PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT DANS LES DOCUMENTS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT DANS LES DOCUMENTS"

Transcription

1 PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT DANS LES DOCUMENTS D URBANISME L objet de cette fiche est d apporter des éléments méthodologiques afin d aider à la prise en compte du thème considéré dans la planification et l aménagement. Elle doit également permettre de fournir de la méthodologie pour l évaluation des incidences (qui est une des exigences de l évaluation environnementale). Cette fiche est destinée en priorité aux chargés de mission en DIREN responsables des dossiers d aménagement. BRUIT CONTEXTE Le bruit est la première nuisance reconnue par les français. Les documents d urbanisme doivent donc aborder cette composante de l environnement urbain de manière forte. L AFNOR définit le bruit comme «toute sensation auditive désagréable ou gênante, tout phénomène acoustique produisant cette sensation, tout son ayant un caractère aléatoire qui n'a pas de composantes définies». Son unité de mesure est le décibel (db(a)). Le bruit des infrastructures de transport aérien : L extension des villes et le développement des aéroports sont à l origine de nuisances sonores telles qu une réflexion en terme d aménagement du territoire s impose. Afin de contrôler l occupation des sols au voisinage des aérodromes, les Plans d Exposition au Bruit (PEB) ont été créés par la loi du 11 juillet Ils définissent des zones différemment exposées au bruit au voisinage des aéroports et des aérodromes. Les constructions ne sont pas autorisées dans les zones où le bruit est le plus important. Les prescription du PEB sont fixées par arrêté préfectoral. Le bruit des infrastructures routières et ferroviaires : L accroissement des trafics routier et ferroviaire conjugué à une maîtrise insuffisante de l urbanisation le long des infrastructures les plus anciennes sont à l origine de gênes très importantes. En application de l article 13 de la loi bruit, le décret n du 9 janvier 1995 organise le recensement et le classement des voies existantes. Ainsi, à l initiative du Préfet (et parfois sur proposition du maire), les infrastructures routières et ferroviaires font l objet d un classement en fonction de l intensité sonore qu elles émettent. Ce classement permet de délimiter des secteurs dits «affectés par le bruit 1» dans lesquels les futurs bâtiments sensibles au bruit devront présenter une isolation acoustique renforcée 2. Ces prescriptions sont fixées par arrêté préfectoral. Certains secteurs en milieu urbain sont particulièrement touchés par de fortes nuisances sonores dues au bruit des infrastructures terrestres routières et ferroviaires. Ils constituent des Zones de Bruit Critique (ZBC) à l intérieur desquelles peuvent être définies 1 Le classement sonore s accompagne d une cartographie des voies illustrant au moins leur catégorie. Les données de classement et la cartographie des secteurs affectés par le bruit doivent faire l objet d un report dans les documents d urbanisme par les services compétents. 2 Les prescriptions correspondantes dépendent notamment de la catégorie sonore de l infrastructure concernée. Leurs conséquences sont précisées par les arrêtés du 30 mai 1996 et du 25 avril 2003 et sont applicables selon l usage des locaux concernés. Mise à jour septembre

2 des bâtiments sensibles fortement exposés au bruit des transports terrestres appelés Points Noirs dus au Bruit (PNB) 3. Les bruits de voisinage : Les bruits de voisinage relèvent de la compétence du maire au titre de ses pouvoirs de police en vue de prévenir les atteintes graves à la tranquillité publique. Il peut réglementer les horaires, les lieux ou les conditions de fonctionnement des matériels, lieux ou machines bruyants. Les bruits des installations classées pour la protection de l environnement (ICPE) : Pour les installations classées, l'article 7 modifié de la loi du 19 juillet 1976 sur les installations classées, codifié à l article L du code de l environnement, fixe les prescriptions de limitation du bruit à imposer aux installations nouvelles et aux modifications d'installations existantes. OBJECTIFS La prise en compte du bruit dans l urbanisme est fondée sur le principe de prévention qui vise notamment à isoler les activités bruyantes et limiter les usages du sol dans les secteurs bruyants. Les objectifs sont multiples : - éviter d installer des populations dans des zones soumises à des bruits excessifs, - éviter d implanter des sources de bruit à proximité de bâtiments ou de zones sensibles afin de préserver la santé des populations, - limiter les coûts pour la société (protections acoustiques, santé ). TEXTES APPLICABLES Loi n du 19 juillet 1976 sur les installations classées pour la protection de l environnement qui fixe les prescriptions de limitation du bruit à imposer aux installations nouvelles et aux modifications d'installations existantes. Loi n du 11 juillet 1985 relative à l urbanisme au voisinage des aérodromes, à l origine des PEB. Décret n du 28 mars 1988 relatif à l urbanisme au voisinage des aérodromes et fixant l autorité administrative chargée d établir la liste prévue à l article L du code de l urbanisme. Loi n du 31 décembre 1992 relative à la lutte contre le bruit, dite «loi bruit» qui définit les bases de la politique de l Etat dans le domaine de la lutte contre le bruit et de la préservation de la qualité sonore et qui est aujourd hui intégrée dans le code de l environnement (art. L et suivants). 3 Toute création de voie nouvelle ou toute modification significative d une voie existante est soumise à des contraintes réglementaires prévues par le décret n du 9 janvier Ces principes associés au dispositif de classement des voies existantes permettent d éviter la création de nouvelles situations critiques. En revanche, s agissant des PNB existant déjà le long des voies déjà créées, leur prise en compte n est pas soumise à un cadre réglementaire contraignant. Par conséquent, le recensement et la résorption des PNB sont organisés à l initiative de l autorité compétente pour chaque voir considérée. Pour le réseau national, le cadre des choix politiques et des moyens correspondants a été défini par les circulaires des 12 juin 2001 et 25 mai Mise à jour septembre

3 Décret n du 9 janvier 1995 relatif à la limitation du bruit des aménagements et infrastructures de transports terrestres, à l origine des mesures de prise en compte du bruit dans les nouvelles constructions. Directive 2002/49/CE du Parlement européen et du Conseil du 25 juin 2002 relative à l évaluation et à la gestion du bruit dans l environnement qui fixe des cartes de bruit stratégiques (pour déterminer l exposition au bruit) et tend à développer l information du public et le développement de plans d action par les Etats membres visant à prévenir et réduire le bruit dans l environnement. Elle renforce, dans le cadre d une harmonisation européenne, les dispositions législatives et réglementaires jusqu alors en vigueur. Plan national d action contre le bruit du 6 octobre 2003 qui définit des objectifs à réaliser à moyen terme dans le cadre de la politique publique de lutte contre le bruit. Circulaire du 10 février 2004 relative à la mise en œuvre du plan national de lutte contre le bruit. Circulaires du 12 juin 2001 et du 25 mai 2004 relatives au bruit des infrastructures de transports terrestres, cette dernière concrétisant les orientations du Plan Bruit du 6 octobre 2003 en proposant une nouvelle cartographie des zones de bruit, une adaptation des observatoires du bruit et un recadrage des principales conditions de montage des opérations de résorption des points noirs dus au bruit. Ordonnance n du 12 novembre 2004 transposant la directive 2002/49/CE du Parlement européen et du Conseil du 25 juin 2002 relative à l évaluation et à la gestion du bruit dans l environnement. Circulaire interministérielle du 13 décembre 2004 relative aux pôles de compétence bruit qui redéfinit les modalités de fonctionnement des pôles, ses missions principales et deux actions prioritaires : l amélioration de la prise en compte du bruit dans les documents d urbanisme et permis de construire et la sensibilisation au bruit de différents acteurs pour prévenir les atteintes à l audition chez les jeunes. Loi n du 26 octobre 2005 portant diverses dispositions d adaptation au droit communautaire dans le domaine de l environnement. Décret n du 24 mars 2006 relatif à l établissement des cartes de bruit et des plans de prévention du bruit dans l environnement et modifiant le code de l urbanisme. PORTÉE JURIDIQUE Les PEB sont des documents opposables au tiers avec lesquels les PLU doivent être compatibles. Ils doivent être annexés au PLU. Le classement des voies bruyantes et les secteurs affectés par le bruit avec leurs prescriptions doivent être intégrés dans les documents annexes des PLU à titre informatif. Ces zonages ne sont pas source d'inconstructibilité mais précisent des règles de construction fixant les performances acoustiques minimales que les futurs bâtiments devront respecter. Les prescriptions d isolement acoustique sont opposables aux constructeurs des bâtiments concernés. Les documents d urbanisme (documents graphiques et règlements) doivent être compatibles avec les plans de déplacements urbains (PDU). Mise à jour septembre

4 PRISE EN COMPTE DU BRUIT DANS LA PLANIFICATION ET LES DOCUMENTS D URBANISME Dispositions générales Selon l article L du code de l urbanisme, le préfet «porte à la connaissance des communes ou de leurs groupements compétents les informations nécessaires à l'exercice de leurs compétences en matière d'urbanisme». Ainsi, les informations relatives au bruit (PEB, présence de voies bruyantes, prescriptions d isolement acoustique) doivent être communiquées aux communes ou à leurs groupements lors de l élaboration d un document ou d un projet d aménagement. Cependant, les voies classées «voies bruyantes» ne sont pas les seules à générer des nuisances sonores et, quand elles le sont, la distance peut dépasser largement celle du classement. C est bien localement qu un état des lieux doit être établi. 1. Cas n 1 : communes possédant des documents d urbanisme D'après l article L du code de l urbanisme, les SCOT, PLU et cartes communales «déterminent les conditions permettant d'assurer [ ] la réduction des nuisances sonores [ ]». Le respect de cet objectif pourra se traduire dans les diverses parties qui composent les documents d urbanisme. En particulier, si l état initial des nuisances sonores le justifie, le document d urbanisme pourra prévoir des orientations d urbanisme et d aménagement visant à prévenir ou réduire le bruit dû aux transports. le bruit des infrastructures de transport aérien : Le PEB doit être annexé au PLU et à la carte communale (article L du code de l urbanisme). Dans les zones définies par un PEB, comme le prévoit l article L du code de l urbanisme, «l'extension de l'urbanisation et la création ou l'extension d'équipements publics sont interdites lorsqu'elles conduisent à exposer immédiatement ou à terme de nouvelles populations aux nuisances de bruit [ ]». Les SCOT, les PLU, les cartes communales ainsi que les schémas de secteur et les plans de sauvegarde et de mise en valeur doivent être compatibles avec les dispositions du PEB (article L du code de l urbanisme). le bruit des infrastructures routières et ferroviaires : Les prescriptions d isolement acoustique au voisinage des infrastructures de transports terrestres permettent au préfet, en application de l article L du code de l environnement et de l article 5 du décret n du 9 janvier 1995 relatif au classement des infrastructures de transports terrestres, de procéder au recensement et au classement des infrastructures en fonction de leurs nuisances sonores. Ce classement est effectué selon les modalités prévues par l arrêté interministériel du 30 mai Les informations relatives au classement des voies bruyantes et les cartographies du bruit qui en découlent doivent être annexées au PLU comme le prévoient les articles R et R du code de l urbanisme. Si ce classement des voies bruyantes ou la cartographie du bruit n ont pas été réalisés, les auteurs du PLU ont la possibilité de recourir à l'établissement d'une cartographie du bruit. L annexe au PLU a pour objet d informer les services instructeurs, comme les pétitionnaires, des obligations liées à la prise en compte des mesures instituées pour la lutte contre le bruit. Elle constitue un complément à l analyse de l état initial de l environnement et à sa prise en compte dans le PLU. Elle peut en outre compléter le règlement et les documents graphiques en ce qui concerne les conditions relatives à Mise à jour septembre

5 l implantation des constructions dans les secteurs affectés par le bruit au voisinage des infrastructures de transport. Le zonage du PLU, prévu à l'article L du code de l urbanisme, doit conduire à mettre en avant la délimitation des zones où les nuisances existent et la délimitation des zones où peuvent être autorisées, sous conditions, des occupations du sol ou activités, génératrices de nuisances. Ainsi, les documents graphiques font apparaître les secteurs où les nécessités de la protection contre les nuisances, notamment sonores, justifient que soient interdites ou soumises à des conditions spéciales les constructions et installations de toute nature, ainsi que les emplacements réservés à l aménagement d ouvrages publics (art. R du code de l urbanisme). On peut ainsi définir des actions spécifiques aux zones U et Ua qui sont localisées dans les secteurs affectés par le bruit. La collectivité peut également interdire l implantation d habitations sensibles au bruit dans les zones U et N (art. R alinéas 1 à 9 du code de l urbanisme). Il est également prévu la possibilité de déterminer, dans les documents graphiques, des emplacements réservés qui peuvent être destinés à l implantation d écrans acoustiques ou de merlons de terre. 2. Cas particuliers : communes possédant un PDU Institués par la loi n du 30 décembre 1982 dans les agglomérations de plus de habitants, les Plans de Déplacements Urbains (PDU) sont l occasion d une réflexion importante sur les mesures à mettre en œuvre pour limiter les nuisances sonores. Ces documents ont pour objectif de planifier les déplacements en ville en assurant la protection de l'environnement et la santé publique. Dans ce cadre, le bruit généré par les déplacements sont traités dans le PDU. Ce document établit ensuite des prescriptions en fonction des caractéristiques de l agglomération. Les documents d urbanisme (documents graphiques et règlements) doivent être compatibles avec les PDU. ELEMENTS POUR L ETAT INITAIL ET L EVALUATION DES INCIDENCES 1. Etat initial Pour réaliser l état initial, il convient, au préalable, de se poser quelques questions : - quelles sont les zones vulnérables au bruit dans le périmètre du document d urbanisme? - quelles sont les différentes sources de bruit? (infrastructures routières et ferroviaires, voisinage des aérodromes, installations ou entreprises bruyantes) - quels sont les facteurs aggravants (relief, climat)? - quels bâtiments ou dispositifs existants jouent un rôle d isolement acoustique le long de certaines infrastructures? Pour élaborer cette analyse de l état initial, la collectivité peut s appuyer sur diverses informations : les émissions sonores de référence, les catégories sonores et la localisation des secteurs affectés par le bruit des transports terrestres, la localisation des zones de bruit critique et des PNB dus au bruit des transports terrestres, la carte de bruit des aérodromes. 2. Evaluation des incidences PLU De nouvelles infrastructures, sources de bruit, sont-elles prévues? Si oui, cela aura-t-il des conséquences sur la population en terme de bruit? Mise à jour septembre

6 Quelle augmentation du trafic (de proximité et sur une distance éloignée) entraînera le nouveau zonage, sur quelles infrastructures? La nouvelle planification territoriale prévoit-elle des aménagements (zones d activités, zones artisanales, zones industrielles), sources de bruits? Si oui, cela aura-t-il des conséquences sur la population en terme de bruit? Les activités bruyantes sont-elles regroupées dans des zones fortement exposées (notamment aux abords des grandes infrastructures de transport)? Les zones de bruit les plus affectées sont-elles préservées de toute extension de l habitat? L implantation d activités bruyantes à proximité des zones sensibles au bruit (habitat, hôpitaux, écoles) est-elle réglementée? Y a-t-il une attention particulière pour les constructions et aménagements les plus sensibles (habitations, établissements d soins, de santé, d enseignement )? Des espaces calmes sont-ils préservés? Des zones tampons sont-elles prévues? SCOT Les zones de bruit les plus affectées sont-elles identifiées? Des mesures sont-elles prévues pour leur résorption ou leur limitation? La nouvelle planification territoriale prévoit-elle des possibilités d aménagements, sources de bruits? Si oui, cela aura-t-il des conséquences sur la population en terme de bruit? Des espaces calmes sont-ils préservés? Mise à jour septembre

Projet de Plan de Prévention du Bruit dans l Environnement (P.P.B.E) des infrastructures de transports terrestres nationales

Projet de Plan de Prévention du Bruit dans l Environnement (P.P.B.E) des infrastructures de transports terrestres nationales PREFET DE LA LOZERE Direction Départementale des Territoires de la Lozère DEPARTEMENT DE LA LOZERE Projet de Plan de Prévention du Bruit dans l Environnement (P.P.B.E) des infrastructures de transports

Plus en détail

Dossier de demande de dérogation. à l'urbanisation limitée. application de l article L 122-2. du code de l urbanisme

Dossier de demande de dérogation. à l'urbanisation limitée. application de l article L 122-2. du code de l urbanisme Direction départementale des territoires de la Drôme Service Aménagement du Territoire et Risques Pôle Planification Dossier de demande de dérogation à l'urbanisation limitée application de l article L

Plus en détail

Classement sonore des infrastructures de transports terrestres

Classement sonore des infrastructures de transports terrestres PRÉFET DU GARD Direction Départementale des Territoires et de la Mer Service Environnement et Forêt Unité Intégration de l Environnement Classement sonore des infrastructures de transports terrestres Le

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT Arrêté du 23 juillet 2013 modifiant l arrêté du 30 mai 1996 relatif aux modalités de classement des infrastructures

Plus en détail

Département de l ARIEGE

Département de l ARIEGE LES RAPPORTS BUREAU VERITAS Bureau Veritas 12 rue Michel Labrousse Bât 15 BP 64797 31047 TOULOUSE CEDEX 1 Dardilly, le 12 juillet 2012 Département de l ARIEGE Elaboration des cartes de bruit stratégiques

Plus en détail

1. Instruction des demandes de permis de construire et des demandes de dérogation aux règles constructives

1. Instruction des demandes de permis de construire et des demandes de dérogation aux règles constructives ORDONNANCE N 2013-889 du 3 octobre 2013 relative au développement de la construction de logement FICHE N 6 : Instruction et motivation des demandes de dérogation 1. Instruction des demandes de permis de

Plus en détail

Cartes stratégiques de bruit Résumé non technique

Cartes stratégiques de bruit Résumé non technique Cartes stratégiques de bruit Résumé non technique CA. Les Lacs de l'essonne - CSB - Résumé non technique 03 11 2014-1/19 Sommaire I. Contexte réglementaire autour de l élaboration des cartes de bruit stratégiques...3

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION DU BRUIT DANS L ENVIRONNEMENT AGGLOMERATION DE REIMS NOTICE NON TECHNIQUE

PLAN DE PREVENTION DU BRUIT DANS L ENVIRONNEMENT AGGLOMERATION DE REIMS NOTICE NON TECHNIQUE PLAN DE PREVENTION DU BRUIT DANS L ENVIRONNEMENT AGGLOMERATION DE REIMS NOTICE NON TECHNIQUE PERIODE 2013-2018 UN PLAN POUR QUE CHACUN AIT DROIT AU CALME 1 REIMS METROPOLE : après l élaboration des cartes

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. NOR : DEVP1401911J (Texte non paru au Journal officiel)

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. NOR : DEVP1401911J (Texte non paru au Journal officiel) RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l Ecologie, du Développement Durable, et de l Energie Direction Générale de la Prévention des Risques Service de la Prévention des Nuisances et de la Qualité de l Environnement

Plus en détail

Fiche méthodologique pour l étude des PLU. La prise en compte des canalisations de transport de matières dangereuses

Fiche méthodologique pour l étude des PLU. La prise en compte des canalisations de transport de matières dangereuses Fiche méthodologique pour l étude des PLU Dans le cadre de l évolution de l action de l État en Isère, une démarche a été entreprise en vue d élaborer des positions partagées en matière d urbanisme. Elle

Plus en détail

Prévenir les nuisances futures

Prévenir les nuisances futures 4877 Prévenir les nuisances futures BILAN D ACTIVITÉ 2000 q 2005 50 51 52 53 54 Sensibiliser les professionnels aux nuisances sonores Réviser les Plans d Exposition au Bruit (PEB) Créer une zone D Réfléchir

Plus en détail

Page 2 Routes départementales - département de LA CREUSE - Elaboration des cartes de bruit stratégiques

Page 2 Routes départementales - département de LA CREUSE - Elaboration des cartes de bruit stratégiques Rapport Sommaire 1. TEXTES DE REFERENCES... 3 2. OBJET DE L ETUDE... 3 3. CONTENU DES CARTES DE BRUIT STRATEGIQUES... 4 1.1. Documents graphiques... 4 4. METHODE DE CALCUL ET PARAMETRES RETENUS... 4 1.2.

Plus en détail

Tableau 1 Routes nouvelles ou modifiées : les infrastructures concernées

Tableau 1 Routes nouvelles ou modifiées : les infrastructures concernées Codes l'environnement Décret 95-22 du 9 janvier relatif à la limitation du bruit des aménagements et transports terrestres mai relatif au bruit des 97-110 du 12 relative à la prise en compte du bruit dans

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Plan Local d Urbanisme Mode d emploi Ville de Mâcon Direction du Développement et de l Urbanisme Le PLU : mode d emploi Le dossier du P.L.U. est composé de 5 pièces. Il est disponible et consultable à

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION DU BRUIT DANS L ENVIRONNEMENT (PPBE) POUR LES ROUTES DEPARTEMENTALES DU JURA RD 678 A MONTMOROT RD 905 A CHOISEY

PLAN DE PREVENTION DU BRUIT DANS L ENVIRONNEMENT (PPBE) POUR LES ROUTES DEPARTEMENTALES DU JURA RD 678 A MONTMOROT RD 905 A CHOISEY PLAN DE PREVENTION DU BRUIT DANS L ENVIRONNEMENT (PPBE) POUR LES ROUTES DEPARTEMENTALES DU JURA RD 678 A MONTMOROT RD 905 A CHOISEY Avril 2012 P.P.B.E. des routes départementales du Jura - 1/12 SOMMAIRE

Plus en détail

Classement au bruit des baies : BR1 BR2 BR3

Classement au bruit des baies : BR1 BR2 BR3 Fiche d application : Classement au bruit des baies : BR1 BR2 BR3 Date Contenu de la mise à jour Version 7 janvier 2009 2 Préambule : La détermination des classes BR1, BR2 BR3 s effectue en fonction du

Plus en détail

Fiche 2 L ENCADREMENT NORMATIF DU CONTENU DE L'ARTICLE 12

Fiche 2 L ENCADREMENT NORMATIF DU CONTENU DE L'ARTICLE 12 1 >> L ÉCRITURE DE L ARTICLE 12 DU RÈGLEMENT DES PLU Yves Pittard, avocat honoraire Fiche 2 L ENCADREMENT NORMATIF DU CONTENU DE L'ARTICLE 12 Au nombre des préoccupations que les PLU doivent prendre en

Plus en détail

Département de l ARIEGE

Département de l ARIEGE LES RAPPORTS BUREAU VERITAS Bureau Veritas 12 rue Michel Labrousse Bât 15 BP 64797 31047 TOULOUSE CEDEX 1 Dardilly, le 12 juillet 2012 Département de l ARIEGE Eboration des cartes de bruit stratégiques

Plus en détail

Le rôle préventif des documents d urbanisme. 3. Rôle préventif des documents d urbanisme. Un projet. Des principes. Un document

Le rôle préventif des documents d urbanisme. 3. Rôle préventif des documents d urbanisme. Un projet. Des principes. Un document 3. Rôle préventif des documents d urbanisme Un projet Comme l ensemble des équipements publics d une commune, «Bien utiliser la salle des fêtes» est une réflexion qui s intègre dans une démarche plus globale

Plus en détail

P.L.U. Plan Local d'urbanisme PRESCRIPTION D'ISOLEMENT ACOUSTIQUE AU VOISINAGE DES INFRASTRUCTURES TERRESTRES DOCUMENT OPPOSABLE

P.L.U. Plan Local d'urbanisme PRESCRIPTION D'ISOLEMENT ACOUSTIQUE AU VOISINAGE DES INFRASTRUCTURES TERRESTRES DOCUMENT OPPOSABLE Commune du Département de l'oise P.L.U Plan Local d'urbanisme PRESCRIPTION D'ISOLEMENT ACOUSTIQUE AU VOISINAGE DES INFRASTRUCTURES TERRESTRES DOCUMENT OPPOSABLE Document Établi le 20 septembre 2013 Le

Plus en détail

CHAPITRE I PLAN D'EXPOSITION AU BRUIT (P.E.B.) DE L AERODROME DE LILLE-LESQUIN

CHAPITRE I PLAN D'EXPOSITION AU BRUIT (P.E.B.) DE L AERODROME DE LILLE-LESQUIN 8 octobre 2004 Modifié le 21 Janvier 2010 CHAPITRE I PLAN D'EXPOSITION AU BRUIT (P.E.B.) DE L AERODROME DE LILLE-LESQUIN COMMUNES CONCERNEES SUR LE TERRITOIRE COMMUNAUTAIRE : BOUVINES FRETIN GRUSON HOUPLIN-ANCOISNE

Plus en détail

Les documents de planification des déplacements ; dernières évolutions Jacques Legaignoux, CETE Méditerranée

Les documents de planification des déplacements ; dernières évolutions Jacques Legaignoux, CETE Méditerranée Les documents de planification des déplacements ; dernières évolutions Jacques Legaignoux, CETE Méditerranée Réseau Scientifique et Technique du MEEDDM Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée

Plus en détail

La boîte à outils de l'aménageur

La boîte à outils de l'aménageur PLAN LOCAL D'URBANISME & BRUIT La boîte à outils de l'aménageur PÔLE DE COMPETENCE Bruit Ville d ÉCHIROLLES - Ville de GRENOBLE - Ville de MEYLAN - Ville de ST MARTIN D HERES Agence d Urbanisme de la Région

Plus en détail

PLU Grenelle : Fiches pratiques. 5. Déplacements

PLU Grenelle : Fiches pratiques. 5. Déplacements PLU Grenelle : Fiches pratiques 5. Déplacements Novembre 2014 1 Déplacements Fiche n 1 : Diminuer les obligations de déplacements Fiche n 2 : Développer les transports collectifs Fiche n 3 : Développer

Plus en détail

3-Résumé non technique

3-Résumé non technique PRÉFET DES BOUCHES-DU-RHÔNE DÉPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHÔNE Plan de Prévention du Bruit dans l Environnement des infrastructures de transports terrestres nationales (réseaux routier et ferroviaire) (1ère

Plus en détail

LIVRE V : Prévention des pollutions, des risques et des nuisances. Section 3 : Aménagements et infrastructures de transports terrestres

LIVRE V : Prévention des pollutions, des risques et des nuisances. Section 3 : Aménagements et infrastructures de transports terrestres CODE DE L ENVIRONNEMENT PARTIE REGLEMENTAIRE LIVRE V : Prévention des pollutions, des risques et des nuisances TITRE VII : Prévention des nuisances sonores Chapitre Ier : Lutte contre le bruit Section

Plus en détail

Concilier Isolation Thermique, Confort Acoustique et Qualité de l Air Intérieur : les Nouveautés Techniques et Réglementaires

Concilier Isolation Thermique, Confort Acoustique et Qualité de l Air Intérieur : les Nouveautés Techniques et Réglementaires Concilier Isolation Thermique, Confort Acoustique et Qualité de l Air Intérieur : les Nouveautés Techniques et Réglementaires L attestation de Prise en Compte de la Réglementation Acoustique : Décryptage

Plus en détail

2. Conclusions des investigations complémentaires.

2. Conclusions des investigations complémentaires. - cas n 3, la protection des personnes peut être obtenue par la réalisation de travaux nécessitant au préalable un diagnostic «sommaire» par un bureau d études «structures» généralistes ; - cas n 4, la

Plus en détail

La DDT Nos missions : l Économie Agricole et le Développement Rural : instruction des aides de la politique agricole commune La Forêt, l Eau et l

La DDT Nos missions : l Économie Agricole et le Développement Rural : instruction des aides de la politique agricole commune La Forêt, l Eau et l La DDT Nos missions : l Économie Agricole et le Développement Rural : instruction des aides de la politique agricole commune La Forêt, l Eau et l Environnement : préservation de la ressource en eau, qualité

Plus en détail

Cadastre du bruit routier - Notice explicative

Cadastre du bruit routier - Notice explicative Direction générale de l environnement (DGE) Direction de l environnement, Chemin des Boveresses 155 1066 Epalinges Cadastre du bruit routier - Notice explicative 1. Introduction Les nuisances sonores dues

Plus en détail

Arrêtons: Art. 2. Champ d'application

Arrêtons: Art. 2. Champ d'application Règlement grand-ducal du 2 août 2006 portant application de la directive 2002/49/CE du Parlement européen et du Conseil du 25 juin 2002 relative à l'évaluation et à la gestion du bruit dans l'environnement.

Plus en détail

Préfecture du Loiret. Commune de Dordives

Préfecture du Loiret. Commune de Dordives 1. Annexe à l arrêté préfectoral Préfecture du Loiret Commune de Dordives Informations sur les risques naturels et technologiques pour l application des I, II, III de l article L 125-5 du code de l environnement

Plus en détail

DISPOSITIONS GENERALES - TITRE I ARTICLE 1 - CHAMP D'APPLICATION TERRITORIAL DU PLAN

DISPOSITIONS GENERALES - TITRE I ARTICLE 1 - CHAMP D'APPLICATION TERRITORIAL DU PLAN DISPOSITIONS GENERALES - TITRE I ARTICLE 1 - CHAMP D'APPLICATION TERRITORIAL DU PLAN Le présent règlement du P.O.S. s'applique à la totalité de la commune de LA CLUSAZ. ARTICLE 2 - PORTEE DU REGLEMENT

Plus en détail

La politique de prévention et de lutte contre le Bruit en Région de Bruxelles-Capitale

La politique de prévention et de lutte contre le Bruit en Région de Bruxelles-Capitale La politique de prévention et de lutte contre le Bruit en Région de Bruxelles-Capitale 29 novembre 2012 Marie POUPÉ DIVISION AUTORISATIONS ET PARTENARIATS DEPARTEMENT BRUIT Plan de l exposé Etat des lieux

Plus en détail

LE PLAN D EXPOSITION AU BRUIT ( PEB )

LE PLAN D EXPOSITION AU BRUIT ( PEB ) LE PLAN D EXPOSITION AU BRUIT ( PEB ) A QUOI CA SERT? : Le PEB est un document d urbanisme ( annexé au PLU ) visant à limiter l urbanisation aux environs des aéroports. Il permet d interdire ou de limiter

Plus en détail

Les exigences réglementaires

Les exigences réglementaires Les exigences réglementaires Le cadre réglementaire La situation en France La réglementation acoustique impose des obligations de résultats : (valeurs à obtenir) C est aux constructeurs de prévoir les

Plus en détail

Le projet d aménagement et de développement durable

Le projet d aménagement et de développement durable 5 Améliorer l accessibilité des territoires en diversifiant les modes de déplacement et réaménager le cadre de vie Les transformations de la ville, et plus spécifiquement encore ses extensions périphériques,

Plus en détail

SYNTHESE DU DIAGNOSTIC TERRITORIAL

SYNTHESE DU DIAGNOSTIC TERRITORIAL COMMUNE DE SAINT-CERGUES SYNTHESE DU DIAGNOSTIC TERRITORIAL Réunion publique de concertation du 4 avril 2013 E s p a c e s & M u t a t i o n s B. L E M A I R E AEspaces r c h & i tmutations e c t e B.LEMAIRE

Plus en détail

Extraits du Code du Travail

Extraits du Code du Travail Extraits du Code du Travail Bruit au travail - Santé auditive QUATRIÈME PARTIE : SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL LIVRE IV : PRÉVENTION DE CERTAINS RISQUES D EXPOSITION TITRE III : PRÉVENTION DES RISQUES D

Plus en détail

Notice de Présentation. Zonage d assainissement Eaux Usées. Commune de LORIENT

Notice de Présentation. Zonage d assainissement Eaux Usées. Commune de LORIENT Notice de Zonage d assainissement Eaux Usées Commune de LORIENT SOMMAIRE Contexte... 3 Définitions... 3 Rappels réglementaires... 4 Description du plan de zonage d assainissement d eaux usées... 5 Annexe

Plus en détail

Plan de Prévention des Risques Technologiques De la plate forme industrielle de Bergerac (Dordogne)

Plan de Prévention des Risques Technologiques De la plate forme industrielle de Bergerac (Dordogne) PREFECTURE DE LA DORDOGNE Plan de Prévention des Risques Technologiques De la plate forme industrielle de Bergerac (Dordogne) PROJET DE REGLEMENT Version du 07 octobre 2010 SOMMAIRE TITRE I : PORTEE DU

Plus en détail

L AMENAGEMENT LOCAL. Jean-Marc Schaller, architecte de ville de Fribourg

L AMENAGEMENT LOCAL. Jean-Marc Schaller, architecte de ville de Fribourg L AMENAGEMENT LOCAL Jean-Marc Schaller, architecte de ville de Fribourg LE ROLE DU CONSEIL COMMUNAL Art. 37 LATeC alinéa 1 Il (le Conseil) communal est l autorité responsable de l aménagement local. Son

Plus en détail

Projet de Plan de Prévention du Bruit dans l Environnement de la Ville d Uchaud

Projet de Plan de Prévention du Bruit dans l Environnement de la Ville d Uchaud Projet de Plan de Prévention du Bruit dans l Environnement de la Ville d Uchaud Etude réalisée pour le compte de : VILLE D UCHAUD SOLDATA ACOUSTIC Campus de la Doua 66, bd Niels Bohr - CS 52132-69603 VILLEURBANNE

Plus en détail

Révision générale du plan local d urbanisme

Révision générale du plan local d urbanisme Révision générale du plan local d urbanisme Qu est ce qu un plan local d urbanisme? Le PLU est un outil d'aménagement et de gestion de l'espace qui permet de planifier, maîtriser et ordonner l'organisation

Plus en détail

CHAPITRE II : DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N

CHAPITRE II : DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N CHAPITRE II : APPLICABLES A LA ZONE N Caractère de la zone : Il s agit d une zone naturelle et forestière protégée en raison soit de la qualité des sites, des milieux naturels, des paysages et de leur

Plus en détail

A PATRIMOINE CULTUREL ET DEVELOPPEMENT LOCAL

A PATRIMOINE CULTUREL ET DEVELOPPEMENT LOCAL Pays : Nom de la personne de contact au sein de la mairie Nom de la Ville Fonction : Superficie de la Téléphone commune : Nb d habitants Email 1. Personnel de votre commune 1.1) Nb de conseillers municipaux?

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

AIDE A LA LECTURE CARTES STRATEGIQUES DU BRUIT DANS L ENVIRONNEMENT VALENCE AGGLO

AIDE A LA LECTURE CARTES STRATEGIQUES DU BRUIT DANS L ENVIRONNEMENT VALENCE AGGLO AIDE A LA LECTURE CARTES STRATEGIQUES DU BRUIT DANS L ENVIRONNEMENT VALENCE AGGLO Quelques précisions préalables Les cartes de bruit sont des documents stratégiques à l échelle de grands territoires. Elles

Plus en détail

La Trame verte et bleue et les documents d'urbanisme : présentation du guide TVB et documents d urbanisme

La Trame verte et bleue et les documents d'urbanisme : présentation du guide TVB et documents d urbanisme La Trame verte et bleue et les documents d'urbanisme : présentation du guide TVB et documents d urbanisme Jessica BROUARD-MASSON Direction de l Eau et de la Biodiversité Pierre MIQUEL Direction de l Habitat,

Plus en détail

Réunion publique. 24 novembre 2014

Réunion publique. 24 novembre 2014 Réunion publique 24 novembre 2014 Sommaire I. La réglementation nationale 1. Les dispositifs concernés 2. Les grands principes 3. Les prescriptions réglementaires II. La réglementation locale : le RLPi

Plus en détail

Charte d Ethique de la Vidéo Protection à Martigues : Approuvée en Conseil Municipal par Délibération du 17 octobre 2014

Charte d Ethique de la Vidéo Protection à Martigues : Approuvée en Conseil Municipal par Délibération du 17 octobre 2014 Charte d Ethique de la Vidéo Protection à Martigues : Approuvée en Conseil Municipal par Délibération du 17 octobre 2014 Préambule La vidéo protection est un outil de gestion de l espace public au service

Plus en détail

Commune de Lusignan PORTER-À-CONNAISSANCE «RISQUE INDUSTRIEL» Le risque industriel lié à la Société Coopérative Agricole Terrena Poitou.

Commune de Lusignan PORTER-À-CONNAISSANCE «RISQUE INDUSTRIEL» Le risque industriel lié à la Société Coopérative Agricole Terrena Poitou. Commune de Lusignan Préfecture de la Vienne Direction Départementale des Territoires de la Vienne Service Prévention des Risques PORTER-À-CONNAISSANCE «RISQUE INDUSTRIEL» Le risque industriel lié à la

Plus en détail

Plan de prévention des risques littoraux (PPRL) de la petite mer de Gâvres. Réunion Publique à Port-Louis DDTM56/SPACES/PRN

Plan de prévention des risques littoraux (PPRL) de la petite mer de Gâvres. Réunion Publique à Port-Louis DDTM56/SPACES/PRN Plan de prévention des risques littoraux (PPRL) de la petite mer de Gâvres Réunion Publique à Port-Louis DDTM56/SPACES/PRN 12 octobre 2015 Plan de prévention des risques littoraux Introduction Les littoraux

Plus en détail

PLU OBJECTIF PLAN LOCAL D URBANISME QU EST CE QUE LE PLU?

PLU OBJECTIF PLAN LOCAL D URBANISME QU EST CE QUE LE PLU? QU EST CE QUE LE PLU? Le Plan local d urbanisme (PLU) porte et accompagne un véritable «projet de ville» et encadre les interventions publiques et privées en matière d urbanisme. Il oriente ainsi la fabrique

Plus en détail

Présentation des projets de plans directeurs sectoriels

Présentation des projets de plans directeurs sectoriels Présentation des projets de plans directeurs sectoriels 20.05.2014 Le plan sectoriel transports (PST) Sommaire Considérations générales Le PST, ses éléments réglementaires et mise en conformité des PAG

Plus en détail

DOSSIER COMMUNAL D'INFORMATIONS

DOSSIER COMMUNAL D'INFORMATIONS DOSSIER COMMUNAL D'INFORMATIONS ACQUÉREURS - LOCATAIRES COMMUNE DU BEAUSSET Direction départementale des territoires et de la mer du Var 244, avenue de l'infanterie de Marine BP 501-83041 TOULON CEDEX

Plus en détail

Limitation de l usage des jets skis

Limitation de l usage des jets skis N 2- MAI 2010 Limitation de l usage des jets skis Les jets-skis relevant de la catégorie des véhicules nautiques à moteur (VNM), ils sont soumis à la réglementation spécifique applicable à ce type de véhicules.

Plus en détail

Réglementation de la Publicité Extérieure

Réglementation de la Publicité Extérieure Direction Départementale des Territoires de la Savoie Réglementation de la Publicité Extérieure Présentation sommaire ( mars 2015) Cadre réglementaire La loi sur la publicité extérieure de 1979, transcrite

Plus en détail

3. Permis de construire : Dépôt de la demande :.../.../... Numéro de permis de construire :... Délivrance du permis :.../.../...

3. Permis de construire : Dépôt de la demande :.../.../... Numéro de permis de construire :... Délivrance du permis :.../.../... MODÈLE D ATTESTATION DE LA PRISE EN COMPTE DE LA RÉGLEMENTATION ACOUSTIQUE DES BÂTIMENTS D HABITATION NEUFS APPLICABLE EN FRANCE MÉTROPOLITAINE La présente attestation est applicable aux bâtiments d habitation

Plus en détail

Décret n 2016-xxx du xx mois 2016 portant mesures de simplification de la réglementation des publicités, enseignes et préenseignes NOR : DEVL1522614D

Décret n 2016-xxx du xx mois 2016 portant mesures de simplification de la réglementation des publicités, enseignes et préenseignes NOR : DEVL1522614D RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable et de l énergie Décret n 2016-xxx du xx mois 2016 portant mesures de simplification de la réglementation des publicités, enseignes

Plus en détail

Commission départementale de consommation des espaces agricoles de l'ariege

Commission départementale de consommation des espaces agricoles de l'ariege Commission départementale de consommation des espaces agricoles de l'ariege 1 Direction Départementale des Territoires/ Service Aménagement Urbanisme Habitat novembre CDCEA : Dispositif juridique, rôle

Plus en détail

3 avril 2015 Préfecture49/Secrétariat de la Commission départementale d'aménagement Commercial

3 avril 2015 Préfecture49/Secrétariat de la Commission départementale d'aménagement Commercial Composition du dossier de demande d'autorisation d'exploitation commerciale dans le cadre du permis de construire valant autorisation d'exploitation commerciale (Article R752-6 du Code de Commerce) 1 -

Plus en détail

La mise en place d un service public d assainissement non collectif (SPANC)

La mise en place d un service public d assainissement non collectif (SPANC) Certu La mise en place d un service public d assainissement non collectif (SPANC) > CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CRÉER UN SPANC Intérêt de l assainissement non collectif Les eaux utilisées pour satisfaire

Plus en détail

Commune de Ingrandes sur Vienne

Commune de Ingrandes sur Vienne Commune de Ingrandes sur Vienne Préfecture de la Vienne Direction Départementale des Territoires de la Vienne Service Prévention des Risques PORTER-À-CONNAISSANCE «RISQUE INDUSTRIEL» Le risque industriel

Plus en détail

Constructibilité en zones agricole et naturelle

Constructibilité en zones agricole et naturelle Constructibilité en zones agricole et naturelle La loi pour l accès au logement et un urbanisme rénové (ALUR) a modifié l article L. 123-1- 5 du code de l urbanisme pour y insérer de nouvelles dispositions

Plus en détail

ANNEXE 1 A LA DELIBERATION : ETAT RECAPITULATIF

ANNEXE 1 A LA DELIBERATION : ETAT RECAPITULATIF CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 3 CP 12-285 ANNEXE 1 A LA DELIBERATION : ETAT RECAPITULATIF @BCL@CC0F25FC 26/01/2012 11:25:30 4 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 5 CP 12-285 ANNEXE 2 A LA DELIBERATION

Plus en détail

3F4/2 Modalités de renfort en personnels dans les domaines non sanitaires

3F4/2 Modalités de renfort en personnels dans les domaines non sanitaires FICHE-MESURE Plan pandémie grippale 3F4/2 Modalités de renfort en personnels dans les domaines non sanitaires Validation : 13/10/2011 Ministère-pilote et rédacteur : Ministère chargé de l intérieur Ministères

Plus en détail

Vu le Code général des collectivités territoriales, notamment ses articles L. 2213-2, L. 2213-3, L. 2512-13 et L. 2512-14 ;

Vu le Code général des collectivités territoriales, notamment ses articles L. 2213-2, L. 2213-3, L. 2512-13 et L. 2512-14 ; Arrêté n 2006-21575 réglementant la circulation, l arrêt et le stationnement des véhicules de distribution ou d enlèvement de marchandises à Paris sur les voies de compétence préfectorale, annexé à l ordonnance

Plus en détail

Ingénierie et action foncière. Janvier 2014

Ingénierie et action foncière. Janvier 2014 ANJOU PORTAGE FONCIER Ingénierie et action foncière dans la Politique Départementale de l Habitat Janvier 2014 Les outils d action foncière et td d urbanisme durable du PDH Une phase d étude préalable

Plus en détail

OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES

OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES Note d accompagnement OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES Note d accompagnement 1 Contexte et objectifs

Plus en détail

curité publique pour les établissements recevant du public

curité publique pour les établissements recevant du public Les études de sûrets reté et de sécurits curité publique pour les établissements recevant du public 1 De quelle sûreté parle t on? Le terme «sûreté» concerne ici la prévention des actes de malveillance

Plus en détail

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET Composition du dossier (Arrêté Ministériel du 21 août 2009) Transmis en douze exemplaires ou par voie électronique, plus deux exemplaires supplémentaires par département limitrophe concerné par le projet

Plus en détail

Sommaire. La réglementation applicable en matière de sortie de statut de déchets

Sommaire. La réglementation applicable en matière de sortie de statut de déchets Sommaire La réglementation applicable en matière de sortie de statut de déchets Les sorties de statut de déchet : situations au niveau européen, national et régional Les pistes de réflexion du ministère

Plus en détail

COURS PROMOTION IMMOBILIERE MASTER 1. mercredi 27 avril 2011

COURS PROMOTION IMMOBILIERE MASTER 1. mercredi 27 avril 2011 COURS PROMOTION IMMOBILIERE MASTER 1 mercredi 27 avril 2011 www.nigelatkins.net INSTITUT D URBANISME ET D AMENAGEMENT UNIVERSITE PARIS IV LA SORBONNE Programme 27 avril : Permis de construire en présence

Plus en détail

Lutte contre l étalement urbain

Lutte contre l étalement urbain Lutte contre l étalement urbain L étalement urbain et la consommation d espace résultent de plusieurs causes cumulatives. Ces phénomènes s expliquent notamment par l insuffisance et l inadaptation de l

Plus en détail

PRÉFECTURE DE LA HAUTE-SAVOIE

PRÉFECTURE DE LA HAUTE-SAVOIE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Liberté Égalité Fraternité PRÉFECTURE DE LA HAUTE-SAVOIE DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES AFFAIRES SANITAIRES ET SOCIALES LE PRÉFET DE LA HAUTE SAVOIE CHEVALIER DE LA LÉGION D HONNEUR

Plus en détail

Le Grenelle environnement et les documents d'urbanisme

Le Grenelle environnement et les documents d'urbanisme Le Grenelle environnement et les documents d'urbanisme Pierre MIQUEL MEEDDM / DGALN / DHUP / QV3 Ministère de l écologie, de l énergie, du développement durable et de la Mer en charge des Technologies

Plus en détail

Conférence en ligne. La loi de transition énergétique : quels impacts sur les documents d urbanisme? Jeudi 24 septembre 2015

Conférence en ligne. La loi de transition énergétique : quels impacts sur les documents d urbanisme? Jeudi 24 septembre 2015 Conférence en ligne La loi de transition énergétique : quels impacts sur les documents d urbanisme? Jeudi 24 septembre 2015 Jean-François Piedagnel Directeur Général www.legilocal.fr Septembre 2015 2 Conçu

Plus en détail

Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection à CASTRES

Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection à CASTRES Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection à CASTRES Souhaitant améliorer la sécurité des personnes et des biens, lutter contre le sentiment d insécurité, la ville de CASTRES a décidé de

Plus en détail

Journée de formation des commissaires enquêteurs

Journée de formation des commissaires enquêteurs direction départementale des territoires de la Haute-Vienne Journée de formation des commissaires enquêteurs La loi pour l accès au logement et un urbanisme rénové Quoi de neuf pour l enquête publique?

Plus en détail

FICHE PRATIQUE 02 LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS LES RÈGLES SPÉCIFIQUES

FICHE PRATIQUE 02 LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS LES RÈGLES SPÉCIFIQUES LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS LES RÈGLES SPÉCIFIQUES FICHE PRATIQUE 02 LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS QUELLES SONT LES RÈGLES À SUIVRE POUR L'ÉLABORATION DE VOTRE PROJET

Plus en détail

À DESTINATION DES COLLECTIVITÉS LOCALES CONNAÎTRE POUR AGIR

À DESTINATION DES COLLECTIVITÉS LOCALES CONNAÎTRE POUR AGIR Guide pour l élaboration des Plans de prévention du bruit dans l environnement À DESTINATION DES COLLECTIVITÉS LOCALES CONNAÎTRE POUR AGIR Guide pour l élaboration des Plans de prévention du bruit dans

Plus en détail

Schéma directeur d accessibilité Ad AP. Transports collectifs

Schéma directeur d accessibilité Ad AP. Transports collectifs Schéma directeur d accessibilité Ad AP Transports collectifs Présenté par Eric Heyrman délégation ministérielle à l accessibilité 1 SOMMAIRE Pages Le SDA Ad AP (dépôt- contenu) 3 Prorogation possible des

Plus en détail

PRÉFECTURE DE LA RÉGION CHAMPAGNE - ARDENNE PRÉFECTURE DE LA MARNE

PRÉFECTURE DE LA RÉGION CHAMPAGNE - ARDENNE PRÉFECTURE DE LA MARNE PRÉFECTURE DE LA RÉGION CHAMPAGNE - ARDENNE PRÉFECTURE DE LA MARNE CABINET DU PREFET SERVICE INTERMINISTERIEL REGIONAL DES AFFAIRES CIVILES ET ECONOMIQUES DE DEFENSE ET DE LA PROTECTION CIVILE N DPC/2006-I/2/177

Plus en détail

Etat des risques naturels, miniers et technologiques

Etat des risques naturels, miniers et technologiques Etat des risques naturels, miniers et technologiques En application des articles L125-5 et R125-26 du code de l'environnement. Référence : 10200 Réalisé par FRANCK MAY Pour le compte de EX'IM - EURL DIAGNOS'IM

Plus en détail

DISPOSITIONS APPLICABLES À LA ZONE ND

DISPOSITIONS APPLICABLES À LA ZONE ND DISPOSITIONS APPLICABLES À LA ZONE ND CARACTÈRE ET VOCATION DE LA ZONE La zone ND : Il s agit d une zone équipée, constituant un espace naturel qu il convient de protéger en raison du caractère des éléments

Plus en détail

Etat des risques naturels et technologiques

Etat des risques naturels et technologiques Etat des risques naturels et technologiques En application des articles L125-5 et R125-26 du code de l'environnement. Commande n 5404 Mode EDITION** Réalisé par David BARDY Pour le compte de KINAXIA Date

Plus en détail

Point n 3 : désigner un point de contact

Point n 3 : désigner un point de contact Vidéoprotection des lieux publics 10 points pour assurer la sécurité collective dans le respect des libertés individuelles Préambule La libre administration des collectivités locales est un principe constitutionnel

Plus en détail

L'affichage publicitaire enseignes, préenseignes et publicités visibles des voies ouvertes à la circulation publique

L'affichage publicitaire enseignes, préenseignes et publicités visibles des voies ouvertes à la circulation publique L'affichage publicitaire enseignes, préenseignes et publicités visibles des voies ouvertes à la circulation publique Évolution et impacts de la nouvelle réglementation pour les gestionnaires de voirie

Plus en détail

Agenda 21 Île-de-France. Le référentiel de l Eco-Région

Agenda 21 Île-de-France. Le référentiel de l Eco-Région Agenda 21 Île-de-France Le référentiel de l Eco-Région Un Agenda 21 pour renforcer l'eco-région 2008 Forum de lancement de l Agenda 21 Île-de-France Le choix d un agenda 21 interne : périmètre de l institution

Plus en détail

Projet de Plan de Prévention du Bruit dans l'environnement (PPBE)

Projet de Plan de Prévention du Bruit dans l'environnement (PPBE) VILLE D AURAY Tél. : 02 97 24 01 23 Fax : 02 97 24 16 56 courrier.mairie@ville-auray Projet de Plan de Prévention du Bruit dans l'environnement (PPBE) Relatif aux voies communales d'auray (Trafic supérieur

Plus en détail

Journée des élus du 6 novembre 2015 à Xonrupt-Longemer

Journée des élus du 6 novembre 2015 à Xonrupt-Longemer Journée des élus du 6 novembre 2015 à Xonrupt-Longemer La réglementation de l'affichage publicitaire, des pré-enseignes et enseignes dans les Parcs naturels régionaux Enjeux de la réglementation Qualité

Plus en détail

DEROULEMENT PEDAGOGIQUE ET CONTENU DE LA FORMATION

DEROULEMENT PEDAGOGIQUE ET CONTENU DE LA FORMATION DEROULEMENT PEDAGOGIQUE ET CONTENU DE LA FORMATION 1 ère journée Durée : 6 heures sur les expériences de chacun, Travail en sous-groupes et Synthèse collective. 1. Prise de contact Créer les conditions

Plus en détail

Grenelle de l environnement. Propositions des Chambres d agriculture sur la traduction législative

Grenelle de l environnement. Propositions des Chambres d agriculture sur la traduction législative Grenelle de l environnement Propositions des Chambres d agriculture sur la traduction législative 1. Projet de loi Grenelle 1 Le Groupe Chambres d agriculture propose, concernant le projet de loi Grenelle

Plus en détail

Une planification territoriale intégrant la gestion et la préservation de l eau et des milieux aquatiques

Une planification territoriale intégrant la gestion et la préservation de l eau et des milieux aquatiques Une planification territoriale intégrant la gestion et la préservation de l eau et des milieux aquatiques Contrat de rivière et PLU sur les secteur soumis à l aléa inondation Exemple de la commune de Venelles

Plus en détail

Cartographie POURQUOI RÉALISER UNE CARTOGRAPHIE DU BRUIT? RESUME NON TECHNIQUE

Cartographie POURQUOI RÉALISER UNE CARTOGRAPHIE DU BRUIT? RESUME NON TECHNIQUE Cartographie du Bruit 2013 RESUME NON TECHNIQUE POURQUOI RÉALISER UNE CARTOGRAPHIE DU BRUIT? L environnement sonore compose la vie urbaine et sa qualité est une des préoccupations principales des habitants.

Plus en détail

LES PRINCIPES DE LA FORMATION

LES PRINCIPES DE LA FORMATION LES PRINCIPES DE LA FORMATION 1 SOMMAIRE I.L évolution de la législation p 3 II. La formation, un élément essentiel de la mise en œuvre des missions de service public p 3 III. La formation répond à de

Plus en détail

Communauté de communes du Pays de l Ourcq Rapport sur le prix et la qualité du SPANC 2012 1

Communauté de communes du Pays de l Ourcq Rapport sur le prix et la qualité du SPANC 2012 1 Communauté de communes du Pays de l Ourcq Rapport sur le prix et la qualité du SPANC 2012 1 PREAMBULE Conformément à l article L.2224-5 du Code Général des Collectivités Territoriales, le Président de

Plus en détail

Densité d établissements industriels à risque

Densité d établissements industriels à risque Thème : Santé publique, prévention et gestion des risques Orientation : Prévenir et gérer les risques majeurs et chroniques, technologiques et naturels Densité d établissements industriels à risque par

Plus en détail

Projet stratégique 2014-2018

Projet stratégique 2014-2018 Projet stratégique 2014-2018 du Grand Port Maritime de la Réunion Compléments apportés au rapport d évaluation environnementale Septembre 2014 Suite aux remarques apportées par les autorités compétentes

Plus en détail