THÈSE. Présentée à. L Université Paris VIII. Pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITE DE PARIS VIII. Spécialité INFORMATIQUE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "THÈSE. Présentée à. L Université Paris VIII. Pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITE DE PARIS VIII. Spécialité INFORMATIQUE"

Transcription

1 THÈSE Présentée à L Université Paris VIII Pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITE DE PARIS VIII Spécialité INFORMATIQUE Préparée au Laboratoire d Informatique Avancée de Saint-Denis (LIASD) Dans le cadre de l École Doctorale Cognition Langage Interaction (CLI) Présentée et soutenue publiquement Par Ludovic MENET Le 24 juin 2010 Sur le sujet Formalisation d une approche d Ingénierie Dirigée par les Modèles appliquée au domaine de la Gestion des Données de Référence. Devant le jury composé de Mme Gabriella SALZANO Rapporteur M. Christian PERCEBOIS Rapporteur Mme Catherine PELACHAUD Directrice de thèse M. Olivier CURÉ Examinateur Mme Myriam LAMOLLE M. Abderahman EL MAHMEDI

2

3 À la mémoire de ma marraine Denise.

4 Résumé Notre travail de recherche s'inscrit dans la problématique de la définition de modèles de données dans le cadre de la Gestion des Données de Référence ou Master Data Management. En effet, l Ingénierie Dirigée par les Modèles (IDM) est un thème en pleine expansion aussi bien dans le monde académique que dans le monde industriel. Elle apporte un changement important dans la conception des applications en prenant en compte la pérennité des savoirfaire, des gains de productivité et en tirant profit des avantages des plateformes sans souffrir d effets secondaires. L architecture IDM se base sur la transformation de modèle pour aboutir à une solution technique sur une plateforme de notre choix a partir de modèles métier indépendants de toute plateforme. Dans cette thèse une démarche conceptuelle et expérimentale de l approche IDM est appliquée à la définition de modèles de données pivot qui sont la base de la Gestion des Données de Référence ou Master Data Management (MDM). Ainsi utilisons nous UML (Unified Modeling Language), comme formalisme pour décrire les aspects indépendants de la plateforme (modèle métier), et nous proposons un métamodèle, sous la forme d un profil UML, pour décrire les aspects dépendants de la plateforme MDM. Ensuite, nous présentons notre démarche pour passer d un modèle métier vers un modèle de plateforme pour pouvoir générer le modèle pivot physique. Les apports de cette thèse sont : l étude d une approche IDM dans le contexte du MDM, la définition de transformations d UML vers un modèle MDM (basé sur une structure XML Schema), d autre part nous apportons un aspect inédit à l IDM appliquée au MDM à savoir la définition d une méthode de validation incrémentale de modèles permettant d optimiser les phases de validation lors de la conception de modèles. MOTS-CLÉS : IDM, Intégration de données, MDM, UML, Profil UML, XML, XML Schema, Méta-modèle, Validation.

5 Abstract Our research work is in line with the problematic of data models definition in the framework of Master Data Management. Indeed, Model Driven Engineering (MDE) is a theme in great expansion in the academic world as well as in the industrial world. It brings an important change in the conception of applications taking in account the durability of savoirfaire and of gains of productivity, and taking profits of platforms advantages without suffering of secondary effects. The MDE architecture is based on the transformation of models to come to a technical solution on a chosen platform from independent business models of any platform. In this thesis, a conceptual and technical thought process of the MDE approach is applied to the definition of pivot data models, which are the base of Master Data Management (MDM). Thus, we use Unified Modeling Language (UML) as formalism to describe the independent aspects of the platform (business model), and we propose a metamodel, in the form of an UML profile, to describe the dependent aspects of the MDM platform. Then, we present our approach to move from a business model to a platform model to be able to generate the physical pivot model. The inputs of the thesis are: the study of a MDE approach in the MDM context, the definition of UML transformations towards a MDM model (based on a XML Schema structure), besides we bring a new aspect to MDE applied to MDM, that is to say the definition of a method for incremental model validation allowing the optimization of validation stages during model conception. KEYWORDS: MDE, MDM, UML, UML Profile, XML, XML Schema, Meta-model, Validation.

6

7 Avant propos Trois ans, déjà! C est une période qui peut paraître longue mais lorsque l on se laisse prendre par cette belle aventure qu est la thèse on se rend compte que ces trois années sont déjà finies, qu il faut mettre un point final à celle-ci. La nostalgie de ces heures passées à étudier des travaux oh combien passionnants, à tenter d apporter de nouvelles idées, à en échanger, et à publier des articles, se fait déjà ressentir en abordant ce mémoire. Ce mémoire est le résultat de trois années et demie de travail qui m ont permis d explorer le monde de la recherche. Ce travail a été le fruit d une collaboration, par l intermédiaire d une bourse CIFRE, entre le Laboratoire d Informatique Avancée de Saint- Denis (LIASD) et l éditeur logiciel Orchestra Networks. Bien que ma thèse se soit déroulée dans le contexte d'une bourse CIFRE je tiens à préciser qu elle a été le fruit d'un travail personnel. Je tiens de même à indiquer au lecteur que j utiliserai tout au long de ce mémoire le sujet nous et de l'adjectif associé pour mentionner les actions que j ai réalisées. Ce choix relève d'une habitude rédactionnelle que j'ai conservée tout au long de ma scolarité, de ma thèse et lors de la publication d'articles. Je remercie l ensemble des membres du jury, S il ne devrait y avoir que deux personnes à remercier, la première doit être ma codirectrice de thèse M me Myriam Lamolle. Je ne la remercierai jamais assez pour son aide précieuse et sa patience qui m ont permis de mener à bien ma thèse. Martial Doré, à la tête de la R&D de Orchestra Networks, est la seconde personne que je tiens particulièrement à remercier. J ai énormément appris en travaillant dans son équipe. Un grand merci à ces deux personnes sans qui je n aurai pu réaliser cette thèse. J exprime mes sincères remerciements à M. Abderrahman El Mahmedi, qui a accepté de participer au jury.

8 Je n oublierai pas M me Catherine Pelachaud qui a assumé le rôle de directrice de thèse en m accueillant au sein de l équipe LINC (Laboratoire d INformatique et de Communication) qu elle dirige. Je suis extrêmement reconnaissant envers M me Gabriella Salzano, pour avoir accepté d être rapporteur de mon mémoire, ainsi que pour son regard critique concernant mes travaux. Je remercie M. Christian Percebois, pour avoir accepté d être rapporteur de ma thèse. Ses remarques pertinentes et constructives sur mon travail m ont aidé à en améliorer la qualité. J ai recueilli ses remarques et ses critiques avec intérêt. Je remercie également M. Olivier CURÉ, pour avoir accepté d examiner mon travail et de participer au jury de cette thèse. Je tiens également à remercier, Amar, ancien doctorant à l IUT de Montreuil, qui m a soutenu pendant toute la durée de mon stage de DEA et ma thèse; et sans oublier toutes les personnes de l IUT de Montreuil qui m ont accueillis, je m excuse de ne pouvoir tous les mentionner. Je mentionnerai toutefois Fred, Madou, Philippe, Nicolas, Christophe, Sid, Max, Mamadou, Régis, Jean-Hugues, Anne, Alice. Vincent, Eric, Christophe, Pierre, Yves, David, Jean-Baptiste, Manuel, Laure, Ghassen, Camille, André au sein d Orchestra Networks pour leur soutient et ses discussions animées que nous avons eu et que nous continuerons d avoir. Et enfin je remercie du fond du cœur ma famille, mes amis et toutes les personnes que j ai pu rencontrer durant ces trois années, qu ils soient chaleureusement remerciés de m avoir soutenu pour mener à bien cette thèse.

9

10 Table des matières Résumé...4 Abstract...5 Avant propos...7 Chapitre 1. Introduction Contexte et problématique Principes et objectifs du MDM Chapitre 2. Approches et systèmes d'intégration de données Introduction Les systèmes d'intégration existants Fédération de schémas Intégration par les vues Modèles communs d intégration de données Traitement de requêtes Architecture des systèmes existants Architectures de médiations TSIMMIS MIX DISCO YAT Systèmes d intégration industriels e-xmlmedia XPERANTO XML et les systèmes d intégration de données Apport d un modèle unifié Données semi-structurées et XML... 54

11 2.7 Conclusion Chapitre 3. La gestion des données de référence ou Master Data Management Introduction Définition de la donnée de référence Donnée dupliquée au sein de plusieurs systèmes Valorisation des données Corollaire sur l architecture MDM Principes du MDM Centralisation des données et la synchronisation des données Confidentialité des données Simplification de l information Qualité du contenu Accessibilité Flexibilité Sécurité Workflow intégré Mise en place d une architecture de type MDM Solution MDM EBX.Platform Architecture Concepts Héritage des données Cycles de vie et versions des données Propriétés d un modèle d adaptation Les types de nœuds Nœuds simples Les nœuds simples multi-occurrencés Les nœuds complexes Les nœuds complexes multi-occurrencés Les nœuds tables Contraintes étendues Facettes dynamiques... 81

12 Contrainte d intégrité sur les tables (clés étrangères) Exemple de définition d un modèle d adaptation Conclusion Chapitre 4. L Ingénierie Dirigée par les Modèles Introduction Architecture IDM Concepts de base Modèles Modèle CIM Modèle PIM Modèle PSM Métamodèles Meta Object Facility Eclipse Modeling Framework Le rôle d UML dans l IDM Transformation de modèles Principes de la transformation de modèles Définition des règles de transformation : Expression des règles de transformation : Exécution des règles de transformation Les langages de transformation MOF Query/View/Transformation ATLAS Transformation Language (ATL) MOFScript Conclusion Chapitre 5. Vers une représentation abstraite de modèles de données Introduction Intégration de métadonnées objet dans le modèle XML Schema Profil UML associé à la sémantique de XML Schema Propriétés d un modèle XML Schema

13 Elément de déclaration d un schéma Stéréotype «Schema» Eléments d importation de schémas Stéréotype «XSImport» Stéréotype «Import» Stéréotype «Redefine» Stéréotype «Include» Structure d un modèle XML Schema Types de données XML Schema Eléments de déclaration d éléments complexes Stéréotype «ComplexType» Stéréotype «Sequence» Stéréotype «Choice» Stéréotype «all» Eléments de déclaration d éléments simples Stéréotype «XsElement» Stéréotype «GlobalElement» Stéréotype «SimpleType» Stéréotype «List» Stéréotype «Union» Eléments de déclaration d attributs Stéréotype «Attribute» Stéréotype «GlobalAttribute» Stéréotype «AttributeGroup» Eléments de déclaration de documentation Stéréotype «XSDocumentation» Stéréotype «Documentation» Stéréotype «AppInfo» Définition de contraintes XML Schema Eléments de déclaration de contrainte d unicité et de référence Stéréotype «Ref» Stéréotype «Key» Stéréotype «Unique» Stéréotype «KeyRef»

14 Eléments de déclaration de contraintes sur valeurs Stéréotype «Facet» Stéréotype «FacetEnumeration» Stéréotype «FacetLength» Stéréotype «FacetMinLength» Stéréotype «FacetMaxLength» Stéréotype «FacetPattern» Stéréotype «FacetTotalDigits» Stéréotype «FacetBoundary» Stéréotypes «Facet{Min/Max}Boundary» Profil Master Data Management Définition d un modèle d adaptation Stéréotype «AdaptationModel» Stéréotype «Root» Propriétés et structures avancées Types de données étendus Définition de services Stéréotype << Service >> Structures avancées d un modèle d adaptation Stéréotype «MDMEntity» Stéréotype «Domain» Stéréotype «MDMSimpleElement» Stéréotype «Table» Stéréotype «PrimaryKey» Stéréotype «Function» Stéréotype «AutoIncrement» Contraintes avancées Stéréotype «DynamicFacet» Stéréotype «DynamicEnumeration» Stéréotype «DynamicLength» Stéréotype «DynamicMinLength» Stéréotype «DynamicMaxLength» Stéréotype «DynamicBoundary» Stéréotypes «Dynamic{Min/Max}Boundary»

15 Stéréotypes «Constraint» Stéréotypes «ConstraintEnumeration» Documentation avancée Stéréotypes «Label» Stéréotypes «Description» Stéréotypes «DefaultErrorMessage» Stéréotypes «MandatoryErrorMessage» Conclusion Chapitre 6. D un modèle contemplatif à un modèle productif Introduction Spécification des mappings UML / XML Schema Paquetages UML Classes UML Attributs Cardinalités Types de données natifs Types dérivés Généralisation / Spécialisation Agrégation et composition Notes et documentation Implémentation des mappings Transformation d un modèle UML vers un modèle XML Schema Association d un métamodèle source Importation de règles de transformation Point d entrée des règles de transformation Règles de transformation Propriétés et variables Types de données natifs Ecriture dans un fichier Itérateurs Instructions conditionnelles Instruction de boucle conditionnelle

16 Opérations sur les modèles Opérations sur les modèles UML Transformation d un modèle XML Schema vers un modèle UML XML Metadata Interchange Format (XMI) XSL Transformation (XSLT) Déclaration d une règle de construction Application d une règle de construction Autres notions Expérimentation des transformations Définition d un modèle XML Schema générique Définition d un modèle d adaptation Conclusion Chapitre 7. Validation incrémentale de modèles Introduction Différentes approches de validation de modèles Approches fondées sur OCL Approches fondées sur les logiques de description Approches fondées sur les graphes Formalisation de la notion de métamodèle Définitions Formalisation de la notion de diagramme de classes Définition des règles de validation par la logique du premier ordre Validation incrémentale de modèles fondée sur des graphes Représentation de modèles par graphes Typologie d actions et de règles de validation Contextes de validation Algorithme de validation incrémentale Implémentation d une méthode de validation incrémentale Les logiques de description La logique minimale AL Les constructeurs de AL

17 La sémantique formelle de AL Les extensions de AL La logique de description SHIQ Les niveaux de la logique de description Le niveau terminologique (TBox) Les entités atomiques Les concepts et rôles atomiques prédéfinis Les entités composées Le niveau factuel (ABox) Raisonnement par inférence L'inférence au niveau terminologique L'inférence au niveau factuel Les moteurs d'inférences Intégration à ArgoUML Résultats expérimentaux Conclusion Chapitre 8. Conclusions et perspectives Contributions Etude des approches d intégration de données Présentation d une nouvelle approche d intégration de données Introduction d une méthode d Ingénierie Dirigée par les Modèles et premier profil UML dédié au MDM Méthode de validation incrémentale dans le domaine de l IDM Perspectives Normalisation du profil UML appliqué au MDM Introduction d une approche ontologique Définition d une approche de résolution d erreurs de validation et expérimentation à grande échelle Bibliographie...262

18 Table des figures Figure 2.1. Système d'intégration de données Figure 2.2. Les niveaux de schémas dans les systèmes d intégration Figure 2.3. Architecture de médiation...38 Figure 2.4. Approche GAV vs LAV Figure 2.5. Traitement de requêtes dans les systèmes d intégration Figure 2.6. Architecture du système TSIMMIS Figure 2.7. Architecture du système MIX...47 Figure 2.8. Architecture du système DISCO...48 Figure 2.9. Architecture du système YAT...50 Figure Architecture du système e-xmlmedia...52 Figure Architecture du système XPERANTO Figure Approche virtuelle...57 Figure Approche matérialisée...58 Figure 3.1. La propagation de données en mode point à point...64 Figure 3.2. La propagation de données via le Master Data Management Figure 3.3. Valorisation des données dans une structure organisationnelle...66 Figure 3.4. Architecture EBX.Platform...72 Figure 3.5. Arbre d adaptation Figure Cycle de vie et traçabilité des données Figure 3.7. Exemple de déclaration d un modèle d adaptation contenant une seule racine Figure 3.8. Exemple de déclaration d un nœud simple...77 Figure 3.9. Exemple de déclaration d un nœud simple multi-occurrencé...78 Figure Exemple de déclaration d un nœud complexe Figure Exemple de déclaration d un complexe multi-occurrencé...79 Figure Exemple de déclaration d une table contenant 5 champs....80

19 Figure Exemple d utilisation d une contrainte dynamique Figure Exemple de définition d une contrainte de clé étrangère...82 Figure Modèle relationnel d une base de données de publication d ouvrages...83 Figure Extrait d un modèle d adaptation...85 Figure Visualisation d une table dans EBX.Manager Figure Visualisation d un enregistrement Figure 4.1. L impact de l IDM dans le processus de développement logiciel Figure 4.2. Architecture IDM...92 Figure 4.3. Architecture à 4 couches de métamodélisation...96 Figure 4.4. Métamodèle EMOF...98 Figure 4.5. Diagramme du package principal UML...99 Figure 4.6 Extrait du métamodèle ECore Figure 4.8. Exemple de contrainte OCL Figure 4.9. Exécution des règles de transformation Figure Architecture QVT des langages de spécification de modèles Figure Extrait du métamodèle des règles ATL Figure Patrons d éléments (syntaxe abstraite) Figure Transformation de modèle avec MOFScript Figure MOFScript et l architecture quatre couches du MOF Figure MOFScript et QVT Figure Spécialisation de QVT par MOFScript Figure Exemple de transformation MOFScript Figure 5.1. Architecture 4 couches du MOF Figure 5.2. Spécificités objet d un diagramme de classes UML Figure 5.3. Extension XML Schema représentant une métaconnaissance «objet» Figure 5.4. Relation de composition UML introduite dans XML Schema

20 Figure 5.5. Extrait du profil XML Schema Figure 5.6. Extrait du profil XML : déclaration d un schéma Figure 5.7. Définition d un identifiant XML Schema Figure 5.8. Définition des propriétés d un schéma XML Figure 5.9. Extrait du profil XML : import de schémas Figure Import d un schéma XML Figure Redéfinition d un schéma XML Figure Inclusion d un schéma XML Figure Types de données XML Schema Figure Extrait du profil XML : déclaration d éléments complexes Figure Élément complexe XML Schema Figure Élément complexe définissant une suite ordonnée d éléments Figure Élément complexe définissant un choix d éléments Figure Élément complexe définissant un ensemble d éléments non ordonnés Figure Extrait du profil XML : déclaration d éléments simples Figure Élément simple XML Schema Figure Type simple nommé XML Schema Figure Liste XML Schema Figure Union de types XML Schema Figure Extrait du profil XML : déclaration d éléments simples Figure Attribut XML Schema Figure Attribut global à un schéma XML Figure Groupe d attributs XML Schema Figure Extrait du profil XML : éléments de documentation XML Schema Figure Documentation XML Schema Figure Élément de documentation additionnelle Figure Extrait du profil XML : éléments de définition de contrainte d unicité et de référence Figure Référence vers un élément XML Schema...148

21 Figure Définition d une clé XML Schema Figure Définition d une contrainte d unicité XML Schema Figure Définition d une référence vers une contrainte d unicité XML Schema Figure Extrait du profil XML : éléments de contrainte d unicité et de référence Figure Enumération XML Schema Figure Contrainte sur la longueur d une valeur Figure Contrainte sur la longueur minimale d une valeur Figure Contrainte sur la longueur maximale d une valeur Figure Contrainte sur la «forme» d une valeur Figure Contrainte sur le nombre de chiffres d un élément Figure Contraintes permettant de borner la valeur d un élément Figure Extrait du profil MDM : propriétés d un modèle d adaptation Figure Définition d un modèle d adaptation et de bindings Figure Racine d un modèle d adaptation et définition d un trigger Figure Extrait du profil MDM : types de données étendus Figure Extrait du profil MDM : définition de services Figure Définition d un service Figure Extrait du profil MDM : éléments avancés d un modèle d adaptation Figure Définition d un domaine Figure Définition d un élément simple avancé Figure Définition d une table Figure Définition d un élément dont la valeur est calculée Figure Définition d un élément auto-incrémenté Figure Extrait du profil MDM : contraintes avancées Figure Enumération dynamique Figure Contrainte dynamique sur la longueur d une valeur Figure Contrainte dynamique sur la longueur minimale d une valeur Figure Contrainte dynamique sur la longueur maximale d une valeur Figure Contraintes dynamiques permettant de borner la valeur d un élément...174

22 Figure Définition d une contrainte définie programmatiquement Figure Définition d une énumération définie programmatiquement Figure Extrait du profil MDM : documentation avancée Figure Libellé localisé d un nœud dans un modèle d adaptation Figure Description localisée d un nœud dans un modèle d adaptation Figure Message d erreur portant sur des contraintes Figure Message d erreur sur une saisie obligatoire Figure 6.1. Mapping de niveau 1 entre UML et XML Schema Figure 6.2. Transformation d un paquetage UML Figure 6.3. Transformation d une classe UML Figure 6.4. Transformation d une classe UML en un élément complexe global XML Schema Figure 6.5. Structure d un élément complexe XML Schema Figure 6.6. Transformation d une classe abstraite UML Figure 6.7. Transformation d attributs UML vers des éléments simples XML Schema Figure 6.8. Transformation d attributs UML en des éléments attributs XML Schema Figure 6.9. Transformation de cardinalités UML en cardinalités XML Schema Figure Transformation de types de données natifs UML Figure Transformation d un type de données dérivé UML Figure Transformation des propriétés de généralisation UML Figure Transformation de relations de dépendance UML Figure Transformation d éléments de documentation UML Figure Instruction MOFScript d association d un métamodèle source Figure Instruction MOFScript d importation de règles Figure Point d entrée d un script de transformation MOFScript Figure Point d entrée MOFScript appliqué aux classes d un modèle UML Figure Point d entrée MOFScript sans contexte

23 Figure Règles de transformation MOFScript Figure Règles de transformation MOFScript avec valeur de retour Figure Règles de transformation MOFScript avec paramètres Figure Propriétés et variables MOFScript Figure Ecriture dans un fichier à partir d une règle MOFScript Figure Itérateur MOFScript Figure Instructions conditionnelle MOFScript Figure Boucle conditionnelles MOFScript Figure Collection d objets MOFScript d un type donné Figure Représentation XMI d une classe UML Figure Processus de transformation XSLT Figure Déclaration d un template XSLT Figure Instruction d écriture XSLT Figure Instruction de copie XSLT Figure Instruction d exécution d une règle XSLT Figure Exemple d application d une règle XSLT Figure Instruction conditionnelle XSLT Figure Instruction de branchement conditionnel XSLT Figure Attributs XSLT Figure Instruction de copie ciblée XSLT Figure Extrait d un script de transformation d un modèle XML Schema vers un modèle XMI Figure Import / Export de modèles XML Schema dans ArgoUML Figure Visualisation d un modèle XML Schema dans ArgoUML Figure Schéma XML de modélisation d un bon de commande Figure Modélisation UML d un bon de commande défini avec XML Schema Figure Modèle relationnel d une base de données de publication d ouvrages Figure Exemple de modèle d adaptation défini à l aide du profil UML MDM...215

24 Figure Structure XML Schema d un modèle d adaptation de gestion de publications d ouvrages Figure 7.1. Métamodèle des diagrammes de classes UML Figure 7.2. Formalisation du métamodèle des diagrammes de classes UML Figure 7.3. Exemple de formule de la logique du premier ordre Figure 7.4. Quantificateurs de la logique du premier ordre Figure 7.5. Règle de validation fondée sur la logique du premier ordre Figure 7.6. Métamodèle de la structure de graphe Figure 7.7. Mappings entre un diagramme de classes UML et un graphe Figure 7.8. Exemple de graphe Figure 7.9. Contexte de classe de validation Figure Contexte de propriété de validation Figure Contexte de référence de validation Figure Algorithme de validation incrémentale Figure Constructeurs AL Figure Sémantique formelle de AL Figure Exemple d extension de AL [Baader et al., 2003] Figure Syntaxe ALCQHIR Figure Exemple d une base de connaissances Figure Comparatif portant sur des moteurs d inférence Figure Processus de validation incrémentale introduit dans ArgoUML Figure Rapport de validation ArgoUML Figure Graphe d un modèle de publication d ouvrages Figure Résultats sur un modèle de petite taille Figure Résultats sur un modèle de grande taille...253

25

26 26 Chapitre 1. Chapitre 1 Chapitre 1 Introduction 1.1 Contexte et problématique Les avancées considérables en matière de réseaux et de bases de données ont conduit à la multiplicité et à l expansion des systèmes d information à grande échelle. Dans ces systèmes cohabitent des données et des services les manipulant. Ces derniers gèrent souvent des sources de données hétérogènes et réparties. Le rôle des systèmes d intégration de données est donc de répondre aux besoins des utilisateurs au travers d'interfaces d accès uniformes à ces sources. Cependant, la prise en compte de ces besoins amène une plus grande complexité des systèmes d intégration. L hétérogénéité des sources de données rend les processus d intégration complexes et coûteux. Le défi de l intégration de sources de données est de faire cohabiter ces sources hétérogènes, de plus en plus nombreuses, souvent réparties et indépendantes, dans un seul système uniforme, appelé système d intégration, sans contraindre le comportement ni l autonomie de chacune d elles. Dans les premières solutions proposées, deux approches sont clairement identifiées et mises en avant. L approche virtuelle [Garcia-Molina et al., 1997], ou par médiateur désigne une vision globale par l intermédiaire d un unique schéma de représentation d un ensemble de sources de données hétérogènes. Ce schéma global peut être défini automatiquement à l aide d outils d'extraction de schémas. Dans ce contexte, les données sont stockées uniquement au niveau des sources. Les traitements sont donc synchronisés sur ces sources de données. Un médiateur connaît le schéma global et possède des vues abstraites sur les sources qui lui permettront lors d'interrogation par un utilisateur final de décomposer la requête initiale en sous-requêtes. Le médiateur soumet ces sous-requêtes à des adaptateurs qui ont pour fonction de traduire ces dernières dans des langages compréhensibles par les différentes sources de données. Une fois le traitement de ces requêtes réalisé par ces sources, les réponses suivent le cheminement inverse jusqu à l utilisateur. Dans la seconde approche, dite d intégration matérialisée [Abiteboul et al., 2002], les données issues de sources hétérogènes sont copiées dans un entrepôt de données (ou référentiel). Les actions sur le référentiel sont asynchrones par rapport aux sources. La propagation des modifications apportées au référentiel vers les différentes sources de données doit passer par des procédures de mises à jour. Contrairement à l approche virtuelle, les requêtes utilisateurs sont directement exécutées dans le référentiel, sans avoir à accéder

Cours de Génie Logiciel

Cours de Génie Logiciel Cours de Génie Logiciel Sciences-U Lyon MDE Model Driven Engineering http://www.rzo.free.fr Pierre PARREND 1 Mai 2005 Sommaire MDE : principe MDE et le génie logiciel MDE et UML MDE et les Design Patterns

Plus en détail

Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises

Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises Jihed Touzi, Frédérick Bénaben, Hervé Pingaud Thèse soutenue au Centre de Génie Industriel - 9

Plus en détail

En 2000 l OMG propose une approche nommée MDA Model Driven Architecture, S appuyant sur le standard UML pour

En 2000 l OMG propose une approche nommée MDA Model Driven Architecture, S appuyant sur le standard UML pour MDA (Model Driven Architecture) Ingénierie logicielle guidée par les modèles S.N Historique: En 2000 l OMG propose une approche nommée MDA Model Driven Architecture, S appuyant sur le standard UML pour

Plus en détail

Introduction pratique au Développement orienté Modèle Pierre Parrend, Mars 2005

Introduction pratique au Développement orienté Modèle Pierre Parrend, Mars 2005 MDA : Un Tutoriel Introduction pratique au Développement orienté Modèle Pierre Parrend, Mars 2005 1 Sommaire Table des matières 1 Sommaire 1 2 Introduction 2 2.1 A qui s adresse ce tutoriel......................

Plus en détail

Talend Technical Note

Talend Technical Note Mars 2011 Page 1 sur 5 Le MDM offre un hub central de contrôle et une vision unique des données maître de l'entreprise, quelles que soient les disparités entre les systèmes source. Il assure que les données

Plus en détail

SDL: 20 ans de programmation basée modèle

SDL: 20 ans de programmation basée modèle SDL: 20 ans de programmation basée modèle Emmanuel Gaudin emmanuel.gaudin @ pragmadev.com Principes MDE, MDA et MDD: Approche orienté modèle PIM: Platform Independant Model PDM: Platform Definition Model

Plus en détail

Conventions communes aux profils UML

Conventions communes aux profils UML Conventions communes aux profils UML Auteur : Projet ACCORD (Assemblage de composants par contrats en environnement ouvert et réparti)* Référence : Livrable 2.1 Date : Juin 2002 * : Les partenaires du

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 SOA: Concepts de base 2 Du client serveur à la SOA N est Nest pas une démarche entièrement nouvelle: années 1990 avec les solutions C/S Besoins d ouverture et d interopérabilité

Plus en détail

Projet : Plan Assurance Qualité

Projet : Plan Assurance Qualité Projet : Document : Plan Assurance Qualité 2UP_SPEC_DEV1 VERSION 1.00 Objet Ce document a pour objectif de définir la démarche d analyse et de conception objet ainsi les activités liées. Auteur Eric PAPET

Plus en détail

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Ecole des Mines d Alès Laboratoire de Génie Informatique et d Ingénierie de Production LGI2P Nîmes Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Titre Domaine De l ingénierie des besoins à l ingénierie des exigences

Plus en détail

Description et illustration du processus unifié

Description et illustration du processus unifié USDP Description et illustration du processus unifié Définit un enchaînement d activités Est réalisé par un ensemble de travailleurs Avec des rôles, des métiers Avec pour objectifs de passer des besoins

Plus en détail

DOSSIER SOLUTION CA ERwin Modeling. Comment gérer la complexité des données et améliorer l agilité métier?

DOSSIER SOLUTION CA ERwin Modeling. Comment gérer la complexité des données et améliorer l agilité métier? DOSSIER SOLUTION CA ERwin Modeling Comment gérer la complexité des données et améliorer l agilité métier? CA ERwin Modeling fournit une vue centralisée des définitions de données clés afin de mieux comprendre

Plus en détail

La gestion des flux d information : EDI

La gestion des flux d information : EDI La gestion des flux d information : EDI Introduction EDI (définition, composants, types et domaines d application) Les enjeux de l EDI La mise en œuvre de l EDI Conclusion Introduction Tâches Création

Plus en détail

Modélisation Principe Autre principe

Modélisation Principe Autre principe Modélisation Principe : un modèle est une abstraction permettant de mieux comprendre un objet complexe (bâtiment, économie, atmosphère, cellule, logiciel, ). Autre principe : un petit dessin vaut mieux

Plus en détail

IFT2255 : Génie logiciel

IFT2255 : Génie logiciel IFT2255 : Génie logiciel Chapitre 6 - Analyse orientée objets Section 1. Introduction à UML Julie Vachon et Houari Sahraoui 6.1. Introduction à UML 1. Vers une approche orientée objet 2. Introduction ti

Plus en détail

Université de Bangui. Modélisons en UML

Université de Bangui. Modélisons en UML Université de Bangui CRM Modélisons en UML Ce cours a été possible grâce à l initiative d Apollinaire MOLAYE qui m a contacté pour vous faire bénéficier de mes connaissances en nouvelles technologies et

Plus en détail

10 Intégration de données sur le web

10 Intégration de données sur le web 10 Intégration de données sur le web 240 Requête utilisateur : Où est-ce que je peux voir les films qui ont participé au dernier Festival de Cannes? Je voudrais les résumés et critiques des films de Pedro

Plus en détail

Customisation Rhapsody et Henri BOULOUET DITV/AEEV/EECH. approche méthodologique

Customisation Rhapsody et Henri BOULOUET DITV/AEEV/EECH. approche méthodologique Customisation Rhapsody et approche méthodologique Retour d expérience sur l implémentation d un langage et profil UML associé 1 Sommaire Principe d un développement méthodologique Evocation d ISR (Ingénierie

Plus en détail

Examen CAR 2 Heures Tout documents autorisés le 17 Novembre 2005

Examen CAR 2 Heures Tout documents autorisés le 17 Novembre 2005 Examen CAR 2 Heures Tout documents autorisés le 17 Novembre 2005 Rappel : Tout méta-modèle ou profil doit être commenté! 1 Question de compréhension du cours barème indicatif : 5 points Q : Lorsque l on

Plus en détail

Use Cases. Introduction

Use Cases. Introduction Use Cases Introduction Avant d aborder la définition et la conception des UC il est bon de positionner le concept du UC au sein du processus de développement. Le Processus de développement utilisé ici

Plus en détail

Architectures web pour la gestion de données

Architectures web pour la gestion de données Architectures web pour la gestion de données Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Plan Le Web Intégration de données Architectures distribuées Page 2 Le Web Internet = réseau physique d'ordinateurs

Plus en détail

Ingénierie des modèles

Ingénierie des modèles 14 Janvier 2008 Ecole Centrale Plan Mise en bouche... Un modèle? 1 Mise en bouche... Un modèle? 2 MDA? 3 UML Eclipse 4 Plan Mise en bouche... Un modèle? 1 Mise en bouche... Un modèle? 2 MDA? 3 UML Eclipse

Plus en détail

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P

Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Ecole des Mines d Alès Laboratoire de Génie Informatique et d Ingénierie de Production LGI2P Nîmes Sujet de thèse CIFRE RESULIS / LGI2P Titre Domaine De l ingénierie des besoins à l ingénierie des exigences

Plus en détail

L approche Bases de données

L approche Bases de données L approche Bases de données Cours: BD. Avancées Année: 2005/2006 Par: Dr B. Belattar (Univ. Batna Algérie) I- : Mise à niveau 1 Cours: BDD. Année: 2013/2014 Ens. S. MEDILEH (Univ. El-Oued) L approche Base

Plus en détail

Semarchy Convergence for Data Integration La Plate-Forme d Intégration pour le MDM Évolutionnaire

Semarchy Convergence for Data Integration La Plate-Forme d Intégration pour le MDM Évolutionnaire FICHE PRODUIT Semarchy Convergence for Data Integration La Plate-Forme d Intégration pour le MDM Évolutionnaire BENEFICES Des projets réussis dans les délais et les budgets La bonne donnée disponible au

Plus en détail

Management des processus opérationnels

Management des processus opérationnels Ecole Nationale Supérieure de Management Master Management des organisations Management des processus opérationnels Dr TOUMI Djamila Cours n 4: l approche processus et le management du système d informations

Plus en détail

Guillaume SOLDERA (B guillaume.soldera@serli.fr) SERLI Informatique Bull OW2 Consortium. Comparatif Choco/Drools dans le cadre du projet JASMINe

Guillaume SOLDERA (B guillaume.soldera@serli.fr) SERLI Informatique Bull OW2 Consortium. Comparatif Choco/Drools dans le cadre du projet JASMINe Guillaume SOLDERA (B guillaume.soldera@serli.fr) SERLI Informatique Bull OW2 Consortium dans le cadre du projet JASMINe Avril 2008 Table des matières 1 Introduction 3 1.1 Rappel sur JASMINe.......................................

Plus en détail

Ingénierie des Modèles. Méta-modélisation

Ingénierie des Modèles. Méta-modélisation Ingénierie des Modèles Méta-modélisation Eric Cariou Master Technologies de l'internet 2 ème année Université de Pau et des Pays de l'adour UFR Sciences Pau Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr

Plus en détail

I. Bases de données. Exemples classiques d'applications BD. Besoins de description

I. Bases de données. Exemples classiques d'applications BD. Besoins de description I. Bases de données Exemples classiques d'applications BD Les besoins Qu est ce qu un SGBD, une BD Architecture d un SGBD Cycle de vie Plan du cours Gestion des personnels, étudiants, cours, inscriptions,...

Plus en détail

FICHE JANVIER 2009 THÉMATIQUE. Direction de projets et programmes

FICHE JANVIER 2009 THÉMATIQUE. Direction de projets et programmes FICHE JANVIER 2009 THÉMATIQUE Direction de projets et programmes La représentation par les processus pour les projets Système d Information (SI) La modélisation de l'entreprise par les processus devient

Plus en détail

Semarchy Convergence for MDM La Plate-Forme MDM Évolutionnaire

Semarchy Convergence for MDM La Plate-Forme MDM Évolutionnaire FICHE PRODUIT Semarchy Convergence for MDM La Plate-Forme MDM Évolutionnaire BENEFICES POUR LES DSI Réussir les projets de gouvernance dans les délais et les budgets Démarrer de manière tactique tout en

Plus en détail

PROSOP : un système de gestion de bases de données prosopographiques

PROSOP : un système de gestion de bases de données prosopographiques PROSOP : un système de gestion de bases de données prosopographiques Introduction : Ce document présente l outil en développement PROSOP qui permet la gestion d'une base de donnée prosopographique de la

Plus en détail

REQUEA. v 1.0.0 PD 20 mars 2008. Mouvements d arrivée / départ de personnels Description produit

REQUEA. v 1.0.0 PD 20 mars 2008. Mouvements d arrivée / départ de personnels Description produit v 1.0.0 PD 20 mars 2008 Mouvements d arrivée / départ de personnels Description produit Fonctionnalités L application Gestion des mouvements d arrivée / départ de Requea permet la gestion collaborative

Plus en détail

CONCEPTS ET MISE EN PRATIQUE POUR LA VALIDATION DE GRANDS SYSTÈMES

CONCEPTS ET MISE EN PRATIQUE POUR LA VALIDATION DE GRANDS SYSTÈMES MODEL-BASED TESTING (MBT) CONCEPTS ET MISE EN PRATIQUE POUR LA VALIDATION DE GRANDS SYSTÈMES Le Model-Based Testing est une pratique de test en plein développement dans l'industrie pour accroitre l'efficacité

Plus en détail

Visual Paradigm Contraintes inter-associations

Visual Paradigm Contraintes inter-associations Visual Paradigm Contraintes inter-associations Travail de Bachelor d'informaticien de gestion Partie C Présentation de Visual Paradigm 1 Présentation de Visual Paradigm For UML L objet du travail de Bachelor

Plus en détail

Ingénierie Dirigée par les Modèles IDM

Ingénierie Dirigée par les Modèles IDM Ingénierie Dirigée par les Modèles Pierre Laforcade Master EIAH 2007 Présentation personnelle Statut Enseignements Lieu : IUT de Laval Matières : modélisation objet en UML, programmation objet, JavaEE/EJB,...

Plus en détail

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET 109 Gestion de projet METHODOLOGIE ET PROJET Durée 3 jours Conduite de projet COND-PRO s Intégrer les conditions de réussite d une démarche de management par projet. Impliquer

Plus en détail

Introduction aux Bases de Données

Introduction aux Bases de Données Introduction aux Bases de Données I. Bases de données I. Bases de données Les besoins Qu est ce qu un SGBD, une BD Architecture d un SGBD Cycle de vie Plan du cours Exemples classiques d'applications BD

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION L.M.D.

OFFRE DE FORMATION L.M.D. REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE OFFRE DE FORMATION L.M.D. MASTER PROFESSIONNEL ET ACADEMIQUE Systèmes d Information

Plus en détail

D une part, elles ne peuvent faire table rase de la richesse contenue dans leur système d information.

D une part, elles ne peuvent faire table rase de la richesse contenue dans leur système d information. PACBASE «Interrogez le passé, il répondra présent.». Le Module e-business Les entreprises doivent aujourd hui relever un triple défi. D une part, elles ne peuvent faire table rase de la richesse contenue

Plus en détail

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Champs sur Marne ENSG/CERSIG Le 19-nove.-02 L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Archivage Le Système d information géographique rassemble de l information afin de permettre son utilisation dans des applications

Plus en détail

OpenPaaS Le réseau social d entreprise. Tâche 3.2.2 : Métamodèle support à la caractérisation des utilisateurs et des collaborations

OpenPaaS Le réseau social d entreprise. Tâche 3.2.2 : Métamodèle support à la caractérisation des utilisateurs et des collaborations OpenPaaS Le réseau social d entreprise Tâche 3.2.2 : Métamodèle support à la caractérisation des utilisateurs et des collaborations Propriétés du Document Source du Document Titre du Document FSN OpenPaaS

Plus en détail

Diagramme de Classe UML et Base de Données Relationnelle-objet

Diagramme de Classe UML et Base de Données Relationnelle-objet Ecole des Hautes Etudes Commerciales HEC Alger Diagramme de Classe UML et Base de Données Relationnelle-objet par Amina GACEM Module Informatique 1ière Année Master Sciences Commerciales Plan Introduction

Plus en détail

L SIO I N O 3 & & PE P R E S R PE P C E TIV I ES E

L SIO I N O 3 & & PE P R E S R PE P C E TIV I ES E INTRODUCTION SOMMAIRE 1 Modélisation de processus et Workflows 2 - Méthodes et outils pour la Modélisation de processus Workflows 3 Notions de flexibilité et d adaptabilité dans les WorkFlow CONCLUSION

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2004 ISBN : 2-212-11504-0

Groupe Eyrolles, 2004 ISBN : 2-212-11504-0 Groupe Eyrolles, 2004 ISBN : 2-212-11504-0 Table des matières Avant-propos................................................ 1 Quel est l objectif de cet ouvrage?............................. 4 La structure

Plus en détail

Modèle spagetthi et solution EAI

Modèle spagetthi et solution EAI EAI Définition L'EAI est une notion ancienne mais toujours d'actualité. En effet, le besoin de faire communiquer des applications développées à des moments différents, dans des technologies différentes

Plus en détail

Bases de données avancées Introduction

Bases de données avancées Introduction Bases de données avancées Introduction Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Master Informatique M1 Cours BDA Plan Objectifs et contenu du cours Rappels BD relationnelles Bibliographie Cours BDA (UCP/M1)

Plus en détail

Modélisation objet Le langage UML

Modélisation objet Le langage UML Modélisation objet Le langage UML Brahim HAMID La base de contrôle Robot Zone à explorer brahim.hamid@irit.fr brahim.hamid@univ-tlse2.fr http://mass-cara.univ-tlse2.fr/~brahimou/ens/uml 1 Les méthodes

Plus en détail

Environnements de Développement

Environnements de Développement Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Mahdia Unité d Enseignement: Environnements de Développement Mme BEN ABDELJELIL HASSINE Mouna m.bnaj@yahoo.fr Développement des systèmes d Information Syllabus

Plus en détail

SYSTEMES D INFORMATION & CONCEPTION de BdD

SYSTEMES D INFORMATION & CONCEPTION de BdD SYSTEMES D INFORMATION & CONCEPTION de BdD PLAN CONCEPT DE SYSTEME D INFORMATION MODELISATION D UN SYSTEME D INFORMATION MODELISATION CONCEPTUELLE : les METHODES METHODE SYSTEMIQUE METHODE OBJET L3 Informatique

Plus en détail

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc L intégration de la gestion des identités et des accès avec l authentification unique Objectif : Renforcer la politique de sécurité et améliorer la productivité

Plus en détail

Ingénierie des Modèles. Transformations de Modèles

Ingénierie des Modèles. Transformations de Modèles Ingénierie des Modèles Transformations de Modèles Eric Cariou Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr 1 Plan Types de transformation Raffinement Projection

Plus en détail

Base de données. Objectifs du cours 2014-05-20 COURS 01 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES

Base de données. Objectifs du cours 2014-05-20 COURS 01 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES 1 Base de données COURS 01 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES Objectifs du cours 2 Introduction aux bases de données relationnelles (BDR). Trois volets seront couverts : la modélisation; le langage d exploitation;

Plus en détail

LES OUTILS D ALIMENTATION DU REFERENTIEL DE DB-MAIN

LES OUTILS D ALIMENTATION DU REFERENTIEL DE DB-MAIN LES OUTILS D ALIMENTATION DU REFERENTIEL DE DB-MAIN Les contenues de ce document sont la propriété exclusive de la société REVER. Ils ne sont transmis qu à titre d information et ne peuvent en aucun cas

Plus en détail

Architects Community. Augmenter la productivité de vos développements JEE grâce à l approche orientée modèles DSM. Bertrand Florat Architecte JEE

Architects Community. Augmenter la productivité de vos développements JEE grâce à l approche orientée modèles DSM. Bertrand Florat Architecte JEE Architects Community Augmenter la productivité de vos développements JEE grâce à l approche orientée modèles DSM Bertrand Florat Architecte JEE 29 janvier 2008 Déroulement de la discussion L inertie du

Plus en détail

Dépôt du projet. Sujet : Gestion école primaire privé. Réalisé par : Encadré par :

Dépôt du projet. Sujet : Gestion école primaire privé. Réalisé par : Encadré par : Dépôt du projet Sujet : Gestion école primaire privé Réalisé par : Encadré par : BOUCHBAAT Noura Mr. Jihad NOFISSE Jihade Année universitaire : 2011/2012 1 2 Introduction Pour bien clarifier les objectifs

Plus en détail

Introduction à la conception d'une base de données Walter RUDAMETKIN

Introduction à la conception d'une base de données Walter RUDAMETKIN Introduction à la conception d'une base de données Walter RUDAMETKIN Bureau F011 Walter.Rudametkin@polytech-lille.fr Étapes de la conception d'une base de données Analyse de la situation existante et des

Plus en détail

Sélectionner la bonne base de données de gestion de configurations pour mettre en place une plate-forme efficace de gestion de services.

Sélectionner la bonne base de données de gestion de configurations pour mettre en place une plate-forme efficace de gestion de services. Solutions de Service Management Guide d achat Sélectionner la bonne base de données de gestion de configurations pour mettre en place une plate-forme efficace de gestion de services. Aujourd hui, toutes

Plus en détail

alg - Relations entre classes [kr]

alg - Relations entre classes [kr] alg - Relations entre classes [kr] Karine Zampieri, Stéphane Rivière, Béatrice Amerein-Soltner Unisciel algoprog Version 21 avril 2015 Table des matières 1 L association 2 1.1 Définitions...................................

Plus en détail

Méthodologies de développement de logiciels de gestion

Méthodologies de développement de logiciels de gestion Méthodologies de développement de logiciels de gestion Chapitre 5 Traits caractéristiques des deux approches de méthodologie Présentation réalisée par P.-A. Sunier Professeur à la HE-Arc de Neuchâtel http://lgl.isnetne.ch

Plus en détail

Une solution PLM efficace pour les entreprises de taille moyenne : Personnalisée, agile et souple

Une solution PLM efficace pour les entreprises de taille moyenne : Personnalisée, agile et souple cenitspin Une solution PLM efficace pour les entreprises de taille moyenne : Personnalisée, agile et souple CONFIGURE YOUR PLM STANDARD www.cenit.com/fr/cenitspin Tout à portée de main grâce au PLM Desktop.

Plus en détail

Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui

Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui Formation PARTIE 1 : ARCHITECTURE APPLICATIVE DUREE : 5 h Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui automatisent les fonctions Définir une architecture

Plus en détail

Contexte général de l étude

Contexte général de l étude 1 2 Contexte général de l étude Les entrepôts de données associés à des outils d analyse On Line Analytical Processing (OLAP), représentent une solution effective pour l informatique décisionnelle (Immon,

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 3 : Le web dans l entreprise Sommaire Introduction... 1 Intranet... 1 Extranet...

Plus en détail

Systèmes d information et bases de données (niveau 1)

Systèmes d information et bases de données (niveau 1) Systèmes d information et bases de données (niveau 1) Cours N 1 Violaine Prince Plan du cours 1. Bibliographie 2. Introduction aux bases de données 3. Les modèles 1. Hiérarchique 2. Réseau 3. Relationnel

Plus en détail

Étude de cas. UML n est pas une méthode

Étude de cas. UML n est pas une méthode Étude de cas UML n est pas une méthode UML n est pas une méthode, mais un simple langage ; l OMG ne préconise pas de processus ; il n existe pas une démarche unique qui fixe l ordre dans lequel les modèles

Plus en détail

RAPPORT DE CONCEPTION UML :

RAPPORT DE CONCEPTION UML : Carlo Abi Chahine Sylvain Archenault Yves Houpert Martine Wang RAPPORT DE CONCEPTION UML : Bamboo Ch@t Projet GM4 Juin 2006 Table des matières 1 Introduction 2 2 Présentation du logiciel 3 2.1 Précisions

Plus en détail

*4D, quand c est la solution qui compte. 4D démocratise les services Web

*4D, quand c est la solution qui compte. 4D démocratise les services Web *4D, quand c est la solution qui compte. 4D démocratise les services Web Table des matières I. INTRODUCTION page 3 II. VERS UNE DEFINITION DES SERVICES WEB 1. Qu est ce que c est? page 3 2. A quoi ça sert?

Plus en détail

UML 1ère partie. Référence: http://uml.developpez.com/lp/cours/uml_free_fr_cours.html UML

UML 1ère partie. Référence: http://uml.developpez.com/lp/cours/uml_free_fr_cours.html UML UML UML 1ère partie Référence: http://uml.developpez.com/lp/cours/uml_free_fr_cours.html LOG2000 Éléments du génie logiciel 2002 Bayomock André-Claude PLAN Définition et historique Vue générale A quoi

Plus en détail

REseau qualité Enseignement supérieur et Recherche L APPROCHE PROCESSUS. Réunion du 00/00/2011 1

REseau qualité Enseignement supérieur et Recherche L APPROCHE PROCESSUS. Réunion du 00/00/2011 1 L APPROCHE PROCESSUS Réunion du 00/00/2011 1 MISSION QUALITE ET METHODE L APPROCHE PROCESSUS Xavier Darrieutort-Approche_PS-Janv_2012 L APPROCHE PROCESSUS 1. SOMMAIRE Définition d un PROCESSUS Caractérisation

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Les formations. Développeur Logiciel. ENI Ecole Informatique

Les formations. Développeur Logiciel. ENI Ecole Informatique page 1/5 Titre professionnel : Reconnu par l Etat de niveau III (Bac), inscrit au RNCP (arrêté du 12/10/07, J.O. n 246 du 23/10/07) (32 semaines) Unité 1 : Structurer une application 6 semaines Module

Plus en détail

AVATAR. Un profil SysML temps réel outillé

AVATAR. Un profil SysML temps réel outillé AVATAR Un profil SysML temps réel outillé Ludovic Apvrille, Pierre de Saqui-Sannes ludovic.apvrille@telecom-paristech.fr pdss@isae.fr SysML France, 6 décembre 2010 Agenda De TURTLE à AVATAR Le langage

Plus en détail

Référence Etnic Architecture des applications

Référence Etnic Architecture des applications Référence Etnic Architecture des applications Table des matières 1. Introduction... 2 2. Architecture... 2 2.1 Démarche générale... 2 2.2 Modèle d architecture... 3 2.3 Découpe d une architecture applicative...

Plus en détail

Le génie logiciel. maintenance de logiciels.

Le génie logiciel. maintenance de logiciels. Le génie logiciel Définition de l IEEE (IEEE 1990): L application d une approche systématique, disciplinée et quantifiable pour le développement, l opération et la maintenance de logiciels. Introduction

Plus en détail

CONSEIL STRATÉGIQUE. Services professionnels. En bref

CONSEIL STRATÉGIQUE. Services professionnels. En bref Services professionnels CONSEIL STRATÉGIQUE En bref La bonne information, au bon moment, au bon endroit par l arrimage des technologies appropriées et des meilleures pratiques. Des solutions modernes adaptées

Plus en détail

Génie logiciel (Un aperçu)

Génie logiciel (Un aperçu) (Un aperçu) (sommerville 2010) Laurent Pérochon INRA URH 63122 St Genès Champanelle Laurent.perochon@clermont.inra.fr Ensemble d activités conduisant à la production d un logiciel Sur un échantillon de

Plus en détail

Programme de formation

Programme de formation INSCRIVEZ VOUS Formations sélectionnées et financées par le FAFIEC Programme de formation mardi 16 septembre 2014 Les Métiers du Test Module 5.2 - Automatisation des tests fonctionnels : HP Unified Functional

Plus en détail

Le "tout fichier" Le besoin de centraliser les traitements des fichiers. Maitriser les bases de données. Historique

Le tout fichier Le besoin de centraliser les traitements des fichiers. Maitriser les bases de données. Historique Introduction à l informatique : Information automatisée Le premier ordinateur Définition disque dure, mémoire, carte mémoire, carte mère etc Architecture d un ordinateur Les constructeurs leader du marché

Plus en détail

Projet ORI-OAI Outil de Référencement et d Indexation Réseau de portails OAI. Notions et standards. ORI-OAI : Formation fonctionnelle

Projet ORI-OAI Outil de Référencement et d Indexation Réseau de portails OAI. Notions et standards. ORI-OAI : Formation fonctionnelle Projet ORI-OAI Outil de Référencement et d Indexation Réseau de portails OAI Notions et standards ORI-OAI : Formation fonctionnelle Notions et standards 1. Concept de métadonnées 2. Schémas de métadonnées

Plus en détail

Rappel sur les bases de données

Rappel sur les bases de données Rappel sur les bases de données 1) Généralités 1.1 Base de données et système de gestion de base de donnés: définitions Une base de données est un ensemble de données stockées de manière structurée permettant

Plus en détail

Système adaptatif d aide à la génération de requêtes de médiation

Système adaptatif d aide à la génération de requêtes de médiation Système adaptatif d aide à la génération de requêtes de médiation Dimitre Kostadinov Verónika Peralta Assia Soukane Xiaohui Xue Laboratoire PRiSM, Université de Versailles 45 avenue des Etats-Unis 78035

Plus en détail

IBM Tivoli Identity Manager

IBM Tivoli Identity Manager Automatise la gestion du cycle de vie des identités IBM Tivoli Identity Manager Points forts Gérer l accès aux systèmes hérités et e-business Un moteur de dimensionnement intégré pour automatiser la Permet

Plus en détail

UNE DÉMARCHE D ANALYSE À BASE DE PATRONS POUR LA DÉCOUVERTE DES BESOINS MÉTIER D UN SID

UNE DÉMARCHE D ANALYSE À BASE DE PATRONS POUR LA DÉCOUVERTE DES BESOINS MÉTIER D UN SID 1 UNE DÉMARCHE D ANALYSE À BASE DE PATRONS POUR LA DÉCOUVERTE DES BESOINS MÉTIER D UN SID 31 janvier 2012 Bordeaux Présentée par :Mme SABRI Aziza Encadrée par : Mme KJIRI Laila Plan 2 Contexte Problématique

Plus en détail

Conception et Implémentation

Conception et Implémentation I. INTRODUCTION Dans ce chapitre on va définir la conception de notre site web dynamique et nous expliquons les étapes de réalisation, les outils utilisés et l interface principale ainsi que les différentes

Plus en détail

Développement logiciel pour l Architecture Orientée Services avec IBM Rational Software Development Platform

Développement logiciel pour l Architecture Orientée Services avec IBM Rational Software Development Platform IBM Software Group Développement logiciel pour l Architecture Orientée Services avec IBM Rational Software Development Platform Thierry Bourrier, Techical Consultant thierry.bourrier@fr.ibm.com L Architecture

Plus en détail

Un peu d'organisation. Conception et Programmation par Objets HLIN406. Sommaire. Pourquoi vous parler de conception par objets? Notion de modélisation

Un peu d'organisation. Conception et Programmation par Objets HLIN406. Sommaire. Pourquoi vous parler de conception par objets? Notion de modélisation Un peu d'organisation Conception et Programmation par Objets HLIN406 Marianne Huchard, Clémentine Nebut LIRMM / Université de Montpellier 2 Premières semaines Contrôle des connaissances Supports 2015 Sommaire

Plus en détail

Programmation de services en téléphonie sur IP

Programmation de services en téléphonie sur IP Programmation de services en téléphonie sur IP Présentation de projet mémoire Grégory Estienne Sous la supervision du Dr. Luigi Logrippo Introduction La téléphonie sur IP comme support à la programmation

Plus en détail

Introduction aux Composants Logiciels

Introduction aux Composants Logiciels Introduction aux Composants Logiciels Christian Pérez LIP/INRIA Année 2010-11 Plan Introduction aux composants logiciels Pourquoi des composants logiciels Notions de composants logiciels Conclusion Survol

Plus en détail

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application Architecture Multi-Tier Traditionnellement une application informatique est un programme exécutable sur une machine qui représente la logique de traitement des données manipulées par l application. Ces

Plus en détail

Introduction à Windows Workflow Foundation

Introduction à Windows Workflow Foundation Introduction à Windows Workflow Foundation Version 1.1 Auteur : Mathieu HOLLEBECQ Co-auteur : James RAVAILLE http://blogs.dotnet-france.com/jamesr 2 Introduction à Windows Workflow Foundation [07/01/2009]

Plus en détail

eframe pour optimiser les reportings métiers et réglementaires

eframe pour optimiser les reportings métiers et réglementaires eframe pour optimiser les reportings métiers et réglementaires TIME WINDOW DRIVEN REPORTING POUR DES ANALYSES ET DES RAPPORTS COMPLETS ET EXACTS, À TEMPS TOUT LE TEMPS www.secondfloor.com eframe pour optimiser

Plus en détail

ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT ECM & RM

ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT ECM & RM ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT PLAN Introduction Partie I : le records management Qu est ce que le RM? Les principes du RM Les objectifs du RM Les enjeux du RM Les étapes de la mise

Plus en détail

INTRODUCTION AUX TECHNOLOGIES D INGENIERIE DES DONNEES DIRIGEE PAR LES MODELES

INTRODUCTION AUX TECHNOLOGIES D INGENIERIE DES DONNEES DIRIGEE PAR LES MODELES INTRODUCTION AUX TECHNOLOGIES D INGENIERIE DES DONNEES DIRIGEE PAR LES MODELES Les contenus de ce document sont la propriété exclusive de la société REVER. Ils ne sont transmis qu à titre d information

Plus en détail

Introduction aux systèmes d exploitation

Introduction aux systèmes d exploitation Introduction aux systèmes d exploitation Le système d exploitation est un ensemble de logiciels qui pilotent la partie matérielle d un ordinateur. Les principales ressources gérées par un système d exploitation

Plus en détail

Chapitre 4 Modélisation et Conception de BD

Chapitre 4 Modélisation et Conception de BD Pourquoi une modélisation préalable? Chapitre 4 Modélisation et Conception de BD Il est difficile de modéliser un domaine sous une forme directement utilisable par un SGBD. Stockage physique Cohérence/intégrité

Plus en détail

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION A. LA PROBLEMATIQUE La mission de toute production informatique est de délivrer le service attendu par les utilisateurs. Ce service se compose de résultats de traitements

Plus en détail

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer 1 Bases de Données Objectifs Maîtriser les concepts d un SGBD relationnel Les modèles de représentations de données Les modèles de représentations de données La conception d une base de données Pratiquer

Plus en détail

XML, PMML, SOAP. Rapport. EPITA SCIA Promo 2004 16 janvier 2003. Julien Lemoine Alexandre Thibault Nicolas Wiest-Million

XML, PMML, SOAP. Rapport. EPITA SCIA Promo 2004 16 janvier 2003. Julien Lemoine Alexandre Thibault Nicolas Wiest-Million XML, PMML, SOAP Rapport EPITA SCIA Promo 2004 16 janvier 2003 Julien Lemoine Alexandre Thibault Nicolas Wiest-Million i TABLE DES MATIÈRES Table des matières 1 XML 1 1.1 Présentation de XML.................................

Plus en détail

Configuration et Déploiement d Applications Réparties par Intégration de l Hétérogénéité des Implémentations dans un Langage de Description d

Configuration et Déploiement d Applications Réparties par Intégration de l Hétérogénéité des Implémentations dans un Langage de Description d Configuration et Déploiement d Applications Réparties par Intégration de l Hétérogénéité des Implémentations dans un Langage de Description d Architecture Doctorant: Directeurs de thèse: Bechir ZALILA

Plus en détail