MÉDECINS DU MONDE SYRIE 2 MILLIONS DE RÉFUGIÉS NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU À PEU

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MÉDECINS DU MONDE SYRIE 2 MILLIONS DE RÉFUGIÉS NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU À PEU"

Transcription

1 MÉDECINS DU MONDE 111 RAPPORT TRIMESTRIEL AUX DONATEURS DE MÉDECINS DU MONDE BELGIQUE TRIMESTRIEL - N 111 SEPTEMBRE - OCTOBRE - NOVEMBRE 2013 N AGREGATION : P BRUXELLES X Agnès Varraine-Leca Greece_giorgos moutafis 1 SYRIE 2 MILLIONS DE RÉFUGIÉS 1 EN LIVE DEPUIS LA SYRIE IP. 4 Au cœur d'un camp de réfugiés 2 FOCUS IP. 5 Burkina Faso : enfants des rues, enfants perdus 3 ACTUA IP. 7 Grèce : le racisme comme pain quotidien 4 INTERVIEW IP. 6 Mali : soigner en temps de guerre 5 URGENCE IP Congolais traumatisés de retour d Angola 3 4 NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU À PEU

2 2 FOCUS / SANTÉ & FEMMES NOUVEAU PROJET POUR LES FEMMES SANS ABRI En juillet, MdM a lancé un projet dédié aux femmes sans abri de Bruxelles. Ce n est pas un luxe, car être femme et sans-abri rend tout particulièrement vulnérable. 1 PROBLÈME Beaucoup de femmes sans abri mènent une vie isolée. Souvent, elles manquent également d informations sur les MST, la grossesse et la contraception. 2 CAUSE Les femmes sans abri ont souvent une piètre image d ellesmêmes. Leurs conditions de vie sont peu hygiéniques et dangereuses. Elles ont difficilement accès aux soins. 3 SOLUTION Six bénévoles organisent des sessions d information, durant lesquelles sont abordés les questions de santé, les troubles psychologiques et la violence dans la rue. Frédéric Pauwels Les femmes sans abri se sentent souvent isolées et ont une piètre image d elles-mêmes. ÉVÉNEMENT// CHRISTOPHE THOMAS RETOUR SUR LES 20 KM Christophe Thomas est un super supporter de Médecins du Monde : non seulement il court sous les couleurs de MdM, mais en plus, il soutient fidèlement nos projets avec son entreprise. Portrait d un entrepreneur au grand cœur et avec une solide paire de jambes. «Je suis de ces fous qui participent aux 20 km de Bruxelles depuis les années 90. Jusqu à ce que l idée me vienne, en 2011, de joindre cet effort à une bonne cause. Et c est ainsi que grâce à un ami médecin, je cours depuis pour MdM. Avec un bénéfice à la clé : rien qu à nous deux, nous récoltons près de 5000 par an.» DE COUREUR À PARTENAIRE «2011 a aussi été l année où j ai ouvert mon premier magasin, TraKKs, entièrement dédié aux amoureux de la randonnée et du trekking. L année suivante, un partenariat avec MdM était dans les starting-blocks : depuis, chaque coureur qui s engage pour cette ONG se voit réserver une série d avantages, des conseils d entraînement» UN CHAMPION EN CHACUN DE NOUS! «Quel lien y a-t-il entre le sport et Médecins du Monde? La santé bien sûr! Et le surpassement de soi : pour MdM, en se battant chaque jour pour un accès équitable aux soins de santé, et pour les coureurs, en soutenant cette cause lors des 20 km.» «Quelle meilleure motivation pour s entraîner que de savoir que le simple fait de courir permet d aider un enfant sousalimenté au Mali» «Chaque coureur passionné devrait en fait courir durablement. Quelle meilleure motivation pour s entraîner que de savoir que le simple fait de courir permet d aider un enfant sous-alimenté au Mali?» Christophe Thomas, fervent coureur des 20 km et entrepreneur engagé pour Médecins du Monde. MEDECINS DU MONDE - LE JOURNAL DESTINÉ AUX DONATEURS

3 RUBRIQUE / POURQUOI? 3 POURQUOI DES PROJETS EN SANTE MENTALE? En 1946, l Organisation Mondiale de la Santé rédigeait sa charte. Déjà, la santé mentale était reconnue comme un droit fondamental. 6 décennies plus tard, il reste beaucoup à faire! En 2013, l OMS considère les troubles psychologiques comme la première menace pesant sur le bien-être des Européens. Notre société est très complexe, la pression monte, les gens doivent de plus en plus se débrouiller seuls. Ce constat concerne les personnes de la classe moyenne : des gens qui ont un emploi, un logement et qui mangent 3 fois par jour. Si c est difficile pour eux, qu en est-il alors pour ceux qui n ont pas de toit au-dessus de leur tête? Comment combat-on la dépression l estomac vide? «Les sans-abri souffrent 4 fois plus de problèmes psychologiques que les autres. Et pourtant, ce sont justement eux qui ont le moins accès aux soins de santé mentale.» Une enquête auprès de 144 personnes sans abri montre que nos patients souffrent 4 fois plus de problèmes psychologiques que les autres. Et pourtant, ce sont justement eux qui ont le moins accès aux soins de santé mentale. C est donc pour eux que nous agissons. L année dernière, 12 psychologues ont réalisé 828 consultations. Nous recherchons des psychologues! Aidez-nous à les aider. Consultez nos offres sur frédéric pauwels L OMS considère les troubles psychologiques comme la première menace pesant sur le bien-être des Européens. EN BREF LE MEDIBUS DANS LES STARTING-BLOCKS Toute personne qui n a pas accès aux soins est la bienvenue dans nos centres de soins. Mais parfois, nos patients sont trop marginalisés pour réussir à venir jusqu à nous. Voilà pourquoi, le 15 octobre, nous lançons notre projet Medibus : un cabinet de consultation mobile grâce auquel nous irons à la rencontre de ces personnes, aux abords des gares, des squats... Deux soirs par semaine, des infirmier(e)s bénévoles offriront des soins et feront un travail de prévention. Ceci va du soin des blessures au dépistage du HIV en passant par la distribution de seringues stériles. APPEL RÉCHAUFFEZ LES SANS-ABRI! Cette année encore, Médecins du Monde est responsable du volet médical du Plan Hiver pour les personnes sans abri, à Bruxelles et à Anvers. A partir du 15 novembre, pendant 3 mois, 7 jours sur 7, nous ferons des consultations médicales dans les centres d accueil. Nous sommes à la recherche de bénévoles! Vous êtes assistant(e) social(e), médecin ou infirmier(e), et vous souhaitez adoucir les nuits d hiver des plus fragiles? Rendez-vous sur notre site pour consulter nos offres! 1 MÉDECINS DU MONDE PROTÈGE LES FEMMES ENCEINTES À ANVERS Il y a un an, Médecins du Monde à Anvers tirait la sonnette d alarme : bien qu accoucher en sécurité en Belgique aille de soi, nous constations que les femmes enceintes vulnérables à Anvers n avaient aucun suivi de grossesse. Il s agissait surtout de femmes sans couverture sociale et/ou sans papiers. Le CPAS refusait de prendre leurs soins en charge. Pour remédier à cela, MdM a mis en place une plateforme pour réfléchir à une solution, avec le CPAS. Avec succès! Le CPAS a fait savoir que 3 assistantes sociales seraient les personnes de référence pour ces femmes enceintes. Une grande avancée! Lucyna Piotrowska Des bénévoles soignent des sans-abri pendant le Plan hiver médical

4 4 EN LIVE DEPUIS ZAATARI, JORDANIE CAMP DE ZAATARI, JOURNAL DE BORD Mélissa, 23 ans, est recruteuse de donateurs pour MdM. Elle a visité nos programmes dans le plus grand camp de réfugiés syriens en Jordanie. Ses impressions. >> A côté du centre de soins de Médecins du Monde, consultations dans le camp de réfugiés de Zaatari. dans le camp de réfugiés de Zaatari. >> Tous les jours, Médecins du Monde réalise 200 >> Plus d un million d enfants ont fui la Syrie depuis le début de la guerre en Jour Dans une rue très fréquentée, j attends mon RdV. A part quelques images vues à la TV, je ne connais pas grand chose de l aide humanitaire : je m attends à être accueillie par un occidental dans un 4x4. Un peu plus tard, c est un peu étonnée que je monte dans une petite Peugeot, où je fais connaissance avec Nasser. Ici, pas de jeeps rutilantes, seulement des voitures normales et du personnel local. Un choix bien réfléchi, me dit Nasser. Un 4x4 coûte 4 fois plus cher : de l argent qui n irait donc pas à nos programmes. Et pourquoi faire venir des médecins belges jusqu ici? Parmi les réfugiés, il y a suffisamment de personnes éduquées. En tant qu organisme humanitaire, il faut savoir où mettre les priorités Une heure plus tard, nous arrivons: le camp fait la taille d une grande ville provinciale flamande. Bruges compte habitants, Zaatari Ici, pas de petites maisons alignées, mais bien des containers et du sable, à perte d horizon. Et puis des visages d enfants, à profusion. Je me dis qu il y en a beaucoup trop, que cet endroit n est bon pour personne, encore moins pour des enfants. Le centre de MdM se trouve dans la partie la plus ancienne du camp. Logique m explique Nasser. Nous étions l une des premières ONG à arriver ici. Une jeune femme sort de consultation. C est l une des psychologues syriennes, directement recrutée dans le camp. Son job : aider les enfants à vivre avec les horreurs qu ils ont vécues. Sur l un des lits est allongé un jeune garçon de 12 ans. Tous les jours, il doit être assisté par une machine, à cause d une insuffisance hépatique. Il fait partie des chanceux me dit l infirmière, parce qu il est ici, dans le camp. En ce moment même, 7000 personnes attendent à l entrée : hormis les femmes enceintes et celles qui viennent d accoucher, personne ne rentre : nous n avons plus d argent. Elle me raconte ensuite comment elle est allée tous les jours, les dernières semaines, jusqu à l entrée du camp, apporter du lait en poudre et de l eau pour une jeune maman et son nouveau-né : cette maman a traversé le désert avec son bébé, pour arriver jusqu ici. Mais à cause de l épuisement, elle n avait plus de lait. Les gardes-frontière l ont alors soupçonnée d avoir volé le bébé. Elle est passée d un enfer à un autre. Un mois plus tard. Aujourd hui, je reprends le travail : toute la journée, je vais convaincre les gens de la valeur du travail de Médecins du Monde. J ai l habitude que certains passants soient tout à coup aveugles quand ils me voient. Mais aujourd hui, c est différent : chaque refus me catapulte à Zaatari, l endroit qui m a rendue plus adulte en 48 heures MEDECINS DU MONDE - LE JOURNAL DESTINÉ AUX DONATEURS Photo 1 Melissa Van Damme - photo 2 gnès Varraine-Leca - photo 3 David Brunetti

5 FOCUS 5 BURKINA FASO / PROJET ENFANTS DES RUES MDM S ENGAGE POUR LES ENFANTS DES RUES Ouagadougou, la capitale, compte des milliers d enfants des rues. Médecins du Monde soutient un centre qui leur apporte une aide médicale et psychologique. Côte-d'Ivoire Mali Ouagadougou Ghana Togo Bénin Oum avait 14 ans quand la mort de ses parents l a privée d un toît et qu elle a basculé dans la prostitution. Il y a des milliers d enfants des rues à Ouagadougou. Fuyant la violence, les mariages forcés ou l excision (cf. cadre), les petites filles sont un groupe particulièrement vulnérable. Médecins du Monde soutient un centre qui aide ces enfants. C est là que Oum a vu un film sur le Sida qui l a convaincue de faire le test, qui s est révélé négatif. Depuis, elle utilise les préservatifs distribués par le centre : pour elle, le sexe n est plus synonyme de danger. Avec Oum, Adèle et S nous racontent leur histoire. OUM, 16 ANS, SE PROSTITUE DEPUIS LA MORT DE SES PARENTS Je n ai personne : mes parents sont morts et mes tantes m ont tourné le dos. La vie est très dure ici : les petites filles n ont pas beaucoup d autre choix que de vendre leur corps. Je suis l une d entre elle. C est très dangereux : pour beaucoup de gens, le Sida n existe pas. Moi non plus, je ne le prenais pas vraiment au sérieux, jusqu à ce que je voie un film au centre. Depuis, j utilise à chaque fois les préservatifs que l on nous donne ici. «Pour beaucoup de gens, le Sida n existe pas. Moi non plus, je ne le prenais pas vraiment au sérieux, jusqu à ce que je voie un film au centre. Depuis, j utilise à chaque fois les préservatifs que l on nous donne ici.» ADÈLE, 16 ANS, VIOLÉE IL Y A 2 ANS Le 5 décembre 2011, je me suis perdue, et je me suis fait violer. Maintenant, 2 ans plus tard, je repense toujours à la douleur et à la honte que j ai ressenties dans tout mon corps. Peu après le viol, je suis venue au centre. Ils m ont fait le test HIV. Heureusement, il était négatif, mais je souffre toujours. Ici, on me soutient psychologiquement. Cela m aide à reprendre ma vie en main. 2 S.M., 19 ANS, A DU CHOISIR : SE FAIRE EXCISER OU VIVRE DANS LA RUE Le jour où j ai fuit mon village et tourné le dos à ma vie tranquille me semble bien loin. Je n ai pas vraiment eu le choix : c était fuir ou me faire exciser. Maintenant, je suis ici, à Ouaga Je suis tombée amoureuse mais peu après la naissance de notre fils, mon ami est décédé. Grâce au projet soutenu par Médecins du Monde, je ne suis pas seule : ici, on m accueille, on me soigne et on m apprend à prendre soin de mon enfant. LE PAYS OU IL EST DIFFICILE DE RESTER ENFANT EXCISIONS 76% des petites filles se font exciser MARIAGES FORCÉS D ENFANTS ET DE MINEURS 42% des filles se marient avant leur 18 anniversaire. 10% des filles se marient avant leur 15 anniversaire Prévention Sida : un travailleur du centre explique comment utiliser un préservatif.

6 6 INTERVIEW MALI / SOIGNER EN TEMPS DE GUERRE DEUX TRAVAILLEURS DE TERRAINS REVIENNENT SUR LEUR ANNÉE AU MALI Mars «Pays exemplaire», le Mali s enfonce dans une crise inouïe : plus d un demi-million de personnes prennent la fuite et le nombre d enfants malnourris devient alarmant. Deux personnes étaient en première ligne quand tout a commencé. 18 mois plus tard, ils y sont toujours. Dr. Zakaria, surnommé «Zak» et Mohammed, surnommé «Momo», reviennent sur une année mouvementée. 4 Mohammed Cornier, Coordinateur général Mali Dokter Abdoulaye Ag Zakaria, Coordinateur Kidal Ecoutez l interview sur notre site Dr Zakaria, coordinateur à Kidal : «Quand la crise a éclaté, je travaillais depuis 3 ans pour MdM. Notre priorité était alors d étendre le programme de développement : réfléchir à la rénovation des centres de soins et à la formation des sages-femmes. Quand la crise a éclaté, nous ne savions pas quoi faire. On peut difficilement continuer à former des sages-femmes alors que les gens prennent la fuite et que le système de santé public s effondre.» Dr. Mohammed, coordinateur général au Mali : «Le système de soins nous a causé beaucoup de soucis : avec le conflit, le personnel de santé local a aussi pris la fuite, ce qu on peut difficilement lui reprocher. Mais les centres de soins étaient paralysés : envolés le personnel, les médicaments et, bien sûr, les soins. Et en plus de ça, les besoins de la population explosaient.» Dr. Zak : «Nous avons décidé de suspendre nos programmes pour deux semaines et de réfléchir aux options qui restaient: devionsnous partir pour le Nord du pays, à l instar de nombreuses autres organisations? Ou pouvionsnous rester et transformer notre programme de développement en un programme de crise?» «On dit toujours : c est dans le besoin qu on reconnaît ses vrais amis. Eh bien : Médecins du Monde s est avéré être un très bon ami.» Mo, coordinateur général au Mali Dr. Mo : «Heureusement, nous avons choisi cette dernière option. On dit toujours : c est dans le besoin qu on reconnaît ses vrais amis. Eh bien : Médecins du Monde s est avéré être un très bon ami.» Dr. Zak : «Absolument. Une fois que nous avons décidé de rester, tout s est passé très vite : la décision de réapprovisionner les 24 centres de soins en médicaments et personnel, la mise au point d un programme pour 5000 enfants sous-alimentés, la mise en place d équipes mobiles pour ceux qui n avaient pas accès aux centres : l année passée, nous avons soulevé des montagnes.» 1 PROBLÈME Dr. Mo : «Et nous continuerons à le faire. De nombreux Nord-Maliens reviennent, au comptegoutte. La situation a commencé progressivement à se stabiliser, même si on ne peut jamais être certain de ce que l avenir nous réserve. L année à venir sera, on l espère, une année de guérison. Une guérison à laquelle MdM travaillera d arrache-pied.» Début 2012, le Mali s enfonce dans une crise totale. En un an, personnes prennent la fuite. Le Nord est particulièrement touché. Les problèmes d alimentation explosent, le système de soins de santé s effondre. 2 CAUSE A la crise alimentaire qui sévit depuis des années s ajoute une crise politique, militaire et humanitaire. 3 SOLUTION Développer un programme d urgence à grande échelle : réhabilitation de 24 centres sanitaires, mise en place d équipes mobiles et d un programme nutritionnel et de vaccination. MEDECINS DU MONDE - LE JOURNAL DESTINÉ AUX DONATEURS

7 EN BREF... DES CONGOLAIS SÉVÈREMENT TRAUMATISÉS DE RETOUR D ANGOLA Espérant un avenir meilleur, de nombreux Congolais traversent la frontière avec l Angola, pour aller travailler dans des mines de diamants. Jusqu à ce qu en avril, le gouvernement angolais leur pose l ultimatum de quitter le territoire. En réalité, ce retour «volontaire» allait s accompagner systématiquement d arrestations et d abus sexuels. Plus de Congolais sont entre-temps rentrés dans leur pays d origine, où ils ont étés pris en charge et soignés par Médecins du Monde. Nos équipes ont parfois entendu des récits terrifiants. Comme celui d une jeune femme de 25 ans dévalisée et battue par cinq soldats dans un bois : «Ils ont plongé une barre de fer dans le feu, ont brûlé mes jambes et le bras de mon fils de huit mois.» Ces derniers mois, Médecins du Monde a accompagné plus de Congolais souffrant de traumatismes physiques et psychiques. 5 Un bébé de huit mois a été frappé avec une barre de fer 7 VIOLENCES RACISTES PAIN QUOTIDIEN EN GRÈCE 3 VICTOIRE DE MDM AU NIVEAU EUROPÉEN! En juin, le Parlement européen s est prononcé contre les mesures de crise néfastes pour les soins de santé : le résultat direct d une collaboration intense entre Médecins du Monde et l eurodéputé Jean Lambert. L Organisation Mondiale de la Santé s était déjà clairement prononcée : «En temps de crise économique il faut investir davantage, et non moins, dans la santé de la population.» Un récent rapport européen de Médecins du Monde a néanmoins montré que plus de 80% des patients qui en font la demande n ont pas accès aux soins. En janvier 2013, Médecins du Monde a été entendu sur le sujet au Parlement européen. Dans le rapport qui a suivi, le Parlement a confirmé qu exclure les groupes fragiles était contre-productif et que chacun a droit aux soins, y compris les personnes sans papiers. Une victoire pour Médecins du Monde! A cause de sa couleur de peau, cet homme a été agressé par des extrémistes avec du verre. Se faire battre pour sa couleur de peau : depuis le début de la crise, les attaques à caractère raciste sont devenues quotidiennes en Grèce. Parce que Médecins du Monde prend soin de quiconque en a besoin noir, blanc, légal ou illégal l un de nos centres de soins a été visé par le parti d extrême droite «Aube Dorée». Une trentaine de membres se sont rassemblés devant les portes de notre centre à Perama et ont entonné des slogans racistes. L Etat est incapable d endiguer les attaques contre les immigrés : pour porter officiellement plainte, les personnes sans papier doivent débourser 100 euros! Médecins du Monde veut mettre fin à cette violence et a donc lancé avec le Conseil grec des réfugiés le projet «Enough», un programme qui se bat pour la tolérance et la prévention des violences racistes. MdM a été appelée à s exprimer au niveau européen sur l accès aux soins des plus vulnérables. N 111 I SEPTEMBRE - OCTOBRE - NOVEMBRE 2013

8 8 BELGIQUE / STANDAARD SOLIDARITEITSPRIJS Médecins du Monde en finale du Standaard Solidariteits prijs! Dit is de enige dokter die sommige mensen te zien krijgen. Cet été, pour la première fois, Médecins du Monde a participé au Standaard Solidariteitsprijs. Et avec succès! Nous avons fait partie des 24 finalistes sélectionnés parmi 120 participants, ce qui nous a valu une page complète dans le journal! Notre annonce raconte le sort de milliers de Belges qui n ont aucun accès aux soins : pour beaucoup, ce n est qu à la télévision qu ils peuvent voir un médecin. Grâce à ce concours, nous avons pu attirer l attention sur les milliers de personnes en Belgique qui doivent encore choisir entre leur facture d électricité et des antibiotiques. Hoe verbijt je tandpijn zonder naar de tandarts te kunnen gaan? Hoe kan je een huisdokter raadplegen als je geen huis hebt? De gezondheidszorg die voor ons vanzelfsprekend is, is voor veel mensen onbereikbaar. Dokters van de Wereld biedt ze wel die kans, met een onthaalcentrum in Brussel en Antwerpen. Artsen helpen er vrijwillig mensen die wel nood maar geen toegang hebben tot medische verzorging. Kijk op hoe ook jij kunt helpen, zelfs als je geen dokter bent. MEDECINS DU MONDE Rue Botanique Bruxelles - Tel. +32 (0) Fax +32 (0) PCR: be Redaction : Marie-Anne Robberecht, Emmy Deschuttere - Mise en page : Ariane Gielen, Gilgraphic sprl - Président : Dr. Michel Roland - Toutes les photos sans crédit proviennent des archives de MdM France et Belgique. Medecins du Monde a signé le code éthique de l Association pour l Ethique dans la Récolte de Fonds (AERF). - Ceci implique que les donateurs rçcoivent au minimum une lettre d information par an sur l utilisation de leurs dons.

Action de l UE : défendre les droits des victimes

Action de l UE : défendre les droits des victimes défendre les droits des victimes Quel est le problème? Chaque année dans l UE, plus de 75 millions de personnes sont victimes de délits graves et 40 000 meurent dans des accidents de la route. Ces événements

Plus en détail

La planification familiale

La planification familiale La planification familiale après l avortement spontané ou provoqué Introduction Les grossesses non désirées sont l une des principales raisons pour lesquelles les femmes choisissent d avorter. Beaucoup

Plus en détail

NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU A PEU

NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU A PEU 1/ Résultats de l enquête sur la couverture vaccinale et l accès aux soins de santé des populations roms sur Bruxelles 2/ Quelques bonnes pratiques: «film» 3/ Piste pour la suite NOUS SOIGNONS CEUX QUE

Plus en détail

Avec un nouveau bébé, la vie n est pas toujours rose

Avec un nouveau bébé, la vie n est pas toujours rose Avec un nouveau bébé, la vie n est pas toujours rose Le «blues du post-partum» est FRÉQUENT chez les nouvelles mères. Quatre mères sur cinq auront le blues du post-partum. LE «BLUES DU POST-PARTUM» La

Plus en détail

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL?

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? R. Le Centre de crise pour les victimes de viol est un groupe de femmes qui apporte son soutien aux femmes qui ont vécu une expérience

Plus en détail

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation Assistant socio-éducatif 4 diplôme d état d assistant de service social 4 formation diplômante sur 3 ans dont 12 mois de stages pratiques 4 accueil, écoute, évaluation, information, orientation des personnes

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

hôpital handicap Santé mutuelle aide médicale d urgence médecin de garde carte SIS maison médicale pharmacie planning familial

hôpital handicap Santé mutuelle aide médicale d urgence médecin de garde carte SIS maison médicale pharmacie planning familial carte SIS mutuelle aide médicale d urgence handicap planning familial maison médicale hôpital pharmacie médecin de garde Santé Je vis en Belgique. Ai-je droit aux soins de santé? En Belgique, tout le monde

Plus en détail

L INVESTISSEMENT SEREIN

L INVESTISSEMENT SEREIN Assurersonavenir.fr 1 L INVESTISSEMENT SEREIN Assurersonavenir.fr Ce livre est la propriété exclusive de son auteur : La loi du 11 mars 1957 interdit des copies ou reproductions destinées à une utilisation

Plus en détail

Santé Maternelle et Infantile (SMI) à Abéché, Tchad

Santé Maternelle et Infantile (SMI) à Abéché, Tchad Santé Maternelle et Infantile (SMI) à Abéché, Tchad Notre projet en 2009 Prendre soin des orphelins, des nouveaux-nés, des femmes ayant des problèmes d allaitement, des prématurés et des enfants malnutris

Plus en détail

Un réseau international

Un réseau international Un réseau international > Depuis plus de 30 ans > Un réseau de 14 organisations France, Belgique, Suisse, Espagne, Italie, Portugal, Suède, Grèce, Canada, Argentine, Allemagne, Grande Bretagne, Pays-Bas,

Plus en détail

Parent avant tout Parent malgré tout. Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille.

Parent avant tout Parent malgré tout. Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille. Parent avant tout Parent malgré tout Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille. Edition: Addiction Suisse, Lausanne 2012 Que vous soyez directement concerné-e ou que

Plus en détail

LE SAMU SOCIAL DE BRUXELLES

LE SAMU SOCIAL DE BRUXELLES LE SAMU SOCIAL DE BRUXELLES Le SAMU SOCIAL DE BRUXELLES Un dispositif de lutte contre l exclusion : 24h/24, 365j/an : 1) Une permanence téléphonique le N vert : 080099/340 2) Des équipes mobiles d aide

Plus en détail

COMMUNIQUÉ LE PETIT LIVRET. pour dire STOP. aux idées fausses sur. la pauvreté

COMMUNIQUÉ LE PETIT LIVRET. pour dire STOP. aux idées fausses sur. la pauvreté LE PETIT LIVRET pour dire COMMUNIQUÉ STOP aux idées fausses sur la pauvreté LE PETIT LIVRET pour dire COMMUNIQUÉ As-tu déjà entendu dire : «On est chômeur parce qu on ne veut pas travailler»? C est une

Plus en détail

Choisir et décider ensemble

Choisir et décider ensemble Choisir et décider ensemble Catherine Ollivet Présidente de l'association France Alzheimer 93, coordinatrice du groupe de réflexion et de recherche "éthique et vieillesse", Espace éthique/ap-hp, membre

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

Rentrée 2015. Charte du restaurant scolaire

Rentrée 2015. Charte du restaurant scolaire Rentrée 2015 Charte du restaurant scolaire Délibération du conseil municipal du 22 mai 2014 Mairie de Marcy L étoile Préambule Merci de bien vouloir prendre connaissance en famille, avec vos enfants, du

Plus en détail

«Evaluation de l activité physique chez les enfants et adolescents à l aide d une méthode objective» SOPHYA

«Evaluation de l activité physique chez les enfants et adolescents à l aide d une méthode objective» SOPHYA ID: «Evaluation de l activité physique chez les enfants et adolescents à l aide d une méthode objective» SOPHYA Swiss children s objectively measured physical activity Questionnaire pour les parents sur

Plus en détail

1996-2011 AIMER ACCUEILLIR AIDER. futures mamans Riviera-Veveyse. www.sosmaman.ch

1996-2011 AIMER ACCUEILLIR AIDER. futures mamans Riviera-Veveyse. www.sosmaman.ch 1996-2011 futures mamans Riviera-Veveyse AIMER ACCUEILLIR AIDER www.sosmaman.ch 2 / 7 Présentation SOS futures mamans est une association d entraide bénévole, sans but lucratif, apolitique et sans distinction

Plus en détail

Quelqu un qui t attend

Quelqu un qui t attend Quelqu un qui t attend (Hervé Paul Kent Cokenstock / Hervé Paul Jacques Bastello) Seul au monde Au milieu De la foule Si tu veux Délaissé Incompris Aujourd hui tout te rends malheureux Si tu l dis Pourtant

Plus en détail

GROUPE DE PAROLE SUR L HYGIENE ET LA PRESENTATION

GROUPE DE PAROLE SUR L HYGIENE ET LA PRESENTATION GROUPE DE PAROLE SUR L HYGIENE ET LA PRESENTATION Programme d éducation et de motivation à l hygiène pour les patients en psychiatrie Cécile GABRIEL-BORDENAVE C.H. St Egrève (38) Problèmes d hygiène corporelle

Plus en détail

CHARTE DES BENEVOLES SPA DE CREUSE

CHARTE DES BENEVOLES SPA DE CREUSE CHARTE DES BENEVOLES SPA DE CREUSE CHARTE des Bénévoles : Horaires d ouverture : Le refuge est ouvert aux bénévoles sur les heures d accueil soit 14h à 17h sauf dimanche et jours fériés. Les bénévoles,

Plus en détail

DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT

DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT Mise à jour avec rétroinformation technique de décembre 2012 Chaque jour, près de 800 femmes meurent durant la grossesse ou l accouchement

Plus en détail

Episode 9 Longueur 7 17

Episode 9 Longueur 7 17 Episode 9 Longueur 7 17 Allo, oui? Infirmière : Je suis bien chez mademoiselle Chloé Argens? Oui, c est moi. Infirmière : Ici l hôpital Saint-Louis. Je vous passe monsieur Antoine Vincent. C est lui, monsieur

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

Services Aux Victimes

Services Aux Victimes Services Aux Victimes I n i t i a t i v e s Plan de sécurité personnel Directives à l intention des personnes victimes de relations abusives Plan de sécurité personnel Qu est-ce qu un plan de sécurité?

Plus en détail

Ne vas pas en enfer!

Ne vas pas en enfer! Ne vas pas en enfer! Une artiste de Corée du Sud emmenée en enfer www.divinerevelations.info/pit En 2009, une jeune artiste de Corée du Sud qui participait à une nuit de prière a été visitée par JésusChrist.

Plus en détail

LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY

LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY D O S S I E R libérez- LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY La VAR organisait le 27 mars 2003 un séminaire consacré à la créativité et à la pub radio. A cette occasion, elle avait invité deux

Plus en détail

UN REVENU QUOI QU IL ARRIVE

UN REVENU QUOI QU IL ARRIVE UN REVENU QUOI QU IL ARRIVE Bienvenue chez P&V En vous confiant à P&V, vous choisissez un assureur qui recherche avant tout l intérêt de ses assurés. Depuis son origine, en 1907, P&V s appuie sur des valeurs

Plus en détail

L ADOPTION OUVERTE, SEMI-OUVERTE OU FERMÉE DE NOUVEAU-NÉS CANADIENS

L ADOPTION OUVERTE, SEMI-OUVERTE OU FERMÉE DE NOUVEAU-NÉS CANADIENS L ADOPTION OUVERTE, SEMI-OUVERTE OU FERMÉE DE NOUVEAU-NÉS CANADIENS GUIDE D EXPLORATION POUR LE PARENT BIOLOGIQUE Adoption Vivere inc. 15, rue Principale Nord, Montcerf-Lytton (Qc) J0W 1N0 Sans frais :

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

CRÉATION DE MÉDECINS DU MONDE LUXEMBOURG. Dossier de presse - 27 mai 2014 LA SANTÉ EST-ELLE ACCESSIBLE À TOUS?

CRÉATION DE MÉDECINS DU MONDE LUXEMBOURG. Dossier de presse - 27 mai 2014 LA SANTÉ EST-ELLE ACCESSIBLE À TOUS? CRÉATION DE MÉDECINS DU MONDE LUXEMBOURG Dossier de presse - 27 mai 2014 LA SANTÉ EST-ELLE ACCESSIBLE À TOUS? 3 SOMMAIRE Le mot du Président p. 3 Communiqué de presse Création de Médecins du Monde Luxembourg

Plus en détail

POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS?

POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS? POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS? Pourquoi vivons-nous des émotions? Voilà une excellente question! Avez-vous pensé: «Les émotions nous rendent humains» ou : «Elles nous permettent de sentir ce qui

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent 1 Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent Mini livre gratuit Sherpa Consult Bruxelles, Mai 2012 Tous droits de reproduction, d'adaptation et de traduction

Plus en détail

Chers parrains, chers amis, chère famille

Chers parrains, chers amis, chère famille Jeudi 1 er Janvier 2015, Jet New s n 2 Chers parrains, chers amis, chère famille Tout d abord je crois qu il est important que je vous souhaite pleins de belles choses pour cette année 2015!! «Vivez, si

Plus en détail

que dois-tu savoir sur le diabète?

que dois-tu savoir sur le diabète? INVENTIV HEALTH COMMUNICATIONS - TERRE NEUVE - FRHMG00277 - Avril 2013 - Lilly - Tous droits de reproduction réservés. que dois-tu savoir sur le diabète? Lilly France 24 boulevard Vital Bouhot CS 50004-92521

Plus en détail

Je m inscris au forfait, donc je consulte toujours dans ma maison médicale

Je m inscris au forfait, donc je consulte toujours dans ma maison médicale Je m inscris au forfait, donc je consulte toujours dans ma maison médicale Ma mutuelle paye un montant fixe chaque mois à ma maison médicale LE FORFAIT est un contrat entre patient, maison médicale et

Plus en détail

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz 1 Ce texte est offert gracieusement à la lecture. Avant toute exploitation publique, professionnelle ou amateur, vous devez obtenir l'autorisation de la SACD : www.sacd.fr de Patrick Mermaz Présentation

Plus en détail

Plan de sécurité pour les enfants

Plan de sécurité pour les enfants Plan de sécurité pour les enfants Les enfants ont besoin de vivre dans un environnement sécuritaire. Lorsque leur vie familiale est un champ de bataille sur lequel s affrontent les adultes avec lesquels

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation :

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : A. Vie pratique : J ai effectué mon Master 1 de droit public en Erasmus à Copenhague d août 2009 à fin mai 2010. Logement : Accès au logement : J ai pu

Plus en détail

23. Le discours rapporté au passé

23. Le discours rapporté au passé 23 23. Le discours rapporté au passé 23.1 LE DISCOURS INDIRECT On utilise le discours indirect pour transmettre : Les paroles de quelqu un qui n est pas là : Il me dit que tu pars. Les paroles de votre

Plus en détail

LE DROIT À ADÉQUAT. Comment lutter pour vos droits

LE DROIT À ADÉQUAT. Comment lutter pour vos droits LE DROIT À UN LOGEMENT ADÉQUAT Comment lutter pour vos droits le Centre pour les droits à l égalité au logement (CERA) et le Centre de défense des droits sociaux LE DROIT À UN LOGEMENT ADÉQUAT Cette brochure

Plus en détail

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE!

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! rétablissement et psychose / Fiche 1 JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! JJérôme s énerve : «Je ne suis pas psychotique! Vous ne dites que des conneries! Je suis moi, Jérôme, et je ne vois pas le monde comme vous,

Plus en détail

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin 6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin Des lunettes pour ceux qui en ont besoin De nombreuses personnes dans le monde sont atteintes d erreurs de réfraction. Cela signifie que leurs yeux ne voient pas

Plus en détail

PLEINS FEUX SUR LES SOINS DE SANTÉ PRIMAIRES

PLEINS FEUX SUR LES SOINS DE SANTÉ PRIMAIRES Frans Français PLEINS FEUX SUR LES SOINS DE SANTÉ PRIMAIRES le médecin De Famille LE MÉDECIN DE FAMILLE Vous vous posez des questions concernant votre santé? Vous ne vous sentez pas bien? Allez donc voir

Plus en détail

Etude sur la sécurité auprès des indépendants et des professions libérales Résultats concernant le secteur des médecins généralistes

Etude sur la sécurité auprès des indépendants et des professions libérales Résultats concernant le secteur des médecins généralistes 575BZ03, Juillet 2006 Etude sur la sécurité auprès des indépendants et des professions libérales Résultats concernant le secteur des médecins généralistes SPF Intérieur, Direction générale Politique de

Plus en détail

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS Strasbourg, 17 février 2010 [cdcj/cdcj et comités subordonnés/ documents de travail/cj-s-ch (2010) 4F final] CJ-S-CH (2010) 4F FINAL GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH)

Plus en détail

Information au patient

Information au patient Information au patient Hôpital de jour médico-chirurgical Je vais subir une intervention chirurgicale en hôpital de jour, cela signifie que l intervention et le retour à domicile s effectueront le même

Plus en détail

Aspects pratiques de la pédagogie Pikler

Aspects pratiques de la pédagogie Pikler Paola Biancardi Aspects pratiques de la pédagogie Pikler Le CVE de Grattapaille dans lequel je travaille comme directrice, se trouve dans les hauts de Lausanne et regroupe deux sites : la Nurserie Sous-Bois

Plus en détail

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 Téléphone : 514 382.7922 Télécopieur : 514 382.3474 Site Internet : www.2tiers.org Courriel : club@2tiers.org

Plus en détail

Contribution de Médecins du Monde

Contribution de Médecins du Monde Contribution de Médecins du Monde Conférence nationale de lutte contre la pauvreté et les exclusions des 10 et 11/12/12 Thématique Hébergement / logement Cette contribution fait suite à la participation

Plus en détail

TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE)

TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE) TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE) PAYS ET REGION DE MISE EN ŒUVRE DU PROJET Ce projet sera mise en

Plus en détail

LES SOINS DE SANTÉ POUR LES MIGRANTS SANS PAPIERS EN SUISSE SERVICES

LES SOINS DE SANTÉ POUR LES MIGRANTS SANS PAPIERS EN SUISSE SERVICES LES SOINS DE SANTÉ POUR LES MIGRANTS SANS PAPIERS EN SUISSE SERVICES UN CONTEXTE PLEIN DE CONTRASTES Dans la plupart des pays analysés, un écart peut être observé entre les normes définies par les droits

Plus en détail

Chaque Jour, les enfants sont victimes d intimidation.

Chaque Jour, les enfants sont victimes d intimidation. Chaque Matin... Chaque heure de MIDI... Chaque AprÈs-midi... Chaque Jour, les enfants sont victimes d intimidation. Apprenez comment vous pouvez faire cesser l intimidation. Les communautés et les écoles

Plus en détail

Quelqu un de votre entourage a-t-il commis un suicide?

Quelqu un de votre entourage a-t-il commis un suicide? Quelqu un de votre entourage a-t-il commis un suicide? Soutien après le suicide d un jeune À la mémoire de Adam Cashen Quelqu un de votre entourage a-t-il commis un suicide? Si une personne de votre entourage

Plus en détail

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui.

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Mesdames et Messieurs, 1 Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Le but de ce moment d échange est de mieux faire connaissance. Il est aussi

Plus en détail

PAR Sarah Engebretsen, Gisele Kaboré BILAN PROGRAMMATION

PAR Sarah Engebretsen, Gisele Kaboré BILAN PROGRAMMATION Filles Eveillées : Programme pilote pour adolescentes migrantes employées de maison au Burkina Faso urbain PAR Sarah Engebretsen, Gisele Kaboré et Leah Jarvis BILAN PROGRAMMATION Le Population Council

Plus en détail

IST et SIDA : s'informer pour se protéger!

IST et SIDA : s'informer pour se protéger! IST et SIDA : s'informer pour se protéger! Tous concernés! De quoi s agit-il? Les Infections Sexuellement Transmissibles (IST) sont des infections dues à des virus, des bactéries, des parasites ou des

Plus en détail

Du 1 er juillet 2014 au 30 juin 2015

Du 1 er juillet 2014 au 30 juin 2015 Place Vignioboul Mon Pass Loisirs Du 1 er juillet 2014 au 30 juin 2015 Prénom : / Nom : Ma date de naissance : / / Téléphone (domicile) : / Mon portable : / Mon mail : / Cocher 1 possibilité : (OBLIGATOIRE)

Plus en détail

Votre avenir est notre MOTIVATION

Votre avenir est notre MOTIVATION Votre avenir est notre MOTIVATION Les dommages corporels, c est notre spécialité. Lorsque vous ou un être cher êtes gravement blessé, votre vie peut devenir sens dessus dessous en un instant. Au milieu

Plus en détail

La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles

La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles RWANDA NEWS AGENCY GRANDS LACS HEBDO La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles Tuesday, 05 March 2013 17:49 by Gakwaya André La Fondatrice de l Edition Bakame au Rwanda

Plus en détail

C est ainsi que tout a commencé!

C est ainsi que tout a commencé! Nous sommes un jeudi du mois de Juin 2007, je travaille comme tous les soirs au Bar 1515 de l hôtel Marignan à Paris. Mon ami Michele, dirigeant de Roberta traiteur, passe déguster un cocktail et me demande

Plus en détail

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe de Luc Tartar * extraits * Les sardines (on n est pas des bêtes) - Qu est-ce qu

Plus en détail

«Ce n est pas correct!»

«Ce n est pas correct!» Pour de plus amples renseignements Pour vous renseigner sur ce que fait le gouvernement du Canada pour les aînés ou pour trouver des services et des programmes de soutien offerts dans votre province ou

Plus en détail

SOIGNER ET TEMOIGNER. Le rôle de Médecins du Monde dans la politique de santé en France- Exemple de la prévention et de la lutte contre le SIDA

SOIGNER ET TEMOIGNER. Le rôle de Médecins du Monde dans la politique de santé en France- Exemple de la prévention et de la lutte contre le SIDA IRG-Université de Virginie 21 au 23 mars 2010 Acteurs non étatiques et politiques de santé publique SOIGNER ET TEMOIGNER Le rôle de Médecins du Monde dans la politique de santé en France- Exemple de la

Plus en détail

Droits et devoirs des parents et des enfants

Droits et devoirs des parents et des enfants Droits et devoirs des parents et des enfants L émancipation du mineur [1] Qu est-ce que l émancipation? Au sens légal, «émanciper» une personne mineure signifie libérer le jeune de moins de 18 ans soumis

Plus en détail

Service de presse 15 20 novembre 2014

Service de presse 15 20 novembre 2014 Service de presse 15 20 novembre 2014 40 ans après la ratification de la Convention européenne des droits de l homme (CEDH) Les droits fondamentaux remis en question Isabelle Bindschedler Un soutien pour

Plus en détail

SOMMAIRE STANDARDS MINIMUMS POUR LA PROTECTION DE L'ENFANCE DANS L'INTERVENTION HUMANITAIRE

SOMMAIRE STANDARDS MINIMUMS POUR LA PROTECTION DE L'ENFANCE DANS L'INTERVENTION HUMANITAIRE SOMMAIRE STANDARDS MINIMUMS POUR LA PROTECTION DE L'ENFANCE DANS L'INTERVENTION HUMANITAIRE Veuillez trouver ci-après la version sommaire des Standards Minimums pour la protection de l enfance dans l intervention

Plus en détail

JORDANIE. Personnes relevant de la compétence du HCR

JORDANIE. Personnes relevant de la compétence du HCR RAPPORT GLOBAL 2012 JORDANIE Présence du HCR en 2012 Nombre de bureaux 1 Effectifs totaux 222 Internationaux 23 Nationaux 77 JEA 3 VNU 7 Autres 112 Faits marquants Aperçu L environnement de protection

Plus en détail

L ndétectable. Sommaire. Edito Trouver la motivation pour avaler sa pilule. L ndétectable N 3 - septembre 2013 1

L ndétectable. Sommaire. Edito Trouver la motivation pour avaler sa pilule. L ndétectable N 3 - septembre 2013 1 L ndétectable Trimestriel du CHU Saint-Pierre - Pédiatrie Sommaire Edito : Trouver la motivation pour avaler sa pilule 1 À coeur ouvert : Cher Journal 2 Entre nous : Just toooooooooooo late 3 Dossier :

Plus en détail

Macmine et ses bons compagnons. CCéélleessttiinn

Macmine et ses bons compagnons. CCéélleessttiinn Macmine et ses bons compagnons CCéélleessttiinn Il était une fois une petite ambulance très intelligente. Elle vivait dans une petite maison en paille. Elle s amusait drôlement avec les autres voitures,

Plus en détail

Droits de l enfant. Consultation des 6/18 ans MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS LES JOURS MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS

Droits de l enfant. Consultation des 6/18 ans MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS LES JOURS MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS Droits de l enfant LES JOURS MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS ENFANT / JEUNE N d ordre Consultation des 6/18 ans 2014 MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS B onjour, Sais-tu que tu as des

Plus en détail

Les Principes fondamentaux

Les Principes fondamentaux Les Principes fondamentaux DU MOUVEMENT INTERNATIONAL DE LA CROIX-ROUGE ET DU CROISSANT-ROUGE Christoph von Toggenburg/CICR Les Principes fondamentaux du Mouvement international de la Croix-Rouge et du

Plus en détail

Guide à l intention des familles AU COEUR. du trouble de personnalité limite

Guide à l intention des familles AU COEUR. du trouble de personnalité limite Guide à l intention des familles AU COEUR du trouble de personnalité limite À propos du trouble de personnalité limite Ce document a été élaboré en 2001 par madame France Boucher, infirmière bachelière,

Plus en détail

MIEUX COMPRENDRE CE QU EST UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC

MIEUX COMPRENDRE CE QU EST UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC MIEUX COMPRENDRE CE QU EST UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC SOMMAIRE UN QUIZ POUR FAIRE UN POINT SUR MES CONNAISSANCES Un quiz pour faire un point sur mes connaissances 3 Vrai Faux Qu est-ce que l on

Plus en détail

A/ Vie pratique : Logement :

A/ Vie pratique : Logement : A/ Vie pratique : Logement : Au cours de mon année universitaire à Wrexham, j ai logé en résidence universitaire. Wrexham village est l une des deux résidences universitaires situées au sein même du campus

Plus en détail

SUPER GO UN PROGRAMME DE RENFORCEMENT DES JEUNES FILLES

SUPER GO UN PROGRAMME DE RENFORCEMENT DES JEUNES FILLES SUPER GO UN PROGRAMME DE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES JEUNES FILLES CONTEXTE DU PROGRAMME SUPER GO Féminisation du VIH : quelques chiffres clés (EIS-2005) 0,4% des filles de 15 à 19 ans sont infectées

Plus en détail

Invitation d une personne de votre cercle de connaissances à une présentation/soirée VMG

Invitation d une personne de votre cercle de connaissances à une présentation/soirée VMG Invitation d une personne de votre cercle de connaissances à une présentation/soirée VMG Bonjour Ici... Comment vas-tu? J organise chez moi (au club) une présentation/soirée d information Vivre Mieux &

Plus en détail

F a c e à l a p o l i c e

F a c e à l a p o l i c e Face à la police Si tu as besoin d aide. Parfois, les choses ne se passent pas comme nous l expliquons. En général, il y a moyen de réagir. Fais-toi aider. Une des premières personnes qui peut t aider

Plus en détail

5 clés pour plus de confiance en soi

5 clés pour plus de confiance en soi ASSOCIATION JEUNESSE ET ENTREPRISES Club SEINE-ET- MARNE 5 clés pour plus de confiance en soi Extrait du guide : «Vie Explosive, Devenez l acteur de votre vie» de Charles Hutin Contact : Monsieur Jackie

Plus en détail

[RÉSEAU DE PROTECTION DE L ENFANCE EN SYRIE] Présentation du projet «Gardiens» : Les objectifs, axes de travail, besoin financier, partenaires

[RÉSEAU DE PROTECTION DE L ENFANCE EN SYRIE] Présentation du projet «Gardiens» : Les objectifs, axes de travail, besoin financier, partenaires 2013/2014 Mouvement Syrien de Non-violence [RÉSEAU DE PROTECTION DE L ENFANCE EN SYRIE] Présentation du projet «Gardiens» : Les objectifs, axes de travail, besoin financier, partenaires [Tapez ici] RESUME

Plus en détail

Politique Institutionnelle. Politique de protection de l enfance. Direction Générale Fédérale 2007 PI 01

Politique Institutionnelle. Politique de protection de l enfance. Direction Générale Fédérale 2007 PI 01 Politique Institutionnelle Politique de protection de l enfance Direction Générale Fédérale 2007 PI 01 Politique Institutionnelle Politique de protection de l enfance 2 1. PRINCIPES : PRÉVENTION DES ABUS

Plus en détail

ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΕΘΝΙΚΗΣ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ

ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΕΘΝΙΚΗΣ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΕΘΝΙΚΗΣ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΘΡΗΣΚΕΥΜΑΤΩΝ ΚΡΑΤΙΚΟ ΠΙΣΤΟΠΟΙΗΤΙΚΟ ΓΛΩΣΣΟΜΑΘΕΙΑΣ CERTIFICATION EN LANGUE FRANÇAISE NIVEAU B2 ÉPREUVE 3 : compréhension de l'oral NOVEMBRE 2008 Κρατικό Πιστοποιητικό Γλωσσομάθειας

Plus en détail

Directeur Général de l association ALIMA

Directeur Général de l association ALIMA Directeur Général de l association ALIMA L ASSOCIATION ALIMA Lors de la création d ALIMA, en juin 2009, l objectif était de produire des secours médicaux lors de situations d urgences ou de catastrophes

Plus en détail

SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité. Sachez où aller et quoi faire si vous êtes victime de mauvais traitements. Un guide pour les aînés

SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité. Sachez où aller et quoi faire si vous êtes victime de mauvais traitements. Un guide pour les aînés SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité Sachez où aller et quoi faire si vous êtes victime de mauvais traitements Un guide pour les aînés 43 SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité Les violences

Plus en détail

MALNUTRITION DES ENFANTS AU SAHEL (AFRIQUE) APRIL 2010

MALNUTRITION DES ENFANTS AU SAHEL (AFRIQUE) APRIL 2010 MALNUTRITION DES ENFANTS AU SAHEL (AFRIQUE) APRIL 2010 On sait avec certitude que des dizaines de milliers de familles vivant dans la partie ouest du Sahel sont en situation d extrême détresse à cause

Plus en détail

Newsletter n 6 : Pour Noël, participez à l accueil d un petit enfant! Chers amis,

Newsletter n 6 : Pour Noël, participez à l accueil d un petit enfant! Chers amis, Novembre 2014 Newsletter n 6 : Pour Noël, participez à l accueil d un petit enfant! Chers amis, Le 28 avril 2014 En cette veille de Noël, plus que jamais nous avons besoin de votre soutien pour accompagner

Plus en détail

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand LBE Ordinateurs et Internet Programme 8 Auteur: Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand Personnages: Beatrice (fille adolescente), John (garçon adolescent), Ordinateur (voix électronique off) Clips

Plus en détail

Programme d entraide à l allaitement maternel : une stratégie efficace pour rejoindre et soutenir les populations ayant de faibles taux d allaitement

Programme d entraide à l allaitement maternel : une stratégie efficace pour rejoindre et soutenir les populations ayant de faibles taux d allaitement Allaitement maternel en Ontario Programme d entraide à l allaitement maternel : une stratégie efficace pour rejoindre et soutenir les populations ayant de faibles taux d allaitement Par le passé, les femmes

Plus en détail

Alex Beaupain. Chanson. Plus de peur que de mal

Alex Beaupain. Chanson. Plus de peur que de mal Chanson Alex Beaupain Plus de peur que de mal Au premier toboggan 1 Déjà tu savais bien Les risques que l on prend Les paris 2 que l on tient Voler chez le marchand À vélo sans les mains Tirer 3 sur cette

Plus en détail

Un atelier philo pour se reconnaitre hommes et femmes

Un atelier philo pour se reconnaitre hommes et femmes Débat et argumentation Un atelier philo pour se reconnaitre hommes et femmes à travers le partage d expériences «La question se pose de savoir si le lien social ne se constitue que dans la lutte pour la

Plus en détail

Naître à l hôpital Daler

Naître à l hôpital Daler Naître à l hôpital Daler Sommaire Se préparer à la naissance 5 Quand se rendre à la maternité 6 Il faut prendre avec vous 8 L heure est arrivée, la naissance 10 Votre séjour en maternité 15 Votre retour

Plus en détail

Newsletter FH-DCE 2006-02-02 http://www.fhdce.com. Federation Harley-Davidson Clubs Europe

Newsletter FH-DCE 2006-02-02 http://www.fhdce.com. Federation Harley-Davidson Clubs Europe Federation Harley-Davidson Clubs Europe Newsletter FH-DCE 2006-02-02 http://www.fhdce.com Le bulletin sortira une fois par mois et vous donnera autant de nouvelles et d informations que possible de la

Plus en détail

Direction générale Personnes handicapées Au service du citoyen! Carte de stationnement pour personnes handicapées

Direction générale Personnes handicapées Au service du citoyen! Carte de stationnement pour personnes handicapées Direction générale Personnes handicapées Au service du citoyen! Carte de stationnement pour personnes handicapées Table des matières CARTE DE STATIONNEMENT POUR PERSONNES HANDICAPÉES 1. Qu est-ce que c

Plus en détail

Définition. Recherche sur Internet. Quelques chiffres. Stress et enseignement. Symptômes 3 catégories de causes Le burn out Gestion du stress

Définition. Recherche sur Internet. Quelques chiffres. Stress et enseignement. Symptômes 3 catégories de causes Le burn out Gestion du stress Stress et enseignement Symptômes 3 catégories de causes Le burn out Gestion du stress Recherche sur Internet Moteur de recherche: GOOGLE Mots-clés: + stress + enseignement Nombre de pages francophones

Plus en détail

LE CONSEIL NATIONAL DE L ORDRE DES PHARMACIENS

LE CONSEIL NATIONAL DE L ORDRE DES PHARMACIENS LE CONSEIL NATIONAL DE L ORDRE DES PHARMACIENS & MEDICAMENTS DE LA RUE AGIR MAINTENANT AGIR ENSEMBLE Le Phénomène des médicaments de la rue constitue aujourd hui un véritable problème de santé publique.

Plus en détail