Ingénieur en Biologie industrielle, il

Plus en détail

Rapport de stage. Travail présenté à Mer et Monde. Par Yohann Lessard

Rapport de stage. Travail présenté à Mer et Monde. Par Yohann Lessard Rapport de stage Travail présenté à Mer et Monde Par Yohann Lessard Université Laval Le 25 octobre 2014 Formation préparatoire Nos formatrices étaient Amélie et Raphaelle. Nous avons abordé plusieurs thèmes,

Plus en détail

des droits! Tous les enfants ont Convention des droits de l enfant Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.unicef.fr

des droits! Tous les enfants ont Convention des droits de l enfant Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.unicef.fr Tous les enfants ont des droits! Tous les enfants du monde ont les mêmes droits, quels que soient le pays où ils vivent, la couleur de leur peau, leur religion, leur sexe Le droit d avoir un nom, une famille,

Plus en détail

Du rêve d être parent à la réalité parentale: le défi des personnes vivant ou ayant vécu un problème de santé mentale

Du rêve d être parent à la réalité parentale: le défi des personnes vivant ou ayant vécu un problème de santé mentale Du rêve d être parent à la réalité parentale: le défi des personnes vivant ou ayant vécu un problème de santé mentale Martine Danjou et Chantal Roy 31 octobre 2012 Colloque de l AQRP PARENTS- ESPOIR Soutenir

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

Jeunesse engagée contre l exploitation sexuelle

Jeunesse engagée contre l exploitation sexuelle Jeunesse engagée contre l exploitation sexuelle Introduction Cette brochure est un outil de sensibilisation réalisé dans le cadre du projet de lutte contre la traite des êtres humains de la Fondation SAMILIA,

Plus en détail

L ndétectable. L ndétectable N 1 - MARS 2013 1

L ndétectable. L ndétectable N 1 - MARS 2013 1 L ndétectable Huit ans déjà Un groupe de jeunes démêle des pensées pour produire du texte. Ils se nomment «Mots-Maux». Au départ, ils sont sept enfants, de 7 et 8 ans, atteints du virus du SIDA, suivis

Plus en détail

MÉDECINS DU MONDE BELGIQUE 2 MOIS DE PLAN HIVER NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU À PEU

MÉDECINS DU MONDE BELGIQUE 2 MOIS DE PLAN HIVER NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU À PEU MÉDECINS DU MONDE RAPPORT TRIMESTRIEL AUX DONATEURS DE MÉDECINS DU MONDE BELGIQUE TRIMESTRIEL - N JANVIER - FÉVRIER - MARS 20 N AGREGATION : P8078- BRUXELLES X Fréderic Pauwels BELGIQUE 2 MOIS DE PLAN

Plus en détail

Charte des MNA. faisant suite aux demandes des mineur-e-s non accompagné-e-s (MNA) en Suisse. Elaboré par les MNA du projet Speak out!

Charte des MNA. faisant suite aux demandes des mineur-e-s non accompagné-e-s (MNA) en Suisse. Elaboré par les MNA du projet Speak out! Charte des MNA faisant suite aux demandes des mineur-e-s non accompagné-e-s (MNA) en Suisse Elaboré par les MNA du projet Speak out! 2014 du CSAJ Sommaire Introduction 3 La situation au lieu de résidence

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Université Pierre Mendès France - Università degli studi Bicocca Vie pratique Logement Type de logement Pour ce séjour j ai fait le choix de trouver un appartement en collocation

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

Ma maison, mon tout & tout pour ma maison

Ma maison, mon tout & tout pour ma maison Observatoire de la vie à la maison Ma maison, mon tout & tout pour ma maison ILIV, observatoire de la vie à la maison, a mené une enquête représentative auprès de plus de 4.000 Belges sur l influence de

Plus en détail

OBJECTIF VÉNUS LES MUTILATIONS GÉNITALES FÉMININES PAGE 2

OBJECTIF VÉNUS LES MUTILATIONS GÉNITALES FÉMININES PAGE 2 OBJECTIF VÉNUS PAGE 2 OBJECTIF VÉNUS PAGE 3 OBJECTIF VÉNUS PAGE 4 OBJECTIF VÉNUS PAGE 5 LES MUTILATIONS GÉNITALES FÉMININES OOn désigne par mutilations génitales féminines toutes les pratiques impliquant

Plus en détail

Trois cheveux pour épouser Philomène

Trois cheveux pour épouser Philomène Trois cheveux pour épouser Philomène Autrefois, il y avait un homme qui était Chef. Etant Chef, il avait mis au monde une fille. Cette fille était vraiment très belle. La fille avait grandi et on l avait

Plus en détail

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV I.COMPRÉHESION ORALE A) Écoutez ce premier dialogue trois fois et répondez aux questions. Répondez V pour Vrais ou F pour Faux. 1. Ils sont arrivés pour le déjeuner. V F 2.

Plus en détail

HOSPITALISÉS CONTRE LEUR GRÉ

HOSPITALISÉS CONTRE LEUR GRÉ La Presse+ Édition du 8 juin 2014, section ACTUALITÉS, écran 4 SANTÉ MENTALE HOSPITALISÉS CONTRE LEUR GRÉ GABRIELLE DUCHAINE LA PRESSE Les gens atteints de troubles mentaux, au Québec, sont de plus en

Plus en détail

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve * Peux-tu nous expliquer en quoi a consisté l'association Une Rive, Un Rêve? Quel était votre projet? Avant tout amis depuis longtemps, nous

Plus en détail

CARTE DE STATIONNEMENT pour personnes handicapées

CARTE DE STATIONNEMENT pour personnes handicapées CARTE DE STATIONNEMENT pour personnes handicapées Carte de stationnement pour personnes handicapées 2 1 Qu est-ce que c est? C est une carte qui vous donne certains avantages pour stationner : le véhicule

Plus en détail

Précarité à Paris : caractéristiques de la population

Précarité à Paris : caractéristiques de la population Précarité à Paris : caractéristiques de la population 10 000 à 15 000 personnes à la rue à Paris* Hommes Femmes * Paris : 2 000 000 d habitants environ. Nord Est = secteur le plus peuplé, concentration

Plus en détail

L Héritage de Jean La prévention des mauvais traitements envers les aînés

L Héritage de Jean La prévention des mauvais traitements envers les aînés L Héritage de Jean La prévention des mauvais traitements envers les aînés produit par L Association yukonnaise d éducation et d information juridiques janvier 2015 L Héritage de Jean Une production de

Plus en détail

Je risque de naîtreî trop tôt? Le livret regroupant l essentiel nouveau né prématuré

Je risque de naîtreî trop tôt? Le livret regroupant l essentiel nouveau né prématuré Je risque de naîtreî trop tôt? Le livret regroupant l essentiel pour accueillir au mieux votre nouveau né prématuré J ai toujours été dans ton ventre maman, mais aujourd hui je vais voir le jour un peu

Plus en détail

Irina L. Irina d ici. Témoignage recueilli en juin 2005

Irina L. Irina d ici. Témoignage recueilli en juin 2005 Irina L. Irina d ici Témoignage recueilli en juin 2005 Production : atelier du Bruit Auteur (entretiens, récit de vie, module sonore) : Monica Fantini Photos : Xavier Baudoin 197 7 Naissance à Caransebes,

Plus en détail

Rapport de Stage. Gynécologie, split (Croatie)

Rapport de Stage. Gynécologie, split (Croatie) Alice VIARNAUD, DCEM 3 Rapport de Stage Gynécologie, split (Croatie) Je suis actuellement étudiante en DCEM 3 à la faculté de médecine de Creteil, j ai participé au cours de l été 2011 aux échanges internationaux

Plus en détail

Episode 9 Longueur 7 17

Episode 9 Longueur 7 17 Episode 9 Longueur 7 17 Allo, oui? Infirmière : Je suis bien chez mademoiselle Chloé Argens? Oui, c est moi. Infirmière : Ici l hôpital Saint-Louis. Je vous passe monsieur Antoine Vincent. C est lui, monsieur

Plus en détail

Mission éducation à Hanyigba- Todzi (Togo) du 1 er juin au 7 août

Mission éducation à Hanyigba- Todzi (Togo) du 1 er juin au 7 août Mission éducation à Hanyigba- Todzi (Togo) du 1 er juin au 7 août Gwendoline Jouan Hanyigba Todzi est un village situé en pleine montagne. Son accès est difficile et ne peut se faire qu en taxi-moto à

Plus en détail

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques...

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Je suis Karine Nivelais je vis en couple, nous avons 40 et 45 ans, et 4 enfants qui ont 14, 12, 11 ans et 6 ans. Pour notre troisième

Plus en détail

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie Laurence Beynié 7 kg d amour pour ton anorexie 2 2 Samedi 26 mai 2012 : Tout a commencé ce samedi 26 mai. Jamais je n oublierai ce jour-là, où j ai dû, une fois de plus, t amener à l hôpital pour un contrôle

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

Etranges disparitions

Etranges disparitions Etranges disparitions Nina était une lycéenne de quinze ans qui vivait dans un appartement à Paris avec sa mère et son chien Médor. Sa mère était avocate et elle rentrait très tard le soir. Nina était

Plus en détail

PARLE AVEC ELLE Contre toutes les violences, dire et reconstruire Une installation photographique à partir des reportages de Lâm Duc Hiên

PARLE AVEC ELLE Contre toutes les violences, dire et reconstruire Une installation photographique à partir des reportages de Lâm Duc Hiên PARLE AVEC ELLE Contre toutes les violences, dire et reconstruire Une installation photographique à partir des reportages de Lâm Duc Hiên Présentation Partenaires Bruxelles et Anvers 2011 NOUS SOIGNONS

Plus en détail

Ils participent à leurs premières rencontres

Ils participent à leurs premières rencontres Ils participent à leurs premières rencontres Après avoir voyagé pendant 10 ans à travers le monde et avoir pratiqué des métiers comme ébéniste ou photographe, le fait d avoir des enfants m a donné l envie

Plus en détail

Rapport de stage au Centre de documentation de Médecins Sans Frontières-Section Suisse

Rapport de stage au Centre de documentation de Médecins Sans Frontières-Section Suisse au Centre de documentation de Médecins Sans Frontières-Section Suisse 12 rue du Lac, 1211 Genève 3 septembre-30 novembre 2001 Anne de Rivaz Haute école de gestion Département HES en Information et documentation

Plus en détail

MINEURS ISOLÉS ETRANGERS ET SANS PROTECTION EN EUROPE

MINEURS ISOLÉS ETRANGERS ET SANS PROTECTION EN EUROPE MINEURS ISOLÉS ETRANGERS ET SANS PROTECTION EN EUROPE RAPPORT POUR LES JEUNES ET LES ENFANTS Publié en 2014 dans le cadre des activités de l Observatoire sur la migration des mineurs- OMM CORENTIN BAILLEUL

Plus en détail

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction 1. Bonjour, je m appelle et je suis un(e) policier(ière). (Présentez toute autre personne présente dans la pièce; idéalement, personne d

Plus en détail

«Nous avions huit vaches et cent poules»

«Nous avions huit vaches et cent poules» «Nous avions huit vaches et cent poules» Portrait Mme HINSCHBERGER Marie Et si on vous demandait de vous présenter «J ai perdu ma maman à l âge de 3 ans et 8 mois. Elle a eu une grippe et une pneumonie.

Plus en détail

Rapport de situation Intervention d'urgence en Syrie 12 Juin 2013

Rapport de situation Intervention d'urgence en Syrie 12 Juin 2013 Rapport de situation Intervention d'urgence en Syrie 12 Juin 2013 5 millions d enfants syriens auront besoin d être sauvés cette année Le 7 Juin 2013, les Nations Unies ont lancé l appel au don le plus

Plus en détail

Guide. de la Protection Maternelle et Infantile

Guide. de la Protection Maternelle et Infantile Petite enfance Guide de la Protection Maternelle et Infantile Avant la naissance Après la naissance Tous les services du Conseil général de l Oise pour vous aider à bien accueillir votre bébé L avenir

Plus en détail

French Beginners (Section I Listening)

French Beginners (Section I Listening) 2008 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE SPECIMEN EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Question 1 Les jeunes d aujourd hui deviennent de plus en plus obèses. Lorsqu ils rentrent chez eux

Plus en détail

Chute mortelle depuis le toit d une locomotive. Publication 13031.f

Chute mortelle depuis le toit d une locomotive. Publication 13031.f Chute mortelle depuis le toit d une locomotive Publication 13031.f Chute mortelle depuis le toit d une locomotive Le mécanicien Thomas S. (22 ans)* est chargé de remplacer une pièce sur une locomotive.

Plus en détail

hôpital handicap Santé mutuelle aide médicale d urgence médecin de garde carte SIS maison médicale pharmacie planning familial

hôpital handicap Santé mutuelle aide médicale d urgence médecin de garde carte SIS maison médicale pharmacie planning familial carte SIS mutuelle aide médicale d urgence handicap planning familial maison médicale hôpital pharmacie médecin de garde Santé Je vis en Belgique. Ai-je droit aux soins de santé? En Belgique, tout le monde

Plus en détail

Prévention grossesse

Prévention grossesse Prévention grossesse Le mot de la Directrice La Fondation PremUp, reconnue d utilité publique, agit pour la santé de la femme enceinte et du nouveau-né. Elle conduit 3 types de missions : 1. Faire progresser

Plus en détail

Associations Prévention Routière et Assureurs Prévention

Associations Prévention Routière et Assureurs Prévention Associations Prévention Routière et Assureurs Prévention Evolution des attitudes des conducteurs Etude qualitative et quantitative Extraits de l étude sur l utilisation du téléphone au volant Mai-Juin

Plus en détail

Les démons de Deming

Les démons de Deming Les démons de Deming Le gourou du management pense que les entreprises américaines démotivent complètement leur personnel The Wall Street Journal, 1er juin 1990 Si vous demandez à W. Edwards Deming ce

Plus en détail

1 888 234-8533 devp.org

1 888 234-8533 devp.org 1 888 234-8533 devp.org À l occasion du carême, nous sommes appelés à semer la solidarité avec nos sœurs et nos frères des pays du Sud. Pour ce faire, il ne suffit pas de partager nos biens matériels avec

Plus en détail

MANUEL DU COCKTAIL D INAUGURATION DE SON AFFAIRE

MANUEL DU COCKTAIL D INAUGURATION DE SON AFFAIRE MANUEL DU COCKTAIL D INAUGURATION DE SON AFFAIRE A) CONCEPT ET AVANTAGES... 2 B) PREPARATION ET PRESENTATION... 3 A) LA PREPARATION... 3 B) LA PRE-PRESENTATION... 3 C) LA PRESENTATION... 4 C) SCRIPTS...

Plus en détail

dimanche 6 mars 2016 Dossier de sponsoring 1 000 entreprises parrainent 1 000 coureurs pour les chrétiens d Orient

dimanche 6 mars 2016 Dossier de sponsoring 1 000 entreprises parrainent 1 000 coureurs pour les chrétiens d Orient dimanche 6 mars 2016 Dossier de sponsoring 1 000 entreprises parrainent 1 000 coureurs pour les chrétiens d Orient PRÉSENTATION A l occasion de la 24 ème édition du Semi-Marathon de Paris qui se déroulera

Plus en détail

Lumière Noire 23/10 24/10

Lumière Noire 23/10 24/10 Lumière Noire 23/10 Je m appelle Loreley, j ai 22 ans. C est ici que commence mon journal. Je fais partie de ces gens qu on classe dans les populations «minoritaires». Je ne suis pas lesbienne, je ne suis

Plus en détail

Rapport de stage IFMSA à l étranger BERGEN, NORVEGE Juillet 2013

Rapport de stage IFMSA à l étranger BERGEN, NORVEGE Juillet 2013 Rapport de stage IFMSA à l étranger BERGEN, NORVEGE Juillet 2013 Service de Gynécologie-Obstétrique Haukeland universitetssjukehus DFGSM3, Université de ROUEN Année 2012-2013 Accueil d une étudiante Croate

Plus en détail

Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est

Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est penchée ce que nous pourrions faire pour aider nos clients

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Stage à l Université de Sherbrooke Frédérique Vermare Table des matières Table des matières...2 1 Vie pratique...3 1.1 Logement :...3 1.2 Argent :...3 1.3 Santé :...3 1.4 Stage

Plus en détail

Pierre-Marie Astorg DCEM4, Faculté de médecine Toulouse-Purpan. Rapport de stage clinique: HOPITAL UNIVERSITAIRE DE SOUSSE (TUNISIE)

Pierre-Marie Astorg DCEM4, Faculté de médecine Toulouse-Purpan. Rapport de stage clinique: HOPITAL UNIVERSITAIRE DE SOUSSE (TUNISIE) Pierre-Marie Astorg DCEM4, Faculté de médecine Toulouse-Purpan Rapport de stage clinique: HOPITAL UNIVERSITAIRE DE SOUSSE (TUNISIE) En GYNECOLOGIE-OBSTETRIQUE à l'hopital FARAD HACHED Août 2013 Introduction

Plus en détail

Écoutez, j ai 65 dossiers comme elle à gérer, j ai peu de temps pour chacun,

Écoutez, j ai 65 dossiers comme elle à gérer, j ai peu de temps pour chacun, Auxiliaires de Vie? Lorsque j ai commencé à soigner Joséphine, elle était déjà sous tutelle. La mise sous tutelle est là pour protéger et représenter juridiquement une personne, quand celle-ci n est plus

Plus en détail

L ACCES POUR TOUS A LA SANTE REVENDICATION DE L APF

L ACCES POUR TOUS A LA SANTE REVENDICATION DE L APF L ACCES POUR TOUS A LA SANTE REVENDICATION DE L APF La santé est définie par l Organisation Mondiale de la santé comme un «état de complet bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement

Plus en détail

créé, pourquoi pas moi? www.claee.org Elles ont

créé, pourquoi pas moi? www.claee.org Elles ont Elles ont créé, pourquoi pas moi? (garde d enfant) (patronne salon coiffure) - (patronne restaurant) (femme de ménage / vendeuse à la sauvette) www.claee.org DepliantCLAEE-Final.indd 1 1/02/11 22:16:36

Plus en détail