Espace éthique Alzheimer - Bilan des premiers mois d activité. Présentation au Comité de Suivi du Plan Alzheimer - 30 juin 2011

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Espace éthique Alzheimer - Bilan des premiers mois d activité. Présentation au Comité de Suivi du Plan Alzheimer - 30 juin 2011"

Transcription

1 Espace éthique Alzheimer - Bilan des premiers mois d activité Présentation au Comité de Suivi du Plan Alzheimer - 30 juin 2011

2 Constitution d un réseau national RNREMA : Mise en place du Réseau national de réflexion éthique sur la maladie d Alzheimer (RNREMA), disponible en ligne. Espaces éthiques À travers une enquête/recensement, proposition aux instances éthiques de participer à la réflexion. 9 instances éthiques régionales, en plus de l Espace éthique/ap-hp et l Espace éthique méditerranéen, intégrées au réseau. CMP et CMRR Création du réseau CMRR et CMP, évaluation des travaux et des attentes dans le domaine de la réflexion éthique. Constitution d un recensement, participation de 12 CMRR au RNREMA. Quelques partenaires à ce jour - Association France Alzheimer - Fondation Médéric Alzheimer - Universcience (Cité des sciences et de l industrie) - Présentation au Comité de suivi

3 Recensement des formations universitaires Recueil des enseignements et modules de formulation existants et relatifs à l éthique et à la maladie d Alzheimer 10 formations présentées sur le site de l Espace éthique Alzheimer. - Masters, DIU, DU, Certificats universitaires - Ethique et droits fondamentaux des personnes âgées, diagnostic précoce et prise en charge - Villes de formation : Paris, Marseille, Poitiers, Tours Présentation au Comité de suivi

4 Consultation publique «Alzheimer et dépendances» Organisation d une consultation publique en ligne portant sur la maladie d Alzheimer et les dépendances qu elle engendre (chez le malade, le proche ) Objectifs : - identifier les thématiques éthiques précises, leurs enjeux, les approches qu elles justifient pour préparer les termes d une sensibilisation et d une sollicitation de la société civile - Mieux saisir les caractéristiques de l éthique dans la maladie d Alzheimer - Unifier/analyser des expertises dispersées afin d établir des repérages et peut-être formuler des recommandations éthiques et sociales Rapports d activité périodiques Réalisation de rapports d étude présentant la synthèse des échanges (avec extraits de verbatim), liste hiérarchisée des positions consensuelles Résultats de la consultation «Alzheimer et dépendances disponibles à partir de juillet 2011 / présentés officiellement le 20 septembre 2011 Présentation au Comité de suivi

5 Université d été Alzheimer, éthique & société 2011 Choisir et décider ensemble Aix-en-Provence, les 12 et 13 septembre 2011 L objectif de cet événement est l échange des savoirs, la transmission des expériences, une meilleure compréhension de ce qui se fait avec ceux qui assument au quotidien les solidarités de l accompagnement et du soin. Il convient de viser à encore davantage de justesse, de compétence et de créativité au service de la personne malade et de ses proches, de renforcer les alliances et réseaux afin d être plus forts et cohérents dans une lutte qui défie nos savoirs et nos pratiques. - Mise en place d un Conseil scientifique participants attendus - 68 intervenants - 22 interventions en séance plénières, 18 ateliers - Journée supplémentaire le 14 septembre en partenariat avec France Alzheimer Présentation au Comité de suivi

6 Relations avec le CCNE Rédaction d une saisine du Comité consultatif national d éthique, pour sollicitation d un avis avant la fin 2012 Saisine Juin 2011 Présentation au Comité de suivi

7 Colloque national «Éthique, technologies et maladie d Alzheimer et apparentée» Deuxième colloque préconisé par la mesure 40 du Plan Alzheimer Organisation d un workshop de préparation (31 participants, philosophes, soignants, avocats ) Organisation, les 2/3 décembre 2011 du Colloque national consacré aux nouvelles technologies et à la maladie d Alzheimer (Cite des sciences et de l industrie / Universcience) Présentation au Comité de suivi

8 Organisation de 4 Workshops (1/2) - «Statut juridique de la personne atteinte de la maladie d Alzheimer vivant en établissement» (saisine du Ministère des Affaires sociales suite au colloque de Reims 2009) 8 décembre 2010 Coordination scientifique : Valérie Sebag-Depadt, Benjamin Pitcho, maîtres de conférences, université Paris 12 et Paris 8 - Synthèse disponible sur le site de l EREMA - Note à la DGCS dans le cadre de la saisine pour la mesure 39 - «Recours aux nouvelles technologies : respect et droits de la personne atteinte de maladie d Alzheimer» Workshop préparatoire au colloque, le 1er avril 2011 Coordination scientifique : Vincent Rialle, vice-président du Centre national de référence santé à domicile et autonomie Roland Schaer, directeur science et société, Universcience Présentation au Comité de suivi

9 Organisation de 4 Workshops (2/2) - «Ethique et gestion de cas» 27 juin 2011, Marseille Perrine Malzac, Michel Poncet, Espace éthique méditerranéen - «Secret médical et confidentialité dans le cadre de la MA» 30 novembre 2011 Saisine des groupes Korian et Orpéa Présentation au Comité de suivi

10 Colloques 1 Organisation de plus de 10 colloques : - Alzheimer et malades jeunes - Approches et enjeux éthiques (partenariat avec l ARS Nord Pas-de-Calais) - Rencontres 2011 Alzheimer éthique & société à l Académie nationale de médecine Reconnaitre la personne malade comme être de relation et citoyen jusqu au terme de sa vie Alzheimer et décisions difficiles Alzheimer, dépendance et autonomie Tests de repérage de troubles cognitifs pour les personnes âgées de bas niveaux d'études et/ou de cultures différentes - Conflits d'intérêt - Ethique et bonnes pratiques - Colloque «Ethique et Alzheimer», rencontre EREMA/ARS Limousin - Alzheimer : Annoncer, informer, communiquer - 10 décembre: Inauguration de l'espace national de réflexion éthique sur la maladie d'alzheimer - Alzheimer: des références publiques aux choix individuels - Alzheimer et autres maladies neurologiques, penser ensemble les vulnérabilités dans le soin en fin de vie - Droits des malades jusqu au terme de la vie: réalités des maladies neurologiques dégénératives 1 Colloques disponibles en vidéo dans leur intégralité sur le site de l Espace éthique Alzheimer Présentation au Comité de suivi

11 Site de l Espace éthique Alzheimer Six mois après le lancement du site, le site en chiffres : Plus de visiteurs uniques pages vues Plus de 50 textes d'aidants, de soignants, philosophes, avocats... sur les spécificités éthiques du soin et de la prise en charge de la personne malade Plus de 10 colloques disponibles en captation vidéo intégrale 90 actualités et événements relayés 11 entretiens thématiques, soit plus de 6 heures d'entretiens en vidéo 6 colloques disponibles en vidéo dans leur intégralité 7 newsletters, envoyées à abonnés Des visiteurs de 71 pays différents Présentation au Comité de suivi

12 Ressources documentaires Plus de 50 textes d'aidants, de soignants, philosophes, avocats... sur les spécificités éthiques du soin et de la prise en charge de la personne malade, avec de nouvelles contributions toutes les semaines. Dossiers thématiques (parole et communication, aide active à mourir, prélèvement de cerveau dans un cadre de recherche ), composés de textes originaux ou de textes issus des ressources de l Espace éthique Alzheimer. Espace La maladie au jour le jour, permettant aux personnes malades, aux aidants, aux proches de tenir un journal de bord de leur relation avec maladie et le soin. Partenariat avec la Revue de presse de la Fondation Médéric Alzheimer, avec les sites AgeVillage et AgeVillage Pro Capture d écran de l espace de ressources documentaires Présentation au Comité de suivi

13 Entretiens 12 entretiens (nouvelles technologies, formation, mandat de protection futur, accompagnement ) réalisés auprès de psychiatres, personnalités associatives, gériatres, philosophes, formateurs Plus de 6h d entretien au total. Entretien avec May Antoun, médecin gériatre Présentation au Comité de suivi

14 Newsletters 7 newsletters, envoyées à plus de 6900 abonnés Elles proposent des textes inédits, l annonce des prochains événements, les dernières mises-à-jour du site Extrait de la newsletter spéciale Université d été, lancée le 10 mai 2011 à 7000 abonnés Présentation au Comité de suivi

15 Espace dédié à l Université d été Alzheimer Création d un espace virtuel consacré à l événement, proposant programme et inscription mais également les problématiques détaillées des ateliers, les ressources presse, des dossiers thématiques permettant de se familiariser avec les enjeux de la rencontre, les infos pratiques pour y accéder Capture d écran de l espace consacré à l événement Présentation au Comité de suivi

Education thérapeutique des aidants informels de patients atteints d une maladie d Alzheimer ou maladie apparentée.

Education thérapeutique des aidants informels de patients atteints d une maladie d Alzheimer ou maladie apparentée. Education thérapeutique des aidants informels de patients atteints d une maladie d Alzheimer ou maladie apparentée. L e r é s e a u d e s a n t é Symbiose : Léna Po u l a i n, P i e r r e Pitsaer, F r

Plus en détail

A l attention de. Messieurs Jean-Philippe FLOUZAT et Jean-François PIERRE. Direction générale de la cohésion sociale

A l attention de. Messieurs Jean-Philippe FLOUZAT et Jean-François PIERRE. Direction générale de la cohésion sociale Espace Ethique de l Assistance Publique - Hôpitaux de Paris Emmanuel HIRSCH Directeur de l'espace éthique / AP-HP Responsable de l EREMA 01 44 84 17 53 emmanuel.hirsch@sls.aphp.fr Paris, le 26 avril 2011

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES _ SANTÉ Professions de santé Arrêté du 8 juillet 2015 relatif à l admission des étudiants de l École européenne de podologie pluridisciplinaire

Plus en détail

Maladie d Alzheimer, éthique, droit et citoyenneté vendredi 18 novembre 2011

Maladie d Alzheimer, éthique, droit et citoyenneté vendredi 18 novembre 2011 Maladie d Alzheimer, éthique, droit et citoyenneté vendredi 18 novembre 2011 «Sciences Po Aix» - Amphithéâtre Bruno Etienne 25 rue Gaston de Saporta, 13100 Aix-en-Provence Journée organisée par Sciences

Plus en détail

Charte de la concertation territoriale

Charte de la concertation territoriale LIGNE A GRANDE VITESSE POITIERS-LIMOGES Charte de la concertation territoriale La présente charte constitue le cadre de la démarche de la concertation territoriale conduite par Réseau ferré de France Elle

Plus en détail

Calendrier scolaire Formation professionnelle Année scolaire 2015-2016 (Hiver)

Calendrier scolaire Formation professionnelle Année scolaire 2015-2016 (Hiver) Calendrier scolaire Formation professionnelle Année scolaire 2015-2016 (Hiver) L approche par compétences Le programme de l École du Barreau, d une durée de 71 jours, propose une approche par compétences.

Plus en détail

MASTER (M2) DROIT PUBLIC, SPÉCIALITÉ DROIT DE LA SANTÉ ET DE LA PROTECTION SOCIALE

MASTER (M2) DROIT PUBLIC, SPÉCIALITÉ DROIT DE LA SANTÉ ET DE LA PROTECTION SOCIALE MASTER (M2) DROIT PUBLIC, SPÉCIALITÉ DROIT DE LA SANTÉ ET DE LA PROTECTION SOCIALE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Droit et Sciences politiques Présentation Spécificités

Plus en détail

En région PACA, votre organisme de formation certifié ISQ-OPQF

En région PACA, votre organisme de formation certifié ISQ-OPQF En région PACA, votre organisme de formation certifié ISQ-OPQF Tél. : 04 42 21 06 22 Fax : 04 42 21 27 04 Mail : if.conseil@wanadoo.fr Site : www.ifconseil.eu Un partenariat Basé sur la lecture attentive

Plus en détail

La marque media de référence de L ÉQUIPEMENT DES COLLECTIVITÉS LOCALES

La marque media de référence de L ÉQUIPEMENT DES COLLECTIVITÉS LOCALES CONTEXTE LRDCL PRINT WEB NLT PRIX EXPERTISE DÉCISION ÉQUIPEMENT La marque media de référence de L ÉQUIPEMENT DES COLLECTIVITÉS LOCALES Analyser les enjeux, faire les bons choix, anticiper l avenir. Accompagner

Plus en détail

Plate-forme collaborative Page 1

Plate-forme collaborative Page 1 MARS 2013 Plate-forme collaborative Page 1 Lieu de coordination associant les acteurs du champ sanitaire et social du territoire Monts et Barrages, dans le but d assurer aux personnes prises en charge

Plus en détail

Actualité sur le 3e Plan Alzheimer 2008-2012

Actualité sur le 3e Plan Alzheimer 2008-2012 Uzès 21.9.2009 Actualité sur le 3e Plan Alzheimer 2008-2012 Dr Denise STRUBEL Centre de Gérontologie CHU Nîmes Le 3e plan Alzheimer (2008-2012) Proposition de 44 mesures selon 11 objectifs et 3 axes Axe

Plus en détail

Comité ou groupe de réflexion éthique pour la gestion des risques de maltraitance dans les établissements et services pour personnes âgées

Comité ou groupe de réflexion éthique pour la gestion des risques de maltraitance dans les établissements et services pour personnes âgées Comité ou groupe de réflexion éthique pour la gestion des risques de maltraitance dans les établissements et services pour personnes âgées Définition de la maltraitance En 1987, le Conseil de l Europe

Plus en détail

16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement

16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement 16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement Rencontre sur le thème «Une Solidarité Collective au service des Malades et des Aidants» Lundi 21 Septembre

Plus en détail

PSYCHOLOGUES DANS LES SERVICES DE SANTE AU TRAVAIL INTERENTREPRISE PRESENTATION DE LA PROFESSION

PSYCHOLOGUES DANS LES SERVICES DE SANTE AU TRAVAIL INTERENTREPRISE PRESENTATION DE LA PROFESSION PSYCHOLOGUES DANS LES SERVICES DE SANTE AU TRAVAIL INTERENTREPRISE PRESENTATION DE LA PROFESSION Les réformes en cours de la médecine du travail en France ont abouti, en ce début d année 2013, à la négociation

Plus en détail

Formations à l accompagnement des personnes vivant avec autisme :

Formations à l accompagnement des personnes vivant avec autisme : Formations à l accompagnement des personnes vivant avec autisme : Sensibilisation à l autisme Adaptation de l environnement à l individu - TEACCH Développement des compétences de l individu - ABA Gestion

Plus en détail

Propositions AMCEHPAD - Agevillage.com

Propositions AMCEHPAD - Agevillage.com Propositions - Agevillage.com Janvier 2006 Document confidentiel 1 Historique En six ans, Agevillage s est imposé comme la référence Internet du Grand Age tant pour les familles confrontées à la perte

Plus en détail

avec le responsable de la cellule auquel il/elle rend compte de son travail, avec la secrétaire de la cellule au quotidien,

avec le responsable de la cellule auquel il/elle rend compte de son travail, avec la secrétaire de la cellule au quotidien, Direction des Ressources Humaines PSYCHOLOGUE J PSYCHOLOGUE A LA CELLULE ACCUEIL FAMILIAL ET MISSION ADOPTION POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction des Solidarités Service : Direction

Plus en détail

Témoignage 1 Réaliser une cartographie des parties prenantes locales

Témoignage 1 Réaliser une cartographie des parties prenantes locales Témoignage 1 Réaliser une cartographie des parties prenantes locales Quelle méthodologie? Quelles sont les erreurs à éviter, les choses à savoir? Pour quels résultats? Claude Chardonnet - C&S Conseils

Plus en détail

4 ème réunion PAERPA EHPAD

4 ème réunion PAERPA EHPAD 4 ème réunion PAERPA EHPAD Jeudi 16 avril 2015 14h30 17h Délégation territoriale de Paris 1 Cartographie des EHPAD PAERPA (9-10-19) En attente carte stagiaire géographe 2 Ordre du jour 1. Actions déployées

Plus en détail

e Réseau Qualité-Risques Picardie entre dans sa phase opérationnelle.

e Réseau Qualité-Risques Picardie entre dans sa phase opérationnelle. R é s e a u S A N T E Q U A L I T E R I S Q U E S P i c a r d i e e Réseau Qualité-Risques Picardie entre dans sa phase opérationnelle. Après avoir rencontré la quasi-totalité des établissements adhérents

Plus en détail

Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés

Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés RAPPORT du GROUPE DE TRAVAIL INTERMINISTÉRIEL DÉCEMBRE 2013 1 Introduction I -Le contexte II -Le Groupe de travail III -Compte rendu

Plus en détail

3IE - TALIS Métiers du Sanitaire & du Médico - Social

3IE - TALIS Métiers du Sanitaire & du Médico - Social 3IE - TALIS Métiers du Sanitaire & du Médico - Social Évaluation Externe / Évaluation Interne / Aide Médico - Psychologique / Assistant de soins en gérontologie / Préparation au concours DEAMP / Accompagnement

Plus en détail

# 07 Charte de l audit interne

# 07 Charte de l audit interne Politiques et bonnes pratiques # 07 de l audit Direction générale fédérale Service Redevabilité & Qualité Janvier 2015 Approuvé par le Comité des audits Juin 2013 Approuvé par le Directoire fédéral Juillet

Plus en détail

Dossier de Presse DOSSIER DE PRESSE. Janvier 2006. Place de marché en ligne dédiée à la Reprise Transmission d entreprise INVESTISSEUR

Dossier de Presse DOSSIER DE PRESSE. Janvier 2006. Place de marché en ligne dédiée à la Reprise Transmission d entreprise INVESTISSEUR Place de marché en ligne dédiée à la Reprise Transmission d entreprise DOSSIER DE PRESSE Dossier de Presse Janvier 2006 SOMMAIRE 1. LE CONCEPT FONDATEUR 2. FUSACQ AUJOURD HUI 3. FUSACQ EN 3 POINTS 4. A

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques Livret de suivi du parcours de développement des compétences Ce livret est obligatoire pour les contrats de professionnalisation conclus

Plus en détail

Une forte valeur ajoutee en Marketing, C ommunication et Gestion de Projet

Une forte valeur ajoutee en Marketing, C ommunication et Gestion de Projet Une forte valeur ajoutee en Marketing, C ommunication et Gestion de Projet, Notre vocation : Vous accompagner dans la transformation de vos réflexions stratégiques en plan d actions opérationnel grâce

Plus en détail

mise en œuvre de l arrêté relatif au management de la qualité

mise en œuvre de l arrêté relatif au management de la qualité mise en œuvre de l arrêté relatif au management de la qualité Réunion nationale des OMEDIT 26 mai 2011 Valerie Salomon Bureau Qualité et sécurité des soins Sous direction du pilotage de la performance

Plus en détail

Retour d expérience ESA

Retour d expérience ESA Retour d expérience ESA -Service créé en 2009 dans le cadre du 1 er Plan Alzheimer 2008-2012 -Cette Equipe est tout d abord lancée à titre expérimental, dans le cadre de la mesure 6 de ce Plan, - Une réflexion

Plus en détail

PRIX CNSA LIEUX DE VIE COLLECTIFS & AUTONOMIE EDITION 2010

PRIX CNSA LIEUX DE VIE COLLECTIFS & AUTONOMIE EDITION 2010 PRIX CNSA LIEUX DE VIE COLLECTIFS & AUTONOMIE EDITION 2010 7 octobre 2009 Avec le soutien de Communiqué de presse 3 Les nouveautés 2010 4 Les prix personnes âgées 5 Les prix personnes handicapées 6 Le

Plus en détail

RAPPORT FORMATIF AVOCAT

RAPPORT FORMATIF AVOCAT RAPPORT FORMATIF AVOCAT L'évaluation formative se veut avant tout l'occasion d'une rencontre qui vise à faire le point en cours de stage; le rapport formatif est l'outil privilégié pour ce faire. Le stagiaire

Plus en détail

Rencontre de Malades Jeunes

Rencontre de Malades Jeunes Rencontre de Malades Jeunes 4 février 2010 - Paris Florence Pasquier Déclaration d intérêts article L. 4113-13 du Code de la Santé Publique : liens avec la majorité des laboratoires ayant des molécules

Plus en détail

Collège des Hautes Etudes de l Environnement. du Développement Durable. w w w. c h e e d d. n e t

Collège des Hautes Etudes de l Environnement. du Développement Durable. w w w. c h e e d d. n e t Collège des Hautes Etudes de l Environnement et du Développement Durable P r é pa r e r l e s d i r i g e a n t s au x e n j e u x du Développement Durable w w w. c h e e d d. n e t Une approche transversale,

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention, de protection et d insertion, aide au développement de

Plus en détail

Dossier médico-social en ligne

Dossier médico-social en ligne Réseau d Aide au diagnostic, à la Prise en charge des Détériorations cognitives et de Maladies neurologiques chroniques en Franche-Comté et au niveau National Dossier médico-social en ligne Une équité

Plus en détail

Ambassade de France en Pologne Service de coopération et d'action culturelle PERFECTIONNEMENT LINGUISTIQUE ENSEIGNANTS POLONAIS SECTIONS BILINGUES

Ambassade de France en Pologne Service de coopération et d'action culturelle PERFECTIONNEMENT LINGUISTIQUE ENSEIGNANTS POLONAIS SECTIONS BILINGUES CAVILAM Centre d Approches Vivantes des Langues et des Médias 1 Avenue des Célestins BP2678 03206 Vichy Cedex France Tél. : 33 (0)4 70 30 83 83 Fax : 33 (0)4 70 30 83 84 Email : info@cavilam.com Sites

Plus en détail

Prise en charge des personnes faisant l objet de soins psychiatriques Loi du 5 juillet 2011

Prise en charge des personnes faisant l objet de soins psychiatriques Loi du 5 juillet 2011 Prise en charge des personnes faisant l objet de soins psychiatriques Loi du 5 juillet 2011 1. Contrôle systématique exercé par le Juge des libertés et de la détention (JLD) Exercice d un contrôle systématique

Plus en détail

Cursus de Formation Assistant(e) de Soins en Gérontologie

Cursus de Formation Assistant(e) de Soins en Gérontologie Cursus de Formation Assistant(e) de Soins en Gérontologie La fonction d Assistant de Soins en Gérontologie consiste en une assistance dans les actes de la vie quotidienne des personnes fragilisées par

Plus en détail

Les politiques de développement durable dans les collectivités : Agenda 21

Les politiques de développement durable dans les collectivités : Agenda 21 Les politiques de développement durable dans les collectivités : Agenda 21 Master 1 Science du Management «Gestion des Ressources Humaines» Exposé Management des organisations publiques 23 juin 2014 Groupe

Plus en détail

RÉSEAU D ACTION PROFESSIONNELLE CSQ

RÉSEAU D ACTION PROFESSIONNELLE CSQ RÉSEAU D ACTION PROFESSIONNELLE CSQ Compte-rendu Réunion du 22 octobre 2008 Cette réunion terminait un processus de 3 ans portant sur les cinq propositions pour une meilleure éducation au Québec. D entrée

Plus en détail

PROJET PROGRESS FRANCE Ministère des droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports

PROJET PROGRESS FRANCE Ministère des droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports Renforcer la formation des professionnels de santé à la prévention des violences au sein du couple et l'information du grand public sur les violences au sein du couple et les mutilations sexuelles féminines

Plus en détail

Projet Addictions sans substance. Questionnaire

Projet Addictions sans substance. Questionnaire Projet Addictions sans substance Questionnaire Ce projet a pour objectif d établir un état des lieux de l accueil et de l accompagnement dans les structures du secteur médico-social, des addictions sans

Plus en détail

COFOR SANTE. Une ACTUALITÉ en ACCRÉDITATION SANTÉ (contenu de nos interventions pages suivantes)

COFOR SANTE. Une ACTUALITÉ en ACCRÉDITATION SANTÉ (contenu de nos interventions pages suivantes) COFOR SANTE Des interventions* en : - Communication - Management - Relation client - Qualité - Gestion Une ACTUALITÉ en ACCRÉDITATION SANTÉ (contenu de nos interventions pages suivantes) * cf. nos programmes

Plus en détail

Termes de référence Activité 1

Termes de référence Activité 1 1 Termes de référence Activité 1 Atelier de formation thématique au journalisme d investigation Projet Médias d Afrique centrale contre le VIH PROJET MA-VIH VOLET 1 N D ACTION / ACTIVITE CODE 1 /1 MAUEA4111F30

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS-DIDEROT UFR LETTRES ARTS CINEMA. 1 er semestre

UNIVERSITE PARIS-DIDEROT UFR LETTRES ARTS CINEMA. 1 er semestre LE DOCUMENTAIRE : ÉCRITURES DES MONDES CONTEMPORAINS Master 2 Professionnel DEMC (2013-2014) PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS 1 er semestre Bloc 1 : Culture du documentaire, connaissance du milieu,

Plus en détail

Fonds Pascal. Délégation générale à la langue française et aux langues de France

Fonds Pascal. Délégation générale à la langue française et aux langues de France Fonds Pascal Délégation générale à la langue française et aux langues de France Fonds Pascal 1 La France accueille chaque année des manifestations scientifiques de renommée internationale de plus en plus

Plus en détail

TERMES DE RÉFÉRENCE POUR LA RÉALISATION D UN DOCUMENTAIRE AUTOUR DE LA PROBLEMATIQUE DES MIGRANTS SUBSAHARIENS AU MAROC

TERMES DE RÉFÉRENCE POUR LA RÉALISATION D UN DOCUMENTAIRE AUTOUR DE LA PROBLEMATIQUE DES MIGRANTS SUBSAHARIENS AU MAROC TERMES DE RÉFÉRENCE POUR LA RÉALISATION D UN DOCUMENTAIRE AUTOUR DE LA PROBLEMATIQUE DES MIGRANTS SUBSAHARIENS AU MAROC Programme : «Développement économique, social et humain de groupes vulnérables, femmes,

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA MISSION DE PREFIGURATION. Aux termes de la loi, la mission de préfiguration comprend, et d un seul tenant :

REGLEMENT INTERIEUR DE LA MISSION DE PREFIGURATION. Aux termes de la loi, la mission de préfiguration comprend, et d un seul tenant : REGLEMENT INTERIEUR DE LA MISSION DE PREFIGURATION Aux termes de la loi, la mission de préfiguration comprend, et d un seul tenant : - une présidence confiée au préfet de la région Île-de-France et au

Plus en détail

L OBLIGATION DE FORMATION MEDICALE CONTINUE (FMC)

L OBLIGATION DE FORMATION MEDICALE CONTINUE (FMC) L OBLIGATION DE FORMATION MEDICALE CONTINUE (FMC) HISTORIQUE, ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES Conseil national de la FMC des praticiens hospitaliers CN FMCH SOMMAIRE Le lien entre formation médicale initiale

Plus en détail

1 CONTEXTE ET DEFINITION

1 CONTEXTE ET DEFINITION Consultation des cabinets conseils référencés «Diagnostic RH et Formation PME 2015» en Languedoc Roussillon pour la réalisation de prestations d Evaluation de dispositifs de formation interne Cahier des

Plus en détail

Secrétariat du comité médical. (collectivités affiliées au CDG29)

Secrétariat du comité médical. (collectivités affiliées au CDG29) Questions sociales Note d information n 13-21 du 2 septembre 2013 Secrétariat du comité médical (collectivités affiliées au CDG29) Références Loi n 2012-347 du 12 mars 2012 relative à l'accès à l'emploi

Plus en détail

Mise en place d une commission régionale du vieillissement

Mise en place d une commission régionale du vieillissement Le sociographe, 9, 2002 / 91 Pierre Chabas, Françoise Vidal-Borrossi Mise en place d une commission régionale du vieillissement L exemple du Languedoc-Roussillon A l initiative du Directeur régional des

Plus en détail

Guide pour la préparation d une demande de financement d un projet collectif de formation sur mesure pour les unités

Guide pour la préparation d une demande de financement d un projet collectif de formation sur mesure pour les unités Guide pour la préparation d une demande de financement d un projet collectif de formation sur mesure pour les unités À L INTENTION DES GESTIONNAIRES ET AUTRES RESPONSABLES DE PROJETS DE FORMATION SUR MESURE

Plus en détail

Catalogue des Formations

Catalogue des Formations 67, Rue Aziz Bellal, Etage 3, N 2, Maarif. 32, Avenue Abdelali Benchekroune, Etage 5, N 20. Nos atouts formation Thèmes de formation En partenariat avec un réseau national et International, nous dispensons

Plus en détail

Dossier de presse. Skandia Investment Advice

Dossier de presse. Skandia Investment Advice Dossier de presse Skandia Investment Advice 1 Sommaire Communiqué de presse... 3 Skandia innove avec un service complet de sélection de fonds et d analyse financière : Skandia Investment Advice... 5 A

Plus en détail

LA FORMATION PRATIQUE : LA PRÉPARATION DES SUPERVISEURS ET DES ENSEIGNANTS ASSOCIÉS À LA FORMATION EN MILIEU DE PRATIQUE

LA FORMATION PRATIQUE : LA PRÉPARATION DES SUPERVISEURS ET DES ENSEIGNANTS ASSOCIÉS À LA FORMATION EN MILIEU DE PRATIQUE LA FORMATION PRATIQUE : LA PRÉPARATION DES SUPERVISEURS ET DES ENSEIGNANTS ASSOCIÉS À LA FORMATION EN MILIEU DE PRATIQUE Résumé des constats et des défis identifiés lors de la journée thématique Présentation

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI148

TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI148 TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI148 I. Informations générales Intitulé de la mission Composante Thématique(s) Bénéficiaire(s) Pays Durée totale des jours prévus Appui à la gestion de subvention du Fonds

Plus en détail

ARCHITECTE DE COMPÉTENCES E-LEARNING EXPO DU 24 AU 26 MARS 2015 À PARIS - PORTE DE VERSAILLES PAVILLON 4.1-4.2 STAND F40

ARCHITECTE DE COMPÉTENCES E-LEARNING EXPO DU 24 AU 26 MARS 2015 À PARIS - PORTE DE VERSAILLES PAVILLON 4.1-4.2 STAND F40 DOSSIER DE PRESSE Le Service Formation Continue de l Université de Strasbourg, ARCHITECTE DE COMPÉTENCES E-LEARNING EXPO DU 24 AU 26 MARS 2015 À PARIS - PORTE DE VERSAILLES PAVILLON 4.1-4.2 STAND F40 LE

Plus en détail

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 2 ème année bachelor

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 2 ème année bachelor Semestre automne printemps Répétition Lieu de période de formation pratique Institution : Nom de l'étudiant-e : Service : Promotion : Site de formation : Période du / au : PFP 3 PFP 4 ÉVALUATION DES COMPÉTENCES

Plus en détail

Formations Continues en Cliniques psychothérapeutiques

Formations Continues en Cliniques psychothérapeutiques UNIVERSITE LIBRE DE BRUXELLES Formations Continues en Cliniques psychothérapeutiques Systémique Infanto-juvénile Psychanalytique Cognitivo-comportementale Université coordinatrice: Université partenaire:

Plus en détail

Analyse des besoins pour la réalisation d un «outils de capitalisation des savoirs en génie parasismique en France»

Analyse des besoins pour la réalisation d un «outils de capitalisation des savoirs en génie parasismique en France» Plan Séisme Chantier N 1- Action 1.4.2 Analyse des besoins pour la réalisation d un «outils de capitalisation des savoirs en génie parasismique en France» Rapport AFPS Contrat AFPS / MEDD N CV05000137

Plus en détail

Pour réaliser une étude. Souvenez-vous!

Pour réaliser une étude. Souvenez-vous! LES OBJETS D ETUDE L épreuve de certification (CCF) en économie droit pour l obtention du Baccalauréat Professionnel Gestion Administration comporte une situation d évaluation qui prend appuie sur un dossier

Plus en détail

Etude de cas client. Mise en place d une campagne de communication en ligne multi-levier. MAZA Digital. www.maza-digital.com. 14 rue Cels 75014 PARIS

Etude de cas client. Mise en place d une campagne de communication en ligne multi-levier. MAZA Digital. www.maza-digital.com. 14 rue Cels 75014 PARIS Etude de cas client Mise en place d une campagne de communication en ligne multi-levier MAZA Digital 14 rue Cels 75014 PARIS www.maza-digital.com Sommaire Contexte La société Sa problématique Nos actions

Plus en détail

PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS :

PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS : PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS : QUELS NOUVEAUX DÉFIS, QUELLES NOUVELLES OPPORTUNITÉS POUR LES ACTEURS DE SANTÉ? :: CERTIFICAT 7 modules de mars à décembre 2015 :: Public visé Professionnel médical et

Plus en détail

POUR MIEUX ORGANISER LE TRAVAIL SÉNATORIAL NOUVELLES RÈGLES, NOUVELLES HABITUDES

POUR MIEUX ORGANISER LE TRAVAIL SÉNATORIAL NOUVELLES RÈGLES, NOUVELLES HABITUDES POUR MIEUX ORGANISER LE TRAVAIL SÉNATORIAL NOUVELLES RÈGLES, NOUVELLES HABITUDES VADEMECUM - JUIN 2015 Le bicamérisme est indispensable à l'équilibre des institutions de la République, car c'est plus de

Plus en détail

Année universitaire 2010-2011 EUROPEAN BUSINESS SCHOOL MBA

Année universitaire 2010-2011 EUROPEAN BUSINESS SCHOOL MBA Année universitaire 2010-2011 EUROPEAN BUSINESS SCHOOL MBA Master of Business Administration Management du Sport Ecole Européenne de Management reconnue par l Etat. Etablissement d Enseignement Supérieur

Plus en détail

Le groupe IFCEP. Nos deux pôles majeurs d intervention

Le groupe IFCEP. Nos deux pôles majeurs d intervention Nos deux pôles majeurs d intervention Centre de bilans de compétences Centre de formation www.ifcep.com 1 Nous intervenons depuis plus de 10 ans auprès d entreprises privées et de structures publiques,

Plus en détail

APPEL A PROJETS ARRET CARDIAQUE ET PREMIERS SECOURS

APPEL A PROJETS ARRET CARDIAQUE ET PREMIERS SECOURS APPEL A PROJETS ARRET CARDIAQUE ET PREMIERS SECOURS Note d information La Fondation CNP Assurances lance un nouvel appel à projets dédié aux collectivités territoriales qui s engagent pour implanter des

Plus en détail

Collaboration à cette conférence

Collaboration à cette conférence L ACTION EN SANTÉ PUBLIQUE POUR AGIR SUR L ACCESSIBILITÉ AU JEU Bilan des initiatives des directions régionales de santé publique relatives au Casino de Montréal, aux Salons de jeux et au jeu en ligne

Plus en détail

Communication et organisation : les nouveautés 2013

Communication et organisation : les nouveautés 2013 Table ronde : Les relais de l IDRRIM apportés aux ingénieurs territoriaux Communication et organisation : les nouveautés 2013 Laurianne Rossi, Responsable "Communication et Diffusion des connaissances"

Plus en détail

STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER

STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE TABLE DES MATIERES TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES... 3 Article 1 : Création... 3 Article 2 : Missions...

Plus en détail

FAIRE LA RECHERCHE: À PROPOS DES

FAIRE LA RECHERCHE: À PROPOS DES Site Pitié-Salpêtrière FAIRE LA RECHERCHE: À PROPOS DES OBSTACLES RENCONTRES PAR LA DÉMARCHE D OBJECTIVATION SUR LE TERRAIN L expérience du pôle MSN Bourmaleau. J Lefebvre. S LES MOTIVATIONS - L institution:

Plus en détail

Présentation de l outil. En collaboration avec : Union Nationale de l Aide, des Soins et des Services aux Domiciles

Présentation de l outil. En collaboration avec : Union Nationale de l Aide, des Soins et des Services aux Domiciles Présentation de l outil En collaboration avec : Union Nationale de l Aide, des Soins et des Services aux Domiciles Constats La dépression est très fréquente chez la personne âgée, mais négligée, méconnue

Plus en détail

Référentiel métier et référentiel compétences De l'animateur Permanent Fédéral

Référentiel métier et référentiel compétences De l'animateur Permanent Fédéral Chrétiens dans le Monde Rural Référentiel métier et référentiel compétences De l'animateur Permanent Fédéral Préambule Le concept d emploi type La fiche métier Animateur Permanent Fédéral décrit 5 grandes

Plus en détail

Horaires. B2 60 90 C. Prestations et services C1 20 20 D. Techniques de l information et de la communication

Horaires. B2 60 90 C. Prestations et services C1 20 20 D. Techniques de l information et de la communication ANNEXE III Horaires Première année* Horaires Modules Numéro Heures Total A. Institutions et réseaux A1 30 A2 50 120 A3 40 B. Publics B1 30 B2 60 90 C. Prestations et services C1 20 20 D. Techniques de

Plus en détail

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS DEPARTEMENT DES YVELINES DIRECTION GENERALE DES SERVICES DU DEPARTMENT DIRECTION DE L ENFANCE, DE L ADOLESCENCE DE LA FAMILLE ET DE LA SANTE CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS Entre, d une part, Le département

Plus en détail

Formations et. http://fr.iofc.org/projets/education/formations

Formations et. http://fr.iofc.org/projets/education/formations Formations et ACCOMPAGNEMENT 2015-2016 http://fr.iofc.org/projets/education/formations Notre démarche Fondé en 2005, le programme Education à la Paix s inscrivait dans la «Décennie internationale de promotion

Plus en détail

Prise en compte du développement durable dans les marchés publics :

Prise en compte du développement durable dans les marchés publics : Prise en compte du développement durable dans les marchés publics : Cahier des charges pour un programme de formation à l attention des agents des institutions publiques (Collectivités locales, services

Plus en détail

Proposition : LE SALON BTOB DES TECHNOLOGIES ET SERVICES POUR LES SENIORS

Proposition : LE SALON BTOB DES TECHNOLOGIES ET SERVICES POUR LES SENIORS Proposition : LE SALON BTOB DES TECHNOLOGIES ET SERVICES POUR LES SENIORS Silver Economy Expo Online - salon virtuel : 25 juin 2015 3 jours - Paris, Porte de Versailles : 24, Silver 25, 26 Economy novembre

Plus en détail

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Le centre d excellence d en soins infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Odette Roy, inf., MSc., MAP, PhD. Adjointe à la directrice des soins infirmiers et de la prestation sécuritaire des

Plus en détail

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet Campus TKPF Centre de compétences Synthèse du projet 1 UN ESPACE D INFORMATION, D ORIENTATION, D ACCOMPAGNEMENT & DE VALORISATION DE SON PARCOURS PROFESSIONNEL UNE INGENIERIE INTEGREE DU SYSTEME FORMATION

Plus en détail

Faculté Administration et échanges internationaux

Faculté Administration et échanges internationaux Faculté Administration et échanges internationaux Master 2 - AEI Spécialité Commerce Electronique 23 octobre 2014 Page 1 Plan Faisons connaissance E-commerce : Bilan en 2013 Présentation du Master E-Commerce

Plus en détail

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Hôtel Teranga, Saly, Sénégal, du 18-19 Octobre 2011 Note de cadrage Contexte et justification L importance que revêt

Plus en détail

FINADOC PRO. Services financiers aux professionnels du droit et du chiffre pour leurs clients. pro.finadoc.com f.almaleh@finadoc.

FINADOC PRO. Services financiers aux professionnels du droit et du chiffre pour leurs clients. pro.finadoc.com f.almaleh@finadoc. FINADOC PRO Services financiers aux professionnels du droit et du chiffre pour leurs clients pro.finadoc.com f.almaleh@finadoc.com 03 66 72 10 81-06 01 99 20 51 FINADOC : Finances - Audit - Organisation

Plus en détail

Formation 2015. Gouvernance et Stratégie associative. Politiques publiques. Projets, Évaluation. Comptabilité, Gestion.

Formation 2015. Gouvernance et Stratégie associative. Politiques publiques. Projets, Évaluation. Comptabilité, Gestion. Gouvernance et Stratégie associative Politiques publiques Projets, Évaluation Comptabilité, Gestion Droit social Ressources Humaines et Management Pratiques professionnelles Formation 2015 Union Régionale

Plus en détail

en établissement sanitaire, médico-social et à domicile Intervenant: Marc MOULAIRE GCS HELPAM

en établissement sanitaire, médico-social et à domicile Intervenant: Marc MOULAIRE GCS HELPAM en établissement sanitaire, médico-social et à domicile Intervenant: Marc MOULAIRE GCS HELPAM 1 La bientraitance : le socle du programme MobiQual La ʺtrousse de bientraitanceʺ est un outil de sensibilisation

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION POUR LES DIRECTIONS JURIDIQUES

CATALOGUE DE FORMATION POUR LES DIRECTIONS JURIDIQUES 2009 CATALOGUE DE FORMATION POUR LES DIRECTIONS JURIDIQUES SE DISTINGUER PAR LES COMPETENCES Signe Distinctif accompagne les directions juridiques pour développer de nouvelles compétences professionnelles

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires. Textes généraux. Ministère de l emploi et de la solidarité

Décrets, arrêtés, circulaires. Textes généraux. Ministère de l emploi et de la solidarité J.O n 101 du 30 avril 2002 page 7790 texte n 8 Décrets, arrêtés, circulaires Textes généraux Ministère de l emploi et de la solidarité Décret n 2002-637 du 29 avril 2002 relatif à l accès aux informations

Plus en détail

Accompagnement des managers

Accompagnement des managers DIRECTEURS CHEFS DE SERVICE CADRES INTERMÉDIAIRES CADRES DE PROXIMITÉ Accompagnement des managers UN NOUVEAU CONCEPT : LE BINÔME COACH / CONSULTANT RESTONS Z E N Une circulaire du Ministère des Affaires

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES CONCERNANT L APPUI REDACTIONNEL EN COMMUNICATION (hors relations presse) POUR LA MAISON DE L EMPLOI DE MARSEILLE EN 2013

CAHIER DES CHARGES CONCERNANT L APPUI REDACTIONNEL EN COMMUNICATION (hors relations presse) POUR LA MAISON DE L EMPLOI DE MARSEILLE EN 2013 CAHIER DES CHARGES CONCERNANT L APPUI REDACTIONNEL EN COMMUNICATION (hors relations presse) POUR LA MAISON DE L EMPLOI DE MARSEILLE EN 2013 CONTEXTE Le positionnement de la Maison de l Emploi de Marseille

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UN EXPERT EN COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE

TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UN EXPERT EN COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE Recrutement d un expert en communication institutionnelle Page 1 TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UN EXPERT EN COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE 1. CADRE GENERAL DU PROGRAMME Le Programme d Appui au Commerce

Plus en détail

Pose de Cathéter Veineux Périphérique (CVP) et manipulations des lignes veineuses

Pose de Cathéter Veineux Périphérique (CVP) et manipulations des lignes veineuses Evaluation des Pratiques Professionnelles Pose de Cathéter Veineux Périphérique (CVP) et manipulations des lignes veineuses Diffusion et communication de bonnes pratiques CHU_ Hôpitaux de Rouen - page

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL DE SURVEILLANCE DE LA FFVB. Application pour la saison 2015/2016 (AG Octobre 2014)

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL DE SURVEILLANCE DE LA FFVB. Application pour la saison 2015/2016 (AG Octobre 2014) TABLE DES MATIERES Pour accéder directement aux chapitres, cliquez sur le chapitre puis Ctrl + clic PREAMBULE A LA MISE AUX VOIX DE L ASSEMBLE GENERALE ATTRIBUTIONS Article 1 : Organisme de contrôle Article

Plus en détail

Dossier de presse. Développement de la télémédecine

Dossier de presse. Développement de la télémédecine Dossier de presse Développement de la télémédecine Signature officielle de la convention de partenariat entre le Centre Hospitalier de Béziers et le Pays Haut Languedoc et Vignobles Sommaire Sommaire...

Plus en détail

ROLE ET MISSIONS DU MEDECIN COORDONNATEUR D EHPAD

ROLE ET MISSIONS DU MEDECIN COORDONNATEUR D EHPAD ROLE ET MISSIONS DU MEDECIN COORDONNATEUR D EHPAD F DELAMARRE DAMIER MD MBA PH CH Cholet,et Médecin coordonnateur d EHPAD EHPADS d Aigrefeuille sur Maine et de Boussay 44 1 PLAN 1. Evolution du métier

Plus en détail

Rencontre Outils-Pôle Régional de compétences Réunion. Vendredi 05 Décembre 2014 - Point Info Santé Sud Conseil Général

Rencontre Outils-Pôle Régional de compétences Réunion. Vendredi 05 Décembre 2014 - Point Info Santé Sud Conseil Général Rencontre Outils-Pôle Régional de compétences Réunion Vendredi 05 Décembre 2014 - Point Info Santé Sud Conseil Général La mémoire en éveil Ce jeu est un outil pédagogique visant à stimuler les capacités

Plus en détail

Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère délégué chargé des personnes handicapées et de la lutte contre l exclusion APPEL A PROJETS

Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère délégué chargé des personnes handicapées et de la lutte contre l exclusion APPEL A PROJETS Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère délégué chargé des personnes handicapées et de la lutte contre l exclusion APPEL A PROJETS «Centre National d Information sur la Surdité» Afin d

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES Titre : POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES CODE : APPROUVÉ PAR : CONSEIL D'ADMINISTRATION RÉS. : CA-617-7747 10-12-2013 EN VIGUEUR : 10-12-2013 MODIFICATIONS : Note : Le texte que vous consultez est une

Plus en détail

3 ème plan autisme : Point d étape, un an après son annonce

3 ème plan autisme : Point d étape, un an après son annonce 3 ème plan autisme : Point d étape, un an après son annonce «Le 3 ème plan autisme vise à répondre à la faiblesse criante de la prise en charge de l autisme en France tout en laissant le choix aux familles

Plus en détail

NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT. Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi.

NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT. Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi. NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi. I Contexte général de l action Ceux-ci sont confrontés à une grande difficulté

Plus en détail

Anthropie Expert CHSCT. Exper&se CHSCT. Anthropie Tous droits réservés

Anthropie Expert CHSCT. Exper&se CHSCT. Anthropie Tous droits réservés Anthropie Expert CHSCT Exper&se CHSCT Notre expertise au service du CHSCT! Anthropie, cabinet de conseil en ergonomie, est agréé par le Ministère du Travail en tant qu expert CHSCT. Notre expertise nous

Plus en détail